TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle."

Transcription

1 TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation du TP Principe On étudie un corps supposé ponctuel, de masse, qui se déplace sur une circonférence à rayon constant et à vitesse angulaire constante. On cherche à mesurer la force centrifuge qui s exerce sur le corps à l aide d un dynamomètre en fonction de trois autres paramètres mesurables: la masse du corps qui tourne, le rayon de rotation et la vitesse angulaire. Étude Comme les trois paramètres cités précédemment font varier la force centrifuge, on étudie l influence de chacun séparément : 1. Étude de l influence de la masse du corps, le rayon et la vitesse angulaire étant constants ; 2. Étude de l influence du rayon, la masse du corps et la vitesse angulaire étant constants ; 3. Étude de l influence de la vitesse angulaire, la masse du corps et le rayon étant constants. Vidéo de présentation de l'ensemble du TP

2 2 Un peu de théorie 2.1 Schéma de principe Soit un point M de masse en rotation uniforme à la vitesse angulaire (= vitesse de rotation) notée, autour d un axe fixe O. Le point H est la projection orthogonale du point M sur l axe de rotation O. La rotation se fait toujours dans le même plan et la distance à l axe est constante.on néglige les frottements: le mouvement de M est donc circulaire uniforme. Figure 1 - Point M en rotation uniforme autour d'un axe fixe 2.2 Application du principe fondamental de la dynamique (PFD) dans le référentiel du laboratoire Dans le référentiel du laboratoire (lié à O par exemple), supposé galiléen, le poids et la réaction du support se compensent, ainsi: En effet, est la force d inertie d entraînement, c est une force virtuelle puisqu elle n existe que dans un référentiel donné (le référentiel en rotation, lié à M). 2.3 Base de Frenet et expression de La rotation étant uniforme, (avec la vitesse angulaire et ) et on peut écrire :

3 Ainsi le PFD devient : 2.4 Et dans le référentiel tournant? Dans le référentiel lié à M, le poids et la réaction du support se compensent toujours, mais la force d inertie d entraînement vient "s ajouter" à la force.ainsi, et se compensent et on peut parler d équilibre dans le référentiel tournant. Nous allons donc mesurer dans ce TP la force d inertie d entraînement (appelée aussi force centrifuge) par l intermédiaire de la force, puisqu elles sont égales en valeur absolue. 3 Présentation du matériel et précautions 3.1 Le montage Montage global et détails

4 Figure 2 - Montage d'étude de la force centrifuge avant toute rotation, vérifier que l extrémité du bras en rotation passe bien à travers le faisceau de la porte optique, sans la toucher. vérifier que la courroie reliant le moteur au bras est correctement tendue et positionnée aux bons endroits. vérifier la mise en place du chariot sur le bras et la position du fil sur les différentes poulies entre le chariot et le dynamomètre. 3.2 Mesures des différents paramètres Mesure de la masse du chariot en rotation Chariot et masses marquées Cette masse comprend la masse du chariot seul additionnée de différentes masses marquées. Mesure du rayon de rotation Dispositif de mesure du rayon de rotation On utilisera la règle horizontale située en haut du montage. Pour mesurer le rayon, on ajoute deux distances:

5 la première distance est égale à la différence de positions indiquées par le repère rouge: la première position correspond à l état "au repos", la deuxième position correspond à l état "en rotation". la deuxième distance est une distance fixe mesurée entre l axe de rotation et le centre d inertie du chariot lorsqu il est en butée au plus près de l axe de rotation. Le réglage du rayon se fait en déplaçant verticalement le dynamomètre ce qui a pour effet de donner plus ou moins de mou au chariot qui peut alors s avancer sur le bras en rotation. Mesure de la vitesse angulaire de rotation Chronomètre et porte optique Elle est obtenue à l aide de la période de rotation mesurée par la porte optique et le chronomètre. On rappelle que. Cette vitesse est réglable grâce au moteur, elle s exprime en. Mesure de la force centrifuge Dynamomètre La mesure se lit directement sur le dynamomètre qu il faudra mettre à zéro avant toute manipulation: Lorsque le fil n est pas tendu, qu il n y a pas de rotation, le dynamomètre doit indiquer zéro. 4 Mesures et exploitation Généralités Avant chaque mesure, on s assure de la bonne place de tous les éléments du montage et de la mise à zéro du dynamomètre. On lance la rotation du moteur, on attend quelques tours pour le régime permanent s établisse, puis on procède à la mesure à proprement parlé. On ne laissera pas trop tourner le moteur dans le même sens (torsion du fil), et on changera régulièrement le sens de rotation du moteur. TRÈS IMPORTANT Pour que les résultats soit optimum, il faut utiliser toute l'échelle du dynamomètre (la plus grande force mesurée doit être de 2N à chaque

6 expérience). Donc si on teste l'influence de la masse, on commence par mettre une grande masse sur le chariot ( ) et on règle la vitesse du moteur pour que la force mesurée soit de. Le même principe sera appliqué dans les deux autres expériences. Enfin, lorsqu il faut choisir des valeurs de, ou constantes, ne pas les prendre trop petites ni trop grandes, mais au milieu de l échelle des valeurs possibles. 4.1 Mesure de la force centrifuge en fonction de la masse du chariot 1. Choisir une vitesse de rotation adéquate et le rayon de rotation qui place le chariot à mi-course du bras en rotation (ne pas oublier les deux parties de rayon à mesurer). Noter ces valeurs. 2. Mesurer la force centrifuge pour différentes masses du chariot (réaliser au moins 6 mesures, pour la première mesure on prendra le chariot seul). A chaque mesure, il faut s assurer que la vitesse de rotation est constante (période invariante à 10 millisecondes près), et il faut déplacer le dynamomètre pour donner au rayon de rotation la même valeur. Rassembler les mesures dans un tableau Regressi. 3. L incertitude sur la masse sera prise nulle. Evaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la mesure de la force (plage de valeurs acceptables?) et rentrer ces valeurs sous Regressi. 4. Régler le logiciel pour qu il affiche les ellipses d incertitudes et la méthode du. Tracer sous Regressi l évolution de la force en fonction de la masse. Modéliser (choisir le modèle adéquat, voir la théorie) la courbe et déposer le tout sur l ENT (captures d écran du tableau et graphique avec les paramètres de modélisation ou fichier Regressi). 5. Déduire de la courbe (sa modélisation) la pente expérimentale et son incertitude (le logiciel Régressi la donne à un niveau de confiance de 95%). Les noter et donner l'unité de la pente. 6. Evaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la période de rotation du moteur (plage de valeurs acceptables?) puis sur sa vitesse angulaire, évaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la mesure du rayon (plage de valeurs acceptables?). Calculer la pente théorique (donner son expression, sa valeur et son unité) et son incertitude à un niveau de confiance de 95%. 7. Comparer théorie et expérience (intervalles qui se chevauchent?). Commenter, notamment la valeur des incertitudes. 4.2 Mesure de la force centrifuge en fonction du rayon de rotation 1. Choisir une vitesse de rotation et une masse du chariot adéquats. Noter ces valeurs. 2. Mesurer la force centrifuge pour différents rayons de rotation (réaliser au moins 6 mesures).ne pas oublier que le rayon se modifie en déplaçant verticalement le dynamomètre et que ce rayon contient une partie fixe. Vérifier aussi à chaque mesure que la vitesse de rotation est la même. Rassembler les mesures dans un tableau Regressi.

7 3. Evaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la mesure de la force et sur la mesure du rayon (ce sont les mêmes que précédemment). Rentrer ces valeurs sous Regressi. 4. Régler le logiciel pour qu il affiche les ellipses d incertitudes et la méthode du. Tracer l évolution de la force en fonction du rayon. Modéliser (choisir le modèle adéquat) la courbe et déposer le tout sur l ENT (capture d écran avec les paramètres de modélisation ou fichier Regressi). 5. Déduire de la courbe (sa modélisation) la pente expérimentale et son incertitude (à 95%). Les noter et donner l'unité de la pente. 6. Evaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la période de rotation du moteur puis sur sa vitesse angulaire (même procédé que dans l expérience précédente), l incertitude sur la masse sera prise nulle. Calculer la pente théorique (donner son expression, sa valeur et son unité) et son incertitude (à 95%). Les noter. 7. Comparer théorie et expérience (intervalles qui se chevauchent?). Commenter, notamment la valeur des incertitudes (à 95%). 4.3 Mesure de la force centrifuge en fonction de la vitesse angulaire de rotation 1. Choisir une masse de chariot adéquate et le rayon de rotation qui place le chariot à mi-course du bras en rotation (ne pas oublier les deux parties de rayon à mesurer). Noter ces valeurs. 2. Mesurer la force centrifuge pour différentes vitesses de rotation (réaliser au moins 6 mesures). A chaque mesure, il faut déplacer le dynamomètre pour donner au rayon de rotation la même valeur. 3. Rassembler les mesures dans un tableau Regressi. Ajouter une ligne permettant de calculer la vitesse angulaire de rotation au carré. 4. Evaluer l incertitude (à un niveau de confiance de 68%) sur la mesure de la force (la même que précédemment), sur la mesure de la période de rotation pour en déduire celle sur la vitesse angulaire de rotation, même procédé que précédemment. Rentrer ces valeurs sous Regressi. 5. Régler le logiciel pour qu il affiche les ellipses d incertitudes et la méthode du. Tracer l évolution de la force en fonction de la vitesse de rotation portée au carré. Modéliser (choisir le modèle adéquat) la courbe et déposer le tout sur l ENT (captures d écran (tableau, graphique) avec les paramètres de modélisation ou fichier Regressi). 6. Déduire de la courbe (sa modélisation) la pente expérimentale et son incertitude (à 95%). Les noter et donner l'unité de la pente. 7. L incertitude sur la masse sera prise nulle. Evaluer l incertitude sur la mesure du rayon (à 68%, déjà évaluée précédemment). Calculer la pente théorique (donner son expression, sa valeur et son unité) et son incertitude (à 95%). Les noter. 8. Comparer théorie et expérience. Commenter, notamment la valeur des incertitudes.

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m

ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS. MESURE DU RAPPORT e/m EEl 1 ACTION DES CHAMPS ELECTRIQUE ET MAGNETIQUE SUR LE MOUVEMENT DES ELECTRONS MESURE DU RAPPORT e/m 1. THEORIE 1.1. Effet d un champ électrique sur une charge électrique Dans un champ électrique E une

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

1 Exercices d introduction

1 Exercices d introduction Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD 4 : accélération, mouvement parabolique, mouvement oscillant 1 Exercices d introduction 1. Evolution de la population mondiale Année (1er janvier) 1500 1600

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique ÉCOLE POLYTECHNIQUE FILIÈRE MP CONCOURS D ADMISSION 2007 COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est autorisée pour cette épreuve. Quelques aspects de la fusion contrôlée

Plus en détail

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PARTIE THEORIQUE A - RESEAUX 1 - Définition On appelle réseau plan le système constitué par un grand nombre de fentes fines, parallèles, égales

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels

Chapitre 7 Leschangementsde référentiels Chapitre 7 Leschangementsde référentiels 59 7.1. Introduction 7.1.1. Position du problème L étude des trajectoires di ère selon le référentiel dans lequel on se place. Par exemple, observons la valve d

Plus en détail

Physique. De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale

Physique. De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale Physique TSI 4 heures Calculatrices autorisées De la Terre à la Lune : Programme Apollo, 15 ans d aventure spatiale 2012 Ce problème aborde quelques aspects du Programme Apollo, qui permit à l Homme de

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) Sujet Vaisseau spatial... 2 I.Vaisseau spatial dans un champ newtonien... 2 II.Vitesse de libération...3 A.Option

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au

C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position OM est constant et il est égal au 1 2 C est un mouvement plan dont la trajectoire est un cercle ou une portion de cercle. Le module du vecteur position est constant et il est égal au rayon du cercle. = 3 A- ouvement circulaire non uniforme

Plus en détail

Voiture Jouet sur un plan incliné

Voiture Jouet sur un plan incliné Voiture Jouet sur un plan incliné Le but de l'expérience est d'explorer les notions élémentaires pour un corps en mouvement sur un plan incliné. On enregistrera puis on analysera les données relative à

Plus en détail

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique

1 ère S La petite voiture Physique Mécanique Page 1 sur 5 1 ère S Physique Mécanique - Enoncé - Remarques préliminaires : - n prendra g = 9,8 N.kg -1. - n traaille dans un référentiel terrestre supposé galiléen. Un jouet, une «petite oiture», est

Plus en détail

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche Le but de cette expérience est de faire une recherche sur la relation entre la masse et le son produit dans

Plus en détail

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test Navigation PY401os (2011-2012) Collège École de Commerce PER Université Impressum Connecté sous le nom «Bernard Vuilleumier» (Déconnexion) Réglages Outils de travail Outils de travail Accueil Cours Collège

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lentilles minces (approximation de Gauss) Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lentilles minces (approximation de Gauss) Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCSI (O.Granier) Les lentilles minces (approximation de Gauss) Définitions, lentilles convergentes et divergentes : Dioptre sphérique : on appelle «dioptre sphérique» une surface sphérique

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire

Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire École secondaire de l Érablière Syllabus Cours de physique de 5 e secondaire Enseignant Stéphane Bondu courriel : site: bons001@emp.cssamares.qc.ca PHY504.wikispaces.com Matériel requis - 1 cartable à

Plus en détail

SEANCE 4 : MECANIQUE THEOREMES FONDAMENTAUX

SEANCE 4 : MECANIQUE THEOREMES FONDAMENTAUX SEANCE 4 : MECANIQUE THEOREMES FONDAMENTAUX 1. EXPERIENCE 1 : APPLICATION DE LA LOI FONDAMENTALE DE LA DYNAMIQUE a) On incline d un angle α la table à digitaliser (deuxième ou troisième cran de la table).

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIEllES GENIE MECANIQUE SESSION 2007 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée: 2 heures Coefficient : 5 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

TP Cours FOCOME TRIE & VISEUR

TP Cours FOCOME TRIE & VISEUR TP Cours FCME TRIE & VISEUR bjectifs de ce TP : De terminer la nature (convergente CV ou divergente DV) d une lentille mince. De terminer par diffe rentes me thodes la distance focale image d une lentille

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Les mesures à l'inclinomètre

Les mesures à l'inclinomètre NOTES TECHNIQUES Les mesures à l'inclinomètre Gérard BIGOT Secrétaire de la commission de Normalisation sols : reconnaissance et essais (CNSRE) Laboratoire régional des Ponts et Chaussées de l'est parisien

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Jouets...2 I.Voiture avec volant d'inertie réservoir d'énergie cinétique...2 A.Préliminaire...3 B.Phase 1...3 C.Phase 2...4 D.Phase

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces -

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - Introduction Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - La focométrie consiste en la détermination expérimentale de la distance focale d un instrument d optique. Dans le TP précédent, nous avons

Plus en détail

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES

EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES EPREUVE OPTIONNELLE de SCIENCES INDUSTRIELLES FERME-PORTE (ou «groom») Un «groom» est un système hydro-mécanique de fermeture automatique de porte. Description du fonctionnement La figure montre le dispositif

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 de Dr Franz Raemy septembre 2010 Introduction de l

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique 2ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 2003-2004 But de l expérience Nous devions

Plus en détail

( ) = < u > +Δu ( t )

( ) = < u > +Δu ( t ) TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI GBF, OSCILLOSCOPE ET MULTIMETRE : PRODUCTION, VISUALISATION ET MESURE DE SIGNAUX ELECTRIQUES OBJECTIFS Produire un signal électrique (une tension)

Plus en détail

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone

ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL. Modélisation d un Smartphone NOM : Prénom : Classe : ACTIVITÉ PRATIQUE LA REPRESENTATION DU REEL ITEC Rotation des spécialités Modélisation d un Smartphone Objectif : découvrir les fonctions de base pour la création d une pièce sous

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Physique 120 périodes selon OrFo AAF4.1 Mécanique 20 AAF4.1.1 Cinématique Calculer des mouvements uniformes, rectilignes et circulaires Expliquer l'accélération gravitationnelle

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes

Chapitre 2: Mouvements Rectilignes e B et C Mouements rectilignes 13 Chapitre : Mouements Rectilignes 1. Définitions * Le mouement est rectiligne la trajectoire est une droite. * Le mouement est uniforme (intensité du ecteur itesse instantanée)

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

Systèmes SCHATZ - TEST pour le contrôle des outils. SCHATZ -certest-w. Contrôle dynamique des outils de serrage

Systèmes SCHATZ - TEST pour le contrôle des outils. SCHATZ -certest-w. Contrôle dynamique des outils de serrage Systèmes SCHATZ - TEST pour le contrôle des outils SCHATZ -certest Contrôle dynamique des outils de serrage SCHATZ -calitest Étalonnage des outils dynamométriques électroniques et mécaniques SCHATZ -combitest

Plus en détail

Baccalauréat Polynésie 11 juin 2013 Sciences et technologies du design et des arts appliqués

Baccalauréat Polynésie 11 juin 2013 Sciences et technologies du design et des arts appliqués Baccalauréat Polynésie juin 0 Sciences et technologies du design et des arts appliqués EXERCICE points Cet exercice est un Questionnaire à Choix Multiples. Pour chaque question, une seule réponse est exacte.

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

Optique : Interféromètre de Michelson Obtention du contact optique & Premières mesures

Optique : Interféromètre de Michelson Obtention du contact optique & Premières mesures Travaux pratiques Série 2 Optique : Interféromètre de Michelson Obtention du contact optique & Premières mesures Objectifs du TP : Se familiariser avec l utilisation d un interféromètre d apparence complexe.

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. .

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. . MESURE ET PRECISIO La détermination de la valeur d une grandeur G à partir des mesures expérimentales de grandeurs a et b dont elle dépend n a vraiment de sens que si elle est accompagnée de la précision

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse.

TP2 ACTIVITE ITEC. Centre d intérêt : AUBE D UN MIRAGE 2000 COMPORTEMENT D UNE PIECE. Documents : Sujet Projet Dossier technique - Document réponse. ACTIVITE ITEC TP2 Durée : 2H Centre d intérêt : COMPORTEMENT D UNE PIECE AUBE D UN MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * * Rendre compte de son travail par écrit.

Plus en détail

Lancer de poids. TS Chimie aux championnats du monde. Exercice résolu

Lancer de poids. TS Chimie aux championnats du monde. Exercice résolu P a e 1 TS Chimie Le lancer de poids aux championnats du monde Exercice résolu Enoncé Lors des championnats du monde d'athlétisme qui eurent lieu à Paris en août 3, le ainqueur de l'épreue du lancer du

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE

TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE TRAVAUX PRATIQUES DE PHYSIQUE DÉPARTEMENT DE PHYSIQUE DOSSIER POUR RAPPORT D EXPÉRIENCE Date : 26 mars 2009 Section : Physique Groupe No : 7 Nom : Jérôme Dufour Sascha Jörg Manipulation : F4 - Instrument

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1)

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) 1 TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) Le but de ce TP est de savoir réaliser une image de bonne qualité et de taille voulue sur un écran, mais aussi de savoir utiliser un viseur pour

Plus en détail

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus.

CABLECAM de HYMATOM. Figure 1 : Schéma du système câblecam et détail du moufle vu de dessus. CABLECAM de HYMATOM La société Hymatom conçoit et fabrique des systèmes de vidéosurveillance. Le système câblecam (figure 1) est composé d un chariot mobile sur quatre roues posé sur deux câbles porteurs

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

http://physiquecollege.free.fr/lycee_premiere.htm Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves)

http://physiquecollege.free.fr/lycee_premiere.htm Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves) Titre : Etude d une chaine énergétique. Type d activité : Travaux pratiques (TP cours ou élèves) Classe(s) : Bac Techno, Filière scientifique Prérequis : : E= Pxt Puissance électrique P= UxI et P = E/t

Plus en détail

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible.

Travaux pratiques de Génie Informatique TP 2 & 3. séances, mais vous pouvez en faire plus. Essayer d aller le plus loin possible. 1 BUT DE LA SÉANCE. TRAVAUX PRATIQUES DE GÉNIE INFORMATIQUE Ces deuxième et troisième séances ont pour but de vous faire avancer dans la programmation sous Matlab. Vous y découvrez les fonctions, les sous-programmes

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

Chapitre III : lentilles minces

Chapitre III : lentilles minces Chapitre III : lentilles minces Les lentilles minces sont les systèmes optiques les plus utilisés, du fait de leur utilité pour la confection d instruments d optique tels que microscopes, télescopes ou

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail