1 618 entreprises I salariés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 618 entreprises I 6 636 salariés"

Transcription

1 ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés, les statistiques de ce document ne sont pas nécessairement comparables aux précédentes éditions. Dans un souci d harmonisation des statistiques, les données des entreprises et de l emploi sont définitives et présentées au 31/12/. Dans la précédente édition, les données entreprises étaient présentées au 01/01/2008. Les activités de la Branche Auto/Moto de l Entreprises Salariés Commerce de véhicules dont : Commerce d automobiles Commerce de véhicules industriels et d utilitaires Réparation de véhicules dont : Réparation d automobiles Réparation de véhicules industriels et d utilitaires Commerce de détail d équipements automobiles Station-service Commerce et réparation de motocycles Contrôle technique Enseignement de la conduite Location de véhicules dont : Location de courte durée Location de longue durée Total Branche Source : INSEE Sirene - Pôle Emploi entreprises I salariés La Branche Auto/Moto de l Île de La Réunion rassemble la totalité des activités générées pendant la durée de vie d un véhicule : de sa sortie de l usine de construction à sa démolition et son recyclage. Aux activités du cœur de la Branche (présentées dans le tableau ci-contre), s ajoutent des activités annexes telles que la démolition, la gestion du parc automobile, le nettoyage automobile ainsi que les activités de recyclage des matières métalliques, qu il n est pas possible, à ce jour, de quantifier pour l Île de La Réunion Nombre d entreprises et de salariés En raison de la non-application, sur l, de la Convention Collective Nationale, le champ des activités représentées au sein de la Branche Auto/Moto sur l Île de La Réunion n est pas aussi étendu que celui établi en Métropole. La Convention Départementale ne comprend pas dans son champ les activités de commerce de détail de carburants et d enseignement de la conduite. Néanmoins, dans un souci d harmonisation des données avec les publications réalisées pour la Métropole, et de comparaison avec celles-ci, c est le champ national qui est retenu dans cette publication Source : INSEE Sirene - Pôle Emploi Les évolutions Réglementaires La distribution automobile ne bénéficiera plus d une exemption spécifique aux règles générales de la concurrence européenne à partir de juin Cette nouvelle disposition tend à renforcer la position des constructeurs qui auront davantage de latitude pour organiser leur réseau. L après-vente continue d être encadrée par un règlement d exemption spécifique 461/2010 qui réaffirme la liberté d accès aux informations techniques et l ouverture de la révision pendant la période de garantie à tous les professionnels. Les exigences européennes en matière de normes anti-pollution favorisent la recherche d innovations technologiques, ainsi que le développement d initiatives en termes de mobilité. Économiques Un âge du parc croissant en dépit des primes à la casse. Baisse du volume de l après-vente dans les réseaux de constructeurs automobile. Sur le long terme, diminution de la part des ventes de véhicules neufs aux particuliers. Une rentabilité difficile des grands groupes multimarques. Diminution tendancielle de l activité carrosserie. Développement des véhicules et des modes de réparations low cost. Techniques Fiabilisation accrue des véhicules récents. Espacement des entretiens. Développement de l offre de véhicules hybrides et commercialisation des premiers véhicules électriques. Socio-démographiques Poursuite du développement de l emploi chez les Mécaniciens Réparateurs Automobiles et baisse de l emploi dans le secteur du commerce automobile. Développement des auto-entrepreneurs. Population ouvrière jeune. Accélération des départs en retraite des artisans et des cadres. Politiques de formation Mise en place du bac pro 3 ans, suppression du BEP. Développement de la filière de formation. Accompagnement des TPE et des groupes de distribution automobile dans leur Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences.

2 L I Édition 2011 Zoom : le Commerce et la Réparation Automobile entreprises et salariés Le secteur du Commerce et de la Réparation Automobile (CRA) constitue le cœur de la Branche Auto/Moto de l. Il comprend les activités suivantes : 4511Z : Le commerce de voitures et de véhicules légers (- de 3,5t) 4519Z : Le commerce d autres véhicules automobiles (+ de 3,5t) 4520A : L entretien et la réparation de véhicules automobiles légers 4520B : L entretien et la réparation d autres véhicules automobiles 4532Z : Le commerce de détail d équipements automobiles 4540Z : Le commerce et réparation de motocycles 4730Z : Le commerce de détail de carburants en magasin spécialisé. Nombre d entreprises et de salariés Source : INSEE Sirene et Pôle Emploi Répartition par taille d établissement Nombre de salariés 1 à 4 salariés à 9 salariés à 49 salariés salariés et Total Source : Pôle Emploi Répartition par taille d entreprise Nombre d entreprises 0 salarié et effectif inconnu à 4 salariés à 9 salariés à 19 salariés à 49 salariés salariés et + 12 Total Source : INSEE Sirene Effectif moyen par entreprise L 4,7 4,9 Source : Pôle Emploi et INSEE Sirene Évolution des entreprises de 1999 à Évolution des salariés de 2000 à Moins de et plus Évolution totale L + 42,9 % + 77,2 % + 46,1 % + 9,6 % - 1,9 % + 8,6 % Source : INSEE Sirene Moins de et plus Évolution totale L + 21,9 % + 22,3 % + 22,1 % - 5,6 % - 1,7 % - 1,6 % Source : Pôle Emploi Moins Moins de 10 de salariés et plus et plustotal Total Moins de Moins de 10 et plus Total et plus Total Source : INSEE Sirene Source : Pôle Emploi Le secteur du Commerce et de la Réparation Automobile, principalement composé de petites entreprises, vit aujourd hui de profondes mutations : le nombre de ses petites entreprises diminue sous l effet conjugué de la concentration et des départs à la retraite des artisans. Dans le même temps, les groupes de distribution, eux, progressent. En Métropole, le secteur de l entretien automobile (4520A- 4520B), porté par le vieillissement du parc, accroît ses effectifs salariés. En revanche, le commerce automobile (4511Z-4519Z), qui dépend de la consommation des ménages (achat automobile), connaît une baisse de ses effectifs salariés et de ce fait impacte la totalité du CRA (le commerce automobile représentant 54% des salariés du CRA). Les évolutions constatées pour l Île de La Réunion sont très différentes de celles observées en Métropole : - Entre 1999 et, le nombre d entreprises dans le commerce et la réparation automobile augmente quelle que soit leur taille, +46,1 % pour l ensemble et près de 80% pour les entreprises de plus de 10 salariés. - De même, l emploi augmente de façon relativement importante dans ces mêmes entreprises depuis 2000 (+22,1 % en global sur cette période). On remarque tout de même une rupture de tendance en (-5,8%) après plusieurs années de croissance.

3 CSP Les emplois salariés Les mutations techniques de l automobile et le développement des offres de services induisent une évolution de la qualification des salariés du secteur. Des différences assez nettes sont observées dans la constitution de la population salariée travaillant dans les services de l automobile à La Réunion et en Métropole. Ainsi, le nombre d employés est plus important à La Réunion, ceci s expliquant par l importance des auto-écoles ainsi que des stations-service dans le paysage réunionnais. Par ailleurs, les ouvriers qualifiés sont sous-représentés par rapport au continent et le recours à l apprentissage y est plus faible qu en Métropole. Répartition de l emploi par CSP Chefs d entreprises salariés, Cadres et professions intellectuelles supérieures Répartition CRA La Réunion Répartition CRA Différence Réunion / 3,6 % 8,7 % - 5,1 % Professions intermédiaires 14,4 % 12,5 % + 1,9 % Employés 35,7 % 21,9 % + 13,8 % Ouvriers qualifiés 35,2 % 43,9 % - 8,7 % Ouvriers non qualifiés 6,7 % 5,9 % + 0,8 % Apprentis, stagiaires et emplois aidés 4,4 % 7,2 % -2,8 % Total 100 % 100 % - Source : INSEE DADS 2008/ Les emplois par âge 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 25 à 29 ans De 20 à 24 ans De 15 à 19 ans Source : INSEE DADS 0,8 % 1,7 % 3,4 % 7,2 % 7,4 % 10,5 % 11,4 % 12,1 % 13,6 % 12,2 % 14,3 % 12,5 % 15,0 % 11,5 % 17,8 % 13,9 % 13,8 % 12,3 % 2,6 % 6,1 % CRA Réunion CRA Les emplois par sexe Part des femmes L Île de La Réunion 15,7 % 20,9 % Les emplois par classe d âge et les évolutions 2008/ + 1,2 % + 0,9 % - 2,1 % 11,7 % 16,3 % 72,0 % Moins de 25 ans De 25 à 49 ans 50 ans et plus Évolution effectif 2006/ + 7,7 % - 2,1 % Source : INSEE DADS 2008/ Source : Pôle Emploi 2006/ En Métropole, le secteur du Commerce et de la Réparation Automobile se caractérise par une population salariée jeune (18,4 % de la population a moins de 25 ans) en comparaison à l ensemble des secteurs (11,5 %). Les entreprises du CRA jouent un rôle important quant à l emploi des jeunes. Sur l Ile de La Réunion, la part des salariés du CRA de moins de 25 ans est de 16,3 %. Les effectifs de cette tranche d âge ont fortement progressé entre 2000 et 2005 : +32,2 %. Mais récemment, on observe un inversement de la tendance, avec un vieillissement de la population salariée. La part des salariés de plus de 50 ans tend à progresser rapidement (+ 0,9 % en Métropole entre 2008 et ). On sait par ailleurs que les artisans et les cadres sont particulièrement concernés par le vieillissement et les départs à la retraite. Or, compte tenu des difficultés de reprise d entreprise et du vieillissement de la population, le renouvellement de la main d œuvre dans les structures artisanales pose la question de l avenir des emplois dans les petites entreprises. Quant au remplacement des cadres, s il n est pas anticipé par les entreprises, il pourrait contribuer à perturber leur organisation, en particulier dans un contexte économique de développement des groupes. A cet effet, la branche professionnelle vise l élévation des niveaux de qualification, notamment par le développement de la formation supérieure et par la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences.

4 Le parc de véhicules Évolution du parc Évolution 2000/2010 : + 7,25 % L Évolution 2000/2010 : + 32,68 % nd Le parc réunionnais de véhicules légers connaît une stagnation de son volume depuis maintenant 3 ans, autour de véhicules. La croissance constante observée en Métropole a elle aussi connu une stabilisation depuis 4 ans. A noter que depuis 2006, l INSEE ne produit plus de données relatives aux parcs de véhicules. Les données à partir de l année 2007 sont produites par le Ministère des Transports selon les mêmes méthodes d estimation Source : INSEE - TER jusqu en 2005 Source : Ministère de l Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement pour les données île de La Réunion depuis 2007 De 2000 à 2007, le parc de véhicules sur l enregistrait une croissance annuelle moyenne du nombre de ses immatriculations de véhicules neufs de l ordre de 2,4%. En 2008, ce chiffre a connu une première chute (-5,3%) avant de décroître de façon plus importante en (-14,1%) portant le nombre d immatriculations de véhicules neufs à près de En, le nombre d immatriculations de véhicules neufs devient même inférieur à celui des années 2000, après l atteinte de «pics» en 2005 et L année marque aussi un inversement de tendance pour les autres types de véhicules immatriculés. Ainsi, les autobus et autocars (-13%), les camionnettes, camions et véhicules spéciaux (-27%), les tracteurs routiers (-50,6%) et les deuxroues (-17,4%) enregistrent une baisse du nombre d immatriculations de véhicules neufs Immatriculations de véhicules neufs par type de véhicule Évolution 2008/ - 14,1 % - 10,0 % -27,0 % - 17,4 % - 13,0 % - 50,6 % Total Voitures particulières et commerciales Camionnettes, camions et véhicules spéciaux Deux-roues Autobus et Autocars Tracteurs routiers Source : INSEE TER Les demandeurs d emploi (Catégorie A*) * La catégorie A regroupe les demandeurs d un emploi à durée indéterminée, à temps complet ou temps partiel, à durée déterminée ou en mission d intérim et n ayant pas d activité. Au 31 décembre 2010, pour l, Pôle Emploi comptabilisait demandeurs d emploi de catégorie A sur les métiers de la Branche Auto/Moto de l. Entre 2006 et 2010, l présente une hausse significative (+29,8 %) du nombre de demandeurs d emploi pour les métiers du cœur de la Branche Auto/Moto de l. Cette évolution est également constatée en Métropole, dans une proportion encore plus forte (+37,3 %). Les métiers les plus touchés par cette augmentation du nombre des demandeurs d emploi de catégorie A, à La Réunion, sur la période 2006/2010, sont les Réparateurs de carrosserie (+59,8 %), les Mécaniciens automobiles (+26,4 %), ainsi que les Commerciaux en vente de véhicules (+27,1 %). Les autres métiers, eux, restent au même niveau qu en 2006 en termes de demandeurs d emploi. Les demandeurs d emploi par métiers au 31/12/2010 Métiers Branche auto* L Relation commerciale en vente de véhicules Mécanique automobile Réparation de carrosserie Réparation de cycles, motocycles et motoculteurs de loisirs Formation en conduite de véhicules Total Évolution 2006/ ,8 % + 37,3 % Source : DIECCTE - Nostra (données pôle emploi) pour l année 2010 Source : INSEE-ANPE pour l année 2006 * Suite au changement de la nomenclature ROME en, il n est plus possible de distinguer les employés de stations-service.

