Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire"

Transcription

1 Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire JRVS Midi-Pyrénées - 14 juin 2012 L Couleau 1 ; Maud Ginsbourger 1-2 ; N Sauthier 1 ; P Fabre 3 ;V Schwoebel 1 1. Cellule de l Institut de Veille Sanitaire en région Midi-Pyrénées, Toulouse, France 2. Programme de formation en épidémiologie de terrain (PROFET), Institut de Veille Sanitaire (InVS), Saint Maurice, France 3. Cellule de veille et de gestion sanitaire (CVGS), Agence de santé Midi-Pyrénées, Toulouse, France

2 Voyage scolaire et alerte Voyage de 5 jours à Paris pour 113 élèves et 12 adultes Hébergement en hôtel-restaurant Transport : 3 bus Voyage retour (samedi) : nombreux participants ont présenté douleurs abdominales ou vomissements (dont 1 chauffeur) transfert en 2 bus Arrivée : Samu averti Médecin d astreinte de la délégation territoriale de l ARS a débuté le recueil des 1ers éléments 2

3 Mise en place de l investigation Lundi : médecin ARS d astreinte + CVGS + Cire nécessité d investiguer Hypothèses envisagées à ce moment Toxi-infection alimentaire collective (Tiac) Epidémie de gastro-entérite virale, à Norovirus notamment Objectifs identifier l agent infectieux et le mode de contamination impliqué proposer les mesures de prévention appropriées 3

4 Le norovirus Famille des Calicivirus Symptômes : vomissements en jet, diarrhée, nausées Incubation : 12 à 48h Forte contagiosité fort taux d attaque Résistant dans l environnement ( 12 jours) 4

5 Méthodologie de l investigation Enquête épidémiologique Enquête de cohorte : tous les participants au voyage (125) Questionnaire : clinique, alimentaire (repas du jeudi midi au samedi midi), facteurs de proximité (hôtel, bus) Analyses biologiques Humain : 3 prélèvements de selles Recherche bactériologique Recherche Norovirus (CNR) Vétérinaire : Inspections et prélèvements (DDCSPP ) à l hôtel francilien aux restaurants d autoroute (déjeuners du voyage retour) 5

6 Résultats - Enquête épidémiologique 78 questionnaires recueillis (61 %) 67 adolescents, 9 accompagnateurs et 2 chauffeurs Répartis dans les bus de la même façon tout le séjour 41 malades taux d attaque (TA) 53 % Ne différait pas selon sexe, âge, étage (dans l hôtel) Différait selon le bus : 74 % (bus 1) vs 46 % (bus 2 et 3) Symptômes douleurs abdominales (93 %), vomissements (71 %), fièvre (49 %), diarrhées (32 %) 6

7 Résultats - Enquête épidémiologique Enquête alimentaire Risque 2,2 fois plus élevé chez les consommateurs de sandwich crudités du vendredi midi (60 % vs 27%) Pas d association avec les autres aliments explorés Tiac Personnel de l hôtel-restaurant : 6 malades (serveurs / cuisiniers) entre vendredi soir et lundi 7

8 Résultats - Enquête épidémiologique Courbe épidémique : 10 Bus 1 Bus 2 Bus 3 = 16 = 10 = 14 Cas n'ayant pas fait le retour en bus 5 1 0h 8h 16h 0h 8h 16h 0h 8h 16h 0h 8h 16h 0h 8h 16h 0h 8h 16h Vendredi 13 Samedi 14 Dimanche 15 Lundi 16 Mardi 17 Mercredi 18 Premiers cas Transmission interhumaine possible (plusieurs pics) 8

9 Résultats - Analyses biologiques Vétérinaire Inspections aux restaurants de l hôtel et des aires de repos Pique-niques : aliments surgelés, préparation le matin par le personnel, conservation dans les bus jusqu au midi Sandwich crudités (témoin) : entérobactéries = 6 300/g (seuil défaut d hygiène : /g) Humain : Selles de 3 participants : Bactériologie négative 2 positifs pour Norovirus, souche identique 9

10 Chaîne de transmission Personnel malade Vendredi : malades du bus 1 Voyage retour Transfert 2 bus Contamination virale à l hôtel Contamination par le sandwich 1er pic épidémique Transmission interhumaine + facteur psychogène 10

11 Mesures prises A l hôtel : Nettoyage et désinfection (toutes surfaces, poignées) Sollicitation du médecin du travail Pour les 3 bus : Bionettoyage spécifique : Javel + vapeur > 70 Au collège Renforcement des mesures d hygiène Courrier aux parents 11

12 Conclusions Réactivité et partenariat entre les différents acteurs : Identifier le Norovirus et la contamination des sandwichs Reconstituer la chaîne de transmission Proposer les mesures adéquates Stopper rapidement la transmission 12

13 Remerciements Samu ARS Midi-Pyrénées et sa Délégation Territoriale ARS Ile de France et ses Délégations Territoriales Direction et administration du collège DDCSPP 36, 41 et 92 Centre National de Référence des virus entériques - Dijon 13

14 Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire JRVS Midi-Pyrénées - 14 juin 2012 L Couleau 1 ; Maud Ginsbourger 1-2 ; N Sauthier 1 ; P Fabre 3 ;V Schwoebel 1 1. Cellule de l Institut de Veille Sanitaire en région Midi-Pyrénées, Toulouse, France 2. Programme de formation en épidémiologie de terrain (PROFET), Institut de Veille Sanitaire (InVS), Saint Maurice, France 3. Cellule de veille et de gestion sanitaire (CVGS), Agence de santé Midi-Pyrénées, Toulouse, France

104 résidents Population accueillie :

104 résidents Population accueillie : UNE GESTION DIFFICILE. MAIS RICHE Eddy CHENAF Directeur Dr Francine BEAUFILS Médecin coordonnateur 104 résidents Population accueillie : personnes âgées : moyenne d âge 82 ans, Trouble des fonctions supérieures

Plus en détail

Gestion d une épidémie à Norovirus dans un EMS. EMS Les Châteaux Responsable d unité de soins Mr Sacha Radosavljevec Mardi 16 septembre 2014

Gestion d une épidémie à Norovirus dans un EMS. EMS Les Châteaux Responsable d unité de soins Mr Sacha Radosavljevec Mardi 16 septembre 2014 Gestion d une épidémie à Norovirus dans un EMS EMS Les Châteaux Responsable d unité de soins Mr Sacha Radosavljevec Mardi 16 septembre 2014 1 Contexte - EMS Mission gériatrique 51 lits Sur 2 niveaux 2

Plus en détail

Investigation d'une épidémie de gastroentérites à norovirus dans un service hospitalier

Investigation d'une épidémie de gastroentérites à norovirus dans un service hospitalier Investigation d'une épidémie de gastroentérites à norovirus dans un service hospitalier Couzigou C 1,2, Nguyen JC 3, Perniceni L 1, Vidal B 1,2, Gillard C 1, Salmeron S 4 1. Équipe opérationnelle d hygiène

Plus en détail

Cas groupés d hépatite A. en août et octobre 2012

Cas groupés d hépatite A. en août et octobre 2012 Cas groupés d hépatite A d origine alimentaire en Sarthe en août et octobre 2012 Dr Élisabeth Nuiaouët (Cvags - ARS des Pays de la Loire) Dr Ronan Ollivier (InVS - Cire des Pays de la Loire) Journée régionale

Plus en détail

Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives

Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives Données de la déclaration obligatoire, 2013 En 2013, 1 346 foyers de toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) ont été déclarés en France,

Plus en détail

Surveillance des foyers de gastroentérites aigües (Gea) en collectivité de personnes âgées, région Bourgogne

Surveillance des foyers de gastroentérites aigües (Gea) en collectivité de personnes âgées, région Bourgogne Surveillance des foyers de gastroentérites aigües (Gea) en collectivité de personnes âgées, région Bourgogne Saison hivernale 2013-14 Journée régionale des Correspondants en Hygiène des Etablissements

Plus en détail

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES

SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES SURVEILLANCE DES SALARIES MANIPULANT DES DENREES ALIMENTAIRES Dr Virginie NAEL Service de Santé au travail du personnel hospitalier CHU Nantes 44èmes journées FMC ANMTEPH / SOHF - Lausanne - Septembre

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS

TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS TOXI-INFECTIONS INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES HELENE DALMAS I-DEFINITION Les TIAC sont définies par l apparition d au moins 2 cas d une symptomatologie gastro-intestinale dont on peut rapporter la

Plus en détail

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV Beaujon Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV C. Martin, cadre, service de médecine interne C. Ciotti, technicienne biohygiéniste, équipe opérationnelle d hygiène Hôpital Beaujon, Clichy Le

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE GASTRO-ENTERITE AIGUES (GEA)

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE GASTRO-ENTERITE AIGUES (GEA) 1. OBJECTIFS Prévenir la transmission croisée des micro-organismes responsables des GEA par la mise en œuvre de mesures appropriées pour tous les professionnels de l EHPAD. Prévenir le risque épidémique

Plus en détail

curité sanitaire des aliments Tunisie, 4 6 avril 2011 «Expériences du secteur privé dans le contrôle de Salmonella dans la chaîne alimentaire»

curité sanitaire des aliments Tunisie, 4 6 avril 2011 «Expériences du secteur privé dans le contrôle de Salmonella dans la chaîne alimentaire» Atelier à l attention des Points focaux nationaux de l OIEl pour la sécurits curité sanitaire des aliments Tunisie 4 6 avril 2011 «Expériences du secteur privé dans le contrôle de Salmonella dans la chaîne

Plus en détail

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments La Direction Départementale des Services Vétérinaires : DDSV Ministère de l Agriculture et de la Pêche Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

Suspicion de toxi-infection alimentaire collective (Tiac) lors d un rassemblement de collégiens à un salon à Vienne (Isère), le 22 mars 2003.

Suspicion de toxi-infection alimentaire collective (Tiac) lors d un rassemblement de collégiens à un salon à Vienne (Isère), le 22 mars 2003. Suspicion de toxi-infection alimentaire collective (Tiac) lors d un rassemblement de collégiens à un salon à Vienne (Isère), le 22 mars 2003. Rapport d investigation épidémiologique. Cellule interrégionale

Plus en détail

1 C.CLIN Sud-Est mai 2003

1 C.CLIN Sud-Est mai 2003 1 C.CLIN Sud-Est mai 2003 Conduite à tenir en cas de suspicion de toxi-infection alimentaire collective (TIAC) en établissement de santé - Arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE

INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Diplô me inter- universitaire INFECTIONS NOSOCOMIALES ET HYGIENE HOSPITALIERE Coordination : G. BRUCKER - Paris VI B. REGNIER - Paris VII J.C. DARBORD - Paris V Objectifs et public concerné Former les

Plus en détail

XX/XX/XX. TIAC ou GEA? A propos d une épidémie dans un EHPAD VALENCE - août 2011

XX/XX/XX. TIAC ou GEA? A propos d une épidémie dans un EHPAD VALENCE - août 2011 XX/XX/XX TIAC ou GEA? A propos d une épidémie dans un EHPAD VALENCE - août 2011 Signalement Jeudi 11 août 2011, signalement reçu par l ARS Rhône-Alpes : Épidémie de type gastroentérites aiguës (GEA) dans

Plus en détail

Gestion d une épidémie de gale. EHPAD Les Minimes

Gestion d une épidémie de gale. EHPAD Les Minimes Gestion d une épidémie de gale EHPAD Les Minimes PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Etablissement privé composé de deux bâtiments Résidence Dedelay Résidence H.Durand Capacité de 133 lits dont 10 lits pour

Plus en détail

Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe

Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe Promoteur : CHU de Rouen (PHRC national) Partenaires : CHG de Dieppe Institut Pasteur : CNR des méningocoques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Sylvie Monier UHE-Hôpital Hôpital Edouard Herriot JNI-11.06.2009 INTRODUCTION

Plus en détail

GASTRO-ENTERITE, une histoire qui court..

GASTRO-ENTERITE, une histoire qui court.. GASTRO-ENTERITE, une histoire qui court.. Nous allons vous raconter une histoire qui s est passée dans un hôpital de la Loire. Le samedi 30 novembre 2012, dans le service C3 service de SSR accueillant

Plus en détail

Investigation d une toxi-infection alimentaire collective multipathogène

Investigation d une toxi-infection alimentaire collective multipathogène Maladies infectieuses Investigation d une toxi-infection alimentaire collective multipathogène Stade Yves du Manoir, Montpellier, février 2010 Sommaire Abréviations 2 1. Alerte 3 2. Objectifs 3 3. Méthode

Plus en détail

Organisation de la veille sanitaire et de l alerte en région Midi-Pyrénées

Organisation de la veille sanitaire et de l alerte en région Midi-Pyrénées Organisation de la veille sanitaire et de l alerte en région Midi-Pyrénées Valérie Schwoebel 1, Pascal Fabre 2, 1 Cellule de l InVS en région Midi-Pyrénées 2 ARS Midi-Pyrénées - Service de Prévention et

Plus en détail

Besoin en personnes le Jeudi

Besoin en personnes le Jeudi Besoin en personnes le Jeudi Jeudi 7/11/13 Responsable 08h00 à 12h00 12h00 à 17h00.. Commissariat Général Disponibilité: 1 1 1 06/05/2013 1/ 5 Besoin en personnes le Vendredi Vendredi 8/11/13 Responsable

Plus en détail

Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue. Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017

Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue. Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017 Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017 Présentation de l établissement - 1 Le Centre Hospitalier du Rouvray est un Etablissement Public de Santé

Plus en détail

ENJEUX RELATIFS À LA GESTION DE LA COMMUNICATION DES

ENJEUX RELATIFS À LA GESTION DE LA COMMUNICATION DES ENJEUX RELATIFS À LA GESTION DE LA COMMUNICATION DES INFORMATIONS LORS D UNE ENQUÊTE POUR TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE Retour sur une expérience de la direction de la santé publique et de l évaluation de

Plus en détail

Epidémie d angines streptococciques dans un camping : Penser à une toxi-infection alimentaire! ARS Corse - Cire Sud. Roselyne Mariani 19 avril 2013

Epidémie d angines streptococciques dans un camping : Penser à une toxi-infection alimentaire! ARS Corse - Cire Sud. Roselyne Mariani 19 avril 2013 Epidémie d angines streptococciques dans un camping : Penser à une toxi-infection alimentaire! ARS Corse - Cire Sud Roselyne Mariani 19 avril 2013 Alerte Alerte de l ARS Corse et de la cire sud le 22 juillet

Plus en détail

Prévention des risques sanitaires liés aux légionelles Réunion DRIRE / DSDS CCIG mardi 9 novembre 2004

Prévention des risques sanitaires liés aux légionelles Réunion DRIRE / DSDS CCIG mardi 9 novembre 2004 Prévention des risques sanitaires liés aux légionelles Réunion DRIRE / DSDS CCIG mardi 9 novembre 2004 09/11/04 DSDS DE GUYANE 1 sommaire 1/ présentation de la légionelle et historique des épidémies de

Plus en détail

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Grippe A/HN Situation actuelle et circuit de prise en charge VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Dynamique de l épidémie pour la semaine du 4 au 20 sept 2009 -En médecine de ville

Plus en détail

Exemple d une «crise sanitaire» en EHPAD: gestion d une épidémie de gastro-entérite ànorovirus

Exemple d une «crise sanitaire» en EHPAD: gestion d une épidémie de gastro-entérite ànorovirus Exemple d une «crise sanitaire» en EHPAD: gestion d une épidémie de gastro-entérite ànorovirus Dr N. Murat-Charrouf EHPAD «Lucien Schroeder»-Rennes Service de gériatrie CHU Rennes Mission 5: «Veille àl

Plus en détail

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 VERSION DU 23 JUILLET 2009 1 Sommaire 1. INTRODUCTION... 3 2. OBJECTIFS... 4 3. METHODE... 5 3.1. DEFINITIONS DE CAS GROUPES...

Plus en détail

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014 JANVIER 2014 01 Mercredi ROCHETTE ROCHETTE 02 Jeudi ROCHETTE 03 Vendredi JOUBERT 04 Samedi JOUBERT 05 DIMANCHE JOUBERT JOUBERT 06 Lundi JOUBERT 07 Mardi JOUBERT 08 Mercredi JOUBERT 09 Jeudi JOUBERT 10

Plus en détail

Séjour pédagogique à la montagn e : Cahier des charges

Séjour pédagogique à la montagn e : Cahier des charges Séjour pédagogique à la montagn e : Cahier des charges Objectif pédagogique : Séjour pédagogique à la montagne Dates : Aller : départ devant le collège JY COUSTEAU Dimanche 13 mars 2016 le matin vers 7h00

Plus en détail

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111 Hygiène Stérilisation 2013 111 Formation des correspondants en hygiène hospitalière CCLIN Sud-Ouest (formation réservée aux correspondants hygiène de Midi-Pyrénées) Répondre aux exigences de la circulaire

Plus en détail

Commission spécialisée Sécurité Patient

Commission spécialisée Sécurité Patient Commission spécialisée Sécurité Patient Constitution d un GT représentatif : Hygiénistes, infectiologues, bactériologistes Recrutement de 2 chargés de mission (bibliographie) Partenariat avec Sociétés

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES Epidémiologie GIRARD R, Pierre Bénite Mai 2004 Objectif L objectif prioritaire est de stopper l épidémie en cours et de mettre en place des

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

Actions de prévention de la légionellose en EHPAD

Actions de prévention de la légionellose en EHPAD Actions de prévention de la légionellose en EHPAD 16 décembre 2014 Corinne CHANTEPERDRIX DD26 Audrey COMTE DD01 2ème rencontre des Equipes Mobiles d Hygiène - Centre hospitalier Lyon Sud LES MISSIONS DES

Plus en détail

Le diagnostic approfondi du groupe santé

Le diagnostic approfondi du groupe santé Le diagnostic approfondi du groupe santé Axe 1 : La pollution de l air - Prélèvements et analyse bactériologique de l air réalisé par S Prim et les élèves de BTS Dans le cadre des travaux pratiques de

Plus en détail

Cas groupés de diarrhées aqueuses suspectes d être du choléra parmi des Français en mission en Haïti, Décembre 2010

Cas groupés de diarrhées aqueuses suspectes d être du choléra parmi des Français en mission en Haïti, Décembre 2010 Cas groupés de diarrhées aqueuses suspectes d être du choléra parmi des Français en mission en Haïti, Décembre 2010 R. Haus-Cheymol 1, R. Theodose 2, ML. Quilici 3, G. Chevallier 4, B. Liautaud 5, F. Ktari

Plus en détail

Camp accueillant des mineurs

Camp accueillant des mineurs FORMATION HYGIENE 2007 Camp accueillant des mineurs 1 Les référentiels Arrêté interministériel du 29 septembre 1997 fixant les conditions d'hygiène applicables dans les établissement de restauration collective

Plus en détail

Épidémie de grippe A(H1N1)2009 dans un centre de vacances, Alpes-de-Haute-Provence, juillet 2009

Épidémie de grippe A(H1N1)2009 dans un centre de vacances, Alpes-de-Haute-Provence, juillet 2009 Épidémie de grippe A(H1N1)2009 dans un centre de vacances, Alpes-de-Haute-Provence, juillet 2009 K.Mantey 1, Y.Souarès 1, A. Armengaud 1, N. Resseguier 1, N. Salez 2, X. De Lamballerie 2, C. Six 1, J.

Plus en détail

Compte rendu PRI EMS OI 2014

Compte rendu PRI EMS OI 2014 Compte rendu PRI EMS OI 2014 Rédacteur(s) : MLC/LL/MA/JBV Objet : Lieu : ½ Journée de formation continue Le Nautile - La Saline les Bains Accueil L ouverture de cette journée a été faite par la responsable

Plus en détail

Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012

Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012 Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012 Pascaline Loury et Bruno Hubert Cire Pays de la Loire avec P Parrot médecin coordonnateur de l Ehpad FS Le Guyader

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE DDPP85 La Roche sur Yon 1 La DDPP de la Vendée Direction Départementale de la Protection des Populations Regroupe les anciens services vétérinaires

Plus en détail

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail Mois de Janvier Semaine 01 JEUDI 1 VENDREDI 2 SAMEDI 3 DIMANCHE 4 Semaine 02 LUNDI 5 MARDI 6 MERCREDI 7 JEUDI 8 VENDREDI 9 SAMEDI 10 DIMANCHE 11 Semaine

Plus en détail

Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ

Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ Mme Hamon Mme Le Sénéchal Collège Pierre et Marie Curie CHEMILLÉ I. Présentation du projet II. Objectifs pédagogiques III. Exploitations pédagogiques du voyage IV. Le programme du séjour V. Coût et financement

Plus en détail

Gestion d épidémie : exemple de la gastroentérite

Gestion d épidémie : exemple de la gastroentérite Gestion d épidémie : exemple de la gastroentérite Dr Élodie BECLIN Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales Nord Pas de Calais 1 Généralités Infections digestives le plus souvent bénignes,

Plus en détail

Conditions générales d achat

Conditions générales d achat MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE POUR L'ORGANISATION D'UN VOYAGE PEDAGOGIQUE A PARIS du 01 au 04 mai 2016 Conditions générales d achat Marché n 2016-3 Nom du pouvoir adjudicateur : Monsieur Pierre Laurens Nom

Plus en détail

Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012

Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012 Episode de toxi-infection alimentaire et collective au sein d un Ehpad Vendée, janvier 2012 Pascaline Loury et Bruno Hubert Cire Pays de la Loire avec P Parrot médecin coordonnateur de l Ehpad FS Le Guyader

Plus en détail

DIARRHEES NOSOCOMIALES

DIARRHEES NOSOCOMIALES DIARRHEES NOSOCOMIALES Dr Julie Gagnaire Journée de formation de printemps des correspondants en hygiène hospitalière AVRIL 2016 INTRODUCTION Manque d intérêt car : nombreuses causes de diarrhées (médicaments,

Plus en détail

Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives

Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives Surveillance des toxi-infections alimentaires collectives Données de la déclaration obligatoire, 2012 En 2012, 1 288 foyers de toxi-infections alimentaires collectives (Tiac) ont été déclarés en France,

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE MODULE REGIONAL PORTAGE DIGESTIF EBLSE ET EPC PROTOCOLE www.rhc-arlin.com 1 CONTEXTE La prévalence de la colonisation digestive à EBLSE pour les patients des établissements

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

Investigation d un épisode de cas groupés de salmonellose Paris 7 ème (décembre 2012 à février 2013)

Investigation d un épisode de cas groupés de salmonellose Paris 7 ème (décembre 2012 à février 2013) Investigation d un épisode de cas groupés de salmonellose Paris 7 ème (décembre 2012 à février 2013) Clément BASSI (Cire Ile-de-France) Dr Christian MERLE (ARS Ile-de-France) Dr Adeline FENIERES (PMI Paris)

Plus en détail

HACCP et sécurité sanitaire des aliments

HACCP et sécurité sanitaire des aliments HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et

Plus en détail

ORGANISATION D UN VOYAGE PÉDAGOGIQUE. Bruxelles-Paris

ORGANISATION D UN VOYAGE PÉDAGOGIQUE. Bruxelles-Paris ORGANISATION D UN VOYAGE PÉDAGOGIQUE Bruxelles-Paris Année Scolaire 2014/2015 Dossier pédagogique FICHE PÉDAGOGIQUE Intitulé du voyage «DEUX CAPITALES EUROPÉENNE : BRUXELLES ET PARIS» Equipe engagée NOM,

Plus en détail

,!$!!!!,!!,%,& '!7,!$,!$! 8 $!!,#!$#!!,!!,! #!+!!7&1!7!!9:#!!! -;!!!!#!,!!!& 64445<*!))&!"#$ %!,!&'),! 63 =% >?63 =, @!.!7!+, >&!

,!$!!!!,!!,%,& '!7,!$,!$! 8 $!!,#!$#!!,!!,! #!+!!7&1!7!!9:#!!! -;!!!!#!,!!!& 64445<*!))&!#$ %!,!&'),! 63 =% >?63 =, @!.!7!+, >&! A Achat : Affermage : " #$$%# #'( Allotissement : " ) *) # '+, $-. #/01#2,$,,%, Anadémie : 3 +$$ $.)*) 4561 Analyses microbiologiques : '7,$,$ 8 $,# $#,, #+717 9:# -; #, 64445

Plus en détail

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5.

Planning Groupe 1. du Lundi 24 Aout au Samedi 5 Septembre. Matin. Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31. Samedi 5. Planning Groupe 1 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h00 Planning Groupe 2 Lundi 24 Mardi 25 Mercredi 26 Jeudi 27 Vendredi 28 Lundi 31 Samedi 5 RDV à 14h30 Planning

Plus en détail

Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les Etablissements Hébergeant des Personnes Agées

Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Surveillance et prévention des épidémies saisonnières de gastro-entérites dans les Etablissements Hébergeant des Personnes Agées Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales de

Plus en détail

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf Nouveau virus de grippe QUESTIONS / REPONSES 5 mai 2009 Fiche 5 Pour les réponses aux questions générales concernant la nature du virus ou les connaissances médicales et épidémiologiques disponibles, nous

Plus en détail

TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE

TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE TENTATIVE D IMPLANTATION DES BHRe EN AUVERGNE Réunion OMEDIT - ARLIN Auvergne Le 15/04/2014 C. RIMPICI, responsable EOHH Dr VERDIER, PH responsable du pôle de médecine d urgence CH MONTLUCON Qu est ce

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

DIARRHEES: définition

DIARRHEES: définition DIARRHEES: définition CARACTERISTIQUES Poids Fréquence Consistance Durée > 200 g/j > 3x/j (n: 3x/sem-3x/j) liquides Aiguë: < 7-14 j Chronique: > 2-3 sem DIARRHEES: origines Infection (bactérie, virus,

Plus en détail

Séjours Barcelone FC 2013

Séjours Barcelone FC 2013 Séjours Barcelone FC 2013 Séjour de groupe avec match du Barcelone FC Votre programme Jour 1 Jeudi : France / Barcelone Départ de France Arrivée à l aéroport de Barcelone selon horaires de vol. Accueil

Plus en détail

COMMUNICATION LORS DE TRANSFERTS ENTRE HÔPITAL ET MRS D UN RÉSIDENT PORTEUR DE BMR

COMMUNICATION LORS DE TRANSFERTS ENTRE HÔPITAL ET MRS D UN RÉSIDENT PORTEUR DE BMR COMMUNICATION LORS DE TRANSFERTS ENTRE HÔPITAL ET MRS D UN RÉSIDENT PORTEUR DE BMR Symposium 19 novembre 2015 D. Favay (CPAS Charleroi), C. Guillaume (ISPPC), J. Janiczek (ISPPC), C. Laveaux (CHU Tivoli)

Plus en détail

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 1. Introduction Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 La Guinée a enregistré du mois de janvier au 23 mars 2014, un nombre total de 86 cas suspects de fièvre

Plus en détail

HORAIRES VALABLES A COMPTER DU 2 JANVIER 2008

HORAIRES VALABLES A COMPTER DU 2 JANVIER 2008 de Du lundi au vendredi hors période de vacances scolaires Avenue Bocquet Chemin de St Denis Collège Philippe Auguste Place du 8 mai 1945 Annexe 4.55 5.25 5.55 6.10 6.25 6.40 7.00 7.15 7.30 7.42 7.45 8.00

Plus en détail

Méthode et exemples d application. Congrès SFSE - Jeudi 15 décembre 2011

Méthode et exemples d application. Congrès SFSE - Jeudi 15 décembre 2011 Exploitation des données de remboursement de médicaments de la Cnam-TS pour l'investigation rétrospective d'épidémie de Gastro-Enterites Aigues d origine hydrique Méthode et exemples d application Congrès

Plus en détail

Surveillance sanitaire en Midi-Pyrénées Point hebdomadaire n 338. Semaine 34 (du 20/08/2012 au 26/08/2012)

Surveillance sanitaire en Midi-Pyrénées Point hebdomadaire n 338. Semaine 34 (du 20/08/2012 au 26/08/2012) CIRE MIDI-PYRÉNÉES Surveillance sanitaire en Midi-Pyrénées Point hebdomadaire n 338 Semaine 34 (du 20/08/2012 au 26/08/2012) Fait marquant de la Cire Midi-Pyrénées Cas groupés de gastro-entérite lors d

Plus en détail

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 < retour à la liste Ce que doivent savoir les parents, les professionnels de l éducation et les élèves en fonction de l évolution de la grippe : les sites de référence

Plus en détail

EPIDEMIE DE ROUGEOLE DANS LA METROPOLE LILLOISE EN 2010

EPIDEMIE DE ROUGEOLE DANS LA METROPOLE LILLOISE EN 2010 EPIDEMIE DE ROUGEOLE DANS LA METROPOLE LILLOISE EN 2010 Bilan et perspectives Cellule de l Institut de Veille Sanitaire en REgion Nord (CIRE Nord) Cellule Régionale de Veille, d Alerte et de Gestion Sanitaires

Plus en détail

Exemples d utilisation des réseaux sociaux

Exemples d utilisation des réseaux sociaux Exemples d utilisation des réseaux sociaux Réseaux sociaux : une vraie place dans l investigation d épidémies, exemple d une épidémie de gastroentérites après une course à obstacles Caroline Six Epidémiologiste,

Plus en détail

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS Service Santé Environnement Alain BETHEMBOS ingénieur d études Patrick MAGNEZ technicien sanitaire 1 PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Le PMS (Plan de Maîtrise Sanitaire)

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013

PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013 PROCES VERBAL CONSEIL DE LA VIE SOCIALE / EHPAD RECOUVRANCE 8 MARS 2013 Préparation du tiramisu!! La chorale des Colombiers au CANTOU ORDRE DU JOUR Approbation du procès verbal Présentation de la mise

Plus en détail

XXV ème Journée Scientifique d EPITER

XXV ème Journée Scientifique d EPITER Association pour le développement de l Epidémiologie de Terrain XXV ème Journée Scientifique d EPITER 19 mars 2010 Ministère de la santé et des sports Salle Laroque, Paris RESUMES DE LA SESSION "POINT

Plus en détail

Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009

Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009 Épidémie de fièvre Q dans une usine de traitement de viande, Maine-et-Loire, février 2009 13 ème Journée Nationale d Infectiologie, Tours 14 juin 2012 Ronan Ollivier 1, Philippe Masson 2, Bruno Hubert

Plus en détail

LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER

LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER Bienvenue à tous! 1 LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER POUR PRÉVENIR Nicole JEZEQUEL : Cadre Supérieur de Santé, Hygiéniste Centre hospitalier Le Valmont Nathalie ARMAND : Pharmacien Hygiéniste Centre Hospitalier

Plus en détail

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance

Grippe A(H1N1) 2009 : Situation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Grippe A(H1N1) 2009 : ituation épidémiologique en France Evolutions de surveillance Dr. Loïc Josseran Institut de veille sanitaire, aint-maurice Journée d information des professionnels de l urgence, 30

Plus en détail

dossier de presse La surveillance de la santé des animaux sauvages : 2 Le dispositif de lutte contre la grippe aviaire : 2

dossier de presse La surveillance de la santé des animaux sauvages : 2 Le dispositif de lutte contre la grippe aviaire : 2 L u n d i 6 m a r s 2 0 0 6 dossier de presse par Jean-Baptiste GIRAUD, vice-président du conseil général chargé de l agriculture et du développement agricole La surveillance de la santé des animaux sauvages

Plus en détail

Surveillance des toxi infections alimentaires collectives

Surveillance des toxi infections alimentaires collectives Nombre de foyers Surveillance des toxi infections alimentaires collectives Données de la déclaration obligatoire, 2011 En 2011, 1 153 foyers de toxi infections alimentaires collectives (Tiac) ont été déclarés

Plus en détail

Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse

Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse B R O C H A R T - M E R L I N J u l i e, H I R S C H M a r i e -

Plus en détail

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries hautement résistantes et émergentes (BHRe) Epidemiology of emergent and highly resistant bacteria in France Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries

Plus en détail

TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE IMPLIQUANT DEUX TRAITEURS

TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE IMPLIQUANT DEUX TRAITEURS TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE IMPLIQUANT DEUX TRAITEURS Colloque MI Maladies infectieuses 8 avril 2014 Jasmin Villeneuve, MD, médecin-conseil Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale

Plus en détail

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009 Projet de Classe de 5 G Séjour du 12 au 14 février 2009 Jeudi 12 février départ du collège après les cours du matin - RV à la gare à 12h20 (départ à 12h44). Repas tiré du sac - Arrivée à Paris à 17h14.

Plus en détail

TARIFS FORFAITS HÉBERGEMENT AU CAMPING. Hébergement en camping**** «les Tropiques» à une 1/2 heure du site environ.

TARIFS FORFAITS HÉBERGEMENT AU CAMPING. Hébergement en camping**** «les Tropiques» à une 1/2 heure du site environ. TARIFS FORFAITS HÉBERGEMENT En mobil-home AU CAMPING Hébergement en camping**** «les Tropiques» à une 1/2 heure du site environ. (Prévoir l amplitude horaire des chauffeurs de bus avant votre départ) Attention

Plus en détail

page CHALET LES MARMOTTES SAINT SORLIN D ARVES SAVOIE

page CHALET LES MARMOTTES SAINT SORLIN D ARVES SAVOIE page CHALET LES MARMOTTES SAINT SORLIN D ARVES SAVOIE Spécial groupes Hiver 2013-2014 LE CHALET page 2 Le chalet des marmottes vous accueille en chambres de 2 à 7 lits avec blocs salle de bains disponibles

Plus en détail

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES Règlement intérieur de la restauration scolaire et des activités péri et extra scolaires de la ville de Gardanne -=-=-=-=-=- ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les

Plus en détail

LA QUALITE DE LA PRODUCTION

LA QUALITE DE LA PRODUCTION LA QUALITE DE LA PRODUCTION ET DES SERVICES Leçon 1 : Présenter le concept qualité Leçon 2 : Présenter le système HACCP Leçon 3 : Caractériser les autocontrôles C.M.P Chapitre : 1/17 Objectif 1 : Identifier

Plus en détail

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Dr Rafenoharisoa Marie Brigitte Direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique Stagiaire FETP - OI

Plus en détail

COQUELUCHE CHEZ UN SOIGNANT DE LA MATERNITE : GESTION DE LA CRISE

COQUELUCHE CHEZ UN SOIGNANT DE LA MATERNITE : GESTION DE LA CRISE XVII ème Congrès national de la SFHH Nantes 1 er juin 2006 COQUELUCHE CHEZ UN SOIGNANT DE LA MATERNITE : GESTION DE LA CRISE F. Bureau-Chalot 1, F. Fidel 1, A. Henry 1, L. Brasme 1, C. Quéreux 2, P. Morville

Plus en détail

INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE. DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE

INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE. DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE 1 Qu est-ce qu une épidémie? Définition donnée dans Surveiller et prévenir

Plus en détail

Centre d entraînement Guéret. Perfectionnement et compétition

Centre d entraînement Guéret. Perfectionnement et compétition Centre d entraînement Guéret Perfectionnement et compétition Mars 2013 Pourquoi un centre d entraînement Guéret dispose de tous les atouts pour mettre en place une structure d entraînement qui favorise

Plus en détail

Suspicion de cas groupés de syndrome de choc toxique en lien avec l utilisation de tampons périodiques, Pays de la Loire, mars 2013

Suspicion de cas groupés de syndrome de choc toxique en lien avec l utilisation de tampons périodiques, Pays de la Loire, mars 2013 Suspicion de cas groupés de syndrome de choc toxique en lien avec l utilisation de tampons périodiques, Pays de la Loire, mars 2013 Delphine BARATAUD 1, Christiane MICHALEVICZ 2, Jean-Michel Liet 3, Nicolas

Plus en détail

VOYAGE SCOLAIRE LONDRES

VOYAGE SCOLAIRE LONDRES VOYAGE SCOLAIRE LONDRES Organisatrice : Mme LOOS Accompagnateurs : M. BITZENHOFFER Mme MAU Mme ROBERT Présentation équipe Présentation voyage Objectifs du voyage Hébergements Check list Règlement pendant

Plus en détail

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Sophie FOUCAULT, IDE Hygiéniste, FFC Service ECLIN P.MIR, C.JACOB, Praticiens de Santé au Travail R.HUE, Praticien Hygiéniste, Service

Plus en détail

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble 1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION Consécutive à des soins Le plus souvent à l hôpital

Plus en détail