FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres"

Transcription

1 FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

2 Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon raisonné de 300 entreprises de 200 salariés et plus, redressé pour obtenir in fine un échantillon représentatif en termes de secteur et taille, et un poids identique entre DRH et DAF Univers de référence et base d extrapolation : environ entreprises Recueil : téléphone sur système CATI (Computer Assisted Telephone Interviewing) Questionnaire de 20 minutes Dates de terrain : 13 novembre au 7 décembre 2007 Conférence de presse - 2

3 Qu est-ce qu un échantillon «raisonné»? Quelques mots de statistiques... Base Brute Base Redressée En effectifs En % En effectifs En % TOTAL % % FONCTION DRH % % DAF % % SECTEUR D' ACTIVITÉ Industrie 84 28% 75 25% Construction 25 8% 10 4% Commerce 62 21% 34 11% Transport 35 12% 15 5% Services 94 31% % TAILLE D'ENTREPRISE 200 à 499 employés % % 500 à employés 84 28% 93 31% employés 27 9% 19 6% Conférence de presse - 3

4 L épargne retraite, une réalité naissante dans les entreprises... Et qui s accélère!? Créé en 2003 et relativement récent, le PERCO est encore peu répandu 51% des entreprises françaises interrogées proposent des plans d épargne à leurs salariés 28% ont mis en place des plans épargne retraite (majorité «articles 83») 7% déclarent avoir mis en place un PERCO Dans la réalité, le PERCO aujourd hui... mis en place dans entreprises (+51 % sur 2006/07) détenu par salariés (+66 %) pour un montant de 1,4 milliard d euros (+84%) avec un encours moyen d épargne par bénéficiaire de près de euros 1. Source : AFG Chiffres au 31/12/2007, évolutions en % par rapport au 31/12/2006. Conférence de presse - 4

5 Pour autant, l épargne retraite reste une préoccupation secondaire Je vais vous citer une liste de préoccupations. Dites-moi pour chacune, si elle est pour votre entreprise, aujourd hui, très importante, assez importante, peu importante ou pas du tout importante? Très importante Assez importante % «Préoccupation importante» Politique de formation 60% 34% 94% Recrutement de nouveaux talents 50% 41% 91% Protection santé 43% 47% 90% Fidélisation des employés 51% 35% 86% Gestion des carrières 33% 49% 82% Retraite 21% 51% 72% Épargne salariale 19% 43% 62% Conférence de presse - 5

6 Au-delà des chiffres et des progressions, quels enjeux? Le PERCO vu par les DRH et les DAF : un levier stratégique ou un fardeau administratif? Le PERCO et ses atouts sont-ils bien compris par les DRH? Quels sont les freins à lever et les leviers à actionner pour encourager sa mise en place? Comment les DRH et les DAF perçoivent-ils leur nouveau rôle vis-à-vis de la retraite de leurs salariés? Conférence de presse - 6

7 Le PERCO, une solution avantageuse, adaptée au défi des retraites 85 % des DRH et DAF le perçoivent comme un avantage, plutôt qu une contrainte Plus des deux tiers (68%), comme un véritable outil d épargne 30 % n y voient qu un complément de rémunération 62 % estiment que c est un outil adapté pour relever le défi des retraites en France Pour autant, les DRH et DAF sont prudents : le PERCO est une solution utile, sans pour autant être la «clé ultime» 62 % estiment que c est un outil adapté, dont 56% «dans une certaine mesure» Conférence de presse - 7

8 Un outil au cœur du contrat social dans l entreprise Pour l employeur, le PERCO valorise l image de l entreprise 77% estiment qu il véhicule une image responsable 71%, dynamique 67%, citoyenne (DRH = 72%) 64%, novatrice (DRH = 70%) Pour les salariés, les atouts d un produit universel, utile, rentable... accessible à tous pour compléter sa retraite bénéficier de l abondement de son entreprise et bénéficier de déductions fiscales Conférence de presse - 8

9 Un outil au cœur du contrat social dans l entreprise Principaux atouts du PERCO au yeux des DRH et des DAF interrogés... avantages fiscaux intéressants (73%) opportunité d améliorer le dialogue social (72%) mieux fidéliser les salariés (65%) Conférence de presse - 9

10 Sa mise en place : une mission motivante... mais complexe! La mise en place d un PERCO est motivante pour 75% des DRH et DAF, et gratifiante pour 66% Toutefois, elle reste difficile pour 52% des DRH et DAF, qui ont besoin d accompagnement, dans un contexte où leurs fonctions évoluent Conférence de presse - 10

11 Le PERCO, révélateur des nouveaux enjeux du DRH Avec le développement de l épargne salariale, 70 % des DRH estiment que leur rôle est appelé à évoluer dans les prochaines années 55% des DAF 45% des DRH voient dans la mise en place d un PERCO une opportunité de jouer un rôle plus stratégique auprès de la Direction Générale. Vers un périmètre élargi... et une fonction plus stratégique Comment accompagner cette évolution? Conférence de presse - 11

12 Carence d information sur l épargne salariale en général, et sur le PERCO en particulier Épargne salariale en général : moins de la moitié des DRH et DAF estime leur entreprise active dans ce domaine Près de 40% des DRH et DAF se sentent mal informés; seuls 12% se sentent très bien informés Plus de la moitié (53%) estime actuellement difficile de s y retrouver dans l offre de produits d épargne salariale PERCO 53 % des DRH et DAF se sentent mal informés (DRH = 46%, DAF = 60%) Moins de 40% estiment leurs connaissances actuelles suffisantes, pour mettre en place un PERCO Conférence de presse - 12

13 A enjeu majeur et stratégique, attentes fortes Un enjeu stratégique nécessitant soutien de la DG 82% attendent le soutien de leur DG 62% jugent indispensable l accompagnement des établissements financiers Une aide opérationnelle, orientée «clients» de la part des établissements financiers 95% attendent... la performance des fonds 95 %, un interlocuteur dédié (y compris les entreprises ayant déjà un PERCO...) 93%, la qualité du reporting 91%, de l expérience dans l épargne retraite Conférence de presse - 13

14 Entreprises et PERCO, en quelques mots... Un produit à fort potentiel pour un sujet d avenir Des opportunités fortes pour tous Un projet d entreprise stratégique à mettre en place Pour les DRH, de nouveaux horizons, un challenge Un formidable besoin d accompagnement Un enjeu stratégique qui nécessite le soutien de la DG et le conseil de spécialistes Conférence de presse - 14 CP05232

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI Le CICE vu par les dirigeants des PME-ETI 44 ème édition Février 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan,

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels. Janvier 2015. Transformation digitale TNS 2014 48UN76

Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels. Janvier 2015. Transformation digitale TNS 2014 48UN76 Vécu, perceptions & attentes Regards croisés RH opérationnels Janvier 2015 La en entreprise Fiche technique Enquête réalisée pour : ABILWAYS Dates de terrain Du 25 novembre au 7 décembre 2014 Echantillon

Plus en détail

Le recrutement des cadres :

Le recrutement des cadres : pour ACE Association des Conseils en Communication pour l Emploi animé par Le recrutement des cadres : réalités et perspectives des entreprises Le 24 Juin 2003 Sommaire 1. Note méthodologique 2. Structure

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 36 ème édition Avril 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER Le (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE Animé par : Margaret GAUTIER Qui sommes-nous? Un acteur majeur en Epargne Entreprise 1 er Soci é t é de gestion Encours sous gestion 37.46

Plus en détail

Cancer et Travail : Comment lever les tabous?

Cancer et Travail : Comment lever les tabous? Communiqué de presse 3 décembre 2013 1 er Baromètre Cancer@Work 2013 Cancer et Travail : Comment lever les tabous? A quelques semaines de l annonce du Plan cancer 2014-2018 par le Président de la République,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 41 ème édition Novembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI La confiance pour leur activité se stabilise Paris, le 21 novembre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B

ROI et mesures d efficacité du marketing B2B ROI et mesures d efficacité du marketing B2B Club B2B Adetem Octobre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 10 Méthodologie Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Résultats de l étude quantitative A : Actionaria De : OpinionWay OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016 Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action Janvier 2016 Contexte Pour la 2ème année, ROOMn - Rencontre d'affaires de la mobilité et du digital - fait le point auprès de son écosystème sur l'intégration

Plus en détail

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables?

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? Better thinking. Together. Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? 1 ère étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Sommaire Fiche technique 3 Objectif Retraite

Plus en détail

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011 Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale 1 16 juin 2011 En tant que professionnels, n avez-vous jamais pensé à Optimiser vos revenus, augmenter votre Epargne sans augmenter

Plus en détail

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Résultats du 42 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Paris, le 18 décembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR

Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Pourquoi se doter d une solution de recrutement? Rémi BAILLAUD Chef de marché HR Le recrutement face aux nouveaux usages Une préoccupation majeure des DRH français en faveur du recrutement des talents

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI

18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Résultats du 50 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI 18 mois utiles d ici 2017 pour poursuivre les réformes selon les dirigeants de PME-ETI Paris, le 15 octobre 2015 La Banque Palatine, banque des

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES Reflet d une société en mutation Conférence de Presse 31 MARS 2015 Partie 1 ÉTAT DES LIEUX Partie 1 - état des lieux DES DISPOSITIFS D ENTREPRISES

Plus en détail

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Karl EVEN CNIS - 8 octobre 13 L épargne salariale Des instruments de rémunération des salariés liés aux bénéfices de l entreprise rémunération non

Plus en détail

«Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha.

«Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha. «Pratiques de Gestion de la Valeur Humaine» Une enquête menée en septembre 2009 auprès de 400 personnes. Taux de réponse de 20 % www.qameha.com Objectifs de l enquête Le DRH, acteur de la performance de

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Les études de l emploi cadre septembre 2012 les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête auprès de 15 000 cadres

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 41 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Paris, le 20 novembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 41

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

L Epargne Collective : Un marché d opportunités

L Epargne Collective : Un marché d opportunités L Epargne Collective : Un marché d opportunités Estimé par la Banque de France à 8.325 milliards d en 2005, le patrimoine des ménages français a augmenté de 44% depuis 2001. Chaque année, les flux d épargne

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92 Résultats d étude Janvier 2015 Sommaire 1 Rappel Méthodologique 4 2 Résultats de l étude 6 Emmanuel Rivière Emmanuel.Riviere@tns-sofres.com 01 40 92 46 30 Clément Nicola Clement.Nicola@tns-sofres.com 01

Plus en détail

Les perspectives du portage salarial

Les perspectives du portage salarial Une étude TNS Sofres réalisée pour UMALIS Group Rappel de la méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1052 individus interviewés dont : 952 salariés du privé représentatif de cette population

Plus en détail

L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI

L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI L Epargne Retraite «Une opportunité à saisir pour Motiver et Fidéliser vos Collaborateurs» Par : Rafaâ JEMLI & Fakhri CHAFFAI 1 Le départ à la retraite des collaborateurs.. double problématique pour les

Plus en détail

Les Français et l accession à la propriété

Les Français et l accession à la propriété Les Français et l accession à la propriété Sondage Ifop pour CAFPI Le 30 juin 2015 La méthodologie Etude réalisée par l'ifop pour CAFPI Echantillon Méthodologie Mode de recueil L enquête a été menée auprès

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur Nous confier votre Compte Épargne Temps, c est gagner bien plus que du temps. Le Compte Épargne Temps est pour l entreprise une véritable opportunité.

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

Epargne salariale et actionnariat salarié

Epargne salariale et actionnariat salarié Epargne salariale et actionnariat salarié Quels dispositifs choisir pour motiver vos collaborateurs? PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Epargne salariale et actionnariat salarié L épargne

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012 Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Alixio, conseil en stratégie sociale, management du changement et communication 137 rue de l Université

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?»

Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Résultats : Grande enquête «Que pensez-vous de votre travail?» Janvier 2014 1 Objectifs de l enquête Objectifs visés: Dresser un état des lieux et un éclairage sur les aspects impactant les relations au

Plus en détail

Halys. Plan d Epargne Entreprise GENERALI. Guide de l entreprise

Halys. Plan d Epargne Entreprise GENERALI. Guide de l entreprise Halys Plan d Epargne Entreprise GENERALI Guide de l entreprise Comment fonctionne l Epargne Salariale? L accès aux Plans d Epargne Entreprise est ouvert aux chefs d entreprises individuelles, ainsi qu

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

Fidelity International

Fidelity International Fidelity International Les Français et l assurance-vie 9 novembre 2006 Département Finance FICHE TECHNIQUE Méthodologie : Enquête téléphonique auprès de 2 échantillons représentatifs: Echantillon maître

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec

2 e édition. Etude réalisée en partenariat avec 2 e édition M A R S 2 0 0 9 Etude réalisée en partenariat avec En 2008, Ciel, N 1 français des logiciels de gestion pour petites entreprises, innovait en créant le Baromètre Ciel de l Informatisation des

Plus en détail

LES ENSEIGNEMENTS DE L ENQUÊTE

LES ENSEIGNEMENTS DE L ENQUÊTE ENQUÊTE MISSIONEO.COM RÉALISÉE PAR METEOJOB SEPTEMBRE 2014 L A R E C H E R C H E D E M P L O I E T L E T R A V A I L P A R M I S S I O N LES ENSEIGNEMENTS DE L ENQUÊTE Le travail en indépendant ou par

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Le passage à l open source, une nouvelle priorité

Le passage à l open source, une nouvelle priorité Le passage à l open source, une nouvelle priorité acquia.com I 888 922 7842 I +01 79 97 25 70 I John Eccles House, Robert Robertson Avenue, Oxford, UK, OX4 4GP Le passage à l open source, une nouvelle

Plus en détail

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010)

Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Comment développer des relations avec les associations : le point de vue des PME (novembre 2010) Les associations, souvent financées par des fonds publics doivent aujourd hui faire face à une diminution

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Quelle attractivité auprès des jeunes?

Quelle attractivité auprès des jeunes? 05 scope SYNTHÈSE D ÉTUDE SEPTEMBRE 2009 Métiers des Industries Alimentaires Quelle attractivité auprès des jeunes? www.observia-metiers.fr Les Industries Alimentaires, en tant que second employeur industriel

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

Lourmel Épargne salariale

Lourmel Épargne salariale PEI PERCOI des Industries Graphiques Lourmel Épargne salariale Qu est-ce que l épargne salariale? L épargne salariale regroupe un ensemble de dispositifs que vous pouvez utiliser pour améliorer la participation

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les dirigeants.

Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Les entreprises familiales vues par les dirigeants. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société, entre pérennité et changement Contact : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006 1 Entretiens Louis le Grand 26 et 27 octobre 2006 2 Étude de cas BNP Paribas Fahila Amrouche Lydia Koessler 3 La banque d un monde qui change 4 Le développement de l épargne salariale chez BNP Paribas

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 20 juin 2012 Bénédicte Bailleul Directrice de l activité Externalisation 1 Agenda Présentation de Demos Outsourcing Méthodologie d enquête

Plus en détail

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE

«Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE «Raconte-moi ton métier, un métier qui n a pas de sexe» Résultats de l enquête menée auprès des entreprises du réseau FACE SOMMAIRE Préambule 1. La situation actuelle des entreprises 2. L engagement pour

Plus en détail

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Les niveaux de confiance se stabilisent à un bas niveau L apprentissage est plébiscité par les dirigeants de PME-ETI Des PME-ETI qui n investissent

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS (CET)

COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) Les principales évolutions du CET 1994 : LOI Giraud -Légalisation du report des CP -Lutte contre le chômage 2000 : LOI Aubry - Accompagnement de la mise en place des 35 heures

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Ingénierie Sociale Sommaire 1. Ingénierie Sociale 2. Qu est-ce que l épargne salariale? PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Les fonds solidaires La Gestion ISR 3. Les Indemnités de Fin de Carrière (IFC)

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI:

Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: Communiqué de presse CONFERENCES REGIONALES LOI SUR LA SECURISATION DE L EMPLOI: METTRE EN EVIDENCE LES CONDITIONS DE REUSSITE DE LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE A L ENSEMBLE DES SALARIES,

Plus en détail

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil. Transformation sociale Renouveler les structures de rémunération 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr Notre cabinet 18 ans d expérience dans le domaine du Conseil 2 associés

Plus en détail

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels

La transformation digitale en entreprise. Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels La transformation digitale en entreprise Vécu, perceptions & attentes des cadres opérationnels Septembre 2015 2 Fiche technique Dates de terrain Du 29 juin au 17 août 2015 Echantillon 82 cadres opérationnels

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces

Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces Décembre 2012 Version n 1 Date : 30/11/2012 A : Olivier Hassid De : Arnaud Létendart, Hugues Cazenave OpinionWay, 15 place de la République,

Plus en détail