5 L I Édition 2011 La Formation continue des salariés * En raison d un changement de source des données, ces statistiques ne sont pas nécessairement comparables avec celles présentées lors de la précédente édition. Dans un contexte d évolution importante de la technologie automobile comme de l organisation des entreprises, les compétences des salariés sont amenées à progresser. À cet effet, et afin d élever le niveau de compétence des salariés, l AGEFOS et OPCALIA mettent en œuvre une politique d accompagnement des entreprises et des salariés. Ils répondent aux demandes de prise en charge présentées par les entreprises de moins de 10 salariés de la Branche pour des actions de formation de perfectionnement concernant les salariés. Ils répondent également pour les entreprises de et plus. Le CEREQ, à partir de l exploitation des déclarations fiscales des entreprises de 10 salariés et plus, estime que 36,0% des salariés du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles ont pu suivre une formation en 2008 en Métropole. Formation continue des salariés Moins de et plus Nombre de stagiaires Nombre d heures stagiaires Nombre de contrats de professionnalisation pris en charge par l AGEFOS et OPCALIA en 2010 L Source : AGEFOS PME OPCALIA, données 2010 Source : AGEFOS PME OPCALIA, données Les contrats de professionnalisation se réalisent pour un tiers d entre eux dans les stations services. L activité de vente se développant dans ces entités, elles ont recours à du personnel en formation dans le domaine du commerce. La Formation initiale et d insertion professionnelle Effectifs : jeunes en formation En Métropole, les formations de l automobile préparent les jeunes à la maintenance automobile, à celle des cycles, motocycles et poids lourds, à la carrosserie et à la peinture, à la vente de pièces de rechange ainsi qu au commerce de véhicules. Au niveau national, après un pic à la rentrée 2002, les effectifs en formation dans la filière automobile sont en diminution : -16,8% entre les rentrées 2002 et 2010, soit une perte de jeunes. Cette baisse impacte plus fortement l apprentissage (-27,5 %) que le statut scolaire (-6,0 %) qui enregistre une augmentation de ses effectifs à la rentrée 2010 (+1,8 %). Ce décalage s explique à la fois par une situation économique moins favorable depuis 2002, qui impacte plus directement l apprentissage que le statut scolaire, et par une baisse démographique importante. Selon les projections démographiques de l INED (Institut National des Etudes en Démographie), il faudra attendre la rentrée 2011 pour voir la population des jeunes de 16 ans augmenter de nouveau. Malgré ces éléments de conjoncture, la filière de formation automobile continue à se diversifier par de nouvelles certifications de branche (CQP Vendeur motocycles, CQP Technicien confirmé véhicules utilitaires et industriels, CQP Contrôleur technique VL) et par une élévation du niveau de qualification avec le diplôme d ingénieur «Maintenance de Véhicule, option Automobile». Sur l, les formations des services de l automobile proposées préparent également les jeunes à la maintenance et la réparation des véhicules particuliers, des véhicules industriels, ainsi que des cycles et des motocycles. Elles préparent aussi à la carrosserie et à la vente de pièces de rechange. La structure des effectifs par mode de formation est cependant très différente de celle observée en Métropole. Tandis que les effectifs s orientent majoritairement vers la voie scolaire en Métropole (54,5 %), les formations sous statut scolaire sont prédominantes sur l Ile de La Réunion et représentent 85,3 % des jeunes en formation en ,5% des effectifs sont formés au niveau du CAP contre 32,1% en Métropole.

6 Effectifs en formation par diplôme/titre Effectifs Pourcentage Effectifs Pourcentage CAP ,5 % ,1 % Mention complémentaire 37 2,2 % 730 1,2 % Bac professionnel ,0 % ,2 % Bac technologique 94 5,6 % ,0 % BTS 47 2,8 % ,8 % CQP - 0,0 % ,0 % Titre - 0,0 % 376 0,6 % Licence professionnelle - 0,0 % 46 0,1 % Diplôme d ingénieur - 0,0 % 36 0,1 % Total ,0 % ,0 % Source : ANFA - Académie de La Réunion, année Effectifs en formation par mode de formation 14,7 % ,5 % 40,9 % Source : ANFA - Académie de La Réunion, année ,3 % 54,5 % Statut scolaire Apprentissage Professionnalisation Effectifs en formation par filière Filière Effectifs Pourcentage Effectifs Pourcentage Maintenance - Réparation VP ,8 % ,3 % Carrosserie - Réparation ,1 % ,0 % Maintenance - Réparation VI 21 1,2 % ,8 % Cycles et motocycles 87 5,2 % ,8 % Magasinage 79 4,7 % 839 1,4 % Location ,0 % Vente automobile ,7 % Contrôle technique ,0 % Total ,0 % ,0 % Source : ANFA - Académie de La Réunion, année A l instar de la Métropole, les effectifs en formation initiale à La Réunion se concentrent principalement aux niveaux IV et V (CAP, Bac Pro et Mention Complémentaire pour près de 92% de l ensemble). L apparition d un bac technologique, ainsi que de la filière VI, a permis de diversifier l offre de formation, qui se concentre au niveau de cinq diplômes ou titres : CAP, Bac technologique, Mention complémentaire, Bac professionnel et BTS. La suppression du BEP a considérablement renforcé les effectifs en Bac pro ainsi qu en CAP. A noter l absence totale de CQP qui représentent pourtant 3% des effectifs en Métropole. La filière Carrosserie se retrouve elle surreprésentée à l puisqu elle compte 5% d effectifs en plus en comparaison à la Métropole. Les résultats régionaux : 72,5 % de réussite aux examens De l ordre de 68.5% en 2008, le taux de réussite moyen à La Réunion atteint 72,5% en Les mentions complémentaires et les bacs professionnels enregistrent un taux de réussite nettement supérieur à la métropole (9 points de plus pour les mentions, 7 pour les bacs pro.). Les CAP, eux, ont un taux de réussite équivalent à la (85%). Concernant les résultats aux examens par filière, les cycles et motocycles, comme en 2008, obtiennent le meilleur score avec un taux de réussite de 85,7%. A noter cependant, que les taux globaux de réussite à La Réunion pour les modes de formation par voie scolaire et apprentissage, bien qu en augmentation par rapport à 2008 pour l apprentissage, restent encore en 2010 inférieurs à ceux de la Métropole, de respectivement 4 et 13 points. Toutefois, le taux de réussite aux examens se trouve être supérieur en statut scolaire qu en apprentissage, alors que l inverse est constaté en Métropole. Taux de réussite aux examens par diplôme/titre Île de La Réunion CAP 84,9 % 85,8 % BEP 47,0 % 69,3 % Mention complémentaire 84,2 % 75,5 % Bac professionnel 94,6 % 87,3 % Bac technologique 77,4 % 83,0 % BTS 68,4 % 80,7 % Licence professionnelle - 82,4 % CQP - 88,8 % Titre - 78,4 % Total 72,5 % 80,1 % Source : ANFA - Académie de La Réunion, année Résultats aux examens par mode de formation ,6 % 73,0 % Scolaire 69,5 % 82,9 % Apprentissage Source : ANFA - Académie de La Réunion, année ,4 % 68 - Professionnalisation Résultats aux examens par filière : Île de La Réunion Maintenance - Réparation VP 69,3 % 79,1 % Carrosserie - Réparation 76,9 % 81,1 % Maintenance - Réparation VI 71,4 % 78,8 % Cycles et motocycles 85,7 % 84,9 % Magasinage 80,0 % 86,7 % Location - 100,0 % Vente automobile - 79,8 % Contrôle technique - 100,0 % Total 72,5 % 72,5 % Source : ANFA - Académie de La Réunion, année ANFA 41-49, rue de la Garenne Sèvres CARIF - OREF Réunion 190, rue des Deux Canons Sainte Clotilde Cedex Rédaction : Observatoire/Carif - Oref Édition : Service Communication ANFA Design graphique/impression :

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective Les évolutions dans les services de l automobile ) Éléments de cadrage et prospective des métiers dans les services de l automobile Socio-économiques Relais d'information et d'orientation Politiques de

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

Présentation de l ANFA

Présentation de l ANFA Dossier de presse Présentation de l ANFA - Bilan 2013-2014 et stratégie 2015-2019 de l ANFA - Mémento 2014 des services de l automobile, du camion, du cycle et du motocycle - Régioscope des services de

Plus en détail

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules

Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules Contexte de la rénovation des diplômes de la filière maintenance des véhicules 1 SOMMAIRE 1/ Les évolutions clés dans les services de l automobile 2/ Les résultats de l enquête terrain auprès des entreprises

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Île-de-France Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez Recruter

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services

DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services DOSSIER DE PRESSE L accès aux Certificats de Qualification Professionnelle par la Validation des Acquis de l Expérience dans la Branche des Services de l Automobile ( SOMMAIRE ( I. La Branche des Services

Plus en détail

L automobile en Languedoc Roussillon

L automobile en Languedoc Roussillon Observatoire ANFA Jocelyn GOMBAULT Juillet 2011 L automobile en Languedoc Roussillon La filière automobile en Languedoc Roussillon : Services de l automobile : 17 155 salariés (Unedic 2008) Fabrication

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1 Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2015 Accord du 3 juillet 2014, étendu par arrêté du 5 janvier 2015 (J.O. du 10 janvier) SÉRIE 1 référence 3, dans

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Bretagne, Pays-de-la-Loire Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L EMPLOI

BAROMÈTRE DE L EMPLOI BAROMÈTRE DE L EMPLOI JUILLET 215 pour la branche des services de l automobile n 1 1 L EMPLOI ESTIMÉ DANS LE SECTEUR «COMMERCE ET RÉPARATION AUTOMOBILE» AU 1 ER TRIMESTRE 215. RAPPEL MÉTHODOLOGIQUE DU

Plus en détail

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1

Annexes RNCSA (2.5) SÉRIE 1 Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2014 Accord du 18 juin 2013 étendu par arrêté du 4 octobre 2013 (J.O. du 11 octobre) En page 8 : liste des CQP créés

Plus en détail

REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 *

REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 * Annexes RNCSA (2.5) REPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS DES SERVICES DE L AUTOMOBILE 2013 * SÉRIE 1 référence 3. CAP : Maintenance des véhicules automobiles - option véhicules particuliers, - option

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Aquitaine, Poitou-Charentes Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Lorraine, Alsace, Champagne-Ardenne Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Auvergne, Limousin Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez Recruter

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

d Objectifs Contrat Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

d Objectifs Contrat Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile en Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS

RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS Annexes RNC RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS SÉRIE 1 3. au RNQSA CAP : Maintenance des véhicules automobiles option véhicules particuliers, option véhicules industriels, option motocycles. CAP :

Plus en détail

Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011

Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011 Une approche sectorielle : les jeunes et les services de l automobile Séminaire IREDU 7 avril 2011 C2R Bourgogne I. Eléments de contexte II. Emploi III. Marché du travail IV. Formation professionnelle

Plus en détail

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006

EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 EFFECTIFS EN FORMATION 2005/2006 Ce dossier est édité par l Observatoire de L Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 108, rue du Moulin des Landes 44985 Sainte-Luce-sur-Loire

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

Portrait des Services de l automobile en Corse

Portrait des Services de l automobile en Corse Portrait des Services de l automobile en Corse DAI/Observatoire/PLG/09-2011 DAI/Observatoire/PLG/09-2011 P O RT R A I T D E S SERV I C E S D E L A U TO M O B I L E E N CORSE I) Contexte général régional...

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Picardie, Nord-Pas-de-Calais Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous souhaitez

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

RECRUTER en alternance

RECRUTER en alternance RECRUTER ET FORMER A u tomobile Vé h icu le indust riel Mot ocycle Cycle RECRUTER en alternance Provence - Alpes Côte d Azur, Corse Recruter en alternance : c est former vos collaborateurs de demain Vous

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE POUR LES FORMATEURS DE CFA DANS LES SERVICES DE L AUTOMOBILE

LICENCE PROFESSIONNELLE POUR LES FORMATEURS DE CFA DANS LES SERVICES DE L AUTOMOBILE DOSSIER DE PRESSE LICENCE PROFESSIONNELLE POUR LES FORMATEURS DE CFA DANS LES SERVICES DE L AUTOMOBILE www.anfa-auto.fr Relations Presse : Sandrine Thirion - Tel : 01 41 14 13 41 - mail : thirions@anfa-auto.fr

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Commerce et réparation automobile

Commerce et réparation automobile Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Commerce et réparation automobile 1 050 établissements employeurs 1 500 d apprentissage 1 420 apprentis Principales activités du secteur

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 Résumé ) L ensemble des indicateurs (taux d emploi, taux de CDI, taux de maintien dans l entreprise formatrice

Plus en détail

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA

OBSERVATOIRE PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA OBSERVATOIRE Progression d activité PERSPECTIVES D EMBAUCHES ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DANS LES ENTREPRISES DU CRA 1 Compte tenu de la forte croissance actuelle au niveau de l ensemble de l économie

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation TRANSPORT LOGISTIQUE Les activités Les entreprises Les emplois La formation LE SECTEUR TRANSPORT! Transport de marchandises 60 % des flux de marchandises en provenance, à destination ou internes aux Pays

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

QU EST CE QUE LA FNTV?

QU EST CE QUE LA FNTV? QU EST CE QUE LA FNTV? 1. La principale organisation professionnelle du TRV Créée en 1992 et fédérant plus de 1500 entreprises de la TPE aux grands groupes de transports internationaux, la FNTV est la

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Quadrat Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Tél : 01 75 51 42 70 contact@quadrat etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Plus en détail

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation Contrat d objectifs Services de l Automobile Tableau de bord Economie Emploi Formation JUIN 211 Objectif Ce tableau de bord a pour objectif de proposer une information de base sur les entreprises, sur

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les services de l'automobile n : 35 décembre 2012 Le champ couvert correspond à celui de la convention collective des services de l automobile.

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail

Qualification. Niveau technique requis par le poste de travail 22 L'EMPLOI EST-IL DE PLUS EN PLUS QUALIFIE? A Qu'est-ce que la qualification de l'emploi? a) Définitions 1. La qualification peut se définir comme l'ensemble des aptitudes acquises par l'individu ou requises

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail