CIRCULAIRE DE SERVICE Métro S.T.C. 15 conditions d'utilisation du personnel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CIRCULAIRE DE SERVICE Métro S.T.C. 15 conditions d'utilisation du personnel"

Transcription

1 Août 1999 CS-F-METRO STC 15 Département Métro US FDC Réglementation CIRCULAIRE DE SERVICE Métro S.T.C. 15 conditions d'utilisation du personnel P/le Directeur du Département Métro B. ITURRALDE

2 S.T.C août 1999 RECTIFICATIFS Numéro Date Numéro Date Numéro Date 1 Décembre 99 REPARTITION Département Métro Bibliothèque Accueil et Service 2 ex Bibliothèque de l'unité, du secteur, Bibliothèque Transport 2 ex UO LIGNE 1 9 ex US Formation Développement UO LIGNE 2 8 ex Compétences - Bibliothèque documentation 1 ex UO LIGNE 3-3bis 10 ex - Bibliothèque Réglementation 4 ex UO LIGNE 4 8 ex - Bibliothèque formation 2 ex UO LIGNE 5 8 ex UO Permanence UO LIGNE 6 8 ex - Bibliothèque PCC 18 ex UO LIGNE 7-7bis 14 ex Bibliothèque du Contrôle des 2 ex UO LIGNE 8 12 ex recettes et de l Inspection des recettes Permanence Générale des UO LIGNE 9 12 ex Réseaux - Bibliothèque de l IPEX 1 ex UO LIGNE 10 8 ex - Bibliothèque de l informateur 1 ex UO LIGNE 11 7 ex multimodal UO LIGNE ex UO LIGNE ex UO LIGNE 14 7 ex Collection personnelle Par agent d'encadrement, conducteur, chef de manœuvre et station 1 ex DOCUMENT ABROGES Circulaire de service Métro STC 15 "Conditions d'utilisation du personnel" (novembre ème édition) 2/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

3 3S.T.C Août 1999 SOMMAIRE Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 3/72

4 S.T.C août /72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

5 5S.T.C Août ère partie Conditions d'utilisation du personnel stations TITRE I Conditions d'utilisation Chapitre 01 - Généralités Chapitre 02 - Modalités d'utilisation TITRE II Calcul du temps à rendre et attribution des compensations Chapitre 03 - Généralités Chapitre 04 - Temps supplémentaire Chapitre 05 - Temps de trajet Chapitre 06 - Temps de compensation Chapitre 07 - Modalités d'application Chapitre 08 - «reservé» ANNEXE 1 Conditions de travail ANNEXE 2 Classification des services ANNEXE 3 Définition des temps de présence ANNEXE 4 Tableaux de présence ANNEXE 5 Compensation pour dérogation aux temps de présence, coupure et amplitude ANNEXE 6 Compensation à accorder cas de repos, congé ou temps compensé écourté ANNEXE 7 Conditions dans lesquelles s'effectue un changement de colonne de roulement ANNEXE 8 Temps supplémentaire du personnel en formation ANNEXE 9 Descriptif d'activités des agents B ème partie Conditions d'utilisation du personnel de conduite, de manœuvres et d'accompagnement des trains TITRE III Personnel de conduite des trains Chapitre 09 - generalites Chapitre 10 - Organisation de la réserve Chapitre 11 - Modalités d'utilisation TITRE IV Personnel des manœuvres et d'accompagnement des trains Chapitre 12 - Généralités Chapitre 13 - Organisation de la réserve Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 5/72

6 S.T.C août 1999 Chapitre 14 - Modalités d'utilisation...53 TITRE V Calcul du temps à rendre et attribution des compensations...55 Chapitre 15 - Généralités...55 Chapitre 16 - temps supplémentaire...55 Chapitre 17 - Temps de trajet...56 Chapitre 18 - Temps de compensation...58 Chapitre 19 - Modalités d'application...60 ANNEXE 10 Conditions de travail des agents des trains...62 ANNEXE 11 Classification des services...63 ANNEXE 12 Définition des temps de présence...64 ANNEXE 13 Gares où les agents de réserve effectuent des prises et fins de service Lignes sur lesquelles ils doivent être instruits...65 ANNEXE 14 Tableaux de présence des agents de conduite des trains non désignés pour assurer un service déterminé...66 ANNEXE 15 Compensation pour dérogation aux temps de présence, coupure et amplitude...67 ANNEXE 16 Compensation à accorder en cas de repos, congé ou temps compensé écourté...69 ANNEXE 17 Régulation à effectuer lors d'un changement de colonne de roulement...70 ANNEXE 18 Temps supplémentaire du personnel effectuant un stage d'instruction /72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

7 7S.T.C Août ère partie Conditions d'utilisation du personnel stations Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 7/72

8 S.T.C août /72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

9 9S.T.C Août 1999 Cette circulaire assure aux agents une utilisation respectueuse de leurs conditions de travail. Elle sera modifiée en fonction de l'évolution des métiers B1 et des protocoles et avenants à venir, en concertation avec les organisations syndicales représentatives de la RATP. Les règles d'utilisation ci-après ont été définies en s'appuyant sur le respect des priorités suivantes : 1. assurer le respect des conditions de travail 2. assurer les opérations d'ouverture et fermeture à deux agents 3. assurer la vente dans toutes les stations dans des conditions permettant aux voyageurs de se faire servir à un guichet avec une attente raisonnable, dans les trois services 4. assurer une présence adaptée selon les stations 5. assurer les activités de maîtrise du territoire et les autres activités, ceci en fonction de la situation locale En fonction des particularités locales, chaque ligne publiera ses priorités définies dans le temps et dans l'espace, en concertation avec les organisations syndicales. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 9/72

10 S.T.C août /72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

11 11S.T.C Août 1999 TITRE I Conditions d'utilisation Chapitre 01 - GENERALITES Le personnel en station de ligne est organisé : - au niveau de la ligne, elle-même divisée en secteurs - au niveau du secteur lui-même divisé en sous-secteurs - au niveau du sous-secteur regroupant plusieurs stations Le personnel de la ligne 14(1), du Contrôle itinérant (2) et du relevé de charges font l'objet de dispositions particulières. Il en est de même du personnel B1 exerçant à titre transitoire ou provisoire d'autres activités (afficheurs,... ). Art Le personnel de la ligne comprend : - les Animateurs Agents Mobiles (AAM) affectés dans un soussecteur, - les Assistants Coordinateurs de Secteur (ACS) affectés dans un secteur ou au service clientèle pour les assistants clientèle, - les Responsables Opérationnels et Coordinateur d'equipe Mobile (ROC/EM) affectés dans un secteur, - les opérateurs de Contrôle Sécurisation Assistance (CSA) et les Responsables Opérationnels et Coordinateur de Contrôle Sécurisation Assistance (ROC/CSA) chargés de la maîtrise du territoire, en service nuit particulier, affectés sur la ligne. Art Les agents assurent les services prévus à leur colonne de roulement. Ils suivent : - soit un roulement jour, - soit un roulement nuit, - soit un roulement mixte, - soit un roulement jour/nuit, - soit un roulement jour/mixte, - soit un roulement mixte/nuit, - soit un roulement jour/nuit/mixte. (1) régi par le Protocole Météor (2) régi par le protocole 92 et ses avenants Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 11/72

12 S.T.C août 1999 Chapitre 02 - MODALITES D'UTILISATION A. REGLES GENERALES Art Art Rectif n 1 Déc. 99 Art Les Animateurs Agents Mobiles exercent des fonctions d'animateur de station, d'animateur de grande station ou d'agent mobile. Les ACS exercent des fonctions d'opérateur de Centre de Liaisons, de Conseiller Commercial, d'assistant Clientèle ou de Pilote. Les ROC/EM sont utilisés sur des fonctions d'encadrement opérationnel des équipes mobiles. Les opérateurs CSA exercent des activités de maîtrise du territoire. Les ROC/CSA sont utilisés sur des fonctions d'encadrement opérationnel des CSA. En l'absence de ROC/EM, la responsabilité de l'équipe mobile est assurée par l'animateur agent mobile désigné par l'encadrement, si possible parmi les agents volontaires. Cette désignation s'effectuera parmi les agents du secteur ou de la ligne les plus expérimentés ou réunissant les conditions d'accès au métier de ROC/EM. Exceptionnellement, les ROC/EM peuvent être amenés à exercer les fonctions d'ocl, les fonctions d'agent mobile en maîtrise du territoire, gestion et maintenance des installations, canalisation (hors activités de vente et d'ags). Les ACS peuvent être amenés à exercer les fonctions d'aam exceptionnellement (1). Les agents nommés Pilote jusqu'au tableau d'avancement de 1996 inclus ne sont pas affectés sur un poste de vente ni d'ags. Les opérateurs CSA peuvent être amenés à exercer les fonctions de ROC/CSA, si possible parmi les agents volontaires. Cette désignation s'effectuera parmi les agents les plus expérimentés ou réunissant les conditions d'accès au métier de ROC/CSA. Les Animateurs Agents Mobiles d'un sous-secteur assurent l'ouverture et la fermeture d'une des stations de leur sous-secteur. Ils commencent et finissent leur service dans la même station. (1) Les ACS ne sont pas affectés sur un poste de vente pour un service complet. 12/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

13 13S.T.C Août 1999 Les ACS et ROC/EM d'un secteur assurent l'ouverture et la fermeture d'une des stations de leur secteur. Ils commencent et finissent leur service dans la même station. Quand un ACS prend son service hors de son secteur d'attachement, c'est pour occuper un poste dans un centre de liaison. Dans ce cas, il y finit son service. Les opérateurs CSA et ROC/CSA d'une ligne assurent l'assistance à la fermeture ou la fermeture des stations, excepté les terminus. B. ETABLISSEMENT DU SERVICE DES AAM, ACS et ROC/EM Art Art Les AAM classent dans l'ordre de leur préférence toutes les activités de leur métier. Le service des agents est établi par l'acs faisant fonction de pilote, sous la responsabilité du chef de secteur. Art L'établissement prévisionnel du service est au plus tard fait à "J - 5". Pour toute modification nécessitée par un changement de position d'un agent (reprise ou cessation de service, congé inopiné...) intervenant entre le jour d'établissement "J -5" et le jour considéré, celle-ci se fait par l'acs faisant fonction de pilote, sous la responsabilité du chef de secteur. Art Art Art Les AAM peuvent être appelés à assurer leurs fonctions en dehors de leur sous-secteur. Lorsqu'ils exercent des fonctions d'animateurs de station, ils seront affectés prioritairement dans un sous-secteur adjacent ; les ROC/EM et les ACS peuvent être appelés à assurer leur fonction hors de leur secteur ; pour les ACS, prioritairement dans un secteur adjacent. Un temps de pause globale de 20 minutes pris sur place est officialisé pour les agents B1. Cette pause a lieu avant la sixième heure de travail (sauf cas de force majeure lié à des problèmes de sécurité). Les heures et modalités de la prise de pause sont déterminées par l'encadrement local. L'ordre de garnissage sera publié par ligne après concertation avec les organisations syndicales représentatives. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 13/72

14 S.T.C août 1999 Art Un agent peut demander à son encadrement à être mis en fonction prolongée en tant qu'animateur. Les modalités sont définies sous la responsabilité des lignes. C. INFORMATION DES AGENTS Art Les agents doivent prendre connaissance de leur service : - la veille pour le lendemain - la veille de leur repos pour le lendemain de ces jours de repos. - la veille d'un congé d'une durée inférieure à 3 jours pour le lendemain de ce congé. En cas de maladie, l'agent doit s'enquérir de son service ou à défaut de la station de prise le jour où il donne sa date de reprise. A son retour de congé, l'agent reprend dans le service et dans la station de son sous-secteur qui lui ont été désignés avant son départ. D. PRISES ET FINS DE SERVICE Art Aux heures prévues au tableau de présence : - les AAM prennent et terminent leur service dans leur sous-secteur et dans la station qui leur est désignée et où ils ont commencé. - Les ACS et ROC/EM prennent et terminent leur service dans leur secteur et dans la station qui leur est désignée. En dehors de ces deux cas, les agents pris parmi les volontaires bénéficient d'une compensation définie dans le titre II. Art Art Lorsqu'un ACS ou un ROC/EM désigné pour effectuer la fonction d'ocl dans un autre secteur y assure la prise et la fin de service, il bénéficie d'une compensation définie dans le titre II. Les ROC/CSA et les opérateurs CSA prennent et terminent leur service dans leur attachement. E. CAS PARTICULIERS Art Un agent peut être désigné, en cas de nécessité pour effectuer un service appartenant à une catégorie différente de celle prévue à son roulement. Ce changement de catégorie de service ne doit être fait 14/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

15 15S.T.C Août 1999 qu'une seule fois et pour une seule journée dans la période comprise entre deux repos, en respectant les conditions de travail. Toutefois, un agent ne peut être commandé la veille ou le lendemain d'un repos, d'un temps compensé ou d'un congé, pour effectuer un service qui aurait pour effet d'écourter la durée de l'absence escomptée par l'agent en fonction de son service normalement prévu. Quand un agent en service à plat est commandé, à la demande de l'encadrement, dans une catégorie de service différente de celle prévue à son roulement, il doit en être prévenu au plus tard à J - 2. Cette disposition est étendue, exceptionnellement, à l'ensemble des agents B1, du fait que la quasi-totalité d'entre eux est désormais en roulement à plat. Art Les agents effectuant une prise de service : - pour les services de nuit en une seule partie, commençant à 18 h 05 ou avant cette heure, - pour les services mixtes en une seule partie, commençant à 12 h 00 ou avant cette heure : à une station autre que celle de leur sous-secteur ou secteur d'attachement et séparée de celle-ci par un temps de parcours supérieur à 20 minutes, bénéficient, pour se présenter, d'un délai égal à la différence entre ce temps de parcours à leur lieu de prise de service et 20 mn. Si l'agent n'use pas de cette facilité et se présente à l'heure prévue au tableau de présence, ce temps doit lui être comptabilisé à l'aide d'un bulletin d'utilisation ou d'une demande personnelle. Art Art Les conditions d'utilisation des femmes enceintes sont conformes aux prescriptions et aux contre - indications de la médecine du travail. Quel que soit l'agent, il est utilisé sans discrimination dans l'emploi B1 qu'il occupe. Et dans tous les cas de contestation d'utilisation, il peut exercer un recours soit auprès du cadre station, soit suivant les règles et les lois en vigueur. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 15/72

16 S.T.C août 1999 TITRE II Calcul du temps à rendre et attribution des compensations Chapitre 03 - GENERALITES Art Le "temps à rendre" aux agents est constitué par les temps ci-après qui peuvent se cumuler : - Temps supplémentaires, - Temps de trajet, - Temps de compensation pour dérogation aux conditions de travail. Chapitre 04 - TEMPS SUPPLEMENTAIRE Art Art Le temps supplémentaire est le temps de présence, non compris le temps de trajet éventuel, effectué par un agent en plus de la durée du service prévu à sa colonne de roulement. Le temps supplémentaire effectué, quelle qu en soit l origine, est calculé jour par jour. Chapitre 05 - TEMPS DE TRAJET A. DEFINITION Art Pour les AAM utilisé hors de leur sous-secteur le temps de trajet est le temps nécessaire pour se rendre de la station de leur sous-secteur d'attachement la plus proche du lieu de prise au lieu de prise de service et inversement. Pour les ACS et ROC/EM utilisés hors de leur secteur, le temps de trajet est le temps nécessaire pour se rendre du pôle d'attachement au lieu de prise de service et inversement. 16/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

17 17S.T.C Août 1999 B. MANIERE D'EFFECTUER LES TRAJETS Art Art Art Trajet pour prise de service. L'agent a ordinairement le choix entre deux solutions : a) Se rendre par les moyens de son choix de son domicile à la station où il doit effectuer sa prise et sa fin de service, b) Passer au préalable dans son sous-secteur (AAM) ou pôle d'attachement (ACS et ROC/EM). Dans ce dernier cas, le trajet, sauf autorisation de l'encadrement, cas de force majeure ou nécessité de service, est effectué en train. La solution a) est la seule possible lorsqu'il s'agit du début d'un service jour. Trajet en cours de service. Lorsqu'un agent a déjà commencé et n'a pas terminé son service, sauf autorisation de l'encadrement, cas de force majeure ou nécessité du service, les trajets sont effectués en train. Trajet pour fin de service. L'agent a ordinairement le choix entre deux solutions : a) Se rendre par les moyens de son choix de la station où il assure sa fin de service à son domicile, b) Passer au préalable dans son sous-secteur (AAM) ou pôle d'attachement (ACS et ROC/EM). Dans ce dernier cas, le trajet, sauf autorisation, cas de force majeure ou nécessité de service, est effectué en train. La solution a) est la seule possible lorsqu'il s'agit de la fin d'un service de nuit. C. DECOMPTE DES TEMPS DE TRAJET Art Dans tous les cas (trajet pour prise de service, pour fin ou en cours de service) le trajet est calculé de la station de leur sous-secteur d'attachement la plus proche du lieu de prise ou du pôle d'attachement de l'agent à la station où il est commandé (à condition Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 17/72

18 S.T.C août 1999 que celle-ci soit hors du sous-secteur pour les AAM et hors du secteur pour les ACS et ROC/EM). Art Le calcul est fait de la façon suivante : a) trajets en train suivant barème forfaitaire lorsque cela est possible b) sinon à raison de 15 mn par kilomètre d'après l'itinéraire le plus rapide. Art Art Dans le cas où il est demandé à un AAM de prendre et de finir son service (en service jour ou nuit) dans une station hors de son sous - secteur (ou à un ACS ou un ROC/EM de prendre et de finir son service, en service jour ou nuit) dans une station hors de son secteur), si le temps de trajet calculé par application de l'art est inférieur à 60 minutes, le temps alloué est de 60 minutes. Un temps de trajet forfaitaire de 30 mn est alloué aux ACS et aux ROC/EM s'ils sont conduits dans leur secteur à ouvrir et à fermer une station dont l'éloignement par rapport à la station pôle est strictement supérieur à deux interstations. D. MANIERE DE RENDRE LES TEMPS DE TRAJET Art Le temps de trajet accordé aux agents pour effectuer des prises ou fins de service dans une station hors du sous-secteur pour les AAM, ou hors du secteur pour les ACS et ROC/EM, s'ils s'y rendent autrement que par le train, sont rendus : - soit le jour même, si le service le permet : dans ce cas les heures de présence des intéressés sont aménagées sous la responsabilité du chef de secteur, - soit ultérieurement, le temps est alors comptabilisé par le secrétariat de ligne. 18/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

19 19S.T.C Août 1999 Chapitre 06 - TEMPS DE COMPENSATION A. DEFINITION Art Le temps de compensation est le temps qui est attribué aux agents lorsqu'il y a dérogation aux conditions habituelles de travail (temps de présence, amplitude, coupure, repos etc...). B. VALEUR DE LA COMPENSATION Art Art Art Compensation pour dérogation aux temps de présence, coupure et amplitude, sauf dispositions particulières : L'annexe n 5 détermine pour chaque sorte de dérogation, la valeur de la compensation à attribuer. Compensation pour temps supplémentaire effectué pendant l'arrêt du service : Le temps supplémentaire tel qu'il est défini à l'art , effectué en dehors des heures normales du service, soit : - 1 h 20 et 5 h 20 (Animateurs Agents Mobiles et ROC/EM), - 1 h 30 et 5 h 10 (ACS), - 2 h 15 pour les CSA, - 00 h 30 et 6 h 00 pour le Contrôle itinérant, - 00 h 15 et 5 h 55 pour les agents du Relevé de Charges, bien que figurant déjà dans le décompte du temps supplémentaire, donne droit, en outre, à une compensation de même durée. Compensation pour repos hebdomadaire, congé ou temps compensé écourté : Lorsque par suite de circonstances indépendantes de la volonté de l'agent, le repos hebdomadaire, le congé ou le temps compensé a été écourté, il est accordé une compensation. L'annexe n 6 fixe la valeur de cette compensation. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 19/72

20 S.T.C août 1999 Chapitre 07 - MODALITES D'APPLICATION Art Les temps non rendus le jour même sont enregistrés comme suit : a) L'agent établit une demande sur un bulletin d'utilisation ou une demande personnelle. Il y indique : - le temps de présence prévu, - le temps de présence réel, - éventuellement le temps de trajet. b) Cette demande est remise au chef de secteur qui la transmet après vérification et compléments éventuels au secrétariat de ligne qui le comptabilise puis le retourne à l'agent dans les huit jours qui suivent. Chapitre 08 - «RESERVE» 20/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

21 21S.T.C Août 1999 ANNEXE 1 Conditions de travail Durée moyenne journalière de travail... 7 h 15 Durée maximale d'un service en deux parties... 8 h 00 Durée maximale d'un service en une partie... 7 h 15 Durée minimale d'une partie de service... 2 h 00 Durée maximale d'une partie d'un service en deux parties... 5 h 30 Amplitude maximale d'une journée de travail h 00 Coupure minimale entre deux journées de travail h 00 (repos journalier) Coupure minimale ente deux parties de service (1)... 0 h 45 (1) N'est pas considéré comme temps de présence le temps (trajet compris) passé en dehors des heures de service prévues pour : - consultation médicale - convocation par les services médicaux s'il s'agit d'un traitement à suivre. Bien que ce temps ne soit pas considéré comme temps de présence, la coupure minimale de deux heures sera assurée de telle manière que le repas puisse être pris à une heure aussi voisine que possible de 12h30. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 21/72

22 S.T.C août 1999 ANNEXE 2 Classification des services Les services du personnel des stations sont classés en trois catégories (services de jour, services de nuit et services mixtes) dans les conditions suivantes : Services de jour - Services commençant avant 6 h 30 ou à 6 h Service finissant avant 17 h 00 ou à 17 h00. Nota : la fin d'un service commençant avant 6 h 30 où à 6 h 30 ne doit pas être postérieure à 17 h 30. Services de nuit - Services finissant après 20 h 30. Services mixtes - Services non classés en catégorie de jour ou de nuit. 22/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

23 23S.T.C Août 1999 ANNEXE 3 Sont considérés comme temps de présence 1 Le temps de service réellement effectué à pied d'œuvre. 2 Le temps rendu pour compensation ou pour temps supplémentaire. 3 Le temps (trajets compris) de convocation : - par l'encadrement même à la suite d'une demande d'audience formulée par l'agent ; - par un magistrat ou fonctionnaire de police lorsqu'il s'agit d'une affaire intéressant la RATP ; - pour la visite périodique ou de reprise après accident du travail occasionnant un arrêt de plus de 21 jours ; - pour l'examen médical périodique ; - pour la visite de commisionnement. 4 Le temps (y compris les trajets et, le cas échéant, le temps de relève pour assurer la coupure du repas (2)) passé pendant les heures de présence prévues au service de l'agent pour : - consultation médicale (1) ; - convocation par les Services médicaux (consultation ou traitement à suivre) (3) ; - relève pour une organisation syndicale ou pour l'accomplissement de formalités militaires. 5 Le temps (y compris 2 trajets seulement) passé comme observateur syndical dans les concours ou examens. 6 Les temps de trajets effectués par les AAM pour prise et fin de service hors sous-secteur ou par les ACS et ROC/EM pour prise et fin de service hors secteur. Définition des temps de présence Ne sont pas considérés comme temps de présence 1 Le temps (trajets compris) passé en dehors des heures de service prévues pour : - consultation médicale (1) ; - convocation par les Services médicaux s'il s'agit d'un traitement à suivre (1) ; - convocation par un magistrat ou un fonctionnaire de police pour un motif où la RATP n'est pas intéressée. (1) les agents feront l'objet d'une bienveillance particulière de la part des lignes pour ce qui concerne les consultations nécessaires au traitement des pathologies prévues à l'article 84 du statut du personnel et dans la note DRH du 08/01/98. (2) N'est pas considéré comme temps de présence le temps (trajet compris) passé en dehors des heures de service prévues pour : - consultation médicale ; - convocation par les services médicaux s'il s'agit d'un traitement à suivre. Bien que ce temps ne soit pas considéré comme temps de présence, la coupure minimale de deux heures sera assurée de telle manière que le repas puisse être pris à une heure aussi voisine que possible de 12h30. (3) dans ce cas, les rendez - vous médicaux chez les spécialistes doivent être respectés. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 23/72

24 S.T.C août 1999 ANNEXE 4 Tableaux de présence Les services des agents B1 sont en une fois, à l'exception de certains assistants clientèle ou de certains agents B1 affectés de façon transitoire ou provisoire sur d'autres activités (afficheurs, contrôle des recettes...) Les horaires de travail correspondant feront l'objet d'un affichage sur les lignes concernées. EN L'ABSENCE DE TABLEAUX DE PRESENCE SPECIFIQUES, LES HEURES DE PRESENCE SONT : Services Heures de présence Présence Amplitude ASSISTANT COORDINATEUR DE SECTEUR Jour 5 h h 25 7 h 15 7 h 15 Mixte 12 h h 15 7 h 15 7 h 15 Nuit 18 h 15 1 h 30 7 h 15 7 h 15 ROC EQUIPE MOBILE ANIMATEUR AGENT MOBILE Jour 5 h h 35 7 h 15 7 h 15 Mixte 12 h h 15 7 h 15 7 h 15 Nuit 18 h 05 1 h 20 7 h 15 7 h 15 ROC / CSA et CSA Nuit 19 h 00 2 h 15 7 h 15 7 h 15 24/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

25 25S.T.C Août 1999 ANNEXE 5 Compensation pour dérogation aux temps de présence, coupure et amplitude Dérogation comptée au lieu d'attachement Valeur de la compensation Observations Repos journalier C2 Inférieur à Egale au double de la différence entre le repos journalier réel et 11h00 : 11h00 (11h00 C2) X 2. Service en 1 partie S e r v i c e e n 2 p a r t i e s Présence totale Présence à la 1 ère partie du service Coupure entre 2 parties de service Présence à la 2 ème partie du service Présence totale dans la journée Amplitude P P1 C1 P2 P A Supérieure à 8h00 Comprise entre 6h00 et 6h30 Supérieure à 6h30 Inférieure à CH Supérieure à 6h00 Supérieure à 6h30 Supérieure à 8h15 Comprise entre 12h00 et 12h15 Supérieur à 12h15 Egale à la différence entre présence réelle et 8h00 : P 8h00. Egale à la différence entre la présence réelle à la 1 ère partie et 6h00 : P1 6h00 Egale à la différence entre la présence réelle à la 1 ère partie et 6h30 : P1 6h30 Egale au double de la différence entre la coupure réelle et la coupure prévue à l'horaire (CH) : (CH C1) X 2 Egale à la différence entre la présence réelle à la 2 ème partie et 6h00 : P2 6h00 Egale à la différence entre la présence réelle à la 2 ème partie et 6h00 augmentée de la présence réelle a la 1 ère partie : P2 6h00 + P1 Egale à la différence entre la présence totale réelle et 8h15 : P 8h15 Egale à la demi-différence entre l'amplitude réelle et 12h00 Egale à la différence entre l'amplitude réelle et 12h00 7mn. L'agent doit effectuer en principe la 2 ème partie de son service : dans le cas contraire il n'a droit à aucune compensation. L'agent n'effectue pas la 2 ème partie du service. Cette compensation ne se cumule pas avec celles qui sont accordées pour P1 ou P2. Il est seulement accordé la plus forte des compensations : - Pour P d'une part ; - Pour P1 + P2 d'autre part. Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation 72écrite 25/72

26 S.T.C août 1999 ANNEXE 6 Compensation à accorder cas de repos, congé ou temps compensé écourté (Les heures de prise ou de fin de service comprennent, le cas échéant, les déplacements comptant comme temps de présence) Compensation accordée SERVICE EFFECTUE PAR L'AGENT VEILLE De repos, De temps compensé, De congé. LENDEMAIN De repos, De temps compensé, De congé. Egale à la différence entre l'heure de la fin du service effectué et l'heure de la fin du service prévu. Egale à la différence entre l'heure de début du service prévu et l'heure de début du service effectué. 26/72 Ce document est la propriété de la RATP et ne peut être reproduit ou communiqué sans son autorisation écrite

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT

Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT Fiche 37 Notions clés sur le temps de travail des agents de la FPT La réglementation relative au temps de travail s applique à tous les agents des collectivités territoriales et de leurs établissements

Plus en détail

Décret n 83-40 du 26 janvier 1983. version consolidée au 5 janvier 2007

Décret n 83-40 du 26 janvier 1983. version consolidée au 5 janvier 2007 Décret n 83-40 du 26 janvier 1983 version consolidée au 5 janvier 2007 Décret relatif aux modalités d'application des dispositions du code du travail concernant la durée du travail dans les entreprises

Plus en détail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail

Annexe au règlement intérieur relative. à la gestion du temps de travail Annexe au règlement intérieur relative à la gestion du temps de travail Sommaire. I - La durée annuelle du travail...3 II - La durée hebdomadaire du travail / cycle de travail...3 III - La journée de travail...4

Plus en détail

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012)

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX (Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Missions Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d'emplois

Plus en détail

Avancement de grade au titre de l année 2015

Avancement de grade au titre de l année 2015 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 21/2014 Cl.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CONCERNANT VOTRE CADRE D EMPLOIS

FICHE TECHNIQUE CONCERNANT VOTRE CADRE D EMPLOIS FICHE TECHNIQUE CONCERNANT VOTRE CADRE D EMPLOIS CATEGORIE C ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL (adjoint administratif de 2 ème classe - adjoint administratif 1 ère classe - adjoint administratif principal

Plus en détail

LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI

LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI Fiches statut LA DECLARATION DE VACANCE D'EMPLOI 1/30/MA Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Accéder au site Emploi Territorial : www.emploi-territorial.fr

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL TITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

ACCORDS D'ENTREPRISE ACCORD RELATIF AUX HORAIRES INDIVIDUALISES SUR LES SITES DE NIORT ET SAINTES

ACCORDS D'ENTREPRISE ACCORD RELATIF AUX HORAIRES INDIVIDUALISES SUR LES SITES DE NIORT ET SAINTES ACCORD RELATIF AUX HORAIRES INDIVIDUALISES SUR LES SITES DE NIORT ET SAINTES Après négociation entre : La Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Charente-Maritime Deux-Sèvres, dont le Siège est

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1 CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 Section I : Champ d'application et effet EDITION 2015 1 Article premier Champ d application

Plus en détail

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE

JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE SOCIAL N 33 SOCIAL N 18 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 22 février 2005 ISSN 1769-4000 JOURNEE DE SOLIDARITE CONDITIONS DE MISE EN PLACE Les conditions de mise en place de la journée de solidarité

Plus en détail

TITRE V : RÉMUNÉRATION

TITRE V : RÉMUNÉRATION TITRE V : RÉMUNÉRATION 18 Article V.1. - Égalité professionnelle TITRE V : RÉMUNÉRATION Tout employeur est tenu d'assurer, pour un même travail ou pour un travail de valeur égale, l'égalité de rémunération

Plus en détail

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles CHARTE DE L'ATSEM Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles La charte de l'atsem a pour objet de présenter les missions de l'agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM) mais aussi

Plus en détail

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative Direction Générale de La Poste Grand Public et du Développement Territorial Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités Grand Public Contact Jacques EYQUEM Tél : 01.55.44.27.46 Fax :

Plus en détail

Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général du Gouvernement A Messieurs les Ministres, Secrétaires et Sous-Secrétaires d'etat RABAT

Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général du Gouvernement A Messieurs les Ministres, Secrétaires et Sous-Secrétaires d'etat RABAT ROYAUME DU MAROC MINISTERE DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES, SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT Fonction Publique Rabat, le 22 août 1967. N 31 F. P. Le Ministre des Affaires Administratives, Secrétaire Général

Plus en détail

AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012

AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012 AVANCEMENT DE GRADE Note d'information N 2011-11 du 19 janvier 2011 AVANCEMENT DE GRADE MISE A JOUR : Août 2012 REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires,

Plus en détail

DETACHEMENT FIN REINTEGRATION AVANT TERME. 1- Détachement interrompu par l'administration d'origine ou par l'organisme d'accueil

DETACHEMENT FIN REINTEGRATION AVANT TERME. 1- Détachement interrompu par l'administration d'origine ou par l'organisme d'accueil DETACHEMENT FIN Le détachement est toujours prononcé pour une durée déterminée (art. 64 loi n 84-53 du 26 janv. 1984) ; il prend alors normalement fin au terme initialement prévu, si aucun renouvellement

Plus en détail

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS : Amiens, le 8 décembre 2014 Rectorat Division des Personnels d Administration et d Encadrement FG/FL n 14-435 Affaire suivie par : Fabienne GERARD Chef du bureau DPAE3 Gestion des personnels administratifs

Plus en détail

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière

Publication au JORF du 5 mai 2002. Décret n 2002-788 du 3 mai 2002. Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière 1 sur 5 01/08/2007 23:43 Publication au JORF du 5 mai 2002 Décret n 2002-788 du 3 mai 2002 Décret relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique hospitalière NOR:MESH0221497D version consolidée

Plus en détail

ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES

ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES ANNEXE 2 INCIDENCES DU PRESENT PROTOCOLE SUR CERTAINES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES Modification de la Convention collective nationale de travail du 8 février 1957 Article 1 L'alinéa 5 de l'article 4

Plus en détail

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013

Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes. Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Gestion des temps de travail et de repos du personnel d exploitation des routes Club COTITA Entretien, Exploitation et Sécurité du 10 octobre 2013 Les textes réglementaires concernant les temps de travail

Plus en détail

Loi organique relative à la Haute Cour

Loi organique relative à la Haute Cour Loi organique relative à la Haute Cour Dahir portant loi organique n 1-77-278 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) relative à la Haute Cour (1) Louange à Dieu Seul! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II)

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DU FORMULAIRE ALSH (REEL ou PREVISIONNEL)

MODE D'EMPLOI DU FORMULAIRE ALSH (REEL ou PREVISIONNEL) MODE D'EMPLOI DU FORMULAIRE ALSH (REEL ou PREVISIONNEL) Ce mode d'emploi est destiné à vous aider à la saisie du formulaire mais aussi à vous apporter des précisions réglementaires sur les données à fournir.

Plus en détail

Vu le décret n 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'etat ;

Vu le décret n 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l'aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l'etat ; MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET

Plus en détail

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE

AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE NON TITULAIRES Note d'information N 2012-32 du 18 juin 2012 AGENTS NON TITULAIRES et LA LOI DE RESORPTION DE L'EMPLOI PRECAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des

Plus en détail

REORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS DES ECOLES

REORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES PERSONNELS DES ECOLES CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél. : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr

Plus en détail

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Fiche statut 7 novembre 2013 Références: - Directive européenne n 93-104/CE du 23 novembre 1993 - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant

Plus en détail

Règlement intérieur de l'association internationale forêts méditerranéennes Adopté par l Assemblée Générale ordinaire du 21 mars 2015

Règlement intérieur de l'association internationale forêts méditerranéennes Adopté par l Assemblée Générale ordinaire du 21 mars 2015 AIFM/15/019 Règlement intérieur de l'association internationale forêts méditerranéennes Adopté par l Assemblée Générale ordinaire du 21 mars I. Préambule Article 1 Le présent règlement intérieur, prévu

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

Guide à l usage des pôles RH des directions

Guide à l usage des pôles RH des directions SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES SOUS-DIRECTION GESTION DES PERSONNELS ET DES PARCOURS PROFESSIONNELS BUREAUX RH-2A / RH-1C LES RÈGLES D AVANCEMENT D ÉCHELON DES AGENTS DES CATÉGORIES A (INSPECTEURS), B

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau décret modifiant le Compte épargne temps.

Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau décret modifiant le Compte épargne temps. Fonctions publiques et Assimilées Paris, le 16 avril 2009 Compte Epargne Temps : Une escroquerie à temps plein. Le Conseil supérieur de la Fonction publique d Etat a émis un avis positif sur un nouveau

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB

SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB SOUS-SECTION 4 SOMMES ALLOUÉES AUX SALARIÉS EN APPLICATION D'UN CONTRAT D'INTÉRESSEMENT [DB 5F1134] Références du document 5F1134 Date du document 10/02/99 2. Fonctionnement. 23 Le CET est alimenté par

Plus en détail

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités de l'enseigne Contact Jacques EYQUEM Tél : 01 55 44 27 46 Fax : E-mail : Correspondant local : Guichet

Plus en détail

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION

DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PRINCIPE DE L ANNUALISATION Circulaire n 2014-6 du 02 juillet 2014 Maison des Communes - 4 rue Marie Laurencin 03400 YZEURE Téléphone 04 70 48 21 00 Télécopie 04 70 44 85 61 DUREE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES PREAMBULE Les organisations signataires veulent par le présent accord, préciser la situation des

Plus en détail

Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la collectivité qui devra définir certaines modalités.

Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la collectivité qui devra définir certaines modalités. Note : les parties surlignées en jaune relèvent du champ de décision de la qui devra définir certaines modalités. REGLEMENT DE FORMATION DU CENTRE DE GESTION DE L ALLIER Le règlement de formation définit

Plus en détail

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE

GUIDE PYRAMIDE DES CONDITIONS D'AVANCEMENT DE GRADE ET DE PROMOTION INTERNE VOS CONTACTS Marie-Christine DEVAUX Responsable de la direction «développement des carrières» Christine DEUDON 03.59.56.88.48 Sylvie TURPAIN 03.59.56.88.58 Communes de l arrondissement de : Lignes directes

Plus en détail

ADHESION PRESTATIONS FOURNIES PAR LE SERVICE MÉDICAL INTERENTREPRISES

ADHESION PRESTATIONS FOURNIES PAR LE SERVICE MÉDICAL INTERENTREPRISES Ce document reprend à l identique le contenu de la version originale du règlement intérieur à destination des entreprises adhérentes du Service Médical, arrêté par le Conseil d Administration et consultable

Plus en détail

CCT serrurerie et constructions métalliques GE

CCT serrurerie et constructions métalliques GE ARRÊTÉ CANTONAL: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR: VALIDITÉ: 10.03.1999 01.05.1999 17.12.2014 01.03.2015 01.03.2015-31.12.2015 Application obligatoire et générale à tout le

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports)

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) MODIFICATIONS INTRODUITES PAR LA LOI N 2014-1104 DU 1 er OCTOBRE 2014 RELATIVE AUX TAXIS ET AUX VOITURES DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Pour les étudiants de... Vu le code du Travail, notamment ses articles L 4153-1, R. 4153-41 à R. 4153-44 et R. 4153-46, Vu le code de l

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6 bis rue Olivier de Clisson CS 82161 56005 VANNES CEDEX Tél. : 02.97.68.16.00 Fax : 02.97.68.16.01 Site Internet : www.cdg56.fr Circulaire n 13-23

Plus en détail

CCT électricité GE ARRÊTÉ CANTONAL: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR (LECCT): VALIDITÉ:

CCT électricité GE ARRÊTÉ CANTONAL: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR (LECCT): VALIDITÉ: ARRÊTÉ CANTONAL: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR (LECCT): VALIDITÉ: 10.03.1999 01.05.1999 17.12.2014 01.03.2015 01.03.2015 31.12.2015 Application obligatoire et générale

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 28 FÉVRIER 2014 RELATIF AU TEMPS

Plus en détail

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale administration générale et finances service du personnel Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Plus en détail

Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques

Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques Division de l'encadrement et des Personnels Administratifs et Techniques DIEPAT/09-448-571 du 26/01/2009 DISPOSITIF DU COMPTE EPARGNE TEMPS ET INDEMNISATION DES JOURS EPARGNES Destinataires : Messieurs

Plus en détail

AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS.

AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS. AVENANT N 1 À LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES HÔTELS, CAFÉS, RESTAURANTS. PRÉAMBULE Les organisations patronales et syndicales de salariés signataires : - Souhaitent renforcer l attractivité de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010

CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 CIRCULAIRE d INFORMATIONS N 2010/05 du 23 JUIN 2010 LE COMPTE EPARGNE TEMPS (CET) Textes de référence : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

MODIFICATIONS DU COMPTE EPARGNE TEMPS

MODIFICATIONS DU COMPTE EPARGNE TEMPS CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 5 ème RÉUNION DE 2010 Séance du 18 novembre 2010 CG 10/5 è me /I-11 PERSONNEL DEPARTEMENTAL MODIFICATIONS DU COMPTE

Plus en détail

ACCORD DU 24 JUIN 2010

ACCORD DU 24 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MODERNISATION DU MARCHÉ DU TRAVAIL (Portage salarial) ACCORD DU 24 JUIN 2010 RELATIF AU PORTAGE

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage

Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Erik Leleu, Directeur

Plus en détail

Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage

Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage Convention d entreprise n 80 relative à l évolution des métiers et des organisations de travail de la filière péage Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Erik Leleu, Directeur

Plus en détail

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08

N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 N de convention Audencia/MAE à rappeler pour toute candidature : 97/08 CONVENTION D'ACCUEIL D'ETUDIANTS AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES DANS LE CADRE DES STAGES D'ETUDES I. CONDITIONS GENERALES DE

Plus en détail

PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS C.C.A.S PROTOCOLE SUR LE COMPTE-EPARGNE TEMPS Vu : - le décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au c ompte-épargne temps dans la Fonction Publique Territoriale, modifié par le décret n 2010-531 du 20

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Établissement pénitentiaire OMAP Organisation de service Circulaire de la DAP n 054/SD2 du 2 avril 2008 relative aux chartes nationales de construction et de gestion du service des personnels du corps

Plus en détail

Résumé des droits des passagers voyageant par autobus et autocar 1

Résumé des droits des passagers voyageant par autobus et autocar 1 Résumé des droits des passagers voyageant par autobus et autocar 1 Le règlement (UE) n 181/2011 (ci-après le «règlement») est entré en vigueur le 1 er mars 2013. Il prévoit un socle de droits pour les

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL

QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL QUESTIONS / REPONSES SUR L ACCORD SUR L EXERCICE DU DROIT SYNDICAL SOMMAIRE I) - Les effets de l accord sur les dispositions conventionnelles actuelles :... 3 II) - L exercice d'une activité syndicale

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Circulaire du 20 avril 2015 relative au délai de transmission des arrêts de maladie des fonctionnaires dans la fonction publique de l État

Circulaire du 20 avril 2015 relative au délai de transmission des arrêts de maladie des fonctionnaires dans la fonction publique de l État RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 20 avril 2015 relative au délai de transmission des arrêts de maladie des fonctionnaires dans la fonction

Plus en détail

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps

Section 1. Modalités d ouverture et d alimentation du compte épargnetemps section temps de travail LES CONGES ET TITRE I : LES TITULAIRES DEUXIEME PARTIE : LES CONGES ET CHAPITRE 2 : LE COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) Dernière mise à jour : Avril 2012 TEXTES APPLICABLES - Décret

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES 5 juin 2012 Catherine BODIN - Séverine GAUBERT DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION I. Les caractéristiques de la gestion du personnel scolaire

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

C.E.T. Compte. Epargne Temps. Mise à jour avril 2010

C.E.T. Compte. Epargne Temps. Mise à jour avril 2010 1 C.E.T. Compte Epargne Temps Mise à jour avril 2010 2 Le compte épargne temps (CET): Le compte épargne temps est une mesure qui accompagne la mise en œuvre des 35 heures. Il est régi par : Le décret n

Plus en détail

Fiche n 4. de l'emploi déterminé par un accord collectif majoritaire ou par un document élaboré par l'employeur,

Fiche n 4. de l'emploi déterminé par un accord collectif majoritaire ou par un document élaboré par l'employeur, Fiche n 4 Procédure de licenciement économique collectif donnant lieu à un plan de sauvegarde de l emploi dans les entreprises en sauvegarde, redressement ou liquidation judiciaire Les entreprises en procédure

Plus en détail

Point sur la réglementation Française de la Médecine du travail des scaphandriers soumis à surveillance médicale renforcée

Point sur la réglementation Française de la Médecine du travail des scaphandriers soumis à surveillance médicale renforcée Point sur la réglementation Française de la Médecine du travail des scaphandriers soumis à surveillance médicale renforcée La santé au travail est à la charge des entreprises, et non à la charge des salariés.

Plus en détail

CONTRÔLES D'ACCÈS PHYSIQUE AUTOMATISÉS

CONTRÔLES D'ACCÈS PHYSIQUE AUTOMATISÉS Cour Pénale Internationale International Criminal Court Instruction administrative ICC/AI/2007/004 Date : 19/06/2007 CONTRÔLES D'ACCÈS PHYSIQUE AUTOMATISÉS Le Greffier, aux fins d'établir des groupes d'accès

Plus en détail

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT

T-SYSTEMS SOLERI. Accord d entreprise 17/03/04. Préambule. I. MISSION et FRAIS de DEPLACEMENT Préambule L accord d entreprise négocié en 2003 avait été conclu pour une durée de 10 mois à compter du 1 er mars 2003. Les parties signataires de l accord 2003 ont décidé d un commun accord de : Distinguer

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

RÈGLEMENT 52-109 SUR L'ATTESTATION DE L'INFORMATION PRÉSENTÉE DANS LES DOCUMENTS ANNUELS ET INTERMÉDIAIRES DES SOCIÉTÉS

RÈGLEMENT 52-109 SUR L'ATTESTATION DE L'INFORMATION PRÉSENTÉE DANS LES DOCUMENTS ANNUELS ET INTERMÉDIAIRES DES SOCIÉTÉS RÈGLEMENT 52-109 SUR L'ATTESTATION DE L'INFORMATION PRÉSENTÉE DANS LES DOCUMENTS ANNUELS ET INTERMÉDIAIRES DES SOCIÉTÉS PARTIE 1 DÉFINITIONS, CHAMP D'APPLICATION ET DISPOSITION TRANSITOIRE 1.1 Définitions

Plus en détail

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle des établissements de crédit.

PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle des établissements de crédit. PROJET DE LOI adopté le 2 juillet 1993 N 113 SENAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1992-1993 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif au statut de la Banque de France et à l'activité et au contrôle

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE Ucanss PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF A LA MISE EN PLACE D'UN COMPTE EPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE Entre, d'une part : - l'union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale représentée

Plus en détail

TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE. Chapitre II. Lutte contre le dopage. Section 3. Agissements interdits et contrôles

TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE. Chapitre II. Lutte contre le dopage. Section 3. Agissements interdits et contrôles TITRE III SANTÉ DES SPORTIFS ET LUTTE CONTRE LE DOPAGE Chapitre II Lutte contre le dopage Section 3 Agissements interdits et contrôles Sous-section 1 Organisation des contrôles Paragraphe 2 Examens et

Plus en détail

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST

ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE PORTAGE DE PRESSE AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST ACCORD RELATIF À L'ACTIVITE DE "PORTAGE DE PRESSE" AU SEIN DE MEDIAPOST CENTRE OUEST Entre les soussignés Les Syndicats C.G.T. et F.O. D'une part, et La Société MEDIAPOST Centre Ouest, représentée par

Plus en détail

ÉPARGNE TEMPS DÉCRET CIRCULAIRE DECRET

ÉPARGNE TEMPS DÉCRET CIRCULAIRE DECRET LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS DÉCRET N 2004-878 DU 26 AOÛT 2004 MODIFIE CIRCULAIRE DU 31 MAI 2010 SUR LA REFORME DU CET DANS LA FONCTION PUBLIQUE DECRET 2010-531 DU 21 MAI 2010 Le compte épargne temps (CET)

Plus en détail

Décret sur les traitements du personnel de l'etat

Décret sur les traitements du personnel de l'etat Décret sur les traitements du personnel de l'etat du 7 novembre 0 (première lecture) Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l'article 44 de la loi du septembre 00 sur le personnel de l'etat

Plus en détail

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie

NOR: SPSS9510404C. (BO Affaires sociales et Santé ) Le ministre de la santé publique et de l'assurance maladie Circulaire n DSS/4B du 06 novembre 1995 relative à la protection en matière d'accidents du travail et de maladies professionnelles des assistantes maternelles et des particuliers qui hébergentà domicile

Plus en détail

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat?

Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quels sont les bénéficiaires de ce contrat? Quelles employeurs peuvent bénéficier de ce dispositif? Forme et contenu du contrat Rémunération minimale du salarié Formation Avantages pour l'employeur Comment

Plus en détail

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N

L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N L Y C É E D E L A C O M M U N I C A T I O N CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des Sections de Techniciens Supérieurs Vu le décret 2006-1093 du 29 août 2006 (J.O. du 31.08.2006), Vu

Plus en détail

SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc.

SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc. Le Syndicat par excellence! SNALC Aix Marseille 393, Chemin Saint Donat 84380 Mazan Tél : 09 51 52 98 08 06 33 71 50 01 e-mail : snalc.am@laposte.net www.snalc.org REMBOURSEMENT DES FRAIS DE CHANGEMENT

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS

PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS L E S S E N T I E L Lorsque les agents territoriaux sont amenés à effectuer des déplacements pour les besoins

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES LES POINTS CLE DE LA GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES LES POINTS CLE DE LA GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL 1/29/MS Direction Expertise statutaire et ressources humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Fiches statut REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES LES POINTS CLE DE LA GESTION DU TEMPS DE TRAVAIL Le décret n 2013-77

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Examen professionnel (promotion interne) de rédacteur territorial principal de 2ème classe

Examen professionnel (promotion interne) de rédacteur territorial principal de 2ème classe Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord Examen professionnel (promotion interne) de rédacteur territorial principal de 2ème classe Mis à jour en octobre 2012 1 S O M M A I R E CADRE

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AUX DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AUX DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AUX DEPLACEMENTS PROFESSIONNELS ACCORD CONCLU ENTRE La société STMicroelectronics S.A., Siège social : 29 bd Romain Rolland 75669 PARIS CEDEX 14 N SIRET : 341 459 386 00213

Plus en détail

CIRCULAIRE N 000333 DU 2 JUILLET 2002

CIRCULAIRE N 000333 DU 2 JUILLET 2002 Bruxelles, le 2 juillet 2002 Administration Générale des Personnels de l Enseignement Cellule des Accidents du Travail de l enseignement CIRCULAIRE N 000333 DU 2 JUILLET 2002 Objet : Accidents du travail

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

I. MODALITES DE RECOURS A DU TEMPS DE TRAVAIL ADDITIONNEL

I. MODALITES DE RECOURS A DU TEMPS DE TRAVAIL ADDITIONNEL Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières (RH4) Personne chargée du dossier : Isabelle COUAILLIER Adjointe

Plus en détail

Loi fixant le traitement des fonctionnaires et employés de l'etat du Valais

Loi fixant le traitement des fonctionnaires et employés de l'etat du Valais - - 7. Loi fixant le traitement des fonctionnaires et employés de l'etat du Valais du novembre 98 vu les articles, chiffre et de la Constitution cantonale; vu l'article de la loi fixant le statut des fonctionnaires

Plus en détail

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Objet : Question-Réponse relatif à la mise en œuvre de la journée de solidarité. Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Le Ministre de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Direction des relations du travail Sous-direction de la négociation collective

Plus en détail