Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport"

Transcription

1 Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport Ce rapport a été généré le par White Alan de la société Brainwave Ltd.. Les données de base datent du

2 À PROPOS DU RAPPORT THALENTO 360 PERISCOPE Le 360 Periscope présente les résultats d une évaluation à partir de différentes perspectives des compétences, des caractéristiques de fonctionnement et du style de comportement de Jeremy Brown. Cet instrument de mesurage en ligne permet d évaluer de manière ciblée et sur base d un bilan multiperspective les aptitudes, les connaissances et le comportement. Le 360 Periscope est généré sur base des réponses recueillies, d une part de Jeremy Brown même et de l autre des évaluateurs sélectés (manageurs, collègues, subordonnés, clients, de tierces personnes, ) sur les Questionnaires Thalento 360 Periscope en ligne. Lors de l interprétation du 360 Periscope il est important de considérer le fait que les résultats sont basés sur la perception de Jeremy Brown même et sur celle des évaluateurs sur le niveau de fonctionnement actuel. Tenant compte de la nature subjective de la Méthode 360 Feed-back, les résultats et constatations de ce rapport ne peuvent pas être conçus comme des faits établis, mais plutôt comme un instantané qui est indicatif pour le fonctionnement actuel. A cause de la nature délicate de ces informations il est conseillé de les traiter avec la plus grande confidentialité. Le 360 Periscope offre cependant de manière structurée des informations et du feed-back précieux sur le fonctionnement au sein du rôle professionnel et l impact de celui-ci, tant comme il est perçu par les parties prenantes impliquées. Ces informations favorisent en outre l acquisition de compréhensions dans les propres compétences et qualités ainsi que par rapport aux domaines dans lesquels d ultérieurs développements sont préférables. CUBES COMPETENCY MODEL Les compétences qui ont été sélectionnées pour ce rapport font partie du CUBES Competency Model, un modèle dynamique de compétences comportementales qui permet de créer de manière simple et flexible des profils de compétences sur mesure qui servent comme base pour répondre à des problèmes spécifiques de sélection et développement. Le CUBES Competency Model se compose de 6 grappes de compétences comportementales, qui décrivent ensemble le spectre complet du fonctionnement professionnel à l aide de 52 compétences: - Traitement de l information - Effectivité - Communication - Interaction - Leadership - Personnel Ces grappes sont complétées par une 7 ième grappe de compétences fonctionnelles. Chaque grappe décrit les compétences individuelles de manière détaillée en termes de comportement concret et observable. A part d offrir un cadre unique, le CUBES Competency Model donne aussi la possibilité d intégrer et d évaluer un modèle de compétences propre à une entreprise. Ceci rend le un outil efficace et simple à utiliser pour soutenir les entretiens d évaluation, pour faire l inventaire des besoins de formation individuels, pour rédiger les plans de développement ou de carrière personnels et pour dresser des programmes de coaching. En plus, les rapports de référence, générés sur base de résultats individuels, offrent une image claire et détaillée du niveau de fonctionnement, des besoins de développement et du potentiel inexploité au niveau organisationnel. Disclaimer Thalento Ce 360 Periscope Rapport a été généré automatiquement sur base du questionnaire 360 en ligne. Par conséquent, il faut prendre en considération la nature générale et subjective des évaluations sur base de questionnaires lors de l interprétation de ces résultats. Thalento NV n accepte aucune responsabilité pour la variation de l interprétation lors de l évaluation de ces résultats, ni pour les conséquences de l usage de ce rapport et les décisions formulées sur base de ce rapport. Brown Jeremy 2/12

3 STRUCTURE 1. PROFIL DES COMPETENCES Le profil des compétences suivant a été rédigé pour l évaluation du fonctionnement de Jeremy Brown. Ceci conforme aux exigences de la fonction de Jeremy Brown et les questions spécifiques qui en résultent et qui forment la base du 360 Periscope présent. 2. COMPETENCES: FORCES/FAIBLESSES Ce classement indique quelles compétences sont perçues par d autres personnes comme une force individuelle, soit comme un point d attention du fonctionnement de Jeremy Brown. Le classement montre les 5 compétences qui ont été globalement évaluées par les différents groupes d évaluateurs (exclu Jeremy Brown même) comme les plus fort ou respectivement faibles. Outre la position de chaque compétence (5), le score d évaluation moyen des différents groupes d évaluateurs ensemble (exclu Jeremy Brown même) est représenté. 3. COMPETENCES: SCORES DETAIL Les scores détail des compétences donnent un résumé des scores moyens par groupe d évaluateurs, pour chacune des compétences sélectionnées pour ce 360 Periscope. Cet aperçu montre comment le fonctionnement de Jeremy Brown est perçu par lui-même et par chacun des différents groups d évaluateurs. Les scores rapportés sont le résultat d une évaluation du fonctionnement de Jeremy Brown à l aide d un nombre de propositions qui correspondent à chaque fois aux indicateurs de comportement spécifiques relatifs à la compétence. Les compétences dont les scores ne correspondent pas au niveau de fonctionnement attendu ou dont les scores des différents groupes d évaluateurs diffèrent fortement demandent donc une attention particulière. 4. INDICATEURS DE COMPORTEMENT: FORCES/FAIBLESSES Ce classement indique de manière claire quels indicateurs de comportement et en résultant quel type de comportement est perçu par d autres personnes comme force individuelle, ou comme point d attention pour le fonctionnement de Jeremy Brown. Le classement montre les 7 indicateurs de comportement qui ont été globalement évaluées par les différents groupes d évaluateurs (exclu Jeremy Brown même) comme les plus fort ou respectivement faibles. Outre leur position, le score d évaluation moyen des différents groupes d évaluateurs ensemble (exclu Jeremy Brown même) est représenté pour chacun de ces indicateurs de comportement. 5. INDICATEURS DE COMPORTEMENT: SCORES DETAIL Les scores détail des indicateurs de comportement donnent un résumé des scores moyens par groupe d évaluateurs pour chaque indicateur de comportement individuel sous-jacent aux compétences qui ont été sélectionnées pour ce 360 Periscope. Cet aperçu permet de comparer de manière ciblée comment certains comportements sont évalués par Jeremy Brown même et par chaque groupe d évaluateurs individuel. En outre, pour chaque indicateur de comportement le score moyen global est indiqué. Les indicateurs de comportement pour lesquels les scores se trouvent nettement au-dessus ou en dessous du score moyen (3), indiquent de possibles points forts et points d attention dans le fonctionnement de Jeremy Brown.Les indicateurs de comportement pour lesquels les scores des différents groupes d évaluateurs sont fort différents, demandent également une attention particulière. Ils indiquent une perception différente du comportement de Jeremy Brown selon le groupe d évaluateurs et donc de possibles attentes différentes ou un type de comportement changeant de Jeremy Brown selon le groupe d évaluateurs spécifique. Brown Jeremy 3/12

4 COMMENT LIRE CE RAPPORT? Le 360 Periscope fournit des informations relatives au fonctionnement de Jeremy Brown sur 2 niveaux: 1. Le niveau des compétences Il s agit du niveau principal comprenant toutes les compétences qui ont préliminairement été sélectionnées pour cette évaluation 360. Pour chaque compétence, les scores moyens de Jeremy Brown même et des différents groupes d évaluateurs (management, collègue, subordonné et autres) sont comparés de manière claire. 2. Le niveau des indicateurs du comportement Il s agit des caractéristiques de comportement concrètes sous-jacentes à une compétence concrète qui sont évaluées individuellement par moyen des Questionnaires du. Les scores moyens qui sont attribués à chaque caractéristique de comportement par Jeremy Brown même et par les différents groupes d évaluateurs, sont comparés également de manière transparente. Tant pour les compétences que pour les critères de comportement sous-jacents, les scores sont représentés sur une échelle allant de 1 à 5. Les différents niveaux de score possibles ont les significations suivantes: 5: Point fort prononcé Un comportement conséquent et fortement développé 4: Très bien Un comportement souvent montré et suffisamment développé 3: Moyen Le comportement est montré ou non selon la situation, et requiert des actions de développement spécifiques 2: Médiocre Un comportement rarement montré et à développer 1: Insuffisant Un comportement jamais ou sporadiquement montré qui requiert du développement et de l accompagnement intensifs Brown Jeremy 4/12

5 1. PROFIL DES COMPETENCES Le profil des compétences suivant a été rédigé pour l évaluation du fonctionnement de Jeremy Brown. Ceci conforme aux exigences de la fonction de Jeremy Brown et les questions spécifiques qui en résultent et qui forment la base du 360 Periscope présent. I. TRAITEMENT DE L'INFORMATION 1. Recueillir des informations 2. Analyser 3. Résolution de problèmes 4. Compréhension Organisationnelle II. EFFECTIVITÉ 1. Décider 2. Initiative III. COMMUNICATION 1. Communiquer 2. Ecoute active IV. LEADERSHIP 1. Superviser 2. Déléguer GROUPES D ÉVALUATEURS Outre Jeremy Brown même, un nombre d évaluateurs appartenant au milieu de travail immédiat de Jeremy Brown ont été invités à participer à ce 360 Periscope. Ils sont classés en de différents groupes d évaluateurs selon leur position face à Jeremy Brown. Le tableau ci-dessous donne un aperçu des différents groupes d évaluateurs possibles et du nombre de personnes qui ont participées à chacun de ces groupes. APERÇU DES GROUPES D ÉVALUATEURS # PARTICIPANTS Management (responsables hiérarchiques/fonctionnels) 1 Subordonnés (sous responsabilité hiérarchique/fonctionnelle) 1 Collègues (collègues directs, pairs, membres d un projet,...) 2 Autres (autres départements, clients internes/externes, fournisseurs, ) 1 Brown Jeremy 5/12

6 2. COMPETENCES: FORCES/FAIBLESSES Ce classement indique quelles compétences sont perçues par d autres personnes comme une force individuelle, soit comme un point d attention du fonctionnement de Jeremy Brown. Compétence Score Rank Résolution de problèmes Superviser Compréhension Organisationnelle Déléguer Recueillir des informations Analyser Communiquer Décider Initiative Ecoute active Rank Score Compétence Brown Jeremy 6/12

7 3. COMPETENCES: SCORES DETAIL Donne un résumé des scores moyens par groupe d évaluateurs, pour chacune des compétences sélectionnées pour ce 360 Periscope. I. TRAITEMENT DE L'INFORMATION 1. Recueillir des informations Le focus et la capacité de Soi-même 2.9 s'approfondir dans des données, des Management 3.3 problèmes ou des personnes et en général de s'informer sur un Collègues 3.0 domaine spécifique. Subordonnés 2.6 Autres Analyser La capacité d atteindre une Soi-même 3.3 compréhension claire de données Management 3.1 complexes par la recherche, la mise en ordre logique et l établissement Collègues 2.9 de rapports. Subordonnés 2.7 Autres Résolution de problèmes La capacité d évaluer des Soi-même 3.8 informations de manière adéquate et Management 2.9 d arriver à des solutions efficaces. Collègues 3.2 Subordonnés 4.1 Autres Compréhension Organisationnelle La capacité de comprendre le Soi-même 3.5 fonctionnement et les structures Management 3.1 décisionnelles formelles et informelles de l'entreprise et Collègues 3.0 d'utiliser ces connaissances Subordonnés 3.7 consciemment pour le propre travail. Autres 2.7 Brown Jeremy 7/12

8 II. EFFECTIVITÉ 1. Décider La volonté et la capacité de prendre Soi-même 2.3 des décisions et d agir, même en cas Management 2.9 d informations incomplètes ou sous pression de temps. Collègues 3.3 Subordonnés 2.3 Autres Initiative La capacité de signaler et utiliser des Soi-même 3.4 opportunités, en abordant les choses Management 2.2 soi-même au lieu d'adopter une attitude passive. La volonté Collègues 2.8 d'entreprendre de l'action, sans Subordonnés 3.1 qu'elle soit demandée explicitement. Autres 3.1 Brown Jeremy 8/12

9 III. COMMUNICATION 1. Communiquer La capacité et la volonté d établir Soi-même 3.3 des contacts de manière spontanée Management 2.7 et de formuler des messages de manière claire. Collègues 3.3 Subordonnés 3.7 Autres Ecoute active La capacité d'extraire des Soi-même 3.3 informations pertinentes de la Management 2.9 communication (non) verbale. La volonté de sonder et de répondre Collègues 2.6 consciemment à ses interlocuteurs. Subordonnés 1.7 Autres 3.8 Brown Jeremy 9/12

10 IV. LEADERSHIP 1. Superviser Donner direction aux collaborateurs Soi-même 3.5 dans l accomplissement de leurs Management 3.3 tâches. La compétence de donner des instructions et de corriger de Collègues 2.9 manière ferme. Subordonnés 3.3 Autres Déléguer Pouvoir assigner des tâches et des Soi-même 3.9 responsabilités et assurer un suivi Management 3.5 des collaborateurs en fonction de l efficacité et du rendement. Collègues 2.7 Subordonnés 3.1 Autres 2.9 Brown Jeremy 10/12

11 4. INDICATEURS DE COMPORTEMENT: FORCES/FAIBLESSES Ce classement indique de manière claire quels indicateurs de comportement et en résultant quel type de comportement est perçu par d autres personnes comme force individuelle, ou comme point d attention pour le fonctionnement de Jeremy Brown. Rank Score Compétence Consulte les autres pour obtenir de nouvelles perspectives. Recueillir des informations Prend en considération toutes les options connues avant de décider. Résolution de problèmes Comprend les conséquences de certaines décisions et actions pour les autres au sein de l'organisation. Compréhension Organisationnelle Délègue en donnant à ses collaborateurs la liberté de faire preuve d'initiatives. Déléguer Considère les conseils et les arguments des autres lors de ses jugements de problèmes. Résolution de problèmes Agit sans hésitation, même en cas d'informations incomplètes. Décider Arrive à déterminer les avantages et inconvénients de ses propres propositions. Propose spontanément des améliorations des méthodes en place. Résolution de problèmes Initiative Est immédiatement prêt à passer à l'action. Décider Répond aux messages verbaux et non verbaux des autres. Ecoute active Ajuste le fonctionnement de l'équipe en fonction des résultats à atteindre. Superviser Participe facilement aux conversations en toutes circonstances. Communiquer Consulte différentes sources (littérature spécialisée, contacts et réseaux professionnels, internet, archives, ) pour obtenir une vue d'ensemble. Recueillir des informations Est conscient de l'impact potentiel de sujets politiques au sein de l'organisation Compréhension Organisationnelle Brown Jeremy 11/12

12 5. INDICATEURS DE COMPORTEMENT: SCORES DETAIL Donne un résumé des scores moyens par groupe d évaluateurs pour chaque indicateur de comportement individuel sous-jacent aux compétences qui ont été sélectionnées pour ce 360 Periscope. I. TRAITEMENT DE L'INFORMATION 1. Recueillir des informations Consulte différentes sources (littérature spécialisée, contacts et réseaux professionnels, internet, archives, ) pour obtenir une vue d'ensemble. Score Soi-même Management Collègues Subordonnés Autres Combine différentes méthodes pour recueillir des informations (ex. management par écoute et rencontre sur le terrain, revue des publications, contacts avec les clients, congrès, réseaux informels, ) Examine ou fait examiner systématiquement les données pour arriver à une compréhension plus large. Consulte immédiatement les sources disponibles (collègues, internet, ) pour interpréter les informations. Recueille systématiquement des données générales et spécifiques concernant son propre domaine d'activités Consulte les autres pour obtenir de nouvelles perspectives Analyser Aborde un problème sous des angles différents Identifie aisément la source d'un problème Etablit facilement les rapports entre différentes données Distingue clairement les aspects principaux des apects secondaires Tire les bonnes conclusions sur base des informations disponibles Recherche attentivement des données supplémentaires pour arriver à une meileure compréhension du problème Résolution de problèmes Aborde les problèmes sous des angles différents pour en avoir une bonne compréhension Arrive à déterminer les avantages et inconvénients de ses propres propositions Considère les conseils et les arguments des autres lors de ses jugements de problèmes Décide sur base de faits (faisabilité, investissement, timing, risques,...) Prend en considération toutes les options connues avant de décider Pèse minutieusement les coûts et les bénéfices des différentes décisions possibles Compréhension Organisationnelle Comprend les objectifs de l'organisation et peut les allier à son propre fonctionnement Comprend les conséquences de certaines décisions et actions pour les autres au sein de l'organisation Comprend les relations internes et les sensibilités dans sa propre organisation Est conscient de l'impact potentiel de sujets politiques au sein de l'organisation Comprend l'importance de la structure de l'organisation et de son impact sur la prise de décisions Capable d'identifier les décisionaires les plus importants au sein de l'organisation Brown Jeremy 12/12

SOMMAIRE OBJET ET CHAMP D'APPLICATION DE LA NORME... 1-4 INTRODUCTION... 5-11 DATE D'APPLICATION... 12

SOMMAIRE OBJET ET CHAMP D'APPLICATION DE LA NORME... 1-4 INTRODUCTION... 5-11 DATE D'APPLICATION... 12 IES 3 SOMMAIRE Paragraphes OBJET ET CHAMP D'APPLICATION DE LA NORME... 1-4 INTRODUCTION... 5-11 DATE D'APPLICATION... 12 DES PROFESSIONNELS COMPTABLES... 13-18 ENSEIGNEMENT GENERAL... 19 24 Novembre 2006

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ ET DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS 1. Introduction Placer la «bonne personne au bon endroit» représente

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS Préparé pour: Madeline Bertrand Par: Sample Organization Session: Improving Interpersonal Effectiveness 22 juil. 2014 Behavioral EQ (QE comportemental),

Plus en détail

Profil de leadership des gestionnaires

Profil de leadership des gestionnaires Profil de leadership des gestionnaires Apprentissage et développement Chambre des communes Quelques notions pour faciliter la consultation du Profil. INTRODUCTION DÉFINITIONS Profil de compétences : Liste

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Module 2 : Consolider une équipe Révisé en décembre 2012 Objectif du guide L objectif du guide est de vous aider, votre

Plus en détail

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la définition

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Unité de stratégie informatique de la Confédération USIC Friedheimweg 14, 3003 Berne Téléphone 031 32 245

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE. Directeur, Intégrité des programmes (IP)

DESCRIPTION DE POSTE. Directeur, Intégrité des programmes (IP) DESCRIPTION DE POSTE Titre du poste Directeur, Intégrité des programmes (IP) Composante organisationnelle Finances, gestion du risque et administration et bureau du Dirigeant principal des finances Titre

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Poste : COMMIS AUX ACHATS ET À L INVENTAIRE. Conditions d accès à la profession : Tâches : ET À L INVENTAIRE

Poste : COMMIS AUX ACHATS ET À L INVENTAIRE. Conditions d accès à la profession : Tâches : ET À L INVENTAIRE NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

Description du projet et contexte dans lequel il s inscrit au sein de l institution

Description du projet et contexte dans lequel il s inscrit au sein de l institution Nom de l Institution Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale Nom du projet Base de données salaires et durée conventionnels de travail Acronyme CAO-CCT Description du projet et contexte

Plus en détail

pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes

pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes pour un système de gestion de la qualité en kinésithérapie Association de l AKB et du Cartel des Kinésithérapeutes L'image sur la page précédente représente les deux pôles dans le système de gestion de

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Domaines de consultation bso

Domaines de consultation bso Domaines de consultation bso Supervision Compétences-clé Conseil en organisation Coaching La supervision, le conseil en organisation et le coaching sont des domaines de consultation professionnels adaptés

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS INDUSTRIELS S O M M A I R E 1. LA CERTIFICATION CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 2.1 Recommandations... page 1 2.2 La réglementation... page 2 2.3 Conditions générales d évaluation...

Plus en détail

Indicateur Typologique d Alert. Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI

Indicateur Typologique d Alert. Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI Indicateur Typologique d Alert Se connaître soi-même pour mieux comprendre les autres ALTI ALTI Êtes-vous intéressé par des questions telles que: Comment une équipe peut-elle travailler plus efficacement?

Plus en détail

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A.

L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. L accompagnement professionnel par le mentorat, le coaching et le codéveloppement Ginette Bégin M. A. Consultante, 10 mai 2012, ginettebegin10@videotron.ca 1 Intention de l 'atelier: Susciter la réflexion

Plus en détail

Introduction d une nouvelle politique salariale

Introduction d une nouvelle politique salariale Introduction d une nouvelle politique salariale Fondation contre le Cancer 28 avril 2011 Mo Deckers HR manager (@ intérim) Introduction d une nouvelle politique salariale 1. Objectifs 2. «Le plan» 3. Workshop

Plus en détail

TECHNICIENS EN GÉNIE INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION. Poste : Conditions d accès à la profession : INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION

TECHNICIENS EN GÉNIE INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION. Poste : Conditions d accès à la profession : INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Poste : Description du poste (selon la définition

Plus en détail

IPMA 1. Le référentiel 2. Les processus de certification. Claude Marguerat, IPMA-B www.formationcoaching.ch Congrès des 23 et 24 avril 2014

IPMA 1. Le référentiel 2. Les processus de certification. Claude Marguerat, IPMA-B www.formationcoaching.ch Congrès des 23 et 24 avril 2014 IPMA 1. Le référentiel 2. Les processus de certification Claude Marguerat, IPMA-B www.formationcoaching.ch Congrès des 23 et 24 avril 2014 (c) C. Marguerat avril 2014 2 1.Se certifier, quel intérêt? 2.IPMA

Plus en détail

Compétences relationnelles

Compétences relationnelles Compétences relationnelles Servir et aider Servir, aider ou assister des personnes, répondre à ses demandes et à des questions, être au service de clients. Capacité à communiquer chaleureusement avec les

Plus en détail

Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4

Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4 STRATEGIE DE FORMATION PROGRAMME JUNIOR 2015-2019 Juin 2015 Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4 2 LES ACTIVITÉS DE FORMATION DU PROGRAMME JUNIOR

Plus en détail

Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses»

Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses» Management Summary Synthèse de l étude «Gestion des risques cliniques dans les hôpitaux suisses» Ce Management Summary offre un aperçu des résultats de la première étude nationale sur la gestion des risques

Plus en détail

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Zoom sur le contexte des ressources humaines Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Au travers de leur management stratégique, les entreprises voient les ressources humaines comme le moyen

Plus en détail

Réseau des présidents des cours suprêmes judiciaires de l Union Européenne

Réseau des présidents des cours suprêmes judiciaires de l Union Européenne Réseau des présidents des cours suprêmes judiciaires de l Union Européenne Colloque de Dublin, vendredi 19 Mars 2010 ASPECTS PRATIQUES DE L INDEPENDANCE DE LA JUSTICE Rapport Introductif Partie III Relations

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet 1. Résultats du training > Maîtrise de solutions s pour réduire le cycle de développement de nouveaux projets et en augmenter les performances. > Acquisition des compétences indispensables

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL?

CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? M O D E D E M P L O I 3 6 0 F E E D B A C K E N L I G NE La MODE D EMPLOI CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? Joceline HAMON Ce mode d emploi vous aide à vous lancer dans un 360

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

Formation Conseil - Recrutement

Formation Conseil - Recrutement Gobbelsrode 42, 3220 HOLSBEEK. Tél: 016/62.35.22 info@amvr.be www.amvr.be Formation Conseil - Recrutement Formation Points de départ : Notre objectif principal est de contribuer au succès de votre entreprise.

Plus en détail

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques

Outil d autoévaluation LPRPDE. Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques Outil d autoévaluation LPRPDE Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques table des matières Utilité de cet outil... 3 Utilisation de cet outil... 4 PARTIE 1 : Guide

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation

RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation RAPPORT D EVALUATION Tous nos rapports sont intégralement rédigés par un consultant spécialiste de l évaluation DEVELOPMENT CENTER Damien xxx Poste cible : Entreprise : Assesseurs Evaluesens : Responsable

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso

Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso Association professionnelle de coaching, de conseil et organisation Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso Pages Contenus 2 Introduction et

Plus en détail

Contenu du profil de compétences. Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec

Contenu du profil de compétences. Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec Le profil de compétences des gestionnaires immobiliers membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec Près de 15 % des membres de l Ordre des évaluateurs agréés du Québec pratiquent en gestion immobilière,

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne Code de bonnes pratiques de la statistique européenne POUR LES SERVICES STATISTIQUES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES Adopté par le Comité du système statistique européen 28 septembre 2011 Préambule La vision

Plus en détail

Poste : GESTIONNAIRE DE STOCKS. Conditions d accès à la profession : Tâches :

Poste : GESTIONNAIRE DE STOCKS. Conditions d accès à la profession : Tâches : Norme professionnelle (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

Concept de publication Psychiatrie et psychothérapie stationnaires d enfants et d adolescents

Concept de publication Psychiatrie et psychothérapie stationnaires d enfants et d adolescents Concept de publication Psychiatrie et psychothérapie stationnaires d enfants et d adolescents Annexe 7 30 juin 2015 / version 3.0 Le présent concept de publication Psychiatrie et psychothérapie stationnaire

Plus en détail

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts.

ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. Audit des Ressources Humaines ATELIER D UNE DEMI-JOURNEE Introduction ima est un langage universel conçu pour optimiser la communication et les contacts. ima signifie Identifier, Modifier, Adapter : les

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Responsable Web Marketing

Profils de professions liées à Internet : Responsable Web Marketing ! Profils de professions liées à Internet : Responsable Web Marketing Responsable Web Marketing! 3 1. Description du métier! 3 2. Profil! 4 2.1 Résumé du profil! 4 2.2 Profil détaillé! 5 Responsable Web

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

Formation Certifiante à l Ennéagramme

Formation Certifiante à l Ennéagramme Formation Certifiante à l Ennéagramme formation 2015 2016 Ressources Humaines Relation d Aide - Coaching - Management qui débouche sur un diplôme de coach, en fin de troisième cycle. Seul diplôme français

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE (À

NORME PROFESSIONNELLE (À NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

Avant-propos. Quel leader idéal voulez-vous devenir? LEADERSHIP ET GESTION PARTICIPATIVE

Avant-propos. Quel leader idéal voulez-vous devenir? LEADERSHIP ET GESTION PARTICIPATIVE Avant-propos LEADERSHIP ET GESTION PARTICIPATIVE Les Midis du Management Une co-organisation IGRETEC Centre HERACLES Quel leader idéal voulez-vous devenir? Joëlle Rousseau, Comase Management Consulting

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Master of Arts en didactique des langues étrangères (Master spécialisé)

Master of Arts en didactique des langues étrangères (Master spécialisé) Master of Arts en didactique des langues étrangères (Master spécialisé) Le Master en didactique des langues étrangère est une filière d enseignement commune aux universités de Berne et Fribourg, en collaboration

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

ajustement Audit des cadres ERM

ajustement Audit des cadres ERM Alex andra Psic a, cmc RESPONSABLE DE DIRECTION INTERIS CONSULTING INC. D ANS L ABSOLU, LE CADRE DE MANAGEMENT DES RISQUES DE l entreprise (ERM) doit être suffisamment adapté à ses objectifs, à ses risques

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

COACHING COACHING. L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION

COACHING COACHING. L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION LE EFFICACE DES COMMERCIAUX Déterminer les compétences clés génératrices de résultats. Identifier les progrès individuels et collectifs

Plus en détail

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET

Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Nom-Projet MODELE PLAN DE MANAGEMENT DE PROJET Glossaire La terminologie propre au projet, ainsi que les abréviations et sigles utilisés sont définis dans le Glossaire. Approbation Décision formelle, donnée

Plus en détail

Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX)

Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX) Un meilleur gouvernement : avec nos partenaires, pour les Canadiens Guide pour rédiger une description de travail du groupe de la direction (EX) Publié par : Politiques de gestion des cadres supérieurs

Plus en détail

Cette rubrique permet à l évalué-e de procéder à un examen de l environnement et des conditions de travail.

Cette rubrique permet à l évalué-e de procéder à un examen de l environnement et des conditions de travail. Le formulaire et le guide de l'entretien d'évaluation et de développement des managers sont destinés aux managers responsables d'unité Organisationnelle (UO) avec encadrement. Le présent guide pour l'entretien

Plus en détail

FORMATIONS «CATALOGUE 2015» CRDC-CONSULTANTS

FORMATIONS «CATALOGUE 2015» CRDC-CONSULTANTS «CATALOGUE 2015» CRDC-CONSULTANTS Ci-après, vous trouverez les formations «Catalogue 2015» de CRDC-Consultants. Ces formations peuvent se dérouler soit en intra-entreprise, soit en inter-entreprises. Ce

Plus en détail

ENSIT Mars 2013. Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES. Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail.

ENSIT Mars 2013. Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES. Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail. ENSIT Mars 2013 Initiation à la GESTION des RESSOURCES HUMAINES Pr. Omar BELKHEIRI Professeur à l ENCGT - Consultant omar.belkheiri@gmail.com Présentation : Contenu et Méthodologie Quid de l entreprise

Plus en détail

Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation

Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation Les fiches En Lignes fiche n 39 Décembre 2007 Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation Sommaire : Pourquoi évaluer?---------------------- p. 1 Quoi évaluer?----------------------------

Plus en détail

Performance et Développement : Réaliser une Amélioration Continue

Performance et Développement : Réaliser une Amélioration Continue Performance et Développement : Réaliser une Amélioration Continue Mettre en place rapidement le programme 360 a été crucial pour opérer des changements positifs au sein de notre organisation. Dr Robert

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

6. Organiser l audit externe

6. Organiser l audit externe 6. Organiser l audit externe Pourquoi? Un audit externe est un examen indépendant, c est-à-dire mené par des personnes extérieures à l IMF. Il est l une des étapes primordiales dans la chaîne de la transparence

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Organisateur informaticien/organisatrice informaticienne (32341 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Chef de projet informatique........................................

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE GROUPE ET D'EQUIPE AU TRAVAIL

FONCTIONNEMENT DE GROUPE ET D'EQUIPE AU TRAVAIL FONCTIONNEMENT DE GROUPE ET D'EQUIPE AU TRAVAIL Intro... 1 I. Caractéristiques des différents types de groupe... 1 A. Définitions... 1 B. Définition selon Anzieu et Martin... 2 C. Définition de Fisher...

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

MON GUIDE POUR MON RAPPORT

MON GUIDE POUR MON RAPPORT MON G U I D E P O U R M O N R A P P O R T 3 6 0 F E E D B A C K E N L I G NE La MON GUIDE POUR MON RAPPORT CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? Joceline HAMON Ce guide vous aide

Plus en détail

Le développement de vos actions de management en 360

Le développement de vos actions de management en 360 Le développement de vos actions de management en 30 Vos données Nom : Démonstration Prénom : Rapport 4UP 30 Niveau de management choisi : Manager de production Questionnaire initié : 2013-03-2 1:28:21

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

MNG360 Rapport 360. de M. John DOE

MNG360 Rapport 360. de M. John DOE MNG360 Rapport 360 de M. John DOE Evaluation réalisée MNG360 Date de création vendredi 19 juin 2009 12:23 Date de début vendredi 19 juin 2009 12:31 Date de fin vendredi 19 juin 2009 12:45 Temps de passation

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL DES MANAGERS ET DES DIRIGEANTS des démarches de croissance, d adaptation continue et de créativité dans des environnements et des marchés en mutation DIRIGEANTS ET MANAGERS EN

Plus en détail

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise

ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise ManageEngine IT360 Présentation du produit ManageEngine IT360 : Gestion de l'informatique de l'entreprise Améliorer la prestation de service à l'aide d'une approche intégrée de gestion des performances

Plus en détail

Quel management dans un collectif de travail en télétravail?

Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Le passage au télétravail s accompagne de transformations importantes en termes d organisation et de pratiques. Comment faire évoluer le management

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015

Séminaire des auditeurs de l ACORS. Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Séminaire des auditeurs de l ACORS Club Belambra Presqu île du Ponant, La Grande-Motte, Les 16, 17 et 18 septembre 2015 Intervenant : Philippe AVRIL Sous-Directeur Adjoint du DPMRF (Contrôle Interne) DDFC-CNAMTS

Plus en détail

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 69 Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Table des matières Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France

Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France Étude 2014 sur la motivation dans les organisations en France Synthèse questionnaire : Ce questionnaire a été administré au deuxième trimestre 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 110 personnes

Plus en détail

Pré-diagnostic du Développement Durable

Pré-diagnostic du Développement Durable Pré-diagnostic du Développement Durable à l usage des PME-PMI et Autres Entreprises Le présent questionnaire a été réalisé par le groupe Développement Durable de l AUEG qui comprenait des membres d entreprises,

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité et les examens de maturité spécialisée 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure

Plus en détail

Le CONTRAT TRIANGULAIRE en coaching Le contrat tripartite Fanita English, et la Négociation des Contrats Prescrits'

Le CONTRAT TRIANGULAIRE en coaching Le contrat tripartite Fanita English, et la Négociation des Contrats Prescrits' Le CONTRAT TRIANGULAIRE en coaching Le contrat tripartite Fanita English, et la Négociation des Contrats Prescrits' Le Contrat Triangulaire ou tripartite est inventé par Fanita English. Il illustre la

Plus en détail

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles S3CP Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles Référentiel Le présent socle décrit un ensemble de connaissances et compétences devant être apprécié dans un contexte professionnel.

Plus en détail