Présentation générale. Un plateau technique performant. Du nouveau à la Résidence du Parc. Les pôles d excellence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation générale. Un plateau technique performant. Du nouveau à la Résidence du Parc. Les pôles d excellence"

Transcription

1

2 SOMMAIRE Présentation générale 3 Un plateau technique performant 4 Du nouveau à la Résidence du Parc 5 Les pôles d excellence 6 Le centre d imagerie médicale 18 Des prestations hôtelières de qualité 20 Se rendre à la Résidence du Parc 21 2

3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE La clinique Résidence du Parc créée en 1974, est désormais devenue en 2010 : l Hôpital Privé Résidence du Parc. Il rejoint en 2003, le groupe Générale de Santé, 1er groupe privé français de Soins et de Service à la santé. Générale de Santé compte plus de 180 établissements spécialisés en médecine, chirurgie et obstétrique, en psychiatrie, en soins de suite et réadaptation, en cancérologie, en soins et hospitalisation à domicile. Son regroupement en 2003 avec l'hôpital Privé Clairval a permis de répartir les nombreuses activités médicochirurgicales par site géographique : Chirurgie orthopédique, digestive, urologique et ambulatoire pour l Hôpital Privé Résidence du Parc. Chirurgie cardiaque et cardiologie, neurochirurgie, cancérologie, chirurgie thoracique, vasculaire et ORL pour l'hôpital Privé Clairval. Cette stratégie a renforcé le développement de pôles d'excellence grâce à la collaboration avec des équipes médicales pluridisciplinaires renommées. Les technologies nouvelles, mises à la disposition de nos patients, offrent des possibilités de diagnostics et de traitements pouvant répondre à l'ensemble de leurs besoins. 3

4 UN PLATEAU TECHNIQUE PERFORMANT CAPACITÉ D ACCUEIL : 220 lits et places PLATEAU TECHNIQUE : - Un centre de consultations de 1600m² - Un bloc opératoire de 12 salles entièrement numérisées - Un service de chirurgie ambulatoire (20 places) - Un service d endoscopie (19 places) avec un bloc d endoscopie de 2 salles - Un centre de lithotritie extracorporelle - Un service de réanimation (12 lits) - Une unité de surveillance continue polyvalente (12 lits) - Un plateau d imagerie médicale: échographie, scanner, IRM, TEP Scan, scintigraphie, 2 gammas caméras dont 1 hybride de dernière génération (couplée à un scanner), radiologie conventionnelle et interventionnelle, ostéodensitométrie. 4 - Un laboratoire d analyses médicales. Sur ce même plateau technique, la prise en charge pluridisciplinaire et coordonnée de nos patients s articule autour : De consultations et de soins externes D explorations (diagnostiques et interventionnelles) De la prévention et de l éducation thérapeutique De la prise en charge médicale (hospitalisation de jour et complète) De la prise en charge chirurgicale (ambulatoire et hospitalisation complète) De la prise en charge SSR

5 DU NOUVEAU À LA RÉSIDENCE DU PARC Une restauration à la carte Pour chaque moment de la journée, notre cafétéria propose un choix de produits variés: sandwiches, salades, desserts, viennoiseries préparés sur places ou sélectionnés par nos plus grands soins. Des boissons chaudes ou fraîches sont proposées pour accompagner ces produits ou plus simplement en solo, pour prendre le temps d une pause. Le service est assuré de 9h à 16h du Lundi au Vendredi soit pour une consommation au comptoir, soit pour une consommation à table ou enfin, pour une vente à emporter. L espace presse L Hôpital veille à ces «petits plus» qui font toute la différence à l hôpital: la lecture d un magazine pour un moment privilégié de détente pour les patients et les accompagnants. Le nouveau centre de consultations Présent au rez-de-chaussée du bâtiment principal, il est composé de 10 pôles médicaux de qualité : Pôle de l appareil locomoteur Pôle des pathologies digestives Centre de l obésité, Pôle cardiovasculaire Institut des séniors Centre de traitement des maladies de la thyroïde Centre de traitement des troubles du sommeil Centre de chirurgie maxillo-faciale et de réhabilitation buccale Anesthésie Médecine et chirurgie de spécialité. 5

6 NOS PÔLES D EXCELLENCE PÔLE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR Le pôle de l appareil locomoteur assure une prise en charge pluridisciplinaire des pathologies ostéoarticulaires et musculotendineuses des membres. Cela comprend les pathologies rhumatismales, l arthrose, les traumatismes et leurs séquelles, la pathologie des membres liée à la pratique du sport. Chirurgie orthopédique et traumatologique adulte : Le Pôle Chirurgie propose une prise en charge chirurgicale de la pathologie traumatologique et de ses séquelles (membre supérieur, membre inférieur, 6 chirurgie du pied, chirurgie de la main, du poignet et des nerfs) avec notamment : Un centre de chirurgie traumatologique: fractures, luxations, entorses des membres supérieurs et inférieurs. Un centre de chirurgie de l arthrose: hanche (prothèse et reprise de prothèse), genou (arthroscopie, ostéotomie, prothèse, reprise de prothèse), cheville (prothèse, arthrodèses), épaule (coiffe des rotateurs, prothèse). Un centre de chirurgie du genou assistée par ordinateur : prothèse de genou (préopératoire), ligamentoplastie du genou, ostéotomie du fémur et du tibia (préopératoire). Un centre de la main et du pied. Chirurgie et médecine du sport : L équipe de médecine et chirurgie du sport propose aux sportifs de tous niveaux, aux clubs et aux fédérations une expertise à plusieurs niveaux : Conseils préventifs (optimisation de la performance). Thérapie médicale ou chirurgicale. Rééducation et réadaptation.

7 NOS PÔLES D EXCELLENCE PÔLE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR Les principaux secteurs d activité concernant l orthopédie pédiatrique sont : la traumatologie osseuse, musculaire et ligamentaire la chirurgie des malformations congénitales le traitement des déformations rachidiennes la neuro-orthopédie la chirurgie des tumeurs le traitement des lésions de l enfant sportif le diagnostic de normalité. Chirurgie orthopédique et traumatologique infantile : Cette discipline a pour but de traiter et de diagnostiquer les dysfonctionnements : de l appareil locomoteur (os, muscles, tendons et ligaments) chez l enfant et l adolescent. de la croissance de l appareil musculosquelettique sur le plan mécanique (déformation des membres, de la colonne vertébrale et du tronc). Médecine physique et de réadaptation : L équipe prend en charge et évalue les conséquences des pathologies de l appareil locomoteur qu elles soient d origines traumatiques (fractures chirurgie / entorse médecine du sport) ou microtraumatiques (arthrose rhumatologie) et qui sont pourvoyeuses de déficit, d incapacité et de handicap. Rhumatologie : Nos rhumatologues diagnostiquent et traitent les pathologies dégénératives telles que l arthrose et l ostéoporose. 7

8 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DE L OBÉSITÉ Le centre de l obésité est dédié à la prévention et au traitement de l obésité et de ses complications avec: Une prise en charge personnalisée des enfants, adolescents et adultes en surpoids ou atteints d obésité. Une équipe multidisciplinaire médicale, chirurgicale, psychologique et sociale. regroupant une quarantaine de professionnels fédérés autour du patient comporte: Des consultations spécialisées en obésité médicale et chirurgicale. Des consultations de psychiatrie et de psychologue spécialisées. Un pôle social, prévention et d éducation en santé. Un plateau technique chirurgical complet. Une unité de nutrition et d endocrinologie. Une unité d explorations fonctionnelles (respiratoires, cardiovasculaires, endoscopie digestive, bilan métabolique et nutritionnel). 3 filières de prises en charges : médicale, gastroentérologique et chirurgicale Cette unité de lieu, diagnostique et thérapeutique 8

9 NOS PÔLES D EXCELLENCE PÔLE DES PATHOLOGIES DIGESTIVES Des pathologies chirurgicales : Chirurgie pariétale : hernie, éventration, procédure en chirurgie ambulatoire. Chirurgie coelioscopique : cholécystectomie, colectomie, hernie hiatale, surrénalectomie, splénectomie. Chirurgie générale De la proctologie Des cancers digestifs en collaboration avec le réseau 3C Le pôle des pathologies digestives assure la prise: Des pathologies digestives médicales (maladies du tube digestif, du foie, du pancréas, maladies ulcéreuses gastroduodénales et reflux gastrooesophagien), avec des explorations à visée diagnostique et thérapeutique. Un véritable projet thérapeutique avec : Prévention et dépistage Diagnostic et explorations endoscopiques Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) Consultation d annonce Psychothérapie Traitement chirurgical Traitement médical (chimiothérapie et radiothérapie en collaboration avec l Hôpital Privé Clairval et Beauregard 9

10 NOS PÔLES D EXCELLENCE PÔLE CARDIOVASCULAIRE Consultations : dépistage, prise en charge diagnostique et thérapeutique, rythmologie, suivi. Explorations diagnostiques: échocardiographies, échocardiographies d EFFORT et de STRESS, Holter. Hospitalisation de jour et hospitalisation traditionnelle (bilan, évaluation, rééquilibrage thérapeutique, pose et surveillance de Pacemaker). Explorations vasculaires: Echo-doppler avec matériels de dernière génération (B-Flow). Traitement des varices : En soins externes : échosclérose à la mousse, microsclérose esthétique. En chirurgie ambulatoire : traitement endo-veineux peu invasif et phlébectasie. Le pôle cardiovasculaire a pour but de diagnostiquer et traiter les maladies cardiaques artérielles, veineuses et lymphatiques avec : La cardiologie médicale et médecine vasculaire : La chirurgie vasculaire : Prise en charge de l artériopathie des membres inférieurs par techniques endovasculaires percutanées. Prévention et traitement de l accident vasculaire cérébral avec la prise en charge des sténoses de l artère carotide. Prise en charge des maladies de l aorte en particulier l anévrisme de l aorte abdominale avec techniques «mini-invasives». 10

11 NOS PÔLES D EXCELLENCE INSTITUT DES SÉNIORS L institut des séniors propose à toutes les personnes âgées entrant dans un système de soins, une prise en charge globale: médico-psycho-sociale et ce, afin de prévenir ou retarder l apparition de pathologies ou d incapacités liées à l âge. Un pôle d évaluation gériatrique avec: Des consultations externes : évaluation des problèmes d ordre somatique, cognitif et social. Un hôpital de jour gériatrique : évaluations complètes (gérontologiques, neuro psychométriques, troubles de la marche). Une équipe mobile de gériatres : consultations non programmées, dispense d avis de spécialités et hospitalisation de court séjour. Une hospitalisation aiguë gériatrique : avec un plateau technique capable d explorer et soigner les pathologies du sujet âgé. Un service de soins de suite et de réadaptation: réinsertion et réadaptation de la personne âgée après une perte d autonomie importante. Prévention et éducation thérapeutique : en complément, l Institut des séniors développe des programmes de prévention, d éducation thérapeutique et de dépistage visant une meilleure compréhension et optimisation du vieillissement. 11

12 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DE DIABÉTOLOGIE ET DE TRAITEMENT DES MALADIES MÉTABOLIQUES Le centre de diabétologie et de traitement des maladies métaboliques a pour vocation de diagnostiquer et de traiter le diabète et ses maladies métaboliques associées. La prise en charge du diabète peut se réaliser, en fonction du patient et de sa maladie, selon 3 formes : Consultations, Hôpital de jour, Hôpital de semaine Consultations : Accompagnement des patients dans le suivi de l équilibre glycémique et réadaptation du traitement antidiabétique en ambulatoire. Hôpital de jour : Dépistage des complications du diabète et réalisation d une éducation thérapeutique sur la journée (diabétique et nutritionnelle). Hôpital de semaine : Rééquilibrage du diabète avec une surveillance continue des traitements préconisés et mise en œuvre d un programme d éducation thérapeutique personnalisé. Prévention et éducation thérapeutique : Afin de développer l autonomie du patient dans sa prise en charge et l associer pleinement à son traitement, notre centre propose un programme complet d éducation thérapeutique (Découverte et compréhension de la maladie, Nutrition, Suivi psychologique), le tout sous une supervision médicale spécialisée. 12

13 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DE TRAITEMENT DES MALADIES DE LA THY- Thyroïdites Nodules ou goitres Le suivi des cancers après chirurgie Le centre de traitement des maladies de la Thyroïde est spécialisé dans : le dépistage des pathologies de la thyroïde et des parathyroïdies ainsi que leur exploration (examens biologiques, radiologiques, cytoponction). Quant à la prise en charge chirurgicale, elle comprend: La chirurgie des nodules thyroïdiens «froids» ou «chauds» Le traitement chirurgical des hyperthyroïdies résistantes au traitement médical (maladies de Basedow) Les thyroïdectomies spécifiques des cancers La chirurgie des hyperparathyroïdies primaires et secondaires (des patients dialysés) La prise en charge médicale est réalisée par une équipe d endocrinologues assurant le diagnostic des affections : Hypo ou hyper thyroïdie 13

14 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DES PATHOLOGIES DE L ARBRE URINAIRE La prise en charge des lithiases (calculs rénaux et urétéraux) : avec un plateau technique complet, le centre traite les différents calculs par : Lithotritie extracorporelle par ondes de choc Lithotritie au laser Le centre des pathologies de l arbre urinaire assure le diagnostic et le traitement de toutes les pathologies des reins, de la vessie, de la prostate et des organes génitaux masculins (testicules, verge). Il soigne également les troubles de l incontinence (fuites urinaires) et les troubles sexuels (impuissance, baisse de libido etc..). La prise en charge des cancers urologiques : un véritable projet thérapeutique avec : Prévention et dépistage Diagnostic et explorations endoscopiques Réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) Consultation d annonce Psychothérapie Traitement chirurgical : Cœlioscopie Traitement médical (chimiothérapie et radiothérapie en collaboration avec l Hôpital Privé Clairval et Beauregard) Ce centre développe particulièrement : 14

15 NOS PÔLES D EXCELLENCE Le centre de néphrologie et de traitement des maladies rénales a pour vocation : Le dépistage et diagnostic des maladies rénales : le diagnostic est motivé par des anomalies cliniques (hypertension artérielle, œdèmes des membres inférieurs, hématurie...), sanguines et/ou urinaires en consultation ou au cours d une hospitalisation où des examens approfondis sont effectués. CENTRE DE NÉPHROLOGIE ET DE TRAITEMENT DES MALADIES RÉNALES La prise en charge et suivi des patients en insuffisance rénale afin d adapter les traitements : lorsqu une maladie rénale a été diagnostiquée, nos patients disposent d un suivi régulier auprès d un médecin néphrologue de l établissement. Il a pour but d adapter les traitements pour ralentir la progression de cette maladie rénale, de surveiller l apparition d éventuelles complications ou une aggravation de l insuffisance rénale. En cas d insuffisance rénale avancée, les préparatifs à la mise en dialyse et/ou transplantation rénale sont entamés. Ce suivi se fait essentiellement en consultation. Le traitement de l insuffisance rénale terminale par épuration extra-rénale et le suivi des patients transplantés : il se fait par dialyse (hémodialyse ou dialyse péritonéale) et/ou transplantation rénale. 15

16 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DE RÉHABILITATION BUCCALE La correction des difformités dento-faciales (chirurgie orthognatique) L exposition de dents incluses pour traction orthodontique Le traitement des traumatismes de la dentition et du visage Le centre de réhabilitation buccale prend en charge les pathologies de la cavité buccale et du visage, tant dans le domaine médical que chirurgical avec notamment une expertise dans les domaines suivants : Le diagnostic et le traitement des dysfonctions temporo-mandibulaires (douleurs à la mâchoire) L implantologie incluant la pose d implant dentaire et la reconstruction des gencives par greffe osseuse. L extraction, chirurgicale de dents de sagesse et de dents complexes. 16

17 NOS PÔLES D EXCELLENCE CENTRE DE TRAITEMENT DES TROUBLES DU SOMMEIL Le centre de traitement des troubles du sommeil a pour vocation de diagnostiquer et de traiter les trouble du sommeil et de la vigilance chez l adulte. Les pathologies du sommeil prises en charge au sein du centre sont : le ronflement les apnées du sommeil le syndrome des jambes sans repos l hypersomnie Les traitements thérapeutiques : nos médecins spécialistes des troubles du sommeil privilégient les techniques les plus récentes de diagnostic et de traitement des troubles du sommeil : Traitement médicamenteux Traitement par laser et /ou radiofréquence réalisé sous anesthésie locale dans notre centre de soins externes Thérapie par prothèses dentaires Traitement par pression positive nasale continue ou PPC ou CPAP 17

18 LE CENTRE D IMAGERIE MEDICALE La S.A Imagerie Résidence du Parc partage les locaux de l hôpital privé Résidence du Parc. Elle a intégré le Groupe Générale de santé en Les objectifs du centre sont les suivants : Offrir des examens de qualité. Satisfaire les besoins des patients explorés dans notre centre, de leur prise de rendez-vous jusqu à leur remise de résultats. Offrir une structure et des prestations de qualités aux médecins prescripteurs et aux médecins intervenants, pérenniser la rentabilité du centre, être à l écoute des nouvelles technologies dans le domaine de l imagerie médicale en collaboration avec les médecins intervenants dans le centre et les médecins prescripteurs. LE PLATEAU TECHNIQUE 1 IRM 1 Scanner 3 Salles de radiologie conventionnelle (dont 2 numérisées) 1 Salle de radiologie interventionnelle 1 Gamma caméra (scintigraphie) 1 Gamma caméra hybride (couplée scanner) 1 Echographe SCINTIGRAPHIE : ÉCHOGRAPHIE : RADIOLOGIE : SCANNER : IRM :

19 DES PRESTATIONS HÔTELIÈRES DE QUALITÉ CONFORT : - Chambre particulière avec TV écran plat - TNT - Réfrigérateur - Coffre fort - Salle de bain confort - Chambre particulière en ambulatoire et forfait confort - Parc de m² - Cafétéria QUALITÉ : Notre établissement est engagé dans une démarche qualité basée sur l esprit de service santé : le Label Générale de Santé. LE LABEL GENERALE DE SANTÉ : L Hôpital Privé Résidence du Parc a été certifié en juin 2009 sur 5 engagements de services : - SÉCURITÉ : assurer la sécurité du séjour des patients. - ACCUEIL : offrir un accueil convivial et efficace. - INFORMATION : apporter une information utile et compréhensible. - ÉCOUTE : connaître les attentes des patients. - DOULEUR : agir ensemble contre la douleur. L établissement a également été certifié par la Haute Autorité de Santé en décembre

20 SE RENDRE A LA RESIDENCE DU PARC Modalités d accès En voiture : En provenance d'aubagne, Toulon ou Nice : Autoroute A50, sortie St Loup, suivre la direction St Tronc, la rue Pierre Doize puis suivre le Bd Paul Claudel jusqu'à la rue Gaston Berger. En provenance d'aix ou Lyon : Autoroute nord A7, sortie cinq avenue. Rocade du Jarret, suivre la direction Sainte Marguerite Hôpitaux Sud, suivre le Bd Schlœsing, le Bd Romain Rolland, la rue Belle ombre et le Bd Paul Claudel jusqu'à la rue Gaston Berger. En métro : Ligne n 2, Dromel - Ste Marguerite jusqu'au terminus. En bus : Bus n 16 ou 16S jusqu'à l'arrêt Mairie du 9ème et 10ème à l'angle de la rue Gaston Berger et du Bd Paul Claudel. Hôpital Privé Résidence du Parc 16rue Gaston Berger MARSEILLE Téléphone du standard : Fax : Centre de consultations / soins externes : accueil

21 PLAN DE L ETABLISSEMENT 21

22 NOTES

23

24

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE L hôpital est administré et géré par la Fondation hôpital Saint-joseph, qui poursuit l œuvre entreprise par les fondateurs de l hôpital dans le même esprit de

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT

NOM DE L ETABLISSEMENT NOM DE L ETABLISSEMENT : CSSR LES LAURIERS Adresse : 8 ROUTE DE CARBON BLANC BP 119-33306 LORMONT CEDEX Tél. 05.56.77.37.37 Fax. : 05.56.31.53.35 Mail : cssr.lauriers@ugecamaq.fr Site Internet : www.cssr-leslauriers.fr

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT MAISON DE SANTÉ PROTESTANTE DE BORDEAUX-BAGATELLE 203 route de Toulouse - 33401 TALENCE Tél. : 05 57 12 34 56 - Fax : 05 56 37 20 21 bagatelle@mspb.com - www.mspb.com TALENCE TALENCE (33) (33) PLATINES

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) est un hôpital privé à but non lucratif, Etablissement de Santé Privé d'intérêt Collectif (ESPIC). Il est issu

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU FINESS : 640781290 Etablissement public ACTIVITE : MCO + SSR + HAD PAU (64) Lutte contre les infections

Plus en détail

Soins de courte durée, de suite & de réadaptation. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Suivi. Médecins.

Soins de courte durée, de suite & de réadaptation. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Suivi. Médecins. Quand les soins créent du lien Equipes soignantes Qualité des soins Environnement Prise en charge Médecins Animateurs Séjours personnalisés Soins de courte durée, de suite & de réadaptation Les Etablissements

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence Hervé COLLADO Centre Phocéa Pôle de l appareil locomoteur St Marguerite Pôle de MPR et de Médecine du Sport AP-H Marseille DESC Médecine du Sport Diplômé

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section Q Division 86 Section Q : SANTÉ HUMAINE ET ACTION SOCIALE Cette section comprend les activités liées à

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE INAUGURATION DE L'HÔPITAL DE JOUR EN NEURO-ONCOLOGIE, SCLÉROSE EN PLAQUES ET DOULEUR CHRONIQUE ET DU CENTRE D ÉVALUATION ET DU TRAITEMENT DE LA DOULEUR VENDREDI 26 AVRIL 2013 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département.

L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Organisation L hôpital est organisé en départements cliniques et médicotechniques, placés sous la responsabilité d un praticien chef de département. Les départements cliniques sont eux-mêmes regroupés

Plus en détail

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014

Plan de mise en œuvre des options stratégiques. Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan de mise en œuvre des options stratégiques Conférence de presse, 25 septembre 2014 Plan stratégique, concertation & consensus HNE, une (déjà) longue histoire au service de la population Concertation

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements Santé Mécine, Chirurgie, Obstétrique POLYCLINIQUE SAINTE THERESE FINESS : 340780741 Etablissement soins pluridisciplinaires - Etablissement privé

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG)

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

Réflexions sur la mise en place d un hôpital de jour en oncogériatrie au sein de la clinique St Vincent. Dr J.FARRET Onco gériatre

Réflexions sur la mise en place d un hôpital de jour en oncogériatrie au sein de la clinique St Vincent. Dr J.FARRET Onco gériatre Réflexions sur la mise en place d un hôpital de jour en oncogériatrie au sein de la clinique St Vincent Dr J.FARRET Onco gériatre Clinique St Vincent Groupe médical :100 praticiens Anesthésie réanimation

Plus en détail

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins

Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Centre Hospitalier d Antibes Juan-Les-Pins Inauguration de l extension 6 JUILLET 2015 À 12h00 AU CŒUR DE LA SANTE DE SON TERRITOIRE, LE CENTRE HOSPITALIER D ANTIBES SE DONNE UN NOUVEAU VISAGE SOMMAIRE

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015

Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Le Palmarès 2015 des hôpitaux et des cliniques - Le Point - 20/08/2015 Tableau d honneur des 50 meilleurs hôpitaux de France 2015 8 hôpitaux de l AP-HP sur 50 5. Pitié-Salpêtrière 25. HEGP 27. Henri-Mondor

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE Un service de médecine nucléaire va s installer dans les locaux de la Clinique Mutualiste de l'estuaire, pour une mise en place début

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Tarifs de formation Montant total 2015-2016

Tarifs de formation Montant total 2015-2016 LIBELLE DIPLÔME Tarifs de formation Montant total 2015-2016 ***Tarifs pour les résidents internes inscrits à l'uns*** 350,00 DIU ARTHROSCOPIE 1 655,10 DIU Chir.de l'obésité 1 055,10 DIU chirurgie du rachis

Plus en détail

Dossier de presse. Septembre 2015

Dossier de presse. Septembre 2015 Septembre 2015 Contact presse Emilie BALAGUER Responsable communication Mob: 06 18 900 901 Tel: 04 13 427 018 e.balaguer@hopitaleuropeen.fr Hôpital Européen Marseille 6, rue Désirée Clary - 13331 Marseille

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Centre du sein Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Présentation Situé à la Maternité, le Centre du sein regroupe au même endroit toutes les expertises et tous les équipements nécessaires

Plus en détail

Centre de rééducation Porrentruy

Centre de rééducation Porrentruy Centre de rééducation Porrentruy Sommaire 3 Le centre de rééducation de l Hôpital du Jura se présente 4 La démarche 6 Les prestations La rééducation musculo-squelettique La rééducation neurologique Réadaptation

Plus en détail

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet L hôpital Pierre-Paul Riquet : une nouvelle ère du soin Positionné au cœur du site de Purpan, l'hôpital Pierre-Paul Riquet

Plus en détail

Etendue des garanties : Traitements HOPITALIERS

Etendue des garanties : Traitements HOPITALIERS Etendue des garanties : Traitements HOPITALIERS Hébergement et repas en chambre simple ou double Consultations et diagnostic, y compris pathologie, radiologie, TDM (tomodensitométrie), IRM (imagerie par

Plus en détail

Une approche médicale naturelle

Une approche médicale naturelle Publications des chiropraticiens suisses: La chiropratique - une approche médicale naturelle La chiropratique et la hernie discale La chiropratique et la sciatique La chiropratique et le mal de tête La

Plus en détail

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph

Programme D3 quad 2 2012. Hôpital Saint Joseph Programme D3 quad 2 2012 Hôpital Saint Joseph Endocrinologie Dr Castinetti Hépato gastroentérologie 1 : Dr Laquière Chir viscérale: Dr Duconseil Hépato gastroentérologie 2 : Dr Adhoute Ortho : Dr Glard

Plus en détail

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires

Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Expertise de la chirurgie viscérale hautement spécialisée Résultats intermédiaires Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Mandat d expertise

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie

Ordonnance du DFI sur les prestations dans l assurance obligatoire des soins en cas de maladie Ordonnance du DFI sur les prestations dans obligatoire des soins en cas de maladie (Ordonnance sur les prestations de des soins, OPAS) Modification du 20 novembre 2014 Le Département fédéral de l intérieur

Plus en détail

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve)

UM 1 UFR Médecine. Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) Module A - Cardiologie Pneumologie - (Hôpital Arnaud de Villeneuve) A Allergologie Cardio USIC Cardiologie A Cardiologie B Chirurgie thoracique vasculaire (Chirurgie A) - CTV - Chirurgie cardio-vasculaire

Plus en détail

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES

I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES I. LE REVE D UN JEUNE DIPLOME II. LES DATES A RETENIR III. UNE NOTORIETE NATIONALE ET INTERNATIONALE IV. LA POLITIQUE QUALITE ET GESTION DES RISQUES V. LE PLATEAU TECHNIQUE VI. LES ACTIVITES DE LA CLINIQUE

Plus en détail

Qualité des soins. Droits du patient. Tiers payant. Quand. les soins. créent du. lien. Centres médicaux et dentaires MGEN. Les Établissements MGEN

Qualité des soins. Droits du patient. Tiers payant. Quand. les soins. créent du. lien. Centres médicaux et dentaires MGEN. Les Établissements MGEN Qualité des soins Tiers payant Droits du patient Consultations Accueil Quand les soins créent du lien Choix Centres médicaux et dentaires MGEN Les Établissements MGEN Médecine spécialisée Soins accessibles

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS)

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) Note à l intention des maîtres de stage de sémiologie des étudiants en DFGSM2 1 et DFGSM3 Année 2012-2013 Arnaud Winer, Bernard-A Gaüzère (Responsables

Plus en détail

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein

GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. La prise en charge du cancer du rein GUIDE PATIENT - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du cancer du rein Novembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le cancer du rein, son

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS

Parcours de santé des diabétiques de type 2. Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Docteur Mustapha MOULLA Docteur Rémi UNVOIS Parcours de santé des diabétiques de type 2 Le diabète :une maladie générale qui implique la plupart des Professionnels

Plus en détail

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI)

VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) VISITE MEDICALE DE NON CONTRE INDICATIONS A LA PRATIQUE DU RUGBY (VMNCI) AIDE A LA CONSULTATION Aide à VMNCI (Mise à jour au 12/02/2014 ) (annule et remplace «Présentation au 08/11/2012») Examen clinique

Plus en détail

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique

SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA. Concept de formation post graduée pour les médecins assistants et chefs de clinique SERVICE D ORTHOPEDIE HOPITAL DU JURA Dr Alexandre Köstli Médecin chef de service Dr Stephan Styger Médecin chef Dr Luc Baillod Médecin chef Concept de formation post graduée pour les médecins assistants

Plus en détail

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique TERRITOIRE DE SANTÉ, 92 NORD UNE POPULATION, EN FORTE CROISSANCE, EN DEMANDE DE SOINS PUBLICS Territoire 92 Nord Gennevilliers Villeneuve-la-Garenne Hôpital Max Fourestier Nanterre H Colombes Bois-Colombes

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le CHU de Toulouse assure 4 missions : le Soin, la Prévention, l Enseignement, la Recherche 4 ème CHU de France!180 000 patients hospitalisés!500 000 consultants!118

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP

Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Fiche du programme 12051400102 de l'organisme INFIPP INFIPP Descriptif du programme: Référence Programme OGDPC 12051400102 Titre du programme Préparation à l'entrée aux écoles d'aide-soignants et d'auxiliaire

Plus en détail

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche

LIVRET : «Accueil et Ressources» des terrains de stages de l Hôpital Nord-Ouest Villefranche FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : UNITE AMBULATOIRE MEDICO-CHIRURGICALE Pôle : 1- CHIRURGIES ET COOPERATION Etablissement : L Hôpital

Plus en détail

Coarctation de l aorte

Coarctation de l aorte Coarctation de l aorte Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations Cardiaques Congénitales Complexes Hôpital

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

Centres de santé. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Kinésithérapie. Services. Accessibles. Innovation.

Centres de santé. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Kinésithérapie. Services. Accessibles. Innovation. Services Pas d avance de frais Qualité des soins Médecine spécialisée Accessibles Innovation Mutualiste Kinésithérapie Animateurs Médecine générale Centres de santé Les Etablissements MGEN Quand les soins

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE

Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE Découvrez L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE 2014 L INSTITUT UNIVERSITAIRE DU CANCER DE TOULOUSE L Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) est un nouveau modèle français d organisation

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE MÉDECINE INTERNE PRESENTATION HÔPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais :

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : DOSSIER DE PRESSE Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : Groupement des hôpitaux de l Institut Catholique de Lille Contact presse :

Plus en détail

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération

Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération PLAN CANCER 2003-2007 Inauguration d un accélérateur de particules de dernière génération consolidant le plateau technique du Centre Hospitalier Sud Francilien dédié à la cancérologie Mercredi 19 décembre

Plus en détail

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain

Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Ensemble, face aux cancers, aujourd hui et demain Après deux années de travaux, l Institut de cancérologie du Gard (ICG) ouvrira prochainement ses portes afin de lutter contre les pathologies cancéreuses,

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Universitaire de Reims

Le Centre Hospitalier Universitaire de Reims Basse-Normandie Champagne-Ardenne Le Centre Hospitalier Universitaire de Reims RECRUTE DEUX PRATICIENS EN ANESTHÉSIE-RÉANIMATION À TEMPS PLEIN Missions : Renseignements & candidatures : 03 26 78 74 44

Plus en détail

Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins

Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins Direction des soins Direction des ressources humaines Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins A. Formations

Plus en détail

Sites opératoires et salles d intervention

Sites opératoires et salles d intervention Sites opératoires et salles d intervention PRINCIPES DU BORDEREAU L évolution et le développement de la technicité des soins ont fait du bloc opératoire traditionnel un centre d activités en interaction

Plus en détail

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson et Isabelle Laffont

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

CADRE SOCIO-EDUCATIVE SYLVIE BONTEMPS - : 03.20.44.45.07 : 03.20.44.42.32 (secrétariat) FAX : 03.20.44.45.09 HOPITAL SALENGRO 03.20.44.48.

CADRE SOCIO-EDUCATIVE SYLVIE BONTEMPS - : 03.20.44.45.07 : 03.20.44.42.32 (secrétariat) FAX : 03.20.44.45.09 HOPITAL SALENGRO 03.20.44.48. DELEGATION SERVICE SOCIAL - CHRU DE LILLE DIRECTEUR JM. HONORE 03.20.44.52.58 CADRE SOCIO-EDUCATIVE SYLVIE BONTEMPS - : 03.20.44.45.07 : 03.20.44.42.32 (secrétariat) FAX : 03.20.44.45.09 ASSISTANTS SOCIO-EDUCATIFS

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014

ECN programme DFASM 1. 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 ECN programme DFASM 1 2 ème Quadrimestre année 2013/2014 Neurologie 90 Déficits moteur et ou sensitif des membres 96 Myasthénie 97 Migraine, névralgie du trijumeau et algies de la face 98 Céphalées aiguës

Plus en détail

Cancérologie: la roue de la confiance

Cancérologie: la roue de la confiance Cancérologie: la roue de la confiance B. Danhieux, I.Rousseau,G-B Zocco 20 septembre 2012 INTRODUCTION 60.000 nouvelles tumeurs cancéreuses diagnostiquées chaque année en Belgique o1 homme sur 3 o1 femme

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1

Galerie sainte Geneviève, porte 3 niveau 1 Pôle UBAAR : urgences, bloc, ambulatoire, anesthésie et réanimation Hôpital de jour pluridisciplinaire (Livret réalisé par l équipe d infirmières de médecine, validé par le cadre) Galerie sainte Geneviève,

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Syndromes de Marfan et apparentés

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Syndromes de Marfan et apparentés LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Syndromes de Marfan et apparentés Juin 2008 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service communication 2,

Plus en détail

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 86

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 86 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section Q Division 86 86 ACTIVITÉS POUR LA SANTÉ HUMAINE Les activités pour la santé humaine décrites dans cette division s'exercent sous des formes variées,

Plus en détail

Etudes en Sciences Médicales

Etudes en Sciences Médicales Etudes en Sciences Médicales Organisation : Faculté de Médecine Niveau d'entrée : Baccalauréat DESCRIPTION OBJECTIFS Les études médicales sont organisées en trois cycles : 1er cycle sur trois ans : PACES,

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné

Régime Premier. Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations. Détails du régime Réseau Conventionné Réseau non-conventionné Régime Premier Adhérents CFE - États-Unis Tableau des prestations Détails du régime Zone de couverture États-Unis États-Unis Montant annuel maximal des garanties Illimité Illimité Franchises annuelles

Plus en détail

Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services

Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services Programme de formation 2012 Formation Insuffisance Rénale, Soins et Thérapies en dialyse GH Renal Services La formation joue un rôle essentiel dans la qualité des soins dispensés. Elle permet d accroitre

Plus en détail

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015

Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 Visite test de certification V2014 Retour du CHU de Rennes GCS CAPPS Vendredi 12 juin 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Le CHU de Rennes Etablissement MCO, SSR, SLD de 1860 lits et places

Plus en détail

ASPECTS MEDICAUX DES SPORTS A RISQUES

ASPECTS MEDICAUX DES SPORTS A RISQUES ASPECTS MEDICAUX DES SPORTS A RISQUES Jean-François KAHN Laboratoire de Physiologie CHU Pitié-Salpêtrière INTRODUCTION Notion de risque FACTEURS DE RISQUE Fréquence de la pratique Intensité de la pratique

Plus en détail

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Assistance Publique Hôpitaux de Marseille L excellence pour tous, chaque jour L AP-HM RÉPOND À 3 GRANDES MISSIONS Les soins et la prévention L enseignement La recherche Avec 3 400 lits et places, l AP-HM

Plus en détail