Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail"

Transcription

1 Portail de bases de données et d'instruments de mesure en santé et sécurité du travail Susan Stock (INSPQ, U de M) Alain Marchand (U de M), Alain Delisle (IRSST), Jean Arteau (ÉTS), Marie- France Coutu (Université de Sherbrooke) et Claude Emond (IRSST) Coordonatrice : Amélie Funès Assemblée générale 7 décembre 2007

2 Plan Objectifs du Portail Objectifs du sondage Résultats du sondage des besoins des membres du RRSSTQ Recommandations Avancement du Portail Site web 2

3 Portail de bases de données et d instruments de mesure en SST Mise en commun d un inventaire électronique des bases de données et des instruments de mesure répondant aux besoins des membres du RRSSTQ Soutien aux chercheurs dans la réalisation de leurs travaux de recherche Soutien aux praticiens en SST 3

4 Contenu Bases de données Enquêtes Données administratives (ex : CSST, RAMQ) BD en SST (ex : BD toxico, normes) Instruments de mesure Questionnaires Outils et grilles d estimation des risques équipements de mesure

5 Objectifs du Portail 5 Rassembler des informations descriptives sur les BD et les instruments de mesure Favoriser et faciliter l'utilisation des BD et leur jumelage pour la recherche en SST Favoriser l'utilisation des mesures fiables, valides et sensibles au changement Organiser des formations méthodologiques pour des membres du RRSSTQ sur l utilisation et les limites des bases de données et des instruments de mesures en SST

6 Objectifs du sondage 6 Confirmer la pertinence du projet pour les membres du réseau Préciser les besoins des membres en termes de bases de données et d outils de mesure Préciser la nature des informations souhaitées Préciser la perception de la fréquence d utilisation des diverses composantes éventuelles du Portail

7 Le sondage 1. Les bases de données 2. Les outils de mesure i. les questionnaires ii. les outils d estimation des risques iii. les équipements de mesure 3. Autres informations souhaitées 4. Données socio-démographiques 7

8 Description des répondants 80 répondants sur 177 membres du Réseau 52% femmes Statut - parmi les 86% ayant indiqué leur statut : Répondants (membres du Réseau) titulaire 41 % (40%) associé 25 % (16%) Étudiant 23 % (26%) Partenaire 12 % (18%)

9 Répondants : appartenance aux Communautés des chercheurs du Réseau Répondants (membres du Réseau) TMS 26 % (24%) Sécurité du travail 24 % (21%) Transfert des connaissances 19 % (23%) Nanotoxicologie 19 % (19%) Âge et rapports intergénérationnels 5 % ( 7%)

10 Disciplines des répondants Ergonomie 18% Hygiène industrielle et toxicologie 18 Sciences sociales et droit 16 Génie et sécurité machine 15 Sciences de la santé et épidémiologie 13 Administration et gestion 10 Autres et non spécifiées 11

11 Description des répondants Provenance institutionnelle Université 48 % Établissement de recherche 20 % Entreprise 10 % Organisme gouvernemental 11 % Autre 10 % 11 Provenance régionale Montréal 64 % Québec 21 % Saguenay 5 % Montérégie 3 % Autre 8 %

12 Résultats du sondage Pertinence des éléments proposés au Portail : très et moyennement pertinent 12 % Banques de données 86 Questionnaires 80 Estimation des risques 68 Équipements de mesure

13 Résultats du sondage Pertinence des éléments proposés : très pertinent % Banques de données 64 Questionnaires 54 Estimation des risques 30 Équipements de mesure

14 Résultats du sondage Estimation de la fréquence d utilisation N ,0% ,0% 7 38,0% Très fréquemment Fréquemment 26,3% Banques de données Questionnaires Estimation des risques Équipements de mesure 14

15 Résultats du sondage Les banques de données Proportion des répondants indiquant que les banques de données suivantes étaient très pertinentes : 15 Fichiers des lésions professionnelles (CSST) 75 % Enquêtes sur les conditions de travail 65 % Données sur le niveau d exposition aux agresseurs 64 % Enquêtes de santé 60 % Données sur la mortalité 58 % Jurisprudence 44 % Données toxicologiques 40% Équipements de protection individuelle 40 % Hospitalisation et services médicaux rémunérés (RAMQ) 31 %

16 Résultats du sondage Les banques de données Différences selon la discipline les chercheurs en génie et hygiène industrielle ont un intérêt particulier pour : BD sur niveau d'exposition BD sur les équipements de protection BD toxicologique Différences entre les partenaires et les chercheurs Les partenaires ont un intérêt particulier pour : BD sur la mortalité BD sur les aspects toxicologiques BD sur les équipements de protection

17 Description des bases de données administratives et des enquêtes Renseignements à inclure pour chacune des bases de données : Mode d accès à la BD Méthodes utilisées pour construire la BD Taux de réponse et effectifs Variables et indices inclus Questionnaire(s) utilisé(s) s il y a lieu Références Date de la dernière mise à jour Frais d utilisation Possibilités de générer des analyses statistiques (en ligne ou autrement)

18 Résultats du sondage Les questionnaires 18 Proportion des répondants indiquant que les questionnaires suivants étaient très pertinents : Organisation de la santé au travail 64 % Organisation du travail 64 % Mesure des exigences psychosociales du travail 61 % Symptômes musculo-squelettiques 53 % Contraintes physiques au travail 51 % Mesure d attitudes, croyances, peurs 44 % Mesures de l état de santé 43 % Mesures de la qualité de vie 43 % Mesures spécifiques du statut fonctionnel 40 % Mesures de douleur 38 % Asthme professionnel 21 %

19 Résultats du sondage Les outils d estimation de risques Proportion des répondants indiquant que les outils suivants étaient très pertinents : Identification des exigences physiques du travail 54 % Estimation et appréciation du risque d accident 51 % 19

20 Description des questionnaires et des grilles d appréciation de risque Renseignements à inclure pour chacun des questionnaires et des grilles d appréciation de risque : Mode d accès Population ciblée Qualités métrologiques/psychométriques Validation de la traduction Valeurs normatives Informations sur l utilisation (cotation, consignes, critères de choix, guide d utilisation, etc.) Références Année de création Versions disponibles

21 Résultats du sondage Les équipements de mesure Proportion des répondants indiquant que les outils de mesure suivants étaient très pertinents : Mesure d ambiance 30 % Système d analyse du mouvement ou de posture 30 % Dynamométrie 29 % Mesures physiologiques et anthropométriques 23 % Senseurs inertiels 20 % Électromyographie 15 % 21

22 Description des équipements de mesure Renseignements à inclure pour les équipements de mesure : mode d accès qualités métrologiques et psychométriques capacité / fiche technique calibration méthode d utilisation coûts liste de fournisseurs principales publications traitant de leur évaluation ou de leur utilisation

23 Défis Financement 23

24 Recommandations du comité Le comité propose que le Portail soit établi étape par étape Dans un premier temps : Identification des sites web d inventaires de bases de données et des instruments de mesure existants et pertinents à la SST Élaboration d une première série de fiches descriptives des enquêtes et des bases de données administratives choisies selon l importance accordée par les membres dans ce sondage Collaboration avec d autres réseaux de recherche (ex. : RRSPQ, REPAR) afin de ne pas dupliquer les efforts Élaboration de la plateforme informatique du Portail qui permet la recherche

25 Dans un premier temps Élaboration d une version préliminaire du site web du portail à partir de la première série de fiches élaborées Intégration des liens aux sites web existants d autres inventaires de bases de données et d instruments de mesure pertinents à la SST Organiser des activités scientifiques et des formations Colloque(s) sur des innovations en recherche en SST utilisant ces bases de données Formations méthodologiques

26 Dans un deuxième temps selon les ressources disponibles 1. Fiches descriptives des bases de données Bibliographiques Toxicologiques Normes Équipements certifiés de protection personnelle Niveaux d exposition à des agresseurs, sur des Outils d intervention ou des guides pratiques 2. Fiches décrivant des questionnaires de mesure pertinents à la SST qui ne se trouvent pas sur les inventaires en ligne existants, suivie par des 3. Fiches sur les grilles d appréciation de risque 4. Fiches sur les équipements de mesure 5. Mise à jour des informations

27 Recommandations du comité Participer aux initiatives d autres réseaux sur les bases de données (REPAR, RRSPQ) Favoriser la collaboration avec les autres réseaux québécois et la prise en compte des BD en SST au sein de leurs initiatives Organiser un symposium sur le jumelage des BD pour la recherche en SST en collaboration avec des chercheurs de l Université de Colombie-Britannique et de l Institute for Work and Health (Ontario) ex : au Congrès CARWH RRSSTQ

28 Activités réalisées Sondage des besoins et rapport Stagiaire française (avril à août 07) 28 Embauche de la coordinatrice : Amélie Funès Élaboration des fiches d enquêtes et de données administratives Identification des liens pour d autres types de bases de données Contrat avec un spécialiste en génie informatique pour monter la plateforme informatique et le site web : Mohamed Taleb Lancement du site web préliminaire ce mois-ci Site web fonctionnel en 2008 Recherche de financement Demande au MDEIE Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail)

29 Site web du Portail Page d accueil Recherche Spécifier : aux BD OU aux instruments de mesure OU aux deux Recherche par mot clé OU par thème Liens aux sites existants Suggestions, commentaires

30 La portée potentielle du Portail Faciliter l accès à l information en SST qui n est pas disponible facilement ailleurs pour la recherche, la formation et la pratique Faciliter l accès à des bases de données pour la recherche Favoriser de nouvelles pistes de recherche utilisant ces bases de données (ex : jumelage des BD) Faciliter l utilisation des mesures validées Améliorer la qualité de la recherche et de la formation en santé au travail au Québec

31 31 Questions, commentaires?

Portail de bases de données. et d instruments de mesure. en santé et sécurité au travail : Susan Stock, responsable

Portail de bases de données. et d instruments de mesure. en santé et sécurité au travail : Susan Stock, responsable Portail de bases de données et d instruments de mesure en santé et sécurité au travail : Susan Stock, responsable Collaborateurs, par ordre alphabétique : Jean Arteau, Marie-France Coutu, Alain Delisle,

Plus en détail

Projet de thèse: Les conditions de santé et sécurité au travail chez les travailleurs d agence de location de personnel.

Projet de thèse: Les conditions de santé et sécurité au travail chez les travailleurs d agence de location de personnel. Jessica Dubé 121, 57 e avenue St-Eustache, Québec Téléphone : (514) 245-7449 SOMMAIRE Je suis étudiante au doctorat interdisciplinaire de santé et société. Mon projet de thèse fait l objet des conditions

Plus en détail

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES

FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES FORMULAIRE DE DESCRIPTION DE TÂCHES 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 DIRECTORAT : Direction générale 1.2 SERVICE : UETMIS 1.3 TITRE D'EMPLOI : Coordonnateur/trice unité d évaluation des technologies et

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 1 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 Mise à jour le 10 juillet 2015 M:\07 RESSOURCES IMMOBILIERES\07-4000 Administration\07-4050

Plus en détail

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Les travaux de renforcement des ailes du Concorde Action d évaluation et de prévention des TMS menée en partenariat avec les différents

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

Utilisation de données administratives et de données d enquêtes pour l analyse des politiques sociales en matière de santé

Utilisation de données administratives et de données d enquêtes pour l analyse des politiques sociales en matière de santé Jacques Légaré Pierre-Carl Michaud Yann Décarie Michaël Boissonneault Aurélie Côté-Sergent Université de Montréal UQAM et RAND INRS Université de Montréal UQAM Utilisation de données administratives et

Plus en détail

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement

La santé et la sécurité du travail dans l enseignement La santé et la sécurité du travail dans l enseignement Outils pratiques et moyens réalistes Solange Picard, conseillère en prévention jeunesse Direction régionale de la Chaudière-Appalaches 14 mars 2014

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Quelles ressources sur l internetl.? Méthodologie de recherche et validation de l informationl. Jean-Philippe Accart

Quelles ressources sur l internetl.? Méthodologie de recherche et validation de l informationl. Jean-Philippe Accart Quelles ressources sur l internetl? Méthodologie de recherche et validation de l informationl Jean-Philippe Accart Bibliothèque nationale suisse Service de recherches jean-philippe.accart@slb.admin.ch

Plus en détail

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h

Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation Trois jours de 9h à 12h et 13h à 17h «Formation des Membres du C.H.S.C.T.» Avec Suivi et Accompagnement d un an Contact

Plus en détail

Le tourisme à l ère du commerce électronique

Le tourisme à l ère du commerce électronique SYLLABUS DE COURS Le tourisme à l ère du commerce électronique But visé par l atelier Cet atelier de perfectionnement a pour but de permettre aux participants d être en mesure d intégrer le commerce électronique

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR

ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES. Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR ATELIERS DE FORMATION PROFESSIONNELLE A LA PRISON LOCALE DE SALE RISQUES ET CONSEQUENCES SUR LA SANTE Présenté par Dr Mouna REGRAGUI Dr Mohammed Abdalilah NEJJAR Capacité de Médecine et Santé au Travail

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES - BAC+5 - MRH Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association à but non

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche

Agent(e) de planification, de programmation et de recherche OFFRE D EMPLOI AFFICHAGE 2015-28 Votre rôle Agent(e) de planification, de programmation et de recherche La personne apporte un soutien à la coordination d ensemble des activités scientifiques à l Institut.

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN 1000 ORGANISATION ET GESTION 1100 DOCUMENTS HISTORIQUES ET CONSTITUTIFS 1110 Statut, missions et mandats 1120 Compétences 1130 Nominations 1140 Historique

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION DES OUTILS POUR FAVORISER LE TRANSFERT DE FERME : RAPPORT D ÉTUDE Par Marie-Eve Bourdeau Colloque sur l établissement et le retrait en agriculture Le 18 mars 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Contexte 2.

Plus en détail

organisation de la prévention

organisation de la prévention [ outil et formulaire ] organisation de la prévention du comité de santé et de sécurité (exemples) Objectif Cet outil permet à votre comité de santé et de sécurité de mieux structurer ses actions annuelles.

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0 INTRODUCTION Dans l'objectif de mieux connaître les habitudes de déplacement de ses étudiants et de son personnel, l'école Polytechnique de Montréal lançait à l automne 2011 la deuxième édition de l'enquête

Plus en détail

MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) Présentation. Objectifs. Stage. Stages et projets tutorés.

MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) Présentation. Objectifs. Stage. Stages et projets tutorés. MASTER MENTION SANTÉ PUBLIQUE SPÉCIALITÉ SANTÉ, SÉCURITÉ AU TRAVAIL (SST) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Santé publique Spécialité

Plus en détail

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge

APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge APP1 : Enquêtes sur les éclosions et prise en charge But L objectif du module est de présenter les principes fondamentaux et les étapes des enquêtes sur et de la gestion des éclosions. Le matériel d apprentissage

Plus en détail

Les formations suivantes sont disponibles :

Les formations suivantes sont disponibles : Les formations suivantes sont disponibles : Ergonomie de bureau Ergonomie entrepôt Formateur Ergonomie de bureau Formateur ergonomie entrepôt Principe de manutention Réassignation de tâche Superviseur

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Évaluation de la Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : l importance des déterminants individuels et organisationnelles. Michel Vézina Carole Chénard JASP 27 novembre 2013 Plan

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande

Programme de bourses d études David-Pouliot de la SCHQ 2014-2015. Formulaire de demande Formulaire de demande 1 Renseignements généraux sur les bourses Avec la contribution de nos partenaires financiers, la SCHQ offre à toutes personnes affectées par un trouble de la coagulation, la possibilité

Plus en détail

Sécurité financière. - Sommaire des résultats - 5 février 2010

Sécurité financière. - Sommaire des résultats - 5 février 2010 Sondage AQESSS Desjardins Sécurité financière - Sommaire des résultats - 5 février 2010 Objectifs d'information Objectif général Mesurer les perceptions des Québécois à l'égard des coûts pour des soins

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

Grille d analyse de sites Web. Équipe régionale en documentation

Grille d analyse de sites Web. Équipe régionale en documentation Grille d analyse de sites Web Équipe régionale en documentation Régie régionale de Montréal-Centre, 1997 2 Les coordonnées des auteurs Membres de l Équipe régionale en documentation : Louise Aubut, CLSC

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice. Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique

Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice. Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique Sabrina Gravel, M.Sc. Agente de veille et coordonnatrice Champ Prévention des risques chimiques et biologiques Direction scientifique La recherche sur les maladies professionnelles au Canada Qui? Quoi?

Plus en détail

ACTIVITÉS ACCESSOIRES RÉMUNÉRÉES 2014

ACTIVITÉS ACCESSOIRES RÉMUNÉRÉES 2014 ACTIVITÉS ACCESSOIRES RÉMUNÉRÉES 2014 Le taux de réponse général au module d enquête annuelle sur les activités accessoires s élève à 87.2% ; il est de 100% pour les professeurs. Outre les personnes ayant

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général

INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS. Direction des affaires corporatives et du secrétariat général INVENTAIRE DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Direction des affaires corporatives et du secrétariat général Juillet 2010 PRÉSENTATION La Commission de la santé et de la sécurité du travail (la Commission)

Plus en détail

Plan de formation pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat

Plan de formation pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat pour le profil de compétences pour les dirigeants d entreprise Comité de formation et Comité relève et mentorat Présenté par : Percy Grégoire Coordonnateur à la formation Laval, le 6 août 2009 Afin d aider

Plus en détail

Formation des membres du CHSCT

Formation des membres du CHSCT CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 JANVIER 2013 Formation des membres du CHSCT Organisme formateur : IRA Bastia Durée formation : 6 jours Date proposée : 1 er session : 28, 29 et 30 janvier 2 ème session :

Plus en détail

Réseau de connaissances

Réseau de connaissances Réseau de connaissances Un outil de développement collectif pour les entreprises du Québec Présentation faites dans le cadre du projet BNQ-AFNOR Par: Marc Brunet V-P partenariat et développement des marchés

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7

P O L I T I Q U E. N o 320. du Conseil scolaire acadien provincial. Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 TYPE DE POLITIQUE : TITRE DE LA POLITIQUE : Mode de gestion Communication Adoptée : le 1 er novembre 2014 Page 1 de 7 1. ÉNONCÉ Le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP) considère que la communication

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche lance un appel de proposition pour des nouveaux projets de recherche scientifique. Les projets devront cadrer dans les différents thèmes de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Prévention des TMS par les acteurs de l entreprise : une intervention dans une usine de bonbons Julie Fontanals M.Sc., Ergonome, CSSS de la Haute-Yamaska Anick Truchon Coordonnatrice SST, Entreprise Allan

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy Beauregard, Ph. D.! Alain Marchand, Ph. D.! Andrée Demers, Ph. D.!

Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy Beauregard, Ph. D.! Alain Marchand, Ph. D.! Andrée Demers, Ph. D.! Les blessures professionnelles accidentelles et leurs déterminants : vers une meilleure compréheion du rôle joué par le secteur industriel, la profession et le genre! Pierre Durand, Ph. D., MBA! Nancy

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Bilan du Programme DPC ACFM 2011

Bilan du Programme DPC ACFM 2011 Bilan du Programme DPC ACFM 2011 Janvier 2012 Plan Contexte Méthodologie et déroulement Résultats du programme DPC Synthèse Participation Satisfaction Audits cliniques et mesure de l impact Annexe Exemple

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux à l université de Strasbourg : mise en place de plans d action

Prévention des risques psychosociaux à l université de Strasbourg : mise en place de plans d action Prévention des risques psychosociaux à l université de Strasbourg : mise en place de plans d action Contact presse Service de la communication Gaëlle Talbot Tél. : +33 (0)3 68 85 14 36 Fax : +33 (0)3 68

Plus en détail

L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file?

L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file? L investissement en capital humain : le Québec est-il un chef de file? Jeremy Leonard Directeur de recherche Institut de recherche en politiques publiques 35 e congrès de l ASDEQ Le 13 mai 2010 Le plan

Plus en détail

PROGRAMME DE PRÉVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016

PROGRAMME DE PRÉVENTION EN SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016 PROGRAMME DE EN SANTÉ SÉCURITÉ DU TRAVAIL 2013-2016 Document préparé par : Comité de la santé et de la sécurité du travail Objectif : Éliminer à la source même les dangers pour la santé, la sécurité et

Plus en détail

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012

Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Comment évaluer des initiatives web 2.0 visant le changement des normes sociales? JASP, Hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth, 27 novembre 2012 Judith Gaudet, Ph.D., chercheuse Comsanté, UQAM Consultante en

Plus en détail

guide d auto-évaluation

guide d auto-évaluation guide d auto-évaluation PROMOUVOIR LE RÔLE DES CHSCT dans les établissements est une priorité du plan régional santé au travail (PRST) de Midi- Pyrénées. Dans ce cadre, un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC À PARTIR DU 1 ER AVRIL 2010 DISPOSITIONS GÉNÉRALES La présente nomenclature

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES ANF Sciencesconf Meudon 10/11 octobre 2013 http://www.sciencesconf.org ! Sommaire La plateforme Sciencesconf.org Le portail L espace conférence Site web Gestion

Plus en détail

Réponse du Congo ANNEXE I

Réponse du Congo ANNEXE I Réponse du Congo ANNEXE I QUESTIONNAIRE SUR LES BESOINS ET PRIORITÉS NATIONAUX EN MATIÈRE DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ET DE CRÉATION DE CAPACITÉS, AFIN D APPUYER LA MISE EN OEUVRE DU PROTOCOLE DE NAGOYA

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012

Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012 Outils de suivi de la qualité Éric Des Cormiers, MBA, MA Colloque CQA, octobre 2012 Ce que nous faisons: Développement d outils d aide à la prise de décision Sondages Système de tableaux de bord de gestion

Plus en détail

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508

Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Contrôle de l exécution de la directive MSST conformément à la norme CFST 6508 Entreprise: Rue: NPA/ Localité: Brève description de l entreprise: Identification: N Suva: Classe: Effectif: Temps complet:

Plus en détail

POLITIQUE PROFESSEURS, CHERCHEURS OU ÉTUDIANTS INVITÉS À CONCORDIA

POLITIQUE PROFESSEURS, CHERCHEURS OU ÉTUDIANTS INVITÉS À CONCORDIA Date d entrée en vigueur : 19 avril 2011 Remplace/amende : S. O. Origine : Vice-rectorat à la recherche et aux études supérieures Numéro de référence : VPRGS-10 Remarque : Le masculin est utilisé pour

Plus en détail

La démarche ergonomique

La démarche ergonomique La démarche ergonomique Réunion Club Environnement Sécurité Mardi 26 juin 2007 CCI du Mans et de la Sarthe Ce qui est dit «L ergonomie, ça sert à rien» «L ergonomie, ça coute cher» «L ergonomie, c est

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006 DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE 20 janvier 2006 Approuvé par le Conseil de l Université de Montréal le 30 janvier 2006 Table des matières

Plus en détail

à l ICR Janvier 2009

à l ICR Janvier 2009 Politique sociale à l ICR Janvier 2009 Une politique s inscrivant dans la continuité Un PDE depuis 2005 Un projet social depuis 2006 Une tradition de négociation collective 3 accords d entreprise signés

Plus en détail

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus

Toute la puissance de DoYouBuzz pour votre école. Présentation de DoYouBuzz Campus Toute la puissance de pour votre école Présentation de Campus Présentation du service de CVthèque est un service web simple et intuitif qui permet à chaque étudiant de se créer son propre CV web. Notre

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs

Plan. Les troubles musculo- physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Les troubles musculo- squelettiques et les contraintes physiques et psychosociales du travail : données d'enquêtes et modèles explicatifs Susan Stock MD MSc FRCPC Responsable, Groupe scientifique sur les

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

Consolider les apprentissages avec un wiki

Consolider les apprentissages avec un wiki Consolider les apprentissages avec un wiki Par: Danielle Duchesneau, Marie-Paule Lachaîne et Michel Vincent Juin 2009 Problèmes identifiés: Chez l élève: Contextualisation des connaissances Résolution

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège.

CAHIER DE GESTION. La communauté collégiale et les personnes fréquentant les établissements et/ou les installations du Collège. CAHIER DE GESTION POLITIQUE EN MATIÈRE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL COTE 36-00-01.01 OBJET La présente politique vise à préciser et à faire connaître les objectifs et les champs d application privilégiés

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Développer des compétences en promotion de la santé LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Brahimi Cora, Ph. D. Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Plus en détail

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie

Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Evaluation de base sur les vulnérabilités socio-économiques et sanitaires des migrants pour un accès effectif aux services de santé en Tunisie Termes de référence Contexte et justification : Dans le cadre

Plus en détail

L analyse des besoins en ergonomie

L analyse des besoins en ergonomie L analyse des besoins en ergonomie Qu est-ce que l ergonomie? Un ensemble de connaissances et de méthodes dont le but est l amélioration des situations de travail (organisation, postes, outils, ) Soit

Plus en détail

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada NVivo: du projet à la publication Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada Du projet à la publication Cette présentation décrit brièvement comment la recherche de Claude Julie

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015

Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015 Programmes d aide financière pour les projets de R&D et d innovation en partenariat. 7 Mai 2015 Robert Déziel, Ph. D. MBA Gestionnaire, bureau régional du Québec ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise

Master 2 T2M. Instructions pour la rédaction des notes d entreprise Master 2 T2M Instructions pour la rédaction des notes d entreprise I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et

Plus en détail

Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013

Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013 Fachtagung 2013 / Journée professionnelle 2013 Jenseits des Online-Katalogs. Neue Wege der Vermittlung im Informationszeitalter Au-delà des inventaires en ligne. Nouveaux moyens de diffusion à l ère de

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali.

Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Note de présentation du Projet d évaluation d un programme communautaire d hygiène et assainissement au Mali. Initiative conjointe CEDLAS - DNACPN Février 2011 1 Résumé... 3 Description de l étude... 3

Plus en détail

L infirmière Clinicienne

L infirmière Clinicienne DIRECTIVES AUX AUTEURS L Infirmière clinicienne est une revue scientifique en ligne. Elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeures. L

Plus en détail