de Valenciennes Métropole

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de Valenciennes Métropole"

Transcription

1 N 2 Septembre 2012 L OBSERVATOIRE de Valenciennes Métropole Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Quelles sont les dernières tendances du marché foncier et immobilier de Valenciennes Métropole?

2 SYNTHESE Quelles sont les dernières tendances du marché foncier et immobilier de Valenciennes Métropole? Plus de 3000 transactions foncières et immobilières ont été enregistrées sur le territoire de Valenciennes Métropole en 2010, pour un volume financier d environ 444 millions d euros. S il apparaît globalement en baisse depuis 2006 (-15%), le nombre de mutations semble reparti à la hausse, après avoir connu une chute brutale de 33% entre 2006 et La crise a eu un impact légèrement plus fort sur le marché foncier et immobilier de Valenciennes Métropole qu à l échelle régionale où la baisse est moins marquée (-13,5%). Seul le secteur sud de l agglomération connaît la tendance inverse puisque le nombre de transactions y a progressé de 15%. Le marché immobilier d habitat (maisons anciennes, appartements anciens, maisons ou appartements en Ventes en l Etat Futur d Achèvement) représente 80% du marché total. Le prix médian d une maison ancienne a augmenté de près de 14% entre 2006 et Le prix au m² d un appartement ancien a crû de 12% pendant cette même période. Les surfaces vendues de terrains à vocation d habitat reculent de 20% entre 2006 (50 ha) et 2010 (40 ha). Cette baisse est imputable à la chute des surfaces vendues de terrains à lotir qui ont été quasiment divisées par deux (15,5 ha en 2010), alors que les surfaces de terrains à bâtir ont augmenté de près de 30% (25 ha en 2010). Sources Cette publication est la synthèse des résultats d une nouvelle source de données accessible aux collectivités territoriales, transmise par l administration fiscale. Les informations restituées regroupent les ventes immobilières publiées dans les Conservations des Hypothèques intervenues sur le territoire de Valenciennes Métropole sur une période de 5 ans (2006 à 2010). Pour chaque mutation sont délivrés : la nature des biens le cas échéant (maison, appartement, local industriel ou commercial, dépendance) ainsi que leur situation (adresse) et leur contenance (superficie) ; les références cadastrales ; la date et le prix de la mutation. Les références régionales nous ont été fournies par l Etablissement Public Foncier du Nord-Pas-de-Calais. Méthodologie Les actes ont été classés en fonction de plusieurs critères : la nature de la transaction (lorsqu elle est précisée), le régime fiscal (lorsque ce dernier est caractéristique) et/ou le type de bien concerné. Ceci aboutit à la typologie suivante : - actes concernant les maisons ; - actes concernant les appartements ; - actes concernant les locaux industriels et commerciaux ; - actes concernant les Terrains à Bâtir/ à Lotir (TAB) ; - actes concernant les terrains agricoles ; - actes concernant les Ventes en l Etat Futur d Achèvement (VEFA) ; - actes mixtes (appartement/maison ou vocation habitat/vocation industrielle ou commerciale) - actes concernant les autres types (dépendances, garages, voirie ) Les chiffres-clés des marchés foncier et immobilier de Valenciennes Métropole : Un marché total de 444 millions d euros en 2010 soit environ 5% du marché régional Baisse de 7,5% par rapport à 2006 (479 millions d euros) contre -6,3% à l échelle régionale mutations en 2010, soit 4,9% des mutations régionales Baisse de 14,9% par rapport à 2006 (3 560 mutations) qui touche tous les secteurs de l agglomération (sauf le secteur sud qui connaît une hausse de plus de 15% des transactions) et toutes les branches du marché (habitat, locaux industriels, terrains à bâtir). Cette baisse est légèrement plus marquée que sur l ensemble de la région (-13,5%). Le poids du marché immobilier d habitat (maisons, appartements, VEFA d appartement ou de maison) a augmenté de 2,5 points entre 2006 et Il représente près de 80% du marché total.

3 UN MARCHE FONCIER ET IMMOBILIER EN SORTIE DE CRISE? UNE BAISSE DU VOLUME DE MUTATIONS DEUX FOIS PLUS IMPORTANTE QUE CELLE DU VOLUME FINANCIER Le volume des transactions foncières et immobilières comptabilisées sur l ensemble du territoire de Valenciennes Métropole chute de manière significative entre 2006 et 2009, passant de à (-33,4%). L année 2010 semble être celle de la reprise puisqu elle est marquée par une hausse record des volumes de transactions (3 031 mutations soit 27,9% de plus qu en 2009). Cependant, l évolution reste négative sur l ensemble de la période (-15%). Cette baisse générale des volumes n affecte pourtant pas tous les secteurs du marché de la même façon. Ainsi, les ventes d immobilier neuf, plus sensible à la conjoncture, sont plus précocement en recul (-55% entre 2006 et 2007), tout comme en reprise en Evolution du nombre de mutations foncières et immobilières Le marché foncier et immobilier de Valenciennes Métropole représente un volume financier de 444 millions d euros en 2010, en diminution de 7,5% par rapport à Toutefois, si toutes les branches du marché enregistrent une baisse du nombre de transactions, elles ne subissent pas toutes pour autant une diminution de leur volume financier. Par exemple, entre 2006 et 2010, les ventes de terrains à bâtir, en baisse de plus de 18%, voient leur volume financier croître de près de 24%. L augmentation des prix du marché foncier peut être liée à une plus forte rétention des biens, tout en ayant pour conséquence de faire baisser les ventes Evolution du volume financier Source : d après les données DVF, DGFiP, 2006 à 2010 Source : d après les données DVF, DGFiP, 2006 à

4 UN MARCHE PLUS DYNAMIQUE DANS LA COURONNE EST ET SUD DE VALENCIENNES Evolution du nombre de mutations foncières et immobilières par commune entre 2006 et 2010 Des nuances sensibles apparaissent dans les tendances du marché foncier et immobilier au sein de l agglomération. Elles peuvent être résumées en s appuyant sur le découpage en secteurs géographiques utilisé dans le Programme Local de l Habitat (voir note). Le secteur Sud est le seul à connaître une augmentation du nombre de transactions entre 2006 et 2010 (+15,4% soit 344 mutations en 2010). Dans le Centre, les communes de la couronne est et sud de Valenciennes (Saint-Saulve, Marly et Aulnoy-lez-Valenciennes) bénéficient (avec les communes périurbaines et rurales voisines) d un marché foncier et immobilier dynamique, contrastant avec le reste du secteur, aux transactions majoritairement en baisse. Dans le secteur Est, ces dernières chutent de 26% entre 2006 et 2010, passant de 392 à 290. Vicq est la seule commune du secteur à échapper à cette tendance. Un recul du nombre de mutations apparaît également dans le secteur Nord (-21%), dû aux fortes baisses observées dans les communes de Bruay-sur-l Escaut (-80%), Fresnes-sur-Escaut (-68%) et dans une moindre mesure Vieux-Condé (-29%). Les autres communes voient leur nombre de transactions croître ou rester au niveau de Source : d après les données DVF, DGFiP, 2006 à 2010 NOTE : les 4 secteurs du Programme Local de l Habitat Secteur Nord : Hergnies, Vieux-Condé, Condé-sur-l Escaut, Saint-Aybert, Thivencelle, Fresnes-sur-Escaut, Odomez, Bruay-sur-l Escaut Secteur Est : Vicq, Onnaing, Quarouble, Crespin, Quiévrechain Secteur Centre : Anzin, Beuvrages, Aubry-du-Hainaut, Petite-Forêt, Valenciennes, Saint-Saulve, Marly, Aulnoy-lez-Valenciennes, Prouvy, Rouvignies Secteur Sud : Famars, Maing, Monchaux-sur-Ecaillon, Verchain-Maugré, Artres, Préseau, Curgies, Saultain, Estreux, Sebourg, Rombies-et-Marchipont, Quérénaing. 3

