Science dans la société. Priorités thématiques du programme coopération

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Science dans la société. Priorités thématiques du programme coopération"

Transcription

1 Science dans la société Priorités thématiques du programme coopération

2 Science dans la société dans le 7ème PCRD

3 Science dans la société dans le 7ème PCRD Coopération 63% M * Idées 15% M * Personnel 10% M * Capacités 8% M * *Budget total EC : M (accord de juillet 2006) dont env 4% (1 751 M ) pour "activités non-nucléaires" du CCR

4 Les 10 thèmes du programme coopération Santé Alimentation, Agriculture & Pêche, Biotechnologie Technologies de l'information et de la communication ICT Nanosciences, nanotechnologies, matériaux et nouvelles technologies de production Energie Environnement (y compris les changements climatiques) Transports (y compris l'aéronautique) Sciences socio-économiques et humaines Sécurité Espace

5 Quelques chiffres Sciences dans la société : 330 millions d euros Total programme "Coopération" : M,

6 Science dans la société dans le 7ème PCRD une problématique transversale à toutes les priorités thématiques Des appels qui : interrogent les enjeux science et Au-delà du programme société (nano..) science dans la société.. requièrent la participation d associations, d ONG, de centres de sciences, musées exigent des compétences de médiation scientifique pour la mise en œuvre d action de dissémination (potentiellement tous les projets).

7 Alimentation, Agriculture & Pêche, Biotechnologie KBBE : Networking of nongovernmental organisations involved in agricultural research for development CSA (coordination) euros Participants : minimum 3 participants des EM ou associés et 3 participants de la liste ICPC Mise en réseau d ONG européennes ou non, impliquées dans l'agriculture et la recherche pour le développement (pays ACP et méditerranéens), en vue de: Élaborer des stratégies visant à impliquer la société civile européenne dans la recherche agricole pour le développement (Identifier les thèmes de recherche et des activités d'intérêt mutuel) Favoriser l'interaction entre les ONG européennes et la société civile du Sud dans des projets de recherche agricole

8 Alimentation, Agriculture & Pêche, Biotechnologie Contact : Rafael GARCIA VILLAR (INRA, Centre de Recherches de Toulouse)

9 Nanos NMP Support to dialogue and engagement for responsible social acceptance of nanotechnology coordinating actions Action de coordination Contribution européenne max : euros Faire participer les parties prenantes (chercheurs, industrie, partenaires sociaux, organismes de financement, organismes de réglementation, organismes de normalisation, assureurs, les ONG, les «faiseurs d'opinion», prescripteurs, éducateurs, grand public) au dialogue sur les grands problèmes de société liés aux nanotechnologies Conception et mise en œuvre des outils les plus appropriés pour atteindre un consensus sur ces questions

10 Nanos Contact :François PIUZZI (CEA, Commissariat à l énergie atomique)

11 Environnement ENV Foresight to enhance behavioural and societal changes enabling the transition towards sustainable paths in Europe Projet de recherche collaborative ou BSG-CSO (research for the Benefit of Specific Groups Civil Society Organisations ) Contribution européenne max : 1, 5 m d euros 3 projets retenus Comment surmonter le fossé entre la prise de conscience des enjeux environnementaux et l'engagement concret dans le développement durable par les individus, individuellement et collectivement Les résultats de l'analyse serviront à monter des scénarii de transition vers une Europe durable.

12 Environnement Contact : Armelle de BOHAN (ADEME)

13 Transport TPT Demand/supply management and logistics for transport of passengers through increased comodality and understanding of social behaviour BSG-CSO Partenaires issus de la société civile Contribuer à la définition des processus et à l'élaboration de méthodes pour mieux visualiser le potentiel d'amélioration des transports de passagers La compréhension des problèmes sociaux et comportementaux qui influencent le choix modal permettrait de promouvoir une nouvelle culture de la mobilité respectueuse de l'environnement

14 Transport Contact : Mathilde Bruyère

15 SSH SSH Reinterpreting Europe's cultural heritage: towards the 21st century library and museum? Projet de recherche collaborative Cible : labo SHS, musées, librairies Déterminer l impact des musées, des galeries et des bibliothèques (y compris les bibliothèques virtuelles) sur les identités et les valeurs à travers le temps et dans l'europe d'aujourd'hui Imaginer un nouveau rôle pour les musées et les bibliothèques, qui leur permet de susciter l'intérêt de nouveaux groupes sociaux et des publics, tout en agissant comme agent de la cohésion sociale et la stabilité en Europe

16 SSH Contact Nathalie COLLAIN (CNRS)

17 Sécurité 6.1 Citizens and Security SEC Signs of early warning to detect trends and weak signals in social polarisation, radicalisation development and segregation SEC Develop models and tools to detect and evaluate risks of terrorism and crime 6.3 Foresight, scenarios and security as an evolving concept SEC Developing a reference framework for the European security culture: the perception of threats and the trust in public authorities and the police and the perception of security as a service SEC Fore sighting the contribution of security research to meet the future EU roles SEC Research on rigorous methodologies for assessment of security investments and trade-off between security and other societal objectives (e.g. privacy and social cohesion)

18 Sécurité 6.5 Ethics and justice SEC Review existing codes of conduct, best practises, etc. as to the ethical use of security technologies and the corresponding legal requirements - make recommendations where shortfalls exist SEC Use of smart surveillance systems, data protection, integrity and sharing information within privacy rules

19 Sécurité Contact : Frédéric LAURENT (CEA)

Quelles nouveautés s?

Quelles nouveautés s? Les PME dans le 7ème 7 PCRD Quelles nouveautés s? au service de l entrepreneur «Les PME dans le 7ème PCRD. Quelles nouveautés?» - Michel Ganoote 23/01/07 CNRS Paris www.oseo.fr Présentation du 7ème 7 PCRD

Plus en détail

Programmes-cadres de recherche de l UE Chefs de programmes OFEN Statistiques sur le 7 e PCR

Programmes-cadres de recherche de l UE Chefs de programmes OFEN Statistiques sur le 7 e PCR Programmes-cadres de recherche de l UE Chefs de programmes OFEN Statistiques sur le 7 e PCR Claude Vaucher Secrétariat d Etat à l éducation et à la recherche (SER) Hallwylstrasse 4 3003 Berne 032 322 74

Plus en détail

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain»

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain» Alma Consulting Group «Vos économies d aujourdd aujourd hui sont vos investissements de demain» 1 Alma Consulting Group en quelques chiffres Société créée en 1986 CA 2008 : 252 M Capital social : 70 M

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD?

Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Comment se repérer parmi les différents régimes de financements associés au programme Coopération du 7 ème PCRD? Novembre / Décembre 2008 Par Caroline Gérard Chaque sujet de recherche inscrit dans un appel

Plus en détail

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7)

Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Journées d information sur les derniers appels à projets de recherche du FP7 Présentation générale du 7 ème Programme-cadre de recherche et développement technologique (FP7) Héloïse Lemoine et François

Plus en détail

7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions)

7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions) Marché de la recherche regiosuisse & Colloque sur le développement régionale 2010 7 e Programme-cadre de recherche Régions de connaissance (Regions) Claude Vaucher Secrétariat d Etat à l éducation et à

Plus en détail

Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD

Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD Financer des projets de R&D dans le domaine de l environnement avec le 7e PCRD Armelle de BOHAN - ADEME Point de contact national Environnement & Énergie armelle.debohan@ademe.fr : 01.47.65.21.76 Pratiquer

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Réduire les risques en santé

Réduire les risques en santé Réduire les risques en santé «Mieux vaut penser le changement que changer le pansement» Marie-Françoise Dumay, Garménick Leblanc, Marc Moulaire, Gilbert Mounier 1 Définition du risque «Possibilité de dommage»

Plus en détail

Point de Contact National PME Christian Dubarry, Bpifrance

Point de Contact National PME Christian Dubarry, Bpifrance Point de Contact National PME Christian Dubarry, Bpifrance Les dispositifs en faveur des PME dans Horizon 2020 Sommaire. Contexte Horizon 2020, aspects transversaux 2. Les projets collaboratifs 3. Fast

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre»

Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre» «Les données satellitaires en Wallonie 4.0» 23 octobre 2015 Le Spatial dans Horizon 2020 Focus «Observation de la terre» Bertrand HERRY, NCP Wallonie, le partenaire de vos ambitions européennes. 1 Agenda

Plus en détail

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014

Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2014 Échanges de jeunes #MOBILITÉ Références dans le Guide du programme Erasmus+ 2014 Critères d éligibilité et règles de financement Partie B //

Plus en détail

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC)

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU

Plus en détail

Les Points de Contact Nationaux du 7 ème Programme Cadre

Les Points de Contact Nationaux du 7 ème Programme Cadre Les Points de Contact Nationaux du 7 ème Programme Cadre Paul JAMET Ministère chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche Coordonnateur des PCN & PCN pour les besoins émergents et nécessités

Plus en détail

Sciences sociales / Social Sciences

Sciences sociales / Social Sciences Sciences sociales / Social Sciences Vous trouverez ici les conditions de candidature pour les différentes voies de M2 de la mention «Sciences sociales / Social Sciences». Certaines formations ne seront

Plus en détail

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001

L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 L essentiel de la révision 2015 des normes ISO 9001 et ISO 14001 SAQ Event (Section Genève) F E R Mardi 23 juin 2015 Raphaël Granges, Directeur ARIAQ ARIAQ 2015 / RAG / ISO 9001 et 14001 V. 2015 1 ARIAQ

Plus en détail

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee

SEMINAIRE DE L IFE. Un système de management environnemental basé sur ISO 14001. Presenté par Manoj Vaghjee SEMINAIRE DE L IFE Un système de management environnemental basé sur ISO 14001 Presenté par Manoj Vaghjee Qu est-ce que l Environnement? INTRODUCTION - ISO 14001 Pourquoi le management environnemental?

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8

Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale pour la grande orientation C8 Préparé par le Secrétariat de l UNESCO Réunion de consultation sur la Grande orientation C8, SMSI, 12 mai, Genève, Suisse Proposition préliminaire 1 Les modalités de travail de l Equipe multi-partenariale

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Vérification des performances des écotechnologies - ETV - - Réseau des pôles EcoTech - 10 janvier 2014

Vérification des performances des écotechnologies - ETV - - Réseau des pôles EcoTech - 10 janvier 2014 Vérification des performances des écotechnologies - ETV - - Réseau des pôles EcoTech - 10 janvier 2014 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Définition & Objectifs Définition

Plus en détail

quatre programmes pour structurer l'effort de recherche

quatre programmes pour structurer l'effort de recherche COMPÉTITIVITÉ Dans le cadre des stratégies de Lisbonne et Göteborg, la composante «Compétitivité» de la rubrique «Croissance durable» vise à favoriser la croissance et l'emploi par une action structurelle

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Etude empirique auprès s de clusters européens ens sur leurs besoins et stratégie d internationalisationd

Etude empirique auprès s de clusters européens ens sur leurs besoins et stratégie d internationalisationd Etude empirique auprès s de clusters européens ens sur leurs besoins et stratégie d internationalisationd Sophie Fourmond Bureau de coordination Kompetenznetze Deutschland c/o VDI/VDE Innovation + Technik

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Lettre de soutien. Paris, le 30 août 2012

Lettre de soutien. Paris, le 30 août 2012 Lettre de soutien Paris, le 30 août 2012 Secrétariat du Forum Mondial sur le Droit, la justice et le Développement c/o La Banque Mondiale Vice présidence juridique 1818 H Street N.W. Washington D.C. 20433

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Guide du centre de ressources

Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Guide du centre de ressources Nous avons établi ce guide à l intention des enseignants qui souhaitent aborder les thèmes de la sécurité routière et de la mobilité durable

Plus en détail

CONSEILS A LA CANDIDATURE

CONSEILS A LA CANDIDATURE CONSEILS A LA CANDIDATURE Outil pour construire son projet Sur cette base que se fera la sélection Annexe I de la convention Reporting par rapport aux objectifs initiaux 1 CONSEILS GENERAUX Soyez réalistes

Plus en détail

Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales. Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris

Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales. Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris Journée des entrants Institut des sciences humaines et sociales Mercredi 23 mars 2011 Bibliothèque nationale de France Paris Comment développer ma recherche? Les outils de la recherche : Le Réseau National

Plus en détail

L économie collaborative au service des territoires

L économie collaborative au service des territoires L économie collaborative au service des territoires Détours Prospectifs Toulouse 1 er décembre 2014 Samuel Roumeau @sroumeau Samuel ROUMEAU Formation: M2 Relations Internationales Ms Ingénierie Environnement

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

PROGRAMME «L EUROPE POUR LES CITOYENS»

PROGRAMME «L EUROPE POUR LES CITOYENS» PRÉSENTATION DU PROGRAMME OBJECTIFS ET PRIORITÉS DU PROGRAMME Les différents financements accessibles aux Jumelages Programmes européens 40 OBJECTIFS GÉNÉRAUX Dans le cadre de l'objectif global visant

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION : BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com.

01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com. 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com Blog: http:// iavs.6mablog.com Fiche descriptive Du Séminaire régional d information et de formation sur le processus

Plus en détail

«Smart Cities & Sustainable Development»

«Smart Cities & Sustainable Development» «Smart Cities & Sustainable Development» Un programme exclusif Une collaboration entre la Banque Européenne d Investissement et Belfius Banque Pierre-Emmanuel Noël EIB François Franssen Belfius Banque

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Journée d orientation du 8 mars 2011

Journée d orientation du 8 mars 2011 Berner Fachhochschule Schweizerische Hochschule für Landwirtschaft SHL Journée d orientation du 8 mars 2011 Les études de master Coordination au niveau suisse FHNW Muttenz BFH - SHL Zollikofen Bern ZFH

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités

N o r m a F i - I T Principaux résultats et opportunités N o r m a F i - I T et opportunités Alain Renault Digital Trust - Towards excellence in ICT 11 juin 2012 Objectifs Les objectifs du projet sont les suivants : 1. Investiguer et développer les domaines

Plus en détail

Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation

Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation Politiques et financements européens de soutien à l eco-innovation Jean-Pierre Dutruge www.enviropea.com 1 l'info de janvier 2011 - cd2e 1 Textes de références politiques Stratégie de Lisbonne 6 ème programme

Plus en détail

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION COMPETENCES

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Proposition de projet

Proposition de projet PARTIE A - Résumé du projet A.1 Identification du projet Intitulé du projet Acronyme du projet Code du projet Durée du projet (phase d exécution) Projet commencé Priorité du programme Objectif thématique

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

LA NORMALISATION. Moyen de progrès. Jean-Michel Médoc - CIRAD

LA NORMALISATION. Moyen de progrès. Jean-Michel Médoc - CIRAD LA NORMALISATION Moyen de progrès Jean-Michel Médoc - CIRAD 1 Préambule Définition : Réglementation Réglementation Ensemble obligatoire d'indications, de prescriptions, de lois, de règles, régissant une

Plus en détail

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014 & le secteur du livre Bruxelles 5 février 2014 Continuité Diversité culturelle Valeur ajoutée européenne Mobilité des œuvres et personnes Impact durable Innovation Penser Public! L ouverture géographique

Plus en détail

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE La recherche européenne en action LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE (7 e PC) Placer la recherche européenne au premier plan Définir un nouveau standard pour la recherche européenne Le septième programme-cadre

Plus en détail

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives

Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Florian CARRE Comment rédiger un bon projet de R&D européen? Organiser la rédaction règles administratives Organiser la rédaction Appel à projet Consortium + Idée de projet Réunion de consortium proposition

Plus en détail

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement

-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement -- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement o Objectifs: Comprendre l importance des documents de vision et delta-vision. Comprendre la notion de la traçabilité des exigences. Savoir

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs LA GESTION DU RENDEMENT Plan Introduction 1.1. Définition 1.2. Gestion du rendement dans une entreprise 1.2.1. Étapes d un processus de gestion du rendement 1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon!

Pourquoi? Dire quoi, à qui? Comment? Quelques exemples Un Cartoon! 28 Mai 2010 midis Training personnels Education étudiants Dialogue public www.nanosmile.org Yves SICARD Conseiller scientifique CEA LITEN DTNM Laboratoire de Chimie et Sécurité des Nanotechnologies Maitre

Plus en détail

Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE. Pôle LIVE

Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE. Pôle LIVE Préparation IN2P3 au 7 e PCRD de l UE Bilan FP6 à l IN2P3 : 21 projets pilotés par l IN2P3, dont 9 projets I3 (Integrated Infrastructure Initiative) + 11 dossiers Actions Marie Curie (8 EIF (Intra-European

Plus en détail

Etat des négociations sur l Institut européen d Innovation et de technologie pour la période 2014-2020. Horizon 2020

Etat des négociations sur l Institut européen d Innovation et de technologie pour la période 2014-2020. Horizon 2020 Etat des négociations sur l Institut européen d Innovation et de technologie pour la période 2014-2020 Horizon 2020 1 Qu est-ce que l IET? - 2 Qu est-ce que l IET? 1 Objectif: «contribuer à une croissance

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

Les actions en faveur des PME dans le PCRD Journée organisée par le Comité Europe Languedoc Roussillon

Les actions en faveur des PME dans le PCRD Journée organisée par le Comité Europe Languedoc Roussillon Les actions en faveur des PME dans le PCRD Journée organisée par le Comité Europe Languedoc Roussillon Jacques Gautray PCN PME 6 juin 2011 Journée d information sur les AAP 2011-2012 Notre mission Soutenir

Plus en détail

Gouvernance et communication financière

Gouvernance et communication financière COLLECTION QUESTIONS DE GOUVERNANCE Gouvernance et communication financière Yves Brissy Didier Guigou Alain Mourot Préface Alain Viandier Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54204-2 Sommaire Les auteurs...

Plus en détail

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional»

Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» Projet «Promotion de la bonne gouvernance, lutte contre la corruption et le blanchiment d argent» (SNAC Tunisie) Lancement

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

L évaluation des biocides à l Anses

L évaluation des biocides à l Anses L évaluation des biocides à l Anses Catherine Gourlay-Francé Direction des produits réglementés 23 juin 2015 L Anses Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

Plus en détail

Rédiger la partie scientifique et technique du projet (Partie B) Qualité scientifique et technique

Rédiger la partie scientifique et technique du projet (Partie B) Qualité scientifique et technique Rédiger la partie scientifique et technique du projet (Partie B) Qualité scientifique et technique Virginie Entringer Chargée d Affaires SHS, Université François Rabelais 3.2.1 Définir le contenu scientifique

Plus en détail

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments

Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Sécurité alimentaire 101 : Définition et relation avec la protection des aliments Karen Rideout, M.Sc. Centre de collaboration nationale en santé environnementale Centre de contrôle des maladies de la

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Budgétisation et gestion financière

Budgétisation et gestion financière Budgétisation et gestion financière PRATIQUE RECOMMANDÉE DE LA GFOA Planification financière à long terme (2009) (BUDGET) Contexte. La planification financière à long terme combine les prévisions financières

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Contexte Le projet DCH-RP - Feuille de route pour la conservation du patrimoine culturel numérique est une action de coordination

Plus en détail

Atelier Donnees de sante et esante: quelles opportunites de creation de valeur?

Atelier Donnees de sante et esante: quelles opportunites de creation de valeur? Atelier Donnees de sante et esante: quelles opportunites de creation de valeur? Les opportunités pour les entreprises? Christophe RICHARD Pour mémoire Open Data Big Data «Open» signifie «ouvert» «Data»

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global

QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global QUALITE, ENVIRONNEMENT, SECURITE Vers un système de management global SISQUAL, le 20 novembre 2003 Christophe GASQUET Responsable d Audit Directeur Formation PRESENTATION/QSE/SISQUAL-2003 28/10/2003 page

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1 PRESENTATION DE LA CIPCA MILDECA- colloque INSERM 1 LA CIPCA A ÉTÉ MISE EN PLACE DANS LE CADRE DU PLAN GOUVERNEMENTAL 2013-2017 Pour que la prévention devienne une priorité des politiques de lutte contre

Plus en détail

Plan. Première Partie: Présentation des Groupes Régionaux (GR) Italien et Andalou

Plan. Première Partie: Présentation des Groupes Régionaux (GR) Italien et Andalou Plan Première Partie: Présentation des Groupes Régionaux (GR) Italien et Andalou Deuxième partie: Proposition du groupe de coopération régional IUCN Med Caractéristiques du GR Italien Accord de collaboration

Plus en détail

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur,

Lyon, le 1er juillet 2010. Nos réf. : bb/6124/22062010. Madame, Monsieur, Lyon, le 1er juillet 2010 Nos réf. : bb/6124/22062010 Madame, Monsieur, Suite au succès du Programme Leonardo Mobilité organisé en Belgique, Espagne et Danemark entre 2007 et 2009 et auquel ont participé

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M.

PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN. Prof. IGUE A. M. PRIORITIES OF SUSTAINABLE SOIL MANAGEMENT IN BENIN Prof. IGUE A. M. ETAT DES SOLS AU BENIN Dégradation physique des sols Erosion en nappe et en rigole avec enlèvement des particules de terre Erosion en

Plus en détail