Conférence de presse UFE. Colloque UFE 17 juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de presse UFE. Colloque UFE 17 juin 2014"

Transcription

1 Conférence de presse UFE Colloque UFE 17 juin 2014

2 Objectif : Réussir la transition énergétique au moindre coût A la veille des analyses du projet de loi de programmation sur la Transition énergétique, l UFE souhaite contribuer activement au travers de 6 grandes recommandations 2

3 L urgence climatique exige une stratégie bas carbone France 1% Le «Facteur 4» en France = 5 jours d émissions actuelles de GES de la Chine! Source : Calculs UFE selon données BP Statistical Review

4 Réussir la transition énergétique c est CIBLER la lutte contre le changement climatique L urgence mondiale est climatiqueet pas autre Le GIECappelle à réduire le recours aux énergies fossiles qui émettent du CO 2 La France accueille la COP 21en 2015 Le cri d alerte du GIEC sera au centre de cette Conférence Valeur d exemple de la France dans le domaine climatique La France est en avance: pas en retard! Elle a des champions industriels dans ce secteur L ennemi N 1 du climat, c est le CO 2 La France doit donc être ambitieuse L UFE soutient -40% de CO2 à2030 4

5 Ciblons la réduction des émissions de CO2 en France Source : UFE selon SOeS Une stratégie bas carbone conduit à réduire massivement le recours au pétrole à

6 Réussir la transition énergétique, c est CHOISIR de se doter d une stratégie bas carbone Une Stratégie Bas Carbone s attaque aux principales sources d émissions de CO 2 98% des émissions de CO2 dans l énergie 60% des émissions de CO2 de l énergie liée au pétrole dont : 70% dans le transport 10% dans le chauffage Pour l UFE, le développement des ENR doit être corrélé à la diminution du recours au pétrole Une stratégie bas carbone conduit à réduire massivement le recours au pétrole à

7 Une Energiewende très chère Des subventions aux ENR très élevées Production EnR 545 TWh Subventions associées 78 Md Subvention moyenne par MWh 140 / MWh Des prix de l électricité qui se sont envolés Sources : BDEW, Eurostat La France n a pas les moyens de copier l Allemagne 7

8 Réussir la TE, c est la FINANCER, donc la réaliser au moindre coût Tirons les leçons de l expérience de nos voisins Le coût de l Energiewendea été prohibitif sur les dix dernières années pour l Allemagne : Une subvention de 140 par MWhd ENR produit, soit ARENH x 3,5 Une augmentation des prix pour les particuliers de près 100% (143 à 285 /MWh) Une taxe EEG (CSPE en France) de 55 /MWH, soit plus que l ARENH Français! Une subvention de euros par emplois créés => Ce lourd bilan conduit l Allemagne à revoir sa politique! La France n a pas les moyens de se payer une transition énergétique à l allemande Pour la France, agir au moindre coût, c est une condition du financement de la Transition Energétique, donc, de sa réussite 8

9 L impact du progrès technique est dix fois plus fort que celui de l efficacité énergétique Consommation d électricité du secteur résidentiel Priorité: Encourager le progrès technique! Source : Calculs UFE 9

10 Réussir la TE au moindre coût, c est FAIRE JOUER, en priorité, le levier le plus efficace et le moins coûteux: le progrès technique Exemple de l évolution des consommations électriques du secteur résidentiel où la demande augmente : Démographie: population française supérieure à Allemagne en 2040 Nouveaux usages en plein essor Transferts d usages vers électricité inéluctables dans le cadre d une stratégie bas carbone afin de réduire les consommation de pétrole Le progrès technique joue pleinement : Une bonne réglementation induit le progrès technique : exemple:des lampes basse consommation Le Progrès Technique impacte peu le pouvoir d achat car il joue naturellement, lors du renouvellement des appareils: lampes, voitures, produits blancs Le progrès technique a un impact dix fois plus important en termes d économie d énergie que l efficacité énergétique telle qu elle a été conçue depuis le Grenelle! 10

11 Minimiser le coût des actions d efficacité énergétique pour les consommateurs Source : Calculs UFE et Carbone 4 Il faut cibler les actions d efficacité énergétique 11

12 Réussir la TE au moindre coût c est aussi HIERARCHISER les choix des consommateurs en matière d EE Les actions d efficacité énergétique divergent fortement au regard de trois critères : Economie de facture réelle Impact en termes d économie d émission de CO2 Temps de retour sur investissement Pour défendre le pouvoir d achat réel du consommateur tout en maximisant l impact «bas carbone» : il faut hiérarchiser et cibler les actions d Efficacité énergétique L UFE demande depuis des années, une révision profonde de la politique d incitation à l Efficacité Energétique Introduire un critère CO2 (inexistant actuellement) Introduire un critère d économie réelle mesurée de façon tangible Introduire un temps de retour s/investissement raisonnable 12

13 Réussir la transition énergétique, c est MINIMISER le coût pour les finances publiques Les déficits publics doivent diminuer L objectif de logements rénovés/an = 10 Mds /an : Le coût pour les finances publiques est de 1,2 Mds sous forme de réduction d impôts Où trouver ces financements? 13

14 Mettre en concurrence les projets et les technologies matures Subvention 0,5 Md / an Subvention 2 Md / an Subvention moyenne par MWh produit des ENR + 12 % dans la facture du client A terme, réduire puis supprimer toutes subventions aux technologies matures 14

15 Réussir la TE au moindre coût c est REDUIRE les subventions au technologies matures Pour une technologie mature, il faut mettre en compétition les projets pour retenir les plus performants A terme, il faudra aussi mettre en compétition les technologies entre elles Aujourd hui, l absence de prix du CO 2 fait un grand gagnant: le charbon! Un impératif: Redonner aux technologies bas carbone une compétitivité forte grâce à un prix du CO 2 correct ( 50 /T) Organiser une compétition entre technologies bas carbone matures Réduire et, à terme, supprimer les subventions aux technologies matures 15

16 Nucléaire vs ENR Tout est dans la trajectoire d investissement Capacités nucléaires prolongées Fermeture de 20 GW de nucléaire Développement massif des EnR 35 Md 210 Md Source : calculs UFE selon données Cour des Comptes et CRE Dans une stratégie bas carbone, les ENR doivent prendre le relais du pétrole et non du nucléaire 16

17 Réussir la TE au moindre coût, c est OPTMISER le rééquilibrage du mix électrique! ENR et Nucléaire sont deux vecteurs clefs d une stratégie bas carbone Remplacer, à court terme, du nucléaire par des ENR: n apporte rien sur le plan climatique et nécessite des investissements colossaux: 210 Mds d d investissements = le coût du remplacement de 20GW de nucléaire par des ENR, sans compter les questions de back-up 35 Mds = coût de la prolongation de 10 ans de 20 GW de capacités nucléaires. Le développement des ENR doit se faire en remplacement du pétrole pour maximiser l impact climatique et optimiser l investissement dans le rééquilibrage du mix électrique 17

18 En Résumé Réussir la transition énergétique au moindre coût, c est : Se centrer sur la réduction des émissions de CO 2 : une vraie stratégie bas carbone pour la France Gérer la demande d énergie pour réduire les consommations de pétrole Placer le progrès technique au cœur de l amélioration de l IE pour ne pas peser sur le pouvoir d achat et sur les finances publiques Hiérarchiser les actions d EE Gérer les trajectoires d évolution du mix électrique de manière à minimiser les coûts, mais aussi les risques pour l équilibre du système électrique Organiser une saine compétition entre toutes les technologies bas carbone matures, sans subventions 18

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Conférence de Presse 8 juillet 2014. Projet de Loi pour un nouvel avenir énergétique Où va t on exactement? Dossier presse

Conférence de Presse 8 juillet 2014. Projet de Loi pour un nouvel avenir énergétique Où va t on exactement? Dossier presse Conférence de Presse 8 juillet 2014 Projet de Loi pour un nouvel avenir énergétique Où va t on exactement? Dossier presse Un Projet de Loi potentiellement porteur d une stratégie bas carbone Mais trop

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE

TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE TRANSITION ENERGETIQUE & CONSOMMATION D ENERGIE 3 Enjeux 5 Objectifs 1 Un enjeu économique renforcer la compétitivité de l industrie française et diminuer la consommation de pétrole pour réduire le déficit

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique SOMMAIRE 1) Les Constats 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique 3) Quelles projections pour l avenir? - l augmentation de la demande d électricité - le lien entre

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE EN DÉBAT Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 Le cadre européen représente un élément de plus en plus structurant pour les stratégies nationales de transition énergétique,

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE : UNE NOUVELLE BOMBE À RETARDEMENT SUR LES FACTURES?

CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE : UNE NOUVELLE BOMBE À RETARDEMENT SUR LES FACTURES? CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE : UNE NOUVELLE BOMBE À RETARDEMENT SUR LES FACTURES? 09 octobre 2015 1 Quelques éléments de contexte Création du dispositif des CEE dans la loi de programme fixant les

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale

Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale Communiqué de presse - Mardi 28 juillet 2009 Contribution Climat Energie : Un facteur de justice sociale et environnementale A la suite de la conférence d experts sur la Contribution Climat Energie, Michel

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Les messages clés du scénario énergétique développé par le CIRED et le RAC dans le cadre du projet européen ENCI- Lowcarb

Les messages clés du scénario énergétique développé par le CIRED et le RAC dans le cadre du projet européen ENCI- Lowcarb Les messages clés du scénario énergétique développé par le CIRED et le RAC dans le cadre du projet européen ENCI- Lowcarb Contact : Meike Fink - Chargée de mission climat & énergie - meike@rac-f.org -

Plus en détail

Avec Gaël Callonnec (Ademe)

Avec Gaël Callonnec (Ademe) Séminaire Développement durable et économie de l'environnement Les conséquences des politiques énergétiques sur l activité et l emploi Avec Gaël Callonnec (Ademe) Mardi 24 janvier 2012 Présentation du

Plus en détail

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE

AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE AVANT-PROJET PLAN FEDERAL DEVELOPPEMENT DURABLE Energie et Climat 24 JUIN 2008 Erwan MARJO Consommations énergétiques : bref historique Croissance de la consommation énergétique en Belgique : 1970-2000

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

DE L EFFICACITE ENERGETIQUE A L EFFICACITE CLIMATIQUE

DE L EFFICACITE ENERGETIQUE A L EFFICACITE CLIMATIQUE Novembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic DE L EFFICACITE ENERGETIQUE A L EFFICACITE CLIMATIQUE Note de conjoncture L efficacité énergétique est un axe fondamental de la stratégie

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Colloque C2E, ATEE. Lille, 7 avril 2011

Colloque C2E, ATEE. Lille, 7 avril 2011 Colloque C2E, ATEE Lille, 7 avril 2011 Données clefs Un objectif sur la seconde période supérieur à 4 Twh Cumac Une volonté de répondre à son obligation sans avoir recours au marché de gré à gré Volonté

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Bâtiment et changement climatique

Bâtiment et changement climatique Bâtiment et changement climatique Problématiques et orientations Jean-rene.brunetiere@chaireeconomieduclimat.org Le changement climatique Les rapports du GIEC Le rapport 2007 du GIEC: Scénario de référence

Plus en détail

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments Brice Mallié L urgence à agir n est pas que climatique! Environnementale : 123 millions de tonnes de CO2 générées chaque année (25% du

Plus en détail

La voiture électrique, zéro g CO2 / km???

La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? La voiture électrique, zéro g CO2 / km??? - Approche du véritable Bilan Carbone de la voiture électrique Conférence du 29 janvier 213, Paris - Laurent CASTAIGNEDE - www.bco2.fr - Laurent CASTAIGNEDE 1

Plus en détail

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique

La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique La taxe carbone Un choix responsable pour la lutte contre le réchauffement climatique Agir, une nécessité et une responsabilité Le Grenelle de l Environnement a conduit à un constat partagé par tous :

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS?

L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? L ENERGIE DANS L ENTREPRISE : COMMENT OPTIMISER SON POSTE ENERGIE? QUELLE VISION A 5 ANS? Christel Pradillon, ECG - consultante en énergies Contexte énergétique, évolution des coûts de l énergie 26.02.2015

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM PIVER 26 mai 2011 ADEME.J... L étude Armentières Lille Ostricourt Tourcoing Roubaix Templeuve Arrondissement de Lille 124 communes 1 200 000 habitants

Plus en détail

faux VRAI FAUX vrai VRAI POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ

faux VRAI FAUX vrai VRAI POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ faux VRAI FAUX POUR TOUT SAVOIR SUR L ÉLECTRICITÉ vrai VRAI Énergie Réseaux Pour tout savoir sur l électricité Demande Efficacité Énergétique CO2 EnR Allemagne Mix de production électrique Prix Équilibre

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement. Mercredi 28 octobre 2015

CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement. Mercredi 28 octobre 2015 CREDIT D IMPOT RENOVATION ENERGETIQUE: Une mesure coûteuse pour le budget de l Etat et inefficace pour l environnement Mercredi 28 octobre 2015 Rénovation énergétique : enjeu majeur de politique environnementale

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

Les conclusions de la Commission «Energies 2050»

Les conclusions de la Commission «Energies 2050» Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Les conclusions de la Commission «Energies 2050» Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I AFTP Paris 10 octobre

Plus en détail

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment

Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment Développement durable et villes chinoises: l efficacité énergétique dans le bâtiment Les politiques d efficacité énergétique en Chine, notamment dans le secteur du bâtiment 5 e Symposium de Recherche Urbaine

Plus en détail

Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement

Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement Efficacité énergétique et Energies Renouvelables dans les exploitations agricoles : potentiel d amélioration et outils de financement Conférence sur la bioenergie: la biomasse pour la production de chaleur

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble)

Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) logoenerdata_report.jpg Bâtiment facteur 4 : Consommations de chauffage dans le parc résidentiel (étude de cas sur Grenoble) 22 Juin 2012 Paris Brieuc Bougnoux (Enerdata) Quelle stratégie facteur 4 dans

Plus en détail

L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA

L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA Construire/déconstruire les scénarios IED Colloque Energie du 11 décembre 2012 CCE EDF

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

TRANSITIONS ENERGETIQUES : UN REGARD SUR UK (ET ALLEMAGNE) Marc BUSSIERAS Direction Innovation Stratégie et Programmation

TRANSITIONS ENERGETIQUES : UN REGARD SUR UK (ET ALLEMAGNE) Marc BUSSIERAS Direction Innovation Stratégie et Programmation TRANSITIONS ENERGETIQUES : UN REGARD SUR UK (ET ALLEMAGNE) Marc BUSSIERAS Direction Innovation Stratégie et Programmation 6 mai 2015 PERSPECTIVES 2050 Transitions énergétiques, Mai 2015 2 AMBITIONS 2050

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques

Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques P. Criqui, CNRS-Université de Grenoble Lyon JECO 2012 P. Criqui JECO

Plus en détail

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015

La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 La transi)on énergé)que est- elle en échec? Discours et réalités Pierre Veya, journaliste Mars 2015 vision centrée sur la Suisse La transi)on se limite à l électricité La catastrophe de Fukushima (2011)

Plus en détail

Le Plan Climat Energie de Paris en marche :

Le Plan Climat Energie de Paris en marche : DOSSIER DE PRESSE 05 décembre 2012 Le Plan Climat Energie de Paris en marche : Rénovation énergétique globale d une copropriété parisienne : la Fontaine d Aligre (12 ème arrondissement) Sommaire 1_ La

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger -IDDRI / Dr. C. Hey -SRU 1 Les objectifs de la transition

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants?

Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Concurrence Energie Econométrie Quelles propositions de réforme des politiques publiques françaises pour l efficacité énergétique des bâtiments existants? Yannick Perez 1, Vincent Rious 2 1. Supélec &

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Conférence de Presse 7 Novembre 2011 «Electricité 2030 : quels choix pour la France?» Dossier de Presse. Contexte page 1

Conférence de Presse 7 Novembre 2011 «Electricité 2030 : quels choix pour la France?» Dossier de Presse. Contexte page 1 Conférence de Presse 7 Novembre 2011 «Electricité 2030 : quels choix pour la France?» Dossier de Presse SOMMAIRE Contexte page 1 Eclairer les choix sur la politique énergétique de la France Trois scénarios

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie Adoptez les bons réflexes énergétiques avec une vraie stratégie de management de l énergie La gestion de l énergie : un vrai levier de compétitivité Le contexte énergétique et environnemental actuel exerce

Plus en détail

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Les solutions de GDF SUEZ Réunion Allizé plasturgie PACA, 2 Avril 2015 Sommaire GDF SUEZ, producteur d électricité Contexte actuel : la fin des TRV d

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Analyse critique de l étude de l union française de l électricité : «électricité 2030, quels choix pour la France»

Analyse critique de l étude de l union française de l électricité : «électricité 2030, quels choix pour la France» Analyse critique de l étude de l union française de l électricité : «électricité 2030, quels choix pour la France» Benjamin Dessus (Global Chance) L Union Française de l Électricité, organisme qui regroupe

Plus en détail

Analyse critique de l étude de l Union Française de l Electricité

Analyse critique de l étude de l Union Française de l Electricité Analyse critique de l étude de l Union Française de l Electricité Benjamin DESSUS 23 janvier 2012 www.global-chance.org ANALYSE CRITIQUE DE L ETUDE DE L UFE. Benjamin DESSUS 23 janvier 2012 * L Union Française

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Le changement climatique : un défi incontournable

Le changement climatique : un défi incontournable CEP G 12/02/2009. Le changement climatique : un défi incontournable Dominique Defrise Constat Le capitalisme génère non seulement une crise financière majeure mais aussi une crise climatique. Les réponses

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider

Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Conseil économique pour le développement durable Le risque nucléaire : comptabiliser pour décider Dominique Bureau Conseil économique pour le développement durable www.developpement-durable.gouv.fr Leçons

Plus en détail

Energiewende La transformation du système énergétique allemand

Energiewende La transformation du système énergétique allemand Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'allemagne Energiewende La transformation du système énergétique allemand ERA 2015 6e Salon international des énergies renouvelables, des énergies

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat

Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat Pourquoi défendre la place des EnR et de l EE dans les négociations climat Atelier du RC&D, 28 avril 2014 Alix Mazounie, coordinatrice des politiques internationales au RAC Un climat en crise GIEC 2013:

Plus en détail

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011

Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada. Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Programme d efficacité énergétique ArcelorMittal Mines Canada Par : Patrick Malenfant ing. Date : 23 février 2011 Sommaire Portrait énergétique d ArcelorMittal Mines Canada Contexte actuel d efficacité

Plus en détail

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT Le plan climat d Alsace du Nord Le 11/05/11 Séminaire RETS - Lauterbourg Virginie Formosa, chargée de mission plan climat d Alsace du Nord, ADEAN ASSOCIATION POUR

Plus en détail

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015

ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION. AMG 28 avril 2015 ACHETER L ÉLECTRICITÉ SUR UN MARCHÉ EN ÉVOLUTION AMG 28 avril 2015 1. Le contexte réglementaire Historique de la réglementation : Européenne et Française Loi NOME : 7 décembre 2010 2003 : 2 e directive

Plus en détail

Le logement social. Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse. Fabrice BOUZEREAU

Le logement social. Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse. Fabrice BOUZEREAU Le logement social et le bois énergie Colloque du CIBE le 9 octobre 2012 à Toulouse Fabrice BOUZEREAU Sommaire 1. Le groupe SNI 2. Bases juridiques 3. Les montages juridiques envisageables 4. Les propositions

Plus en détail

Demand Response, une brique importante du Smart Grid

Demand Response, une brique importante du Smart Grid Emplacement Co-branding Demand Response, une brique importante du Smart Grid Colloque OSE, 29/09/2011 SAS au capital de 854 000 euros Un modèle qui a fait ses preuves Energy Pool, Agrégateur de capacités

Plus en détail