COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE. Du 21 au 23 octobre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE. Du 21 au 23 octobre 2014"

Transcription

1 COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE Du 21 au 23 octobre 2014 Cyril Tahon CTR Région Centre Observation sur l ensemble du groupe L ensemble du groupe était animé dans son ensemble d une motivation indispensable au bon déroulement du stage. L ambiance était très positive permettant ainsi un travail constructif pendant la durée de ce stage. Cependant, des routines d échauffements, de préparation à l entrainement technique, au match sont encore à renforcer. Les cadres ont du bien souvent «dynamiser» la mise en route. De plus, les niveaux étaient très hétérogènes notamment aussi bien sur le spécifique escrime que sur le travail physique. Le format de 3 jours est satisfaisant par rapport au public ; une durée plus longue aurait été risque de fatigue accrue, de baisse de rendement et peut-être de blessures. Il est à noter que les stagiaires ont pu bénéficier de la présence des arbitres en formation, ainsi qu une soirée de sensibilisation aux dangers du dopage sous la forme d un quizz.

2 Observations sur l arme suivie 1 Renforcer le travail sur l équilibre lors des déplacements notamment dans la situation de fente. 2 Renforcer les «routines» d échauffement en autonomie. 3 Renforcer le travail de parade-ripostes et ce aux trois armes. Prospectives de travail 1 Répéter les «routines» de préparation aux matchs, à la compétition se constituer une batterie d exercices d échauffements pour acquérir une certaine autonomie 2 Renforcement du travail de jeu de jambe. 3 Renforcer la dimension de combat lors des matchs.

3

4 COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE Du 21 au 23 octobre 2014 Mtre Céline Decap : ATD Cher Responsable du Fleuret Observation sur l ensemble du groupe Le groupe était dynamique et travailleur, les échanges entre armes ont été vite mis en place par le groupe même. Malgré un groupe hétérogène en expérience de stage, la solidarité était de mise. Le stage s'est déroulé dans le travail et la bonne humeur.

5 Observations sur l arme suivie Au fleuret le groupe était très hétérogène, en terme technique et de connaissance mais aussi en terme d expérience sur les compétitions. Le groupe a cependant très bien fonctionné ensemble, ils ont été très attentifs et travailleur. Le travail s'est orienté sur le placement de la main lors de la garde et de la touche. Le deuxième et troisième jour, sur l équilibre et le changement de rythme, ce par des exercices sur la défensive à l'aide de la retraite qui nous a permis d'aborder les préparations variées. Prospectives de travail les déplacements sont à améliorer en termes d équilibre et de rythme. L enchaînement des actions est un gros point faible.

6 COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE Du 21 au 23 octobre 2014 Mtre Raphaël Dall Omo membre de la commission de sabre Responsable du sabre sur le stage Observation sur l ensemble du groupe L ensemble des stagiaires représente une majorité des clubs composants la ligue d escrime de la région Centre. Lors de ce stage il est important de souligner une bonne dynamique de groupe,, une bonne participation de l ensemble des stagiaires lors des différentes situations de travail. Cependant, il est également à noter un niveau hétérogène de l ensemble des participants en fonction de l arme.

7 Observations sur l arme suivie Sabre Homme et dame benjamins : Pour cette catégorie, on observe un niveau de pratique intéressant. L esprit du jeu et la logique interne de l arme sont assimilés. L ensemble du groupe est déjà sensibilisé à des situations «d entrainement», la participation de tous est excellente. Très bonne cohésion Il est important de noter que l ensemble des stagiaires ne représente qu un seul club de la région. Sabre homme et dame minime : Il apparaît un bon niveau de pratique, les fondamentaux de base sont maitrisés, l ensemble de ce groupe évolue déjà au plan national dans leur catégorie mais également dans la catégorie supérieure. Très bonne assiduité de l ensemble des stagiaires

8 Prospectives de travail Persévérer dans le travail des fondamentaux (Travail de jambes) et développer l exigence en matière de travail technique au niveau de la main Insister également sur une dimension tactique des savoirs faire : Transfert des acquis technique au service du jeu et de la mise en place tactique.

9 COMPTE RENDU STAGE BENJAMINS-MINIMES LIGUE DU CENTRE Du 21 au 23 octobre 2014 Mtre Graffin Clément : Responsable de l épée Membre de la commission d épée. Observation sur l ensemble du groupe Sur l ensemble des armes le groupe est motivé et volontaire. L entente est marqué et sincère entre les différentes armes, cela se voit de plus en plus chaque année. Le groupe est très hétérogène autant physiquement que techniquement, le travail à dut être d autant plus personnalisé pour permettre à chacun de trouver son intérêt en participant à ce stage. Mais il semble que chacun à put trouver un apport nouveau et constructif, qui lui a permis de faire évoluer ou progresser dans la pratique de son arme.

10 Observations sur l arme suivie Pour l ensemble du groupe d épée, les fondamentaux montrent une bonne base. Le placement et la coordination sont plutôt bons (garde, hauteur de main, coordination de bras..), les déplacements nécessites un travail encore plus important pour permettre d avoir un bon équilibre et un changement de rythme plus important. Le groupe montre un intérêt certain pour le travail de coopération, on peut constater un manque de connaissance théorique de l escrime mais un intérêt certain pour cela. Par contre tous les tireurs ont un réel manque d implication dans les situations d oppositions dirigées ou en match libre. Un travail en coopération sur la prise de fer semble être une découverte pour la plupart. Le travail en opposition sur la distance et les déplacements sur la piste à encourager la plupart à varier leur position suivant la situation de match. Cela à bien fonctionner sur le temps du stage reste à voir si les tireurs utiliseront cet aspect tactique lors de leurs prochains entrainements ou compétitions. La vidéo a permis à la plupart de montrer un ou plusieurs défauts non perçus ou même niés. En conclusion, le groupe est motivé par de nouveaux apprentissages et reste à l écoute de nouveaux conseils en technique et placement. Mais la motivation dans l opposition et la combativité sont faible pour un groupe de compétiteurs Prospectives de travail - Travail plus important au niveau technique et théorique car cela est nécessaire et de plus motive la plupart des épéistes. Utiliser la coopération pour voir en détail les mouvements et permettre à chacun d avoir le temps d analyser et de s exprimer ou poser des questions. - Avoir un réel effort sur la motivation des tireurs dans l opposition. C est la base d un sport de combat. - Utilisation tant que possible de la vidéo pour faire prendre conscience des défauts et de leur importance.

EDUCATEUR FEDERAL. NOM : PRENOM : Certifications : - - - - EPREUVES DE CERTIFICATIONS

EDUCATEUR FEDERAL. NOM : PRENOM : Certifications : - - - - EPREUVES DE CERTIFICATIONS EDUCATEUR FEDERAL NOM : PRENOM : Certifications : EPREUVES DE CERTIFICATIONS 1 Module 4 : Transmettre en toute sécurité des connaissances et des savoirfaire à une arme. Etre capable de transformer des

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

CHAMPIONNATS REGIONAUX RHONE-ALPES et Epreuves Benjamins Rhône-Alpes par Equipes

CHAMPIONNATS REGIONAUX RHONE-ALPES et Epreuves Benjamins Rhône-Alpes par Equipes CHAMPIONNATS REGIONAUX RHONE-ALPES et Epreuves Benjamins Rhône-Alpes par Equipes ---- CAHIER DES CHARGES (Applicable à partir de la saison 2013-2014) A. Le contexte et les orientations de la CERA Un des

Plus en détail

CINQUIEME PARTIE COMPETITIONS - COUPE DE PARIS

CINQUIEME PARTIE COMPETITIONS - COUPE DE PARIS CINQUIEME PARTIE COMPETITIONS - COUPE DE PARIS 2014-2015 BENJAMINS ORGANISATION DE LA SAISON Les commissions d armes déterminent le nombre et la nature des épreuves qui entrent dans la Coupe de Paris.

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

CLASSEMENT ET CIRCUIT NATIONAL

CLASSEMENT ET CIRCUIT NATIONAL FÉDÉRATION ROYALE BELGE DES CERCLES D ESCRIME CLASSEMENT ET CIRCUIT NATIONAL Règlement pour la Saison 2014-2015 Comité Sportif Fédéral [Texte] CLASSEMENT NATIONAL ET CIRCUIT NATIONAL 1. Objectifs Ce classement

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles L institut Léonard de Vinci en quelques mots Autorisé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur, l Institut Léonard de Vinci

Plus en détail

La prise en main d une équipe de HANDBALL

La prise en main d une équipe de HANDBALL La prise en main d une équipe de HANDBALL Quelles sont les différentes tâches de l entraineur de club? * L aspect administratif et ses outils * L aspect technique et sa pédagogie. Comment réussir une bonne

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION F R

RAPPORT DE FORMATION F R CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 26 au 28 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION F R O # 2 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a poursuivi les activités

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Le Diagnostic participatif et la planification de projet

Le Diagnostic participatif et la planification de projet Appuyé par la GTZ dans le cadre du Projet Genre - En partenariat avec le MDSFS Système Informatisé de Gestion et Suivi- Evaluation des projets et programmes Partenariat EA/GTZ/MDS2008-2010 Session de formation

Plus en détail

L Escrime & le Handisport...

L Escrime & le Handisport... 1er Circuit National d Escrime Handisport du Val d Europe. 31 janvier & 1er février 2015 Complexe Sportif Boulevard des Sports 77700 Bailly-Romainvilliers L Escrime & le Handisport... Les personnes porteuses

Plus en détail

La formation des cadres sportifs escrime. Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique

La formation des cadres sportifs escrime. Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique La formation des cadres sportifs escrime Présentation générale de la réforme des formations de cadres à vocation pédagogique Sommaire Introduction Le cahier de charge des formations Le dispositif mis en

Plus en détail

Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE

Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE 1. Introduction Règlement pour la formation des arbitres de tchoukball Swiss Tchoukball COMMISSION D ARBITRAGE Les expériences faites lors de rencontres de tchoukball ont montré la nécessité de disposer

Plus en détail

Guide du superviseur en entreprise

Guide du superviseur en entreprise Service Alternance Travail-Études et Placement Les conditions gagnantes Guide du superviseur en entreprise Pour que l embauche d un stagiaire soit une réussite, les conditions suivantes doivent être remplies

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les documents suivants : Les conditions de participation aux championnats d Alsace

Vous trouverez ci-dessous les documents suivants : Les conditions de participation aux championnats d Alsace LIGUE D'ESCRIME D'ALSACE Maison départementale des Sports 4, rue Jean Mentelin B.P. 28-67035 Strasbourg 03.88.26.94.04-03.88.26.94.06 ligue@escrime-alsace.net - www.escrime-alsace.net Championnats d'alsace

Plus en détail

Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y

Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y Création 31mille / Photo Fotolia Fiche de renseignements L e l i v r e t d e f o r m a t i o n d e l a Fé d é r a t i

Plus en détail

Du coup de pied Au jeu au pied

Du coup de pied Au jeu au pied Du coup de pied Au jeu au pied 1 ère Assises du Rugby Catalan Millas - 8 JUIN 2013 Introduction EVOLUTION: Les coupes du Monde de 1999 à 2011. Arrivées de nouvelles techniques de frappe POUQUOI? Adaptation

Plus en détail

Villemomble sports escrime. Business Club événement

Villemomble sports escrime. Business Club événement Villemomble sports escrime Business Club événement Villemomble Sports Escrime Historique Créé en septembre 1972 le club est dirigé depuis 12 ans par Stanislas Pouget qui a su par son dévouement et celui

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

L EFFECTIF. 1 absent a prévenus avant le stage : Mounya Talloussi remplacé par Victor Aerts

L EFFECTIF. 1 absent a prévenus avant le stage : Mounya Talloussi remplacé par Victor Aerts Stage détection minimes-cadets Zone Sud Ouest Mondonville 09-10/02/2013 L EFFECTIF 1 absent a prévenus avant le stage : Mounya Talloussi remplacé par Victor Aerts NOM PRENOM CATEGORIE CLUB LIGUE Dupuy

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Championnats d'alsace vétérans 2016. Vous trouverez ci-dessous les documents suivants : Les conditions de participation aux championnats d Alsace.

Championnats d'alsace vétérans 2016. Vous trouverez ci-dessous les documents suivants : Les conditions de participation aux championnats d Alsace. LIGUE D'ESCRIME D'ALSACE Maison départementale des Sports 4, rue Jean Mentelin B.P. 95028-67035 Strasbourg Cedex 2 03.88.26.94.04 03.88.26.94.06 ligue@escrime-alsace.net www.escrime-alsace.net Championnats

Plus en détail

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure

Échauffement à sec. - Une meilleure irrigation musculaire Ce qui provoque une plus grande élasticité musculaire donc réduit le risque de blessure Échauffement à sec Pourquoi s échauffer à sec avant l effort? - Pour augmenter la température corporelle Les performances du sportif sont meilleures quand sa température corporelle est élevée. Il y aura

Plus en détail

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel

I / Le bilan technique. II / Le bilan personnel I / Le bilan technique L animation des écrans qui était prévu d être programmé sous flash ou d être réalisé avec photoshop a finalement était faite sous after effect. Après avoir commencé à colorier le

Plus en détail

Quels managers pour demain?

Quels managers pour demain? Quels managers pour demain? REFLEXIONS DE L OBSERVATOIRE SOCIAL INTERNATIONAL Trois évolutions concomitantes Transformant les missions des managers : 1. L irruption de la société civile dans l entreprise

Plus en détail

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Comité de l Yonne de Basket-ball Commission Technique et Jeunes BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Frédéric BENUCCI Sylvie VALTAT Sébastien LEGROS Florian GILLET

Plus en détail

Stage d entraînement pour l éducation des gymnastes et entraîneurs, Gymnastique Artistique Masculine, Juniors Tirrenia, Italie, 25.06-05.07.

Stage d entraînement pour l éducation des gymnastes et entraîneurs, Gymnastique Artistique Masculine, Juniors Tirrenia, Italie, 25.06-05.07. Stage d entraînement pour l éducation des gymnastes et entraîneurs, Gymnastique Artistique Masculine, Juniors Tirrenia, Italie, 25.06-05.07.2012 RAPPORT 1 I Généralités Participants 27 gymnastes (13-16

Plus en détail

FORMATION «JEUNE ANIMATEUR»

FORMATION «JEUNE ANIMATEUR» FORMATION «JEUNE ANIMATEUR» La formation «Jeune Animateur» est mise en place par Handball Formation Méditerranée pour apporter les fondamentaux de la fonction d «Animateur» aux jeunes de 15 à 17 ans qui

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010

Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Cercle d Escrime de Laval Saison 2009-2010 Seul lieu de pratique de l Escrime en Mayenne, le Cercle d Escrime de Laval est un club formateur très dynamique. Il accueille de nombreux tireurs de tous âges

Plus en détail

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10

Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 Soldat de métier au Détachement de reconnaissance de l armée 10 1 2 3 4 5 6 7 8 Engagement & mission I Processus de sélection & profil exigé I Instruction I Vie quotidienne au travail I Contact Le détachement

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

Livret de Parrainage

Livret de Parrainage Livret de Parrainage Conseil de Quartier Belleville Saint Maur avec la participation de Antenne Jeunes Orillon La Ligue de l Enseignement La Maison des Métallos Livret de Parrainage Conception graphique

Plus en détail

ASSOCIATIONS, MUTUELLES, COOPERATIVES, DEVELOPPEMENT D'UNE PRATIQUE LOCALE, VIVANTE ET ACTIVE.

ASSOCIATIONS, MUTUELLES, COOPERATIVES, DEVELOPPEMENT D'UNE PRATIQUE LOCALE, VIVANTE ET ACTIVE. ASSOCIATIONS, MUTUELLES, COOPERATIVES, DEVELOPPEMENT D'UNE PRATIQUE LOCALE, VIVANTE ET ACTIVE. PROGRAMME DES FORMATIONS D'ELUS CONTEXTE Ces formations s inscrivent dans les projets associatifs, mutualistes,

Plus en détail

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC Direction Technique Nationale Présentation de l intervention Présenter nos priorités de travail pour la formation des 11-14 ans. Echanger

Plus en détail

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM

Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Observatoire social de l Entreprise Ipsos / Logica Business Consulting Pour le CESI et en partenariat avec Le Figaro et BFM Regards croisés des dirigeants et des salariés Thème de la vague 4 : Les jeunes

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Les Formations Techniques : devenir entraîneur

Les Formations Techniques : devenir entraîneur Les Formations Techniques : devenir entraîneur Formation Objectifs Contenus Pré requis Entraîneur Licence tradi départemental (ED) Etre junior 1 Entraîneur régional (ER) Formation Entraîneur fédéral (EF)

Plus en détail

Bilan du stage Groupe Elite 75 à Etaples-sur-Mer Du 20 au 23 Octobre 2014

Bilan du stage Groupe Elite 75 à Etaples-sur-Mer Du 20 au 23 Octobre 2014 Bilan du stage Groupe Elite 75 à Etaples-sur-Mer Du 20 au 23 Octobre 2014 Pour la première fois, la Ligue de Judo de Paris organisait un stage sportif dans la commune d Etaples-sur-Mer (62) dans le but

Plus en détail

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge?

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Par: Nancy Côté, Romaine Malenfant & Andrée LaRue Avec la collaboration de Janic Allard, Véronique Paradis et Marie-Michèle Racine La

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Formation Vendeurs d excellence

Formation Vendeurs d excellence Formation Vendeurs d excellence Basé sur le concept de la préparation sportive, instrumentale ou théâtrale : Peu de théorie, de l entraînement INTENSIF, l apprentissage des bons réflexes! Le sportif, même

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

Termes de référence stage

Termes de référence stage Termes de référence stage Soutien à la création de modules d animation pour les jeunes (Volet Interculturalité) Intitulé du stage Secteur d activité Nom de l association Représentant légal Référent pour

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE?

QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? QUEL PROGRAMME POUR UNE EP DE QUALITE? Qu est ce qu être compétent en course de haie? Franchir vite un obstacle «Il y a deux buts, passer le moins de temps possible en l air et le moins de temps possible

Plus en détail

Activités extra-scolaires

Activités extra-scolaires Activités extra-scolaires en anglais Contactez-nous 01 45 27 37 56 est tout d abord une école maternelle et primaire qui accueille les enfants à partir de 2 ans ½ et les accompagne jusqu à la fin du primaire.

Plus en détail

MANAGER Jeunes. Catégorie Benjamin(e) Cadet(te)

MANAGER Jeunes. Catégorie Benjamin(e) Cadet(te) MANAGER Jeunes Catégorie Benjamin(e) Cadet(te) DEROULEMENT du MATCH (côté BASKET) Contrer le jeu adverse Analyser Systèmes de jeu Rotation joueur Richard DARRIEUTORT Contrer le jeu adverse Il faut faire

Plus en détail

Quand le privé rencontre l EIC

Quand le privé rencontre l EIC DOSSIER DE PRESSE Quand le privé rencontre l EIC 1 er «Entraînement interculturel à la candidature» en Lorraine en partenariat avec le Crédit Agricole de Lorraine Contacts presse CREDIT AGRICOLE : Parcidio

Plus en détail

Formation continue des enseignants escrime Niveau 1

Formation continue des enseignants escrime Niveau 1 Formation continue des enseignants escrime Niveau 1 L IFFE, en lien avec la FFE et son Département du Haut-Niveau et de la Vie Sportive, propose un stage de formation continue s adressant aux enseignants

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE LE GOLF EST-IL UN SPORT???? GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech www.preparationphysique.net SOMMAIRE Geste du golf en chiffre La préparation physique, à quoi ça sert?

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3

RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION GESTION DU PORTEFEUILLE DE CRÉDIT Du 7 au 9 mai 2008 RAPPORT DE FORMATION I # 1 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé du 7 au 9 mai 2008 sa

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

FORMATION ANIMATEUR. Objectifs. Répartition du volume horaire

FORMATION ANIMATEUR. Objectifs. Répartition du volume horaire FORMATION ANIMATEUR I Objectifs A la fin de la formation le stagiaire doit être capable de : Favoriser la mise en place d une pratique attractive et motivante Accueillir, animer et gérer un groupe Transmettre

Plus en détail

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie

Formation organisée avec le soutien de la Région Haute-Normandie ================================== Espace Régional de Formation des Professions de Santé 14, rue du Professeur Stewart 76042 ROUEN Cedex 1 02.32.88.85.45/46 Fax : 02.32.88.83.72 Secretariat.IFCS@chu-rouen.fr

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité

FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité FICHE PRATIQUE Analyse de la circulaire du 14 novembre 2006 sur l imputabilité 4 grands thèmes ressortent de cette circulaire : - l individualisation des métiers - la notion de parcours individualisés

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Travailler le sentiment

Plus en détail

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Introduction Résultat des analyses Conclusion et question Les objectifs du Tournoi des Sélections sont : Offrir aux meilleurs joueurs de toutes

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE Adhésion de club Club (membre actif) Les clubs qui sont dédiés à la promotion de la boxe olympique doivent déposer une demande pour devenir membre actif avec Boxe-Québec

Plus en détail

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être

COACHING PROFESSIONNEL. Points de repères et démarche en entreprise. Performance et Bien-être COACHING PROFESSIONNEL Points de repères et démarche en entreprise Performance et Bien-être Le coaching professionnel vise à stimuler la performance et à dynamiser les changements dans des contextes à

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

EXCELLENCE ARC CLASSIQUE

EXCELLENCE ARC CLASSIQUE COMMISSION SPORTIVE REGIONALE REGLEMENT DIVISION REGIONALE EXCELLENCE ARC CLASSIQUE Définition La Division Régionale Excellence a pour objectif de permettre aux clubs de préparer des équipes aux championnats

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

ANNEXES. Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux allocations familiales

ANNEXES. Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux allocations familiales ANNEXES Annexe 1: Catégorie de cotisation et l'impact sur le droit aux familiales Dans le cadre de la Loi générale relative aux familiales, FAMIFED a fait un tableau reprenant l'impact des différents catégories

Plus en détail

FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro. Durée: 5 jours, 5 heures par jour. TOTAL: 26 heures

FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro. Durée: 5 jours, 5 heures par jour. TOTAL: 26 heures FIVB Séminaire Technique Service / Réception / Défense / Jeu du Libéro Durée: jours, heures par jour. TOTAL: 6 heures 09h00-0h00 09h00-0h h0-h00 en matière de défense Analyser le mouvement Défense : et

Plus en détail

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014

Tennis de Table Insa Club. Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 Tennis de Table Insa Club Dossier de subventions présenté à la Commission des Sections pour l année 2013-2014 1 TTIC - Tennis de Table INSA Club 2013 2014 Table des matières : I) Présentation de l association

Plus en détail

STAGE JEUNES AQUITAINE Ste Foy La Grande DU 18 Novembre 2012

STAGE JEUNES AQUITAINE Ste Foy La Grande DU 18 Novembre 2012 STAGE JEUNES AQUITAINE Ste Foy La Grande DU 18 Novembre 2012 STAGIAIRES STAGIAIRES DELTREUIL FLORIAN 18/07/1995 Ste Foy la grande SPECHT DIMITRI 10/02/1997 Villeneuve sur lot BONNERON JACK 11/12/1997 Portets

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

Rapport sportif 2012

Rapport sportif 2012 Rapport sportif 2012 1. Rapport sportif 2012 1. Les résultats 2012 2. Le point sur les écoles de Golf et le golf scolaire 3. Les entrainements de ligue, les déplacements et stages jeunes 2. Objectifs 2013

Plus en détail

Du 11 au 13 juin 2008

Du 11 au 13 juin 2008 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION MESURE ET CONTRÔLE DES IMPAYÉS Du 11 au 13 juin 2008 RAPPORT DE FORMATION I # 3 T3 JUILLET 2008 INTRODUCTION TI Sur demande des membres, l ANIMH a organisé

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

3.3 DOSSIER DE CANDIDATURE A L ORGANISATION D UNE EPREUVE FEDERALE CHAMPIONNATS DE FRANCE 2015

3.3 DOSSIER DE CANDIDATURE A L ORGANISATION D UNE EPREUVE FEDERALE CHAMPIONNATS DE FRANCE 2015 3.3 DOSSIER DE CANDIDATURE A L ORGANISATION D UNE EPREUVE FEDERALE CHAMPIONNATS DE FRANCE 2015 Type d épreuves Arme et catégorie o Championnat de France o Sabre junior o Fleuret senior Ligue d Escrime

Plus en détail

SPORT & ENTREPRISE. Un enjeu d innovation sociale et économique LES INGRÉDIENTS DE LA PERFORMANCE

SPORT & ENTREPRISE. Un enjeu d innovation sociale et économique LES INGRÉDIENTS DE LA PERFORMANCE SPORT & ENTREPRISE Un enjeu d innovation sociale et économique LES INGRÉDIENTS DE LA PERFORMANCE pour mobiliser vos équipes et leurs compétences autour d une ambition et d un projet L ESPRIT D ÉQUIPE ACTIVITÉS

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail