Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7"

Transcription

1 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012

2 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre communauté de pratique en mieux-être au travail est fondé sur Vivre mieux, être mieux, la Stratégie du mieux-être du Nouveau- Brunswick de

3 Milieux et orientations stratégiques de la stratégie provinciale du mieux-être Le est l un des milieux clés ciblés dans la Stratégie du mieux-être du Nouveau-Brunswick. École Communauté Famille Milieu de travail 1. Partenariats et collaboration 2. Développement communautaire 3. Promotion des modes de vie sains 4. Élaboration et soutien de politiques favorables à la santé 5. Surveillance, évaluation et recherche

4 Vision «Des Néo-Brunswickois et Néo- Brunswickoises en santé qui vivent, apprennent, travaillent et s amusent dans une culture de bien-être.» Mission «Motiver et habiliter les personnes, les familles, les écoles, les communautés et les milieux de travail à accroître leurs connaissances, leur participation et leur engagement en matière de mieux-être.»

5 Définition du mieux-être On entend par mieux-être un processus continu destiné à améliorer les nombreuses dimensions du bien-être qui permettent aux employés de réaliser et de maintenir leur potentiel personnel et professionnel et de contribuer à leur et à leur communauté. Sept dimensions du mieux-être 1. Émotionnelle se comprendre et surmonter les obstacles de la vie. 2. Mentale/intellectuelle ouvrir son esprit à de nouvelles idées et expériences qui peuvent être appliquées dans plusieurs milieux, y compris le 3. Physique maintenir une qualité de vie saine qui permet d accomplir ses activités quotidiennes sans fatigue ni stress excessifs 4. Sociale vivre et établir des rapports avec autrui 5. Spirituelle vivre en paix et en harmonie 6. Professionnelle la capacité à retirer une satisfaction personnelle de son travail tout en maintenant un équilibre dans sa vie 7. Environnementale reconnaître sa responsabilité envers la qualité de l environnement

6 Déterminants de la santé Quelle incidence ont-ils sur le mieux-être? Revenus et situation sociale Réseaux de soutien social Niveau d instruction et d alphabétisation Emploi et conditions de travail Environnement social Environnement physique Hygiène de vie et capacité d adaptation personnelle Développement sain durant l enfance Services de santé Sexe Culture Patrimoine biologique et génétique

7 Divers milieux du mieux-être L école, la communauté, la famille et le milieu de travail sont les milieux clés ciblés dans la Stratégie du mieux-être du Nouveau-Brunswick. Nous avons des employés qui sont des parents, sont membres d une communauté et sont des particuliers.

8 Le, notre préoccupation Le comité de planification central avait pour mandat d élaborer un cadre pour la communauté de pratique. Nous avons également exploré la question de rendement du capital investi.

9 milieu de travail Habitudes de vie des employés Environnement culturel et social Healthy Workplace Milieu de travail sain Santé et sécurité de l organisation Modèle du sain (INQ)

10 Habitudes de vie des employés Pratique volontaire de saines habitudes Les milieux de travail qui appuient la pratique de saines habitudes encouragent les comportements sains et la capacité d adaptation. Les initiatives portent sur : le renoncement au tabac le poids santé la saine alimentation l activité physique la gestion du stress l adaptation au travail par postes la consommation d alcool et d autres drogues

11 Santé et sécurité de l organisation L environnement dans lequel travaillent les employés influence énormément leur santé. Parmi les facteurs déterminants, mentionnons : le niveau de bruit la qualité de l air les substances toxiques l aménagement du lieu de travail le harcèlement les exigences physiques et psychosociales

12 Environnement culturel et social Créé par les interactions et les rapports entre les employés Incidence marquée sur les pratiques mentales et physiques Équilibre travail-famille Participation des employés à la prise de décision Horaires flexibles Communication (y compris l effet des technologies) Formation, perfectionnement et éducation permanente des employés Satisfaction professionnelle Moral des employés Reconnaissance des employés

13 Comment y parvenons-nous? Approche exhaustive Il n existe pas de solution unique. Il faut modifier l environnement pour faciliter les choix santé. Il ne suffit pas de fournir de l information : il faut avoir un plan. Engagement et mobilisation Il faut engager et mobiliser nos employés. Être engagé, ça signifie prendre des mesures pour apporter des changements positifs au et prendre des décisions axées sur les besoins et les désirs des employés. La mobilisation repose sur la croyance selon laquelle des employés mobilisés pour gérer et résoudre leurs propres problèmes produiront de meilleurs résultats. Prise de décision éclairée Il est essentiel de créer des occasions de collecte et d échange d information et de données.

14 Qu est-ce que la santé psychologique? Avoir une bonne santé psychologique, c est avoir une bonne opinion dans la façon de se sentir, de penser et d agir qui améliore la capacité à profiter de la vie. L employeur est tenu d engager et d aider ses employés à créer une culture de bien-être. Le modèle CAR Compétence (reconnaissance des compétences et des talents) Autonomie (capacité à faire des choix) Rapprochement (sentiment d appartenance)

15 Pourquoi investir dans le mieux-être? Les éléments du cadre présenté aujourd hui sont essentiels si l on espère mesurer le rendement sur le capital investi. La durabilité d un programme complet de mieuxêtre au travail repose sur la capacité à calculer et à démontrer le rendement sur le capital investi. Il faut tenir compte de cet impératif dès la première étape d élaboration d un programme complet de mieux-être au travail.

16 Cadre provincial Le comité de planification central assume le rôle de coordination. But Devenir le seul point d accès pour les programmes complets de mieux-être au travail au Nouveau- Brunswick. Objectif Veiller à ce que les pratiques exemplaires soient mises en commun (comprend la vérification des ressources et l offre de formation). Planifier et appuyer la formation et la mise en commun de pratiques exemplaires au niveau régional.

17 Cadre et plan d action provinciaux Plan d action Année 1 (mai 2012 à mai 2013) Tenir un atelier avant la conférence Maintenir et mettre à jour la liste de distribution afin qu elle soit plus inclusive. Établir un centre de ressources virtuel hébergé par la Fondation des maladies de cœur et de l AVC et le mettre à jour une fois par année. Déterminer les ressources à offrir en ligne en Trouver des mentors. Mettre en œuvre le premier forum bisannuel en février. Inciter les milieux de travail à joindre le mouvement du mieux-être au moyen de communications ciblées.

18 Année 2 Cadre et plan d action provinciaux Planifier et tenir 2 forums Crée un programme mentorat ciblé Tenir une compétition Joignez le mouvement du mieux-être entre les milieux de travail Entrer en contact avec le Comité provincial du GNB Année 3 Créer and tenir des webinars avec les mentors afin de supporter le mieux-être au dans les régions

19 Cadre et plan d action régionaux Les conseillers régionaux assumeront le rôle de coordination initial. But : réseautage Plan d action Année 1 Inviter les organismes et les réseaux intéressés par le mieux-être en à une rencontre où l on présentera le cadre et les initiatives de mieux-être régionales actuelles, discutera des défis à relever et mettra en commun les ressources. Promouvoir les forums.

20 Cadre et plan d action régionaux Année 2 Planifier et tenir deux forums Promouvoir les forums et les webinaires. Organiser une compétition régionale Joignez le mouvement du mieux-être. Année 3 Offrir une formation dans un domaine d intérêt particulier.

21 Questions?

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Votre lien direct à la santé et au mieux-être. Vous ou un membre de la famille. Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté

Votre lien direct à la santé et au mieux-être. Vous ou un membre de la famille. Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté Votre lien direct à la santé et au mieux-être Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Vous ou un membre de la famille êtes aux prises avec un problème

Plus en détail

Votre lien direct à la santé et au mieux-être

Votre lien direct à la santé et au mieux-être Votre lien direct à la santé et au mieux-être Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Vous ou un membre de la famille êtes aux prises avec un problème

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels Code de déontologie des entraîneurs professionnels En vigueur : octobre 2007 CODE DE DÉONTOLOGIE DES 1 1.0 ÉNONCÉ DE MISSION DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat de

Plus en détail

Bureau de lutte contre l alcoolisme et la toxicomanie

Bureau de lutte contre l alcoolisme et la toxicomanie Bureau de lutte contre l alcoolisme et la toxicomanie Programmes et services Santé et Affaires sociales Bureau de lutte contre l alcoolisme et la toxicomanie Vision et valeurs Notre vision Libérer les

Plus en détail

Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Directeur des programmes de. Santé. Ministère Division/Région Collectivité Lieu

Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Directeur des programmes de. Santé. Ministère Division/Région Collectivité Lieu 1. IDENTIFICATION N o de poste Titre du poste Poste du superviseur Code fin. : Superviseur des programmes de santé Directeur des programmes de santé Ministère Division/Région Collectivité Lieu Santé Baffin

Plus en détail

Indicateurs de la santé Numéro 2 Septembre 2011

Indicateurs de la santé Numéro 2 Septembre 2011 Indicateurs de la santé Numéro 2 Septembre 2011 Le présent numéro est le deuxième d une série de bulletins d information publiés par le Bureau du médecin-hygiéniste en chef sur les indicateurs de la santé

Plus en détail

«Entreprise en santé»

«Entreprise en santé» «Entreprise en santé» Une stratégie gagnante pour tous Roger Bertrand Président du conseil, GP2S Paris, le 2 avril 2009 Vers des «Entreprises en santé» Au menu : Santé / enjeux et opportunités GP 2 S /

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

»»»» CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? DÉFINITION

»»»» CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? DÉFINITION 5 Fiche de sensibilisation CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? Il nous arrive fréquemment de nous interroger sur notre façon de faire les choses

Plus en détail

Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue.

Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue. Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE par Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue TABLE DES MATIÈRES LA SOCIETE QUÉBÉCOISE VIEILLIT. EST-CE UNE CHANCE

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS

PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS PROMOTEUR DE RÉGIME AssistancedirecteMC PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Guide du produit à l intention du promoteur de régime Un investissement sensé, une vaste gamme de services Programme d aide aux employés

Plus en détail

Normes relatives au programme provincial de petit déjeuner

Normes relatives au programme provincial de petit déjeuner Politique en matière d alimentation et de nutrition pour les écoles publiques de la Nouvelle-Écosse Normes relatives au programme provincial de petit déjeuner Table des matières Introduction 11 Élaboration

Plus en détail

Formations. Gestionnaires

Formations. Gestionnaires Formations Gestionnaires 2015 Cette édition de notre catalogue d activités pour les gestionnaires inclut plusieurs nouveautés. De nouveaux thèmes de formation ont été élaborés et une nouvelle section présente

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Contexte Nouveau Brunswick, Canada

Contexte Nouveau Brunswick, Canada Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2014 au cours de la journée «Pouvoir et savoir travailler ensemble pour des milieux de vie en santé» dans le cadre des 18es Journées annuelles de santé

Plus en détail

L abandon du tabac et le milieu de travail

L abandon du tabac et le milieu de travail L abandon du tabac et le milieu de travail Profil des fumeurs au Canada et programmes d abandon du tabac dans les milieux de travail canadiens Louise Chénier Gestionnaire, Recherche en santé et mieux-être

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

CAHIER DE COURS DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL

CAHIER DE COURS DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL CAHIER DE COURS DE FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL Soutenir les organisations et la santé, la productivité et la sécurité financière de leurs employés DEMANDES DE SÉANCE DE FORMATION Pour obtenir de plus

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance

L éducation postsecondaire : la clé pour atteindre l autosuffisance Résumé du plan action pour transformer l éducation postsecondaire du Nouveau-Brunswick 1 Introduction Le Nouveau-Brunswick est en voie de traverser une période de croissance et de possibilités historiques.

Plus en détail

D ABORD CHEZ SOI. Province du Nouveau-Brunswick CP 6000, Fredericton NB E3B 5H1. www.gnb.ca 10302 2015.06. Imprimé au Nouveau-Brunswick

D ABORD CHEZ SOI. Province du Nouveau-Brunswick CP 6000, Fredericton NB E3B 5H1. www.gnb.ca 10302 2015.06. Imprimé au Nouveau-Brunswick D ABORD CHEZ SOI Province du Nouveau-Brunswick CP 6000, Fredericton NB E3B 5H1 www.gnb.ca 10302 2015.06 ISBN 978-1-4605-0914-2 (édition imprimée) ISBN 978-1-4605-0916-6 (PDF : française) ISBN 978-1-4605-0915-9

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Le mieux-être nous avons tous un rôle à jouer

Le mieux-être nous avons tous un rôle à jouer Rapport final du Comité spécial du mieux-être à la deuxième session de la 56 e législature du Nouveau-Brunswick Le mieux-être nous avons tous un rôle à jouer Les particuliers, les collectivités, les parties

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

Les enjeux de la prévention

Les enjeux de la prévention CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA HAUTE-CORSE PÔLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL SERVICE HYGIENE ET SECURITE (05/2015) Les enjeux de la prévention Le Document Unique

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE POURQUOI MAINTENANT? La crise est bien réelle Notre industrie forestière est essentielle à la santé économique du Nouveau-Brunswick, car la subsistance de 22 000 travailleurs dépend de cette importante

Plus en détail

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES Un monde de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs VERSION DÉFINITIVE Février 2005 Division de l analyse et de la planification Direction des systèmes de transport Environnement

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 VERSION REVISEE EN JUILLET 2013 Avenant au plan 2009-2012 Le gouvernement du Québec a autorisé, le 29 février 2012, par décret, le report de l exercice

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des proches d une personne qui est atteinte de SP ou qui a reçu un diagnostic de SCI et des aidants non rémunérés d une personne qui est

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Atelier Campagne Marketing social

Atelier Campagne Marketing social Atelier Campagne Marketing social Vous devez mettre sur pied, au cours de ce bref atelier, une campagne de marketing social. Vous devrez aussi justifier vos activités de communication. Le nom d une organisation

Plus en détail

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact Agenda Le caractère unique des Jeux Olympiques Les athlètes au cœur du Mouvement olympique L Olympisme en action : faire vivre l Olympisme tout au long de l année Le rôle du CIO : l unité dans la diversité

Plus en détail

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire À propos de l APECA L Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) est un organisme du gouvernement du Canada dont le siège social est situé dans la région de l Atlantique. Elle vise à renforcer

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PLAN STRATÉGIQUE ET ÉVALUATION DES RISQUES 2014-2019

TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PLAN STRATÉGIQUE ET ÉVALUATION DES RISQUES 2014-2019 TRAVAIL SÉCURITAIRE NB PLAN STRATÉGIQUE ET ÉVALUATION DES RISQUES 24-29 2 TABLE DES MATIÈRES Bienvenue Conseil d administration Notre orientation stratégique Nos buts Nos risques Nos priorités Travail

Plus en détail

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016

Plan d action stratégique 2014-2015-2016. Vision. Chantiers. Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Plan d action stratégique 2014-2015-2016 Au terme du plan d action 2014-2015-2016 Vision Chantiers Le GRT Habitation Lévy aura consolidé sa position de leader indispensable et incontournable en immobilier

Plus en détail

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera?

Quand vous ne. Pourrez. plus gérer vos affaires, qui le fera? Pourrez Quand vous ne plus gérer vos affaires, qui le fera? Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme à but non lucratif. Il a pour but

Plus en détail

Nouvelles du Bureau du médecin-hygiéniste en chef

Nouvelles du Bureau du médecin-hygiéniste en chef Le Bureau du médecin-hygiéniste en chef, en collaboration avec le Réseau de santé Vitalité et le Réseau de santé Horizon a le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de son bulletin Lien Nutrition.

Plus en détail

en ligne La FEO en lien Joignez-nous sur et joignez la FEO PP en pratique

en ligne La FEO en lien Joignez-nous sur et joignez la FEO PP en pratique PP en pratique en ligne Volume 3, No. 1 Automne 2013 La FEO en lien réunir les membres du personnel enseignant pour inspirer, apprendre et échanger La Fédération des enseignantes et des enseignants de

Plus en détail

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Améliorer la santé mentale en milieu de travail est un incontournable pour les entreprises d aujourd hui. Selon la Commission

Plus en détail

Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises

Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises Encourager le développement des compétences dans les petites et moyennes entreprises Jean-Pierre Voyer, SRSA Table ronde Canada-Québec sur les PME et le développement des compétences, Montréal, 24 février

Plus en détail

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL

DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN : DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL DIRECTIVES MULTISECTORIELLES SUR LA VIOLENCE DE TIERS ET LE HARCÈLEMENT AU (I) INTRODUCTION 1. Les présentes Directives ont pour but d assurer que chaque lieu de travail dispose d une politique axée sur

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à :

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à : CODE D ÉTHIQUE CODE D ÉTHIQUE RÉSEAU DE SANTÉ VITALITÉ Avant-propos Ce code d éthique définit les droits et les responsabilités des patients ainsi que les responsabilités des intervenants. Nous nous engageons

Plus en détail

Favoriser une bonne gouvernance et une saine gestion. Thom Armstrong, CHF BC Dale Reagan, CHF Canada Sophie Taylor, PHCHF

Favoriser une bonne gouvernance et une saine gestion. Thom Armstrong, CHF BC Dale Reagan, CHF Canada Sophie Taylor, PHCHF Favoriser une bonne gouvernance et une saine gestion Notre rendement réel Thom Armstrong, CHF BC Dale Reagan, CHF Canada Sophie Taylor, PHCHF Favoriser une bonne gouvernance et une saine gestion Notre

Plus en détail

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures Élections 2015 Cahier des candidatures Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760 Élection via OMNIVOX De 9 h le 15 avril à 15 h le 16 avril 2015 Personnes candidates aux élections

Plus en détail

Code de conduite pour les fournisseurs

Code de conduite pour les fournisseurs Code de conduite pour les fournisseurs Contexte Co-operators s engage à mener ses affaires dans le respect de sa politique de développement durable. Son Code de conduite pour les fournisseurs définit les

Plus en détail

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Contenu 03 04 06 08 13 Introduction: Est-ce le moment? Un contexte propice à la discussion Une amorce positive à la discussion

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Module 1 Définitions et concepts

Module 1 Définitions et concepts Module 1 Définitions et concepts Introduction Module 1 présente la promotion de la santé et donne un aperçu des définitions et concepts principaux. Ce module souligne les sujets et outils qui seront explorés

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail La santé mentale au travail La vie est plus radieuse sous le soleil En 2011, 78 % des demandes de règlement ICD et 67 % des demandes ILD étaient liées à des problèmes de santé mentale Créer des milieux

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 24 avril 2014 ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 26 mars 2014, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments sur ordonnance et médicaments

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation De l adhésion de la direction aux besoins des employés, vers une initiative profitable Cahier Mise en œuvre de stratégies travail-vie

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENT POUR LES JEUNES WESLEY RENSEIGNEMENTS RELATIFS À L AIGUILLAGE

PROGRAMME DE LOGEMENT POUR LES JEUNES WESLEY RENSEIGNEMENTS RELATIFS À L AIGUILLAGE 1 PROGRAMME DE LOGEMENT POUR LES JEUNES WESLEY RENSEIGNEMENTS RELATIFS À L AIGUILLAGE L objectif du (PLJW) est de faciliter l autonomisation des jeunes pour acquérir les compétences en vie autonome, les

Plus en détail

Subvention pour le mieux-être dans les écoles 2013-2014. Guide de demande

Subvention pour le mieux-être dans les écoles 2013-2014. Guide de demande Subvention pour le mieux-être dans les écoles 2013-2014 Guide de demande Ministère des Communautés saines et inclusives Avril 2013 Table des matières Renseignements généraux Approche globale de la santé

Plus en détail

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe!

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! D ans le cadre du 3 e webinaire organisé par le CAPRES Animation : Anne-Louise Fournier, Coordonnatrice,

Plus en détail

LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS

LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS A L C O O L E T S A N T É LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS Dépôt légal ISBN 978-2-923548-24-1 2008 A L C O O L E T S A N T É LA GROSSESSE ET L ALCOOL EN QUESTIONS 1 PRÉSENTATION Éduc alcool est un

Plus en détail

RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC)

RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC) À 4 ans, des enfants sont reconnus pour leur implication à un projet d éducation à l environnement et à la citoyenneté. RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC) POUR LES

Plus en détail

Le réviseur ou la réviseure travaille avec des textes de nature extrêmement variée, ceux-ci allant

Le réviseur ou la réviseure travaille avec des textes de nature extrêmement variée, ceux-ci allant 1. IDENTIFICATION Poste n o Titre de poste Poste du superviseur 08-13415 Réviseur ou réviseure Inuinnaqtun Gestionnaire, Translation Bureau Ministère Division/Région Collectivité Lieu Culture et Patrimoine

Plus en détail

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Annonce finale 4 e Journée mathématique du Nouveau-Brunswick francophone 20 octobre 2012 Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Les Journées mathématiques du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Comment devenir un employeur de choix

Comment devenir un employeur de choix Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente

Plus en détail

C o d e d é t h i q u e

C o d e d é t h i q u e Code d éthique Notre mission Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Bordeaux- Cartierville Saint-Laurent a pour mission de promouvoir et d améliorer la santé et le bien-être de la population

Plus en détail

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX APPREHENDER LES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX Comment définir les RPS? Plus simple alors!!!! L agent demande, au travail aussi, à être considéré comme «une personne globale». La socialisation dans les relations

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Justifier les investissements dans la santé et le mieux-être au travail

Justifier les investissements dans la santé et le mieux-être au travail Justifier les investissements dans la santé et le mieux-être au travail Karla Thorpe Directrice, Recherche sur le leadership et les ressources humaines Le Conference Board du Canada conferenceboard.ca

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

i) la prestation d un programme de sensibilisation et de prévention relatif aux problèmes liés à la consommation d alcool et de drogues;

i) la prestation d un programme de sensibilisation et de prévention relatif aux problèmes liés à la consommation d alcool et de drogues; Procédure administrative : La drogue et l alcool Numéro : PA 7.009 Catégorie : Administration des écoles Pages : 7 Approuvée : le 19 octobre 1998 Modifiée : le 10 septembre 2012 Le Conseil scolaire catholique

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré Définition OMS : «bonne santé mentale» «un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie,

Plus en détail