5 La REPARTITION DES TRANSACTIONS FONCIERES ET IMMOBILIERES PAR NATURE DE BIENS : certaines parties du territoire changent de profil entre 2006 et Globalement, la part des ventes de maisons neuves dans l agglomération entre 2006 et 2010 progresse, au détriment des appartements (-16%). Les ventes de terrains à bâtir, peu touchées par la crise, sont marquées quant à elles par une bonne reprise sur l ensemble du territoire. De plus près, les ventes dans le neuf connaissent un arrêt dans les secteurs Nord et Est entre 2006 et 2008 et un net recul, surtout pour l habitat collectif, dans le secteur Centre. Le profil du marché de ce dernier change peu entre 2006 et En revanche, le marché du secteur Sud se diversifie en 2008, avec l apparition d une part de ventes en collectif neuf (d un peu plus de 8%). Cette évolution revêt toutefois un caractère épisodique. L année de la reprise est en effet marquée sur ce secteur par un développement conséquent des ventes de logements individuels neufs, passant de moins de 1% en 2006 à 13% en De même, une évolution du profil du marché du secteur Nord est constatée durant la période étudiée. Mais elle joue cette fois en faveur du logement collectif, qui passe de 3% des mutations en 2006 à 15% en 2010, tandis que les ventes de logements individuels neufs diminuent de 6% à moins de 2%. 4

6 LE MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : DES DYNAMIQUES DIFFERENTES SELON LE TYPE DE BIENS DES PRIX CROISSANTS DU NORD AU SUD POUR L HABITAT INDIVIDUEL Sur l ensemble du territoire de Valenciennes Métropole, les ventes de maisons individuelles régressent de 13% entre 2006 et Elles y représentent en 2010 plus de transactions. Evolution du prix médian des maisons anciennes entre 2006 et 2010 Tous les secteurs géographiques sont concernés par cette baisse, mais à des degrés divers. Le recul le plus net est constaté dans le secteur Nord (près de -20%). Les secteurs Est et Centre connaissent une diminution respective de près de 15% et plus de 11%. Le secteur Sud est le moins touché même s il enregistre une légère baisse (plus de 2%). Source : d après les données DVF, DGFiP, 2006 à 2010 Prix médian d une maison ancienne en 2010 et évolution du prix Le prix médian d une maison ancienne en 2010 dans Valenciennes Métropole est de (il est de dans le Valenciennois et dans le Nord selon la source notariale Perval). Mais il varie de pour le secteur Est à pour le secteur Sud. Dans les secteurs Centre et Est, les prix des maisons anciennes culminent en 2008 (respectivement à et ). Dans le secteur Nord, ils progressent sur toute la période observée pour s établir à Seul le secteur Sud reste à l écart des fluctuations. Quant au marché des maisons neuves, son prix médian en 2010, de pour l ensemble de Valenciennes Métropole ( pour le Nord selon Perval), a peu évolué depuis Malgré les apparences, le marché du neuf n est pas à l abri de l inflation constatée dans l ancien. Il concerne cependant des produits qui peuvent s adapter à la conjoncture. Par exemple, le prix des maisons neuves sur la période peut être lissé grâce à la réduction de la surface des terrains (médiane passant de 399 m² à 319 m²). LE MARCHE DE L APPARTEMENT POLARISé PAR VALENCIENNES Le marché de l habitat collectif de Valenciennes Métropole diminue de près de 15% entre 2006 et 2010 (865 transactions en 2010). En 2010, les 2/3 des ventes d appartements sont des VEFA. Le secteur Centre représente 86% de ce marché. Les autres ventes concernent principalement Condésur-l Escaut, Onnaing et Famars à (1831 dans le Valenciennois et /m² dans le Nord selon Perval). Le prix moyen d un appartement ancien en 2010 est de ( dans le Valenciennois et dans le Nord). Pour un appartement neuf, cette valeur est de ( dans le Valenciennois et dans le Nord selon Perval). Le prix moyen par m² d un appartement ancien augmente de près de 12% entre 2006 et 2010, passant de 5

7 LES MUTATIONS FONCIERES GLOBALEMENT EN BAISSE DES SURFACES VENDUES DE TERRAINS A VOCATION D HABITAT GLOBALEMENT EN BAISSE Evolution du nombre de mutations Evolution des surfaces vendues Les ventes de terrains à vocation d habitat représentent une surface cumulée de 40,2 ha en 2010, en baisse de près de 19% par rapport à Ce chiffre peut être rapproché de l évolution du volume des ventes (-20%). Cette coïncidence masque toutefois des tendances par secteur très différenciées. Secteur Nord -56% +32% Secteur Est +21% -85% Secteur Centre -6% +15% Secteur Sud 0% -29% Total CAVM -18% -19% Evolution des surfaces vendues de terrains à vocation habitat entre 2006 et 2010 Dans le secteur Nord, la chute du volume des mutations entre 2006 et 2010 est assortie d une croissance de la surface médiane des terrains à bâtir (de 533 m² à 608 m²) expliquant l augmentation la plus significative des surfaces vendues par rapport au reste du territoire. Les secteurs Est et Sud voient quant à eux les surfaces médianes des terrains à bâtir vendus nettement diminuer : de 1108 m² à 588m² (-46%) pour le secteur Est et de 1120 m² à 874 m² (-22%) pour le secteur Sud. Sur tout le territoire, les terrains à lotir se font plus petits également, diminuant jusqu à -40% dans le sud de l agglomération. MAIS DES PRIX EN AUGMENTATION Les terrains à bâtir (voir carte ci-contre) Le prix médian par m² des terrains à bâtir sur le territoire de Valenciennes Métropole augmente de près de 30% en moyenne entre 2006 et 2010, passant de 77 à 100. Seul le secteur Nord de l agglomération enregistre une légère inflexion de ce prix (-2%), en partie corrélée avec l augmentation des surfaces échangées. Cette tendance s inverse pour le secteur Est, la forte inflation observée pouvant être associée à la chute de la surface médiane vendue. Comme pour l habitat individuel, le prix médian par m² des terrains à bâtir s accroît du nord vers le sud, passant de 80 à 113 euros. Parallèlement, la surface médiane des terrains vendus diminue de 22% dans le secteur Sud de l agglomération entre 2006 et 2010, effet probable de la hausse des prix et de l évolution de la demande dans ce secteur. Toutefois, elle reste la plus élevée du territoire avec 874 m² en Prix médian/m² en 2010, évolution du prix médian/m² , surface médiane d une vente Les terrains à lotir Le prix moyen par m² des terrains à lotir reste globalement stable entre 2006 et 2010 (24 en 2010 contre 22 en 2006). En revanche, la surface vendue est divisée par deux : 30,2 ha en 2006 et 15,5 ha en Une certaine reprise est tout de même notée puisque l année 2008 n a enregistré que 8,6 ha vendus. PEU D EVOLUTION POUR LE MARCHE DES TERRAINS AGRICOLES Le marché des terrains agricoles reste globalement stable entre 2006 et Pour ces deux années, on compte une soixantaine de transactions pour une surface totale d environ 110 ha. Le prix de vente au m², relativement constant, est de 0,4. Sur la période, plus de 50% des transactions se concentrent sur le secteur Sud du territoire. Cependant, les surfaces échangées dans les secteurs Nord et Est doublent. 6

8 Directeur de publication : Observatoires de Valenciennes Métropole - Direction de la prospective territoriale Référent thématique : Sylvain Thiebaut, Responsable de la politique foncière

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile LES SERVICES À LA PERSONNE, ÇA VOUS CHANGE LA VIE! Vous devez travailler tôt le matin ou tard le soir Une solution accessible financièrement peut vous être proposée rapidement : La garde d enfant à domicile

Plus en détail

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine L observatoire foncier 212 sur l Aire urbaine Analyser les marchés : - flux des mutations - prix février 214 213-6-ETU-58 1 L aire urbaine de Rennes en 21 2 Les marchés fonciers 1-Espaces agricoles 2-Espaces

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me ROBIN Laurent Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Comme chaque année, la Chambre des Notaires de PAU présente une analyse du

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me FEUILLETTE Frédérick Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Pyrénées-Atlantiques Aborder l évolution du marché immobilier est un

Plus en détail

Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex

Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex Contact : Service Habitat de Valenciennes métropole 2 Place de l Hôpital Général BP 60 227 59305 Valenciennes Cedex Tel : 03 27 096 342 http://www.valenciennes-metropole.fr/ Cabinet SPIRE 17 Rue de la

Plus en détail

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013

INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES. Observatoire de l Economie. Immobilier 2013 INSTITUT MONÉGASQUE DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES Observatoire de l Economie Immobilier 213 Données 26-213 Publication 214 IMSEE janvier 214 2 Sommaire Lexique... 4 1. Généralités... 5 1.1.

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

David BUSTIN Vice-Président en charge de l environnement et de la gestion des déchets DATES DE RATTRAPAGE DES JOURS FÉRIÉS SANS COLLECTE.

David BUSTIN Vice-Président en charge de l environnement et de la gestion des déchets DATES DE RATTRAPAGE DES JOURS FÉRIÉS SANS COLLECTE. EDITION 2015 JOURS DE COLLECTE Commune Tri - OM Déchets verts Anzin Jeudi Lundi Artres Vendredi Mardi Aubry-du-Hainaut Jeudi Lundi Aulnoy-lez-Valenciennes Vendredi Mardi Beuvrages Jeudi Lundi Bruay-sur-l

Plus en détail

Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation

Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation DAT/service politiques urbaines et du logement Bertrand Leroux Programme

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général La confiance des consommateurs à nouveau au rendez-vous. En France, au 2 ème trimestre 2015, le PIB, la confiance des ménages et le taux de chômage se stabilisent : - Le

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes

La construction de logements neufs. Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction de logements neufs Communauté urbaine et aire urbaine de Nantes La construction neuve dans la Communauté urbaine de Nantes de janvier 2004 à décembre 2006 Plus de 12 000 logements construits

Plus en détail

appel à candidatures en direction d'artistes plasticiens

appel à candidatures en direction d'artistes plasticiens La communauté d agglomération Valenciennes Métropole ; la direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais ; le rectorat de l académie de Lille ; la direction des services départementaux

Plus en détail

Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole?

Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole? N 1 Juin 2011 L OBSERVATOIRE de Valenciennes Métropole Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui sont les occupants du parc de logement social de Valenciennes Métropole?

Plus en détail

CONTRIBUTION A L OBSERVATOIRE DES EFFETS DU TRAMWAY Transactions immobilières dans le marché de l ancien

CONTRIBUTION A L OBSERVATOIRE DES EFFETS DU TRAMWAY Transactions immobilières dans le marché de l ancien CONTRIBUTION A L OBSERVATOIRE DES EFFETS DU TRAMWAY Transactions immobilières dans le marché de l ancien Préambule Dans le cadre de l Observatoire du Foncier du Grand Clermont (axe n 2 : transactions foncières

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

PERVAL. Les références immobilières du notariat

PERVAL. Les références immobilières du notariat PERVAL Les références immobilières du notariat 1 Pourquoi la base de données immobilières des notaires Aujourd hui, les notaires peuvent, entre autre, exploiter la base de données PERVAL pour : Rechercher

Plus en détail

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013

10 ANS DE TRANSACTIONS IMMOBILIÈRES DANS LE PAYS D AIX : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 OBSERVATOIRE DE L HABITAT 10 ANS DE TRANSACTIONS : ÉVOLUTION DES PRIX ET DU PROFIL DES ACQUÉREURS 2003-2013 Dans le cadre de l Observatoire de l Habitat du Pays d Aix, l AUPA a effectué une analyse des

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013

DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013 DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013 1. Qu est ce que DVF? 26/03/2013 2 DVF Contexte : Article L.135 B du Livre des procédures fiscales : «L administration fiscale transmet gratuitement ( ) les éléments

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer. - 28 septembre 2012 -

Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer. - 28 septembre 2012 - Les dynamiques immobilières dans le Pays de Saint-Omer - 28 septembre 2012 - Préambule L Observation foncière et immobilière constitue un enjeu fondamental pour la définition des politiques d aménagement.

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

L ECOGUIDE LE TRI DE VOS DECHETS. le jeu dont vous êtes le héros! Jours de collecte LIGNE TRIONS FÛTÉ

L ECOGUIDE LE TRI DE VOS DECHETS. le jeu dont vous êtes le héros! Jours de collecte LIGNE TRIONS FÛTÉ Commune Jours de collecte Tri Sélectif ordures ménagères déchets verts* Anzin Jeudi Lundi Jeudi Artres Lundi Mercredi Lundi Aubry-du-Hainaut Jeudi Lundi Jeudi Aulnoy-lez-Valenciennes Lundi Mercredi Lundi

Plus en détail

PROJECTIONTENDANCIELLE DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DES LOGEMENTS

PROJECTIONTENDANCIELLE DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DES LOGEMENTS PROJECTIONTENDANCIELLE DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE DES LOGEMENTS Maurice GIRAULT, François LECOUVEY 1 L étude présentée ici prolonge une analyse de l évolution passée de la consommation de chauffage du

Plus en détail

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances

Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain / Evolutions et tendances Direction Départementale de l'equipement Ain Service Politique Ville Habitat Mars 2009 Note de conjoncture sur le logement dans le département de l'ain Evolutions et tendances Mars 2009 www.ain.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

SOMMAIRE. Éditorial. 1. Les informations essentielles. 2. L annuaire des organismes par activité. 3. L annuaire des organismes par ordre alphabétique

SOMMAIRE. Éditorial. 1. Les informations essentielles. 2. L annuaire des organismes par activité. 3. L annuaire des organismes par ordre alphabétique LE GUIDE SOMMAIRE Éditorial P 3 1. Les informations essentielles 1.1 TOUT SAVOIR SUR LES SERVICES À LA PERSONNE... P 4 1.2 LES MÉTIERS DES SERVICES À LA PERSONNE... P 12 1.3 LES CONTACTS UTILES... P 14

Plus en détail

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes

Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Les marchés immobiliers et fonciers en région Rhône-Alpes Afin d avoir une vue d ensemble des transactions foncières et immobilières effectuées en région Rhône-Alpes, l Observatoire Régional de l Habitat

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013)

CARTOGRAPHIE. des moyens de paiement scripturaux. Bilan de la collecte 2014 (données 2013) 213 CARTOGRAPHIE des moyens de paiement scripturaux Bilan de la collecte 214 (données 213) Banque de France 39, rue Croix-des-Petits-Champs 751 PARIS Directeur de la publication : Denis Beau, directeur

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

PLH de Haguenau. De L adeus. Habitat

PLH de Haguenau. De L adeus. Habitat De L adeus PLH de Haguenau Suivi de la production de logements 145 Décembre 214 Habitat La Ville de Haguenau a adopté son Programme local de l habitat (PLH) en février 212, pour une durée de six ans. Son

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

Appel à candidatures en direction des poètes.

Appel à candidatures en direction des poètes. La communauté d'agglomération Valenciennes Métropole La direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais Le rectorat de l'académie de Lille L'inspection académique du Nord en lien avec

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5

Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5 1 Sommaire Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5 1. Les chiffres du marché en 2012 7 1.1. L évolution des prix en 2012 8 1.2. Nombre de transactions, surface et valeur

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014

Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 2014 Conjoncture Filière cheval N 16 Septembre 214 L élevage Galop : des saillies en baisse à mi-année 214 Trot : hausse marquée de la production à mi-année 214 Selle : nouvelle baisse du nombre de juments

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée Épreuve composée Pour la partie 3 (Raisonnement s appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION

NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION NOTE DE SYNTHESE L INVESTISSEMENT LOCATIF PRIVE EN ILE-DE- FRANCE : ESSAI D EVALUATION Mai 2008 Hélène Fouquet ADIL 75 Etude réalisée par l ADIL 75 pour la DRE. Mieux connaître l investissement locatif

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes

Le logement neuf en 2014 sur l aire urbaine de Rennes HABITAT Le logement neuf en 214 sur l aire urbaine de Rennes N 46 - SEPTEMBRE 215 EN BREF : LES CHIFFRES À RETENIR EN 214 5 63 logements neufs livrés en 214 dans l aire urbaine de Rennes dont 3 674à Rennes

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014

Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 2014 Mouvements des entreprises au Répertoire des Métiers 1er Semestre 214 Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Août 214 Au 3 juin 214, le nombre d entreprises inscrites au RM a dépassé

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

LE GUIDE. www.servicesalapersonnevalenciennes.fr

LE GUIDE. www.servicesalapersonnevalenciennes.fr LE GUIDE www.servicesalapersonnevalenciennes.fr SOMMAIRE P 4 P 4 P 6 P 7 P 9 P 11 P 12 P 14 P 16 P 22 P 34 P 34 1. LES INFORMATIONS ESSENTIELLES 1.1 LES SERVICES À LA PERSONNE : DE QUOI S AGIT-IL? 1.2

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP

ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP ANALYSE FINANCIERE DES ENTREPRISES DU BTP Performances financières des entreprises de BTP en 2011 Modalités de l étude Depuis 2008, BTP Banque réalise une étude de l évolution du marché du BTP au travers

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

C onjoncture I mmobilière D épartementale. Département du Maine-et-Loire

C onjoncture I mmobilière D épartementale. Département du Maine-et-Loire C onjoncture I mmobilière D épartementale Département du Maine-et-Loire Département du Maine-et-Loire - 1er janvier 2013 au 31 décembre 2013 APPARTEMENTS ANCIENS Maine-et-Loire prix / m² médian -6,2% 1

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 20 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 3 ème TRIMESTRE 2014 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 3 ème trimestre 2014 En glissement trimestriel,

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

Une nouvelle donnée éclairante. immobilier. Questions. habitat

Une nouvelle donnée éclairante. immobilier. Questions. habitat ApprÉhender le Marché immobilier par les ventes : Une nouvelle donnée éclairante o b s e r v a t i o n p a r t e n a r i a t i m m o b i l i e r Questions habitat N 6 JUIET 2014 Agence d Urbanisme de l

Plus en détail

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011

Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre France générosités- CerPhi Evolution des dons des particuliers et du profil des donateurs - 2010 & 2011 Baromètre établi à partir des sources suivantes: 2010 - Données transmises par la Direction

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L HABITAT

OBSERVATOIRE DE L HABITAT OBSERVATOIRE DE L HABITAT MARCHÉS IMMOBILIERS EN PAYS D AIX (2011-2013) Dans la continuité de la dernière publication «10 ans de transactions immobilières en Pays d Aix» (janvier 2015), l Observatoire

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT D ACTIVITE 2008. BILAN DU RESEAU DEPARTEMENTAL Période 2000-2008 BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE

SYNTHESE DU RAPPORT D ACTIVITE 2008. BILAN DU RESEAU DEPARTEMENTAL Période 2000-2008 BIBLIOTHEQUE DEPARTEMENTALE SYNTHESE DU RAPPORT D ACTIVITE 2008 BILAN DU RESEAU DEPARTEMENTAL Période 2000-2008 Bibliothèque départementale de Lot-et-Garonne BP9 - Rue du Pont de Marot 47301 Villeneuve-sur-Lot tél : 05 53 40 14 40

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E mercredi 14 février 2007 LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES Communication de M. Philippe Marini, rapporteur général

Plus en détail

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN

Synthèse des premières données export 2013 Avec au global 62 776 hl AOP vins secs et VDN Synthèse des premières données export 2013 Au niveau national et à fin 2013, les exportations d AOP sont stables tant en volume qu en valeur et dans un contexte régional où les volumes globaux de vin AOP

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution mercredi Service Départemental de la Savoie 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph 04 79 28 74 27 direction@safer73.com Département Etudes

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages.

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. Dossier de presse Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. La flambée des années 0 comme la crise de 8 ont laissé

Plus en détail

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998

LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 LES CREDITS AU LOGEMENT CONSENTIS AUX MENAGES AU PREMIER SEMESTRE 1998 Les crédits de ce type mis en force au cours du premier semestre 1998 ont atteint 154,1 milliards de francs (données brutes non corrigées

Plus en détail

Les marchés de terrains en Ile-de-France

Les marchés de terrains en Ile-de-France Les marchés de terrains en Ile-de-France Point sur la conjoncture par l ORF 18 décembre 2012 Animé par Rémi Cambau, rédacteur en chef de Cadre de Ville Accueil par le président de l ORF, Dominique Figeat

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Le logement en chiffres

Le logement en chiffres Numéro 4 Mai 216 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec le

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Synthèse Chapitres Au 1 er janvier 2015, en Alsace le nombre d établissements inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) est en augmentation, tandis que les

Plus en détail

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois

Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du SCOT* de l Angoumois Diagnostic Energie GES du secteur résidentiel du * de l Angoumois Avril 2013 Tous les mots suivis d un «*» sont définis dans le lexique en fin de document. 1. Carte d identité du territoire Nombre d habitants

Plus en détail

Le marché du logement neuf en IledeFrance

Le marché du logement neuf en IledeFrance Note de conjoncture annuelle Observatoire du Logement Neuf des ADIL d IledeFrance Etude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région IledeFrance ECLAIR Le marché

Plus en détail

Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE

Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE Beauvais 20 & 21 mars 2014 Présentation Au 1 er janvier 2014 : 534 communes (796 410 habitants), 446 communes du PDD, 5 communes du Cantal, 32 communes

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail