La gestion différenciée. et la gestion des déchets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion différenciée. et la gestion des déchets"

Transcription

1 La gestion différenciée et la gestion des déchets

2 Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au manque de personnel au sein des services techniques + Une adaptation des EV en fonction des demandes citoyennes

3 C est quoi la gestion différenciée?

4 Différenciée les EV au sein d une commune

5 La GD au sein du parc Elisabeth à Bastogne

6 Impact de la GD sur les intrants Réduction des pesticides Réduction des engrais Réduction des déchets verts Réduction de la consommation en eau Consommation de carburant : variable

7 Rappel de la législation en Wallonie sur l utilisation des herbicides sur le domaine public L arrêté de l Exécutif Régional Wallon du 27 janvier 1984 (Modifié par l AERW du 24 avril 1986 portant sur l interdiction de l emploi d herbicides sur certains lieux publics) autorise le recours à ces produits uniquement sur : Cette les espaces législation pavés sera ou recouverts normalement de gravier, modifiée les fin espaces 2012-début situés à 2013 moins vers d un une mètre interdiction d une voie de chemin de fer, de l utilisation des pesticides sur le domaine les allées de cimetières. public! Dérogations limitées dans le temps et l espace!

8 Actuellement

9 Si interdiction

10 Comment gérer les plantes indésirables? - Mesures préventives, - Désherbage mécanique, - Désherbage thermique, - Désherbage manuel, - Changement de revêtement, - Tolérance à l herbe.

11 Préventif : Plantes couvres-sols Consoude naine Lierre Petite pervenche Pachysandra terminalis

12 Plantes couvres-sols Caractéristiques : Entretien faible et facile Tolérer la concurrence (au niveau du sol) Plante d ombre ou mi-ombre Feuillage persistant Port étalé, traçant Floraison attrayante Avantages : pas de désherbage économie d eau Favorise l installation de la petite faune utile évite le piétinement des racines des arbres

13 Réutilisation des déchets verts Placer les déchets de taille dans les massifs Souffler les feuilles dans les pieds de haies et d arbres

14 Réutilisation des déchets verts : précautions Origine : attention à la présence de maladies et de ravageurs (ex : mineuses du marronnier) Absence de plantes invasives Tolérance au paillage : Attention à la pourriture du collet avec certains rosiers Pose et quantité de paillage : partir d un sol propre et mettre une couche suffisante (minimum 8 cm)

15 Quelle méthode de lutte?

16 Quelle méthode de lutte? Changement de Revêtement

17 Changement de revêtement Dalles alvéolées Sedum Enherbement Chemin en écorces Stabilisé recyclé

18 Quelle méthode de lutte?

19 Désherbeurs thermiques et mécaniques Flamme directe Infrarouge Air chaud Eau chaude Mousse chaude Brosse mécanique Balayeuse mécanique Débrousailleuse Avantages - Action sur sol perméable et imperméable - Utilisation par tous les temps - Peu ou pas d altération du revêtement - Simple d emploi - Rapide - Efficace sur sol imperméable Inconvénients - Risque d incendie si hydrocarbure avec Flamme directe et infrarouge - Action superficielle - Altération possible du revêtement - Nécessite un ramassage des déchets produits

20 La réduction des pesticides nécessite : d établir un plan de désherbage, d avoir une vision globale, générale des espaces verts de la commune, d étudier une meilleure répartition des tâches au sein des services techniques, d identifier des EV avec peu d entretien pour limiter les surcoûts.

21 Réduire les déchets verts

22 Différenciation des tontes

23 Différenciation des tontes

24 Différenciation des tontes Proposition de 5 classes d entretien : Pelouse de zones de sport (classe 0) hauteur : 3-4 cm - plus de 25 passages/an Pelouse des zones de prestige (classe 1) hauteur : entre 5 et 7 cm - 20 à 24 passages par an Pelouse des zones et espaces structurés jardinés (classe 2) hauteur : entre 7 et 9 cm - 8 à 15 tontes par an Pelouse des zones et espaces rustiques (classe 3) hauteur : entre 9 et 20 cm - 5 à 10 passages/an Pelouse des zones et espaces à vocation naturelle (classe 4) 2 à 3 fauches/an

25 Fleurissement - Vivaces et arbustes

26 Réduire les annuelles au profit des vivaces Avantages des annuelles (horticoles) par rapport aux vivaces (horticoles ou indigènes) Effet de fleurissement plus important Moins chères à l achat Avantages des vivaces (horticoles ou non) par rapport aux annuelles : Economique Pas besoin de passer du temps à les remplacer chaque année Peu de besoin en arrosage => économie en temps et en eau (+ respect des ressources naturelles)

27 Vivaces et arbustes

28 Mélange vivaces et annuelles

29 Prairies fleuries Mélange de graminées/vivaces/annuelles Plantes indigènes et/ou horticoles Par semis ou micro-mottes Pas d arrosage 1 fauche/an Durée de vie de 3 à 4 ans

30 Exemples de prairie fleurie (Maulde) 1 ère année 2 ème année

31 Exemples de prairie fleurie (ZAE-Bastogne)

32 Exemples de prairie fleurie

33 Prévenir la production de déchets verts - Conception différenciée

34 Prévention Taille douce/raisonnée Réduire les dégâts aux plantes Pâturage extensif Partenariat avec un agriculteur pour le produit de la fauche

35 Fleurissement - Prévention Production florale : pots biodégradables (exemple à Cholet) Pépinière en conteneur : paillage ou disques biodégradables Eviter la surdensité de plantation Choisir le bon végétal au bon endroit (projet en cours avec la FWH)

36 Réduire le renouvellement et l entretien des arbres en voirie Respect des conditions de plantation et d entretien, car un arbre ça vit : ça s élargit! ça a besoin d eau! ça a besoin d une taille de formation et qui respecte sa forme!

37 Conclusion Le «0 phyto» n est possible que par l association de techniques alternatives et une tolérance à l herbe, La réduction des déchets verts est possible grâce : à une diversification des surfaces enherbées, au développement d un fleurissement durable, au choix de la bonne plante au bon endroit. La réduction des déchets et des entretiens se prévoit dès la conception d un espace.

38 Merci pour votre attention Frédéric Jomaux Pôle Wallon de Gestion Différenciée

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

La gestion BRAIVES différenciée à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide

La gestion BRAIVES différenciée à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide La gestion BRAIVES différenciée : à Braives : CIMETIERES SANS PESTICIDE Cimetière sans pesticide formation UVCW-Cimetières sans pesticide-30 avril 2015 Cimetières sans pesticide 1. Présentation de la Commune

Plus en détail

Chantepie 2013 «Zéro Phyto»

Chantepie 2013 «Zéro Phyto» Chantepie 2013 «Zéro Phyto» 1 Une évolution maîtrisée vers le «Zéro Phyto» 2 Une règlementation de plus en plus contraignante 3 Un outil d accompagnement : Le Plan de Désherbage 4 Les alternatives mises

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Le désherbage. Les impacts du désherbage chimique sur l environnement. Avril 2006

Le désherbage. Les impacts du désherbage chimique sur l environnement. Avril 2006 Le désherbage Avril 2006 12 Les impacts du désherbage chimique sur l environnement Les herbicides contaminent de manière importante les nappes d eau souterraines et les eaux de surface. Ces pollutions

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

Les pratiques environnementales :

Les pratiques environnementales : Les pratiques environnementales : Comment mettre en place le développement durable dans les espaces verts? Fleurir, planter et gérer les espaces verts autrement Thierry Doenlen responsable du service cadre

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

12C Le désherbage thermique

12C Le désherbage thermique E - Lutter contres les indésirables : quels outils? 12C Le désherbage thermique OBJECTIF Connaître les techniques de désherbage thermique alternatives au désherbage chimique. + Fonctionnement par choc

Plus en détail

COMMENT VALORISER Valoriser votre commune? VOTRE COMMUNE?

COMMENT VALORISER Valoriser votre commune? VOTRE COMMUNE? Maison Familiale Rurale de BUCHY Centre de formation par alternance 4 ème/ 3 ème Agriculture Cheval Agroéquipement Formation continue : multi-filière -CACES Comment COMMENT VALORISER Valoriser votre commune?

Plus en détail

Les actions durables dans les jardins de Bayonne

Les actions durables dans les jardins de Bayonne Les actions durables dans les jardins de Bayonne Objectifs des actions menées par la ville -Protéger l environnement (limiter les pollutions, réduire son empreinte carbone) - Protéger les utilisateurs

Plus en détail

Qu est-ce que la GD?

Qu est-ce que la GD? Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Varier l intensité de gestion des espaces au sein d une zone (commne, un parc, un zoning) + Réduire l impact environnemental de la gestion des EV + Réduire les

Plus en détail

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Présentation des priorités soussectorielles québécoises en recherche et innovation Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Mise en contexte Rencontres préalables des

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne Partenaires: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : LE JARDINAGE ECOLOGIQUE Mercredi 17 octobre 2012 Salle Faro 20h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

Vers une gestion durable et respectueuse de l environnement des espaces verts communaux

Vers une gestion durable et respectueuse de l environnement des espaces verts communaux Date :23 Octobre 2012 Intervenant : Christian Aubrée - Direction des Jardins Ville de Rennes Vers une gestion durable et respectueuse de l environnement des espaces verts communaux Les pratiques de la

Plus en détail

Du naturel dans nos espaces publics

Du naturel dans nos espaces publics Du naturel dans nos espaces publics Mémento pratique sur la gestion différenciée Les Actions Environnementales Du naturel dans nos espaces publics 2-3 Avant-propos L a préservation de la qualité de l eau

Plus en détail

L Agence de l eau peut vous aider

L Agence de l eau peut vous aider A G E N C E D E L E A U R H Ô N E - M É D I T E R R A N É E E T C O R S E LUTTE CONTRE LA POLLUTION DIFFUSE ET PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU 2007-2012 L Agence de l eau peut vous aider Collectivités,

Plus en détail

O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01

O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01 O.P.H De La Meuse 15 rue du moulin BP 30195 55005 BAR LE DUC cedex Tél. : 03.29.45.12.22 fax : 03.29.79.14.01 ENTRETIEN DES ESPACES VERTS ET ESPACES LIBRES TERRITOIRES NORD ET SUD ANNEES 2010-2011-2012

Plus en détail

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE Contexte France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source UIPP (

Plus en détail

Sommaire. janvier - mars 2015. Quelques points de la législation à ne pas oublier...p.2

Sommaire. janvier - mars 2015. Quelques points de la législation à ne pas oublier...p.2 Trimestriel - janvier - février - mars 2015 - Bureau de dépôt : 5000 Namur - N d agrement : P917211 Bonjour à tous! Avant tout, nous profitons de ce nouveau «Info 0 Phyto» pour vous présenter nos meilleurs

Plus en détail

Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée?

Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée? Le Plan Maya, un coup de pouce pour la gestion différenciée? Valérie Vanparys, chargée de mission Pôle wallon de gestion différenciée asbl valerie@gestiondifferenciee.be 0470/990.320 Pourquoi de la ges.on

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

Plan de Gestion de l Espace Public de la Ville de Cesson-Sévigné. Service Environnement Espaces verts

Plan de Gestion de l Espace Public de la Ville de Cesson-Sévigné. Service Environnement Espaces verts Plan de Gestion de l Espace Public de la Ville de Cesson-Sévigné Service Environnement Espaces verts Objectifs visés par le plan de gestion et d embellissement de la Ville de Cesson-Sévigné Enjeux économiques

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES ALTERNATIVES AUX HERBICIDES

LES DIFFÉRENTES ALTERNATIVES AUX HERBICIDES LES DIFFÉRENTES ALTERNATIVES AUX HERBICIDES «Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres.» «La liberté est le droit fondamental de tout être humain.» (Voltaire, philosophe des Lumières) 1 Table

Plus en détail

Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain

Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain Le logiciel : un outil de gestion des données, une aide pour le choix des techniques et un outil de communication pour le personnel de terrain La WALLONIE comprend 262 communes Communes de 1 à 5.000 habitants

Plus en détail

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Une beauté sauvage De la plus petite qui anime la rocaille au véritable arbre

Plus en détail

Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau )

Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau ) Une opération ambitieuse : le retour au bon état écologique de la rivière et des milieux aquatiques associés (zones humides, plans d eau ) LES CHIFFRES CLÉS surface de 42 600 ha dont 70 % à vocation agricole

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence

Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence Parc naturel régional du Luberon Opération «Jardiner au naturel» ARPE PACA 6 octobre 2014 Aix en Provence L engagement du Parc du Luberon dans cette opération Un constat : forte consommation de pesticides

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 16 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

DES ESPACES VERTS EN VAL-DE-MARNE

DES ESPACES VERTS EN VAL-DE-MARNE Réalisation : Direction de la Communication - Conception graphique : Alexandra Lucchesi - Crédits photos : Alain Bachellier, Djamila Calin. Impression : Grenier - Impression sur papier recyclé avec encres

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée

«Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée «Les alternatives aux pesticides: Comment choisir?» Jean-Nicolas Arnould Facilitateur «zéro pesticide» Pôle Wallon de Gestion Différenciée Qui sommes nous? Le Pôle wallon de gestion différenciée est une

Plus en détail

ENTRETIEN DES ESPACES VERTS FLEURISSEMENT 2014 Sur divers sites de la Commune de VILLETTE D ANTHON (38) Suivant conditions particulières ci-jointes

ENTRETIEN DES ESPACES VERTS FLEURISSEMENT 2014 Sur divers sites de la Commune de VILLETTE D ANTHON (38) Suivant conditions particulières ci-jointes MAIRIE DE VILLETTE D ANTHON 38280 BORDEREAU DE PRIX LOT B ENTRETIEN DES ESPACES VERTS FLEURISSEMENT 2014 Sur divers sites de la Commune de VILLETTE D ANTHON (38) Suivant conditions particulières ci-jointes

Plus en détail

Bilan de l action 2013-2014

Bilan de l action 2013-2014 Bailleurs sociaux - entretien des espaces ouverts au public Opération de soutien technique des bailleurs sociaux de la région Auvergne sur l amélioration et la réduction de leur utilisation de produits

Plus en détail

TERRASSEMENTS. Artiprix Aménagements Extérieurs édition 2015 25

TERRASSEMENTS. Artiprix Aménagements Extérieurs édition 2015 25 TERRASSEMENTS 2.2 TERRASSEMENTS Pour mémoire : classification des sols, coefficient de foisonnement provisoire, type d'engin utilisé. Terrain de classe A : terrain ordinaire, terre végétale, sable alluvionnaire

Plus en détail

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet

Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise. Par Julie Ouellet Portrait de l industrie horticole ornementale québécoise Par Julie Ouellet La Filière ornementale Fournisseurs de produits et services horticoles Jardinerie Pépinières Serres Gazonnières Aménagement paysager

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Les plantes à massifs et de jardinières

Les plantes à massifs et de jardinières ENGAGEMENT C O N S E I L Les plantes à massifs et de jardinières Le choix des plantes - La plantation - L entretien Le choix des plantes Cultivées à partir de semis ou de boutures provenant des horticulteurs,

Plus en détail

Canal de la Somme. Gestion du zéro produit phytosanitaire

Canal de la Somme. Gestion du zéro produit phytosanitaire Principes : Arrêté du 12 septembre 2006 portant sur les dispositions particulières relatives aux zones non traitées au voisinage des points d eau Orientations du Comité de Direction Développement Durable

Plus en détail

Fiche pratique. Les grands principes du jardinage au naturel. Aménager son jardin. Connaître son jardin

Fiche pratique. Les grands principes du jardinage au naturel. Aménager son jardin. Connaître son jardin Fiche pratique Les grands principes du jardinage au naturel Jardiner au naturel, ce n est pas simplement utiliser un produit d origine naturelle à la place d un produit synthétique. C est une autre façon

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Objet du Marché : Procédure adaptée pour «entretien des espaces verts de la commune de Pont à Marcq» Année 2013 Maître d ouvrage : Commune

Plus en détail

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Gembloux, le 25 septembre 2013 Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Par Ir. Thomas HALFORD Ingénieur agronome des Eaux et Forêts Ville de Liège

Plus en détail

Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière!

Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière! Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière! Plan!de!désherbage! Inventaire!des!EV!où!un!désherbage!est!pratiqué!:! Type!de!revêtement,! Présence!d un!point!d eau!,!avaloir,!filet!d eau,! Superficie,!

Plus en détail

Entretien des jardins privés

Entretien des jardins privés Des enjeux de société Chaque jardin, espace vert présent à Paris, qu il soit public ou privé, est un élément constituant de la trame verte. Il peut offrir de nouveaux usages, comme la préservation de la

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques,

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques, Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Certificat d'aptitude Professionnelle agricole «Jardinier paysagiste» Module : MP4- Travaux d'entretiens

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES COMMUNE DE PONT A MARCQ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Objet du Marché : Procédure adaptée pour «entretien des espaces verts de la commune de Pont à Marcq» Maître d ouvrage : Commune de Pont

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE III.1 / LES OBJECTIFS DU PLAN DE DESHERBAGE : La contamination des eaux par les pesticides s'effectue essentiellement par ruissellement. Les études menées dans le cadre

Plus en détail

ENTRETIEN ECOLOGIQUE ET NETTOYAGE DES ESPACES VERTS PUBLICS DU PARC D ACTIVITES DE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

ENTRETIEN ECOLOGIQUE ET NETTOYAGE DES ESPACES VERTS PUBLICS DU PARC D ACTIVITES DE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. ENTRETIEN ECOLOGIQUE ET NETTOYAGE DES ESPACES VERTS PUBLICS DU PARC D ACTIVITES DE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MAITRISE D OUVRAGE : COORDONNATEUR : COORDONNATEUR TECHNIQUE :

Plus en détail

Les techniques de désherbage alternatifs

Les techniques de désherbage alternatifs asbl ADALIA Bastien Domken rue Jacob Makoy, 43 4000 Liège Tél : 0475/56 04 99 bastien.domken@adalia.be Les techniques de désherbage alternatifs L asbl s informe en permanence sur les nouveautés en matière

Plus en détail

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts 8401 Winterthour Bernhard Schenk 01.09.2014 Thèmes Facteurs d influence sur des gazons naturels sains Espèces de graminées et progrès

Plus en détail

Titre étude Type document CONCEVOIR LES AMENAGEMENTS PAYSAGERS POUR UNE GESTION SANS PRODUITS PHYTOSANITAIRES FICHE DE SYNTHESE AVEC LE SOUTIEN DE :

Titre étude Type document CONCEVOIR LES AMENAGEMENTS PAYSAGERS POUR UNE GESTION SANS PRODUITS PHYTOSANITAIRES FICHE DE SYNTHESE AVEC LE SOUTIEN DE : Titre étude Type document CONCEVOIR LES AMENAGEMENTS PAYSAGERS POUR UNE GESTION SANS PRODUITS PHYTOSANITAIRES FICHE DE SYNTHESE AVEC LE SOUTIEN DE : Remerciements : Les auteurs remercient pour leur collaboration

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques à la portée de tous www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! en les recyclant chez vous simplement Et faites des

Plus en détail

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes

GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes EXPERTS FOR GROWTH* GAMME PROFESSIONNELLE Les engrais qui font pousser vos ventes * Experts pour la croissance Qu est-ce que la gamme Pro? Ce sont les engrais professionnels COMPO conditionnés dans de

Plus en détail

Calendrier des stages de formation professionnelle continue

Calendrier des stages de formation professionnelle continue Calendrier des stages de formation professionnelle continue 20 Année 20 Le végétal Connaissance et reconnaissance des végétaux arbustifs et arbres /16/17/18/06/20 06/07/08/09/07/20 21/22/23/24/09/20 Connaissance

Plus en détail

DLF-TRIFOLIUM SEED & SCIENCES

DLF-TRIFOLIUM SEED & SCIENCES Le bon choix Turfline le bon choix CONTENU le BON choix 2 un nouveau design 4 les compositions 5 un choix judicieux 7 Le bon choix Nous sommes fiers de vous présenter le nouveau design de l emballage Turfline.

Plus en détail

La vapeur d eau. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 3. Exemples d application

La vapeur d eau. Les techniques de désherbage alternatif : 1. Caractéristiques. 2. Avantages. 3. Inconvénients. 3. Exemples d application Les techniques de désherbage alternatif : La vapeur d eau La technique à la vapeur d eau consiste à transformer l eau en vapeur à l aide d une lance reliée à une cuve d eau. La vapeur d eau chaude provoque

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC

Centre Scientifique et Technique de la Construction. Les toitures vertes. O. Vandooren CSTC Les toitures O. Vandooren CSTC Les toitures un concept pas vraiment nouveau Babylone VII e avant JC 2007 2 3 4 5 Une toiture verte est une toiture recouverte de végétation et des couches nécessaires au

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Les toitures vertes Les Isnes 25 février 2014 Benoît Michaux ir. Chef-Adjoint de la division Enveloppe du bâtiment et

Plus en détail

Développement durable et Agenda 21 local

Développement durable et Agenda 21 local Développement durable et Agenda 21 local La notion de développement durable est apparue en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro. «Le développement durable est un développement qui répond aux

Plus en détail

Je composte, ça change tout!

Je composte, ça change tout! Je composte, ça change tout! L e compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en une

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

les jardiniers sports de la Ville de Lyon

les jardiniers sports de la Ville de Lyon ENTRETIEN DES GAZONS A VOCATION SPORTIVE DE LA VILLE DE LYON DANS UN CONTEXTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Direction des sports Subdivision salles et stades Thierry Hornebeck Responsable entretien des terrains

Plus en détail

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB

Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Jeudi 14 avril 2011 Végétalisation des toitures et façades, la nature gagne du terrain! Le Prieuré Vegetal i.d. reçoit l Avis Technique du CSTB Contacts : M. Raphaël LAME Directeur Général M. Pierre Grenier

Plus en détail

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine Département de la Seine-Saint-Denis 1. Eléments de contexte 2. Rappel

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire

Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire Le Plan Ecophyto dans les Pays de la Loire Les objectifs nationaux Réduire et améliorer l utilisation des produits phytosanitaires Plan national décliné en région Plan national décliné en région 104 actions

Plus en détail

Jardiner dans le. respect de l environnement. Fiche-conseil I Ateliers pratiques

Jardiner dans le. respect de l environnement. Fiche-conseil I Ateliers pratiques Domaine du Gasseau jardin potager (Saint-Léonard-des-Bois, Sarthe) Fiche-conseil I Ateliers pratiques Jardiner dans le respect de l environnement Aujourd hui le plus grand nombre d entre nous aspire à

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT

CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Systèmes de toitures vertes CHOISISSEZ LA NATURE SUR VOTRE TOIT Les toits verts offrent un environnement plus sain et plus agréable! Général Les toitures vertes sont des toitures dont la pente ou la plateforme

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES SIETOM DE LA RÉGION DE TOURNAN-EN-BRIE Mairie - 6, Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE MARCHÉ PASSÉ DANS LE CADRE D UNE PROCÉDURE ADAPTÉE Pouvoir adjudicateur : M. le Président du SIETOM de la région

Plus en détail

Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à :

Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à : But du sursemis? Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à : - un semis dont la levée n est pas homogène, - un désherbage sélectif, - un traitement anti-mousse, - à des dégâts

Plus en détail

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon

Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon Gestion Différenciée des Espaces Verts Exemple du Lycée Nature de La Roche sur Yon J. Brossard et L. Grelet Formation «Gestion différenciée» Conseil Régional Qu est-ce qu un espace vert? C'est un espace

Plus en détail

LE PLAN DE DÉSHERBAGE COMMUNAL

LE PLAN DE DÉSHERBAGE COMMUNAL 1 PLAN DE DÉSHERBAGE COMMUNAL LE PLAN DE DÉSHERBAGE COMMUNAL Le plan de désherbage communal constitue la première étape pour faire évoluer les pratiques d entretien de votre commune. Cet outil vise à protéger

Plus en détail

guide méthodologique de la gestion différenciée

guide méthodologique de la gestion différenciée Joël SARLOT Président du CAUE de la Vendée Les préoccupations liées à l environnement, notamment la préservation de la ressource en eau, sont aujourd hui au coeur de la réflexion des communes. De plus,

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Choisissez vos rosiers La rose, symbole de l amour pur ou passionné, reine des fleurs, a sa place dans chaque jardin.

Plus en détail

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014 Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Direction de la Planification et de l Equipement Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine

Plus en détail

d'acidification du sol

d'acidification du sol FICHE THÈME : SOLUTIONS TECHNIQUES TECHNIQUE N 18 "CIMETIÈRES TRADITIONNELS" Sous-thème : Cimetières Auteur : Région Poitou - Charentes Le cimetière traditionnel est une zone encore problématique dans

Plus en détail

LES MATÉRIAUX. Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL

LES MATÉRIAUX. Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL Les gazons et prairies LES MATÉRIAUX Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL CONCEPTION ET GESTION DES ESPACES PUBLICS 2010 Les Matériaux Les surfaces herbacées participent à la composition paysagère des espaces

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Système de culture horticole Pépinière

Système de culture horticole Pépinière Système de culture horticole Pépinière Code DEPHY : HOF28740 Identification générale Production simultanée sur une année Photinia, Cuppressocyparis, Elaeagnus, Abelia, Autres arbustes Type de sol Hors-sol

Plus en détail