PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille"

Transcription

1 Résumé de PFE PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Introduction Dans le domaine de la robotique, la robotique à câbles est une approche récente mais offrant des possibilités intéressantes. Notamment les robots à câbles permettent d atteindre un espace de travail très grand avec une structure simple et bon marché. Ce type de robot s avère intéressant pour parcourir une grande surface, par exemple dans la cadre de ce sujet il permettra de réaliser une fresque verticale de grande taille. La principale originalité du robot est l idée d embarquer les moteurs d enroulement sur la plate-forme mobile au lieu de les déporter à l extrémité des câbles. De même, le PC de traitement des données ou encore les capteurs sont embarqués sur la plateforme. Cette vision a permis d adopter un nouveau modèle avec des intérêts mécatroniques nouveaux, principalement de simplifier le réseau entre les actionneurs en s épargnant un bus de communication entre les moteurs avec un calcul de consigne fait sur un PC déporté. L approche d embarquer les actionneurs a en revanche l inconvénient d alourdir la plateforme du robot. 1 Description de l expérience 1.1 Structure Le robot utilisé doit réaliser une fresque verticale de grande taille sur un tableau blanc à l aide d un feutre. Il s agit d un robot qui peut glisser le long d un tableau, sur un plan. Pour cela on utilise un robot suspendu au bout de deux câbles enroulés par des moteurs embarqués (voir Figure 1). 1 de 5 Maximilian Lesellier

2 Résumé de PFE 1.2 Matériel utilisé Figure 1: Exemple d un robot à 2 câbles 1.2 Matériel utilisé Le matériel utilisé dans le cadre de ce travail est issu de la gamme Lego Mindstorms. Il a l avantage d être léger, petit, et bon marché. Les moteurs qui enroulent les câbles sont des moteurs Lego, qui ont l avantage d être les plus compacts et les plus légers de leur gamme de puissance, ce qui permet de ne pas avoir une plateforme trop lourde. Les actionneurs sont gérés par une brique Mindstorms EV3 qui utilise le firmware EV3.14 développé dans l équipe. Ce firmware est destiné à communiquer avec un RaspberryPi embarqué sur la plateforme qui permet d utiliser le projet RPIt (il s agit d un projet développé par Jacques Gangloff qui permet d utiliser un RaspberryPi comme cible externe de Simulink en maintenant une liaison wifi pour piloter un robot par une interface Simulink). La présence du RaspberryPi et les possibilités qu elle offre sont utilisées par ce PFE : il s agit d exécuter le traitement d images dessus. 2 Partie mécanique 2.1 Caractérisation mécanique Il est à noter que le robot n a que deux câbles mais trois degrés de liberté (les trois du plan), voir Figure 2. Le robot est donc sous-contraint. Le degré de liberté en rotation selon l axe perpendiculaire au tableau est cette mobilité surnuméraire non désirée. Cependant la rotation selon cet axe est fonction de la position du robot dans le plan ; que l on peut déduire de la position des deux moteurs. Il est possible par une résolution par les lois de la mécanique de déterminer cette rotation, et donc de modifier la consigne des moteurs afin de l éliminer. 2 de 5 Maximilian Lesellier

3 Résumé de PFE 2.2 Tracé en boucle ouverte B 1 α Yf Xf Figure 2: Défauts géométriques Pour cela, on doit résoudre en tout point le modèle géométrico-statique du robot. De proche en proche, on trouve la solution du modèle, c est à dire la valeur de l angle de rotation que annule l équation des efforts subis par le robot. On doit également prendre en compte que le point piloté pour réaliser la fresque est non pas le centre de gravité du robot mais la pointe du stylo. On doit donc prévoir une modification de la consigne pour compenser la position du centre du feutre et l angle de rotation. Un modèle Simulink du robot a été développé, prenant en compte tous ces paramètres. 2.2 Tracé en boucle ouverte En réalisant avec le montage précédemment décrit un tracé, on constate une distorsion. Par l expérience, on détermine que l erreur est répétable. Il est alors possible de compenser cette distorsion géométrique en boucle ouverte. L idée est de trouver l homographie entre la consigne et les résultats mesurés, puis de multiplier la consigne par l homographie inverse pour annuler l erreur ; le résultat de cette mesure est donné Figure 3. Figure 3: Expérience de mesure de la distorsion Cependant, l estimation des paramètres de l homographie ne peut être parfaite : on a choisi un modèle à 8 paramètres, certaines influences sont donc ignorées. Cette insuffisance ne peut être compensée en boucle ouverte. Pour améliorer la précision, il faut alors fermer la boucle avec un retour de position. 3 de 5 Maximilian Lesellier

4 Résumé de PFE 3 Asservissement visuel Le robot est déjà muni d un PC embarqué, un RaspberryPi. Or l utilisation de RPIt ne mobilise qu une faible portion de ses capacités et on peut y brancher une caméra. On peut dès lors installer une caméra embarquée sur la plateforme qui filmera la portion d espace de travail sur laquelle le robot travaille et utilisera ces images pour effectuer un recalage visuel. Les images capturées par la caméra devront être pré-traitées avant d être utilisées dans Matlab/Simulink. On penche pour la réalisation d un asservissement visuel rapide, en conséquence de quoi il va falloir dédier toute une partie du PFE à la vision, et une autre à l optimisation du programme de vision pour obtenir la fréquence la plus élevée possible de traitement d images. L objectif final est de pouvoir recaler précisément le robot à l aide de la caméra uniquement. 3.1 Vision La première partie est d imaginer un programme de vision léger qui utilise peu de calculs. Pour mesurer l erreur en position du robot, il a été décidé de détecter des points que le robot peut dessiner à l aide de son stylo. En effet, un point de stylo peut s apparenter à une ellipse, et donc son centre peut être déterminé aisément par un calcul de moyenne. Pour détecter une ellipse, on commence par seuiller l image. On peut ensuite éliminer le bruit par érosion pour ne détecter que les grandes zones, composées de suffisamment de pixels. On peut aussi se contenter de travailler avec les contours de la forme uniquement, pour alléger le calcul de détection. On peut effectuer toutes ces opérations en un seul filtre, qui est le filtre donné Figure 4. Après application de ce filtre, on détecte les contours en effectuant un seuillage par hystérésis : un pixel est considéré comme contour s il a un nombre de voisins à l état haut et de voisins à l état bas suffisant Figure 4: Filtre conjuguant érosion et somme Ensuite, on détecte les contours en parcourant l image pixel par pixel. Si un pixel de bord est trouvé, un algorithme de floodfill - ou algorithme du pot de peinture- permet de trouver tous les pixels de ce contour. En faisant la moyenne des coordonnées des pixels de chaque contour, on obtient les coordonnées du centre de l ellipse. 3.2 Programmation embarquée Dans un second temps, on a réfléchi à l implémentation de cet algorithme sur le PC embarqué dans le robot. Cette implémentation a dû tenir compte des limitations imposées par le matériel. En effet, pour réaliser un traitement visuel à fréquence 4 de 5 Maximilian Lesellier

5 Résumé de PFE 3.2 Programmation embarquée élevée, il faut réduire le temps d acquisition de l information de mesure. L étape critique car souvent la plus longue est le traitement de l image pour détecter les fonctions de l image à suivre. Au cours de ce PFE une attention particulière a été portée au traitement de l image, en particulier à la légèreté de ce traitement en terme de complexité de calcul. Ceci afin de pouvoir utiliser le RaspberryPi et son unité de traitement graphique sans ajouter de composant supplémentaire sur la plateforme. Une des difficultés de développer sur cette plateforme est l utilisation du GPU. En effet, aucune documentation de la puce n est fournie et les sources du firmware, encore propriétaires, ne sont pas publiées, ce qui a compliqué le développement. Dans l idée d adapter le programme pour le rendre le plus efficace possible deux chemins peuvent être empruntés. Premièrement, prendre avantage du multicœur, le système d exploitation Linux répartit la charge d un programme multithreadé à raison d un thread par cœur donc le programme a été écrit en quatre thread pour effectuer le traitement au mieux quatre fois plus vite. Enfin, le RaspberryPi est muni d une puce graphique. Il est possible d utiliser cette puce pour effectuer des calculs à la place du processeur ; le filtre décrit Figure 4. Conclusion Au terme de ce PFE, on obtient un robot à câbles à deux degrés de liberté pouvant tracer un dessin. En premier lieu on a tenté en utilisant le modèle mécanique de corriger les erreurs du système. Les résultats n ayant pas été concluants, on a réfléchi à la mise en place d un asservissement visuel, avec comme contrainte supplémentaire d utiliser le matériel déjà présent. Ce travail n a malheureusement pas pu aboutir à un asservissement visuel complet pour des raisons liées au matériel utilisé. En effet, l impossibilité de connaître l instant exact de la prise de vue et la durée du retard pur, rendent impossible l implémentation d un asservissement visuel rapide. Une fois l asservissement visuel réalisé, le PiSaRo sera entièrement fonctionnel et pourra exécuter des fresques dans un espace de travail de grande taille limité seulement par la longueur des deux câbles. 5 de 5 Maximilian Lesellier

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE»

IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» IA54 Compte-rendu «STATIONNEMENT AUTOMATIQUE DE VEHICULE» Henri Payno - Cyril Bailly 1/12/2011 SOMMAIRE 1. Introduction... 3 2. Contraintes... 3 3. Architecture globale... 4 4. Interface... 5 A. Scène

Plus en détail

Atelier de programmation en python

Atelier de programmation en python Atelier de programmation en python Kévin Chewie Sztern et Christophe Sagane Vermorel Contents Introduction 2 L environnement de développement 2 Démarrer l IDE............................... 2 Premiers

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes. Résumé

Projet de Fin d Etudes. Résumé Projet de Fin d Etudes Conception et réalisation d'un prototype de borne interactive destinée à la visualisation en réalité augmentée de deux modèles numériques des fortifications de Nancy Renaissance

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Réalisation d'un robot sous-marin autonome

Réalisation d'un robot sous-marin autonome Réalisation d'un robot sous-marin autonome Fourniture 2 associée au contrat MRIS 2008-2009 Jan Sliwka, Fabrice Le Bars, Luc Jaulin. ENSIETA Avril 2009 Descriptif de l étude Comme tous les ans depuis 2007,

Plus en détail

Tutoriel : Programmer le RCX

Tutoriel : Programmer le RCX Tutoriel : Programmer le RCX 1. Introduction La «brique» Lego RCX est un véritable (très) petit ordinateur fonctionnant sur piles (6 piles type R6-AA 1,5V associées en série). Il se compose d un processeur

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 Cadre 47/2 : enchaînements dans le carré central La direction technique de la fédération vous propose une série de fiches dédiées au cadre 47/2. Les situations de jeu proposées

Plus en détail

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Formulation du problème Cueillette et analyse de données Conception

Plus en détail

Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone)

Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone) Installation d une camera vidéo de surveillance à distance de personnes dépendantes sur PC et téléphone portable (Smartphone) Philippe GREBET, fils d une personne atteinte de la Maladie d Alzheimer depuis

Plus en détail

Création d une application Android (APPInventor)

Création d une application Android (APPInventor) 1. Matériel et logiciel Vous pouvez avec le logiciel App Inventor créer très facilement une application pour votre téléphone sous «Android». Vous devez pour cela : 1. Créer un compte Gmail sous Google

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Projet Télédétection. Vidéo Surveillance. Deovan Thipphavanh Mokrani Abdeslam Naoui Saïd. Master 2 Pro SIS - 2005 / 2006

Projet Télédétection. Vidéo Surveillance. Deovan Thipphavanh Mokrani Abdeslam Naoui Saïd. Master 2 Pro SIS - 2005 / 2006 Projet Télédétection Vidéo Surveillance Deovan Thipphavanh Mokrani Abdeslam Naoui Saïd Master 2 Pro SIS - 2005 / 2006 Plan Introduction Lecture des images Détection des objets mouvants Détection des anomalies

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas

Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Programmer avec SCRATCH pour Arduino (S4A) Premiers pas Rédigé le 16/01/2012 Par Dominique Il existe une version de SCRATCH pour l Arduino. Elle permet de piloter un Arduino à partir du code SCRATCH et

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

Animation d un robot

Animation d un robot nimation d un robot IFT3355 : Infographie - TP #1 Jérémie Dumas Baptiste De La Robertie 3 février 2010 Université de Montréal Table des matières Introduction au problème 2 1 Transformations 2 1.1 Passage

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

TABLE DE MATIÈRES... 2 PREFACE... 3 INTRO... 4 UTILISATION DES MOTEURS... 9 LE BOUCLE... 10 FAIRE UN BLOC PERSONNALISÉ... 11

TABLE DE MATIÈRES... 2 PREFACE... 3 INTRO... 4 UTILISATION DES MOTEURS... 9 LE BOUCLE... 10 FAIRE UN BLOC PERSONNALISÉ... 11 COURS ELEMENTAIRE TABLE DE MATIÈRES TABLE DE MATIÈRES... 2 PREFACE... 3 INTRO... 4 PARTIES DE L ECRAN... 4 LE ROBOT EDUCATOR... 5 LA FENETRE DE PROGRAMMATION... 5 LES BOUTONS... 6 EXERCICES... 8 UTILISATION

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Makhlouf OUBACHA Salima OUZZMAN Stevens RABEHAJA Armelle HOUNDJO Mercredi 04 février 2015 1 Table des matières 1 But du projet

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

Les Conditions aux limites

Les Conditions aux limites Chapitre 5 Les Conditions aux limites Lorsque nous désirons appliquer les équations de base de l EM à des problèmes d exploration géophysique, il est essentiel, pour pouvoir résoudre les équations différentielles,

Plus en détail

Optimisation en nombres entiers

Optimisation en nombres entiers Optimisation en nombres entiers p. 1/83 Optimisation en nombres entiers Michel Bierlaire michel.bierlaire@epfl.ch EPFL - Laboratoire Transport et Mobilité - ENAC Optimisation en nombres entiers p. 2/83

Plus en détail

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES

ROBOT INSPECTEUR DE CABLES Barra Jérémy TS1 SSI ROBOT INSPECTEUR DE CABLES En ce début d année de terminale S Si, nous ont été présentés différentes idées de projets que l on pourrait réaliser pour notre projet personnel encadré.

Plus en détail

Télégestion d une éolienne

Télégestion d une éolienne Télégestion d une éolienne Le support de ce projet est le banc d essai d une éolienne ci-dessous. L ensemble des commandes et des mesures sont à effectuer à l aide de générateurs et d appareils de mesure

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique :

Chapitre 11. Séries de Fourier. Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction 2 - périodique : Chapitre Chapitre. Séries de Fourier Nous supposons connues les formules donnant les coefficients de Fourier d une fonction - périodique : c c a0 f x dx c an f xcosnxdx c c bn f xsinn x dx c L objet de

Plus en détail

StereoControlConfig. Notice d emploi. Novembre 08 PC

StereoControlConfig. Notice d emploi. Novembre 08 PC Notice d emploi Novembre 08 PC 2 StereoControlConfig Table des matières 1. Prérequis Hardware et Software... 4 2. Installation... 4 3. Concepts fondamentaux... 8 3.1 Menus et boutons de sélection des fonctions

Plus en détail

Evitement d obstacles

Evitement d obstacles Evitement d obstacles Version 1.0 POBTechnology Thème général Eviter les obstacles avec le robot POB Capacités Récupérer des données depuis un robot Analyser des données et les traiter pour éviter un obstacle

Plus en détail

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D

INFOGRAPHIE. Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Institut Galilée INFO 1 : Yohan ROUSSET Stéphane FOURNIER INFOGRAPHIE Rapport du Projet de dessin 2D et 3D Superviseur : R. MALGOUYRES Année 2008-2009 2 Table des matières I. Introduction... 4 II. Dessin

Plus en détail

Catalogue des Sujets de PFE 2015

Catalogue des Sujets de PFE 2015 Catalogue des Sujets de PFE 2015 P é p i n i è r e d e n t r e p r i s e S o f t T e c h T e c h n o p o l e d e S o u s s e R o u t e d e l a C e i n t u r e, B P : 2 4 S o u s s e 4 0 5 9 - T u n i s

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Expérience Picturale Augmentée

Expérience Picturale Augmentée Expérience Picturale Augmentée Fribourg Rebecca Guyet Florian Saint-Maxent Manon Sené Baptiste I- Concept Le cœur du projet est d offrir à un public une expérience picturale augmentée. Le fil conducteur

Plus en détail

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Des résultats d essai montrent qu il est possible d obtenir des performances notablement plus élevées

Plus en détail

Les images numériques

Les images numériques Les images numériques On traite les opérations sur les images numériques en plusieurs temps : 1. L acquisition d images Elles proviennent Du scanner De l appareil photo numérique D images envoyées par

Plus en détail

Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS

Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS Régulation par PID Mickaël CAMUS Etienne DEGUINE Daniel ROSS 26/02/10 Plan Définition 1. Proportionnel 2. Intégral 3. Dérivé Réglages des coefficients 1. Différentes approches 2. Ziegler-Nichols 3. Process

Plus en détail

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière Arc de cercle Voir Courbe Voir Sur la sphère Voir Retour au Menu La Rivière Rivière en arc de cercle La rivière est un arc de cercle : Retour au Menu des Rivière en arc de cercle Expérience : Expérimenter

Plus en détail

ZOLLER INSPECTION SOLUTIONS. La solution pour la numérisation 3D de pièces et d outils. 3dCheck

ZOLLER INSPECTION SOLUTIONS. La solution pour la numérisation 3D de pièces et d outils. 3dCheck La solution pour la numérisation 3D de pièces et d outils 3dCheck 02 03 Enregistrer des objets complexes en toute précision et les analyser avec flexibilité»3dcheck«la»3dcheck«de est la machine d inspection

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo EDUGRAF L éditeur nouvelle génération de GRAFCET Version : 1.0 Compatible : Win XP, Vista, 7 Mise à jour automatique Grafcet avec : o Divergence convergence OU, o Divergence convergence ET, o Temporisateurs,

Plus en détail

PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles

PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles Villevieille Jérémy TS1 PROJET de SI: Robot inspecteur de câbles Sommaire: I. Présentation 1. Introduction 2. Cahier des charges II. Partie Mécanique 1. Structure du robot 2. Les roues 3. La caméra III.

Plus en détail

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X

INTRODUCTION. A- Modélisation et paramétrage : CHAPITRE I : MODÉLISATION. I. Paramétrage de la position d un solide : (S1) O O1 X INTRODUCTION La conception d'un mécanisme en vue de sa réalisation industrielle comporte plusieurs étapes. Avant d'aboutir à la maquette numérique du produit définitif, il est nécessaire d'effectuer une

Plus en détail

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée

a. Les éléments de base rectangle : représente un élément ou un groupe d éléments du système et son action associée REGULATION 1/9 I. Présentation 1. Structure d'un système asservi L'objectif d'un système automatisé étant de remplacer l'homme dans une tâche, nous allons pour établir la structure d'un système automatisé

Plus en détail

Apprentissage d une Tâche de Contrôle pour un Robot Mobile en LEGO Mindstorms

Apprentissage d une Tâche de Contrôle pour un Robot Mobile en LEGO Mindstorms Apprentissage d une Tâche de Contrôle pour un Robot Mobile en LEGO Mindstorms Mémoire présenté par Benjamin Haibe-Kains Directeur de mémoire: M. Gianluca Bontempi Mémoire Plan Introduction Contributions

Plus en détail

Les formats de fichiers images

Les formats de fichiers images Les formats de fichiers images Une photo numérique est avant tout un fichier informatique. Votre appareil convertit l'image en données puis l'enregistre. Les formats les plus courants sont le JPEG, le

Plus en détail

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6

P i e r r e. L a b b e. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 P i e r r e L a b b e Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12121-6 Créer des dessins pixellisés En effet, qu il y ait un masque ou une sélection sur le calque ajouté, les corrections réalisées dans

Plus en détail

FluXair : aide. (figure 1 : Le Flutter)

FluXair : aide. (figure 1 : Le Flutter) FluXair : aide Le FluXair est un programme qui permet de rendre les séances de kinésithérapie respiratoire plus ludiques. En effet, il a pour but de remplacer un déplacement vertical, un déplacement horizontal

Plus en détail

IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT

IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT IDEES DE PROJETS PLURITECHNOLOGIQUES à base de Lego Mindstorms NXT Présentation : Ce document regroupe et présente des projets déjà réalisés ou des idées de projets tous articulés autour du concept NXT

Plus en détail

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO

ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO ARTILLERIE ET PHYSIQUE DANS UN JEU VIDÉO Stranger, Niavok 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un peu de contexte 7 3 L artillerie antiaérienne à l époque des guerres mondiales 9 4 16.7ms

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder. Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.

Guide d intégration. Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder. Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika. Guide d intégration Protection de logiciels LABVIEW avec CopyMinder Contact Commercial : Tél. : 02 47 35 70 35 Email : com@aplika.fr Contact Technique : Tél. : 02 47 35 53 36 Email : support@aplika.fr

Plus en détail

Fonctionnalités et utilisation des robots LEGO Mindstorm

Fonctionnalités et utilisation des robots LEGO Mindstorm Fonctionnalités et utilisation des robots LEGO Mindstorm Stage «Hippocampe» d initiation à la recherche École Normale Supérieure, Lyon 14 Mai 2014 Stage «Hippocampe» - Robots 1/23 Bienvenue! Objectifs

Plus en détail

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Deuxième partie Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Présentation Les programmes informatiques MDM et grafgen L analyse de schémas de construction de génotypes

Plus en détail

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince)

Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince) Math pour bras motorisé 5 servomoteurs ( 3 segments mobiles + base rotative + pince) Par X. HINAULT Juillet -Aout 2011 Tous droits réservés www.mon-club-elec.fr L'objectif ici est de trouver comment calculer

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE

Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 25 et 26 mai 2004 SÉRIE COLLÈGE Collège LANGEVIN WALLON CORRIGE du BREVET BLANC DES 5 et 6 mai 004 SÉRIE COLLÈGE Durée heures MATHEMATIQUES Rédaction, présentation, orthographe (4 points) PARTIE I : ACTIVITES NUMERIQUES (1 points) Dans

Plus en détail

Robot buggy autonome avec Android. Fabrice LE BARS

Robot buggy autonome avec Android. Fabrice LE BARS Robot buggy autonome avec Android Fabrice LE BARS Plan Introduction Constitution du robot Android IOIO 19/11/2012-2 Introduction 19/11/2012-3 But Faire un robot buggy capable de suivre une trajectoire

Plus en détail

Présentation du logiciel Xcas

Présentation du logiciel Xcas Présentation du logiciel Xcas Xcas est un logiciel très complet qui permet d effectuer : Du calcul numérique, valeur exactes ou approchées ; Du calcul formel, du plus simple, développer factoriser jusqu

Plus en détail

Le système de gestion de version Git et GitHub

Le système de gestion de version Git et GitHub Le système de gestion de version Git et GitHub Génie Logiciel - MPRI GROSSHANS Nathan nathan.grosshans@lsv.ens-cachan.fr 9 octobre 2014 Introduction Système de gestion de version Système logiciel permettant

Plus en détail

Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre

Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre Gérer les applications Pièces maîtresses de l iphone, les applications vous permettent d étendre librement ses fonctions et d envisager les activités les plus variées, de la lecture de films à la consultation

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique

Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Intégration de la plateforme de simulation SOFA dans un simulateur de chirurgie laparoscopique Darina Dimitrova Laboratoire Recherche et Développement de l IRCAD (Institut National de Recherche contre

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Systèmes de contrôle par caméras. Vision industrielle. www.opales.fr

Systèmes de contrôle par caméras. Vision industrielle. www.opales.fr Systèmes de contrôle par caméras Vision industrielle www.opales.fr Machines d inspection clé en main Etude et réalisation de machines spéciales de contrôle à 100% par caméras Ces machines sont situées

Plus en détail

Movie Maker 2 Document de travail CSEM Services pédagogiques Conception originale de Julye Lamontagne

Movie Maker 2 Document de travail CSEM Services pédagogiques Conception originale de Julye Lamontagne 2 Document de travail CSEM Services pédagogiques Conception originale de Julye Lamontagne Une fois le logiciel correctement installé, démarrez Movie Maker 2 : Programmes/ Accessoires/ Divertissement/ Windows

Plus en détail

Junior ESSEC 19/01/2015

Junior ESSEC 19/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 3ème journée Compte-rendu de l atelier 4 : Transformation numérique des relations administration-usagers Thème de la journée

Plus en détail

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés ENSEIRB-MATMECA PG-113 014 TP6: Optimisation au sens des moindres carrés Le but de ce TP est d implémenter une technique de recalage d images qui utilise une méthode vue en cours d analyse numérique :

Plus en détail

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation?

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation? Analyse d images, vision par ordinateur Traitement d images Segmentation : partitionner l image en ses différentes parties. Reconnaissance : étiqueter les différentes parties Partie 6: Segmentation d images

Plus en détail

L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement

L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement L optimisation d une PowerBoutique pour le référencement page 1/11 Tables des matières 1 Les balises de référencement...4 2 La hiérarchisation de l information...7 3 La mise en exergue des mots clés...7

Plus en détail

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR

Table des matières PLATEAU ELEVATEUR RESUME Le plateau élévateur est une partie d'un atelier flexible (chaine de convoyage) qui permet de mettre à hauteur des piles de pièces en asservissant la hauteur de la partie supérieure de la pile.

Plus en détail

TUTORIEL : BkChem. Ce dernier permet ainsi de dessiner très rapidement des molécules compliquées et de les exporter en 3D (Rasmol).

TUTORIEL : BkChem. Ce dernier permet ainsi de dessiner très rapidement des molécules compliquées et de les exporter en 3D (Rasmol). TUTORIEL : BkChem Logiciel gratuit, multilangues, et multiplateformes, de représentation des molécules en 2D Il existe maintenant de nombreux logiciels gratuits et multiplateformes. ChemSketch (en anglais)

Plus en détail

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués

IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués IRL : Simulation distribuée pour les systèmes embarqués Yassine El Khadiri, 2 ème année Ensimag, Grenoble INP Matthieu Moy, Verimag Denis Becker, Verimag 19 mai 2015 1 Table des matières 1 MPI et la sérialisation

Plus en détail

COURS DE COMMANDE NUMERIQUE

COURS DE COMMANDE NUMERIQUE COURS COMMAN NUMERIQUE PARTIE OPERATIVE D UN AXE NUMERIQUE Marque de référence Ou Strobe Vis à bille Disque de codeur Codeur Table Codeur Vis à bille Moteur à courant continu Dynamo tachymétrique Butée

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS LOG792 PROJET DE FIN D ÉTUDE EN GÉNIE LOGICIEL BLUEUPDATES FRANÇOIS BOYER BOYF18048004 DÉPARTEMENT DE GÉNIE LOGICIEL

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Traitement bas-niveau

Traitement bas-niveau Plan Introduction L approche contour (frontière) Introduction Objectifs Les traitements ont pour but d extraire l information utile et pertinente contenue dans l image en regard de l application considérée.

Plus en détail

Simulation à bord d un véhicule moteur existant

Simulation à bord d un véhicule moteur existant Simulation à bord d un véhicule moteur existant Pour la simulation, un poste de conduite d un véhicule moteur prêt au service est utilisé. Il va de soi que le véhicule doit être bloqué et la chaîne de

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Introduction à la Vision 3D

Introduction à la Vision 3D à la Vision 3D David Fofi Le2i UMR CNRS 6306 IUT Le Creusot Les applications présentées sont le fruit d une collaboration entre le Le2i et le laboratoire VICOROB de l Université de Gérone (Espagne). Les

Plus en détail

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION Outil de collecte des données de roulage DATE : 28/10/2015 REFERENCE N VEH09-MOOVE-CDC3 1. INTERLOCUTEURS DU PROJET CHEF DE PROJET : Nom : Annie BRACQUEMOND Tél

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail