Nouveauté, solidarité, réseau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveauté, solidarité, réseau"

Transcription

1 la newsletter de l INSEAD almuni association france SEPTEMBRE-NOVEMBRE 2008 EDITO Nouveauté, solidarité, réseau «Deux grands mobiles font agir les hommes ; la peur et la nouveauté.» écrivait Machiavel. Dans un contexte économique en dégradation vive et rapide, la modernisation de nos dispositifs de circulation de l information au sein du réseau et de promotion de notre communauté vis-à-vis de l extérieur sont essentiels pour que notre réseau soit encore plus efficace. L automne 2008 sera en conséquence marqué pour l association par une série de lancements de nouveaux outils de communication au service du réseau : SOMMAIRE Nos prochains évènements Page 2 Les comptes-rendus Pages 3 à 10 Carrières Pages 11 et 12 Ils bougent Pages 13 et 14 Annonces Page 15 Un nouveau logo, qui, tout en restant attaché à la signature INSEAD, contribuera à moderniser l image de l association. Ce logo exploite la dimension symbolique du pont, évoquant à la fois la passerelle entre l institution et les alumni et le lien entre les alumni eux-mêmes au sein du réseau INSEAD. Une nouvelle newsletter, plus moderne et plus synthétique, destinée à vous informer de manière plus lisible et plus claire sur la vie et les initiatives de l association. Une plaquette institutionnelle de présentation de l association, qui constituera un outil marketing permettant de présenter synthétiquement nos activités à des partenaires potentiels et aux recruteurs. Un nouveau site internet, développé avec l IN- SEAD, plus moderne, mis à jour régulièrement, plus complet sur les activités de l association et plus interactif grâce a des forums de discussion. Un service emploi et carrière enrichi, avec de nouveau thèmes pour les ateliers carrières, un partenariat avec le site manageurs.com pour multiplier le nombre d offres d emplois proposées aux adhérents et le renforcement de la prospection du marche via les mini-cv. Dans un marché de l emploi qui sera dans les prochains mois certainement plus difficile qu au cours des années récentes, la valeur ajoutée du réseau INSEAD doit résider également dans la solidarite entre alumni : faire vivre le réseau c est notamment faire circuler l information sur les entreprises en recherche et les postes ouverts ; c est recevoir, conseiller et recommander des alumni en transition ou en réflexion ; c est faire la promotion de notre communauté auprès des recruteurs et des entreprises ; c est aussi aiguiller ces derniers vers l association. Soyons tous solidaires avec notre réseau et nos pairs ; ils sauront nous le rendre au moment opportun. n Les délégués de promo Page 16 Laurent Aymard (emba 04d) Vice-Président Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J) Président

2 les prochains événements ET AUSSI... Assemblée générale de l INSEAD Alumni Association France Lundi 17 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 au siège d AXA 25 avenue Matignon Paris Programme 18h30 - Accueil et verre de bienvenue 19h00 - Assemblée Générale Ordre du jour : Rapport moral et rapport financier Approbation des comptes Détermination par vote du montant de la cotisation Remise de la distinction de Membres d Honneur Questions diverses 20h00 - Cocktail Inscription IMPERATIVE auprès de l Association par mail : ou par téléphone & L épargne salariale et l actionnariat salarié sont ils les meilleurs moyens de préparer sa retraite? Jeudi 27 novembre 2008 à 8h30 Cercle de l Union Interalliée, 33 rue du faubourg St Honoré Paris Avec Marc MAUREL, Président Fondateur de MAUREL et C ie A l heure où les préoccupations sur la retraite et le pouvoir d achat sont plus présentes que jamais, l épargne salariale apparait comme l un des meilleurs outils d optimisation sociale et fiscale. Sous utilisée par les entreprises, l épargne salariale offre des possibilités très sophistiquées, souvent méconnues, d optimisation des revenus, tout en restant également un excellent outil de constitution d épargne à long terme. Marc Maurel, spécialiste de schémas de maximisation de l épargne salariale et de l actionnariat salarié comme outils de rémunération, fidélisation, optimisation fiscale et constitution d épargne à long terme nous fera part de toutes les raisons qui devraient nous pousser à considérer cet outil de plus près, y compris dans les TPE et les PME. Il fera également le point sur l impact des mesures récentes. A qui s adresse cette session : DRH, Directeurs Financiers, Chefs d entreprises, Créateurs, Futurs créateurs et repreneurs d entreprises, Experts comptables, et tous les cadres soucieux d optimiser leur épargne. Mardi 4 novembre à 19h : Rendez-vous mensuel Groupe Nord. Lieu : Rouge, 8 place Saint-André, Lille. Mercredi 5 novembre à 19h : Rendez-vous mensuel Groupe Paris. Lieu : L Ecluse Carnot, Paris 17 e. Jeudi 6 novembre à 19h : Cocktail-débat Club Mixité Leadership au féminin : expériences et réflexions. Lieu : Paris Pionnières, Paris 11 e. Mercredi 12 novembre à 19h30 : Dégustation Wine Club Master Class sur le Calvados AOC. Lieu : Cercle Suédois, Paris 8 e. Vendredi 14 novembre à 18h30 : Rendez-vous mensuel Groupe Rhône-Alpes. Lieu : Cercle de l Union, Lyon. Lundi 17 novembre à 18h30 : Assemblée Générale Lieu : siège d AXA, 25 avenue Matignon, Paris 8 e. Lundi 17 novembre à 19h30 : Dîner-débat PharMBA. Industrie Pharma é Entrepreneuriat. Lieu : Cercle Suédois, Paris 8 e. Mardi 18 novembre à 8h30 : Petit-déjeuner Club Finance. Les perspectives du Private Equity après la crise. Lieu : Cercle de l Union Interalliée, Paris 8 e. Mardi 18 novembre à 19h : Rendez-vous Groupe Nord. Lieu : Lille. Mardi 18 novembre à 20h00 : Rendez-vous Groupe Midi-Pyrénées. Lieu : Toulouse Mercredi 19 novembre à 8h30 : Petit déjeuner Club Télécom. Google VS Microsoft. Lieu : Interalliée, Paris 8 e. Jeudi 20 novembre de 9h00 à 12h30 : Séminaire Take Over Club. Entrepreneur ou salarié, les bons critères pour choisir. Lieu : Association, Paris 17 e. Jeudi 20 novembre de 14h30 à 18h00 : Créer son entreprise : mode d emploi. Lieu : Association, Paris 17 e. Mercredi 26 novembre à 18h30 : Atelier Club Patrimoine. Les critères du choix d un investissement immobilier. Lieu : Association, Paris 17 e Mercredi 26 novembre à 19h : Cocktail-débat Club Culture et Management. Le film musical : les opportunités de la convergence des contenus. Lieu : Fondation d entreprise Ricard, Paris 8 e. Jeudi 27 novembre de 14h30 à 18h00 : Séminaire Take Over Club. Reprise d entreprise : mode d emploi. Lieu : Association, Paris 17 e. Mercredi 3 décembre à 19h00 : Rendez-vous mensuel Groupe Paris. Lieu :L Ecluse Carnot, Paris 17 e. Mardi 9 décembre à 19h00 : Rendez-vous mensuel Groupe Nord. Lieu : Rouge, 8 place Saint-André, Lille. Mercredi 10 décembre à 18h30 : Atelier Club Patrimoine. Allocation d actifs et sélection de fonds. Lieu : Association, Paris 17 e. Vendredi 12 décembre à 18h30 : Rendez-vous mensuel Groupe Rhône-Alpes. Lieu : Cercle de l Union, Lyon. Mercredi 17 décembre à 19h00 : Cocktail débat Club Culture et Management. Jeux video : le phénomène du «Casual gaming». Lieu : Fondation d entreprise Ricard, Paris 8 e. Jeudi 18 décembre à 8h30 : Petit-déjeuner Club Economie. Mort de l industrie occidentale? Lieu : Interalliée, Paris 8 e. Pour tous nos évènements : inscription en ligne et paiement sécurisé sur ou par téléphone au

3 les compte-rendus CLUB INSEAD - WHARTON PAR Jean-Philippe Grosmaitre (M99J) Executive Dinner - 2 octobre 08 Philippe Maystadt Un leader politique acteur de la gouvernance économique européenne «Il faut repenser la gouvernance mondiale du système financier» Après un début de carrière comme professeur à l Université Catholique de Louvain, Philippe Maystadt devint député puis sénateur au Parlement belge où il fut régulièrement élu entre 1977 et Cette carrière lui permit d être plusieurs fois Ministre du gouvernement belge ; en tant que Ministre des Finances et Vice-Premier Ministre, il fut très apprécié de ses homologues européens pour sa capacité à penser la mondialisation et ses implications pour les institutions européennes. Il présida le conseil des Ministres des Finances de la CEE, le comité intérimaire du FMI, le conseil des gouverneurs de la BERD puis à partir de 2000 il prit la présidence de la Banque Européenne d Investissement. Philippe Maystadt, Président de la Banque Européenne d Investissement, était l invité de l INSEAD-Wharton Executive Dinner le 2 octobre dernier. Nous l avions invité en juin dernier pour discuter en octobre du credit crunch prévu pour cette fin d année ; nous avons pu recueillir sa vision de la crise de confiance généralisée du monde bancaire et des solutions pour en sortir. L INSEAD a toujours contribué à la réflexion des instances européennes par ses recherches sur les politiques économiques, le management des institutions internationales et le financement des entreprises. Le choix d inviter le Président de la Banque Européenne d Investissement témoigne à la fois de la proximité des Anciens de Wharton et de l INSEAD (12 Alumni travaillent à la BEI) et de l importance que notre Alliance INSEAD-Wharton porte à la construction d une Europe forte dans un monde prospère en ces temps incertains. Philippe Maystadt a rappelé que la BEI s est dès l origine vue confier un rôle de financement bancaire au service de l Union Européenne, avec la mission de promouvoir la cohésion économique et sociale de l Union. Avec les mêmes contraintes de rentabilité qu une banque classique, la BEI devint ainsi l expert de financement d opérations de développement (développement d activités, réseaux de transport, lutte contre la pollution, ) en assurant une approche efficace et cohérente qui fut étendue aux nouveaux états membres. A l issue des années 1990, lorsque le rattrapage entre pays fut bien avancé, la BEI devint l une des chevilles ouvrières de la stratégie de Lisbonne destinée à accélérer la capacité d innovation de l Union Européenne pour lui assurer une meilleure croissance. A partir de l an 2000, la BEI multiplia les initiatives de financement INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

4 les compte-rendus CLUB PATRIMOINE de recherche et développement, à la fois pour les universités mais aussi pour les entreprises ; elle participa au financement des projets destinés à faire de l Europe le leader de la lutte contre le changement climatique (par exemple liés à l efficacité énergétique, au développement des transports en commun dans les villes, à la capture et au stockage du carbone). Très récemment l Union Européenne a renforcé sa mission de soutien à l innovation et au développement des PME européennes. Le principe consiste pour la BEI à effectuer des prêts aux banques de la place afin qu elles distribuent à leur tour des prêts bonifiés aux entreprises pour des projets innovants. Face au risque de credit crunch qui est en train de se matérialiser, l Union Européenne a demandé à la BEI de renforcer son rôle de soutien aux PME en diminuant la complexité des prêts, en étendant leur objet vers l immatériel (licenses, etc ), en partageant clairement le risque avec les banques (diminuant ainsi les fonds propres à mobiliser selon Bale2) et en améliorant la transparence sur le rôle de la BEI. Au cours des nombreuses questions posées par l assistance sur la crise actuelle, Philippe Maystadt a rappelé que l essentiel est de rétablir la confiance, d éviter les réflexes protectionnistes du passé qui avaient aggravé la crise de 1929, et de donner les moyens à des institutions mondiales telles que le FMI de repenser la gouvernance mondiale des marchés financiers. Nous avons pu constater dans les jours qui ont suivi que Philippe Maystadt n était pas venu que pour dîner avec les Alumni INSEAD-Wharton ; il fut en effet très actif dans la gestion de crise mise en place par la France, présidente actuelle de l Union Européenne. n Qu est-ce que la Banque Européenne d Investissement? Fondée en 1958 par le Traité de Rome, cette institution emprunte de l argent sur les marchés mondiaux (via l émission d obligations) et investit chaque année autour de 50 milliards d Euros (en base 2007) sur des projets de développement des infrastructures en Europe tant à l Ouest qu à l Est, ainsi qu autour de la Méditerranée. Ses actionnaires sont les Etats membres (les Ministres des Finances étant ses gouverneurs). La BEI est actionnaire majoritaire du Fonds Européen d Investissement, dont l objet est l appui aux PME. La BEI accorde des lignes de crédit MLT à des intermédiaires bancaires (qui leur permettent de mettre en place des prêts bonifiés) ; le FEI investit dans des PME innovantes de l UE ou leur apporte sa garantie. L ensemble représente 300 milliards d Euros d actifs à fin INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 Lois Malraux et monuments historiques Par Laurent Koch (MBA 75J) Cocktail du 11 septembre 08 Après une brève introduction de Laurent Koch, responsable du Club Patrimoine, l intervenant, Laurent Riedi, directeur du bureau de Paris du groupe Alain Crenn a débuté sa conférence sur les avantages de l investissement en loi Malraux et monuments historiques par un rappel de fiscalité générale : base taxable taux d imposition déduction fiscale réduction fiscale Puis a abordé le régime général de la fiscalité immobilière : calcul du revenu foncier et déduction des charges au sens de l article 31 traitement fiscal des intérêts d emprunt traitement fiscal du déficit foncier et plafonnement du report de déficit sur le revenu global tous préalables indispensables à la compréhension des mécanismes de fonctionnement de l investissement en lois Malraux et monuments historiques. A ce stade, l intervenant est entré dans le vif du sujet : en détaillant les caractéristiques, l esprit et les conditions d application des lois en soulignant leurs avantages (création patrimoniale et absorption illimitée des déficits) et en insistant sur les deux conditions de réussite de ce type d investissement : respect des impératifs juridiques et fiscaux respect des fondamentaux de l immobilier Il a ensuite présenté brièvement le Groupe Alain Crenn, son savoir faire dans ce type d investissement et sa position de leader incontesté du marché. L événement s est poursuivi par une présentation œnologique dans les locaux du musée du vin avec dégustation à l aveugle de trois vins du terroir et un prix remis au vainqueur. Enfin les participants ont été conviés à un cocktail offert aussi par Alain Crenn dans une ambiance particulièrement festive. n

5 les compte-rendus CLUB TÉLÉCOM Corporate blogging Le Club télécom a profité de la sortie de la première édition du guide des Blogs d entreprise d Hervé Kabla, fondateur de blogangels, pour lui demander quelles étaient les «meilleures pratiques du Corporate blogging». Exposé, clair, net et précis. Repères Par Bruno Dumont (MBA 86J) Et Christophe Faurie (MBA 93J) Petit-déjeuner du 23 septembre 08 Le blog est devenu une arme électorale majeure. (Gros investissements. Aux USA, mais aussi France.) Un démarrage dans l entreprise, il y a 5 à 6 ans. Les usages n ont émergé que progressivement : n Précurseurs (SUN et SAP) : l échange entre utilisateurs. n Première application stratégique : Boeing et le Blog de Randy (VP Marketing). Lobbying en direction du public : les combats de la société et pourquoi ils sont justes (choix stratégiques ou conjoncturels ). Le Blog a un rôle clé dans la promotion de l image de la société. n Le blog permet de modifier une image Le blog d Intel ne parle pas de semi-conducteurs, mais des technologies qui renouvellent le métier de la société. De l Intel de demain. n Le blog permet de promouvoir un sujet clé Yoplait s est rendu compte que différentes communications nuisaient à l image des produits laitiers. Le blog de cette société donne la parole à la défense. Il représente la profession, sans mettre en avant la marque Yoplait. n Le blog est un outil d échange avec le marché et de feedback Exemple : Palm. Axe stratégique : le Foleo. Révolte du marché : le Foleo ne répond pas à son besoin. Il faut faire évoluer le Treo, vache à lait de la société, en souffrance. La démonstration est convaincante : Palm obtempère. n Le blog permet de découvrir et de valoriser des talents L expérience, interne, de Dassault Systèmes a suscitée 300 utilisateurs. On a découvert des compétences et des connaissances inattendues (savoir-faire spécifiques, expériences chez un concurrent ). INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

6 les compte-rendus Comment réussir un blog d entreprise? Les blogs sont conçus pour utiliser les astuces qui permettent de sortir en tête des recherches de Google : taille de police, url qui reprend le nom de la page Point capital : raconter une histoire, et une histoire qui a quelque chose de personnel : «du pathos pour que les gens lisent jusqu au fond». Le meilleur exemple : celui de Sergey Brin, fondateur de Google. Son premier billet. Il y raconte sa vie. Il a de fortes chances d être atteint de la maladie de Parkinson. Hérédité familiale. Une analyse de son patrimoine génétique a montré des signes annonciateurs. Comment l a-t-il faite? Pour quelques dollars, grâce à l entreprise de sa femme. En 30 lignes, il est passé d une histoire personnelle à la promotion des affaires de sa femme. Combien ça coûte? Ça rapporte? Ça coûte un peu de temps au patron d une TPE (ou d une PME). Ça lui permet une communication dont il n aurait pas eu les moyens autrement. Ça coûte environ 40K /an à une grande entreprise. Difficile d en mesurer le bénéfice. En tout cas, une erreur de communication de Dell lui a réduit de 15 à 20% la valeur de son action. L impact du Blog est sans commune mesure avec ce qu il coût. À noter que quelques centaines à quelques milliers de visiteurs par jour est un objectif réaliste. Il faut identifier votre public : 1. Salariés actuels ou passés 2. Écosystème (partenaires, clients, fournisseurs) 3. Petits porteurs 4. Monsieur tout le monde Et le blog est particulièrement adapté à ce dernier. Internet est devenu le moyen n 1 d information. Qui doit s en occuper? Comment? Trouver les bons termes à attacher à l image de l entreprise est essentiel : la Communication, le Marketing et la Stratégie sont donc concernés, plus impérativement un Directeur exécutif pour être sûr d être cohérent avec les autres messages de l entreprise. Fréquence : 6 à 8 lettres par mois. Une le lundi pour lancer la semaine, une le vendredi pour jeter des réflexions pour le week-end. Pour en savoir plus blogangels : Le guide 2008 du Blog d entreprise disponible en version papier ou par téléchargement Comment répondre à une attaque? Les blogs sont devenus un moyen de communication très lus. Une attaque un peu virulente peut effacer votre société des premières pages de Google : ceux qui se renseigneront sur vous vous découvriront par le mal qu on dit de vous. Que faire? S emparer de l affaire sur votre blog. Si vous faites correctement votre travail d explication (et éventuellement de remise en cause cf. Palm), vous accaparerez les commentaires et l attention. Les autres blogs disparaîtront du radar de Google. Les applications Web2.0 ont un intérêt considérable pour l entreprise, mais demandent un savoir faire de mise en œuvre qui n est pas immédiat. Le blog fournit un début d apprentissage simple, sans risques et peu coûteux. 6 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre 2008

7 les compte-rendus ENERGY CLUB Energies renouvelables en France Frédéric Lanoë MBA 03, Directeur Général, wpd offshore France Effectivement, les énergies renouvelables (ENR) coûtent D après la CRE, l éolien par exemple coûte en France 20% de plus que le prix moyen de l électricité. Soit un surcoût de 0,6 par ménage et par an (pour 2500 MW installés). Une somme finalement très faible comparativement au 30 à 60 que nous coûtent chaque année les veilles des appareils de notre domicile Enfin, il est rassurant de constater que le différentiel entre prix de marché et prix de l éolien diminue année après année (-73% entre 2001 et 2006). Un avenir ou les énergies renouvelables se dispenseront de subventions, à commencer par l éolien, n est donc plus utopique. Bien sur, l investissement dans l électricité d origine renouvelable ne doit pas faire perdre de vue les autres opportunités. Ainsi pour ce qui est des émissions de gaz à effet de serre (GES), la génération d électricité et de chaleur ne représente que 24,5% des émissions mondiales. La déforestation en représentant 18,2% et le transport 13,5%. Il est intéressant de noter que l avenir des transports à faible émission passera lui aussi vraisemblablement par les énergies renouvelables. Les agro fuels, même si très contestés (concurrentiel de l alimentation, rendement faible, déforestation ) évolueront et la deuxième génération s annonce plus efficace. Même si le challenge y est de taille, l aviation s empare également du sujet. Sur nombre de lignes, c est pourtant le train à grande vitesse qui devient très compétitif et on assiste à une renaissance des programmes ferroviaires consommateurs d électricité potentiellement d origine renouvelable. Batteries, piles à hydrogène rechargées par l électricité d origine renouvelables sont autant de solutions applicables notamment aux véhicules individuels qui montrent que l électricité renouvelable est un enjeu majeur pour diminuer les GES. Au demeurant on ne doit pas oublier que «le Kwh le moins polluant est celui qu on ne consomme pas». L IAE considère d ailleurs que 65% de la baisse des émissions est à trouver du côté de l efficacité énergétique. Moteurs plus performants, isolation, éclairage, tarifications progressives sont quelques uns des gisements particulièrement attractifs car associant économie de CO2 et économie tout court. Si la faible émission de GES des ENR est une motivation puissante, il ne faut pour autant pas ignorer certains autres facteurs déterminants. Ainsi, le besoin de sources d électricité rapidement productrices est dans beaucoup de pays à forte croissance la principale motivation pour installer des ENR. Combinées entres elles et réparties sur le territoire, les ENRs fournissent en effet une énergie remarquablement fiable. Dans les faits, le caractères intermittent des ENRs n est que partiellement vérifié. Ainsi, en France, la remarquable fiabilité de l éolien apparaît peu à peu au fil des rapports annuels de RTE. Il apparaît ainsi que le vent souffle davantage en hiver qui est une période de grande consommation électrique. En France il existe toujours une éolienne qui tourne quelque part nous disent ces mêmes rapports grâce à la décorrelation des vitesses de vent entre Méditerranée, Picardie et Bretagne. De plus notre pays a la chance de disposer de barrages qui sont très complémentaires de l éolien. Dans une certaine mesure, on peut effectivement envisager de retenir l eau des barrages en période de grand vent pour la relâcher par la suite. Il n est donc pas étonnant que finalement Quels sont les coûts et bénéfices, aux entrepreneurs, investisseurs et la société en général? Les trois intervenants, tous les anciens d INSEAD, ont appliqué la bonne vieille methode du «cost benefit analysis» à ce secteur de l économie qui, au delà d un activité économique plein de risques et de promesses, est en train de devenir un projet de société. PAR Frédéric Lanoë (MBA 03J) et Alastair Giffin (MBA 92D) Petit déjeuner - 5 juin 08 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

8 les compte-rendus RTE écrive dans son rapport 2007 que «l éolien réduit les besoins en équipements thermiques». Ces énergies alternatives s inscrivent donc durablement dans le paysage énergétique occidentale, d autant plus qu une énergie 100% locale permet de limiter la dépendance à des régions souvent instables comme le moyen orient. Aussi bonnes soient toutes ces raisons, c est peut être le coût grandissant du pétrole qui constituera finalement l aiguillon le plus efficace des politiques pro ENRs L autre bénéfice grandissant des ENRs est à trouver du côté de l activité et donc de l emploi. Ce secteur est en effet devenu incontournable. Peu de gens savent ainsi que 20 à 30% des investissements énergétiques Européens se font actuellement dans l éolien. Même si l amorçage s est fait attendre en France, les 3 dernières années sont très encourageantes et indiquent un véritable décollage qui s apparente a celui constaté en Allemagne ou en Espagne il y a respectivement 8 et 5 ans. Beaucoup pourtant continuent de penser que les constructeurs sont étrangers et que cette croissance ne crée pas d emplois en France. Pourtant, lorsque l on regarde de plus près la composition des éoliennes on se rend compte que nombre d équipements sont d origine française. On pense par exemple aux centaines d ouvriers occupés chez Rollix en Vendée à fondre des couronnes d entraînement pour éoliennes Les industriels français, en tous cas, ont, certes un peu tardivement, pris pleinement conscience de l enjeu économique des ENRs comme le montre par exemple le rachat par Areva de Multibrid, spécialiste de l offshore ou celui d Ecotecnia par Alstom en Bien sur, on est en droit de se demander si ces marchés sont si durables que cela Même si pour l instant la France tend à s éloigner de son objectif de 21% d électricité d origine renouvelable, le rappel avec force de l objectif de 20% d énergie finale renouvelable d ici 2020 dans un pays pourtant faiblement émetteur de GES démontre la solidité des mouvements de fonds qui sous tendent les ENRs. Il est en revanche plus difficile de prévoir quels seront les mécanismes que les états privilégieront pour permettre l atteinte de ces objectifs. Etant donnée l ampleur du défi climatique et la difficulté à taxer le carbone, il ne serait pas étonnant qu un recourt accru à la norme et aux mesures plus coercitives soit de plus en plus privilégié à l avenir. n Franck Rabut MBA 94, Président, NovaWatt Fondé en 2006 par 7 experts de l énergie, Novawatt a pour objectif de constituer un parc de production décentralisé d électricité. Novawatt est sur le point de conclure son augmentation de capital de 3 millions d euros. Franck explique que la notion de rendement est très importante pour appréhender les émissions de CO2. Ainsi les centrales à charbon, dont le rendement électrique est de 38% seulement émettent 0,92 tonne de CO2 /MWh contre 0,31 tonne de CO2 /MWh pour les centrales à gaz en cogénération dont le rendement est de 65%. Franck note que les ENR représentent un faible pourcentage de l énergie mondiale consommée et que le coût de la tonne de CO2 évité varie considérablement. Ainsi, alors que la tonne de CO2 évitée par l éolien français coûterait de l ordre de 75, ce prix monte à 1237 euros pour le solaire. Il est donc judicieux, à l heure ou l argument climatique est mis en avant, d être clair sur la meilleure façon d investir les subventions au ENR. Franck aborde aussi la question des différents mécanismes de soutien aux ENRs. Le système français est principalement basé sur un tarif de rachat fixe, au dessus du prix du marché, subventionné par les consommateurs d électricité par le biais de la CSPE. Il indique que d autres pays ont choisi d autres mécanismes plus perméables aux fluctuations des marchés. Ainsi les quotas avec marchés de certificats verts (UK, Be, It ), les primes à la production et/ou à la capacité (Espagne ). Franck juge ces mécanismes intéressants car ils imposent aux développeurs de projet une réflexion sur les risques liés aux aléas du marché. n Michael Sandager MBA 91, Co-Président et Co-Fondateur, Cleantech Business Angels Michael rappelle l urgence à mener cette «guerre à nous» qu est le défis énergétique. Au sein de Cleantech Business Angels il se concentre sur les nécessaires innovations qui permettront de gagner ce combat. Michael rappelle qu il y a 10 ans, Claude Rameau (ancien doyen de l Insead), avait avec succès tenté de combler le trou qui existe entre le financement d amorçage à 50K et celui à 2 millions d euros. Michael note que les Etats-Unis disposent de 25 milliards d euros de fonds BA. La France comptant 3600 BAs et 65 réseaux... Franck rappelle que les critères d investissement dans les clean tech sont finalement similaires aux autres industries. Comme le signifiait Jacques Collin investisseur dans Meetic deux questions se posent éternellement : Est-ce une bonne opportunité? Estce une bonne équipe? n 8 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre 2008

9 les compte-rendus Club Management et Organisation PAR Marcel Bernadet (PSD 03) Avec Hervé Sérieyx, Pdt de la Fédération Française des Groupements d Employeurs ET Agnès Poirier, Dirigeante de Talentissima, petit-déjeuner du 12 février 08 au Cercle de l Union Interalliée PARIS Comment le dirigeant peut-il faire aujourd hui pour remplir le rôle de leader dans l entreprise? Après les introductions protocolaires la parole est donnée à Agnès Poirier pour brosser l approche qu elle développe auprès des dirigeants en quête de leadership. Elle insiste fortement sur le fait qu il n y a pas de recette mais un chemin de questionnement pour chacun afin de réaliser sa propre introspection en la matière et trouver son chemin personnel. Si c est un chemin, rien n est jamais fini, ni abouti. Ce chemin se caractérise par les exigences suivantes : un grand sens du collectif une obsession : tirer les autres vers le haut une exigence permanente pour soi et ensuite pour les autres un esprit «rebelle» la pratique de l Art du questionnement. Trois niveaux de questionnement sont proposés par Agnès Poirier : le niveau du Moi le niveau des Autres le niveau du Business-l organisation Ces trois niveaux se déclinent en une liste de questions proposées et non exhaustives et qui forme un premier tamis de questions essentielles. Les dirigeants pensent peu à eux dans leur fonction et les règles d or que nous propose Agnès Poirier sont : «pour être un leader il faut être et ne plus faire», «révéler l intelligence des autres et ce qu ils ont de meilleur» «éveiller et mettre en alerte l organisation» La grille proposée se décline comme suit : Le niveau du Moi ETRE et ne plus faire : penser le futur, donner de l avenir aux choses Quels sont les leaders qui m influencent? Quel choix de comportement vis-à-vis de ses modèles. Quels sont mes points d ancrage? Où sont mes propres repères? Ce que j attends d un patron «ce que les autres attendent de moi» Le niveau des Autres Qu est-ce que les autres attendent de moi? Quel est mon système d influence? Comment inspirer mes collaborateurs? Comment conseiller efficacement? Le niveau du Business - l Organisation Une vision partagée avec mon équipe de direction J incarne la culture et les valeurs de mon entreprise Comment naviguer entre figures imposées et figures libres? Quelles sont mes marges de manœuvre? Quelles sont mes peurs-craintes-doutes? INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

10 les compte-rendus Cette revue des questions, illustrée de nombreuses anecdotes, présage de la profondeur d analyse nécessaire et du temps d investissement incontournable pour progresser sur le chemin proposé par Agnès Poirier. Puis, Hervé Serieyx renforce cette notion de parcours sans fin par une citation dont il a le secret : «un homme arrivé est un homme fini!» et nous entraîne à apprécier la difficulté immense de nos jours que peuvent avoir les dirigeants : face à un environnement incroyablement difficile et hostile, une faible envie de se questionner, une précipitation et l urgence ambiante. Un jeu de forces contradictoires nous enveloppe pour nous entrainer dans un monde de plus en plus incertain, aux contraintes dures dans lequel les salariés ont considérablement changés au même titre que nos vies. L environnement économique devient illisible avec l avènement de trois capitalismes : Anglo-saxon qui contrôle 50 % du capital des sociétés du CAC 40 imprimant des exigences de retour rapide et immédiats, antagonistes avec la réflexion, Macrocapitalisme familial avec des géants tels que TAT ou MITAL, engloutissant tout ce qui sert leur intérêt, Capitalisme souverain par le biais des états qui prennent des participations dans les entreprises. Quand 4000 Md sont consacrés en 2007 pour les acquisitions et les fusions, on peut en conclure que tout se transforme ou se déforme, induisant des organisations à géométries variables. C est dans ces moments que les points d ancrages sont salvateurs car la sollicitude est de mise pour les dirigeants dans ces phases. Quand la pression du toujours mieux pour moins cher pousse aux externalisations, la révision des chaînes de la valeur impose des changements de stratégie brusques et rapides. Puisque tout bascule dans le consumérisme, pourquoi s étonner que les salariés, dans leur rapport à l entreprise, ne soient pas eux aussi consuméristes vis-à-vis du travail et souhaitent conserver, préserver ou s accorder de la vie après le travail? Comme l indique Ph Van Den bulke, le leitmotiv des jeunes cadres aujourd hui, c est «pourquoi perdre sa vie à la gagner?». La défiance s installe vis-à-vis des dirigeants pratiquant la langue de bois, passibles régulièrement de tromperies, assénant les expressions hypnotiques du lampiste : «dormez braves gens!». Les dirigeants ne sont plus crus. Les salariés ne sont plus dupes du management utilisant la manipulation. Ils s embarquent de moins en moins dans des changements car ils sont de moins en moins dociles. La société exerce aussi sa part de pression par ses obligations à contribuer à l emploi, ses impositions de normes, l attente d une participation au système éducatif, à l attitude citoyenne, etc. L exigence s accroit de toute part. Dans ce contexte, la sagesse d hervé Sérieyx nous apporte une rafale mnémotechnique étonnante. Il nous propose une série de 12 efforts à réaliser, et puisqu ils commencent chacun par un «e», cela revient à nous proposer une «douzaine d «e» d efforts». 3 efforts sur le management des équipes 3 efforts sur la relation individuelle 3 efforts sur le management de l action 3 efforts de management de soi. Management des équipes étoile : pour faire émerger le sens partagé, le chemin né de la destination. enthousiasme : car pour entrainer, embarquer il faut donner envie, un leader doit être capable d importer de l angoisse et exporter de l enthousiasme. ensemble : s appuyer sur ceux qui sont capables de travailler ensemble de s ouvrir aux autres, de bien communiquer. La relation individuelle écouter : pour repérer les signes du changement. équité : afin d être capable de reconnaître ce que l autre apporte. éducation : pour transmettre, conduire en dehors des chemins, être imaginatif et faire mieux. Management de l action éveil : pour rester ouvert et curieux, «si tu t étonnes tu ne vas jamais mourir». endurance : car l expérience est une somme d échecs dont on a fait l analyse. évaluation : pour savoir où l on est, ce que l on vaut. Management de soi-même équilibre : entre les activités, entre vie professionnelle, citoyenneté, spiritualité, ne plus être celui ou celle d une seule dimension. éthique : pour insuffler des valeurs, les transmettre, développer un système de valeur permettant de se reconstruire. exemplarité : pour faire ce que l on dit et respecter ses engagements. Sur ces bases la capacité à créer des innovations de rupture devient possible. Créer du décalage pour sortir de la pensée unique, penser que demain ne sera pas comme aujourd hui, s en étonner, proposer à son équipe de vivre une situation nouvelle sont autant de levier pour susciter l innovation. La proximité et le rapport humain permettent d influencer, de prendre des décisions en connaissant les gens touchés par ces décisions. N est ce pas là l essentiel? n 10 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre 2008

11 CARRIÈRES Groupe Recherche Solidaire d Emploi Une réunion mensuelle (en principe le 3e mardi du mois) et informelle d Anciens se tient dans les locaux de l Association, avec pour objectif : de ne pas rester seul dans sa demarche, d échanger ses expériences, d exprimer ses difficultés s il y en a, de soumettre, si développés par soi même, un bilan de compétence, son projet industriel et son CV au groupe pour une critique positive suivie de suggestions et des recommandations, d exprimer par un jeu de rôle les fameuses 3 minutes pour une prise de rendez-vous dans son réseau Animé par Luc Williamson (MBA 73), Elie Assouad (MBA 78), BertrandPinet (Wharton 92) et Jean Hoffenberg (MBA 74) Permanence Carrière Cette permanence a pour but d être à l écoute des Anciens en recherche d évolution de carrière pour : vous informer, de vive voix, des nombreux services Emploi-Carrière de l Association ; vous guider vers des contacts auprès des membres du réseaumaillons Actifs de l Association ; vous apporter, si nécessaire, un soutien dans l élaboration deleur projet professionnel ; voir CV et parcours professionnel et se poser les bonnes questions sur les évolutions de carrière, que vous soyez en poste ou hors poste. Permanence assurée à l Association par Daniel Fulda (MBA 80), tous les lundis matins de 9h45 à 12h45,avec ou sans rendez-vous ; Brian Mccarron (MBA 82), le mardi après-midi de 15h00 à 18h00,sur rendez-vous uniquement ; Luc Williamson (MBA 73), un samedi matin par mois, sur rendezvousuniquement.. Mini CV : Appel à candidat Vous êtes à la recherche d un emploi? Vous voulez évoluer dans votre spécialité, dans vos responsabilités? Vous changez de région? L Association des Anciens INSEAD France a lancé un nouveau service carrière : l envoi anonyme de mini-cv en mode push!!! Le principe : un ing logoté «Recrutez un ancien INSEAD» présentant anonymement les profils des Anciens en recherche de poste est envoyé chaque mois aux recruteurs. L Association gère l anonymat des candidats et la mise en relation avec les chasseurs de têtes, DRH intéressés. Les informations requises (6 à 7 lignes sous Word) : Vous > Vos missions > Votre recherche Contactez Solenna Lebeltel sur : ou au & Vous changez d entreprise ou êtes promu(e)? L INSEAD Alumni Association France en partenariat avec NominatioN, vous propose un nouveau service de «networking» qui va contribuer à dynamiser votre réseau relationnel. Ce service gratuit, ouvert à tous les Alumni INSEAD, vous permettra : d être présenté aux acteurs clés de votre nouveau contexte professionnel et développer votre réseau relationnel ; de déclencher de nouvelles opportunités de contacts et d affaires (nouveaux clients/ fournisseurs) ; de faire connaître votre évolution à vos contacts actuels ; d être référencé auprès des principaux chasseurs de têtes. Avantages pour les membres : accès aux 4 dernières newsletters annonçant les nominations des Alumni INSEAD ; publication automatique de votre changement de fonction au sein de notre News papier (rubrique Repères). Rédigez votre faire part de nomination INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

12 CARRIÈRES Jeudi 30 octobre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association J-15 - Atelier - Les modes de rémunération et leur optimisation fiscale et sociale Les sujets suivants seront abordés, les contenus seront détaillés en fonction des choix des participants : Tous les modes de rémunérations passés à la loupe, les implications des statuts TNS et salariés, choisir entre dividende et salaire, les aspects fiscaux et sociaux de la personne physique, le portage salarial, les possibilités du Girardin, etc. Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Lundi 03 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association Atelier - Sophrologie La sophrologie est une technique de relaxation qui permet de mettre le corps et le mental au repos afin de trouver un meilleur équilibre physique et psychologique. Au cours de cet atelier, nous vous proposons de faire l expérience d une séance de relaxation et d en constater par vous-même les bienfaits immédiats. Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Lundi 17 novembre 2008 de 9h30 à 18h00 à l Association Séminaire - Pour une communication performante et cohérente avec les acteurs du marché de l emploi Une journée pour clarifier la présentation de son projet professionnel, élaborer sa présentation personnelle et s entrainer à réaliser des entretiens efficaces. Un atelier concret et interactif. Tarif : 70 (membres) / 95 (non-membres). Mardi 18 novembre 2008 de 18h00 à 20h00 à l Association Réunion mensuelle - Recherche Solidaire d Emploi Cette réunion informelle a pour objectif : de ne pas rester seul dans sa démarche, d échanger ses expériences, d exprimer ses difficultés s il y en a, de soumettre, si développés par soi-même, son bilan de compétence, son projet industriel et son CV au groupe pour une critique positive suivie de suggestions et de recommandations, d exprimer par un jeu de rôle les fameuses 3 minutes pour prise de rendez-vous dans son réseau. Mercredi 19 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association Atelier - Coaching Ni thérapie, ni conseil, le coaching est l art d amener chaque individu à trouver par lui même ses propres solutions. Tour d horizon d une pratique professionnelle qui se développe et se professionnalise. Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Jeudi 20 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association Atelier - Analyse Transactionnelle Maîtriser la communication interpersonnelle, les jeux psychologiques et de pouvoir : un atout dans une recherche d emploi ou lors de l intégration dans un nouveau job. Découvrir en toute confidentialité son profil de personnalité selon ce modèle. Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Lundi 24 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association Atelier - Communication Non Violente Elle permet de développer des relations de qualité avec soi-même et les autres. Ecoutez vos sentiments; ils vous indiqueront vos besoins nourris ou à nourrir. Apprenez à exprimer des demandes concrètes, de manière relationnelle, pour satisfaire vos besoins essentiels : d efficacité, d harmonie, d action, d équilibre vie professionnelle / vie privée Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Mardi 25 novembre 2008 de 18h30 à 20h30 à l Association Atelier - Connaître les secrets des chasseurs de tête pour mieux se vendre Dans un marché de l emploi contrasté, les chasseurs de tête représentent un canal important pour progresser dans sa carrière ou retrouver une nouvelle activité. Encore faut-il savoir les approcher et augmenter vos chances d être recruté! Tarif : 10 (membres) / 20 (non-membres). Inscription en ligne et paiement sécurisé sur ou par téléphone auprès de Béatrice Verhille au INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre 2008

13 ILS BOUGENT... Antoine de Péguilhan (MBA 06J) est coopté associé de Cognetas, à ce poste depuis septembre Présente à Paris, Francfort, Londres et Milan, Cognetas est une société européenne de capital-développement spécialiste des investissements en LBO jusqu à 750 millions d euros. L équipe de Cognetas dispose d une solide expérience des investissements dans les secteurs suivants : services aux entreprises, industrie, consommation, services financiers, services et équipements de santé. Jean Cailliau (MBA 88D) est nommé directeur associé de Natexis Investissement Partners (NI Partners), à ce poste depuis le 1 er juin Natexis Investissement Partners est une société d investissement mid-cap opérant essentiellement en minoritaire sur des montants d investissements compris entre 10 et 50 millions d euros. Filiale de Natixis Private Equity, le pôle de capital-investissement de Natixis, elle est plus particulièrement présente dans le domaine des médias, de la presse et de l imprimerie. Emmanuel Thaler (MBA 07D) est coopté associé de Ginestié Magellan Paley-Vincent, à ce poste depuis le 1 er septembre Il conseille les entreprises et fonds d investissement sur leurs opérations de fusions&acquisitions et de private equity/lbo.infos société (révisées le ). Le cabinet compte aujourd hui 40 avocats dont 13 associés, spécialisés dans les divers domaines du droit des affaires, en conseil comme en contentieux. François Bourgeois (MBA 93J) est promu directeur général du pôle Accentiv Kadéos au sein d Accor Services France (Groupe Accor). Il est également nommé directeur général adjoint et membre du comité de direction d Accor Services France. Accor Services constitue l un des 2 métiers stratégiques du Groupe Accor, spécialiste mondial de l hôtellerie et des services aux entreprises/collectivités. Thierry Flajoliet (MBA 89J) est nommé directeur commercial et marketing de Wolters Kluwer France (Groupe Wolters Kluwer), à compter du 1er octobre Wolters Kluwer est un groupe multinational d édition et de presse spécialisée. En France, Wolters Kluwer figure au rang de leader des solutions d information professionnelle, avec ses 3 pôles opérationnels Professions libérales & Collectivités publiques, Entreprises et Santé & Action sociale, ainsi que des marques telles que Lamy, Groupe Liaisons et Editions Dalian. Daniel Vassy (MBA 91J) est promu Vice President Automotive Sector de Jabil, à ce poste depuis septembre Il est ainsi en charge de l ensemble des Business Units dédiées à la fabrication de cartes et de modules électroniques opérant dans le monde entier pour la clientèle des équipementiers automobiles. Le Groupe Jabil est spécialisé dans la fourniture de services de sous-traitance de production de composants et de systèmes électroniques. Etienne Blondiaux (MBA 82) est nommé General Manager de Mediasteve, à ce poste depuis le 1 er août Il est en charge des activités de conseil en RH, incluant la formation et le coaching, ainsi que du conseil en stratégie de développement auprès des organisations. Fabien Astic (MBA 06J) est promu Market Development Manager au sein de Thomson (Groupe Thomson), à ce poste depuis le 1er août Il est chargé de développer le marché des produits grand public connectés à Internet, sur le marché de la grande distribution dans la zone EMEA. Thomson est le premier fournisseur mondial de solutions pour la création, la gestion, la diffusion et l accès de contenu vidéo à l intention des industries des communications, des médias et du divertissement. Alexandre Cotigny (IEP 02Dec) est nommé directeur commercial de Webloyalty, à ce poste depuis mai Il est ainsi en charge de la mise en place de la structure commerciale dans la cadre du lancement en France de Webloyalty. Créée en 1999, elle est spécialisée dans la génération de revenus additionnels pour le commerce en ligne. Elle propose des bouquets de services à valeur ajoutée à l intention des consommateurs, permettant ainsi de valoriser les sites de commerce. Jessica Pire (MBA 01D) rejoint Egon Zehnder International en qualité de consultante au sein de la practice Industrie & Services, à ce poste depuis le 15 juillet Egon Zehnder International est un cabinet de conseil en recrutement de dirigeants de sociétés. Son réseau regroupe 385 consultants travaillant dans 63 bureaux répartis dans 38 pays. Christophe Jeannest (MBA 84D) est promu directeur général des pôles Tourisme du Groupe Pierre & Vacances. Il s agit d une création de poste, visant à optimiser les synergies entre les activités touristiques de Pierre & Vacances Europe et de Center Parcs Europe. Créé en 1967, le Groupe Pierre & Vacances est l un des premiers opérateurs touristiques européens. Nordine Hachemi (MBA 92D) est nommé président-directeur général de Sechilienne-Sidec, société spécialisée dans la conception, la construction et l exploitation d unités de production de vapeur et d électricité, à partir de sources d énergie renouvelable. Ses activités sont axées sur la production d énergie par cogénération (centrales bi-combustibles charbon / bagasse) dans les DOM-TOM, les îles de l Océan Indien et des Caraïbes, et, plus récemment, sur le développement de l énergie éolienne en France. INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

14 ILS BOUGENT... Alain Pauchet (MBA 96D) est promu responsable EMEA Sports & Entertainment au sein de Sony Europe, à ce poste depuis juillet Il est ainsi en charge de la Business Unit Sports & Entertainment dédiée à la conception, à la commercialisation et à la mise en oeuvre des solutions audiovisuelles et informatique mobile (auprès des stades, des centres de conférences, des cinémas et de tout autre lieu public), au sein de l activité Professional Services de Sony Europe. Bertrand Julien-Laferrière (MBA 83D) est promu directeur exécutif développement chez Unibail-Rodamco, à ce poste depuis juillet Il devient membre du directoire de la société. Depuis novembre 2007, il occupait le poste de Président d Unibail- Rodamco Développement. Unibail-Rodamco est le premier investisseur et développeur européen d immobilier commercial. Sophie Boyer Chammard (MBA 97D) est nommée adjoint au maire de Paris, à ce poste depuis le 29 mars Elle est sous la responsabilité directe de Monsieur Bertrand Delanoë, maire de Paris. Elle est ainsi en charge des acteurs économiques, du commerce et de l artisanat. Elle était auparavant directeur de la stratégie et du développement chez Clifford Chance Paris. Jérôme Tolot (MBA 81) est promu directeur de la branche Services à l énergie du Groupe GDF-Suez, à ce poste depuis juillet Il rejoint le comité exécutif de GDF-Suez. Il était jusqu à présent et depuis 2005 directeur général de Suez Energie Services. Il était également membre du conseil d administration de Suez. Issu du rapprochement de Gaz de France et du Groupe Suez, GDF-Suez est l un des premiers énergéticiens au niveau mondial. Le Groupe est présent sur l ensemble de la chaîne de l énergie, en électricité et en gaz naturel, de l amont à l aval. Eric Laffont (MBA 98D) est nommé directeur du planning et de la stratégie de la régie publicitaire d Yahoo! France (Yahoo!), à ce poste depuis le 9 juin Il se voit confier la responsabilité marketing des études et des offres Yahoo! pour la France. Yahoo! France est la filiale française de l annuaire de sites Internet Yahoo! US dont le réseau international compte 20 sites locaux, disponibles en 18 langues. Joël Palix (MBA90J) est promu président de Thierry Mugler Mode et Patrimoine (Groupe Clarins), à ce poste depuis avril Il occupe également, depuis 2007, la fonction de président de Thierry Mugler Parfums (Groupe Clarins). Nicolas Barré (MBA 03J) est promu directeur de projet chez McKinsey France, à ce poste depuis le 1 er juillet Il travaille essentiellement pour des clients dans les secteurs de la distribution, du luxe et de la grande consommation. Jean-François Delepau (MBA 94J) est promu directeur général d Ulis (Groupe Sofradir), à ce poste depuis le 6 juin Il est ainsi chargé de renforcer la capacité de production de masse d Ulis en produits d imagerie infrarouge de haute qualité afin de répondre aux demandes des marchés professionnels et de créer de nouvelles opportunités qui contribueront à la croissance de la société. Ulis, filiale du Groupe Sofradir, est spécialisée dans la fabrication de détecteurs infrarouge non refroidis à bas coût. Sofradir est fabricant de détecteurs infrarouge pour applications militaires, spatiales et industrielles. Rubrique réalisée en partenariat avec Guillaume de Lussac (MBA 91J) est promu directeur général d Axa Région Sud-Est (Groupe Axa), à ce poste depuis avril Le Sud-Est est la plus importante région française pour l assureur Axa France. L entité Axa Région Sud-Est regroupe les régions PACA, Rhône-Alpes, Corse et une partie du Languedoc-Roussillon. Sur ce vaste territoire, Axa réalise plus de 2 milliards d euros de chiffre d affaires, avec 750 agents généraux, 750 conseillers financiers et 300 courtiers. Jean-François Pilliard (PSD 92Jun) est réélu président de l Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), à ce poste depuis le 10 juin 2008.Organisme national d intérêt général, l AFPA est un opérateur majeur d insertion dans l emploi au service des personnes, des entreprises, de l Etat et des régions. Fonction principale : Délégué général, Union des industries et métiers de la métallurgie Philippe Suzan (MBA 95 D) est nommé directeur qualité et processus de Technicolor Network Services (Technicolor/groupe Thomson SA). A ce poste depuis septembre 2007, il est en charge de l amélioration des performances opérationnelles. Technicolor Network Services est le leader mondial des services de diffusion pour chaines de télévision et groupes de médias avec plusieurs centaines de canaux gérés 24h/24 depuis 17 centres dans le monde. 14 INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre 2008

15 ANNONCES RÉBELCO Les prochains réunions se tiendront les jeudis 6 novembre et 4 décembre à 18h à l association. Consultants indépendants, anciens INSEAD ou WHARTON, vous êtes cordialement invités à vous joindre à nous, pour le plaisir de nous retrouver, échanger et faire du business. Hubert Meffre (MBA 69) : & Infos : / NAISSANCES Teresa di Campello et Nicolas Foliot (MBA 03D), Jean-Michel Foliot (MBA 64) ont la joie d annoncer la naissance de leur fils et petit-fils, Lucas, né le 5 juin Ana-Sofia et Sébastien Beth (MBA 07J) ont la joie d annoncer la naissance de leur fille Laetitia, née le 14 juillet Caroline Diarte Edwards (MBA 03D) et Heriberto Diarte Martinez ont la joie d annoncer la naissance de leur seconde fille, Adriana, née le 18 mai ils entreprennent Fondée en 2007, EcoVadis a développé la première Agence de Notation en ligne, permettant d évaluer la performance environnementale et sociale des fournisseurs dans le monde entier. Couvrant 150 familles d achat, 110 pays et 21 indicateurs (des «émissions de CO2» au «travail des enfants»), les solutions d Ecovadis permettent aux entreprises de réduire les risques (réputation, rupture de la chaîne d approvisionnement,..) et d accélérer la mise en place de leur programme d Achats Responsables. Après un démarrage réussi auprès d entreprises du CAC40 nous cherchons des partenaires nous permettant d accélérer notre déploiement international. Pierre-François Thaler (MBA 99D) Sylvain Guyoton (MBA 02D) Vous voulez communiquer une annonce? Envoyez un mail à a vendre Vaucresson (92) : Idéalement placée, très belle maison de charme, début XX e, 215 m 2 sur jardin paysager de 750 m 2. Au calme, nichée dans la verdure et située à 5 mn à pied de toutes commodités : entrée, belle réception de 60 m 2 (cheminées, moulures, parquets, séjour cathédrale) de plain pied sur terrasse avec accès jardin, cuisine équipée, véranda, 6 chambres dont suite parents, mezzanine, SdB, 2 SdE, sous-sol total avec cave à vins, chaufferie. Excellent état. Prix : Contact : Denis Ratinaud & +33 (0) ou LOCATION Appartement meublé et totalement équipé avec possibilité de nettoyage quotidien a Albufeira en Algarve au Portugal. Cet appartement de 3 chambres est situé dans un condominium privé (Balaia Golf Village) qui possède 6 piscines extérieures, un health club, des courts de tennis, un practice et un golf de 9 trous tout près de la plage et en face du Club Med. Prix : 800 en Octobre. Contact : Michel Canton (PJM 91) & INSEAD ALUMNI ASSOCIATION FRANCE NEWSLETTER N 91 / septembre-novembre

16 LES DÉLÉGUÉS DE PROMOTION Cette année, les Etats Généraux des Délégués de Promotion, se sont tenus le 13 octobre, dans les locaux du cabinet d avocats Clifford Chance, Place Vendome. Une soixantaine d anciens se sont réunis, comme tous les ans maintenant, pour faire un point sur «le réseau des anciens», échanger des idées d animation, et s informer sur les nouveautés au sein de l IAAF, présentées et orchestrées par le Président de l IAAF, Jean Philippe Grosmaitre. Dans un contexte économique qui s annonce difficile, l accent a été mis cette année sur l entraide, l échange d idées entre anciens et l utilisation du réseau Insead par tous ceux qui peuvent en avoir besoin. Daniel Fulda, membre du Bureau de l IAAF, a rappelé les nombreux services proposés par l IAAF aux anciens : Permanence Carrière hebdomadaire, Ateliers Carrière réguliers, «Maillons Actifs», Guide Carriere. Une des nouveautés évoquées a été la relance des Random Dinners, sous l égide de David Angeli (MBA 07J) et Jean Von Polier (MBA05D). Plus de nouvelles sur ce thème, et leur date bientôt! Un grand merci à Yves Werhli, managing partner de Clifford Chance Paris, et à Cecile Paillard, Directrice de la Communication, qui nous ont magnifiquement accueillis, et ont contribue a rendre cet événement accueillant et chaleureux. De droite à gauche : Vanessa Naitter-Fraiberger (MBA ), Responsable des délégués de promo Fabrice Fischer (MBA 03J), Co-responsable des délégués de promo Jean-Philippe Grosmaitre, Président de l INSEAD Alumni Association France Michel Petite, Off counsel, Clifford Chance Stanislas Martin, Clifford Chance Michel Petite, ex directeur juridique de la Communauté Européenne, ex-directeur de cabinet de Romano Prodi et conseiller de Jacques Delors, s est exprimé sur le droit européen appliqué à la gestion d entreprise. Selon lui l Europe a un double rôle dans le paysage du droit des affaires en Europe : la création de norme d une part, et la discipline externe pour les gouvernement nationaux d autre part. Concernant la création de norme, Michel Petite souligne l importance pour les acteurs économiques d être présents à Bruxelles au moment où les textes de régulation sont en discussion. Les meilleurs en la matière sont les Anglais ; les Français s y mettent petit à petit car ils mesurent l importance du lobbying à Bruxelles. En terme de discipline externe, l essentiel est d assurer le respect du droit de la concurrence. Celui-ci repose d une part sur le contrôle des aides d Etat (qui a été assoupli en terme de décisions suite à la crise financière actuelle), et d autre part sur le contrôle des concentrations. Sur les concentrations, il rappelle les opportunités, notamment la règle de l entreprise défaillante (qui si elle n est pas reprise, disparaît), qui va probablement être utilisée plus souvent dans l année qui vient. Enfin les intervenants soulignent les différences de culture entre fonctionnaires français et anglais qui font du lobbying à Bruxelles : les anglais transmettent vite la bonne information aux bonnes personnes, sans prendre position ; les Français ont tendance, chacun à son niveau, à vouloir ajouter leur analyse, et l information circule moins vite. n Les Random Dinners reviennent début 2009 Watch this space! Nous vous tiendrons informés des details : date, modalités d inscription, organisation. Ce sera simple, sympathique et gratuit. Si vous êtes prêts à accueillir des alumni chez vous pour un Random Dinner, dites le : par à en précisant le nombre d alumni que vous pouvez recevoir. Etre Délégué de Promotion, c est : Contribuer à maintenir le lien communautaire vivant, par une animation de sa promotion (autour d un repas, d un verre de temps en temps!) Echanger avec d autres délégués Partager l information avec les membres de sa promotion Identifier/soutenir les anciens en difficulté Participer à l entre-aide business N hésitez pas à nous rejoindre, contribuez à la vie du réseau Insead! newsletter Publication mensuelle Association des Anciens Elèves de l INSEAD : 19 rue de l Arc de triomphe Paris Président : Jean-Philippe Grosmaitre (MBA 99J) Directeur de la publication : Laurent Aymard (EMBA 04 D) Comité de rédaction : Lilia Bouhdjar ; Béatrice Verhille Maquette et réalisation : Neos Design Imprimeur de Pithiviers - n d imprimeur : 73 Dépôt légal initial : 1 er mars ISSN :

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau!

ISC Paris Alumni Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! Assemblée Générale Embarquez avec votre réseau! ISC Paris 19 novembre 2011 10h30 www.iscparis-alumni.com : programme de la matinée 10h30 : M. Andrès Atenza 11h00 : AG Bilan annuel Projets 2012 Approbation

Plus en détail

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Développez vos connaissances Développez votre Entreprise Développez votre rentabilité Développez votre réseau Boostez votre rentabilité!

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Présentation du groupe

Présentation du groupe Edition: 9/5/2012 Présentation du groupe Edito START GO SOLUTIONS TRANSACTIONS IMMOBILIER FONDS DE COMMERCE. Dans beaucoup de réseaux, les agents ne réalisent pas un chiffre d affaire suffisamment élevé.

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE AVRIL 2014 Présentation institutionnelle du Groupe BPCE Sommaire 1. Un grand groupe bancaire et d assurance coopératif 2. Le Groupe BPCE, un modèle d organisation unique 3. Une ambition pour 2017 : "Grandir

Plus en détail

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires

Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement des réseaux bancaires Mars 2012 banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Trois métiers cœurs natixis

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Études des solutions de financement online. Dossier de presse Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination des dirigeants d entreprise Près de 6 000 aides

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?»

CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONFERENCE DE PRESSE CADREMPLOI / KELJOB «LA REPRISE DU MARCHE DE L EMPLOI EST-ELLE DURABLE?» Paris, le 14 octobre 2010 Cadremploi et Keljob, les références privées de l emploi sur

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 %

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 % Niches fiscales et sociales Un inventaire à la Prévert Il a fallu un an au comité d évaluation (une douzaine de hauts fonctionnaires), au ministère du budget, pour sortir un très gros rapport qui inventorie

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013. Contact presse DOSSIER DE PRESSE «Les stratégies gagnantes pour créer des emplois» Le jeudi 16 mai 2013 Contact presse Caroline BEAUFILS Chargée de développement Réseau Entreprendre Atlantique cbeaufils@reseau-entreprendre.org

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées 1 Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Rassemble, Informe et Propose des mesures et techniques pour faire progresser

Plus en détail

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme Cycle Diplômant en Ressources Humaines «Management Spécialisé en R.H.» Contenu du programme Objectifs du programme : Cette formation a pour objet de préparer les participants à l ensemble des outils de

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis L entrepreneur face à ses choix patrimoniaux Sommaire Objectif de ce livret Qui sommesnous? Quels sont nos métiers? Un constat simple Compréhension des enjeux et des défis Suivi d un processus équitable

Plus en détail

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE

SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Mondial Assistance, c est : Un engagement qualité fort Mondial Assistance est une société certifiée ISO 9001 : 2000. SCOLARITÉ EMPLOI RETRAITE Plus de 10 ans d expérience en assistance emploi Plus de 20

Plus en détail

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères?

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? MAI 2012 Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? Chunxia Zhu, Manager «Réussir sur les marchés chinois implique au préalable d en maîtriser tant les ressorts économiques

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Sommaire. Village partenaires p. 4. Finale du Startup Contest p. 5. Micro-conférences p. 6. Tables rondes p. 7

Sommaire. Village partenaires p. 4. Finale du Startup Contest p. 5. Micro-conférences p. 6. Tables rondes p. 7 P R O G R A M M E Sommaire Village partenaires p. 4 Finale du Startup Contest p. 5 Micro-conférences p. 6 Tables rondes p. 7 Informations pratiques, contact et partenaires p.8 Edito Incroyable ferveur

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Rêvez, Osez, Créez! Check-list

Rêvez, Osez, Créez! Check-list Rêvez, Osez, Créez! Check-list En complément du guide «Rêvez, Osez, Créez! Les clés de l entreprise sociale» (disponible sur up-conferences.fr), vous trouverez dans ce petit livret des conseils pour avancer

Plus en détail

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR

Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER. Entre vos futurs clients et vous UNE RELATION À CONQUÉRIR Entre vos clients et vous UNE RELATION À PROTÉGER La relation avec vos clients est précieuse. Rien n est jamais acquis dans ce monde interconnecté et hyperconcurrentiel où la technologie peut faire et

Plus en détail

Assemblées générales 2013. FONDATION D ENTREPRISE CREDIT COOPERATIF Le club d entreprises Mécén Act Basse-Normandie

Assemblées générales 2013. FONDATION D ENTREPRISE CREDIT COOPERATIF Le club d entreprises Mécén Act Basse-Normandie NEWSLETTER DE LA VIE COOPERATIVE - N 115 - DECEMBRE 2012 VIE DU CREDIT COOPERATIF Sociétariat : derniers jours pour être candidat au Conseil d administration! Assemblées générales 2013 FONDATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Flore-Aline Colmet Daâge*

Flore-Aline Colmet Daâge* NOTE n 153 - Fondation Jean-Jaurès - 23 janvier 2013 - page 1 Un enjeu clé pour dynamiser l emploi Flore-Aline Colmet Daâge* * Directrice d études, département «Opinion et stratégies d entreprise», Ifop

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences.

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. LES NOTES D ALTAÏR L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. Altair Think tank culture médias interpelle les parlementaires afin qu ils prennent le temps de la réflexion

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION Le 15 Novembre 2014 à Paris 2ème journée organisée par Cercle Assist Pro pour les secrétaires, assistant(e)s et office managers en poste, en recherche d emploi, indépendant(e)s ou en reconversion PROGRAMME

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE 3 UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE Proposition de Michele Patterson, Présidente, juin 2008 Introduction

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER

LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER LA MARQUE EMPLOYEUR DE LA DIRECTION DU CONTRÔLE FINANCIER SOMMAIRE MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE BEST PRACTICES / ATTIRER LES TALENTS / MOBILITÉ INTERNE : au-delà des bonnes intentions / RÉTENTION DES TALENTS

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

LE CLUB. D e s D é c i d e u r s. Les Echelles de la Ville 1, Place Paul Bec 34000 MONTPELLIER

LE CLUB. D e s D é c i d e u r s. Les Echelles de la Ville 1, Place Paul Bec 34000 MONTPELLIER 2012 LE CLUB D e s D é c i d e u r s Progresser en se formant, grâce aux experts et aux membres En 2012, c est décidé, je pense à moi!!! En 2012, j adhère au Club des Décideurs pour bénéficier de véritables

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur

Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur Thierry WIEDEMANN-GOIRAN Frédéric PERIER François LÉPINEUX Développement durable et gouvernement d entreprise : un dialogue prometteur Préface de Frédéric Tiberghien Président de l ORSE (Observatoire sur

Plus en détail

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement 5 Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement Les usages du blog en entreprise Démarrer un blog

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves Juillet 2013 Commentaires de MEQ dans le cadre des consultations du Gouvernement du Canada sur les Sociétés à capital de risque de travailleurs Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée!

Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée! Février 2014 UNE LONGUEUR D AVANCE POUR LA CORSE Panneaux photovoltaïques + Stockage : La sélection des 100 participants est lancée! N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF Corse 2 avenue

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2009/2010 Par ce document, je réaffirme l attachement de Havas aux 10 principes du Global Compact et renouvelle notre engagement à les respecter, les promouvoir et à les mettre

Plus en détail

Le guide de l animateur des communautés :

Le guide de l animateur des communautés : Le guide de l animateur des communautés : Ce guide a pour objectif de vous aider au quotidien dans la gestion et l animation de votre communauté sur Viadeo. Pour cela vous trouverez dans un premier temps

Plus en détail

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique?

Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? Restera-t-il une place pour l éolien dans le futur marché énergétique? France Energie Eolienne Mars 2014 Le marché de l électricité traverse aujourd hui une crise sans précédent. La crise économique engendre

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités de Rhône-Alpes

Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités de Rhône-Alpes Réponse à l appel à projets pour la mise en place de programmes d information dans le cadre du dispositif des Certificats d Economies d Energie Suivi de consommation et conseil énergétique aux collectivités

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Guide pratique de L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE Investissement socialement responsable... Quand durable rime avec rentable Peu connus du grand public il y a encore quelques années, les fonds

Plus en détail

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société. 2ème atelier de la Chaire

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société. 2ème atelier de la Chaire RECHERCHE Chaire Entrepreneuriat Familial et Société 2ème atelier de la Chaire Comment concilier vision entrepreneuriale et vision patrimoniale de l entreprise familiale? Compte rendu 3 décembre 2013 En

Plus en détail

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE?

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? Colmar, le 10 juin 2015 En préambule Quelques chiffres qui «remettent les choses en place» Etude portant sur 5800 entreprises représentatives

Plus en détail

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh

les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh VUE EXPERT les nouveaux enjeux du retail et leurs impacts sur la gestion des rh Introduction A l ère du web et de l e-commerce, le rôle du vendeur en magasin devient plus que jamais stratégique. Paradoxe?

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

Les outils de motivation et de fidélisation de vos salariés.

Les outils de motivation et de fidélisation de vos salariés. Les outils de motivation et de fidélisation de vos salariés. Boost rh, partenaire de votre capital humain 2 Philippe CAQUET Diplômé d études supérieures en Ressources Humaines, Ancien Directeur des Ressources

Plus en détail

Programme de La Quinzaine de l emploi

Programme de La Quinzaine de l emploi Programme de La Quinzaine de l emploi Lundi 11 février 2013 À 9 h 30 / Hôtel de ville (salon jaune). Conférence : Comment trouver un emploi? Présentation des différents outils et des différentes structures

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle

ANALYSE. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle Florence Chapuis et Nicolas Goldberg Souvent présenté comme un modèle, le programme allemand de développement des énergies renouvelables

Plus en détail

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public.

Règlement intérieur. Son existence et ses termes principaux seront portés à la connaissance des actionnaires et du public. Règlement intérieur du Conseil d administration (tel que modifié le 25 août 2014) Les membres du Conseil d administration de Accor (ci-après la «Société») ont souhaité adhérer aux règles de fonctionnement

Plus en détail

Un Cabinet de Référence en Droit des Affaires. Le développement international. Une structure souple et toujours à l écoute

Un Cabinet de Référence en Droit des Affaires. Le développement international. Une structure souple et toujours à l écoute Un Cabinet de Référence en Droit des Affaires Créé en 1957 par le Bâtonnier Bernard du Granrut, le cabinet est aujourd hui l un des plus importants cabinets d avocats d affaires indépendants. Nos avocats

Plus en détail

- Communiqué de Presse -

- Communiqué de Presse - Paris, le 7 janvier 2010 - Communiqué de Presse - L Union Financière de France lance GPS - Gestion Pilotée et Suivi : un concept de gestion innovant en adéquation avec les attentes de la clientèle patrimoniale,

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Auteur: International Network for Sustainable Energy Europe (INFORSE-Europe), Juin 2010. Dans le cadre du développement d un «Vision Globale»

Plus en détail

Devenir investisseur citoyen : Créer un club. Guide pratique à destination des futurs cigaliers

Devenir investisseur citoyen : Créer un club. Guide pratique à destination des futurs cigaliers Devenir investisseur citoyen : Créer un club CIGALES Guide pratique à destination des futurs cigaliers Jean-François MICHON Président de l Association des Cigales de Bretagne Loïc Rolland, Directeur régional

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail

L économie des télécoms en France

L économie des télécoms en France L économie des télécoms en France Deuxième étude pour la Fédération Française des Télécoms 2012 Pour favoriser la croissance et l emploi du secteur télécom, la France et l doivent mettre en œuvre une politique

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Soirée de l égalité --- 4 mars 2015

Soirée de l égalité --- 4 mars 2015 Soirée de l égalité --- 4 mars 2015 Hémicycle de la région Île-de-France Cette table-ronde sera introduite par Abdelhak Kachouri, vice-président chargé de la citoyenneté, de la politique de la ville et

Plus en détail

Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine

Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Banque, fiscalité, vente de produits financiers, gestion de patrimoine Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Pourquoi nous avons créé Mirova

Pourquoi nous avons créé Mirova Par Philippe Zaouati, directeur général délégué de Natixis Asset Management et responsable du pôle d expertise Mirova. Pourquoi nous avons créé Mirova Directeur du développement et membre du comité exécutif

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet?

Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? FORMATION E TOURISME Comment être présent facilement et efficacement sur Internet? Soyez acteur sur internet. Définissez les points clés de votre présence sur internet sur la base de vos objectifs marketing,

Plus en détail

les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence!

les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence! les ateliers dirigeants programme 2014 Entrez dans l excellence! L équipe d experts métier de la CCI Territoriale de la Moselle est à votre service tout au long de l année. Pour toute information sur les

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

Les nouvelles méthodes de recrutement

Les nouvelles méthodes de recrutement Les nouvelles méthodes de recrutement Eveilleurs de potentiel Extend Coaching éveille le potentiel des personnes et des organisations pour faciliter leur succès professionnel Notre vision est un monde

Plus en détail

Introduction : Bonne lecture!

Introduction : Bonne lecture! LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE PRESENTATION ET ANALYSE Dossier réalisé par M. Guy REVERT Enseignant en Economie & Gestion Université de Provence Page 2 sur 6 PRESENTATION DE LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE

Plus en détail