Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition Paris, 25 juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014"

Transcription

1 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris,

2 Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient 2

3 Les hôpitaux publics présentation de l échantillon 150 hôpitaux publics français de plus de 200 lits ont été interrogés 19% appartiennent à un groupement 21% comportent + de lits Les personnes interrogées des RSSI dans 17 % des cas (contre 28 % en 2010) des responsables informatique dans 72 % des cas Les résultats sont redressés pour obtenir des chiffres représentatifs par taille d établissement 3

4 Formalisation d une PSSI: les hôpitaux de plus de lits largement en tête 17% des établissements interrogés ont formalisé une PSSI pour être en conformité avec le programme Hôpital Numérique la Direction Générale soutient cette politique à 90% 88% l ont révisée il y a moins de trois ans Sources d inspiration principales : les normes ISO / 27002, et le guide PSSI de l ANSSI 4

5 Organisation et moyens : un bond des RSSI depuis 2010 Le RSSI ou le référent sécurité SI s impose désormais dans 60% des établissements hospitaliers (mais dans 74% des cas cette personne n est pas à temps plein sur cette activité) Un rôle qui demande aussi un intérêt et des compétences pour les aspects juridiques 5

6 Les budgets informatiques sont en hausse, les budgets sécurité sont globalement stables La dépendance au bon fonctionnement de l informatique est totale (mais pas supérieure à 2010) : 79 % de dépendance forte, 18% de dépendance modérée La part du budget sécurité dans le budget informatique régresse, même si 31% des répondants ne la connaissent pas (si l établissement ne dispose pas d un plan d actions sécurité formalisé) Freins : manque de budget (52%) manque de personnel qualifié (43%) 6

7 Les inventaires et classifications des biens progressent 29% ont inventorié les supports informatiques: augmentation du management des opérations informatiques, réduction des incidents de disponibilité 25% ont inventorié les informations et leur ont attribué un propriétaire : préparation à la certification des comptes 61% des établissements ont commencé à classifier les informations 7

8 Les analyses de risques se standardisent fortement 60% des établissements ont réalisé une analyse de risques 19% des AdR portent sur l ensemble du SI 27% sur les activités métiers (comme le recommande la DGOS) 13% sont limitées au périmètre de l informatique Méthodes utilisées : forte progression des méthodes standard 8

9 Les Chartes d'utilisation du SI se sont généralisées pour le personnel Plus de 80% impliquent la Direction dans l élaboration de la charte, qui est signée par les utilisateurs dans plus de 50% des cas Cible : le personnel (33 % seulement pour prestataires/fournisseurs) 1/3 des établissements a un programme de sensibilisation à la sécurité de l information (news dans l intranet, mails, articles dans le journal interne) 9

10 La sécurité physique du dossier papier est clairement du ressort des professionnels de santé La responsabilité de cette sécurité physique dépend du lieu de stockage : service de soins quand le patient est présent, puis archives quand le patient est sorti l absence de preuve signée (papier ou signature électronique), malgré la présence d éléments enregistrés/validées électroniquement, ne permettent pas forcément une prise en compte sur le plan juridique 10

11 Le «nomadisme» augmente mais sous le contrôle de la DSI Ouverture des accès à partir de l extérieur au SI ordinateurs portables : 75 % (+14 points par rapport à 2010) tablettes/smartphones : 46% fournis par l établissement, 23% en BYOD Accès vers l extérieur messagerie instantanée externe et réseaux sociaux interdits dans 70% des cas Mais accès à internet sans filtrage : 86% 11

12 Lutte antivirale, protection contre les intrusions et gestion des vulnérabilités Ordinateurs (fixes et portables) : protection classique très élevée (anti-virus, pare-feu, anti-spam) Smartphones et tablettes : protection pas à l ordre du jour? Chiffrement des données sur équipements mobiles : très faible (moins de 20% sur les ordinateurs portables, inexistant sur les smartphones/tablettes) Chiffrement des échanges de données: se généralise (75% des établissements, plus de 90% pour les établissements de plus de lits) 12

13 Lutte antivirale, protection contre les intrusions et gestion des vulnérabilités (2) Utilisation d IDS et d IPS : moins répandue dans les hôpitaux que dans l industrie Déploiement des SIEM : 1 établissement sur 2 (en progression) NAC (Network Access Control) et DLP (Data Leak Protection) restent des technologies peu utilisées 13

14 Le recours à l infogérance stagne, avec un manque de suivi très important SI placés sous contrat d infogérance : 28% une partie, 3% la totalité établissements de + de lits : 18% (ils en font un suivi dans 50% des cas. autres établissements : 35% (ils en font un suivi dans 34% des cas seulement) 70% des établissements n auditent pas leur infogérance (+ de lits : 50%) 14

15 Contrôle des accès : vers le développement de la carte d établissement multifonction Authentification l emploi d une carte contenant le certificat numérique est le mode d authentification forte le plus répandu : 67% l authentification par certificat logiciel est employée dans 40% des hôpitaux, bien qu étant contraignante pour les utilisateurs l usage de la calculette est très limité : 10% la biométrie est refusée par la CNIL et rejetée par les utilisateurs (syndicats), car vue comme une atteinte à la personne Mots de passe et habilitations SSO : 34% forte progression des procédures de création / modification / suppression des comptes nominatifs des utilisateurs et des administrateurs 15

16 La veille en vulnérabilités : pas encore arrivée à un niveau de maturité suffisant pour être systématisée Procédures de gestion des correctifs de sécurité sont en léger recul : 43% effet probable d une forte augmentation de l informatisation des hôpitaux et du parc matériel parfois très spécifique Développement sécurisé quasiinexistant 16

17 Gestion des incidents et sinistralité 56% des hôpitaux (33% en 2010) ont une équipe chargée de collecter et traiter les incidents de sécurité Les dépôts de plainte n augmentent pas (hôpitaux de taille importante : plus de 9% ont déposé plainte au moins 1 fois) 17

18 La gestion de la continuité d activité progresse dans le monde des hôpitaux Processus formalisé : plus de 40 % Mais 1 hôpital sur 4 annonce ne pas avoir réalisé d évaluation de ses exigences de continuité Métier Exercices : leur fréquence a, en moyenne, diminué considérablement jamais testé par les utilisateurs : 51% jamais testé par équipes techniques : 45% 10% des hôpitaux seulement couvrent 100 % de leurs solutions lors des tests effectués 1/2 des hôpitaux dispose d une cellule de crise 1/4 ne dispose d aucun processus formalisé de gestion de crise 18

19 Le programme Hôpital Numérique comme moteur de la conformité 9 établissements sur 10 affirment être conforme (ou en cours) aux prérequis sécurité d Hôpital Numérique (fiabilité, disponibilité, confidentialité). La conformité par rapport à la CNIL reste à améliorer A peine, la moitié des établissements réalisent au moins un audit par an : Technique : 63% (+20 points) Organisationnel : 60% (+23 points) Tests d intrusion : 28% (+5 points) 19

20 Tableaux de bord : la disponibilité comme principale préoccupation Les indicateurs mesurés les plus importants reflètent les exigences des programmes de la tutelle (Hôpital Numérique, certification HAS) Cible : pilotage / stratégie SSI, Direction / Comité de direction 20

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, mercredi 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, mercredi 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, mercredi Enquête 2014 Les Entreprises M. Lionel MOURER Administrateur Président Mme Annie BUTEL Responsable Continuité d'activité

Plus en détail

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Édition 2014 Les entreprises de plus de 200 salariés Les hôpitaux publics Les particuliers internautes Club de la Sécurité de l Information Français

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Édition Les entreprises de plus de 200 salariés Les hôpitaux Les particuliers Internautes Club de la Sécurité de l Information Français Remerciements

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Édition Les entreprises de plus de 200 salariés Les collectivités territoriales Les particuliers Internautes Club de la Sécurité de l Information

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information. Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service

Sécurité des Systèmes d Information. Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service Sécurité des Systèmes d Information Le pragmatisme et l innovation de PwC à votre service Réduire les risques par une meilleure mise en œuvre des politiques de sécurité IT Global State of Information Security

Plus en détail

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France

Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Menaces informatiques et pratiques de sécurité en France Edition 2008 LES ENTREPRISES DE PLUS DE 200 SALARIÉS LES COLLECTIVITÉS LOCALES LES INTERNAUTES Club de la Sécurité de l Information Français Remerciements

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

INTÉGRATEUR RÉSEAU ET SÉCURITÉ. IT Services : «L engagement de résultat» CONSEIL AUDIT INTÉGRATION SUPPORT TECHNIQUE SERVICES MANAGÉS

INTÉGRATEUR RÉSEAU ET SÉCURITÉ. IT Services : «L engagement de résultat» CONSEIL AUDIT INTÉGRATION SUPPORT TECHNIQUE SERVICES MANAGÉS INTÉGRATEUR RÉSEAU ET SÉCURITÉ IT Services : «L engagement de résultat» CONSEIL AUDIT INTÉGRATION SUPPORT TECHNIQUE SERVICES MANAGÉS «un accompagnement à l échelle nationale.» Un acteur majeur sur le marché

Plus en détail

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI,

Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information. Awatef HOMRI, Orientations de l ANSI pour le Management de la Sécurité des Systèmes d information Awatef HOMRI, ISO27001 Lead Auditor, ITIL Ingénieur en chef, ANSI Awatef.homri@ansi.tn 1 Agenda Management de la Sécurité

Plus en détail

Créer un tableau de bord SSI

Créer un tableau de bord SSI Session n 16 Créer un tableau de bord SSI en 4 fois sans frais Eric LARCHER Banque Fédérale des Banques Populaires http://www.internet-securise.com Patrick CHAMBET Bouygues Telecom http://www.chambet.com

Plus en détail

menaces de sécurité?

menaces de sécurité? Comment gérer au mieux les enjeux souvent contradictoires de la mobilité croissante et des nouvelles menaces de sécurité? Michel Juvin Remerciements à A.Chilloh, KH.Dang-Heudebert, M.Denfer, E.Vautier,

Plus en détail

Auditabilité des SI et Sécurité

Auditabilité des SI et Sécurité Auditabilité des SI et Sécurité Principes et cas pratique Géraldine GICQUEL ggicquel@chi-poissy-st-germain.fr Rémi TILLY remi.tilly@gcsdsisif.fr SOMMAIRE 1 2 3 4 Les leviers d amélioration de la SSI Les

Plus en détail

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr www.lexsi.fr AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN CYBERSÉCURITÉ / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR www.lexsi.fr SERVICES LEXSI est actif à l international

Plus en détail

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions

5 novembre 2013. Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions 5 novembre 2013 Cloud, Big Data et sécurité Conseils et solutions Agenda 1. Enjeux sécurité du Cloud et du Big Data 2. Accompagner les projets 3. Quelques solutions innovantes 4. Quelle posture pour les

Plus en détail

Jean-Luc Archimbaud. Sensibilisation à la sécurité informatique.

Jean-Luc Archimbaud. Sensibilisation à la sécurité informatique. Sensibilisation à la sécurité informatique Jean-Luc Archimbaud To cite this version: Jean-Luc Archimbaud. Sensibilisation à la sécurité informatique. lieux en France, 1997, pp.17. École

Plus en détail

Mise en œuvre de la certification ISO 27001

Mise en œuvre de la certification ISO 27001 Mise en œuvre de la certification ISO 27001 1 Sommaire : 1. Définitions 2. Pourquoi vouloir obtenir une certification? 3. Les étapes pour obtenir l ISO 27001 4. Implémentation 5. Surveillance et audit

Plus en détail

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION www.lexsi.com AUDIT CONSEIL CERT FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN SECURITE DE L INFORMATION / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR A PROPOS DE LEXSI Avec plus de 10 ans d expérience,

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires?

Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Comment sécuriser les communications vers des tiers et des établissements partenaires? Olivier Mazade Responsable Réseaux Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand Xavier Hameroux Directeur

Plus en détail

Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé

Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé VERSION V0.3 Règles pour les interventions à distance sur les systèmes d information de santé Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Avril 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

securesphere by EPITA Formation continue de l EPITA en Cybersécurité Management Technique Juridique Comportement

securesphere by EPITA Formation continue de l EPITA en Cybersécurité Management Technique Juridique Comportement Management Technique Juridique Comportement securesphere by EPITA Formation continue de l EPITA en Cybersécurité ECURESPHERE Formation Continue de l EPITA en CyberSécurité La sécurité : une problématique

Plus en détail

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta

La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL. Dr Hervé LECLET. Santopta La sécurité informatique d'un centre d imagerie médicale Les conseils de la CNIL Dr Hervé LECLET Tous les centres d'imagerie médicale doivent assurer la sécurité informatique de leur système d'information

Plus en détail

Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés)

Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés) 1 Single Sign-on (Gestion des accès sécurisés) Témoignage du C.H.R de la Citadelle 2 AGENDA A propos du CHR Genèse du projet Projet Bilan de la situation et Conclusions 3 A PROPOS DU C.H.R -Intercommunale

Plus en détail

La sécurité applicative

La sécurité applicative La sécurité applicative De quoi s'agit-il? Quel en est l'enjeu? Emilien Kia CLUSIR - antenne de Grenoble / UPMF-IUT2 8 juin 2009 La sécurité applicative Introduction : qu'est-ce et pourquoi? Les attaques

Plus en détail

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1

L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L impact du programme de relance sur le projet régional 19/05/2009 COPIL AMOA 1 L Identifiant National Santé (INS) Delphin HENAFF-DARRAUD Point du programme sur l INS Le constat L absence d identifiant

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ

RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) RÉFÉRENTIEL GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ version 2.0 2

Plus en détail

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System Maury-Infosec Conseils en sécurité de l'information ISO/CEI 27001:2005 ISMS La norme ISO/CEI 27001:2005 est issue de la norme BSI 7799-2:2002

Plus en détail

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X Tableau de bord SSI S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X S. B A L S S A L. B O B E T M. H A L L O U M I J. M A N O H A R A N 1 Plan Présentation Méthodologie d élaboration Cas pratique Conclusion Nom

Plus en détail

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together.

CYBERSÉCURITÉ. Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance. Delivering Transformation. Together. CYBERSÉCURITÉ Des capacités globales de cybersécurité pour une transformation numérique en toute confiance Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique,

Plus en détail

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale

Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale CYBERSÉCURITÉ Des capacités de cybersécurité et de confiance numérique pour accélérer votre transformation digitale Delivering Transformation. Together. Sopra Steria, leader européen de la transformation

Plus en détail

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES

FICHE N 10 SÉCURITÉ DES DONNÉES L article 34 de la loi «Informatique et Libertés» impose à un responsable de traitement de prendre toutes les précautions utiles pour préserver la sécurité des données dont il est responsable, en fonction

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)- Mai 2014 - V1.0

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES DÉFINIR UNE POLITIQUE INTERNE DE SÉCURITÉ RELATIVE À L INFORMATION STRATÉGIQUE DE VOTRE ENTREPRISE Vous n avez pas effectué de diagnostic interne

Plus en détail

Gestion du risque numérique

Gestion du risque numérique Gestion du risque numérique Auguste DIOP Arnaud PRINCE AGBODJAN TALENTYS www.talentys.ci 2ème édition des Journées de l Entreprise Numérique, 9 & 10 avril 2015 Qui sommes-nous? Fondée en 2007, TALENTYS

Plus en détail

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques?

Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Gestion des vulnérabilités «Back to basic» ou nouvelle tactique face à l évolution des attaques? Xavier PANCHAUD Juin 2012, Paris Le groupe BNP Paribas 2 Organisation du BNP Paribas La sécurité des SI

Plus en détail

Conformité PCI DSS. Réduire les risques en gérant les identités et les accès. white paper

Conformité PCI DSS. Réduire les risques en gérant les identités et les accès. white paper Conformité PCI DSS Réduire les risques en gérant les identités et les accès Ce livre blanc explique comment la suite IAM d Evidian peut vous aider à vous conformer aux exigences PCI DSS. white paper 39

Plus en détail

De l élaboration d une PSSI d unité de recherche à la PSSI d établissement

De l élaboration d une PSSI d unité de recherche à la PSSI d établissement De l élaboration d une PSSI d unité de recherche à la PSSI d établissement Sylvie Vottier Université de Bourgogne Esplanade Erasme BP 27877 21078 Dijon Cedex Alain Tabard Université de Bourgogne Esplanade

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE SESSION 2014 EPREUVE Rédaction d un rapport technique portant sur la spécialité au titre

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurisation

Vers un nouveau modèle de sécurisation Vers un nouveau modèle de sécurisation Le «Self-Defending Network» Christophe Perrin, CISSP Market Manager Security cperrin@cisco.com Juin 2008 1 La vision historique de la sécurité Réseaux partenaires

Plus en détail

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon 8 avril 2015 DGOS Rodrigue ALEXANDER 1 Le CH Compiègne-Noyon Territoire de santé Oise-Est (Picardie) issu d une fusion au 1/01/2013 1195litsetplaces(MCO,SSR,HAD,USLD,EHPAD)

Plus en détail

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS

NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Une étude pour NOUVEAUX USAGES IT, NOUVEAUX DÉFIS Juin 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur la manière dont les utilisateurs sont en train de modifier leurs usages de l informatique.

Plus en détail

Indicateur et tableau de bord

Indicateur et tableau de bord Agenda Indicateur et tableau de bord «La sécurité n est pas une destination mais un voyage» 1. Jean-François DECHANT & Philippe CONCHONNET jfdechant@exaprobe.com & pconchonnet@exaprobe.com +33 (0) 4 72

Plus en détail

BYOD VS RSSI. Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012. animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura

BYOD VS RSSI. Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012. animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura BYOD VS RSSI Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012 animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura BYOD? Amenez vos propres équipements Un concept anglo-saxon

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X 1 OSSIR 2007/11/12 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Jérémy Lebourdais Mickaël Dewaele jeremy.lebourdais (à) edelweb.fr mickael.dewaele (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X

Plus en détail

LOGICIELS PHOTOCOPIEURS DÉVELOPPEMENT FORMATION ASSISTANCE MATERIELS

LOGICIELS PHOTOCOPIEURS DÉVELOPPEMENT FORMATION ASSISTANCE MATERIELS LOGICIELS PHOTOCOPIEURS DÉVELOPPEMENT ASSISTANCE MATERIELS FORMATION Votre expert en solutions globales Plus de 25 ans d expériences, nous nous appuyons sur des partenaires leader du marché en matériel

Plus en détail

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT. Version 1.0

POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT. Version 1.0 POLITIQUE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION DE L ÉTAT Version 1.0 HISTORIQUE DES VERSIONS DATE VERSION ÉVOLUTION DU DOCUMENT 17/07/2014 1.0 Publication de la première version de la Politique de sécurité

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

PCI DSS * Le paradoxe français

PCI DSS * Le paradoxe français * Le paradoxe français Thierry AUTRET Groupement des Cartes Bancaires CB (* Payment Card Industry Data Security Standards) Contexte Environ 2.000 millions de cartes bancaires en circulation dans le monde

Plus en détail

Politique de sécurité de l actif informationnel

Politique de sécurité de l actif informationnel TITRE : Politique de sécurité de l actif informationnel Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-130924-11 Date : 24 septembre 2013 Révisions : Résolution : Date : Politique de sécurité

Plus en détail

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise?

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? 3 avril 2012 Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? Une nécessaire refonte des fondamentaux Gérôme BILLOIS gerome.billois@solucom.fr Twitter: @gbillois Frédéric CHOLLET frederic.chollet@solucom.fr

Plus en détail

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3

2 ASIP Santé/DSSIS : Guide Pratique - Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Juillet 2014 V0.3 VERSION V0.3 Guide Pratique Règles de sauvegarde des Systèmes d Information de Santé (SIS) Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) - Juillet 2014 MINISTÈRE DES AFFAIRES

Plus en détail

La Qualité, c est Nous!

La Qualité, c est Nous! La Qualité, c est Nous! EN QUELQUES MOTS : XLS SYSTEMS GABON, partenaire du développement numérique du pays est une entreprise d ingénierie informatique qui se veut proche de ses clients et met un point

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr

Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Internet, GPRS, WIFI : Enfin de nouvelles réponses aux besoins des utilisateurs nomades? 4 mars 2004 laurent.stoupy@solucom.fr Agenda 1. Les enjeux du nomadisme : les attentes des utilisateurs 2. Internet,

Plus en détail

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1

Firewall IDS Architecture. Assurer le contrôle des connexions au. nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sécurité Firewall IDS Architecture sécurisée d un réseau Assurer le contrôle des connexions au réseau nicolas.hernandez@univ-nantes.fr Sécurité 1 Sommaire général Mise en oeuvre d une politique de sécurité

Plus en détail

TRIBUNE BRAINWAVE GOUVERNANCE ET SéCURITé. Shadow IT, la menace fantôme. Une tendance irréversible mais pas dénuée de risques.

TRIBUNE BRAINWAVE GOUVERNANCE ET SéCURITé. Shadow IT, la menace fantôme. Une tendance irréversible mais pas dénuée de risques. TRIBUNE BRAINWAVE GOUVERNANCE ET SéCURITé Shadow IT, la menace fantôme Une tendance irréversible mais pas dénuée de risques. Par Sébastien Faivre Chief Marketing Officer de Brainwave Shadow IT, la menace

Plus en détail

Politique de Sécurité des Systèmes d Information

Politique de Sécurité des Systèmes d Information Politique de Sécurité des Systèmes d Information Sommaire 1 PREAMBULE...3 2 CONTEXTE...4 3 ORIENTATION STRATEGIQUE...4 4 PERIMETRE...5 5 ENJEUX DE LA PSSI AU CONSEIL DE L EUROPE...6 6 LES BESOINS DE SECURITE...7

Plus en détail

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité

Mettre en oeuvre l authentification forte. Alain ROUX Consultant sécurité Mettre en oeuvre l authentification forte au sein d une banque d investissement Alain ROUX Consultant sécurité GS Days Présentation EdelWeb Décembre 2009 Agenda Présentation d EdelWeb Contexte Les solutions

Plus en détail

Catalogue «Intégration de solutions»

Catalogue «Intégration de solutions» Catalogue «Intégration de solutions» 1 Nos prestations Offre 01 Offre 02 Offre 03 Offre 04 Offre 05 Offre 06 Offre 07 Offre 08 Offre 09 Offre 10 Offre 11 Offre 12 Offre 13 Offre 14 Offre 15 Offre 16 Antivirus

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

Janus Consulting. 24 Janvier 2009. Janus Consulting 8, Rue de la Chapelle 95510 Vienne en Arthies 00 33 1 34 78 10 15

Janus Consulting. 24 Janvier 2009. Janus Consulting 8, Rue de la Chapelle 95510 Vienne en Arthies 00 33 1 34 78 10 15 Présentation de l Entreprise 24 Janvier 2009 8, Rue de la Chapelle 95510 Vienne en Arthies 00 33 1 34 78 10 15 00 33 1 34 78 10 20 451 776 264 RCS Pontoise N TVA Intracommunautaire : FR87451776264 APE

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

Services de Confiance numérique en Entreprise Conférence EPITA 27 octobre 2008

Services de Confiance numérique en Entreprise Conférence EPITA 27 octobre 2008 Services de Confiance numérique en Entreprise Conférence EPITA 27 octobre 2008 1 Sommaire Introduction Intervenant : Gérald Grévrend Présentation d Altran CIS Le sujet : les services de confiance numérique

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.

Présentation CERT IST. 9 Juin 2009. Enjeux et Mise en Œuvre du DLP. Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos. Présentation CERT IST 9 Juin 2009 Enjeux et Mise en Œuvre du DLP Alexandre GARRET Directeur des Opérations ATHEOS agarret@atheos.fr Sommaire Constats, Riques & Enjeux Qu'est ce que le DLP? Quelle Démarche

Plus en détail

Chiffres clés. Fondée en 1991, basée à la Tour de Salvagny (Nord-ouest de Lyon) Effectif actuel : 25 personnes

Chiffres clés. Fondée en 1991, basée à la Tour de Salvagny (Nord-ouest de Lyon) Effectif actuel : 25 personnes ergement Filiale à 100% du groupe français - N 1 français de la sous-traitance électronique - 21 sociétés - 2 activités : Industrielle et informatique - Groupe : 270 M pour 2300 personnes Fondée en 1991,

Plus en détail

Les pare-feux : concepts

Les pare-feux : concepts Les pare-feux : concepts Premier Maître Jean Baptiste FAVRE DCSIM / SDE / SIC / Audit SSI jean-baptiste.favre@marine.defense.gouv.fr CFI Juin 2005: Firewall (2) 15 mai 2005 Diapositive N 1 /19 C'est quoi

Plus en détail

Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies?

Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies? Gestion des risques liés aux systèmes d'information, dispositif global de gestion des risques, audit. Quelles synergies? gil.delille@forum-des-competences.org Agenda Les enjeux liés aux systèmes d information

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Trois Certificats d Etudes Spécialisées pour certifier vos compétences dans nos écoles d ingénieurs et accéder aux métiers de la cybersécurité :

Trois Certificats d Etudes Spécialisées pour certifier vos compétences dans nos écoles d ingénieurs et accéder aux métiers de la cybersécurité : Certificats d Etudes Spécialisées en CYBERSÉCURITÉ Trois Certificats d Etudes Spécialisées pour certifier vos compétences dans nos écoles d ingénieurs et accéder aux métiers de la cybersécurité : * Responsable

Plus en détail

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes?

Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? GS DAYS 2015 Touch ID, OAuth, Authentification mobile, Quelle confiance vis-à-vis de ces nouveaux mécanismes? Dans un contexte de révolution digitale www.harmonie-technologie.com +331 73 75 08 47 info.ssi@harmonie-technologie.com

Plus en détail

Protection et fuite des données

Protection et fuite des données Protection et fuite des données quelles sont les clés pour s en sortir McAfee Security Summit Paris, le jeudi 24 octobre 2013 Abdelbaset Latreche, Head of HP Enterprise Security Services Consulting France

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation)

Panorama de l'évolution du cloud. dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Panorama de l'évolution du cloud et des Datacenters ; La sécurité dans les domaines d'orchestration (cloud et virtualisation) Eric Deronzier (YSOSECURE) Rémi Grivel (SynAApS) 1 L évolution des usages TIC

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

Solutions de sécurité

Solutions de sécurité Solutions de sécurité Connectivité Datacenter Applications et Contenus Votre équipe commerciale JUNIPER NETWORKS dédiée tél. +33(0) 1 41 85 15 81 pole.juniper@westconsecurity.fr www.westconsecurity.fr

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sommaire Fondements d une politique de sécurité Les 9 axes parallèles d une politique

Plus en détail

Programme Hôpital numérique

Programme Hôpital numérique Programme Hôpital numérique Boite à outils pour l atteinte des pré-requis Fiches pratiques Octobre 2012 Direction générale de l offre de soins Sommaire 1. LE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE... 3 2. LE SOCLE

Plus en détail

Stratégies opérationnelles SSI Gouvernance et traçabilité des postes CHU Nice

Stratégies opérationnelles SSI Gouvernance et traçabilité des postes CHU Nice Gouvernance et Sécurité des Systèmes d information Marseille- 7 juin 2011 Stratégies opérationnelles SSI Gouvernance et traçabilité des postes CHU Nice Gouvernance et traçabilité des postes? Gouverner

Plus en détail

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions Octobre 2006 La pratique de la gestion des risques en entreprise devient plus cruciale et plus complexe de jour en jour. Les entreprises doivent

Plus en détail

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37

Sommaire. 1 Préparer les opérations 15. 2 Choisir les ordinateurs 37 1 Préparer les opérations 15 1.1 Définir la taille de l entreprise... 26 1.2 Définir le budget... 27 1.3 Documenter son travail... 29 1.4 Créer un planning... 32 2 Choisir les ordinateurs 37 2.1 Choisir

Plus en détail

Bring Your Own Device

Bring Your Own Device Bring Your Own Device Quels risques, quelles approches pour sécuriser? Chadi HANTOUCHE chadi.hantouche@solucom.fr Notre mission : Accompagner les grands comptes dans la maîtrise des risqueset la conduite

Plus en détail

Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing

Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing Recommandations pour les entreprises qui envisagent de souscrire à des services de Cloud computing D un point de vue juridique, la CNIL constate que le Cloud computing soulève un certain nombre de difficultés

Plus en détail

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art

Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Solutions d authentification renforcée Critères d évaluation État de l art Sommaire Rappel JRSSI 2012 : Sécurité des accès périmétriques Cas d'usage, besoins et contraintes utilisateurs Critères d évaluation

Plus en détail

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014

Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager. Présentation du 22 mai 2014 Gouvernance des mesures de sécurité avec DCM-Manager Présentation du 22 mai 2014 Gérer les actifs logiciels et leur répartition Maîtriser le durcissement des configurations Suivre l application des correctifs

Plus en détail

Enjeux et perspectives en sécurité

Enjeux et perspectives en sécurité Enjeux et perspectives en sécurité Capital-IT 13 avril 2005 Hervé Schauer Hervé Schauer Hervé Schauer Consultants Société de conseil en sécurité informatique depuis 1989 Prestations

Plus en détail