La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce. Les solutions d une banque panafricaine. Etat des lieux, Opportunités et Défis"

Transcription

1 La Côte d Ivoire: Carrefour régional du commerce Les solutions d une banque panafricaine Etat des lieux, Opportunités et Défis Edward George, Directeur de Recherche des Matières Premières Agricoles 26 juin 2014, Abidjan

2 Section 1 Etat des lieux du Commerce Régional

3 La Côte d Ivoire: un producteur agricole clé Produits d exportation, 000 tonnes 2,500 2,000 1,500 1, Production vivrière, 000 tonnes 6,000 5,000 4,000 3,000 2,000 1, Huile de palme Canne à sucre Cacao Anacarde Coton Caoutchouc Igname Manioc Banane plantain Maïs Riz Paddy Source : FAOSTAT. Premier producteur mondial de cacao : 37% du total en 2013/14. Principal exportateur africain d huile de palme, de caoutchouc et de noix de cajou. Principal producteur de café, et troisième producteur de coton d Afrique de l Ouest. Producteur important d igname, de manioc et de céréale. 3

4 La Côte d Ivoire : Une plate-forme de l énergie La Côte d Ivoire se trouve au cœur du Système d Echanges d Energie Electrique Ouest Africain (EEEOA). La production de pétrole brut est faible, mais stable, environ 50,000 bpj. Côte d Ivoire aussi produit 50 milliards de pieds cubes de gaz par an. L exploration continue dans le Golfe de Guinée ou les gisements sont riches. La SIR raffine 65,000 bpj des produits pétroliers et veut augmenter sa capacité. Production de pétrole brut, 000s bpj Sources : Africa Energy, Global Data, Ecobank Research (e) 2014(f) 4

5 Les flux commerciaux en Afrique de l Ouest Exportations Sénégal Burkina Faso Mali Guinée Nigéria Côte d Ivoire Principaux exportateurs de matières premières, US$ millions, 2013 Chaque barre = US$2 millions Source : Intracen Ghana Pétrole brut et Produits Pétroliers Or & Diamants Cacao Coton & Noix de Cajou Bois Caoutchouc Cameroun 5

6 Les flux commerciaux en Afrique de l Ouest Importations Sénégal Mali Burkina Faso Guinée Togo Bénin Nigéria Côte d Ivoire Principaux importateurs de matières premières, US$ milllions, 2013 Chaque barre = US$2 millions Source : Intracen Ghana Machinerie & véhicules Electronique Pétrole brut & Produits pétroliers Céréales Cameroun 6

7 L UE et Nigéria dominent les flux commerciaux Partenaires d exportation, 2012, US$ Partenaires d importation, 2012, US$ UE UE 19% 3% 3% 4% 4% 11% 4% 8% 8% 36% Etats-Unis Nigéria Canada Ghana Afrique du Sud Burkina Faso Inde Autre Afrique Autres 21% 3% 4% 4% 7% 8% 26% 27% Nigéria Asie du Sud-Est Chine Inde Colombie Etats-Unis Autres L UE constitue 36% des exportations de la Côte d Ivoire, et 27% des importations. Les Pays-Bas, l Allemagne, la France la Belgique sont les principaux importateurs européens. L Amérique du Nord est aussi un marché important pour les exportations. Nigéria constitue 8% des exportations et 27% des importations, presque toutes pétrolières. Sources : Intracen, Ecobank Research. 7

8 La Côte d Ivoire est un pôle intra-régional Commerce intra-régional, US$ milliard, 2012 Pays Total % du commerce total % du commerce régional Mali 1,85 60,9% 0,5% Zimbabwe 3,49 54,0% 0,7% Namibie 6,67 54,0% 1,2% Rwanda 0,85 47,8% 1,7% Côte d Ivoire 7,20 40,5% 1,9% Botswana 4,91 37,3% 0,9% Zambie 5,40 33,4% 1,0% Togo 0,69 33,2% 0,2% RCA 0,10 32,3% 0,2% Malawi 1,18 30,6% 0,2% RDC 3,54 30,5% 6,5% Sénégal 2,35 27,8% 0,6% Niger 0,68 23,7% 0,2% Ouganda 1,74 22,3% 3,5% Burkina Faso 0,97 20,6% 0,3% Guinée-Bissau 0,13 20,3% 0,0% Mozambique 2,01 20,3% 0,4% Kenya 3,99 19,1% 8,1% Libye 4,67 18,1% 3,0% Cameroun 1,61 16,9% 3,0% Burundi 0,19 15,2% 0,4% Ghana 4,75 14,9% 1,3% La Côte d Ivoire est le cinquième plus grand trader intra-régional en Afrique. Les flux intra-régionaux représentent 40% du commerce total. Cette proportion est la deuxième plus grande des pays côtiers d Afrique. En comparaison, le Sénégal a un taux de 28%, le Cameroun de 17% et le Ghana de 15%. La Côte d Ivoire est un couloir permettant la circulation des matières premières industrielles et des biens de consommation vers les pays enclavés du centre de l Afrique. La Côte d Ivoire développe aussi les exportations de minéraux du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Sources : Afreximbank, Ecobank Research. 8

9 Les flux pétroliers avec le Nigéria déforment l image Partenaires d exportation africains, 2012, US$ Partenaires d importation africains, 2012, US$ 3% 3% 4% 21% 23% 11% 2% 2% 3% 4% 4% 9% 6% 8% 10% 11% 76% Nigéria Afrique du Sud Mali Bénin Togo Ghana Burkina Faso Sénégal Cameroun Autres Nigéria Afrique du Sud Mauritanie Sénégal Maroc Ghana Autres Le Nigéria constitue 23% des exportations ivoiriennes en Afrique, et 76% des importations. Néanmoins, les pays voisins reçoivent la majorité des exportations ivoiriennes. 9

10 Section 2 Défis et pistes de solutions

11 Le taux de transformation est très faible % de transformation des exportations des matières premières agricoles, en % 28% 30% 72% 70% 95% Fèves crues Produits de cacao Noix de cajou Anacardes Coton brut Coton fil et tissu Sources : ICCO, African Cashew Alliance, ICAC, Ecobank Research. La Côte d Ivoire produit 40% du cacao mondial, mais elle en export ¾ en fèves crues. La majorité du coton est exportée en Chine pour la transformation en fil et tissu puis la réexportation en Afrique de l Ouest. La quasi-totalité de la production de la noix de cajou est exportée crue en Inde, au Vietnam et au Brésil pour la transformation en amande. 11

12 Le planteur reçoit très peu de la valeur du chocolat La part du chiffre d affaires du planteur a chuté de 16% en 1980 à 6% en Aujourd hui, la majorité du coût d une tablette de chocolat vient de l investissement dans le recherche et développement et du marketing. 12

13 Les infrastructures portuaires de l Afrique de l Ouest Capacité portuaire en Afrique de l Ouest ('000 EVP) Source : Ecobank Research San Pedro Accra/ Tema Lagos Douala 13

14 La performance logistique est relativement mauvaise La Côte d Ivoire fait moins bien que le Sénégal et le Kenya Indice de la performance logistique, en 2012 Pays LPI Douanes Infrastructure Cargaisons internationales Compétences logistiques Suivi et traçage Ponctualité Afrique du Sud 3,46 3,22 3,42 3,26 3,59 3,73 3,57 Sénégal 2,86 2,45 2,64 2,75 2,73 3,08 3,52 Ouganda 2,82 2,84 2,35 3,02 2,59 2,45 3,52 Amérique Latine 2,74 2,38 2,46 2,70 2,62 2,84 3,41 Asie de l Est et Pacifique 2,73 2,41 2,46 2,79 2,58 2,74 3,33 RDC 2,68 2,60 2,27 2,56 2,93 2,43 3,20 Afrique du Nord 2,60 2,33 2,36 2,65 2,53 2,46 3,22 Tanzanie 2,60 2,42 2,00 2,78 2,38 2,56 3,33 Kenya 2,59 2,23 2,14 2,84 2,28 2,89 3,06 Nigéria 2,59 2,17 2,43 2,84 2,45 2,45 3,10 Cameroun 2,55 2,11 2,10 2,69 2,53 2,60 3,16 Côte d'ivoire 2,53 2,16 2,37 2,44 2,57 2,95 2,73 Ghana 2,47 2,35 2,52 2,38 2,42 2,51 2,67 Afrique Subsaharienne 2,42 2,18 2,05 2,51 2,28 2,49 2,94 Ethiopie 2,41 2,13 1,77 2,76 2,14 2,89 2,65 Zambie 2,28 2,17 1,83 2,41 2,01 2,35 2,85 Angola 2,25 1,75 1,69 2,38 2,02 2,54 3,01 Source : World Bank Logistics Performance Index La Côte d Ivoire est supérieure à la moyenne africaine, et similaire à celle de ses voisins. Le Sénégal réalise la meilleure performance de la région. La Côte d Ivoire n est pas performante en ce qui concerne les douanes, les cargaisons internationales et la ponctualité. 14

15 La volatilité des prix a créé des difficultés Volatilité des prix des exportations, Cacao Café Caoutchouc Coton /6/09-2 1/6/10 1/6/11 1/6/12 1/6/13-4 Volatilité des prix des importations, Pétrole brut Riz Maïs 1 0 1/6/09-1 1/6/10 1/6/11 1/6/12 1/6/13 Pendant la crise financière mondiale, le Coton, le Café et le Maïs ont été extrêmement volatiles, avec une variation de prix entre +7% et -3%. La volatilité des prix a diminué ces deux dernières années. Récemment les prix du Riz, du Maïs et du Café ont été très volatiles. Le prix du Café a augmenté de 56% depuis janvier, à cause de la sécheresse au Brésil. La volatilité des prix a affecté la balance commerciale Sources : FMI, Ecobank Research. Volatilité du changement des prix mensuels moyens. 15

16 Section 3 Perspectives et opportunités

17 Les exportations de la Côte d Ivoire : Perspectives pour 2014 Production en Côte d Ivoire, 2013/14 Matière Evolution première Unité Production (%) Cacao '000 tonnes Café ' kg sacs Caoutchouc '000 tonnes Coton brut '000 tonnes Huile de palme '000 tonnes Maïs '000 tonnes Riz (paddy) '000 tonnes Pétrole brut bpj La production agricole va augmenter en 2013/14, grâce à une météo favorable et un meilleur approvisionnement en inputs. Les principales matières premières à l exportation auront une croissance entre 4% et 14%. Seule la production du maïs va diminuer, à cause de la réduction de la superficie cultivée. La production pétrolière va augmenter de 6%, a bpj. Source : Ecobank Research. 17

18 La consommation est en forte augmentation Importations des denrées alimentaires, US$ millions Riz Poisson Blé Produits laitiers Huile de palme Viande Farine Sucre Sources : Intracen, USDA, Banque Mondiale, Ecobank Research. Les importations de denrées alimentaires ont augmenté de 24% ces trois dernières années. Pour atteindre le niveau du Sénégal, il faudrait augmenter la consommation de sucre de 35%. Les importations de riz ont continué à croître de manière significative. Consommation de sucre par habitant (en kg), en 2012 Burkina Faso Benin Nigeria Cameroon Mali Ghana SSA average Côte d'ivoire Guinea Senegal India EU Consommation de riz par habitant (en kg), en 2012 Cameroon Nigeria Ghana Africa Senegal Benin Cote d'ivoire Benin Mali Sierra Leone Guinea Far East Asia

19 Il y a beaucoup d opportunités dans le financement des matières premières Huit matières premières représentent 86% de la totalité des exportations. Exportation de cultures de rente : Cacao, Café, Coton, Noix de Cajou, Caoutchouc. Chaîne de valeur du Cacao (Contrôle, Qualité, Stockage, Broyage, Transport, Traçabilité). Réexportation du pétrole raffiné et des biens de consommation. Commerce régional (Farine de Blé, Maïs, Sucre). Financement de l importation du Riz (1,1 million de tonnes en 2012, 11% des importations de riz en Afrique). Possibilités de financements structurés sur les engrais. Exportations des matières premières, US$, en % 2% 2% 3% 4% 11% Source : Intracen. 14% 11% 51% Cacao Pétrole brut Caoutchouc Bois Viande & Poisson Coton Produits pétroliers Café Autres 19

20 Les flux commerciaux régionaux sont amenés à croître One-stop postes -frontières, planifiées pour 2040 Couloir Régional 3 principaux produits d exportation Abidjan Takoradi Accra Lomé Cotonou Lagos Pétrole raffiné, Produits alimentaires, Matériaux Abidjan Bobo Dioulasso Ouagadougou Niamey Pétrole raffiné, Matériaux, Produits alimentaires Abidjan Bouaké Odienné Bamako Dakar Pétrole raffiné, Matériaux, Produits alimentaires Abidjan Yamoussoukro Monrovia Freetown Conakry Pétrole raffiné, Matériaux, Produits alimentaires Abidjan Kumasi Ouagadougou Niamey Matériaux, Produits alimentaires, Pétrole raffiné Source : Ecobank Research. 20

21 Merci Questions / Réponses

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Programme d achat groupé haut débit

Programme d achat groupé haut débit Programme d achat groupé haut débit Hutchison Global Communications est fier d annoncer que 9 nouveaux pays d Afrique de l Ouest ont rejoint son programme d achat groupé haut débit. Ces nouvelles recrues

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

méthodologiquem Quelques précautions

méthodologiquem Quelques précautions Atelier régional r méthodologiquem «Les prix de parité à l importation du riz et du maïs s en Afrique de l Ouestl» Quelques précautions Calculer des prix de parité en se basant sur les prix et les coûts

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest OCEAN ATLANTIQUE DANEMARK IRLANDE Gdansk MER DU NORD Hambourg POLOGNE ROYAUME-UNI Flessingue Zeebruges Dunkerque Gand Calais Rotterdam Anvers BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE

Plus en détail

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique

Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Hutchison Global Communications (HGC) Membre exclusif NetHope et InsideNGO Programme d'achat groupé haut débit FAI Afrique Qu est-ce que le programme groupé haut débit FAI de HGC? Le groupement haut débit

Plus en détail

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture

DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie Les Ressources Phytogénétiques pour l Alimentation et pour l Agriculture Contribution pour le Dialogue Brésil-Afrique sur la Sécurité Alimentaire, la Lute Contre la Faim et le Développement Rural Brasília, Brésil, 10 12 de mai 2010 DES AGRICULTEURS FAMILIAUX Transfert de Technologie

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO

ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO ENVIRONMENT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITIES D INVESTISSEMENTS AU BURKINA FASO Chambre de Commerce et d Industrie Avril 2015 1 BURKINA FASO Votre porte d accès au marché ouest africain 2 AGENDA Contexte géographique

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres

1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres 1.2.2. Les initiatives en faveur de l annulation de la dette des pays pauvres En 1996 (G7 de Lyon), la communauté internationale avait lancé l initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement L AFD et l Afrique subsaharienne AFD - Pascale Dumoulin Une région prioritaire pour le développement Les engagements annuels du Groupe AFD en Afrique subsaharienne 1 200,0 1 000,0 L AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Plus en détail

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique

Fonds. Soutien aux Entreprises en Afrique Fonds d Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique Paul Kabré S impliquer et investir aux côtés des entreprises africaines PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE FISEA est un fonds

Plus en détail

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation

SC 59/15. 17 août 2015 Original: anglais. Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation SC 59/15 17 août 2015 Original: anglais F Comité des statistiques 9 e réunion 29 Septembre 2015 Milan (Italie) Concepts et variables utilisés dans les statistiques de l Organisation Contexte 1. Le présent

Plus en détail

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde.

SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde. SNTL Groupe, un intégrateur des métiers de la Supply chain au service de la logistique africaine depuis et vers le monde Septembre 2015 SNTL Groupe Positionnement stratégique sur le marché Supply Chain

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB Lancement de la CCI France-Bénin Programme -mots d accueil -présentation de la CCIFB -présentation du Bénin -opportunités d affaires au bénin -relations économiques France-Bénin -Cocktail Accompagner,

Plus en détail

la stratégie d Orange pour le Développement

la stratégie d Orange pour le Développement la stratégie d Orange pour le Développement soirée débat : thème : "TIC et RSE, un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique" 17 mars 2015 BRAH ADAMOU Amadou Chef de projet magri AMEA

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

VIVEZ LA NOUVELLE HOSPITALITÉ HAUT DE GAMME INSPIRED HOTELS

VIVEZ LA NOUVELLE HOSPITALITÉ HAUT DE GAMME INSPIRED HOTELS VIVEZ LA NOUVELLE HOSPITALITÉ HAUT DE GAMME INSPIRED HOTELS NOOM, DES HÔTELS D AFFAIRES INSPIRÉS PAR LA NOUVELLE AFRIQUE BIENVENUE DANS LE MONDE D UN SOURIRE AMICAL, UN SERVICE ATTENTIONNÉ ET LE NOUVEAU

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES QUI SOMMES NOUS? CÔTE D IVOIRE GHANA TOGO BURKINA FASO Une équipe d experts qualifiés et expérimentés Un réseau de sociétés présent dans les principaux ports de l Afrique

Plus en détail

Le FMI et son rôle en Afrique

Le FMI et son rôle en Afrique Le FMI et son rôle en Afrique M a r k P l a n t, V a l e r i a F i c h e r a, N o r b e r t F u n k e D a k a r, l e 3 n o v e m b r e 2 0 1 0 Sommaire Comment fonctionne le FMI? Comment l Afrique a-t-elle

Plus en détail

CFAO en bref. Présentation

CFAO en bref. Présentation CFAO en bref Présentation CFAO CFAO en bref 2012 Entreprendre sur un continent en mouvement Spécialiste de la distribution sur les marchés de croissance en Afrique Un partenaire de confiance : CFAO s appuie

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE 14 ANNEXE IV DEMANDE DE CHANGEMENT DE DISCIPLINE Je soussigné (e) (1). épouse Professeur des universités - Praticien hospitalier (2) Maître de conférences des universités - Praticien hospitalier (2) En

Plus en détail

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des

L éditorial. Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des L éditorial Jean-Pierre ELONG-MBASSI Le secrétariat de CGLU Afrique lance ce premier numéro «L Etat des Finances Locales en Afrique» afin de comparer, pour la première fois, les principaux chiffres et

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT EMBARGO Le présent document ne doit pas être cité ou résumé par la presse, la radio, la télévision ou des médias électroniques avant le

Plus en détail

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique

Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Les économies de l Afrique de l Ouest : un portrait statistique Ce bref portrait statistique porte sur l Afrique de l Ouest, région qui regroupe ici les quinze pays membres de la CEDEAO (Communauté Economique

Plus en détail

Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce

Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce Chapitre VI Impact de l intégration sur le Commerce Catherine Araujo Bonjean CERDI Stéphanie Brunelin CERDI Céline Carrère Université de Genève et FERDI Conférence sous-régionale: Renforcer l intégration

Plus en détail

LES ACCORDS DE PARTENARIAT ECONOMIQUE Quels enjeux pour le Sénégal?

LES ACCORDS DE PARTENARIAT ECONOMIQUE Quels enjeux pour le Sénégal? LES ACCORDS DE PARTENARIAT ECONOMIQUE Quels enjeux pour le Sénégal? Valdete Berisha-Krasniqi Assistant de recherche à l IFPRI (International Food Policy Research Institute) Antoine Bouët Chercheur Senior

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne

Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 9 DIAGNOSTICS DES INFRASTRUCTURES NATIONALES EN AFRIQUE Les besoins d investissement dans l irrigation en Afrique subsaharienne Liang Zhi You Juin 28 Ce rapport a été produit

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique Pour plus d information www.sea-invest.com 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation

Plus en détail

Office National des Produits Pétroliers ******** NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI

Office National des Produits Pétroliers ******** NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI Email : onapmali@afribone.net.ml Site Web : www.onapmali.co napmali.com Ministère de l Economie, de l Industrie et du Commerce ******** Office National des Produits Pétroliers ******** NOT AN OFFICIAL

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats

Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats SOUS EMBARGO 3/12/2014 Europe-Afrique : nouvelles connexions, nouveaux partenariats Perspective de McKinsey pour Aspen Europe-Afrique 2014 3-4 décembre 2014 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY

Plus en détail

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures

En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures En Afrique, les opportunités d emploi offertes aux femmes proviennent à 92 % de l économie informelle (estimation). JORGEN SCHYTTE/Still Pictures 1 Introduction I Cette étude considère l urbanisation comme

Plus en détail

DUXTON ASSET MANAGEMENT

DUXTON ASSET MANAGEMENT DUXTON ASSET MANAGEMENT Afrique : Un élément clef dans un (ou environnement) agricole global et diversifié Point de vue des investisseurs sur les potentialités de l agriculture africaine et problèmes à

Plus en détail

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Michaela Dodini, Délégation UE Plan de la Présentation I. Brefs rappels sur

Plus en détail

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Libreville, le 29 août 2008 REPUBLIQUE GABONAISE ProgramedesNationsUnies pourl Environement Organisation mondiale de la Santé Bureau

Plus en détail

BÉNIN. Caractéristiques géographiques et humaines. Économie (2010) Indicateurs de développement. Accords internationaux

BÉNIN. Caractéristiques géographiques et humaines. Économie (2010) Indicateurs de développement. Accords internationaux BÉNIN Caractéristiques géographiques et humaines Superficie : 115 762 km 2 Population : 8,9 millions d habitants. Densité : 81 habitants/km 2. Part de la population urbaine : 41,6 %. Taux de croissance

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements

ARIZ. Assurance pour le Risque des Investissements ARIZ Assurance pour le Risque des Investissements L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT propose un dispositif de garantie destiné à faciliter l accès aux financements pour les entreprises privées et les

Plus en détail

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE PAR PIERRE EMANGONGO KUNGA EXPERT EN INTEGRATION ET POLITIQUE COMMERCIALE UNMOCIR/RDC pierremangongo@hotmail.fr Tél:+243815015101

Plus en détail

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS

OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS CTA: OUVRIR DE NOUVEAUX HORIZONS 01 CTA : Ouvrir de nouveaux horizons Le CTA a identifié trois domaines clés dans lesquels il croit pouvoir apporter une contribution significative et unique, et pour lesquels

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique

Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique Comparaison des dépenses réelles de consommation des ménages et des niveaux de prix en Afrique 2013 Banque africaine de développement Le présent document a été préparé par la Division de renforcement des

Plus en détail

[RISQUE PAYS : COTE D IVOIRE]

[RISQUE PAYS : COTE D IVOIRE] 2015 8 10 Rue Lamblin, Tour BIAO-CI 15ème étage BP 1888 Abidjan 06 Côte d Ivoire www.bloomfield-investment.com Département D Analyses Economiques et Boursières [RISQUE PAYS : COTE D IVOIRE] Le département

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Perspectives économiques en Afrique 2013

Perspectives économiques en Afrique 2013 ÉDITION DE POCHE Afrique du Sud Algérie Angola Bénin Botswana Burkina Faso Burundi Cameroun Cap-Vert Comores Congo, Rép. Congo, Rép. dém. Côte d Ivoire Djibouti Égypte Erythrée Éthiopie Gabon Gambie Ghana

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

LE CANNABIS EN AFRIQUE. Synthèse

LE CANNABIS EN AFRIQUE. Synthèse LE CANNABIS EN AFRIQUE Synthèse Novembre 2007 Cette synthèse sur la situation du cannabis en Afrique a été préparée par Denis Destrebecq dans le cadre du programme des données pour l Afrique, le segment

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Infrastructure du Niger : Une perspective continentale

Infrastructure du Niger : Une perspective continentale RAPPORT PAYS Infrastructure du Niger : Une perspective continentale Carolina Domínguez-Torres et Vivien Foster MAI 2011 2011 Banque internationale pour la reconstruction et le développement/banque mondiale

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID

GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID GUIDE DU CANDIDAT PROGRAMME DE MOBILITE INTRA ACP PROJET PAFROID 2013-2018 1 TABLE DES MATIERES Le programme INTRA-ACP Le projet PAFROID Partie A -Informations générales sur le projet 1. Les groupes cibles

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Synthèse Septembre 2014 Réalisée pour le compte de l association GSMA Synthèse Le rapport qui suit examine les fonds de service universel

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne N 2014-A-03 - Juillet Panorama du Analyse Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne Après deux décennies de croissance économique trop faible pour permettre une progression des

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

La crise alimentaire n est pas derrière nous

La crise alimentaire n est pas derrière nous La crise alimentaire n est pas derrière nous Antoine BOUET et David LABORDE DEBUCQUET Si le protectionnisme agricole est un frein important au développement de certains pays du Sud, il ne saurait être

Plus en détail

La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING

La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING La Finance au Service de l Afrique NOTE DE BRIEFING État DEs lieux de LA MICRO-ASSURANCE EN AFRIQUE Publié conjointement par : Fondation Munich Re www.munichre-foundation.org Contact : Dirk Reinhard, dreinhard@munichre-foundation.org

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ C O N F É R E N C E D E S N AT I O N S U N I E S S U R L E C O M M E R C E E T L E D É V E L O P P E M E N T LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE RAPPORT 2013 COMMERCE INTRA-AFRICAIN: LIBÉRER LE DYNAMISME

Plus en détail

ETUDE SUR LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN AFRIQUE DE L OUEST

ETUDE SUR LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN AFRIQUE DE L OUEST ETUDE SUR LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport de synthèse Août 2011 0 Avant- Propos Ces contributions sur «les Dynamiques de consommation alimentaire en Afrique de l Ouest» ont été

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES UNCTAD/GDS/AFRICA/1 TD/B/48/12 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE EN AFRIQUE: BILAN, PERSPECTIVES ET CHOIX DES POLITIQUES ÉCONOMIQUES NATIONS UNIES

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline Travail MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE.. DIRECTION NATIONALE DES CANTINES SCOLAIRES PROJET PAM/CS 20 BP 739 ABIDJAN 20 Tél. : (00 225) 20 21 51 75 Fax

Plus en détail

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE RENFORCEMENT DE LA SÛRETÉ MARITIME AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE Renforcement de la sûreté maritime en Afrique de l Ouest et du Centre: Réseau intégré de garde-côtes L OMI a mis au point, avec l aide

Plus en détail

THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE. Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire

THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE. Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire THEME: BONNE GOUVERNANCE ET CROISSANCE ECONOMIQUE Présenté par Philippe EGOUME, Représentant Résident du FMI en Côte d Ivoire Introduction PLAN DE LA PRESENTATION I. Définitions et concepts de la bonne

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org Table Ronde pour le financement du développement du Bénin 17-19 juin 2014 - Paris www.tablerondebenin2014.org LE MOT DU PRÉSIDENT La Table Ronde, occasion unique d échanges et de partage sur les opportunités

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD

Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD Offre et demande potentielle ECOWAS STDF 13/ OIE/ FAO/ CIRAD Plan 1. Offre et demande potentielle dans la zone ECOWAS 2. Offre potentielle au Mali 3. Marché au nord du Mali (Gao Algérie) 4. Estimation

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

Réforme des subventions énergétiques en Afrique subsaharienne

Réforme des subventions énergétiques en Afrique subsaharienne Département Afrique 13/2 Réforme des subventions énergétiques en Afrique subsaharienne expériences et enseignements Avril 2013 A staff team led by Trevor Alleyne I n t e r n a t i o n a l M o n e t a r

Plus en détail

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES

LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES LE TOURISME: UN SECTEUR MOTEUR DU GABON DES SERVICES Décembre 2014 Introduction Thomas Cook 22 Novembre 1808-18 Juillet 1892 Inventeur de la première agence de voyage en 1844 2 Introduction Chiffre d affaires:

Plus en détail

La fracture numérique en Afrique

La fracture numérique en Afrique La fracture numérique en Afrique par Bernard Conte Maître de Conférences EMPIRES (Equipe Mondialisation, Politiques de l'information et Régulations Economiques et Sociales) Centre d Economie du Développement

Plus en détail

ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA

ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA ANALYSE DE LA STRUCTURE DU COMMERCE EXTERIEUR DE BIENS ET SERVICES DE L'UEMOA Direction Générale de l'economie et de la Monnaie Direction des Statistiques Service de la Balance des Paiements ANALYSE DE

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail