Les économies d eau, l affaire de tous

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les économies d eau, l affaire de tous"

Transcription

1 Les économies d eau, l affaire de tous La robinetterie Les toilettes L électroménager Liens vers sites spécialisé Sources

2 La robinetterie les réducteurs de pression individuel robinets mitigeurs robinets thermostatiques robinets à bouton poussoirs aérateur avec ou sans limiteur de débit douches hydro économes

3 Réducteurs de pression individuel Les réducteurs contribuent à limiter les débits disponibles au droit des points de puisage ainsi que le risque de fuite ultérieur. La réduction de consommation estimée peut être significative si l on considère que la réduction de pression se traduit par une réduction de débit. Si la pression est divisée par 2 alors le débit est divisé par 2 La pose d un réducteur est en général préférable en amont de l installation car elle garantit en permanence une sécurité et un confort par une pression quasi identique sur les circuits d eau froide et d eau chaude. La pression de confort se situe autour de 3 bars. Coût moyen de 30 à 40

4 Robinets mitigeurs mécaniques Ces robinets sont équipés d une cartouche contenant deux disques en céramique percés et mobiles qui permettent de varier le débit et la température de l eau. Leur fonctionnement optimal passe par un équilibrage précis des pressions dans les circuits d eau chaude et d eau froide. Les robinets mitigeurs doivent permettre de réduire les temps d utilisation de l eau. Réduction de consommation estimée : 3m3/personne/an A partir de 20

5 Robinets thermostatiques Ces robinets disposent de deux commandes séparées, l une pour le débit et l autre pour la température. Un maintien constant de la température est assuré quelques soient les variations de pression ou de température sur les différents circuits d alimentation. Ils doivent de préférence être alimentés par un système de production d eau chaude à accumulation. Réduction de consommation estimée : 4m3/personne/an A partir de 20

6 Robinets à bouton poussoir Une pression sur le bouton permet l ouverture du robinet pour une durée pouvant variée de 10 à 20 secondes. Il est souvent possible d ajuster le débit au besoin de l utilisateur. Réduction de consommation estimée : 60 à 70 % par rapport à un système traditionnels Coût moyen 70

7 Aérateurs avec ou sans limiteur de débit Ce dispositif permet d obtenir un jet d eau régulier à l aspect moussant qui procure une sensation de bien être. L apport d air est assuré par un tamis nécessitant un nettoyage fréquent afin d éliminer le tartre qui pourrait boucher les alvéoles. S il comprend un limiteur de débit, il permet d obtenir un débit constant quelques soient les variations de pression. Le confort d utilisation peut alors être affecté. Tous les aérateurs ne sont pas économes en eau, les conseils d'un vendeur et une bonne lecture de l'étiquette ne seront pas de trop. On parle aussi de mousseurs et de brise jets. Réduction de consommation estimée : jusqu à 50% de la consommation Coût moyen 10 sources ecoperl

8 Douchettes hydro économes Un limiteur ou un régulateur de débit à section fixe ou variable se trouve à l intérieur du pommeau de douche ou en amont du flexible. La douchette peut également comprendre une buse d injection permettant d augmenter la vitesse de l eau et, en parallèle, d aspirer de l air. Plusieurs principes sont utilisés: effet venturi, principe de turbulence, principe de compression-injection-éclatement, et principe de pulsation, le débit d'eau est moindre mais la pression reste la même. Attention : les douchettes avec bouton stop et les douchettes effet "venturi" peuvent être source de contaminations car de l'eau reste dans l'aérateur, (Cf recommandations de la DDASS, guide technique, eau dans les établissements de santé 2005, page 62) Réduction de consommation estimée : 50 % par rapport à une douche traditionnelle Coût moyen 25

9 Les toilettes Réservoir WC à chasse interrompable Réservoir WC avec chasse à double commande Réservoir WC avec avec réduction de volume Réservoir WC avec accélérateur de débit Réservoir WC à contre-pression d air les toilettes sèches

10 Réservoir WC à chasse interrompable Le réservoir d environ 6 litres est équipé d un mécanisme permettant d interrompre le flux d eau. La chasse se déclenche à la première pression sur le bouton et s arrête à la seconde. OU La quantité d eau libérée dépend de la pression exercée sur le bouton poussoir. Ce dispositif peut être installé sur la plupart des réservoirs. Réduction de consommation estimée : 50 % par rapport à une chasse d eau traditionnelle, mais cette réduction dépend essentiellement de l utilisateur. Coût moyen 40

