SOMMAIRE. Le x i q u e : Actions obligatoires liées à des exigences réglementaires ou normatives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. Le x i q u e : Actions obligatoires liées à des exigences réglementaires ou normatives"

Transcription

1

2 SOMMAIRE 1. Présentation du groupe Laboratoire des Cèdres Page 2 2. Comment nous joindre et horaires d ouverture Page 3 3. Vos contacts au Laboratoire des Cèdres Page 4 4. Recommandations relatives au prélèvement Page 7 5. Liste des analyses Page Matériel de prélèvement Page Conformité de la prescription Page Identitovigilance Page Hygiène et précautions en prélèvement Page Prélèvement sanguin Page Prélèvement bactériologique Page Identification des prélèvements Page Elimination des déchets Page Acheminement des prélèvements Page Organisation du laboratoire Page Analyses sous-traitées Page 45 ANNEXE 1 : Demande d analyse sans ordonnance Page 46 ANNEXE 2 : Conduite à tenir en cas d incident de prélèvement Page 48 ANNEXE 3 : Utilisation de la solution hydro-alcoolique Page 52 ANNEXE 4 : Préconisation pour le patient Page 54 ANNEXE 5 : Protocoles courants Page 58 ANNEXE 6 : Liste des analyses Page 65 ANNEXE 7 : Récapitulatif des couleurs et nombre de tubes Page 86 Le x i q u e : Actions obligatoires liées à des exigences réglementaires ou normatives

3 Page Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

4 PRESENTATION DU GROUPE LABORATOIRE DES CèDRES Siège social : LABOUDIE & Associés L A B O R ATO I R E D E S C È D R E S Laboratoire de biologie médicale multisites «Les Cèdres» Cidex CORNEBARRIEU site Clinique des Cèdres (siège social) : «Les Cèdres», Cidex 2000, CORNEBARRIEU site Cornebarrieu village : ZA Mourlas, route de Toulouse, CORNEBARRIEU site Colomiers : 12 rue de l église, COLOMIERS site Minimes : 21 boulevard Silvio Trentin, TOULOUSE site Desbals : 142 Rue Desbals, TOULOUSE site Mauvezin : 24 Place de la Libération, MAUVEZIN L engagement qualité du groupe Laboratoire des Cèdres Le Laboratoire des Cèdres est engagé depuis de nombreuses années dans une démarche qualité au service des clients (patients et médecins). Le système de management qualité du laboratoire est accrédité par le COFRAC dans la norme NF EN ISO et répond aux exigences de la norme ISO Ces normes internationales s appliquent à toutes les phases de la réalisation des analyses et notamment imposent un certain nombre d obligations pour la phase pré-analytique. Ces obligations sont indiquées dans le présent manuel. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 2

5 COMMENT NOUS JOINDRE ET HORAIRES D OUVERTURES site Clinique des Cèdres : Tel : (siège social LABOUDIE & Associés) Fax : Ouvert tous les jours 24h/24h Horaires d accueil du secrétariat et des services administratifs 7H - 19H du lundi au jeudi 7H - 18H le vendredi 7H - 12H le samedi Numéros d appel urgences (nuit, WE, jours fériés) Fixe : Portable : site Cornebarrieu village : Tel : Fax : Horaires d ouverture du site 7H - 12H30 / 14H30-19H du lundi au jeudi 7H - 12H30 / 14H - 19H le vendredi 7H30-12H30 le samedi site Colomiers : Tel : Fax : Horaires d ouverture du site 7H - 12H30 / 14H30-19H du lundi au jeudi 7H - 12H30 / 14H30-18H le vendredi 7H - 12H le samedi site Minimes : Tel : Fax : Horaires d ouverture du site 7H - 12H30 / 14H - 19H du lundi au vendredi 7H30-12H30 le samedi site Desbals : Tel : Fax : Horaires d ouverture du site 7H - 19H du lundi au vendredi 7H30-12H30 le samedi site Mauvezin : Tel : Fax : Horaires d ouverture du site 7H - 12H30 / 14H - 19 H du lundi au jeudi 7H - 12H30 / 14H - 18 H le vendredi 7H - 12H le samedi Page Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

6 VOS CONTACTS : site Clinique des Cèdres (siège social): Biologiste responsable de l ensemble des sites, président du groupe LABOUDIE & Associés : Fabrice LABOUDIE Biologistes médicaux du groupe : Grégory DOTZIS, Caroline DEVAUX, Sarah CERDAN, Ludovic MERIOT, Michel LASPOUGEAS Directrice administrative : Sandrine PINAUD Responsable qualité : Sophie ROCHER Responsable des moyens matériels et matières premières : Patrick PEREZ Assistante administrative et informaticienne : Cathy LEPAULT site Cornebarrieu village Biologiste médical : Caroline DEVAUX FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page

7 VOS CONTACTS : site Colomiers Biologiste médical : Sarah CERDAN site Minimes Biologiste médical : Ludovic MERIOT Alexandre DIEUDONNE (biologiste remplaçant) Agnès GIRARD (biologiste remplaçant) Page Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

8 VOS CONTACTS : site Desbals Biologiste médical : Ludovic MERIOT Alexandre DIEUDONNE (biologiste remplaçant) Agnès GIRARD (biologiste remplaçant) site Mauvezin Biologiste médical : Michel LASPOUGEAS Caroline DEVAUX Agnès GIRARD (biologiste remplaçant) FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page

9 RECOMMANDATIONS RELATIVES AU PRELEVEMENT Seul un prélèvement de qualité peut permettre une analyse fiable, un diagnostic précis et une prescription efficace. De nombreux facteurs de variations peuvent influencer la qualité de l analyse. Une identification correcte du prélèvement est impérative : Nom et prénom mais aussi date de naissance, sexe, nom de jeune fille pour les groupes Peu d analyses nécessitent d être à jeun : la glycémie ou la glycémie 8h dans un cycle glycémique, le bilan lipidique, NB : cf. liste des analyses en annexe. L heure de prélèvement est importante car le rythme circadien (journalier) influence cer tains paramètres. La position (debout/couché) peut influencer la concentration de plusieurs paramètres biologiques. Le patient doit être installé confortablement assis ou allongé. Respecter une mise au repos de 20 minutes avant le prélèvement pour un dosage de prolactine. Page Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

10 RECOMMANDATIONS RELATIVES AU PRELEVEMENT Effet du temps de pose du garrot : Le garrot doit être desserré après le remplissage du premier tube. Si la pose du garrot est maintenu au-delà de 1 minute, on observe alors une concentration des grosses molécules et un changement faible des petites. % d'augmentation C min 66min ALAT, CK CHOL, ASAT, TRIGLYCERIDE % d'augmentation ACIDE URIQUE, SODIUM K, CHORE, C PHOSPHATE 1 min 6 min ALAT, CK CHOL, ASAT, TRIGLYCERIDE ACIDE URIQUE, SODIUM K, CHORE, PHOSPHATE Acheminement des glucose échantillons 1000 au laboratoire L acheminement 900 des prélèvements vers 800 le laboratoire doit être réalisé 700 le plus rapidement possible. mg/l Le respect 400 des conditions et potassium 11 du délai d acheminement des 10 échantillons 200vers le laboratoire 9 8 doit être respecté car ces variables peuvent altérer les 6 5 résultats d analyses. potassium h mol/l glucose FT-02-PVT-Version 2 7 Manuel de prélèvement Page mg/l mmol/l Change (%) h h 4 C, 23 C, 30 C nge (%) Change (%) Change (%)

11 RECOMMANDATIONS RELATIVES AU PRELEVEMENT Pour minimiser les facteurs d influence tenir compte des règles suivantes pour de nombreux paramètres : Si possible prélever entre 7 h et 9 h le matin. Prélever 8 à 12 h après le dernier repas pour les prélèvements à jeun. Prélever avant les soins ou la prise de médicaments pour éviter les facteurs d influence. Pour le suivi d un traitement médicamenteux, en général, prélever dans l heure qui précède la prise (zone d état stationnaire). Prélever au moment du pic sérique si cela est précisé par le médecin. Ne jamais prélever sur le bras perfusé pour les patients hospitalisés Indiquer l heure de prélèvement sur la fiche de renseignement ou sur l ordonnance Page Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

12 Codes couleur et choix du tube en fonction de l anticoagulant Citrate Bon ligand du calcium, le citrate est utilisé pour obtenir du plasma en vue d examens de coagulation (rappor t sang/ coagulant 1/10). Le respect de ce rapport impose que le tube soit impérativement rempli. Tube sec avec gel séparateur Activateur de coagulation + séparateur de sérum Tube avec activateur de coagulation Héparine L héparine accélère l inhibition du facteur Xa par l antithrombine III, et de ce fait empêche la coagulation. Les sels d héparine sont très utilisés pour l obtention de plasma en chimie clinique. Tenir compte du sel utilisé lors de l analyse. Sel de lithium code LH: attention au dosage du lithium. Sel de sodium code NH: attention au dosage du sodium. EDTA Complexe le calcium nécessaire à la coagulation. Utilisé pour l hématologie, l EDTA, par ses propriétés complexantes ne va pas pour beaucoup de paramètres de chimie clinique. Toujours se renseigner avant de l utiliser en chimie Inhibiteurs glycolytiques Même en dehors du corps, les cellules consomment le glucose contenu dans le plasma. Afin de prévenir au maximum la baisse de la concentration, il est nécessaire d empêcher sa dégradation par les cellules. Le fluorure (inhibition de l énolase) ou l iodoacétate (inhibition de la glycéraldéhyde-3-phosphate déshydrogénase) peuvent être utilisés conjointement à un anticoagulant pour les paramètres comme le glucose ou le lactate. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 10

13 LISTE DES ANALYSES La liste des analyses se trouve en annexe 6 de ce manuel de prélèvement. La version à jour est en permanence disponible. Elle est remise à tout préleveur à sa demande ainsi que le manuel de prélèvement. La version fournie est valable le jour de sa diffusion. Cette liste donne des instructions pratiques concernant : la nature du spécimen, le volume minimum et le délai de rendu du résultat, des instructions pré- analytiques à destination des patients et des médecins, des instructions de transport, si nécessaire des informations techniques à destination des utilisateurs des prestations du laboratoire. Lorsqu une analyse est transmise à un laboratoire sous-traitant (Laboratoire spécialisée, Hôpitaux ), les analyses n apparaissent pas dans la liste des analyses du présent manuel. Il est nécessaire de se reporter au guide du laboratoire spécialisé pour prendre connaissance des conditions de prélèvement, choix des tubes et conditions de conservation des échantillons ou de contacter directement le laboratoire afin d obtenir les renseignements nécessaires. Page 11 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

14 MATERIEL DE PRELEVEMENT Le laboratoire garantit l approvisionnement en matériel de prélèvement pour ses préleveurs et ses partenaires. Le matériel doit être utilisé uniquement pour une analyse biologique et pour aucune autre utilisation. Les préleveurs doivent garantir le respect de la date de péremption du matériel. En cas de matériel périmé, contactez le laboratoire qui fournira du matériel conforme. Si des prélèvements sont réalisés sur du matériel autre que celui fourni par le laboratoire, ce dernier l acceptera à condition qu il soit marqué CE et que ce dernier ne pose pas de problèmes analytiques. Pour les ponctions veineuses et artérielles : Aiguilles Corps de pompe Tubes avec ou sans anticoagulants Seringues à gazométrie sécurisées Flacons d hémoculture Unités de prélèvement Prélèvement dans les services de la clinique Chariot de prélèvement (stock géré par les infirmières du laboratoire) Solution hydro alcoolique de désinfection des mains Gants Lingettes désinfectantes Plateaux Collecteur à aiguilles Prélèvement dans les salles de prélèvement du laboratoire Collecteur à aiguilles Solution hydro alcoolique de désinfection des mains Gants de différentes tailles Lingettes désinfectantes Transport des échantillons dans la clinique Sachets jetables Poches isothermes Boites fermées avec absorbant FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 12

15 MATERIEL DE PRELEVEMENT Prélèvement à l extérieur du laboratoire et de la clinique: Boites à prélèvements Tubes de prélèvement utilisés au laboratoire : Présence d un anticoagulant Présence d un anticoagulant Tube de purge citrate sec heparine edta FLUORURE avec activateur de coagulation Autre matériel nécessaire non fourni par le laboratoire Garrot Pour le recueil d urine et d autres liquides : Flacons de recueil pour les urines Collecteurs stériles pour nourrissons ou enfants Pots de recueil des urines de 24 h Tube avec ou sans conservateur Pots de recueil de sperme Compresses Lingettes de toilette intime Pour le recueil bactériologique : Ecouvillons de différentes tailles avec milieu de transport Ecouvillons pour les prélèvements de chlamydiae Pots pour recueil des selles (échantillon et selles de 24 H) Spéculums stériles jetables Petit matériel pour prélèvements mycologiques Tubes avec milieu de transport pour recherche de chlamydiae, herpes, mycoplasmes génitaux Page 13 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

16 CONFORMITE DE LA PRESCRIPTION L ordonnance doit être rédigée par le prescripteur et le contenu doit être conforme aux articles 34, 76 et 79 du code de déontologie médicale et au code de certification des établissements de soins. Ordonnance des prescripteurs de la clinique La présentation de l ordonnance doit être correcte : Ecriture identique et de même couleur Pas de rature Pas de rajout manuscrit sur une ordonnance préimprimée, utiliser alors une deuxième ordonnance manuscrite. L ordonnance doit mentionner : Nom, Prénom, Date de naissance du patient Nom de jeune fille Date de l examen L heure de prélèvement Le nom du préleveur N du dossier d hospitalisation Service N de chambre Nom et signature du Médecin prescripteur Détail des analyses et le libellé conforme à la NABM (Nomenclature des Actes de Biologie Médicale) Nature de l échantillon, le site de prélèvement et le traitement antibiotique (si mis en place) pour les examens de bactériologie. Indiquer l heure de prélèvement et le nom du préleveur sur l ordonnance FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 14

17 Ordonnance des prescripteurs externes CONFORMITE DE LA PRESCRIPTION La présentation de l ordonnance doit être correcte : La plus claire possible Pas de rature L ordonnance doit mentionner Nom, Prénom, Date de naissance du patient Nom de jeune fille La date de prescription Informations cliniques L indentification univoque du prescripteur et sa signature Des informations complémentaires. Fiche de renseignements - boites externes pour les prélèvements réalisés à l extérieur (selon le décret du 30 avril 2002). La présentation de la fiche doit être correcte : La plus claire possible Pas de rature La fiche doit mentionner : Le nom de préleveur La date et l heure de prélèvement Nom, Prénom, Date de naissance du patient Nom de jeune fille Informations cliniques Le nom du prescripteur Des informations complémentaires Indiquer l heure de prélèvement et le nom du préleveur sur Page 15 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

18 CONFORMITE DE LA PRESCRIPTION Cas des demandes particulières Analyses sans ordonnance : Les analyses de biologie médicale peuvent être réalisées sans ordonnance, sauf les analyses nécessitant un consentement écrit (examens génétiques, par exemple). Le patient doit être informé que cette demande ne peut pas être prise en charge par la sécurité sociale, des conditions de prélèvement, de réalisation et de délai d analyse. Le patient doit remplir le formulaire de «demande d analyses sans ordonnance ou hors nomenclature». (Annexe 1). Ce document est disponible sur demande auprès du laboratoire. Analyses hors nomenclature : Le montant de ces analyses est à la charge du patient. Le patient doit être informé, le plus souvent par le prescripteur, qu une partie des examens sont à sa charge. Dans ce cas, le patient doit remplir le formulaire de «demande d analyses sans ordonnance ou hors nomenclature» (Annexe 1). Ce document est disponible sur demande auprès du laboratoire. Analyses génétiques ou prénatales : La loi bioéthique précise que pour les examens des caractéristques génétiques certains documents sont indispensables. Certaines analyses ne peuvent être réalisées qu avec le consentement écrit du patient sur un formulaire normalisé, complémenté par le médecin et signé par le patient. Pour une recherche de Trisomie 21 foetale il est nécessaire de joindre à la prescription médicale la copie de l attestation de consultation médicale individuelle et de la feuille de consentement de la femme enceinte. Le formulaire de consentement est disponible sur demande auprès du laboratoire. Veuillez le contacter pour tous renseignements complémentaires. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 16

19 IDENTITOVIGILANCE Le préleveur doit faire décliner au patient son identité par une question ouverte, sans l appeler par son nom. Cas de litige sur l identité pour les prélèvements réalisés en clinique : Discordance entre l identité déclinée par le patient et les informations mentionnées sur les étiquettes ou aucun moyen de contrôler son identité (pas de bracelet, patient inconscient) le préleveur doit : Avertir l IDE du service qu il ne peut pas faire la prise de sang. Demander à l IDE de rechercher la véritable identité du patient, de corriger si nécessaire l identité sur l ordonnance ou de confirmer l identité du patient qui ne parle pas. La pièce d identité est le seul document de référence indiscutable (Carte d identité, passeport). Faire une copie de la pièce d identité (notamment pour les demandes de carte de groupe) ou faire signer sur l ordonnance l IDE qui valide la modification ou qui confirme l identité du patient (nom et visa). Cas de litige sur l identité pour les prélèvements réalisés au laboratoire : Le préleveur réalise un appel du patient dans la salle d attente en déclinant le nom du patient présent sur l ordonnance de manière audible et claire. Avant de prélever le préleveur doit vérifier à nouveau l identité du patient par une question ouverte en faisant décliner sa date de naissance, par exemple. Le préleveur vérifie la concordance entre l identité annoncée par le patient, l ordonnance et l enregistrement réalisé par la secrétaire du laboratoire (planche d étiquette). Au moindre litige entre l identité déclinée par le patient et les informations mentionnées sur les étiquettes et l ordonnance le préleveur contrôle à nouveau l identité du patient et prévient aussitôt le secrétariat afin de faire la modification sur le dossier. L acte de prélèvement est réalisé après la modification du dossier. Cas de litige sur l identité pour les prélèvements réalisés en externe : Un litige sur l identité du patient lors de la réception des échantillons au laboratoire entraîne le refus des échantillons. Le préleveur externe doit être contacté afin de réaliser un nouveau prélèvement. Page 17 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

20 HYGIENE ET PRECAUTION EN PRELEVEMENT Pour tous les prélèvements : Chaque prélèvement est effectué avec du matériel à usage unique en respectant les règles d hygiène et de sécurité pour le patient et le préleveur. Lavage soigneux des mains (Solution Hydro alcoolique, voir annexe 3) entre deux patients ou deux activités. Port de gants recommandé et devant être changés entre deux patients ou deux activités Avant d effectuer le prélèvement, vérifier sur l ordonnance prescrite par le médecin la présence d un risque infectieux. Utiliser du matériel jetable, à usage unique ou vérifier que le matériel est propre ou a subi un procédé d entretien (Stérilisation ou désinfection). Les aiguilles usagées sont jetées dans un container non perforable -Ne jamais recapuchoner -. Les garrots doivent être nettoyés et désinfectés quotidiennement et entre chaque patient Les corps de prélèvement sont éliminés après chaque prise de sang. Les containers des aiguilles sont éliminés régulièrement. En cas d accident d exposition au sang veuillez vous reporter à l annexe 2 du manuel. Pour les prélèvements en clinique Les infirmières et techniciens du laboratoire prélevant dans la Clinique des Cèdres respectent les consignes et les règles d hygiène et de sécurité de celle-ci. Les plateaux à prélèvements sont décontaminés quotidiennement. Les chariots sont nettoyés et décontaminés régulièrement. Signalétique obligatoire : Pastille Examen urgent. Patient à risque «C» Précautions contact pastilles Patient à risque «G» Précautions Gouttelettes pastilles Patient à risque «A» Précautions air (inhalation) pastille FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 18

21 PRELEVEMENT SANGUIN La liste des analyses du manuel définit les conditions à respecter en termes de procédures particulières de prélèvement. L ordre de remplissage des tubes lors du prélèvement est établi pour : 1- Minimiser les interférences liées à la ponction veineuse 2- Éviter une contamination d un tube à l autre du fait des additifs Ordre des tubes : Avec une aiguille (ponction franche) Autres tubes : ACD, VS, Aprotinine, et tube thrombine (toujours en dernier) Avec une unité à ailettes Avec hémoculture Autres tubes : ACD, VS, Aprotinine, et tube thrombine (toujours en dernier) Flacon1 Flacon 2 Aérobie Anaérobie Sans hémoculture Tube neutre Ou tube sec en verre Autres tubes : ACD, VS, Aprotinine, et tube thrombine (toujours en dernier) Page 19 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

22 PRELEVEMENT SANGUIN Prélèvement veineux à l aiguille Choisir une veine de gros calibre (pli du coude, arcade de la main) Poser le garrot à plus de 10cm du point de ponction Port de gant recommandé selon procédure en vigueur dans l établissement Désinfecter du point de ponction. Eviter de repalper le point de ponction (risque infectieux pour le patient) Ponctionner la veine Percuter le premier tube sur l aiguille selon l ordre de prélèvement Ne pas tourner le tube sur l aiguille Desserrer le garrot si le potentiel veineux du patient le permet Maintenir le tube plus bas que le point de ponction Laisser le tube se remplir Homogénéiser immédiatement le tube par des retournements lents Percuter le tube suivant Homogénéiser Mettre le pansement en comprimant pendant un temps suffisant pour que le clou hémostatique se forme FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 20

23 Avec prélèvement d hémocultures Prélèvement veineux à l unité de prélèvement Sortir le dispositif de son emballage stérile Assembler l unité de prélèvement au corps de prélèvement. Ne pas retirer le manchon caoutchouc de l aiguille perce-bouchon. Retirer le manchon translucide recouvrant l aiguille Tenir l unité de prélèvement par les ailettes. Lorsque que le sang apparait dans l embase, procéder au prélèvement en respectant l ordre de prélèvement recommandé ; Introduire le flacon aérobie (bleu) dans le corps de prélèvement à l aide du pouce en prenant appui sur les ailettes du corps avec l index et le majeur Puis prélever le flacon anaérobie (violet). Introduire ensuite, le premier tube Avec le pouce, enfoncer le tube dans le corps et perforer le bouchon. Desserrer ou relâcher le garrot dès que le sang pénètre dans le premier tube. Ne retirer le tube que lorsque l écoulement a totalement cessé. Retirer le tube plein et l homogénéiser soigneusement. Introduire un nouveau tube si nécessaire, et répéter l opération. A l issue du prélèvement, ne pas dépiquer PRELEVEMENT SANGUIN Appliquer la compresse sur le site de ponction, maintenir le dispositif entre le pouce et le majeur puis appuyer sur le bouton poussoir avec l index Un clic sonore vous indique la neutralisation et le verrouillage de l aiguille Les flacons sont fournis par le laboratoire, ils ne doivent jamais être conservés couchés (ni avant le prélèvement, ni après). Pour la recherche de BK, il existe des flacons spécifiques fournis sur demande par le laboratoire. Page 21 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

24 PRELEVEMENT SANGUIN Quand prélever? : Lors de la phase de frisson. Avant tout traitement antibiotique, ou à défaut, juste avant l administration de la prochaine dose d antibiotique, à indiquer sur l ordonnance. Exigences : Antisepsie cutanée parfaite (alcool iodé, bétadine) du malade et du préleveur (lavage des mains) Le bouchon doit être décapsulé sans le toucher de manière à garantir l assepsie. Le volume de sang minimum pour un adulte est de 10 ml. Prélever le flacon aérobie puis anaérobie, Noter l heure de prélèvement et la température sur les flacons. Le prélèvement doit être réalisé de façon répétée : 2 à 3 séries d hémocultures par 24h en respectant un délai de 30 à 60 minutes entre les prélèvements. Acheminement rapide. Si délai, les flacons doivent être placés à température voisine de 37 C Sans prélèvement d hémocultures Introduire le premier tube. Avec le pouce, enfoncer le tube dans le corps et perforer le bouchon. Desserrer ou relâcher le garrot dès que le sang pénètre dans le premier tube. Ne retirer le tube que lorsque l écoulement a totalement cessé. Retirer le tube plein et l homogénéiser soigneusement. Introduire un nouveau tube si nécessaire, et répéter l opération. A l issue du prélèvement, ne pas dépiquer Appliquer la compresse sur le site de ponction, maintenir le dispositif entre le pouce et le majeur puis appuyer sur le bouton poussoir avec l index Un clic sonore vous indique la neutralisation et le verrouillage de l aiguille. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 22

25 PRELEVEMENT SANGUIN Prélèvement de gazométrie Eviter impérativement le contact du sang avec l air Eliminer immédiatement les bulles d air présentes dans la seringue, retirer l aiguille dans un bac à aiguille sécurisé et obturer à l aide du bouchon fourni avec l unité de prélèvement. Rouler pendant au moins 30 secondes la seringue entre les paumes de mains. Cette opération permet un contact rapide de l héparine et du sang (prévention de la formation de micro-caillots). Penser à mettre un pansement compressif Placer la seringue dans un sachet jetable puis dans une poche isotherme Acheminer rapidement (en moins de 10 min) la seringue au laboratoire sinon la stocker au frigo de l infirmerie.pour la recherche de BK, il existe des flacons spécifiques fournis sur demande par le laboratoire. Page 23 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

26 PRELEVEMENT SANGUIN Exigence de remplissage des tubes Veiller à respecter le niveau de remplissage des tubes Marque indiquant le niveau de remplissage Les tubes, et doivent être impérativement remplis Veiller à laisser une fenêtre de visualisation du niveau de remplissage Dans le cas où le tube n est pas rempli, veuillez l indiquer en stabilotant le bouchon par un rond noir Nombre de tubes en fonction des analyses (cf annexe 7) Prélever un seul tube pour le bilan d hémostase + 1 tube pour les facteurs Prélever 1 tube quelque soit le nombre d analyses + 1 tube supplémentaire pour les analyses du groupe immunologie de la liste des analyses en annexe tube pour l analyse Esptein Barr virus + 1 tube pour les allergènes + 1 tube pour la syphilis Prélever un seul tube quelque soit le nombre d analyses Prélever 1 seul tube pour les numérations et le VS + 1 tube supplémentaire pour chacune des analyses suivantes : Groupage (1 tube par détermination, 2 ml mini.), HbA1c FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 24

27 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Tous les prélèvements de microbiologie sont effectués avant toute antibiothérapie et doivent être acheminés le plus rapidement possible au laboratoire. Tout prélèvement doit être accompagné de renseignements : Nom et prénom du patient, date et heure du recueil, le traitement antibiotique en cours ou à venir, la fiche de renseignement. Page 25 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

28 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Matériel de prélèvement disponible sur demande Prélèvement des urines Conteneur Conditions d acheminement Solution 1 Flacon bleu stérile avec canules intégrées avec tubes sous vide préconisés par le Laboratoire des Cèdres En flacon bleu à 2h à T ambiante ou 24h à 4 C En tubes percutés 24h à T ambiante Solution 2 Flacon stérile à capuchon rouge à 2 h à T ambiante Tube spécifique pour Chlamydiae par PCR par prélèvement urinaires Tube Jaune Prélèvement des selles Conteneur 24h à T ambiante Conditions d acheminement Poudrier stérile à bouchon rouge 1 h à T ambiante ou 12 h à 4 C Ecouvillon E-Swab à bouchon violet Ecouvillon violet Ecouvillon E-Swab à bouchon orange à tige fine (Prélèvement urétral) Ecouvillon orange Prélèvement par écouvillonage Conteneur Conditions d acheminement 24h à T ambiante Ecouvillon avec milieu de transport pour les mycoplasmes à 2h à T ambiante ou 24h à 4 C Ecouvillon spécifique pour Chlamydiae par PCR Ecouvillon rose à 24h à T ambiante Prélèvement par ponction ou aspiration Conteneur Conditions d acheminement Poudrier stérile à bouchon rouge à 2h à T ambiante FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 26

29 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Prélèvement urinaire Adulte : Le protocole de prélèvement est décrit dans l annexe 4 «Préconisation pour le patient». Le laboratoire met à disposition des urinelles pour les femmes. Le 1er jet peut servir à la détection des Chlamydiae et des mycoplasmes (cf. page 33). Sondé à demeure : Après clampage de la sonde pendant 10 minutes, on la ponctionne après désinfection à l alcool iodé. On peut effectuer le recueil d urines au moment du changement de sonde à partir de la nouvelle sonde. Nourrisson : Le recueil se fait grâce à une poche collectrice que l on fixera après un nettoyage soigneux et une désinfection de la région périnéale avec une lingette désinfectante et que l on laissera en place 40 minutes environ. Dès la miction terminée, le collecteur est retiré et placé dans un flacon stérile de taille adapté (type pot à coproculture) puis acheminé rapidement au laboratoire. Indiquer systématiquement si le patient est sondé Page 27 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

30 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE ECBU 2 tubes Chimie urinaire et divers 1 tube Si le volume d urine est très faible ne prélever sur le tube borate (Bouchon vert) Pour le patient autonome (pot de recueil) Pour le patient sondé (syst. de plvt de sang) Pour le patient dépendant (cupule stérile) Niveau de remplissage Veillez à remplir les tubes jusqu au niveau de remplissage indiqué sur l étiquette Ordre de prélèvement Chimie urinaire et divers ECBU Identifier tous les tubes FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 28

31 Prélèvement génital féminin Prélèvement vaginal : exocol et endocol PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Le prélèvement doit se faire sans lubrifiant. Absence de toilette vaginale dans les 12h précédentes. A effectuer avant l ECBU, si prescription conjointe. On réalise plusieurs écouvillons : En endocol : Un écouvillon avec milieu de transport pour la recherche de mycoplasmes. Un écouvillon rose (voir page 26) pour la recherche de Chlamydia trachomatis à décharger dans le milieu de transport adapté pour PCR. Sur la paroi vaginale en essayant de récupérer des sécrétions : Un écouvillonviolet Cas particulier : dans le cas d une recherche de portage de Streptococcus agalactiae chez la femme enceinte, le prélèvement est fait par écouvillonnage simple vaginal sans pose de spéculum, à l aide de l écouvillon violet. Prélèvement vulvaire : On prélève en écouvillonnant les lésions inflammatoires. Prélèvement au niveau d une ulcération génitale. Après repérage de l ulcération, on prélève par écouvillonnage (écouvillon violet) ou par grattage avec un vaccinostyle, après avoir débarrassé la lésion des tissus nécrosés. Les sérosités obtenues après grattage sont prélevées par écouvillonage pour culture (écouvillon violet). Dans le cas d une recherche d Herpes simplex de type 1 ou 2 (HSV-1 ou HSV-2), les sérosités prélevées sont conservées dans un milieu de transport spécifique pour transmission au laboratoire spécialisé. Indiquer le site de prélèvement, femme enceinte ou ménopausée, fièvre ou non, antibiothérapie en cours ou non. Page 29 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

32 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Prélèvement urétral Dans le cadre d une bactériologie standard, après localisation de l urètre et après éventuellement le prélèvement vaginal, prélèvement de 1 écouvillon violet. Si recherche de Mycoplasmes : Faire un écouvillon dacron supplémentaire. Si prescription d une recherche de Chlamydiae par PCR : Faire prélever un 1 er jet d urine. Ce prélèvement peut se faire à tout moment si le patient n a pas uriné depuis 2 heures. Les urines sont déposées dans les tubes jaunes pour PCR (voir page 26). Remarque : les recherches d Herpès virus (HSV) sont prélevées sur écouvillons spéciaux déchargés dans un milieu de transport adapté pour une transmission au laboratoire spécialisé. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 30

33 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Prélèvement génital masculin Prélèvement au niveau d une ulcération génitale Après repérage de l ulcération, on prélève par écouvillonnage ou par grattage avec un vaccinostyle (ou une curette), après avoir débarrassé la lésion des tissus nécrosés. Les sérosités obtenues après grattage sont prélevées pour culture. Si recherche d Herpes simplex de type 1 ou 2 (HSV-1 ou HSV-2), les sérosités prélevées sont conservées dans un milieu de transport spécifique pour transmission au laboratoire spécialisé. Prélèvement urétral Installer le patient en position allongée ou semi-allongée, prélever un éventuel écoulement à l écouvillon violet. S il n y a pas d écoulement, effectuer le prélèvement urétral en introduisant 1 écouvillon orange sur 1 à 2 cm, utilisé pour l examen direct et pour la culture. Si recherche de mycoplasmes, faire un écouvillon dacron en plus. Si recherche de Chlamydiae prescrite : faire prélever un 1er jet d urine. Ce prélèvement peut se faire à tout moment si le patient n a pas uriné depuis 2 heures. Effectuer le 1er jet d urine après avoir prélevé un éventuel écoulement et avant le prélèvement urétral. Les urines sont déposées dans les tubes jaunes pour PCR (voir page 26). Remarque : les recherches d Herpès virus (HSV) sont prélevées sur écouvillons spéciaux déchargés dans un milieu de transport adapté. Un envoi pour le laboratoire spécialisé est enregistré au niveau du secrétariat. Prélèvement au niveau de la verge, du scrotum, On prélève en écouvillonnant les lésions inflammatoires (écouvillon violet). Page 31 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

34 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Autres prélèvements bactériologiques Nature du prélèvement Selles Sperme (spermogramme/ spermocytogramme/ spermoculture) Peau et phanères (Peau saine, érythrasma, impétigo, ecthyma, bulle, folliculite, furoncle, anthrax, lésions unguéales.) Mode de prélèvement Voir les «Préconisations pour le patient» Voir les «Préconisations pour le patient» Peau Prélever par écouvillonnage la plaie ou lésion en prenant garde de ne pas contaminer l échantillon par des bactéries colonisant les alentours de celle-ci. Si suspicion d un herpès circiné, prélever en raclant les squames à la périphérie de la lésion à l aide d une curette et les déposer dans une boite de Pétri. Cheveux, poils Prélever les poils et cheveux à l aide d une pince à épiler et les squames à l aide d une curette en zone proximale (à la limite entre la zone saine et la zone malade). Déposer dans une boite de Pétri. Ongles Couper et éliminer toute la partie de l ongle atteinte et récupérer des squames à l aide d une curette entre la zone saine et malade. Déposer dans une boite de Pétri. Matériels et acheminement Pot à coproculture stérile. Acheminer le plus vite possible après l émission. 1 heure à température ambiante ou 12 heures à 4 C Flacon stérile apporté au laboratoire dans un délai d un quart d heure Petite boite de pétri FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 32

35 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Nature du prélèvement Recherche d antigène soluble urinaire légionelle ou pneumocoque Recherche de Chlamydiae et/ou Mycoplasmes dans les urines Liquide de ponction (Liquide pleural, liquide péricardique, liquide synovial, liquide péritonéal, kystes) Mode de prélèvement L analyse est effectuée sur des urines recueillies sans protocole de désinfection particulier. Les urines recueillies et transmises pour l analyse sont celles du 1er jet. Le prélèvement se fait par ponction dans des conditions d asepsie rigoureuse à l aide d une aiguille montée d une seringue. Ces prélèvements sont obtenus au cours d un acte chirurgical et effectués par le prescripteur. Le transport peut se faire : dans la seringue bouchée stérilement et hermétiquement (sans aiguille) dans un flacon stérile dans un tube avec anticoagulant pour examen cytologique. Une recherche spécifique d anaérobies doit inciter à l utilisation d un milieu adéquat (ensemencement direct dans un flacon anaérobie d hémocultures par exemple). Matériels et acheminement Flacon stérile Tube jaune pour PCR à acheminer en moins de 2 heures Flacon stérile à acheminer le plus rapidement possible au laboratoire Page 33 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

36 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Nature du prélèvement Pus profonds, abcès et collections fermées Pus superficiels, biopsie, écoulement spontané (Prélèvement tissulaire biopsique, pièce opératoire, fistule, liquide d écoulement spontané, escarre, morsure, brûlure, plaie chirurgicale.) Mode de prélèvement par ponction à l aide d une aiguille dans des conditions d asepsie rigoureuse par écouvillonnage (avec milieu de transport) pour éviter le plus possible le contact avec la flore commensale. Jamais d aiguille montée sur seringue par écouvillonnage (exemple : abcès fistulisé,.) après avoir désinfecté la zone pour éviter toute contamination par la flore commensale. Une recherche de germes anaérobies est effectuée au laboratoire. Il est cependant recommandé d utiliser un milieu adéquat pour le transport au laboratoire (ensemencement direct dans un flacon anaérobie d hémocultures par exemple). par écouvillonnage : Prélever la plaie ou lésion en prenant garde de ne pas contaminer l échantillon par des bactéries colonisant les alentours de celle-ci. par ponction et aspiration : Il faut désinfecter le site puis à l aide d une seringue et d une aiguille fine injecter dans la lésion un peu de sérum physiologique, ré-aspirer tout ce qu il est possible d obtenir. par biopsie : Recueillir la biopsie ou la pièce opératoire dans un flacon stérile et acheminer le plus rapidement possible au laboratoire. Matériels et acheminement Flacon ou seringue (sans aiguille). Acheminer dans un délai < à 2 heures 1 écouvillon violet Acheminer dans un délai < à 2 heures 1 écouvillon stérile violet ou 1 flacon stérile en fonction du prélèvement réalisé Acheminer dans un délai < à 2 heures. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 34

37 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Nature du prélèvement liquide céphalorachidien (LCR) Cathéter et matériel Fosses nasales Oreille Mode de prélèvement Par ponction lombaire, Le liquide est recueilli dans trois tubes à hémolyse stériles pour distinguer une hémorragie méningée d une éventuelle brèche vasculaire locale lors du prélèvement. Il fait l objet d analyses biochimiques, cytologiques et bactériologiques. Recueillir dans un flacon stérile, sans antiseptique ni fixateur pour histologie et acheminer rapidement au laboratoire Ecouvillonnage du tiers inférieur des 2 narines ou de chaque narine séparément en fonction de la prescription médicale. CP : si prescription d une PCR coqueluche, écouvillonner profondément les 2 narines avec un écouvillon à décharger dans un milieu de transport adapté pour PCR. Le prélèvement sera transmis à un laboratoire spécialisé. Indiquer : Si toux depuis moins de 3 semaines Statut vaccinal inconnu ou >à 3ans. Préciser le contexte sur l ordonnance (sinusite aiguë, simple recherche de portage de Staphylocoque aureus, Herpès,...) SARM :écouvillonage nasal sur écouvillon spécifique avec double embout. Pus de paracentèse : Effectué par le prescripteur et prélevé avec des écouvillons avec milieu de transport. Otite externe/ otite moyenne chronique Prélèvement effectué avant tout traitement local ou général (antiseptique ou antibiotique) et à distance de toute toilette. Tout traitement doit être suspendu depuis au moins 24h. Sécrétions recueillies par écouvillonnage du conduit auditif externe après nettoyage à l aide d un premier écouvillon humide. Matériels et acheminement 1 tube ou flacon stérile. Acheminer au laboratoire immédiatement 1 flacon stérile 1 écouvillon violet 1 écouvillon stérile avec milieu adapté pour PCR 1 écouvillon double sans milieu de transport 1 écouvillon violet Page 35 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

38 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Nature du prélèvement Gorge Mode de prélèvement Ecouvillonner la ou les amygdale(s) atteinte (s), ou les piliers du voile du palais et de la paroi postérieure du pharynx. S il existe un exsudat ou une ulcération, faire le prélèvement à ce niveau. S il existe des fausses membranes (angine de Vincent, diphtérie), faire le prélèvement à leur périphérie. Matériels et acheminement 1 écouvillon violet Oeil Prélèvement à faire avant antibiothérapie et à distance de toute toilette oculaire. Tout traitement doit être suspendu depuis au moins 24h et éviter toutes traces de maquillage. Conjonctivite : Un frottement doux de la conjonctive inférieure est effectué avec un écouvillon violet ou orange en partant de l angle externe pour aboutir à l angle interne de l oeil où l on récupère la sécrétion. Endophtalmie, nécrose rétinienne, uvéite : Prélèvements effectués par le clinicien. Annexes de l oeil : Dacryocystite (prélèvement au niveau du canal lacrymal à l écouvillon) Blépharite (arracher 8-10 cils par oeil et les conserver dans une boîte de pétri stérile) 1 écouvillon stérile avec milieu de transport FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 36

39 PRELEVEMENT BACTERIOLOGIQUE Nature du prélèvement Crachat, tubage et/ou aspiration bronchique Mode de prélèvement Faire le prélèvement le matin, au réveil, après rinçage bucco-dentaire à l eau claire et lors d un effort de toux profonde en informant le patient de la nécessité de produire des mucosités et non de la salive. Le volume recueilli doit être de 5mL. Les sécrétions broncho-pulmonaires peuvent être obtenues par aspiration trachéale ou fibro-aspiration. Ces prélèvements sont effectués par le médecin prescripteur et transmis dans un flacon stérile. Eviter la présence de salive qui risque de diluer la flore pathogène et de la contaminer par des bactéries commensales. Une expectoration «salivaire» sera donc rejetée. Préciser la nature du prélèvement sur l ordonnance, car l analyse bactériologique d un crachat est différente d une aspiration Matériels et acheminement Flacon stérile, acheminé dans les 2 heures après le prélèvement sinon conserver à 4 C Page 37 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

40 IDENTIFICATION DU PRELEVEMENT L identification doit répondre aux exigences du décret n du 30 avril 2002 Identification manuelle des prélèvements L identification des récipients contenant l échantillon biologique doit être fait au moment du prélèvement par la personne ayant réalisé celui-ci. Doivent obligatoirement être mentionnés : Nom et prénom du patient, Nom de jeune fille (Pour les groupes sanguins) Date de naissance déclinée par le patient lui même. Etiquetage des tubes L étiquette ne doit pas masquer l identité inscrite manuellement sur les tubes. L étiquette ne doit pas masquer la fenêtre de visualisation du niveau de remplissage Veiller à laisser une fenêtre de visualisation du niveau de remplissage Tout prélèvement non identifié sera refusé par le Laboratoire FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 38

41 ELIMINATION DES DECHETS Les déchets de matériaux de prélèvements sont considérés comme des déchets d activités de soins à risques infectieux (DASRI) et assimilés. Leur élimination est réglementée. Les emballages de DASRI doivent répondre à l arrêté du 24/11/2003 modifié. Ils sont à usage unique et doivent pouvoir être fermés temporairement en cours d utilisation et définitivement avant leur enlèvement. L obligation d élimination des DASRI et assimilés incombe aux producteurs de tels déchets. Les déchets d activités de soins et assimilés conditionnés selon la réglementation sont ainsi collectés et traités par une entreprise spécialisée. Les aiguilles et les déchets d activités de soins et assimilés doivent être obligatoirement éliminées dans le collecteur spécifique jaune prévu à cet effet, immédiatement après le prélèvement et au vu du patient. Page 39 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

42 ACHEMINEMENT DES PRELEVEMENTS Le transport des échantillons biologiques est réglementé par la norme NF EN et l ADR Européen auxquelles s ajoutent les exigences de l ADR Français. Les prélèvements doivent être acheminés au laboratoire exécutant en respectant la règle du triple emballage : Emballage primaire : le tube Emballage secondaire : la poche étanche ou la boite de prélèvement pour les domiciles ou la boite de transport entre site. Emballage tertiaire : la mallette de transport sur laquelle est apposée une étiquette «Matière biologique, catégorie B» et le logo UN Conditionnement pour les prélèvements réalisés en clinique : Poche étanche individuelle à double poche pour chaque prélèvement et son ordonnance. Poche transparente Poche rouge Poche bleue Non urgent Urgent Bactériologique Organisation du ramassage en clinique : Des boîtes de dépôt sont à votre disposition dans la clinique. Ne jamais déposer de prélèvement sans en avertir le laboratoire. Boite N 1 : entrée de l unité de soins intensifs de cardiologie Boîte N 2 : couloir Radiologie Boite N 3 : face à l entrée des urgences Boite N 4 : entrée du Bloc 2 Le coursier du laboratoire récupère les prélèvements régulièrement tout au long de la journée. Une dernière tournée est réalisée par le technicien de garde avant minuit. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 40

43 ACHEMINEMENT DES PRELEVEMENTS Conditionnement pour les prélèvements à domicile au Laboratoire des Cèdres : Le laboratoire met à disposition des préleveurs externes des boites étanches conformes à la réglementation. Les tubes sont insérés dans une boite (cloche) étanche tapissée par un matériau absorbant et l ensemble est contenu dans un emballage résistant portant le nom et l adresse du laboratoire. Gestion d un prélèvement URGENT au Laboratoire des Cèdres : En cas d urgence pour les prélèvements réalisés en clinique se référer à la fiche d information sur les n de DECT du laboratoire à contacter pour le ramassage des prélèvements. Un prélèvement urgent doit être acheminé au laboratoire en priorité et il doit être indiqué comme «URGENT» à la personne réalisant la réception du prélèvement. Il sera indiqué comme tel à l enregistrement. Cette information peut être mentionnée sur la feuille de suivi dans la partie «Information complémentaire». Cas des analyses transmises à un laboratoire spécialisé : Se référer au catalogue du laboratoire spécialisé afin de vérifier l existence d une préconisation éventuelle imposant un délai et une température d acheminement. Modalité de conservation (température) : Les prélèvements effectués en dehors du laboratoire doivent être stockés et acheminés dans des conteneurs à température ambiante (entre 15 et 25 C). Un bloc eutectique peut être utilisé pour l acheminement des gazométries. Page 41 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

44 ACHEMINEMENT DES PRELEVEMENTS Gestion du délai d acheminement au Laboratoire des Cèdres : Les délais pré-analytiques correspondent au délai entre le prélèvement et le traitement technique de l échantillon (centrifugation ou analyse). Les prélèvements doivent être acheminés au laboratoire le plus rapidement possible d autant plus que l analyse est urgente pour le pronostic vital du patient. Respecter les informations indiquées sur la liste des analyses. Indiquer l heure de prélèvement. Analyses nécessitant des conditions d acheminements particulières Les conditions d acheminements pour les prélèvements de bactériologie sont décrites dans le chapitre «Prélèvement bactériologique». Quelques exemples de conditions d acheminements remarquables Température ambiante Température proche de 4 C Délai pré-analytique très court Folate < 2h Vancomycine < 2h Gazométrie Délai pré-analytique rapide Hémogramme < 6h Ionogramme < 6h Hémostase < 4h Amikacine < 8h Vitamine D < 8h FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 42

45 ORGANISATION DU LABORATOIRE La réception des échantillons au laboratoire : A l arrivée au laboratoire le personnel habilité réalise une revue des demandes. La conformité de l ordonnance, la présence de la fiche de renseignement (prélèvement à domicile). La conformité entre l ordonnance et le prélèvement. Identitovigilance (correspondance entre l ordonnance et le prélèvement). Conformité des tubes par rapport à la prescription et qualité du prélèvement (nombre, couleur, volume ). La conformité de l acheminement. L identité du préleveur, la date et l heure de prélèvement. La présence d information clinique si nécessaire. Le respect des bonnes pratiques en hygiène et sécurité (fuite, présence d aiguille ). Définition de nos critères de non acceptation des prélèvements Critères Identité non conforme Prélèvements souillés Non respect des recommandations concernant qualité du prélèvement Délai d acheminement non respecté Evaluation des risques Risques Identitovigilance AES Fiabilité des analyses Action éliminant le risque Refus du prélèvement Refus d analyse du prélèvement Page 43 Manuel de prélèvement FT-02-PVT-Version 2

46 ORGANISATION DU LABORATOIRE La conservation des échantillons après analyse : Hormis les analyses imposant une sérothèque, la conservation des échantillons après analyse n excède pas 24 heures. Au-delà de cette durée une analyse complémentaire imposera un nouveau prélèvement. La prescription d analyses complémentaires : Le prescripteur peut contacter le laboratoire pour l ajout d analyses à une prescription existante. Une nouvelle ordonnance doit être établie par le prescripteur et le laboratoire vérifie si les analyses supplémentaires peuvent être réalisées sur les prélèvements existants. Dans le cas où l analyse impose un nouveau prélèvement (pour des raisons de quantité insuffisante, de délai de conservation, de qualité du prélèvement ) le prescripteur doit en être informé. Dans certains cas le laboratoire peut s assurer de l accord du patient (ajout d un HIV par exemple). Les délais d analyses : Les délais d analyses sont indiqués dans la liste des analyses en annexe 5. Exceptionnellement le laboratoire peut être amené à retarder le rendu du résultat. Un contrôle suite à un premier résultat suspect : Dans ce cas le prescripteur et/ou le patient peut être contacté par le laboratoire Un problème technique ou une panne d automate : pour les analyses urgentes ou ne pouvant pas être conservées. Dans ce cas le laboratoire est amené à sous-traiter ces analyses, le prescripteur est Scontacté par le laboratoire. FT-02-PVT-Version 2 Manuel de prélèvement Page 44

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL CHU DE LIEGE Direction Médicale Sites : Sart-Tilman N.-D. des Bruyères Ourthe-Amblève Brull Aywaille Titre : Procédure de prise en charge des membres du personnel du CHU suspects de grippe A H1N1v2009.

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

Destinataires. Sommaire

Destinataires. Sommaire Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

Laboratoire d analyses médicales

Laboratoire d analyses médicales Le prélèvement de sang veineux Laboratoire d analyses médicales Guide de recommandations spécifique à l utilisation des produits VACUTAINER Becton Dickinson BECTON Troisième édition DICKINSON Vacutainer

Plus en détail

2. Déroulement du prélèvement

2. Déroulement du prélèvement PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES 1. Le matériel utilisé Les références et fournisseurs du matériel utilisé sont représentés dans la base de données du laboratoire. Pot stérile pour coproculture Spéculum stérile

Plus en détail

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013

Sommaire des documents de la base documentaire 15189 v2012 01/11/2013 La base documentaire a été complètement révisée pour être en conformité avec cette version 2012 de l ISO 15189. La cartographie des différents processus du LBM a également été modifiée (suppression du

Plus en détail

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT SPECIFIQUES AUX EXAMENS DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER Date d application : 16/12/2015 Rédigé par : Danièle MULLER Vérifié par : Katy TURCI Approuvé

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT

MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT MODALITES DES PRELEVEMENTS ET DE LEUR ACHEMINEMENT SPECIFIQUES AUX EXAMENS DE PREDISPOSITION GENETIQUE AU CANCER Date de diffusion : 03/09/2015 Rédigé par : Danièle MULLER Vérifié par : Katy TURCI Approuvé

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ V006 Page 1 sur 6 Préparé par : Luce Valois Approuvé par : Dre Danielle Talbot En vigueur le 2014-03-28 1. IDENTIFICATION DE LA REQUÊTE 1.1 Spécimens informatisés Double identification Nom, prénom, sexe

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Abcès, collections purulentes fermées Adénovirus (recherche directe par Anaérobies (Recherche) Aspiration bronchique Pus. Préciser la localisation anatomique du pus Seringue sans aiguille avec bouchon

Plus en détail

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Cette procédure vise à décrire les différentes étapes concernant la réalisation des prélèvements biologiques y compris les règles d identification du patient

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE CONTEXTE (I) Les précautions standard ont pour but d éviter la transmission des infections nosocomiales à la fois aux patients et aux soignants. Elles

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand

Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 9. TRANSMISSION DES PRELEVEMENTS AU LABORATOIRE 9.1 Transport des échantillons Le transport

Plus en détail

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE Laboratoire de Biologie médicale multisite Ref : SEL-PPI7I-333-v03 PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE A. Généralités : Le préleveur à domicile est le représentant du laboratoire auprès du patient. -

Plus en détail

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Qualités Spectre d activité large Peu inhibé par les matières organiques Vision correcte du site opératoire Action rapide

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Entre les soussignés: Le Laboratoire de biologie médicale, SELARL Laboratoire 2A2B, les quatre portes, 20137 Porto-Vecchio, représenté

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration)

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration) Page 1 sur 5 I OBJET : Cette procédure décrit les principes de transmission d échantillons. Elle s applique aux examens transmis dans le cadre soit d une sous-traitance à des laboratoires spécialisés,

Plus en détail

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central.

DESTINATAIRES TABLEAU DE MODIFICATION. Indice Date Modifications 1995. Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central. Page : 1/7 Mots clés : Cathéter veineux - cathéter central DESTINATAIRES - Cadres de santé - Pharmacie Centrale et Pharmacies d'etablissement - Tous les destinataires des classeurs CLIN - Tous les médecins

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe 1. OBJECTIF : Ce document comprend un tableau indiquant les informations nécessaires la conservation des spécimens, à l externe. Il comprend aussi un tableau indiquant les informations nécessaires pour

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé Page 1 sur 6 Décembre Définition : Définir les règles de gestion des médicaments dans les unités de soins, au regard de la réglementation de qualité et pour garantir sa qualité et son effet thérapeutique.

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS C. HALLER - IFSI CHU DE NICE - 09 07 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Connaître et appliquer les différentes méthodes de recueil des expectorations en respectant les critères res d

Plus en détail

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE

Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE Manuel de prélèvement DU LABORATOIRE ET DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE PBH PREA 0005 B 1 / 12 Manuel de prélèvement Sommaire I Introduction... 3 II Présentation du Laboratoire et de l Anatomie pathologique...

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Les modalités de prélèvement, de conservation, de transport des échantillons biologiques doivent répondre aux dispositions obligatoires du Guide de Bonne Exécution des Analyses

Plus en détail

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014

SOINS RESPIRATOIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 SOINS RESPIRATOIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 I / L oxygénothérapie II / L aérosolthérapie III / L aspiration IV / Les soins de trachéotomie Mars 2012 2 I L oxygénothérapie Définition: L oxygénothérapie

Plus en détail

PROTOCOLE ALLAITEMENT

PROTOCOLE ALLAITEMENT PROTOCOLE ALLAITEMENT Vous allaitez votre enfant, sachez que ce n est pas incompatible avec son accueil en crèche ; un lieu spécifique est aménagé pour l allaitement si vous le désirez. Si vous choisissez

Plus en détail

Fiche de préconisation n B1

Fiche de préconisation n B1 Fiche de préconisation n B1 Cortisol Prélèvement réalisé entre 7h et 9h de préférence (taux maximal le matin). Patient au repos depuis 15 min Noter l heure impérativement Eviter le stress Prise de corticothérapie

Plus en détail

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :...

FICHE ETABLISSEMENT. A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Feuille n FICHE ETABLISSEMENT A remplir par l EOH (praticien ou IDE hygiéniste) Nom de la personne qui remplit le questionnaire :... Date : / / Nom de l établissement : CCLIN de rattachement Code établissement

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC Version : ACR 01 Date de validation : 21/01/2013 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 21/01/2013 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 19/10/2012 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2013 MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Horaires d ouverture du laboratoire : Du lundi au vendredi de 8 à 18h00, sans interruption Le samedi et dimanche matin de 8h00 à 12h00 (Service d astreinte assuré 24h/24 et 7j/7)

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR 5990 Côte-des-Neiges, Montréal, (Québec) H3S 1Z5 Tél. : (514) 344-8022 Fax : (514) 344-8024 Courriel : service@laboratoirescdl.com Lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 Dimanche de 10h00 à 14h00 MEMORANDUM

Plus en détail

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne Atout majeur : Votre expertise L évaluateur n évalue pas votre expertise Dossier de validation de méthode

Plus en détail

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER?

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? Isabelle JOZEFACKI IDE HYGIENISTE UPIN DESP Le 17 novembre 2011 3 ème journée régionale de formation destinée aux EHPAD Moyens de

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

EPO, enfin un circuit sécurisé

EPO, enfin un circuit sécurisé PROTOCOLES DE QUALITE EPO, enfin un circuit sécurisé S. FLANGAKIS-BARBE - Pharmacie Médicaments - CHU - 31 - TOULOUSE Ce travail collectif, réalisé au CHU de Toulouse, trouve son origine dans une réflexion

Plus en détail

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT Laboratoire DEGEORGES 9 rue mercy 54400 LONGWY 03.82.24.30.30-03.82.24.32.11 MANUEL DE PRELEVEMENT Seule la version électronique fait foi INTRODUCTION Le patient est au centre de la politique d amélioration

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE

JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE JSBIO SELAS DES LABORATOIRES JSBIO BOUCHES-DU-RHÔNE 1 Ce guide a pour objectif de définir les bonnes pratiques de prélèvements afin que les examens soient réalisés dans des conditions optimales. Il permet

Plus en détail

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques.

Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Référence : PT/CLI/001-C Page :Page 1 sur 7 Objet : Indiquer les consignes devant être observées après la survenue d un accident avec exposition au sang ou à des produits biologiques. Résumé des modifications

Plus en détail

Les Nouveautés. Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) Information DARI du 13 décembre 2012

Les Nouveautés. Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) Information DARI du 13 décembre 2012 Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) Les Nouveautés Information DARI du 13 décembre 2012 Délégation territoriale de l Essonne / département de Veille et de Sécurité Sanitaire

Plus en détail

INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES...

INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES... INTRODUCTION 1. AVANT-PROPOS... 2 2. COMPOSITION DU MANUEL DU LABORATOIRE... 2 3. STATUT D'ANALYSE... 2 4. IDENTIFICATION DES FORMULAIRES... 3 5. CONDITIONS SPÉCIALES À RESPECTER... 3 5.1 RESTRICTIONS

Plus en détail

de laboratoire Pr. Jean-Christophe Gris Laboratoires d Hématologie, CHU de Nîmes et Université Montpellier 1

de laboratoire Pr. Jean-Christophe Gris Laboratoires d Hématologie, CHU de Nîmes et Université Montpellier 1 La bonne qualité des prélèvements de laboratoire Pr. Jean-Christophe Gris Laboratoires d Hématologie, CHU de Nîmes et Université Montpellier 1 Examen de biologie médicale: m PRE-ANALYTIQUE Prélèvement,

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

Guide et recommandations

Guide et recommandations LA VEILLE DE VOTRE INTERVENTION : APPELER le 04 72 19 32 39 entre 14H et 17H * * Appeler le vendredi si intervention le lundi Guide et recommandations 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire Un séjour

Plus en détail

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs.

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs. Direction des Soins Faculté de Médecine SEMINAIRE INTERACTIF - GESTES TECHNIQUES 3 Principes de base de préparation d injections, Injections intra dermiques (ID) et sous cutanées (SC) chez l adulte et

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

Audit Précautions standard

Audit Précautions standard Audit Précautions standard Présentation de l audit Contexte PROPIN (programme national de prévention des infections nosocomiales) 2009-2013 Objectif Renforcer la prévention du risque infectieux soignants/soignés

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

C Recommandations pré analytiques générales

C Recommandations pré analytiques générales C Recommandations pré analytiques générales C.1 Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique moléculaire microbiologique BMM Page : 1 / 12 VERSION COMMENTAIRE DATE 1 Création 05/11/2015 Rédaction Vérification Approbation Validation Date : 02/11/2015 Fonction : Adjoint Nom : DELAUNE Déborah Visa

Plus en détail

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX

PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX v5 1 PRELEVEMENT ET CONSERVATION DES ECHANTILLONS INDEX 1. Bonne pratique de prélèvements...2 1.1 Avantages des prélèvements sous vides par rapport à la seringue...2 1.2 Préparation du patient:...2 1.3

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008

Les A.E.S. Rémi Buchaniec. Forcomed 2008 Les A.E.S Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Définition A.E.S. Les facteurs de risque de contamination Conduite à tenir en cas d A.E.Sd Les précautions standards Conclusion Définition A.E.S. Accidents

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!»

Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!» Semaine Sécurité des patients «Le mystère de la chambre des erreurs!» Vous avez été X à prendre le risque d entrer dans notre chambre des erreurs, à présent découvrez les erreurs ou risques potentiels

Plus en détail

LABORATOIRE DE BIOLOGIE CLINIQUE

LABORATOIRE DE BIOLOGIE CLINIQUE LABORATOIRE DE BIOLOGIE CLINIQUE Nos domaines d activités sont : Biologie Moléculaire, Chimie, Chimie - Hormonologie, Chimie - Toxicologie et Monitoring Thérapeutique, Microbiologie et Microscopie, Sérologie

Plus en détail

prélèvement Votre manuel de Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur RNLI SOMABIO

prélèvement Votre manuel de Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur RNLI SOMABIO RNLI SOMABIO Votre manuel de prélèvement Version 0 du 01/09/2010 Des prélèvements de qualité, pour des résultats accrédités Un lien entre le laboratoire et le préleveur Propriété du GIE RNLI-SOMABIO Le

Plus en détail

Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage

Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage Tout savoir sur : L utilisation de votre flaconnage Sommaire Instructions pour l utilisation de votre flaconnage... 3 Recommandations générales sur les prélèvements... 7 Le protocole de cerclage des glacières...

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD Quiz ARLIN Aquitaine Réseau des Ides et cadres hygiénistes d Aquitaine 18 juin 2015 Reco de 2006 en cours d actualisation par groupe de travail : SF2H,

Plus en détail

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement

PLAN (suite) PLAN. PLAN (suite) III- Développement THEME: INFORMATION DU PATIENT PAR LE TECHNICIEN POUR LA BONNE UTILISATION DES DISPOSITIFS D AUTO- SURVEILLANCE Yvon Séverin KOMBO, Jeanne MADZOUKA, Anicet Patrick MAPAKO PLAN I- Introduction II- Généralités

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75

Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00. Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 INSTRUCTIONS GENERALES Les prélèvements sont réceptionnés au laboratoire du lundi 9h00 au vendredi 17h00 Le N de téléphone de contact du laboratoire est le 02 / 764 68 75 Aucun prélèvement ne doit être

Plus en détail

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE

PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Protocole N 20 - Glycémie sur sang capillaire 1/5 UNITE D HYGIENE ET DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES Date : 2000 PROTOCOLE DE GLYCEMIE SUR SANG CAPILLAIRE Avec la participation du groupe de

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - K SOINS DES OREILLES K. 1. LE NETTOYAGE Action de nettoyer le pavillon de l oreille et le conduit auditif externe. BUTS - Maintenir l hygiène

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques Version : ACR 03 Date de validation : 31/03/2015 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 31/03/2015 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 17/03/2015 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

DECLARATION DE CATEGORIE D ETABLISSEMENT DE SOINS VETERINAIRES Clinique vétérinaire - animaux de compagnie

DECLARATION DE CATEGORIE D ETABLISSEMENT DE SOINS VETERINAIRES Clinique vétérinaire - animaux de compagnie DECLARATION DE CATEGORIE D ETABLISSEMENT DE SOINS VETERINAIRES Clinique vétérinaire - animaux de compagnie Nom du déclarant : N d Ordre :... Dénomination sociale de la société :. Dénomination commerciale

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

PRECAUTIONS STANDARDS

PRECAUTIONS STANDARDS JOURNEE DE FORMATION D AUTOMNE DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE PRECAUTIONS STANDARDS Marc PHILIPPO, PH Hygiène Hélène ZANOVELLO, IDE Hygiène 28/10/2014 1 OBJECTIFS Prévention des AES: lors de

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes

Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes Mots clés : examen urgent CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE POINTE A PITRE ABYMES Réf. Interne : PCD/PBIO/0070/01/2012 Réf.HAS :5.c ; 21.b

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail