TABLE DES MATIÈRES. Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Revue des activités Nos ressources humaines...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES. Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier... 15 Revue des activités... 16. Nos ressources humaines..."

Transcription

1

2 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE TABLE DES MATIÈRES Faits saillants Une nouvelle image de marque... 6 Mot du président du conseil et chef de la direction... 8 La Capitale mutuelle de l administration publique en un coup d œil Organigramme Membres du conseil d administration Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Revue des activités Assurance de personnes Assurance de dommages Services communs Nos ressources humaines Répartition des ressources humaines de La Capitale Collaborer au mieux-être de la communauté Nos fondations Une voie essentielle pour l avenir Le développement durable

3 table des matières I RAPPORT ANNUEL 2010 États financiers consolidés Responsabilités des états financiers consolidés Rapport des auditeurs indépendants Bilan consolidé État consolidé des résultats État consolidé du résultat étendu État consolidé des bénéfices non répartis et du cumul des autres éléments du résultat étendu État consolidé des flux de trésorerie Notes afférentes aux états financiers consolidés Profil des entreprises de La Capitale groupe financier Secteur Assurance de personnes Membres de la direction Assurance de personnes Secteur Assurance de dommages Membres de la direction Assurance de dommages Services communs Réseaux de service de La Capitale groupe financier Secteur Assurance de personnes Secteur Assurance de dommages

4 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE FAITS Faits SAILLANTS 2010 BÉNÉFICE NET 50M$ ACTIF 3,8G$ ASSURANCE VIE ET SANTÉ INDIVIDUELLE ASSURANCE COLLECTIVE Ventes 15,5 M$ 16,8 % par rapport à 2009 Primes en vigueur 406 M$ 9,1 % par rapport à Sessions d éducation financière 94,1 % Taux de conservation DÉPÔT-ÉPARGNE Ventes 96,6 M$ 16 % par rapport à

5 FAITS SAILLANTS I RAPPORT ANNUEL 2010 ASSURANCE DE DOMMAGES La Capitale assurances générales, L Unique et York Fire and Casualty Insurance Company LA CAPITALE ASSURANCES GÉNÉRALES Volume primes souscrites 725,1 M$ Primes souscrites annualisées 448,9 M$ 5,7 % par rapport à 2009 Volume primes souscrites annualisées 705,4 M$ 15,7 % Rendement sur l avoir CROISSANCE NETTE 57,4M$ BÉNÉFICE avant participations minoritaires 25,7M$ 5

6 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Une nouvelle image de marque En 2010, dans la foulée de la Planification stratégique , La Capitale a procédé à un grand changement de son image de marque. Après un rigoureux processus de réflexion, nous avons modifié notre logo et notre signature, revu notre énoncé de mission et unifié nos valeurs mutualistes et d affaires. La Capitale a lancé en mars 2011 une campagne publicitaire ayant pour thème On ne sait pas ce que la vie nous réserve. 6

7 une nouvelle image de MARQUE I RAPPORT ANNUEL 2010 Un nouveau logo Notre nouveau logo avec son symbole comprenant cinq «C» en couleur évoque la force et l unité de La Capitale. Ils symbolisent l esprit de solidarité et d entraide propre à notre mutuelle, et rappellent notre engagement à protéger et valoriser ce que nos clients considèrent comme essentiel. Il reflète également l agilité, l accessibilité, le caractère sympathique et l avant-gardisme de La Capitale. Une nouvelle signature Notre signature traduit en quelques mots tout ce que représente notre marque : il y a des choses essentielles dans la vie qu il faut protéger et valoriser et La Capitale est là pour vous y aider. Notre mission Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité financière individuelle et collective en leur donnant accès à des produits et services personnalisés. Nos valeurs Primauté de la personne Intégrité et transparence Orientation vers le client Pérennité de l entreprise Engagement et responsabilité sociale Valorisation du personnel de l administration et des services publics 7

8 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Valoriser l essentiel Le contexte économique dans lequel s est réalisé le dernier exercice financier a été plus clément que celui des années antérieures. Le redressement de l économie canadienne, qui a su esquiver en partie les turbulences américaines, a été favorable à la croissance de La Capitale mutuelle de l administration publique, ce qui a permis de raffermir encore davantage notre position dans le marché. 8 Mot du président du conseil et chef de la direction René Rouleau

9 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION I RAPPORT ANNUEL 2010 Notre performance, au cours du dernier exercice, témoigne en effet d une vitalité qui ne se dément pas. Notre bilan est plus solide qu il ne l était et la forte progression enregistrée en 2010 montre bien la justesse de nos choix stratégiques. Bref, nous tirons de mieux en mieux profit de notre modèle d affaires. Globalement, nos revenus ont augmenté de 13,6 % pour s établir à 1,5 milliard de dollars, alors que l actif atteint 3,8 milliards de dollars, soit 11,1 % de plus que l année précédente. La mutuelle affiche cette année un bénéfice net de 50 millions de dollars tandis que l avoir des membres s élève à 587,6 millions de dollars pour un rendement de 12 % établi en fonction du résultat étendu. Le montant total des participations versées aux titulaires de contrats s établit, quant à lui, à près de 12,4 millions de dollars. Comme vous pourrez le constater en parcourant la revue détaillée des activités un peu plus loin dans ce rapport, tous nos secteurs d affaires ont fait bonne figure en En assurance de personnes, nous avons fait ce que peu ont réussi à faire : continuer à croître dans une industrie fortement concentrée et consolidée. Les multiples initiatives que nous avons mises en œuvre pour stimuler la croissance organique et étendre nos activités hors Québec portent fruit, notamment en assurance collective où nous avons fait une belle avancée avec la signature d un premier groupe d envergure nationale. Le secteur Assurance de dommages n est pas en reste. Avec une progression substantielle de son volume en primes souscrites annualisées et un bénéfice avant participations minoritaires de 25,7 millions de dollars, il a réussi à maintenir le difficile équilibre entre la croissance contrôlée et la rentabilité. Si la direction de La Capitale est heureuse des résultats affichés par ses filiales, elle se réjouit d abord et avant tout que ses mutualistes en soient les bénéficiaires. C est dans l unique but de répondre à leurs besoins de sécurité financière que La Capitale mutuelle de l administration publique a été créée. Un modèle qui a fait ses preuves En choisissant le mutualisme comme modèle de gouvernance, La Capitale a adopté non seulement un statut juridique, mais aussi un état d esprit. Au fil du temps, elle a développé une expertise qui, aujourd hui encore, lui permet de s acquitter de sa mission : accompagner les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité financière et collective en leur donnant accès à des produits et services personnalisés. Par définition, notre mutuelle se distingue en ce qu elle vise des buts aussi bien économiques que sociaux. Fondamentalement, on peut dire que les grands principes de gestion des débuts sont appliqués et respectés avec la même rigueur : excellent service à notre clientèle, recherche de la rentabilité comme moyen d améliorer la situation de nos clients et mutualistes, personnel compétent, réponse rapide aux demandes et aux attentes de notre clientèle. 9

10 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE La structure démocratique de La Capitale assure sa stabilité économique et sa pérennité. Nous avons comme préoccupations primordiales le mieux-être de la personne, la valorisation de ce qu elle considère comme essentiel à sa sécurité financière et la qualité de son environnement. Nous pouvons nous réjouir de notre statut de mutuelle, car les grands gagnants de notre style de gestion sont ceux à qui appartient cette entreprise : les mutualistes. Une présence forte Notre réseau de distribution composé de personnes bien formées pour servir notre clientèle est notre contact le plus direct avec les membres de l administration publique québécoise. Leur présence sur les lieux de travail nous permet de saisir le pouls de cette large part de notre clientèle et de lui offrir un service attentionné et personnalisé. Cette année, par l intermédiaire de nos conseillers et conseillères, les mutualistes ont pu profiter des avantages de programmes tel le programme Peluche. Instauré pour remercier les mutualistes de leur fidélité, ce programme procure gratuitement une assurance accident pour les enfants de moins de six ans. Régulièrement, pendant l année, les membres de l administration publique peuvent profiter de promotions spéciales sur des produits d assurance ou des services financiers conçus spécifiquement pour eux, comme des taux d intérêt exclusifs sur des produits de placements et sur le Compte suisse La Capitale. Notre entreprise est connue comme un groupe financier solide parce qu elle repose sur une clientèle de choix et stable. Cette propriété collective, basée sur l équilibre financier intergénérationnel, est le patrimoine de ceux et celles qui l ont construit hier et qui le développent aujourd hui pour mieux le transmettre aux générations de demain. Notre nouveau plan stratégique Le dernier exercice marque la fin de notre plan stratégique. Au cours de cette période, nous avons réalisé des gains opérationnels importants. En cinq ans, nos revenus totaux ont augmenté de près de 83 %. Notre actif a pratiquement doublé, de même que l avoir des membres. De plus, nous avons jeté les bases d un ambitieux programme d expansion pancanadienne. Jouissant d une bonne réputation, notre entreprise a augmenté ses parts de marché et occupe aujourd hui le sixième rang en assurance de personnes et le quatrième rang en assurance de dommages au Québec. Bien qu elle soit un joueur de petite taille dans le marché canadien, La Capitale entend miser sur ses forces pour poursuivre son développement. À cette fin, nous avons amorcé un nouveau processus de planification stratégique qui nous a amenés, en cours d année, à reformuler la mission de notre entreprise, à unifier nos valeurs mutualistes et nos valeurs d affaires, à redéfinir notre vision d avenir et à actualiser notre image de marque. Cette réflexion, aussi rigoureuse que stimulante, a permis l adoption, par le conseil d administration, d un nouveau plan stratégique quinquennal. Ce plan se déploie autour de sept axes : la croissance, la rentabilité, l orientation client, la distribution, la capacité organisationnelle, l administration et les services publics et enfin l innovation. Unissant l ensemble de ses entités par ses valeurs, sa culture organisationnelle, sa philosophie de gestion et ses orientations stratégiques, La Capitale mutuelle de l administration publique veut être reconnue comme un citoyen corporatif responsable, orientée vers ses clients et occupant une position concurrentielle dans le groupe d influence des assureurs du marché canadien. 10

11 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION I RAPPORT ANNUEL 2010 À La Capitale, le client a toujours été considéré comme l élément essentiel de notre réussite. Toutes nos actions sont dirigées vers son entière satisfaction. Nous entendons réaliser cette vision en maintenant une bonne rentabilité, en nous positionnant dans le marché canadien comme un groupe financier diversifié, multiréseau, accessible, flexible et professionnel, et en devenant le choix incontournable des membres de l administration publique en matière d assurance et de services financiers. Pour y parvenir, nous nous appliquerons à renforcer notre culture interne d agilité et d engagement et à favoriser l innovation dans toutes les sphères de l organisation. À La Capitale, le client a toujours été considéré comme l élément essentiel de notre réussite. Toutes nos actions sont dirigées vers son entière satisfaction. Notre objectif est d offrir un service qui anticipe et répond à ses attentes personnelles, d offrir un accueil dynamique ainsi que des produits et services adaptés à ses besoins. L accessibilité de nos réseaux de distribution selon ses préférences et une interaction enrichie sont les moyens que nous nous donnerons pour y arriver. Une image de marque renouvelée L année 2010 aura été déterminante pour notre groupe au chapitre de l image qu il projette dans le public. Dans la foulée de la Planification stratégique , il nous est apparu indispensable de revoir notre image de marque afin de l arrimer à ce que nous sommes devenus comme entreprise. En effet, la diversification de notre offre de service, l acquisition de La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp et de York Fire and Casualty Insurance Company ainsi que le développement de nouveaux réseaux de distribution partout au Canada sont autant de facteurs qui ont profondément transformé La Capitale au cours des dernières années. Le processus ayant conduit à ce changement d image a été jalonné d études, d analyses et de consultations qui ont rapidement permis de dégager les dimensions de notre nouvelle marque. La Capitale se veut une entreprise agile, sympathique, accessible, consacrée à ses clients et ambitieuse. Nous avons donc opté pour une identité visuelle forte dont les couleurs et les courbes traduisent mieux ces aspects de notre personnalité ainsi que notre volonté de centrer nos efforts vers le client. Outre ce nouveau logo, La Capitale s est aussi dotée d une signature, Valoriser l essentiel, afin de se positionner de façon distinctive dans un domaine où la compétitivité est de plus en plus élevée. Cette nouvelle image sera bien en vue sur notre nouveau siège social dont la construction avance selon l échéancier prévu et qui devrait nous être livré au printemps Nos fondations Le bilan de nos activités serait bien incomplet si l on ne faisait mention de notre engagement social. Pour concrétiser les valeurs qu elle véhicule, La Capitale s est en effet dotée de politiques de retour et de règles pour partager avec ses membres mutualistes d abord, mais aussi avec la collectivité. Cette politique encadre les actions de nos deux fondations. La première, la Fondation La Capitale groupe financier, est notamment active dans le domaine des services sociaux. Elle appuie financièrement des projets de recherche ou des programmes liés au développement de la qualité de vie des gens. Elle vient par exemple en aide à des jeunes en difficulté, soutient les projets visant à combattre le décrochage scolaire ou à faciliter l intégration des jeunes sur le marché du travail et offre une aide financière ou matérielle à des personnes qui se retrouvent dans le besoin. 11

12 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE La deuxième fondation, la Fondation Valoram, vise d une part à promouvoir le mutualisme, et d autre part, à soutenir, promouvoir et valoriser le travail du personnel de l administration publique québécoise. Les actions de cette fondation visent, entre autres, à soutenir par des dons les associations liées à l administration publique québécoise et à reconnaître les réalisations marquantes de leurs membres. Mouvements et relève Des changements importants ont eu lieu au sein de la haute direction en Mentionnons d abord l entrée en fonction, en mars, de madame Constance Lemieux à titre de présidente et chef de l exploitation de La Capitale assurances générales. Puis, en début d année, monsieur Robert St-Denis annonçait son intention de se consacrer à sa tâche de président et chef de l exploitation de La Capitale groupe financier à compter de janvier Conformément au plan de relève établi, monsieur Steven Ross assume, depuis le 1 er janvier 2011, la responsabilité du secteur Assurance de personnes. Rappelons que monsieur St-Denis cumulait les deux postes depuis Activités du conseil d administration Au cours de l année, le conseil d administration de la mutuelle a étudié plusieurs dossiers importants. Il a entre autres approuvé les budgets et les états financiers et s est penché sur une politique de gestion intégrée des risques et la mise en place d un comité sur la mutualité, la gouvernance et l éthique. Il a aussi entériné la Planification stratégique Par ailleurs, mesdames Marie-Josée Linteau et Danielle Chevrette ont été choisies par le conseil pour occuper les postes vacants et terminer le mandat de leur prédécesseur. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur leur expérience pour enrichir les travaux du conseil. Je profite de l occasion pour remercier chacun des administrateurs de leur travail continu et de leur soutien indéfectible. Notre personnel Chaque année je le répète, notre personnel est une richesse inestimable. Mais je considère primordial d insister et de rappeler souvent qu il est un élément important de notre croissance et de nos réussites. L année 2010 a été marquée par des négociations syndicales cordiales qui se sont conclues par la signature d une convention collective de six ans. Une entente démontrant les bonnes relations existant entre les employés et l employeur puisqu une convention collective est habituellement signée pour quatre ou cinq ans, au plus. La générosité de nos employés est aussi à souligner. Durant le dernier exercice financier, ils ont contribué à diverses causes humanitaires soit en donnant de leur temps, soit par des dons à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Je les félicite et les remercie. Leur geste démontre avec éloquence qu ils sont des personnes de cœur sensibles aux besoins des gens moins bien nantis. Qu il me soit permis de les remercier de leur dévouement et de leur professionnalisme. Les résultats remarquables que nous vous présentons aujourd hui n auraient pu se concrétiser sans leur travail soutenu et leur étroite collaboration. Au moment d élaborer notre plan stratégique , nous nous étions fixé des objectifs ambitieux. Notre performance au terme de l année écoulée pave la voie à d autres belles réalisations pour les années à venir. Ces résultats confirment, hors de tout doute, notre capacité de réaliser notre plan au bénéfice de nos mutualistes. Le président du conseil et chef de la direction, René Rouleau 12

13 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE I RAPPORT ANNUEL 2010 La Capitale mutuelle de l administration publique en un coup d œil Organigramme La Capitale mutuelle de l administration publique 92,12 % La Capitale groupe financier 100 % 100 % 50 % 100 % La Capitale assureur de l administration publique La Capitale services conseils Promutuel Vie Groupe Financier AGA 100 % 75,76 % 100 % 70 % La Capitale assurances et gestion du patrimoine La Capitale assurances générales La Capitale immobilière MFQ La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp 100 % 100 % L Unique assurances générales York Fire and Casualty Insurance Company 13

14 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Membres du conseil d administration La Capitale mutuelle de l administration publique René Rouleau Président Dominique Dubuc Vice-président Jean-Paul Beaulieu Danielle Chevrette Nikolas Ducharme Richard Fiset François Jutras François Latreille Marie-Josée Linteau Danielle Poiré Louise Potvin 14

15 LA CAPITALE groupe financier I RAPPORT ANNUEL 2010 Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Constance Lemieux Présidente et chef de l exploitation La Capitale assurances générales Robert St-Denis Président et chef de l exploitation La Capitale groupe financier Jean Tardif Président et chef de l exploitation L Unique assurances générales Steven Ross Président et chef de l exploitation La Capitale assureur de l administration publique La Capitale assurances et gestion du patrimoine La Compagnie d Assurance-vie Penncorp Martin Delage Président et chef de l exploitation York Fire and Casualty Insurance Company Mario Cusson Vice-président exécutif La Capitale assurances et gestion du patrimoine 15

16 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Revue des activités Au terme de la dernière année de notre plan stratégique, nous sommes fiers de présenter à nos mutualistes des résultats qui confirment la justesse de nos orientations et l efficacité des actions menées pour assurer un positionnement optimal à notre entreprise. Constance Lemieux Robert St-Denis 16 Steven Ross

17 REVUE DES ACTIVITÉS I RAPPORT ANNUEL 2010 Assurance de PERSONNES Le secteur Assurance de personnes regroupe six des dix filiales de La Capitale groupe financier, nommément La Capitale assureur de l administration publique, La Capitale services conseils, La Capitale assurances et gestion du patrimoine, La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp, le Groupe Financier AGA et enfin notre participation dans Promutuel Vie. Cette année encore, ces entreprises ont maintenu leur progression et livré de solides résultats. Ensemble, elles ont permis de dégager un bénéfice avant impôts et participations minoritaires de 50,9 millions de dollars, en hausse de 6,9 % par rapport à l exercice précédent. Assurance et rentes individuelles Du côté de l assurance et des rentes individuelles, 2010 s est avérée très satisfaisante, tant sur le plan de la croissance que de la rentabilité. Les nouvelles ventes en primes d assurance et dépôts ont atteint un sommet historique de près de 113 millions de dollars en 2010, soit 15,3 % de plus que l an dernier. Le succès de notre nouveau produit RentÀvie et la performance de nos réseaux de distribution sont parmi les facteurs responsables de cette forte progression. Lancée au printemps 2010, RentÀvie est une rente viagère qui assure un revenu ou un complément de revenu de retraite 100 % garanti à vie. Ce produit, caractérisé par sa transparence et sa clarté, est unique sur le marché, ce qui nous confère un avantage distinctif. Au total, 820 personnes ont souscrit RentÀvie entre mai et décembre 2010, dont 90 % sont membres du personnel de l administration publique québécoise, un des facteurs ayant contribué à hausser de 16 % les ventes en dépôt-épargne. La popularité de ce produit signifie qu il répond à un besoin réel de notre clientèle. Au chapitre de l assurance vie et santé individuelle, les ventes réalisées par l ensemble de nos réseaux de distribution ont atteint la somme record de 15,5 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 16,8 % par rapport à Cette performance remarquable est le résultat du travail continu des conseillers de La Capitale services conseils et de Penncorp ainsi que de nos courtiers partenaires. Il est à noter que 91 % des ventes du réseau de La Capitale services conseils ont été effectuées dans notre marché premier, le personnel de l administration publique québécoise, ce qui démontre que cette clientèle est une priorité constante pour l entreprise. Depuis maintenant trois ans, La Capitale peut aussi compter sur Promutuel Vie pour distribuer ses produits d assurance vie. Cinquante pour cent des actions de cette entreprise appartiennent à La Capitale. Par ailleurs, notre filiale ontarienne, La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp, a ouvert deux nouvelles succursales à Mississauga et une à Saguenay, contribuant ainsi à faire connaître davantage ses produits ainsi que les produits et la marque La Capitale à l extérieur du Québec et au Québec. 17

18 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE À La Capitale, bien renseigner notre clientèle et lui fournir des moyens de comprendre le monde des finances personnelles constituent des préoccupations constantes. À ce chapitre, nous avons donné 369 sessions d éducation financière à quelque membres du personnel de l administration publique québécoise, ce qui représente une hausse de 27 % du nombre de sessions offertes ainsi qu une augmentation équivalente de participation par rapport à l an dernier. Assurance collective L assurance collective a connu une hausse de ses nouvelles ventes de 9,3 % comparativement à l année précédente. Nos produits d assurance crédit ont connu la plus forte augmentation, soit une hausse de 43 % comparée à Ces augmentations portent les primes en vigueur à 406 millions de dollars à la fin de l exercice, soit une hausse de 9,1 %. Primes d assurances et de rentes Assurance de personnes 528 M$ 524,5 M$ 561 M$ 612,9 M$ Forte de la mise sur pied d une nouvelle équipe de vente localisée dans nos bureaux de Mississauga, les ventes de l assurance collective hors Québec ont, en 2010, surpassé pour la première fois celles du Québec. Pour une deuxième année consécutive, nous avons atteint un excellent taux de conservation, soit 94,1 %. De plus, mentionnons que tous les groupes des secteurs public et parapublic nous ont renouvelé leur confiance pour Au-delà des chiffres, 2010 nous a permis de déployer le programme Tapis Rouge pour nos courtiers VIP, de réviser notre programme Viva! santé préconisant les bonnes habitudes de vie au travail, et de renforcer notre réseau de distribution dans le reste du Canada. Le fait saillant demeure l acquisition de notre premier client pancanadien, la chaîne de magasins Home Hardware, qui a choisi La Capitale pour la gestion du régime d assurance collective de ses employés au Canada. L offre de service distinctive qui a trait au programme Viva! santé n est pas étrangère à cette décision. Sur le plan informatique, nous avons poursuivi le développement de notre nouvel outil Expresso. Les travaux vont bon train et se poursuivront en 2011 en parallèle avec la conversion des données clients. Les portails adhérent et administrateur nous permettront de répondre à la demande croissante d outils de gestion en ligne pour nos clients. En novembre 2010, nous avons réalisé des sondages de satisfaction auprès de nos adhérents et de nos preneurs. Les résultats ont été excellents avec des notes de plus de 90 % dans toutes les catégories. Au critère d évaluation du service à la clientèle dans son ensemble, les adhérents se sont dits satisfaits ou très satisfaits à 98 % et les preneurs à 96 %. 18

19 REVUE DES ACTIVITÉS I RAPPORT ANNUEL 2010 À La Capitale, bien renseigner notre clientèle et lui fournir des moyens de comprendre le monde des finances personnelles constituent des préoccupations constantes. En ce qui a trait à notre filiale Groupe Financier AGA, l année 2010 marque l entrée en scène du nouveau premier vice-président et directeur général, M. Clément St-Laurent. La révision complète de l offre de produits en assurance collective par la création des lignes Agaflex et Signature a contribué à la croissance des nouvelles ventes de 40 %. Affaires bancaires En cours d année, nous avons regroupé sous une unité appelée Affaires bancaires toutes nos activités touchant les prêts hypothécaires, les prêts personnels, la carte de débit-escompte Carte Capitale et le Compte suisse La Capitale. Créé à l automne 2009, le Compte suisse La Capitale, un compte d épargne en ligne à taux d intérêt élevé, a connu une progression digne de mention. En effet, au terme du dernier exercice, clients étaient titulaires de comptes totalisant 22,2 millions de dollars, soit une augmentation des dépôts de 152 % par rapport à À la même date en 2009, comptes étaient actifs. Fait à signaler, 56 % des titulaires de Compte suisse La Capitale sont membres du personnel de l administration publique québécoise et 16 % sont des nouveaux clients de La Capitale. En ce qui a trait à notre portefeuille de prêts hypothécaires, nous avons accordé, en 2010, pour plus de 82 millions de dollars de prêts. Grâce à ces nouvelles ventes, notre portefeuille sous gestion totalise maintenant près de 770 millions de dollars. Réseaux de distribution Pour répondre aux besoins de ses multiples clientèles, le secteur Assurance de personnes offre un accès diversifié à ses produits et services au moyen d un réseau pancanadien de 27 centres financiers regroupant plus de 500 conseillers et courtiers partenaires. Une entente de partenariat conclue avec une autre mutuelle québécoise nous donne aussi accès, au Québec, à un réseau additionnel composé de quelque 78 points de service. Tous nos produits individuels et collectifs sont également offerts par l intermédiaire de près de courtiers et autres conseillers non affiliés répartis sur tout le territoire canadien. Par leur complémentarité, ces réseaux de distribution nous procurent une assise solide pour poursuivre notre croissance. Perspectives Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons doubler le volume de nos nouvelles affaires en assurance individuelle et doubler notre en vigueur en assurance collective et en épargne. Nous comptons également moderniser l ensemble des systèmes informatiques du secteur Assurance de personnes pour une accessibilité et un service accrus. De plus, notre filiale La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp ouvrira bientôt trois autres succursales, ce qui donnera encore plus d ampleur à nos réseaux de service hors Québec. Le nom et la marque La Capitale seront davantage vus et connus partout au Canada, augmentant notre notoriété et affirmant la force de notre entreprise dans notre marché. Par ailleurs, notre clientèle première que sont les membres du personnel de l administration publique québécoise bénéficiera des retombées de notre croissance pancanadienne en se voyant offrir de nouveaux produits d assurance et de services financiers adaptés à leur situation, à des coûts avantageux. 19

20 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Le nom et la marque La Capitale seront davantage vus et connus partout au Canada, augmentant notre notoriété et affirmant la force de notre entreprise dans notre marché. Assurance de dommages Le secteur Assurance de dommages, comprenant La Capitale assurances générales, L Unique assurances générales et York Fire and Casualty Insurance Company, a connu une année remarquable, conjuguant l équilibre de la rentabilité avec la croissance. Croissance Au terme de l exercice financier 2010, nos sociétés ont atteint un volume de primes souscrites de 725,1 millions de dollars et de 705,4 millions de dollars en primes souscrites annualisées, ce qui représente une croissance nette de 57,4 millions de dollars. La Capitale assurances générales a réalisé une croissance de 5,7 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 448,9 millions de dollars. Il est à noter que cette croissance a été réalisée dans un marché où la concurrence et les résultats techniques sur le plan de l assurance automobile provoquent une baisse des primes. Le réseau de distribution de La Capitale assurances générales est moderne, efficace et rejoint notre clientèle diversifiée. Celle-ci peut transiger par l intermédiaire de nos 21 succursales, de nos centres d appels, d Internet et par le réseau d agences affiliées comprenant quelque 198 agents répartis dans tout le Québec. En ce qui concerne L Unique assurances générales, elle a connu une croissance nette de 16,1 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 125,3 millions de dollars. Cette performance s est réalisée dans un contexte où le courtage connaît une diminution de part de marché en assurance des particuliers. L Unique assurances générales dispose d un réseau de 268 cabinets de courtage pour la distribution de ses produits. Nos réseaux de distribution, soutenus par nos actions publicitaires, ont permis d accroître la notoriété de La Capitale assurances générales et d obtenir une pénétration accrue du marché de l administration publique ainsi que du Grand Montréal. Il s agit d une excellente performance si l on considère que la croissance du marché en assurance de dommages au Québec est de moins de 2 % environ depuis les trois dernières années. En ce qui a trait à notre filiale ontarienne York Fire and Casualty Insurance Company, elle a connu au cours du dernier exercice financier un taux de croissance de 13,8 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 131,2 millions de dollars. Cette croissance est attribuable à l augmentation des primes sur le marché de l Ontario ainsi qu à l augmentation de 4,2 millions de dollars de son portefeuille en assurance des entreprises. York Fire and Casualty Insurance Company peut compter sur 221 cabinets de courtage pour la distribution de ses produits. Bénéfice avant participations minoritaires Assurance de dommages 33,3 M$ 21,1 M$ 20,4 M$ 25,7 M$

La Capitale en un coup d œil

La Capitale en un coup d œil La Capitale en un coup d œil Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée SSQ Gestion privée SSQ Groupe financier est une entreprise qui a «Les valeurs à la bonne place» puisqu elle est constituée de gens de valeur, passionnés par leur métier et dont l ambition première est

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

La bonne place pour faire carrière

La bonne place pour faire carrière La bonne place pour faire carrière Chez SSQ Groupe financier, nous partageons les mêmes valeurs et soutenons la croissance et les réalisations de nos employés. Joindre nos rangs, c'est s'associer à un

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées SOLUTIONS EFFICACES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ACTUELS ET FUTURS DE VOTRE ENTREPRISE ET DE VOTRE PERSONNEL Répondre aux besoins

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS)

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) 2014-2015 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 PRÉSENTATION DE L ORGANISME...

Plus en détail

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec)

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Priorité au discours prononcé Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette

Pour bâtir votre avenir financier. Groupe Lavoie Bergeron Racette Pour bâtir votre avenir financier Groupe Lavoie Bergeron Racette Notre équipe Martin Lavoie, B.A.A Conseiller en placement et directeur de succursale Compte une quinzaine d années dans le domaine du placement

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE AU TRAVAIL POUR UN ENGAGEMENT COLLECTIF DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PRATIQUES FAVORABLES À LA SANTÉ EN MILIEU DE TRAVAIL JUIN 2011 Dernières modifications adoptées le 12 novembre

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com

COMMUNIQUÉ. 1080, chemin Saint-Louis, Sillery, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3 www.inalco.com COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE TERMINE L ANNÉE 2002 EN FORCE : AUGMENTATION DU REVENU DE PRIMES DE 20 % ET RENDEMENT ANNUALISÉ SUR LES CAPITAUX PROPRES DE 14,5 % POUR LE QUATRIÈME TRIMESTRE Québec,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités

DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES. Pour vous guider dans un monde de possibilités DÉCOUVREZ NOS FONDS ASTRA PORTEFEUILLES Pour vous guider dans un monde de possibilités Tous les investisseurs connaissent l importance de bien choisir leurs placements en fonction de leurs objectifs d

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

Comptes en gestion distincte : les stratégies de Gestion d actifs Manuvie comme sous-conseiller

Comptes en gestion distincte : les stratégies de Gestion d actifs Manuvie comme sous-conseiller Comptes en gestion distincte : les stratégies de Gestion d actifs Manuvie comme sous-conseiller Des équipes de placement autonomes pouvant compter sur des ressources mondiales Gestionnaire de placements

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON

Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON Viridian LA SOUPLESSE À VOTRE FAÇON VOTRE COMPTE VIRIDIAN DÉCOUVREZ LA DIFFÉRENCE Votre compte à honoraires Viridian est un compte de premier ordre de conseils de pleins exercices, offert par Raymond James

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010

AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 Communiqué de presse Winterthur, le AXA Winterthur: croissance et nouvelle augmentation de la rentabilité en 2010 L exercice 2010 s est soldé par un résultat très satisfaisant pour AXA Winterthur. Le volume

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Toronto, ONTARIO (Le 30 juillet 2009) Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) a présenté aujourd hui des résultats solides

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous

CIG d Investissements Manuvie. Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous CIG d Investissements Manuvie Sécurité pour votre portefeuille, Choix et souplesse pour vous Les CIG * d Investissements Manuvie DES CARACTÉRISTIQUES NOVATRICES ADAPTÉES À VOS BESOINS DE PLACEMENT 1. Profitez

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE POLITIQUE N o 21 POLITIQUE D APPROVISIONNEMENT RESPONSABLE AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Adoptée le 4 mai 2010 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 4 mai 2010 (CA-10-05-04-06) Cégep de Drummondville

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Le régime d assurances collectives prosanté

Le régime d assurances collectives prosanté signature privilège distinction prestige Le régime d assurances collectives prosanté LES AVANTAGES SIGNATURE Un régime, trois séries d avantages L une des préoccupations majeures des entreprises québécoises

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines www.germico.com info@germico.com 418 977-2555 Finance Tableau de bord financier Maximisez la rentabilité de votre entreprise avec l aide de notre tableau de bord financier. UN OUTIL PERFORMANT La simplicité

Plus en détail

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR À LA RETRAITE Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR. ENSEMBLE. INVESTISSEMENTS RUSSELL / INVESTIR À LA RETRAITE Êtes-vous prêt à planifier votre style de vie à la retraite?

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport :

Mise à jour du 2ème trimestre 2015 30 juin 2015 Dans ce rapport : Miseàjourdu2èmetrimestre 2015 30juin2015 Dcerapport: Miseàjourdesinformationsauxmembres OùinvestissentlesmembresduRRCID? Rendementdesplacements Des frais réduits Mise à jour des informations aux membres

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Compte rendu soulignant les résultats, les risques et

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE À titre d entrepreneur, cherchez-vous à faire croître votre entreprise et votre part de marché local? À titre de fournisseur de solutions TI, cherchez-vous une

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Assurance collective ProAvantages MD Offert par l Assurance collective Manuvie, le programme ProAvantages MD est constitué d un ensemble

Plus en détail