Exigences en matière de bien-être animal Renée Bergeron, Ph.D., agr. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exigences en matière de bien-être animal Renée Bergeron, Ph.D., agr. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 2013"

Transcription

1 Exigences en matière de bien-être animal Renée Bergeron, Ph.D., agr. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 2013

2 Introduction Essor important du mouvement pour le bienêtre depuis le début du siècle Le bien-être fait jaser et couler beaucoup d encre

3 Introduction Le respect du bien-être animal est de plus en plus perçu comme une composante de la notion élargie de qualité d une denrée alimentaire Valeur nutritionnelle, goût, santé, salubrité & éthique Changements dans les demandes/comportement des consommateurs «L attitude des canadiens envers le bien-être animal est encore très variable, mais un groupe de consommateurs très motivés font des pressions pour que des normes plus strictes soient appliquées» (Uzea et al., 2011)

4 Définition du bien-être Les cinq libertés Libre de la faim et de la malnutrition Libre d inconfort Libre de la douleur, de blessures et de la maladie Libre Libre de la peur d exprimer des et de la comportements souffrance normaux mentale Adapté de FAWC (1993)

5 Définition du bien-être Le bien-être animal varie sur une échelle de très bon à très mauvais (Broom, 1991; JAS 69:4167) «ni blanc, ni noir» Ce que l on considère comme un «bon» bienêtre et le niveau de bien-être que l on est prêt à offrir aux animaux dépend de notre conception du bien-être, de nos valeurs, de critères économiques

6 Définition du bien-être Bien-être animal Se servir des animaux est acceptable en autant qu ils soient bien traités Il existe une grande variété d opinions sur ce que veut dire «traitement humanitaire des animaux» Droits des animaux Les humains n ont pas le droit d employer les animaux pour satisfaire leurs propres besoins, qu ils soient alimentaires, vestimentaires, à des fins de recherche, etc.

7 Les groupes de défense des droits des animaux prônent généralement le végétalisme Leurs pratiques sont parfois douteuses Mauvaise information sur les pratiques d élevage Fausse représentation de la réalité en focalisant sur exemples de cruauté

8 Ils réussissent néanmoins à attirer l attention de la population sur certaines pratiques d élevage

9 Que l on soit d accord ou non avec les idées qui sont présentées

10 Quelques pratiques controversées Séparation des veaux de leur mère à la naissance et restriction alimentaire Vaches attachées et n ayant pas accès au pâturage Écornage des veaux sans anesthésie

11 Quelques pratiques controversées Mais le bien-être va bien au-delà des pratiques controversées N importe quelle pratique, technique ou système peut potentiellement avoir un impact négatif sur le bien-être en causant stress, maladies ou blessures

12 Mesure scientifique du bien-être Il est possible de mesurer le bien-être objectivement: Productivité Santé et condition physique Condition physiologique Comportement

13 Mesure du bien-être à la ferme Les études sur le bien-être sont souvent multidisciplinaires Ne mesurer qu une seule catégorie de variables, comme la santé ou la productivité, peut être trompeur (Fraser, 2003)

14 Mesure du bien-être à la ferme Variables basées sur les ressources et la gestion (input) Alimentation Logement Litière Température Formation, «procédures normalisées», etc. Variables basées sur l animal (output) Production laitière Fertilité Santé Comportement normal Facilité de mouvement, etc.

15 Mesure du bien-être à la ferme Variables basées sur les ressources et la gestion (input) Type et qualité du plancher (ressource) Fréquence de la taille des onglons (gestion) Variables basées sur l animal (output) Cote de boiterie sur une échelle de 1 à 5 1= vache normale à 5= vache très boiteuse Boiteries

16 Mesure du bien-être à la ferme Les variables basées sur les ressources et la gestion ont tendance à être plus fiables, faciles et rapides à mesurer (EFSA, 2012) Elles mesurent les facteurs de risque pour le bienêtre des animaux plutôt que leurs conséquences sur les animaux (EFSA, 2012) Les variables basées sur l animal sont les indicateurs du bien-être les plus valides et flexibles

17 Normes en matière de bien-être En réponse aux préoccupations de la société, plusieurs normes de bien-être ont été développées Législation (surtout en Europe) Des pratiques ont été bannies (systèmes de cages) Codes de pratiques Programmes d assurance-qualité Certains visent principalement le bien-être D autres visent la salubrité avec un volet bien-être

18 Normes en matière de bien-être La nature et la qualité des programmes d assurance-qualité et leurs effets sur le bienêtre sont très variables Normes de détaillants Ex. Chaînes d alimentation rapide Normes de producteurs Ex. Groupes de producteurs Normes gouvernementales Ex. Normes biologiques Normes de sociétés civiles Ex. Organismes à but non lucratif (Thompson et al., 2007)

19 Normes en matière de bien-être Exemples d exigences en termes d espace pour les poules pondeuses: Code de pratiques canadien: cm 2 United Egg Producers: cm 2 McDonald: 465 cm 2 Burger King: 484 cm 2 Directive UE ( ): 550 cm 2 SPCA certified: 1486 cm 2 Biologique (C-B): 2322 cm 2

20 Normes en matière de bien-être La plupart de ces programmes d assurancequalité offrent des opportunités de différenciation du produit (label) et/ou de production de viande/lait pour des marchés de niche (Honeyman et al. 2006)

21 Normes en matière de bien-être Certains programmes ont été conçus pour aider tous les producteurs à: apporter des améliorations à leurs installations et leur gestion outil éducatif informer les consommateurs sur le niveau de bienêtre de leurs animaux (Welfare Quality, 2009)

22 Normes en matière de bien-être SPCA Certified Biologique Can Red Tractor N. Dairy FARM LCQ Attache NON OUI* OUI* OUI* OUI Pas d accès au NON NON OUI OUI OUI pâturage Écornage-SA NON NON NON* NR NON Mesures basées OUI NON OUI OUI OUI sur l animal Audit par un tiers OUI OUI OUI OUI OUI * Accès à l extérieur/exercice à chaque jour **OK pour enlèvement des bourgeons de corne

23 Bien-être dans le secteur laitier Conseil national pour les soins aux animaux d élevage (CNSAE) «coordonne une démarche nationale pour faire progresser les soins et le bien-être des animaux d élevage» Dirige le processus de révision et de développement des Codes de pratiques Dirige le processus de développement de programmes d évaluation à la ferme selon un Modèle d évaluation des soins aux animaux (MESA)

24 Bien-être dans le secteur laitier Depuis janvier 2012, une équipe d élaboration de programme travaille sur le programme d évaluation du bien-être à la ferme pour le secteur laitier Modèle établi selon les recommandations du Code de pratiques Comprend la mesure de variables basées sur les ressources, la gestion et l animal Une phase d essais à la ferme est en cours

25 Bien-être dans le secteur laitier L objectif des producteurs de lait canadiens est d incorporer le nouveau programme d évaluation des soins aux animaux pour le secteur laitier au programme de salubrité des aliments à la ferme: Lait canadien de qualité (LCQ)

26 Conclusion Les consommateurs ont besoin d être rassurés sur la qualité de leurs aliments, incluant la façon dont ils ont été produits Des normes nationales et des systèmes d audits à la ferme vont continuer à être développés à la demande des consommateurs Les producteurs doivent demeurer proactifs et démontrer leurs bonnes pratiques via l implantation de leur programme d assurance-qualité

LE BIEN-ÊTRE BOVIN C EST QUOI? Février et mars 2014

LE BIEN-ÊTRE BOVIN C EST QUOI? Février et mars 2014 LE BIEN-ÊTRE BOVIN C EST QUOI? Février et mars 2014 PROGRAMME D APPUI À L IMPLANTATION DE SYSTÈMES DE SALUBRITÉ ALIMENTAIRE, BIOSÉCURITÉ, TRAÇABILITÉ ET SANTÉ ET BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Le bien-être animal : fiction ou réalité?

Le bien-être animal : fiction ou réalité? Le bien-être animal : fiction ou réalité? Par Daniel-Mercier Gouin Coll. Denis Beaudoin Définition Plan de la présentation Le point sur la réglementation ici et ailleurs Les implications opérationnelles

Plus en détail

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme

Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité à la ferme Colloque sur la production porcine «Comment faire autrement?» Le mardi 7 novembre 2006, Hôtel Universel Best Western, Drummondville Le bien-être animal en action : programme canadien d assurance qualité

Plus en détail

13-10-17. Un fossé à combler. Vie naturelle : les animaux devraient mener une vie naturelle. États affectifs : les animaux devraient se sentir bien

13-10-17. Un fossé à combler. Vie naturelle : les animaux devraient mener une vie naturelle. États affectifs : les animaux devraient se sentir bien Suède 1988 Exige des pâturages pour les bovins laitiers Un fossé à combler Le bien-être animal vu par le public et par les producteurs Jeffrey Spooner et Catherine Schuppli Royaume-Uni 1996 Interdit les

Plus en détail

par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.)

par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.) Les cinq libertés dans les exploitations biologiques par Geoff Urton, BCSPCA (Version originale publiée dans le BC Organic Grower, mai 2008. Reproduite avec autorisation.) Table des matières Introduction...

Plus en détail

Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses

Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses Bien-être et systèmes de logement en production des poules pondeuses Présenté par: Yousra Mahmoudi Maîtrise en sciences animales avec mémoire Directeur de recherche: Dany Cinq-Mars Codirecteurs de recherche:

Plus en détail

Annexe 2. LE BIEN-ÊTRE DES \MMAl \ l)'ele\ AGE : UNE DEMANDE SOCIALE FORTE Qlï PÈSE SUR L'ÉCONOMIE DES FILIÈRES

Annexe 2. LE BIEN-ÊTRE DES \MMAl \ l)'ele\ AGE : UNE DEMANDE SOCIALE FORTE Qlï PÈSE SUR L'ÉCONOMIE DES FILIÈRES Annexe 2 LE BIEN-ÊTRE DES \MMAl \ l)'ele\ AGE : UNE DEMANDE SOCIALE FORTE Qlï PÈSE SUR L'ÉCONOMIE DES FILIÈRES Isabelle VEISSIER Laboratoire «Adaptation des Herbivores aux Milieux» de l'inra de Theix Karine

Plus en détail

Michel Carrier, agr,club Lait Bio, Valacta

Michel Carrier, agr,club Lait Bio, Valacta Michel Carrier, agr,club Lait Bio, Valacta La relation homme animal peut ainsi être définie comme le degré de proximité ou de distance entre l animal et l homme, c est-à-dire la perception mutuelle qui

Plus en détail

«Pratiquez vous» les bonnes pratiques?

«Pratiquez vous» les bonnes pratiques? «Pratiquez vous» les bonnes pratiques? Steve Adam, agr. Valacta 29 janvier 2014 Programmes de bien-être des animaux dans le monde États-Unis Programme Dairy FARM Participation volontaire Certains transformateurs

Plus en détail

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage

Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Développement d un système de monitoring du bien-être des veaux en élevage Joop LENSINK 1, Kees VAN REENEN 2, Hélène LERUSTE 1 1 Institut Supérieur d Agriculture (ISA) Lille, France 2 Animal Science Group,

Plus en détail

Bien-être animal et législation dans les pays en développement

Bien-être animal et législation dans les pays en développement Bien-être animal et législation dans les pays en développement Défis et opportunités Animal Welfare Legislation in Developing Countries Challenges and Opportunities Un paradoxe? Apparent seulement car

Plus en détail

Chapitre 8 Bien-être des animaux

Chapitre 8 Bien-être des animaux Chapitre 8 Bien-être des animaux Le secteur de l élevage dans les pays industrialisés a beaucoup évolué depuis la Seconde Guerre mondiale. La productivité est montée en flèche grâce à l utilisation de

Plus en détail

La protection juridique du bien-être animal dans le monde. Sabine BRELS - Doctorante en droit, Université Laval (Québec)

La protection juridique du bien-être animal dans le monde. Sabine BRELS - Doctorante en droit, Université Laval (Québec) La protection juridique du bien-être animal dans le monde Sabine BRELS - Doctorante en droit, Université Laval (Québec) Parcours et Implications Parcours: - Licence de droit public à Montpellier - Master

Plus en détail

Bien-être animal La perception et les réponses des éleveurs et de leurs organisations

Bien-être animal La perception et les réponses des éleveurs et de leurs organisations Bien-être animal La perception et les réponses des éleveurs et de leurs organisations 27 novembre 2013 Académies d Agriculture et Académie vétérinaire Pierre QUÉMÉRÉ Pierre LE NEINDRE Bien-être animal

Plus en détail

Ø Demandé en 2009 Ø Amorcé en 2010 Ø Période de commentaires publics en 2013 Ø 4 700 commentaires plus que pour tout autre code

Ø Demandé en 2009 Ø Amorcé en 2010 Ø Période de commentaires publics en 2013 Ø 4 700 commentaires plus que pour tout autre code Le Code pour les porcs Ø Demandé en 2009 Ø Amorcé en 2010 Ø Période de commentaires publics en 2013 Ø 4 700 commentaires plus que pour tout autre code Ø Maintenant : traitement des commentaires Les défis

Plus en détail

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection 4 Directives générales pour la production animale 4.3 Sélection La santé et la productivité des animaux agricoles doivent être stimulées par des systèmes d élevage conformes à leurs besoins, ainsi que

Plus en détail

& Que choisir. favoriser le bien-être

& Que choisir. favoriser le bien-être Label Rouge & Agriculture Biologique Que choisir pour favoriser le bien-être des animaux? Un guide des tiné au consommateur Protection mondiale des animaux de ferme Ce petit guide a pour objectif d aider

Plus en détail

Travailler ensemble pour une meilleure alimentation, éthique et plus respectueuse des animaux d élevage. CIWF Agroalimentaire

Travailler ensemble pour une meilleure alimentation, éthique et plus respectueuse des animaux d élevage. CIWF Agroalimentaire Travailler ensemble pour une meilleure alimentation, éthique et plus respectueuse des animaux d élevage CIWF Agroalimentaire L Équipe Agroalimentaire Depuis sa création en 2007, l équipe agroalimentaire

Plus en détail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail

Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Avis de changement : Nouveaux Manuel de référence et Cahier de travail Juin 2010 Nouveaux documents : Manuel de référence et Cahier de travail du LCQ, juin 2010 (Remplacent les versions de novembre 2003)

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie

CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT. Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie CENTRE DE RECHERCHE EN SCIENCES ANIMALES DE DESCHAMBAULT Plan HACCP bœuf qualité plus pour les bovins de boucherie Voici le Programme de salubrité des aliments à la ferme pour le bœuf- Bœuf Qualité Plus-

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

assurance et confiance Les programmes à la ferme offrent aux consommateurs

assurance et confiance Les programmes à la ferme offrent aux consommateurs Les programmes à la ferme offrent assurance et confiance aux consommateurs Les programmes à la ferme des PPC, Votre propre poulet et le Programme de soins aux animaux (PSA), ont été conçus pour répondre

Plus en détail

ProAction : la mise en place d un programme national de certification

ProAction : la mise en place d un programme national de certification Symposium sur les bovins laitiers Le jeudi 29 octobre 2015 Centre expo COGECO, Drummondville ProAction : la mise en place d un programme national de certification Chantal Fleury, agronome, conseillère

Plus en détail

CONSULTATION PARTICULIÈRE SUR LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL

CONSULTATION PARTICULIÈRE SUR LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL CAPERN - 044M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal CONSULTATION PARTICULIÈRE SUR LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL Mémoire présenté à la Commission de l agriculture, des pêcheries,

Plus en détail

Ici et ailleurs. La production laitière. Sujets abordés. Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde

Ici et ailleurs. La production laitière. Sujets abordés. Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde Sylvain Boyer, T.P. Directeur principal, service des ruminants La Coop fédérée La production laitière Ici et ailleurs Sujets abordés Différence entre les fermes laitières d ici et ailleurs dans le monde

Plus en détail

Evaluation du Bien-être des Vaches Laitières

Evaluation du Bien-être des Vaches Laitières Evaluation du Bien-être des Vaches Laitières Confort Motricité Mammites Réforme Etat d engraissement Comportement SOMMAIRE Introduction...2 Les indicateurs sélectionnés...4 L indice de motricité......6

Plus en détail

Formations agricoles. Contribution de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)

Formations agricoles. Contribution de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF) Contribution de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF) au Schéma prévisionnel national des formations agricoles 2009-2013 www.pmaf.org Compassion In World Farming France Table des matières

Plus en détail

S E R V I C E S. Nactus La nature en action dans votre élevage OFFRES DE

S E R V I C E S. Nactus La nature en action dans votre élevage OFFRES DE OFFRES DE S E R V I C E S Nactus La nature en action dans votre élevage H O M E O P A T H I E L E S F O N D A M E N T A U X Vous êtes le premier témoin de votre élevage, devenez le premier acteur de sa

Plus en détail

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation

Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation Calcul de la pression en azote organique sur l exploitation La pression en azote issue des effluents d élevage est plafonnée à 170 / ha de SAU. Tous les fertilisants azotés d origine animale sont considérés,

Plus en détail

La société méconnaît les modes d élevage des animaux de rente et oppose souvent

La société méconnaît les modes d élevage des animaux de rente et oppose souvent Evaluation du bien-être des porcs : comparaison d élevages sur litière ou sur caillebotis La société méconnaît les modes d élevage des animaux de rente et oppose souvent un élevage «industriel» à un élevage

Plus en détail

CEPB. Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1. Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador

CEPB. Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1. Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador Le système de protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador 1 2007 2006 #49F #42E CEPB Pamela Gough Un aperçu de la protection de la jeunesse de Terre-Neuve et du Labrador La responsabilité première

Plus en détail

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques

-Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques -Boucherie Ferme Saint-Vincent- Mise en Marché des Viandes Biologiques Présenté par : Yves Saint-Vincent Éleveur, Transformateur et Détaillant Ferme Saint-Vincent / Boucheries Ferme Saint-Vincent Certifiés

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE 14 décembre 2007 ORIENTATIONS RELATIVES À LA MISE EN ŒUVRE DU RÈGLEMENT N 1924/2006 CONCERNANT LES ALLÉGATIONS NUTRITIONNELLES ET DE SANTÉ PORTANT SUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT

Plus en détail

La qualité totale CONTENU DU MODULE

La qualité totale CONTENU DU MODULE La qualité totale CONTENU DU MODULE 1. Introduction 2. Les différentes notions et composantes de la qualité 2.1. La qualité peut avoir plusieurs sens 2.2. Les constituants de la qualité totale 3. Les intérêts

Plus en détail

Animal Welfare-Policy ALDI SUISSE

Animal Welfare-Policy ALDI SUISSE Animal Welfare-Policy ALDI SUISSE AUJOURD HUI POUR DEMAIN Animal Welfare-Policy 1 / 4 1 Nos responsabilités Étant un discounter de poids sur le marché suisse, nous sommes conscients de nos responsabilités

Plus en détail

L éthique dans la société contemporaine

L éthique dans la société contemporaine L éthique dans les entreprises en contexte de gestion de crise dans le secteur agroalimentaire Horizon Marketing agroalimentaire 2009 Jeudi15 octobre 2009 M e Manon Beaumier, DSG-UQTR L éthique dans la

Plus en détail

Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux»

Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux» Loi sur la protection sanitaire des animaux (chapitre P-42) Section IV.1.1 «De la sécurité et du bien-être des animaux» Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation Direction de la santé

Plus en détail

DOSSIER D'AGREMENT 2015

DOSSIER D'AGREMENT 2015 DOSSIER D'AGREMENT 2015 1) Présentation de la ferme et des exploitants Nom :... Prénom :... Adresse ou siège social :... Nom de la ferme :... Numéro SIREN :... Code postal : Téléphone : Commune :... Téléphone

Plus en détail

Analyse socio-économique du cycle de vie du lait au Canada

Analyse socio-économique du cycle de vie du lait au Canada Analyse socio-économique du cycle de vie du lait au Canada 7 novembre 2012 JEAN-PIERRE REVERET. Professeur, CO-TITULAIRE DE LA CHAIRE et Vice-Président de Groupe Ageco Co authors Jean-Michel Couture, Céline

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine Organisme Certificateur Associatif la qualité a une origine Présentation de CERTIPAQ - Association Loi 1901, à but non lucratif, créée en 1997 - Spécialisée dans les filières agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Programme Lait canadien de qualité des Producteurs laitiers du Canada Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Utiliser avec le Registre et le Calendrier de DGI pour des dossiers

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 711 SÉNAT SECONDE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 15 septembre 2010 PROPOSITION DE LOI visant à limiter la production de viande provenant d animaux abattus

Plus en détail

Cahier de charges Biodia

Cahier de charges Biodia Cahier de charges Biodia Produits biologiques locaux et équitables Auteur : Lieve Vercauteren - VREDESEILANDEN Adaptations version 2 : Gert Engelen - Vredeseilanden Cahier de charges Biodia version 2 novembre

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA DÉCISION

GUIDE D AIDE À LA DÉCISION GUIDE D AIDE À LA DÉCISION Documents contenus dans ce guide : Systèmes de logement : options pour les poules pondeuses Choisir un système de logement aménagé : guide sur les options qui s offrent à vous

Plus en détail

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP Alimentation

Plus en détail

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR

DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR MÉMOIRE DE L ORDRE DES MÉDECINS VÉTÉRINAIRES DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE L AGRICULTURE, DES PÊCHERIES ET DE L ALIMENTATION DANS LE CADRE DE SA CONSULTATION SUR LE PROJET DE LOI N O 97 (Loi visant

Plus en détail

Canalis Dans les bâtiments d élevage

Canalis Dans les bâtiments d élevage Canalisations électriques Canalis Dans les bâtiments d élevage Fiche application Building a New Electric World* Les besoins du client Pour les nouvelles constructions ou la réhabilitation b Des élevages

Plus en détail

La vérification du plan de maîtrise sanitaire : Les autocontrôles et les analyses microbiologiques

La vérification du plan de maîtrise sanitaire : Les autocontrôles et les analyses microbiologiques Note d information 22/11/2011 La vérification du plan de maîtrise sanitaire : Les autocontrôles et les analyses microbiologiques 1. De l élaboration d un Plan de maîtrise sanitaire Les producteurs, responsables

Plus en détail

D039942/02 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T.

D039942/02 P A R L E G O U V E R N E M E N T, À L A S S E M B L É E N A T I O N A L E E T A U S É N A T. D039942/02 ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 23 juillet 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Par le Groupe PGP inc.

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015. Par le Groupe PGP inc. PLAN STRATÉGIQUE 2010-2015 Par le Groupe PGP inc. Réalisation Supervision du projet et rédaction du plan : M. Alain Rioux, président, Groupe PGP Soutien à la recherche : M. Paul Rouillard, agronome Soutien

Plus en détail

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux Respect en Plus Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature et le Bien-Etre des animaux POules pondeuses Plaidoyer pour une Respect Plus de Bien-être animal Equi Plus-v pou produ

Plus en détail

Un système national pour le bien-être des animaux d élevage au Canada

Un système national pour le bien-être des animaux d élevage au Canada Un système national pour le bien-être des animaux d élevage au Canada Le présent document a été préparé par le Conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d élevage. Créé en 2010, le CNSBAE

Plus en détail

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux

Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux Ordonnance concernant la banque de données sur le trafic des animaux (Ordonnance sur la BDTA) Modification du 25 juin 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 novembre 2005 sur la BDTA

Plus en détail

Bovin viande biologique

Bovin viande biologique Bovin viande biologique Les points clefs Les fondements de l agriculture biologique Le lien au sol : les productions animales doivent contribuer à l équilibre des systèmes. Ainsi, l élevage hors sol est

Plus en détail

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur

A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur A-1 8 : Etiquetage et information du consommateur Mise à jour : Septembre 201 2 Références réglementaires et infra réglementaires : Directive 2000/1 3/CE du 20 mars 2000 modifiée relative au rapprochement

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Guide pour le bien-être animal en production laitière

Guide pour le bien-être animal en production laitière Guide pour le bien-être animal en production laitière 2008 Fédération Internationale de Laiterie 2008, Fédération Internationale de Laiterie ISBN 978-9-290980-41-4 MODALITÉS ET CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION

Plus en détail

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table LE LAIT CANADIEN De la ferme à la table Du lait tout naturellement Tellement nutritif... Avec ses 16 éléments nutritifs essentiels, le lait canadien est un aliment très nourrissant sur lequel vous pouvez

Plus en détail

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Parmi les objectifs tracés par le Plan Maroc Vert : Améliorer la compétitivité

Plus en détail

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision

Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Instructions sur l assurance-qualité dans les petites et moyennes entreprises de révision Les instructions sur l'assurance-qualité représentent une application des exigences dans des PME de révision formulées

Plus en détail

Phytogéniques. et croissance des veaux. Carina Schieder Chef de Produit Phytogéniques

Phytogéniques. et croissance des veaux. Carina Schieder Chef de Produit Phytogéniques Phytogéniques et croissance des veaux Carina Schieder Chef de Produit Phytogéniques Photo: Fredleonero 200 Phytogéniques 150 100 50 25 Carina Schieder Chef de Produit Phytogéniques et croissance des veaux

Plus en détail

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63

La nutrition simple et rentable. Catalogue FORMATIONS. N Formateur : 83 63 04246 63 La nutrition simple et rentable Catalogue FORMATIONS N Formateur : 83 63 04246 63 Introduction FORMATIONS Vous tenez dans vos mains le catalogue de formations BDM. Leader français du Conseil Indépendant

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Auto- Le directeur général Maisons-Alfort, le 29 janvier 2015 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à des «Recommandations pour l

Plus en détail

CA2, Systèmes d assurance et durabilité

CA2, Systèmes d assurance et durabilité CA2, Systèmes d assurance et durabilité Présenté aux Producteurs laitiers du Canada Pau Spooner, Division des politiques des Systèmes d'assurance et de l alimentation Ottawa, le 5 février 2014 Objet Présenter

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic La réussite thérapeutique repose sur la sensibilisation

Plus en détail

Coûts pour les animaux versus avantages pour la science

Coûts pour les animaux versus avantages pour la science Craig Wilkinson, B.Sc. (Zoology), D.V.M. Director of Animal Care Faculty of Agricultural, Life and Environmental Sciences craig.wilkinson@ualberta.ca Coûts pour les animaux versus avantages pour la science

Plus en détail

Veaux laitiers. Carnet d accompagnement. Pour des veaux laitiers en santé et de qualité

Veaux laitiers. Carnet d accompagnement. Pour des veaux laitiers en santé et de qualité Veaux laitiers Carnet d accompagnement Pour des veaux laitiers en santé et de qualité Les producteurs de bovins du Québec se sont dotés d un plan stratégique du secteur veau laitier. Une des cibles du

Plus en détail

Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols.

Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols. Mode d emploi du site de l Assainissement et de la protection des Sols. Contrats de valorisation d effluents d élevage et contrats de pâturage. CONTRATS Centre d action Nord Chaussée de Namur, 47 5030

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier

Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo couverture Sheila Sundborg; design Caroline Pelletier Photo Mathieu Larose Economic Analysis of Dairy Breeds Elliott Currie, Associate Professor, Department of Business; Jeff James, MSc. Candidate,

Plus en détail

Tel. 031 722 10 70 Fax 031 722 10 71 E-Mail: info@bio-test-agro.ch Internet: www.bio-test-agro.ch. Calendrier bio 2015

Tel. 031 722 10 70 Fax 031 722 10 71 E-Mail: info@bio-test-agro.ch Internet: www.bio-test-agro.ch. Calendrier bio 2015 Schwand 2 3110 Münsingen Tel. 031 722 10 70 Fax 031 722 10 71 E-Mail: info@bio-test-agro.ch Internet: www.bio-test-agro.ch SIS 056 SCESp 086 P.P Münsingen «Anrede» «Vorname» «Nachname» «Strasse» «PLZ»

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

De septembre à décembre 2013 N 2. Les infos - Les nouveautés - Les promotions

De septembre à décembre 2013 N 2. Les infos - Les nouveautés - Les promotions Les infos - Les nouveautés - Les promotions De septembre à décembre 2013 N 2 Hygiène Installation In Service Produits DeLaval Elaborés, fabriqués et distribués par DeLaval....Page 2 Longévité des vaches

Plus en détail

et le Les professionnels Bienêtre animal

et le Les professionnels Bienêtre animal et le Les professionnels Bienêtre animal Bien-être et protection des animaux d élevage Les professionnels de l élevage, du transport, du commerce et de l abattage doivent se préoccuper, au quotidien, de

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX DANS LES FERMES BIOLOGIQUES NORMES DE PRODUCTION BOVINE BIOLOGIQUE

BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX DANS LES FERMES BIOLOGIQUES NORMES DE PRODUCTION BOVINE BIOLOGIQUE BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX DANS LES FERMES BIOLOGIQUES NORMES DE PRODUCTION BOVINE BIOLOGIQUE Le groupe de travail sur le bien-être animal (GTBA) du Comité d experts sur l agriculture biologique (CEAB) a examiné

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? AVEZ-VOUS PENSÉ À L ALIMENTATION À LA DÉROBÉE? Traduit de: PRODUCERS MIGHT WANT TO CONSIDER CREEP FEEDING Auteur: Stephen B. Blezinger, Ph.D., PAS (Copyright 2015 Dr. Stephen B. Blezinger) Adapté en français

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010

DOSSIER DE PRESSE. CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010 DOSSIER DE PRESSE CIWF France Salon International de l Agriculture Mars 2010 «On peut juger de la grandeur d une nation par la façon dont elle traite ses animaux». Mahatma Gandhi Contacts presse : Agence

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Est-ce important si elle ne peut pas le faire?

Est-ce important si elle ne peut pas le faire? ELLE ADORE SE PERCHER DANS LES ARBRES Est-ce important si elle ne peut pas le faire? Se percher dans les arbres n est que l un des plaisirs de la poule pondeuse. Elle descend d un oiseau des bois de petite

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les formations à la détention d animaux et à la manière de les traiter

Ordonnance du DFI sur les formations à la détention d animaux et à la manière de les traiter Ordonnance du DFI sur les formations à la détention d animaux et à la manière de les traiter (Ordonnance sur les formations en matière de protection des animaux, OFPAn) 1 455.109.1 du 5 septembre 2008

Plus en détail

Stratégies scientifiques de secteur d AAC

Stratégies scientifiques de secteur d AAC Stratégies scientifiques de secteur d AAC Présentation à la TRCV du secteur des semences 18 et 19 février 2014 Contexte Les travaux de recherche de la Direction générale des sciences et de la technologie

Plus en détail

Chapitre 10 GREF 3 (version 2013) Les engrais de ferme et les matières résiduelles fertilisantes organiques

Chapitre 10 GREF 3 (version 2013) Les engrais de ferme et les matières résiduelles fertilisantes organiques Précisions apportées aux coefficients d efficacité fertilisante en azote des engrais organiques Chapitre 10 GREF 3 (version 2013) Les engrais de ferme et les matières résiduelles fertilisantes organiques

Plus en détail

Le BourgEon dessus, dedans

Le BourgEon dessus, dedans Le BourgEon dessus, bio dedans Le Bourgeon Les deux tiers des consommatrices et consommateurs suisses mangent régulièrement bio. Et ils sont de plus en plus nombreux à apprécier le naturel, la saveur authentique

Plus en détail

Trophées Bien-être Animal 2015 Informations sur les lauréats - Français -

Trophées Bien-être Animal 2015 Informations sur les lauréats - Français - Trophées Bien-être Animal 2015 Informations sur les lauréats - Français - LAURÉATS DES LAPINS D OR BreFood GMBH Brefood fournit des chaînes de distribution et des grossistes européens renommés. Le bien-être

Plus en détail

ISSN 1810-0716 FAO PRODUCTION ET SANTÉ ANIMALES. directives GUIDE DE BONNES PRATIQUES EN PRODUCTION LAITIÈRE

ISSN 1810-0716 FAO PRODUCTION ET SANTÉ ANIMALES. directives GUIDE DE BONNES PRATIQUES EN PRODUCTION LAITIÈRE 8 ISSN 1810-0716 FAO PRODUCTION ET SANTÉ ANIMALES directives GUIDE DE BONNES PRATIQUES EN PRODUCTION LAITIÈRE Photos de couverture: Gauche et centre: FIL Droite: FAO/Alberto Conti 8 FAO PRODUCTION ET SANTÉ

Plus en détail

PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS

PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS PNF-02-P EUTHANASIE DES POISSONS Justification : Cette procédure normalisée de fonctionnement doit être connue de toute personne qui effectue l euthanasie de poissons dans le cadre d études sur le terrain

Plus en détail

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire»

«Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» «Une agriculture durable qui contribue à la vitalité socio économique du territoire» Forum agricole et agroalimentaire, 12 février 2015, Albanel PDAA 2013-2018 - MRC DE MARIA-CHAPDELAINE L ABATTOIR COMME

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail