Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entretien de votre logement : Qui fait quoi?"

Transcription

1 Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de votre logement dont vous devez assurer un entretien courant et pour lesquelles vous êtes tenus responsables en cas d incident selon la législation en vigueur. Entretien locataire Entretien Espace Habitat ou Habitat de Champagne Espace Habitat ou Habitat de Champagne sous contrat d'entretien Pour tout complément d'information, merci de vous reporter aux annexes de votre contrat de location.

2 Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien locataire Entretien Espace Habitat ou Habitat de Champagne Espace Habitat ou Habitat de Champagne sous contrat d'entretien Pour tout complément d'information, merci de vous reporter aux annexes de votre contrat de location.

3 Pl om be ri e et ro bi ne tt er ie Plomberie et robinetterie L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de votre logement dont vous devez assurer un entretien courant et pour lesquelles vous êtes tenus responsables en cas d incident selon la législation en vigueur. Entretien locataire Entretien Espace Habitat ou Habitat de Champagne Espace Habitat ou Habitat de Champagne sous contrat d'entretien EC EF EC EV EU EC EF : Eau Froide EC : Eau Chaude EU : Eaux Usées EV : Eaux Vannes (WC) EU

4 Chaudière Chaudière A votre entrée dans votre logement, votre interlocuteur vous a expliqué comment mettre en route votre chaudière. Rappels Utiles. ➊ La mise en route de votre chaudière Ouvrir le robinet général et celui de la chaudière pour l alimentation en gaz ou en fioul et mettre sous tension électrique. ➋ Vérifier au robinet que l eau s écoule ➌ Ajuster la pression d eau entre 1 et 2 bars (indication sur le manomètre). ➍ Pour les chaudières gaz, allumer la veilleuse (si elles en sont équipées). L allumage peut être plus difficile après une longue interruption : faire plusieurs essais successifs. ➎ Régler la température d ambiance à l aide du thermostat. Les petits dysfonctionnements et leurs solutions : - Votre chaudière fait du bruit Faire l appoint d eau Purger chaque radiateur bruyant et faire l appoint d eau - La chaudière ne fonctionne pas : Vérifier le disjoncteur et les fusibles. Contacter votre agence. Point sécurité : Lors de la visite annuelle d entretien, l entreprise prestataire vérifie votre installation. À cette occasion, nous vous rappelons qu il est important de laisser libre accès à votre logement (selon le rendez-vous qui vous sera proposé).

5 Ventilation Ventilation Tous les logements Espace Habitat - Habitat de Champagne sont équipés d une ventilation qu elle soit mécanique contrôlée (VMC) ou naturelle. Ces installations favorisent le renouvellement de l air dans le logement et sont donc indispensables à votre bien-être et notamment pour des questions de : - Sécurité (évacuation des gaz, fumées ), - Confort (évacuation des odeurs), - Entretien du logement (condensation, humidité, moisissures). Il vous appartient d assurer la bonne ventilation de votre logement. Quelques rappels La Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC L air extérieur neuf entre dans le logement par les entrées d air situées dans les pièces sèches (séjour, chambre). Il se charge de l humidité et des pollutions puis il est expulsé vers l extérieur par les bouches d extraction situées dans les pièces humides (cuisine, WC, salle de bains). A noter : - Une VMC doit fonctionner en continu (pour les raisons citées ci-dessus : sécurité ) - Les entrées d air permettent à l air neuf de pénétrer dans le logement : elles ne doivent être ni colmatées, ni bouchées. - Les bouches d extraction sont réglées pour assurer une aération correcte ; les débits d air sont limités, et donc les risques de déperdition de chauffage aussi. Pensez-y : - Si dans votre cuisine, la ventilation est dotée d un interrupteur ou d une tirette, pensez à l activer quand vous cuisinez. Les odeurs ainsi que les vapeurs d eau s évacueront plus vite. - Il arrive que le moteur de la VMC s arrête. Pour vérifier son bon fonctionnement, il suffit d approcher une feuille de papier toilette contre la bouche d extraction ; celle-ci doit y coller. (Dans le cas contraire, contactez votre agence). Suite au verso

6 Air impur expulsé vers l extérieur Bouche d extraction Nettoyage locataire Entrée d air Air extérieur neuf Séjour Chambre Cuisine Salle de bains WC Nettoyage locataire Conseils d entretien des systèmes de ventilation : Pour que votre système de ventilation soit toujours au maximum de son efficacité, il est important de nettoyer régulièrement les entrées d air ainsi que les bouches d extraction. Equipez vous d une éponge, d un chiffon et d un produit dégraissant (liquide vaisselle) et c est parti : - Les entrées d air (une à deux fois/an) - Enlever la poussière à l aide d un chiffon doux en prenant garde de ne pas détériorer l intérieur, - Nettoyer le cadre de l entrée d air avec une éponge imbibée de produit d entretien. - Les bouches d extraction (tous les trimestres) - enlever la grille et ôter l élément de régulation, - laver à l eau savonneuse en bouchant l orifice avec le pouce, - laver la grille, - remettre en place l élément de régulation et la grille d habillage. Pour votre sécurité, il est interdit - de boucher ou de recouvrir les entrées et sorties d air, - de retirer les bouches d extractions pour brancher les appareils tels que hotte, sèche linge, cela pourrait compromettre votre sécurité (danger d asphyxie et dégradation des installations). Dans votre intérêt, vous devez laisser l accès à votre logement libre lors des visites d entretien.

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement Qui Contacter? Vous avez une panne ou vous relevez un dysfonctionnement dans votre logement? 1 2 Effectuer les premiers gestes de vérification et de sécurité.

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Bien régler l installation de chauffage de votre logement. Guide de bonne gestion en 9 questions

Bien régler l installation de chauffage de votre logement. Guide de bonne gestion en 9 questions Bien régler l installation de chauffage de votre logement Guide de bonne gestion en 9 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN RÉGLER SON INSTALLATION DE CHAUFFAGE PERMET AVANT TOUT DE RÉALISER DES ÉCONOMIES

Plus en détail

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF pour éviter d avoir cela chez

Plus en détail

«Faisons connaissance!»

«Faisons connaissance!» NOTICE D UTILISATION G A M M E T R A D I T I O N «Faisons connaissance!» 1 4 5 7 2 3 6 1 Interrupteur Marche/Arrêt avec témoin 2 Témoin de fonctionnement du brûleur 3 Sélection du mode eau chaude sanitaire

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100

Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Chaudière sol fioul condensation Olio Condens 1500 F/FM FBOC 25H E FBOC 20C E T80 FBOC 30C E T100 Notice d utilisation 6 720 801 509 (2015/06) Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaufferie complète

Plus en détail

www.habitatoulouse.fr

www.habitatoulouse.fr G U I D E P R A T I Q U E www.habitatoulouse.fr menues réparations ainsi que l ensemble des réparations locatives définies par décret au Conseil d Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon,

Plus en détail

Livret d utilisation pour les locataires

Livret d utilisation pour les locataires Livret d utilisation pour les locataires Réhabilitation de 385 logements collectifs Avenue de Verdun à Chantilly Sommaire Clés mise à disposition du locataire La plomberie Le chauffe eau La ventilation

Plus en détail

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr NOUS AVONS TOUS BESOIN D'AIR FRAIS Renouveler l air de la maison est une nécessité vitale : - pour y apporter un air neuf et pourvoir à nos

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC

COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC GIPSIL-AMEET (Aide au Maintien des Energies de l Eau et du Téléphone) Service Maîtrise de l Energie COMPTE-RENDU VISITE DIAGNOSTIC A la demande : Motif de la demande : Date de la visite : Diagnostic réalisé

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE D APPARTEMENT Vous avez rendez-vous avec une agence ou avec le propriétaire pour une visite d appartement à vendre

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures?

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Les moisissures se reconnaissent par des taches souvent noires. Les cernes et les gondolements indiquent la présence

Plus en détail

Chaudière sol gaz condensation. Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO. Notice d utilisation 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01

Chaudière sol gaz condensation. Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO. Notice d utilisation 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01 Chaudière sol gaz condensation Condens 4500 FM FBGC 25C R C120 N DO 6 720 801 011 (2014/03) T30.43823.01 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière sol gaz Condens 4500 FM de

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

«Check-list» visite. Par Empruntis

«Check-list» visite. Par Empruntis «Check-list» visite Par Empruntis 1 A l arrivée INTITULE Observation de la rue (bruyant, calme, résidentiel, ) Stationnement facile dans la rue Présence d une place de parking (couvert ou non) Proximité

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains JURISPRUDENCE PS Plomberie Sanitaire Juin 2008 Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains 1) DOUCHES/BAIGNOIRES Les référentiels Qualitel et Environnement

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

7204 6200 09/2000 EU (FR)

7204 6200 09/2000 EU (FR) 7204 6200 09/2000 EU (FR) Pour l'utilisateur Notice d utilisation Chaudière murale au gaz Logamax U002 / U004 Logamax U102 / U104 Prière de lire cette instruction avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

IDRA MICRO 5000. Notice d utilisation. destinée au professionnel et à l utilisateur. à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure

IDRA MICRO 5000. Notice d utilisation. destinée au professionnel et à l utilisateur. à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure IDRA MICRO 5000 Document 1374-3 - Edition 12/12/2011 Notice d utilisation destinée au professionnel et à l utilisateur à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure www.atlantic.fr Cher Client,

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

Manuel d utilisation du modèle

Manuel d utilisation du modèle Manuel d utilisation du modèle FLOWMAX-90 Chauffe-eau à condensation 85 000 BTU AVERTISSEMENT Si les consignes suivantes ne sont pas attentivement respectées, un feu ou une explosion peut se produire et

Plus en détail

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.

Chaudière polycombustible bois-fioul. Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100. Notice d utilisation 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069. Chaudière polycombustible bois-fioul Solid 5000 W/WC SFU 17H SFU 17C T100 6 720 801 504 (2014/03) T30.44069.02 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière polycombustible (bois/fioul)

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions Bien ventiler votre logement Guide de bonne gestion en 8 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN VENTILER SON LOGEMENT EST PRIMORDIAL AFIN DE GARANTIR UN LOGEMENT SAIN! Dans près de 95% des cas, les problèmes

Plus en détail

Les économies d énergie avec Synco

Les économies d énergie avec Synco Les économies d énergie avec Synco Conseils et astuces pour l utilisateur final *Des réponses pour les infrastructures Answers for infrastructure*. 1 2 Sommaire Situation actuelle et potentiels d économie...

Plus en détail

VMC Gaz existante : certificats et attestation

VMC Gaz existante : certificats et attestation avril 2006 VMC Gaz existante : certificats et attestation Toutes les VMC Gaz en service doivent faire l'objet d'un contrat d'entretien écrit et conclu entre le gestionnaire de l'immeuble d'une société

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

AIE CONSEIL. Assistant d Installation Electrique. Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client

AIE CONSEIL. Assistant d Installation Electrique. Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client AIE CONSEIL Assistant d Installation Electrique Plans d informations d une installation électrique, fournis par un client Concept sur les plans d informations de votre installation électrique L installation

Plus en détail

Entretien et réparations dans mon logement

Entretien et réparations dans mon logement Entretien et réparations dans mon logement Entrée et salon Jardin et extèrieur 9 3 5 2 8 6 0 7 4 3 6 2 5 4 8 7 7 Qui fait quoi? Entretien du système de fermeture et de securité des portes 8 Graissage des

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

Chalet de Laffrey 20/12/2013

Chalet de Laffrey 20/12/2013 Chalet de Laffrey 20/12/2013 Mise en eau 1) Dans le vestiaire (là où il y a le chauffe eau) Sur le groupe sécurité, fermer la vidange (robinet rouge) du chauffe eau 1/16 de tour à gauche Ouvrir l'eau (robinet

Plus en détail

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé

DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé DIAGNOSTIC THERMIQUE TRES SIMPLIFIE (DTTS) - Numéro de l interviewé : - Adresse du logement: Observations de l enquêteur complétées par des questions à l interviewé 1. Etat apparent du logement 11. Logement

Plus en détail

Chaudière murale gaz condensation. Condens 7500 WT WBC 25C RD C75H N. Notice d utilisation 6 720 800 954 (2014/03) T30.43453.01

Chaudière murale gaz condensation. Condens 7500 WT WBC 25C RD C75H N. Notice d utilisation 6 720 800 954 (2014/03) T30.43453.01 Chaudière murale gaz condensation Condens 75 WT WBC 25C RD C75H N 6 72 8 954 (214/3) T3.43453.1 Notice d utilisation Madame, Monsieur, Vous avez choisi une chaudière murale gaz Condens 75 WT de type WBC

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

Prévention des intoxications Entretien des chaudières

Prévention des intoxications Entretien des chaudières Journée Information «Monoxyde de Carbone» 18 juin 2012 Clermont-Ferrand Prévention des intoxications Entretien des chaudières Textes réglementaires et pratiques des professionnels Ministère de l'écologie,

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

De Dietrich T H E R M I Q U E

De Dietrich T H E R M I Q U E NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION, D ENTRETIEN DES CHAUFFE-EAU BLOCS 10 L sous-évier 10 L sur-évier 15 L sous-évier 15 L sur-évier 30 L sur-évier De Dietrich T H E R M I Q U E INSTRUCTIONS GENERALES

Plus en détail

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT Pour tout savoir sur l entretien de votre logement, suivez le guide! Embellir, modifier, transformer, RRP s engage à vous aider. Ce guide vous donnera tous les

Plus en détail

CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES. Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire

CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES. Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire CHAUDIERES MODULABLES NUMERIQUES Pour chauffage et production d eau chaude sanitaire SECURITE TOTALE ET CONFORT MAXIMALE Grâce aux chaudières électriques Elnur vous pourrez profiter pleinement de la sécurité

Plus en détail

Notice d emploi. Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30

Notice d emploi. Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30 Notice d emploi Chaudière à condensation + eau chaude micro-accumulée F 25 F 30 Table des matières LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi... 3 1.1 Bienvenue... 3 1.2 Guide rapide d utilisation...

Plus en détail

6300 4747 05/2000 BE (FR)

6300 4747 05/2000 BE (FR) 6300 4747 05/2000 BE (FR) Pour l utilisateur Notice de service Chaudière spécifique à gaz Logano G234 Lire attentativement avant la mise en service Préface Chère cliente, cher client, La fabrication et

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance OCTOBRE 2013 Certification, visites sur site et écarts récurrents sur les installations de VMC 1. Certification, visites sur site et écarts récurrents Fort de 130000 logements neufs visités à ce jour,

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

Guide de conception cellules Aqua Logis 06-2011 SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique

Guide de conception cellules Aqua Logis 06-2011 SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique SOMMAIRE : 1 : LES PRINCIPES GENERAUX Le plan Le positionnement de la cellule La gaine technique 2 : LES DIFFERENTES TYPOLOGIES Les cellules 2 fonctions Les cellules 3 fonctions Les cellules avec Wc séparés

Plus en détail

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement

Entretenir pour mieux vivre dans votre logement Entretenir pour mieux vivre dans votre logement PATREAM 10, rue du Cloître Notre-Dame 75004 Paris tél. : 01 78 91 91 00 - fax : 01 78 91 91 09 email : contacts-locataires@diocese-paris.net www.patream.fr

Plus en détail

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine

L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine Quelques notions d humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. Cela détermine le degré d humidité d une pièce. La capacité de l air de contenir de la vapeur d eau

Plus en détail

oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN

oq'q PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN Préambule: Dans le cadre des compétences du Conseil de conceftation locative, les représentants signataires du présent protocole ont souhaité valider le principe

Plus en détail

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion

L électricité et le gaz naturel. En toute sécurité. Energy in motion L électricité et le gaz naturel En toute sécurité Energy in motion Vérifiez la sécurité de vos installations L électricité et le gaz naturel nous rendent bien des services et sont précieux pour notre confort

Plus en détail

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99

Module Thermique MT 2000 CAHIER TECHNIQUE. LIB 0003 UF - 1ère édition - 09/99 Module Thermique MT 2000 LIB 000 UF - 1ère édition - 09/99 CAHIER TECHNIQUE SOMMAIRE 1 PRESENTATION - DESCRIPTION 1.1 Présentation... pag. 1.2 Description générale... pag. 1. Raccordements à l installation...

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

EDENA 3 & 4 Progress. L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être. Vous devez faire appel à votre installateur ou à un

EDENA 3 & 4 Progress. L'installation et l'entretien de l'appareil doivent être. Vous devez faire appel à votre installateur ou à un NOTICE D'UTILISATION EDENA 3 & 4 Progress IL EST IMPORTANT DE RESPECTER LES CONSIGNES CI-DESSOUS POUR OBTENIR UN FONCTIONNEMENT SATISFAISANT DE NOTRE MATÉRIEL. 1. RÉGLEMENTATION 1. 1 Conditions réglementaires

Plus en détail

VIESMANN. Notice d'utilisation VITODENS 111-W. pour l'utilisateur

VIESMANN. Notice d'utilisation VITODENS 111-W. pour l'utilisateur Notice d'utilisation pour l'utilisateur VIESMANN Installation de chauffage avec régulation pour marche à température d'eau constante ou en fonction de la température extérieure VITODENS 111-W 4/2012 A

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL

NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL MODULONOX NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN POUR CHAUDIERE MODULANTE AVEC BRULEUR GAZ EQUIPE POUR DU GAZ NATUREL Type : B23 Catégorie : I 2Esi Pays destinataire : FR Appareil conforme aux directives

Plus en détail

GYMNASE Nicole Duclos

GYMNASE Nicole Duclos Page 1 sur 10 GYMNASE Nicole Duclos Notice pour Le fonctionnement et la sécurité à l attention des utilisateurs IL EST INTERDIT DE PENETRER DANS LA CHAUFFERIE (local donnant sur l extérieur à côté de l

Plus en détail

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP

LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP LES CONTRATS D ENTRETIEN J-M R. D-BTP 2006 1 Généralités Chaudières fioul Chaudières gaz Services et prestations durant la période de garantie Interventions non comprises dans le service d'entretien Durée

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR

GUIDE DE L UTILISATEUR GUIDE DE L UTILISATEUR VB0106 MODÈLES 90H NOVO+ 190H NOVO+ VEUILLEZ LIRE ET CONSERVER CES INSTRUCTIONS 08001 rév. A À propos de ce guide Ce guide utilise les symboles suivants pour mettre en évidence des

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT A LOGEMENTS T2 et T4 1 CHAUDIERES Chaudière u 14 Ventouse verticales T2 avec accessoires u 4 Ventouse verticales T4 avec accessoires et devoiement u 10 Raccordement EF - EC depuis attente u 14 Raccordement

Plus en détail

Check-up ENERGETIQUE

Check-up ENERGETIQUE LE CENTRE URBAIN asbl ABEA-Agence Bruxelloise de l Energie DE STADSWINKEL vzw ABEA- Brussels EnergieAgentschap Halles St-Géry, 1 place St-Géry Sint-Gorikshallen, Sint-Goriksplein 1 BE-1000 Bruxelles BE-1000

Plus en détail

Les économies d eau, l affaire de tous

Les économies d eau, l affaire de tous Les économies d eau, l affaire de tous La robinetterie Les toilettes L électroménager Liens vers sites spécialisé Sources La robinetterie les réducteurs de pression individuel robinets mitigeurs robinets

Plus en détail

condens Notice d emploi THEMAPLUS CONDENS F 25 F 30 F35

condens Notice d emploi THEMAPLUS CONDENS F 25 F 30 F35 condens Notice d emploi THEMAPLUS CONDENS F 25 F 30 F35 TABLE DES MATIÈRES LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi...3 1.1 Bienvenue... 3 1.2 Guide rapide d utilisation... 3 1.3 Enregistrement

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 30 ans, EGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 201 1977 é Édition 201 Avec cette nouvelle

Plus en détail

LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ

LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ LE GAZ NATUREL EN TOUTE SÉCURITÉ Pour vivre et profiter pleinement du confort offert par le gaz naturel, quelques règles simples de sécurité sont à respecter. Il est important de connaître son installation,

Plus en détail

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins

1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com. Guide des gestes éco-malins 1, rue du Scorff CS 54221 35042 Rennes Cedex Tél. : 02 99 27 20 00 Fax : 02 99 63 65 11 www.espacil.com Guide des gestes éco-malins édito Ce petit guide Eco-malins préconise quelques gestes simples afin

Plus en détail

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie Préserver votre cadre de vie Vous avez l obligation de maintenir en bon état le logement qui vous est loué. Les équipements mis à votre disposition doivent être conservés en bon état de fonctionnement.vous

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5600-0/2003 FR (FR) Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-/9/24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos Instructions

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Gestes et réglages méconnus Quelques infos pour commencer Cette lettre traite des gestes et réglages méconnus. D autres lettres sont entièrement dédiées à : - La courbe de chauffe - La régulation de chauffage

Plus en détail

IDRA DUO 4000. Notice d utilisation destinée au professionel et à l utilisateur. à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure

IDRA DUO 4000. Notice d utilisation destinée au professionel et à l utilisateur. à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure IDRA DUO 4000 Document 1301-07 Edition 12/12/2011 Notice d utilisation destinée au professionel et à l utilisateur à conserver par l'utilisateur pour consultation ultérieure www.atlantic.fr Cher Client,

Plus en détail

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire :

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire : OFFRE MULTISERVICE Propriétaire : Bien moins coûteux à long terme que les actions curatives, l'entretien régulier de votre habitation principal ou de vos locaux professionnels vous permet d'en profiter

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL

REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL REFRIGÉRATEUR ET CONGÉLATEUR COMMERCIAL MANUEL D UTILISATION Modèles des réfrigérateurs : CFD-1RR, CFD-2RR, CFD-3RR Modèles des congélateurs : CFD-1FF, CFD-2FF, CFD-3FF VEUILLEZ LIRE LE MANUEL ATTENTIVEMENT

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail