Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs"

Transcription

1 Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Date : Lieu : Maison des Sports d Aquitaine Ouverture Jean- Claude Labadie, Marc Le Mercier Jean- Claude Labadie tient à remercier le service des sports du Conseil Régional (CR) ainsi que les salariés et bénévoles du CROS d Aquitaine qui travaillent sur ce dossier. Il rappelle l objectif d une ouverture de la future Maison Régionale des Sports (MRS) au premier septembre Marc Le Mercier présente le déroulé de la réunion. La visite du bâtiment par les ligues et comités sportifs, initialement prévue le 13 mars a dû être annulée. Une visite est donc à programmer sous peu, si possible en présence d un élu régional. Marc Le Mercier rappelle la situation générale de la future MRS, son positionnement vis- à- vis des axes principaux et du CREPS notamment. Point sur le chantier Robert Geneste, Stéphanie Poujade En premier lieu, Robert Geneste précise que les travaux ne souffrent que d un léger retard lié à l acheminement des boites décoratives extérieures qui seront installées sur la façade (celui- ci empêchant d engager les travaux de voirie en amont). Présentation de la façade extérieure et de l avancée des travaux : isolation extérieure côté CREPS, «grillage» extérieur côté route, amphithéâtre, accès aux box de stockage etc. L isolation extérieure reste à faire côté route. Présentation du rez- de- chaussée et des accès. Les cloisons sont positionnées tel que la première demande avait été formulée par les ligues et comités. Chaque unité (représentant environ mètres carrés) comprend deux fenêtres. Dans chaque bureau un placard aménagé est prévu. Présentation des boites : matériel très spécifique réalisé par un constructeur de bateaux (de 2m jusqu à 4m). Stéphanie Poujade remercie les ligues et comités pour la transmission d images libres de droits dans des délais courts et évolutifs. Précision : les carrés noirs sur les plans de la façade représentent l écran numérique extérieur et un espace qui restera vide (sans structure grillagée) au niveau du Hall d entrée. Présentation des images : noires et blanches avec touches de couleurs ; installées dans des boites blanches et éclairées par des lumières de couleur la nuit.

2 Il existe une possibilité de modifier les images, mais cela a un coup à prendre en compte. On peut imaginer une modification des images tous les 2 ou 3 ans. Rappel des chiffres Marc Le Mercier Tout d abord, Marc Le Mercier précise que le CRA est en négociation avancée avec une ligue de sport collectif pour l occupation de la quasi- totalité du 3 ème niveau. La volonté étant d occuper l ensemble du bâtiment dès son ouverture, à la fois pour une portée symbolique et pour mutualiser au mieux les charges fixes. Environ 3000m2 de bureaux sur 3 niveaux. Une unité de travail représente environ 17/18 mètre carrés. 1 espace détente de 40 places avec un accès traiteur. 3 salles de réunion (1 de 32, 2 de 42 places équipées de tableaux numériques) Tableaux numériques : il s agit de tableaux simples d utilisation et polyvalent qui permettent aussi bien l utilisation la plus simple (type «vellleda») à la plus sophistiquée. 48 places de parking : conscient que cela peut être un peu juste Le CRA et le CROSA travaillent actuellement pour augmenter le nombre de places de parking d une dizaine de places environ. La question des ligues et comités ayant un véhicule permanent est également évoquée, et devra être étudiée. Concernant la taille des box de stockage :! Taille des box 7 à 11 mètres carrés! Le manque d espaces de stockage est une problématique et il sera difficile de contenter tout le monde, notamment en prévision de l occupation du 3 ème étage 1 salle dédiée à la visioconférence. La question est posée d équiper une salle supplémentaire en visio- conférence, notamment prévision nouvelle grande région :! Difficulté d harmoniser avec les autres antennes (CDOS) pour la gestion, les horaires d ouverture, etc. Il serait possible de concevoir qu à partir d un système de visio- conférence l on pourrait être en liaison avec des ligues ou d autres structures.! Sur le plan technique, il est prévu que toutes les salles peuvent être occupées en visioconférence.! L évolution probable sera d aller vers de nouveaux outils, mais le CROS est également contraint par des contrats de maintenance (puisqu il est propriétaire de son système de visio- conférence) Les espaces d archivage, situés à chaque niveau, seront sécurisés. Le CRA est en train de chiffrer le coût des systèmes de rail (protection contre le feu).

3 Les rapports juridiques entre occupants : le Contrat d Occupation Temporaire Marc Le Mercier, Rémy Léonard Plusieurs rapports juridiques coexisteront : - une convention d occupation temporaire (COT) régissant les relations entre le CROS et la Région - un règlement intérieur et des «conventions types» entre les occupants et le CROS La Convention d Occupation Temporaire (COT) est en train d être affiné entre les services du CRA (sport et juridique) et le CROS. Sa durée devrait être comprise entre 20 et 30 ans. Le Conseil Régional n aura de relation contractuelle qu avec le CROS. Contrairement à aujourd hui, ou il s agit d un bail emphytéotique, la COT devrait être à titre gracieux, bien que cela reste à confirmer. Le CRA ne souhaite pas gérer en direct ce type de bâtiment (contrairement à ce qui peut exister ailleurs). Des discussions entre le CROS et le CRA sur le contenu de la convention sont en cours, notamment sur les moyens mis à disposition pour la gestion du bâtiment. La contribution aux coûts de fonctionnement pour les occupants est plafonnée à 80 du mètre de carré à l année. Toute la gestion de la MRS fera l objet d une comptabilité spécifique, distincte de la comptabilité du CROS. A partir du 1 er janvier 2016, le CRA devrait être propriétaire du CREPS et l on peut imaginer des possibilités de mutualisation. (Celles- ci sont déjà envisagées au niveau des espaces verts) Le Règlement Intérieur Michel Appriou Le CROS travaille à la rédaction d un nouveau règlement intérieur (RI) dont voici quelques éléments. La mise en place d un Comité de Gestion : - Chargé du respect du RI, des règles de sécurité. - Composé de représentant : des ligues et comités occupants, des ligues et comités non occupants, des salariés, du CROS, du CRA. La priorité d attribution aux ligues et comités ayant des salariés : - Car cela constitue une condition pour l embauche d un salarié. - Car nous nous sommes retrouvés avec des bureaux vides au sein de la Maison des Sports actuelle. On peut imaginer que des ligues sans salarié puissent mutualiser des bureaux. La ligue de tir souhaiterait potentiellement un bureau (en prévision du recrutement d un salarié). Elle est invitée à prendre contact rapidement avec Michel Appriou pour étudier les possibilités, sachant qu en l état actuel, celles- ci sont limitées.

4 L accès s effectue par badge et digicode (portail, entrée, box) et par clés (bureaux). Un jeu de clés par ligues sera donné à la livraison du bâtiment (2 clés et 2 badges). Il faudra mettre en place un organigramme de clés, sachant que toute demande supplémentaire sera facturée. L accès aux box de stockage sera possible à tout moment. Concernant les réseaux (téléphone et internet), le principe est que chaque occupant garde ses propres contrats téléphoniques et internet. Chaque structure devra sécuriser son flux internet. Le CROS proposera un wifi avec identifiants sécurisés pour les salles communes. Concernant la reprographie, un principe de mutualisation sera proposé à qui le veulent, selon un principe progressif pour respecter les contrats en cours des différentes ligues et comités. L UCPA précise qu elle bénéficie d un marché national sur les copieurs et la papeterie dont elle pourrait faire profiter la Maison des Sport. L utilisation des salles de réunion sera différente du système actuel puisque il y aura participation aux frais de fonctionnement, avec un avantage (nombre d utilisations gratuites) pour les occupants. Aucune activité lucrative ne pourra s effectuer dans les salles de réunion (de type formation professionnelle par exemple). Les salles de réunion pourront être réservées sur la base de créneaux (1H30). Des bureaux de passage seront également mis en place, sur la base de réservations à la demi- journée. Les occupants devront s assurer pour les espaces qu ils utilisent (Responsabilité civile) Un travail d animation important devra être mis en place en collaboration le CROS. Stéphanie Poujade est chargée de réfléchir sur ce point. Le CRA souhaite que l inauguration vienne en fin d une journée d animation, et ne pas se limiter à une simple inauguration protocolaire. Déménagement Marc Le Mercier, Robert Geneste Le déménagement des ligues et comités résidents actuels devrait s effectuer dans la deuxième partie du mois de juillet, alors que les ligues et comités extérieures pourront aménager ensuite, à partir de septembre. Le CROS a réalisé des devis pour les occupants de l actuelle Maison des Sports, permettant d évaluer les coûts de prestations : euros pour les petites structures (1 bureau) euros pour les plus grosses structures Les ligues occupantes de la MDS de Bordeaux se verront remettre des cartons. Pour des raisons de sécurité et de respect du bâtiment neuf, un déménageur commun est en cours de négociation.

5 Questions diverses Existe- t- il une limite pour le branchement au réseau électrique dans les bureaux?! Probablement, mais ni le CROS ni le CRA ne peuvent donner cette limite à cet instant A partir de quand la réservation des salles passe de la MRS actuelle à la suivante! Le déménagement conditionnera le passage d un système à l autre.! Par précaution, il convient ne pas prévoir de réserver l amphithéâtre durant le mois de septembre. Un accès au parking réservé aux salariés est- il prévu?! Non, il n y a pas d accès réservé prévu. Conscient du manque de place, le CRA et le CROS travaillent pour l augmentation limitée du nombre de places. A quelle date peut- on envisager de visiter le bâtiment :! La date du vendredi 3 avril au matin semble faire consensus (sous réserve de confirmation du CRA et du CROS) La date retenue est le 2 avril à 10h en présence de Stéphane Delpeyrat Les plans des bureaux, précisant les affectations des futures occupants, seront transmis avant la visite.

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS Maison Régionale des Sports d Aquitaine Article 1 La Maison Régionale des Sports (MRS) est un équipement

Plus en détail

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P.

MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. MARCHE DE PROGRAMMATION C.C.T.P. Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Mené Personne Responsable du Marché : Monsieur Le Président Personne à contacter pour obtenir des informations : Laurent Gaudicheau

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

- Rapport d activité Fondation FFB - Association Vienne et Moulière Solidarité VMS

- Rapport d activité Fondation FFB - Association Vienne et Moulière Solidarité VMS - Rapport d activité Fondation FFB - Association Vienne et Moulière Solidarité VMS - JANVIER 2014 - Le chantier d insertion GEMECO de l Association Vienne et Moulière Solidarité / VMS a ouvert le 15 avril

Plus en détail

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs 06-05-2015

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs 06-05-2015 Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs 06-05-2015 Lieu : Salle Jean Broussin Maison des Sports d Aquitaine 119 bd Pdt Wilson 33200 Bordeaux Présents : Excusés : Absents

Plus en détail

Mission 3 Phase A: Sécurité réseau & VLANs

Mission 3 Phase A: Sécurité réseau & VLANs Les objectifs : Etre capable de mettre en place une architecture de couche 2 sécurisée. Les ressources : Les documents transmis par le DSI. Les ressources spécifiques Le chef de projet se fera remettre

Plus en détail

Livret d accueil du stagiaire

Livret d accueil du stagiaire STAGIAIRE : impre ssion & communication TUTEUR : PÉRIODE : Livret d accueil du stagiaire ORGANIGRAMME RESPONSABLE STEPHANE Gérant / Responsable Production COMMERCIALE SANDRINE Conseils Devis Livraison

Plus en détail

PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS

PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS L ONEMA, établissement public, projette la rénovation et la restructuration des locaux de sa Délégation

Plus en détail

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012

Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Actions réalisées par le Conseil Syndical durant l année 2012 Sommaire 1. COMPTES DE LA COPROPRIETE :... 3 2. CONTRAT DE MAINTENANCE DE LA RESIDENCE :... 3 3. REFECTION CANIVEAU D ACCES AU SOUS-SOL:...

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Maison des Associations du Haillan Règlement

Maison des Associations du Haillan Règlement Maison des Associations du Haillan Règlement La Ville du Haillan a décidé de créer une Maison des Associations, 13 avenue Georges Clémenceau. Gérée par le service Vie Locale, cette Maison des Associations

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET I. Préambule 2 II. Localisation - Accessibilité 2 III. Organisation 2 Le bâtiment est conçu de la manière suivante

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux

Vider la maison. Souhaiter contribuer à la conservation de la maison, avoir envie de voir l intérieur de la maison avant travaux Vider la maison Atelier 1 Objectif : Organiser un ou deux samedis où les habitants sont invités à venir vider la maison. L activité se conclut par un repas simple et offert. Juin 2015 à octobre 2015 Organisateur

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P.

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître d ouvrage : Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine Objet du marché : Travaux au siège social du Conservatoire d'espaces naturels de Lorraine

Plus en détail

BTS SIO - PPE 1-3 KOS INF

BTS SIO - PPE 1-3 KOS INF BTS SIO - PPE 1-3 KOS INF PLANNING DE TRAVAIL - Séance du 02 janvier : début de la PPE 1-3, réalisation des travaux demandés - Séances du 16 janvier, 30 janvier, 13 février et 27 février : réalisation

Plus en détail

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)»

«Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» FICHE DE POSTE «Encadrant Technique des chantiers d insertion (mixtes et féminins)» SIAE Adresse Secteur d activité Métiers du bâtiment : tout corps d état Confection: travail du tissu, décoration, confection

Plus en détail

GPAO. Le logiciel de gestion de production

GPAO. Le logiciel de gestion de production GPAO Le logiciel de gestion de production Codial GPAO est spécialement destiné aux PME-PMI ayant un process de fabrication dans leur activité. Facile à mettre en œuvre, Codial GPAO offre une grande souplesse

Plus en détail

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PREAMBULE La Ville d'aubagne met gratuitement à disposition des associations locales, des salles

Plus en détail

ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE PREAMBULE

ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE PREAMBULE ACCORD SUR L ACCOMPAGNEMENT MATERIEL DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE AU SEIN DU GROUPE AXA EN FRANCE Entre, Les différentes entreprises appartenant au périmètre de la Représentation Syndicale de Groupe représentée

Plus en détail

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 1 Monsieur le Secrétaire Général, Par cette lettre, j ai l honneur de vous confirmer que messaggio soutien les 10 principes du Pacte des Nations Unies concernant les droits de

Plus en détail

Activités privées de sécurité

Activités privées de sécurité cerfa N 13851*01 Activités privées de sécurité Demande d autorisation préalable afin d accéder à une formation délivrant l aptitude professionnelle d agent privé de sécurité Demande d autorisation provisoire

Plus en détail

ADMINISTRATION COMMUNALE DE SCHAERBEEK ------------------------------- CAHIER DES CHARGES SCHA/EQUIP/2012/066

ADMINISTRATION COMMUNALE DE SCHAERBEEK ------------------------------- CAHIER DES CHARGES SCHA/EQUIP/2012/066 ADMINISTRATION COMMUNALE DE SCHAERBEEK ------------------------------- CAHIER DES CHARGES SCHA/EQUIP/2012/066 Concession de service public pour la mise en location nocturne des places de stationnement

Plus en détail

AIDE AUX ESPACES PUBLICS NUMERIQUES

AIDE AUX ESPACES PUBLICS NUMERIQUES AIDE AUX ESPACES PUBLICS NUMERIQUES Article 1 : Objet Le Conseil Général des Yvelines a élaboré un programme de développement des Nouvelles Technologies de I'Information et de la Communication (NTIC) sur

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT [ Location de salles ] La Chambre de Commerce et d Industrie du Territoire de Belfort : un lieu idéal pour organiser des événements, en plein

Plus en détail

RENOVATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE D ALSACE SIS AU QUARTIER PLESSIER A ALTKICH

RENOVATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE D ALSACE SIS AU QUARTIER PLESSIER A ALTKICH RENOVATION D UN IMMEUBLE DE BUREAUX DE LA CHAMBRE D AGRICULTURE D ALSACE SIS AU QUARTIER PLESSIER A ALTKICH Cahier des charges pour la réalisation d une étude de maîtrise d œuvre SOMMAIRE I. INTRODUCTION

Plus en détail

Un extranet : obligatoire pour qui pour quoi?

Un extranet : obligatoire pour qui pour quoi? ARC / DOSSIER N 2 DU MOIS DE NOVEMBRE 2014 Un extranet : obligatoire pour qui pour quoi? Le nouvel article 18 Alinéa 6 de la loi du 10 juillet 1965 oblige, à partir du 1 er janvier 2015, les syndics professionnels

Plus en détail

1 - Informatisation du PCS

1 - Informatisation du PCS FICHE N 25 : LES OUTILS INFORMATIQUES Le développement des outils informatiques laisse entrevoir une possible utilisation de ces derniers dans le cadre de la gestion d un événement de sécurité civile.

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MARCHE DE FOURNITURES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MARCHE DE FOURNITURES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MARCHE DE FOURNITURES FOURNITURE ET MISE EN PLACE D INFRASTRUCUTURES TELEPHONIQUES ET INFORMATIQUES Pouvoir adjudicateur : COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

SALON E-COMMERCE PARIS 2012 PORTE DE VERSAILLES

SALON E-COMMERCE PARIS 2012 PORTE DE VERSAILLES Moyens d accès SALON E-COMMERCE PARIS 2012 PORTE DE VERSAILLES 11 SALON E-COMMERCE PARIS 2012 PORTE DE VERSAILLES 12 Accueil et badges Afin de permettre le bon déroulement de votre accueil le lundi 17

Plus en détail

Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique PRELEVEMENT SUR LES CREDITS DES LABORATOIRES

Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique PRELEVEMENT SUR LES CREDITS DES LABORATOIRES Intervention de Monsieur Justin DANIEL, Vice-président du Conseil scientifique Prélèvements sur les contrats de recherche Adopté au Conseil scientifique du 27 novembre 2009 Approuvé au Conseil d administration

Plus en détail

Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7. Mode d emploi

Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7. Mode d emploi Logiciel de gestion de Boulangerie Orpain 7 : Mode d emploi - 1 - Logiciel de gestion pour boulangerie ORPAIN 7 Mode d emploi Copyright 1984-2008 Fache Informatique Case postale 52 1091 La Croix ( Lutry

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

Une autorisation préalable en

Une autorisation préalable en Demande d autorisation préalable ou d autorisation provisoire afin d accéder à une formation délivrant l aptitude professionnelle d agent privé de sécurité Vous souhaitez Accéder à une formation afin d

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise

2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise 2. L utilisation du budget de fonctionnement par le comité d entreprise La loi a expressément prévu l utilisation de la subvention pour couvrir certaines dépenses. Le budget de fonctionnement doit permettre

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU TERRITOIRE DE BELFORT [ Location de salles ] La Chambre de Commerce et d Industrie du Territoire de Belfort : un lieu idéal pour organiser des événements, en plein

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain QU'EST CE QUE LE TÉLÉTRAVAIL? Le télétravail est une forme d organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports. Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports. Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Il est toujours agréable de vous retrouver encore si nombreux, ce matin, pour ce moment important. Ce début

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Contenu. Présentation du Portail famille... 3. Accès au portail famille... 3

Contenu. Présentation du Portail famille... 3. Accès au portail famille... 3 Portail famille Contenu Présentation du Portail famille... 3 Accès au portail famille... 3 Adhésion au portail famille pour une famille qui n utilise aucune de nos structures... 3 Processus du portail

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER Vu le Code de l'éducation Vu les statuts de l'université de Montpellier Vu le Règlement Intérieur de l'université de Montpellier PREAMBULE

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 19 octobre 2012 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE-Mission Numérique 2012-CP-4337 Affaire suivie par : M. Truchy Poste: RAPPORT A LA

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ]

REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] REGLEMENT INTERIEUR UNION SPORTIVE FISMOISE MIS A JOUR LE [ ] Préambule : Les statuts de l U.S. Fismoise adoptés par l Assemblée Générale du [ ] permettent de réaliser un règlement intérieur destiné à

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 594 CIDR Tous droits de reproduction réservés Contrat entre un Service Commun de Gestion et des mutuelles de santé - Réseau de mutuelles

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) Maître de l ouvrage Communauté de communes du Val Drouette (CCVD) Objet du marché Maintenance du réseau de vidéo protection de la CCVD Date et heures limites de remise

Plus en détail

RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS

RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS ATRIUM FJT 88, rue Alsace-Lorraine 65000 TARBES 05.62.38.91.20 - Fax: 05.62.37.69.81 E.mail : accueil@fjt-tarbes.fr Site web : www.fjt-tarbes.fr RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS

Plus en détail

RENTREE 2014 : Rythmes scolaires Mode d emploi juin 2014 réalisation de la commune de Mareauaux Prés -rédacteur en chef : le Maire B. HAUCHECORNE Rappel de la mise en place des rythmes scolaires Un projet

Plus en détail

Compte rendu de la commission caisse issue de l accord NAO

Compte rendu de la commission caisse issue de l accord NAO Compte rendu de la commission caisse issue de l accord NAO La Direction nous a proposé la charte sur les conditions de travail que vous trouverez ci-joint. En bleu les observations qui ont été faites sur

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2

Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 Installation et utilisation pédagogique du PGI EBP «Open Line» Sommaire 1 ) Contexte de l application :... 2 2 ) Notions importantes et principes de l applicati on :... 2 2.1) Notion de base de données

Plus en détail

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des ressources humaines 05-05-2014 Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des infrastructures Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES Branché au travail Service de

Plus en détail

Atelier à éviter : exemple 1

Atelier à éviter : exemple 1 Atelier à éviter : exemple 1 Un atelier trop grand et mal agencé! Produits frais Stockage emballage Chambre froide Salle écrémage Douches Vestiaire Vestiaires Laiterie 12 mètres rencontre Salle d affinage

Plus en détail

M. Claude Fournier Gestionnaire. 1. Constat des présences et ouverture de la réunion. L ouverture de la réunion se fait à 19h40

M. Claude Fournier Gestionnaire. 1. Constat des présences et ouverture de la réunion. L ouverture de la réunion se fait à 19h40 Procès-verbal de la réunion du Conseil d administration de l Héritage de l Île Paton- Phase 1 tenue le 2 septembre 2015 à la salle de conférence au 4450 Promenade Paton, Laval, Québec Procès-verbal 2 septembre

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Version 1 «Chargé de postproduction» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Assistant de postproduction Responsable de postproduction DEFINITION DU METIER Le chargé

Plus en détail

FIPHFP : les possibilités de

FIPHFP : les possibilités de FIPHFP : les possibilités de financement de l accessibilité des locaux Centre de gestion de la Fonction publique territoriale du Tarn 18 octobre 2012 ALBI - Philippe Nicolle directeur adjoint du FIPHFP

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Plan de développement des compétences. Personnel de soutien. Art. 8-4.00

Plan de développement des compétences. Personnel de soutien. Art. 8-4.00 Plan de développement des compétences Personnel de soutien Art. 8-4.00 Direction du service des ressources humaines 1 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectifs... 3 3. Mécanisme prévu à la convention

Plus en détail

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale

Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés Rendre plus compatibles les modalités d organisation du temps

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS Support Préfigurateur ANCOLS Comité de suivi ANCOLS du 3 décembre 2013 1 CONTEXTE Dans le cadre de l accord-cadre signé avec France Domaine relatif à l assistance et au conseil en vue de l acquisition

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Options du forfait téléphonique

Options du forfait téléphonique Options du forfait téléphonique Pour comprendre les options de votre forfait téléphonique résidentiel ACN ACN Canada_ABBC_TLS_GUIDE_062910 UTILISATION DE VOS NOUVELLES OPTIONS Ce guide contient des renseignements

Plus en détail

Nocturne de l ULB (30/09/2011)

Nocturne de l ULB (30/09/2011) Nocturne de l ULB (30/09/2011) Vie sur le campus du Solbosch du lundi 26 au dimanche 2 octobre Aux membres de la Communauté universitaire, Durant la semaine de l événement prévu le vendredi 30 septembre,

Plus en détail

Dossier de presse CLEJ

Dossier de presse CLEJ Dossier de presse CLEJ I. Euskaldun Gazteria Euskaldun Gazteria est un mouvement géré et animé par des jeunes de 16 à 25 ans. Il cible son action au Pays Basque intérieur. Depuis 1966, Euskaldun Gazteria

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX VILLE DE GARDANNE DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES SERVICE Marché ENTRETIEN, AMENAGEMENT ET REPARATION DU RESEAU TELEPHONIE ET INFORMATIQUE DES BATIMENTS Date et heure limites

Plus en détail

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I

I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I I. PLAN D INSTALLATION DE LA PHASE I 1) Base de vie Cantonnement type Algeco La base de vie est déterminée en fonction du nombre d intervenants sur le chantier. Le nombre d ouvriers maximum est estimé

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013

Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 Rapport financier Année 2013 RAPPORT FINANCIER 2013 SOS Enfants Sans Frontières 56 rue de Tocqueville 75017 Paris 01.43.80.80.80 sosesf@sosesf.org/www.sosesf.org 1 PRODUITS En 2013, les produits se montent

Plus en détail

Aides en faveur des Assistants Maternels

Aides en faveur des Assistants Maternels Aides en faveur des Assistants Maternels Caisse d allocations familiales des Hautes-Pyrénées Service action sociale 6 ter, place au bois 65018 TARBES CEDEX 9 Prime à l installation Aide Nationale jusqu

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : MISE SOUS ALARMES DES PORTES EXTERIEURES CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib 9es Rencontres FORMIST, La bibliothèque, lieu de formation? enssib, 18 juin 2009 L aménagement des salles de formation : du projet à la réalité à travers l expérience

Plus en détail

Conditions Particulières MULTI-LOTS MULTI-CLIENTS (MLMC)

Conditions Particulières MULTI-LOTS MULTI-CLIENTS (MLMC) Conditions Particulières MULTI-LOTS MULTI-CLIENTS (MLMC) Multi-Lots Multi-Clients est l offre de Fret SNCF pour l acheminement de wagons isolés. 1. Définitions Wagon isolé : envoi constitué d un wagon

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS

TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : LES DECRETS SONT PARUS Consultez notre site TRANSPARENCE FINANCIERE DES CE* : L ANC ne devrait pas tarder La loi du 5 Mars 2014 prévoyait que tous les CE, quelles que soient leurs ressources, établissent des comptes annuels.

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE DIRECTION DE L ECONOMIE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR RAPPORTEUR : M. HOULLEGATTE DÉLIBÉRATION D_2015_137 SÉANCE DU 26 JUIN 2015 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX FOURNITURE, INSTALLATION ET MAINTENANCE D UN SYSTEME DE VIDEO-PROTECTION URBAINE Commune de Collonges au Mont d Or MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de Collonges au Mont d Or CAHIER

Plus en détail

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Période de formation en entreprise wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS REGLEMENT GENERAL DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS 1. Objet de la maison des associations. La maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Juillet 2014 Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Le livret d'accueil est un guide transmis à chaque nouvel embauché, quelques soient la durée et le type de contrat (CDI,

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT A SIGNER UN CONTRAT

Plus en détail

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap

Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Enquête sur l accessibilité des droits des personnes en situation de handicap Nous avons envoyé nos questionnaires à 697 associations susceptibles de fournir une information ou un accompagnement aux personnes

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

La plate-forme douanière est le fruit d une collaboration entre les instances suisses et françaises compétentes, à savoir :

La plate-forme douanière est le fruit d une collaboration entre les instances suisses et françaises compétentes, à savoir : DOSSIER DE PRESSE Boncourt-Delle, le 12 décembre 2007 A16 Transjurane - Section 1 Plate-forme douanière de Boncourt-Delle : deux ans et demi de travaux L inauguration de la plate-forme douanière de Boncourt

Plus en détail

Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture. Charte d aménagement Septembre 2010

Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture. Charte d aménagement Septembre 2010 Présentation du Ponant Futur site de la Préfecture Charte d aménagement Septembre 2010 Qu est ce que la Charte d Aménagement? La Charte d Aménagement définit les principes d implantation des différentes

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL

RAPPORT DE STAGE. Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Unité d intervention Aquitaine SABATTIE CYRIL Sommaire Présentation de l entreprise.3 1) L entreprise.....3 2) Orange Business Service......4 3) Mon secteur d affectation.....5 Découverte des activités..

Plus en détail

Fourniture. d un système de gestion de messages électroniques. et d outils collaboratifs. d un système de protection anti-virus (en option)

Fourniture. d un système de gestion de messages électroniques. et d outils collaboratifs. d un système de protection anti-virus (en option) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Fourniture d un système de gestion de messages électroniques et d outils collaboratifs d un système de protection anti-virus (en option) Pour le Centre

Plus en détail