Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective"

Transcription

1 est en fonction depuis dix ans à CBC/Radio-Canada au sein du groupe des services en ligne/numériques. Il a occupé plusieurs postes, dont ceux d administrateur de bases de données, d administrateur de systèmes, de chef d équipe, Développement, de chef, Service de souscription, de chef de projet, et son poste actuel de chef de produits, Plateformes. Son équipe gère la plateforme d outils qui servent à publier du contenu et à le diffuser à l auditoire par l entremise de CBC.ca. Introduction Le concept de «nuage», dans le domaine de l informatique d entreprise ou personnelle, est un sujet qui alimente les discussions dans les milieux technologiques. Comme bien des sujets populaires, il est souvent mentionné, mais rarement bien compris. Le but de cet article est d aider à expliquer ce qu est le «nuage» (p. ex. dans les expressions informatique en nuage et services en nuage) et pourquoi c est un concept important à comprendre. Cet article ne vise pas à déterminer si les services en nuage sont bons ou mauvais de façon générale ou pour CBC/Radio-Canada, ni à faire des recommandations particulières. Qu est-ce que le «nuage»? Comme bien des concepts généraux, le «nuage» (ou, plus précisément, l informatique en nuage) fait l objet d une définition de base sur le site Wikipédia i : «L informatique en nuage est une informatique offerte en tant que service plutôt qu en tant que produit, dans laquelle des ressources, des logiciels et de l information partagés sont fournis aux ordinateurs et autres appareils sous forme d un service général (comme le service public d électricité) par l intermédiaire d un réseau (généralement Internet).» Cette définition est forcément vague, car si l on cherche à savoir ce que signifie précisément l informatique en nuage, et quels sont ses avantages et ses inconvénients, on se trouve face à de nombreuses définitions divergentes. Dans cet article, nous utilisons le terme «informatique en nuage» pour désigner les implantations techniques du concept, et le terme «services en nuage» pour désigner à la fois les implantations techniques et leurs activités de soutien connexes. Brève rétrospective Pour tenter d y voir clair, commençons par un rapide retour sur l évolution de l informatique. Les ordinateurs centraux ii des décennies passées étaient essentiellement de gros systèmes auxquels accédaient des terminaux éloignés par l intermédiaire d un type quelconque de réseau. Dans les décennies qui ont précédé, c était une configuration par 1 de 10

2 nécessaire pour une raison bien simple : l informatique coûtait extrêmement cher et les besoins matériels des ordinateurs étaient massifs. Et comme les données gérées par les terminaux étaient généralement du texte, la capacité des réseaux de l époque suffisait aux besoins de transfert. Il était donc logique de centraliser les éléments coûteux du système (processeurs, mémoire vive, stockage, climatisation, personnel de maintenance) à un même endroit, tout en gardant l équipement terminal le plus «léger» possible. L autre énorme avantage d une telle configuration est que les ressources de calcul sont partagées entre de nombreux utilisateurs, ce qui réduit la probabilité qu elles restent inactives à un moment donné. Au fil du temps, la puissance de traitement a vu son coût diminuer de façon exponentielle, en même temps qu elle devenait plus accessible. Les besoins des utilisateurs, parallèlement, sont devenus exponentiellement plus complexes et exigeants. De plus, le traitement n était plus axé sur le texte, mais sur de volumineux contenus numériques (données d applications, audio, vidéo, etc.) dépassant les capacités des réseaux. La convergence de ces tendances a favorisé, du point de vue économique, la solution consistant à accroître les ressources de traitement au poste même de l utilisateur. Résultat : le terminal «client léger» iii a cédé la place à un «client lourd» iv ayant des capacités qui, auparavant, demeuraient l apanage des puissants systèmes centraux. Informatique à la demande Depuis environ dix ans, la tendance ci-dessus s est cependant inversée, pour diverses raisons. D abord, l explosion d Internet comme plateforme universelle, avec son mode d accès par navigateur (un système à client léger, par définition), a ramené à l avantscène l idée d accéder à distance aux données et aux fonctionnalités. Nous présentons plus loin divers exemples, mais pour l instant, pensons aux services de courriel Web pour illustrer le concept. Les coûts, de toute évidence, constituent l autre facteur crucial. Si, dans les beaux jours des gros ordinateurs centraux (encore utilisés dans certains créneaux), la technologie des ressources informatiques était coûteuse, aujourd hui, c est la gestion des ressources informatiques qui coûte cher. La présence de clients lourds dispersés à l échelle d un groupe d utilisateurs (que ce soit à l intérieur d une entreprise ou parmi un auditoire public) complique considérablement le soutien. Contrairement à ce qu on observe dans les systèmes centralisés, les configurations sont souvent disparates, ce qui rend le dépannage ardu; les interventions physiques de soutien des systèmes sont plus difficiles, et parfois impossibles. La popularité croissante de nouveaux types de clients mobiles (téléphones intelligents, tablettes, etc.) accroît prodigieusement le coût et la complexité des services de soutien. En même temps, la technologie a évolué au point où les ressources informatiques (traitement, réseautage, stockage, applications, etc.) peuvent être attribuées à un utilisateur ou à une entreprise, par l intermédiaire d un réseau, pratiquement en temps réel. Ces possibilités ont fait naître le modèle d une informatique offerte en tant que service, à la demande v. On compare souvent ce modèle à celui des services publics, dans par 2 de 10

3 lequel les demandes fractionnelles des clients sont gérées en fonction d un ensemble de ressources physiques comme l électricité ou le gaz, suivant l approche de l «équilibrage de charge». Le concept de services informatiques à la demande sera examiné en détail plus loin. Catégories de services en nuage Comme il est également mentionné à la page Wikipédia initiale i, l informatique en nuage peut être examinée selon différents paradigmes. L utilité de chacun dépend du contexte dans lequel il est mis en œuvre. Paradigme fondé sur les services Dans ce paradigme, les types de services en nuage sont classés selon les niveaux de technologie qui sont gérés par «d autres». La source des services peut être un tiers fournisseur, un groupe interne de l entreprise, ou les deux à la fois (voir plus loin la section «Paradigme fondé sur le déploiement»). Pour comprendre plus facilement ce dont il s agit, examinons la figure 1 vi. Figure 1 Définition des services en nuage selon les niveaux de services gérés par 3 de 10

4 Voici une brève explication des éléments qui figurent dans chacune des colonnes : Applications : outils construits sur les plateformes décrites ci-dessous et utilisant ou produisant des données pour un besoin particulier. Il peut s agir tout aussi bien d un client de courriel GroupWise que d un logiciel de serveur de base de données, de Microsoft Word ou d un logiciel de contrôle du trafic aérien. Données : éléments d information que traitent les applications (documents, données audio ou vidéo, tableaux de bases de données, courriels, fichiers journaux, etc.). Exécution (environnement d ) : autre niveau de plateforme logicielle permettant la création et l exécution d applications fondées sur des normes (p. ex. Sun Java et Microsoft.NET). Intergiciel : logiciel assurant l échange d information entre d autres formes de logiciels. Un exemple courant est celui d un connecteur de base de données, qui permet aux applications de se connecter de façon transparente à n importe quelle base de données vii. Système d exploitation (SE) : plateforme logicielle sur laquelle tournent l intergiciel, l environnement d exécution et les applications (p. ex. Microsoft Windows, Unix, ios). Virtualisation : environnement matériel et logiciel permettant l attribution dynamique de serveurs, d espace de stockage et de ressources réseau. Serveurs : matériel physique assurant le traitement informatique. Stockage : espace où les données sont réellement stockées (p. ex. baies de disques durs). Réseautage : ressources assurant la transmission (câbles ou émetteurs/récepteurs) et équipement de routage connexe permettant le transfert de données entre ordinateurs. Il importe de souligner que la répartition des éléments dans les colonnes de la figure 1 peut prêter à interprétation. Diverses technologies amalgament plusieurs niveaux. Les catégories d offres de services en nuage peuvent également être imprécises, car de nombreux fournisseurs proposent des gammes de services ne respectant pas le classement ci-dessus. Néanmoins, la représentation est suffisante pour les fins de notre explication. par 4 de 10

5 Infrastructure-service (IaaS, «Infrastructure as a Service») L infrastructure-service est une offre qui s adresse à ceux qui savent comment configurer la partie logicielle de la colonne des fonctions, mais ne souhaitent pas gérer le matériel. Si ce genre de service est obtenu auprès d un fournisseur externe, il est habituellement facturé à l utilisation (c.-à-d. en fonction des cycles machine, de l espace de stockage consommé, de la capacité de réseau utilisée, etc.). Ce modèle est attrayant pour ceux qui craignent les investissements requis par l achat de matériel ou les frais d exploitation (y compris le personnel) liés au maintien d une installation physique. Selon les services et les prix, l architecture à implanter peut également être beaucoup plus complexe que ce qu une personne ou une entreprise peut réaliser d elle-même sur le plan de la sécurité, de la redondance, etc. Enfin, certains allèguent que c est une solution favorable à l environnement, car elle permet d éliminer des centres de données sous-utilisés. Cette allégation n est pas encore démontrée, car la preuve dépend d éléments connexes comme l origine de l électricité alimentant l installation du fournisseur d infrastructure-service, son degré d efficacité énergétique, etc. Les inconvénients concernent principalement le niveau d intégration et de confort. Les fournisseurs d infrastructure-service se réservent généralement le droit de répartir les ressources selon les besoins de leur propre processus d équilibrage de charge. Autrement dit, un client ne saura pas nécessairement où ses données et ses applications sont physiquement situées (parfois, même le pays qui les héberge peut demeurer inconnu). Les modalités du service peuvent également exiger des processus plus complexes d accès aux logiciels et aux données que si l accès se faisait dans un environnement local relevant entièrement du client. L exemple le plus connu d une entreprise offrant une infrastructure-service pure est Rackspace viii. Parmi les autres fournisseurs offrant des services de stockage, notons Amazon Web Services ix, Akamai x et Microsoft Windows Azure (stockage) xi. Plateforme-service (PaaS, «Platform as a Service») La plateforme-service est le niveau suivant d offre de services en nuage. Comme l indique la figure ci-dessus, il s agit d une offre allant au-delà de l infrastructure-service, dans laquelle de nouveaux éléments sont ajoutés. Dans certains cas, la plateforme-service est facturée exactement comme l infrastructure-service, avec des frais additionnels pour les éléments qui lui sont propres. Dans d autres cas, les frais sont regroupés et la fraction propre à la plateforme-service est «cachée». Les avantages de la plateforme-service comprennent ceux mentionnés plus haut pour l infrastructure-service, auxquels s ajoute une réduction ou une élimination de la maintenance du système d exploitation et de la plateforme logicielle. Les services par 5 de 10

6 comprennent, par exemple, l application des correctifs de système d exploitation (SE), la sécurité (renforcement) et certains ajustements de performance. Certaines de ces tâches exigent des connaissances spécialisées, certaines sont très mécaniques, et certaines ont les deux caractéristiques. Pour de nombreuses entreprises, c est une bonne solution d obtenir ces services de tiers plutôt que de maintenir une équipe pour les assurer. Un désavantage possible est que les clients doivent évoluer au rythme du fournisseur en ce qui touche les modifications de la plateforme (il se peut, par exemple, que le client ne puisse dicter entièrement la configuration et l application des correctifs visant le système d exploitation et les logiciels). Autre inconvénient, il n existe pas encore de normalisation entre les fournisseurs de plateforme-service, de sorte que les applications et les données configurées pour un fournisseur pourraient ne pas être facilement transférables à un autre fournisseur. Au nombre des fournisseurs de plateforme-service connus figurent Amazon Elastic Cloud Compute (EC2) xii, Google App Engine xiii et Microsoft Windows Azure (calcul) xiv. Logiciel-service (SaaS, «Software as a Service») Le niveau de services en nuage de loin le plus diversifié est celui du logiciel-service. Dans ce cas, le fournisseur s occupe de la colonne de fonctions au complet, y compris les applications et le stockage et la récupération des données. L accès se fait souvent par un navigateur Web, mais il peut aussi reposer sur une application exclusive de client léger. La facturation du logiciel-service peut comprendre les éléments mentionnés plus haut pour les autres catégories avec, en plus, des droits de licence de logiciels. Dans certains cas, toutefois, les applications associées à l offre de logiciel-service sont fournies sans frais (habituellement avec l inclusion d annonces). Bien qu une configuration propre au client puisse être nécessaire, l avantage évident du logiciel-service est que le client peut se concentrer sur l utilisation des applications plutôt que d assurer lui-même la maintenance de ces outils (ou de leurs technologies sousjacentes). Si un client est dépourvu de ressources en génie logiciel et en développement, les fournisseurs de logiciel-service peuvent lui donner accès à des marchés auparavant inaccessibles. Puisque les fournisseurs, en général, sont davantage axés sur le développement des produits, ils peuvent réagir plus vite à l évolution du marché. De plus, comme l accès se fait par un client léger, les utilisateurs des applications de logicielservice profiteront toujours de la version la plus récente. Aux inconvénients de l infrastructure-service et de la plateforme service mentionnés plus haut s ajoute, dans le cas du logiciel-service, l aspect lié à la perte de contrôle. Cet aspect touche principalement la gestion des applications car, dans une large mesure, les clients du logiciel-service sont tributaires des fournisseurs pour ce qui est de l introduction des fonctions et de la stratégie de produits en général. Par ailleurs, des sections du marché des fournisseurs de logiciel-service sont relativement volatiles, avec de fréquentes entrées et par 6 de 10

7 disparitions de fournisseurs, et des acquisitions par de grandes entreprises ayant leurs propres objectifs stratégiques. Le marché des services en ligne compte aujourd hui des milliers de fournisseurs de logiciel-service. En voici quelques-uns parmi les plus connus : * Gmail/Google Docs xv * Salesforce.com xvi * icloud xvii * Dropbox xviii * YouTube xix De plus, des entreprises comme Amazon Web Services (AWS) offrent des versions «logiciel-service» d applications d entreprise d Oracle, de Microsoft, de SAP et d autres éditeurs xx. Paradigme fondé sur le déploiement L autre façon courante de décrire l informatique en nuage est de se fonder sur son architecture de déploiement. C est une approche utile, car l architecture intervient dans de multiples aspects du système, p. ex. les contrats de service, les coûts, et peut-être aussi les économies d échelle, les exigences de sécurité, etc. Nuage public Un nuage public est un environnement qui se situe en entier à distance et auquel on accède par Internet. Les ressources d un nuage public sont accessibles et partagées dans l espace public, bien que des frais puissent s appliquer aux services. Les offres de logiciel-service de Google sont un bon exemple de services de nuage public. L entente sur la qualité du service (EQS) des services offerts par un nuage public est également partagée, bien que des seuils standard de qualité puissent être offerts. Nuage privé Un nuage privé est déployé et tenu à jour pour un client unique. Il peut être physiquement situé n importe où (dans le réseau privé d une entreprise ou sur le réseau Internet public), mais l accès aux ressources est restreint. Ce contexte offre une sécurité sensiblement plus stricte qu un nuage public, et le service peut être taillé sur mesure pour le client. Parfois, les fournisseurs de services en nuage public offrent des composantes privées, de sorte qu une partie de leur nuage est séparée et réservée à l usage exclusif d un unique client. Indépendamment des détails de mise en œuvre, les économies d échelle peuvent être perdues dans ce modèle, si le client n utilise pas entièrement les ressources du nuage 24 heures sur 24. par 7 de 10

8 Autres modèles Il existe d autres modèles qui conjuguent des aspects des nuages privés et des nuages publics. Par exemple, des groupes de clients ayant des besoins techniques semblables peuvent obtenir ou mettre en place un nuage partagé ou «communautaire», tirant ainsi avantage du partage de ressources tout en profitant d une configuration plus sécurisée et plus ajustable que celles offertes par les nuages publics. Pour plus de détails sur ces variantes, voir la publication «The NIST Definition of Cloud Computing» xxi. CBC/Radio-Canada et les services en nuage CBC/Radio-Canada a mis en œuvre plusieurs systèmes pouvant être considérés comme des environnements en nuage. Certains sont internes et ont comme objectif de centraliser le soutien, tandis que d autres sont des formes plus standard d environnements en nuage obtenus auprès de fournisseurs de services en ligne. RCNG Le Réseau convergent de nouvelle génération récemment déployé par CBC/Radio- Canada est un investissement majeur fondé sur l utilisation d un nuage privé. Il s agit d un réseau extrêmement robuste reliant les divers centres de CBC/Radio-Canda pour permettre une transmission rapide et fiable de tous les types de données numériques, y compris des contenus audio et vidéo non compressés si nécessaire. De plus, la transmission de données peut être priorisée en fonction des besoins opérationnels (p. ex., selon qu il s agit ou non de données critiques pour la radiodiffusion). Cette technologie est le fondement de certaines autres mentionnées ci-dessous, et comblera les besoins de CBC/Radio-Canada pendant de nombreuses années. Citrix Citrix xxii est un système qui est maintenant largement utilisé pour accéder à distance à diverses applications de radiodiffusion par l intermédiaire d un client léger. Ces applications comprennent ScheduAll (Schedulink), On Air et inews. La clientèle de Citrix à CBC/Radio-Canada compte plus de deux mille utilisateurs et continue de croître. Médias sociaux et distributon numérique Les environnements en ligne reposent fortement sur les services en nuage. L avantage tient en grande partie à la possibilité de s adapter rapidement à l évolution du marché. C est ce qu offrent par exemple les divers fournisseurs de médias sociaux auxquels CBC/Radio-Canada est associée. Mentionnons Demand Media xxiii, FileMobile xxiv, Transcontinental xxv et plusieurs autres fournisseurs de solutions de logiciel-service qui mettent en œuvre la plateforme de médias sociaux de CBC/Radio-Canada. D autres par 8 de 10

9 fournisseurs comme Triton Digital et Akamai offrent plutôt une infrastructure-service, pour la livraison évolutive de contenu Web audio et vidéo à l auditoire. En conclusion Les lignes de force décrites au début de cet article ne semblent pas vouloir se dissiper. La technologie de calcul demeure relativement peu coûteuse, mais la gestion des ressources informatiques devient de plus en plus complexe et, par conséquent, plus coûteuse. En réponse à ces tendances, le développement de la technologie (et des processus et normes connexes) soutenant les services en nuage devrait normalement se poursuivre et s accélérer. Tout porte à croire que les services en nuage seront une stratégie opérationnelle et technologique de plus en plus attrayante. Le choix du modèle à utiliser (infrastructureservice, plateforme-service, logiciel-service, public/privé) restera une décision prise cas par cas, selon la tolérance au risque et le coût de l initiative particulière envisagée. Avec la mise en œuvre du RCNG, les applications actuelles déployées en nuage privé dans le secteur de la radiodiffusion et le vaste recours à des fournisseurs de logicielservice pour les expériences en ligne et mobiles offertes à l auditoire, CBC/Radio-Canada est bien positionnée pour continuer à prendre de bonnes décisions dans le domaine des services en nuage. i ii iii iv v (site disponible uniquement en anglais) vi (version originale du graphique disponible uniquement en anglais) vii viii (site disponible uniquement en anglais) ix x (site disponible uniquement en anglais) xi xii xiii https://developers.google.com/appengine/ xiv xv xvi xvii xviii https://www.dropbox.com/features xix xx xxi (PDF disponible uniquement en anglais) par 9 de 10

10 xxii xxiii (site disponible uniquement en anglais) xxiv (site disponible uniquement en anglais) xxv (site disponible uniquement en anglais) par 10 de 10

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Cloud = buzz word Employé à toutes les sauces... http://www.youtube.com/watch?v=rdkbo2qmyjq (pub SFR) tout le monde fait du cloud? Qui fait du cloud au

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS Axel François bureau C19 (2eme étage) cours disponibles en pdf sur : www.iut-arles.up.univ-mrs.fr/francois 1 PLAN En Cours : qu'est-ce qu'un ordinateur? à quoi

Plus en détail

Le cloud computing c est pour moi?

Le cloud computing c est pour moi? Le cloud computing c est pour moi? Hackfest 2011 OPTIMIZED 4 novembre 2011 - Version 1.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com Votre conférencier Mario Lapointe ing. MBA CISA

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition?

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition? : comment faire la transition? Congrès des milieux documentaires 30 novembre 2011 / m.sevigny@umontreal.ca Directeur Bureau des systèmes Direction des bibliothèques - UdeM 2 / 15 Plan de la présentation

Plus en détail

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS www.cegid.fr Sommaire API... p. 3 Cloud Computing... p. 4 Cloud Hybride... p. 5 Cloud Privé vs Cloud Public... p. 6 DRaaS... p. 7 IaaS... p. 8 PaaS... p. 9 PCA...

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing Virtualisation et Cloud Computing Chapitre 4: Introduction au Cloud computing L'évolution d'internet Virt. & Cloud 12/13 2 Définition Le cloud computing est une technologie permettant de délocaliser les

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé!

Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Les raisons du choix d un WMS en mode hébergé! Tout le monde connait maintenant les avantages d une solution de gestion d entrepôt (WMS) : productivité accrue, accès en temps réel à l'information, précision

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

CHOISIR UN TEST A EXECUTER

CHOISIR UN TEST A EXECUTER CHOISIR UN TEST A EXECUTER Suivez le rythme rapide des cycles de publication. Découvrez l automatisation et ses interactions humaines. EXÉCUTER UN TEST 03082015 Borland permet à tous les intervenants,

Plus en détail

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc.

L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE. Par Félix Martineau, M. Sc. L infonuagique démystifiée LE CLOUD REVIENT SUR TERRE Par Félix Martineau, M. Sc. Bonjour! Félix Martineau Directeur, Pratique Atlassian, R3D Conseil Objectif Définir clairement ce qu est l infonuagique

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS

Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS présentée par Michel St-Amour Agenda Présentation d Insum Solutions Définition du modèle SAAS Problématiques relatives à la gestion d associations

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge Une présentation de et 19 octobre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet Président igovirtual

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Défi Cloud Computing

Défi Cloud Computing EQUIPE RICM 2010 Défi Cloud Computing Dossier de remarques Ricom c est l @base 04/12/2009 Sommaire Introduction... 3 Les applications et la plateforme Cloud Computing... 4 Cloud Computing - RICM-2010 Page

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud Le Cloud computing Sommaire Qu est ce que le cloud? Les avantages/ Les inconvénients Le marché du cloud avec un focus sur la France Les conséquences de l adoption du cloud Page 2 Définition Définition

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant.

Gestion des salles de classe. Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Gestion des salles de classe Et l apprentissage par l informatique devient un jeu d enfant. Avatech, une entreprise du groupe Impero Education Pro La salle informatique remplace peu à peu la salle de classe

Plus en détail

Installer un espace de travail collaboratif et d e learning.

Installer un espace de travail collaboratif et d e learning. STG Travail collaboratif / c2i Mars 2008 Installer un espace de travail collaboratif et d e learning. Olivier Mondet http://unidentified one.net Lorsque l on désire installer une plateforme de travail

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB?

COMMENT METTRE A JOUR SON SITE WEB? Un site web est d autant plus intéressant pour l internaute qu il est actualisé. A contrario, une information obsolète peut ternir l image de l entreprise (manque de dynamisme, manque de rigueur ). Différentes

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

La Solution Crypto et les accès distants

La Solution Crypto et les accès distants La Solution Crypto et les accès distants Introduction L'objectif de ce document est de présenter les possibilités d'accès distants à La Solution Crypto. Cette étude s'appuie sur l'exemple d'un groupement

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

Dans cette séquence, nous allons aborder un concept qui est maintenant utilisé quotidiennement par chacun d entre nous, au travers de la messagerie, du partage de documents et de l utilisation des réseaux

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail

Courrier électronique

Courrier électronique Une boîte aux lettres sur internet est hébergée sur un serveur, auquel vous accédez soit par un client de messagerie (tel que Microsoft Outlook Express), installé et configuré sur votre poste, soit par

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Le bureau virtuel toujours disponible, n importe où, simplement et de façon totalement sécurisée. Desk-inCloud est une solution (Daas)

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs

Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs Les cinq arguments de Drupal 8 pour séduire les Marketeurs Puissance, facilité d utilisation et technologie adaptée aux besoins des entreprises font de Drupal 8 la plateforme de choix pour les Marketeurs

Plus en détail

La Stratégie d Intégration Advantage

La Stratégie d Intégration Advantage La Stratégie d Intégration Advantage Intégration pour l Entreprise Synthèse Ces dernières années, les entreprises comptent sur moins de systèmes pour gérer leurs activités au quotidien et ont souvent implémenté

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

La sécurité des données hébergées dans le Cloud

La sécurité des données hébergées dans le Cloud Conférence IDC Cloud Computing 2012 La sécurité des données hébergées dans le Cloud 25/01/2012 Patrick CHAMBET Responsable du Centre de Sécurité C2S, Groupe Bouygues Planning Quelques rappels Vue simplifiée

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Qui est touché par la migration?

Qui est touché par la migration? Qui est touché par la migration? Tous les employés de la CSSMI Transfert intégral des comptes pour tout le personnel Tous les élèves de la CSSMI Destruction des comptes GroupWise Création des nouveaux

Plus en détail

Quel hébergement choisir?

Quel hébergement choisir? Quel hébergement choisir? Introduction Choisir la meilleure solution d hébergement pour un projet Internet peut s avérer une lourde tâche. Les modalités d hébergement disponibles sont très variées, avec

Plus en détail

Journée des CPA 2012

Journée des CPA 2012 Journée des CPA 2012 L INFORMATIQUE EN NUAGE EN PME Démystifier Évaluer Aligner Hugo Boutet, B.A.A., Adm.A. Contenu de la présentation Pourquoi? Démystifier Avantages Risques Comparaisons Votre rôle Évolution

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques

MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques MODULE 2 : L échange et le partage de fichiers numériques Introduction Définition Actions à mettre en œuvre Bonnes pratiques Introduction Introduction Production- Vente - Consommation Télévision Documents

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc.

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. DRS Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. Les documents les plus importants de votre entreprise sont issus

Plus en détail

Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC

Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC Comptes réseau Pour les enseignants Par exemple, pour Jean Tremblay Nom d usager (identifiant) : tremblayj Mot de passe:

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Intégration, Interface, Importation de données : Mtv et autres systèmes, données et documents

Intégration, Interface, Importation de données : Mtv et autres systèmes, données et documents Intégration, Interface, Importation de données : Mtv et autres systèmes, données et documents 1 Introduction 2 2 Intégration avec d autres systèmes 2 3 Liaison des données 4 3.1 Lien interne 4 3.2 Lien

Plus en détail

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS La gamme de produits Seagate Business Storage NAS aide les revendeurs à valeur ajoutée à répondre aux besoins des clients recherchant un stockage

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Les dessous du cloud

Les dessous du cloud Les dessous du cloud Brice Lopez Administrateur Réseaux et Systèmes Experiences Numériques - Janvier 2014 Brice Lopez Les dessous du cloud 11 janvier 2014 1 / 22 Intro Le cloud? Brice Lopez Les dessous

Plus en détail

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Sommaire 1. PREAMBULE...3 2. PRE-REQUIS RESEAU...3 Généralités... 3 Accès Télécom supportés... 4 Dimensionnement de vos accès... 5 Nomadisme et mobilité... 6

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer

Pla. Introduction n. Conclusion. I. Le logiciel Alfresco. 2. Installation. II. Exemples d utilisation d Alfresco. III. Alfresco vs TeamViewer Houij Aida Achour Fahima Messadi Aida 1 Pla Introduction n I. Le logiciel Alfresco 1. Présentation 2. Installation 3.Fonctionnalités II. Exemples d utilisation d Alfresco III. Alfresco vs TeamViewer Avantages

Plus en détail

Présentation du déploiement des serveurs

Présentation du déploiement des serveurs Présentation du déploiement des serveurs OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011 Sommaire Aucun environnement

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Culture numérique Cloud computing

Culture numérique Cloud computing Culture numérique Cloud computing Hervé Le Crosnier Université de Caen Basse-Normandie herve.lecrosnier@unicaen.fr Processus John McCarthy «computation may someday be organized as a public utility.» Transformations

Plus en détail