ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS"

Transcription

1 ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE

2 1. L emploi 594 charpentiers en 2010 soit 2% des salariés de la production du BTP +15% en 1 an, +11% en 2 ans Les entreprises 40% 20% 0% Part des entreprises de charpente selon leur taille ainsi que leur nombre Source : INSEE salarié 1 à 2 salariés 3 à 5 salariés 6 à 9 salariés 10 et plus Près d 1/3 des entreprises sont sans salarié 181 entreprises de charpente étaient dénombrées en 2010, soit 2% des entreprises de production du BTP de la région. Nombre d entreprises de charpente en 2009 : de 25 ans nouveaux entrants 25 ans et + 14 Les arrivées Source : UCF au 15 mars nouveaux entrants en 2010 dont 76% de - de 25 ans nouveaux entrants dans les métiers de la production du BTP en 2010 : 2,2% dans les métiers de la charpente Age moyen : 32,1 ans Moins de 25 ans : 32,5% 60 et + 55 à à à à à à à La pyramide des âges 13 Source : UCF au 15 mars Age moyen des métiers de la production du BTP en 2010 : 36,9 ans et 16,9% de - de 25 ans Les qualifications des ouvriers Source : UCF au 15 mars % 11% 33% Peu qualifié Qualifié Très qualifié Coefficients conventions collectives ( ) Coefficients conventions collectives ( ) Coefficients conventions collectives ( ) 60% 50% 40% 30% 20% 10% Evolution de l'effectif ouvrier selon leur qualification % Peu qualifiés Qualifiés Très qualifiés Les charpentiers : un effectif salarié en hausse : +15% sur 1 an Le nombre de charpentiers a bien augmenté entre 2009 et 2010 avec des recrutements dans la tranche des moins de 30 ans. La quasi-totalité des charpentiers sont des ouvriers qualifiés (57%) et très qualifiés (11%), ces derniers ayant augmenté d 1/3 sur 1 an. 2

3 2. La formation 274 jeunes formés aux métiers de la charpente en % en 1 an Evolution de l effectif total en formation initiale par mode 300 Evolution de l'effectif total en formation initiale en charpente, par mode Source : fichiers "Scolarité" et Enquête n 51, 2011 (MEN - Rectorat de l'académie de Strasbourg) Contrat d'apprentissage Voie scolaire Les jeunes entrants en formation Source : fichiers "Scolarité" et Enquête n 51, 2011 (MEN - Rectorat de l'académie de Strasbourg) 133 Nouveaux entrants CAP 65 Bac Pro 23 BTS nouveaux entrants en formation en 2011 dont 49% en CAP. Effectif en formation initiale Réussite aux examens Source : fichiers "Scolarité" et Enquête n 51, 2011 (MEN - Rectorat de l'académie de Strasbourg) Source : fichiers "Scolarité" et Enquête n 51, 2011 (MEN - Rectorat de l'académie de Strasbourg) CAP BAC PRO BTS Voie Scol. Voie Scol. Voie Scol. Part de l'app. 1 ère année % 2 ème année % 3 ème année % % 61,0% Voie S. 85,7% CAP 65,8% 60,0% BAC PRO 60,0% Total 65,4% Voie S. - - BTS - Voie S. - La formation en charpente : toujours plus attractive Depuis 2006, le nombre de formés en charpente augmente. Cette hausse a été favorisée par la montée du mode de formation par voie scolaire : depuis 2010, ce mode regroupe plus d élèves que le contrat d apprentissage. En 2011, 133 nouveaux élèves se sont orientés vers les diplômes de la charpente, dont 49% en CAP. Les résultats aux examens sont plutôt bons, en particulier en CAP par voie scolaire. 3

4 3. La carte des formations ALSACE DU NORD Haguenau LPI X. Nessel CAP Charpentier bois : 22 (9) BP Charpentier bois (ouverture 2012) CFA du LPI X. Nessel CAP Charpentier bois : 24 (8) STRASBOURG 35 CFA du LPE Schweisguth Bac Pro Technicien constructeur bois : 11 (8) BTS Développement et réalisation bois : 24 (/) CENTRE ALSACE Sélestat Strasbourg Illkirch LEGTPI L. Couffignal BTS Développement et réalisation bois : 12 (2) BTS Systèmes constructifs bois et habitat : 35 (24) CFA des Compagnons du devoir CAP Charpentier bois : 27 (27) LETPB Le Corbusier CAP Charpentier bois : 25 (10) Bac Pro Technicien constructeur bois : 20 (5) CFA du LETPB Le Corbusier CAP Charpentier bois : 13 (5) COLMAR Cernay LETPB G. Eiffel Bac Pro Technicien constructeur bois : 31 (11) CFA du LETPB G. Eiffel CAP Charpentier bois : 29 (16) CAP Constructeur bois : 1 (1) GRETA BP Charpente : 6 stagiaires tous les 2 ans en contrat de professionnalisation ALSACE DU SUD effectif total formé en lycée par commune /2012 effectif total formé en CFA par commune /2012 Lycée public : effectif total (effectif dernière année) CFA : effectif total (effectif dernière année) Source : fichiers "Scolarité" et Enquête n 51 (MEN - Rectorat de l'académie de Strasbourg) 4

5 4. Les entreprises à l horizon 2017 Perception de la situation de l entreprise La satisfaction des chefs d entreprise quant à la situation générale de leur entreprise 2% Pas satisfaisante du tout 43% Moyennement satisfaisante Satisfaisante 52% Très satisfaisante 2% Leur ressenti quant à l évolution de l'entreprise 2% 14% 5% Très confiant Confiant Moyennement confiant Pas confiant du tout 80% Près de la moitié des entreprises juge leur situation satisfaisante ou très satisfaisante. Seuls 2% la jugent pas satisfaisante du tout. 6 entreprises sur 7 sont confiantes voire très confiantes quant à l avenir de leur entreprise. Le métier majeur de l entreprise L'activité principale de l'entreprise La spécialisation sur une autre activité 53% 14% 16% 16% Charpente traditionnelle Charpente ossature bois Les 2 Autre (couverture, isolation, zinguerie, etc.) 17% 17% 17% 50% Charpente ossature bois Couverture Etanchéité du bâtiment Isolation 82% des entreprises ont comme activité principale la charpente, dont 52% la charpente traditionnelle. 84% des entreprises ne pensent pas se spécialiser sur une autre activité. Celles qui par contre ont prévu d élargir leur activité (16%), vont majoritairement s orienter vers la charpente ossature bois. Les compétences dans l entreprise Les nouvelles compétences souhaitées par l entreprise 35% 27% Techniques métiers Commerciales 8% 14% 15% Bureaux d'études Encadrement de chantier Aucune 65% des entreprises souhaitent développer leur entreprise en acquérant de nouvelles compétences. Ces nouvelles compétences concernent surtout les techniques liées aux métiers de la charpente (27%), puis des compétences commerciales (15%). 35% des entreprises ne souhaitent pas développer de nouvelles compétences dans les années à venir. 5

6 5. Le recrutement à l horizon 2017 L entreprise et l embauche Les difficultés rencontrées pour embaucher des charpentiers 27% des entreprises prévoient d embaucher 82% recherchent avec expérience professionnelle dont : 56% de 1 à 3 ans 70% des entreprises pensent garder le même nombre de salariés 2% des entreprises ne se prononcent pas 23% 7% 5% 32% 33% Compétences non maîtrisées Trop peu de candidats dans ce métier Candidats pas assez fiables Niveau insuffisant des demandeurs d'emploi Autre 1 entreprise sur 4 prévoit d embaucher d ici 5 ans. Parmi elles, 4 entreprises sur 5 souhaitent que l embauché ait une expérience professionnelle : pour 56% d entre elles, cette expérience doit être de 1 à 3 ans. 70% comptent garder le même nombre de salariés. 82% des entreprises rencontrent des difficultés pour embaucher des charpentiers. Ces difficultés sont dues pour 1/3 d entre elles à des compétences non maîtrisées, pour 32% à un manque de candidats dans ce métier. L entreprise et les intérimaires Les raisons pour lesquelles les entreprises embauchent des intérimaires 23% 7% 33% Compétences non maîtrisées Trop peu de candidats dans ce métier Candidats pas assez fiables Niveau insuffisant des demandeurs d'emploi 20% d entreprises envisagent de faire appel à des intérimaires à l avenir 32% Actuellement, 18% des entreprises embauchent des charpentiers en intérimaire. Si elles passent par ce type de contrat, pour près de la moitié d entres elles, c est parce qu elles ont besoin d aide sur une courte période. 27% prennent des intérimaires car contrairement à une personne en CDI ou CDD, elles peuvent gérer les intérimaires en fonction de leur carnet de commandes. L intérim devrait rester à son niveau actuel d ici 5 ans. Les évolutions du métier Les évolutions majeures du métier et les défis principaux à relever 57% des entreprises n ont pas assez de visibilité pour pouvoir répondre Tout ce qui est lié à la performance énergétique L outillage (découpe, etc.) et la polyvalence (multiplicité des tâches) Beaucoup d entreprises n ont pas assez de visibilité pour savoir quelles seront les évolutions majeures du métier ainsi que les défis principaux à relever dans les prochaines années. Certaines jugent que ces évolutions et défis concerneront surtout la performance énergétique et une partie estime qu il s agira de l outillage (pour la découpe de pièces par exemple) et la polyvalence. 6

7 6. Les jeunes dans le métier à l horizon 2017 L image du métier Source : Enquête Source : Enquête L opinion des entreprises sur l image qu ont les jeunes du métier Ne se prononcent pas Ne pensent pas que les jeunes ont une bonne image du métier Pensent que les jeunes ont une bonne image du métier 7% 64% 30% Parmi les entreprises qui pensent que les jeunes n ont pas une bonne image du métier : 100% seraient prêtes à accueillir un jeune pour lui faire découvrir le métier 23% seraient prêtes à organiser des portes ouvertes de leur entreprise La majorité des entreprises pense que les jeunes ont une bonne image des métiers de la charpente : 64%. Parmi celles qui n ont pas le même sentiment, à savoir 30%, toutes seraient prêtes à accueillir un jeune dans son entreprise pour lui faire découvrir le métier et 23% organiseraient des portes ouvertes de leur entreprise. La formation initiale Le mode de formation privilégié 43% des entreprises ont recours à l apprentissage 68% 30% 2% Apprentissage Voie scolaire Ne prendront pas de jeunes 43% des entreprises ont des apprentis et 68% des entreprises privilégieront l apprentissage dans les années à venir. Seulement 2% préfèreront la voie scolaire comme mode de formation tandis que près d 1/3 des entreprises ne prendra pas de jeunes dans les 5 prochaines années. L emploi Le niveau de qualification des jeunes embauchés par les entreprises de charpente Le niveau de qualification que rechercheront les entreprises CAP 13% 8% 8% 71% CAP BP BAC PRO BTS 6% 28% 11% 11% 33% BP BAC PRO BTS Ingénieur des industries du bois 11% Avec expérience professionnelle et/ou sans diplôme Plus de 2 entreprises sur 3 ayant déjà embauché un jeune sorti de formation initiale se sont tournées vers des diplômés en CAP. La moitié des entreprises qui souhaite embaucher dans les prochaines années recherche avec qualification. Cette qualification, pour toutes, devra être un CAP. Pour 1/3 ce sera un BP, Bac Pro ou BTS. 7

8 7. La formation professionnelle continue à l horizon 2017 L entreprise et la formation professionnelle Les motivations de participation aux formations Les raisons de ne pas faire de formation 25% 10% 4% 29% 31% Faire évoluer l'entreprise Maîtriser les dernières nouveautés du métier Pouvoir répondre à la demande L'obligation légale Sans réponse 46% 4% 6% 7% 26% 11% Manque de temps Coût de formation trop élevé Non souhaitée par les salariés Offre ne correspondant pas aux besoins Pas d'offre à proximité de l'entreprise Aucune Une majorité des entreprises envoie ses salariés en formation : 93%, dont 31% pour pouvoir faire évoluer leur offre et leur entreprise, 29% pour maîtriser les dernières nouveautés dans le métier ou 25% pour répondre à la demande. Très peu (10%) le font par obligation légale. Près de la moitié des entreprises ne voit aucune raison de ne pas former leurs salariés. D autres, contrairement, manquent de temps ou ne sont pas assez nombreux (26%) ou trouvent que le coût de la formation est trop élevé (11%). Les formations qui semblent prioritaires aux entreprises 5% Technique liée à la charpente 25% 35% Technologies construction durable 35% Normes et réglementations Autre D ici 5 ans, 1/3 des entreprises privilégieront les formations techniques liées à la charpente et 1/3 les technologies de construction durable. Les compétences techniques Les compétences techniques développées ces dernières années Les nouvelles compétences techniques à développer ces prochaines années 10% 14% 7% 6% 19% 25% 19% Nouveaux matériaux Performance énergétique Hygiène et Sécurité Plan Gestion de chantier Outillages Relation client 4% 2% 9% 6% 13% 13% 20% 33% Performance énergétique Gestion de chantier Nouveaux matériaux Relation client Hygiène et Sécurité Plan Outillages Ne sait pas Ces dernières années, les entreprises ont axé le développement des compétences sur les nouveaux matériaux et la performance énergétique. Dans les prochaines années, les compétences recherchées seront la performance énergétique pour1/3. La gestion de chantier prendra de l importance ainsi que la relation client. 8

9 8. SYNTHESE Quelle est la situation actuelle des entreprises de charpente? L activité principale des entreprises est la charpente traditionnelle. Dans l ensemble, les entreprises ont un ressenti plutôt positif de la situation actuelle. Quelle perception ont les entreprises quant à leur avenir? Les entreprises qui arrivent à se projeter sont relativement confiantes quant à l avenir de leur entreprise. D ailleurs une partie de celles-ci a prévu de se spécialiser sur une autre activité et notamment la charpente ossature bois. D autres souhaitent développer leur entreprise en acquérant de nouvelles compétences techniques des métiers (en particulier la construction bois et l isolation) ou des compétences commerciales. Quelle perspective de recrutement? Même si très peu d entreprises ont prévu d embaucher, celles qui comptent s agrandir feront surtout appel à des travailleurs ayant 1 à 3 ans d expérience. Les compétences non maîtrisées et le manque de candidats sont les raisons principales données par les entreprises pour justifier la difficulté d embaucher des charpentiers. Elles préfèrent faire appel à des intérimaires lorsqu elles ont besoin d aide sur une courte période. Quelles sont les évolutions du métier? Les entreprises ne peuvent pas répondre quant aux évolutions futures du métier auxquelles elles devront s adapter, du fait d un manque de visibilité. Pour autant, certaines pressentent le développement de la performance énergétique, d autres l évolution l outillage (atelier, découpe) et d autres encore la polyvalence. Selon les entreprises, les jeunes ont-ils une bonne image du métier? Pour le plus grand nombre d entreprises, les jeunes ont une bonne image des métiers de la charpente même si le métier est perçu comme difficile (charge à porter, chantier par tous les temps) et si elles trouvent que cette image n est pas bonne, elles seraient prêtes à accueillir des jeunes pour leur faire découvrir le métier. Un mode de formation et un diplôme sont-ils privilégiés par les entreprises? Les entreprises ont bien plus recours à l apprentissage car selon elles, ce mode de formation permet de former à l image et aux besoins de l entreprise. De plus, l immersion professionnelle est progressive. C est pour ces raisons que l apprentissage sera privilégié dans les années à venir. Les entreprises embauchent davantage des jeunes diplômés en CAP puis en BP. Elles comptent encore embaucher des jeunes diplômés en CAP dans les prochaines années. Quelles sont les attentes et quelles sont les priorités en matière de formation professionnelle continue? Si les entreprises forment leurs salariés, c est pour faire évoluer leur offre et leur entreprise ainsi que pour maîtriser les dernières nouveautés du métier. Même si près de la moitié des entreprises sont favorables à la formation, certaines sont retenues par la contrainte de temps ou à cause de leur effectif réduit. Très peu d entreprises ont, ou auront recours à des contrats de professionnalisation. Les priorités d ici 5 ans, en ce qui concerne les formations professionnelles, seront la technique liée à la charpente ainsi que les technologies liées à la construction durable. A noter : Les compétences les plus développées ces dernières années concernent les nouveaux matériaux puis la performance énergétique et d ici 5 ans les formations devraient être plus axées sur la performance énergétique. 9

10 9. La méthodologie de l enquête (1) ENQUETE 2012 SUR LES METIERS DE LA CHARPENTE L enquête a été réalisée auprès de l ensemble des entreprises adhérentes de la Fédération du Gros Œuvre et de la Charpente du Bas-Rhin et de la Corporation des entreprises de Charpente du Haut-Rhin. Population mère : 123 entreprises Répondants : 44 entreprises Taux de réponse : 35,8 % Modalités de l enquête La CEBTP-Alsace a réalisé une enquête (par téléphone et courrier) auprès des entreprises. Un questionnaire a été administré auprès des chefs d entreprise. Articulé autour d une trentaine de questions, le questionnaire portait sur la perception qu ont les chefs d entreprise sur le métier de charpentier (situation économique de l entreprise et de l emploi de charpentier dans l entreprise, la formation et le recrutement des charpentiers) et leur perception vis-à-vis de ses évolutions d ici cinq ans. Calendrier d exécution: de janvier à mars 2012 Réalisation : CEBTP-Alsace Limites Les entreprises ayant répondu au questionnaire sont les entreprises qui sont sensibilisées aux questions d emploi, de formation et de compétences. 35,8% des entreprises ayant répondu dont : 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% 61,1% 23,8% 18,2% 9,8% 1 à 2 salariés 3 à 5 salariés 6 à 9 salariés 10 et plus 10

11 Avec le soutien financier de la Région Alsace Et en partenariat avec l Observatoire Régional Emploi-Formation d Alsace En collaboration avec la Fédération Française du Bâtiment d Alsace Avec la collaboration de la Fédération du Gros Œuvre et de la Charpente du Bas-Rhin Avec la collaboration de la Corporation des Entreprises de Charpente du Haut-Rhin Cellule Économique du BTP d'alsace 2 route d'oberhausbergen - B.P /F STRASBOURG CEDEX Tél : Fax : Site Internet : 11

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

MÉTIERS DE LA MACONNERIE

MÉTIERS DE LA MACONNERIE ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS MÉTIERS DE LA MACONNERIE DECEMBRE 2013 1 1. L emploi 3 900 maçons en 2011 soit 15% des salariés de la production du BTP +1% en 1 an,

Plus en détail

2013 Métiers du Bâtiment

2013 Métiers du Bâtiment ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS MÉTIERS DE REVÊTEMENT DES SOLS NOVEMBRE 2013 1 1. L emploi 607 carreleurs en 2011 soit des salariéss de la production du BTP + en 1

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS JACQUES PHILIPPE - MÉTIERS DU CHAUFFAGE - DECEMBRE 2012 1 art des entreprises de chauffage selon leur taille ainsi que leur nombre 2012

Plus en détail

CCCA BERNARD CAHRPENEL

CCCA BERNARD CAHRPENEL ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CCCA BERNARD CAHRPENEL MÉTIERS DU MÉTAL DECEMBRE 2013 1 1. L emploi 1 241 métalliers en 20111 soit 5% des salariéss de la production

Plus en détail

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ SEPTEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 759 électriciens en 20 012 soit 7% des salariéss de la production

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

MÉTIERS DE LA PEINTURE

MÉTIERS DE LA PEINTURE ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS MÉTIERS DE LA PEINTURE OCTOBRE 2013 1 1. L emploi 2 149 peintres en 2010 soit 8% des salariéss de la production du BTP +1,6% en 1 an,

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) -CHEF DE CHANTIER- -VOIRIE ET RESEAUX DIVERS- DECEMBRE 2012 Source : (1 ) Source

Plus en détail

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014 CPREF BTP ALSACE Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation du Bâtiment et des Travaux Publics d Alsace COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS FFB-Alsace - MÉTIERS DE LA PLATRERIE - DECEMBRE 2012 1 1. L emploi 1 052 plâtriers en 2010 soit 4% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Enquête. La formation des jeunes

Enquête. La formation des jeunes Enquête La formation des jeunes à Paris et en Petite Couronne Année 2014/2015 FFB GRAND PARIS Direction des Affaires Economiques et Juridiques 10 rue du Débarcadère 75852 PARIS Cedex 17 Téléphone 01 40

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Ile-de-France NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2013 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les services de l'automobile n : 35 décembre 2012 Le champ couvert correspond à celui de la convention collective des services de l automobile.

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Compte rendu synthétique Novembre 2012 2 sur 10 CONTEXTE DE L ENQUÊTE Cette enquête a été menée par Midi-Pyrénées Bois, en partenariat avec

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle

Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Les salariés et la réforme de la formation professionnelle Sondage Ifop pour Théâtre à la Carte Contacts Ifop : Anne-Sophie VAUTREY - Directrice d études Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intégration des systèmes voix et données de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

POE collectives du Vaucluse

POE collectives du Vaucluse POE collectives du Vaucluse PréambuIe : Le département du Vaucluse, et plus particulièrement le bassin d emploi d Avignon, est constitué d un tissu de petites industries qui ont un besoin crucial de main

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION La propreté n : 44 septembre 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois et de métiers

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Faire certifier ses compétences par un diplôme? C est possible, par la validation des acquis de l'expérience (VAE)! Du CAP au doctorat, tous les diplômes sont concernés! La VAE, un

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Projeteur en bureau d'études de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES

ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES ENQUÊTE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES Synthèse des principaux résultats Conseil Régional Centre Septembre 2003 1 Afin de poursuivre l'élaboration de son Plan Régional de Développement

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014.

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014. Page 1 sur 5 OBJET Le bilan annuel constitue une des actions de suivi et de pilotage du respect des engagements du référentiel Qualipref. En application du paragraphe VI du référentiel Qualipref sur les

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Chiffres de l emploi en Alsace :

Chiffres de l emploi en Alsace : METIERS DU BOIS Vous aimez la perspective de : - travailler le bois - utiliser de nombreux outils - exercer un métier manuel -contribuer à la performance énergétique d un bâtiment Alors ce métier est peut-être

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et gestion commerciale de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Entreprises de La filière numérique

Entreprises de La filière numérique Observatoire économique Entreprises de La filière numérique Bilan 2013 et anticipations 2014 L Espace Économie Emploi du Bergeracois a pour mission de développer des actions en faveur de l économie et

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012

Présentation de la 4 ème vague du. Novembre 2012 Présentation de la 4 ème vague du 1 Fiche technique 1 Données de cadrage : la filière de la Relation Client aujourd hui 3 Question : Les domaines d activité des clients des centres externes Parmi les domaines

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009

Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 Enquête sur le devenir des diplômés 2007 de Licence Professionnelle au 1 er décembre 2009 L enquête a été réalisée entre décembre 2009 et mars 2010. Elle concerne les diplômés de 2007 de 12 licences professionnelles

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA OBSERVATOIRE Progression d activité PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA 1 Compte tenu de la forte croissance actuelle au niveau de l ensemble de l économie

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

SPECIALITE POLITIQUE ET GESTION DE LA CULTURE

SPECIALITE POLITIQUE ET GESTION DE LA CULTURE INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTER SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES, MENTION SCIENCE POLITIQUE SPECIALITE POLITIQUE ET GESTION DE LA CULTURE 1 an après Taux de

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

La parole aux entreprises

La parole aux entreprises Forum national Santé & sécurité au travail dans les TPE La parole aux entreprises 25-26 octobre 2011 Palais des Congrès Strasbourg en partenariat avec : Les Services de Santé au Travail Quelles compétences,

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014

Synthèse globale. Anciens étudiants contactés 299 Réponses 182 Taux de réponse 61% Situation au moment de l'enquête : 2008 à 2014 CELSA insertion Enquête insertion professionnelle 2014 Master 2 Formation initiale 2012 : enquête à 15 mois Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les étudiants de Master 2 Formation initiale

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CENTRE REGIONAL DE FORMATION DU BTP BOURGTHEROULDE

CENTRE REGIONAL DE FORMATION DU BTP BOURGTHEROULDE CENTRE REGIONAL DE FORMATION DU BTP BOURGTHEROULDE Deauville 15 juin 2007 NOS ADMINISTRATEURS Fédération Française du Bâtiment De Haute Normandie Fédération Française du Bâtiment de Rouen-Dieppe Fédération

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vins et commerce de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013

OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013 OBSERVATOIRE DU MEDEF TENDANCE EMPLOI COMPETENCE 16 AVRIL 2013 1 L Observatoire Tendance Emploi Compétence Panel de 39 566 établissements invités à participer, taux de participation de 61.50 % soit 24

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... OREF ALSACE Eléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les métiers de la coiffure et des soins esthétiques et cosmétiques n : 26 janvier 2011 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois,

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle de gestion de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE INFORMATIONS RELATIVES À LA TAXE D APPRENTISSAGE Ces informations prennent en compte la refonte de la taxe d apprentissage à compter de la campagne 2015, suite à la loi du 5 mars 2014. Les principaux changements

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vente de produits et services énergétiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de produits et services financiers de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et pilotage de projets de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail