Mise en situation. Un véhicule arrive à l atelier avec le voyant d eau allumé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise en situation. Un véhicule arrive à l atelier avec le voyant d eau allumé"

Transcription

1 Document n 1 1/ Mise en situation Un véhicule arrive à l atelier avec le voyant d eau allumé Observation du client Dégagement de fumée dans le compartiment moteur. L aiguille de l indicateur de température monte presque en zone rouge en roulant Diagnostic du réceptionnaire Contrôler l étanchéité du circuit de refroidissement. Véhicule : Monospace Marque : Peugeot Modèle : 806 Année : 1998 Moteur : 2.0i Atmosphérique Type : XU10J2C/Z Type de pompe à eau : Préconisation d entretien :. Début d ouverture du thermostat :. Type de liquide :. Capacité liquide de refroidissement : Température d alerte : Pression de fonctionnement du circuit :.. -1/6-

2 Document n 2 Etude du circuit de refroidissement Nommer les différents éléments constituant le circuit de refroidissement et représenter le sens de circulation de l eau froide et chaude en température de fonctionnement. Moto ventilateur Le Système de refroidissement -2/6-

3 Document n 3 Quelle est la fonction du système de refroidissement? RAISON D ETRE DU SYSTEME Influence de la variation de température du moteur SUR QUOI LA VARIATION DE TEMPERATURE VA AVOIR UNE INFLUENCE? DE QUELLE FACON Matériaux Gaz admis Huile SI LA TEMPERATURE AUGMENTE SI LA TEMPERATURE DIMINUE Citez différents types de refroidissement,pour chacun d eux vous donnerez les avantages et les inconvénients. -3/6-

4 Document n 4 Etude du fonctionnement du circuit de refroidissement Expliquer le fonctionnement du circuit de refroidissement? Rappel : pour le bon fonctionnement du moteur il est nécessaire de maintenir une température constante de fonctionnement (environ de 120 C au niveau de la culasse). Or, à la pression atmosphérique (atm.), l eau bout à 100 C. Une solution est d augmenter la pression dans le circuit ainsi la température d ébullition augmente. Pourquoi est-il nécessaire que le circuit de refroidissement soit sous pression pour fonctionner correctement? Quel est la pression nécessaire du véhicule en question? Quel élément va permettre de réguler cette pression? -4/6-

5 Document n 5 Etude de la soupape de sécurité qui régule la pression Sur quel élément se trouve la soupape de sécurité : Quand l eau s échauffe : elle augmente de volume ; une partie de l eau vient remplir le vase : il y a compression de l air emprisonné dans le vase d expansion. A partir d une certaine pression (0, à 1, pascal) le clapet de pression de fonctionnement s ouvre pour stabiliser la pression dans le vase à la valeur maxi le circuit est sous pression. Quand l eau refroidit : son volume diminue, et une partie de l eau quitte le vase pour retourner au radiateur. La pression de l air chute et quand elle devient inférieure à la pression atmosphérique (extérieure) le petit clapet s ouvre, laissant pénétrer dans le vase une certaine quantité d air nécessaire pour obtenir l équilibre des pressions le circuit revient à la pression atmosphérique. -5/6-

6 Document n 6 Intervention : Contrôle du circuit de refroidissement Comment peut-on remarquer visuellement une fuite importante du liquide de refroidissement? Quels éléments peuvent-être responsables d une mauvaise pression dans le circuit? Comment peut-on s assurer de la bonne étanchéité du circuit de refroidissement Quel est le principe du testeur d étanchéité et où se branche-t-il? A quelle pression doit-on faire monter le circuit pour le contrôle? Après vérification on s aperçoit que le circuit est bien étanche, on décide de tester le clapet de sécurité. Comment va ton faire pour tester le clapet de sécurité? Après le contrôle, on relève une pression de tarage de 2bars, comparer avec les valeurs constructeurs et en déduire la cause de la panne Expliquer les conditions de la panne, pourquoi la température moteur était trop élevé et pourquoi on avait une fuite de liquide de refroidissement moteur chaud. -6/6-

LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8

LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8 LE SYSTEME DE REFROIDISSEMENT Moteur 1/8 I Inconvénients d'une chaleur exagérée - Dilatation excessive ( serrage, grippage...) - Diminution du taux de remplissage ( dû à la dilatation des gaz ) - Auto-inflammation

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT ATELIER DE MAINTENANCE DES VEHICULES Lycée N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne Voitures Particulières CONTROLE DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT P Boursin, 2009 1 REFROIDISSEMENT Caractéristiques QUANTITE ET QUALITE

Plus en détail

Fiche N 10 Hydraulique

Fiche N 10 Hydraulique Contrôle du débit - Clapets 1/Mise en situation : Fiche N 10 Hydraulique Mise en situation Types d étranglement : la vitesse est liée au débit Les étrangleurs à parois longues ou limiteurs de débit Fonctionnement

Plus en détail

SESSION 2012 DOSSIER

SESSION 2012 DOSSIER Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE MAINTENANCE DES VEHICULES AUTOMOBILES

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel

Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Rappel des caractéristiques typiques du moteur diesel Il est normal que le moteur diesel fume légèrement blanc lors du démarrage, le phénomène est amplifié par une température basse. Les performances d'accélération

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Description du travail à effectuer

Description du travail à effectuer FICHE PROFESSEUR THEME : L ENTRETIEN D UN VEHICULE CENTRE D INTERET : la vidange moteur d un véhicule Description du travail à effectuer Lors d une opération périodique d entretien de station service d

Plus en détail

Identifier les caractéristiques d un véhicule Tâche professionnelle 6 6

Identifier les caractéristiques d un véhicule Tâche professionnelle 6 6 Centre d intérêt 2 : Service clientèle Phase de découverte Découverte du véhicule Nom :... TP 6 Identifier les caractéristiques d un véhicule Tâche professionnelle 6 6 Objectif Être capable de relever

Plus en détail

Description du travail à effectuer

Description du travail à effectuer THEME : L ENTRETIEN D UN VEHICULE CENTRE D INTERET : la vidange moteur d un véhicule Description du travail à effectuer Lors d une opération périodique d entretien de station service d un véhicule, effectuer

Plus en détail

Instruction pour utiliser Hyper-Seal

Instruction pour utiliser Hyper-Seal Instruction pour utiliser Hyper-Seal Merci de lire les informations ci-dessous afin de déterminer à quelle catégorie votre problème appartient, et suivez les instructions liées à celle-ci. L'objectif principal

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie

Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie Forane 427A : reconversion d un dépôt frigorifique basse température chez MODENA TERMINAL à Modène, Italie 1/10 Le R22 a été interdit d utilisation pour la maintenance des installations de froid depuis

Plus en détail

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Calcul du vase pour des installations de chauffage central Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Notions de base pour le

Plus en détail

CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000

CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000 CHAUFFAGE Propex HEATSOURCE HS2000 SERAL-Kombi, 80 route de Chambéry, 38420 Le Versoud France, 04 76 77 59 18 www.serial-kombi.com contact@serial-kombi.com NFO_TEC_SERAL-Kombi_HS2000_Fr V1.2 Mars 2009

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation)

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) ETUDE DE CAS Validation du module «MECANIQUE COLLISION» CORRIGE Date : Nom du candidat : Signature : Session

Plus en détail

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17

Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Centre d intérêt 5 : Transformation d énergie Phase de découverte L enceinte thermique et l équipage mobile Nom :... TP 17 Identifier les éléments d un moteur Tâche professionnelle 17 17 Objectif Être

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In

t thermostats E k r A cartographiques M r E It t u Af od E r L po AH f M In MAHLE Aftermarket Info produit Thermostats cartographiques Régulation conventionnelle de la température : la sécurité avant tout Dans un moteur à explosion, la combustion se déroule de manière optimale

Plus en détail

Vérifications intérieures V1

Vérifications intérieures V1 INTERROGATION ORALE Vérifications intérieures V1 1 Effectuez un appel lumineux. Feux de route/feux de croisement ou appel de feux de route. 2 3 Vérifiez la présence du certificat d immatriculation du véhicule

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Le gonflage des bouteilles

Le gonflage des bouteilles Le gonflage des bouteilles 2 séances consacrées à l'utilisation des appareils sous pression, pour : Connaître le fonctionnement général de nos équipements, Pouvoir répondre aux questions des plongeurs,

Plus en détail

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques.

TP DOMOTIQUE. 01 avril 2012. Objectifs : Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Objectifs : 1 Etre capable : Découvrir quelques possibilités domotiques. Appréhender les technologies utilisées dans ce domaine. Comparer ces technologies en fonction des contraintes d installation. Simuler

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz.

FONCTION D USAGE. Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz. REFROIDISSEMENT FONCTION D USAGE Permettre d évacuer la chaleur due : - aux frottements des pièces mobiles du moteur; - à la combustion des gaz. INFLUENCE DE LA TEMPERATURE Une température trop élevée

Plus en détail

LE GUIDE CLIMATISATION

LE GUIDE CLIMATISATION LE GUIDE CLIMATISATION MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR CRÉATIVE TECHNOLOGIE MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX ENTRETENIR LA CLIMATISATION EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE VOTRE CONFORT MAIS AUSSI DE VOTRE SÉCURITÉ.

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

Le circuit de refroidissement

Le circuit de refroidissement 1 ère GMB Technologie 1 / 6 Le circuit de refroidissement Objectifs du cours Rendre l élève capable de : Citer les éléments constitutifs d un circuit de refroidissement.

Plus en détail

Bien régler l installation de chauffage de votre logement. Guide de bonne gestion en 9 questions

Bien régler l installation de chauffage de votre logement. Guide de bonne gestion en 9 questions Bien régler l installation de chauffage de votre logement Guide de bonne gestion en 9 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN RÉGLER SON INSTALLATION DE CHAUFFAGE PERMET AVANT TOUT DE RÉALISER DES ÉCONOMIES

Plus en détail

1. DOCUMENTS 2. VOYANTS. Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur

1. DOCUMENTS 2. VOYANTS. Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur Questions Réponses 1. DOCUMENTS Vérifiez la présence du certificat d'immatriculation du véhicule. Sous le pare-soleil côté conducteur Vérifiez la présence du constat amiable. Sous le pare-soleil côté conducteur

Plus en détail

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S.

BALLON TAMPON NBTAE - AVEC CUVE E.C.S. ATTENTION : Il est très important de remplir d abord le ballon interne pour l eau chaude sanitaire (la cuve E.C.S.) en le portant à une pression de 6 bars (maximum), et de remplir ensuite le réservoir

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

02 Composants pour installations solaires page

02 Composants pour installations solaires page 02 02 Composants pour installations solaires page Mélangeur thermostatique - Vanne de zone déviatrice - Raccords 3-pièces 8 Groupe solaire 9 Purgeurs d air - Soupape de sécurité - Dégazeur 62 Raccords

Plus en détail

ALIMENTATION DE CARBURANT

ALIMENTATION DE CARBURANT ALIMENTATION DE CARBURANT F- www.workshopmanuals.co.uk ALIMENTATION DE CARBURANT Informations générales INFORMATIONS GENERALES 000008 Le réservoir de carburant est équipé d un ensemble de clapets qui

Plus en détail

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie

TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD de thermodynamique n o 3 Le premier principe de la thermodynamique Bilans d énergie Exercice 1 - Influence du chemin de transformation. Une mole de

Plus en détail

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER

Niveau 4 Le matériel http://www.antonysub.fr. Alain GOTAINER LE MATERIEL 1 PLAN DE LA PRESENTATION Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les détendeurs 2 LE MATERIEL Les compresseurs Les bouteilles tampons Les bouteilles de plongée Les

Plus en détail

Feux de route/feux de croisement ou appel de feux de route. Cherchez dans la boîte à gants ou le vide-poche. 1 Effectuez un appel lumineux.

Feux de route/feux de croisement ou appel de feux de route. Cherchez dans la boîte à gants ou le vide-poche. 1 Effectuez un appel lumineux. L interrogation du candidat se déroule à l intérieur du véhicule. Il doit montrer un témoin lumineux, une commande ou un organe et dire à quoi cela sert, ou encore les faire fonctionner. Pour faire apparaître

Plus en détail

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI,

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, _ Vérifications de base 1. Vérification visuelle du moteur à l arrêt - Pas de fuite (GO, Liquide de refroidissement, Huile) - Pas de pièce détériorée (durit

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15

PLANS DE MAINTENANCE DU COMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 PLANS DE MAINTENANE DU OMPRESSEUR D AIR INGERSOLL-RAND SSR ML 15 Sami Bellalah 29 1- Présentation de la machine : Pour générer l air comprimé on fait appel à des compresseurs qui portent l air à la pression

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

www.experts-insitu.com

www.experts-insitu.com In Situ experts hydrauliciens Newsletter N 50, - Mars 2015 - Tous droits réservés IN SITU «Lecture de schémas hydrauliques» épisode 2 La lecture de schéma a pour but de connaître les pressions et débits

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE

TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSISTANCE DE FREINAGE TRAVAUX PRATIQUES B.E.P. ASSIST DE FREINAGE B.E.P.E.P.. MÉCANIQUE AUT UTOMOBILE TRAVAUX PRATIQUES 1 NOM :... Prénom :... Établissement :...... Professeur de Travaux Pratiques : Mr ESPÉRAT TRAVAIL AIL À

Plus en détail

Les vérifications extérieures en permis B

Les vérifications extérieures en permis B Les vérifications extérieures en permis B 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Contrôlez et la propreté de tous les rétroviseurs extérieurs du véhicule. Qu'appelle-t-on un "angle mort"? Montrez l'orifice de remplissage

Plus en détail

Le refroidissement. Refroidissement a air

Le refroidissement. Refroidissement a air Document n 1 Il faut maintenir le moteur à une température régulière (~ 120 C) afin de ne pas affecter son rendement thermique. C est le rôle du circuit de refroidissement. Permettre d évacuer la chaleur

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

L émission de chaleur

L émission de chaleur 2010/2011 4 - GC L émission de chaleur Les émetteurs Les réseaux de distribution Le chauffage Déperditions d un local - qualité de l isolation - ventilation Régulation Emission Distribution Production

Plus en détail

L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5

L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5 L'ASSISTANCE AU FREINAGE Assistance frein 1/5 I FONCTION - Permettre pour un faible effort sur la pédale de freins, d obtenir une fortre pression hydraulique dans le circuit. II DIFFERENTS TYPES D'ASSISTANCE

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version.0 1/7 Semestre 5 Technique automobile : moteur 7 périodes selon OrFo 3..5 Refroidissement Nommer les rôles du refroidissement du moteur et les exigences imposées au liquide de refroidissement RG53

Plus en détail

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude.

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude. Comment choisir votre douche Le système en place chez vous Lorsque vous choisissez le type de douche dont vous voulez vous équiper, vous devez au préalable vérifier le système de production d eau chaude

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE POUR REFRIGERANT ATMOSPHERIQUE.

SPECIFICATION TECHNIQUE POUR REFRIGERANT ATMOSPHERIQUE. 22/5/2015 SPECIFICATION TECHNIQUE POUR REFRIGERANT ATMOSPHERIQUE. Appel d offre pour étude, fourniture, transport, assistance au montage, aux essais et la mise en service d un réfrigérant atmosphérique

Plus en détail

Cerasmart TOP 22-28 ZWB TOP 26 ZWB TOP 30 ZWB TOP 42 ZWB TOP 28 ZSB. Notice d utilisation

Cerasmart TOP 22-28 ZWB TOP 26 ZWB TOP 30 ZWB TOP 42 ZWB TOP 28 ZSB. Notice d utilisation Notice d utilisation TOP 22-28 ZWB TOP 26 ZWB TOP 30 ZWB TOP 42 ZWB TOP 28 ZSB F Cerasmart nv SERVICO sa Kontichsesteenweg 60 2630 AARTSELAAR TEL: 03 887 20 60 FAX: 03 877 01 29 Deutsche Fassung auf Anfrage

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

Vérifications intérieures & extérieures

Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures & extérieures Vérifications intérieures L interrogation du candidat se déroule à l intérieur du véhicule. Il doit montrer un témoin lumineux, une commande ou un organe et dire

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Formation sur les génératrices diesel

Formation sur les génératrices diesel GÉNÉRATRICES Agenda Formation sur les génératrices diesel (IHFI) Description générale Procédures de démarrage et d arrêt Panel board Les pannes les plus fréquentes Mesures de sécurités et entretien Exercices

Plus en détail

Un véhicule arrive à l atelier avec le voyant d huile allumé

Un véhicule arrive à l atelier avec le voyant d huile allumé Document n 1 Date : Nature du document Elève 1/ Contrôler un circuit de lubrification SAVOIRS ASSOCIES S34 Centre d intérêt motorisation BEP MVM Mise en situation Un véhicule arrive à l atelier avec le

Plus en détail

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE

Régulateurs de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE s de Type B, BCH, R, H, BE, BCHE K00 K01 K02 RÉGULATEURS DOMESTIQUES POUR FLUIDES GAZEUX K03 s TYPE B s domestiques pour fluides gazeux UTILISATIONS Immeuble collectif Maison individuelle Branchement Enterrable

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

Recommandations importantes pour la sécurité

Recommandations importantes pour la sécurité Manuel d utilisation du kit «TOP DRIVE SYSTEM» Version AC Réf. 583301 Recommandations importantes pour la sécurité ATTENTION : pour éviter tout risque de choc électrique ou électrocution Ne démontez pas

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES MONTAGE

CARACTERISTIQUES DE CONSTRUCTION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES DIMENSIONNELLES MONTAGE REDUCTEUR DE PRESSION A MEMBRANE RINOX CT0051 2014 * GAMME DE PRODUCTION REDUCTEUR DE PRESSION A MEMBRANE RINOX Code Mesure Fixation P max amont P de réglage (aval) Préréglage 51.04.70* G 1/2 51.05.70*

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

INSTRUCTIONS TECHNIQUES DECHARGEMENT D UN CONTAINER AIRFLOW LAR / LOX / LIN

INSTRUCTIONS TECHNIQUES DECHARGEMENT D UN CONTAINER AIRFLOW LAR / LOX / LIN Page : 1/11 Phase 1 : Vérification et manipulation préliminaire au déchargement 1- Règles de sécurité : Porter les équipements de sécurité requis au déchargement. Ne jamais ouvrir les vannes à fond. Prendre

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation

Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation guide bonnes pratiques 2015 Chauffe-eau solaire collectif : bien surveiller son installation Pourquoi ce guide? Surveiller son installation solaire est primordial pour s assurer de son bon fonctionnement.

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Thermostat d huile pour moteur Rotax 912 ou 912S

Thermostat d huile pour moteur Rotax 912 ou 912S Thermostat d huile pour moteur Rotax 912 ou 912S Mise à jour le 4 février 2009 Sur ses moteurs 4 temps, Rotax fait monter le radiateur d huile dans le circuit d aspiration de la pompe. Ce montage n est

Plus en détail

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Chaudière sol fioul condensation Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Notice d utilisation 6 720 801 509 (2015/06) Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaufferie complète

Plus en détail

11/10/2006 16:56 page 1 Par Verelst Jean CLIMATISATION DOCUMENTS METHODE Photos NOUVEAU INSTALLATION DE CLIMATISATION marque DAIKIN ( Agent Agree )

11/10/2006 16:56 page 1 Par Verelst Jean CLIMATISATION DOCUMENTS METHODE Photos NOUVEAU INSTALLATION DE CLIMATISATION marque DAIKIN ( Agent Agree ) 11/10/2006 16:56 page 1 Par Verelst Jean CLIMATISATION DOCUMENTS METHODE NOUVEAU INSTALLATION DE CLIMATISATION marque DAIKIN ( Agent Agree ) RACCORDEMENT TUYAUX 1. Effectuer Collerette sur CUIVRE ( Raccords

Plus en détail

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE

AIR CONDITIONNÉ AUTOMATIQUE 1 10 2 3 4 A. TABLEAU DE COMMANDE CONDUCTEUR 1 - Régulation de confort automatique Un appui sur cette commande, confirmé par l affichage du voyant A/C et de AUTO sur l afficheur, permet de gérer automatiquement

Plus en détail

INTERVENTIONS PARTIE VI

INTERVENTIONS PARTIE VI PARTIE VI VI.1 VI.2 DIRECTIVES D INTERVENTION Pendant le fonctionnement il peut arriver que la machine s arrête et/ou ne fonctionne pas correctement. Il faudra donc intervenir et agir de la façon suivante:

Plus en détail

Itho Daalderop Chaudières à condensation. pratiques. et économiques

Itho Daalderop Chaudières à condensation. pratiques. et économiques Itho Daalderop Chaudières à condensation pratiques et économiques Cube One - Jusqu à 16 litres d eau chaude par en flux continu - Le rendement le plus élevé pour l eau du robinet - Réglages intelligents

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SPECIALITE: INSTALLATIONS ELECTRIQUES SANITAIRES ET THERMIQUES MERCREDI

Plus en détail

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO.

Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. Management intelligent de flux de chaleur. by TEKO. 02 Les ressources en énergie se réduisent, les couts énergétiques augmentent. Pour ces raisons, l Energie est une valeur importante dans nos sociétés.

Plus en détail

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION

BAC PRO CARROSSERIE LYCEE ETIENNE MIMARD LA CLIMATISATION Page 1 sur 11 LA CLIMATISATION DÉFINITION : La climatisation est la technique qui consiste à modifier, contrôler et réguler les conditions climatiques (température, humidité, niveau de poussières, etc.)

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

DOSSIER Vrally 4L PURGER LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT

DOSSIER Vrally 4L PURGER LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT DOSSIER Vrally 4L PURGER LE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT Vince pour Vrally 4L http://assos.efrei.fr/vrally4l Mail bureau : vrally4l-bureau@efrei.fr Mail perso : winzpunk@gmail.com Tél : 06 60 12 48 18 Utilité

Plus en détail

Contrôle d un système d assistance de freinage

Contrôle d un système d assistance de freinage Pré requis : Savoirs Maîtriser la frontière du système de freinage et de ses composants Maîtriser les fonctions du système et des composants Maîtriser le fonctionnement des organes de frein Connaître les

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h

CAP FROID ET CLIMATISATION EPREUVE EP2 Préparation et Mise en Oeuvre PARTIE PRATIQUE 8h Académie : : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat (le numéro est

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

1. Outillage CONTRÔLE : CIRCUIT D ALIMENTATION CARBURANT BASSE PRESSION. IMPERATIF : Respecter les consignes de sécurité et de propreté.

1. Outillage CONTRÔLE : CIRCUIT D ALIMENTATION CARBURANT BASSE PRESSION. IMPERATIF : Respecter les consignes de sécurité et de propreté. CONTRÔLE : CIRCUIT D ALIMENTATION CARBURANT BASSE PRESSION IMPERATIF : Respecter les consignes de sécurité et de propreté. 1. Outillage outil Référence Désignation [1604-A] manomètre contrôle de pression

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

5. Système de refroidissement

5. Système de refroidissement 5. Système de refroidissement Informations d'entretien 5- Dépose/pose du thermostat 5-4 Recherche des pannes 5- Dépose/pose du radiateur 5-5 Schéma de circulation du système 5-2 Démontage/montage du radiateur

Plus en détail

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de :

RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions. Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : RC030/RC035 Appareil d aspiration de liquide à air comprimé (manuel) Instructions Celui-ci peut être utilisé pour l aspiration de : Huile de moteur Huile de boîte de vitesses et du système de transmission

Plus en détail

Maintenance Véhicule Industriel SUJET

Maintenance Véhicule Industriel SUJET Maintenance Véhicule Industriel SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Présentation de l épreuve... 3 B. Exemple de modules lors des Finales nationales... 4 C. Matériaux et consommables... 7 D. Caisse

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE REMPLACEMENT 2013 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures

Plus en détail

COMMENT FAIRE FONCTIONNER LE CONGÉLATEUR

COMMENT FAIRE FONCTIONNER LE CONGÉLATEUR COMMENT FAIRE FONCTIONNER LE CONGÉLATEUR Ce congélateur permet de conserver des aliments déjà congelés et de congeler des aliments frais. Mise en marche du congélateur Il n est pas nécessaire de programmer

Plus en détail

Direction Prévention et Gestion des Risques Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction GUIDE MESURES PERIODE HIVERNALE.

Direction Prévention et Gestion des Risques Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction GUIDE MESURES PERIODE HIVERNALE. Direction Métiers IRD des Entreprises et Construction Page 1 sur 6 Page 2 sur 6 GUIDE AIDE MEMOIRE MESURES DE PREVENTION A L APPROCHE DES PERIODES HIVERNALES Page 3 sur 6 CONSEIL CONCERNANT LE GEL Une

Plus en détail