Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Sync Radio-Canada Les services en nuage Rob Fullerton. Qu est-ce que le «nuage»? Brève rétrospective"

Transcription

1 est en fonction depuis dix ans à CBC/Radio-Canada au sein du groupe des services en ligne/numériques. Il a occupé plusieurs postes, dont ceux d administrateur de bases de données, d administrateur de systèmes, de chef d équipe, Développement, de chef, Service de souscription, de chef de projet, et son poste actuel de chef de produits, Plateformes. Son équipe gère la plateforme d outils qui servent à publier du contenu et à le diffuser à l auditoire par l entremise de CBC.ca. Introduction Le concept de «nuage», dans le domaine de l informatique d entreprise ou personnelle, est un sujet qui alimente les discussions dans les milieux technologiques. Comme bien des sujets populaires, il est souvent mentionné, mais rarement bien compris. Le but de cet article est d aider à expliquer ce qu est le «nuage» (p. ex. dans les expressions informatique en nuage et services en nuage) et pourquoi c est un concept important à comprendre. Cet article ne vise pas à déterminer si les services en nuage sont bons ou mauvais de façon générale ou pour CBC/Radio-Canada, ni à faire des recommandations particulières. Qu est-ce que le «nuage»? Comme bien des concepts généraux, le «nuage» (ou, plus précisément, l informatique en nuage) fait l objet d une définition de base sur le site Wikipédia i : «L informatique en nuage est une informatique offerte en tant que service plutôt qu en tant que produit, dans laquelle des ressources, des logiciels et de l information partagés sont fournis aux ordinateurs et autres appareils sous forme d un service général (comme le service public d électricité) par l intermédiaire d un réseau (généralement Internet).» Cette définition est forcément vague, car si l on cherche à savoir ce que signifie précisément l informatique en nuage, et quels sont ses avantages et ses inconvénients, on se trouve face à de nombreuses définitions divergentes. Dans cet article, nous utilisons le terme «informatique en nuage» pour désigner les implantations techniques du concept, et le terme «services en nuage» pour désigner à la fois les implantations techniques et leurs activités de soutien connexes. Brève rétrospective Pour tenter d y voir clair, commençons par un rapide retour sur l évolution de l informatique. Les ordinateurs centraux ii des décennies passées étaient essentiellement de gros systèmes auxquels accédaient des terminaux éloignés par l intermédiaire d un type quelconque de réseau. Dans les décennies qui ont précédé, c était une configuration par 1 de 10

2 nécessaire pour une raison bien simple : l informatique coûtait extrêmement cher et les besoins matériels des ordinateurs étaient massifs. Et comme les données gérées par les terminaux étaient généralement du texte, la capacité des réseaux de l époque suffisait aux besoins de transfert. Il était donc logique de centraliser les éléments coûteux du système (processeurs, mémoire vive, stockage, climatisation, personnel de maintenance) à un même endroit, tout en gardant l équipement terminal le plus «léger» possible. L autre énorme avantage d une telle configuration est que les ressources de calcul sont partagées entre de nombreux utilisateurs, ce qui réduit la probabilité qu elles restent inactives à un moment donné. Au fil du temps, la puissance de traitement a vu son coût diminuer de façon exponentielle, en même temps qu elle devenait plus accessible. Les besoins des utilisateurs, parallèlement, sont devenus exponentiellement plus complexes et exigeants. De plus, le traitement n était plus axé sur le texte, mais sur de volumineux contenus numériques (données d applications, audio, vidéo, etc.) dépassant les capacités des réseaux. La convergence de ces tendances a favorisé, du point de vue économique, la solution consistant à accroître les ressources de traitement au poste même de l utilisateur. Résultat : le terminal «client léger» iii a cédé la place à un «client lourd» iv ayant des capacités qui, auparavant, demeuraient l apanage des puissants systèmes centraux. Informatique à la demande Depuis environ dix ans, la tendance ci-dessus s est cependant inversée, pour diverses raisons. D abord, l explosion d Internet comme plateforme universelle, avec son mode d accès par navigateur (un système à client léger, par définition), a ramené à l avantscène l idée d accéder à distance aux données et aux fonctionnalités. Nous présentons plus loin divers exemples, mais pour l instant, pensons aux services de courriel Web pour illustrer le concept. Les coûts, de toute évidence, constituent l autre facteur crucial. Si, dans les beaux jours des gros ordinateurs centraux (encore utilisés dans certains créneaux), la technologie des ressources informatiques était coûteuse, aujourd hui, c est la gestion des ressources informatiques qui coûte cher. La présence de clients lourds dispersés à l échelle d un groupe d utilisateurs (que ce soit à l intérieur d une entreprise ou parmi un auditoire public) complique considérablement le soutien. Contrairement à ce qu on observe dans les systèmes centralisés, les configurations sont souvent disparates, ce qui rend le dépannage ardu; les interventions physiques de soutien des systèmes sont plus difficiles, et parfois impossibles. La popularité croissante de nouveaux types de clients mobiles (téléphones intelligents, tablettes, etc.) accroît prodigieusement le coût et la complexité des services de soutien. En même temps, la technologie a évolué au point où les ressources informatiques (traitement, réseautage, stockage, applications, etc.) peuvent être attribuées à un utilisateur ou à une entreprise, par l intermédiaire d un réseau, pratiquement en temps réel. Ces possibilités ont fait naître le modèle d une informatique offerte en tant que service, à la demande v. On compare souvent ce modèle à celui des services publics, dans par 2 de 10

3 lequel les demandes fractionnelles des clients sont gérées en fonction d un ensemble de ressources physiques comme l électricité ou le gaz, suivant l approche de l «équilibrage de charge». Le concept de services informatiques à la demande sera examiné en détail plus loin. Catégories de services en nuage Comme il est également mentionné à la page Wikipédia initiale i, l informatique en nuage peut être examinée selon différents paradigmes. L utilité de chacun dépend du contexte dans lequel il est mis en œuvre. Paradigme fondé sur les services Dans ce paradigme, les types de services en nuage sont classés selon les niveaux de technologie qui sont gérés par «d autres». La source des services peut être un tiers fournisseur, un groupe interne de l entreprise, ou les deux à la fois (voir plus loin la section «Paradigme fondé sur le déploiement»). Pour comprendre plus facilement ce dont il s agit, examinons la figure 1 vi. Figure 1 Définition des services en nuage selon les niveaux de services gérés par 3 de 10

4 Voici une brève explication des éléments qui figurent dans chacune des colonnes : Applications : outils construits sur les plateformes décrites ci-dessous et utilisant ou produisant des données pour un besoin particulier. Il peut s agir tout aussi bien d un client de courriel GroupWise que d un logiciel de serveur de base de données, de Microsoft Word ou d un logiciel de contrôle du trafic aérien. Données : éléments d information que traitent les applications (documents, données audio ou vidéo, tableaux de bases de données, courriels, fichiers journaux, etc.). Exécution (environnement d ) : autre niveau de plateforme logicielle permettant la création et l exécution d applications fondées sur des normes (p. ex. Sun Java et Microsoft.NET). Intergiciel : logiciel assurant l échange d information entre d autres formes de logiciels. Un exemple courant est celui d un connecteur de base de données, qui permet aux applications de se connecter de façon transparente à n importe quelle base de données vii. Système d exploitation (SE) : plateforme logicielle sur laquelle tournent l intergiciel, l environnement d exécution et les applications (p. ex. Microsoft Windows, Unix, ios). Virtualisation : environnement matériel et logiciel permettant l attribution dynamique de serveurs, d espace de stockage et de ressources réseau. Serveurs : matériel physique assurant le traitement informatique. Stockage : espace où les données sont réellement stockées (p. ex. baies de disques durs). Réseautage : ressources assurant la transmission (câbles ou émetteurs/récepteurs) et équipement de routage connexe permettant le transfert de données entre ordinateurs. Il importe de souligner que la répartition des éléments dans les colonnes de la figure 1 peut prêter à interprétation. Diverses technologies amalgament plusieurs niveaux. Les catégories d offres de services en nuage peuvent également être imprécises, car de nombreux fournisseurs proposent des gammes de services ne respectant pas le classement ci-dessus. Néanmoins, la représentation est suffisante pour les fins de notre explication. par 4 de 10

5 Infrastructure-service (IaaS, «Infrastructure as a Service») L infrastructure-service est une offre qui s adresse à ceux qui savent comment configurer la partie logicielle de la colonne des fonctions, mais ne souhaitent pas gérer le matériel. Si ce genre de service est obtenu auprès d un fournisseur externe, il est habituellement facturé à l utilisation (c.-à-d. en fonction des cycles machine, de l espace de stockage consommé, de la capacité de réseau utilisée, etc.). Ce modèle est attrayant pour ceux qui craignent les investissements requis par l achat de matériel ou les frais d exploitation (y compris le personnel) liés au maintien d une installation physique. Selon les services et les prix, l architecture à implanter peut également être beaucoup plus complexe que ce qu une personne ou une entreprise peut réaliser d elle-même sur le plan de la sécurité, de la redondance, etc. Enfin, certains allèguent que c est une solution favorable à l environnement, car elle permet d éliminer des centres de données sous-utilisés. Cette allégation n est pas encore démontrée, car la preuve dépend d éléments connexes comme l origine de l électricité alimentant l installation du fournisseur d infrastructure-service, son degré d efficacité énergétique, etc. Les inconvénients concernent principalement le niveau d intégration et de confort. Les fournisseurs d infrastructure-service se réservent généralement le droit de répartir les ressources selon les besoins de leur propre processus d équilibrage de charge. Autrement dit, un client ne saura pas nécessairement où ses données et ses applications sont physiquement situées (parfois, même le pays qui les héberge peut demeurer inconnu). Les modalités du service peuvent également exiger des processus plus complexes d accès aux logiciels et aux données que si l accès se faisait dans un environnement local relevant entièrement du client. L exemple le plus connu d une entreprise offrant une infrastructure-service pure est Rackspace viii. Parmi les autres fournisseurs offrant des services de stockage, notons Amazon Web Services ix, Akamai x et Microsoft Windows Azure (stockage) xi. Plateforme-service (PaaS, «Platform as a Service») La plateforme-service est le niveau suivant d offre de services en nuage. Comme l indique la figure ci-dessus, il s agit d une offre allant au-delà de l infrastructure-service, dans laquelle de nouveaux éléments sont ajoutés. Dans certains cas, la plateforme-service est facturée exactement comme l infrastructure-service, avec des frais additionnels pour les éléments qui lui sont propres. Dans d autres cas, les frais sont regroupés et la fraction propre à la plateforme-service est «cachée». Les avantages de la plateforme-service comprennent ceux mentionnés plus haut pour l infrastructure-service, auxquels s ajoute une réduction ou une élimination de la maintenance du système d exploitation et de la plateforme logicielle. Les services par 5 de 10

6 comprennent, par exemple, l application des correctifs de système d exploitation (SE), la sécurité (renforcement) et certains ajustements de performance. Certaines de ces tâches exigent des connaissances spécialisées, certaines sont très mécaniques, et certaines ont les deux caractéristiques. Pour de nombreuses entreprises, c est une bonne solution d obtenir ces services de tiers plutôt que de maintenir une équipe pour les assurer. Un désavantage possible est que les clients doivent évoluer au rythme du fournisseur en ce qui touche les modifications de la plateforme (il se peut, par exemple, que le client ne puisse dicter entièrement la configuration et l application des correctifs visant le système d exploitation et les logiciels). Autre inconvénient, il n existe pas encore de normalisation entre les fournisseurs de plateforme-service, de sorte que les applications et les données configurées pour un fournisseur pourraient ne pas être facilement transférables à un autre fournisseur. Au nombre des fournisseurs de plateforme-service connus figurent Amazon Elastic Cloud Compute (EC2) xii, Google App Engine xiii et Microsoft Windows Azure (calcul) xiv. Logiciel-service (SaaS, «Software as a Service») Le niveau de services en nuage de loin le plus diversifié est celui du logiciel-service. Dans ce cas, le fournisseur s occupe de la colonne de fonctions au complet, y compris les applications et le stockage et la récupération des données. L accès se fait souvent par un navigateur Web, mais il peut aussi reposer sur une application exclusive de client léger. La facturation du logiciel-service peut comprendre les éléments mentionnés plus haut pour les autres catégories avec, en plus, des droits de licence de logiciels. Dans certains cas, toutefois, les applications associées à l offre de logiciel-service sont fournies sans frais (habituellement avec l inclusion d annonces). Bien qu une configuration propre au client puisse être nécessaire, l avantage évident du logiciel-service est que le client peut se concentrer sur l utilisation des applications plutôt que d assurer lui-même la maintenance de ces outils (ou de leurs technologies sousjacentes). Si un client est dépourvu de ressources en génie logiciel et en développement, les fournisseurs de logiciel-service peuvent lui donner accès à des marchés auparavant inaccessibles. Puisque les fournisseurs, en général, sont davantage axés sur le développement des produits, ils peuvent réagir plus vite à l évolution du marché. De plus, comme l accès se fait par un client léger, les utilisateurs des applications de logicielservice profiteront toujours de la version la plus récente. Aux inconvénients de l infrastructure-service et de la plateforme service mentionnés plus haut s ajoute, dans le cas du logiciel-service, l aspect lié à la perte de contrôle. Cet aspect touche principalement la gestion des applications car, dans une large mesure, les clients du logiciel-service sont tributaires des fournisseurs pour ce qui est de l introduction des fonctions et de la stratégie de produits en général. Par ailleurs, des sections du marché des fournisseurs de logiciel-service sont relativement volatiles, avec de fréquentes entrées et par 6 de 10

7 disparitions de fournisseurs, et des acquisitions par de grandes entreprises ayant leurs propres objectifs stratégiques. Le marché des services en ligne compte aujourd hui des milliers de fournisseurs de logiciel-service. En voici quelques-uns parmi les plus connus : * Gmail/Google Docs xv * Salesforce.com xvi * icloud xvii * Dropbox xviii * YouTube xix De plus, des entreprises comme Amazon Web Services (AWS) offrent des versions «logiciel-service» d applications d entreprise d Oracle, de Microsoft, de SAP et d autres éditeurs xx. Paradigme fondé sur le déploiement L autre façon courante de décrire l informatique en nuage est de se fonder sur son architecture de déploiement. C est une approche utile, car l architecture intervient dans de multiples aspects du système, p. ex. les contrats de service, les coûts, et peut-être aussi les économies d échelle, les exigences de sécurité, etc. Nuage public Un nuage public est un environnement qui se situe en entier à distance et auquel on accède par Internet. Les ressources d un nuage public sont accessibles et partagées dans l espace public, bien que des frais puissent s appliquer aux services. Les offres de logiciel-service de Google sont un bon exemple de services de nuage public. L entente sur la qualité du service (EQS) des services offerts par un nuage public est également partagée, bien que des seuils standard de qualité puissent être offerts. Nuage privé Un nuage privé est déployé et tenu à jour pour un client unique. Il peut être physiquement situé n importe où (dans le réseau privé d une entreprise ou sur le réseau Internet public), mais l accès aux ressources est restreint. Ce contexte offre une sécurité sensiblement plus stricte qu un nuage public, et le service peut être taillé sur mesure pour le client. Parfois, les fournisseurs de services en nuage public offrent des composantes privées, de sorte qu une partie de leur nuage est séparée et réservée à l usage exclusif d un unique client. Indépendamment des détails de mise en œuvre, les économies d échelle peuvent être perdues dans ce modèle, si le client n utilise pas entièrement les ressources du nuage 24 heures sur 24. par 7 de 10

8 Autres modèles Il existe d autres modèles qui conjuguent des aspects des nuages privés et des nuages publics. Par exemple, des groupes de clients ayant des besoins techniques semblables peuvent obtenir ou mettre en place un nuage partagé ou «communautaire», tirant ainsi avantage du partage de ressources tout en profitant d une configuration plus sécurisée et plus ajustable que celles offertes par les nuages publics. Pour plus de détails sur ces variantes, voir la publication «The NIST Definition of Cloud Computing» xxi. CBC/Radio-Canada et les services en nuage CBC/Radio-Canada a mis en œuvre plusieurs systèmes pouvant être considérés comme des environnements en nuage. Certains sont internes et ont comme objectif de centraliser le soutien, tandis que d autres sont des formes plus standard d environnements en nuage obtenus auprès de fournisseurs de services en ligne. RCNG Le Réseau convergent de nouvelle génération récemment déployé par CBC/Radio- Canada est un investissement majeur fondé sur l utilisation d un nuage privé. Il s agit d un réseau extrêmement robuste reliant les divers centres de CBC/Radio-Canda pour permettre une transmission rapide et fiable de tous les types de données numériques, y compris des contenus audio et vidéo non compressés si nécessaire. De plus, la transmission de données peut être priorisée en fonction des besoins opérationnels (p. ex., selon qu il s agit ou non de données critiques pour la radiodiffusion). Cette technologie est le fondement de certaines autres mentionnées ci-dessous, et comblera les besoins de CBC/Radio-Canada pendant de nombreuses années. Citrix Citrix xxii est un système qui est maintenant largement utilisé pour accéder à distance à diverses applications de radiodiffusion par l intermédiaire d un client léger. Ces applications comprennent ScheduAll (Schedulink), On Air et inews. La clientèle de Citrix à CBC/Radio-Canada compte plus de deux mille utilisateurs et continue de croître. Médias sociaux et distributon numérique Les environnements en ligne reposent fortement sur les services en nuage. L avantage tient en grande partie à la possibilité de s adapter rapidement à l évolution du marché. C est ce qu offrent par exemple les divers fournisseurs de médias sociaux auxquels CBC/Radio-Canada est associée. Mentionnons Demand Media xxiii, FileMobile xxiv, Transcontinental xxv et plusieurs autres fournisseurs de solutions de logiciel-service qui mettent en œuvre la plateforme de médias sociaux de CBC/Radio-Canada. D autres par 8 de 10

9 fournisseurs comme Triton Digital et Akamai offrent plutôt une infrastructure-service, pour la livraison évolutive de contenu Web audio et vidéo à l auditoire. En conclusion Les lignes de force décrites au début de cet article ne semblent pas vouloir se dissiper. La technologie de calcul demeure relativement peu coûteuse, mais la gestion des ressources informatiques devient de plus en plus complexe et, par conséquent, plus coûteuse. En réponse à ces tendances, le développement de la technologie (et des processus et normes connexes) soutenant les services en nuage devrait normalement se poursuivre et s accélérer. Tout porte à croire que les services en nuage seront une stratégie opérationnelle et technologique de plus en plus attrayante. Le choix du modèle à utiliser (infrastructureservice, plateforme-service, logiciel-service, public/privé) restera une décision prise cas par cas, selon la tolérance au risque et le coût de l initiative particulière envisagée. Avec la mise en œuvre du RCNG, les applications actuelles déployées en nuage privé dans le secteur de la radiodiffusion et le vaste recours à des fournisseurs de logicielservice pour les expériences en ligne et mobiles offertes à l auditoire, CBC/Radio-Canada est bien positionnée pour continuer à prendre de bonnes décisions dans le domaine des services en nuage. i ii iii iv v (site disponible uniquement en anglais) vi (version originale du graphique disponible uniquement en anglais) vii viii (site disponible uniquement en anglais) ix x (site disponible uniquement en anglais) xi xii xiii https://developers.google.com/appengine/ xiv xv xvi xvii xviii https://www.dropbox.com/features xix xx xxi (PDF disponible uniquement en anglais) par 9 de 10

10 xxii xxiii (site disponible uniquement en anglais) xxiv (site disponible uniquement en anglais) xxv (site disponible uniquement en anglais) par 10 de 10

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage.

Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage. Mettre le nuage au service de votre organisation. Guide de l acheteur de solutions en nuage. Comment ce guide peut vous être utile? Si vous songez à intégrer le nuage à votre entreprise sans savoir par

Plus en détail

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS

ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS ARCHITECTURE ET SYSTÈMES D'EXPLOITATIONS Axel François bureau C19 (2eme étage) cours disponibles en pdf sur : www.iut-arles.up.univ-mrs.fr/francois 1 PLAN En Cours : qu'est-ce qu'un ordinateur? à quoi

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge Une présentation de et 19 octobre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet Président igovirtual

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Cloud = buzz word Employé à toutes les sauces... http://www.youtube.com/watch?v=rdkbo2qmyjq (pub SFR) tout le monde fait du cloud? Qui fait du cloud au

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

Culture numérique Cloud computing

Culture numérique Cloud computing Culture numérique Cloud computing Hervé Le Crosnier Université de Caen Basse-Normandie herve.lecrosnier@unicaen.fr Processus John McCarthy «computation may someday be organized as a public utility.» Transformations

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation Le Cloud et la sécurité Stéphane Duproz Directeur Général, TelecityGroup Le «Cloud»a déjàdécollé Source: http://blog.rightscale.com/ 2 Mais de

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing

Chapitre 4: Introduction au Cloud computing Virtualisation et Cloud Computing Chapitre 4: Introduction au Cloud computing L'évolution d'internet Virt. & Cloud 12/13 2 Définition Le cloud computing est une technologie permettant de délocaliser les

Plus en détail

Optimisation des niveaux de service dans le cadre de déploiements de Clouds publics

Optimisation des niveaux de service dans le cadre de déploiements de Clouds publics LIVRE BLANC Optimisation des niveaux de service dans le cadre de déploiements de Clouds publics Clés pour une gestion efficace des services agility made possible Table des matières Résumé 3 Introduction

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Préparé par : George Crump, analyste senior Préparé le : 03/10/2012 L investissement qu une entreprise fait dans le domaine de

Plus en détail

Le Cloud computing : qu est-ce que c est? Veille du lendemain Médiathèque de Roanne Avril 2011

Le Cloud computing : qu est-ce que c est? Veille du lendemain Médiathèque de Roanne Avril 2011 Le Cloud computing : qu est-ce que c est? 1 Définition : C'est la dématérialisation des données et des applications de l'ordinateur, sur Internet. Sans le savoir, vous utilisez déjà ce type de service

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire

L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire L informatique en nuage comme nouvel espace documentaire Heather Lea Moulaison @libacat Professeure adjointe, Université du Missouri Congrès des milieux documentaires du Québec 2011 30 novembre 2011 1

Plus en détail

L évolution vers la virtualisation

L évolution vers la virtualisation L évolution vers la virtualisation Dépassez vos attentes en matière de solutions TI. L évolution vers la virtualisation En 2009, la majorité des entreprises québécoises ne s interrogent plus sur la pertinence

Plus en détail

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012 Virtualisation du poste de travail Windows 7 et 8 avec Windows Server 2012 Contraintes d architecture VDI et RDS App-V UE-V Citrix AppSense Norskale RES Software William Bories Abderrahmane Laachir Philippe

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

Office 365 pour les établissements scolaires

Office 365 pour les établissements scolaires Office 365 pour les établissements scolaires Tous les services destinés aux écoles, aux enseignants et aux élèves en un coup d oeil Sommaire the microsoft visual identity INTRODUCTION... 3 VUE D ENSEMBLE...

Plus en détail

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server FLEXIBILITÉ Microsoft Dynamics AX Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server Livre blanc Comment les entreprises peuvent-elles utiliser la technologie Microsoft

Plus en détail

Les dessous du cloud

Les dessous du cloud Les dessous du cloud Brice Lopez Administrateur Réseaux et Systèmes Experiences Numériques - Janvier 2014 Brice Lopez Les dessous du cloud 11 janvier 2014 1 / 22 Intro Le cloud? Brice Lopez Les dessous

Plus en détail

COLLECTION N.T.I.C. Livre Blanc. Les promesses du Cloud Computing : réalité ou fiction? Chris Czarnecki En-lighten Technology Ltd.

COLLECTION N.T.I.C. Livre Blanc. Les promesses du Cloud Computing : réalité ou fiction? Chris Czarnecki En-lighten Technology Ltd. COLLECTION N.T.I.C. Livre Blanc Les promesses du : réalité ou fiction? Chris Czarnecki En-lighten Technology Ltd. 01 49 68 53 00 www.learningtree.fr Education Is Our Business LEARNING TREE INTERNATIONAL

Plus en détail

Augmenter la vélocité Agile avec l usine-service sur Azure

Augmenter la vélocité Agile avec l usine-service sur Azure Augmenter la vélocité Agile avec l usine-service sur Azure Jean-Louis Lalonde, Ing., M.Ing. Président et Chef de la direction Groupe AZUR Avril 2015 Montréal, Canada SOMMAIRE EXÉCUTIF Notre expérience

Plus en détail

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition?

Des applications locales à l infonuagique: comment faire la transition? : comment faire la transition? Congrès des milieux documentaires 30 novembre 2011 / m.sevigny@umontreal.ca Directeur Bureau des systèmes Direction des bibliothèques - UdeM 2 / 15 Plan de la présentation

Plus en détail

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud UNIFIED architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) D TA que les données soient sur site ou dans le cloud PROTECTION FOURNISSEURS DE SERVICES GÉRÉS DOSSIER SOLUTION

Plus en détail

Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0

Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0 Livre blanc Sauvegarde et restauration en environnement VMware avec Avamar 6.0 Analyse détaillée Résumé Dans les entreprises, les environnements virtuels sont de plus en plus déployés dans le cloud. La

Plus en détail

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici

Wyse WSM. L informatique légère, économique, flexible et fiable. Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Wyse WSM L informatique légère, économique, flexible et fiable Wyse WSM. Tout ce que vous devez savoir. Cliquez ici Présentation de Wyse WSM et des Clients Zéro Wyse La puissance d un PC. Sans sa complexité.

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri

Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri Séminaire Partenaires Esri France 7-8 juin 2011 - Paris Cloud Computing Stratégie Esri Gaëtan LAVENU Plan de la présentation Evolution des architectures SIG Qu'est ce que le Cloud Computing? ArcGIS et

Plus en détail

Démystifier le nuage Un plan directeur pour déployer l informatique en nuages

Démystifier le nuage Un plan directeur pour déployer l informatique en nuages Démystifier le nuage Un plan directeur pour déployer l informatique en nuages Livre blanc Mai 2010 Strahan McCarten Chef divisionnaire gestion des produits Services d hébergement et de centres de données

Plus en détail

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 24.2 1 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home 2 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

CloudBees AnyCloud : Valeur, Architecture et Technologie cloud pour l entreprise

CloudBees AnyCloud : Valeur, Architecture et Technologie cloud pour l entreprise CloudBees AnyCloud : Valeur, Architecture et Technologie cloud pour l entreprise Alors que les plates-formes PaaS (Platform as a Service) commencent à s imposer comme le modèle privilégié auprès des entreprises

Plus en détail

Actualités Administrateurs

Actualités Administrateurs ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Actualités Administrateurs Décembre 2013 L informatique en nuage questions que les administrateurs devraient poser Auteure : Jodie Lobana, CPA, CA, CISA, CIA, CPA (IL), PMP

Plus en détail

CONSEIL INFOGÉRANCE HÉBERGEMENT

CONSEIL INFOGÉRANCE HÉBERGEMENT Séminaire du 17 Décembre 2009 CONSEIL INFOGÉRANCE HÉBERGEMENT Cloud Computing: Innovation Technique ou Marketing? Sommaire Le contexte Oxalide L offre Cloud Computing Les vraies et les fausses solutions

Plus en détail

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a Avril 2014 Mark Schrutt, directeur des services et applications

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise TABLE DES MATIÈRES LE NUAGE : POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR VOTRE ENTREPRISE INTRODUCTION CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CONCLUSION PAGE 3 PAGE

Plus en détail

Cloud Computing et SaaS

Cloud Computing et SaaS Cloud Computing et SaaS On a vu fleurir ces derniers temps un grands nombre de sigles. L un des premiers est SaaS, Software as a Service, sur lequel nous aurons l occasion de revenir. Mais il y en a beaucoup

Plus en détail

Regard sur l informatique en nuage

Regard sur l informatique en nuage Regard sur l informatique en nuage Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières Pourquoi parle-t-on tant de l informatique en nuage? 1 Tendances alimentant l essor de l informatique

Plus en détail

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud

Sommaire. Le marché du cloud avec un focus sur la France. Les conséquences de l adoption du cloud Le Cloud computing Sommaire Qu est ce que le cloud? Les avantages/ Les inconvénients Le marché du cloud avec un focus sur la France Les conséquences de l adoption du cloud Page 2 Définition Définition

Plus en détail

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins

Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Bénéficiez d une solution Cloud rationalisée et adaptée à vos besoins Le bureau virtuel toujours disponible, n importe où, simplement et de façon totalement sécurisée. Desk-inCloud est une solution (Daas)

Plus en détail

Informatique en nuage Cloud Computing. G. Urvoy-Keller

Informatique en nuage Cloud Computing. G. Urvoy-Keller Informatique en nuage Cloud Computing G. Urvoy-Keller Sources de ce documents Next Stop, the cloud Objectifs de l'étude : Comprendre la popularité des déploiements de services basés sur des clouds Focus

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring

IBM Tivoli Monitoring Surveiller et gérer les ressources vitales et les mesures sur diverses plates-formes à partir d une seule console IBM Tivoli Monitoring Points forts Surveille de manière proactive Aide à réduire les coûts

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies?

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012 Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Christophe CORNE, CEO de Systancia et dotgreen Marchés, technologies Une promesse

Plus en détail

L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le

L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le L I V R E B L A N C I D C L e r ôle de l optimi s a t i o n W A N v i r t u el le d a ns le d a t acenter de n o uvelle g é nératio n Décembre 2012 Adapté de «Worldwide WAN Application Delivery 2011 2016

Plus en détail

Qu est ce que le Cloud Computing?

Qu est ce que le Cloud Computing? Qu est ce que le Cloud Computing? Makhlouf Hadji Ingénieur de Recherche Qu est ce que le Cloud Computing? Agenda: Virtualisation des Ressources Introduction au Cloud Computing Caractéristiques du Cloud

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

matérialisation Cloud computing» «Dématérialisation Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Intervenants

matérialisation Cloud computing» «Dématérialisation Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Intervenants Jeudi 28 octobre 2010 Intervenants «Dématérialisation matérialisation Cloud computing» Des technologies qui permettent de mieux gérer et développer son entreprise Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies

Plus en détail

Cloud computing Architectures, services et risques

Cloud computing Architectures, services et risques Cloud computing Architectures, services et risques Giovanna Di Marzo Serugendo Institute of Information Service Science Giovanna.Dimarzo@unige.ch iss.unige.ch FACULTY OF ECONOMIC AND SOCIAL SCIENCES Department

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris. ArcGIS et le Cloud. Gaëtan LAVENU

Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris. ArcGIS et le Cloud. Gaëtan LAVENU Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris ArcGIS et le Cloud Gaëtan LAVENU Agenda Qu'attendent nos clients du Cloud Computing? Les solutions de Cloud ArcGIS dans le Cloud Quelles attendent

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS POURQUOI CHOISIR ACRONIS BACKUP TO CLOUD? Les volumes de données que votre entreprise doit gérer et les coûts correspondants de sauvegarde et de maintenance augmentent de manière exponentielle. La virtualisation,

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

Le nouvel espace de travail : Prise en charge du modèle BYOD («Bring your own device»)

Le nouvel espace de travail : Prise en charge du modèle BYOD («Bring your own device») IBM Global Technology Services Livre blanc pour l innovation Juin 2011 Le nouvel espace de travail : Prise en charge du modèle BYOD («Bring your own device») 2 Le nouvel espace de travail : Prise en charge

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

201O - 2020 : la décennie Cloud Révolutions technologiques Evolutions des usages Potentiels & impacts. Paris, octobre 2010 - Revevol -

201O - 2020 : la décennie Cloud Révolutions technologiques Evolutions des usages Potentiels & impacts. Paris, octobre 2010 - Revevol - 201O - 2020 : la décennie Cloud Révolutions technologiques Evolutions des usages Potentiels & impacts Paris, octobre 2010 - Revevol - Plan 1 - Cloud Computing - concepts 2 - La revanche des infrastructures

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE VOCALE INTEGREE

LA RECONNAISSANCE VOCALE INTEGREE Fiche produit LA RECONNAISSANCE VOCALE INTEGREE 360 SpeechMagic SDK Capturer l information médicale grâce à la reconnaissance vocale DÉFI : Comment optimiser la création des comptes rendus et la capture

Plus en détail

Cloud computing 2012-13

Cloud computing 2012-13 Cloud computing 2012-13 Laurent Wargon laurent@wargon.org de Marne-la-Vallée 1/48 Laurent Wargon Objectifs du cours Évaluer la pertinence du Cloud computing pour les organisations et savoir conduire un

Plus en détail

Fabriquant de Fabuleux logiciels

Fabriquant de Fabuleux logiciels Fabriquant de Fabuleux logiciels 2006-2012 Troll d'idées. Tous droits réservés. Kiubi, Kojin Framework, Thèmepresso sont des marques déposées de Troll d'idées S.A.S.. 1 Troll d idées développe des technologies

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014

Créca. Ajout aux livrets d informatique. Hiver 2014 Créca Ajout aux livrets d informatique Hiver 2014 Table des matières 1. La mobilité 2. L Internet 3. Les appareils 4. Les logiciels et les applications 5. Le stockage des informations 1. Mobilité Le maître

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Le Cloud. Généralités & Sécurité. Valentin Lecerf Salon du multimédia et de la photo 2013 - Proville

Le Cloud. Généralités & Sécurité. Valentin Lecerf Salon du multimédia et de la photo 2013 - Proville Le Cloud Généralités & Sécurité Qui suis-je? Expert SharePoint Etudiant Master 2 TIIR Technologies pour les Infrastructures de l'internet et pour leur Robustesse Contributeur Actif Microsoft Me contacter?

Plus en détail

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP

Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP Déploiement et migration Windows 8 Méthodologie Compatibilité des applications ADK MDT 2012 ConfigMgr 2012 SCCM 2012 Windows Intune MDOP William Bories Olivia Mirial Stéphane Papp Préface de Vianney Airaud

Plus en détail

Livre blanc pour les éditeurs de logiciel en mode SaaS (Software-as-a-Service)

Livre blanc pour les éditeurs de logiciel en mode SaaS (Software-as-a-Service) Livre blanc pour les éditeurs de logiciel en mode SaaS (Software-as-a-Service) Accélérer la diffusion des applications à la demande pour répondre aux attentes croissantes des entreprises Publié pour le

Plus en détail

Une compagnie de production de documents lance une nouvelle offre dans le cloud

Une compagnie de production de documents lance une nouvelle offre dans le cloud Windows Azure Étude de la solution d un partenaire Une compagnie de production de documents lance une nouvelle offre dans le cloud Présentation Pays ou région : Canada Industrie : Production Haute technologie

Plus en détail

La migration vers le Cloud pour les PME

La migration vers le Cloud pour les PME La migration vers le Cloud pour les PME Parrainé par EMC Laurie McCabe, Partner Sanjeev Aggarwal, Partner Octobre 2012 1 SMB Group, Inc. LA MIGRATION VERS LE CLOUD POUR LES PME Dans le monde hyper-connecté

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance Cloud Computing dans le secteur de l Assurance AG FANAF Ouagadougou Février 2014 Agenda Le Cloud Computing C'est quoi? Adoption du Cloud Computing en assurance Exemples d initiatives «Cloud Computing»

Plus en détail

CA Automation Suite for Data Centers

CA Automation Suite for Data Centers FICHE PRODUIT : CA Automation Suite for Data Centers CA Automation Suite for Data Centers agility made possible «La technologie a devancé la capacité à la gérer manuellement dans toutes les grandes entreprises

Plus en détail

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique?

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? WHITE PAPER Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? Le «cloud voice» : l avenir de la communication Introduction Il fut un temps où, par définition, les entreprises

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

Guide d Intégration PPM et ERP:

Guide d Intégration PPM et ERP: LIVRE BLANC Guide d Intégration PPM et ERP: Stratégies d intégration de logiciels dans les entreprises organisées par projet De: Neil Stolovitsky E-mail: sales@geniusinside.com Website: www.geniusinside.com

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

Défi de l infonuagique en éducation

Défi de l infonuagique en éducation Défi de l infonuagique en éducation Par : Pierre Drouin Directeur des technologies éducatives Serge Pelletier Directeur de l informatique Michèle Laberge Directrice TI C.S. des Hautes-Rivières Société

Plus en détail

Journée de l informatique de gestion 2010

Journée de l informatique de gestion 2010 Journée de l informatique de gestion 2010 Nouvelles technologies du SI «Le Cloud Computing et le SaaS au service quotidien de l informaticien de gestion» Prof. Ph. Daucourt Neuchâtel, 17 novembre 2010

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CLOUD COMPUTING

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CLOUD COMPUTING CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CLOUD COMPUTING E-catalogue des Solutions Cloud Computing en Provence-Alpes-Cote d Azur Parce que un peu plus de 8 patrons de PME sur 10 ne savent pas de quoi il retourne lorsque

Plus en détail