Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol"

Transcription

1 Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol La Collective du Bioéthanol

2 le Bioéthanol : une communication sensible Les Biocarburants : après la panacée et la solution miracle de ces nouveaux carburants végétaux ils ont été brutalement accusés à partir de 2008 de tous les maux (et notamment affamer la planète!) Un sujet politique, sensible et polémique Un sujet émotionnel Problématique : comment bien faire émerger le bioéthanol dans ce contexte?

3 le Bioéthanol : une communication sensible Depuis 2008, attaques répétées notamment des ONG contre les «agrocarburants» à coup de campagnes offensives qui jouent sur le registre du «sensationnel» Accalmie depuis la baisse des prix agricoles en 2009.

4 Pour y faire face Une communication commune La collective du bioéthanol a été créée en décembre 2007 par trois partenaires : - France Betteraves - Passion Céréales - Le Syndicat National des Producteurs d Alcool Agricole (SNPAA). Son objectif est d informer les professionnels et le grand public sur la filière bioéthanol française.

5 Le Bioéthanol aujourd hui Inséré dans le paysage des énergies renouvelables Une solution efficace et immédiatement disponible pour réduire les émissions de gaz a effet de serre Communication centrée sur le produit bioéthanol en général et deux carburants phares : SP 95-E10 et E85 Une communication de plus en plus grand public avec l arrivée du SP95 E10 : produit de «grande consommation»

6 Une communication centrée autour de 4 messages clefs 1. Le bioéthanol français est une énergie renouvelable qui participe à la lutte contre le réchauffement climatique (plus de 50 % de réductions d émissions de gaz à effet de serre par rapport à l essence, source Ademe) 2. La filière française du bioéthanol contribue à l indépendance énergétique de la France 3. Le bioéthanol français, une filière durable et responsable (vise une contribution raisonnable de l ordre de 10 % dans le bouquet énergétique des transports) 4. La filière bioéthanol en France, source de croissance verte : une économie d avenir, structurée et pérenne un carburant fabriqué en France!

7 Les Cibles Leaders d opinion presse Politiques Grand public Tous les professionnels en lien avec l énergie, l environnement, le développement durable, l agriculture etc Constructeurs Automobiles Distributeurs de carburants

8 Les canaux et outils de communication La presse Internet Les évènements grand public Les rencontres professionnelles La documentation

9 LA PRESSE Agence de presse dédiée à la Collective : Point central pour les journalistes Conférences de presse Dossiers-Communiqués Voyages de presse Rencontres personnalisées avec les journalistes > Un travail de fourmi de «personnalisation» des journalistes et de pédagogie > Un travail étendu auprès de cibles Presse très nombreuses

10 Le site internet Source de référence sur le bioéthanol Actualités et dossiers de fond Présentations des carburants E10 et E85 Carte des stations en ligne Liste des véhicules FlexFuel

11 La newsletter

12 Le Club des voitures Ecologiques Le bioéthanol fait partie du Club des voitures écologiques Le Club unit sphère publique et sphère privée autour d un même objectif, celui d encourager nos concitoyens à préférer des véhicules plus respectueux de notre environnement. Plus de 70 parlementaires ont dores et déjà rejoint le club, Parmi les pistes d encouragements fortes portées par le CVE, on note par exemple - le disque vert, qui offre 1h30 de stationnement gratuit en voirie aux possesseurs de voitures écologiques - la mise en place d un Eco-Prêt à Taux Zéro automobile afin de démocratiser l achat de voitures écologiques par le plus grand nombre. > Organisation d événements et conférences rassemblant les parlementaires sur le thème des voitures écologiques et des carburants alternatifs

13 Les évènements grand public Les salons Stands à vocation pédagogique et ludique, lieu d échanges et de relations publiques Le salon de l Agriculture Le Mondial de l Automobile Evénements agricoles en région (relayés par les syndicats ou Industriels)

14 La documentation

15 Les rencontres professionnelles Juillet 2010 : Rencontres Internationales des Voitures Ecologiques (Alès) Le bioéthanol fait partie du club des voitures écologiques (Club destiné pour communiquer auprès des parlementaires et politiques) 9 novembre 2010 : Les Premières Rencontres du Bioéthanol à l Assemblée Nationale

16 Le Bioéthanol Un sujet complexe, passionnant, et toujours en mouvement!! MERCI DE VOTRE ATTENTION

Dossier de presse www.bioethanolcarburant.com

Dossier de presse www.bioethanolcarburant.com Tout savoir sur le premier biocarburant mondial Dossier de presse www.bioethanolcarburant.com 2 LE BIOETHANOL, C EST QUOI? Le bioéthanol est un biocarburant produit à partir de betteraves à sucre ou de

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Echantillon représentatif

Echantillon représentatif Enquête Méthodologie: Etude préalable qualitative avec 2 discussions de groupes (automobilistes privés) et 6 interviews simples (responsables de flottes) Etude quantitative Partie1: interviews téléphoniques

Plus en détail

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014

Sdem50. Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche. Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Sdem50 Projet de déploiement d infrastructures de recharge sur le département de la Manche Communauté de communes de Sèves-Taute le 7 octobre 2014 Un peu d histoire Les prémices du véhicule électrique

Plus en détail

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement

Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Une conduite souple, rationnelle et sécuritaire pour le bien des usagers, de leur véhicule et de notre environnement Quelle voiture achetée? Carburation : les nouveaux diesel sont plus «propres» que les

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION LES CERTIFICATS D'ECONOMIE D'ENERGIE : UNE AIDE POUR FAIRE BAISSER LES COÛTS DES PROJETS DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 25 septembre 2012 Financement de travaux d économies d énergie par

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement Tarifs verts Assurance voiture Un geste pour l'environnement Respecter la nature, c est faire le bon choix Penser au futur Le réchauffement climatique L atmosphère terrestre contient de plus en plus de

Plus en détail

La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène

La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène ASPROM La mobilité durable selon Toyota Le véhicule hybride à pile à combustible hydrogène Sébastien Grellier Chef du Département Planification & Relations Extérieures date 28/03/2012 - page 1 Le parc

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche Les biocarburants chez TOTAL Olivier Alexandre Directeur Recherche IFP, Panorama - 8 février 2007 2 IFP, Panorama Le contexte actuel Une demande européenne gravement déséquilibrée Doublement de la consommation

Plus en détail

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde

Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017. Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde 1 Le Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat 2013-2017 Réunion de présentation du 19 juin 2014 Arrondissement de Libourne - DDTM de la Gironde Le PREH : un engagement fort 2 Le PREH : un engagement

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses Je freine aussi pour le climat Le défi sans précédent des changements climatiques appelle une réponse sans précédent. Et exige

Plus en détail

ETUDE SUR LES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE CARBURANTS EN FRANCE MARS 2015

ETUDE SUR LES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE CARBURANTS EN FRANCE MARS 2015 ETUDE SUR LES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE CARBURANTS EN FRANCE MARS 2015 1 Caractéristiques de l étude et principaux résultats A la fin de chaque année, l UFIP réalise une étude sur les réseaux de distribution

Plus en détail

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires Plan d éducation au développement durable Eduquer à la mobilité Propositions de trois partenaires Cadre de l action Développer l éco-citoyenneté dans la mise en œuvre des politiques publiques Plan d éducation

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs DESCRIPTION DU SCHEMA Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui technique

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Site Internet Filière Bois du Cher

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Site Internet Filière Bois du Cher COMMUNIQUÉ DE PRESSE Site Internet Filière Bois du Cher Le 1 er site internet départemental de la région Centre à destination du grand public! Susciter l envie des consommateurs à utiliser et découvrir

Plus en détail

Albin Cancian Spécialisation SGE 15 / 01 / 08. Les biocarburants. Description et enjeux des filières

Albin Cancian Spécialisation SGE 15 / 01 / 08. Les biocarburants. Description et enjeux des filières Albin Cancian Spécialisation SGE 15 / 01 / 08 Les biocarburants Description et enjeux des filières De quoi parle-t-on exactement? 1) Définition Carburant produit à partir renouvelables et non fossiles.

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Quel rôle pour les collectivités locales? MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L'ÉGALITÉ DES TERRITOIRES MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE

Plus en détail

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE 1. Exposé des motifs - Problématique Dans le contexte de crise économique et de profondes

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

incitations financières véhicules 2009

incitations financières véhicules 2009 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2009 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

Thématique : Transition Énergétique Le débat citoyen sur les énergies renouvelables en Guadeloupe du 25 mai 2013

Thématique : Transition Énergétique Le débat citoyen sur les énergies renouvelables en Guadeloupe du 25 mai 2013 Panorama de la couverture médiatique de la Direction de l Environnement, de l Aménagement et du Logement Thématique : Transition Énergétique Le débat citoyen sur les énergies renouvelables en Guadeloupe

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

La plate-forme de covoiturage du Grand Montauban CONTEXTE POUR QUELLES UTILISATIONS? COMMENT FAIRE?

La plate-forme de covoiturage du Grand Montauban CONTEXTE POUR QUELLES UTILISATIONS? COMMENT FAIRE? La plate-forme de covoiturage du Grand Montauban CONTEXTE De nos jours, la mobilité constitue un enjeu de taille : D une part, du fait de l augmentation des prix des carburants qui fait peser un poids

Plus en détail

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses

courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses courtesy to www.adbusters.org Voiture et climat : les liaisons dangereuses Je freine aussi pour le climat Le défi sans précédent des changements climatiques appelle une réponse sans précédent. Et exige

Plus en détail

L action publique a conduit à l élaboration de type top down la politique agrocarburant et permis la construction de quatre modèles de filières

L action publique a conduit à l élaboration de type top down la politique agrocarburant et permis la construction de quatre modèles de filières Perceptions et Jeu d acteurs dans la construction de l action publique et des modes de gouvernance dans la filière agrocarburant burkinabé et les effets structurants potentiels sur le développement du

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé

La Politique. ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique. Un projet concerté, organisé, maîtrisé DOSSIER DE PRESSE - 2012 La Politique ÉNERGÉTIQUE de la Région Martinique Un projet concerté, organisé, maîtrisé Création de l Agence Martiniquaise de l Energie Étape cruciale dans la mise en place du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous Parking des Trois Provinces Une ville plus douce pour tous La création du CAB est une nouvelle étape pour faire de Brive une

Plus en détail

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives

CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST. Présentation du projet, résultats et perspectives Un projet coordonné par l'onudi CRÉATION D'UNE FILIÈRE D'OR ÉQUITABLE ET RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE MERCURE EN AFRIQUE DE L'OUEST Présentation du projet, résultats et perspectives CARTE D'IDENTITÉ DU PROJET

Plus en détail

LES REPONSES DES CANDIDATS

LES REPONSES DES CANDIDATS Lyon - 22 mars 2007 DECHETS ET ENERGIE LES REPONSES DES CANDIDATS AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES AMORCE, association nationale des collectivités et des professionnels pour la gestion des déchets et de

Plus en détail

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions

Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Matériel de soutien au sol (GSE) et réduction des émissions Teresa Ehman - Air Canada pour Valerie Jones - American Airlines Groupe d experts des Opérations aériennes Partie 2 Montréal, les 20 et 21 septembre

Plus en détail

Développer les véhicules propres

Développer les véhicules propres Développer les véhicules propres Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes Introduction... 9 L après-pétrole «Les biocarburants sont la seule réponse crédible au pic pétrolier.»...15 «Produire ses propres biocarburants, c est accroître sa sécurité d approvisionnement en énergie.»...23

Plus en détail

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie?

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Sommaire 1. Etat des lieux 2. Leviers pour aller vers la sobriété et l efficacité énergétique 3. Zoom sur quelques propositions

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO 9ème Committee Consultatif Régional Bujumbura, 26 mai 2011 Présentation du Programme Régional pour l Environnement en Afrique Centrale (CARPE) 1. CARPE II

Plus en détail

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON BORDEAUX Le stationnement résidant Le statut de résidant offre un tarif préférentiel aux personnes qui habitent les secteurs de Bordeaux soumis au stationnement payant. Ces secteurs sont divisés en 18

Plus en détail

Sous les Hauts Patronages de. Parrainé par

Sous les Hauts Patronages de. Parrainé par Sous les Hauts Patronages de Monsieur Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement Madame George PAU-LANGEVIN Ministre des Outre-Mer Parrainé

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Approches territoriales AAPs et Aides

Approches territoriales AAPs et Aides Approches territoriales AAPs et Aides Stéphane LECOINTE ADEME - Direction Régionale Bretagne Chargé de missions déchets / économie circulaire stephane.lecointe@ademe.fr 02 99 85 87 10 L ADEME en quelques

Plus en détail

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2

Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Conférence de presse Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 28 janvier 2008 Bonus CAR-e 750 Promotion des voitures à faibles émissions de CO 2 Règlement grand-ducal du 5 décembre 2007 concernant

Plus en détail

Le projet BioMobile.ch

Le projet BioMobile.ch 26/05/2006 Le projet BioMobile.ch Brève présentation au Carrefour Alliance dédié aux Energies de demain Mardi 23 mai à l EPFL Concours organisé par Shell Avec pour objectif de parcourir : L Eco-Marathon

Plus en détail

incitations financières véhicules 2010

incitations financières véhicules 2010 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2010 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne

Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole. Comparaison France et Allemagne Analyse des coûts d investissement en méthanisation agricole Comparaison France et Allemagne Février 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

Bienvenue dans Clim Way Paris!

Bienvenue dans Clim Way Paris! Quelques rappels scientifiques L effet de serre naturel En se réchauffant grâce au rayonnement solaire, la Terre émet de la chaleur vers l espace. Si toute cette chaleur s échappait il ferait environ 18

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques

Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques Gouvernance locale et mode de gestion des ressources naturelles et énergétiques Atelier organisé par le Centre d études des régulations publiques des espaces, de l économie et de l environnement (CERP)

Plus en détail

Faire réaliser des travaux chez soi

Faire réaliser des travaux chez soi Faire réaliser des travaux chez soi Agence Locale de l Energie et du Climat SQY rue Haroun Tazieff, 78 11 Magny-les-Hameaux 01 0 7 98 90 - alec@energie-sqy.com du lundi au vendredi de 9h à 1h et de 1h0

Plus en détail

AUTRES FILIERES ABORDEES : TRANSPORTS DURABLES, EAU ET AGRICULTURE. Du 16 au 19 octobre Fiche mémo

AUTRES FILIERES ABORDEES : TRANSPORTS DURABLES, EAU ET AGRICULTURE. Du 16 au 19 octobre Fiche mémo AUTRES FILIERES ABORDEES : TRANSPORTS DURABLES, EAU ET AGRICULTURE Du 16 au 19 octobre Fiche mémo 1 Etat des lieux : transports, eau et agriculture, des métiers au cœur de l économie verte Face aux enjeux

Plus en détail

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE!

SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! SE DEPLACER AUTREMENT, C EST POSSIBLE! Exposé des actions entreprises au CG91 en matière de covoiturage Votre contact : Gilles Besnard Direction des Déplacements au CG91 gbesnard@cg91.fr ou 01 60 91 96

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015

Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Quel accompagnement des territoires pour la transition énergétique? Pôle d appui aux territoires Mardi 9 juin 2015 Les enjeux de la transition énergétique Enjeux énergétiques liés à la nature des approvisionnements

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Environnement 1. Climatisation à l énergie solaire Réalisation Isabelle Barrière,

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Dossier de presse. Hall 2/2, allée B, stand n 320

Dossier de presse. Hall 2/2, allée B, stand n 320 Dossier de presse Hall 2/2, allée B, stand n 320 "C est bien connu, pour éviter les dangers de la route, il faut mettre un casque" GEMA Prévention sensibilise les jeunes aux dangers de la route en leur

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE Nourdine Cherkaoui Partner HAVAS PARIS Les raisons de votre collaboration avec L ECS? L ECS répond, pour moi, à des critères précis pour être l établissement

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI FICHE DE RENSEIGNEMENTS CONTRE LA MARCHE AU RALENTI POURQUOI DEVRAIT ON RÉDUIRE LA MARCHE AU RALENTI DES VÉHICULES? Au Manitoba, plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre (GES) provient du secteur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010 ADEME Les Français et les Energies Renouvelables Baromètre Contexte de l étude La France mise sur le développement des énergies et matières renouvelables pour : Réduire sa dépendance à la fois sur le plan

Plus en détail

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus

Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus Comprendre les enjeux de l Etiquetage des Pneus 1 Sommaire Introduction Performances indiquées sur l étiquette Date d application de l étiquetage Rôle des différents acteurs 2 2012 une règlementation Européenne

Plus en détail

Exercice d entraînement

Exercice d entraînement Exercice d entraînement En cas de difficulté, ne restez pas bloqué. Gérez votre temps. Plus de 5 min sur une question, c est du temps perdu et un stress qui s installe et qui vous fera perdre des moyens

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques

Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Guide d utilisation du jeu et des ressources pédagogiques Le jeu Ecoville... p2 Les ressources pédagogiques... p4 Monter un projet pédagogique avec Ecoville... p6 Le jeu Ecoville Le jeu Ecoville est un

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

«Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation

«Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation dossier de presse «Alerte pollens» : une newsletter pour informer en temps réel de la pollinisation Crédit photo : Th.Bonnet Ville d Angers Contact presse : Joanne Erdual 02 41 05 40 96 / 06 33 47 49 52

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 :

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : TOTALGAZ ET LE GPL CARBURANT DOSSIER DE PRESSE Contacts Presse Agence Profile Presse Muriel Droin - Marion Chanson Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr mchanson@profilepr.fr

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?(

ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( ETUDE SCOOTER HYBRIDE PIAGGIO MP3 ( L hybridation(adtdelle(un(intérêt(sur(un(scooter(?( PRESENTATION DU SCOOTER CHAPITRE 1 : LE CONTEXTE Le premier véhicule électrique, contrairement à ce que l on pourrait

Plus en détail

Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place

Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place Covoiturage en interne Les employés de la station pratiquent le covoiturage, des mesures d incitation sont en place Pour vos déplacements professionnels, le covoiturage aussi est un moyen efficace pour

Plus en détail

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec bénéficie du support financier du ministère du Tourisme. Merci de prendre soin de notre environnement! Ma motoneige et l environnement Code des bonnes pratiques environnementales pour les motoneigistes du Québec Coordination, rédaction et révision : Nature-Action

Plus en détail

Le ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie présente

Le ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie présente Le ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie présente La France devient une grande puissance écologique. Nous en avons les ressources, les compétences et les talents. Le projet

Plus en détail

LES PARTENAIRES FICHES PARTENAIRES

LES PARTENAIRES FICHES PARTENAIRES CE DOCUMENT EST CO-RÉDIGÉ PAR LE CONSEIL RÉGIONAL NORD-PAS DE CALAIS, L AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT DE LA RÉGION DE SAINT-OMER ET LES PARTENAIRES DU PROJET. FICHES PARTENAIRES 1. Le Conseil

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune

Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Agence Locale de l Energie et du Climat de Plaine Commune Surdose de CO 2 : Nos villes sont-elles prêtes? Bouleversements climatiques : nous n avons pas d ours polaire, mais nous sommes concernés. En 2013,

Plus en détail

Atelier Consommations et transport de marchandises

Atelier Consommations et transport de marchandises Atelier Consommations et transport de marchandises Accueil et tour de table Impact du transport de marchandises (bilan carbone et plan climat) et pistes d actions, par Aura PENLOUP et Jean MARCHAND Echanges

Plus en détail

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Les enjeux : la mobilité liée au travail n est pas durable Les enjeux économiques et sociaux Le prix des carburants

Plus en détail

Flambée du prix de l essence

Flambée du prix de l essence LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 20 2 mars 2012 Flambée du prix de l essence En février 2012, les prix de l'essence et du gazole à la pompe ont atteint de nouveaux records. Cette flambée des prix a notamment

Plus en détail

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE

LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE LE BRÉSIL, NOUVELLE FERME DU MONDE QUESTION 1 : MONTRER QUE LA CULTURE DU SOJA EST UNE AGRICULTURE MODÉRÉE ET MÉCANISÉE. La culture du soja est une agriculture moderne et mécanisée car sur l image du document

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement

Le Diagnostic de Performance Énergétique. Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Le Diagnostic de Performance Énergétique Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : mars 2015 Être bien informés pour ÉCONOMISER L ÉNERGIE Vous

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail