10. Informatique / jeux vidéos

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10. Informatique / jeux vidéos"

Transcription

1 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La protction du ju vidéo par l droit d la propriété intllctull 10.5 f Commnt ncadrr ls dévloppmnts logicils ds collctivités locals 10.6 f Dématérialisation ds procédurs d marchés publics f Formation mixt tchnico-juridiqu Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus / / /01 Typologi t étud ds contrats informatiqus /12 15/10 13/02 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals /11 30/01 25/03 La protction du ju vidéo par l droit d la propriété intllctull /04 06/02 11/12 f Commnt ncadrr ls dévloppmnts logicils ds collctivités /01 07/04 27/01 locals f Dématérialisation ds procédurs d marchés publics /04 21/01 19/ informatiqu / JEUX VIDÉOS

2 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.1 informatiqu / JEUX VIDÉOS 2 Contnu d la formation 1. La phas précontractull : importanc d l xprssion précis ds bsoins du clint Ls njux d l analys détaillé t précis ds bsoins du clint La définition ds bsoins Ls outils d xprssion ds bsoins à la disposition ds partis n amont du contrat 2. La phas d contractualisation : clauss principals communs à la plupart ds contrats informatiqus L préambul La hiérarchi ds documnts La définition ds trms récurrnts / notions clés La définition précis ds prstations attndus, rattachmnt aux documnts contractuls prtinnts Ls droits d propriété intllctull cédés ou concédés: impact sur ls rapports contractuls du caractèr immatéril d crtains prstations Ls conditions financièrs L déroulmnt ds opérations / calndrir / gouvrnanc La récption Ls garantis sollicités / donnés La rsponsabilité du prstatair L obligation d confidntialité / sécurité ds donnés La fin anticipé ou non du contrat : points d vigilanc Montag contractul Focus sur la gstion ds pré-contntiux t contntiux 3. Ls principaux contrats informatiqus t lurs spécificités Contrat d consil n informatiqu / assistanc tchniqu Contrat d licnc d logicil / Contrat d dévloppmnt d logicil spécifiqu Contrat d maintnanc Contrat d xtrnalisation (infogéranc) Contrat d utilisation d un application ASP Objctifs Maîtrisr ls princips à rspctr lors d la formation, puis d l xécution d contrats informatiqus Êtr n msur d négocir, d rédigr t d xécutr ls contrats informatiqus n tout sécurité juridiqu Public concrné Avocat Jurist Rédactur d contrats informatiqus Rsponsabl achats informatiqu Intrvnant(s) M Ann-Sophi Uccllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société M Thibaud L Cont ds Floris, Avocat à la cour, LxCas Société méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Analys d décisions Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 2 journés 1200 H.T. / auditur (déj. inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 24 t 25/09/2014 Lyon 27 t 28/11/2014 Marsill 09 t 10/01/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

3 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.2 Contnu d la formation 1 r modul : L contrat d licnc d logicils Ls principals obligations ds partis Ls clauss ssntills (droit concédés t étndu, garanti d éviction, duré tc.) 2 è modul : L contrat d maintnanc (matéril t logicil) La divrsité ds prstations Ls principals obligations ds partis (information t consil du maintnur, collaboration du clint) Ls clauss ssntills (duré du contrat, propriété intllctull, garanti t rsponsabilité, résiliation tc.) Ls clauss spécifiqus (délais d intrvntion, qualité, suppléanc tc.) 3 è modul : L contrat d infogéranc Ls principals obligations ds partis (consil, rspct ds fonctionnalités t ds prformancs, sécurité tc.) Ls clauss ssntills (transfrt ds rssourcs informatiqus, transfrt du prsonnl, donnés à caractèr prsonnl, révrsibilité tc.) 4 è modul : Ls contrats SAAS t ASP Ls spécificités du contrat SAAS Ls spécificités du contrat ASP La phas précontractull : l cahir ds chargs Ls clauss ssntills (duré, propriété intllctull, mods d xploitation ds donnés du clint, SLA tc.) 5 è modul : L contrat d hébrgmnt Ls obligations d l hébrgur t la LCEN Ls obligations d l hébrgé Objctifs Idntifir ls principaux contrats informatiqus Crnr ls obligations d chacun ds partis Intégrr ls réflxs ssntils pour optimisr la rédaction ds clauss snsibls Public concrné Jurist Rédactur d contrats informatiqus Rsponsabl achats informatiqus Avocat Intrvnant(s) M Ann-Sophi Uccllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société M Thibaud L Cont ds Floris Avocat à la cour, LxCas Société méthod pédagogiqu Présntation intractiv par l biais d un PowrPoint t d supports dstinés aux participants Exmpls pratiqus Qustions / Réponss pré-rquis nécssairs Pas d pré-rquis nécssair 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 12/12/2014 Lyon 15/10/2014 Marsill 13/02/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 3 informatiqu / JEUX VIDÉOS

4 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.3 informatiqu / JEUX VIDÉOS 4 Contnu d la formation 1. La désignation du Corrspondant Informatiqu t Librtés (CIL) L information préalabl ds rprésntants du prsonnl Un notification à la Commission National d l Informatiqu t ds Librtés (CNIL) 2. L statut du Corrspondant Informatiqu t Librtés (CIL) Ls qualités rquiss --Un mployé ou un prsonn xtrn --Un prsonn qualifié --Un prsonn indépndant Ls conditions pour déchargr un CIL d ss fonctions 3. Ls missions du CIL Ls fonctions du CIL au sin d l ntrpris Ls fonctions du CIL à l égard d la CNIL Objctifs Appréhndr ls njux liés à la désignation d un corrspondant Informatiqu t Librtés Connaîtr ls princips à rspctr lors d la désignation d un CIL Public concrné Tout prsonn s intrrogant sur l opportunité d désignr un Corrspondant Informatiqu t Librtés Intrvnant(s) M Ann-Sophi Uccllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société M Thibaud L Cont ds Floris, Avocat à la cour, LxCas Société méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Analys d décisions Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1/2 journé 400 H.T. / auditur Formation intrantrpris : sur dvis Paris 18/11/2014 Lyon 30/01/2014 Marsill 25/03/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

5 La protction du ju vidéo par l droit d la propriété intllctull 10.4 Contnu d la formation 1. Qull protction pour ls jux vidéo? L ju vidéo t ss élémnts : un protction possibl par différnts droits d propriété intllctull --L droit ds marqus --L droit ds dssins t modèls --L droit d autur L statut juridiqu du ju vidéo : état d la jurisprudnc actull La qualification découlant du mod collégial d création du ju vidéo : œuvr d collaboration? Œuvr collctiv? 2. Acquisition ds droits / création d valur par l studio d dévloppmnt Rlation salarié / studio Rlation fr lanc / studio Régim ds œuvrs d command 3. L xploitation ds jux vidéo Ls contrats prmttant l xploitation du ju vidéo --Contrats d édition t d coproduction --Contrats d distribution La rsponsabilité d l éditur d jux n lign (protction ds donnés prsonnlls, contrôl d l âg, propos échangés ntr jouurs tc.) L ncadrmnt ds rlations ntr jouurs t xploitants d sits intrnt d jux n lign : ls CLUF Objctifs Connaîtr l cadr juridiqu d la protction ds jux vidéo afin d êtr n msur d ls xploitr n tout sécurité Public concrné Avocat Jurist Tout prsonn travaillant dans l sctur ds jux vidéo Intrvnant(s) M Ann-Sophi Uccllo-Jamms, Avocat associé, LxCas Société M Thibaud L Cont ds Floris, Avocat à la cour, LxCas Société méthod pédagogiqu Apports théoriqus t pratiqus Échangs avc ls participants Analys d décisions Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaissancs juridiqus 1/2 journé 400 H.T. / auditur Formation intrantrpris : sur dvis Paris 03/04/2014 Lyon 06/02/2014 Marsill 11/12/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com 5 informatiqu / JEUX VIDÉOS

6 Commnt ncadrr ls dévloppmnts logicils ds collctivités locals? f 10.5 Contnu d la formation 1. Ls fondamntaux d l achat public 2. Aspct d la propriété intllctull attachés aux logicils 3. Ls répartitions d la propriété intllctull ntr ls agnts publics, ls collctivités locals t ls ntrpriss prstatairs 4. Cas concrts d dévloppmnt logicils Sit intrnt Ls applications métirs Ls solutions d paimnt Ls accès au srvic n lign (srvic.public.fr, ) 5. Maîtris ds donnés à caractèrs prsonnlls vis à vis d la CNIL 6. Définition t gstion ds bass d donnés 7. Mis n œuvr ds moyns par ls agnts t ls prstatairs 8. Ls contrats d «licnc» ntr ls agnts publics t lur collctivité d attachmnt, t ls prstatairs Objctifs Maîtrisr la réglmntation applicabl aux dévloppmnts d logicils dans ls collctivités locals. Public concrné Collctivité local (jurist, DSI) Intrvnant(s) M Alain d Blnt, Avocat associé, LxCas Société M Raphaël Aplbaum, Avocat of counsl, LxCas Société M Dimitri Munir, Avocat à la cour, LxCas Société Société Blink, opératur n solutions d dématérialisation méthod pédagogiqu Exposé d la règl Rtour d xpérinc Réalisation d cas pratiqus Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs L nvironnmnt logicil t contractul d un collctivité informatiqu / JEUX VIDÉOS 6 f Formation mixt tchnico-juridiqu trritorial 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 23/01/2014 Lyon 07/04/2014 Marsill 27/01/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com

7 Dématérialisation ds procédurs d marchés publics f 10.6 Contnu d la formation 1. Cadr juridiqu d la dématérialisation ds marchés publics 2. Obligations ds achturs / Obligation d l ntrpris 3. Sécurisation ds échangs 4. Étap d mis n plac d l nvironnmnt «gstion élctroniqu ds marchés publics» (contrat d édition, gstion ds plats forms) 5. Modalités d dépôt ds offrs par ls candidats 6. Traitmnt ds dossirs d offrs 7. Sécurité / copi d sauvgard 8. Contrôl d la légalité t contntiux d la dématérialisation Objctifs Appréhndr ls difficultés liés à la passation t la contractualisation ds prstations d srvics d communications élctroniqus (télécoms) t ds srvics informatiqu (SI) Public concrné Collctivité local (jurist) Intrvnant(s) M Alain d Blnt, Avocat associé, LxCas Société M Raphaël Aplbaum, Avocat of counsl, LxCas Société M Dimitri Munir, Avocat à la cour, LxCas Société Société Blink, opératur n solutions d dématérialisation f Formation mixt tchnico-juridiqu méthod pédagogiqu Exposé d la règl Rtour d xpérinc Réalisation d cas pratiqus Supports pédagogiqus pré-rquis nécssairs Connaîtr ls fondamntaux d l achat public, command publiqu, 7 DSI 1 journé 600 H.T. / auditur (déjunr inclus) Formation intrantrpris : sur dvis Paris 01/04/2014 Lyon 21/01/2014 Marsill 19/02/2014 inscription & rnsignmnt n lign sur lxformation.com informatiqu / JEUX VIDÉOS

8. Propriété intellectuelle

8. Propriété intellectuelle 8. Propriété intllctull 8.1 Sécurisr ss contrats d 8.2 Valorisr t défndr ss droits d 8.3 Maîtrisr l cadr juridiqu du droit d autur 8.4 Commnt protégr ss marqus? Calndrir 2014 Paris Lyon Marsill Sécurisr

Plus en détail

5. Droit public des affaires

5. Droit public des affaires 5. Droit public ds affairs 5.1 Actualité juridiqu ds marchés publics 5.2 Cadr général ds marchés publics 5.3 Connaîtr ls différnts procédurs t catégoris d marchés publics 5.4 Contntiux ds marchés publics

Plus en détail

11. droit de la santé

11. droit de la santé 1 droit d la santé 11 La pharmacovigilanc, la qualité t la RC Produit 12 La publicité n droit d la santé 13 La RC Produit 14 L point sur la réform ds produits d santé 15 Ls allégations nutritionnlls t

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

4. Droit pénal des affaires

4. Droit pénal des affaires 4. Droit pénal ds affairs Calndrir 2014 4.1 La dénonciation calomnius : quls moyns d action? 4.2 La gard à vu : commnt y fair fac 4.3 La victim : fair valoir ss droits t obtnir réparation 4.4 Ls principals

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

programme de formation continue

programme de formation continue m m a r g o pr u n i t n o c n o i t a d form 16 0 2 r t s m 1 s r Formations diplômants Efficacité commrcial Dévloppmnt prsonnl t managmnt ds équips Environnmnt juridiqu Gstion t comptabilité Informatiqu

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011]

ré g s e u n e e D e é 1 [Mai 2011] go gi qu D R ocu és m r vé nt à SO un D us EX ag O pé da ré g é t n s I t u n q i agchmn n a T M s é d n us SystèDmon Tchniq s Donné 1 Mai 2011 1. Présntation d Sodxo go gi qu 2. Ls procssus Sodxo D R

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

l ENVIRONNEMENT et le dével

l ENVIRONNEMENT et le dével U n s 6 g r a n s é c o l s l I n s t i t u t P o ly t c h n i q u B o r a u x un nouvll écol ingéspnéciialisuérsans i g s n w ww fr l ENVIRONNEMENT ls géorssourcs l b a r u Pmnt p o t l évl Daguin 1 allé

Plus en détail

LE DIRECTEUR DE PRODUCTION ET DE POSTPRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

LE DIRECTEUR DE PRODUCTION ET DE POSTPRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS LE DIRECTEUR DE PRODUCTION ET DE POSTPRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2014 L CEFPF n qulqus mots pags

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION

SOMMAIRE GÉNÉRAL ACTIONS DE FORMATION ACTIONS DE FORMATION 2016 ACTIONS DE FORMATION L CEFPF : 23 ans d activité au srvic du cinéma t d l audiovisul PAGE 3 Qui put s inscrir à la formation? PAGE 4 ACTIONS DE FORMATION PAGES 5-30 FORMATIONS

Plus en détail

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS

BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS BTS DEES MASTERS Création : Décmbr 2012 Tous droits résrvés 2012 Group Médicis 5 ru ds Rcultts 75013 Paris T. 01 45 35 28 28 F. 01 45 35 28 47 www.mdicis-altrnanc.com binvnu à médicis

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet

Garantie des Accidents de la Vie - Protection Juridique des Risques liés à Internet Résrvé à votr intrlocutur AXA Portfuill : CR012764 N Clint : 1 r réalisatur : Matricul : 2 réalisatur : Matricul : Intégr@l Garanti ds Accidnts d la Vi - Protction ds Risqus liés à Intrnt J complèt ms

Plus en détail

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS t TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS action DE FORMATION 2016 L CEFPF n qulqus mots pags 2-3 L action d formation

Plus en détail

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS et TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS COORDINATEUR D ÉDITION MULTIMÉDIA (NOUVEAUX MÉDIAS t TV) FORMATIONS CIF 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2016 L CEFPF n qulqus mots pags 2-3

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL ASSISTANT d cinéma t AUDIOVISUEL assistant d réalisation (FORMATIONs crtifiants - HOMOLOGUÉEs PAR LA CNCP) FORMATIONS 2016 cntr uropén d formation à la d films Rconvrsion Pags 2-6 L CEFPF n qulqus mots

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL

ASSISTANT de production cinéma et AUDIOVISUEL ASSISTANT d production cinéma t AUDIOVISUEL assistant d réalisation (FORMATIONs crtifiants - HOMOLOGUÉEs PAR LA CNCP) FORMATIONS 2016 cntr uropén d formation à la production d films SOMMAIRE GÉNÉRAL Rconvrsion

Plus en détail

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1

Table des matières Composantes du cours en immersion.............................. Onglet 1 Tabl ds matièrs Avant-propos t rmrcimnts Contxt t fondmnt Composants du cours n immrsion.............................. Onglt 1 Introduction t vision.... 1 Tablau ds résultats d apprntissag spécifiqus à

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX

PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX PROJET D ENCADREMENT DU PROGRAMME DE SOUTIEN AUX NOUVEAUX ENSEIGNANTS GRÂCE À L UTILISATION EFFICACE DES MÉDIAS SOCIAUX Association canadinn ds profssurs d immrsion Canadian Association of Immrsion Tachrs

Plus en détail

SCIENCES. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire SCIENCES grâce à ce bouton!

SCIENCES. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire SCIENCES grâce à ce bouton! SCIENCES Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SCIENCES grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

B-340 - Pavillon Marie Victorin

B-340 - Pavillon Marie Victorin Anné univrsitair : 2009-2010 Trimstr : Automn Sigl du cours : COM 1560 Titr du cours : Communication Infographiqu Crédits : 3 Jour : Mrcrdi Hur : 13h00-16h00 Ensignant : Tinl Ndlcu (t.ndlcu@umontral.ca)

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Commerce international & facturation

Commerce international & facturation Commrc intrnational & facturation 6 t 7 mai 2002 Baudouin THIRION Philipp NOIRHOMME Contxt Connaissanc Contrats Employés Filials Succursals Infrastructur tchniqu Organisation Marchés Tmps Entrpris Positionnmnt

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Faites fleurir votre potentiel: découvrez notre laboratoire et nos formules d apprentissage...

Faites fleurir votre potentiel: découvrez notre laboratoire et nos formules d apprentissage... DvOnD Dvlopmnt On Dmand Faits flurir votr potntil: découvrz notr laboratoir t nos formuls d apprntissag... DvOnD srl Qui somms-nous? Dpuis 2004, nous accompagnons nos clints dans l délicat procssus d évolu9on

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE

Vincent I. Promo 2014. Une école qui révèle vos talents et vous accompagne dans votre projet professionnel ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE Vincnt I. Promo 2014 Un écol qui révèl vos talnts t vous accompagn dans votr projt profssionnl ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE DE COMPIÈGNE POSSIBILITÉ D ALTERNANCE ESCC CURSUS EN 5 ANS Admission sur dossir

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

PRODUIRE POUR LA TÉLÉVISION FORMATIONS 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

PRODUIRE POUR LA TÉLÉVISION FORMATIONS 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS PRODUIRE POUR LA TÉLÉVISION FORMATIONS 2016 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS action DE FORMATION 2016 L CEFPF n qulqus mots pags 2-3 L action d formation pags 4-5 Public concrné t

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

1. Droit de la concurrence

1. Droit de la concurrence Calndrir 2014 1. Droit d la concurrnc 1.1 Droit d la concurrnc t média 1.2 La procédur dvant l Autorité d la concurrnc 1.3 Ls politiqus tarifairs n droit d la concurrnc 1.4 Notification d concntrations

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques

ADELE 126 : Charte graphique et ergonomique des téléprocédures publiques ADELE 126 : Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus Vrsion 1 janvir 2006 Chart graphiqu t rgonomiqu ds téléprocédurs publiqus vrsion 1 Vrsion 1 2 décmbr 2005 Pag 2/47 Chart graphiqu t rgonomiqu

Plus en détail

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte Bulltin d souscription Xaélidia Contrat d assuranc vi libllé n uros t/ou n unités d compt Cods produits : Duré viagèr : 2277 Duré détrminé : 2278 A. Souscriptur/Assuré Co-Souscriptur/Co-Assuré* Tous ls

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

devenez ingénieur de haut niveau.

devenez ingénieur de haut niveau. Imaginons ls monds d dmain, dvnz ingéniur d haut nivau. Livrt ds Formations Prmir résau français ds écols d ingéniurs polytchniqus ds univrsités L mot du coordinatur Ls écols du résau national Polytch,

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle Référntil pour ntrpriss d installation/concption d pomps à chalur voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris d

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

Formations, études, conseils. Le catalogue 2016. Ne jouez pas aux des avec vos donnees. www.anastats.fr

Formations, études, conseils. Le catalogue 2016. Ne jouez pas aux des avec vos donnees. www.anastats.fr Formations, étuds, consils L catalogu 2016 N jouz pas aux ds avc vos donns www.anastats.fr - - Statistiqus Formations 2016 SOMMAIRE Notr équip p. 3 Ls Etuds d donnés t consil p. 5 14 formations dispnsés

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous JEU Témoignag L ntrpris st pour moi la suit logiqu d ms étuds. Nous accumulons ds connaissancs, nous apprnons un métir qui trouv nfin son application concrèt. L ntrpris, c st l ntré dans la vi activ, la

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE

Unité de Formation et de Recherche PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION. Livret Guide de l Etudiant de PSYCHOLOGIE Unité d Formation t d Rchrch PSYCHOLOGIE, SOCIOLOGIE, SCIENCES DE L EDUCATION Livrt Guid d l Etudiant d PSYCHOLOGIE Soumission pour modifications n 2006-2007 1 Anné Univrsitair 2006-2007 Structur général

Plus en détail

Glossaire hygiène des aliments

Glossaire hygiène des aliments Avis au lctur un lxiqu st disponibl à la fin du documnt Glossair hygièn ds alimnts I. Trms généraux Définition Commntairs Accréditation Procédur par laqull un organism faisant autorité rconnaît formllmnt

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS

CATALOGUE. Disponible en prêt ou à la location. Renseignement DES EXPOSITIONS Ligu pour la protction ds oisaux d la Sarth (LPO 72) CATALOGUE DES EXPOSITIONS Disponibl n prêt ou à la location Rnsignmnt LPO Sarth 43 ru d l Estérl Maison d l au 72100 L Mans Indx ds xpositions Ls xpositions

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail