DOSSIER Toutes les facettes d une ville plus fonctionnelle, plus attractive et plus douce p. 13 à 17

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER Toutes les facettes d une ville plus fonctionnelle, plus attractive et plus douce p. 13 à 17"

Transcription

1 JANVIER 2009 N 179 DOSSIER Toutes les facettes d une ville plus fonctionnelle, plus attractive et plus douce p. 13 à 17 Vive Noël à Cachan! p. 2 Rencontres avec les publics scolaires p. 10 & 11 L écho du COC p. 18

2 Jean-Yves Le Bouillonnec Maire de Cachan Député du Val-de-Marne Vice-président de la Communauté d agglomération de Val de Bièvre reçoit tous les jours sur rendez-vous LES ADJOINTS AU MAIRE Hélène Hernu, Vice-présidente de la Communauté d agglomération de Val de Bièvre Première adjointe Affaires générales services publics locaux, urbanisme, communauté d agglomération Reçoit le jeudi de 9 h à 12 h Yves Évariste, Deuxième adjoint Développement économique, emploi, formation Reçoit le lundi de 14 h à 17 h Jeanne Bourdin, Troisième adjointe Solidarités familiales et sociales, centre communal d action sociale Reçoit le vendredi de 9 h à 12 h Gérard Najman, Quatrième adjoint Vie scolaire et périscolaire, restauration scolaire, enseignement secondaire et supérieur, caisse des écoles Reçoit le lundi de 9 h à 12 h Édith Pescheux, Cinquième adjointe Habitat logement, OPHLM SAIEM Reçoit le jeudi de 14 h à 17 h Bruno Rémond, Sixième adjoint Finances communales, contrôle financier des SEML (SEMACA, SOCACHAL) Reçoit le vendredi de 14 h à 17 h Isabelle Daeschner, Septième adjointe Développement social urbain politique de la ville, prévention médiation sécurité Reçoit le mardi de 9 h à 12 h Samuel Besnard, Huitième adjoint Développement durable, déplacements transports, cadre de vie (voirie, espaces verts, déchets) Reçoit le mardi de 14 h à 17 h Claire Marti, Neuvième adjointe Cultures et patrimoine Reçoit le mercredi de 14 h à 17 h Thierry Crosnier, Dixième adjoint Vie associative jeunesse et sport Reçoit le mercredi de 9 h à 12 h LES CONSEILLERS MUNICIPAUX DÉLÉGUÉS Juliette Papazian Conseillère communautaire déléguée Santé et hygiène publiques, petite enfance Alain Blavat Vice-président du conseil général du Val-de-Marne Personnel communal, relations avec le conseil général Hélène de Comarmond Relations et solidarités internationales, comité des relations internationales et des jumelages, accueil des migrants Bernard Tuprie Commerces et animations commerciales, artisanat, tourisme, cimetières, affaires funéraires Cécile Reichard Communication, Cachan numérique Sylvie Chevalier Retraités, intégration du handicap Les conseillers municipaux délégués reçoivent le samedi de 9 h à 12 h. POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS : CES DE LA MUNICIPALITÉDÉLÉGATIONS ET PERMANENCES DE LA MUNICIPALITÉDÉLÉGATIONS ET PERMANENCES DE L Sommaire Retour sur Images 2-5 Hôtel de Ville 6 En Ville 7-12 Travaux en cours Du POS au PLU : ateliers d urbanisme Orbival : parlons-en! Requalification de la RD 920 ex-n20 : la dynamique est relancée Recensement 2008 : habitants à Cachan! Cachan, nouvel adhérent à Paris Métropole Bons allocations rentrée scolaire Rencontres avec les publics scolaires : culture, ouvre-moi Inscriptions scolaires , c est parti! CCAS : le micro-crédit vous donne un coup de pouce La Ville chouchoute ses séniors Dossier Pour une ville plus fonctionnelle, attractive et douce Réaménagement du CSC et de la bibliothèque municipale La Plaine Quartiers Sud : son nouveau visage se dessine Le Groupe scolaire du Coteau Le quartier Desmoulins poursuit sa mue Deux nouveaux tennis couverts sortent de terre La Bibliothèque centrale s équipe pour les déficients visuels Charte Handicap : Cachan, ville ouverte Sports L écho du COC : escrime, athlétisme et tennis de table Escrime : en garde le 31 janvier pour le Challenge Joly Culture 20 Plantagleize, le philosophe naïf Offenbach on stage et sortie nocturne au musée d Orsay Agenda Tribunes Libre service Cachan Municipal est réalisé avec l aide des différents services et associations de la Ville. Directeur de la publication : Jean-Yves Le Bouillonnec Directrice de la communication : Isabelle Fouché Rédacteur en chef : Alain Esnöl Rédaction : Julien Fell Iconographie : Cécile Petiot Secrétariat : Armelle Le Bars A participé à ce numéro : Colline Gori Photos : Michel, Olivier de Banes, Mira, Phil Couverture : Orient Express Administration : Mairie, square de la Libération, BP 130, Cachan Cedex. Site internet : - Maquette, mise en page : Orient Express Impression : IPR Tirage : exemplaires Régie publicitaire : PLC - 31, rue de la Rochefoucauld Paris, Tél. : fax : Si vous ne recevez pas Cachan municipal, merci de nous le signaler au

3 27958 cachanais et plus Comme on manque singulièrement de bonnes nouvelles, dans cette période de crise, il faut accueillir celle-ci avec beaucoup de satisfaction et d enthousiasme : nous sommes vingt sept mille neuf cent cinquante huit cachanais! Ce chiffre, au 1 er janvier 2009, constitue le compte légal de la population de notre commune. La population de Cachan, qui a progressé régulièrement depuis sa création, comptait en 1971 près de habitants. On se trouve alors dans la phase dynamique de la première partie des opérations de rénovation du centre ville, que Jacques Carat notre Sénateur Maire Honoraire avait engagé quelques années auparavant. La démolition d un tissu ancien d immeubles qui dessinaient les rues Hénouille ou Guichard et la Place Gambetta, et dont les occupants étaient réinstallés dans les nouveaux logements plus grands et plus confortables de la Plaine, provoque un arrêt de cette progression de population. Une baisse même puisqu au dernier recensement de 1999, la population est établie à Avec la deuxième ZAC qui édifie, sur les rives de Bièvre, la seconde partie du centre ville, le tissu urbain de ce secteur permet la réalisation des constructions nouvelles qui font progresser, à nouveau, la population. Le problème de ce chiffre légal, c est qu il est toujours en décalage avec la réalité de l instantané. En effet, le compte est fait au 1 er janvier 2006, soit deux années avant celle de la correction définitive intervenue en Les nouvelles techniques de l INSEE qui institue une évaluation annuelle, après la constitution des éléments pluriannuels de base engagée en 2003, ont pour principal mérite de permettre une réévaluation tous les ans. Mais, pour les villes connaissant une dynamique de constructions encore active, comme c est le cas de Cachan, il faudra attendre au-delà de 2012 pour que les données légales rattrapent la réalité et l expriment vraiment. Compte tenu du rythme opérationnel d achèvement de la ZAC Desmoulins au cours des années 2007 à 2010, on peu considérer comme acquise la publication, dans les prochaines années, de chiffres encore en progression, avant qu ils ne se stabilisent. Bonnes nouvelles donc car, tout le monde le comprend, la publication de la population légale permet de remettre à jour un certain nombre de compteurs, et non des moindres. Outre les ratios de gestion administrative et financière, de règles d organisation qui intègrent la nouvelle donnée, l effet de la progression de la population sur l imputation des dotations et subventions de l Etat n est pas négligeable et devrait permettre d atténuer les regrettables conséquences de son désengagement sur les politiques locales. C est aussi justice car les cachanais sont bien là depuis plusieurs années. Et ils sont même plus nombreux encore. Si les financements de l Etat ne sont actualisés qu en décalage de plusieurs années sans effets rétroactifs les services publics communaux, de toute nature sont eux assurés pour répondre aux besoins de la population réelle. Investissements, services généraux aux habitants, politiques publiques locales pour toutes les générations, accompagnements de solidarité, offres d animations, tout est conçu pour la population effective. Au moins, la publication de cette première donnée d estimation légale de la population, depuis 1999, nous permet-elle de rattraper un retard qui devenait, pour les communes assurant un développement important de leur territoire, un très sérieux handicap. A Cachan, tout le monde a sa place et chacun compte. Plus nombreux, plus unis et plus solidaires. Non pour accompagner la crise mais pour accompagner les cachanais dans la crise et ainsi, en atténuer les plus durs effets. C est donc tout particulièrement aux cachanais, et aux quelques centaines d autres qui sont bien présents dans la commune, à défaut d être comptabilisés dans les statistiques, que je souhaite chaleureusement une belle et heureuse année Jean-Yves Le Bouillonnec Député-Maire

4 RETOUR SUR IMAGES Le Père Noël était à Cachan Au marché de Noël, dans les structures petite enfance, les restaurants scolaires, les accueils de loisirs ou encore à la Résidence du Moulin La magie de Noël envahit Cachan, pour le plaisir de tous. CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 De Banes De Banes De Banes De Banes 2

5 Cachan a du cœur! RETOUR SUR IMAGES De Banes Lundi 1 er décembre. Sur le campus de l ENS, à La Plaine ou au pied du RER Arcueil-Cachan : la Ville s engage dans la prévention contre le Sida. De Banes De Banes Vendredi 5 et samedi 6 décembre. Les associations, les étudiants et le Conseil des jeunes se mobilisent dans le cadre du Téléthon De Banes Samedi 13 décembre. Organisée par le Conseil général au Marché, la Fête des solidarités offre de nombreuses animations et stands d information. Samedi 20 décembre. À l initiative des trois centres socioculturels, les Cachanais de tous quartiers se retrouvent au gymnase Victor Hugo, pour une belle soirée en famille. 3

6 RETOUR SUR IMAGES Samedi 29 et dimanche 30 novembre. Deux concerts de musique de chambre clôturent l exposition d Anne Mandorla : les visiteurs de l Orangerie opèrent un voyage musical entre Orient et Occident. Ça s est aussi Mira Vendredi 5 décembre. Cérémonie de recueillement pour la journée nationale d hommage aux morts pour la France, pendant la guerre d Algérie et les combattants du Maroc et de Tunisie De Banes CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 Mercredis 10 et 17 décembre. Vernissage des expositions de David Chambard et Gabriel Stauffer, à l Orangerie et la galerie du Théâtre : deux démarches artistiques autour des lieux de travail et de production. Dimanche 7 décembre. Le centre socioculturel Lamartine chavire lors du fest-deiz organisé par le cercle breton Diaouled an Draonienn. 4

7 passé à Cachan Dimanche 14 décembre. Les pagayeurs du département s affrontent au fil de l eau, lors du Slalom Esquimautage organisé à la piscine par l association Effort et joie. RETOUR SUR IMAGES Lundi 15 décembre. Dans le cadre du concours départemental des Villes fleuries et en présence d Alain Blavat, viceprésident du Conseil général, de Bernard Tuprie, conseiller municipal délégué et de Bernard Pinkiewicz, responsable des espaces verts de la Ville, Gisèle Pège reçoit le 1 er prix en catégorie «balcons», à l Hôtel du département. De Banes Phil De Banes Mercredi 17 décembre. Un large public s est informé sur les addictions, en mairie, à l occasion d une conférence animée par le professeur Reynaud. Mercredi 17 décembre. À l occasion des fêtes de fin d année, les commerçants du centre-ville multiplient les animations dans la rue Guichard. 5

8 HÔTEL DE EN VILLE CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER Conseil municipal du 22 décembre 2008 Les principaux points abordés Fonds de concours versé à la CAVB au titre de l exercice 2008 Le CM autorise, à l unanimité, le versement d un fonds de concours de qui servira à financer une partie des travaux de la rue Claude Cellier. Adhésion à Paris Métropole (voir p.9) Le CM décide par 29 voix pour et 6 abstentions (Union pour Cachan groupe UMP et Union et ouverture pour Cachan) l adhésion de la Ville au syndicat mixte ouvert d études «Paris Métropole» et désigne M. Le Bouillonnec pour siéger au sein de son assemblée générale. Parcelles avenue Aristide Briand Autorise à l unanimité la Ville à déclasser du domaine public, dépolluer et vendre des terrains sis avenue Aristide Briand à la société ICADE TERTIAL. Adoption d une convention Ville - CAF Afin de répondre aux besoins des familles dont les enfants ont 3 ans dans l année civile et qui ne sont pas encore scolarisés, la Ville a mis en place depuis juillet 2007 un accueil de loisirs «petite enfance». Le Conseil municipal adopte à l unanimité la convention CAF-Ville permettant le financement de cette action par la CAF pour une période allant jusqu au 31 décembre Les autres décisions Autorise le maire par 29 voix pour et 6 abstentions (Union pour Cachan groupe UMP et Union et ouverture pour Cachan) d engager des dépenses d investissement avant le vote du BP 2009 à hauteur de , somme qui permettra de couvrir les travaux pour le groupe scolaire du Coteau, l extension des tennis du stade Léo Lagrange, la réfection du sol du gymnase Victor Hugo et d acquérir un prologiciel pour le service des ressources humaines. Autorise à l unanimité le renouvellement des conventions signées entre la Ville et la CAVB qui prévoient la mutualisation du service d astreinte et l entretien ménager pour les 3 sites transférés : théâtre, école nationale de musique, de danse et d art dramatique et piscine. Décide à l unanimité l admission en non-valeur des créances irrécouvrées pour un montant total de 21384,90. Les grandes décisions Prend acte du compte rendu annuel d activités 2007/2008 de la SOCACHAL et fixe à l unanimité, à le montant total de la redevance due à la Ville dans le cadre du contrat d affermage. Accepte à l unanimité la rétrocession à la commune de la concession funéraire acquise par M. et Mme Beaufils pour un montant de 967,68. Décide par 33 voix pour et 2 voix contre (Union et ouverture pour Cachan) l application de la nomenclature tarifaire du marché aux comestibles au 1 er janvier Décide à l unanimité d accorder aux régisseurs une remise gracieuse dans le préjudice de caisse (980,37 ). Prend acte du rapport annuel d exploitation du Syndicat Mixte Central de Traitement des Ordures Ménagères (SYC- TOM) et du rapport d activité du SIPPEREC pour la compétence électricité. Accorde, à l unanimité, sur la subvention 2009, un acompte de à l association de gestion et d animation des équipements socioculturels, de au CCAS et de à la Mission Locale INNOVAM. Autorise l acquisition, à l unanimité d un terrain nu rue Lavoisier. Décide à l unanimité de porter à 8 le nombre de contrats d apprentissage au sein des services municipaux à partir du 1 er janvier Habilite à l unanimité : 34 voix (le Maire ne participe ni au débat ni au vote) Mme Hélène Hernu, 1 re adjointe à statuer sur toute demande d autorisation de travaux, de ravalement ou de déclaration préalable déposée par le Maire. Adopte à l unanimité le principe de définition d un périmètre d études sur le site du campus universitaire. Saisit le Préfet du Val-de-Marne, pour lui demander un changement de dénomination de l OPH. Nouvelle appellation souhaitée «Cachan Habitat OPH» adoptée à l unanimité. Demande une subvention au Conseil général pour le réaménagement de locaux au CSC Lamartine adoptée à l unanimité. Avenants n 2 au marché de travaux de construction des salles polyvalentes au complexe sportif Léo Lagrange Lots 1, 2, 4, 5, 7 et 8 adoptés à l unanimité. La majorité municipale présente un vœu relatif à la situation scolaire locale et dénonce les réformes mises en œuvre par l actuel Ministre de L Education Nationale Xavier Darcos qui remettent en cause les principes fondamentaux de L Ecole Publique. 29 voix pour, 4 contre (E. Chérot et A. Hadida Union pour Cachan groupe UMP, MC Charpentier et G. David Union et ouverture pour Cachan) et 1 abstention (C. Roche Union pour Cachan groupe UMP). Conseil de communauté du 15 décembre 2008 Le projet de programme local de l habitat (PLH) 2008/2014 Approuvé par le Conseil communautaire, le PLH fixe pour 6 ans les règles qui permettront d améliorer les réponses aux besoins de logements, encourage le renouvellement urbain, la mixité sociale et l amélioration de l accessibilité aux personnes handicapées. Réseau Valouette Le rapport sur le service Valouette a été approuvé pour l année écoulée. Adhésion de la CAVB au Syndicat mixte ouvert d études Paris Métropole Le Conseil communautaire décide l adhésion de la Communauté d agglomération au syndicat mixte ouvert d études Paris Métropole. Fonds de concours versés aux villes Le Conseil communautaire décide de reverser à la Ville de Cachan un fonds de concours de pour des travaux d investissement. * Valouette est un service de transport intercommunal gratuit offert à tous les habitants du Val de Bièvre depuis le 1 er octobre 2007.

9 Du POS au PLU : ateliers d urbanisme et exposition itinérante Les études d élaboration du futur Plan Local d Urbanisme (PLU) de Cachan en remplacement du POS se poursuivent. En décembre dernier, 3 ateliers de concertation étaient organisés dans le cadre du calendrier général de cette procédure d urbanisme auxquels une trentaine de Cachanais a pu participer activement. Avec le concours des élus de la Municipalité, ces ateliers thématiques ont évoqué plusieurs sujets pour les futures orientations d aménagement de la commune. Ainsi l atelier «une ville en renouvellement» abordait les problèmes de son habitat, son urbanisme et sa mixité sociale. Avec «une ville verte», il était question du développement de son environnement, ses paysages, son cadre de vie et de ses ressources naturelles. Le dernier rendez-vous portait sur le thème «une ville à vivre» avec le devenir de ses équipements, des déplacements et transports, et des développements économiques et commerciaux. du PLU dans les quartiers PhilL exposition L exposition sur le diagnostic du PLU est visible dans les locaux de La Poste du centre-ville jusqu au 24 janvier aux jours et horaires d ouverture de l agence. Le centre socioculturel Lamartine accueillera ensuite l exposition itinérante du 2 au 23 février. La parcelle Ville de la RD920 vidée des «voitures ventouse» Après l enlèvement des derniers véhicules stationnés sur la parcelle Ville jouxtant la RD920, avenue Aristide Briand, une clôture en bac acier et la pose aux entrées de trois plots en béton vont permettre le début des travaux de dépollution du site décidé par arrêté municipal. En bref Interdiction de nourrir les pigeons! Réguler le nombre de pigeons en ville, c est l affaire de tous! C est pourquoi un arrêté préfectoral interdit de nourrir les pigeons sur la voie : cela favorise leur rassemblement et leur prolifération, source de nuisances. L infraction est même passible d une amende. Renseignements : SCHS Phil Travaux en cours... La Bièvre à l honneur Sur le tracé de la Bièvre, des avenues Vatier et Dumotel jusqu au jardin Le Vallon, dix pupitres expliquent la place que tenait autrefois la rivière dans la ville. Chaque pupitre aborde un ou plusieurs sujets en lien avec son lieu d implantation : impact social, économique ou architectural de la Bièvre, sites historiques proches, travaux de couverture... Une carte permet aux passionnés d histoire et simples curieux de réaliser un véritable parcours découverte. Travaux SEDIF Les travaux de chan gement des an ciennes canalisations en plomb du réseau d eau SEDIF sont en cours. Plus d une vingtaine de rues de la ville est concernée par ces chantiers qui se poursuivreront par étapes courant Allée Veyssière Des travaux de nouvelles plantations sur le thème des hortensias ont été réalisés après l achèvement des travaux sur l assainissement et l installation de deux nouveaux bancs. Des chantiers de plantations d arbustes sont également effectués en complément ou remplacement sur la Bièvre et La Plaine. Aménagement du hall 32 avenue De Lattre de Tassigny Dans le cadre de la résidentialisation du site, les travaux d aménagement de la loge de la gardienne sont achevés avec l installation du mobilier de bureau rendant son service opérationnel pour les locataires. La rampe d accès handicapés sera terminée fin janvier avec le revêtement en béton gravillonné et la main courante posés. Phil EN VILLE 7

10 CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 EN VILLE Orbival : Parlons-en! Organisé par l association «Orbival, un métro pour la banlieue» et le Conseil général du Val-de-Marne, le 1 er colloque international sur les métros de banlieue a eu lieu fin novembre dernier à Nogent-sur-Marne. C est en présence de nombreuses personnalités du monde politique, économique ainsi que des représentants des plus grandes entreprises mondiales spécialisées dans la construction et l exploitation de transports collectifs qu ont eu lieu deux journées d information et d échanges participatifs. Ce projet de réalisation d un métro traverserait le Val-de-Marne d Est en Ouest, entre Arcueil-Cachan et Fontenay-sous-Bois. Sur un tracé d environ 20 km de longueur, ce projet desservirait une vingtaine de stations dans 13 villes sur un bassin d habitats de personnes. Rentabilité économique, sociale et développement durable Lors de ces tables rondes, les intervenants ont insisté sur la nécessité d une réalisation rapide de cette future Requalification de la RD 920 ex-n 20 : la dynamique est relancée Bonne nouvelle pour les riverains et usagers de la Route Départementale 920 (avenue Aristide Briand) qui sépare dans sa partie nord les départements du Valde-Marne et des Hauts-de-Seine. La requalification de la RD 920 et le futur projet d aménagement sont bel et bien relancés. Axe majeur du sud parisien, la RD 920 doit permettre l écoulement du trafic élevé qu elle supporte dans un contexte pacifié. Ce statut de grande radiale d accès à la capitale depuis le Grand Sud Parisien confère à la RD 920 un impact très fort sur la desserte des territoires qu elle traverse avec un trafic soutenu, plus de véhicules/jour dans le sens Paris-banlieue et véhicules/jour, sens banlieue-paris. En ce qui concerne cette section, les représentants et élus des conseils généraux des Hauts-de-Seine, du Valde-Marne ont décidé de travailler en commun au sein d un comité de pilotage qui a pour objectif un cahier des charges précis en vue d identifier cette voie comme boulevard urbain, apaiser la circulation, assurer la fluidité du trafic, maintenir la capacité actuelle de stationnement, sécuriser et favoriser les circulations douces (piétons et cyclistes), prendre en compte les transports en commun, conserver les arbres et concevoir des aménagements urbains et paysagers de qualité. rocade ferroviaire reliant la banlieue du Sud-Est afin d accroître les possibilités de transport à l attention de la population francilienne travaillant en Val-de-Marne. Ainsi à terme son développement économique serait assuré en favorisant les circulations douces en milieu urbain. Participant au volet «quels financements pour Orbival?», le Député-maire de Cachan, Jean-Yves Le Bouillonnec soulignait que ce futur projet d infrastructure métropolitaine majeure a surpris par sa mobilisation générale avec plus de cartes de soutien signées depuis le lancement de l association en 2006, ajoutant : «le financement d une telle infrastructure doit associer un partenariat innovant avec le concours des instruments publics et privés aux côtés des collectivités territoriales». Jean- Paul Huchon, président du Conseil régional d Île-de- France a rappelé que le projet d un métro en rocade était inscrit comme une priorité avec le rapport des études de faisabilité prévu pour 2009 et un début des travaux rendu possible en À la suite de cette concertation, toutes les parties prenantes de ce projet d aménagement pourront travailler au projet de requalification et le soumettre à l enquête publique afin de faire de cette route un axe urbain alliant fluidité et sécurité. En bref Les Rencontres Val de Bièvre Entreprises Les 3 es Rencontres Val de Bièvre Entreprises auront lieu le mardi 27 janvier à 18h, à l Espace Congrès Les Esselières à Villejuif. En lien avec le club des entreprises du Val de Bièvre, ces prochaines rencontres économiques auront pour thème cette année l habitat, le logement des salariés et le Plan Local de l Habitat. Renseignements : et De Banes Dr 8

11 DR Recensement : habitants pour Cachan! Au 31 décembre 2008, Cachan connaît officiellement les chiffres relatifs à la population légale publiés par décret avec habitants exactement recensés sur son territoire. Explications. La loi «démocratie de proximité» du 27 février 2002 a modifié les règles relatives aux calculs du recensement de la population. Au recensement exhautif qui se déroulait précédemment tous les 7 à 9 ans est substituée une technique rénovée d enquête annuelle par sondage auprès de 8% des habitants pendant 5 ans de toutes les communes. Cachan comptabilise habitants et logements sur le territoire de la commune. Une nette augmentation comparée au recensement exhaustif de 1999 qui dénombrait Cachanais et logements. Un accroissement de population qui prouve que la commune, volontariste en matière de logements, attire par la qualité de son cadre de vie et des habitats implantés sur son territoire. En fait, nous sommes naturellement plus nombreux car le compteur du recensement est arrêté au 1 er janvier Il faut donc s attendre à une progression du chiffre officiel de la population à la fin des années 2008, 2009 et La campagne 2009 débute La campagne 2009 s effectue du 15 janvier au 21 février. Comme toujours, les enquêtes de recensement sont réalisées par des agents recenseurs communaux sous le contrôle de l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Les agents recenseurs sont munis d une carte officielle avec photographie et portant le cachet de la mairie : n hésitez pas à demander la carte de l agent recenseur lors de ces opérations. Chaque agent recenseur est habilité pour aider les personnes enquêtées à remplir les questionnaires. Votre participation est essentielle car ces résultats permettent notamment d adapter les équipements publics et les investissements en fonction des besoins des habitants. C est pourquoi la loi rend obligatoire la réponse à cette enquête. Vos réponses restent confidentielles et sont protégées par la loi. Renseignements - service État civil au ou consulter le site EN VILLE Cachan, nouvel adhérent à Paris Métropole Le Conseil municipal a approuvé lors de sa séance du 22 décembre dernier, l adhésion de la Ville de Cachan au Syndicat Mixte ouvert d études Paris Métropole. Nouvel «outil» au service des communes de la zone dense de l agglomération parisienne, Paris Métropole a pour principale mission de rendre cohérentes les politiques menées par les institutions qui animent le grand Paris, autrement dit les mairies, les communautés de communes, les départements et la Région et ce, afin de répondre toujours mieux aux attentes des habitants des territoires franciliens. Trois objectifs sont assignés à ce syndicat mixte d études : D une part, la définition des partenariats possibles pour des projets de dimension métropolitaine, et pour En bref Les vaccinations gratuites du CMS La campagne de vaccinations gratuites (tétanos, polio, rubéole, oreillons, rougeole, coqueluche, hépatite B, etc.) pour enfants à partir de 6 ans et adultes a débuté ; les jeunes de moins de 18 ans doivent être accompagnés par un adulte ou munis d une autorisation parentale. Les séances ont lieu au Centre Médicosocial de Cachan sans rdv de 17h à 18h30 les mardis 13 janvier, 10 février et 10 mars. Renseignements et cela d identification des méthodes, études ou hypothèses de travail qui pourront être mises à disposition des collectivités territoriales et des EPCI* pour faciliter la réalisation concrète de projets qui auront un effet durable sur le développement de l agglomération. D autre part, il s agira d alimenter une réflexion et des propositions sur la solidarité financière et les diverses hypothèses de péréquation et de mutualisation au sein de la métropole et à l échelle régionale et enfin alimenter une réflexion et des propositions sur l évolution de la gouvernance de la métropole. Aussi, en adhérant à ce syndicat, Cachan a clairement réaffirmé sa volonté d être une ville ouverte sur l avenir, consciente des enjeux de demain tout en préservant son identité mais aussi et surtout tous les Cachanais. * Etablissements publics de coopération intercommunale. Insee : enquête sur le cadre de vie et la sécurité L Insee réalise actuellement et jusqu au 31 mars une enquête sur le thème du cadre de vie et la sécurité. La 1 re partie de cette enquête porte sur la qualité de l environnement de l habitat, la seconde aborde les problèmes d insécurité. Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Un enquêteur de l Insee chargé de les interroger prendra contact avec certains d entre vous muni d une carte officielle l accréditant. 9

12 CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 EN VILLE Questions d éducation! Rencontres avec les publics scolaires : Sésame ouvre-toi, Culture ouvre-moi! Un projet éducatif d envergure vise à ouvrir large les portes de la culture au plus grand nombre d enfants de Cachan. Outre le projet de veille éducative qui relie déjà artistes et enfants, le feu vert a été donné au service culturel de la Ville pour créer de plus en plus d interactivité entre les divers événements de la saison et les publics scolaires et périscolaires. Visites guidées, ateliers d expérimentation mêlant diverses disciplines, rencontres avec les artistes, les échanges se succèdent et se multiplient chaque événement suscitant de part et d autre l envie d aller plus loin. Foison d événements culturels Pour la saison , les événements culturels qui entrent dans le cadre de ce vaste projet éducatif comprennent les Journées du Patrimoine avec la 6 ème édition des Enfants du Patrimoine et une série d expositions : «Un air d ici» consacré à la chanson populaire cachanaise offrait l opportunité de créer une chanson, celle de Stéphane Daireaux permettant de dessiner une suite à l œuvre de l artiste. Après la réalisation d un carnet de voyage pour agrémenter l exposition Anne Mandorla et la visite guidée des expositions croisées de David Chambard et Gabriel Stauffer, les enfants sont invités à créer un puzzle de DR Ateliers de veille éducative Amélioration de l accueil périscolaire, accompagnement social et création d une passerelle entre le CM2 et la 6 e pour adoucir le choc du changement entre l école primaire et le collège, telles sont les missions du projet de veille éducative. Un projet qui a déjà fait ses preuves au collège Victor Hugo. Après un cycle sonore et musical avec la méta malette et un autre d arts plastiques animé par Stéphane Daireaux, les collégiens se lancent à présent dans l aventure de l art vidéo en compagnie de Patrick Pleutin. L artiste leur propose de réaliser un mini court métrage à l aide de leur téléphone portable. Un excellent moyen de réhabiliter la bête noire des établissements scolaires. dessins sur papier calque pour «Roman photos» de Philippe Fabian et de portraits pour «Têtes à Têtes» de Simon. L année scolaire s achèvera par l exposition de photographies d une classe de l école élémentaire La Plaine en collaboration avec la Maison Doisneau de Gentilly et celle de Laurent Belloni qui permettra à chacun de porter sur sa tête la sculpture de son choix. Renseignements : service culturel Info... Un forum pour l accès au droit et à la citoyenneté des jeunes Afin de mieux connaître leurs droits et obligations, les jeunes sont conviés à un forum pour l accès au droit et à la citoyenneté. Au programme : stands d information sur les lieux ressources, un espace multimédia, des jeux sur le droit et la citoyenneté animés par des professionnels, des expos, des slams réalisés par des jeunes, des débats sur la citoyenneté et l insertion et même un procès fictif organisé par Justice et Ville et joué par des élèves. Le programme complet et un bulletin d inscription sont en ligne sur sur pref.gouv.fr rubrique Mission Droit et Ville et le site du Conseil général. Y aller : Jeudi 8 janvier de 9h à 16h30 Maison des Arts - Créteil DR 10

13 Le micro crédit vous donne un coup de pouce! À l heure où les difficultés financières sont le quotidien de plus en plus de nos concitoyens, la Ville de Cachan souhaite s inscrire dans l expérimentation du micro crédit social. Ce dispositif s adresse à des personnes en situation précaire n ayant pas accès au crédit classique auprès des banques, mais qui disposent toutefois de ressources et d une capacité de remboursement. Les prêts sont destinés à financer un projet d insertion sociale (tel un permis de conduire ou l achat d un véhicule ) mais aussi une formation, (par exemple des cours de perfectionnement à un métier), ou encore l achat d équipement bureautique, voire des soins dentaires Le montant prêté varie de 300 à Sa durée de remboursement varie de 6 à 48 mois et son taux d intérêt est d environ 4 %. Partenaires privilégiés de cette opération : le Centre Communal d Action Social qui instruit et valide les dossiers mais également la Caisse des Dépôts et la Banque Postale avec laquelle le CCAS est sur le point de signer une convention. À savoir également, l emprunteur bénéficiera d un accompagnement social personnalisé par la conseillère en économie sociale et familiale du CCAS. Pour en savoir plus : CCAS 3 rue Camille Desmoulins 3 e étage. Tél EN VILLE L enfant au cœur de l action municipale Soucieuse d offrir les meilleures conditions de réussite pour tous les petits Cachanais, la Ville et la Caisse des écoles octroient chaque année aux familles des bons «allocations rentrée» qui permettent d alléger les dépenses du début d année scolaire. Cette année, ce sont 498 bons «allocations de rentrée» de 50 chacun qui ont été distribués aux familles cachanaises les plus modestes, soit une augmentation de 70 bons par rapport à Très appréciée par les parents, cette initiative permet en effet d acheter auprès des partenaires de la Ville, des fournitures scolaires : cahier, stylos, trousse, cartable Pour la rentrée 2009/2010, les familles bénéficiaires Inscriptions scolaires 2009/2010 Pour les écoles maternelles et primaires du 2 au 31 mars prochain. Elles se dérouleront au service de l enfance, de l Hôtel de Ville. Les pièces à apporter pour chaque enfant sont : le livret de famille ou un acte de naissance ; le carnet de santé ou un carnet de vaccinations à jour mentionnant obligatoirement le DTCAP (le BCG étant facultatif) ; une quittance de loyer pour les locataires, la taxe d habitation pour les propriétaires ou un justificatif de domicile. Les enfants ayant 3 ans révolus au 31 décembre 2009 seront inscrits de façon définitive. Les enfants nés à partir du 1 er janvier 2007 et jusqu au 1 er septembre de la même année seront préinscrits selon le nombre de places disponibles dans les écoles de la ville. Une réponse des services des affaires scolaires sera donnée dans le courant du mois de juin En bref «Portes Ouvertes» à l IUT de Cachan L IUT de Cachan et ses départements Génie électrique et informatique industrielle et Génie mécanique et productique organisent leurs journées «Portes Ouvertes» le samedi 24 janvier et le mercredi 11 mars de 13h30 à 17h. Renseignements : Université Paris Sud 11 - IUT de Cachan 9 avenue de la Division Leclerc recevront fin août, début septembre, un courrier les informant de la date à laquelle elles pourront venir retirer leur bon. Pour toute nouvelle demande, il convient de vous présenter en mairie pour le calcul de votre quotient familial. Renseignements : service scolaire et périscolaire de la Mairie Tél /52/53 En termes de scolarisation, la Ville appuie de longue date l entrée en classe des enfants dès 2 ans. Elle s emploie par ailleurs à anticiper l arrivée de nouveaux élèves. Cependant, l ouverture de classes dépend exclusivement de l Éducation Nationale, qui définit également la carte scolaire. Chaque année les effectifs demandés et assurer un suivi sans faille de la demande de places supplémentaires. Service de l enfance / 52 / 53 Jours d ouverture au public : les lundi, mercredi et vendredi, de 8h15 à 12h et de 13h30 à 17h15 ; les mardi de 8h15 à 12h et de 13h30 à 19h ; les jeudi de 13h30 à 19h (fermé le matin) ; samedi de 8h45 à 12h30. Cours du soir au CNAM Le centre CNAM de Cachan propose des cours du soir et des formations à distance à des salariés ou demandeurs d emploi de tout niveau souhaitant préparer un diplôme ou développer leurs compétences dans trois Pôles : Économie-Gestion-Marketing, Ressources Humaines et Informatique. Les inscriptions aux cours du second semestre se déroulent dès le 5 janvier jusqu à mi-février. Renseignements par téléphone au ou en consultant le site 11

14 CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 EN VILLE Debanes La Ville chouchoute ses séniors! À Cachan, les séniors sont des seigneurs tout simplement parce qu ils le valent bien c est évident! Mais ils sont surtout demandeurs d activités de loisirs, de sorties intra et extra-muros que le CCAS et le service Animations mettent en place à leur attention chaque trimestre. L animatrice Marie Chinine explique : «nos activités sont ouvertes à tous, l unique condition est d habiter sur la commune. Qu elles soient logées dans la résidence du Moulin ou qu elles résident chez elles, toutes les personnes âgées peuvent en bénéficier gratuitement toute l année en s inscrivant obligatoirement auprès du Centre communal d action sociale de la Ville. Structure gérée par la Ville, la résidence du Moulin représente un fonctionnel et agréable lieu de repos pour les séniors avec une vingtaine d agents communaux véritablement à leurs petits soins. La douce et souriante animatrice Marie se plie en quatre pour leur proposer animations divertissantes : «nous faisons tout ici pour que nos séniors se sentent moins seuls. Nous encadrons ce gentil monde pour les aider à tisser des liens entre personnes du même âge mais aussi entre voisins de chambre à la résidence, de quartier à l extérieur, faire connaissance avec toutes les personnes qui les entourent, famille, amis, connaissance Les «cheveux blancs» cachanais aiment à s occuper durant leur temps libre et le prouvent. Descriptions : Annick dose son énergie au Taïchi «Avant, j ai fait du stretching postural à l ALC durant 10 ans. Le taï-chi s y apparente tout en permettant d acquérir une maîtrise de mouvements très lents, et un travail de mémoire conséquent pour trouver le bon rythme, le souffle afin de doser la bonne énergie qui est en moi. Mon mari Roland est également inscrit au taï-chi» déclare la presque septuagénaire Annick Heidinger. «De plus, l ambiance est très conviviale dans l atelier animé par Sébastien». De nature calme et discrète, Annick avoue «abuser» des animations concoctées par Marie l animatrice de la résidence. «c est mon amie Ginette qui m a fait découvrir l atelier soins du corps et j apprécie une fois par mois les astuces prodiguées par la conseillère en beauté pour me pouponner». Troisième pêché d hyper activité, la Bretonne d origine est également inscrite à l atelier Floral ou l art de composer un bouquet, entretenir une plante d intérieur» Hommage à Eva Hoffner En bref Conception Dutilloy a été nommée présidente du club des retraités de La Plaine. Elle succède à Eva Hoffner qui a occupé ce poste pendant 18 années. De chaleureux remerciements lui ont été adressés lors d une fête donnée en son honneur. La trilogie des cérémonies des vœux Janvier sera très chargé avec les incontournables cérémonies des vœux : celle dédiée aux institutions ouvrira le ban en date du mercredi 21 à 19h, suivie le vendredi 23 par les vœux au personnel communal pour s achever par le traditionnel repas aux anciens qui se déroulera le dimanche 25 janvier au gymnase Victor Hugo. Debanes Debanes Danse country pour Michelle et Daniel Jeunes retraités, Michelle et Daniel Dugachard sont des passionnés de musique américaine avant de s inscrire à l atelier danse country. «Je suis un piètre danseur» s exclame le mari et natif de Cachan depuis 63 ans «mais je me suis laissé entraîner et depuis septembre dernier, nous dansons le lundi toutes les deux semaines avec grand plaisir. Michelle ajoute : «avec les excellents conseils de notre prof Catherine, c est une activité excellente pour l entretien physique et la gymnastique de l esprit car on utilise nos neurones pour se souvenir des pas de danse qui s enchaînent». Henri-Georges apprend le «surf» sur Internet Natif de Cachan depuis 72 ans, l espiègle Henri-Georges Lacaze Cazette ne s est pas fait prier pour bénéficier de l activité informatique niveau 2 avec M. Lee son moniteur à la Maison Cousté. «J avais quelques notions avec un ordinateur uniquement sur un logiciel de dessin avec une palette graphique pour gérer mes propres créations à la maison» reconnaît Henri-Georges «mais internet, c était l inconnu pour moi avant de suivre les cours de M. Lee l an dernier. Notre moniteur informatique est très patient avec ses six élèves car apprendre la maîtrise du clavier, de la souris, nous initier à l apprentissage du surf sur la Toile Internet, expédier des courriers électroniques, c est comme parler le Russe!» plaisante M. Lacaze Cazette, tout rigolard. Prévenir les risques d intoxication au monoxyde de carbone Chaque année en France, environ personnes sont victimes d une intoxication au monoxyde de carbone. Pour prévenir les risques, voici quelques consignes à respecter : Ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage (cuisinière ), Ne pas utiliser les chauffages d appoint en continu, Aérer quotidiennement les habitations même par temps froid, Faire entretenir régulièrement les appareils de chauffage et de production d eau chaude par un professionnel qualifié, Faire ramoner le conduit de cheminée. Pour en savoir plus : 12

15 Toutes les facettes d une ville plus fonctionnelle, plus attractive et plus douce DOSSIER Votre magazine vous propose de découvrir quelques-uns des nombreux projets qui verront le jour à Cachan en Soucieuse que chaque Cachanais bénéficie des meilleurs services de proximité et des équipements qui répondent aux attentes de tous, la Ville a lancé de nombreux travaux, tous destinés à faire de Cachan une ville plus belle, plus attractive et toujours plus douce Ont collaboré à ce dossier : Alain Esnöl, Julien Fell, Colline Gori 13

16 CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 DOSSIER De janvier à septembre Réaménagement du centre socioculturel et de la bibliothèque municipale La Plaine Après l ouverture en 2008 des nouveaux locaux du centre socioculturel l du centre-ville (Maison Cousté), la Ville continue à privilégier la qualité des équipements de proximité. Dès le mois de janvier, pour environ huit mois, le centre socioculturel La Plaine sera réorganisé. Le projet consiste à créer une extension (75 m2) de la bibliothèque, accueillant de nouveaux rayonnages et lieux de lecture, ainsi qu un espace dédié aux animations. L ensemble des accès et des circulations au sein du centre socioculturel et de la bibliothèque seront réaménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite. et les activités du CSC se poursuivent à la salle Le Marché pendant les travaux Quartiers Sud : son nouveau visage se dessine Dans le cadre des projets urbains que la Municipalité conduit, la liaison entre les différents territoires de la commune constitue une priorité, avec un objectif : renforcer le lien social pour mieux vivre ensemble. C est ainsi que l amélioration de liaison entre la Citéjardins et les autres territoires de la ville doit être recherchée, en cohérence avec la réhabilitation des immeubles et des espaces extérieurs que mène l OPAC du Val-de-Marne. La Municipalité souhaite poursuivre les efforts engagés, en témoignent les nombreux équipements présents sur DR Parvis Lamartine Jardin Courbet Pendant toute la durée des travaux, les activités des deux structures seront transférées non loin, au sein de la salle polyvalente Le Marché, 4 rue des Saussaies, après un déménagement prévu début janvier. Dès le lundi 12 janvier, la vie du centre socioculturel reprendra dans la salle polyvalente du Marché et à l espace Courbet. À cette occasion, la bibliothèque profitera de ce déménagement pour faire son inventaire. Elle reprendra ses activités et accueillera le public aux horaires habituels à partir du 27 janvier, dans la salle de Taekwondo du Marché. Attention, les numéros de téléphone changent, pour toute la durée des travaux : Centre socioculturel La Plaine : Bibliothèque la Plaine : ce secteur : les écoles Paul Doumer, le CSC Lamartine ainsi que les travaux d aménagement réalisés (voies Pierre Curie et Victor Hugo, l avenue Paul Vaillant Couturier ) Une mutation immobilière permettra aussi à la Ville d envisager de mettre en œuvre une liaison douce entre la Cité-jardins et les autres quartiers. De multiples initiatives ont d ores et déjà abouti, qu il s agisse du réaménagement de la place Édouard Herriot, des parvis Lamartine et de la dalle de La Plaine, de la rénovation de l école élémentaire Paul Doumer ou encore des travaux de voierie pour la rue Camus et la rue des Saussaies d autres vont bientôt débuter, entre autres l extension du CSC La Plaine (voir ci-dessus) ou encore le réaménagement du parking Belgrand. Phil Place Herriot 14

17 Portrait d une ville en mouvement Dans les prochains mois, les Cachanais vont être amenés à participer à l élaboration du Plan Local d Urbanisme, un document qui se substitue au Plan d Occupation des Sols (POS) actuel et qui fixera toutes les règles et tous les enjeux de l aménagement de la commune. Une large place donnée à la concertation. Elément fondamental pour établir le dialogue entre ceux qui conçoivent des espaces et ceux qui y vivent : la concertation. La Municipalité a donc mis en place en décembre dernier, Les différentes étapes du PLU en 2009 jusqu en 2010! - Mi-mars 2009 : projet d aménagement et de développement durable avec réunion publique et présentation en Conseil municipal, - Avril à août 2009 : règlement, documents graphiques et finalisation du dossier, - Septembre 2009 à avril 2010 : bilan de la concertation et arrêt du PLU par le Conseil municipal. Consultation des personnes publiques et enquête publique - Mai à juin 2010 : approbation du PLU par le Conseil municipal. Arches en serres végétales! Cours de la Bièvre, nombreuses fontaines, aqueducs Cachan dispose d un exceptionnel patrimoine en rapport direct avec l eau. La mise en valeur de ces sites contribue à dresser un paysage urbain diversifié et équilibré. En attendant sa redécouverte complète, la Bièvre réapparaissait en 2006 au milieu de la première étape d une promenade urbaine longue de 450 mètres, baptisée Rives de Bièvre. Achevé en juin 2007, en écho au décor minéral de la place du Millénaire, le prolongement de cette promenade comporte des bassins fleuris et un mur d eau. Cheminement en liaison douce Cette réhabilitation a permis de réintroduire en ville une végétation typique des cours d eau : joncs, roseaux, nénuphars, aulnes, saules et magnolias. La Ville vient d installer dix pupitres d orientation (voir p. 7) tout au long du parcours souterrain de la Bièvre. Issu de la volonté de valoriser à la fois les cheminements piétonniers et le patrimoine historique, ce nouveau mobilier urbain permet désormais aux passants de découvrir les heures glorieuses de la rivière cheminant sous la ville. Quatre arches de l aqueduc du Loing, qui enjambe la Bièvre, sont en cours d aménagement : elles ac- 3 ateliers thématiques destinés à recueillir avis et suggestions pour les futures orientations d aménagement de la ville (voir page 7). Une exposition itinérante présente un diagnostic de notre territoire et un registre permet aux Cachanais de recueillir leurs avis sur ce qui leur est présenté. De ce diagnostic découlera, au regard des prévisions économiques et démographiques, les besoins en matières de développement économique, d équilibre social de l habitat, de transports, d équipements et de services. Les grands objectifs Deuxième phase constitutive de ce PLU : le Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui représente un cadre d actions à l ensemble des aménagements de la ville, avec le souci de s inscrire résolument dans une démarche de développement durable et de protection de l environnement. Ce texte fera l objet d une concertation (exposition et réunion publique) puis présenté au Conseil municipal à la mi-mars. Votre magazine vous tiendra informés de ce dossier dans les colonnes de ses prochains numéros. cueilleront courant 2009, de somptueuses serres végétales protégées par des baies vitrées. La coulée verte, qui recouvre la dérivation des eaux de la Vanne et du Lunain, est depuis longtemps entretenue comme une prairie sauvage et fleurie. Les jardiniers municipaux en assurent l entretien par des méthodes respectueuses de l environnement. À noter, l entretien de l ensemble des espaces verts s accompagne d importants efforts d économie d eau : accords avec Eau de Paris, développement de bassins de rétention, arrosage automatique de nuit. DOSSIER 15

18 CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 DOSSIER La Bibliothèque centrale s équipe pour l accueil des malvoyants DR Ville ouverte Après la signature en octobre 2007 d une Charte Handicap, une étude menée en 2008 par l association Handicap Insertion Accessibilité permet aujourd hui de dresser un état des lieux dans quatre domaines : la voirie, les équipements publics locaux, les transports et la communication. Les espaces verts ou équipements communaux réalisés en 2008 (jardin Simonnin, complexe multi-sports Léo Lagrange) ou à venir en 2009 (extension de la bibliothèque La Plaine, lire p. 14) intègrent les recommandations issues de cette étude. Grâce à ces aménagements, des activités spécifiques se développent rapidement, comme par exemple une section handi-judo qui s est ouverte récemment au complexe Léo Lagrange. La Ville compte développer sur la nouvelle version de son site Internet, qui sera en ligne en mars prochain, un accès spécifique aux personnes handicapées. À noter, elle continuera également d accompagner des journées de sensibilisation aux handicaps au sein des accueils de loisirs ou à l initiative du Conseil des enfants. Phil Dans le cadre de la Charte du Handicap, un projet d accueil des déficients visuels et autres personnes handicapées doit se concrétiser à la Bibliothèque Discothèque Centrale au cours du premier trimestre Une section spécifique, financée en partie par le Conseil régional d Île-de-France, sera dotée d une machine à lire, d un PC multimédia permettant la consultation du catalogue de la bibliothèque et d un accès internet sous trois formes différentes : en mode visuel, avec agrandisseur de caractères et choix de couleurs ; en mode sonore, grâce à un logiciel de reconnaissance de caractères et de synthèse vocale ; en mode braille, avec une imprimante de ce type. Grâce à un partenariat avec l Association Bibliothèque Braille Enfantine, des livres à toucher en gros caractères et en braille seront mis à la disposition des enfants. Outre ces manuels spécifiques et ceux enregistrés sur CD, les adultes pourront bénéficier d un point lecture équipé d un télé agrandisseur. Le projet prévoit également la constitution d un fond documentaire sur le handicap sous toutes ses formes et une aide personnalisée. Renseignements Comme au complexe Léo Lagrange, tous les équipements communaux à venir optimisent l accessibilité et la circulation des personnes handicapées. 16

19 DR DR Les chantiers en cours et à venir Le Quartier Desmoulins poursuit sa mue La restructuration du centre-ville se poursuit. Le prolongement des Rives de Bièvre intégrant aménagements paysagers, cheminements piétons et piste cyclable s achèvera au printemps Au même moment, sera livré l immeuble situé à l angle des avenues Dumotel et Louis Georgeon, comprenant des logements sociaux gérés par l Office public de l habitat (OPH) et des logements en accession. En soussol, un parking public offrira une capacité d environ 200 places. Cette résidence accueillera également le Deux nouveaux tennis couverts Au sein du nouveau complexe multisports Léo Lagrange, un court de tennis couvert était réhabilité à l automne et deux nouveaux courts sont en cours de construction (livraison prévue fin mars). La lumière naturelle a été privilégiée dans la conception de ces équipements sportifs de pointe. L ensemble des bâtiments sera mis en valeur par le réaménagement des espaces extérieurs et la création d un bassin de régulation des eaux pluviales. Groupe scolaire du Coteau Le Groupe scolaire du Coteau doit accueillir un nouveau bâtiment (livraison pour la rentrée scolaire 2009), comprenant trois salles de restaurants pour les élèves de maternelle et d élémentaire, ainsi qu une nouvelle cuisine offrant une capacité de production de 800 repas toujours préparés en régie directe par les équipes municipales. magasin Les Jardins de Cachan, actuellement installé rue Amédée Picard. La construction d un petit immeuble d une cinquantaine de logements, à cet emplacement, pourrait démarrer avant la fin de l année. En 2009, commenceraient également les chantiers des futurs ensembles de bureaux (8 500 m 2 ) et de logements sociaux (92), à l angle de la rue Camille Desmoulins et de l aqueduc du Loing. Pleins feux sur l aqueduc Début février, l aqueduc d Arcueil-Cachan sera illuminé sur toute sa longueur, dès la tombée de la nuit et ce jusqu à minuit. L inauguration devrait avoir lieu en présence de Bertrand Delanoë, maire de Paris. Installés par des ouvriers-alpinistes, près de 300 projecteurs et autres diffuseurs de lumière allant de l abricot orangé au bleu vert mettront en valeur chaque arche des aqueducs superposés, Médicis et Belgrand. Sur les hauteurs, une variation d intensité permettra de produire un effet ondulatoire destiné à rappeler l écoulement de l eau. Pour éviter toute pollution lumineuse des habitations limitrophes, de la faune et de la flore, le flux de lumière sera exclusivement dirigé et cadré vers l aqueduc et la puissance électrique totale n excèdera pas 12 kilowatts. Estimé à , ce projet est essentiellement financé par la Communauté d Agglomération du Val de Bièvre, en partenariat avec la Ville de Paris, propriétaire de l édifice, et de son exploitant, Eau de Paris. Il est réalisé par l agence Concepto de Bagneux, créatrice de la mise en lumière de nombreux monuments historiques français, tels Notre Dame de Paris ou la cathédrale de Reims. DOSSIER 17

20 SPORTS L écho du COC Tour d horizon des différentes sections du Club Olympique de Cachan. DR Le COC souhaite étoffer son équipe de dirigeants bénévoles. Au mois de décembre dernier, le Club Olympique de Cachan (COC) comptait environ 650 adhérents, toutes sections confondues, une équipe dirigeante de 51 bénévoles et un encadrement de 21 éducateurs diplômés. Une de nos priorités de la saison est d encourager les parents des jeunes licenciés à rejoindre l équipe dirigeante, que ce soit pour nous aider à encadrer les enfants ou pour les encourager depuis le bord de touche lors des compétitions, expliquent Jean- Claude Coutard et Jean-Pierre Delarue, présidents des sections football et athlétisme. Football Avec 450 adhérents, la section foot du COC constitue toujours le gros des troupes. Elle bénéficie en outre du prestigieux label école de foot, attribué l an dernier et pour trois ans, en raison de la qualité de son encadrement. Descendue récemment à la 3 e place, l équipe fanion des seniors joue la montée vers la 1 re place. Les 13 ans, eux, affichent de bons résultats et intègrent le 1 er groupe départemental. À noter, le 14 février prochain, le club organise à nouveau son tournoi benjamins de football indoor au gymnase de l ENS de Cachan. Athlétisme Parmi les 85 athlètes du CO, la moitié a entre 5 ans et 9 ans. Nous avons un fort taux de fidélité au club, avec 50% des effectifs qui y adhèrent depuis plus de six ans, précise Jean-Pierre Delarue. Une fois de plus, les plus jeunes (éveil et poussins) se sont brillamment illustrés dans les cross d hiver, qui se poursuivent jusqu en mars. En saut, Marie-Ange Logbo (catégorie éveil) est arrivée première au récent challenge des jeunes de Maisons-Alfort. Au meeting de Charentonle-Pont, Alizée Croquizon (catégorie minimes) et Alan Babo (catégorie benjamins) ont tous les deux raflé la première place du triathlon. DR Tennis de table Depuis deux ans au sein de la section tennis de table, qui compte au total 116 adhérents, les résultats de seniors demeurent globalement au beau fixe. L équipe première s est hissée en régionale 1. Les équipes 1 et 2 ont elles aussi progressé, en passant respectivement en pré-régionale et en départementale 1. Les plus jeunes continuent d obtenir de bons résultats en critérium. CACHAN MUNICIPAL N 179 / JANVIER 2009 En tennis de table, l équipe fanion senior a assuré la montée. À noter également Le COC organisera du 23 au 27 février prochains des stages multisports, pour les jeunes Cachanais de 6 à 15 ans. Au programme : courses d orientation, escalade, accrobranche, sorties culturelles DR L équipe des jeunes de l école d athlétisme, encadrée par son entraîneur et le président de la section. Club Olympique de Cachan / 18

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

COMMUNE DE PERIGNY-SUR-YERRES COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 DECEMBRE 2010

COMMUNE DE PERIGNY-SUR-YERRES COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 DECEMBRE 2010 COMMUNE DE PERIGNY-SUR-YERRES COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 13 DECEMBRE 2010 Etaient présents : MM & Mme : G. URLACHER, G. LE LAY, F. TARTIVEL, J. MARTINEAU, D. PERRAU, P. LE LOARER, Maires

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR Secrétariat général de l Assemblée départementale COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR N DES Administration Générale 13.251 CP Information sur les marchés et avenants attribués

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal X k v.ville-chamblyfr RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015 Ordre du jour : Installation d un nouveau conseiller municipal + Compte rendu des décisions prises

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015

VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015 VISITE DE RENTRéE Mardi 1 er septembre 2015 PLANNING 09 h 00 Ecole Primaire Léo Lagrange, 71, rue Léo Lagrange 10 h 00 Ecole Primaire Saint Jean Baptiste 25, rue de la Rochefoucauld 10 h 45 Ecole Maternelle

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL

REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL REPUBLIQUE FRANCAISE ---------------------------- DEPARTEMENT CANTAL EXTRAIT DU REGISTRE des délibérations de la Communauté de Communes «Cère & Rance en Châtaigneraie» Siège : Mairie de Saint-Mamet la

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS

LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS 13-25 ans Pôle Ressources Jeunesse PROGRAMMATION JANVIER - SEPTEMBRE 2013 LES ATELIERS LES RESSOURCES LES PROJETS www.ville-roubaix.fr Fiche D ADHéSION SAISON 2012 /2013 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS : NOM

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 COMMUNE DE VAL-DE-FIER COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 Présents : DERRIEN Patrice, BAU ROUPIOZ Valérie, BEAUD CATHELIN Gaëlle, BERAUD François, BLOUET Christine, BURGOD

Plus en détail

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark Campus Paris Saclay L enquête en ligne Les déplacements : des spécificités par statut L équipement : un intérêt marqué pour les transports doux et les services pratiques Le logement : des attentes et des

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE

COMPTE RENDU DE LA SÉANCE Département de la Haute-Savoie Commune de LA MURAZ 74560 Le Conseil Municipal de la Commune de LA MURAZ régulièrement convoqué le 29 août 2014, s est réuni en session ordinaire sous la présidence de Nadine

Plus en détail

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1

Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Salon du Livre écrit par les jeunes 9 ème édition 1 Accueillie à la Maison de l animation au sein du quartier de l Argonne/Orléans, puis élaboré de concert avec l association Vivre et l écrire Fédération,

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DE CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU JEUDI 20 FEVRIER 2014 Membres présents : Chantal Choubat, Fabrice Regnault, Jean Rigollet, Jean-Louis Raquillard, Benoît Malotet, Florence Chevanne-Lenglet

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Haute-Garonne Arrondissement de MURET REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 MAI 2014 A 19 HEURES

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio».

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio». Rue des Capucins Boulevard Saint-Louis Rue des Frères Théodore Rue Latour-Maubourg Chemin de la Clède Rue Jean Barthélémy Rue de la Ronzade PLAN MASSE DU PROJET DE ZAC DU «QUARTIER DU PENSIO» Valorisation

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail