P.6-7 ÉVÉNEMENT DU MOIS Une jeunesse qui réussit! P.10 SANTÉ Bienvenue au nouveau Pôle femme-enfant. P DOSSIER Protégeons la nature!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P.6-7 ÉVÉNEMENT DU MOIS Une jeunesse qui réussit! P.10 SANTÉ Bienvenue au nouveau Pôle femme-enfant. P.19-26 DOSSIER Protégeons la nature!"

Transcription

1 Flash magazine municipal d information de 233 décembre 2013 P.6-7 ÉVÉNEMENT DU MOIS Une jeunesse qui réussit! P.10 SANTÉ Bienvenue au nouveau Pôle femme-enfant P DOSSIER Protégeons la nature!

2 magazine municipal d informations de Valenton 233 Savez-vous que Valenton abrite des mantes religieuses et des grillons d Italie? Qu un couple de faucons a trouvé refuge au parc Jacques- Duclos? C est parce que la Ville souhaite protéger sa faune et sa flore qu elle a réalisé et présenté au conseil municipal un diagnostic écologique de son territoire. Une réflexion que la commune mène depuis déjà plusieurs années et que ce diagnostic vient appuyer en lui donnant les outils nécessaires pour la préservation de son patrimoine vert, aujourd hui, et dans les années à venir. Ce mois-ci, Flash Valenton vous propose de partir à la rencontre d une population à la fois discrète et méconnue : suivez le guide! OGE-V.VIGNON DOSSIER 6 >> 12 >> Événement du mois Une jeunesse qui réussit! 8 Intervention du maire Non à l injustice fiscale! 9 Vos droits Impôts : que faire en cas de difficulté de paiement? 10 Santé Hôpital : bienvenue au nouveau Pôle femme-enfant >> Tranquillité publique Petite histoire des polices municipales 13 Service public De nouveaux ateliers pour les retraités 14 Intercommunalité Le Grand Orly précise ses objectifs 15 Economie Coditem déménage au Val-Pompadour 16 Pleins feux Entrez dans la danse! Un Noël féérique à Valenton Dossier (8 pages) 19>> Protégeons la nature! Banquet des retraités Cette année, le banquet des retraités fera honneur à l Italie! Un concert en costume vénitien sera offert aux invités ainsi que des danses folkloriques interprétées par le groupe Calabria mia. Rendez-vous mercredi 18 décembre, à partir de 11h, au gymnase Guy-Môquet, avenue Guy- Môquet, qui sera entièrement décoré pour l occasion. Renseignements au service municipal des Retraités : 6, rue Gaston-Monmousseau. Tél En lumière : Le service municipal de la Culture vous propose un magnifique concert de Noël samedi 21 décembre. Des chants populaires italiens seront interprétés par le groupe Sanacor, un quatuor de femmes aux voix puissantes et délicates. Samedi 21 décembre, à 21h, salle Odette-et- Gilbert-Prinçay, centre socioculturel La Lutèce (1, allée Charles-Gounod). Gratuit. Renseignements et réservation à la Direction socioculturelle : 10 bis, rue du Colonel-Fabien, tél. : Echos locaux 31 Environnement Collecte des déchets : poursuivons nos efforts! 32 On en parle Un toit pour les femmes victimes de violences conjugales 33 3 questions à Thierry Chopin, de l association Tremplin 94 SOS Femmes 34 Sport Le sport c est la classe au collège! >> Portrait Il s engage auprès des personnes âgées 36 Projecteur Les Valentonnais ont du talent >> Citoyenneté Les jeunes élus valentonnais visitent le Sénat Il y a 15 ans dans votre magazine municipal 40 Expression des groupes politiques 41 Agenda >> Infos pratiques 4243 À votre service

3 magazine municipal d informations de Valenton 233 Mandela, un exemple universel Directrice de la publication Françoise Baud Directeur de la communication Fabien Augier Rédaction & photos Caroline Brandt Agnès Raynal Pascal Gourmandie Secrétariat de rédaction Caroline Brandt Agnès Raynal Illustrations Une : Catherine Hache P18 : Staccato 4 e de couverture : Pellicam Direction artistique & réalisation Pellicam productions Impression Imprimerie Grenier Diffusion : Le diffuseur des collectivités - Ivry Chaque mois, découvrez votre magazine en avant-première sur le site de la Ville, Au moment d envoyer mon éditorial à l imprimeur, la mort de Nelson Mandela me frappe d une peine immense. Je n avais jamais eu la chance et l honneur de le rencontrer. Pourtant, je me sens orpheline d un ami, d un homme hors du commun. Son combat a changé le cours de l histoire, vers plus de liberté et de justice, bien au-delà des frontières d Afrique du sud. Maintenant qu il repose, les louanges méritées vont pleuvoir de toute part. La plupart seront sincères. D autres seront hypocrites, venant de ceux qui n ont rien fait pour le sortir de prison (où il est resté 27 ans!) ou qui, jusqu au bout, se sont accommodé du racisme et de l injustice sociale. Pour les USA et la Grande-Bretagne, par exemple, Nelson Mandela est resté tardivement un «terroriste»! Une chose est sûre : sans sa volonté de fer et son exemple, les droits humains n auraient sans doute pas autant avancé vers plus d égalité, de justice et de paix ; en Afrique du sud comme dans le monde entier. Mais beaucoup feront mine d oublier que, sans le courage du peuple sud-africain et de tous ceux qui l ont soutenu, il n aurait probablement pas pu marquer aussi profondément l histoire de l humanité. Mandela ne demandait pas à être révéré comme un demi-dieu. Il appelait les peuples à agir pour la dignité et la justice. Quant aux puissants de ce monde, Il attendait d eux non des courbettes, mais des actes en faveur des peuples opprimés. Ainsi, disait-il, «la liberté du peuple sud-africain demeurera incomplète sans la liberté des Palestiniens». Si seulement notre gouvernement s en inspirait! Pour la paix au Moyen- Orient. Contre les aventures militaires (où, hélas, la France est toujours prête à donner le signal). Contre l injustice sociale, écœurante, qui plonge les uns dans la gêne et la misère, et offre à d autres des retraites à 21 millions Malheureusement, ce président et son gouvernement, qui avaient tant suscité d espoir, continuent à dériver. 3 Françoise BAUD Maire de Valenton

4 magazine municipal d informations de Valenton 233 L e m o i s Pêle- Le maire, Françoise Baud, entourée des élus, des anciens combattants et des membres du Conseil communal des enfants, ont célébré l armistice du 11 Novembre Ils ont rendu hommage aux victimes de la Première Guerre mondiale devant un monument aux morts nouvellement restauré. Le 13 novembre, les jeunes élus du Conseil communal des enfants ont fleuri leur massif situé face aux archives municipales avec l aide des agents du service Espaces verts-propreté. Comme tous les ans, la Ville a offert un colis aux personnes de plus de 65 ans. 407 colis dont 30 pour les Valentonnais hébergés Les Valentonnais ont été accueillis par le à la Ferme de l hôpital autour d un bon Un après-midi d échange convivial et de présentation du service de maintien à domicile s est déroulé en présence des bénéficiaires le 20 novembre. L occasion de donner les résultats du questionnaire de satisfaction sur le service rendu à la population.

5 magazine municipal d informations de Valenton 233 mêle d e r n i e r À l occasion de la Journée internationale des droits de l enfant, les centres de loisirs Daniel-Féry et Jean- Jaurès ont organisé une série de jeux et d ateliers. Ici, un puzzle en forme de carte d identité, assemblé par les enfants du centre de loisirs Daniel-Féry. gourmand pour les fêtes de fin d année festifs ont été distribués les 3 et 6 décembre, en maison de retraite ou hospitalisés. service municipal des Retraités en mairie A et café et d une dégustation de friandises. La 29 e campagne des Restos du cœur à Valenton est lancée. À cette occasion, le maire est venue saluer les 37 bénévoles qui distribuent les repas dans les locaux de l espace Camille-Claudel mis à disposition par la Ville. Cette année, les bénévoles ont inscrit 200 familles bénéficiaires. À la demande du maire, le président du groupe Valophis, Abraham Johnson, s est rendu à Valenton. Il a pu rencontrer les locataires des différents quartiers, comme ici au Gros- Buisson où l amicale des locataires lui a fait part de ses demandes concernant la résidence. 5

6 ÉVÉNEMENT DU MOIS magazine municipal d informations de Valenton 233 Une jeunesse qui réussit La 5 e édition de la Soirée des diplômés a réuni, le 15 novembre, près d une centaine de jeunes. Ils étaient invités avec leurs proches dans le nouveau centre de loisirs Daniel-Féry où ils ont reçu les félicitations de la municipalité. Plus de 150 personnes, les jeunes et leur famille, ont assisté à cette soirée organisée avec l aide du Service municipal de la jeunesse. Découverte de la décoration sur le thème des «philosophies» réalisée par les agents du SMJ avec l aide des jeunes dont les portraits étaient suspendus un peu partout dans la salle. Certains avaient même rédigé quelques citations. Comme l an dernier, le calligraphe a eu beaucoup de succès!

7 magazine municipal d informations de Valenton 233 ÉVÉNEMENT DU MOIS! Faciliter l épanouissement et l émancipation de chacun «Un diplôme ça se fête! En mon nom et en celui de la municipalité, je veux vous renouveler toutes nos félicitations pour les diplômes que vous avez acquis, et vous dire toute notre fierté.» Le maire, accompagnée de maires-adjoints et de conseillers municipaux, a félicité les jeunes diplômés valentonnais en remettant à chacun une petite récompense. Car à Valenton, la jeunesse réussit! Du bac au master, du CAP à la licence, une centaine de jeunes titulaires d un diplôme de l éducation nationale s étaient inscrits à la soirée des diplômés. L occasion aussi de découvrir ensemble un équipement municipal tout neuf : le centre de loisirs Daniel- Féry décoré par le SMJ avec les jeunes, sur le thème des «philosophies» en écho à la journée mondiale de la philosophie. «En France, la philosophie a fait émerger des idées nouvelles et universelles telles que Liberté, Egalité et Fraternité», a rappelé le maire dans son discours incitant les jeunes diplômés à œuvrer pour la Paix. «Vous qui êtes l avenir de la nation, qui portez entre vos mains le futur de l humanité, je vous appelle à être des bâtisseurs de paix, les bâtisseurs d un monde plus juste.» n Caroline Brandt Sofia 18 ans Titulaire d un bac professionnel «Accueil relation client» Stéphanie 20 ans Titulaire d un diplôme d infirmière «Cette année, je suis en BTS Muc (Management des unités commerciales) au lycée Guillaume-Apollinaire à Thiais et j espère pouvoir continuer mes études en école de commerce ou en licence professionnelle. Mon objectif? Travailler dans le domaine du commerce en ayant le plus de connaissances possibles, de diplômes et d expériences professionnelles. Cette soirée? C est une bonne occasion de revoir les amis, d échanger, de savoir qui fait quoi car nous avons tous pris des chemins différents.» Célia 20 ans Titulaire d un deug «Sciences et vie de la terre» (SVT) Kévin 18 ans Titulaire d un bac «Sciences et techniques industrielles et développement durable» (STI2D ) «Après mon bac STI2D au lycée François-Arago à Villeneuve-Saint-Georges, j ai décidé de continuer en DUT GE2I (Génie électrique et informatique industrielle). Plus tard, j aimerais poursuivre mes études en école d ingénieur ou en génie électrique, c est un domaine qui m intéresse. Ce que je pense de la soirée des diplômés? C est une bonne idée de récompenser les jeunes valentonnais. Ça peut motiver les plus jeunes à continuer leurs études.» «J ai obtenu mon diplôme en juillet et en septembre, j ai été recrutée par l hôpital de Villeneuve-Saint-Georges. Je suis infirmière au service des urgences pédiatriques. J accueille les enfants, je leur donne les soins nécessaires Ça me plaît beaucoup! C est le plus beau métier du monde!» «Ce que je souhaite faire plus tard? J aimerai devenir professeur de SVT soit dans le primaire ou dans le secondaire. Pour l instant, je suis en licence et j aimerai continuer en master.» 7

8 INTERVENTION DU MAIRE magazine municipal d informations de Valenton 233 Les Valentonnais ont droit à la tranquillité! Deux mois après son premier courrier, Françoise Baud a de nouveau écrit à Manuel Valls pour lui demander d attribuer à Valenton les moyens indispensables à sa sécurité et sa tranquillité. Elle s est aussi adressée au président de la République dans un autre courrier pour dénoncer les hausses d impôts. À Monsieur Manuel Valls, ministre de l Intérieur «I à Valenton. Malheureusement, ma démarche l y a près de deux mois, je vous ai alerté de façon pressante sur la sécurité et la tranquillité reste sans réponse à ce jour. Dans mon courrier du 3 octobre, je vous demandais : - le redécoupage de la circonscription de police, qui se limiterait à Valenton et Villeneuve-Saint-Georges - qu après redécoupage, notre future circonscription conserve intégralement ses effectifs actuels (soit environ 140 personnes) - que les policiers patrouillent dans les quartiers pavillonnaires comme dans les collectifs de Valenton, au plus près de la population, - qu un Poste de Police soit ouvert à temps plein en centre-ville (dans les locaux créés pour le Point de contact avec la Police de Proximité, initialement prévu pour 14 policiers, mais fermé le plus clair du temps), - enfin, comme je l ai réclamé à maintes reprises, que Valenton soit retenue comme Zone de Sécurité Prioritaire, couvrant également la commune de Villeneuve-Saint-Georges, selon la demande exprimée par sa municipalité, Je vous rappelle que, même si Valenton ne défraie pas quotidiennement la chronique, il n en reste pas moins que les Valentonnaises et Valentonnais souffrent durement du quasi-doublement de la délinquance de proximité entre 2005 et J ai donc l honneur de vous renouveler mes demandes, en souhaitant une réponse rapide de votre part et une action ferme de l Etat correspondant à l attente de la population.» À Monsieur le président de la République Respect et défense des droits fondamentaux des citoyens «L arrivée des feuilles d impôt sur le revenu a confirmé mes craintes : nombreux sont les Valentonnaises et Valentonnais qui payent cher les mauvais choix gouvernementaux en matière fiscale. Le gouvernement Fillon ayant gelé le barème de l impôt sur le revenu, il suffit que le revenu annuel augmente un peu pour devenir imposable ou pour changer de tranche. Hélas, Monsieur le président de la République, vous n avez pas tenu votre promesse d annuler cette mesure injuste. [ ] De surcroît, dans le même temps, le budget des familles est soumis à rude épreuve : hausses du gaz, de l électricité, et, en janvier prochain, de la TVA. [ ] Près d un million de foyers est rattrapé par l impôt. Les foyers devenus imposables en subissent les retombées en cascade : sur l aide au logement, les allocations familiales, la taxe d habitation, la redevance télé, les tarifications au quotient, etc Au final, une addition insupportable! [ ] Cela n est pas acceptable. Le gouvernement doit prendre des mesures d urgence, à commencer par un moratoire sur ces impôts nouveaux, avec retour à la situation antérieure, et l annulation des hausses de la TVA prévues en janvier. Il faut aller plus loin. Il faut encourager la relance par le pouvoir d achat, l emploi et les services publics et en même temps s attaquer à la finance. Une grande réforme de la fiscalité est indispensable. La justice fiscale passe par une réforme d ensemble, épargnant les plus modestes, mais taxant la spéculation et les revenus financiers. [ ] Comme en attestent les 423 signatures recueillies en une quinzaine de jours sur la pétition ci-jointe, mon point de vue est très largement partagé par les Valentonnaises et Valentonnais. Je souhaite ardemment que notre appel soit entendu.»n

9 magazine municipal d informations de Valenton 233 VOS DROITS Impôts : que faire en cas de difficulté de paiement? Vous rencontrez des difficultés pour payer vos impôts? En cas de chute importante de vos revenus, vous pouvez demander notamment un étalement de votre paiement au centre des impôts. Flash Valenton vous donne la marche à suivre. Vous faites face à une baisse importante de vos revenus et vous avez des difficultés à payer votre impôt sur le revenu : plusieurs solutions s offrent à vous. Délai supplémentaire En cas de graves difficultés financières (chômage, maladie, divorce ), vous pouvez demander un délai supplémentaire pour payer votre impôt sur le revenu. Dès réception de l avis d imposition, il faut écrire au centre des finances publiques et fournir les pièces justificatives pour chacun des membres du foyer fiscal : les trois derniers justificatifs de revenus (salaires, indemnités, allocation ou pensions), les deux derniers avis d imposition, le livret de famille, les trois dernières quittances de loyers et une pièce d identité. Les coordonnées du centre des finances publiques figurent sur l avis d imposition. A noter : si la baisse des revenus est de plus de 30 %, ce délai supplémentaire vous est obligatoirement accordé. Vous recevrez alors un échéancier vous proposant un étalement de vos impôts. Modération ou abandon de l impôt : L étalement de vos impôts ne peut pas résoudre vos difficultés? Vous avez aussi la possibilité de demander l abandon de tout ou partie de votre impôt sur le revenu. Il faut là aussi adresser un courrier au centre des finances publiques accompagné des justificatifs d une perte imprévisible de vos revenus, d un changement de situation (décès du conjoint, invalidité), de dépenses anormalement élevées. La décision sera prise par l administration fiscale au regard de votre situation. Si vous n obtenez pas de réponse dans un délai de deux mois, la demande est considérée comme rejetée. Taxe d habitation Vous pouvez être exonéré de taxe d habitation si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond dans les cas suivants : vous êtes âgés de plus de 60 ans et non soumis à l impôt de solidarité sur la fortune vous êtes veuf ou veuve et non soumis à l impôt de solidarité sur la fortune vous percevez l allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou de l allocation supplémentaire d invalidité (Asi) vous êtes titulaire de l allocation aux adultes handicapés (AAH) en cas d infirmité ou d invalidité vous empêchant de subvenir à vos besoins par votre travail. Vous pouvez également bénéficier d une exonération partielle de la taxe d habitation si vous n avez pas été soumis à l impôt de solidarité sur la fortune et si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas un certain montant. Pour bénéficier de ces exonérations, il faut s adresser au centre des finances publiques au plus tard le 31 décembre de l année précédant le paiement de la taxe d habitation. n Agnès Raynal LA VILLE AGIT Du 22 octobre au 14 novembre, la Ville a mis en place 9 permanences afin d aider les Valentonnais dans leurs démarches de demande d exonération de la taxe d habitation ou d étalement de l impôt sur le revenu. Une permanence «impôts» exceptionnelle a également été tenue le 14 novembre au Relais social, afin d aider les Valentonnais dans la constitution de leur dossier. 9 Respect et défense des droits fondamentaux des citoyens

10 SANTÉ C est un bâtiment moderne qui s élève désormais fièrement à côté de l hôpital intercommunal de Villeneuve-Saint- Georges (Chiv). Ce bâtiment neuf de m² a ouvert ses portes en octobre dernier et abritera à terme tous les services hospitaliers dédiés à la femme et à l enfant. Défense et promotion du service public magazine municipal d informations de Valenton 233 Le Pôle femme-enfant, un bâtiment tout neuf. Hôpital : bienvenue au nouveau Pôle femme-enfant 129 millions d euros ont été investis par l hôpital DATES-CLÉS 1 er octobre 2013 : ouverture du nouveau plateau des consultations (médecine et chirurgie, chirurgies de spécialités et anesthésies) avec un bureau central des rendez-vous 23 octobre 2013 : ouverture des urgences pédiatriques et de l ensemble des unités de pédiatrie, de l unité d hospitalisation de très courte durée, de la néonatalogie, des unités de médecine un bel ensemble architectural qui apportera une nette amélioration des conditions de «C est travail et d accueil», se réjouit Anne Chacé, chef du service de pédiatrie. Après la mise en service du plateau des consultations, c est l ensemble des unités de pédiatrie qui a intégré le Pôle femme-enfant fin octobre. «Nos locaux demandaient à être modernisés. Nous avions un réel problème de place qui ne nous permettait pas de déployer nos services correctement. La création du Pôle femme-enfant a permis d installer les urgences pédiatriques dans une structure indépendante et donc plus accueillante et ergonomique, ainsi que l unité mère-bébé pour des nouveau-nés malades ou prématurés qui resteront près de leur mère en maternité. Cette unité devrait ouvrir en janvier.» 11 décembre 2013 : installation des services de gynécologie-obstétrique, l ensemble des blocs opératoires, de la maternité et de la salle de surveillance post-interventionnelle, de la chirurgie pédiatrique et de la chirurgie ambulatoire : mise en conformité du bâtiment principal 2016 : mise en service de l hôpital rénové Avec la création de ces nouveaux locaux, mères et enfants hospitalisés sont accueillis dans de bien meilleures conditions. Les patients peuvent maintenant disposer de chambres individuelles spacieuses et lumineuses. «Nous avons aussi une belle unité d hôpital de jour destinée à accueillir les enfants.» Anne Chacé nous montre quelques nouveautés : la salle de jeux extérieurs pour les enfants hospitalisés, ainsi qu une salle d activités multimédias que l hôpital a créée avec l aide d une association. Quant à la dernière étape du déménagement il s agissait, début décembre, des services de maternité et de gynécologie obstétrique. Une fois le Pôle femme-enfant complètement, opérationnel, l objectif du Chiv est de procéder à la restructuration de son bâtiment ancien. Il s agira d une rénovation et d une mise en conformité des locaux. Des travaux estimés à 75 millions d euros. n Caroline Brandt Une salle d attente plus vaste et lumineuse.

11 magazine municipal d informations de Valenton 233 Bien se nourrir pour bien grandir Faire manger les tout-petits devant la télévision, céder à leurs caprices alimentaires, les habituer aux produits sucrés et au grignotage De mauvaises habitudes direzvous, et pourtant, une étude Nutri-Bébé SFAE montre que de nombreux parents donnent ces mauvaises habitudes à leurs enfants dès leur plus jeune âge. Par exemple, selon cette étude, à partir de 2 ans, plus d un enfant sur trois boit des sodas, sirops ou boissons aromatisées chaque semaine. Les pédiatres pointent les risques pour la santé de ces excès en sucres. En effet, l enfant de moins de 3 ans a des besoins spécifiques liés à sa croissance et son alimentation est déterminante pour sa santé à l âge adulte. ATTENTION, MONOXYDE DE CARBONE Avec 749 personnes intoxiquées en 2012, l Île-de-France est la région la plus touchée par les intoxications au monoxyde de carbone. La principale cause d intoxication est liée à l utilisation d appareils de combustion. Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant, il est donc indétectable. Sa présence résulte d une mauvaise combustion au sein d un appareil fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l essence Les symptômes d intoxication sont des maux de têtes, nausées, vertiges Chaque hiver, veillez à bien aérer votre logement et à faire vérifier vos installations de chauffage par un professionnel. En cas de suspicion d intoxication : aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres, évacuez les locaux au plus vite et appelez le 112 (n d urgence européen), le 18 (sapeurs-pompiers) ou le 15 (Samu). Des ados en mal de sommeil Grippe La méchante grippe saisonnière refait surface chaque hiver. Pour vous protéger, pensez à vous faire vacciner surtout si vous faites partie des personnes à risque. Dans ce cas, l Assurance maladie prend en charge le vaccin à 100 %. Les personnes concernées sont : 11 les personnes âgées de 65 ans et plus les femmes enceintes quel que soit le trimestre de grossesse les personnes atteintes de certaines affections les personnes obèses l entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois présentant des SANTÉ 30 % des ans ont une dette de sommeil selon le dernier baromètre santé jeunes. L une des causes de ces couchers tardifs? Les écrans (télévision, ordinateur, jeux en réseau et mobiles connectés à Internet ) qui tiennent en éveil les ados. Autre mauvais point pour les écrans : la lumière bleutée des led qui empêche une bonne production de mélatonine, hormone de l endormissement qui régule les cycles du sommeil. Or, un bon sommeil aide à bien grandir : c est dans le sommeil profond qu a lieu la sécrétion de prolactine qui stimule le système immunitaire. La solution, évitez les écrans avant de dormir facteurs de risque de grippe grave les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d hébergement quel que soit l âge certains professionnels de santé.

12 TRANQUILLITÉ PUBLIQUE magazine municipal d informations de Valenton 233 Petite histoire des polices municipales Les polices municipales ne sont réglementées que depuis Elles ont toujours du mal à prouver leur efficacité. Mais pourquoi ontelles été créées? Petit retour en arrière sur l histoire de ces polices locales. Respect et défense des droits fondamentaux des citoyens Mai 1981 : après 23 ans de pouvoir et pour la première fois sous la V e République, la droite est obligée de céder l Elysée à l opposition. Mais dès l automne de la même année, des émeutes urbaines éclatent dans le Rhône, à Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Villeurbanne. Les banlieues émergent et deviennent un sujet majeur d actualité. L insécurité devient un cheval de bataille de l opposition impatiente de revenir aux affaires. Le premier pas sera accompli aux élections municipales de Jacques Chirac prend les 20 arrondissements de Paris. La droite rafle 31 villes de plus de habitants à la majorité présidentielle. Aussitôt installée dans certaines villes, fustigeant le laxisme de la gauche au pouvoir, elle ne tarde pas à créer des polices CIRCONSCRIPTION DE POLICE : DU NOUVEAU Actuellement, la circonscription de police comprend quatre villes : Ablon, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges et Valenton soit quatre villes séparées par la Seine. Avec la traversée du pont souvent embouteillée, les délais d intervention sont significativement rallongés. La municipalité, force courriers et demandes répétées à l appui, n a cessé de réclamer le redécoupage pour faire de Villeneuve-Saint-Georges et Valenton une circonscription unique qui garderait tous ses effectifs à savoir 140 agents. La dernière date du 27 novembre (voir page 8). Or devant l évidence, cette recomposition serait à l étude. Le Parisien du 27 novembre dernier s en est même fait l écho. Valenton est prête à recevoir des effectifs de police en plein cœur de son centre-ville dans un «point de contact» créé à cet effet. Preuve que la volonté peut faire bouger les lignes lorsqu elle est accompagnée de persévérance et d obstination. municipales dont les missions restent particulièrement floues. En un mandat, le nombre de villes qui se dotent d un service de police municipale fait un bond : plus de 900 sont créées entre 1984 et Ces polices locales, les mauvaises langues diront ces «milices», sont longtemps soumises au pouvoir discrétionnaire du maire sans encadrement réglementaire. C est seulement en 1994 que le ministre de l Intérieur, Charles Pasqua, définit le premier statut particulier du cadre d emploi d agent de police municipale. Puis, une véritable loi sera promulguée en 1999, soit plus de 15 ans après l apparition des premières polices locales. Pour autant le mal des banlieues ne cesse pas. Des troubles se développent de nouveau en 1990 à Vaulxen-Velin. Puis en novembre 2005, c est l embrasement des banlieues qu aucune police, pas plus locale que nationale, ne pourra éteindre. De fait, dès leur apparition, les polices municipales n ont jamais été beaucoup plus que de l affichage. «On s occupe de votre sécurité» revendiquaient-elles. Pourtant aucun bilan ne témoigne de leur efficacité. Au contraire : ce n est plus aux polices municipales qu en appellent certains élus mais carrément à l armée comme l a réclamé démagogiquement Stéphane Gatignon le maire de Sevran en juin Point d orgue : le classement sur la sécurité établi il y a quelque temps par le journal «Le Point», qui ne peut être suspecté d hostilité aux revendications sécuritaires. Il place Le Mans en tête des cités françaises les plus sûres. Or, Le Mans est l une des deux seules villes de plus de habitants à ne disposer d aucune police municipale n

13 magazine municipal d informations de Valenton 233 De nouveaux ateliers pour les retraités SERVICE PUBLIC Défense et promotion du service public Travailler la mémoire ou s entraîner à la danse country : les retraités auront bientôt le choix! De nouveaux ateliers, dont certains ont été présentés lors de la Semaine bleue, se mettent en place au service municipal des Retraités. Si les retraités ont retrouvé à la rentrée leurs activités traditionnelles : «créa déco», aquagym, piscine une nouvelle série d ateliers annoncés lors de la Semaine bleue se met progressivement en place au service municipal des Retraités. «Nous avons souhaité proposer aux seniors des activités sur le thème de la prévention et de la santé», explique Fatima Taoussi, responsable du service. «A la retraite, on passe plus de temps chez soi. Ces ateliers ont pour objectif d informer les retraités et de les aider à concevoir un logement sain, économique, pratique, confortable et sécurisé. Il s agit de leur faciliter la vie quotidienne et de faire en sorte que tous se sentent bien chez eux le plus longtemps possible.» Bien vivre chez soi Cet atelier animé par des professionnels, ergothérapeutes, spécialistes éco-habitat vise à donner des astuces pour faciliter la vie des retraités chez eux. Cinq modules donneront les clés permettant de rendre son logement plus confortable ou d adopter de nouveaux gestes dans sa vie quotidienne. Ces modules prévoient aussi d aider les retraités qui ont un projet d aménagement de leur habitation : achat d un nouvel équipement, travaux au domicile etc. «Une aide au montage de projet leur sera proposée», indique Fatima Taoussi. «Par exemple, vous souhaitez faire des travaux dans votre salle de bain, vous pouvez bénéficier de conseils gratuits et être orientés vers des professionnels dignes de confiance.» Prochains modules : les jeudis 12 décembre, 9 et 23 janvier et 6 février, de 14h30 à 17h30, au service municipal des Retraités. Mémoire Travailler sa mémoire en s amusant : tel est le but de cet atelier ludique qui sera mis en place au mois de février. La première séance permettra d en apprendre plus sur le fonctionnement de la mémoire. Les 12 modules qui suivront proposeront des jeux et exercices de gymnastique cérébrale. Conférence : Vendredi 14 février, de 14h30 à 16h au service municipal des Retraités Ateliers, les vendredis, de 14h30 à 15h30 : 7, 14, 21, 28 mars, 4, 11 avril, 16, 23, 30 mai, 6, 13 juin. Tarifs : de 10 à 36 pour l ensemble des ateliers, selon le quotient familial. Faciliter la vie quotidienne Danse country et couture Envie de bouger? Alors ne manquez pas les cours de danse country qui seront proposés une fois par semaine dès le mois de janvier par Marie-Anne Vandenabelle, l animatrice du service municipal des Retraités. Au même moment sera mis en place un atelier couture qui permettra, entres autres, de réaliser les tenues du cours de danse. Le service municipal des Retraités récupère actuellement des vêtements ou tissus usagés qui seront recyclés lors de cette activité. Tarifs selon quotient familial, renseignements auprès du service municipal des Retraités : tél Équilibre, bien être et sport D autres activités sont également en prévision, dont un cours de gymnastique proposé par le service des sports en 2014 ainsi qu un atelier «Équilibre en mouvement» qui devrait voir le jour à la prochaine rentrée scolaire. Les douze modules de ce dernier proposeront de bouger et de travailler l équilibre tout en indiquant les bons réflexes en cas de chute. En 2015, un atelier «santé bien être» sera mis en place. Vous voulez en savoir plus sur toutes ces nouvelles activités? Renseignez-vous auprès du service municipal des Retraités! 6 rue Gaston-Monmousseau, tél Ouvert du lundi au vendredi, de 13h30 à 17h30. n Agnès Raynal L atelier «Bien vivre chez soi» a débuté au mois de novembre au service des Retraités. 13

14 INTERCOMMUNALITÉ magazine municipal d informations de Valenton 233 Le 6 novembre, les élus de l association du Grand Orly, dont le maire de Valenton, étaient présents pour la signature de l accordcadre du contrat de développement territorial. Direction de la communication - Ville de Chevilly-Larue Le Grand Orly précise ses objectifs Adhérer à un projet de territoire et de développement économique : c est cela que souhaite Valenton et c est la raison pour laquelle elle a signé le 6 novembre l accord-cadre du «contrat de développement territorial» qui rassemble 14 communes du Val-de-Marne et de l Essonne. Explications. Le Grand Orly : un territoire riche en emplois Défendre les valeurs citoyennes et républicaines À l heure où le gouvernement continue à faire pression pour que l ensemble des communes françaises rejoignent une intercommunalité, Valenton milite pour des groupements de communes choisis et non subis! C est la raison pour laquelle la Ville travaille depuis plusieurs années avec treize autres communes du Val-de-Marne et de l Essonne à la création d un contrat de développement territorial qui les fédère au sein d un territoire appelé le «Grand Orly». Qu est-ce que le Grand Orly? Il s agit d une association de 14 communes* créée en novembre 2011, représentant une population de habitants, dont font partie les Valentonnais. Regroupées par des intérêts communs : transports, développement économique, emploi, environnement etc., ces communes ont pour objectif de construire un projet de territoire. Celui-ci sera formalisé par un «contrat de développement territorial». La signature le 6 novembre d un accord-cadre en vue de ce contrat est une première étape vers la reconnaissance par l État du projet. Pourquoi se tourner vers Orly? Si Valenton a choisi depuis longtemps de coopérer avec les communes de ces territoires, ce n est pas par hasard. «Le territoire du Grand Orly est dynamique», souligne Philippe Cailloux, directeur général adjoint en charge des secteurs techniques de la Ville. «C est là que se trouvent les emplois qui peuvent intéresser les habitants. Être partie prenante du Grand Orly c est aussi permettre à la Ville de bénéficier des projets d amélioration des transports en commun, du réseau routier de ce territoire. C est important pour les Valentonnais!» Quels sont les projets du Grand Orly? L accord-cadre signé le 6 novembre met l accent sur de nombreux projets portés par les communes du territoire et permet ainsi d appuyer les initiatives de Valenton. Au total, 64 actions ont été identifiées. On y retrouve le projet de tramway Sucy-Orly, qui va desservir Valenton, la réalisation de la coulée verte, la requalification de la RN6 entre le carrefour Pompadour et l avenue Winston-Churchill, l étude sur le téléphérique urbain Téléval mais aussi le projet porté par Valenton de créer un centre de formation des apprentis sur le territoire de la commune ainsi que la réflexion menée sur la mise en place de la géothermie. Valenton a également insisté pour que soit inscrit le projet de voie de contournement du centre-ville de Villeneuve-Saint-Georges. La Ville milite également pour que la deuxième partie des travaux de la nouvelle gare du RER D «Créteil-Pompadour» soit ajoutée à l accord. «Ces actions amélioreront le quotidien des Valentonnais, c est pourquoi nous souhaitons concrétiser le contrat de développement territorial du Grand Orly», conclut Philippe Cailloux. n Agnès Raynal * Ablon, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-Saint-Georges pour le Val-de-Marne et Athis-Mons, Morangis, Wissous, Paray-Vieille-Poste pour l Essonne ; étaient également représentées les communes de Villeneuve-le-Roi, de Juvisy-sur-Orge.

15 magazine municipal d informations de Valenton 233 ÉCONOMIE Coditem déménage au Val-Pompadour Cette entreprise valentonnaise du Bois- Cerdon s installera en fin d année dans les locaux neufs qu elle a fait construire dans la zac du Val-Pompadour. Sa spécialité? La conception, la fabrication et l entretien des appareils de nettoyage de façades pour les entreprises. Un domaine bien spécifique Impossible de manquer ce nouveau bâtiment, tout juste édifié à proximité de l enseigne Team Axe, au Val-Pompadour. C est d ailleurs l un des tout premiers à être livré dans la zone d aménagement Pompadour, pour un démarrage d activités en fin d année. Coditem, une entreprise familiale, spécialisée dans la conception, la fabrication et l entretien d appareils de nettoyage de façades pour les entreprises, a été créée en 1992 par Stéphane Perrin. C est son père, Jacky Perrin, que nous rencontrons sur le chantier de construction. Ce dernier était serrurier avant de travailler dans le secteur de la construction d appareils de nettoyage pour façades. Puis, il s est mis à son compte en créant ses propres sociétés. Coditem, fondé par son fils, ingénieur en travaux publics était installée depuis 1994 dans la zone économique du Bois-Cerdon. «Nous avions besoin de davantage d espace pour notre matériel», explique Jacky Perrin. En faisant construire au Val-Pompadour, Coditem double sa surface passant à 750 m² d activités et 160 m² de bureaux. L entreprise bénéficie également d un emplacement idéal à proximité du nœud routier du carrefour Pompadour. L entreprise est spécialisée dans un créneau très pointu : les appareils de nettoyage de façades pour les entreprises qu elle conçoit et fabrique de A à Z. «On part d une feuille blanche et on imagine l appareil en fonction de la demande de nos clients», précise Jacky Perrin. Nacelles auto-élévatrices, chariots, passerelles Les appareils de nettoyage sont conçus pour s adapter aux spécificités de chaque bâtiment : c est par exemple, la nouvelle gare TGV de Belfort - Montbéliard, les Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine Du «sur-mesure» réalisé par les dessinateurs du bureau d études avant la fabri- Des appareils sur-mesure cation en atelier par les techniciens en électromécanique, un métier d ailleurs très recherché par l entreprise. Aujourd hui, Coditem compte une vingtaine de clients permanents dans toute la France et réalise entre 3 et 5 millions d euros de chiffre d affaires par an. n Caroline Brandt Les quatorze salariés de Coditem s installeront dans leurs nouveaux locaux en décembre. Ici, Jacky Perrin, fondateur du groupe dont fait partie Coditem. ET AUSSI L entreprise Transgourmet, qui fournit les restaurateurs et les boulangerspâtissiers en produits frais, surgelés, et en produits d hygiène, va s installer à Valenton, dans la zac du Val-Pompadour. L entreprise fait construire m² d entrepôt, m² de bureaux, puis m² pour son siège social. L entreprise déménagera avec ses 420 salariés (siège social et entrepôt) à l automne Chausson Matériaux, société de distribution de matériaux de construction, prévoit d implanter m² d entrepôt ainsi que 200 m 2 de bureaux. L entreprise compte une trentaine de salariés. 15

16 PLEINS FEUX magazine municipal d informations de Valenton 233 Entrez dans la danse! Bal trad, bal Renaissance, bal des Mômes et bal baroque À Valenton, la danse sous toutes ses formes et ses époques est mise à l honneur à travers les bals organisés pour les Valentonnais tout au long de l année. Nadine Rémy, responsable du service municipal de la Culture, vous invite à entrer dans la ronde. Faciliter l épanouissement et l émancipation de chacun Le bal, c est aussi l occasion de réunir toutes les générations! Théâtre, musique, peinture, cinéma d animation et bien d autres pratiques artistiques sont mises en avant par le service municipal de la Culture. Mais saviez-vous que la danse est aussi une discipline qui vous est proposée à Valenton? Sous une forme amusante et conviviale : celle du bal. Pourquoi ce choix? «À travers le bal, on appréhende une époque, une tradition, en s appropriant sa gestuelle, en découvrant sa musique et souvent les instruments étonnants qui l accompagnent», répond Nadine Rémy, responsable du service municipal de la Culture. «C est une manière de vivre la musique autrement. Par exemple, lors du bal Renaissance, les Valentonnais sont allés à la rencontre des musiciens pour en savoir plus sur leurs instruments.» Le bal, c est aussi l occasion de vivre un moment convivial tous ensemble, en famille, avec des amis Pour les participants, c est tout simple : «On apprend les danses sur place avec des maîtres à danser», explique Nadine Rémy. «La gestuelle, les mouvements du corps, permettent de s imprégner de l époque : de la danse en ronde et serrés les uns contre les autres du bal trad à celle, élégante et mesurée du bal baroque» Et puis on s amuse beaucoup! «Le service culturel s attache à faire revivre les coutumes et les traditions de l époque. On aborde le contexte historique sous toutes ses formes.» Ainsi, des accessoires, loups, masques, perruques, chapeaux et maquillages sont proposés ; des livres sont prêtés par la bibliothèque, des jeux et «Vivre la musique autrement» La découverte est aussi gustative puisqu un buffet accompagne toujours la soirée avec des mets en vogue à l époque : lors du bal baroque, les participants ont dégusté de délicieuses meringues et macarons très appréciés au 17 e siècle! Et si vous avez manqué les bals précédents, ce n est pas grave, vous pourrez vous rattraper lors des prochains rendez-vous : préparez-vous à danser le tango, le musette, et les danses de la Belle Epoque n Caroline Brandt PRATIQUE C est où? À la Ferme de l hôpital (accès par l avenue Julien-Duranton). Pour qui? Tous les Valentonnais, adultes, enfants C est gratuit! Renseignements auprès de la Direction socioculturelle : 10 bis, rue du Colonel-Fabien, tél une exposition vous permettent de faire un bond dans Les danseuses du bal baroque qui a eu lieu à Valenton le 26 l histoire! octobre.

17 magazine municipal d informations de Valenton 233 PLEINS FEUX Un Noël féérique à Valenton De nombreuses animations vous attendent pour les fêtes de fin d année. Retrouvez le programme complet des animations de Noël dans votre supplément culturel Emois. Marché de Noël dans les écoles L école maternelle Henri-Wallon organise un grand marché de Noël vendredi 13 décembre à partir de 18h. Vous pourrez vous régaler de bonbons, gâteaux de Noël et vous procurer photophores et lanternes, boules à neige, décorations de Noël, bougies... Le père Noël sera présent pour faire des photos avec les enfants. Une veillée aura aussi lieu le 13 décembre à l école maternelle Danielle-Casanova. Et le 20 décembre, les écoliers pourront se régaler avec un délicieux repas de fête confectionné par le Sirev. Au service municipal des Retraités Pendant les vacances, le service municipal des Retraités reste ouvert (sauf durant les jours fériés). Voici le programme des activités de Noël : Jeudi 12 décembre : marché de Noël de 10h à 12h sur le marché de Valenton. Les retraités exposeront les objets fabriqués au sein du service. Vendredi 13, lundi 16, et mardi 17 décembre : atelier créa-déco (fabrication d objets de Noël) de 14h à 16h au service municipal des Retraités. Mercredi 18 décembre : banquet «Noël italien» de 11h30 à 17h au gymnase Guy-Môquet, avenue Guy- Môquet. (Le Service des retraités sera fermé, agents présents au banquet). Lundi 23, mardi 24, jeudi 26 et vendredi 27 décembre, jeux libres de 14h à 16h au service municipal des Retraités. Renseignements et inscriptions auprès du service municipal des Retraités 6, rue Gaston-Monmousseau. Tél. : Au centre socioculturel La Lutèce Le centre sera fermé du samedi 28 décembre au samedi 4 janvier. Il rouvrira le lundi 6 janvier Atelier déco de Noël en origami Lundi 23 décembre, de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30. Tarif : 1. Loto spécial Noël Mardi 24 décembre, de 14h à 17h Tarif : 1 par carton Spectacle de marionnettes «Ti-Zara» Contes et marionnettes d Afrique par Dorient Kaly Jeudi 26 décembre, à 14h à la salle Odette-et-Gilbert-Prinçay Enfants à partir de 6 ans Gratuit. Repas de fin d année et jeux en famille Vendredi 27 décembre, de 9 h à 17h Tarif : 5 adultes et 3 enfants Toutes les activités ont lieu au centre socioculturel. 1, allée Charles-Gounod. Tél. : n Faciliter l épanouissement et l émancipation de chacun DES CHOCOLATS À GAGNER AU MARCHÉ Les commerçants du marché de Valenton vous proposent de gagner des ballotins de chocolats dimanche 22 décembre. Pour gagner les friandises, il faudra donner les bonnes réponses aux questions de l animateur. Bonne chance! 17

18 N 71 Ouverture du pôle multimodal VISITES GUIDÉES ANIMATIONS NON-STOP SURPRISES ENFANTS ET ADULTES Dimanche 15 décembre CRÉTEIL 10 H >16 H LE CHANTIER EN PHOTOS! Les transports en commun se donnent rendez-vous sur votre nouveau pôle multimodal. PARC INTERDÉPARTEMENTAL DES SPORTS A. POMPADOUR Et aussi : lundi 16 décembre de 6h30 à 10h30, un accueil privilégié sera réservé aux premiers voyageurs. une nouvelle gare Piste cyclable

19 Dossier 8 PAGES Valenton 233 PROTÉGEONS LA NATURE! PRÉSERVER NOTRE CAPITAL VERT À LA RENCONTRE DU PEUPLE VERT DE VALENTON LAISSER LA NATURE REGAGNER DU TERRAIN

20 DOSSIER magazine municipal d informations de Valenton 233 Préserver notre capital vert Un diagnostic écologique, une étude permettant d en savoir plus sur les espèces animales et végétales présentes dans la commune, a été présenté au dernier conseil municipal. Explications avec Patrick Ratter, adjoint à l Environnement et au Développement durable. Différentes pratiques écologiques sont mises en œuvre par le service municipal des Espaces verts : ici, le brûlage des herbes qui évite l utilisation de pesticides. À Valenton, la préservation de l environnement est au cœur d une réflexion menée depuis plusieurs années. Cette démarche est mise en œuvre au quotidien à travers une gestion raisonnée de l ensemble des espaces verts municipaux (lire en page 26), grâce aux actions de sensibilisation au tri, au compostage, aux économies d énergie «Avec cette étude, nous renforçons notre réflexion et nos actions en faveur de la protection de l environnement», expose Patrick Ratter, adjoint à l Environnement et au Développement durable. «Nous avons répondu à un appel à projet qui nous a permis d obtenir une subvention de la Région de pour la réalisation d un diagnostic écologique par un cabinet indépendant.» L objectif étant de mieux connaître les atouts environnementaux du territoire de Valenton. Un «capital vert» à préserver, aujourd hui, et dans les années à venir. Quid des résultats? Ils réaffirment les nombreux atouts de la commune en matière d environnement : la qualité de ses espaces verts comme la Plage Bleue, le parc Jacques-Duclos,

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle

Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Vous êtes maintenant en possession de votre dossier de demande de retraite personnelle Le formulaire de demande de retraite est à compléter et à envoyer par voie postale à la Carsat. Vous pouvez aussi

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement.

Il faut que tout le monde travaille ensemble pour supprimer ces problèmes. Aujourd hui, je vous demande de faire confiance au Gouvernement. Le mardi 3 juillet 2012, le Premier Ministre de la France a parlé aux Députés. Le Premier Ministre est le chef du Gouvernement de la France. Il y a plusieurs Ministres dans le Gouvernement. Le Premier

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE

BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE BULLETIN DE SOUTIEN A LA FONDATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS DE FRANCE Je fais un don à la Fondation de France / Fondation des promoteurs immobiliers de France de : 1.500 5.000 Engagement de soutien :

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE 2015 : une année bien remplie Sommaire 2 EN BREF n L enquête OPS bientôt dans les boites aux lettres n Mieux vous accueillir : votre avis nous

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux PREAMBULE : Le présent Règlement Général des inscriptions aux activités

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION

LES SUPPORTS DE COMMUNICATION LES SUPPORTS DE COMMUNICATION POUR LES ASSOCIATIONS DU 19 ème Pour attirer le public et les médias à chaque organisation d événement, il faut communiquer efficacement. La Mairie de Paris, la Mairie du

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE

MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE MODERNITÉ & DOUCEUR DE VIVRE VILLA POMPADOUR GOÛTEZ À LA DOUCEUR DE VIVRE UN BEL ÉQUILIBRE DE CONFORT ET DE MODERNITÉ Villa Pompadour, notre nouvelle résidence, est composée de 40 appartements de 2 pièces,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Petit Saint Louis ÉDITO. Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. Une de plus!

Petit Saint Louis ÉDITO. Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. Une de plus! DECEMBRE 2015 JOURNAL Petit Saint Louis ÉDITO Une année pleine de surprises, de nouveautés, d innovations et de convivialité partagée qui s achève. V. PEREZ Directrice de la Résidence Saint Louis Une de

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

guide être acteur de ma ville

guide être acteur de ma ville guide être acteur de ma ville Sommaire édito Les comités d usagers des Centres socioculturels p.4 Les Conseils CitoyenS p.6 Le Conseil Consultatif de Ville p.8 Le Conseil des AînéS p.10 Le Conseil Municipal

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail