Note de cours de Méthodes Quantitatives RE. Éric Brunelle et Josée Riverin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Note de cours de Méthodes Quantitatives 360-300-RE. Éric Brunelle et Josée Riverin"

Transcription

1 Note de cours de Méthodes Quantitatives RE Éric Brunelle et Josée Riverin

2

3 Table des matières Chapitre 1. Méthodes scientifiques en sciences humaines 1 1. Introduction 1 2. La méthode scientifique 1 3. Les différents types d études 3 Chapitre 2. Les variables 5 1. La nature des variables 5 2. Les échelles de mesures 6 3. Le questionnaire 7 Chapitre Chapitre 4. Présentation des données Tableaux de fréquences 13 3

4 CHAPITRE 1 Méthodes scientifiques en sciences humaines 1. Introduction Les méthodes quantitatives sont omniprésentes dans la vie quotidienne. Il existe tellement de firmes de sondage et chacune d entre elles possède leur propre méthode scientifique. Les méthodes quantitatives vous permettront de mieux comprendre cette méthode scientifique. Voici quelques adresses Internet intéressantes où vous trouverez beaucoup d informations sur les sondages et la méthode de faire : http :// le site de sondage Som, la firme qui fait les sondages pour La Presse/Le Soleil, http :// le site de Statistiques Canada où l on trouve de l information sur toutes sortes de sujets, tels que l IPC, le taux de chômage etc., http :// le site de l Institut de la Statistique du Québec où vous trouverez beaucoup d informations sur la province. Afin de réaliser certaines études, il est important de respecter une procédure, que l on appelle en méthodes quantitatives la démarche scientifique. Tout au long de la session, nous étudierons chacune des étapes constituants cette démarche. 2. La méthode scientifique Le première chose à faire lorsque l on veut faire un sondage ou une étude en science humaine est d ordre administratif. Il faut définir l objet de l étude, la problématique et les objectifs recherchés. Il faut également s assurer de la faisabilité du projet : échéancier, ressources matérielles, financières et humaines. Nous ne nous attarderons pas sur cet aspect. Passons maintenant à l aspect analyse de l étude statistique. Voici les étapes de la méthode scientifique ainsi que les principales caractéristiques de chacune. 1

5 2 1. MÉTHODES SCIENTIFIQUES EN SCIENCES HUMAINES Étape 1 : La définition des hypothèses statistiques. Opérationnalisez la démarche en faisant une analyse conceptuelle. Énoncez les hypothèses statistiques que vous êtes intéressés à vérifier. Étape 2 : La définition de la population. Identifiez la population cible et, si nécessaire, dressez une liste complète de la population statistique. Étape 3 : L élaboration d un plan de collecte de données. Optez pour le recensement ou pour le sondage. Dans le cas du sondage, précisez la taille de l échantillon, la technique d échantillonnage et, s il y a lieu de le faire maintenant, sélectionnez les unités statistiques. Étape 4 : La conception du questionnaire. Les questions doivent être claires, pertinentes, neutres, complètes et non menaçantes. Certaines auront pour but de vérifier la représentativité de l échantillon. Le questionnaire sera le plus court possible, aéré et fonctionnel. Étape 5 : La collecte de données. Étape 6 et 7 : Dépouillement, description, analyse et interprétation des données. Précisez la façon de recueillir les données et de diminuer les non-réponses. Préparez les données (nettoyer, mettre en ordre, regrouper en tableaux et en graphiques). Calculez certaines mesures (de tendance centrale, de dispersion et de position). Analysez, inférez (estimation ou tests d hypothèses) et interprétez les résultats. Confirmez ou infirmez les hypothèses et, parfois, formulez-en de nouvelles. Étape 8 : La rédaction du rapport. Présentez la démarche, les résultats et les conclusions de votre étude. Tab. 1. Les étapes de la méthode scientifique.

6 3. LES DIFFÉRENTS TYPES D ÉTUDES 3 Nous avons mis les étapes 6 et 7 ensembles, car elles sont les étapes que nous étudierons principalement. L étape 6 s appelle l organisation des données et la 7 est l analyse et l interprétation des données. Nous y reviendrons plus tard. 3. Les différents types d études Le type d étude que l on choisit dépend de plusieurs facteurs. Avant de bien comprendre ces facteurs, définissons quelques termes. Définition 1.1. Quelques définitions en méthodes quantitatives : Population cible: c est l ensemble de toutes les unités qu on désire étudier. Population statistique: c est l ensemble de toutes les unités accessibles au moment de l étude. Le nombre d unités statistiques dans cette population est noté par N. Définition 1.2. Un recensement est une étude statistique dont toutes les unités statistiques de la population sont prises en considération. Le recensement présente des avantages, mais également certains désavantages. Avantages Les résultats obtenus sont sans erreurs, c est-à-dire qu ils correspondent exactement à la réalité. Le recensement permet de traiter des sous-ensembles de la population sans difficultés. Par exemple, si l on étudie les québécois, on peut facilement étudier les québécois fumeurs. Désavantages Le coût en ressources financières, matérielles et humaines est très élevé. Les résultats ne sont pas immédiat. Ça prend du temps faire un recensement! L alternative au recensement est le sondage. Définition 1.3. Le sondage est une étude qui est faite sur un petit groupe de la population. Ce groupe est appelé échantillon. Le nombre d unité de l échantillon est noté par n. Pour qu un sondage soit représentatif de la population, c est-à-dire que les résultats sont sensiblement les mêmes que si l on avait effectué un rescensement, il faut bien choisir l échantillon.

7 4 1. MÉTHODES SCIENTIFIQUES EN SCIENCES HUMAINES Définition 1.4. Un échantillon est représentatif d une population lorsqu il reproduira proportionnellement l ensemble des caractéristiques de cette population. On dit que l échantillon est partiellement représentatif s il reproduit proportionnellement certaines caractéristiques de la population. Afin de vérifier si l on peut généraliser les résultats obtenus par le sondage, il faudra effectuer quelques tests. Ce processus se nomme inférence statistique. C est l étape 7.

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB

MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB MODÈLE CROP DE CALIBRATION DES PANELS WEB 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 WWW.CROP.CA Le Protocole CROP de calibration des panels en ligne

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC La loi constituante de l Institut de la statistique du Québec (Institut) contient des dispositions claires quant aux obligations de qualité qu il doit respecter. Ainsi,

Plus en détail

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV

Structure typique d un protocole de recherche. Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Structure typique d un protocole de recherche Préparé par Johanne Desrosiers dans le cadre d une formation au réseau FORMSAV Introduction Planification et développement d une proposition de recherche Étape

Plus en détail

Chapitre 3 : INFERENCE

Chapitre 3 : INFERENCE Chapitre 3 : INFERENCE 3.1 L ÉCHANTILLONNAGE 3.1.1 Introduction 3.1.2 L échantillonnage aléatoire 3.1.3 Estimation ponctuelle 3.1.4 Distributions d échantillonnage 3.1.5 Intervalles de probabilité L échantillonnage

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire.

21 mars 2012. Simulations et Méthodes de Monte Carlo. DADI Charles-Abner. Objectifs et intérêt de ce T.E.R. Générer l'aléatoire. de 21 mars 2012 () 21 mars 2012 1 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars 2012 2 / 6 1 de 2 3 4 5 () 21 mars 2012 3 / 6 1 2 de 3 4 5 () 21 mars 2012 4 / 6 1 2 de 3 4 de 5 () 21 mars 2012 5 / 6 de 1 2 3 4 5 () 21 mars

Plus en détail

Étude de marché. Vous avez trois options :

Étude de marché. Vous avez trois options : Étude de marché L étude de marché est une étape primordiale à la réalisation de votre projet d entreprise. Votre projet d entreprise dépend des résultats de cette dernière. L étude de marché vous permettra

Plus en détail

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013

Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 Sondage auprès de la population canadienne sur la problématique des soins de fin de vie Septembre 2013 2013 Ipsos. Tous droits réservés. Contient des informations confidentielles et propriétaires d Ipsos

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE

La définition La méthode. Les échelles de mesure L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE L ENQUETE PAR SONDAGE : LA METHODE La définition La méthode Le questionnaire Les biais La passation du questionnaire La validité des réponses Les échelles de mesure Les échelles d évaluation Les échelles

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

Sondage sur les compétences financières des internautes québécois

Sondage sur les compétences financières des internautes québécois www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 2136, chemin Sainte-Foy Bureau 200 Québec (Québec) G1V 1R8 T 418 687-8025 Sondage sur les compétences financières

Plus en détail

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction.

Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Exploitation et analyse des données appliquées aux techniques d enquête par sondage. Introduction. Etudes et traitements statistiques des données : le cas illustratif de la démarche par sondage INTRODUCTION

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Symantec Security Information Manager 4.8.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI D I G N I T É L I B E R T É S D R O I T S É G A L I T É P R O T E C T I O N L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Analyse des effectifs Guide pour la préparation du rapport Octobre 2011 Dans le cadre de la Loi

Plus en détail

COURS DE STATISTIQUES (24h)

COURS DE STATISTIQUES (24h) COURS DE STATISTIQUES (24h) Introduction Statistiques descriptives (4 h) Rappels de Probabilités (4 h) Echantillonnage(4 h) Estimation ponctuelle (6 h) Introduction aux tests (6 h) Qu est-ce que la statistique?

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA

BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA Vérification de la disponibilité d outils de travail bilingues Le 25 avril 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. RÉSUMÉ... 2 2. CONTEXTE... 3 3. OBJECTIF ET CRITÈRES...

Plus en détail

Statistiques avec la graph 35+

Statistiques avec la graph 35+ Statistiques avec la graph 35+ Enoncé : Dans une entreprise, on a dénombré 59 femmes et 130 hommes fumeurs. L entreprise souhaite proposer à ses employés plusieurs méthodes pour diminuer, voire arrêter,

Plus en détail

Le réchauffement de la planète Rapport

Le réchauffement de la planète Rapport Le réchauffement de la planète Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960 Courriel : www.legermarketing.com Table des matières

Plus en détail

Organisation mondiale de la Santé Division des Maladies émergentes et autres Maladies transmissibles Surveillance et Lutte

Organisation mondiale de la Santé Division des Maladies émergentes et autres Maladies transmissibles Surveillance et Lutte WHO/EMC/ DIS/97.3 Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic Organisation mondiale de la Santé Division des Maladies émergentes et autres Maladies transmissibles

Plus en détail

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE

SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SONDAGE DES MEMBRES DE L APIGQ RÉSULTATS ET ANALYSE SEPTEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 SONDAGE ET ÉCHANTILLONNAGE... 3 SONDAGE... 3 ÉCHANTILLONNAGE... 4 COMPILATION DES RÉSULTATS... 4

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104

DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES DOCUMENT DE RÉVISION MAT-4104 ÉLABORÉ PAR RICHARD ROUSSEAU, ENSEIGNANT EN MATHÉMATIQUES, CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES L ESCALE COMMISSION SCOLAIRE DE L AMIANTE MAI 005

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Termes de référence pour le recrutement de quatre (4) consultants dans le cadre du Projet «Modules d initiation à la statistique à l attention

Plus en détail

1. Les types d enquêtes

1. Les types d enquêtes La conduite d une enquête par questionnaire La conception d un questionnaire ne doit pas être réalisée de façon hasardeuse. Elle suit une méthodologie stricte qui permet d atteindre des résultats utilisables

Plus en détail

Rapport final Présenté à Monsieur Dave Laveau Directeur général

Rapport final Présenté à Monsieur Dave Laveau Directeur général Étude 2011 de retombées économiques du tourisme autochtone Rapport final Présenté à Monsieur Dave Laveau Directeur général Avec la collaboration de + SOM + B.E.S.T.E. Juillet 2011 Table des matières 1.

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les critères

Plus en détail

Le sous-secteur 722 du SCIAN se subdivise ainsi :

Le sous-secteur 722 du SCIAN se subdivise ainsi : Concepts Énoncé de la qualité des données Enquête unifiée sur les entreprises Industrie des services de restauration et de débits de boissons Année de référence 1999 Les statistiques financières de l industrie

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES

TABLEAU DE BORD DE LA CLIENTÈLE SUR LA SATISFACTION. Danielle Dessureault POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES TABLEAU DE BORD SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE POTENTIEL D UN OUTIL POUR MIEUX UTILISER LES RÉSULTATS DES SONDAGES AUPRÈS DE LA CLIENTÈLE DU PROGRAMME DES AIDES TECHNIQUES ÀLA MOBILITÉ ET ÀLA POSTURE

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES

SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION DES QUÉBÉCOIS SUR LES HYDROCARBURES www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 SONDAGE COMPARATIF SUR LA PERCEPTION

Plus en détail

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ Section Méthodologie Cette section provient intégralement du rapport Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire Enquête sur la tolérance à l insécurité routière détenteurs de permis de conduire

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Rédiger et administrer un questionnaire

Rédiger et administrer un questionnaire Rédiger et administrer un questionnaire Ce document constitue une adaptation, en traduction libre, de deux brochures distinctes : l une produite par l American Statistical Association (Designing a Questionnaire),

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetIQ Secure Configuration Manager 5.9.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci

Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci Rapport d analyse final Dossier 79083-024 2 novembre 2012 Contexte

Plus en détail

SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU SUJET DU PROJET ÉNERGIE EST -

SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU SUJET DU PROJET ÉNERGIE EST - MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 SONDAGE OMNIBUS TÉLÉPHONIQUE - OPINION AU

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans?

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? L évaluation formative d une intervention interdisciplinaire

Plus en détail

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE

ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE ANNEXE A PLAN DE SONDAGE A.1 INTRODUCTION La Deuxième Enquête Démographique et de Santé au Cameroun (EDSC-II) a prévu un échantillon d environ 6 000 femmes âgées de 15 à 49 ans

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE MESURE D AUDIENCE INDIVIDUELLE DES

MISE EN PLACE D UNE MESURE D AUDIENCE INDIVIDUELLE DES MISE EN PLACE D UNE MESURE D AUDIENCE INDIVIDUELLE DES TABLETTES Magdalena Auvinet 1 & Lorie Dudoignon 2 1 Médiamétrie, 70 rue Rivay, 92532 Levallois-Perret Cedex, mauvinet@mediametrie.fr 2 Médiamétrie,

Plus en détail

9.1 LES CALCULS DE PERFORMANCE

9.1 LES CALCULS DE PERFORMANCE 9. SYSTÈME DE SUIVI ET DE SURVEILLANCE Il est primordial de mettre en place les outils nécessaires pour assurer un suivi rigoureux du Plan conjoint de gestion des matières résiduelles des MRC d'acton et

Plus en détail

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE

L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE L ENQUETE PAR QUESTIONNAIRE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L'enquête par questionnaire est un outil d observation qui permet de quantifier et comparer l information. Cette information est

Plus en détail

PROJET PERSONNALISÉ ENCADRÉ : N 6

PROJET PERSONNALISÉ ENCADRÉ : N 6 PROJET PERSONNALISÉ ENCADRÉ : N 6 Mise en place d un serveur AD Benjamin Dupuy BTS Service Informatique aux Organisations Option : Solutions d'infrastructure, systèmes et réseaux Epreuve E6 Parcours de

Plus en détail

PROPOSITION DE PROJET DE RECHERCHE

PROPOSITION DE PROJET DE RECHERCHE PROPOSITION DE PROJET DE RECHERCHE Cas UBISOFT Présenté à L ASSOCIATION DE LA RECHERCHE ET DE L INTELLIGENCE MARKETING EN COLLABORATION AVEC UBISOFT, MICHEL PAUZÉ ET ASSOCIÉS INC ET TNS CANADIAN FACTS.

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit Data Loss Prevention Version 11.1.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

SCI03 - Analyse de données expérimentales

SCI03 - Analyse de données expérimentales SCI03 - Analyse de données expérimentales Introduction à la statistique Thierry Denœux 1 1 Université de Technologie de Compiègne tél : 44 96 tdenoeux@hds.utc.fr Automne 2014 Qu est ce que la statistique?

Plus en détail

Guide de rédaction du formulaire d information et de consentement

Guide de rédaction du formulaire d information et de consentement Guide de rédaction du formulaire d information et de consentement Titre du formulaire «Formulaire d information et de consentement concernant la participation de» Veuillez préciser à qui s adresse le formulaire

Plus en détail

Négociation immobilière et Comptabilité des agences

Négociation immobilière et Comptabilité des agences 1. L étude de marché 1.1. L enquête par sondage La connaissance des besoins et du marché L enquête par sondage est une étude quantitative, elle permet de mesurer des opinions ou des comportements. C est

Plus en détail

Présentation du master Les cours du master Les débouchés

Présentation du master Les cours du master Les débouchés Page 1 Présentation du master Les cours du master Les débouchés Pour toutes précisions Responsable de la formation : Virginie De Luca Barrusse virginie.delucabarrusse@u-picardie.fr Responsables administratives

Plus en détail

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

CONTEXTE ET JUSTIFICATION CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le tabagisme est l une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Il crée une forte dépendance chez les consommateurs habituels qu il finit par tuer, et présente

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie À l aide d une méthode d échantillonnage sophistiquée répliquant les conditions d un échantillon aléatoire

Plus en détail

Enquête de perceptions sur les Québécois et le voyage de groupe par autocar

Enquête de perceptions sur les Québécois et le voyage de groupe par autocar Enquête de perceptions sur les Québécois et le voyage de groupe par autocar 3 avril 2013 1. Rappel du mandat et des objectifs L Association des propriétaires d autobus du Québec (APAQ) a mandaté la firme

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

L Estimation de Modèles Log-Linéaires sur des Tableaux de Contingence issus d Enquêtes à plan de sondage complexe :

L Estimation de Modèles Log-Linéaires sur des Tableaux de Contingence issus d Enquêtes à plan de sondage complexe : L Estimation de Modèles Log-Linéaires sur des Tableaux de Contingence issus d Enquêtes à plan de sondage complexe : un Examen de l Approche proposée par Clogg & Eliason Chris Skinner Louis-André Vallet

Plus en détail

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité dans le cadre du 12 e Congrès national de Metropolis Immigration

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Rapport final. Présenté à : Par :

Rapport final. Présenté à : Par : Légumes offerts sur les marchés publics : détermination des attentes des consommateurs (salubrité, provenance, qualité, etc.) et de la volonté de la production à répondre à ces attentes Rapport final Présenté

Plus en détail

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC

LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC LE HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE AU TRAVAIL AU QUÉBEC Par: Jean-Pierre Brun, professeur Éric Plante, Professionnel de recherche Sondage par: Léger Marketing Mars 2004 DÉFINITION DU HARCÈLEMENT PSYCHOLOGIQUE

Plus en détail

Odesi - Guide de l usager UdeM

Odesi - Guide de l usager UdeM Odesi - Guide de l usager UdeM Table des matières 1. Présentation... 2 1.1 Le système Odesi... 2 1.2 Les collections disponibles... 2 1.3 Langue... 3 2 La recherche de données... 3 2.1 Boite de recherche...

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 PROBLÈMES IDENTIFIÉS: Chez l élève: Contextualisation des connaissances

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Re c h e r c h e e t É v a l u a t i o n

Re c h e r c h e e t É v a l u a t i o n Portrait d un processus d intégration D i f f i c u l t é s r e n c o n t r é e s e t r e s s o u r c e s m i s e s à p r o f i t p a r l e s n o u v e a u x a r r i v a n t s a u c o u r s d e s q u a

Plus en détail

Sous-section 2.3: Relevé de notes Principes de fonctionnement

Sous-section 2.3: Relevé de notes Principes de fonctionnement Sous-section 2.3: Relevé de notes Principes de fonctionnement Considérations : Il est peu probable que l on s éloignera, dans un avenir rapproché, du modèle traditionnel de relevé de notes au Canada. Par

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines

Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Recommandations pour la rédaction du mémoire de MASTER 1 ère année en psychologie sociale, du travail et ressources humaines Isabel Urdapilleta Responsable Pédagogique du Master 1 psychologie sociale,

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

Tout sur l auto inspection

Tout sur l auto inspection Tout sur l auto inspection Table des matières Introduction... 3 Le point sur la sélection aléatoire... 4 Vos questions et nos réponses... 4 L auto-inspection en un clin d œil... 7 Vos questions et nos

Plus en détail

Ø Dans un plan marketing deux types d objectifs doivent être fixés :

Ø Dans un plan marketing deux types d objectifs doivent être fixés : 2- La démarche du plan marketing Le plan marketing traduit la stratégie marketing choisie par la firme pour atteindre les objectifs fixés pour un couple produit-marché (ou pour un DAS). Il doit être en

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010 CHAPITRE 1 1. Quel est le rôle du promoteur? Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise. C est lui qui conçoit l idée et qui détermine les paramètres clés du projet. Il doit aussi déterminer

Plus en détail

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale

Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Activité d intégration Les produits nettoyants Sciences physiques 416-430 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 1 : Recherche expérimentale Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et

Plus en détail

Les entreprises de 11 à 49 employés. Portrait de leur réalité linguistique. Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques

Les entreprises de 11 à 49 employés. Portrait de leur réalité linguistique. Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques 2008 Les entreprises de 11 à 49 employés Portrait de leur réalité linguistique Pierre Bouchard Rendez-vous des gens d affaires et des

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises.

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises. Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE Avril 2003 Constats L indice CPQ-Léger Marketing de confiance des consommateurs et des entreprises dans l économie québécoise

Plus en détail

Étude sur la Loi sur l assurance automobile

Étude sur la Loi sur l assurance automobile Étude sur la Loi sur l assurance automobile Préparé pour le Bureau d assurance du Canada Résultats Impact Recherche 28 août 2003 Dossier 13.3066H Table des matières Contexte 3 Objectifs 4 Méthodologie

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSE POUR LA DÉTERMINATION ET LA PERSÉVÉRANCE

PROGRAMME DE BOURSE POUR LA DÉTERMINATION ET LA PERSÉVÉRANCE BOURSE D ÉTUDES KYK RADIO X DESCRIPTION GÉNÉRALE DU PROGRAMME Ce programme s adresse aux étudiants qui commencent ou qui poursuivent, à temps plein, un programme d études reconnu au Canada et conduisant

Plus en détail

Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario

Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario Programme de protection des infrastructures essentielles de l Ontario STRATÉGIE Révisée le 2 juin 2009 PAGE 1 DE 5 Remerciements L équipe du Programme de protection des infrastructures essentielles de

Plus en détail

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique Date : Lieu : 9h00 à 16h30 Carnet de travail Ce carnet est à la fois, POUR VOUS, un carnet de notes, de travail et de réflexion ; Pour, un moyen de recueillir de l information sur les enjeux du gouvernement

Plus en détail

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109

Note éducative. Commission des rapports financiers des régimes de retraite. Novembre 2009. Document 209109 Note éducative Les hypothèses de taux d actualisation relatifs à l achat de rentes pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité avec date de calcul entre le 31 juillet 2009 et le

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010

L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 L évolution des modes de communication, comment adapter les enquêtes en population générale? L expérience de l enquête KABP VIH/sida 2010 Session 2 : Méthodes Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Et le

Plus en détail

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal

PLAN DE COURS. Département de sociologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Département de sociologie Université du Québec à Montréal Sigle : SOC 1011 Groupe : 10 Titre : Méthodes de recherche en sociologie I Session : Hiver 2015 Enseignant : Romain Paumier Téléphone

Plus en détail

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne

Code de bonnes pratiques de la statistique européenne Code de bonnes pratiques de la statistique européenne POUR LES SERVICES STATISTIQUES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES Adopté par le Comité du système statistique européen 28 septembre 2011 Préambule La vision

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque

Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque Banque du Canada Analyse des données recueillies lors de la consultation sur les principes de conception des billets de banque À propos de la consultation La Banque du Canada («la Banque») a invité les

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

NOTE D INTERVENTION DE L

NOTE D INTERVENTION DE L NOTE D INTERVENTION DE L Numéro 40/Février 2015 Les fonds de travailleurs au Québec (Fonds de solidarité FTQ, Fondaction CSN) offrent un RÉER qui est assorti d un crédit d impôt en plus de la déduction

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses

Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses Renseignements pour les élèves, les parents et les tuteurs Évaluation des habiletés de base : questions et réponses 1 Question Qu est-ce que l évaluation des habiletés de base (ÉHB)? Réponse L ÉHB est

Plus en détail