PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens"

Transcription

1 PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

2 PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition des prestations en capital provenant de la prévoyance Réglementation transitoire pour le 2ème et le 3ème piliers A Utilisation du 2ème pilier ou du 3ème pilier A pendant la brèche de calcul Assurances de capitaux susceptibles de rachat financées par une prime unique Incidences de la limitation de la déductibilité des intérêts passifs

3 PLAN II Comparaison entre le système praenumerando et le système postnumerando AVS: cotisations des indépendants Prestations versées par l employeur à la fin des rapports de travail, AVS Indemnités de départ, LI-VD Suppression de la déduction des primes d assurances de rentes viagères Imposition des rentes viagères Taxation spéciale de l art. 82 LI

4 NOUVELLE LIMITE POUR LES RACHATS Article 79a LPP dès le 1er janvier 2001 Rachats effectués en 1999 et 2000 pas concernés Cas particulier des versements par acomptes

5 MONTANTS LIMITES DEPUIS

6 CALCUL N 1: LIMITE DE RACHAT (art. 79a LPP) Homme âgé de 53 ans, âge réglementaire de la retraite 63 ans: 63 ans - 53 ans 10 ans x Fr. 74' = Fr. 741'600.--

7 CALCUL N 2: CAISSE A PRIMAUTE DE COTISATIONS Salaire AVS de Fr , et taux de cotisations selon le plan de prévoyance de 12%. Age réglementaire d entrée dans la Caisse fixé à 25 ans: Fr. 150' x (53-25 ans) x 12% Fr. 504' A déduire la prestation de sortie, par hypothèse Fr. 300' Rachat possible Fr. 204'000.--

8 SITUATION EN CAS DE DIVORCE En cas de transfert d une partie de la prestation de sortie à l autre conjoint: le rachat par le débiteur est possible sans limite le transfert à l autre conjoint est un cas de libre passage ce n est pas une contribution de prévoyance déductible pour l époux créancier

9 PRESTATIONS EN CAPITAL Imposition des prestations en capital Prestations en remplacement de prestations périodiques (loyers, etc.) Imposition lors de la période de taxation : Impôt unique et distinct à la moitié des taux, sans application du quotient familial Versement à la suite de décès, dommage corporel permanent ou atteinte durable à la santé (assurance non susceptible de rachat ou versement de la RC du tiers fautif) Imposition lors de la période de taxation : non imposable Prestations de prévoyance Imposition lors de la période de taxation : Impôt unique et distinct à la moitié des taux, sans application du quotient familial Prestations en capital versées par l employeur (indemnités à raison de longs rapports de services, etc.) Période de taxation Périodes de taxation dès 2003 Montant soumis à l impôt successoral Indemnité pour tort moral Autres cas Taxation spéciale à la moitié du taux, avec application du quotient familial sans enfants (art. 82 LI 2001) Imposées avec les autres revenus, avec application du taux de la prestation annuelle (art. 48 LI 2001) Non imposable (art. 28 lt c LI 2001) Non imposable (art. 28 lt h LI 2001) Imposition séparée au 1/3 des taux, avec application du quotient familial sans enfant (art 49 LI 2001) Voir tableau se trouvant dans le chapitre traitant de l activité dépendante

10 PREMIERE REVISION LPP Entrée en vigueur en principe en 2003 Le revenu assuré sera limité approximativement à Fr Le taux de conversion passera de 7,2% à 6,65% d ici à 2016

11 BRECHE DE CALCUL POUR LES RACHATS AU 2e PILIER Les cotisations versées pour le rachat d années de cotisations dans le 2ème pilier sont des charges extraordinaires déductibles.

12 PRESTATIONS EN CAPITAL Imposition des prestations en capital Prestations en remplacement de prestations périodiques (loyers, etc.) Imposition lors de la période de taxation : Impôt unique et distinct à la moitié des taux, sans application du quotient familial Versement à la suite de décès, dommage corporel permanent ou atteinte durable à la santé (assurance non susceptible de rachat ou versement de la RC du tiers fautif) Imposition lors de la période de taxation : non imposable Prestations de prévoyance Imposition lors de la période de taxation : Impôt unique et distinct à la moitié des taux, sans application du quotient familial Prestations en capital versées par l employeur (indemnités à raison de longs rapports de services, etc.) Période de taxation Périodes de taxation dès 2003 Montant soumis à l impôt successoral Indemnité pour tort moral Autres cas Taxation spéciale à la moitié du taux, avec application du quotient familial sans enfants (art. 82 LI 2001) Imposées avec les autres revenus, avec application du taux de la prestation annuelle (art. 48 LI 2001) Non imposable (art. 28 lt c LI 2001) Non imposable (art. 28 lt h LI 2001) Imposition séparée au 1/3 des taux, avec application du quotient familial sans enfant (art 49 LI 2001) Voir tableau se trouvant dans le chapitre traitant de l activité dépendante

13 PRESTATIONS EN CAPITAL PROVENANT DE LA PREVOYANCE Prestations du 1er pilier, 2ème pilier, 3ème pilier A, prestations en cas de décès notamment Imposition au taux réduit de 2/3 Le quotient familial est applicable Les prestations touchées par les époux s additionnent

14 PRESTATIONS OBTENUES A LA FIN DES RAPPORTS DE TRAVAIL Exonération en cas d affectation dans l année ou rachat dans le 2ème pilier A défaut, en 2001 et 2002, imposition au taux réduit de moitié Dès 2003, imposition avec les autres revenus (selon les cas, application du taux de la rente)

15 ACTIVITE LUCRATIVE DEPENDANTE Imposition des prestations en capital Prestations en capital versées par l employeur (indemnités à raison de longs rapports de services, etc.) Imposition lors de la période de taxation : Impôt unique et distinct à la moitié des taux, sans application du quotient familial En cas de lacunes de prévoyance En cas de rachat d années dans une IPP dans le délai d un an Autres cas Période de taxation Périodes de taxation dès 2003 Imposition séparée au 1/3 des taux, avec application du quotient familial sans enfant (art.20 al.2 et 49 LI 2001) Exonéré (art. 28 lt d LI 2001) Taxation spéciale à la moitié du taux, avec application du quotient familial sans enfants (art. 82 LI 2001) Imposition avec les autres revenus (art. 20 al. 1 LI 2001) Event. imposition au taux de la rente (art.48 al.1 LI 2001)

16 REGLEMENTATION TRANSITOIRE POUR LE 2e PILIER ET LE 3e PILIER A Pour le 2ème pilier, les rachats sont des éléments extraordinaires Pour le 3ème pilier A, les versements effectués en 2001 et 2002 ne seront pas déductibles

17 UTILISATION DU 2E PILIER OU DU 3E PILIER A PENDANT LA BRECHE DE CALCUL Imposition réduite Amélioration du budget de ménage

18 EXEMPLE CHIFFRE En 2001, Monsieur et Madame amortissent une dette hypothécaire en affectant ensemble Fr de leur avoir de prévoyance. Fr. 200' au quotient de 1,8 Fr. 111' Taux d'imposition: Fr. 111' x 1/3 Fr. 37' Impôt cantonal et communal pour la Commune de Lausanne + IFD Fr. 17' Intérêts bancaires épargnés: Fr. 200' x 4,75% durant 2 ans ( ) Fr. 19'000.--

19 ASSURANCES DE CAPITAUX FINANCEES PAR UNE PRIME UNIQUE Imposition lors de la période de taxation : Non imposable L assurance a-t-elle été conclue avant le 1er janvier 1999? (dispositions transitoires selon l article 267 LI 2001) La prestation d assurance est-telle versée à l occasion du décès de l assuré? non L assurance sert-t-elle à la prévoyance? Conditions cumulatives : non le preneur doit être l assuré l assuré doit être âgé de 60 ans révolus à l échéance de la prestation le contrat doit être d une durée d au moins 5 ans le contrat doit avoir été conclu avant la 66e année Oui Oui non Oui Imposition du rendement, avec les autres revenus, à titre de revenu de la fortune mobilière (art. 23 al 1 lt ali 2001) Non imposable (art. 23 al. 1 lt a et 267 LI 2001)

20 DEDUCTIBILITE DES INTERETS PASSIFS Rendement de la fortune augmenté de Fr Eviter les abus (endettement artificiel) Les intérêts débiteurs ne seront pas déductibles

21 COTISATION AVS DES INDEPENDANTS Base de calcul modifiée dès le 1er janvier 2001 Acomptes fixés sur la base de la dernière taxation Eventuel intérêt de retard

22 CESSATION DES RAPPORTS DE TRAVAIL (AVS) Jusqu au 31 décembre 2000, indemnités exonérées de charges sociales Depuis le 1er janvier 2001, exonération limitée à 8 salaires mensuels

23 CESSATION DES RAPPORTS DE TRAVAIL (LI - VD) Indemnités versées en : moitié du taux, avec quotient familial sans enfant Dès 2003, avec les autres revenus (év. taux de la rente) Autres cas

24 RENTES VIAGERES VAUDOISES: DEDUCTIONS Déductions Période de taxation Périodes de taxation dès 2003 Contrat conclu avant le 10 novembre 1999 oui non Primes périodiques Prime unique Versement en 1999 Versement en 2000 Versement en 1999 Versement en 2000 Déduction comprise dans la limite de Fr pour un célibataire et de Fr pour un couple marié Déduction comprise dans la limite des assurances-vie (art. 37 al. 1 lt g LI 2001) (art.266 LI 2001)

25 ASSURANCES DE RENTES VIAGERES VAUDOISES - IMPOSITION Imposition des prestations Les conditions cumulatives suivantes sont-elles remplies? -l assurance a été conclue avant le 10 novembre les primes ont pu être déduites à 100% - Commence à courir ou devient exigible avant le 1er janvier 2016 oui non Rentes ou capital? Rentes ou capital? Rentes Capital Rentes Capital S agit-t-il d un cas de restitution de primes à la suite du décès prématuré de l assuré? Période de taxation non oui Dès 2003 Imposé à 100% avec les autres revenus (art. 268 al. 1LI 2001) Imposé séparément à 50% du taux Pas d application du quotient familial (art. 268 al. 2 LI 2001) Imposition du 40%, avec les autres revenus (art. 26 al. 3 LI 2001) Imposition du 40%, séparément à 50% du taux, avec application du quotient familial (art. 82 LI 2001) Imposition du 40%, avec les autres revenus, au taux de la rente (art.48 LI 2001) Montant soumis à l impôt successoral Non imposable à l impôt sur le revenu (art. 28 lt c LI 2001)

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge;

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge; Déductions de primes Les montants versés pour le 1 er pilier sont entièrement déductibles du revenu. Les montants versés pour le 2 ème pilier sont entièrement déductibles du revenu. Sont déduits du revenu:

Plus en détail

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle?

Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Comment définir une bonne politique de prévoyance professionnelle? Florian Magnollay, Partner Expert-comptable diplômé Expert en finance et en controlling Responsable du marché Assurances Suisse Romande

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

COFIDA. 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture

COFIDA. 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture 1. La réforme de l'imposition des entreprises II et son impact dans l'agriculture et la viticulture 1.1 Deux volets distincts Allégements pour les entreprises de personnes. Principe de l apport en capital.

Plus en détail

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Aspects fiscaux et comptables du 2ème pilier Florian Magnollay Expert-comptable diplômé Expert diplômé en finance et controlling Partner, Ernst & Young

Plus en détail

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00

Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028. Salaire annuel brut CHF 78'000.00. Salaire annuel assuré CHF 53'325.00 nest Certificat de prévoyance au 15.01.2015 Caisse de pensions écologique et éthique Monsieur Felix Muster Employeur Muster GmbH Zurich, le 08.10.2015 Numéro 7028 1. Données personnelles Nom, prénom Muster

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE C

PLAN DE PRÉVOYANCE C PLAN DE PRÉVOYANCE C RÈGLEMENT, 1 re partie Valable à partir du 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009 Le présent plan de prévoyance s applique à toutes les personnes

Plus en détail

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct

Genre et forme de prestations Impôt cantonal Impôt fédéral direct Kantonale Steuerverwaltung KSTV Rue Joseph-Piller 13, Case postale, 1701 Fribourg www.fr.ch/scc Imposition des rentes et des prestations en capital (état au 1 er janvier 2013) Aperçu de la pratique en

Plus en détail

IST INSIGHT. Cédric Regad 8 octobre 2015

IST INSIGHT. Cédric Regad 8 octobre 2015 Chéri(e), on divorce? IST INSIGHT Cédric Regad 8 octobre 2015 Sommaire 1. Le divorce en quelques chiffres 3 2. Divorce et LPP 8 3. Nouvelle réglementation 13 4. Conclusion et questions 18 C. Regad 08.10.2015

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition des bénéfices de liquidation en cas de cessation définitive de l activité lucrative indépendante

Ordonnance sur l imposition des bénéfices de liquidation en cas de cessation définitive de l activité lucrative indépendante Ordonnance sur l imposition des bénéfices de liquidation en cas de cessation définitive de l activité lucrative indépendante (OIBL) 642.114 du 17 février 2010 (Etat le 1 er janvier 2011) Le Conseil fédéral

Plus en détail

du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF

du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF Caisse de pension du Groupe Burkhalter, Zurich www.burkhalter-pk.ch Certificat de prévoyance, valable le 01.01.2014 Tous les montants en CHF CH/UGG-TIAN / U1111 Personnel / confidentiel Madame Felicia

Plus en détail

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire I de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire I le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469

Avoir de vieillesse (assurance épargne 15 0 9044. Cotisations annuelles totales 57 2 4 6. Prestation de libre passage 469 5 1 1 27 5925 5925 2 Avoir de vieillesse (assurance épargne 5 15 0 9044 15 0 33641 3 Cotisations annuelles totales 57 2 4 6 14 4 4 4 1 8 7 65 598 49 4 Prestation de libre passage 5 469 9215 5 6 Prestations

Plus en détail

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement

Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement B Loi fédérale sur le changement du système d imposition de la propriété du logement Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 28 février 2001 1, arrête:

Plus en détail

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste

Plan de base II de la Caisse de pensions Poste Plan de base II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan de base II le règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste,

Plus en détail

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014

Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 Notice d information à l attention des personnes assujetties à l impôt à la source dans le canton de Zurich Valable à partir du 1 er janvier 2014 1. Qu'entend-on par impôt à la source? L imposition à la

Plus en détail

Versement du capital : quelle histoire

Versement du capital : quelle histoire Versement du capital : quelle histoire IST insight Cédric Regad 9 octobre 2014 Sommaire 1. Introduction 3 2. Histoire 4 3. Quelques chiffres 10 4. Histoires? 13 5. Rente ou capital? 23 6. Conclusion et

Plus en détail

Retraite et conséquences fiscales Office

Retraite et conséquences fiscales Office Département Retraite et conséquences fiscales Office Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Bertrand BANDOLLIER Directeur adjoint Novembre 2009 Page 1 système

Plus en détail

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC

Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC Présentation du 4 décembre 2009 Assemblée générale du personnel du DFJC 1 Caisse de pensions de l État de Vaud Créée par la loi du 12.12.1951 Nouvelle loi le 01.01.1985 Mise à jour le 01.01.1996 (LFLP

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par BIENVENUE Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par Présenté par FBBR forte broker bureau romand Sàrl est une société indépendante de conseils en assurances et prévoyance. Siège social à Ecublens,

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2015 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) )

Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Comparatif des règlementations concernant les retraites des membres des Gouvernements cantonaux romands (état : novembre 2012 1) ) Traitements Salaire : 120% du maximum de la classe 25 annuité 10, soit

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008

Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008 Notice relative aux polices de prévoyance liées (pilier 3a), valable à partir du 1er janvier 2008 1. Attribution bénéficiaire Dans les contrats d assurance du pilier 3a, un bénéficiaire ou plusieurs bénéficiaires

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011

Annexe au règlement d assurance Valable dès 2011 Annexe au règlement d assurance Valable dès 211 A. Tableaux 5 1. Plans de cotisations de la Caisse de pension 5 2. Montant des cotisations de risque 5 3. Montant du taux de conversion 51 4. Valeur de compensation

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation des personnes physiques Cédric Marti 10.02.2015 - Page 1 Thèmes de la présentation Système fiscal

Plus en détail

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée

Conditions Complémentaires d Assurance. Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Conditions Complémentaires d Assurance Assurances de capitaux Règles propres à la prévoyance liée Table des matières I. Preneur de prévoyance et personne assurée... 2 II. Bénéficiaires (OPP3, art. 2)...

Plus en détail

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Conférence AROMED du 23 septembre 2015 Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Par Jean-Marc Morier Conseiller en planification patrimoniale ROUTE DE BERNE 52, CP 128, 1000

Plus en détail

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes

Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes reconnues de prévoyance (OPP 3) 831.461.3 du 13 novembre 1985 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil fédéral

Plus en détail

Rencontre Incubateur The Ark La sécurité sociale en Suisse

Rencontre Incubateur The Ark La sécurité sociale en Suisse Rencontre Incubateur The Ark La sécurité sociale en Suisse Sommaire Système suisse de sécurité sociale Les principes généraux Le système dit des trois piliers Employeur & Indépendant Assurance-accidents

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

PLANIFICATION PATRIMONIALE

PLANIFICATION PATRIMONIALE 22 janvier 2008 PLANIFICATION PATRIMONIALE Dossier personnel à l'intention de Pierre EXEMPLE Marie EXEMPLE Case postale 354 - Rue de l'exercice 42 1211 GENEVE 1 Analyse de l'évolution des revenus et du

Plus en détail

CAISSE DE PENSION FREELANCE

CAISSE DE PENSION FREELANCE Caisse de pension Freelance CAISSE DE PENSION FREELANCE du syndicat des médias comedia RÉSUMÉ DU RÈGLEMENT 2007 Valable dès le 01.01.2007 Caisse de pension Freelance 1/6 RESUME DES DISPOSITIONS LES PLUS

Plus en détail

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex

Caisse de pensions ASMPP/SSPC. Première partie: plan de prévoyance BB-flex Caisse de pensions ASMPP/SSPC (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT 2013 Première partie: plan de prévoyance BB-flex Le présent plan de prévoyance entre en vigueur au 1 er

Plus en détail

Fondation de prévoyance de l ASG

Fondation de prévoyance de l ASG Fondation de prévoyance de l ASG RÈGLEMENT 2014 Première partie: plan de prévoyance S Le présent plan de prévoyance entre en vigueur le 1 er janvier 2014 pour toutes les personnes assurées dans les plans

Plus en détail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail Rekurskommission EDK/GDK Commission de recours CDIP/CDS Commissione di ricorso CDPE/CDS Requête d assistance judiciaire 1 Partie requérante Nom * Rue * / N Numéro de téléphone Prénom * Case postale Numéro

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Pour nous, la qualité est importante Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans activité lucrative Etes-vous inscrit(e) comme personne sans activité lucrative auprès d une autre caisse

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Ver#m Ifangstrasse 8?Postfach?8952 Schlieren Tel. 044 738 20 70? 044 738 20 77 ak043@verom.ch?www.verom.ch Ausgleichskasse Caisse de compensation Cassa di compensatione ABC Obligation de cotiser à l'avs

Plus en détail

ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL

ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL ASPECTS FISCAUX EN DROIT MATRIMONIAL Mes Sonia Ryser et Nicolas Candaux, avocats, Borel & Barbey 1 TABLE DES MATIERES A. Règles générales d imposition de la famille B. Effets de la séparation C. Contribution

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/ Prévoyance individuelle Planifiez votre qualité de vie/ Votre avenir repose-t-il déjà sur 3 piliers?/ Du point de vue financier, un avenir digne de ce nom repose sur trois piliers. C est pourquoi il vaut

Plus en détail

Transmission d entreprise

Transmission d entreprise Transmission d entreprise Principaux aspects fiscaux Jean-Marc Vionnet Mazars Coresa SA, Fribourg Plan de l exposé I. Introduction II. Les conséquences fiscales de la transmission d une entreprise III.

Plus en détail

Règlement relatif à l assurance complémentaire

Règlement relatif à l assurance complémentaire Règlement relatif à l assurance complémentaire Fondation de prévoyance Swiss Life Assurance complémentaire Service externe valable à compter du 1 er janvier 2011 Sommaire A Introduction 3 1 Principe 3

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Les déductions fiscales. Déclaration Déclaration d impôt d impôt 2009 2009

Les déductions fiscales. Déclaration Déclaration d impôt d impôt 2009 2009 Les déductions fiscales Déclaration Déclaration d impôt d impôt 2009 2009 1 2 lois modifiées En 2007, le Grand Conseil s est prononcé en faveur des baisses fiscales inscrites dans : la Loi sur les impôts

Plus en détail

Affiliation comme personne sans activité lucrative

Affiliation comme personne sans activité lucrative Caisse de compensation PROMEA Ifangstrasse 8, case postale, 8952 Schlieren Tél. 044 738 53 53, 044 738 53 73 info@promea.ch, www.promea.ch Obligation de cotiser à l'avs Affiliation comme personne sans

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES. Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-ANNX-000435-20150410 DGFIP autres annexes ANNEXE - RSA - RPPM - Liste de

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance

Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Règlement concernant la liquidation partielle ettotale des caisses de prévoyance Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle extra-obligatoire Edition décembre 2009 2 Règlement Sommaire

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source (du 23 novembre 1998) A. Conditions pour l'imposition complémentaire 1 Sont soumis à l'imposition

Plus en détail

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Comment construire votre stabilité financière future et prendre la bonne décision pour votre prévoyance retraite?

Plus en détail

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents

PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents PLAN DE PRÉVOYANCE SF Indépendants et intermittents RÈGLEMENT, 1 re partie Valable dès le 1 er janvier 2010 Mis en vigueur par le Conseil de fondation le 9 novembre 2009. Le présent plan de prévoyance

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise

Caisse cantonale genevoise de compensation. Assurance-maternité cantonale genevoise Caisse cantonale genevoise de compensation Assurance-maternité cantonale genevoise Etat au 1 er juillet 2001 Introduction L'assurance-maternité est une assurance perte de gain obligatoire dans le Canton

Plus en détail

Demande de calcul d une rente future

Demande de calcul d une rente future Demande de calcul d une rente future Demande Le calcul souhaité concerne une future rente de vieillesse (répondre à toutes les questions figurant sous le chiffre 7) rente d invalidité rente de survivant

Plus en détail

PLANIFICATION PATRIMONIALE

PLANIFICATION PATRIMONIALE 22 janvier PLANIFICATION PATRIMONIALE Comparatif entre deux variantes Dossier personnel à l'intention de Pierre EXEMPLE Marie EXEMPLE Case postale 354 - Rue de l'exercice 42 1211 GENEVE 1 Inclus une inflation

Plus en détail

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info Aspects fiscaux de l assurance vie Brochure d info 2 Aspects fiscaux de l assurance vie Préambule La rédaction de cette brochure a été achevée au 31/01/2015 et tient compte de la législation fiscale telle

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

RythmoCapital Prévoyance individuelle. Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne

RythmoCapital Prévoyance individuelle. Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne RythmoCapital Prévoyance individuelle Planifiez votre prévoyance, rythmez votre épargne RythmoCapital Vaudoise Les atouts de RythmoCapital Personne ne sait de quoi demain sera fait. C est pourquoi la Vaudoise

Plus en détail

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour Losinger Marazzi SA (CCT du Canton de Genève plan de prévoyance 2 + 3) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance WO (maintien de la prévoyance vieillesse sans prestations Valable à partir du 01.01.2014 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)...

PARTIE 1 L IMPOSITION DU RÉSULTAT DANS LE CADRE DES ENTREPRISES INDIVIDUELLES. Titre 1. Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)... TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 I. L impôt... 1 II. Les classifications usuelles des impôts et des taxes... 3 III. Le rendement des différents impôts et taxes... 5 IV. Les sources du droit fiscal...

Plus en détail

Le traitement fiscal des prestations d assurance dans le monde des affaires

Le traitement fiscal des prestations d assurance dans le monde des affaires Mario Lazzarini ing. agr. HTL, admin. cant. des impôts, Zoug Max Ledergerber économiste d entreprise HWV/FH, office cantonal des impôts, Aarau Le traitement fiscal des prestations d assurance dans le monde

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Édition 2013 Conseils et informations 2 Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Informations générales

Plus en détail

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie. Für Ihre soziale Sicherheit

Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie. Für Ihre soziale Sicherheit Aide-mémoire Libre passage et prestation de sortie Für Ihre soziale Sicherheit Sortie libre passage Le droit à une prestation de sortie existe dès lors que les rapports de travail sont résiliés, pour autant

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1 VII PARTIE 1 Les bases de la planification fiscale et patrimoniale............... 1 1. Un environnement en perpétuelle évolution..................... 3 A. Loi sur la prévoyance professionnelle.............................

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

DESCRIPTIF DU PLAN DE PREVOYANCE PLAN MINER. Valable dès le 1 er janvier 2015

DESCRIPTIF DU PLAN DE PREVOYANCE PLAN MINER. Valable dès le 1 er janvier 2015 pour la conception et gestion dans les domaines : Assurances collectives - Assurances individuelles - Crédits hypothécaires DESCRIPTIF DU PLAN DE PREVOYANCE PLAN MINER 1 ADMISSIONS L'ensemble du personnel

Plus en détail

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié

RDU. Guide de calcul du RDU socle. Revenu déterminant unifié REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé Centre de compétences du RDU (CCRDU) RDU Revenu déterminant unifié Guide de calcul du RDU socle Contacts et

Plus en détail

Projeter un jour, prévoir maintenant.

Projeter un jour, prévoir maintenant. Projeter un jour, prévoir maintenant. Easy Plan A lon terme. Décidez aujourd hui et profitez-en demain. Votre retraite n est pas encore à l horizon? Vous vous demandez pourquoi vous devriez déjà planifier

Plus en détail

Janvier 2012. Les fiches fiscalité

Janvier 2012. Les fiches fiscalité Janvier 2012 Les fiches fiscalité SOMMAIRE Fiscalité de l assurance vie et du contrat de capitalisation en cas de rachat...p. 1 Fiscalité de l assurance vie en cas de décès...p. 2 Fiscalité du patrimoine...p.

Plus en détail

IMPOSITION DE LA FAMILLE

IMPOSITION DE LA FAMILLE IMPOSITION DE LA FAMILLE Quelques arrêts importants et questions d'actualité Hugo Casanova Président de la Cour fiscale du Tribunal cantonal Fribourg 1 Plan I. Introduction II. La taxation commune A. Généralités

Plus en détail

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste

Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste Plan complémentaire II de la Caisse de pensions Poste valable dès le 1 er janvier 2016 Sont valables pour les personnes assurées dans le plan complémentaire II le règlement de prévoyance de la Caisse de

Plus en détail

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne L E 3 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance privée Il convient de souligner que la prévoyance individuelle est aussi une stratégie de vie. Informez-vous ici sur les avantages que vous apporte le

Plus en détail