Gestion des Incidents SSI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des Incidents SSI"

Transcription

1 Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne

2 Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information (SSI). CLUSIF, Mai 2011.

3 Lignes directrices

4 Lignes directrices

5 Définition Evénement, potentiel, ou avéré, indésirable et/ou inattendu, impactant ou présentant une probabilité forte d impacter la sécurité de l information dans ses critères de Disponibilité, d Intégrité, de Confidentialité et/ou de Preuve. action malveillante délibérée, non-respect d une règle de la Politique de Sécurité du SI d une manière générale, toute atteinte aux informations, toute augmentation des menaces sur la sécurité des informations, toute augmentation de la probabilité de compromission des opérations liées à l activité.

6 Objectif Guide pour mise en place d un syst. de gestion des incidents SSI aide à la classification et analyse des incidents

7 Lignes directrices

8 Organisation de la gestion des incidents Il faut définir : le périmètre des objectifs (politique de gestion des incidents) des mesures (processus, bonnes pratiques,...) des moyens associés (ressources humaines / matérielles / budgétaires).

9 Objectifs de la politique de gestion 2 objectifs majeurs : garantir notification action corrective rapide. garantir approche cohérente et efficace pour le traitement des incidents

10 Mesures à mettre en place 1. Signalement des événements : dans les meilleurs délais par les circuits appropriés Bonnes pratiques : procédures formelles de signalement/réponses mise en place Service Desk tous les utilisateurs concernés (information, charte, sensibilisation)

11 Mesures à mettre en place 2. Tous les utilisateurs doivent signaler toute observation Bonnes pratiques : signaler au Service Desk dans les meilleurs délais mécanisme de signalement simple ne pas tenter d apporter la preuve d une faille soupçonnée.

12 Mesures à mettre en place 3. Résponsabilités et procédures pour garantir une réponse rapide, efficace et pertinente Bonnes pratiques : surveillance des systèmes, alertes et vulnérabilités définition des priorités de traitement des incidents description des incidents et modes opératoire de résolution par type clôture d un incident par le déclarant + appréciation qualitative par RSSI

13 Mesures à mettre en place 4. Quantifier et surveiller les types d incidents et coûts associés Bonnes pratiques : réévaluer les informations après la résolution d un incident évaluation à froid des incidents importants pour réévaluer les mesures à prendre revue régulière des incidents

14 Mesures à mettre en place 5. Assurance Protéger : personnes investissement informations Définition du périmètre analyse des risques. Couvrir la perte d exploitation Bonnes pratiques : actualiser régulièrement le périmètre à assurer démontrer l efficacité de l orgnisation en place

15 Mesures à mettre en place 6. Elements de preuve Action en justice être capable de recueillir, conserver et présenter des éléments de preuves (conformément aux dispositions légales) Bonnes pratiques : déclaration CNIL procédure interne des exigences de sécurité (collecte traces/conservation/protection)! seules les autorités judiciaires sont autorisées à collecter les preuvces légales.

16 Prise en charge de l incident Incident qualifié analyse par l équipe dédiée CSIRT (Computer Security Incident Response Team) ISIRT (Information Security Incident Response Team) But : évaluation d impact actions correctives remise en fonction du service affecté

17 L équipe de réponse aux incidents SSI L équipe de réponse aux incidents : clairement identifiée passage obligé dans le circuit de notification légitimité pour pouvoir agir rapidement management persuadé des intérêts des actions de l équipe management impliqué dans la définition des objectifs

18 Objectifs de l équipe de réponse aux incidents SSI Objectifs : rationalisation de la veille, traiter rapidement tout type d incident de sécurité par du personnel qualifié habilité et avec des modes opératoires éprouvés, avoir une vue du risque d exposition du SI en adéquation avec la stratégie de l entreprise.

19 Interraction des services

20 L Equipe Points clefs : bonne adaptation à la structure de l entreprise veille permanente bonne visibilité Compétences : techniques (analyse du contexte opérationnel et contres-mesures), contexte et enjeux métier, rédactionnelle (formalisation des actions) relationnelle

21 Services et périmètre Cf : pages du rapport CLUSIF.

22 Lignes directrices

23 Traitement des incidents

24 Détection et signalement Origine : toute personne ayant eu connaissance de fait/menace, acteur de sécurité (surveillance ou constat d anomalie). Signalement à personne compét. dans les + brefs délais. Réaction rapide nécessité de moyens d alerte rapide (stopper l incident, préserver les preuves,...) 1 contact habituel : Help Desk. 2 possibilité de contacter un responsable sécurité (discretion) sensibilisation sur les niveaux d alerte.

25 Enregistrement de l incident 1 enregistrement de l incident dans la base de données date, heure, origine, coordonnées du déclarant description, catégorisation 2 accuser réception 3 note de l action déclenchée trace de l événement, suivi, analyse + analyse à posteriori

26 Qualification par l équipe de réponse aux incidents SI Catégorisation incident de sécurité à qualifier ou non. Critères utilisés issus de l analyse de risque. 1 si non confirmé équipe support 2 journal de bord précis des événements et actions

27 Mesures de réponses immédiates si qualification incident de sécurité potentiel incident de sécurité potentiel mesures d urgence : confinement isolation communication ciblée Mesures insuffisantes ou situation non maîtrisée ou niveau d impact important cellule de crise.

28 Investigations Analyse pour préciser : nature de l incident, fait générateur, périmètre concerné, impact. Et définir les actions à entreprendre, activer la cellule de crise le cas échéant.

29 Investigations : Préservation des traces But : remonter à la source de la manipulation frauduleuse conserver le contexte constituer des éléments de preuve Traitement des traces : Sauvegarde intégrale avant investigation pour effecture l analyse sans modifier les traces Cadre opératoire (qui, quand, qui a accès,...) analyse sur les sauvegardes des traces.

30 Investigations : Environnements potentiellement concernés OS, réseau et téléphonie, serveurs, applications, locaux, groupe de personnes, données, services, cliens, fournisseurs, partenaires,...

31 Investigations : Aide à l analyse utilisation d outils vérification des performances des systèmes, recherche de processus ou appications non autorisées recherche de connexion/tentatives dans les logs, détection de matériel non autorisé examin des groupes clefs (admin,...)...

32 Investigations : Identification du fait générateur et analyse de l impact vulnéaribilité ou faiblesse qui a rendu possible l incident? inventaire des dégâts? impact de l incident?

33 Traitement Mesures pour éviter l aggravation (en complément des réponses immédiates) grâce aux investigations cellule de crise, restrictions d accès communications ciblées Déclarations aux assurances tenue de délais (généralement 48h pour le vol, 5 jours ouvrés sinon) ne rien toucher avant la venue de l expert en assurances (sauf nécessité)

34 Traitement : Résolution de l incident A prendre en compte : Appels aux supports externes Détermination du point zéro de l incident Eradication (réparation, restauration/reinstallation), en fonction de : temps estimé suivant les méthodes, niveau de certitude des impacts liés à l incident, niveau de perte de données acceptables,... Délai de réapprovisionnement de matériel Retour à la normale avec communication spécifique

35 Traitement : Méthodes et outils Indispensable du début à la fin de l incident : Utiles : outils d enregistrement des événements et moyens d accès associés outils de supervisions outils de diagnostic, outils de confinement (VLAN, filtrage réseau,...) outils de réparation (antivirus, restauration d images systèmes,...) Moyens de communications alternatifs si impactés l incident...

36 Rapport de synthèse Chaque incident un rapport de synthèse. object de l incident, date, lieu, cause comment a-t-il été maîtrisé? Bilan du processus : qu est-ce qui n a pas fonctionné? bien fonctionné? évolution du système? communication réussie? Bilan financier : coût direct (impact métier), coût induit (perte d exploit.) coût de résolution, coût des contre-mesures pertes économisées grâce à la réponse à incident? Rédigé rapidement, livré aux responsables et conservé dans la base de connaissances.

37 Recours La resp. de l auteur d une attaque est d ordre pénal. l accès illégal à un système, la modification ou la suppression illicite de données, l entrave au fonctionnement d un système, l association de malfaiteurs informatiques. Articles à du Code pénal (piratage informatique). Il ne faut pas hésiter à l utiliser si vous êtes victime d une tentative de piratage, que l attaque réussisse ou non.

38 Recours Il faudra alors réunir les éléments suivants : faits énoncés clairement, de manière chronologique, liste de tous les préjudices subis éléments de preuve constitués lors de l analyse (en respectant des règles très strictes) Et identifier auprès de qui porter plainte, en gardant en tête que c est généralement le lieu des faits qui est l élément déterminant.

39 Amélioration continue Les enseignements tirés des traitements des incidents de sécurité doivent contribuer à l amélioration générale des processus et des moyens de gestion de ces incidents. L ensemble des éléments doit être revu périodiquement suite aux incidents ayant un impact fort sur le SI, et donner lieu à des évolutions politique de gestion des incidents organisation (principaux acteurs) processus processus annexes (PCA, gestion des problèmes, etc.), audit.

40 Lignes directrices

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala MV Consulting Michel Viala ITIL & IS02700x Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala ITIL & ISO2700x : Présentation Intervenants Michel VIALA : Consultant ITIL confronté à la prise en compte

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

Gestion des incidents de sécurité du système d information (SSI)

Gestion des incidents de sécurité du système d information (SSI) LES DOSSIERS TECHNIQUES Gestion des incidents de sécurité du système d information (SSI) Mai 2011 Groupe de travail «Gestion des incidents» CLUB DE LA SECURITE DE L INFORMATION FRANÇAIS 11 rue de Mogador

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Auriane Lemesle, RSSI TéléSanté Centre PRÉSENTATION DU GUIDE DE LA DGOS À L ATTENTION DES DIRECTIONS

Auriane Lemesle, RSSI TéléSanté Centre PRÉSENTATION DU GUIDE DE LA DGOS À L ATTENTION DES DIRECTIONS Auriane Lemesle, RSSI TéléSanté Centre PRÉSENTATION DU GUIDE DE LA DGOS À L ATTENTION DES DIRECTIONS Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information en établissements de santé Fiche N 1 : Les enjeux

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud. khaled.sammoud@gmail.com. Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours Cours Sécurité et cryptographie Mohamed Houcine Elhdhili & Khaled Sammoud Med_elhdhili@yahoo.eselhdhili@yahoo es khaled.sammoud@gmail.com Remarque: ce document doit être complété par les notes de cours

Plus en détail

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr 1 I Approche Concepts clés 2 Gouvernance SSI (source : Information security governance «guidance for board

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics

Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics ITrust Security Metrics : le label sécurité d ITrust 26 Septembre 2011 Label sécurité ITrust : ITrust Security Metrics Objet : Ce document présente le label de sécurité ITrust et formalise les conditions

Plus en détail

Nom_Activité-I-AAAA-XXX

Nom_Activité-I-AAAA-XXX FICHE DE SUIVI D UN INCIDENT DE SECURITE (FINCS) Nom_Activité-I-AAAA-XXX Libellé de l incident Emetteur de la mise à jour Version de la fiche Date de la mise à jour TABLEAU DE SYNTHESE Renseigné et mis

Plus en détail

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56

CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE. Version du 31/08/2007 10:56 CHARTE ADMINISTRATEUR CORRELYCE Version du 31/08/2007 10:56 Table des matières 1. CONTEXTE... 3 2. OBJET... 3 3. REFERENTIEL... 3 4. PREROGATIVES DE L ADMINISTRATEUR SYSTEME CORRELYCE... 4 4.1 DROIT D

Plus en détail

Alexandre Fernandez Toro. Alexandre@Fernandez-Toro.com

Alexandre Fernandez Toro. Alexandre@Fernandez-Toro.com Alexandre Fernandez Toro Alexandre@Fernandez-Toro.com Généralités Pas de grande surprise La norme ne réinvente pas la roue Norme volumineuse 80 pages Clauses et annexes Très orientée PDCA Intérêt du processus

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Le CNA a diligenté un audit de sécurité du système de facturation des cliniques et de transmission à l Assurance Maladie,

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé»

Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Agrément des Hébergeurs de données de Santé Exemple d Audit de conformité Sécurité et Technique «ASIP Santé» Sommaire 1 Glossaire et abréviations... 3 1.1 Glossaire... 3 1.2 Abréviations... 3 2 Liminaire...

Plus en détail

Informatique et codification Niveau 3

Informatique et codification Niveau 3 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Informatique et codification Niveau 3 EVALUATION GDI DU SALARIE Informatique et codification NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien :

Plus en détail

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification.

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL - PATRIE ------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU

Plus en détail

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Adoptée à la séance du 21 janvier 2013 par la résolution G2013-00-18 TABLE DES MATIÈRES Page 1. INTRODUCTION... 3 2. CADRE JURIDIQUE... 3 3.

Plus en détail

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition E M M A N U E L Préface de Dominique Guinet B E S L U A U Management de la Continuité d activité Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition Groupe

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de systèmes et réseaux informatiques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Administrateur (trice) / Gestionnaire de

Plus en détail

MAINTENANCE INDUSTRIELLE

MAINTENANCE INDUSTRIELLE Fiche Pratique MAINTENANCE INDUSTRIELLE Comment évaluer la performance d une prestation sur site? UNE METHODE D ANALYSE Juin 2006 MAINTENANCE INDUSTRIELLE ET DEMARCHES DE PROGRES CONTEXTE L optimisation

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

M2 Miage Processus de la Sécurité des Systèmes d information

M2 Miage Processus de la Sécurité des Systèmes d information M2 Miage Processus de la Sécurité des Systèmes d information Damien Ploix Université d Evry Val d Essonne damien.ploix@ibisc.univ-evry.fr http://www.ibisc.univ-evry.fr/~dploix 1 Plan Introduction Organisation

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise M e Jean Chartier Président Carrefour de l industrie de la sécurité 21 octobre 2013 - La Malbaie (Québec) Présentation générale La Commission

Plus en détail

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM»

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» -Imed Yazidi- LSTI certified ISO 27001 Lead Implementer 14/02/2013 ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT s.a Présentation

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne

Banque européenne d investissement. Charte de l Audit interne Charte de l Audit interne Juin 2013 Juin 2013 page 1 / 6 Juin 2013 page 2 / 6 1. Politique L Audit interne est une fonction essentielle dans la gestion de la Banque. Il aide la Banque en produisant des

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

Charte de Compliance ERGO Insurance sa

Charte de Compliance ERGO Insurance sa Charte de Compliance ERGO Insurance sa Introduction Sur la base de la circulaire PPB/D. 255 du 10 mars 2005 sur la compliance adressée aux entreprises d assurances, une obligation légale a été imposée

Plus en détail

Présentation : La boite des outils du consultant / Risk Manager Du bon sens à l expertise opérationnelle

Présentation : La boite des outils du consultant / Risk Manager Du bon sens à l expertise opérationnelle Présentation : La boite des outils du consultant / Risk Manager Du bon sens à l expertise opérationnelle Définition des - Exp Clusif: L organisation possède des valeurs qui pourraient subir une dégradation

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I I - Métiers, fonctions et activités visés A. Désignation du métier et des fonctions Expert

Plus en détail

Évaluation de la sécurité de nos fournisseurs IT dans le cadre du référencement Groupe

Évaluation de la sécurité de nos fournisseurs IT dans le cadre du référencement Groupe Évaluation de la sécurité de nos fournisseurs IT dans le cadre du référencement Groupe Jean-Philippe Gaulier Cécile Lesaint 05/10/2015 Les constats on découvre en permanence des failles OWASP dans nos

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014

Gestion de la sécurité de l information dans une organisation. 14 février 2014 Gestion de la sécurité de l information dans une organisation 14 février 2014 Agenda Systèmes d information Concepts de sécurité SI Gestion de la sécurité de l information Normes et méthodes de sécurité

Plus en détail

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond

L évolution des normes ISO9001 et ISO14001. La forme Le fond 41 ième rencontre 29 septembre 2014 L évolution des normes ISO9001 et ISO14001 La forme Le fond AllQuality Sept 2014 : évolution ISO9001 et ISO14001 - philippe.barbaza@qualivie.fr - 1 Vers une structure

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT

TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT TOOLKIT AUDITS INTERNES DE SYSTEME DE MANAGEMENT Ci après modèle du processus «Audits internes de système de Management» conforme aux lignes directrices de l ISO 19011 v 2011. La procédure d audit interne

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

FICHE D EVALUATION 2011-2012

FICHE D EVALUATION 2011-2012 COUR DE CASSATION FICHE D EVALUATION 2011-2012 Nom : Nom d usage : Prénom Situation de famille : Fonctions exercées : Juridiction : DESCRIPTION DE L ACTIVITE DU MAGISTRAT (à remplir par l évaluateur dans

Plus en détail

PSSI générique et management de la sécurité

PSSI générique et management de la sécurité PSSI générique et management de la sécurité Dominique Launay Pôle SSI RENATER Séminaire des correspondants Sécurité 13 juin 2012, Strasbourg agenda introduction au projet PSSI générique introduction aux

Plus en détail

Gestion de logs 29% CLUSIF / CLUSIR RhA / Club SSI. Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr

Gestion de logs 29% CLUSIF / CLUSIR RhA / Club SSI. Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr Tableaux de bord SSI & Gestion de logs 29% Bernard Foray/ DSSI/ Groupe Casino bforay@groupe-casino.fr Conférence du 23/03/2011 Tableau de bord sécurité & Gestion de logs Page 0 PROBLÉMATIQUE / OBJECTIFS

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Employé service RH LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé service RH EVALUATION GDI DU SALARIE Employé service RH NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien Ce que

Plus en détail

Gestion des mises à jour logicielles

Gestion des mises à jour logicielles Gestion des mises à jour logicielles Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Menaces et vulnérabilités Menaces Incidents non intentionnels Activités inappropriées Contenu inapproprié Utilisation inappropriée

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF

CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF CHARTE DE L AUDIT INTERNE DU CMF Approuvée par le Collège du CMF en date du 3 juillet 2013 1 La présente charte définit officiellement les missions, les pouvoirs et les responsabilités de la structure

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

PROFIL DE POSTE. Site web : www.invs.sante.fr. Référence de l annonce : SSI-CDI 2011-04 DÉNOMINATION DU POSTE. Technicien informatique.

PROFIL DE POSTE. Site web : www.invs.sante.fr. Référence de l annonce : SSI-CDI 2011-04 DÉNOMINATION DU POSTE. Technicien informatique. Référence de l annonce : SSI-CDI CDI-2011 2011-04 04 DÉNOMINATION DU POSTE Poste Technicien informatique Catégorie d emploi Catégorie 3 Assistant technique LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE Adresse Institut de

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

Gestion des incidents

Gestion des incidents HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Gestion des incidents liés à la sécurité de l'information Conférence

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information.

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information. Plan d intervention d urgence en cas d attaque contre les systèmes d information ou de faille technique des systèmes d information «PIU Cyber» (version publique) Ministère d État Ministère de l Économie

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES WHITE PAPER LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES Copyright Tous droits réservés IDactis. Ce white paper ne peut être reproduit, en partie ou en totalité, sans la permission écrite préalable d IDactis.

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Employé CSP compta fournisseurs

Employé CSP compta fournisseurs LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé CSP compta fournisseurs EVALUATION GDI DU SALARIE Employé CSP compta fournisseurs NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

Une fiche de Mission pour les Référents SSI. Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI»

Une fiche de Mission pour les Référents SSI. Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI» Une fiche de Mission pour les Référents SSI Projet régional ARS PdL «Programme Hôpital Numérique» et «SSI» Compte-rendu du groupe de Travail 24 octobre 2014 Personnes présentes François TESSON Véronique

Plus en détail

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes

Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Exigences de contrôle pour les fournisseurs externes Cybersécurité Pour les fournisseurs à cyber-risque faible Exigences de cybersécurité 1. Protection des actifs et configuration des systèmes Les données

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008. www.triadis.fr. Management des situations de crise. S organiser. Communiquer. Patrick PIZA

ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008. www.triadis.fr. Management des situations de crise. S organiser. Communiquer. Patrick PIZA ASSISES DU RISQUE PMI 12 Juin 2008 Management des situations de crise www.triadis.fr S organiser Communiquer Patrick PIZA LES MISSIONS CONSEIL L ÉQUIPE TRIADIS 5 consultants seniors - 2 assistantes 3 consultants

Plus en détail

La documentation. A. Rivet. Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche. 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine

La documentation. A. Rivet. Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche. 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine La documentation A. Rivet Améliorer le système d'organisation d'une unité de recherche 6 et 7 novembre 2014, Délégation Aquitaine Plan Généralités et définitions La documentation qualité Exemples de documents

Plus en détail

Prise en compte des informations de veille et d alerte d

Prise en compte des informations de veille et d alerte d Prise en compte des informations de veille et d alerte d Cert-IST dans un workflow structuré Cert-IST Juin 2006 Agenda Le workflow? Quelles sont les diffusions du Cert-IST concernées Comment a-t-on adapté

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme

Les nouveaux guides de la CNIL. Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Les nouveaux guides de la CNIL Comment gérer des risques dont l impact ne porte pas sur l organisme Matthieu GRALL CLUSIF Colloque «conformité et analyse des risques» 13 décembre 2012 Service de l expertise

Plus en détail

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System Maury-Infosec Conseils en sécurité de l'information ISO/CEI 27001:2005 ISMS La norme ISO/CEI 27001:2005 est issue de la norme BSI 7799-2:2002

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001

Méthodologie d Accompagnement. de Projet de Certification ISO 9001 Méthodologie d Accompagnement de Projet de Certification ISO 9001 Janvier 2011 Postulats ISO 9001, c est : Maîtriser ce que l on fait Savoir s améliorer On part du principe que : Le niveau de maîtrise

Plus en détail

Conseils et préconisations de mutualisation ISO 2700x et ISO 20000 / ITIL Groupe de travail du Club 27001 Toulouse 3 Avril 2012

Conseils et préconisations de mutualisation ISO 2700x et ISO 20000 / ITIL Groupe de travail du Club 27001 Toulouse 3 Avril 2012 S Conseils et préconisations de mutualisation ISO 2700x et ISO 20000 / Groupe de travail du Club 27001 Toulouse 3 Avril 2012 Nicole Genotelle (ONX / Edelweb), Joris Pegli (SRCSolution), Emmanuel Prat (FullSave),

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE

AUDIT MAINTENANCE CURATIVE MAINTENANCE PREVENTIVE HOTLINE Fort de son expérience auprès des PME et Collectivités, MDSI vous propose la gestion complète ou partielle de votre système informatique en associant au sein d'un même contrat : audit, conseil, maintenance

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

Réclamations de la Clientèle

Réclamations de la Clientèle Réclamations de la Clientèle Fiche processus: Traitement des réclamations de la clientèle Vue d'ensemble Domaine Gestion de fortune et gestion de la société Nom du processus Traitement des réclamations

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette

Charte de l audit interne de la Direction Générale de la Dette MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DE LA PROSPECTIVE RÉPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice ------------ -------- SECRETARIAT GENERAL ------------ ------------ DIRECTION DE L AUDIT ET DU CONTROLE ------------

Plus en détail

L assistance micro-informatique

L assistance micro-informatique L assistance micro-informatique Un sacerdoce, des mécontentements, un malaise Le technicien pris dans l étau usager - administration Autant de réponses que de téléphones Autant de téléphones que de spécialistes

Plus en détail