Le tableau de suivi clinique, un outil pour l amélioration continue de la qualité des soins!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le tableau de suivi clinique, un outil pour l amélioration continue de la qualité des soins!"

Transcription

1 À ne pas manquer Octobre 2014 Numéro 161 La Collection HSCM, enfin disponible pour tous! p. 2 Protégeons nos usagers de la grippe p. 3 Les 50 ans du Service de pédopsychiatrie p. 5 Le journal interne de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal assiste l infirmière dans la réalisation des évaluations cliniques en proposant certaines interventions spécifiques et pertinentes à la condition du patient. Les interventions choisies par l utilisateur sont automatiquement versées au plan de travail du préposé aux bénéficiaires. Ce projet permet donc de mieux cibler les besoins de la clientèle, d améliorer la qualité des interventions mises en place et de faciliter la communication et le travail d équipe sur les unités de soins. Un outil en soutien à la documentation clinique Le TSC permet de réduire considérablement le temps consacré à la documentation, la recherche et la retranscription d informations cliniques. Par conséquent, il favorise une augmentation de la disponibilité des professionnels auprès de la clientèle. À titre d exemple, il a été démontré que l utilisation du TSC permet une diminution de 57 % du temps requis pour réaliser une évaluation et mettre à jour le plan de soins! Le tableau de suivi clinique, un outil pour l amélioration continue de la qualité des soins! Johanne Salvail Directrice Direction des soins infirmiers et de la qualité des service Au cours de la dernière année, l HSCM a commencé à penser autrement en adoptant l approche LEAN pour réviser certaines façons de faire. Ainsi, les prochains mois seront marqués par le déploiement d un nouvel outil informatique sur les unités de soins : le tableau de suivi clinique (TSC). Ce projet, ayant pour objectif d améliorer la qualité et la sécurité des soins, facilitera grandement le travail du personnel, en le soutenant dans l accomplissement d une multitude de processus cliniques. Issu d un travail rigoureux d analyse et d amélioration de processus, le TSC est à la fois un outil d aide à la décision, de documentation et de communication interprofessionnelle. Développé à l HSCM, le TSC est un outil très polyvalent, qui permettra de soutenir les différents projets d amélioration continue des soins et de s adapter aux besoins évolutifs de la clientèle, des cliniciens et de l organisation. En effet, le TSC nous offre la possibilité de réguler nos processus cliniques notamment en fonction des changements démographiques de la population, tout en Daniel Gagnon Chargé de projet en optimisation de processus Direction générale facilitant le travail des cliniciens par l amélioration de la fluidité des processus et l élimination de la perte de temps. Par ailleurs, le TSC permettra également à l organisation de se doter d indicateurs cliniques lui permettant de jouer un rôle proactif dans l amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins et des services. À ce jour, le TSC intègre notamment les processus d évaluation du risque de chute et de plaie ainsi qu un module permettant la création d un plan de travail destiné aux préposés aux bénéficiaires. L outil a été déployé au 4 e AC depuis deux ans et implanté au cours de l été sur les unités 3 e AC et 4 e F. L implantation de l outil sur ces unités a d ailleurs démontré des résultats impressionnants quant à l intégration des meilleures pratiques de soins. Un outil d aide à la décision En effet, certaines composantes de l outil favorisent l intégration des meilleures pratiques par un soutien à la prise de décision clinique. À titre d exemple, l outil Un outil favorisant le travail interdisciplinaire! Le projet améliore considérablement plusieurs problématiques associées à la communication. En effet, l outil étant développé sur une base web, les informations seront accessibles de n importe quel appareil, en temps réel, pourvu que l utilisateur possède son code d accès. Une autre phase du projet prévoit d ailleurs la création d un tableau de gestion de l épisode de soins et de planification des congés par lequel il sera possible de demander une consultation professionnelle, faire le suivi et même consulter à l écran le rapport du professionnel. Une telle accessibilité à l information favorisera inévitablement le travail et la collaboration interdisciplinaire si précieuse à la qualité des soins, tout en favorisant la réduction de la durée moyenne de séjour de la clientèle. Plus qu un outil! Comme vous pouvez le constater, le TSC est plus qu un outil, il constitue un levier pour revoir nos façons de faire et ce, dans une perspective d amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins et des services. Ces différents projets seront d ailleurs réalisés avec une grande implication des membres des équipes de soins dans le but de répondre aux besoins de tous. Fortement appuyé sur la philosophie de l approche LEAN et ce, tant dans la conception de l outil que dans la stratégie de mise en œuvre, ce projet dynamique et participatif vise à rendre le travail quotidien plus simple et efficace grâce à la créativité et au partage des idées de ceux qui le font! Une identification visuelle pour l approche LEAN Au cours des prochains mois, de plus en plus d équipes adopteront l approche LEAN pour trouver des solutions à des problèmes concrets. Il y aura davantage de projets participatifs visant à rendre le travail quotidien plus simple et efficace. Certains projets sont démarrés ou même complétés, d autres actions de sensibilisation et d information seront bientôt organisées afin que tous les membres du personnel, les gestionnaires et les médecins connaissent, endossent et s impliquent dans cette démarche d amélioration continue. Vous reconnaîtrez le visuel LEAN qui illustre à la fois la route de l amélioration continue et le travail d équipe. La réunion des membres de l équipe forme un virevent coloré, faisant une référence directe au symbole et aux couleurs du programme HPS. La démarche LEAN, en plus d améliorer les processus, vise la pratique collaborative et un milieu de travail plus sain, deux principes fondamentaux d un Hôpital promoteur de santé! Déploiement de la Direction de la santé physique (DSPhys) Dans la poursuite des orientations de notre planification stratégique , nous tenons à vous informer que la Direction de la santé physique est maintenant déployée. Cette nouvelle structure organisationnelle s est actualisée à la suite de la nomination de Mme Adélaïde De Melo à titre de codirectrice de la santé physique. La, qui sera dirigée en cogestion par Mme De Melo et Dre Josée Savoie, qui agit également comme directrice des services professionnels et hospitaliers, constitue donc un des deux programmes de notre structure organisationnelle, l autre étant la Direction de la santé mentale. Dre Josée Savoie Mme Adélaïde De Melo

2 2 Le tableau de suivi clinique... p. 1 Une identification visuelle pour l approche LEAN... p. 1 Déploiement de la Direction de la santé physique... p. 1 Mot du directeur général... p. 2 La Collection HSCM, une collection pour vous!... p. 2 L HSCM est maintenant sur LinkedIn!... p. 2 Protégeons nos usagers de la grippe!... p. 3 Une mobilisation du personnel au Bloc opératoire... p. 3 Projet pilote ERV... p. 3 BBQ de la rentrée p. 3 Campagne entraide p. 3 Partenariat de soins, Patient-partenaire et démarche d amélioration continue... p. 4 Réussir l accueil des nouvelles recrues en soins infirmiers, un travail d équipe... p. 4 Le sourire, le meilleur remède!... p. 4 La numérisation des dossiers démarre... p. 5 L application PS WEB... p. 5 Commotions cérébrales dans le sport... p. 5 Les 50 ans du Service de pédopsychiatrie... p. 5 Bénévoles recherchés... p. 6 Deux technologistes médicales se méritent un prix d excellence... p. 6 Un pharmacien reçoit le prix Hélène-Viel-Stonebanks... p. 6 Stéphanie Dollé remporte un prix de vulgarisation scientifique... p. 6 Clément Roy remporte le prix Excel-Cie-Art 2014, catégorie Approvisionnement... p. 6 Mélanie Bérubé au comité de travail de l INESSS et de l Ontario Neurotrauma Fondation... p. 6 Nouvelle accréditation universitaire de l Unité de médecine familiale... p. 6 Fondation de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal... p. 7 Nominations... p. 8 Salon des artisans... p. 8 Un mot de l Association des bénévoles... p. 8 Journal interne publié par le Service des communications de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 5400, boulevard Gouin Ouest Montréal (Québec) H4J 1C5 Téléphone : , poste 3510 Internet : Rédacteur en chef Josée-Michelle Simard Virginie Beauchamp Esther Bouffard Jacqueline Breton Marie-Eve Cantin Chantal Cloutier Johanne Cournoyer Sylvaine De Plaen Stéphanie Dollé Céline Dunberry Anne Du Sablon Michèle Fournier Daniel Gagnon Pierre Gfeller Coordination de la rédaction Maude Hébert-Chaput Collaborateurs Correction d épreuve Julie Ouellet Marie-Ève Cantin Michèle Fournier Photographie Yves St-Jean Infographie Normand Lavoie Impression Accents Impression inc. Dépôt légal ISSN Bibliothèque nationale du Québec Prochaine date de tombée 31 octobre 2014 Prochain numéro Décembre 2014 Ce journal est reproduit sur les sites Internet et intranet de l Hôpital. L ÉQUIPE DE DIRECTION DE L HSCM Direction générale Pierre Gfeller, M.D. poste 3888 Direction générale adjointe Jean Maher, poste 3888 Direction des ressources financières et des technologies de l information Alain Bouchard, poste 7446 Christine Lapointe-Lagueux, poste 3331 Adélaïde De Melo, directrice de la santé physique, poste 7787 Dre Josée Savoie, directrice des services professionnels et hospitaliers, poste 3800 Direction des soins infirmiers et de la qualité des services Johanne Salvail, poste 2045 Direction des services techniques et du génie biomédical Pierre Choinière, poste 2225 Direction de l enseignement Dr Marc Giasson, poste 3491 Direction de la recherche Dr François Madore, poste 3805 Marie Grenon Chantal Henquet Mireille Laberge Ghislaine Laferrière Louise Mailloux Daniel Morin Marie-Andrée Pambrun Nathalie Paradis Gilbert Pichette Abdelhamid Raji Joanie Renaud France Riaux Johanne Salvail Projet de réorganisation du réseau de la santé à Montréal Vous avez sans doute pris connaissance des récents reportages dans les médias concernant la réorganisation des services et la rationalisation des effectifs prévus dans le réseau montréalais, dans le cadre d une prochaine réforme annoncée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Même si tous les détails ne nous sont pas encore connus, nous sommes conscients que ces informations suscitent déjà des inquiétudes chez les membres du personnel, ainsi que parmi les professionnels et les cadres. Comme ce virage vise une plus grande efficacité, une meilleure qualité et un cheminement plus fluide de nos clientèles dans le cadre de partenariats de soins et de services plus étroits, au sein de notre établissement et du réseau, nous pouvons cependant l aborder avec confiance. En effet, les efforts consentis par tous et les résultats exceptionnels obtenus au cours des dernières années à l HSCM, tant sur le plan clinique que financier, nous donnent une longueur d avance dans la réorganisation pressentie et pourrait possiblement Pierre Gfeller, M.D. nous permettre de jouer un rôle de chef de file. Soyez assurés que nous vous tiendrons informés régulièrement de l évolution de ce dossier au cours des prochaines semaines. Des rencontres personnalisées avec divers groupes dans l établissement continueront d être organisées pour discuter des nouvelles orientations. En terminant, je tiens à vous remercier de votre appui et de votre engagement exceptionnels dans une offre de soins et services de qualité à nos usagers. Le directeur général, Pierre Gfeller, M.D. Du nouveau à la Corbeille du cadeau La Collection HSCM, une collection pour vous! Dernièrement, notre hibou a fait son entrée à l HSCM. Vous l avez vu orner les murs de l Hôpital ou s installer à la Corbeille du cadeau? Possédez-vous déjà un des objets signé la Collection HSCM? Si ce n est pas déjà fait, passez à la boutique située dans le corridor de l entrée principale et procurez-vous un des objets, tels que des crayons, des sacs réutilisables, des gobelets pour le café, des gourdes d eau et plus encore. Portez fièrement les objets de la nouvelle collection et supportez la formation aux employés L Association des bénévoles et la Fondation de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal remettront l entièreté des bénéfices issues de la vente des articles de la Collection HSCM en vue d offrir des bourses de formation et de perfectionnement aux membres du personnel de l Hôpital. Venez faire l acquisition d un de ces objets disponibles seulement à la Corbeille du cadeau de l HSCM! L HSCM est maintenant sur LinkedIn! L HSCM compte parmi les premiers établissements de santé à avoir sa page carrière sur LinkedIn. En plus de la page carrière, nous avons une vitrine pour la Fondation. Visitez la page et informez vos amis et collègues des affichages de postes. Suivez, partagez et recommandez la page! Simulation du code orange Une réussite! Le 9 octobre dernier s est tenu un exercice de simulation d un code orange coordonné par l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal en collaboration avec l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, l Hôpital Jean-Talon du CSSS du Cœur-de-l Île et l Hôtel-Dieu du Centre hospitalier de l Université de Montréal (CHUM) et plusieurs autres partenaires. Le «CODE ORANGE» est le code internationalement reconnu lors d une catastrophe ou d un sinistre externe qui exige le transport massif de personnes vers les hôpitaux. Les quanrantes victimes présumées ont été héliportées à l HSCM et une trentaine d entre elles présentant une diversité de situations cliniques ont été admises à notre l Urgence, pendant que les activités normales se sont poursuivies. Félicitations à tous ceux et celles qui ont participé à la simulation! Surveillez l édition du mois de décembre pour plus de détails sur l événement!

3 3 Protégeons nos usagers de la grippe! Une mobilisation du personnel au Bloc opératoire Nathalie Paradis Coordonnatrice du Bloc opératoire Louise Mailloux Conseillère stratégique Céline Dunberry Infirmière clinicienne Service de santé et sécurité au travail Chaque année, au Québec, l influenza et ses complications entraînent entre et hospitalisations et causent plus de 1000 décès. Le virus peut rester infectieux jusqu à 5 minutes sur la peau, 8 à 12 heures sur le papier et la literie, quelques heures dans les sécrétions et jusqu à 48 heures sur des objets. Le virus se transmet par gouttelettes infectieuses, par contact direct avec les sécrétions du nez, mais aussi par contact indirect, soit avec des objets souillés d une personne infectée. La période de contagiosité s étend de 24 heures avant le début des symptômes et jusqu à 5 jours après! Les travailleurs de la santé plus à risque La vaccination contre l influenza est fortement recommandée pour tous les travailleurs de la santé. Par la nature même de leurs tâches, ils sont plus à risque d être en contact avec le virus de la grippe que la population en général. À l inverse, ils peuvent aussi transmettre la maladie aux personnes vulnérables. Afin de protéger la clientèle hospitalière, mais surtout les travailleurs de la santé, la Direction de la santé publique et Santé Canada recommandent une couverture vaccinale de 80 %. À l HSCM, voici les taux de couverture vaccinale des trois dernières années : % % % Quel taux atteindrons-nous cette année? Soyons optimistes et visons 60 %! À retenir Une vaccination de masse aura lieu à l Oasis le mercredi 5 novembre prochain. Vous pourrez également recevoir le vaccin lors des cliniques de vaccination qui sont offertes sur vos lieux de travail respectifs. À partir du lundi 3 novembre, le vaccin pourra être administré sans rendez-vous au Bureau de santé, puis sur demande tout au long de la période d activité grippale (à compter du 1 er décembre). En tout temps lors de la campagne, vous pouvez connaître les emplacements prévus pour la vaccination en composant le Soyez responsables, faites-vous vacciner! C est le 5 mai dernier, à l occasion de la Journée internationale du lavage des mains, que l équipe du Bloc opératoire a organisé une activité pour pratiquer l hygiène des mains dans ce milieu ultra aseptisé. En collaboration avec le Service de prévention des infections, les organisateurs ont préparé quelques épreuves intéressantes : Remplir un quiz sur les quatre moments importants où l hygiène des mains est primordiale et trouver l étape la plus souvent oubliée ; Faire un exercice pratique pour enfiler et retirer des gants ; Valider si le nettoyage des mains est conforme à l aide de la lampe à ultraviolet. Chaque participant a reçu une trousse pratique pour se rappeler notamment l importance de contrer les microbes, et un gel désinfectant en guise de remerciement. Le taux de participation de plus de 60 % indique que cette équipe s est mobilisée pour l événement! Bravo pour ce dynamisme! Projet pilote ERV Des résultats prometteurs en seulement quatre mois! Chantal Cloutier Chef du Service de prévention des infections Gilbert Pichette Officier de prévention des infections Le 7 mai dernier, débutait une gestion simplifiée de l ERV à l HSCM. Ce nouveau modèle à l essai pour six mois à pour but de maintenir un contrôle de la transmission de l ERV, réduire les transferts des patients dans l hôpital, accroître l accessibilité de nos lits et optimiser la qualité de nos soins et ce, dans un contexte de vétusté. L objectif de ce projet est de dégager du temps consacré à la gestion complexe du protocole provincial initial afin de l utiliser pour une meilleure gestion de l environnement, notamment la désinfection du petit matériel entre chaque usager; le nettoyage et la désinfection quotidienne des chambres, des zones communes sur les unités de soins et des toilettes communes une fois l heure. L hygiène des mains demeure tout de même la pierre angulaire de la prévention des infections. Quatre mois plus tard, nous pouvons constater des gains importants pour nos usagers : une diminution d environ 50 % du nombre de transferts, une diminution d au moins 50 % du nombre d isolement, une meilleure fluidité de mouvement tout en continuant la gestion de l ERV. Nous présenterons les résultats préliminaires de ce projet novateur à la Direction de la santé publique de Montréal en novembre prochain. Le succès de ce projet est tributaire de la participation et de la rigueur de tous. Continuons ensemble à offrir une qualité de soins pour nos usagers. Merci! BBQ de la rentrée 2014 Une occasion de remercier ses équipes! Jacqueline Breton Spécialiste en procédés administratifs Le traditionnel BBQ de la rentrée était de retour le 17 septembre dernier. Un événement unique dont l objectif était de souligner les efforts et le travail remarquable des membres du personnel. Les gestionnaires de l HSCM étaient invités à cuisiner et à servir les repas aux employés, le temps de cette journée. Des services de jour, de soir et de nuit ont été offerts au pavillon principal ainsi qu au pavillon Albert-Prévost pour un grand total de 2230 repas servis. L activité étant un moyen privilégié pour remercier et reconnaître le travail des employés, la participation de tous était essentielle pour y donner tout son sens! Nous remercions donc tous les participants de l activité. Campagne Entraide 2014 Oser changer le monde, un don à la fois! La campagne Entraide 2014 de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal prendra son envol le 27 octobre prochain pour une 9 e année! Dans le cadre de cette campagne annuelle, nous souhaitons amasser des fonds afin de venir en aide à des milliers de familles dans le besoin. Persuadé de la grande générosité et l altruisme de ses employés, l Hôpital du Sacré- Coeur de Montréal sollicitera votre collaboration afin que nous participions tous ensemble aux différentes activités qui seront mises en place par les organisateurs tout au long du mois de novembre. Encore cette année, le conteur Fred Pellerin, a accepté d être le porte-parole de cette campagne réservée exclusivement aux employés de l État. Nous vous remercions donc de participer avec nous à ce grand geste de solidarité et nous avons la certitude que grâce à vous, nous atteindrons notre objectif et que nous saurons Oser changer le monde, un don à la fois!

4 4 Partenariat de soins, Patient-partenaire et démarche d amélioration continue : l HSCM y croit! Réussir l accueil des nouvelles recrues en soins infirmiers, un travail d équipe! Anne Du Sablon Conseillère en soins infirmiers Direction des soins infirmiers et de la qualité des services Johanne Cournoyer Leader de collaboration en établissement et coordonnatrice HPS En janvier dernier, deux équipes de l HSCM ont débuté une démarche d amélioration continue (DAC) dans le cadre du projet de partenariat de soins. Ce projet, initié par le Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS) de l Université de Montréal, vise le développement et l amélioration des pratiques collaboratives entre les patients, leurs proches et l équipe clinique afin de favoriser l intégration des patients et de leurs proches comme partenaires de soin dans les équipes soignantes. Un comité d amélioration continue (CAC) a été formé en hémodialyse et un autre sur l Unité de courte durée en gériatrie. Chaque CAC est composé d intervenants de l unité (ergothérapeute, nutritionniste, infirmières, médecins, gestionnaires et autres) et de patients-partenaires qui sont des usagers ou des proches ayant bénéficié des services offerts par le milieu clinique. Un cycle de quatre rencontres, prévues sur une période d environ six mois, permet de réfléchir à l offre de soins actuelle, trouver des pistes d amélioration, choisir un objectif d amélioration qui fait consensus dans l équipe et travailler pour l atteindre. Différents moyens peuvent être choisis pour atteindre l objectif établi selon les forces et les préférences de l équipe. Chaque comité impliqué dans une DAC se voit désigner un leader de collaboration en établissement (LCE). Ce dernier est un intervenant clinicien, un gestionnaire, un intervenant de la ou d une autre direction. Il est reconnu pour ses qualités de communication, de collaboration et de leadership. Le temps nécessaire à ce projet varie ; le LCE aura besoin de quelques minutes à quelques heures par semaine selon l avancement des travaux. Tout au long de la démarche, le LCE veille à ce que le patient-partenaire participe activement et qu il contribue tant à l identification des problématiques qu à la formulation des objectifs et des cibles d amélioration. Le LCE encourage également la contribution de chacun des membres du comité. Lorsque l objectif d amélioration est convenu, le LCE, conjointement avec le tandem de gestion, élabore le plan d action qui sera soumis par la suite au CAC et en assure l actualisation au fil des réalisations. Joanie Renaud Conseillère en soins infirmiers - volet préceptorat Direction des soins infirmiers et de la qualité des services Cet été, nous avons accueilli à nouveau un nombre élevé de nouvelles recrues en soins infirmiers dans les différents services de l HSCM. De nombreuses préceptrices ont accompagné ces personnes afin qu elles s adaptent à leur milieu de pratique et qu elles réussissent dans leurs nouvelles fonctions. Nous tenons à souligner l implication de toutes les préceptrices car elles sont indispensables auprès de la relève. En effet, en tant que mentor, elles facilitent l intégration dans la profession et aident les nouvelles personnes embauchées dans le développement de leurs connaissances et de leur jugement clinique. Elles contribuent grandement à l amélioration de la qualité des soins et à la fidélisation du personnel infirmier. Toute l équipe de la Direction des soins infirmiers et de la qualité des services (DSIQS) vous remercie pour votre collaboration tout au long de la période estivale. Un merci tout spécial également aux équipes de soins pour l accueil et le soutien que vous avez offerts à notre relève. Nous souhaitons vous rappeler que si vous avez des questions en lien avec le suivi ou le soutien d un nouvel employé, vous pouvez communiquer en tout temps avec l équipe des conseillères en soins infirmiers de la DSIQS. Au plaisir de travailler avec vous! Le sourire : le meilleur remède! Des exemples concrets à l HSCM L équipe d hémodialyse a choisi de réaliser un sondage auprès d au moins 30 patients vus en hémodialyse ambulatoire, de compiler et d analyser les résultats afin de savoir si tous les besoins des usagers sont considérés et si le personnel répond bien à leurs questions. L équipe de gériatrie a choisi de son côté d améliorer la communication entre les intervenants, les patients et leurs proches. Les CAC sont enthousiastes face aux projets entrepris et les objectifs choisis seront bientôt atteints. Cet automne, un autre cycle débutera : un nouvel objectif sera établi, et nous continuerons d agir en partenariat pour améliorer la qualité de nos services. Vous ou un collègue êtes reconnu comme ayant des qualités de collaborateur et de communicateur? Vous ou un collègue souhaitez développer des compétences en partenariat de soins, croyez à l implication des patients pour améliorer l offre de soins et de services et êtes intéressés à devenir un leader en pratiques collaboratives (LCE)? C est ce que nous recherchons chez nos LCE! N hésitez pas à communiquer avec l une d entre nous si vous avez des questions ou pour vous impliquer! CAC : Comité d amélioration continue CPASS : Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé DAC : Démarche d amélioration continue LCE : Leader de collaboration en établissement PPS : Programme partenaire de soin Johanne Cournoyer, poste 2716 Anne Du Sablon, poste 2772 Abdelhamid Raji Service hygiène et salubrité Unité 3 e CF Étant préposé en hygiène et salubrité, après trois ans de travail à l Unité 3 e CF, j ai constaté que ce secteur est exemplaire grâce à ses employés dont le travail se complète. La majorité des infirmières, infirmiers et préposé(e)s ont beaucoup d humour et de cœur. J ai appris une chose très importante dans cette unité, en grand partie grâce aux usagers qui souffraient tout en gardant la bonne humeur et le sourire. Le sourire, c est le meilleur médicament Parmi le personnel qui commence la journée avec le sourire, il y a Suzie qui débute par les appels et Marie-Nicole, une préposée qui fait du bénévolat avant son quart de travail! Les fins de semaine, l unité est illuminée par une jeune préposée, Anne, qui débute les matins toujours en souriant malgré la fatigue de sa semaine passée au CÉGEP. La fin de semaine, la présence matinale des médecins m impressionne aussi, eux qui débutent leur journée par les visites aux usagers! Cette pratique donne l exemple à tout le personnel. Voici un poème libanais qui rend hommage à l importance de tous ces sourires. Souris! «Il a dit que le ciel est triste! Puis, il s assombrit J ai dit : il y a tellement d assombrissement dans le ciel, alors souris Il a dit : la jeunesse s éloigne J ai dit : aucun remord ne peut dompter cette jeunesse fugitive, alors souris Il a dit : celle qui fut le ciel de mon amour, et devenue dans la passion, l enfer de mes pensées, Elle a diffamé le pacte tandis que le cœur s est fait sienne, Comment alors pourrais-je sourire! J ai dit : si t étais dérivé comme elle, tu vivrais dans la tourmente Alors chante et souris!» Elia Abu Madi, , journaliste, poète, auditeur libanais

5 5 La numérisation des dossiers démarre! L application PS WEB Signer électroniquement des rapports transcrits de la dictée centrale À la suite de la réouverture des colonnes de services de laboratoires, l équipe OACIS poursuit ses activités de mise à jour et de déploiement auprès des équipes cliniques et médicales et ce, pendant la période automnale. En parallèle, des travaux en vue de la numérisation des dossiers des usagers sont en cours. Le dossier numérisé est à nos portes! Un premier pilotage est planifié cet automne dans les cliniques externes de la pneumologie en collaboration avec le Service des archives médicales. Ce pilotage inclut la révision des processus, la gestion du changement, le respect des préalables à la numérisation dont la refonte des formulaires et la prise de rendez-vous qui permettront la consultation du dossier numérisé. Par la même occasion, nous profiterons de ce moment pour mettre en place un éditeur de notes cliniques qui permettra, selon les besoins, la saisie électronique de formulaires disponibles en temps réel dans l application OACIS. Nous tenons à remercier les équipes du Service des archives médicales et du Programme de santé respiratoire qui ont accepté de relever ce défi clinique et technologique dans le but d optimiser l accès à l information. L équipe clinique OACIS Esther Bouffard Chef de secteur Service des archives médicales Ghislaine Laferrière Chargée de projet Service des ressources informatiques Depuis quelques mois, les applications de la dictée et de la transcription des dossiers des usagers ont bénéficié d une avancée technologique importante. En effet, l équipe de projet a mis en place un nouveau système de dictée centrale et de transcription plus convivial pour les utilisateurs et démontrant des barèmes de sécurité informatique plus élevés. Ces changements ont permis de standardiser les processus de travail. D ailleurs, certaines pratiques ont été optimisées dont l impression des rapports de nuit et l inscription automatique du médecin destinataire. Pilotage au Service de la pneumologie Pour compléter l implantation du système, un nouveau module a été introduit en projet-pilote dans le secteur de la pneumologie cet été. Il s agit de l application PS Web qui permet la signature électronique des médecins des rapports transcrits par les secrétaires. Cette application, entièrement web, permet la signature électronique et la consultation des rapports sur un navigateur web dès que ce dernier est disponible. Le médecin peut ainsi y relire le rapport et y apporter les corrections nécessaires, le tout en ligne sur le web. Le temps de traitement et la manipulation de rapports papier sont ainsi minimisés. Cette nouvelle méthode de fonctionnement a été éprouvée sur le réseau interne, en accès à distance, de même que sur les tablettes numériques. Ce processus a bien été reçu par les médecins, car ceci leur permet de consulter les dossiers où bon leur semble et au moment qui leur convient. Ils ont d ailleurs émis le désir d en poursuivre l utilisation à la suite du pilotage. D excellentes suggestions ont été apportées par les médecins et les secrétaires ayant participés au projet pilote pour optimiser ce module. Un merci tout spécial au Service de la pneumologie pour la collaboration manifestée pendant le pilotage qui fut une expérience enrichissante et concluante. Un anniversaire à souligner! Les 50 ans du Service de pédopsychiatrie Sylvaine De Plaen Pédopsychiatre Chef du Service de pédopsychiatrie Commotions cérébrales dans le sport Avancée majeure sur les effets à long terme Louis de Beaumont, neuropsychologue, chercheur au Centre de recherche de l HSCM et titulaire de la Chaire de recherche de l Université du Québec à Trois-Rivières en neurobiologie du traumatisme craniocérébral léger et son équipe ont identifié le lien entre le dommage répandu des structures permettant la propagation des influx nerveux, aussi appelé la matière blanche, et le déclin des fonctions motrices et cognitives chez les anciens athlètes sexagénaires ayant subi une commotion cérébrale au cours de leur vingtaine. Les athlètes commotionnés vivront les contrecoups plusieurs années plus tard, car à elle seule, la commotion cérébrale accentue le vieillissement prématuré du cerveau. De nouveaux outils plus puissants en neuroimagerie ont permis à Louis de Beaumont et son équipe de détecter les anomalies de la matière blanche résultant d une commotion cérébrale. Les données ont été recueillies auprès d anciens athlètes âgés entre 51 et 75 ans qui ne présentaient aucun problème de santé et qui avaient évolué dans les ligues universitaires de hockey et de football durant leurs études. Un meilleur avenir pour les athlètes commotionnés Pour les victimes de commotions cérébrales, il s agit d une belle nouvelle. Cette découverte pourrait mener à une solution pour freiner, voire même renverser le vieillissement prématuré de la matière blanche, qui est responsable du déclin prématuré du cerveau, et ainsi augmenter la qualité de vie des athlètes commotionnés. Déjà, Louis de Beaumont teste des programmes de stimulation du cerveau et des solutions pourraient également être développées. Si les scientifiques et les professionnels de la santé ont longtemps pensé que les problèmes vécus par les enfants étaient des petits problèmes, ce n est plus le cas actuellement. Grâce à la recherche, nous connaissons maintenant le poids des vécus infantiles répétés de négligence et d abus au niveau du développement du cerveau des jeunes enfants qui a des impacts significatifs au niveau de la capacité à réguler les émotions, l attention ainsi que le stress de façon plus générale. Ces mêmes chercheurs ont également démontré les conséquences des expériences précoces défavorables au niveau du développement ultérieur de diverses psychopathologies (dépression, troubles anxieux, abus de substances, etc.), ceci tant durant l enfance et l adolescence qu à l âge adulte. Dans ce contexte, le profil génétique et le support social demeurent à la fois des médiateurs importants de la réponse à l adversité précoce. Si une personne sur cinq sera affectée par des problèmes de santé mentale au cours de sa vie au Canada, 75 % des maladies mentales se manifestent avant l âge de 25 ans ; plus de 50 % des psychopathologies surviennent d ailleurs entre l âge de 11 et 25 ans. S occuper de la santé mentale de nos jeunes, ce n est donc pas un petit travail mais une grande responsabilité sociale! Dans le cadre de son cinquantième anniversaire, le Service de pédopsychiatrie convie toutes les personnes intéressées à une journée de réflexion consacrée aux enjeux contemporains de la pratique clinique psychothérapeutique auprès des enfants et des adolescents. L événement se déroulera le vendredi 7 novembre à l auditorium de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) de 8 h à 18 h. Le Dr Nagy Charles Bedwani, pédopsychiatre à l HSCM, s entretiendra avec d autres collègues conférenciers sur les enjeux contemporains des soins en pédopsychiatrie. Cette réflexion sera marquée par divers jalons, à savoir la reconnaissance de notre propre bagage historique en tant qu institution, l élaboration d une théorie psychodynamique intégrative du développement, la prise en compte de l apport des neurosciences à notre discipline ainsi que la considération des enjeux systémiques et culturels dans le travail auprès de familles particulièrement fragilisées et marginalisées. Pour clore la journée, nous présenterons une bouleversante pièce de théâtre abordant les effets du trauma précoce sur le développement de la personnalité ainsi que sa résolution grâce au travail psychothérapeutique. Ce colloque s adresse à tous les professionnels œuvrant dans le champ de la santé mentale de première ou deuxième ligne et intervenant auprès des enfants et de leurs familles.

6 6 Bénévoles recherchés Daniel Morin Chef du Service bénévolat et pastorale Direction des soins infirmiers et de la qualité des services Le Service bénévolat et pastorale est à la recherche de bénévoles pour un avant-midi ou un après-midi par semaine. Nous offrons le stationnement et le repas gratuitement! Plusieurs possibilités pour vous : - la Corbeille du cadeau ; - le comptoir Loto-Québec ; - le service du café en orthopédie ; - l accueil de la clientèle ; - les visites auprès des malades. Joignez-vous à une équipe dynamique et accueillante! Information : Daniel Morin, , poste 2596 Venez nous voir au local des bénévoles au 3 e étage près de la chapelle Bienvenue aux retraités! Deux technologistes médicales se méritent un prix d excellence! Stéphanie Dollé remporte un prix de vulgarisation scientifique L infirmière en soins intensifs Stéphanie Dollé a remporté l édition 2013 du concours de vulgarisation scientifique des fonds de la famille Michel Bergeron de l Université de Montréal grâce à son texte «Mourir en santé une autre perspective!» Pour consulter l excellent texte de madame Dollé, nous vous invitons à consulter le lien suivant : Félicitations! Clément Roy remporte le prix Excel-Cie-Art 2014, catégorie Approvisionnement Clément Roy, directeur adjoint, Logistique hospitalière et approvisionnements, à la Direction des ressources financières et des technologies de l information, s illustre en remportant le prix Excel-Cie-Art 2014, catégorie Approvisionnement pour l ensemble de ses réalisations à l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Regroupement réunissant des gestionnaires du domaine de l approvisionnement au Québec des secteurs public et privé, Excel-Cie-Art (excelcieart.com) remet chaque année des prix à ceux qui s illustrent dans l implantation de pratiques novatrices au sein de leur milieu de travail et leur rôle de chef de file dans leurs champs d activités respectifs. Rappelons que M. Roy est à l origine du vaste projet de révision de la logistique hospitalière et de réorganisation de la chaîne d approvisionnement à l HSCM, réalisé au cours des dernières années. Cette initiative a permis notamment d implanter le système de doubles-casiers, supporté par la technologie à radiofréquence (Logi-D), et utilisé dans les unités de soins pour commander les fournitures médicales. Il a également mis sur pied le commerce électronique avec les fournisseurs de l établissement pour renouveler et accélérer le processus de commandes, et a implanté la pneumatique. De plus, il a mis en place une équipe de transport centralisé des marchandises et une autre pour le transport des usagers. Plus récemment, il a piloté le projet de gestion écologique des besoins d impression et celui de l implantation du système de divertissement et d information aux chambres. Mireille Laberge Coordonatrice administrative du Laboratoire de biologie médicale Émilie Longpré et Maxime Daoust, tous deux technologistes médicaux à l HSCM ont mérité un prix lors du Congrès 2014 de l Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec. Émilie Longpré s est méritée le Prix Implication Relève 2014 qui est décerné annuellement à un jeune membre de l Ordre pour souligner son professionnalisme et son implication dans son milieu de travail, que ce soit par l enseignement, la mise sur pied de nouveaux projets et l aide à la formation. Madame Longpré est à l emploi de l HSCM depuis la fin de ses études, soit juin En avril dernier, elle a accepté d occuper le poste de chargée technique de sécurité transfusionnelle à la banque de sang. Maxime Daoust s est vu remettre le prix Mérite du Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ), regroupement des 45 ordres professionnels régis par le Code des professions du Québec. Cette distinction vise à reconnaître les réalisations d un professionnel et sa contribution au développement de la profession en lien avec les valeurs du système professionnel québécois. Monsieur Daoust est à l emploi de l HSCM depuis la fin de ses études, soit juin Depuis décembre 2013, il occupe le poste d assistant-chef en hématologie-banque de sang. Nous sommes très fiers pour Émilie et Maxime! Félicitations! Mélanie Bérubé au comité de travail de l INESSS et de l Ontario Neurotrauma Foundation Nous avons le plaisir de vous annoncer que Mme Mélanie Bérubé, conseillère clinicienne en soins infirmiers en orthopédie et en traumatologie ainsi que coordonnatrice de la recherche en soins infirmiers, a été nommée pour représenter le volet soins infirmiers au comité de travail de l Institut national d excellence en santé et services sociaux (INESSS) et de l Ontario Neurotrauma Foundation (ONF). Ce comité servira à développer et adapter un guide de pratique clinique à l intention des cliniciens et gestionnaires oeuvrant auprès de la clientèle ayant un traumatisme craniocérébral modéré ou grave (TCCMG). Félicitations! Nouvelle accréditation universitaire de l Unité de médecine familiale pour la formation des étudiants en pharmacie Un pharmacien reçoit le prix Hélène-Viel-Stonebanks Emmanuel Bebawi, maintenant pharmacien à l Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal (HSCM), s est vu décerné le prix Hélène- Viel-Stonebanks attribué par la Faculté de pharmacie de l Université de Montréal dans le cadre de sa maîtrise en pharmacothérapie avancée effectuée au sein de notre établissement. Ce prix met en lumière son souci de prodiguer des soins pharmaceutiques de grande qualité tout en démontrant des habiletés et des aptitudes exceptionnelles en communication et une empathie envers ses patients qui dépasse les attentes du programme. Toutes nos félicitations à Emmanuel! Nous avons le plaisir de vous annoncer que notre Unité de médecine familiale (UMF) a obtenu officiellement du comité d agrément des stages en soins pharmaceutiques de la Faculté de pharmacie de l Université de Montréal, le 11 juin dernier, un agrément d une durée de deux ans pour offrir les stages ambulatoires des programmes de Maîtrise en pharmacothérapie avancée, de Doctorat de premier cycle et de Qualification en pharmacie. L UMF a déjà accueilli ses premiers étudiants en mai dernier. Les évaluateurs et les membres du comité d agrément ont notamment tenu à souligner l engagement de l équipe de pharmaciens et de l équipe multidisciplinaire dans la formation des étudiants et résidents et leur volonté de parfaire leurs connaissances. Ils ont également noté que notre UMF, installée en 2011 dans de nouveaux locaux multifonctionnels favorisant l interdisciplinarité, représente un milieu propice à l enseignement, ce qui met grandement à contribution les connaissances et les compétences des pharmaciens, tout en leur donnant un rôle clinique apprécié de toute l équipe. Félicitation à tous les intervenants de l Unité de médecine familiale et du Département de pharmacie pour l obtention de cette accréditation!

7 7 À la Fondation de l'hscm... La loterie Célébrez la vie! est de retour : l Italie vous attend Virginie Beauchamp Directrice des événements Vous pourriez visiter le meilleur de l Italie avec le retour de la loterie Célébrez la vie! Procurez-vous un billet parmi les 1000 disponibles au coût de 100 $ dès maintenant en composant le ou sur le site Internet de la Fondation au fondationhscm.org. Vous courez ainsi la chance de gagner un luxueux voyage pour deux personnes d une valeur de $ (aussi échangeable pour un crédit-voyage de $ ou $ en argent). Le voyage planifié par notre partenaire Voyages CAA-Québec comprend 16 jours et 14 nuits en Italie, les vols en classe affaires, l hébergement dans des hôtels cinq étoiles dont plusieurs Relais et Châteaux, une soirée à la Scala de Milan pour le ballet Roméo et Juliette, une journée au volant d une Ferrari, une visite d un musée, un séjour en Toscane avec dégustation de vin et cours de cuisine, une escapade de trois nuits à bord d un yacht privé (escales à Naples, Capri, Sicile) et une visite de Venise, Rome et Sorrento. Le tirage du prix s effectuera le jeudi 30 octobre 2014 à 22 heures, à l hôtel Sheraton Laval dans le cadre du Gala des Émilie de la Fondation de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Les règlements officiels du tirage sont disponibles au bureau de la Fondation et sur le site Internet fondationhscm.org. Nous célébrons la réputation que nous nous sommes bâtie Bâtir demain, quel thème inspirant pour notre édition 2014 du Gala des Émilie. L Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et sa Fondation sont fin prêts à entreprendre la rénovation des unités de soins et l important projet de construction de l aile avant Est (construction du Centre intégré de traumatologie et de l Unité mère-enfant ainsi que le déménagement de l endoscopie). Il ne reste que la confirmation du réseau de la santé pour amorcer ce grand chantier. Venez célébrer avec nous ce grand vent de changement qui permettra d améliorer les soins aux usagers! Que diriez-vous d apporter votre contribution et faire en sorte que l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal puisse accroître son expertise dans des domaines tels que la traumatologie, la santé cardiovasculaire, la santé respiratoire et la santé mentale? Tout en posant un grand geste de générosité, venez déguster un mémorable repas, danser au son du réputé orchestre The Showmen, échanger avec des gens influents du milieu des affaires et de la santé et applaudir nos lauréats du Gala des Émilie. Il est possible de former des tables de 10 invités. Vous rencontrerez à ce Gala: nos coprésidents d honneur, Mme Diane Giard, première vice-présidente à la direction, Particuliers et Entreprises de la Banque Nationale et M. François Castonguay, président et chef de la direction du Groupe Uniprix ainsi que nos lauréats, le Dr Jacques Monday, membre du Service de médecine psychosomatique et de consultation liaison du Département de psychiatrie de l HSCM, choisi par le conseil des médecins, dentistes et pharmaciens de l HSCM et Mme Michèle Tremblay, chef de l Unité des soins intensifs intermédiaires de l HSCM, choisie par la haute direction de l HSCM. On vous attend en grand nombre! Les billets sont disponibles sur le site galadesemilie.org. Une belle participation des employés au Défi doués pour bouger L équipe de la Fondation désire remercier le directeur général de l Hôpital du Marie-Andrée Pambrun Coordonnatrice aux événements Sacré-Cœur de Montréal, le Dr Pierre Gfeller, et tous ceux et celles qui ont participé au Défi doués pour bouger! qui a eu lieu le dimanche 14 septembre dernier, au parc Beauséjour de l arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. L événement qui se voulait une occasion de se réunir et de promouvoir la santé avait pour but premier d amasser des fonds pour le Centre de réadaptation cardiorespiratoire Jean-Jacques-Gauthier. Grâce aux contributions des participants qui se sont fait commanditer et des dons qu ils ont effectués, il a été possible d amasser plus de $. Cette activité a été organisée conjointement par la Fondation et les équipes des programmes de santé cardiovasculaire et respiratoire de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Merci à tous les employés qui ont formé des équipes et qui ont mobilisé les membres de leurs familles et leurs proches. De l animation pour les enfants, des jeux gonflables, une épluchette de maïs et bien d autres surprises ont mis de l ambiance dans cette journée. Une nouvelle épreuve a été présentée soit le parcours à obstacles de Come and train. Aussi, pour une première fois, les participants ont eu l occasion d essayer le rigolo Sumo Soccer. Plus de $ pour les projets prioritaires de l Hôpital L Omnium de golf de la Fondation de Marie Grenon l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal a Directrice des communications eu lieu le mardi 17 juin, au Club de Golf Saint-Raphaël de l Île-Bizard. Grâce à la contribution du parrain d honneur de l événement M. Louis St-Laurent, président du Groupe Master, et de nombreux partenaires, il a été possible de récolter la somme de $ qui sera versée à l Hôpital pour des projets jugés prioritaires. «Je suis en mesure de comprendre l importance de soutenir les activités de la Fondation qui a pour mission d appuyer les projets prioritaires de l Hôpital. Je suis personnellement suivi depuis quelques années par l équipe de cardiologie de l établissement et je suis à même de constater l expertise développée, particulièrement dans ce domaine.», a indiqué le parrain d honneur de l événement, Louis St-Laurent.

8 8 Nominations Adelaïde De Melo Directrice Julie Godin Chef de Service intérimaire en formation et développement Stéphanie Bonaventure Conseillère en développement des ressources humaines Dominic Labranche Coordonnateur clinico-administratif Programme de chirurgie et traumatologie Véronique Gagnon Spécialiste en procédés administratifs Dany Fortin Coordonnateur intérimaire du Programme de traumatologie Serge Morissette Conseiller en relations de travail Liette Marien Chef de l Unité 4 e H, chef intérimaire de la médecine de jour, de la clinique externe de médecine et de la chirurgie d un jour Éric Lebreux Chef de l Unité des soins intensifs Marie-Théoline Nérestant Chef de l Unité 3 e D Marlène Kasparian Chef-Clinique hémato-oncologie /CRID/Secrétariat hémato-onco intérimaire Mélanie Gallant Chef de l Unité 4 e AC intérimaire Nancy Malenfant Chef d Unité 3 e AC intérimaire Sébastien Montpetit Chef de secteur intérimaire - Entreposage et réception de marchandise Direction des services techniques et du génie biomédical Christine Racette Coordonnatrice administrative intérimaire en Imagerie médicale et Chef du Service social PP et PAP Hélène Labelle Coordonnatrice d activités de soir Louise Messier Chef de l Unité 2 e C, clinique externe de chirurgie et d orthopédie et clinique externe d ORL et d ophtalmologie intérimaire Fernando Scattolin Chef de Service du fonctionnement et des installations matérielles (secteur mécanique) Direction des services techniques et du génie biomédical Lucie Lessard Chef de l Unité 4 e F intérimaire Caroline Brunet Conseillère en gestion de matériel Sylvie Marcil Coordonnatrice intérimaire des Services de la dotation, avantages sociaux, PMO, activités de la liste de rappel et les activités de remplacement Nicole Dupont Adjointe intérimaire Direction de la santé mentale Pierre Froment Chef de Service intérimaire - Entreposage et réception de marchandise Direction des services techniques et du génie biomédical POUR EXPOSER AU SALON DES ARTISANS LE JEUDI 27 NOVEMBRE PROCHAIN Quelques tables demeurent disponibles. Le coût est de 50 $ pour les membres du personnel et leurs familles. Pour les artisans sans lien direct avec l établissement le coût est de 100 $. Pour de plus amples informations, nous vous prions de contacter le Service du bénévolat et pastorale au poste Cette activité de financement, dont les profits serviront à l achat d équipements spécialisés, est réalisée en collaboration avec l Association des bénévoles de l HSCM. Un mot de l Association des bénévoles Le temps des Fêtes approche à grand pas, surveillez nos activités! France Riaux Bénévole Membre du C.A. de l Association des bénévoles HSCM Le Salon des artisans se tiendra à l auditorium Émilie-Gamelin et à l entrée des médecins, le jeudi 27 novembre de 8 h à 17 h 30. Une belle occasion de préparer vos cadeaux du temps des Fêtes. L originalité et la créativité seront au rendez-vous! Nos délicieux gâteaux aux fruits seront en vente à la Corbeille du cadeau située à l entrée principale, dès la première semaine de novembre et se poursuivra les jeudis 20 novembre et 11 décembre, à l entrée principale de 9 h à 12 h. Les profits sont destinés au Service de loisirs du pavillon Albert-Prévost. La vente annuelle des poinsettias et des petites surprises se tiendra le mercredi 3 décembre à l entrée des médecins (7 h 30 à 10 h ), l entrée principale (7 h 30 à 15 h ) et à la cafétéria (11 h à 13 h 30). Nous serons heureux de vous accueillir dans une ambiance chaleureuse et réjouissante. Nous tenons à vous préciser que votre générosité nous permettra de répondre à des besoins essentiels pour le bien-être des usagers. Nous tenons à souligner qu un don de $ a été accordé par la Fondation de l HSCM à l Association des bénévoles. Ce montant servira à améliorer le local d admission des patients et rendre l Unité 3 e D (gériatrie), nouvellement rénovée, plus conviviale pour les usagers et leurs proches. Les bénévoles vous remercient de votre soutien lors de nos activité de financements! Vous rêvez d acheter une maison? À La Capitale, nous pouvons vous aider à réaliser votre rêve Profitez de la flexibilité et de la variété des produits hypothécaires de La Capitale, et devenez propriétaire en toute simplicité. Assurances vie et invalidité Prêts hypothécaires 1 Assurance crédit hypothécaire Prêt REER-RAP Assurance habitation Pour bâtir, protéger et valoriser votre patrimoine financier, communiquez avec nous dès maintenant. Audrey Lamothe, B.A.A. Romero Baguidy Conseillère en sécurité financière 2 Agent en assurance de dommages 3 HSCM, bureau F0059 : Prêts avantageux et conseils judicieux 1. Par l intermédiaire d un conseiller en financement hypothécaire de La Capitale. 2. Pour le compte de Services financiers Lamothe inc., cabinet en assurance de personnes partenaire de La Capitale services conseils inc., cabinet de services financiers 3. Pour le compte de Assurances Pierre et Baguidy, cabinet en assurance de dommages affilié à La Capitale assurances générales inc., cabinet en assurance de dommages Vous pourriez économiser plus grâce aux tarifs de groupe préférentiels. Chez TD Assurance, nous sommes conscients du temps et des efforts que vous avez investis pour arriver là où vous êtes. C est pourquoi, en tant qu employé de l Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, vous bénéficiez de tarifs de groupe préférentiels et de divers autres rabais grâce au programme TD Assurance Meloche Monnex. Mieux encore, vous obtiendrez un service personnalisé et une protection adaptée à vos besoins. Découvrez combien vous pourriez économiser. Demandez une soumission au ou visitez hscm.tdassurance.com Le programme TD Assurance Meloche Monnex est souscrit par PRIMMUM COMPAGNIE D ASSURANCE. Il est distribué par Meloche Monnex assurance et services financiers inc. au Québec et par Agence Directe TD Assurance Inc. ailleurs au Canada. Notre adresse au Québec : 50, Place Crémazie, Montréal (Québec) H2P 1B6. En raison des lois provinciales, notre programme d assurances auto et véhicules récréatifs n est pas offert en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan. MD Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion. Projet : Annonce MMI 2014 Client : TD Assurance Dossier # : 24-MM _TDI.FR hscm (9.875x2) Province : Québec Publication : Intercom Format : 9.875x2 Couleur : Quad Épreuve # : 1 Date de tombée :?/09/2014 Graphiste : Marie-Josée Proulx

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00. Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal

Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00. Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal Biographies Atelier A Enjeux et tendances en philanthropie - 5 novembre à 10 h 00 Caroline Bergeron, responsable de programmes à l Université de Montréal Boursière McConnell en philanthropie en 1994, Rising

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal Fondation Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h Marché Bonsecours de Montréal LE CSSS JEANNE-MANCE COPRÉSIDENTS D HONNEUR Madame

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS Note au lecteur : le premier document concernant les droits et responsabilités des patients a été adopté par le Conseil d administration

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite.

Soyez déjà assurés de notre totale collaboration pour que l implantation de ce nouveau plan d action en santé mentale soit une réussite. COMMENTAIRES DE L ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION ET DES PSYCHOÉDUCATEURS ET PSYCHOÉDUCATRICES DU QUÉBEC SUITE À LA CONSULTATION DU MSSS SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2005-2008

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet.

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet. Infos de chez-nous! Juin 2013 Sommaire 1-Gala Reconnaissance -Années de fidélité 2-Des gens de chez-nous -Page centrale: Photos 3-Fête des bénévoles -Anniversaires du mois -Promotion 4-Recrutement -Formation

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS : 2535 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf.

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. L INFIRMIÈRE D HIER À. . AUJOURD HUI OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Bulletin de nouvelles du CSSS du Sud-Ouest Verdun

Bulletin de nouvelles du CSSS du Sud-Ouest Verdun MOT DE LA DIRECTION L Hôpital de Verdun se modernise! Je suis très heureuse d annoncer que l Hôpital de Verdun sera le théâtre de quatre projets de rénovation totalisant 11 millions de dollars. Ces projets

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

Un hôpital accueillant et apprenant

Un hôpital accueillant et apprenant Un hôpital accueillant et apprenant Un modèle novateur d intégration et de soutien de la pratique clinique chez les jeunes infirmières Mots-clés : Encadrement clinique Changement de culture Performance

Plus en détail

Le 19 novembre 2014 au Windsor

Le 19 novembre 2014 au Windsor Le 19 novembre 2014 au Windsor E N L U M I È R E S 13 e soirée-bénéfice de la Fondation E N L U M I È R E S Déroulement de la soirée 18H Accueil Service de valet Tapis rouge Cocktail de bienvenue Animation

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées

Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Bilan 2014-2015 et plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées Plan d action 2015-2016 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec 1 Page 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Introduction

Plus en détail

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1

Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Bilan 2012-2013 et plan d action 2013-2014 à l égard des personnes handicapées de Loto-Québec Plan d action à l égard des personnes handicapées 2013-2014 1 Table des matières 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.

Plus en détail

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «De New York à Lac-Mégantic : accompagner le rétablissement de la communauté après un sinistre» dans le cadre des 18 es Journées

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS TENUE LE JEUDI 26 FÉVRIER 2009 À 18 HEURES PRÉSENCES : ABSENCES : PERSONNES-

Plus en détail

Une rencontre en deux parties. Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h)

Une rencontre en deux parties. Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h) Une rencontre en deux parties Présentation des grands dossiers (environ 1 h 30) Vos questions (environ 1 h) Les grands dossiers Loi 41 ATP Spécialisation Pénuries de médicaments Révision du Code de déontologie

Plus en détail

Lundi le 17 août 2015

Lundi le 17 août 2015 Mot du présentateur de Le Groupe Cheïkha, propriétaire des boutiques Georges Rech, Cheïkha L Intemporelle et Josée Laurent, est fier de présenter le tournoi de golf «Le Filles Open» qui se tiendra le lundi

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

virée voitures de rêve

virée voitures de rêve Virez pour la cause virée voitures de rêve Édition 2014 Samedi 13 septembre Plan de commandite Le CHU de Québec et sa Fondation Le CHU de Québec est le plus important centre de soins spécialisés et ultra-spécialisés

Plus en détail

Du «Savoir» à l Apprenant

Du «Savoir» à l Apprenant 1 UNE TRANSFORMATION DES SERVICES AXÉE SUR LE RÉTABLISSEMENT ET LA PLEINE CITOYENNETÉ Du «Savoir» à l Apprenant XVIIe Colloque 10 au 12 novembre 2014 Au Fairmont le Reine Élizabeth de Montréal PRÉSENTATION

Plus en détail

M. Daniel Messier Secrétaire Mme Rinda Hartner Mme Ginette Labbé Mme Liza O Doherty Mme Line Lefebvre Mme Chantal Fortin

M. Daniel Messier Secrétaire Mme Rinda Hartner Mme Ginette Labbé Mme Liza O Doherty Mme Line Lefebvre Mme Chantal Fortin PROCÈS-VERBAL DE LA 23 e RÉUNION DE LA COMMISSION INFIRMIÈRE RÉGIONALE DE L A- GENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL, TENUE LE MERCREDI 18 SEPTEMBRE 2013 À 13h30, SALLE 422, AU SIÈGE SOCIAL

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 En 2015, avec 1122 inscriptions, dont une délégation internationale de 54 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme à nouveau son titre de rendez-vous

Plus en détail

Les Programmes Clientèles. L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002

Les Programmes Clientèles. L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002 TESTING! Les Programmes Clientèles L expérience du département de Médecine Hôpital Maisonneuve-Rosemont Alain Beaupré, md 19/03/2002 Plan Historique Création des programmes clientèles Gestion classique

Plus en détail

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique

Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique 11 juin 2010 Une structure innovatrice dans un CHU pour favoriser l application des connaissances et une meilleure gouvernance clinique DOLORÈS LEPAGE-SAVARY Directrice de l évaluation, de la qualité,

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Naissance d un nouveau type d établissement, les CIUSSS

Naissance d un nouveau type d établissement, les CIUSSS À ne pas manquer le théâtre au service d une bonne cause p. 2 Février 2015 Numéro 163 une clinique nommée en l honneur de son fondateur p. 5 les professionnels de l Hscm remportent des prix! p. 8 Le journal

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau INFO CIUSSS de la Capitale-Nationale Bulletin d information Dans ce numéro - Rencontres dans les régions de Charlevoix et Portneuf - Recrutement de cadres supérieurs. Bilan des travaux en cours - Budget

Plus en détail

Édition souvenir. Encore une fois : merci! Vous pouvez être fiers!

Édition souvenir. Encore une fois : merci! Vous pouvez être fiers! Bulletin d information des intervenants du CSSS du Sud de Lanaudière volume 10 numéro 4 mars 2015 Édition souvenir Vous pouvez être fiers! En tant que présidente du conseil d administration, depuis huit

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 SPARTIATES FOOTBALL TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 MOT DU PRÉSIDENT D HONNEUR C est avec grand plaisir que je m associe

Plus en détail

Le personnel infirmier, toujours à vos côtés.

Le personnel infirmier, toujours à vos côtés. TEXTE PUBLICITAIRE A19 Un personnel unique et attentif Le personnel infirmier, toujours à vos côtés. C est sous ce thème rappelant l importance du rôle que jouent les infirmières et les infirmiers dans

Plus en détail

Université de Moncton à l horizon

Université de Moncton à l horizon Université de Moncton à l horizon Organisée par la conseillère en orientation, Mme Manon et l agent de liaison de l UdeM Université de Moncton Écoles Carrefour de l Acadie et Abbey-Landry : Le mardi 5

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

310$ avant le 24 février*

310$ avant le 24 février* 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec Rabais 1 er Sommet Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics allant jusqu à 310$ avant le 24 février* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement

Plus en détail

Service Budgétaire Populaire de La Baie et du Bas-Saguenay. Le Service Budgétaire PoPuLaire au Service de La population

Service Budgétaire Populaire de La Baie et du Bas-Saguenay. Le Service Budgétaire PoPuLaire au Service de La population No. 6 oct. 2011 Le Service Budgétaire PoPuLaire au Service de La population Réouverture du bureau Depuis le 6 septembre dernier, les bureaux du Service Budgétaire Populaire de La Baie et du Bas- Saguenay

Plus en détail

DES SOINS À LEUR MEILLEUR UN PROJET DE 20 MILLIONS DE DOLLARS

DES SOINS À LEUR MEILLEUR UN PROJET DE 20 MILLIONS DE DOLLARS 24 7 365 DES SOINS À LEUR MEILLEUR UN PROJET DE 20 MILLIONS DE DOLLARS MULDER CENTR E DE TR AUM ATOLOGIE + CHIRURGIE THOR ACIQUE CENTR E D E XCELLENCE + SCIENCES INFIR MIÈR ES R ECHERCHE + SANTÉ MENTALE

Plus en détail

Organigrammes Révisé en février 2012

Organigrammes Révisé en février 2012 Hôpital de Mont-Laurier 2561, ch. de la Lièvre Sud Mont-Laurier QC J9L 3G3 Centre de services de Rivière-Rouge 1525, rue l Annonciation Nord Rivière-Rouge QC J0T 1T0 Organigrammes Révisé en février 2012

Plus en détail

Olivier Léger-Leduc Coordonnateur aux événements majeurs Association pulmonaire du Québec (514) 287-7400 p. 223 olivier.leger-leduc@pq.poumon.

Olivier Léger-Leduc Coordonnateur aux événements majeurs Association pulmonaire du Québec (514) 287-7400 p. 223 olivier.leger-leduc@pq.poumon. Partenariat Montréal, le 31 mai 2011 Comité organisateur TRIATHLON 2011 Monsieur Pierre Lafond Courtier Immobilier Bouchard Parent Associés Monsieur Marc Lachance Vice-président Adelson & associés Madame

Plus en détail

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ McGILL MÉMOIRE Réduire pour mieux grandir Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles De l agglomération de Montréal 2008-2012 4 juin 2008 Centre universitaire

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 3 201 201

RAPPORT ANNUEL 3 201 201 RAPPORT ANNUEL 2013 2014 Vision Le Centre de santé Saint-Boniface est reconnu pour sa prestation de services de santé primaires innovateurs qui favorisent la santé et le bien-être de sa communauté. Mission

Plus en détail

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015 DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE CENTRE INTÉGRÉ UNIVERSITAIRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE ACTIVITÉ GRIPPALE ET BILAN DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION, SAISON 2014-2015 ACTIVITÉ GRIPPALE

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits

RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits RAPPORT ANNUEL sur l application de la procédure d examen des plaintes, la satisfaction des usagers et le respect de leurs droits 2013 2014 Préparé par Hélène Béland Commissaire locale aux plaintes et

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Charte des compétences Basées sur les perspectives de la profession d infirmière Comité consultatif du Conseil des infirmières et infirmiers

Charte des compétences Basées sur les perspectives de la profession d infirmière Comité consultatif du Conseil des infirmières et infirmiers Annexe III Charte des compétences des infirmières Charte des compétences Basées sur les perspectives de la profession d infirmière Comité consultatif du Conseil des infirmières et infirmiers Juin 2006

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» GUIDE D ACCUEIL Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» 2015 Ce guide a été conçu afin de rendre votre épisode d hospitalisation plus agréable et vous aider à mieux connaître les soins

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES RAPPORT ANNUEL COMITÉ DE GESTION DES RISQUES 2013-2014 RÉDIGÉ PAR : Patricia McDougall, Présidente du comité de gestion des risques Avec la collaboration de : Karine Girard, adjointe à la qualité et à

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par Tendances et meilleures pratiques Présenté par Mot de la présidente Chers participants, Bienvenue à cette troisième édition du Colloque Gestion et Ressources Humaines! Depuis ses tout débuts, Colloquium

Plus en détail

La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents

La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents La Maison du Sacré-Cœur, Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) accueille 110 résidents LA CHAPELLE 1 L organisation administrative : Organes décisionnels : La Présidente

Plus en détail

DISTRICT OUEST DU QUÉBEC 2012-2013 COMITÉS ADMINISTRATIFS

DISTRICT OUEST DU QUÉBEC 2012-2013 COMITÉS ADMINISTRATIFS DISTRICT OUEST DU QUÉBEC 2012-2013 COMITÉS ADMINISTRATIFS ASSEMBLÉES & CONGRÈS Gérard Bourcier Résidence : 450-436-3095 Cellulaire : 450-516-0217 gérard.jocelyne@videotron.ca Avant ou après le souper Planifie

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic

Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic Techniques d archives médicales* au Collège Ahuntsic *Présentation inspirée des documents Power point réalisés par mesdames Manon Brière, Nicole Dufresne et Andrée Dubreuil 2010-2011, adaptée par Lysann

Plus en détail

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité :

Sur proposition de M. David Thérien, dûment appuyée par Dr Marc Desjardins, l ordre du jour suivant est adopté à l unanimité : PROCÈS-VERBAL DE LA QUARANTE-NEUVIÈME (49 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 23 SEPTEMBRE 2008 À 19 H 00 À

Plus en détail

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication Distance linguistique et soins de qualité dans une perspective d équité: Concilier une diversité d enjeux Bilkis Vissandjee *, Université de Montréal Alex Battaglini, CSSS Bordeaux-CartiervilleSaint-Laurent

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

bienvenue à l hôpital de la providence

bienvenue à l hôpital de la providence bienvenue à l hôpital de la providence au service de tous les neuchâtelois depuis plus de 150 ans Bienvenue Votre arrivée à l Hôpital S informer, communiquer, lire Vos soins A l heure des visites Les plaisirs

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers Règle de soins infirmiers Objet : Évaluation de la douleur RSI- Référence à un protocole : oui non Date de mise en vigueur : Date de révision : 8--5 Professionnels visés: L ensemble des infirmières et

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics

1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec 2 POUR 1 1 ER SOMMET Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics pour les membres du CCMP* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement aux besoins

Plus en détail

Politique de gestion et d intégration de l art monumental dans les parcs, espaces verts et lieux publics. Procédures d application

Politique de gestion et d intégration de l art monumental dans les parcs, espaces verts et lieux publics. Procédures d application Politique de gestion et d intégration de l art monumental dans les parcs, espaces verts et lieux publics Procédures d application Septembre 2008 Rédaction : Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu Service des

Plus en détail

Madame Anita HAMON, conseillère municipale représentant le Maire du Quillio

Madame Anita HAMON, conseillère municipale représentant le Maire du Quillio COMPTE-RENDU REUNION du CONSEIL de la VIE SOCIALE Le 3 juillet 2014 à 15h, les membres du Conseil de la Vie Sociale de l établissement se sont réunis à la maison de retraite. Etaient présents : Madame

Plus en détail

Témoignages 2013-2014

Témoignages 2013-2014 Témoignages 2013-2014 Banque alimentaire Memphrémagog Inc. «Tous les membres s associent à moi afin de vous exprimer notre gratitude pour votre beau geste de générosité. En 2013-2014, plus de 10 000 repas

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail