L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 07 > Thermique et matériaux. Projet : Bruno Burlat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 07 > Thermique et matériaux. Projet : Bruno Burlat"

Transcription

1 L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 07 > Thermique et matériaux Projet : Bruno Burlat Les illustrations de ces cours ne sont utilisées qu à des fins pédagogiques / diaporama provisoire / en cours de constitution

2 Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 2. Réglementation française, l isolation en pratique 3. Principes thermiques Ce cours s appuie principalement sur les livres «La maison des [néga]watts» et sur «L isolation écologique» cf. bibliographie

3 1. Variété et performance des matériaux Caractéristiques rentrant en compte pour le choix d un matériaux : - Thermique (conduction, isolation, hygrométrie, inertie, ) - Construction (statique, résistance des matériaux, ) - Aspect (couleur, surface, etc.) - Acoustique - Transparence ou l opacité - Facilité de pose - Facilité de transport - Disponibilité - Résistance aux feu - Critères écologiques (recyclable, écobilans de fabrication ) - Toxicité - Sécurité - Prix - Par exemple, la laine de verre est un matériaux performant pour l isolation thermique, mais peu performant pour l isolation acoustique.

4 1. Variété et performance des matériaux Isolation Ce qui isole, n est pas le matériaux, mais c est principalement l air qu il contient. L air a un pouvoir isolant à condition d être piégé dans les fibres ou sous la forme de micro-bulles. Exemple : le polystyrène extrudé est un bon isolant car les bulles d air sont emprisonnées, alors que le polystyrène expansé, est un moins bon isolant, car les bulles d air ne sont pas hermétiques. Les isolants légers : 1. Base minérale 2. Matières plastiques alvéolaires 3. Base végétale ou animales Les matériaux lourds : Même s ils sont très épais, les matériaux lourds sont rarement de très bons isolants. Mais les matériaux lourds ont en général une capacité d inertie thermique. Murs en briques : Compromis en isolation et inertie.

5 1. Variété et performance des matériaux Système de classification ISOLE (1 à X, la performance augmente) I Incompressibilité I1 à I5 S Stabilité dans les dimensions S1 à S5 O Comportement à l eau O1 à O3 L Traction L1 à L4 E perméance à la vapeur d eau E1 à E4 Le classement des matériaux par rapport au feu (0 à 4, la performance diminue) M0 M1 M2 M3 M4 Incombustibles Non inflammable Difficilement inflammable Moyennement inflammable Facilement inflammable

6 1. Variété et performance des matériaux Sources : Salomon Thierry, Bedel Stéphane (2001). La maison des [néga]watts, Mens : Éd. Terre vivante.

7 1. Variété et performance des matériaux Sources : Salomon Thierry, Bedel Stéphane (2001). La maison des [néga]watts, Mens : Éd. Terre vivante.

8 1. Variété et performance des matériaux Sources : Salomon Thierry, Bedel Stéphane (2001). La maison des [néga]watts, Mens : Éd. Terre vivante.

9 2. Réglementation française, l isolation en pratique Sources : Salomon Thierry, Bedel Stéphane (2001). La maison des [néga]watts, Mens : Éd. Terre vivante.

10 2. Réglementation française, l isolation en pratique Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

11 2. Réglementation française, l isolation en pratique Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

12 3. Principes thermiques : les ponts thermiques Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

13 3. Principes thermiques : l inertie

14 3. Principes thermiques : 3 murs / évolution des températures Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

15 3. Principes thermiques : 3 murs / évolution des températures Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

16 3. Principes thermiques : 3 murs / évolution des températures Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

17 3. Principes thermiques : Mono-murs

18 3. Principes thermiques : Mono-murs

19 3. Principes thermiques : Mono-murs

20 3. Principes thermiques : pertes à éviter Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

21 3. Principes thermiques : Perméabilité Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante.

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR Performances thermiques Marquage Conductivité Épaisseur Thermique en mm pour C E A c e r m i AT R 5 R 8 λ Feu Environnement FDES Prix TTC pour R=8 Rapport qualité/ prix Commentaire MOUSSES ALVÉOLAIRES

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

SEQUENCE 3 ACTIVITE 7. document ressource isolation. Isoler: indispensable pour le confort

SEQUENCE 3 ACTIVITE 7. document ressource isolation. Isoler: indispensable pour le confort SEQUENCE 3 ACTIVITE 7 document ressource isolation Isoler: indispensable pour le confort Isolation à la ouate de cellulose Écologique et performant, cet isolant présente l'une des meilleures inerties.

Plus en détail

Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid?

Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid? Le choix des murs et des isolants : Comment se prémunir du chaud et du froid? Dans une maison, une grande partie de la chaleur peut s échapper par les murs. Il est donc important d apporter une attention

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Annexe. Panorama des principaux matériaux d isolation. Polystyrène expansé (EPS)

Annexe. Panorama des principaux matériaux d isolation. Polystyrène expansé (EPS) Annexe. Panorama des principaux matériaux d isolation 1. Isolants à base de plastiques alvéolaires Polystyrène expansé (EPS) λ 0.032 à 0.038 Wm.K ρ 7 à 30 Kgm 3 c 1450 Jkg.K μ 20 à 100 (sans unité). Non

Plus en détail

TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT

TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT TOUT COMPRENDRE SUR L ISOLATION DE VOTRE LOGEMENT Chaleur, humidité, canicule Au fil des saisons, les variations de température devraient être le moins ressenti possible dans votre habitation. Il est donc

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction sommaire A. Introduction confort thermique considérations murs cycle de vie énergie grise B. Matériaux de construction Le bois La terre La maçonnerie à joint mince C. Matériaux d isolation isolation répartie

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique.

Alba therm et Alba phon. Alba. Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Alba therm et Alba phon Alba Carreaux composites pour l isolation thermique intérieure et la protection phonique. Quand l isolation à l intérieur des bâtiments est efficace et prend tout son sens. L assainissement

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance

Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance La cie Matériaux de construction BP Canada 08 06 16 13 13 BOIS, PLASTIQUES et MATÉRIAUX COMPOSITES Revêtements structuraux isolants Revêtement extérieur isolant R-4 à haute performance Le R-4 HP de BP

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

L isolation écologique d un bâtiment

L isolation écologique d un bâtiment L isolation écologique d un bâtiment Astuces et points d attention - expérience d'un entrepreneur spécialisé en la matière. Formation «Le choix écologique des matériaux de construction» 12 mai 2009 Limbourg

Plus en détail

Séminaire Rénovation des toitures plate

Séminaire Rénovation des toitures plate Séminaire Rénovation des toitures plate CCBC 5 décembre 2013 Rénovation et isolation des toitures plates en béton Stéphanie DEMEULEMEESTER FACILITATEUR BATIMENT DURABLE Spécialiste ENVIRONNEMENT 1. Introduction

Plus en détail

Isolation thermique : les enjeux de la mise en œuvre

Isolation thermique : les enjeux de la mise en œuvre Grenelle de l'environnement 9 juillet 2008 Isolation thermique : les enjeux de la mise en œuvre En 1974, année du premier choc pétrolier, la France mettait en place une réglementation thermique afin de

Plus en détail

L isolation des hangars de stockage.

L isolation des hangars de stockage. L isolation des hangars de stockage. Fabienne Rabier & Sébastien Pekel 2 Article réalisé dans le cadre du projet «Bâtiments de stockage pommes de terre en Région wallonne». Projet porté par le Département

Plus en détail

ESPACES INFO ÉNERGIE BIEN ISOLER SON LOGEMENT

ESPACES INFO ÉNERGIE BIEN ISOLER SON LOGEMENT ESPACES INFO ÉNERGIE BIEN ISOLER SON LOGEMENT POURQUOI FAUT-IL BIEN ISOLER SON LOGEMENT? Aujourd hui, les dépenses énergétiques représentent entre et 0% du budget annuel des ménages. Le chauffage arrive

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6 Isolation thermiques des parois vitrées Fiche réalisée par l AGEDEN Mise à jour NL : 18/09/2015 De par leur fonction d'ouverture et de transparence, les baies vitrées sont les parois les plus vulnérables

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

Le niveau K L ISOLATION. 1 ière partie. Le niveau K. Soirée d information octobre 2011 Guides Energie Neupré

Le niveau K L ISOLATION. 1 ière partie. Le niveau K. Soirée d information octobre 2011 Guides Energie Neupré L ISOLATION Soirée d information octobre 2011 Guides Energie Neupré 1 ière partie Le niveau K Le niveau K K est le niveau d isolation thermique global d un bâtiment. On le calcule pour juger de la valeur

Plus en détail

Polystyrène extrudé. Dimensions. Caractéristiques

Polystyrène extrudé. Dimensions. Caractéristiques Introduction Dans les constructions modernes, une simple isolation qui protège de l'eau, du vent et des rayons solaires ne suffit pas, une protection est également nécessaire contre les facteurs climatiques

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

Maîtrisez dès aujourd hui vos dépenses énergétiques!

Maîtrisez dès aujourd hui vos dépenses énergétiques! de Konsument UNION LUXEMBOURGEOISE DES CONSOMMATEURS Maîtrisez dès aujourd hui vos dépenses énergétiques! Revue des divers matériaux d isolation et de leur utilisation dans la rénovation énergétique Le

Plus en détail

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE

CSFE. La toiture-terrasse. La réponse à la démarche HQE CSFE La toiture-terrasse La réponse à la démarche HQE Sommaire Préambule La toiture-terrasse 03 La réponse à la démarche HQE 04-05 La réponse à la démarche HQE selon la destination de la toiture-terrasse

Plus en détail

Isolation et ventilation des combles

Isolation et ventilation des combles Fiche technique Isolation et ventilation des combles 2 5 7 8 9 Connaître Les combles : première source de déperdition de chaleur Les grandes familles d isolants thermiques Protéger l isolant de l eau Quelle

Plus en détail

Pour améliorer le classement énergétique de votre maison et réaliser la meilleure plus-value possible, pensez à la rénovation.

Pour améliorer le classement énergétique de votre maison et réaliser la meilleure plus-value possible, pensez à la rénovation. GUIDE PRATIQUE BIEN ISOLER SA MAISON que faire???? IDÉE reçue?? sommaire 1 Pourquoi isoler sa maison?................. 5 2 Les déperditions thermiques des parois........................................

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

L'ISOLATION. Sommaire

L'ISOLATION. Sommaire Mis à jour : 05/09/2013 L'ISOLATION Le secteur du bâtiment contribue à hauteur de 25% aux émissions de gaz à effet de serre (GES), et de 40% des consommations d énergie de la France, principalement à travers

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable

Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR. Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR ite Isolation des façades : Performances uniques, esthétique durable Isolation THERMIQUE PAR L EXTéRIEUR Cumul inégalé de performances esthétique durable Bardage rapporté

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Isolation et humidité dans les parois

Isolation et humidité dans les parois Isolation et humidité dans les parois Mise à jour 03 août 2015 (LS) Fiche réalisée par HESPUL Les matériaux de construction ont des comportements qui varient face à l'humidité. Lorsqu on entreprend des

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Comment choisir un isolant pour les murs Avec16% des déperditions de chaleur qui passent par les murs l isolation des murs est la deuxième priorité en rénovation après l isolation de la toiture. Les caractéristiques

Plus en détail

3 / Interventions à réaliser, à éviter

3 / Interventions à réaliser, à éviter 3 / Interventions à réaliser, à éviter dans le bâti ancien, hauts et bas Ils ont un rôle très semblable à celui des murs verticaux dans la gestion thermique et hydrique de la maison. Ensemble, ils déterminent

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

WSOMMAIRE. 1 SOMMAIRE. 2 GRILLE DE LECTURE. 3 INTRODUCTION. 3 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX.

WSOMMAIRE. 1 SOMMAIRE. 2 GRILLE DE LECTURE. 3 INTRODUCTION. 3 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX. w Septembre 2008 Sommaire WSOMMAIRE... 1 SOMMAIRE... 2 GRILLE DE LECTURE... 3 INTRODUCTION... 3 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX... 5 LES MATERIAUX DITS «TRADITIONNELS» A UTILISATION COURANTE... ERREUR!

Plus en détail

BOUCLIER BIOLOGIQUE BILAN THERMIQUE BATI ECONOMIQUE ET PERENNE

BOUCLIER BIOLOGIQUE BILAN THERMIQUE BATI ECONOMIQUE ET PERENNE MONOMUR 3B C est un mode constructif qui répond aux exigences et préoccupations actuelles : BOUCLIER BIOLOGIQUE BILAN THERMIQUE BATI ECONOMIQUE ET PERENNE C'est imposer l isolation répartie du MONOMUR

Plus en détail

ÎSOTECHNIQUES Le fabricant de l ÎSOSAC

ÎSOTECHNIQUES Le fabricant de l ÎSOSAC ÎSOTECHNIQUES Le fabricant de l ÎSOSAC Les habitants de ces maisons ont chaud l été et froid l hiver dans leurs combles Comment isoler ces combles? ÎSOTECHNIQUES Le fabricant de Un constat le marché de

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES MURS

PROTECTION SOLAIRE DES MURS 1/6 Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Usages secondaires CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET DIMENSIONNELLES Dimensions standard (L x l

Plus en détail

Construire ou rénover,

Construire ou rénover, t r i e v e s Construire ou rénover, Les bonnes questions à se poser Vous avez un projet de construction ou de rénovation d une habitation? Entre l idée et la réalisation ce guide vous accompagnera pour

Plus en détail

Le guide des matériaux pour l isolation thermique

Le guide des matériaux pour l isolation thermique Le guide des matériaux pour l isolation thermique Sommaire : Utilisation du guide...3 Quelques définitions Lecture de la fiche Les isolants d origine minérale... verre roche Verre cellulaire Perlite Vermiculite

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

Polystyrène expansé. Humidité N 9. Les Fondamentaux. Les Fondamentaux. Décembre 2012. Polystyrène expansé. & Humidité

Polystyrène expansé. Humidité N 9. Les Fondamentaux. Les Fondamentaux. Décembre 2012. Polystyrène expansé. & Humidité Page 1 Performant même les pieds dans l eau pour des économies durables d énergies & Humidité & Humidité Le polystyrène expansé : l humidité ne passera pas! Son insensibilité maximale à l'eau garantit

Plus en détail

Rétro-isolation d un mur creux avec Isover. Un effort minimal pour un résultat maximal

Rétro-isolation d un mur creux avec Isover. Un effort minimal pour un résultat maximal Rétro-isolation d un mur creux avec Isover Un effort minimal pour un résultat maximal Pourquoi vos murs existants demandent-ils à être rétro-isolés? AVANTAGES ÉVIDENTS En isolant vos murs creux, vous bénéficiez

Plus en détail

Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle. Canada et nord des États-Unis

Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle. Canada et nord des États-Unis DIFFUSION DE VAPEUR POUR LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE CANADA ET NORD DES ÉTATS-UNIS Diffusion de vapeur pour la construction résidentielle Canada et nord des États-Unis Brookfield Homes, Niagara, Ontario

Plus en détail

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux Laine à insuffler Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux RETRO-ISOLATION: PLUS DE CONFORT, MOINS DE FRAIS Dans les maisons qui ont été construites avant la crise de

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

3 CH F 545. numéro d objet: 422.300. Michel Dupont Route échantillon 1 1234 Exemple ville

3 CH F 545. numéro d objet: 422.300. Michel Dupont Route échantillon 1 1234 Exemple ville 3 CH F 545 numéro d objet: 422.300 Michel Dupont Route échantillon 1 1234 Exemple ville CHER CLIENT, nous nous réjouissons du fait que vous ayez décidé de considérer votre maison sous un point de vue tout

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN

ANNEXE 3 VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS ANNEXE 3 : LA TOITURE VERTE LA TOITURE-JARDIN ANNEXE 3 LA TOITURE VERTE [1] [6] GÉNÉRALITÉS LES TYPES DE TOITURE VERTE La toiture-jardin La toiture-jardin légère La toiture végétalisée LES AVANTAGES DE LA TOITURE VERTE LES PARTICULARITÉS DE L ÉTANCHÉITÉ

Plus en détail

Nouveaux isolants thermiques

Nouveaux isolants thermiques Nouveaux isolants thermiques 2006 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille technique a été établie à partir : de l Avis Technique du CSTB du 24 juin 2004 sur les performances des produits minces réfléchissants

Plus en détail

Programme de livraison 1 _

Programme de livraison 1 _ Isolation 01/2015 Programme de livraison Laine de roche 2015 Sommaire Sommaire 2 Knauf Insulation dans le monde 3 Knauf Insulation Laine Minérale de Roche 4 Matrice de produits 4 Cavity Slab 5 Cavity Slab

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Conception d enveloppe du bâtiment par Roxul (BEDR MC ) ComfortBoard MC IS

Conception d enveloppe du bâtiment par Roxul (BEDR MC ) ComfortBoard MC IS CONCEPTION D ENVELOPPE DU BÂTIMENT PAR ROXUL Conception d enveloppe du bâtiment par Roxul (BEDR MC ) ComfortBoard MC IS Revêtement isolé extérieur pour systèmes de murs résidentiels haute performance La

Plus en détail

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons écologique chanvre ouate isolation thermique acoustique Isolation Performante et Durable ouate Caractéristiques techniques Composition ou a te on ti

Plus en détail

Née pour protéger le futur. écologique et performante.

Née pour protéger le futur. écologique et performante. Née pour protéger le futur. écologique et performante. Née pour protéger l habitat. La maison sera toujours le lieu représentant le nid familial, le confort et la sécurité. Sa construction implique des

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

ISOLANT ATI La gamme ATI. constructionscbi@gmail.com - Tel. +34603148038-0680081384 - CBI Sarl 1

ISOLANT ATI La gamme ATI. constructionscbi@gmail.com - Tel. +34603148038-0680081384 - CBI Sarl 1 * ISOLANT ATI La gamme ATI +34603148038-0680081384 - CBI Sarl 1 * ATI PRO * L ISOLANT 2 EN 1, Multicouche Thermo réflecteur + écran HPV * Isolation toiture Isolation murale * 1.L effet coussin d air génère

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com

www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com www.infociments.fr www.mamaisondurable-beton.com CARNET de la construction durable en béton Preuves à l appui 1 2 La maison en béton : un impact maîtrisé sur l environnement, page 5 La maison en béton

Plus en détail

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com

Gestion de l humidité dans la rénovation. www.tyeco2.com Gestion de l humidité dans la rénovation 1 Une réhabilitation thermique implique le renforcement de l isolation Les travaux d isolation peuvent modifier le comportement hygrothermique des parois Les maîtres

Plus en détail

JE FAIS CONSTRUIRE EN THERMOPIERRE

JE FAIS CONSTRUIRE EN THERMOPIERRE JE FAIS CONSTRUIRE EN THERMOPIERRE MONOMUR THERMOPIERRE Le bâti écologique basse consommation d énergie Suite à une prise de conscience internationale sur la nécessité de préserver notre environnement

Plus en détail

Panneaux à tolérance précise pour application industrielle

Panneaux à tolérance précise pour application industrielle Panneaux à tolérance précise pour application industrielle De nouvelles perspectives pour vos travaux Panneaux à fines tolérances dimensionnelles JACKODUR JACKON Insulation GmbH JACKON Insulation GmbH

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

AGIR! L habitat. Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

AGIR! L habitat. Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant L habitat AGIR! Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2013 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2014 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle

bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle bio bric, la solution constructive RT 2012 pour la maison individuelle Réalisation «Constructions de l Erdre» (44) www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux Bouyer Leroux, tradition et innovation

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) Sous toiture sur chevrons. Sur intérieur de porte de garage

Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) Sous toiture sur chevrons. Sur intérieur de porte de garage 222 223 Pictogrammes Sous chape avec cloison de distribution (pose flottante) En mur ou cloison En complément d isolation Sous toiture sur chevrons En complément d isolation Sur intérieur de porte de garage

Plus en détail

CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES

CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES CHAPITRE F ANALYSE DU TISSU BATI AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DES PERFORMANCES ENERGETIQUES 149 Les ilots continus du bourg: alignement compacité et densité Orientation des faîtages Nord Sud;

Plus en détail

Chapitre X. Les produits de substitution.

Chapitre X. Les produits de substitution. Chapitre X Les produits de substitution. Introduction : - Peu satisfaisant (aucun autre matériaux n offre les propriétés intéressantes de l asbeste) - Coût généralement plus élevé que l application initiale.

Plus en détail

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA

Techniques de Construction en Terre Myriam Olivier, CEREMA Les 6èmes journées de l immobilier Plein feu sur l Eco-construction : «Construire mieux et moins cher» Vers un nouveau modèle de développement économique durable 11 & 12mars 2014 - UTICA, Tunis Techniques

Plus en détail

URSA, l isolation optimisée pour les ERP et les bâtiments HQE

URSA, l isolation optimisée pour les ERP et les bâtiments HQE URSA, l isolation optimisée pour les ERP et les bâtiments HQE Siège social Agence commerciale Usine de laine de verre Usine de polystyrène extrudé URSA et URSA PUREONE 1 2 URSA, industriel international

Plus en détail

SOMMAIRE... 2 GRILLE DE LECTURE... 3 INTRODUCTION... 3 LES MENUISERIES TRADITIONNELLES...

SOMMAIRE... 2 GRILLE DE LECTURE... 3 INTRODUCTION... 3 LES MENUISERIES TRADITIONNELLES... Septembre 2008 Sommaire SOMMAIRE... 2 GRILLE DE LECTURE... 3 INTRODUCTION... 3 LES MENUISERIES TRADITIONNELLES... 5 MENUISERIES EN BOIS... 6 MENUISERIES EN PVC... 8 MENUISERIES EN ALUMINIUM... 10 MENUISERIES

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

Pour une rénovation thermique et durable des bâtiments

Pour une rénovation thermique et durable des bâtiments Pour une rénovation thermique et durable des bâtiments Shpresa Kotaji Château de Tinlot - 27 Novembre 2013 Contenu Les isolants thermiques λ, U et R Le rôle de la chimie dans la performance des isolants

Plus en détail

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération.

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. ite Améliorer son confort, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. l isolation Enquoi çà consiste? L Isolation Thermique l Extérieur (ITE) est un procédé qui permet de créer,

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants.

Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments. Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Conférences Bois Soleil 2006 Isolation écologique des bâtiments Cécile Lasserre, Chambre des métiers, introduit les intervenants. Intervention de Sandra Perié, architecte, communauté de communes des monts

Plus en détail

Edition 2011. Isolation: la méthode «Spider», indicateur pour des constructions écologiques et économiques! Version résumée

Edition 2011. Isolation: la méthode «Spider», indicateur pour des constructions écologiques et économiques! Version résumée Edition 2011 Isolation: la méthode «Spider», indicateur pour des constructions écologiques et économiques! Version résumée Spider Edition 2011 La méthode d évaluation «Spider» a été publiée pour la première

Plus en détail

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine

Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble. Sylvie Amselem- architecte du patrimoine Audit architectural et énergétique de trois bâtiments anciens Ville de Grenoble Etude en 3 phases : Relevés - calculs - préconisations PRESENTATION ARCHITECTURALE Choix de 3 immeubles: XV -XIX siècle Edifices

Plus en détail

AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT DU LOIRET

AGENCE DEPARTEMENTALE D INFORMATION SUR LE LOGEMENT DU LOIRET Guide ISOLATION THERMIQUE...une maison plus hermétique, c'est logique! Toit Menuiseries Murs Ventilation Vitrages Plancher Une bonne isolation thermique c'est plus de confort et une meilleure qualité de

Plus en détail

ETUDE SUR L'ISOLATION PAR L'EXTÉRIEUR DES BÂTIMENTS

ETUDE SUR L'ISOLATION PAR L'EXTÉRIEUR DES BÂTIMENTS ETUDE SUR L'ISOLATION PAR L'EXTÉRIEUR DES BÂTIMENTS DE L'EQUIPEMENT ILEDEFRANCE SEPTEMBRE 2009 INTRODUCTION Le traitement du bâti existant est un levier majeur de réduction des gaz à effet de serre. L'efficacité

Plus en détail

Les applications du chanvre dans le bâtiment : isolation des sols

Les applications du chanvre dans le bâtiment : isolation des sols AMIOT Marion E3-janvier 2008 COHADE Céline Les applications du chanvre dans le bâtiment : isolation des sols I Contexte de l application Sachant que les pertes calorifiques des planchers d un logement

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail