Aspects juridiques des nouvelles formes d emplois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aspects juridiques des nouvelles formes d emplois"

Transcription

1 Aspects juridiques des nouvelles formes d emplois Réunion plénière du 11 mars 2014 B. Bohnert, conseiller auprès du secrétariat général du COE Conseil d orientation pour l emploi

2 2 Introduction Une évolution forte du travail au cours des 20 dernières années : extériorisation des tâches, flexibilisation des emplois, foisonnement des nouvelles formes d exercice de l activité professionnelle. Face à ces évolutions, où en est la réflexion sur l adaptation des normes juridiques au contexte socio-économique? Constat partagé par l ensemble des auteurs : la distinction entre l emploi salarié et les situations hors contrat de travail a été préservée en droit, mais la frontière est de plus en plus incertaine compte tenu du foisonnement des nouveaux modes d organisation du travail - V. Merle, «Les nouvelles formes d emploi en France». L objectif de cette présentation est de présenter l état actuel des éléments de réflexion doctrinaux en présence sur ce sujet.

3 3 Les prémisses de la réflexion Premiers jalons posés il y a 20 ans : (J.-E Ray, «Nouvelles technologies et nouvelles formes de subordination», Dr. Soc p. 525 ; «De Germinal à Internet. Une nécessaire évolution du contrat de travail», Dr. Soc p. 634 ; «Le droit social à l épreuve du télétravail», Dr. Soc p. 121). Question de la frontière entre travail salarié et indépendant (J. Barthélémy, «Le professionnel parasubordonné», JCP 1996 p. 606) Pertinence du critère de subordination juridique face aux évolutions de l organisation du travail (N. Boubli, 1999) Problématique de l adéquation entre le cadre juridique traditionnel et les nouvelles formes d organisation du travail A. Supiot «le travail en perspective», 1998 ; «Au-delà de l emploi», Rapport à la Commission européenne, 1999

4 4 Plan de l intervention Une réflexion qui s articule aujourd hui autour de trois thèses principales : La préservation de la conception duale emploi salarié/ travail indépendant La création d un droit de l activité professionnelle La tentation de faire émerger un statut intermédiaire Des stratégies alternatives ont néanmoins émergé

5 1. La préservation de la conception duale emploi salarié/ travail indépendant Le contexte : un cadre juridique très mouvant : - Interventions du législateur dans des sens différents : assimilation de certaines catégories à des salariés (ex. : gérants de succursales, titulaires de franchises). A l inverse, présomption de non salariat pour les personnes physiques inscrites au registre du commerce (Art. L et L du code du travail). - Abondant contentieux lié à la requalification en contrat de travail de la situation juridique des sous-traitants. Face à ces évolutions, la thèse du retour à la conception duale regroupe deux conceptions très différentes 5

6 1. La préservation de la conception duale emploi salarié/ travail indépendant a) Une conception restrictive du périmètre du droit du travail salarié Application stricte du critère de subordination (B. Teyssier) Extension par contrecoup du champ d application du statut de travailleur indépendant Thèse moins présente dans les débats compte tenu des évolutions législatives (Loi Madelin de 1994, loi pour l initiative économique de 2003 rétablissant la présomption de non salariat) et de la jurisprudence de la Cour de cassation (arrêt Société Générale 13 novembre 1996 ; arrêt Labanne 19 décembre 2000) consacrant une approche plus exigeante du critère de subordination 6

7 7 1. La préservation de la conception duale emploi salarié/ travail indépendant b) La thèse inverse : vers une extension du champ du droit du travail salarié Les règles juridiques actuelles permettent de couvrir l ensemble des nouvelles formes d activité, regardées comme des tentatives de contournement du droit du travail Substitution au critère de la subordination juridique d un autre critère, tiré de l intégration à l entreprise d autrui (A. Supiot«Au-delà de l emploi») ou du service organisé (v. G. Lyon-Caen, «Où mènent les mauvais chemins», Dr. soc ), fondé sur la notion de dépendance économique Avantages : critère distinctif plus précis et moins sujet à discussion, donc moins de litiges. Inconvénients : regroupement mécanique de toutes les formes d activité sous la bannière du salariat, et risque de dilution des spécificités de ces statuts

8 8 2. Vers un droit de l activité professionnelle? Constat : la distinction subordination/indépendance serait dépassée (A. Supiot J. Barthélémy A. Pérulli) A l opposition considérée comme rigide entre travail salarié et travail indépendant, ces auteurs proposent de substituer un continuum d activités auquel le législateur attribuerait une série de garanties modulaires et variables à partir d un socle minimum commun. Critères distinctifs : - degré d autonomie dans l organisation du travail (A. Supiot, J. Barthélémy) - niveau de risque endossé par la personne (Dupuy et Larré,1999)

9 9 2. Vers un droit de l activité professionnelle? Risque individuel Risque mixte Risque collectif Organisation Individuelle Organisation Mixte Travail indépendant Ex. expert-comptable indépendant Prestataires travaillant partiellement sous l autorité d un tiers Ex. travailleur ayant créé sa propre entreprise dans un contexte d essaimage, avec un contrat de prestation avec son ancien employeur ; agriculteur intégrateur Prestataires indépendants ayant partie liée avec un client pour la réalisation de certaines activités durables. Le travailleur est relativement libre de l organisation de son travail. Fort contenu discrétionnaire mais une certaine dimension de contrôle. Ex. expert-comptable associé dans un cabinet ; avocat. Ex. des dirigeants sociaux cumulant un mandat social et un contrat de travail. Travailleurs possédant une compétence particulière et rare, justifiant une autonomie relative dans leur travail. Ex. cadres ou travailleurs hautement qualifiés (informaticiens, ) Organisation Collective Travailleur dont la situation en matière d organisation du travail ne diffère pas de leurs homologues en CDI, mais qui ont plusieurs employeurs qui ne leur garantissent pas une activité pérenne. Le risque est en partie supporté par les travailleurs, sous la forme d individualisation des rémunérations. Ex. commerciaux. Travail salarié

10 10 3. La création d un statut intermédiaire Catégorie intermédiaire entre travail salarié et travail indépendant Création d un droit du travail indépendant voire d un droit du travail indépendant économiquement dépendant (G. Lyon-Caen, «Le droit du travail non salarié», 1990 ; E. Peskine, «Entre subordination et indépendance : une troisième voie», 2008 ; J. Barthélémy, «Parasubordination», 2008) Troisième voie qui n est pas incompatible avec l hypothèse de l'émergence d un droit de l activité professionnelle

11 11 3. La création d un statut intermédiaire Quel champ d application? Situations dans lesquelles le travailleur n'exploite pas une entreprise, n est pas subordonné, mais indépendant dans l organisation de son activité dont il assume les risques, tout en étant soumis à une autorité ou à une contrainte économique. Quels critères juridiques? critère négatif : absence de subordination juridique critère positif : état de dépendance économique

12 12 3. La création d un statut intermédiaire Exemples étrangers : Royaume Uni : «workers», Allemagne : «Arbeitnehmerähnliche Personen» Espagne : «travailleurs autonomes économiquement dépendants» Italie : «co-co-co» et «co-co-pro» Des effets parfois difficilement maîtrisables : exemple italien : alors que le but des autorités était de reporter vers le salariat les faux autonomes par la création au début des années 2000 des «co-copro», le nombre de contrats de collaboration a au contraire à nouveau fortement augmenté jusqu en 2005

13 13 3. La création d un statut intermédiaire Selon J. Barthélémy, cette troisième voie présente l inconvénient majeur «de remplacer une frontière floue par deux qui le seront tout autant» entre le salariat, le statut intermédiaire et celui de travailleur indépendant (Du droit du travail au droit de l activité professionnelle, juin 2008 Elle n'offre pas la certitude d'appréhender de manière exhaustive l'ensemble des situations concernées, dont la diversité n'a cessé de s'accroître.

14 14 4. Des stratégies alternatives Face aux limites inhérentes aux trois thèses qui viennent d être évoquées, des stratégies alternatives se sont développées. Réintroduire dans le cadre juridique préexistant les nouvelles formes d emploi : cette variante se distingue du «système binaire» à un double titre : - acceptation de la nouvelle forme de travail qui a émergé hors des cadres juridiques stricts ; - Aménagement des règles de droit classiques et non alignement complet sur le salariat. - Exemple : le portage salarial : accord professionnel du 24 juin 2010 étendu par l arrêté du 24 mai 2013 à toutes les entreprises de portage salarial. Le processus de définition de cette notion n est pas achevé, notamment en ce qui concerne le champ exact des droits dont bénéficie cette catégorie de salariés. - Ce statut ne s applique actuellement qu aux CDI, l arrêté d extension ayant repris la jurisprudence de la Cour de cassation (Cass. Soc 17 février 2010).

15 15 4. Les stratégies alternatives Améliorer le statut des travailleurs économiquement dépendants Mettre en place au profit des travailleurs en situation de dépendance économique avérée un certain nombre de protections complémentaires au statut d indépendant : - droits fondamentaux du travail (droit de grève, droit à la formation professionnelle) - garanties en termes de niveau de rémunération (cf. rapport Antonmattei-Sciberras, 2008) Ces différentes options, théoriquement distinctes, ne sont pas exclusives dans les faits : elles peuvent se combiner et c est déjà ce qui se passe, avec une sorte de continuum de formes juridiques qui se met en place, dans les cadres existants un peu revisités (cf. le cas du portage au sein du salariat).

16 16 Conclusion Les risques à éviter (cf. audition de J.-D. Combrexelle au COE) - Essor mal contrôlé du travail juridiquement indépendant mais économiquement dépendant - Renforcement de la bipolarisation entre emplois salariés durables et qualifiés et emplois précaires et faiblement qualifiés - Risques de fragmentation excessive du droit en cas de création de «statuts à la carte».

Direction Générale du Travail. COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE

Direction Générale du Travail. COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE Direction Générale du Travail COE Intervention du 19 novembre 2013 Jean-Denis COMBREXELLE Direction Générale du Travail Les nouvelles formes d emploi Introduction Une évolution forte du travail de ces

Plus en détail

«LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon

«LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon «LAVORO SUBORDINATO, LAVORO COORDINATO E DINTORNI» Martine LE FRIANT, Professeure à l Université d Avignon Eléments de réponse au questionnaire adressé par les organisateurs 1. Il n existe pas de définition

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Le travailleur économiquement dépendant : quelle protection?

Le travailleur économiquement dépendant : quelle protection? Le travailleur économiquement dépendant : quelle protection? Rapport à M. le Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité Novembre 2008 Paul-Henri ANTONMATTEI Jean-Christophe

Plus en détail

Concept clé du droit du travail, puisqu il

Concept clé du droit du travail, puisqu il La subordination en cause Cécile Nicod, Maître de conférences à l Université Lumière Lyon 2 Jean-François Paulin, Maître de conférences à l Université Lyon 1, Directeur de l Institut de formation syndicale

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS, DONNEURS D ORDRE ET DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE : sécuriser les relations contractuelles et favoriser la création d

PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS, DONNEURS D ORDRE ET DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE : sécuriser les relations contractuelles et favoriser la création d PROFESSIONNELS INDÉPENDANTS, DONNEURS D ORDRE ET DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE : sécuriser les relations contractuelles et favoriser la création d entreprises individuelles Rapport de Madame Paulette GASSMANN,

Plus en détail

Variable 11 Formes d emploi et contrat de travail

Variable 11 Formes d emploi et contrat de travail Variable 11 Formes d emploi et contrat de travail 1 Définition Cette variable étudie comment les différentes formes d emploi et la relation contractuelle entre employeur et travailleur, se matérialisent,

Plus en détail

La surveillance du salarié : les régimes applicables

La surveillance du salarié : les régimes applicables La surveillance du salarié : les régimes applicables Actualité juridique publié le 06/12/2014, vu 779 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. La surveillance interne Dans l arrêt du 5 novembre 2014,

Plus en détail

Externalisation d activité : la sous-traitance

Externalisation d activité : la sous-traitance Mois AAAA Mois AAAA En bref Cette fiche a pour objectif de présenter les réflexions que l employeur doit engager lorsqu il envisage de sous-traiter l une des activités de son association. Mots clés Etablissements

Plus en détail

Les évolutions du travail et de l'emploi

Les évolutions du travail et de l'emploi Séminaire du 21 Avril 2011 «Anticipations des mutations socio-économiques et appropriation syndicale» Les évolutions du travail et de l'emploi Hervé CHARMETTANT, Maître de Conférences UPMF - Grenoble 2

Plus en détail

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 Liste des abréviations... 7 Introduction générale... 13 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 1 Les normes universelles de l OIT... 14 2 Les normes régionales européennes...

Plus en détail

Livre Vert Moderniser le droit du travail pour relever les défis du XXIe siècle. Commentaires. Fédération française de la franchise

Livre Vert Moderniser le droit du travail pour relever les défis du XXIe siècle. Commentaires. Fédération française de la franchise Livre Vert Moderniser le droit du travail pour relever les défis du XXIe siècle Commentaires Fédération française de la franchise 1 / 5 1. La Fédération française de la franchise a pour mission de promouvoir,

Plus en détail

Transfert des contrats de travail : Art. L. 1224-1 du Code du travail

Transfert des contrats de travail : Art. L. 1224-1 du Code du travail Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2010 En bref Art. L. 1224-1 du Code du travail Cette fiche a pour objet de présenter les conditions d application de l article L. 1224-1 du Code du travail et les

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise

Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise Cadre juridique du recours aux stagiaires en entreprise Jusqu à présent, il n existait aucune définition juridique du stage en entreprise, et ce concept aux contours fuyants pouvait regrouper une grande

Plus en détail

Transfert des contrats de travail : Art. L. 1224-1 du Code du travail

Transfert des contrats de travail : Art. L. 1224-1 du Code du travail Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 Art. L. 1224-1 du Code du travail En bref Cette fiche a pour objet de présenter les conditions d application de l article L. 1224-1 du Code du travail et les

Plus en détail

Le contrat de travail du cadre dirigeant. Conférence - débat du 6 décembre 2005 École des Mines de Paris Intermines Carrières

Le contrat de travail du cadre dirigeant. Conférence - débat du 6 décembre 2005 École des Mines de Paris Intermines Carrières Le contrat de du cadre dirigeant Conférence - débat du 6 décembre 2005 École des Mines de Paris Intermines Carrières Le contrat de du cadre dirigeant I- Mandat social et contrat de 1. Inconvénients du

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail

LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS

LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS LE FORFAIT JOURS DANS TOUS SES ETATS INTRODUCTION : LES AUTRES FORFAITS Il paraît opportun de mettre en perspective du sujet central de l intervention le forfait jours les autres catégories de forfaits

Plus en détail

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions pratiques [comité d entreprise] Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions Les effets de la reconnaissance d une unité économique et sociale sont progressivement affinés

Plus en détail

LABOUR NEWS - TRAVAIL

LABOUR NEWS - TRAVAIL LABOUR NEWS - TRAVAIL Qu est-ce qu un faux indépendant : quelle est la limite entre le statut de salarié et le statut d indépendant? Une personne physique peut très bien se trouver, d un point de vue administratif,

Plus en détail

Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région?

Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le statut de l artiste de spectacle vivant mobile dans la Grande Région? Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Rapport Mettling : Quid de l «uberisation» du travail?

Rapport Mettling : Quid de l «uberisation» du travail? Rapport Mettling : Quid de l «uberisation» du travail? Sollicité par l ancien Ministre du Travail, François Rebsamen, Bruno Mettling, DRH d Orange, a rendu aujourd hui ses propositions pour réformer le

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

LES CADRES JURIDIQUES DU TRAVAIL POUR AUTRUI À L ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE

LES CADRES JURIDIQUES DU TRAVAIL POUR AUTRUI À L ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE LES CADRES JURIDIQUES DU TRAVAIL POUR AUTRUI À L ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE 1 LES CADRES JURIDIQUES DU TRAVAIL POUR AUTRUI À L ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE Comme toute innovation productive, le numérique exerce une

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

Céline Leborgne-Ingelaere

Céline Leborgne-Ingelaere Université Lille Nord de France Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales Céline Leborgne-Ingelaere CRDP Laboratoire d Etudes et de recherches en droit social 1 Place Déliot BP 629 59024

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

REFLEXIONS DE LA CGPME

REFLEXIONS DE LA CGPME DROIT DE LA CONSOMMATION REFLEXIONS DE LA CGPME Réponse à la consultation publique sur le Livre Vert relatif à la révision de l acquis communautaire en matière de protection des consommateurs Le 8 février

Plus en détail

FORMATION, TITRES et DIPLOMES

FORMATION, TITRES et DIPLOMES Gwennhaël FRANCOIS Né le 25 décembre 1978 à Nevers Célibataire Maître de conférences en droit privé Université d Auvergne Faculté de droit de Clermont-Ferrand FORMATION, TITRES et DIPLOMES 2010-2012 Maître

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE AVENANT

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Préambule Le présent accord s inscrit dans la lignée des différents engagements déjà pris par la Direction en matière de responsabilité sociale de l entreprise

Plus en détail

Lettre d actualité juridique en droit social

Lettre d actualité juridique en droit social Lettre d actualité juridique en droit social Juin 2012 Dans ce numéro : ACTUALITES JURISPRUDENTIELLES 1. NTIC et VIE PRIVEE : contrôle par l employeur des enregistrements effectués par un salarié au moyen

Plus en détail

LA RESPONSABILITE LIÈE AUX ACTIVITES JURIDIQUES L obligation de conseil et les autres obligations. Rapport italien par Vincenzo Zeno-Zencovich

LA RESPONSABILITE LIÈE AUX ACTIVITES JURIDIQUES L obligation de conseil et les autres obligations. Rapport italien par Vincenzo Zeno-Zencovich s.scritti resp civ grerca lione LA RESPONSABILITE LIÈE AUX ACTIVITES JURIDIQUES L obligation de conseil et les autres obligations Rapport italien par Vincenzo Zeno-Zencovich Professeur de droit comparé

Plus en détail

LETTRE D INFO SOCIAL

LETTRE D INFO SOCIAL & AUDIT EXPERTISE CONSEIL Expert-comptable - Commissaire aux comptes Jean-Pascal THOREL Mathias PELLETIER Natacha MESNILDREY François DINEUR Membre du réseau Salmon & Associés AVOCATS Droit immobilier

Plus en détail

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)...

Organisation du temps périscolaire. Précisions sur les intervenants potentiels. 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... divers Note d information n 15-16 du 3 août 2015 Organisation du temps périscolaire Précisions sur les intervenants potentiels Sommaire : 1. Le recrutement statutaire direct (emploi permanent)... 1 2.

Plus en détail

L annulation de la décision d autorisation de licenciement des salariés protégés

L annulation de la décision d autorisation de licenciement des salariés protégés L annulation de la décision d autorisation de licenciement des salariés protégés Article juridique publié le 11/11/2012, vu 1088 fois, Auteur : Xavier Berjot OCEAN Avocats 1. Le droit à réintégration 1.1.Salariés

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS

ACTUALITÉS ASSURANCES & RISQUES FINANCIERS Le pôle Assurances du cabinet Lefèvre Pelletier & associés vous souhaite une très bonne année 2009 ainsi qu une agréable lecture de cette troisième Newsletter. Assurances Assurance en général Assurance

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe

Le cumul d activités. 13 décembre 2012. Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités 13 décembre 2012 Présentation de David Berthelot Pôle Accompagnement ressources de la NACRe Le cumul d activités/ de revenus 1 situation de plus en plus fréquente Des cadres incitatifs

Plus en détail

Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial

Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial CIRCULAIRE N 2013-15 DU 18 JUILLET 2013 Direction des Affaires Juridiques INSV0014-ACE Titre Portage salarial Objet Extension de l accord du 24 juin 2010 relatif à l activité de portage salarial Unédic

Plus en détail

Document 2 : L organisation juridictionnelle française

Document 2 : L organisation juridictionnelle française Document 1 : Rappel Les branches du droit Document 2 : L organisation juridictionnelle française 1 2 On distingue les juridictions de première instance (TGI, Tribunal de commerce, TI, Conseil de Prud hommes,

Plus en détail

Compétences partagées, les règles à respecter

Compétences partagées, les règles à respecter Dossier Compétences partagées, les règles à respecter Les associations sont avides de moyens efficaces de mutualisation des ressources humaines et de partage des compétences. Les activités qu elles exercent

Plus en détail

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Les différentes formes atypiques d emploi et de travail : innovation sociale? Chantal Prina Anne Guibert www.aravis.aract.fr ! Formes d emploi et de

Plus en détail

pratiques «À travail égal, salaire égal» : une notion peaufinée par les juges au fil du temps

pratiques «À travail égal, salaire égal» : une notion peaufinée par les juges au fil du temps pratiques [salaire] «À travail égal, salaire égal» : une notion peaufinée par les juges au fil du temps Après avoir consacré le principe «à travail égal, salaire égal», la Cour de cassation s est vue contrainte

Plus en détail

Actualités en droit du travail

Actualités en droit du travail Actualités en droit du travail 10 juillet 2014 Chloé Alligier August & Debouzy SOMMAIRE I. Loi Formation, Emploi et Démocratie Sociale du 5 mars 2014 II. Actualités jurisprudentielles 1. Représentants

Plus en détail

Travail : changer les règles du jeu

Travail : changer les règles du jeu Travail : changer les règles du jeu LE MONDE ECONOMIE 18.10.2015 à 19h15 Mis à jour le 19.10.2015 à 11h47 Par Anne Rodier et Valérie Segond Réagir Classer Le XXI e siècle sera-t-il celui de la fin du salariat?

Plus en détail

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel».

«L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Compte Rendu Café RH Dauphine du vendredi 7 février 2014 «L impact de la loi de sécurisation de l emploi sur le dialogue social et les institutions représentatives du personnel». Ce compte rendu vise à

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique Mieux connaître le licenciement économique 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique I. L obligation préalable d adaptation et de reclassement «Le licenciement pour motif économique

Plus en détail

Réunion du Groupe de travail sur la diversité des formes d emploi à l épreuve de la statistique. Conseil national de l information statistique

Réunion du Groupe de travail sur la diversité des formes d emploi à l épreuve de la statistique. Conseil national de l information statistique La mesure des formes d emploi Monica Castillo Chef de l unité sur les normes et méthodes statistiques Département de statistique du BIT castillom@ilo.org Réunion du Groupe de travail sur la diversité des

Plus en détail

pratiques Comment le comité d entreprise peut-il user de son droit d alerte? Qui peut exercer le droit d alerte?

pratiques Comment le comité d entreprise peut-il user de son droit d alerte? Qui peut exercer le droit d alerte? pratiques [comité d entreprise] Comment le comité d entreprise peut-il user de son droit d alerte? Le comité d entreprise peut exercer un droit d alerte lorsqu il considère que la situation économique

Plus en détail

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant :

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant : Le patenté: un travailleur indépendant De nombreux travailleurs dits indépendants car patentés sont de véritables salariés Dans les métiers du sport, cette confusion semble exister Dans les contrats liant

Plus en détail

LE 'CONTRATDE TRAVAIL' PRÉCAIRE EN DROIT ITALIEN DROIT COMPARÉ ITALIEN ET FRANÇAIS

LE 'CONTRATDE TRAVAIL' PRÉCAIRE EN DROIT ITALIEN DROIT COMPARÉ ITALIEN ET FRANÇAIS UNIVERSITE PAUL CÉZANNE - AIX-MARSEILLE III Faculté de Droit et de Science Politique d'aix-marseille CENTRE DE DROIT SOCIAL Marie HASCOET LE 'CONTRATDE TRAVAIL' PRÉCAIRE EN DROIT ITALIEN DROIT COMPARÉ

Plus en détail

La définition du droit du travail

La définition du droit du travail La définition du droit du travail Fiche 1 Objectifs Identifier l objet du droit du travail et les situations pour lesquelles le droit du travail doit s appliquer. Prérequis Introduction au droit. Mots-clefs

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS

LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS La rémunération des agents publics fait aujourd hui l objet de différents constats négatifs : Le poids de la rémunération des fonctionnaires pour les dépenses publiques.

Plus en détail

1. La base de données économiques et sociales : un nouveau support d information

1. La base de données économiques et sociales : un nouveau support d information LOI DE SECURISATION DE L'EMPLOI AVRIL 2014 LA CONSULTATION DU COMITE D ENTREPRISE SUR LES ORIENTATIONS STRATEGIQUES ET LA BASE DE DONNEES ECONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Loi de sécurisation de l emploi

Plus en détail

Critères d indépendance de ces travailleurs Luc Tilman

Critères d indépendance de ces travailleurs Luc Tilman Critères d indépendance de ces travailleurs Luc Tilman 1 Définition des statuts de salariéet d indépendant Statut de salarié : Niveau social : Lien de subordination L autorité Niveau fiscal Statut d indépendant

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

La délégation de pouvoirs

La délégation de pouvoirs La délégation de pouvoirs, est un acte juridique par lequel une personne/autorité (le délégant) se dessaisit d'une fraction des pouvoirs qui lui sont conférés et les transfère à une personne/autorité subordonnée

Plus en détail

COMMENTAIRES du CONTRAT TYPE de MEDECIN COLLABORATEUR LIBERAL. Octobre 2005 MAJ novembre 2005. Co-contractants

COMMENTAIRES du CONTRAT TYPE de MEDECIN COLLABORATEUR LIBERAL. Octobre 2005 MAJ novembre 2005. Co-contractants COMMENTAIRES du CONTRAT TYPE de MEDECIN COLLABORATEUR LIBERAL Octobre 2005 MAJ novembre 2005 Co-contractants ENTRE : - Le docteur X. demeurant, qualifié en... ( 1 ) inscrit au Tableau du Conseil départemental

Plus en détail

1RETOUR SUR LA CONSÉCRATION. L e portage salarial constitue une forme triangulaire. «Le portage salarial. au milieu du gué?

1RETOUR SUR LA CONSÉCRATION. L e portage salarial constitue une forme triangulaire. «Le portage salarial. au milieu du gué? PORTAGE SALARIAL. Le débat sur la légalité du portage salarial a-t-il été définitivement clos en 2008 par l inter vention du législateur? Les dernières décisions rendues par la Cour de cassation dans ce

Plus en détail

Chaire Informations Personnelles Frontières privé/public à l ère du numérique L état du droit

Chaire Informations Personnelles Frontières privé/public à l ère du numérique L état du droit Chaire Informations Personnelles Frontières privé/public à l ère du numérique L état du droit 17 juin 2013 Isabelle Renard Docteur Ingénieur Avocat Associée irenard@racine.eu - Sommaire - Accès aux fichiers

Plus en détail

Atelier de la Profession

Atelier de la Profession Sécuriser le recours à la prestation de services et à la sous-traitance en Europe : Obligations & droits pour les entreprises et les salariés Atelier de la Profession LES INTERVENANTS Laurence BOURGEON

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE

REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE REFORME FORMATION PROFESSIONNELLE Compte Personnel de Formation & Entretien professionnel Natacha Martin & Me Fabien Pomart 3 février 2015 37, rue du Rocher - 75008 Paris Tel : + 33 (0)1 55 Ce 35 document

Plus en détail

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011

Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Mise à disposition de salariés : Les nouvelles obligations de l entreprise depuis la loi Cherpion du 28 juillet 2011 Françoise Pelletier, avocat associé Karine Bézille, avocat counsel Mardi 5 juin 2012

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE : La FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers de France), représentée par son Président ET : La Fédération CFTC - CSFV, représentée par La Fédération

Plus en détail

Bernard Gomel. Le risque de la flexibilité Une tendance de fond du marché de l emploi?

Bernard Gomel. Le risque de la flexibilité Une tendance de fond du marché de l emploi? Bernard Gomel Le risque de la flexibilité Une tendance de fond du marché de l emploi? Pour Bernard Gomel, le marché de l emploi en général est confronté à un risque d individualisation de la relation d

Plus en détail

DROIT PUBLIC. Commission ouverte

DROIT PUBLIC. Commission ouverte Commission ouverte DROIT PUBLIC Responsables : Françoise SARTORIO et Gabriel BENESTY Jeudi 18 avril 2013 Sous-commission Observatoire Marchés publics de services Juridiques Responsable : Françoise Sartorio

Plus en détail

La délégation de pouvoirs

La délégation de pouvoirs La délégation de pouvoirs DELEGATIONS DE POUVOIR Secteur Pharmaceutique Paris, 27 septembre 2006 Introduction: définition, contexte et rappel des principes généraux Délégation de pouvoirs et notions voisines

Plus en détail

CIRCULAIRE N DSS/5B/2008/344 du 25 novembre 2008 relative au régime d'affiliation des photographes reporters journalistes professionnels

CIRCULAIRE N DSS/5B/2008/344 du 25 novembre 2008 relative au régime d'affiliation des photographes reporters journalistes professionnels Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports et de la vie associative Ministère du budget, des comptes publics et

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission de l'emploi et des affaires sociales

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission de l'emploi et des affaires sociales PARLEMENT EUROPÉEN 1999 2004 Commission de l'emploi et des affaires sociales Étude sur le travail économiquement dépendant ou parasubordonné par le Professeur Adalberto Perulli Audition publique "Le travail

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE 28 AVRIL 2003 S.01.0184.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N S.01.0184.F CORA, société anonyme se trouvant aux droits et obligations de la société anonyme Frabelmar-Distrimas, dont le siège social

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE

COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE. Le contrat CUI-CAE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat CUI-CAE Le recours à un contrat CUI-CAE (contrat unique d insertion-contrat d accompagnement) a pour objectif de faciliter

Plus en détail

Les mises à disposition de personnel entre associations

Les mises à disposition de personnel entre associations Les mises à disposition de personnel entre associations Alexis Becquart (Cabinet DELSOL) Compléments à la note sur le même thème 1 (Intervention du ) En juin 2007, le CNAR Culture a commandé au cabinet

Plus en détail

ACTUALITE DROIT SOCIAL

ACTUALITE DROIT SOCIAL Lettre d information Mai 2013 20 2013 ACTUALITE DROIT SOCIAL PCJ PARIS 7 rue d'argenteuil 75001 PARIS PCJ LILLE 69, Rue de Béthune 59000 LILLE PCJ BRUXELLES 142 Avenue Louise B-1050 BRUXELLES PCJ ASSOCIÉS

Plus en détail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail

La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail La prise d'acte de la rupture du CDI : mise à jour du Code du travail Cette nouvelle forme de rupture de la relation contractuelle fait son entrée (par la petite porte) dans le Code du travail. Selon une

Plus en détail

Droit. du travail N 83. Juillet Août Septembre 2008. Diffusion de jurisprudence, doctrine et communications. Publication trimestrielle

Droit. du travail N 83. Juillet Août Septembre 2008. Diffusion de jurisprudence, doctrine et communications. Publication trimestrielle Droit Diffusion de jurisprudence, doctrine et communications du travail Publication trimestrielle Juillet Août Septembre 2008 N 83 Les éditions des JOURNAUX OFFICIELS C O U R D E C A S S A T I O N DROIT

Plus en détail

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB

Titre. Attestation relative au portage salarial. Objet CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011. Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB CIRCULAIRE N 2011-33 DU 7 NOVEMBRE 2011 Direction des Affaires Juridiques INST0026-ACE/JBB Titre Attestation relative au portage salarial Objet Transmission de l attestation relative au portage salarial

Plus en détail

La santé et la sécurité au travail

La santé et la sécurité au travail La santé et la sécurité au travail Septembre 2010 La santé et la sécurité au travail Cass. soc. 23 février 2002 Obligation de sécurité de résultat de l employeur à l égard des salariés Décès de salariés

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

La notion d accident de trajet

La notion d accident de trajet La notion d accident de trajet Article juridique publié le 06/02/2015, vu 1161 fois, Auteur : Maître Joan DRAY La notion d accident de trajet est distincte de celle d accident du travail et bénéficie d

Plus en détail

Bulletin Officiel du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Bulletin Officiel du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle Bulletin Officiel du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle N o 2002/11 du jeudi 20 juin 2002 Travail de nuit MINISTÈRE DE L EMPLOI ET DE LA SOLIDARITÉ Direction des relations du travail

Plus en détail

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère :

pratiques Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : pratiques [mise à disposition de salariés] Salarié mis à disposition d une filiale étrangère : quelles sont les obligations de l employeur? Dans les groupes de dimension internationale, il n est pas rare

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Transfert d entreprise

Transfert d entreprise Fiche 81 CLARIFICATION DU CONCEPT À quoi correspond le transfert d entreprise? Le transfert d entreprise désigne une diversité de situations entraînant un changement d employeur. Cela concerne, notamment,

Plus en détail

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation

PENSER LA MONDIALISATION. Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation 1 PENSER LA MONDIALISATION Par Zaki LAÏDI (CERI-Sciences Po Paris) I Problématique Ce cours est destiné à comprendre et interpréter les conséquences que la mondialisation exerce sur le sens et l action

Plus en détail

Préambule. Gérants de Succursales de Maisons d'alimentation de Détail ou de Coopératives de Consommation. fait par FERREIRA Antoine

Préambule. Gérants de Succursales de Maisons d'alimentation de Détail ou de Coopératives de Consommation. fait par FERREIRA Antoine Synthèse sur l application du droit social aux Gérants non salariés issus des dispositions légales par la codification L.7322-1 et suite du Code du Travail. Gérants de Succursales de Maisons d'alimentation

Plus en détail

CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL

CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL Préambule : Le télétravail constitue une opportunité de moderniser l organisation du travail pour l administration

Plus en détail

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents La protection sociale complémentaire des agents de la fonction publique territoriale est

Plus en détail

BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE

BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE BENEVOLAT ET TRAVAIL EN FAMILLE 25/02/2015 Cette forme d entraide, courante dans les petites entreprises (de type familiale) ou au cours des phases de lancement d une affaire, soulève un certain nombre

Plus en détail

HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014

HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014 HSBC Global Asset Management (France) Rapport sur l exercice des droits de vote - Année 2014 Rapport sur l exercice des droits de vote Année 2014 Conformément aux dispositions de l article 314-101 du Règlement

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail