TABLE DES MATIÈRES. Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Revue des activités Nos ressources humaines...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES. Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier... 15 Revue des activités... 16. Nos ressources humaines..."

Transcription

1

2 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE TABLE DES MATIÈRES Faits saillants Une nouvelle image de marque... 6 Mot du président du conseil et chef de la direction... 8 La Capitale mutuelle de l administration publique en un coup d œil Organigramme Membres du conseil d administration Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Revue des activités Assurance de personnes Assurance de dommages Services communs Nos ressources humaines Répartition des ressources humaines de La Capitale Collaborer au mieux-être de la communauté Nos fondations Une voie essentielle pour l avenir Le développement durable

3 table des matières I RAPPORT ANNUEL 2010 États financiers consolidés Responsabilités des états financiers consolidés Rapport des auditeurs indépendants Bilan consolidé État consolidé des résultats État consolidé du résultat étendu État consolidé des bénéfices non répartis et du cumul des autres éléments du résultat étendu État consolidé des flux de trésorerie Notes afférentes aux états financiers consolidés Profil des entreprises de La Capitale groupe financier Secteur Assurance de personnes Membres de la direction Assurance de personnes Secteur Assurance de dommages Membres de la direction Assurance de dommages Services communs Réseaux de service de La Capitale groupe financier Secteur Assurance de personnes Secteur Assurance de dommages

4 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE FAITS Faits SAILLANTS 2010 BÉNÉFICE NET 50M$ ACTIF 3,8G$ ASSURANCE VIE ET SANTÉ INDIVIDUELLE ASSURANCE COLLECTIVE Ventes 15,5 M$ 16,8 % par rapport à 2009 Primes en vigueur 406 M$ 9,1 % par rapport à Sessions d éducation financière 94,1 % Taux de conservation DÉPÔT-ÉPARGNE Ventes 96,6 M$ 16 % par rapport à

5 FAITS SAILLANTS I RAPPORT ANNUEL 2010 ASSURANCE DE DOMMAGES La Capitale assurances générales, L Unique et York Fire and Casualty Insurance Company LA CAPITALE ASSURANCES GÉNÉRALES Volume primes souscrites 725,1 M$ Primes souscrites annualisées 448,9 M$ 5,7 % par rapport à 2009 Volume primes souscrites annualisées 705,4 M$ 15,7 % Rendement sur l avoir CROISSANCE NETTE 57,4M$ BÉNÉFICE avant participations minoritaires 25,7M$ 5

6 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Une nouvelle image de marque En 2010, dans la foulée de la Planification stratégique , La Capitale a procédé à un grand changement de son image de marque. Après un rigoureux processus de réflexion, nous avons modifié notre logo et notre signature, revu notre énoncé de mission et unifié nos valeurs mutualistes et d affaires. La Capitale a lancé en mars 2011 une campagne publicitaire ayant pour thème On ne sait pas ce que la vie nous réserve. 6

7 une nouvelle image de MARQUE I RAPPORT ANNUEL 2010 Un nouveau logo Notre nouveau logo avec son symbole comprenant cinq «C» en couleur évoque la force et l unité de La Capitale. Ils symbolisent l esprit de solidarité et d entraide propre à notre mutuelle, et rappellent notre engagement à protéger et valoriser ce que nos clients considèrent comme essentiel. Il reflète également l agilité, l accessibilité, le caractère sympathique et l avant-gardisme de La Capitale. Une nouvelle signature Notre signature traduit en quelques mots tout ce que représente notre marque : il y a des choses essentielles dans la vie qu il faut protéger et valoriser et La Capitale est là pour vous y aider. Notre mission Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité financière individuelle et collective en leur donnant accès à des produits et services personnalisés. Nos valeurs Primauté de la personne Intégrité et transparence Orientation vers le client Pérennité de l entreprise Engagement et responsabilité sociale Valorisation du personnel de l administration et des services publics 7

8 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Valoriser l essentiel Le contexte économique dans lequel s est réalisé le dernier exercice financier a été plus clément que celui des années antérieures. Le redressement de l économie canadienne, qui a su esquiver en partie les turbulences américaines, a été favorable à la croissance de La Capitale mutuelle de l administration publique, ce qui a permis de raffermir encore davantage notre position dans le marché. 8 Mot du président du conseil et chef de la direction René Rouleau

9 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION I RAPPORT ANNUEL 2010 Notre performance, au cours du dernier exercice, témoigne en effet d une vitalité qui ne se dément pas. Notre bilan est plus solide qu il ne l était et la forte progression enregistrée en 2010 montre bien la justesse de nos choix stratégiques. Bref, nous tirons de mieux en mieux profit de notre modèle d affaires. Globalement, nos revenus ont augmenté de 13,6 % pour s établir à 1,5 milliard de dollars, alors que l actif atteint 3,8 milliards de dollars, soit 11,1 % de plus que l année précédente. La mutuelle affiche cette année un bénéfice net de 50 millions de dollars tandis que l avoir des membres s élève à 587,6 millions de dollars pour un rendement de 12 % établi en fonction du résultat étendu. Le montant total des participations versées aux titulaires de contrats s établit, quant à lui, à près de 12,4 millions de dollars. Comme vous pourrez le constater en parcourant la revue détaillée des activités un peu plus loin dans ce rapport, tous nos secteurs d affaires ont fait bonne figure en En assurance de personnes, nous avons fait ce que peu ont réussi à faire : continuer à croître dans une industrie fortement concentrée et consolidée. Les multiples initiatives que nous avons mises en œuvre pour stimuler la croissance organique et étendre nos activités hors Québec portent fruit, notamment en assurance collective où nous avons fait une belle avancée avec la signature d un premier groupe d envergure nationale. Le secteur Assurance de dommages n est pas en reste. Avec une progression substantielle de son volume en primes souscrites annualisées et un bénéfice avant participations minoritaires de 25,7 millions de dollars, il a réussi à maintenir le difficile équilibre entre la croissance contrôlée et la rentabilité. Si la direction de La Capitale est heureuse des résultats affichés par ses filiales, elle se réjouit d abord et avant tout que ses mutualistes en soient les bénéficiaires. C est dans l unique but de répondre à leurs besoins de sécurité financière que La Capitale mutuelle de l administration publique a été créée. Un modèle qui a fait ses preuves En choisissant le mutualisme comme modèle de gouvernance, La Capitale a adopté non seulement un statut juridique, mais aussi un état d esprit. Au fil du temps, elle a développé une expertise qui, aujourd hui encore, lui permet de s acquitter de sa mission : accompagner les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité financière et collective en leur donnant accès à des produits et services personnalisés. Par définition, notre mutuelle se distingue en ce qu elle vise des buts aussi bien économiques que sociaux. Fondamentalement, on peut dire que les grands principes de gestion des débuts sont appliqués et respectés avec la même rigueur : excellent service à notre clientèle, recherche de la rentabilité comme moyen d améliorer la situation de nos clients et mutualistes, personnel compétent, réponse rapide aux demandes et aux attentes de notre clientèle. 9

10 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE La structure démocratique de La Capitale assure sa stabilité économique et sa pérennité. Nous avons comme préoccupations primordiales le mieux-être de la personne, la valorisation de ce qu elle considère comme essentiel à sa sécurité financière et la qualité de son environnement. Nous pouvons nous réjouir de notre statut de mutuelle, car les grands gagnants de notre style de gestion sont ceux à qui appartient cette entreprise : les mutualistes. Une présence forte Notre réseau de distribution composé de personnes bien formées pour servir notre clientèle est notre contact le plus direct avec les membres de l administration publique québécoise. Leur présence sur les lieux de travail nous permet de saisir le pouls de cette large part de notre clientèle et de lui offrir un service attentionné et personnalisé. Cette année, par l intermédiaire de nos conseillers et conseillères, les mutualistes ont pu profiter des avantages de programmes tel le programme Peluche. Instauré pour remercier les mutualistes de leur fidélité, ce programme procure gratuitement une assurance accident pour les enfants de moins de six ans. Régulièrement, pendant l année, les membres de l administration publique peuvent profiter de promotions spéciales sur des produits d assurance ou des services financiers conçus spécifiquement pour eux, comme des taux d intérêt exclusifs sur des produits de placements et sur le Compte suisse La Capitale. Notre entreprise est connue comme un groupe financier solide parce qu elle repose sur une clientèle de choix et stable. Cette propriété collective, basée sur l équilibre financier intergénérationnel, est le patrimoine de ceux et celles qui l ont construit hier et qui le développent aujourd hui pour mieux le transmettre aux générations de demain. Notre nouveau plan stratégique Le dernier exercice marque la fin de notre plan stratégique. Au cours de cette période, nous avons réalisé des gains opérationnels importants. En cinq ans, nos revenus totaux ont augmenté de près de 83 %. Notre actif a pratiquement doublé, de même que l avoir des membres. De plus, nous avons jeté les bases d un ambitieux programme d expansion pancanadienne. Jouissant d une bonne réputation, notre entreprise a augmenté ses parts de marché et occupe aujourd hui le sixième rang en assurance de personnes et le quatrième rang en assurance de dommages au Québec. Bien qu elle soit un joueur de petite taille dans le marché canadien, La Capitale entend miser sur ses forces pour poursuivre son développement. À cette fin, nous avons amorcé un nouveau processus de planification stratégique qui nous a amenés, en cours d année, à reformuler la mission de notre entreprise, à unifier nos valeurs mutualistes et nos valeurs d affaires, à redéfinir notre vision d avenir et à actualiser notre image de marque. Cette réflexion, aussi rigoureuse que stimulante, a permis l adoption, par le conseil d administration, d un nouveau plan stratégique quinquennal. Ce plan se déploie autour de sept axes : la croissance, la rentabilité, l orientation client, la distribution, la capacité organisationnelle, l administration et les services publics et enfin l innovation. Unissant l ensemble de ses entités par ses valeurs, sa culture organisationnelle, sa philosophie de gestion et ses orientations stratégiques, La Capitale mutuelle de l administration publique veut être reconnue comme un citoyen corporatif responsable, orientée vers ses clients et occupant une position concurrentielle dans le groupe d influence des assureurs du marché canadien. 10

11 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION I RAPPORT ANNUEL 2010 À La Capitale, le client a toujours été considéré comme l élément essentiel de notre réussite. Toutes nos actions sont dirigées vers son entière satisfaction. Nous entendons réaliser cette vision en maintenant une bonne rentabilité, en nous positionnant dans le marché canadien comme un groupe financier diversifié, multiréseau, accessible, flexible et professionnel, et en devenant le choix incontournable des membres de l administration publique en matière d assurance et de services financiers. Pour y parvenir, nous nous appliquerons à renforcer notre culture interne d agilité et d engagement et à favoriser l innovation dans toutes les sphères de l organisation. À La Capitale, le client a toujours été considéré comme l élément essentiel de notre réussite. Toutes nos actions sont dirigées vers son entière satisfaction. Notre objectif est d offrir un service qui anticipe et répond à ses attentes personnelles, d offrir un accueil dynamique ainsi que des produits et services adaptés à ses besoins. L accessibilité de nos réseaux de distribution selon ses préférences et une interaction enrichie sont les moyens que nous nous donnerons pour y arriver. Une image de marque renouvelée L année 2010 aura été déterminante pour notre groupe au chapitre de l image qu il projette dans le public. Dans la foulée de la Planification stratégique , il nous est apparu indispensable de revoir notre image de marque afin de l arrimer à ce que nous sommes devenus comme entreprise. En effet, la diversification de notre offre de service, l acquisition de La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp et de York Fire and Casualty Insurance Company ainsi que le développement de nouveaux réseaux de distribution partout au Canada sont autant de facteurs qui ont profondément transformé La Capitale au cours des dernières années. Le processus ayant conduit à ce changement d image a été jalonné d études, d analyses et de consultations qui ont rapidement permis de dégager les dimensions de notre nouvelle marque. La Capitale se veut une entreprise agile, sympathique, accessible, consacrée à ses clients et ambitieuse. Nous avons donc opté pour une identité visuelle forte dont les couleurs et les courbes traduisent mieux ces aspects de notre personnalité ainsi que notre volonté de centrer nos efforts vers le client. Outre ce nouveau logo, La Capitale s est aussi dotée d une signature, Valoriser l essentiel, afin de se positionner de façon distinctive dans un domaine où la compétitivité est de plus en plus élevée. Cette nouvelle image sera bien en vue sur notre nouveau siège social dont la construction avance selon l échéancier prévu et qui devrait nous être livré au printemps Nos fondations Le bilan de nos activités serait bien incomplet si l on ne faisait mention de notre engagement social. Pour concrétiser les valeurs qu elle véhicule, La Capitale s est en effet dotée de politiques de retour et de règles pour partager avec ses membres mutualistes d abord, mais aussi avec la collectivité. Cette politique encadre les actions de nos deux fondations. La première, la Fondation La Capitale groupe financier, est notamment active dans le domaine des services sociaux. Elle appuie financièrement des projets de recherche ou des programmes liés au développement de la qualité de vie des gens. Elle vient par exemple en aide à des jeunes en difficulté, soutient les projets visant à combattre le décrochage scolaire ou à faciliter l intégration des jeunes sur le marché du travail et offre une aide financière ou matérielle à des personnes qui se retrouvent dans le besoin. 11

12 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE La deuxième fondation, la Fondation Valoram, vise d une part à promouvoir le mutualisme, et d autre part, à soutenir, promouvoir et valoriser le travail du personnel de l administration publique québécoise. Les actions de cette fondation visent, entre autres, à soutenir par des dons les associations liées à l administration publique québécoise et à reconnaître les réalisations marquantes de leurs membres. Mouvements et relève Des changements importants ont eu lieu au sein de la haute direction en Mentionnons d abord l entrée en fonction, en mars, de madame Constance Lemieux à titre de présidente et chef de l exploitation de La Capitale assurances générales. Puis, en début d année, monsieur Robert St-Denis annonçait son intention de se consacrer à sa tâche de président et chef de l exploitation de La Capitale groupe financier à compter de janvier Conformément au plan de relève établi, monsieur Steven Ross assume, depuis le 1 er janvier 2011, la responsabilité du secteur Assurance de personnes. Rappelons que monsieur St-Denis cumulait les deux postes depuis Activités du conseil d administration Au cours de l année, le conseil d administration de la mutuelle a étudié plusieurs dossiers importants. Il a entre autres approuvé les budgets et les états financiers et s est penché sur une politique de gestion intégrée des risques et la mise en place d un comité sur la mutualité, la gouvernance et l éthique. Il a aussi entériné la Planification stratégique Par ailleurs, mesdames Marie-Josée Linteau et Danielle Chevrette ont été choisies par le conseil pour occuper les postes vacants et terminer le mandat de leur prédécesseur. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur leur expérience pour enrichir les travaux du conseil. Je profite de l occasion pour remercier chacun des administrateurs de leur travail continu et de leur soutien indéfectible. Notre personnel Chaque année je le répète, notre personnel est une richesse inestimable. Mais je considère primordial d insister et de rappeler souvent qu il est un élément important de notre croissance et de nos réussites. L année 2010 a été marquée par des négociations syndicales cordiales qui se sont conclues par la signature d une convention collective de six ans. Une entente démontrant les bonnes relations existant entre les employés et l employeur puisqu une convention collective est habituellement signée pour quatre ou cinq ans, au plus. La générosité de nos employés est aussi à souligner. Durant le dernier exercice financier, ils ont contribué à diverses causes humanitaires soit en donnant de leur temps, soit par des dons à hauteur de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Je les félicite et les remercie. Leur geste démontre avec éloquence qu ils sont des personnes de cœur sensibles aux besoins des gens moins bien nantis. Qu il me soit permis de les remercier de leur dévouement et de leur professionnalisme. Les résultats remarquables que nous vous présentons aujourd hui n auraient pu se concrétiser sans leur travail soutenu et leur étroite collaboration. Au moment d élaborer notre plan stratégique , nous nous étions fixé des objectifs ambitieux. Notre performance au terme de l année écoulée pave la voie à d autres belles réalisations pour les années à venir. Ces résultats confirment, hors de tout doute, notre capacité de réaliser notre plan au bénéfice de nos mutualistes. Le président du conseil et chef de la direction, René Rouleau 12

13 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE I RAPPORT ANNUEL 2010 La Capitale mutuelle de l administration publique en un coup d œil Organigramme La Capitale mutuelle de l administration publique 92,12 % La Capitale groupe financier 100 % 100 % 50 % 100 % La Capitale assureur de l administration publique La Capitale services conseils Promutuel Vie Groupe Financier AGA 100 % 75,76 % 100 % 70 % La Capitale assurances et gestion du patrimoine La Capitale assurances générales La Capitale immobilière MFQ La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp 100 % 100 % L Unique assurances générales York Fire and Casualty Insurance Company 13

14 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Membres du conseil d administration La Capitale mutuelle de l administration publique René Rouleau Président Dominique Dubuc Vice-président Jean-Paul Beaulieu Danielle Chevrette Nikolas Ducharme Richard Fiset François Jutras François Latreille Marie-Josée Linteau Danielle Poiré Louise Potvin 14

15 LA CAPITALE groupe financier I RAPPORT ANNUEL 2010 Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier Équipe de la haute direction de La Capitale groupe financier René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Constance Lemieux Présidente et chef de l exploitation La Capitale assurances générales Robert St-Denis Président et chef de l exploitation La Capitale groupe financier Jean Tardif Président et chef de l exploitation L Unique assurances générales Steven Ross Président et chef de l exploitation La Capitale assureur de l administration publique La Capitale assurances et gestion du patrimoine La Compagnie d Assurance-vie Penncorp Martin Delage Président et chef de l exploitation York Fire and Casualty Insurance Company Mario Cusson Vice-président exécutif La Capitale assurances et gestion du patrimoine 15

16 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Revue des activités Au terme de la dernière année de notre plan stratégique, nous sommes fiers de présenter à nos mutualistes des résultats qui confirment la justesse de nos orientations et l efficacité des actions menées pour assurer un positionnement optimal à notre entreprise. Constance Lemieux Robert St-Denis 16 Steven Ross

17 REVUE DES ACTIVITÉS I RAPPORT ANNUEL 2010 Assurance de PERSONNES Le secteur Assurance de personnes regroupe six des dix filiales de La Capitale groupe financier, nommément La Capitale assureur de l administration publique, La Capitale services conseils, La Capitale assurances et gestion du patrimoine, La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp, le Groupe Financier AGA et enfin notre participation dans Promutuel Vie. Cette année encore, ces entreprises ont maintenu leur progression et livré de solides résultats. Ensemble, elles ont permis de dégager un bénéfice avant impôts et participations minoritaires de 50,9 millions de dollars, en hausse de 6,9 % par rapport à l exercice précédent. Assurance et rentes individuelles Du côté de l assurance et des rentes individuelles, 2010 s est avérée très satisfaisante, tant sur le plan de la croissance que de la rentabilité. Les nouvelles ventes en primes d assurance et dépôts ont atteint un sommet historique de près de 113 millions de dollars en 2010, soit 15,3 % de plus que l an dernier. Le succès de notre nouveau produit RentÀvie et la performance de nos réseaux de distribution sont parmi les facteurs responsables de cette forte progression. Lancée au printemps 2010, RentÀvie est une rente viagère qui assure un revenu ou un complément de revenu de retraite 100 % garanti à vie. Ce produit, caractérisé par sa transparence et sa clarté, est unique sur le marché, ce qui nous confère un avantage distinctif. Au total, 820 personnes ont souscrit RentÀvie entre mai et décembre 2010, dont 90 % sont membres du personnel de l administration publique québécoise, un des facteurs ayant contribué à hausser de 16 % les ventes en dépôt-épargne. La popularité de ce produit signifie qu il répond à un besoin réel de notre clientèle. Au chapitre de l assurance vie et santé individuelle, les ventes réalisées par l ensemble de nos réseaux de distribution ont atteint la somme record de 15,5 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 16,8 % par rapport à Cette performance remarquable est le résultat du travail continu des conseillers de La Capitale services conseils et de Penncorp ainsi que de nos courtiers partenaires. Il est à noter que 91 % des ventes du réseau de La Capitale services conseils ont été effectuées dans notre marché premier, le personnel de l administration publique québécoise, ce qui démontre que cette clientèle est une priorité constante pour l entreprise. Depuis maintenant trois ans, La Capitale peut aussi compter sur Promutuel Vie pour distribuer ses produits d assurance vie. Cinquante pour cent des actions de cette entreprise appartiennent à La Capitale. Par ailleurs, notre filiale ontarienne, La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp, a ouvert deux nouvelles succursales à Mississauga et une à Saguenay, contribuant ainsi à faire connaître davantage ses produits ainsi que les produits et la marque La Capitale à l extérieur du Québec et au Québec. 17

18 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE À La Capitale, bien renseigner notre clientèle et lui fournir des moyens de comprendre le monde des finances personnelles constituent des préoccupations constantes. À ce chapitre, nous avons donné 369 sessions d éducation financière à quelque membres du personnel de l administration publique québécoise, ce qui représente une hausse de 27 % du nombre de sessions offertes ainsi qu une augmentation équivalente de participation par rapport à l an dernier. Assurance collective L assurance collective a connu une hausse de ses nouvelles ventes de 9,3 % comparativement à l année précédente. Nos produits d assurance crédit ont connu la plus forte augmentation, soit une hausse de 43 % comparée à Ces augmentations portent les primes en vigueur à 406 millions de dollars à la fin de l exercice, soit une hausse de 9,1 %. Primes d assurances et de rentes Assurance de personnes 528 M$ 524,5 M$ 561 M$ 612,9 M$ Forte de la mise sur pied d une nouvelle équipe de vente localisée dans nos bureaux de Mississauga, les ventes de l assurance collective hors Québec ont, en 2010, surpassé pour la première fois celles du Québec. Pour une deuxième année consécutive, nous avons atteint un excellent taux de conservation, soit 94,1 %. De plus, mentionnons que tous les groupes des secteurs public et parapublic nous ont renouvelé leur confiance pour Au-delà des chiffres, 2010 nous a permis de déployer le programme Tapis Rouge pour nos courtiers VIP, de réviser notre programme Viva! santé préconisant les bonnes habitudes de vie au travail, et de renforcer notre réseau de distribution dans le reste du Canada. Le fait saillant demeure l acquisition de notre premier client pancanadien, la chaîne de magasins Home Hardware, qui a choisi La Capitale pour la gestion du régime d assurance collective de ses employés au Canada. L offre de service distinctive qui a trait au programme Viva! santé n est pas étrangère à cette décision. Sur le plan informatique, nous avons poursuivi le développement de notre nouvel outil Expresso. Les travaux vont bon train et se poursuivront en 2011 en parallèle avec la conversion des données clients. Les portails adhérent et administrateur nous permettront de répondre à la demande croissante d outils de gestion en ligne pour nos clients. En novembre 2010, nous avons réalisé des sondages de satisfaction auprès de nos adhérents et de nos preneurs. Les résultats ont été excellents avec des notes de plus de 90 % dans toutes les catégories. Au critère d évaluation du service à la clientèle dans son ensemble, les adhérents se sont dits satisfaits ou très satisfaits à 98 % et les preneurs à 96 %. 18

19 REVUE DES ACTIVITÉS I RAPPORT ANNUEL 2010 À La Capitale, bien renseigner notre clientèle et lui fournir des moyens de comprendre le monde des finances personnelles constituent des préoccupations constantes. En ce qui a trait à notre filiale Groupe Financier AGA, l année 2010 marque l entrée en scène du nouveau premier vice-président et directeur général, M. Clément St-Laurent. La révision complète de l offre de produits en assurance collective par la création des lignes Agaflex et Signature a contribué à la croissance des nouvelles ventes de 40 %. Affaires bancaires En cours d année, nous avons regroupé sous une unité appelée Affaires bancaires toutes nos activités touchant les prêts hypothécaires, les prêts personnels, la carte de débit-escompte Carte Capitale et le Compte suisse La Capitale. Créé à l automne 2009, le Compte suisse La Capitale, un compte d épargne en ligne à taux d intérêt élevé, a connu une progression digne de mention. En effet, au terme du dernier exercice, clients étaient titulaires de comptes totalisant 22,2 millions de dollars, soit une augmentation des dépôts de 152 % par rapport à À la même date en 2009, comptes étaient actifs. Fait à signaler, 56 % des titulaires de Compte suisse La Capitale sont membres du personnel de l administration publique québécoise et 16 % sont des nouveaux clients de La Capitale. En ce qui a trait à notre portefeuille de prêts hypothécaires, nous avons accordé, en 2010, pour plus de 82 millions de dollars de prêts. Grâce à ces nouvelles ventes, notre portefeuille sous gestion totalise maintenant près de 770 millions de dollars. Réseaux de distribution Pour répondre aux besoins de ses multiples clientèles, le secteur Assurance de personnes offre un accès diversifié à ses produits et services au moyen d un réseau pancanadien de 27 centres financiers regroupant plus de 500 conseillers et courtiers partenaires. Une entente de partenariat conclue avec une autre mutuelle québécoise nous donne aussi accès, au Québec, à un réseau additionnel composé de quelque 78 points de service. Tous nos produits individuels et collectifs sont également offerts par l intermédiaire de près de courtiers et autres conseillers non affiliés répartis sur tout le territoire canadien. Par leur complémentarité, ces réseaux de distribution nous procurent une assise solide pour poursuivre notre croissance. Perspectives Au cours des cinq prochaines années, nous prévoyons doubler le volume de nos nouvelles affaires en assurance individuelle et doubler notre en vigueur en assurance collective et en épargne. Nous comptons également moderniser l ensemble des systèmes informatiques du secteur Assurance de personnes pour une accessibilité et un service accrus. De plus, notre filiale La Compagnie d Assurance-Vie Penncorp ouvrira bientôt trois autres succursales, ce qui donnera encore plus d ampleur à nos réseaux de service hors Québec. Le nom et la marque La Capitale seront davantage vus et connus partout au Canada, augmentant notre notoriété et affirmant la force de notre entreprise dans notre marché. Par ailleurs, notre clientèle première que sont les membres du personnel de l administration publique québécoise bénéficiera des retombées de notre croissance pancanadienne en se voyant offrir de nouveaux produits d assurance et de services financiers adaptés à leur situation, à des coûts avantageux. 19

20 LA CAPITALE MUTUELLE DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE Le nom et la marque La Capitale seront davantage vus et connus partout au Canada, augmentant notre notoriété et affirmant la force de notre entreprise dans notre marché. Assurance de dommages Le secteur Assurance de dommages, comprenant La Capitale assurances générales, L Unique assurances générales et York Fire and Casualty Insurance Company, a connu une année remarquable, conjuguant l équilibre de la rentabilité avec la croissance. Croissance Au terme de l exercice financier 2010, nos sociétés ont atteint un volume de primes souscrites de 725,1 millions de dollars et de 705,4 millions de dollars en primes souscrites annualisées, ce qui représente une croissance nette de 57,4 millions de dollars. La Capitale assurances générales a réalisé une croissance de 5,7 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 448,9 millions de dollars. Il est à noter que cette croissance a été réalisée dans un marché où la concurrence et les résultats techniques sur le plan de l assurance automobile provoquent une baisse des primes. Le réseau de distribution de La Capitale assurances générales est moderne, efficace et rejoint notre clientèle diversifiée. Celle-ci peut transiger par l intermédiaire de nos 21 succursales, de nos centres d appels, d Internet et par le réseau d agences affiliées comprenant quelque 198 agents répartis dans tout le Québec. En ce qui concerne L Unique assurances générales, elle a connu une croissance nette de 16,1 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 125,3 millions de dollars. Cette performance s est réalisée dans un contexte où le courtage connaît une diminution de part de marché en assurance des particuliers. L Unique assurances générales dispose d un réseau de 268 cabinets de courtage pour la distribution de ses produits. Nos réseaux de distribution, soutenus par nos actions publicitaires, ont permis d accroître la notoriété de La Capitale assurances générales et d obtenir une pénétration accrue du marché de l administration publique ainsi que du Grand Montréal. Il s agit d une excellente performance si l on considère que la croissance du marché en assurance de dommages au Québec est de moins de 2 % environ depuis les trois dernières années. En ce qui a trait à notre filiale ontarienne York Fire and Casualty Insurance Company, elle a connu au cours du dernier exercice financier un taux de croissance de 13,8 % pour atteindre un volume primes souscrites annualisées de 131,2 millions de dollars. Cette croissance est attribuable à l augmentation des primes sur le marché de l Ontario ainsi qu à l augmentation de 4,2 millions de dollars de son portefeuille en assurance des entreprises. York Fire and Casualty Insurance Company peut compter sur 221 cabinets de courtage pour la distribution de ses produits. Bénéfice avant participations minoritaires Assurance de dommages 33,3 M$ 21,1 M$ 20,4 M$ 25,7 M$

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée SSQ Gestion privée SSQ Groupe financier est une entreprise qui a «Les valeurs à la bonne place» puisqu elle est constituée de gens de valeur, passionnés par leur métier et dont l ambition première est

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009 BÂTIR SUR L HUMAIN

RAPPORT ANNUEL 2009 BÂTIR SUR L HUMAIN RAPPORT ANNUEL 2009 BÂTIR SUR L HUMAIN RAPPORT ANNUEL 2009 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS..................................................... 5 BÂTIR SUR L HUMAIN Interview du président

Plus en détail

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN CONSEIL INDÉPENDANT COURTIER MULTIDISCIPLINAIRE GESTION DE PATRIMOINE UNIVERSITY IMAGINEZ VOTRE PARTENAIRE D AFFAIRES À VOTRE IMAGE Présent d

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal Allocution de monsieur Louis Vachon président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Centre Mont-Royal Montréal, le 29 février 2008 (Seul le texte prononcé fait foi) Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada

Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada Le Fonds de solidarité FTQ : Partie prenante à la solution pour l industrie du capital de risque au Canada Rôle clé dans la structuration de l industrie du CR Modèle de création d emplois de qualité et

Plus en détail

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec Consultations sur la Banque de développement économique du Québec Commission de l économie et du travail Assemblée nationale du Québec 15 mai 2013 Table des matières Recommandations de Réseau Capital 3

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE

LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE LE REER COLLECTIF FÉRIQUE OPTEZ POUR UN REER DE GÉNIE BIENVENUE DANS UN RÉGIME DE RETRAITE À NUL AUTRE PAREIL LE REER COLLECTIF FÉRIQUE EN BREF En vertu d une entente avec Gestion FÉRIQUE, votre employeur

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965)

PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS. Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) PRINCIPES ET VALEURS EN MATIÈRE DE PLACEMENTS Régime de pension de l Université d Ottawa (1965) Objectif du fonds Réalisation de l objectif Continuité de l exploitation Rôles et responsabilités L objectif

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Préparé par la Division de la vérification et de l évaluation Bibliothèque et Archives Canada Mars

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES PLACEMENTS Novembre 2009 Table des matières Préambule...3 Introduction...4 Champ d application...5 Entrée en vigueur et processus de mise à jour...6 1. Gestion saine

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont

UN VRAI STATUT. pour l assurance collective. Les conseillers en sécurité. financière qui veulent. continuer à vendre de. l assurance collective ont UN VRAI STATUT pour l assurance collective Les conseillers en sécurité financière qui veulent continuer à vendre de l assurance collective ont jusqu en juillet 2002 pour se requalifier auprès du Bureau

Plus en détail

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision

Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Guide pour réussir l implantation et l utilisation des indicateurs de gestion municipaux comme outil de prise de décision Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2008

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2 010. Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter

RAPPORT ANNUEL 2 010. Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter RAPPORT ANNUEL 2 010 Une protection sur laquelle les Canadiens peuvent compter Plafond d assurance-dépôts de 100 000 dollars Quels dépôts sont protégés? La SADC protège chacun des dépôts assurables définis

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010 NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE QU'À TITRE D'ASSUREUR DE DOMMAGES NOUS POUVONS FAIRE UNE DIFFÉRENCE EN MATIÈRE DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E

S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E S E R V I C E D E G E S T I O N P R I V É E 2 QUAND LA GESTION DE PORTEFEUILLE SE DÉMOCRATISE 3 Le debut des activités, en 2011, de la Société de gestion privée des Fonds FMOQ inc. marque une nouvelle

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

COMMENTAIRES. du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec. présentés à l Autorité des marchés financiers

COMMENTAIRES. du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec. présentés à l Autorité des marchés financiers COMMENTAIRES du Regroupement des cabinets de courtage d assurance du Québec présentés à l Autorité des marchés financiers portant sur le document de consultation «Ligne directrice sur les pratiques commerciales

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS Projet de loi no 27 Loi sur l économie sociale Mémoire présenté au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire dans le cadre

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

La MMQ, comme de raison.

La MMQ, comme de raison. Une mutuelle d assurance de confiance au service du monde municipal Raison d être. Raison de prévenir. Raison de faire confiance. La MMQ, comme de raison. Notre mission Mettre le principe de la mutualité

Plus en détail

PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018

PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018 PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018 20 14 20 18 Directeur général des élections du Québec et Commission de la représentation électorale du Québec, 2014 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec,

Plus en détail

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS

I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT RÔLES ET RESPONSABILITÉS I. ÉNONCÉ DE POLITIQUE DE PLACEMENT 1. Le but premier de Golf Canada en ce qui concerne son portefeuille de placement (le «Portefeuille») est d aider Golf Canada à atteindre ses objectifs tels qu énoncés

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Novembre 2013 Recommandations Au nom des organismes de bienfaisance canadiens, Imagine Canada

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Le régime d assurances collectives prosanté

Le régime d assurances collectives prosanté signature privilège distinction prestige Le régime d assurances collectives prosanté LES AVANTAGES SIGNATURE Un régime, trois séries d avantages L une des préoccupations majeures des entreprises québécoises

Plus en détail

Politique de sécurité de l information

Politique de sécurité de l information 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Politique de sécurité de l information Émise par la Direction, Gestion des

Plus en détail

Le marché suisse des assurances

Le marché suisse des assurances 16 Le marché suisse des assurances Le secteur des assurances favorise la croissance et la prospérité Ces dernières années, le secteur des assurances a sans cesse accru sa contribution à la croissance et

Plus en détail

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise LIGUE DES CONTRIBUABLES Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise (Moins d impôt pour les Québécois) Préparé par Claude Garcia pour la Ligue des contribuables Présenté

Plus en détail

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Servez-les bien ou vous les perdrez Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Le secteur canadien de l assurance multirisque est en train de subir des

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec Le plan d affaires 2005-2008 de la Société du Centre des congrès de Québec Le nouveau plan d affaires de la Société du Centre des congrès

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Intact Corporation financière

Intact Corporation financière Intact Corporation financière (TSX : IFC) Un enthousiasme incessant à bâtir une société d assurance de dommages de classe mondiale Revue de la performance du T4-2013 Le mercredi 5 février 2014 Charles

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

ENJEUX, PRATIQUES ET RÉGLEMENTATION EN ASSURANCE AUTOMOBILE : UNE COLLABORATION RÉUSSIE ENTRE L AUTORITÉ ET LE GAA

ENJEUX, PRATIQUES ET RÉGLEMENTATION EN ASSURANCE AUTOMOBILE : UNE COLLABORATION RÉUSSIE ENTRE L AUTORITÉ ET LE GAA ENJEUX, PRATIQUES ET RÉGLEMENTATION EN ASSURANCE AUTOMOBILE : UNE COLLABORATION RÉUSSIE ENTRE L AUTORITÉ ET LE GAA Notes pour une allocution prononcée par M. Patrick Déry Surintendant de l encadrement

Plus en détail

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015

LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015 LE CENTRE DE SERVICES PARTAGÉS DU QUÉBEC PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 Bibliothèque et Archives Canada, 2013 ISBN 978-2-550-66875-6 (version

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES RISQUES LIÉS À L IMPARTITION

LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES RISQUES LIÉS À L IMPARTITION LIGNE DIRECTRICE SUR LA GESTION DES RISQUES LIÉS À L IMPARTITION Publication initiale : Avril 2009 Mise à jour : Décembre 2010 Table des matières Préambule... 3 Introduction... 4 Champ d application...

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail