Plan grand froid A SAINT-MAUR! actus. L Hôtel de Ville De 1839 à nos jours, histoire de la mairie de Saint-Maur. > P.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan grand froid A SAINT-MAUR! actus. www.saint-maur.com. L Hôtel de Ville De 1839 à nos jours, histoire de la mairie de Saint-Maur. > P."

Transcription

1 Février 2009 n 1 Infos Saint-Maur Le magazine d information municipal DOSSIER : une équipe municipale résolument tournée vers l avenir. > P.11 actus DÉCOUVERTE L Hôtel de Ville De 1839 à nos jours, histoire de la mairie de Saint-Maur. > P.17 Plan grand froid A SAINT-MAUR!

2

3 SOMMAIRE Saint-Maur Infos Février 2009 ACTUALITÉS...4 Actus...reportage > P.4 : Le plan grand froid à Saint-Maur Actus...environnement > P.6 : Avec le tri sélectif, devenez vous aussi acteur de la protection de notre environnement Ecotrix, la mascotte du tri sélectif à Saint-Maur La propreté, c est l affaire de tous! Actus...pratique > P.8 : La boulangerie - pâtisserie Le petit duc victime d un grave incendie ASMADE - 44 ème session de l emploi A LA UNE...10 Cérémonie des vœux, le jeudi 15 janvier 2009 DÉCOUVERTE...17 Histoire de l Hôtel de ville GÉNÉRATIONS...18 Conférence : votre enfant est-il précoce? Isolement des personnes âgées en période de grand froid Lancement du paiement à la carte dans les crèches VIE SPORTIVE...20 La Coupe du Monde d Épée féminine Soirée des champions : les sportifs à l honneur... La nuit du sport le 19 janvier 2009 VIE CULTURELLE...21 Opération cinéma en famille réussie Les facéties de Versailles Coups de cœur des libraires Festival de musique des Ateliers d art Le Printemps des Poètes Agenda > P.23 LOISIRS...24 A table... Le saviez-vous? Sudoku EXPRESSION POLITIQUE...26 Saint-Maur Infos Directeur de la publication : Henri Plagnol Réalisation : Service Communication, Mairie Crédit photos et illustrations : Mairie de Saint-Maur-des-Fossés Création : Idéepole - 4 av. Hoche Paris - Publicité : ESER - Paris Impression : Desbouis Grésil Imprimeur Montgeron UNE ÉQUIPE MUNICIPALE RÉSOLUMENT TOURNÉE VERS L AVENIR Dossier > P.11 L édito du Maire Chers habitants de Saint-Maur, est avec plaisir que je vous C invite à découvrir le premier numéro de Saint-Maur Infos. Vous constaterez par vous-mêmes que la maquette a été profondément modifiée par rapport à la traditionnelle Lettre du Maire. Le service de la communication de la Ville, que je félicite pour le travail accompli, vous propose une nouvelle formule rajeunie, plus moderne et plus participative. Bien sûr, la vocation première de Saint-Maur Infos reste de vous tenir au courant des projets de la mairie et de ce qui se passe dans notre ville. Mais au fil des rubriques, vous découvrirez que nous avons voulu faire plus de place à la vie culturelle et sportive, et à l actualité. J ai souhaité également que ce nouveau magazine utilise du papier recyclé et des encres qui ne soient pas nuisibles pour l environnement, afin de nous mettre à l heure du développement durable. Enfin, chaque numéro comportera des pages de publicité dont les recettes permettront de réduire sensiblement les coûts de publication par rapport à la formule antérieure. Je souhaite qu au fil du temps, vous vous familiarisiez avec ce magazine et que, surtout, vous n hésitiez pas à nous faire part de vos suggestions et commentaires. Bonne chance à Saint-Maur Infos et un grand merci à toute l équipe de la rédaction. Bien à vous, HENRI PLAGNOL, Maire de Saint-Maur-des-Fossés Imprimé sur papier issu de la gestion durable des forêts avec des encres végétales Février 2009 n 1 3

4 Saint-Maur InfosACTUS ÇA S EST PASSÉ EN JANVIER Plan grand froid à Saint-Maur Face aux grosses intempéries de janvier, la Ville a rapidement mis en place un plan grand froid. LE PLAN GRAND FROID POUR LA CIRCULATION Avec ses 186 kilomètres de rues et trottoirs, ses 12 kilomètres de berges, Saint-Maur est une commune dont la superficie est très vaste. La neige a fait son apparition début janvier et n a pas cessé de tomber pendant 24 h, rendant les conditions de circulation difficiles. Avertis d une météo peu clémente, les services municipaux sont intervenus rapidement et ont fait leur maximum pour d é n e i g e r l e s r u e s. U n e c e n t a i n e d e personnes se sont relayées 24 h sur 24 pour sabler les routes à partir de 4 h du matin, en commençant par les grands axes. Mais, il était impossible de réussir à déneiger toutes les routes en même temps, sachant notamment que certaines départementales relèvent de la responsabilité du Conseil général. Mais tout ce qui devait être fait matériellement et humainement a été fait. La Ville, consciente des difficultés qu ont rencontrées les Saint-Mauriens, a rappelé sur les panneaux électroniques et sur le site qu elle n est pas responsable du dégagement des trottoirs, à l exception des accès aux principaux services publics et que chacun doit déneiger son trottoir. Extraits de l arrêté municipal concernant le déneigement des trottoirs En cas de chutes de neige, les riverains doivent dégager la neige sur au moins un mètre de large sur le trottoir, s il y en a un ou sur la chaussée s il n y a pas de trottoir. ( ) En cas de verglas ou de neige verglacée, si le verglas ou la neige verglacée ne peuvent être dégagés mécaniquement, les riverains doivent répandre du sable, de la sciure ou du machefer sur au moins un mètre de large, sur le trottoir s il y en a un ou sur la chaussée s il n y a pas de trottoir, mais en évitant le pied des arbres. L utilisation de sel par les riverains est interdite dans les voies plantées sauf aux endroits où se fait la circulation des véhicules. LE PLAN GRAND FROID POUR LES SANS DOMICILE FIXE Dans ces périodes de grand froid, la Ville avec la police municipale veillent à ce que personne ne dorme dehors. Ainsi, chaque soir, ce sont deux équipes de quatre agents qui ont patrouillé dans nos rues. Toute personne sans domicile est alors recueillie si elle le souhaite. Si elle nécessite des soins médicaux, l intervention des pompiers est immédiate. Si ce n est pas le cas, la police lui propose de la conduire au gymnase Fernand Sastre, transformé pour l occasion, en dortoir confortable, ou au stade Auguste Marin. Là, les sans-abri y trouvent une salle chauffée, des lits et des couvertures. Des douches et des lavabos sont également à leur disposition. > Si vous rencontrez une personne dans le besoin, n hésitez pas à appeler le Rencontre > Claude-James Soussy, Conseiller municipal délégué aux établissements médico-sociaux, aux personnes âgées et à la santé publique et Françoise Éteneau, médecin de la mairie, à la rencontre des sans-abri logés actuellement au stade Marin...avec des sans domicile fixe Claude-James Soussy, Conseiller municipal délégué à la santé publique, Annie Bigand, Maire-adjoint déléguée au personnel communal, accompagnés du Directeur Général des Services de la ville et du directeur de la Police municipale, ont rencontré les sans-abri qui ont trouvé au stade Auguste Marin, un foyer pas comme les autres. En effet, la première surprise pour l un des sans-abri est qu il n y ait pas d horaires à respecter. D habitude, témoigne-t-il, on nous demande de quitter les lieux vers les 8 h du matin, ici on peut s installer et rester le temps de se remettre d aplomb. Un de ses compagnons d infortune propose de la soupe : on a réussi à trouver un microondes et la mairie nous a prêté des plaques électriques. Le gardien du stade nous a donné de la soupe, des fruits, le reste, on l a eu par le secours catholique (petit déjeuner). Huit personnes occupent ce logement improvisé pendant cette période de grand froid et la police municipale veille à leur sécurité. Cependant, certaines personnes continuent de refuser toute aide, préférant la solitude d une gare de RER ou le refuge aux urgences des hôpitaux, comme c est le cas pour Paul* et Michel*, deux sans-abri bien connus par nos agents municipaux qui leur apportent des boissons chaudes plusieurs fois dans la nuit et veillent sur eux tout en respectant leur choix. *Afin de respecter leur anonymat et leur vie privée, les prénoms de ces deux sans-abri ont été modifiés. > Des conditions d hygiène optimales 4 Février 2009 n 1

5 ...REPORTAGE Saint-Maur InfosACTUS Une centaine d agents municipaux ont déneigé les rues vingt-quatre heures sur vingt-quatre. A partir de quatre heures du matin, nous les avons suivis. 4 h 30 Une équipe remplit les camions de sable et de sel pour le sablage automatique. Les premières équipes partent sillonner les routes pour le sablage automatique. 5 h 30 Il est environ cinq heures et demi du matin, les équipes sont toujours en train de sabler les grands axes. 6 h Une autre équipe prépare le mélange de sel avec du sable pour le sablage manuel... 4 h Les responsables déterminent les secteurs prioritaires pour le sablage des routes, des trottoirs puis forment des équipes....et remplit des camions avant de partir sur les routes. Toute la journée, des équipes de sablage automatique sont à l œuvre... 6 h 30 7 h Des équipes de sablage manuel manœuvrent avec la pelle dans les voies moins larges. Les grands axes ont pu être dégagés, mais la neige continue à tomber, il faudra recommencer l opération tout au long de la journée. Février 2009 n 1 5

6 Saint-Maur InfosACTUS...ENVIRONNEMENT TRI SÉLECTIF Devenez vous aussi acteur de la protection de notre environnement Chaque jour, un Français produit en moyenne un 1 kg de déchets, soit l équivalent de 6 litres par jour ou 360 kg par an, contre 320 il y a 10 ans et 180 il y a 40 ans... 6 La gestion des ordures ménagères représente aujourd hui un enjeu clé en terme d environnement, de santé et d économie, tant à l échelle nationale qu internationale. La croissance démographique, soit 10 millions d habitants de plus qu en 1960, l évolution des modes de vie et des habitudes alimentaires sont autant de facteurs déterminants sur l augmentation de la quantité de déchets produits chaque jour en France. La production d ordures ménagères des Français a ainsi doublé en 40 ans et continue de croître de 1 à 2% par an. De nouveaux besoins, correspondant aux nouveaux modes de vie, ont engendré de nouveaux conditionnements et une nouvelle offre de produits de la part des industriels (emballages individuels ). A SAVOIR Février 2009 n 1 Sources : eco-emballage Même si les industriels font de nombreux progrès, c est aussi à chacun d entre nous de faire un effort : trier, c'est protéger notre environnement! En effet, pour pouvoir être recyclés, les déchets doivent être triés. Les déchets recyclables Il existe deux types de plastiques recyclés : Le PET (polyéthylène téréphtalate) : il peut être transparent ou teinté. Il sert pour les sodas, les boissons aux fruits et les eaux. Ex : 1 tonne de plastique recyclé PET permet de fabriquer 725 couettes, 1813 pulls polaires. Le PEHD (polyéthylène haute densité): c est un matériau souvent opaque qui est employé pour réaliser des emballages de produits ménagers (détergents, lessives...), de liquides alimentaires (bouteilles de lait, soupe...) et de produits de toilette (shampoing, gel douche...). Ex : 1 tonne de plastique recyclé PEHD permet de fabriquer 7 bancs publics, 68 bacs de collecte et 7,5 kms de tuyaux. ( les bouteilles en plastique etc ) ne doivent pas être mélangés avec les ordures ménagères (produits gras). Si c est le cas, ils se salissent mutuellement et les déchets recyclables deviennent irrécupérables. Il s agit donc de bien séparer ce qui est recyclable de ce qui ne l est pas. C est le principe du tri des déchets et de la collecte sélective. Actuellement, nos ordures ménagères partent en fumée dans les usines d'incinération ou finissent leurs carrières enfouies dans des décharges. Aujourd' hui, de nouvelles tec hniques permettent de transformer et de réutiliser de nombreux matériaux comme le verre, les plastiques, les métaux et les papiers cartons. Des analyses environnementales poussées, menées sous contrôle d experts, ont chiffré l impact d une année de collecte sélective sur l environnement : - 1 tonne d acier recyclé permet d éviter 1,78 T. de gaz à effet de serre - 1 tonne d aluminium recyclé permet d éviter 6,89 T. de gaz à effet de serre - 1 tonne de verre recyclé permet d éviter 0,46 T. de gaz à effet de serre. Tous ces produits, une fois recyclés, servent à fabriquer d autres produits.

7 Saint-Maur InfosACTUS LES AMBASSADEURS DU TRI ARRIVENT! Afin de répondre aux interrogations des Saint- Mauriens par rapport au passage à la collecte et au tri sélectif, cinq ambassadeurs du tri recrutés par la Ville vont sillonner nos rues. Dans un premier temps, ils seront chargés d identifier les différents types d habitation (pavillons et habitat collectif) et les différents besoins. Et dans un second temps, munis d une carte officielle de la Ville, ils viendront à la rencontre des particuliers, des scolaires, des associations, des bailleurs etc. afin d expliquer le tri sélectif ainsi que les modalités du passage progressif à la collecte. A SAVOIR : LA COLLECTE DES SAPINS Dans le cadre de la collecte sélective des déchets, après Noël, une collecte des sapins usagés a été organisée par la Ville. Au 15 janvier, 22 tonnes de sapins ont été ramassées pour être ensuite acheminées sur la plateforme VEOLIA à Bonneuil-sur-Marne comme tous nos déchets verts provenant de la déchetterie. Ils permettent ainsi, entre autre, la fabrication du compost. RAPPEL > LA PROPRETÉ, C EST L AFFAIRE DE TOUS! La propreté constitue l une des principales priorités pour la nouvelle équipe municipale. Afin d améliorer le service rendu aux habitants, une nouvelle organisation est progressivement mise en place. Le service propreté est désormais découpé, à titre expérimental, en quatre secteurs. Les agents pourront ainsi s approprier leur secteur de voirie et entretenir une relation particulière de proximité avec les riverains. PROPRETÉ > RAPPEL RAMASSAGE Les ordures ménagères doivent être sorties entre 20 h et 5 h 30 du matin. Attention : rien ne doit être déposé le samedi car il n y a pas de ramassage : - le dimanche - la veille des jours fériés (1 er janvier, lundi de Pâques, 1 er mai, 8 mai, lundi de Pentecôte, 14 juillet, 15 août, 1 er novembre, 11 novembre et 25 décembre). Les ordures ménagères doivent être présentées soit dans des poubelles en caoutchouc ou en plastique, munies de couvercles, soit dans des sacs poubelles en plastique d une capacité de 30 à 110 litres, bien fermés, et si possible de couleur sombre. ARRIVÉE D UN NOUVEAU SAINT-MAURIEN Ecotrix, la mascotte du tri sélectif à Saint-Maur Ecotrix arrive pour vous aider à trier et recycler vos déchets. Tout au long de l année, Ecotrix vous guidera : sur les conteneurs, sur le guide du tri que vous recevrez au printemps, à l école avec une bande dessinée dont il est le héros et sur internet avec une version en 3D sur le net qui vous donnera des petits conseils et vous expliquera comment répartir vos déchets dans les futurs bacs. Ecotrix est désormais le nouveau porte-parole de l environnement et de la collecte des déchets, véritable repère visuel, cette mascotte se déclinera sur tous les supports d informations afin de vous aider, vous et vos enfants, à mieux appréhender le passage au tri sélectif. Bienvenue à Ecotrix! LA MISE EN PLACE PROGRESSIVE DU TRI SÉLECTIF : C EST PARTI! LES ENCOMBRANTS > C EST SIMPLE COMME UN COUP DE FIL! Le service d enlèvement des objets encombrants est un service gratuit qui travaille par secteur. Il est exclusivement réservé aux Saint-Mauriens. Pour tout enlèvement, il vous suffit de téléphoner au quelques jours avant le passage du service dans votre secteur pour prendre rendez-vous. Après la prise de rendez-vous par téléphone, les objets encombrants dont vous souhaitez vous débarrasser, doivent être sortis sur le trottoir le matin de l enlèvement. Renseignez-vous au préalable sur la nature des objets pouvant être enlevés par les encombrants. Dans tous les cas, vous pouvez aller à la déchetterie : 9, avenue Denis Papin - du lundi au vendredi de 7 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h, - le samedi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h, - le dimanche et jours fériés de 9 h à 13 h (sauf le 1 er janvier, le 1 er mai et le 25 décembre). Février 2009 n 1 7

8 Saint-Maur InfosACTUS PRÉVENTION ROUTIÈRE Campagne publicitaire sur des panneaux d affichage au niveau national, spots télévisés, annonces sur les radios, tous les supports publicitaires ont été employés pour informer les conducteurs des dangers de l usage du portable au volant. Malgré cela, 41% des conducteurs reconnaissent qu il leur arrive d utiliser ce moyen de communication en conduisant. A l origine de nombreux accidents, conduire en téléphonant est devenu la 4 ème cause de mortalité sur la route. Il est vrai que le téléphone portable est pratique pour prévenir en cas de retard, par exemple. Prenez cependant le temps de stationner votre véhicule pour répondre ou appeler. Il s agit de votre sécurité, mais aussi de celle des autres. express 8 FÊTE DE FIN D ANNÉE > SUCCÈS POUR LA PATINOIRE DE SAINT-MAUR Vous avez été des milliers cet hiver à venir patiner place de Molènes. Cet équipement, installé à l occasion des fêtes de fin d année par la Ville, a fait le bonheur de tous, petits et grands. Avec une surface de 640 m² et un jardin de glace pour les toutpetits, chacun a pu apprendre à patiner ou à perfectionner sa technique de glisse. Après un gala d inauguration féerique, la patinoire qui était ouverte au public tous les jours, a proposé des animations pour les débutants comme pour les initiés : cours de patinage, séances speedy cours de vitesse, et même un atelier sculpture de glace etc. > Les personnes à mobilité réduite ont pu également profiter de la patinoire grâce à un encadrement particulier. Février 2009 n 1 SINISTRE La boulangerie - pâtisserie Le Petit Duc victime d un grave incendie Les Saint-Mauriens ont découvert avec consternation le 12 janvier qu un grave incendie avait ravagé la célèbre boulangerie-pâtisserie de l avenue de la mairie Le Petit Duc. En effet, dans la nuit du lundi 11 au mardi 12, un violent incendie s est rapidement propagé, ravageant tout le magasin. Grâce à l intervention très rapide des sapeurs pompiers, le feu a été circonscrit et aucune victime n est à déplorer. Le Maire, Henri Plagnol, s est rendu immédiatement sur place et a veillé dans la nuit à reloger en urgence les familles qui habitaient au-dessus de l établissement. Il a également salué le courage de M. et Mme Boileau, les gérants du Petit Duc et tous leurs salariés, dans cette épreuve. Une enquête est en cours.a ce jour, un court-circuit serait à l origine de ce sinistre. La mairie, soucieuse de pouvoir aider Le Petit Duc, leur a proposé de s installer provisoirement sur le ASMADE 44 ème session de l emploi Ambiance studieuse et conviviale pour accueillir les 18 cadres saint-mauriens, bénéficiaires de ce stage. La 44 ème session ASMADE d aide à la recherche d emploi s est tenue en mairie le 12 janvier en présence de Gérard Allouche - Maire-adjoint délégué à l économie et à l emploi, de Françoise Courvalin-Allo - Présidente de l ASMADE, de Georges Courtieu - Directeur de l ASMADE, et des nombreux intervenants bénévoles. Ces sessions ont pour objectif de booster les recherches des stagiaires en leur permettant de : - réaliser un bilan de compétences approfondi (connaissances, compétences, atouts, motivations) ; - mettre en exergue un projet professionnel pertinent (aux vues de leur profil, de leurs attentes et des conditions du marché) ; trottoir de l avenue Charles-de-Gaulle et a pris les arrêtés municipaux nécessaires. Des agents municipaux ont aidé à l installation, la mise en place et aux branchements électriques. Le Petit Duc a pu reprendre ainsi une partie de son activité. Sa clientèle, très fidèle, vient quotidiennement acheter sa baguette de pain, ce qui, pour tout le personnel, représente le meilleur des encouragements. - optimiser leurs outils et techniques de recherche (cv, lettre de motivation, réseau, entretien) ; - valoriser leur présentation (maintien, décontraction, prise de parole, communication) ; - dynamiser leurs actions (mots clefs, annonce Internet, ciblage, publipostage, entretien) ; - gagner en confiance et en persuasion. Les prochaines sessions auront lieu en avril puis en octobre. > Pour tout renseignement, contacter l ASMADE au

9 ...PRATIQUE Saint-Maur InfosACTUS ENTRE SAINT-MAURIENS > ECHANGEONS EN 3 CLICS Depuis début octobre, la ville de Saint-Maur a mis en relation ses habitants grâce à une plateforme numérique d entraide. Cette plateforme numérique complète et facile est accessible en se connectant sur le site de la ville et permet aux habitants de rechercher ou de proposer des services pour simplifier leur quotidien. L accès aux différentes rubriques est facilité par un menu thématique (garde d enfants, cours et soutien scolaire, aide informatique-internet, covoiturage, colocation, ménage-travaux-jardinage, garde d animaux, voyages et découvertes, cuisinegastronomie, danse, art, musique, sport, théâtre, littérature, ). Ce service est entièrement gratuit. Pour y participer, il suffit de se rendre dans la rubrique Entre Saint-Mauriens du site officiel de la ville : LE CONCILIATEUR Chaque mercredi de 14 h à 18 h, le Conciliateur de Justice vous reçoit sur rendez-vous en mairie. Pourquoi faire appel à lui? Pour éviter d engager de lourds frais dans un procès. En effet, le conciliateur vous propose de régler à l amiable vos litiges de façon simple, rapide, efficace et gratuite. Bénévole, il est nommé par le premier président de la Cour d appel et présente donc toutes les garanties d impartialité et de discrétion. En revanche, pour vos problèmes d administration, d affaires d état civil et familiales (divorce, pension alimentaire,...) ou encore de conflits concernant le droit du travail et syndical, le conciliateur ne peut vous faire bénéficier de ses services. Pour tout renseignement ou rendez-vous, vous pouvez appeler le standard de la mairie au et demander le poste Le conciliateur vous recevra dans son bureau en mairie, au rez-de-chaussée porte 205. DÉPLACEMENTS > ENFIN, UNE NAVETTE À LA PIE ET AUX MÛRIERS! Dès l installation de la nouvelle municipalité, des études ont été engagées pour réfléchir à la mise en place d une navette municipale qui permettrait aux personnes dépendantes et/ou âgées de pouvoir se déplacer dans notre ville. Grâce à vos réponses au questionnaire distribué en septembre, la navette est en route! Fière de son succès, la première navette déambule dans Saint-Maur, desservant dans un premier temps, à titre expérimental, les habitants des quartiers des Mûriers et de La Pie. A son bord, les personnes âgées profitent de ce moyen de transport gratuit pour aller faire leur marché, se rendre à la banque ou chez leur médecin. Les navettes sont devenues non seulement un moyen de locomotion bien pratique mais aussi une façon de lutter contre l isolement comme en témoigne cet usager : Je profite de la navette pour aller chez une amie passer l après-midi. Je ne connais personne de mon entourage pouvant me conduire chez elle au beau milieu de la semaine. Comme ça je prends la navette et on passe l après-midi toutes les deux. ATTENTION! Cette navette ne dessert, dans un premier temps et à titre expérimental, que les quartiers de La Pie et des Mûriers. La navette circule le mercredi de 9 h à 12 h 30, le jeudi de 9 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 17 h 30, et le samedi de 9 h à 12 h 30. SIMPLE COMME UN COUP DE FIL! Pour pouvoir bénéficier de ce nouveau moyen de transport, il vous suffit de prendre rendez-vous uniquement par téléphone 24 h à l avance de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h : pour le service du mercredi et du jeudi, pour le service du samedi. NUMÉROS D URGENCE > ABUSER DES NUMÉROS D URGENCE NUIT GRAVEMENT À CEUX QUI EN ONT BESOIN Il y a quelques mois, une campagne d affichage était diffusée par les pompiers pour appeler à la raison les personnes qui saturaient leur ligne. En effet beaucoup d appels ne nécessitent pas obligatoirement une intervention de leur part. Un problème de porte fermée de l intérieur peut être résolu par l intervention d un serrurier, un souci de fuite d eau par un plombier, etc Aujourd hui, ce sont tous les numéros d urgences qui s unissent pour lancer une grande campagne publicitaire sur ce sujet. Et pour cause : on compte fausses alertes sur la ligne des pompiers pour l année 2007 et 60% des appels vers police secours ne sont pas des urgences. Chaque appel injustifié retarde le secours d une personne en détresse rappelle cette campagne. Soyons tous attentifs et raisonnables. Laissons ces lignes libres pour de véritables urgences. RECENSEMENT DE LA POPULATION En 2004, l Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) a mis en place une nouvelle méthode de recensement. Cette nouvelle méthode qui concerne uniquement les communes de habitants et plus, repose sur une collecte annuelle d informations auprès d un échantillon de 8% de la population de chaque commune. A SAVOIR : Saint-Maur compte habitants au dernier recensement ( ) Ainsi, du 15 janvier au 21 février 2009, les agents recenseurs, identifiables grâce à leur carte officielle tricolore avec photographie et signature du Maire, déposeront au domicile des personnes recensées les documents suivants : une feuille de logement, un bulletin individuel pour chaque personne ainsi qu une notice explicative sur le recensement et sur les questions que vous pouvez vous poser. Si vous êtes absent de votre domicile, vous pourrez confier vos questionnaires remplis, sous enveloppe, à un voisin qui les remettra à votre agent recenseur. Vous pourrez aussi les retourner directement à la mairie ou à la direction régionale de l INSEE. Février 2009 n 1 9

10 Saint-Maur InfosA LA UNE JEUDI 15 JANVIER 2009 Cérémonie des vœux Plus de 2000 personnes s étaient déplacées pour venir écouter les premiers vœux du Maire de Saint-Maur pour l année PLUSIEURS INNOVATIONS ÉTAIENT AU MENU DE CETTE CÉRÉMONIE : L OUVERTURE : On a pu noter la présence de l ensemble des personnalités du Val-de- Marne qui sont à nouveau les bienvenues à Saint-Maur : le Préfet Michel Camux, les Députés : Jacques-Alain Benisti, Député- Maire de Villiers-sur-Marne, Gilles Carrez, Député-Maire du Perreux, Michel Herbillon, Député-Maire de Maisons-Alfort, Marie-Anne Montchamp, Députée d une partie du Vieux Saint-Maur et d une partie de Saint-Maur- Créteil et les Sénateurs : Catherine Procaccia et Christian Cambon, Sénateur-Maire de Saint-Maurice ; les Conseillers généraux avec Jacques Martin, Maire de Nogent, Guy Le Doeuff, Maire d Ormesson, Olivier Dosne, Maire de Joinville, Laurent Lafon, Maire de Vincennes et Marie-Carole Ciuntu, Maire de Sucy-en-Brie. LA SOBRIÉTÉ : A l occasion de cette cérémonie de vœux, il n y avait ni champagne, ni petits fours. En ces temps de restriction budgétaire, le Maire a également parlé des réductions des frais de réception et de communication, atteignant les euros d économie en 10 mois. Des frais de communication qui vont d ailleurs continuer à diminuer grâce à l instauration de pages de publicité dans le nouveau magazine Saint-Maur Infos, gérées par une régie publicitaire légale. Ce magazine sera imprimé sur du papier recyclé avec des encres écologiques. LA CONVIVIALITÉ : Cette année, il n y a pas eu de défilé protocolaire le long des escaliers. Les élus étaient tous disponibles pour rencontrer les très nombreux Saint-Mauriens qui le souhaitaient. Petits extraits du discours de vœux de Henri Plagnol, Maire ( ) Je veux vous dire que c est évidemment, pour le nouveau Maire que je suis, un moment très émouvant et très fort et c est un immense bonheur pour moi de vous voir, si nombreux, être avec nous à l occasion de cette cérémonie traditionnelle des vœux ( ). Et je me dis en vous voyant tous, que j ai beaucoup de chance d être le Maire de Saint-Maur, et je voudrais du fond du cœur vous en remercier! ( ) Car c est le plus beau des mandats. Un Maire vit en osmose avec sa population et c est le plus exaltant et le plus passionnant des mandats. Et c est avec beaucoup de joie que je vous accueille tous ce soir. L année 2009 sera difficile. Difficile pour beaucoup de nos concitoyens, difficile pour les entrepreneurs, pour les commerçants, difficile pour tout le monde, et je crois que c est dans un contexte comme celui là, qu une communauté humaine vivante comme celle de Saint-Maur doit se serrer les coudes. Voici une chance d inventer un mode de développement de consommation plus raisonnable : redécouvrir les vertus de l épargne, de l effort du travail et redécouvrir aussi des plaisirs et des joies plus modestes et souvent plus authentiques. ( ) Je prends l engagement devant vous, qu au cours de l année 2009, aucun Saint-Maurien ne restera sur le bord de la route ( ). Comme je le disais, faisons un rêve ce soir et imaginons que chacun d entre nous apporte sa pierre pour que la société aille mieux. Je lance un appel à la générosité, à l engagement, au bénévolat. Pourquoi ne pas arriver à ce que dans Saint-Maur il n y ait pas une seule personne âgée, seule, dépendante, qui n ait au moins une visite dans la semaine? Ce serait possible si nous le décidons. Et nous allons essayer de le faire en partenariat avec les associations ( ). Je vous invite tout simplement à vivre une belle année ensemble pour Saint-Maur. Vive Saint-Maur, Vive la France. 10 Février 2009 n 1 > Pour en savoir plus sur les projets du Maire et de son équipe, télécharger le discours d Henri Plagnol sur le site internet :

11 dossier Saint-Maur Infos : UNE ÉQUIPE MUNICIPALE RÉSOLUMENT TOURNÉE VERS L AVENIR Faire de Saint-Maur une ville exemplaire pour le respect de l environnement, renforcer la sécurité des biens et des personnes, mettre en place de nouveaux services destinés aux Saint-Mauriens, autant de projets que l équipe municipale met en place depuis le début de la mandature et qu elle compte bien développer au fil des ans. Février 2009 n 1 11

12 Les 10 premiers mois de la nouvelle équipe municipale Après un état des lieux de la Ville par la nouvelle municipalité en matière de finances, d équipements et de service à la population, la Ville a travaillé à l élaboration de projets qui ont vu le jour au cours des 10 premiers mois. dossiersaint-maur Infos OUVERTURE DE L ANTENNE DE POLICE MUNICIPALE à Saint-Maur-Créteil Si Saint-Maur apparaît comme une ville tranquille, la sécurité doit demeurer une priorité et a été renforcée à certains endroits. La création d une Antenne de Police municipale a été votée en Conseil municipal le 5 juin 2008 à la majorité. Elle a bénéficié de la participation du ministère de l Intérieur. Les Saint-Mauriens peuvent donc désormais se rendre au 17, rue des Remises. > Henri Plagnol, Député-Maire, entouré de nombreux élus de la majorité municipale, inaugure l antenne de police municipale à Saint-Maur-Créteil. Les locaux ont été inaugurés le 20 novembre en présence de Henri Plagnol, Député-Maire, de nombreux élus de la majorité municipale, des membres de la Police municipale et de la Police nationale. Rappel L antenne de Police municipale est ouverte du lundi au samedi de 14 h à 21 h. (tél ). Une brigade de huit agents en assure la permanence. NAVETTE MUNICIPALE PERMETTRE À CHACUN DE SE DÉPLACER Dès le mois de septembre, la nouvelle municipalité a distribué un questionnaire relatif à la création d une navette municipale et grâce à vos réponses, un groupe de réflexion a travaillé à sa mise en place. Le but étant de permettre aux personnes âgées et/ou dépendantes de pouvoir se déplacer facilement dans notre ville. C est donc à titre expérimental que la navette circule depuis le 7 janvier, dans un premier temps à La Pie et aux Mûriers, avant de s étendre par la suite à d autres quartiers, en fonction de la demande des Saint-Mauriens. 12 Février 2009 n 1

13 dossier LA TRANSPARENCE DES FINANCES DE LA VILLE Face au risque réel de mise sous tutelle de la Ville par le Préfet, le Député-Maire, Henri Plagnol, a sollicité dès son arrivée, un audit de la situation financière de la Ville auprès d un cabinet spécialisé. L analyse des comptes de la ville a permis de mettre en évidence une situation financière fortement dégradée : 250 millions d euros de dette. > Une réunion publique présidée par Jacques Leroy, Premier maireadjoint délégué aux Finances, s est tenue en mairie le 23 septembre pour présenter les conclusions de l audit financier. LA RÉHABILITATION DES RÉSIDENCES du Pont-de-Créteil Après avoir hérité d un office public HLM municipal en faillite, la Ville a étudié toutes les possibilités et a choisi de vendre la gestion de l office à un bailleur reconnu afin de permettre la réhabilitation des résidences du Pont-de-Créteil sans que cela ne coûte un euro de plus aux contribuables saint-mauriens. De plus, l Immobilière 3 F qui a remporté l appel d offres, assure que chaque immeuble bénéficiera d un gardien, ce qui renforcera la sécurité du quartier et recréera du lien social. En choisissant cette solution, la ville a ainsi permis de pérenniser le caractère social de ces logements et le financement de leur indispensable rénovation, tout en lui permettant, avec l argent produit par cette cession, d investir dans la construction de nouveaux logements sociaux respectant l urbanisme saint-maurien. DOSSIER ZAC DES FACS RÉOUVERTURE DU DIALOGUE AVEC L ÉTAT ET LE CONSEIL GÉNÉRAL Dès son installation, Henri Plagnol, Député-Maire, a réouvert le dialogue avec l État, le Conseil général et la SNCF, partenaires naturels et indispensables dans ce grand projet, laissé trop longtemps dans l ornière. Le 16 juillet 2008, un nouveau protocole d accord foncier a été signé avec les représentants de l État et de la SNCF, reprenant toutes les orientations fixées par la Ville : - Reprise de la maîtrise de l aménagement par la Ville - Dédensification du projet. > Une réunion symbolisant la réouverture du dialogue avec l État, le Conseil général et la SNCF sur le dossier de la ZAC des Facs a eu lieu en mairie le 1 er décembre, en présence de Henri Plagnol, Député-Maire, Sylvain Berrios, Maire-Adjoint délégué à l urbanisme et Michel Camux, Préfet du Val-de-Marne. Février 2009 n 1 13

14 dossiersaint-maur Infos RETOUR SUR... La vie économique à Saint-Maur en 2008 En dépit d une conjoncture économique difficile, la vie économique saint-maurienne se porte bien. 14 UN BILAN POSITIF POUR 2008 : En ce qui concerne le bilan 2008, on peut citer un nombre de créations d entreprises en augmentation : 553 entreprises nouvelles (366 en 2007) et un solde création / cessation très largement positif : 456 (225 en 2007). Ces résultats sont dus à la politique d accueil des entreprises menée par Henri Plagnol, Maire de Saint-Maur, secondé par Gérard Allouche, Maire-adjoint délégué à la vie économique et aux entreprises. Il est également important de savoir que les Services Economiques de la Ville ont reçu et accompagné plus de 300 porteurs de projets ainsi qu une dizaine de repreneurs d entreprises. La pépinière d entreprises de Saint-Maur a accueilli cinq entreprises nouvelles. En octobre, le Meeting Point de Saint-Maur a permis à 230 entreprises essentiellement saintmauriennes de se rencontrer et d échanger entre elles. Au niveau de l emploi, 793 demandeurs d emploi ont été reçus par l ASMADE, présidée par Françoise Courvalin-Allo, qui a déjà organisé trois sessions de retour à l emploi. Enfin, grâce à l adhésion de la Ville de Saint- Maur au CEVMI, plateforme d initiative locale, en juin dernier, six nouvelles entreprises ont obtenu un prêt d honneur pour un montant Février 2009 n 1 > Les 230 chefs d entreprises s étaient donnés rendez-vous le 2 octobre à la mairie, à l occasion de la 2 ème édition du Meeting Point total de ( dont déjà décaissés ). LES PROJETS POUR 2009 : Entouré de Gérard Allouche, Maire-adjoint délégué à la vie économique et aux entreprises et de Murielle Devaux, Conseillère municipale déléguée au commerce, à l artisanat et aux marchés forains, Henri Plagnol, Députémaire, continuera à favoriser l implantation de très petites entreprises (TPE) et de très petites industries (TPI) de qualité et poursuivra les opérations de valorisation des commerces saint-mauriens. Une réflexion sur l implantation d entités économiques sur la ZAC des Facs sera également menée. Enfin, on peut également annoncer la création de l association Entreprendre à Saint-Maur, initiée par des chefs d entreprises, ainsi que l ouverture d un hôtel 3* à proximité du pont de Créteil. Un 3 è m e Meeting Point sera organisé en octobre A RETENIR 553 entreprises nouvelles en 2008 (366 en 2007) Les Services Economiques de la Ville ont reçu et accompagné plus de 300 porteurs de projets Le Meeting Point de Saint-Maur a permis à 230 entreprises de se rencontrer

15 dossier Les projets pour 2009 Après un bilan plus que positif pour ces 10 premiers mois, la nouvelle équipe municipale continuera en 2009 à travailler d arrache-pied sur tous les dossiers afin de permettre à notre ville de retrouver son dynamisme et son rayonnement. 1 er FESTIVAL DU LIVRE AU FORMAT DE POCHE C est sur le parvis de Saint- Maur-Créteil que la Ville lancera en juin 2009 son 1 er festival du livre au format de poche en partenariat avec la librairie La Griffe Noire. Objectif : la culture pour tous! PARTICIPATION AU PRINTEMPS DES POÈTES Du 2 au 15 mars, la Ville participera pour la 1 ère fois à la manifestation nationale du printemps des poètes. C est à la bibliothèque et au théâtre que la poésie sera à l honneur pendant ces quelques jours : spectacles poétiques, espaces de liberté d expression, cafépoésie, lectures de poèmes pour le plaisir de composer ou d entendre des rimes et des vers. COURSE À PIED AUTOUR DE LA BOUCLE DE LA MARNE En 2009, la Ville n oubliera pas les sportifs! Joggeurs et marcheurs seront invités à faire le tour de la Boucle de la Marne, soit 12 kilomètres à parcourir! LE PASSAGE À LA COLLECTE et au tri sélectif Depuis le mois de mai 2008, un comité de pilotage composé d élus locaux, de représentants d écoemballages, de l ADEME, des services techniques et des personnels du service des ordures ménagères se réunit très régulièrement afin de réfléchir aux modalités les plus appropriées pour la mise en place de ce dossier à Saint-Maur. Le but est de mettre en œuvre progressivement la collecte et le tri sélectif, avec pour objectif d améliorer notre taux de recyclage. Aujourd hui, nos déchets partent en fumée dans une usine d incinération. Le recyclage est une solution plus respectueuse de notre environnement. C est pourquoi, il s agira de bien trier ce qui est recyclable et ce qui ne l est pas. C est le principe du tri des déchets et de la collecte qui commencera à être opérationnel en juin pour les pavillons, et à l automne pour les immeubles et les habitats collectifs. Saint-Maur ne veut plus du bonnet d âne en matière d environnement et souhaite devenir une ville exemplaire, éco-responsable dont les futures générations seront fières. CONCERTATION SITE DES FACULTÉS DIT ZAC DES FACS Le projet du site des Facultés a pu, grâce à la nouvelle municipalité, retrouver un nouveau souffle. Les études sont en cours et la concertation préalable aura lieu à partir du mois de février. Une exposition sera organisée dans le hall de la mairie pour permettre à tous les Saint-Mauriens de mieux appréhender ce dossier : avec la possibilité, entre autre, de faire part de ses suggestions grâce à une boîtes à idées sera sans aucun doute l année de la culture, du sport, du dynamisme économique et du retour sur la scène départementale et régionale de Saint-Maur! Février 2009 n 1 15

16

17 Saint-Maur InfosDECOUVERTE Histoire de... l Hôtel de Ville En 1839, sur proposition du baron de Marinville, le conseil municipal décide de construire une mairie plus grande sur l ancien cimetière proche de l église Saint-Nicolas et longeant la rue du Four. Mais ce bâtiment devenant à son tour trop exigu, le conseil municipal décide de se déplacer avenue de Condé-Maison Mayet. Puis la guerre de 1870 contraint la municipalité à transférer la mairie à Paris (49, bd Voltaire), pour ne revenir Maison Mayet qu à la fin des hostilités, le 18 juin Mais l extension de la ville au centre et à l est, et la création de la ligne de chemin de fer entraînent un développement des services administratifs et municipaux, les obligeant de nouveau à s installer ailleurs. Saint-Maur ayant été amputée de la Branchedu-Pont, actuellement Joinville-le-Pont, il devenait nécessaire de trouver une maison communale au centre de Saint-Maur. De nombreux projets sont examinés car, au sortir de cette guerre, les finances communales sont très affaiblies. Finalement, après avoir envisagé de louer ou d acheter une maison, le conseil municipal décide de construire à Saint-Maur sur un terrain de 5000 m² donné par M. Mahieu. Un concours d architecte est alors lancé sous le mandat de M. Dehais. La Mairie est alors construite en 1876 et une large voie plantée d arbres la relie directement à la station de chemin de fer. QUE RESTE-IL DE L ANCIEN BÂTIMENT? Du bâtiment initial ne subsistent que le hall et la salle des mariages où se trouvent les fresques du peintre Baudouin représentant le mariage, le travail et la famille. Rapidement, tous les locaux disponibles sont occupés. Et dès 1911, l agrandissement de la maison communale s impose alors que Saint-Maur compte habitants. C est le projet de l architecte Lucien Graf qui remporte finalement l assentiment général en L unique porte d entrée de la façade principale est remplacée par trois autres identiques. Des colonnes doubles encadrent ces ouvertures. L aile gauche est occupée par la salle du conseil, l aile droite par les salles des conférences et des commissions. Si le gros œuvre est fini à la déclaration de guerre, le bâtiment ne prendra son aspect définitif qu en 1948 après la modification de la façade principale. En 1963, le développement des services municipaux nécessite la création de nouveaux bureaux. En 1988, les combles de la salle des fêtes sont aménagés. Enfin, en 1992, les deux cours intérieures du premier étage sont couvertes et deviennent des salons d honneur. Février 2009 n 1 17

18 Saint-Maur InfosGENERATIONS CONFÉRENCE Votre enfant est-il précoce? Mardi 2 décembre, une conférence sur la précocité intellectuelle a eu lieu à la mairie de Saint-Maur. Présidée par Jean-François Le Helloco, Maireadjoint délégué à l enseignement, Daniel Le Roch, Vice-président de l AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces), et les différents représentants de l AFEP pour le Val-de-Marne, cette conférence a permis d expliquer à la centaine de parents présents, les caractéristiques d un enfant intellectuellement précoce et les moyens de repérer cette précocité ou ce haut potentiel intellectuel chez les enfants (à partir de 3 ans). Au cours de la réunion, le test du QI (WISC IV) a pu être présenté et expliqué aux parents. Il permet d évaluer le potentiel intellectuel des enfants de 6 à 16 ans, en les comparant à leur groupe d âge. Le test comprend quatre indices portant sur le niveau verbal, le raisonnement, la mémoire et la vitesse de traitement de l information. Le Vice-président de l AFEP a également renseigné les parents sur les activités organisées par son association qui permettent aux jeunes à haut potentiel de participer à des sorties ou des ateliers stimulants qui correspondent à leurs attentes. > Pour contacter l AFEP 94, Véronique Guilbard à Saint Maur : , après 21 h > Pour contacter Virginie Barret à Nogent sur Marne : Questions à... Virginie Barret, psychologue pour l AFEP Saint-Maur infos : Quels sont les tests pour repérer les Enfants Intellectuellement Précoces (EIP)? Virginie Barret : De 3 à 6 ans, le test du potentiel intellectuel (test du QI) est le WPSSI III. De 6 à 16 ans, il s agit du WISC IV. A partir de 16 ans et pour les adultes, la WAIS III est utilisée. Ces tests sont obligatoirement effectués par un psychologue. Saint-Maur infos : Est-ce que la précocité intellectuelle joue sur l orientation scolaire? Virginie Barret : Oui, le fait d être un adolescent à fort potentiel intellectuel influence sur les choix d orientation et sur la réussite scolaire. Pour ceux qui auront pu exprimer tout leur potentiel dans leur scolarité (élèves brillants), le plus difficile sera de choisir une voie parmi toutes les possibilités qui s offrent à eux. Pour ceux qui ne se sont pas épanouis lors de leur scolarité (ennui, manque d intérêt, voire rejet), le plus important sera de trouver la voie qui les motive. En effet, lorsque les jeunes à haut potentiel ont réussi à trouver leur domaine professionnel de prédilection, ils sont capables de donner tout leur potentiel, le meilleur d eux-mêmes. 18 Février 2009 n 1

19 Saint-Maur Infos GENERATIONS NOUVEAU! LANCEMENT DU PAIEMENT A LA CARTE DANS LES CRÈCHES SOLIDARITÉ Isolement des personnes âgées en période de grand froid Le Maire de Saint-Maur a activé un dispositif qui permet le paiement à la carte dans les structures collectives ou multiaccueil. En arrivant à la crèche, les parents passent une sorte de scanner sur le code-barres situé en face de la photo de leur enfant et font de même lorsqu ils viennent le rechercher. Ainsi, la facturation se fait directement et les démarches sont simplifiées. Les parents peuvent payer à la carte, uniquement les jours où leur enfant est véritablement à la crèche, et ne sont, par conséquent, plus obligés de payer un forfait, suite à un accord avec le directeur d établissement, signé en début d année, définissant un nombre d heures d accueil de l enfant. L objectif final est de généraliser ce système aux activités périscolaires (cantine, etc...) et à terme de permettre le paiement des factures en ligne. L expérimentation a commencé dans certaines crèches. Les températures très basses de ce début d année en ont surpris plus d un. En conséquence, beaucoup de personnes âgées ne sortent pas de chez elles pour ne pas avoir à affronter le froid, la neige et le verglas. Nous avons tous tendance, dans ces périodes hivernales, à surchauffer nos habitations. Ainsi, de plus en plus de personnes âgées souffrent de déshydratation, ou d autres maladies liées à l hiver qui entraînent souvent une hospitalisation. C est pourquoi, nous appelons tous les Saint-Mauriens à un geste de solidarité envers leurs aînés. Un simple geste vers un voisin, une connaissance, que vous savez seul et isolé, peut sauver une personne de l isolement. Février 2009 n 1 19

20 Saint-Maur Infos VIE SPORTIVE CÉRÉMONIE La nuit du sport le 19 janvier 2009 Après la ville du Perreux, c est Saint-Maur qui a été choisie pour accueillir la nuit du sport. Organisée par le comité départemental olympique sportif et en partenariat avec le Conseil général du Val-de-Marne, cette soirée a permis de remercier tous les athlètes sélectionnés aux jeux olympiques et paralympiques de Pékin. Henri Plagnol, Députémaire de Saint-Maur, entouré d Alain Mérigot, Conseiller municipal délégué à l animation sportive, étaient heureux d accueillir à Saint-Maur les représentants du Conseil général et du Département. Ils ont tous tenu à remercier les sportifs mais aussi leur club et leurs entraîneurs qui ont su les porter jusqu à ces J.O.. La nuit du sport a débuté en musique avec une chorale saint-maurienne et s est poursuivie par des démonstrations spectaculaires de danse acrobatique et d arts martiaux. SOIRÉE DES CHAMPIONS La Coupe du Monde d Épée féminine Les sportifs à l honneur... Le sport saint-maurien se porte bien. La traditionnelle soirée des champions s est déroulée le 30 janvier à l Hôtel de ville en présence de Jean-François Le Helloco, Maire-adjoint délégué aux sports, d Alain Mérigot, Conseiller municipal délégué à l animation sportive, de Bernard Verneau, Conseiller municipal délégué à la conception et à la rénovation des équipements sportifs et de nombreux élus de la majorité municipale. A cette occasion, le public saint-maurien s était déplacé pour encourager chaleureusement leurs champions, et tout particulièrement nos médaillés de Pékin, dont Saint-Maur est si fière. En effet, notre ville compte de nombreux champions qui marchent sur les traces d Audrey Labeau, de Corinne Maîtrejean ou encore de Glawdys Epangue sera, à n en pas douter, une année sportive! Unique étape en France de la Coupe du Monde d Epée féminine, 21 ème Challenge de la ville de Saint-Maur, Grand Prix FIE, cette manifestation internationale conviviale et chaleureuse aura lieu les 20, 21 et 22 février 2009, au centre sportif Brossolette. PETIT RAPPEL HISTORIQUE Parce qu elle a été pionnière de la discipline, la VGA a été désignée pour organiser cette épreuve depuis 1989 et a participé très activement à l essor de l épée féminine en France, mettant année après année, sur le devant de la scène sportive, les meilleures épéistes féminines de la planète! L équipe de France Epée Dames y défie chaque année les meilleures spécialistes du monde. Allemandes, Chinoises, Russes, Américaines, Hongroises s affrontent devant près de mille spectateurs fidèles et séduits. Saint-Maur a eu l honneur de recevoir les plus grandes championnes de cette discipline notamment : Laura Flessel- Colovic, Imke Duplitzer, Timea Nagy ou encore Maureen Nisima, s y sont déjà illustrées. UNE ORGANISATION TOUJOURS À LA HAUTEUR Le club d escrime de la V.G.A., aidé par la ville de Saint-Maur, le Conseil général du Val-de-Marne et des partenaires privés, met tout en œuvre afin d assurer les meilleures conditions de compétitions aux athlètes. Venez nombreux les 20, 21 et 22 février 2009 au centre sportif Pierre-Brossolette! A NOTER Programme Le vendredi 20 février h à 17 h : éliminatoires Le samedi 21 février h 30 à 14 h 30 : Tableaux de et 15 h 15 : Tableau final du Grand Prix FIE Le dimanche 22 février h à 16 h 30 : Coupe du Monde par équipes et 15 h : Finale 20 Février 2009 n 1

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de SAUNAY Année 2015-2016 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter de la rentrée 2015, les TAP (temps d activités

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

La Lettre de l'etat en V@ucluse

La Lettre de l'etat en V@ucluse La Lettre de l'etat en V@ucluse L éditorial De Yannick BLANC Directeur de la publication Yannick BLANC Préfet de Vaucluse Conception et réalisation Rédaction Service Départemental de Communication Interministérielle

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies

DOSSIER 2015-2016. Accueil périscolaire Centre de loisirs. de Mérignies DOSSIER 2015-2016 Accueil périscolaire Centre de loisirs de Mérignies Accueil périscolaire et Centre de loisirs de Mérignies 03.20.59.54.66 garderie@merignies.fr La commune de Mérignies propose un accueil

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Règlement intérieur. des activités périscolaires

Règlement intérieur. des activités périscolaires Règlement intérieur des activités périscolaires Adopté par le conseil municipal du 27 juin 2014 1 Le présent règlement a pour objectif de définir le fonctionnement, le déroulement et les modalités de fréquentation

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Simplifiez-vous la ville!

Simplifiez-vous la ville! À LA UNE Internet Simplifiez-vous la ville! En mai, le site vincennes.fr évolue pour vous simplifier et faciliter l accès à l information et aux services en ligne de la Ville. Souvenez-vous : en décembre

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM

Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Infos Parents n 37 JANVIER Bulletin d informations à destination des parents en lien avec le RAM Dans ce numéro : Planning baby gym 2 Suite à un important dégât des eaux survenu en novembre dernier, les

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Voici les dernières nouvelles du CME!

Voici les dernières nouvelles du CME! Édition n 13 Mars 2008 Ne me prenez pas si c est pour me jeter par terre Voici les dernières nouvelles du CME! Les jeunes conseillers travaillent et leurs projets avancent. Quelle chance! Pour la boum

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS -

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ACTIVITÉS ORGANISÉES DANS LE CADRE DES «MERCREDIS LOISIRS» ET DES «PETITES VACANCES SCOLAIRES» ARTICLE 1 - FONCTIONNEMENT La propose

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 Les Nouvelles Activités Périscolaires se dérouleront le Vendredi après-midi (à partir du 12 septembre) de 13h30 à 16h30

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté.

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté. BEZANNES Commune de Bezannes Règlement unique de garderie, restauration scolaire, études surveillées, activités culturelles et sportives (PEDT Projet éducatif territorial) Le présent règlement précise

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

FACILITER LE QUOTIDIEN : 12 SERVICES EN UN COUP D ŒIL

FACILITER LE QUOTIDIEN : 12 SERVICES EN UN COUP D ŒIL // Service Presse Tél. 02 40 99 67 06 presse@nantesmetropole.fr CONFERENCE DE PRESSE DU MARDI 26 MAI 2015 Le numérique et l innovation au service de la ville facile Lancement d une application mobile multi-services

Plus en détail

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h

Mémo. Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Mémo papier & carton verre plastique métal & alu Un doute? N hésitez pas : Jetez les déchets dans le sac noir ou contactez-nous du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h30 sauf vendredi 17h Je sors mes

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

avec les Travailleurs Handicapés

avec les Travailleurs Handicapés avec les Travailleurs Handicapés POUR LA PREMIÈRE FOIS LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SONT PLEINEMENT ACTEURS DE L INTÉGRATION L expérience collective au service du handicap dans l entreprise SI VOUS CHERCHEZ

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE

COMPRÉHENSION ÉCRITE 035240_001-050 16/08/05 20:14 Page 7 CHAPITRE 1 En quoi consiste l épreuve? Vous devez répondre à des questions portant sur quatre ou cinq brefs documents ayant trait à des situations de la vie quotidienne.

Plus en détail

Politique de location de salles

Politique de location de salles Politique de location de salles Municipalité d Upton Adoptée le 1 avril 2014 Résolution numéro 094-04-2014 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES DE LA MUNICIPALITÉ D UPTON Préambule Nos salles municipales servent

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

DOSSIER APPRENTISSAGE

DOSSIER APPRENTISSAGE DOSSIER APPRENTISSAGE RECHERCHER UN EMPLOYEUR POUR EFFECTUER UNE FORMATION EN APPRENTISSAGE 1 S organiser Une recherche d employeur pour un contrat d apprentissage s assimile à une recherche d emploi.

Plus en détail

Un village d aujourd hui à son image!

Un village d aujourd hui à son image! Un village d aujourd hui à son image! Politique de location des salles de la municipalité de Sainte-Anne-des-Lacs Adoptée le 9 octobre 2007, résolution 2375-10-07 Mise à jour #1, 14 septembre 2009, résolution

Plus en détail

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars.

Le Conseil Municipal s est réuni le 10 mars. Mars 2009 Infos n 3 arrive avec le printemps Que s est-il passé depuis le 01Janvier. 2009 Que s est-il passé depuis Janvier 2009?.. Le 04 janvier Galette des rois du Et que va-t-il se passer dans notre

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC SOUPER I BÉNÉFICE MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC Sous la présidence d honneur de Monsieur René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Partenaire

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue

Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Alcool Pour réduire sa consommation Ouvrons le dialogue Pour réduire sa consommation Alcool Vous envisagez de réduire votre consommation de boissons alcoolisées, mais vous vous posez des questions : vous

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires

Année 2013-2014. Programme des animations scolaires Année 2013-2014 Programme des animations scolaires ANIMATRICE DU TRI SERVICE DECHETS CCPF - Déborah VIGNÉ : Tel : 04.50.22.43.80 standard@paysdefilliere.com Année 2013-2014 Sommaire 1. Interventions en

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

baby-sitting le service

baby-sitting le service le service baby-sitting Destiné aux Saint-Bricien(nes), le service baby-sitting a été mis en place afin de mettre en contact parents et lycéen(ne)s / étudiant(e)s recherchant un job de baby-sitter. CLes

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail