N 80 - Mars Regards. de L Isle-Adam. La banque alimentaire. Vœux de Maire. Dossier : Redynamisation du centre-ville.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 80 - Mars 2013. Regards. de L Isle-Adam. La banque alimentaire. Vœux de Maire. Dossier : Redynamisation du centre-ville. www.ville-isle-adam."

Transcription

1 N 80 - Mars 2013 Regards de L Isle-Adam P.4 P.18 P.26 Vœux de Maire Dossier : Redynamisation du centre-ville La banque alimentaire

2

3 Sommaire 3 Édito 4 > 06 Vœux du Maire 7 > 08 Vie municipale 9 Internet 10 >1 1 Manifestations à venir 12 >15 Vie culturelle 16 >17 Environnement 18>1 9 Dossier : Redynamisation du centre-ville 20 Urbanisme 21 >22 Voirie 22 >23 Vie pratique 24 >25 Retrospective 26 > 27 Vie sociale La banque alimentaire 28 > 30 Enfance / Vie scolaire 31 > 32 Sport 33 Agenda 34 État civil Directeur de la Publication : Axel Poniatowski Rédacteur en chef : Danielle Porthé Attachées de communication : Emilie Colomer / Mélanie Roche / Estelle Chouquais Réalisation : Palissade Publicité Photographe : Emilie Colomer Imprimerie Blaisot L Isle-Adam Régie publicitaire : LMC Conseil Distribution : Association «Porte à Porte» Dépôt légal : ISSN N Bulletin Municipal imprimé à 6750 exemplaires Imprimé sur papier 100% recyclé Mairie de L Isle-Adam 45 Grande Rue - Tél Couverture : les jardins Lartigue Édito Chères Adamoises, Chers Adamois, 03 La gestion budgétaire d une commune se construit sur les mêmes principes que ceux qui gouvernent la gestion d un ménage. En ces temps difficiles, L Isle-Adam se trouve confrontée aux mêmes difficultés que ses habitants, à savoir avec des rentrées plus serrées, elle doit faire face aux dépenses incompressibles, ne pas remettre en cause sa qualité de vie et poursuivre ses projets, avec prudence tout en prévoyant l avenir L équation n est pas insoluble mais il faut analyser la situation objectivement. Les recettes de la ville sont en nette diminution, tendance qui va s accentuer dans les années à venir, compte tenu d une diminution drastique des dotations de l Etat aux collectivités territoriales, des difficultés de lever des subventions auprès de la région et du département qui ont aussi réduit leurs budgets mais aussi par le jeu de la dévolution d une part de notre financement aux communes dites plus pauvres qui s accentue fortement. Quant aux impôts locaux, autre source de financement d une commune, je suis réticent à user de cette facilité. Enfin il reste l emprunt comme source éventuelle de financement mais cette solution contredirait tous les efforts faits ces dernières années pour notre désendettement. En matière de dépenses, nous avons des coûts de fonctionnement, correspondant à à la gestion quotidienne de la ville (salaires du personnel, prestations enfance, fluides, petit entretien des bâtiments, propreté de la ville ), Ils représentent 70 % du budget (environ 15 millions). Nous avons aussi, et c est indispensable, des dépenses d investissements (30% du budget). Décidées chaque année, elles sont relatives à des opérations de réfection de voirie, de gros entretien des bâtiments municipaux et des écoles, d achat de véhicules utilitaires, pour l essentiel. J ai toujours fonctionné sur un principe intangible, à savoir, dégager des marges permettant d investir davantage en réduisant autant que faire se peut le budget de fonctionnement. Cette règle de conduite est encore plus d actualité aujourd hui et il s agit de faire preuve d innovation, d être très rigoureux dans la gestion des dépenses, de mettre en place des méthodes d organisation et des outils de gestion générateurs d économies. Si la situation n est pas inquiétante, il faut rester vigilant afin de garantir l équilibre financier de notre ville tout en préservant notre qualité de vie. Très cordialement. Axel Poniatowski

4 04 Vœux du Maire Extrait du discours des vœux du Maire Mesdames, Messieurs, Chers amis, Merci d avoir répondu à mon invitation et à celle du Conseil Municipal pour cette traditionnelle cérémonie des vœux. C est une grande joie pour moi de vous accueillir aussi nombreux. Je tiens en particulier à remercier nos invités de marque qui nous font l amabilité d être présents. Je tiens, à l aube de cette nouvelle année, souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux Adamois récemment installés dans notre commune. Mes remerciements vont à l ensemble du personnel municipal et intercommunal qui tout au long de l année a travaillé au service de la commune et au bien-être des Adamois. J associe à ces remerciements pour leur dévouement, l ensemble des élus, des agents et des représentants de l Etat, du Département et de la Région, ainsi que les représentants de la société civile, de nos commerces et de nos associations, qui œuvrent quotidiennement sur notre territoire. Je souhaite également adresser un message d espoir à toutes les personnes en situation précaire, qui souffrent de maladie, d'un handicap ou de la solitude. Je ne veux pas oublier non plus les Français victimes du terrorisme ou pris en otage à l étranger, loin de leurs proches. En attendant, notre équipe municipale et toute l équipe du Centre Communal d Action Sociale sont présentes pour apporter notre soutien à ceux qui traversent une période difficile. Les Vœux du Maire sont pour moi l occasion, une fois par an, de vous rendre compte de l état de notre ville et de mes projets. Ceux-ci s inscrivent dans un contexte particulier, celui de la poursuite de la crise qui impacte directement la France, bien sûr et aussi indirectement toutes les collectivités locales françaises auxquelles on demande de faire de très gros efforts d ajustement, d économie. Et L Isle-Adam n échappe pas à la règle. D abord, les dotations de l Etat sont en forte baisse. En 2010, La D.G.F (Dotation Globale de Fonctionnement) de L Isle-Adam était de En 2013, elle sera de soit En 2016, elle devrait tourner autour de soit 1 million d en 7 ans. Il y a par ailleurs la chute des subventions du Conseil Général et du Conseil Régional pour nos dépenses d investissements. Jusqu à l année dernière, un Contrat Régional était subventionné à hauteur de 60 % par le Département et par la Région. C est ce qui nous a permis de faire le ravalement de la mairie, celui de l église, l extension du gymnase, la rénovation du Pavillon chinois ou la construction de la piscine, entre autres. Dorénavant, cette subvention passera de 60 à 35 % pour une commune comme L Isle-Adam. Mais ce n est pas fini, car à ces baisses de recettes s ajoute la création du fonds national de péréquation depuis l an dernier qui consiste à ponctionner le budget de certaines communes pour le reverser à d autres moins favorisées. À ce titre, L Isle-Adam s est vue ponctionné de en 2012 ; ce sera en 2013 et ainsi jusqu à par an à partir de Tout cela fait beaucoup et n est pas sans conséquence dans la gestion des finances de notre ville. C est la raison pour laquelle nous avons «serré les boulons» depuis 4/5 ans et que nous allons continuer. Nous avons réalisé de grosses économies dans les charges à caractère général notamment s agissant des factures d eau, d électricité, de fuel. Mais surtout, le plus gros poste de notre budget est la masse salariale, c est-àdire la rémunération des agents travaillant pour la ville. Nous poursuivrons les diminutions d effectifs au fur et à mesure des départs en retraite. En 8 ans, la ville de L Isle- Adam est passée d un effectif total de 242 agents équivalent temps plein à 220, soit -10%, et cela malgré la montée en puissance de la Police municipale passée de 3 à 12 agents. Nous poursuivrons cette politique en soustraitant au secteur privé tout ce qui peut l être, ce qui permet des économies substantielles. Nous continuerons cependant à nous doter des équipements dont nous avons besoin. Oui, les dotations de l Etat sont en baisse, les subventions que nous pouvions recevoir font défaut mais il nous appartiendra de trouver de nouvelles méthodes de fonctionnement, de faire preuve d imagination et de volonté pour faire vivre les projets dont ont besoin les Adamois. Ce même élan portera sur le respect des équilibres qui garantissent une vie harmonieuse dans notre ville, qu il s agisse de la préservation de nos commerces de proximité, de nos zones naturelles ou de nos voies de circulation. Equilibre, dosage, juste proportion Chaque décision entraîne des conséquences qu il s agit de peser. Il m appartient de procéder à ces arbitrages avec toujours à l esprit le souci d être pertinent et impartial dans le choix des priorités. Une de mes priorités comme Maire atoujours été et sera encore la préservation de notre commerce de proximité et de notre marché. Cela ne va pas de soi! D autant plus en période de crise! Et pourtant, c est un enjeu majeur pour notre commune, aussi bien en terme d activités dans la ville, d emploi, de rayonnement que de service à la population. Combien de villes alentours de notre taille ou même plus importantes n ont plus de centre-ville attractif? pourquoi? Réfléchissez-y! Cette problématique est une de mes constantes préoccupations et j ai été amené à prendre des décisions pas toujours faciles afin de donner l impulsion nécessaire pour que notre commerce de proximité se pérennise. Ma dernière décision en date est de rendre payant le parking du centre-ville et celui de Valicieux.

5 5 Cette décision n est pas motivée par l appât du gain, loin de là, mais tout simplement parce que nous avons constaté que nombre de véhicules restent garés toute la journée sur des emplacements qui ont vocation à accueillir les clients des commerces du centre-ville ou des restaurants du Pâtis. Qui sont les propriétaires de ces véhicules ventouses? Après enquête, il s avère que ce sont des usagers de la SNCF qui ne souhaitent pas parquer leur véhicule à la gare ; ce sont aussi des riverains qui n utilisent pas leurs parkings privés et même aussi des employés des commerces du centre-ville garés là toute la journée au détriment de leurs clients éventuels qui, petit à petit, renoncent à venir faire leurs achats dans le centre-ville de L Isle-Adam. Aussi, cette décision a été mûrement réfléchie. Elle est ferme et définitive car je suis intimement convaincu depuis toujours, que la préservation de nos commerces est directement liée à la problématique du parking. Il n y aura pas de dispositif particulier ni de privilège pour qui que ce soit car cela annihilerait l intérêt de la mesure. Partout, la première heure de stationnement sera gratuite, ce qui laisse le temps de faire ses courses et le stationnement payant en ces 3 lieux : Grande rue, parking centre-ville, parking Valicieux, interviendra à partir de la 2 e heure. La création de places de parking est ainsi une priorité pour moi de longue date car depuis que je suis maire, ce sont 228 places de parking public qui ont été créées à L Isle- Adam, certaines payantes, la grande majorité non, en priorité à proximité des commerces. Les derniers en date sont les 35 places que nous venons de créer au parking centre-ville. Mais, seules, ces mesures ne sont pas suffisantes. Depuis plusieurs années, la ville de L Isle-Adam a engagé une politique volontariste afin de soutenir le commerce local. Les actions entreprises ont permis de fédérer l'ensemble des acteurs de la ville, de créer de nouvelles animations attractives, de renforcer une image de qualité du commerce adamois, d'attirer de nouvelles enseignes dans le centre, de mettre en valeur notre marché. Il s agit d un plan d ensemble qui nous a conduit à développer une véritable stratégie afin de soutenir le commerce local. De ce fait, nous avons, à plusieurs reprises, saisi l opportunité offerte par le décret du 26 décembre 2007 relatif au droit de préemption des communes sur les fonds de commerce, les fonds artisanaux et les baux commerciaux afin de sauvegarder ou inciter l installation de certains commerces. Ainsi sont apparus un traiteur fromager dans la grande rue, un pressing rue Saint-Lazare ou la pérennité du restaurant le «Gai rivage» qui était sur le point d être transformé en promotion immobilière. À chaque fois nous avons préempté puis revendu, à coût nul pour notre Ville. La sécurité est aussi une de mes priorités : les contacts avec les forces de l ordre sont très positifs et je les remercie de leur action dans notre commune. Mais leur priorité n est pas toujours la lutte contre la petite délinquance et il nous appartient de prendre notre part dans cette préoccupation quotidienne. Aussi le renforcement notable des effectifs de la Police municipale et la mise en place de caméras de surveillance dans les lieux publics sensibles, participent à la recherche d une plus grande sécurité. J ai aussi le plaisir et la fierté de vous annoncer que le commandement de Compagnie de Gendarmerie d Argenteuil ainsi que le PSIGde Taverny vont bientôt déménager et s installer à L Isle-Adam dans les locaux de l ancienne gendarmerie rue Bergeret. Ces 30 gendarmes ne seront certes pas en charge de notre territoire mais leur siège sera à L Isle-Adam, ils y vivront avec leurs familles et seront présents dans la ville. Je me réjouis de cette décision prise par le directeur de la Gendarmerie nationale, validée par le Ministre de l Intérieur et qui sera effective à compter de l été prochain. Je rappelle que ce futur commandement de L Isle-Adam coiffera les brigades d Argenteuil, Parmain, Méry-sur-Oise, Montsoult, Viarmes et Luzarches. Mes chers amis, la ville de L Isle-Adam peut se prévaloir de nombreux équipements de qualité, qu ils soient culturels, sportifs, associatifs, ludiques mais aussi scolaires C est une charge importante pour notre commune et je suis très vigilant quant à leur parfait entretien afin de répondre au mieux aux besoins de leurs utilisateurs. J ai ainsi été particulièrement sensible à la lettre de félicitations reçue en septembre dernier du nouvel inspecteur d Académie pour l excellent niveau d entretien de nos écoles. Les années sont plus particulièrement consacrées à des travaux d entretien et de remise en état des installations sportives et associatives et surtout à la poursuite de la réfection de la voirie à L Isle-Adam. Beaucoup de chaussées ont déjà été reprises, d autres le seront encore cette année comme la rue de Pontoise, la rue des Joséphites avec son futur parking derrière la Poste, la rue des Râcles ou la rue de la Haute-Salle. Mais surtout, nous réaliserons en fin d année la jonction du chemin des Pommiers avec le bas du Grand Val, ce qui donnera aux Adamois et aux Parminois un deuxième accès au Centre commercial et participera au désengorgement du trafic sur la D922 à travers la forêt. Nous poursuivrons aussi notre programme de mise en conformité des bâtiments publics pour l accueil des personnes à mobilité réduite et au fur et à mesure des travaux de voirie, nous nous mettrons aux normes du plan de déplacement des personnes handicapées.... /...

6 06 Vœux du Maire... /... Enfin, je suis heureux de vous annoncer que début 2013, nous poserons 5 ou 6 panneaux électroniques d information en des lieux stratégiques de L Isle-Adam permettant de vous informer, mieux et plus vite, voire en temps réel. Les calicots, ces grandes bannières que nous suspendions jusqu à présent, seront remisés définitivement, ce dont je me réjouis. Notre ville est dynamique. Les projets privés structurant pour notre commune se concrétisent aussi. Ainsi, l hôtel «la Villa de l écluse» à ouvert ses portes et renforcera l attractivité de notre ville touristique. Les travaux d extension de la Clinique vétérinaire sont bien avancés et feront de cette clinique la 2 e plus grande de France. Le Centre paramédical renforcera bientôt le pôle médical des 3 Sources. La phase administrative du projet de la Résidence Senior est achevée et les travaux de destruction de l ancienne clinique Conti seront terminés à la fin de ce trimestre, date à laquelle débutera la construction de la Résidence. Le projet du port fluvial suit son cours, le démarrage du chantier devrait s effectuer fin 2014, début J aurai l occasion de vous en reparler. Il me reste, Mesdames et Messieurs, mes chers amis, en mon nom et en celui de toute l équipe municipale à vous présenter à chacune et à chacun d entre vous mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de réussite dans vos projets tant personnels que professionnels. Je vous remercie. L intégralité du discours est consultable sur le site à la rubrique «vie municipale». Médailles de la Ville 2013 Madame Carole DESPLÉCHIN Madame, j ai tenu à vous remettre cette Médaille de la Ville de l Isle-Adam car le samedi 25 février dernier à midi, votre intervention a permis de sauver la vie de votre jeune voisine de 2 ans et demi, Margaux, qui s'étouffait avec un grain de raisin. Alertée par votre voisin, le papa de l'enfant, qui a frappé à votre fenêtre, paniqué, cherchant de l aide, vous vous êtes précipitée chez lui pour accomplir les gestes de secourisme nécessaires qui ont permis d'extraire in extremis de la gorge de cette petite fille ce qui obstruait sa trachée et commençait à l'empêcher de respirer. Vous avez dû utiliser toute la gamme des techniques que vous aviez apprises lors de votre formation par l Education nationale, puisque vous êtes professeur des écoles et c est seulement votre 3 e essai qui a été concluant. À l'arrivée des pompiers, l'enfant était sauvée. Ils ont confirmé que sans votre intervention rapide, un drame aurait eu lieu. Je ne redirai jamais assez combien l apprentissage des gestes qui sauvent est important. Madame, je tiens sincèrement à vous remercier, au nom de toute la communauté adamoise, pour votre réactivité et le sang-froid dont vous avez fait preuve afin de porter secours à cette petite fille. Monsieur Jean-Claude FOURNIER Vous êtes bien connu dans notre ville comme étant le vétérinaire ou plus simplement «le véto». Originaire de Beaumont-sur-Oise, vous avez suivi les traces de votre père, vétérinaire lui-même. Après de brillantes études, conclues en 1951 par un titre de vice-major des écoles vétérinaires de Maison-Alfort, vous faites votre Service militaire en Allemagne au groupe de vétérinaires autonomes où vous êtes chargé de l alimentation des chiens de guerre. Cette expérience vous incitera à poursuivre dans la recherche pour l alimentation animale puisque parallèlement à votre carrière de vétérinaire, vous créerez des gammes d alimentation pour les animaux de ferme et la volaille et conseillerez des sociétés d alimentation animale. Après votre Service, vous avez souhaité parfaire vos connaissances vétérinaires dans les chevaux des mines, dans les gros animaux de ferme puis dans les animaux de compagnie en assistant des vétérinaires spécialisés. En 1955, vous vous associez avec votre père à Beaumont. En 1963, vous décidez de créer votre propre clinique vétérinaire et vous choisissez de vous installer à L Isle-Adam. Au début, vous étiez simplement aidé d un seul vétérinaire assistant mais 20 ans plus tard, vous êtes déjà 6 vétérinaires associés et la réputation de votre établissement ne fait que croître. En 1987, vous décidez de quitter votre cabinet pour vous consacrer à une autre de vos passions, la recherche sur l art de la céramique. Vous vous y investissez pleinement et rejoignez naturellement les Amis du musée de L Isle-Adam où vous participerez activement à faire mieux connaître l art de la céramique et tout le passé adamois attaché à cette production. Je tenais à vous remettre cette médaille en reconnaissance à la fois pour être à l origine de la création de la clinique vétérinaire de L Isle-Adam, aujourd hui en pleine expansion et devenue centre hospitalier vétérinaire de pointe mais aussi pour votre action de bénévole au service de la mise en valeur de notre patrimoine local.

7 Vie Municipale 07 Conseils Municipaux Comptes-rendus des 19 octobre et 21 décembre 2012 Vous trouverez, ci-après, les principaux éléments des Conseils Municipaux. Les décisions du Maire ont permis d officialiser les points suivants : Validation de l avenant n 1 au marché de travaux de voirie avec la société Cochery. Signatures avec la centrale d achat public UGAP de quatre contrats de location longue durée pour quatre véhicules dont les contrats étaient arrivés à terme. Attribution du marché relatif à l achat de cinq panneaux d information électroniques. Attribution du lot n 1 concernant le marché des travaux d aménagement de bureaux au 2 e étage du château Conti. Attribution du marché de maintenance du matériel de cuisine collective des établissements scolaires de la Ville. Attribution du marché relatif à l entretien, le contrôle et la fourniture des extincteurs de la Ville. Attribution du lot n 3 : travaux de menuiserie au 2 e étage du château Conti. Attribution du marché concernant les travaux de requalification de voirie rue de la Madeleine. Signatures des contrats de location et de maintenance de la machine à affranchir et de la balance courrier. Attribution du marché de maitrise d œuvre concernant les travaux de réaménagement des vestiaires du stade Philippe Grante. Le refinancement d un emprunt avec DEXIA. Le remplacement d un emprunt indexé sur le libor dollar réalisé avec la Caisse d épargne en un emprunt à taux fixe à 2,07 %. Les Conseils Municipaux ont pris connaissance : Des propositions donnant lieu au débat d orientation budgétaire pour Du rapport d activités 2011 du Syndicat Intercommunal de la Piscine de L Isle-Adam Parmain. Les Conseils Municipaux ont adopté les points suivants : Des décisions modificatives n 3 et n 4 aux budgets de la Ville et de la Plage. Une garantie d emprunts pour la société HLM EDIFICE concernant 5 logements place de Pâtis. Une convention entre la Ville et le Yachting club de L Isle-Adam concernant l occupation du terrain et des locaux pour cette association. Les modifications des modalités d application du compte épargne-temps pour les agents de la Ville. L attribution des subventions 2013 aux associations. L actualisation des tarifs des droits de place et de la redevance du marché de L Isle-Adam. La demande des subventions pour le musée : acquisitions, fonctionnement et restauration d œuvre d art. La demande de subvention au Département pour l acquisition d un véhicule pour la Police municipale. La demande de subvention à la Région pour les travaux aux vestiaires du stade. Le renouvellement de la convention du Relais d Assistante Maternelle avec la CAF. Le règlement de fonctionnement des établissements de la Petite enfance. La convention d objectifs et de financement avec la CAF. L attribution du marché des assurances de la Ville. Le règlement de la fête foraine. La convention de projet partenarial avec les propriétaires de la zone du Grand Val en vue d aménager la voirie du chemin du Pommier. Les budgets de la Ville et de la Plage pour Dates des prochains Conseils Municipaux : vendredi 29 mars et vendredi 31 mai 19h Salon d honneur de l hôtel de ville. Les comptes-rendus des Conseils Municipaux sont consultables intégralement en mairie et sur le site

8 08 Vie municipale Tribune d expression «UNION POUR L ISLE-ADAM VILLE PARC» «UN NOUVEAU SOUFFLE POUR L ISLE-ADAM» Tribune de l opposition Interview de Jean-Dominique Gillis, adjoint chargé de la Voirie, de l Entretien des bâtiments communaux et de la Sécurité. Quelles sont vos délégations en tant qu adjoint au Maire? Mes responsabilités comprennent 3 pôles principaux : la Voirie, l Entretien des bâtiments communaux ainsi que la Sécurité. Je participe aussi à plusieurs Syndicats intercommunaux et notamment je suis vice-président du SIAPIA (Syndicat d assainissement) ainsi que du Syndicat des berges de l Oise. Je suis aussi en charge de la commission de Sécurité pour tous les lieux accueillant du public, commerces, administrations, écoles Ainsi que de la commission d accessibilité qui travaille à une meilleure intégration des personnes handicapées dans la ville. Que recouvre votre responsabilité en matière de voirie? La voirie désigne à la fois, l'ensemble des voies de circulation : le réseau routier et leurs dépendances, c'est-à-dire les trottoirs, les parkings, l éclairage public, la signalétique ou le mobilier urbain ainsi que l ensemble des réseaux sur ou sous voirie. Cette responsabilité comprend la conception, la création et l entretien des voies de circulation publiques municipales, qu il s agisse de travaux de déneigement, de ramassage des feuilles ou de nettoyage. Je suis aussi le référent du suivi des travaux pour les voiries départementales qui couvrent notre territoire. Le service de la voirie est en charge également des installations nécessaires à l organisation des manifestations (pose de barrières, installation de matériel ) Pour cela, je suis soutenu par une équipe d agents de 25 personnes mais nous faisons aussi appel à des entreprises extérieures par appels d offres plus un bail de voirie. Qu entendez-vous parbâtiments communaux? Ce sont les bâtiments qui appartiennent ou sont loués par la Commune. Que ce soit la mairie et ses annexes (Castelrose, maison Cailleux, le Centre technique municipal, le Centre social, le château Conti ), les bâtiments scolaires et périscolaires (écoles maternelles et primaires, cantines, centre de loisirs, garderie ), les bâtiments associatifs (la MIA, la Faisanderie, la Maison de l Amitié, le centre Françoise Bonn), les bâtiments culturels (la bibliothèque, le musée et les pavillons attenants, l école de Musique et de Danse) ou encore sportifs (la Plage, le centre sportif Amélie Mauresmo, le stade, les tennis). En plus du ménage, ces bâtiments nécessitent un entretien régulier assuré par les agents de la ville, peintres, plombiers, serruriers, électriciens ou garagistes plus entreprises extérieures. Ce sont 24 agents qui œuvrent dans ce service. Quel est le rôle de la Police municipale? La Police municipale forte de 12 agents qualifiés placés sous l'autorité du Maire travaille en étroite collaboration avec la Police nationale. Elle a compétence en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la sûreté, de la sécurité et de la salubrité publique. Elle assure également une relation de proximité afin d'être proche de la population et des commerçants et patrouille chaque jour dans la ville à pied, à moto ou en voiture. Elle fait aussi la veille de notre vidéo-surveillance. Quotidiennement, elle veille au respect des arrêtés municipaux, assure la sécurité aux abords des établissements scolaires, relève les infractions au code de la route. En collaboration avec la Police nationale elle participe à des missions de surveillance, dans le cadre de l opération tranquillité vacances. Elle est en charge du recensement et de l enregistrement des chiens de 1 ère et 2 e catégorie. Elle gère aussi les objets trouvés. Quel est le lien entre vos différentes responsabilités? Je dirais qu elles ont en commun un lien direct avec les habitants, au service de leurs préoccupations quotidiennes. La présence sur le terrain est essentielle pour ces 3 missions et je partage, avec l ensemble des agents avec lesquels je travaille, la volonté d être en relation constante avec les Adamois. Danièle Thibault Membre des commissions : impôts directs, appels d offres, affaires scolaires, enfance, jeunesse, finance, affaires générales. Lors de l élection du 9 mars 2008, j'ai eu l'honneur d'être élue conseillère municipales de la ville de L Isle-Adam. Suite à mon déménagement je ne peux plus assurer cette fonction. J'ai donc remis ma démission à monsieur le maire le 18 janvier. Je retiendrai de cette période au service des adamoises et des adamois une grande satisfaction et souhaite à toutes et à tous un avenir serein et agréable. Michèle Renou Membre des commissions : finances urbanisme, grands travaux, espaces verts et élections. Nous avons constaté dans le budget prévisionnel 2013 voté le 21 décembre dernier par la majorité, que les coûts des espaces verts ont augmenté de 18 %. Pourtant le Maire se vantait d avoir opté pour la plantation de massif en fleurs persistantes de façon a économiser en frais d acquisition de fleur annuelles et en coût de personnel. Que se passe-t-il? Kamel Ghemmour Membre des commissions voirie, entretien, sécurité, sport, affaires sociales et CCAS Depuis que je siège au CCAS, j'ai constaté que les structures actuelles ne répondent pas vraiment aux besoins des personnes qui les sollicitent ; Si le CCAS apporte des aides, certaines personnes âgées seules ou démunies ne sont pas suffisamment soutenues. Ayant travaillé dans ce secteur, je suis très attaché au bien-être des personnes âgées ou handicapées. Violaine GABUT Membre des commissions : sport, petite enfance, voirie, SEMIA Lors du Conseil Municipal du 19 octobre dernier, le rapport d activité du SIPIAP (Syndicat Intercommunal de la Piscine de L Isle-Adam Parmain) a été présenté aux membres du Conseil. À notre grand étonnement, nous avons constaté que le Maire prenait connaissance de ce dossier en séance. En effet, s apercevant qu aucun amortissement n a été inscrit dans les comptes de l année 2011, il s en est offusqué fortement. Ce que nous ne pouvons que soutenir. La piscine a un coût de fonctionnement très important et ce type de bâtiment (milieu chaud et humide notamment) doit subir très régulièrement de gros entretiens. Qu en sera-t-il si aucunes réserves ne sont émises par le biais de ces amortissements.

9 Internet Un label de référence Depuis 1999, l'association Villes Internet remet chaque année un label aux communes qui ont mis en œuvre une politique significative en matière de démocratisation des Techniques de l'information et de la Communication (TIC) et de leurs usages citoyens. Pour la 5 e année consécutive, L'Isle-Adam s'est vue décerner, label le plus élevé des Villes Internet. Au plan national 28 autres villes ont également obtenu ou se sont vu confirmer, ce label, devenant des collectivités «référentes». En sus L Isle-Adam a été distinguée par la mention Innovation Cette mention récompense les efforts réalisés par la Ville, tant par le déploiement de nombreux services publics accessibles en ligne (actes d état-civil, inscription à la restauration scolaire, réservation de livres de la bibliothèque ) que par les actions réalisées pour valoriser le patrimoine et le tourisme (sites du musée et de l Office de Tourisme, mise en place de flashcodes sur les monuments de la Ville). Le label est attribué à partir d'une évaluation très poussée des politiques locales en faveur d'internet, tout en mettant en perspective au plan national les réalisations et les initiatives de chaque commune. 268 villes sont labellisées à Notre commune a obtenu son premier label en 2000, lui ont été décernées en 2002, en 2007 elle était parvenue au stade des villes et depuis 2008 la ville conserve ses (récompense maximum du label). Une nouvelle fois, les du label Villes Internet, les 3 fleurs du concours des Villes Fleuries et le label «plus beaux détours» témoignent du dynamisme de la Commune. 09 Des changements importants pour Noël avec : La mise en ligne du nouveau site de la Ville que nous vous invitons à découvrir à l adresse : La réalisation d un nouveau «Clin d œil» auquel vous pouvez vous abonner gratuitement à partir de la première page de notre site. Ces changements nous ont valu quelques mots d encouragements et quelques conseils complémentaires c est ainsi que pour répondre à la demande d Adamois, le site reprend désormais dans sa rubrique «ville touristique» sous-rubrique «environnement» des informations sur la qualité de l air et la qualité de l eau. Merci de vos réactions, pistes constantes d amélioration. Le Père Noël est passé et peut-être y avait-il dans sa hotte un nouveau téléphone portable? Savez-vous qu un téléphone mobile neuf est acheté en moyenne par le consommateur français tous les 23 mois et que plus d un tiers des consommateurs conservent leur vieil appareil à la maison? On compterait ainsi dans les placards ou tiroirs français de 60 à 100 millions de portables abandonnés. Seulement 10 % des téléphones portables sont recyclés. Rappelons que ces appareils tout comme les autres dispositifs informatiques ne doivent pas être jetés dans une poubelle classique ni être déposés avec les encombrants. Un collecteur est à votre disposition 111 rue de Pontoise. Le Père Noël vous est sans doute parvenu dans les courriels reçus sous forme de «gif» C est-à-dire sous forme de petite bande animées, ou non, représentant toute sorte de personnes, d animaux ou d objets, comme un singe pendu par un bras ou un papillon etc. Il s avère que ces «gifs» peuvent renfermer un ou des micro-fichiers servant, sans que vous le sachiez, à analyser votre utilisation d internet et à prévoir ainsi un ciblage intéressant pour le e-commerce. Il est donc souhaitable de ne pas ajouter à vos envois un «gif» et de supprimer celui-ci lors d un transfert de courriel vers un tiers.

10 10 Manifestations à venir Chasse à l œuf Dimanche 31 mars de 10h à 12h Le Comité des fêtes invite les enfants de 2 à 8 ans, à chasser les œufs de Pâques dans les jardins du Castelrose. Concours de dressage Samedi 16 et dimanche 17 mars Cercle Hippique de L Isle-Adam Parmain (CHIAP). Entrée libre. Brocantes Organisées par l ACIA. Lundi 1 er avril Quartier de Nogent. Lundi 20 mai Centre-ville. Carnaval Samedi 6 avril Rendez-vous dès 10h place de Verdun pour profiter des promenades gratuites en petit train, des cracheurs de feu, des sculptures de ballons et autres animations proposées par les associations adamoises. Départ du cortège à 14h30 de la rue de l Abbé Breuil pour un grand défilé à travers la ville. Composé d une vingtaine de chars décorés mais aussi, de majorettes, de groupes musicaux, de chevaux et d Adamois déguisés, il prendra fin à 17h au parc Manchez avec une envolée de ballons et l embrasement de Monsieur Carnaval. Journées Flyball et Agility Samedi 20 et dimanche 21 avril et Exposition canine Samedi 8 juin et dimanche 9 juin Organisées par le club Canin au parc Manchez. Bourse aux vêtements Du lundi 22 au vendredi 26 avril Par l A.F.I.A.P. (Association des Familles de L Isle-Adam et Parmain). Maison de L Isle-Adam. Renseignements :

11 11 Bourse aux jouets Du 15 au 21 mai Par l association Pirouette à la Maison de L Isle-Adam. Commémorations Mercredi 8 mai Commémoration de la Victoire. Mardi 18 juin Appel du Général de Gaulle. Par l Union des Anciens Combattants, Place des Combattants de France. L Office de Tourisme propose : Visites guidées Fête des voisins et dîner de quartier Vendredi 31 mai Apprenez à connaître vos voisins de façon conviviale : L Isle-Adam est partenaire de l AVF pour l organisation de cette fête qui attire un public de plus en plus nombreux. Renseignements : Yvette Le Gallo, Conseillère municipale : Course des baignoires et pique-nique de la ville Dimanche 2 juin L A.V.F et l ACIA vous invitent à un pique-nique place du Pâtis à partir de 12h suivi par la Course des baignoires sur l Oise. Tous les dimanches à 10h30, partez avec un guide passionné à la découverte du patrimoine de la ville. Désormais, vous pourrez profiter de nouvelles visites thématiques : 1 er dimanche du mois L Isle-Adam, Pavillon chinois, nature et Oise. 3 e dimanche du mois L Isle-Adam sur les pas des peintres et écrivains. Autres dimanches L Isle-Adam des siècles d histoire. Rallyes Fête du jeu Samedi 29 juin 25 ans de Pirouette. Stade Philippe Grante. Renseignements : Un rallye ludique et touristique vous fera mener une enquête policière à la découverte du passé artistique de la ville. Dès le printemps, un nouveau rallye sur le thème des princes de Conti au XVIII e siècle sera disponible.

12 12 Vie culturelle Exposition Léon Fort L Isle-Adam, par les rues et par les sentiers Du 24 mars au 19 mai Le musée d art et d histoire Louis Senlecq présente du 24 mars au 19 mai, Léon Fort ( ), «L Isle-Adam, par les rues et par les sentiers», une exposition conçue autour d œuvres peintes et dessinées de Léon Fort, aquarelliste ayant vécu et travaillé à L Isle-Adam à la croisée des XIX e et XX e siècles. Possédant une importante proportion du fonds d atelier de l artiste, le Musée propose un parcours pensé autour de la représentation de L Isle-Adam et des bords de l Oise. À travers les aquarelles, les huiles sur toile et les dessins de Léon Fort, le public est invité à un voyage nostalgique au sein de vues bucoliques et pittoresques qui ont attiré et inspiré les artistes les plus éminents depuis la première moitié du XIX e siècle tels que Théodore Rousseau et Jules Dupré. Artiste de plein air, Léon Fort peint sur le motif et capture ainsi avec acuité des instantanés urbains ou champêtres de L Isle-Adam et de ses environs. Afin de confronter ces visions de L Isle-Adam, exactes ou recomposées, le Musée propose un dialogue entre peinture et photographie par le biais d une scénographie mettant en regard les œuvres de Léon Fort et des photographies anciennes, datant de l extrême fin du XIX e siècle et du début du XX e siècle. Des plaques de verre et des photographies positives, récemment restaurées, seront présentées pour la première fois à cette occasion. À l initiative de l association des Amis de L Isle-Adam dont Léon Fort est l un des membres fondateurs, un ouvrage intitulé «Léon Fort, peintre de L Isle-Adam et de sa région ( )», reproduisant cent trente-six œuvres, accompagne l exposition. Acquisitions du musée en 2012 Cette année, le musée d art et d histoire Louis Senlecq totalise 20 acquisitions Lithographie Nesles-la-Vallée, de Vlaminck. Moulin de la Naze, de Vlaminck Eve sautant à la corde-serpent, d Adolphe Willette La Fortune, d Adolphe Willette Terres cuites de Joseph Le Guluche Marin assis L Epave La Pêche Calvaire, Marin Sauveteur Le Retour du Pêcheur Lot de 60 figurines Les Cerises Bonbonnière Huiles sur toile Boissy 3 minutes d arrêt Côte d Opale Dos de femme Jeune femme à la robe coiffant sa petite fille Baguier en nacre «Jeune femme à la robe rouge coiffant sa petite fille» (Charles Agard) «Nesles-la-Vallée» (Maurice de Vlaminck) «Eve sautant à la corde-serpent» (Adolphe Willette) «Les cerises» (Joseph Le Guluche)

13 Activités culturelles du musée 13 Tout public Visite guidée gratuite Tous les dimanches à 15h Samedi 18 mai : Nuit des musées - visite guidée à 18h30 - visite du musée à la lampe torche à 20h - questionnaire - jeu concours sur les œuvres du musée - le coin atelier des enfants : les enfants pourront s initier à l aquarelle. Démonstration de travail à l aquarelle d après photographie par l association Prisme et Nuances. Dans le cadre du cycle de conférences en art contemporain : «Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l art contemporain sans jamais oser le demander», animé par l association Connaissance de l Art Contemporain, avec le soutien du Conseil Général du Val d Oise. Conférence : «Au cœur de l art et de la crise écologique. Artistes durables, artistes responsables.» Lundi 8 avril. Entrée libre. Enfants (sur réservation) Fête ton anniversaire au musée À partir de 6 ans, le mercredi après-midi : visite guidée de l exposition, atelier de pratique artistique et goûter. Stage de vacances de printemps, pour les 6 à 12 ans Les 29 et 30 avril Carnet de croquis et aquarelle. Pendant toute la durée de l exposition Jeux de Memory et livret parcours à disposition à l accueil du musée. Groupes (sur réservation) Adultes Visites guidées Ecoles, centres de loisirs - visite guidée gratuite (durée 1 heure environ). Thèmes abordés : l aquarelle et la peinture à l huile, techniques et différences, la photographie ancienne, le paysage, la peinture sur le motif, les outils du peintre, le témoignage du passé, les saisons - ateliers de pratique artistique (durée 1 heure). Maternelles : travail sur des vues de L Isle-Adam au crayon aquarellé. Elémentaires : peinture à l aquarelle sur chevalet. Programme culturel 16 e Salon de Printemps Le 16 e Salon de Printemps se déroulera du 17 au 24 mars, à la Maison de L Isle-Adam avec le peintre Pascal Niau et le sculpteur Michel Pigeon invités d honneur. Festival d Auvers-sur-Oise à L Isle-Adam Vendredi 14 juin, la Ville accueillera pour la 4 e fois le festival d Auvers-sur-Oise Concert en l église Saint-Martin : Mendelssohn, Schubert, Poulenc, Machuel et quelques surprises vocales Interprété par la Maitrise de Paris : Patrick Marco à la direction et Christine Lajarrige au piano. Précédé d une conférence «Francis Poulenc et le groupe des six» dans les salons du château Conti. (entrée libre) Réservation pour le concert : Office de Tourisme et Maison de L Isle-Adam

14 14 Vie culturelle Retrospective Vernissage de l exposition «Ronan Barrot» Le 17 novembre au musée d art et d histoire Louis Senlecq. Brève Sortie culturelle jeune Le 1 er décembre dernier, la sortie à la Géode organisée par les Affaires Culturelles a rencontré un vif succès auprès des 5-12 ans. Nouveauté Le cinéma Le Conti diffuse des opéras Voir un opéra depuis son fauteuil de cinéma est désormais possible à L Isle-Adam. Depuis peu, le cinéma Le Conti propose des opéras et ballets filmés. Prochainement Ballet «La belle au bois dormant» jeudi 21 mars à 20h15 Dans le cadre de l année Verdi : «Don Carlo» jeudi 11 avril à 19h15 «Rigoletto» jeudi 23 mai à 20h15 «Nabucco» jeudi 13 juin à 20h15 Hommage à Michel Hary Brutalement et prématurément disparu, Michel Hary, photographe passionné, a transformé les publications municipales pendant une dizaine d années grâce à un sens esthétique allié à une grande sensibilité. Possédant plusieurs cordes à son arc, il fréquenta régulièrement les Salons de peinture adamois, le club photo Jacques Henri Lartigue ainsi que le Marché de l art se faisant particulièrement connaître par la qualité de ses dessins à la plume. Nombreux sont les propriétaires qui eurent la chance de faire «croquer» leurs maisons par Michel Hary. Ces sollicitations lui donnèrent l idée d illustrer «L Isle-Adam, promenade dans la ville-parc» par des dessins à la plume. Pendant plusieurs années ce bel ouvrage sera offert aux mariés adamois. Fort du succès rencontré, il se tournera vers sa Bretagne natale et par la suite, illustrera plusieurs ouvrages consacrés à des ports bretons. De Michel Hary, la Ville gardera un souvenir marquant, tant l acuité de son œil sut saisir des instants fugaces qu il immortalisa.

15 Championnat d orthographe Ce championnat ne pourrait avoir lieu sans Lélia qui, tous les ans, propose à un de ses membres de créer la dictée. Il est réalisé en collaboration avec les écoles mais aussi avec la bibliothèque à qui incombe la correction des copies. Comme chaque année, l excitation est à son comble pour cette mythique remise de prix où le Maire a le grand plaisir de remettre les nombreux lots (médailles de la ville, diplômes, chèques livres, places de cinéma ) aux écoliers qui, après avoir participé avec plaisir à ce championnat, applaudissent à tout rompre leurs camarades lauréats. Résultats : Pour les résultats et photos des écoles élémentaires voir la rubrique «enfance» Participants ne concourant que pour la première partie de la dictée. Catégorie «COLLÈGE» 1 er Imène Aoudache 2 e Solène Bultey 3 e Inès Debeaumont Hors concours Agathe Rols Antoine Samaran Participants concourant pour le texte intégral. Catégorie «LYCÉE» 1 er Alexandra Joly 2 e Mathilde Liautaud Hors concours Audrey Petain Catégorie «ADULTE» 1 er ex aequo Geneviève Bertrand Françoise Craciun 3 e ex aequo Anne-Marie Authier Marie-Elisabeth Tingry Hors concours Viviane Maini Michel Prudhomme Sont «hors concours» les lauréats ayant été primés l année précédente. Grand concert de nouvel an C est un public enthousiaste qui s est laissé porter par les voix des Petits Chanteurs à la Croix de Bois le samedi 16 février dernier lors d un concert donné en l église Saint- Martin. Les familles adamoises, sollicitées pour héberger les jeunes artistes ont répondu chaleureusement.

16 16 Environnement Réalisations en 2012 Elagages Elagage en tête de chat Rue Delapersonne Rue Jeanne Mérienne Rue Piedallu Avenue Jules Dupré Boulevard de la République Square Grandjean La Plage Elagage en éclaircie Parking du cinéma Place du Tillé Parking Feu St Jean La Plage Rue du Chemin Vert Le square du Prieuré, a retrouvé un aspect propre et lumineux grâce aux travaux entrepris par les services Espaces verts et Voirie. Travaux Chemin des 3 sources : 200 potelets Avenue de Tilsit : suite aux accidents dus à un manque de visibilité, une partie des ifs des plates bandes centrales a été retirée Chemin Pierre Terver : pose d une clôture en bois Ecole Balzac : une clôture réalisée par les services municipaux et plantation d une haie d éléanus Brève Ramassage des feuilles mortes Ce sont 500 m 3 de feuilles qui ont été emmenés à la déchetterie. La bécasse des bois La bécasse des bois est solitaire et discrète, elle échappe à la vue de la majorité des personnes qui fréquentent nos forêts. C est un limicole trapu, de la taille d une perdrix, qui se nourrit de vers à 80 %, de larves et de petits végétaux. La journée, la bécasse vit dans les milieux forestiers ou les haies et aux premières heures du soir, elle gagne les prairies pour vermiller. Mais s il fait trop froid en hiver, elle va rester la nuit à l abri de la forêt pour se nourrir sur les chemins. Espèce migratrice, on peut l apercevoir dans les massifs forestiers du Val d Oise d octobre à mars, ensuite elle regagne sa zone de reproduction qui s étend de l Europe de l Est jusqu à la Russie. Les chasseurs ont une passion et un respect pour cet oiseau fascinant fidèle à son lieu d hivernage. Chaque hiver, des bagueurs (personnes formées et détenant une autorisation de bagage) de la Fédération Interdépartementale des Chasseurs de l Essonne, du Val d Oise et des Yvelines et de l Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage capturent des bécasses afin de relever leur poids, leur âge et poser une bague d identification unique servant à déterminer leurs déplacements et approfondir les connaissances sur cette espèce.

17 17 Travaux en cours de réalisation Étude phytosanitaire au parc Manchez : Recensement des arbres afin de leur apporter les soins nécessaires. Replantation des haies de la bibliothèque Georges Duhamel. Re-création des massifs de terre de bruyère (hortensia, rhododendron ) au Pavillon chinois pour qu ils retrouvent la floraison d antan. 7emefoire_A5:A5 20/12/12 14:23 Page1 Fleurissement Ce sont plants de bisannuelles et bulbes (tulipes, narcisses, jacinthes ) qui viendront fleurir les massifs dès le printemps. 200 rosiers ont également été installés rue Le Guluche et au château Conti. Dans le cadre du développement durable, les jardinières du carrefour de Paris ont été plantées en végétaux de terre de bruyère. Les canards aux étangs de la Garenne «Madame Canard» vit à L Isle-Adam depuis Un surnom qu elle doit à son affection toute particulière pour ces animaux qu elle nourrit chaque jour. Michel Poniatowski fit même installer un panneau «Attention, passage de canards» ainsi qu un passage «piéton» entre sa maison et les étangs afin qu ils puissent traverser en toute sécurité pour venir se nourrir chez elle. Lorsqu elle ne les attend pas à l extérieur, les canards tapotent avec leur bec sur sa porte jusqu à ce qu elle leur ouvre enfin! Un rituel à observer chaque jour.

18 18 Dossier Redynamisation du centre-ville S ur une vigilance de tous les instants et un accompagnement au quotidien des services de l Urbanisme, un effort de restauration tous azimuts a été entrepris afin de permettre à L Isle-Adam de conserver son aspect de ville dont le charme est reconnu. Il y a 10 ans, après la réfection (voirie, éclairage, trottoirs) des ponts et de la Grande Rue, les restaurations se sont poursuivies avec les deux pavillons Lartigue ce qui a permis, entre autre, l installation au cœur de la ville de l Office de Tourisme ainsi que le développement des Ateliers du musée autour d un jardin aménagé. Le grand chantier, intérieur et extérieur, de l église Saint-Martin, qui a duré 18 mois, mené par le service Urbanisme en collaboration avec l Architecte en Chef des Bâtiments de France, s est vu couronné par les Rubans du Patrimoine, non pas au plan départemental, mais régional ; la dernière marche qui n a pu être franchie nous faisait accéder à un classement national. L hôtel de ville, qui n avait pas connu d amélioration notable depuis sa construction, a retrouvé son élégance et son esthétisme grâce à une restauration dans les règles de l art mettant ainsi en valeur cet édifice d une belle architecture remontant à la 2 e partie du XIX e siècle.

19 19 Une opération importante est menée actuellement dans la Grande Rue, notamment pour la restauration des façades, mettant ainsi en valeur une architecture diversifiée, recherchée, mais qui s était effacée, salie par les ans. À ce jour, nous avons pu compter sur la grande majorité des riverains propriétaires qui ont participé ainsi à l effort souhaité par la Commune. La politique de la Ville accorde le plus grand intérêt à la préservation du commerce de proximité et peut aller pour sa sauvegarde, jusqu à utiliser un récent texte de loi autorisant la préemption permettant ainsi le maintien de l offre. Dossier Des voies ou de charmantes venelles ont été ouvertes, améliorant la circulation des personnes ou des véhicules et permettant, non seulement, le désengorgement de la Grande Rue et de l avenue de Paris mais également un accès facilité aux commerces du centre-ville. Enfin, pour ce qui concerne le stationnement, de nombreuses places supplémentaires ont été créées (Valicieux 55 places, Centre Ville + 35 places, Le Guluche 10 places) assorties d une extension de la limitation du temps de stationnement ce qui conduit à des rotations plus fréquentes.

20 20 Urbanisme Résidence Senior Conformément aux prévisions, la spectaculaire démolition de l ancienne clinique Conti et de la salle Sainte Thérèse a démarré le 21 janvier pour laisser place à la construction de la résidence Senior. Il s agit non seulement du bâtiment principal, avenue de Paris, mais aussi de l intégralité de l îlot situé à l arrière rue du Docteur Senlecq. Connaissez-vous ce bâtiment? La présence du calcaire dans l eau n est pas une fatalité! Le calcaire est un élément essentiel qui apporte le calcium nécessaire à la santé. Sa présence, en trop grande quantité, peut cependant nuire aux qualités gustatives de l eau du robinet et présenter un désagrément pour les installations, appareils électroménagers ou tuyaux qui s entartrent et subissent un vieillissement prématuré. Lutter à titre individuel coûte cher et demande une attention particulière. Le Syndicat de L Isle-Adam de l Eau Potable (SIAEP) a investi dans une usine de décarbonatation collective, installée à L Isle-Adam, pour réduire et maîtriser la présence de calcaire dans l eau distribuée aux Adamois. Ce traitement apporte à chacun la teneur indispensable en calcium sans nuire au confort d utilisation de cette ressource essentielle à la santé. Les installations individuelles d adoucisseurs et l utilisation de produits anticalcaire ne sont donc plus nécessaires! À l initiative du SIAEP, cette solution technique innovante vient remplacer l utilisation de solutions qui coûtent cher, entre 250 et 300 /an pour un adoucisseur individuel et 45 /an (dépense moyenne) pour des produits anticalcaires. En complément de ces économies, cette installation de décarbonatation permet de préserver les durées de vie des appareils électroménagers et de réduire les dépenses énergétiques liées aux surconsommations causées par une eau dure et entartrante. Le SIAEP s investit au quotidien pour vous offrir une eau de qualité et vous apporter des solutions innovantes.

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Mesdames, Messieurs, Chers amis, Mesdames, Messieurs, Chers amis, Je suis toujours très heureux de nous voir réuni en cette fin d année tous ensemble. Bien sûr, d autres réunions sont organisées dans l année, mais cet instant est le plus

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports. Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports. Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Samedi 12 mars 2011 Pose 1 ère pierre de la salle multisports Mesdames, Messieurs, Chers Amis, Il est toujours agréable de vous retrouver encore si nombreux, ce matin, pour ce moment important. Ce début

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES

REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES REGLEMENT DE TRAVAIL DES AGENTS TERRITORIAUX SPECIALISES DES ECOLES MATERNELLES Article 1 : définition statutaire Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) sont chargés de l assistance

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement

AMÉNAGEMENTS 2013. Des projets pour une ville en mouvement AMÉNAGEMENTS 2013 Des projets pour une ville en mouvement Avenue de la Gare, aménagement de bâtiments publics, sécurisation de la route de la Rêche, requalification de la voirie du quartier de Pech Meja,,

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

LE SALON DES SENIORS

LE SALON DES SENIORS LE SALON DES SENIORS 4 ème édition Dossier de présentation Du lundi 12 octobre Au mercredi 14 octobre 2015 Organisé par le CCAS de Vienne 1 SOMMAIRE Introduction Les objectifs et le contexte L approche

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs

PROJET DE DELIBERATION. Exposé des motifs DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2015 DVD 168 Développement des services de véhicules partagés à Paris. Conventions d occupation du domaine public pour l attribution des stations en voirie PROJET

Plus en détail

Guide pratique www.cypre.fr

Guide pratique www.cypre.fr Une nouvelle ligne 2... vie! Guide pratique www.cypre.fr Lignes 1 et 2 : les lignes de ville gratuites qui facilitent la vie! Cypré s attache à être toujours plus proche de vos préoccupations quotidiennes...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme

L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme L ANCV, un outil de promotion pour les professionnels du Tourisme Vous êtes un professionnel du tourisme et des loisirs et souhaitez accepter les Chèques-Vacances et/ou les Coupons Sport ancv? En vous

Plus en détail

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35

5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 5 rue Hubschwerlin 77390 VERNEUIL L ETANG 01.64.06.02.35 Année 2015-2016 CONSIGNES A SUIVRE PENDANT LE STAGE Vous allez vivre quelques jours en entreprise : Soignez votre présentation. Respectez les horaires

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 DONNEZ VOTRE AVIS! En s engageant dans la mise en place d un Agenda 21 («ce qu il faut faire pour le 21 ème siècle»), la Mairie du Cannet souhaite intégrer

Plus en détail

Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire»

Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire» École maternelle publique YORK 39, rue d York 21000 DIJON Tél. 03 80 71 38 83 ec-mat-york-dijon-21@ac-dijon.fr Conseil de cycle (TPS/PS) spécial «première rentrée scolaire» Objectifs Améliorer l accueil

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous

vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous vers une accessibilité généralisée accès à tout pour tous Guide Sommaire La réglementation... 3 A savoir...... 4 Le calendrier... 5 Le coût... 6 Les démarches... 6 Les dérogations... 7 Exemples... 8 Les

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Inscription CAP Petite Enfance

Inscription CAP Petite Enfance Inscription CAP Petite Enfance La préparation au CAP dans notre établissement ne concerne que les personnes titulaires d un CAP ou d un niveau supérieur, dispensées d examen d enseignement général. Le

Plus en détail

La fibre à Palaiseau Questions réponses

La fibre à Palaiseau Questions réponses La fibre à Palaiseau Questions réponses Les thèmatiques développées : A - Eligibilité B - Modalités de raccordement C - Suis-je obligé de passer à la fibre? D - Quels sont les frais liés à la fibre, quel

Plus en détail

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux VILLE D ANZIN Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce PREALABLE : Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux Règlement d attribution des aides financières directes

Plus en détail

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE

COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE DEPARTEMENT DE L ESSONNE COMMUNE DE VILLIERS SUR ORGE Enquête publique à la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune CONCLUSIONS MOTIVÉES Enquête : «Modification du PLU Commune de Villiers

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE

AIDE AU BAFA ANNEE DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE AIDE AU BAFA DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE vous avez entre 17 et 21 ans vous voulez vous qualifier. Au-delà d une aide financière, le Point Information Jeunesse (PIJ) vous propose la mise à disposition

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

guide pratique des prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr

guide pratique des prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr guide pratique des e prestations communales Mairie de Lieusaint 50 rue de Paris - 77127 Lieusaint 01 64 13 55 55 www.lieusaint.fr Guide pratique des prestations communales - 2 Edito du maire Alors que

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou

«La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou COMMUNIQUÉ DE PRESSE «La Journée du Sociétariat est l occasion de faire découvrir ou redécouvrir au public notre modèle de banque coopérative de proximité» LA JOURNÉE DU SOCIÉTARIAT Mais combien sont-ils,

Plus en détail

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free. Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde Guide Services Mobilité Convivialité Familles, Services, écoute, convivialité... 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.fr

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 43-2012

EXPOSE DES MOTIFS N 43-2012 Commune de Plan lesouates EXPOSE DES MOTIFS N 432012 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: CREDIT D ETUDE POUR POUR LA MISE AUX NORMES FEDERALES DES BOX ET LE REAMENAGEMENT DU CENTRE EQUESTRE

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE -

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE - Association de Soutien à la Participation des Habitants DEMANDE DE SUBVENTION 2015 - INITIATIVE ASSOCIATIVE - Date limite de dépôt du dossier : Deux mois avant la date de réalisation Association : Intitulé

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est. à la Résidence Clamart Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Clamart au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Châlons-en-Champagne

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Communauté de Communes de la Région d Audruicq DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Une subvention n est jamais attribuée spontanément : il appartient donc à l association d en faire la demande sur présentation

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015 musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq L Isle-Adam, Val-d Oise Communiqué de presse Octobre 2015 Regard sur les Collections Réouverture du musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Exposition du 24 janvier

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 PHOTO obligatoire MAIRIE DU CANNET Service de l Education Téléphone : 04.92.59.44.73 Télécopie : 04.93.69.91.77 Affaires.scolaires@mairie-le-cannet.fr

Plus en détail

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité Formation sur 1 journée Lundi 20 octobre 2014 ou Jeudi 13 novembre 2014 Présentation et objectifs Cette formation a pour but de définir le contexte global de la restauration scolaire en précisant toutes

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat 2009-2012 ECONOMIES D ENERGIE PERSONNES AGEES ENERGIES RENOUVELABLES MAINTIEN A DOMICILE ADAPTATION INSALUBRITE HANDICAP LOYERS MODERES LOCATION CHARGES

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon Lundi 23 février 2015 Amiral, Madame le Sénateur, Mesdames, messieurs les maires, Conseillers généraux,

Plus en détail

REF : 090415 VILLE : Nantes

REF : 090415 VILLE : Nantes REF : 090415 VILLE : Nantes T2 31 M 2 36 rue de Sainte Luce, 44 000 Nantes INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 830 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 31 M 2 REF 090315 Type de bien... T2 Neuf / Ancien...

Plus en détail

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h Médiation citoyenne «mettre en relation, créer des ponts» Un dispositif élargi pour une participation citoyenne diversifiée. Une mission de

Plus en détail

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION GUIDE DE FORMATIONS Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015 COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE www.rhone.fr ÉDITO Madame, Monsieur, Je souhaite que le Département continue

Plus en détail