11 Réservoir WC avec chasse à double commande Deux boutons poussoir permettent d enclencher soit la vidange totale soit la vidange partielle (3L) du réservoir. L installation de ce système est possible sur la plupart des réservoirs. Réduction de consommation estimée : 50 % par rapport à une chasse d eau traditionnelle. Coût moyen 120

12 Réduction du volume du réservoir Des plaquettes permettant de réduire le volume d eau, sont placées dans le réservoir. Ce principe maintient l efficacité de la chasse d eau car il maintient toute la hauteur d eau et ne perturbe pas le mouvement du flotteur. Coût moyen pour deux 10 Un sac rempli de fluide qui se met dans le réservoir, d'une contenance jusqu'à 3 litres, cela maintient le même niveau d'eau, donc la pression de l'eau reste la même mais moins d'eau est déversée à chaque chasse. source Coût moyen 7 source Réduction de consommation estimée : 50 % par rapport à une chasse d eau traditionnelle.

13 Réservoir WC avec accélérateur de débit Ces toilettes sont munis d un petit réservoir ne contenant que 2,5 à 4 L d eau, afin de permettre l évacuation sans que les canalisations ne soient obstruées, un accélérateur de débit est installé sous le réservoir. Pour une quantité d eau moindre qu une chasse d eau standard, le même débit permet une évacuation correcte. Réduction de consommation estimée : 50 % par rapport à une chasse d eau traditionnelle. Coût moyen 150 pour l accélérateur seul

14 Réservoir WC à contre-pression d air L eau sortant du réservoir est poussée par l air comprimé, elle dispose donc d un pouvoir nettoyant élevé. La quantité d eau consommée dépend de la durée de la poussée que l on exerce sur le levier. Réduction de consommation estimée : jusqu à 50 % par rapport à une chasse d eau traditionnelle fonction du comportement des utilisateurs. Coût moyen 220

15 Les toilettes sèches Ce système est le plus économique en eau et ne nécessite pas de raccordement aux égouts. Les excréments sont mis dans un réservoir de compostage, qu il faut vider une fois par an. Les odeurs sont évacuées par un système de courant d air dans le réservoir de compostage. Le réservoir est situé sous la cuvette, pas de vue, ni d odeur des excréments. NB : il existe plusieurs systèmes de compostage, soit avec la sciure (attention à la provenance, aux traitements, et au stockage) soit le compostage neutre par déshydratation, soit encore avec la séparation des matières liquides et solides. La consommation d eau est réduite à néant. source Coût moyen de 500 pour un petit modèle, jusqu à plus de Attention les toilettes sèches sont réglementées par l article 17 de l Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif.

16 L électroménager Les machines à laver (linge et vaisselle) Les laves-linge actuels consomment en général moins d électricité et globalement moins d eau. Des programmes spécifiques permettent une adaptation du volume d eau à la charge de linge. Les machines à laver récentes utilisent moins de 50 L d eau contre 80 L pour les plus anciennes. L eau de certains lave-vaisselle est recyclée en continu jusqu à la fin des programmes et sur quelques appareils, la consommation d eau s adapte automatiquement à la quantité de vaisselle et au degré de salissure. Coût moyen 500

17 Liens vers sites spécialisés

18 Sources Connaissance et maîtrise des pertes dans les réseaux d eau potable, Agence de l eau Adour Garonne, août 2005 Guide pratique pour l optimisation de la consommation en eau dans les collectivités territoriales, Conseil Général de la Gironde, novembre 2007 Économiser l eau dans la ville et l Habitat, sur les traces des Villes-pilotes en Bretagne, AELB et région Bretagne, mars 1999 Guide des économies d eau dans les bâtiments et espaces publics, Établissement Public du Bassin de la Vienne, janvier 2009

Aérateur ou mousseur hydroéconome

Aérateur ou mousseur hydroéconome Aérateur ou mousseur hydroéconome Economie d eau Ces dispositifs (aérateur limiteur de débit) permettent de réduire le débit de 30 à 70 % avec un débit de 6 l/minute au lieu de 12 l/minute. Aérateur ou

Plus en détail

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant)

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de Cuisines (meubles, carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - VMC (Ventilation

Plus en détail

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat

HYDRO MATERIELS. Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Energie et environnement En Franche Comté MATERIELS HYDRO YDRO-ECONOMES Comment réduire vos consommations d eau dans l habitat Version 1 AJENA Espace inf eau 28 boulevard Gambetta BP 30149 39 004 LONS

Plus en détail

Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau

Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau Les gestes simples pour réduire ma consommation d eau Eau Consommation moyenne annuelle avec un compteur d eau installé Une personne consomme entre 150 et 200 litres d eau par jour. 60m³ 90m³ 120m³ 150m³

Plus en détail

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie

LES PLAISIRS de L EAU. conjuguer confort et économies d énergie LES PLAISIRS de L EAU conjuguer confort et économies d énergie Profitez des plaisirs de l eau tout en diminuant votre consommation CONJUGUER CONFORT ET ÉCONOMIES D ÉNERGIE IL EXISTE UN MOYEN TRÈS SIMPLE

Plus en détail

DANS LA MAISON EN GÉNÉRAL

DANS LA MAISON EN GÉNÉRAL LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOZÈRE, SOUCIEUX DE PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU DU DÉPARTEMENT, A SOUHAITÉ RÉALISER CE GUIDE SUR L'ÉCONOMIE D'EAU AU QUOTIDIEN. IL FAIT SUITE AUX COLLÉGIALES 2007. DANS LA MAISON

Plus en détail

le Petit Guide des d eau

le Petit Guide des d eau le Petit Guide des ECONOMIES d eau 1 J économise de 30 à 50% d eau potable/an facilement!!! 2 Pourquoi économiser l eau? En Bretagne, l eau utilisée pour la production d eau potable provient à 80% des

Plus en détail

Dans ces expériences, nous avons montré la réduction de la consommation d eau sur un robinet à l aide d un mousseur économique

Dans ces expériences, nous avons montré la réduction de la consommation d eau sur un robinet à l aide d un mousseur économique Introduction Dans une maison muni d un jardin, il existe plusieurs moyens pour réduire sa consommation d eau sur différents appareils : - Mise en place d un «stop douche» ou un mitigeur thermostatique

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement L eau est un bien précieux qu il faut économiser La chaleur, la pluviométrie faible, les mauvaises habitudes de consommation doivent nous

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

Et ça coûte combien? Info

Et ça coûte combien? Info Et ça coûte combien? Info ...une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d une douche incomparable! Vous êtes

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains

JURISPRUDENCE. PS Plomberie Sanitaire Juin 2008. Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains JURISPRUDENCE PS Plomberie Sanitaire Juin 2008 Objet : Double problématique des douches/baignoires et des WC dans les salles d eau/de bains 1) DOUCHES/BAIGNOIRES Les référentiels Qualitel et Environnement

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et... l environnement!

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et... l environnement! Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et... l environnement! ... une averse fraîche, délassante et économe 3 De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant

Plus en détail

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON Assises du développement Durable- Table ronde "Citoyen et développement durable" DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE: ISOLATION,

Plus en détail

Quelques chiffres sur l'eau

Quelques chiffres sur l'eau Les ECONOMIEs D'EAU Dans nos pays dits «développés», l accès à la ressource en eau semble d une déconcertante facilité. Il suffit de tourner le robinet et l eau coule à flots. Au fil du temps, en la maîtrisant,

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

Instructions de montage. Instructions de montage

Instructions de montage. Instructions de montage Instructions de montage Instructions de montage 1 Raccord-S Silicone (sans acide acétique!) 2 3 Français Attention! La robinetterie doit être installée, rincée et contrôlée conformément aux normes valables!

Plus en détail

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude.

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude. Comment choisir votre douche Le système en place chez vous Lorsque vous choisissez le type de douche dont vous voulez vous équiper, vous devez au préalable vérifier le système de production d eau chaude

Plus en détail

Chalet de Laffrey 20/12/2013

Chalet de Laffrey 20/12/2013 Chalet de Laffrey 20/12/2013 Mise en eau 1) Dans le vestiaire (là où il y a le chauffe eau) Sur le groupe sécurité, fermer la vidange (robinet rouge) du chauffe eau 1/16 de tour à gauche Ouvrir l'eau (robinet

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation

Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Initia Plus HTE Chaudière murale gaz à condensation Simplicité et performance : Tant en nouvelles constructions qu'en remplacement La nouvelle gamme de chaudières gaz à condensation Initia Plus a été spécialement

Plus en détail

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau.

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau. L eau du logement I- Alimentation en eau. L eau est un bien rare, fragile et précieux. L eau est le patrimoine de tous et il faut la protéger. Elle est utilisée pour : - Nourriture et boissons : 7%. -

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

3. DIFFERENCE DE NIVEAU D'EAU

3. DIFFERENCE DE NIVEAU D'EAU 6.11 Pompes Terminologie 1. DEBIT: C'est la quantité d'eau fournie par unité de temps. Le débit s'exprime en litres à la minute ou à l'heure. C'est une donnée importante lorsque la pompe doit alimenter

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Formation générale

Formation Bâtiment Durable : Formation générale Formation Bâtiment Durable : Formation générale Bruxelles Environnement EXEMPLES DE GESTION DE L EAU Stephan TRUONG écorce sprl Formation mise en œuvre par le Centre Urbain asbl. 2 OBJECTIF(S) DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION DJS France Centre Paris Pleyel - 153 bd Anatole France - 93521 Saint-Denis Cedex 01 Tél : 01 83 64 66 59 / 06 77 55 85 38 - Fax : 01 83 64

Plus en détail

Colonne de Douche Thermostatique

Colonne de Douche Thermostatique Colonne de Douche Thermostatique Guide général d installation Les poignées et accessoires sont différents selon les modèles INTRODUCTION Ce guide général d installation vous montre comment installer, assurer

Plus en détail

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Metz Métropole et l Agence Locale de l Energie et du Climat du Pays Messin vous offrent ce guide dans le cadre du Mois des ClimatCités 2012

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC AquaMobil Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC Le premier chauffe-eau instantané mobile type DH1 a été développé dès 1962, puis construit et fabriqué en série un peu

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

Grohtherm 1000. Grohtherm 1000

Grohtherm 1000. Grohtherm 1000 34 143 34 256 Grohtherm 1000 34 155 34 156 Grohtherm 1000 D...1 I...5 N...9 GR...13 TR...17 BG...21 RO...25 GB...2 NL...6 FIN...10 CZ...14 SK...18 EST...22 RUS CN...26 F...3 S...7 PL...11 H...15 SLO...19

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

VEOLIA N11. Septembre 2015

VEOLIA N11. Septembre 2015 VEOLIA N11 Septembre 2015 Sommaire Quizz : mes besoins en eau Comment mieux maîtriser sa consommation - Comprendre sa facture d eau Payer en ligne, c est facile! Choisir son mode de paiement Ensemble,

Plus en détail

POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD

POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD POUR PRENDRE SOIN DE VOTRE NOUVELLE UNITÉ BAIN MAGIQUE MD Merci d avoir choisi BAIN MAGIQUE MD. Comme pour toute autre acquisition de cette nature, nous comprenons l importance d un tel investissement

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU

QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU QUELQUES CONSEILS QUELQUES CONSEILS POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU POUR L UTILISATION OPTIMALE DE VOTRE ADOUCISSEUR D EAU Un adoucisseur d eau permet de limiter les problèmes liés

Plus en détail

GROHE.FR GROHE HABITAT 2015. incontournables. 5 gammes. Les MASTERS OF TECHNOLOGY

GROHE.FR GROHE HABITAT 2015. incontournables. 5 gammes. Les MASTERS OF TECHNOLOGY GROHE.FR GROHE HABITAT 2015 MASTERS OF TECHNOLOGY Les 5 gammes incontournables LA CLASSIFICATION EAU ET ECAU / ECHAU E Écoulement C Confort A Acoustique U Usure MESURE Débit sous 3 bars en l/min Q Critères

Plus en détail

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 Eau Easitemp définit un nouveau standard pour les thermorégulateurs. Un concept innovant,

Plus en détail

Economiser l eau dans les lycées en Poitou-Charentes

Economiser l eau dans les lycées en Poitou-Charentes Economiser l eau dans les lycées en Poitou-Charentes Sources : «Vivons l eau Guide pratique pour une utilisation rationnelle de l eau destiné aux particuliers, professionnels et gestionnaires» WWF Belgique,

Plus en détail

Suivez le guide! Le p tit guide. écolo

Suivez le guide! Le p tit guide. écolo Suivez le guide! Le p tit guide écolo Pourquoi choisir L ARBRE VERT? L ARBRE VERT est la marque française de produits d entretien et d hygiène corporelle écologiques. Notre usine, près de Poitiers, est

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A

MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A Concepteur de solutions et de services pour la recherche et le développement COAGULATION FLOCULATION - DECANTATION MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A BP46 Route d Heyrieux

Plus en détail

Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line

Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line Baignoire médicalisées et matériel d hygiène Baignoire Classic Line 146 839 B 146 840 K 146 841 H 141 985 J Fiche technique Les baignoires à hauteur variable Classic Line Efficacité et sécurité Hauteur

Plus en détail

des réseaux (ECS) Vanne d'équilibrage auto-nettoyante pour réseaux sanitaires w w w. s o g o b a. c o m

des réseaux (ECS) Vanne d'équilibrage auto-nettoyante pour réseaux sanitaires w w w. s o g o b a. c o m Equilibrage & Maintenance des réseaux (ECS) Vanne d'équilibrage auto-nettoyante pour réseaux sanitaires Vanne d'équilibrage auto-nettoyante pour réseaux sanitaires G R K N E T E v o l u t i o n La solution

Plus en détail

Mode d emploi du kit de mesure

Mode d emploi du kit de mesure Conseil en maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mode d emploi du kit de mesure Présentation Dans le cadre du défi «Familles à Energie positive», ce kit est remis au capitaine de chaque équipe.

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Nuit & jour : DE L'EAU. AQUAFIT Le mitigeur monocommande innovant pour plus de sécurité et d'hygiène

Nuit & jour : DE L'EAU. AQUAFIT Le mitigeur monocommande innovant pour plus de sécurité et d'hygiène Nuit & jour : DE L'EAU POTABLE HYGIÉNIQUE AQUAFIT Le mitigeur monocommande innovant pour plus de sécurité et d'hygiène Protection et hygiène maximales De l'eau potable de qualité, garantie dans toutes

Plus en détail

Procédure d hivernisation :

Procédure d hivernisation : Procédure d hivernisation : 1. Vidanger et bien rincer les réservoirs d eau grise et noire. 2. Fermer l interrupteur électrique du chauffe-eau situé à l extérieur. (Photo No. 1) 3. Vidanger le chauffe-eau

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales De façon générale, tous secteurs d activités confondus, l air comprimé représente en moyenne 10 à 15 % de la facture

Plus en détail

version:01 ET262 Réf: 631073 Réf: 631077 Seira

version:01 ET262 Réf: 631073 Réf: 631077 Seira Seira Réf: 631073 version:01 ET262 Réf: 631077 Réf: 63 10 73 [01] x 01 [02] x 02 [03] x 02 [04] x 02 Réf: 63 10 77 [01] x 01 [02] x 02 [03] x 02 [04] x 02 Réf : 63 10 73 C est parti... Réf : 63 10 77 Pour

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE Règlementaire La gestion de l'eau en France est réglementée par deux grandes lois, respectivement votées en 1964 et en 1992. La loi du 16 décembre

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères

SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA. Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères SOCIÉTÉ DE LOGEMENT COMMUNAUTAIRE D OTTAWA Présentation sur la modernisation d installations d eaux ménagères Conservation à LCO LCO dépense plus de 23 M$ par année pour les services publics Les appareils

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie Les differents systemes de recuperation d'eau de pluie Selon l utilisation que vous en faites, vous pouvez avoir un circuit uniquement pour l usage

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et l'eau en region PACA Les moyens techniques d'economies d'eau Lieu Moyens techniques Coûts Economies envisagées Tous les robinets Réducteurs

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB

Gestion de l eau dans les bâtiments. Formation Besançon 15 janvier 2009 - WB Gestion de l eau dans les bâtiments 1 Gestion de l eau dans les bâtiments Contexte : Qualité sanitaire de l eau : réglementation légionelles Connaissance du réseau : qualité de l eau, pression réseau :

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

02 Composants pour installations solaires page

02 Composants pour installations solaires page 02 02 Composants pour installations solaires page Mélangeur thermostatique - Vanne de zone déviatrice - Raccords 3-pièces 8 Groupe solaire 9 Purgeurs d air - Soupape de sécurité - Dégazeur 62 Raccords

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz Fiche technique Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 5 6 7 Connaître Réseau d eau froide Réseau d eau chaude Réseau de gaz Regarder Réseau d eau Entretenir & améliorer Contrat d'entretien Remplacement

Plus en détail

3. Revisser le flexible

3. Revisser le flexible 1. Dévisser le flexible de douche 2. Visser l économiseur d eau «douche» 3. Revisser le flexible 4. La douche est prête pour les économie d eau 1. Dévisser la bague du robinet 2. Retirer le mousseur existant

Plus en détail

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES. b) Peut-on raccorder un chauffe-eau DJS sur le lavabo et la douche en même temps?

CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES. b) Peut-on raccorder un chauffe-eau DJS sur le lavabo et la douche en même temps? CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES INSTANTANÉS DJS QUESTIONS/ REPONSES 1- Installation a) Peut-on raccorder une douche au chauffe eau instantané DJS? Oui, à partir du modèle FDCH 70 (7,5 kw). En dessous le débit

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Nécessité de la désinfection

Nécessité de la désinfection Fiche 1 NETTOYAGE ET DÉSINFECTION DES OUVRAGES : OBJECTIFS ET PRINCIPES Lors de travaux réalisés sur les réseaux de distribution d eau potable et les appareils qui s y rattachent, il est essentiel de s

Plus en détail

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP

LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP LA PURGE DES CIRCUITS HYDRAULIQUES J-M R. D-BTP 2006 1 Solubilité de l air dans l eau Les causes de la présence des gaz Effet de la présence des gaz L élimination des gaz Les différents systèmes de purge

Plus en détail

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie

GUIDE DES USAGERS. Plaine de Balzac à Saint-Brieuc. Terre et Baie Habitat. Tout savoir sur votre logement. Guide de l usager. Economies d énergie Terre et Baie Habitat Guide de l usager Nov. 2013 GUIDE DES USAGERS Tout savoir sur votre logement Plaine de Balzac à Saint-Brieuc Economies d énergie Des gestes simples pour profiter au mieux de votre

Plus en détail

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON

DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS FRANCE CHAUFFE EAU ELECTRIQUE INSTANTANE AVANTAGES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MODELES ET TARIFS GARANTIE - LIVRAISON DJS France ZI Les Chanoux 62 rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne Tel: 01 48

Plus en détail

Cuisine / arrière-cuisine

Cuisine / arrière-cuisine Nom du foyer : Quels gestes avez-vous adoptés en 2010? DOCUMENT A COMPLETER ET A RETOURNER A LA PASSIFLORE Ce document reprend l ensemble des gestes présents dans le catalogue des gestes. Lors de l enquête

Plus en détail

HUZ 10, Hoz 10. Chauffe-eau basse pression. Montage et mode d emploi

HUZ 10, Hoz 10. Chauffe-eau basse pression. Montage et mode d emploi HUZ 10, Hoz 10 Chauffe-eau basse pression Montage et mode d emploi Contenu Page Données techniques 3 Indications pour l utilisateur 4 Mode d emploi pour l utilisateur et l installateur Généralités 5 Utilisation

Plus en détail

L alimentation en eau potable

L alimentation en eau potable Aujourd hui, la qualité de l eau et les réserves potentielles, constituent, au sein de notre société, des préoccupations environnementales majeures. En 1992 et pour la première fois, le principe selon

Plus en détail

Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE

Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE Centre des Energies Renouvelables PHÉBUS ARIÈGE Pour une information gratuite et objective sur les moyens d économiser l énergie et de protéger l environnement ESPACE INFO ENERGIE Permanence à Dun : Par

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT

CONSTRUCTION DE 22 LOGEMENTS ET D'UN POLE MEDICAL BET LOUVET A EULMONT A LOGEMENTS T2 et T4 1 CHAUDIERES Chaudière u 14 Ventouse verticales T2 avec accessoires u 4 Ventouse verticales T4 avec accessoires et devoiement u 10 Raccordement EF - EC depuis attente u 14 Raccordement

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE!

DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE! DEVENEZ ÉCO-LOCATAIRE! Éditorial A vec ce numéro de Cité-Mag, vous trouverez cette petite brochure, fruit de la réflexion du service Environnement de la Ville, de l association IDEMU (structure porteuse

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique?

Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? Comment économiser lorsque l on a un chauffe-eau électrique? En France plus d un tiers des chauffe-eau installés sont des chauffe-eau électriques* dont une majorité sont à accumulation (chauffe-eau conçu

Plus en détail

Mod:THERMOS-A. Production code: THERMOS A

Mod:THERMOS-A. Production code: THERMOS A 08/2009 Mod:THERMOS-A Production code: THERMOS A 1. Table des matières 1. Table des matières 2 2. Général 3 3. Fonctions 4 4. Installation et démarrage 5 5. Rincer et remplir le système d eau 6 6. Infusion

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE

CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE EPS - 3,5 EPS - 4,4 EPS - 5,5R Lire et suivre attentivement les instructions d installation et d utilisation afin d assurer un fonctionnement et une durée de vie optimales

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

LE CONFORT DES PERSONNES

LE CONFORT DES PERSONNES QU EST-CE QU UN SYSTÈME D AIR SPÉCIALISÉ LE PROCESSUS ET LES BESOINS DU CLIENT Qu il s agisse de tissage, de tricot ou de touffetage, l ingénieur d air doit bien comprendre le processus. Il faut déterminer

Plus en détail