Prix des carburants. Février 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prix des carburants. Février 2012"

Transcription

1 Prix des carburants Février 2012

2 Les apports du décret du 8/11/2010 Après les évènements de fin 2008, une mission d experts propose au Gouvernement de nouvelles modalités de fixation du prix des carburants. Ces nouvelles modalités sont reprises par le décret du 8 novembre 2010 et l arrêté préfectoral d application du 2 décembre Deux objectifs: 1) tenir compte des conditions réelles du marché, 2) assurer la plus totale transparence sur la formation des prix grâce à : a) La définition de la structure de prix du carburant : il est composé du prix CAF, de la fiscalité, du revenu des détaillants, du revenu des importateurs, des frais de déchargement, du prix de passage. b) La création d un observatoire des prix, qui valide annuellement les actualisations des revenus détaillants et importateurs. c) La fixation mensuelle, par le préfet, du prix maximum par produit. 2

3 Chaîne de distribution des carburants Le baril Le raffinage Des cours mondiaux Une essence aux normes européennes Un fret qui doit assurer la sécurité et la continuité de l approvisionnement Le fret Le stockage Des impératifs de sécurité et de disponibilité des équipements La distribution Le choix de la qualité de service 3

4 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi 2.4% 5.3% 6.5% 46,1% 39.7% Revenu détaillants Revenu importateurs Environ 137 millions de litres consommés annuellement à La Réunion, soit 28% de la consommation de carburant 4

5 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi Le calcul du prix CAF dépend : De la cotation mondiale Du coût du fret De la parité euro/dollar Revenus détaillants Revenus importateurs % Un cours haussier sur le long terme (0.467 /l au ) Une parité euro/dollar ne favorisant pas les achats en dollars 5

6 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi Le calcul de la fiscalité comprend : 2% du CAF OM = /l pour OMR /l pour OMC 20.5% du CAF ,1% Revenus détaillants Revenus importateurs FIRT = /l TEC = /l CEE = /l La Taxe d Entrée Communautaire (TEC) est perçue directement par l Europe, les Certificats d Économie d Énergie (CEE) financent notamment des opérations visant à rendre le secteur du transport routier plus sobre 6

7 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi % Revenu détaillants Le revenu des détaillants est identique quel que soit le carburant. Il permet de couvrir notamment les frais de fonctionnement des stations services (environ 1500 emplois). Revenu importateurs La réévaluation de ce revenu peut être faite de manière annuelle en se basant sur l évolution de l indice INSEE 7

8 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi % Revenu détaillants Revenu importateurs Le revenu des importateurs est de par litre. La réévaluation de ce revenu peut être faite de manière annuelle en se basant sur l évolution de l indice INSEE 8

9 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi Revenus détaillants Revenus importateurs Les frais de déchargement comprennent : La prestation de déchargement La prestation d entretien des ouvrages La taxe sur les marchandises débarquées Au 1er février les frais de débarquement = par litre soit 1.21% du prix à la pompe 9

10 Super Sans Plomb 1.66 /litre maxi Revenus détaillants Revenus importateurs Le prix de passage est déterminé et inchangé depuis avril Cette valeur tient compte des recommandations de l inspection générale des finances et concerne notamment le stockage des carburants. Ces frais sont identiques quels que soient les carburants. Au 1er février les prix de passage = par litre soit 1.20% du prix à la pompe 10

11 Évolution des principaux paramètres Super Sans Plomb 1.66 /l maxi Janvier Février Évolution Cotation SP ($/Bbl) % Euro/$ % Fret ($/hl) % ( /hl) % ( /hl) % Revenu importateurs Revenu détaillants Prix de vente % NB : l Octroi de mer est un pourcentage du prix CAF (22.5% pour le SP95), alors que le FIRT est une taxe à l hectolitre (accise) 11

12 Gazole 1.29 /litre maxi 2.4% 6.6% 8.4% 30.8% 51.8% Revenu détaillants Revenu importateurs Environ 350 millions de litres consommés annuellement à La Réunion, soit 72% de la consommation de carburant 12

13 Gazole 1.29 /litre maxi Le calcul du prix CAF dépend : De la cotation mondiale Du coût du fret De la parité euro/dollar % Revenus détaillants Revenus importateurs Un cours haussier sur le long terme (0.467 /l au ) Une parité euro/dollar ne favorisant pas les achats en dollars 13

14 Gazole 1.29 /litre maxi Le calcul de la fiscalité comprend : % Revenus détaillants Revenus importateurs 2% du CAF /l pour OMR OM /l pour OMC 3% du CAF FIRT = /l TEC = 0 /l CEE = /l Une pression fiscale plus légère sur le gazole afin de ne pas pénaliser le carburant le plus utilisé par les réunionnais 14

15 Gazole 1.29 /litre maxi % Revenu détaillants Revenu importateurs Le revenu des détaillants est identique quel que soit le carburant. Il permet de couvrir notamment les frais de fonctionnement des stations services (environ 1500 emplois). La réévaluation de ce revenu peut être faite de manière annuelle en se basant sur l évolution de l indice INSEE 15

16 Gazole 1.29 /litre maxi % Le revenu des importateurs est de par litre Revenu détaillants Revenu importateurs La réévaluation de ce revenu peut être faite de manière annuelle en se basant sur l évolution de l indice INSEE 16

17 Gazole 1.29 /litre maxi Revenus détaillants Revenus importateurs Les frais de déchargement comprennent : La prestation de déchargement La prestation d entretien des ouvrages La taxe sur les marchandises débarquées Au 1er février les frais de débarquement = par litre soit 0.83% du prix à la pompe 17

18 Gazole 1.29 /litre maxi Revenus détaillants Revenus importateurs Le prix de passage est déterminé et inchangé depuis avril Cette valeur tient compte des recommandations de l inspection générale des finances et concerne notamment le stockage des carburants. Ces frais sont identiques quels que soient les carburants. Au 1er février les prix de passage = par litre soit 1.55% du prix à la pompe 18

19 Évolution des principaux paramètres Gazole 1.29 /litre maxi Janvier Février Évolution Cotation SP ($/Bbl) % Euro/$ % Fret ($/hl) % ( /hl) % ( /hl) % Revenu importateur Revenu détaillant Prix de vente % NB : l Octroi de mer est un pourcentage du prix CAF (5% pour le Gazole), alors que le FIRT est une taxe à l hectolitre (accise) 19

20 Synthèse et comparatif métropole Super SP 95 Gazole Une pression fiscale sur les carburants de 20% à 35% inférieure à celle de la métropole 46,1% 56% 30.8% 49% Des choix fiscaux qui ne pénalisent pas le carburant le plus consommé localement En métropole, très forte variabilité des prix (prix du super SP 95: /l ; prix du gazole: /l). La Réunion Métropole La Réunion Métropole Revenu détaillants Revenu Importateurs 20

21 Comparatif des prix de vente au détail Super sans plomb 95 Gazole Métropole La Réunion Métropole La Réunion Août Août Août Août Février Février Évolution +18% +13% Évolution +23% +16% La croissance du prix du super à La Réunion est plus faible que dans les autres régions de France. La croissance du prix du gazole a été maîtrisée à La Réunion ; le prix de vente au litre est 0.12 inférieur à La Réunion qu en métropole pour le mois de février (prix moyen en métropole : 1.41 /l ) Gaz (au 1er février 2012) La Réunion Métropole (1) (1) Prix moyen, février 2012, source Butagaz 21

22 Organisation locale du marché Importateurs 4 opérateurs Opérateur de stockage 1 opérateur 34 stations 33 stations 28 stations 25 stations 28 stations Distributeurs 148 stations services Source IGF, chiffres 2009 actualisation

23 Organisation de la distribution Les Les particuliers particuliers Un réseau de 148 stations services Tarif maximum : Gazole 1,29 /l Super 1,66 /l De petits volumes consommés En complément, des services de proximité (boutique, pompiste, mécanique ) Les Les artisans artisans CARTE ESSENCE 5 réseaux de distribution Total, Engen, Tamoil, Elf, Shell Tarif maximum : Gazole 1,29 /l Super 1,66 /l Une fidélisation possible avec une offre de services supportés par les importateurs et/ou les détaillants distributeurs (crédit à 45j, ristournes ) Les Les transporteurs transporteurs Un stockage directement chez le client Un prix de vente n intégrant pas l ensemble du prix de distribution Des négociations tarifaires régulières avec les importateurs (des réductions possibles de 6 à 10 centimes/litre, des délais de paiement jusqu à 60j) Un stockage à la charge des clients 23

24 Prix des produits pétroliers et gaziers Supercarburant Gazole FOD (1) Supercarburant mer Gazole mer Gaz 12,5 kg Prix au 01/02/ /l 1.29 /l 0.94 /l 0.88 /l 0.89 /l /l Évolution / janvier % +3.19% 6.81% +10% +4.69% +5.84% (1) FOD : Fuel Oil Domestique, Fioul domestique 24

25 Pour plus d informations, les sites utiles Préfecture de La Réunion Automobile club de France Prix des carburants 25

26 Merci de votre attention

Le Coût Assurance Fret. Atelier 1 6 avril 2012

Le Coût Assurance Fret. Atelier 1 6 avril 2012 Le Coût Assurance Fret Atelier 1 6 avril 2012 Ordre du jour 1. Le décret du 8 novembre 2010 Impact des missions d étude Formation du prix des carburants 2. Comment se fait l achat des carburants? Les déterminants

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Juin 2016

Prix des Carburants. Au 1 er Juin 2016 1 Prix des Carburants Au 1 er Juin 2016 2 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1er Octobre 2015

Prix des Carburants. Au 1er Octobre 2015 Prix des Carburants Au 1er Octobre 2015 1 Décret 2013-1315 du 27 Décembre 2013 réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des marchés de gros pour la distribution de ces

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1er Avril 2013

Prix des Carburants. Au 1er Avril 2013 Prix des Carburants Au 1er Avril 2013 1 Décret 20101333 du 8 Novembre 2010 réglementant les prix des produits pétroliers et du gaz de pétrole liquéfié dans le département de la Réunion 2 Rappel des prix

Plus en détail

PREFET DE LA RÉGION GUADELOUPE

PREFET DE LA RÉGION GUADELOUPE PREFET DE LA RÉGION GUADELOUPE SECRETARIAT GENERAL AUX AFFAIRES REGIONALES BUREAU DE L ACTION ECONOMIQUE DE L ETAT Arrêté n 2011-761 relatif à la mise en œuvre du décret n 2010-1332 du 08 novembre 2010

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES REVENUS DE LA MARTINIQUE

OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES REVENUS DE LA MARTINIQUE OBSERVATOIRE DES PRIX ET DES REVENUS DE LA MARTINIQUE Présentation Du régime de prix applicable aux produits pétroliers issu du décret n 2010-1332 du 08 novembre 2010 DIECCTE de Martinique, Pôle C 1 Mai

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1er Janvier 2014

Prix des Carburants. Au 1er Janvier 2014 Prix des Carburants Au 1er Janvier 2014 1 Décret 2010-1333 du 8 Novembre 2010 réglementant les prix des produits pétroliers et du gaz de pétrole liquéfié dans le département de la Réunion 2 Rappel des

Plus en détail

ROYAUME ROY DU MAROC

ROYAUME ROY DU MAROC ROYAUME DU MAROC Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement CARBURANTS PROPRES AU MAROC Avril, 2010 Caractéristiques du secteur énergétique marocain. Secteur Pétrolier au Maroc:

Plus en détail

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne Cours, prix et marges des produits pétroliers en et dans l'union Européenne Cours hebdomadaire du pétrole brut spot et de l'euro Moyenne hebdo 16 oct. 15 9 oct. 15 variation Brent (en $/b) 49,62,23,61

Plus en détail

Sénélec TAG PARITE IMPORTATION 449 858 576 323 568 414 561 849 547 905 526 845 490 282 503 682 556 690 494 175 390 990 375 548 345 831

Sénélec TAG PARITE IMPORTATION 449 858 576 323 568 414 561 849 547 905 526 845 490 282 503 682 556 690 494 175 390 990 375 548 345 831 Calcul des Prix Parité Importation Butane Super Ess. Gasoil Distillat Ess. Pirogue Pétrole Gasoil Ordinaire Sénélec TAG Diesel oil Diesel Sénélec FO 180 CST FO 380 CST COUT TOTAL FCFA 448 308 528 670 521

Plus en détail

Prix des Carburants. 1 Juillet 2012

Prix des Carburants. 1 Juillet 2012 Prix des Carburants 1 Juillet 2012 Décret 2010-1333 du 8 Novembre 2010 réglementant les prix des produits pétroliers et du gaz de pétrole liquéfié dans le département de la Réunion Rappel des prix Juin

Plus en détail

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 31 janvier 2012

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 31 janvier 2012 Evolution du prix du gazole et incince sur le prix revient situation au 31 janvier 2012 (Données disponibles au 2 février 2012) SOMMAIRE 1. Indicateurs d évolution du prix du gazole.. Page 2 2. Parts relatives

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Novembre 2016

Prix des Carburants. Au 1 er Novembre 2016 Prix des Carburants Au 1 er Novembre 2016 1 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des

Plus en détail

Rapport au Ministre. sur la répercussion à la pompe de la baisse du prix du baril de pétrole brut intervenue début mai 2011

Rapport au Ministre. sur la répercussion à la pompe de la baisse du prix du baril de pétrole brut intervenue début mai 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE DIRECTION GENERALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES PARIS, LE 27 MAI 2011 BUREAU F1 Rapport au Ministre sur la répercussion à la pompe de la baisse

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Septembre 2017

Prix des Carburants. Au 1 er Septembre 2017 1 Prix des Carburants Au 1 er Septembre 2017 2 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 30 novembre 2015

Evolution du prix du gazole et incidence sur le prix de revient situation au 30 novembre 2015 Evolution du prix du gazole et incince sur le prix revient situation au 30 novembre 2015 SOMMAIRE 1. Indicateurs d évolution du prix du gazole.. Page 2 2. Parts relatives du gazole retenues dans les indices

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1er Mai 2014

Prix des Carburants. Au 1er Mai 2014 Prix des Carburants Au 1er Mai 2014 1 Décret 20131315 du 27 Décembre 2013 réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des marchés de gros pour la distribution de ces produits

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

Prix des Carburants. er Août Au 1

Prix des Carburants. er Août Au 1 1 Prix des Carburants er Août 2016 Au 1 2 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des

Plus en détail

ANNEXES 207 LISTE 208 Politiques ANNEXES 209 ETAT 210 Politiques de réduction des coûts du camionnage en Afrique sub-saharienne FICHE VEHICULE TYPE PE VEHICULE! NOMBRE ANNEXES 211 PRIX ET TAXATION DES

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Juin 2017

Prix des Carburants. Au 1 er Juin 2017 1 Prix des Carburants Au 1 er Juin 2017 2 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Ministère de l Economie et des Finances ******** Office National des Produits Pétroliers ******** APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD 13 eme

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Février 2017

Prix des Carburants. Au 1 er Février 2017 Prix des Carburants Au 1 er Février 2017 1 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement des

Plus en détail

Atelier sur l energie en Haiti

Atelier sur l energie en Haiti Atelier sur l energie en Haiti L Intérêt de l expansion du marché du gaz propane en HAITI 26 Sep 2011, Ritz Kinam II Marie Nicole DIEUDONNE Couriel : nidie75@hotmail.com Bureau des Mines et de l'energie

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de janvier 2015 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008)

Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008) Repères sur la fiscalité pétrolière (DGEMP/DIREM, mise à jour février 2008) Les taxes en vigueur en France La fiscalité sur les produits pétroliers est composée de deux éléments : les accises et la Taxe

Plus en détail

Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing

Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing Méthode de calcul fiscal et écologique du prix de leasing Total Cost of Ownership, l instrument idéal pour déterminer le choix de voiture le plus avantageux TCO est utilisé pour Total Cost of Ownership,

Plus en détail

Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage

Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage PRB 05-25F Service d information et de recherche parlementaires Bibliothèque du Parlement Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage Marc-André Pigeon Le 16 septembre 2005 INTRODUCTION

Plus en détail

Grand débat. Atelier 1. Rapport final 20 juillet 2012 1

Grand débat. Atelier 1. Rapport final 20 juillet 2012 1 Le Grand débat Atelier 1 Rapport final 20 juillet 2012 1 Un Grand Débat, pour quoi faire? Parce que le poste «carburant» tient une place importante dans le budget des ménages réunionnais ; parce qu il

Plus en détail

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION

Esso S.A.F. : Information trimestrielle au 30 septembre 2013 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION 1 - ENVIRONNEMENT DE L INDUSTRIE DU RAFFINAGE-DISTRIBUTION Evolution du prix du pétrole brut Le prix moyen du baril de Brent s est établi à 110 $ en moyenne au troisième 2013, niveau comparable aux prix

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION

RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION MOIS DE JANVIER 2015 1 CONTEXTE INTERNATIONAL LE GAZ DE PETROLE LIQUEFIE (GPL) La part des échanges internationaux des gaz de pétrole liquéfiés ne représente

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 24 janvier 2013 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par GDF Suez au 1

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE République Française RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF DE CORSE MODULATION DES FRACTIONS DE TARIF DE LA TAXE INTERIEURE DE CONSOMMATION SUR LES PRODUITS D ENERGIE

Plus en détail

Prix des Carburants. Au 1 er Janvier 2017

Prix des Carburants. Au 1 er Janvier 2017 1 Prix des Carburants Au 1 er Janvier 2017 2 Code de l Energie: articles R.671-14 à R.671-22* du livre VI du code de l énergie réglementant les prix des produits pétroliers ainsi que le fonctionnement

Plus en détail

PRIX DES ÉNERGIES. Janvier 2003. Prix du pétrole brut importé. Cours du dollar. Prix des énergies à la consommation

PRIX DES ÉNERGIES. Janvier 2003. Prix du pétrole brut importé. Cours du dollar. Prix des énergies à la consommation PRIX DES ÉNERGIES Janvier 2003 600 550 En euros constants indice base 100 en 1973 500 450 400 350 Prix du pétrole brut importé 300 250 200 150 100 Prix des énergies à la consommation Cours du dollar 50

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS

RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS Carburants : La Côte d Ivoire peut éviter l augmentation des prix UNE COMMISSION D ENQUETE EST NECESSAIRE Les prix des produits pétroliers distribués aux différents types

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 3 avril 2014 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 47 sur 188 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 21 mars

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

Observatoire des prix des carburants par Microeconomix

Observatoire des prix des carburants par Microeconomix Paris, le 4 septembre 2015 Observatoire des prix des carburants par Microeconomix Dans un contexte de baisse des cours du pétrole, le cabinet d analyse Microeconomix lance www.prixdescarburants.info pour

Plus en détail

Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013?

Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013? Synthèse Les coûts du TRM Quelles perspectives pour 2013? OBSERVATOIRE ECONOMIQUE DU TRM Pour les transporteurs, la fin de l année est la période traditionnelle de révision des offres tarifaires. Sans

Plus en détail

Services industriels de la commune de Monthey

Services industriels de la commune de Monthey Services industriels de la commune de Monthey COMMUNE DE MONTHEY Annexe : B Directive communale concernant : Définitions et détails de la grille tarifaire Le conseil municipal - Vu le règlement communal

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France

Dossier de presse. Octobre 2015. Les tarifs réglementés du gaz naturel en France Dossier de presse Octobre 2015 Les tarifs réglementés du gaz naturel en France En France, les marchés de l électricité et du gaz naturel pour les particuliers sont ouverts à la concurrence depuis 2007.

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre 2014 1 -

Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois d octobre 2014 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (Filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Hausse du prix des hydrocarbures

Hausse du prix des hydrocarbures ISSN 1715-2682 Volume 1, numéro 2 17 août 2005 Hausse du prix des hydrocarbures Impact sur les équilibres financiers du Québec Sommaire 1. L augmentation du prix de l essence à la pompe depuis 1999 s explique

Plus en détail

dossier de presse être utile aux hommes

dossier de presse être utile aux hommes dossier de presse JUILLET 2012 LES TARIFS RéGLEMENTéS DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes sommaire les tarifs reglementes Du GaZ Naturel en FraNce I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

CONTEXTE LEGISLATIF 1

CONTEXTE LEGISLATIF 1 CONTEXTE LEGISLATIF 1 L envol des taxes en assurance santé depuis 2006 2 LA PORTABILITE Mécanisme de maintien temporaire des garanties santé et prévoyance pour les chômeurs qui bénéficiaient de ces couvertures

Plus en détail

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Quelques rappels sur le contrat prévoyance 3. Mise en place du régime 4. Gestion du contrat par la

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

Rencontres Gouvernement Secteur Privé 2013 Actualité Juridique 2012-2013

Rencontres Gouvernement Secteur Privé 2013 Actualité Juridique 2012-2013 Présenté par : Pierre ABADIE Auteur d ouvrages juridiques Expert comptable Conseil juridique pierre@abadie.bf 1 Impôt sur les sociétés (IS) : suppression de la limite de déductibilité des rémunérations

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2012 LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2013 LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS...

Plus en détail

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence En date du 12 février I. Impacts économiques Nous analyserons les impacts économiques de la baisse du

Plus en détail

QUELLE STRATEGIE D ACHAT POUR REDUIRE LE COUT DU POSTE CARBURANT? (PCEO05)

QUELLE STRATEGIE D ACHAT POUR REDUIRE LE COUT DU POSTE CARBURANT? (PCEO05) QUELLE STRATEGIE D ACHAT POUR REDUIRE LE COUT DU POSTE CARBURANT? (PCEO05) PUBLIC & PREREQUIS Chefs d entreprise de transport routier de marchandises ou de voyageurs et/ou responsables des achats NIVEAU

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 18 juin 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 avril 2013 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire de GrDF au 1 er juillet 2013 Participaient à la

Plus en détail

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 2014 1 -

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 2014 1 - Bureau de la veille économique et des prix (1B) Bureau de l énergie, de l environnement et des matières premières (6A) Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation

Plus en détail

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques CCI Montpellier 16 septembre 2015 Sommaire 1. Préambule : les acteurs du marché 2. Fin des TRV : calendrier et dispositif d

Plus en détail

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables Architecture du complément de rémunération Atelier du 25 février 2015 Bureau des Énergies Renouvelables DGEC Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Mon explication de facture

Mon explication de facture 1 2 5 6 4 1 Mes contacts 2 Cette rubrique regroupe les différents modes de contact mis à ma disposition par EDF : a - Internet Pour gérer mon compte 24h/24 en toute autonomie. Je retrouve mon identifiant

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE

COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE Régime Professionnel Complémentaire de Santé IRP AUTO Partenaire de l UNIDEC 28 Juin 2014 LA COUVERTURE SANTÉ GÉNÉRALISÉE SOMMAIRE Présentation du groupe IRP AUTO Le contexte

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3316 Convention collective nationale IDCC : 2372. DISTRIBUTION DIRECTE AVENANT N O 12

Plus en détail

Chapitre 3. Les achats de biens et de services

Chapitre 3. Les achats de biens et de services Chapitre 3 de biens et de services de biens de services Les réductions sur achats de biens et de services, nécessaires à l exploitation, s enregistrent sur la base des pièces justificatives (factures).

Plus en détail

Elles manquent d'air Mais certaines sont gonflées!

Elles manquent d'air Mais certaines sont gonflées! GONFLAGE DES PNEUS DANS LES STATIONS-SERVICE D ÎLE DE FRANCE Elles manquent d'air Mais certaines sont gonflées! UFC Que Choisir Île De France 1 Origine de l'enquête La Sécurité Routière préconise de vérifier

Plus en détail

Décision n 12-DCC-160 du 14 novembre 2012 relative à l acquisition de 45 stations-service du réseau Esso par la société Delek France

Décision n 12-DCC-160 du 14 novembre 2012 relative à l acquisition de 45 stations-service du réseau Esso par la société Delek France RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-160 du 14 novembre 2012 relative à l acquisition de 45 stations-service du réseau Esso par la société Delek France L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de

Plus en détail

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques»

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire «Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu

Plus en détail

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION COMME MOYEN DE RÉMUNÉRATION ALTERNATIF DEVAUX & ASSOCIATES FINANCIAL PLANNING BERTRAND ROLAND, ASSOCIÉ LE 5 NOVEMBRE 2013 www.dra- group.be 1 TABLE DES MATIÈRES 1. DéfiniPons

Plus en détail

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu Cahier des Clauses Particulières Sommaire Contenu Article 1. Désignation des parties... 2 Article 2. Contenu du marché... 2 2.1 Objet du marché... 2 2.2 Durée du marché... 2 2.3 Décomposition en postes...

Plus en détail

Table ronde «Prévoyance»

Table ronde «Prévoyance» Table ronde «Prévoyance» La couverture santé minimale obligatoire pour tous, c est demain : quel impact pour mon entreprise? Laurent BUCHHOLTZER Responsable animation commerciale, région sud-est, Harmonie

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires ENTREPRENEURS ET PROFESSIONNELS LIBÉRAUX Votre Chargé d Affaires se tient à votre disposition pour vous apporter toute information complémentaire. Ou connectez-vous sur www.bnpparibas.net/entrepros BNP

Plus en détail

MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE

MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE MINISTERE DES MINES ET DE L ENERGIE LES CARBURANTS (AUTOMOBILES) EN CÔTE D IVOIRE Présenté par GNAMBA A. Claude Sous-directeur de l Approvisionnement et du Raffinage Direction Générale des Hydrocarbures

Plus en détail

LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE. Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE

LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE. Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE LA TARIFICATION DE L EAU EN RÉGION WALLONNE Exposé de M. Jean-Luc MARTIN Président du Comité de direction de la SPGE I. LE PRIX DE L EAU EN WALLONIE application du coût-vérité de l eau Directive européenne

Plus en détail

Exemple d une facture d électricité

Exemple d une facture d électricité La Facturation de l électricité Exemple d une facture d électricité ADEME Picardie : Ackli ASSAL, Pierre HUGON Introduction Exemple d une facture d électricité Consommation d électricité (Part Variable)

Plus en détail

Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac

Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac Présentation Fonds Social Chauffage Gasoil de chauffage, pétrole lampant et propane en vrac Historique & structure L ASBL Fonds Chauffage a été constituée le 5 novembre 2004, par les représentants du secteur

Plus en détail

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS

AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL DES PRESTATIONS DE TRANSPORTS Le décret décret n 2011-1336 Le décret d application qui instaure l obligation de communication des émissions de CO2 des prestations de transport

Plus en détail

réforme fiscalité indirecte de la Avant-projet Avril 06 1/14

réforme fiscalité indirecte de la Avant-projet Avril 06 1/14 réforme La fiscalité de la indirecte Avant-projet Avril 06 1/14 LA RÉFORME DE LA FISCALITÉ INDIRECTE I. UNE FISCALITÉ INDIRECTE A BOUT DE SOUFFLE 1.1. Le constat : une fiscalité archaïque et inadaptée

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale DOSSIER ÉLECTRICITÉ Situation actuelle Le prix unitaire de l électricité baisse au fur et à mesure que la consommation augmente Moins un ménage consomme, plus il paye cher Objectif de la Tarification progressive,

Plus en détail

dossier de presse Janvier 2012 être utile aux hommes

dossier de presse Janvier 2012 être utile aux hommes dossier de presse Janvier 2012 LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

Service Financement. Pour une démocratisation des funérailles

Service Financement. Pour une démocratisation des funérailles Service Financement Pour une démocratisation des funérailles DES ATTENTES EXPRIMÉES > De nombreuses personnes se limitent encore à de vagues recommandations à leurs proches; > Ces personnes ne prévoient

Plus en détail

La fiscalité des carburants accises essence/diesel

La fiscalité des carburants accises essence/diesel La fiscalité des carburants accises essence/diesel Jacques Baveye (Service d études - SPF Finances) Prolibic Workshop 18 septembre 2012 1 Plan de l exposé Introduction Révision de la directive sur la taxation

Plus en détail

1. Cadre en vigueur pour l évolution du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics de distribution de gaz naturel de Veolia Eau

1. Cadre en vigueur pour l évolution du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics de distribution de gaz naturel de Veolia Eau Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 mai 2014 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics

Plus en détail

GUIDE DE L AUTOMOBILE. Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement

GUIDE DE L AUTOMOBILE. Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement GUIDE DE L AUTOMOBILE Les 5 clés pour bien choisir mon véhicule et son mode de financement Pour bien choisir son véhicule et éviter des surprises, Wafasalaf met à votre disposition quelques règles simples

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT EN CARBURANTS DES VEHICULES MUNICIPAUX. De la Ville de LA CHAPELLE ST MESMIN. Cahier des Clauses Techniques Particulières

APPROVISIONNEMENT EN CARBURANTS DES VEHICULES MUNICIPAUX. De la Ville de LA CHAPELLE ST MESMIN. Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de LA CHAPELLE SAINT MESMIN APPROVISIONNEMENT EN CARBURANTS DES VEHICULES MUNICIPAUX De la Ville de LA CHAPELLE ST MESMIN Marché à procédure adaptée de fournitures courantes et de services N 14/107

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique

Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Application du principe de la récupération ration des coûts en Région wallonne de Belgique Société Publique de Gestion de l Eaul www.spge.be Didier CADELLI didier.cadelli@spge.be RIOB 2007, Rome Novembre

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

Spécifications techniques. Antara. Mai 2014

Spécifications techniques. Antara. Mai 2014 Spécifications techniques OPEL Antara. Mai 2014 Antara. Mei 2014 Spécifications techniques Opel Antara. Dimensions en mm Longueur 4.596 Largeur avec rétroviseurs/avec rétroviseurs rabattus 2.085 / 1.850

Plus en détail