Document de synthèse. La compression vidéo H.264. Nouvelles possibilités dans le secteur de la vidéosurveillance.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document de synthèse. La compression vidéo H.264. Nouvelles possibilités dans le secteur de la vidéosurveillance."

Transcription

1 Document de synthèse La compression vidéo H.264. Nouvelles possibilités dans le secteur de la vidéosurveillance.

2 Table des matières 1. Introduction 3 2. Développement du H Fonctionnement de la compression vidéo 4 4. Profils et niveaux du H Comprendre les images 5 6. Méthodes de réduction des données de base 6 7. Efficacité du H Conclusion 9

3 1. Introduction La toute dernière norme de compression vidéo, H.264 (également appelée MPEG-4 Partie 10/AVC - AVC signifiant codage vidéo avancé en anglais), est appelée à devenir la norme vidéo de choix au cours des prochaines années. Le H.264 est une norme ouverte et sous licence compatible avec la plupart des techniques de compression disponibles aujourd hui. Un encodeur H.264 peut réduire la taille d un fichier vidéo numérique de plus de 80 % par rapport à la norme Motion JPEG et de 50 % par rapport à la norme MPEG-4 Partie 2, sans que la qualité d image ne soit compromise. Résultat : un fichier vidéo nécessite nettement moins d espace de stockage et de bande passante sur le réseau. Ce qui signifie aussi que vous pouvez bénéficier d une qualité vidéo nettement supérieure à un débit binaire donné. Ayant été élaborée en commun par des organisations de normalisation des secteurs des télécommunications et de l informatique, la norme H.264 est appelée à être plus largement adoptée que les normes précédentes. Le H.264 a déjà été intégré dans de nouveaux gadgets électroniques tels que les téléphones mobiles et les lecteurs vidéo numérique. Son acceptation par les utilisateurs a été très rapide. Des prestataires de services tels que les sociétés de stockage vidéo en ligne et de télécommunications commencent également à adopter le H.264. Dans le secteur de la vidéosurveillance, il est fort probable que le H.264 trouvera rapidement sa place dans des applications où les utilisateurs exigent à la fois une haute résolution et une fréquence d images élevée, comme pour la surveillance des autoroutes, des aéroports et des casinos, où une fréquence de 30/25 images (NTSC/PAL) par seconde est nécessaire. C est à ce niveau que la réduction des besoins de bande passante et de stockage entraînera les plus grandes économies. Le H.264 devrait également accélérer l adoption des caméras mégapixel dans la mesure où cette technologie de compression très efficace peut réduire la taille des fichiers encombrants et le débit obtenus sans compromettre la qualité d image. Mais tout n est pas parfait. Si le H.264 permet d économiser sur les frais de stockage et la bande passante, elle nécessite cependant des caméras réseau et des postes de surveillance plus performants. 2. Développement du H.264 Le H.264 est le fruit d un projet commun entre le Groupe d experts en codage vidéo (VCEG) de l International Telecommunications Union (ITU-T) et le Groupe d experts en images animées (MPEG) de l ISO/IEC. ITU-T assure la coordination des normes de télécommunications pour le compte de l International Telecommunication Union. L ISO est l Organisation internationale de normalisation. De son côté, l IEC (Commission électrotechnique internationale) assure la surveillance de toutes les technologies électroniques, électriques et afférentes. H.264 est le nom employé par l ITU-T, l ISO/IEC préférant pour sa part opter pour l appellation MPEG-4 Partie 10/AVC, la norme étant présentée comme un nouvel élément de la série de normes MPEG-4. La série MPEG-4 comprend par exemple le MPEG-4 Partie 2, norme utilisée par les encodeurs vidéo IP et les caméras réseau. Conçue pour remédier à plusieurs faiblesses des normes de compression vidéo précédentes, la norme H.264 offre les avantages suivants : > à qualité vidéo équivalente, réduction moyenne du débit de 50 % par rapport à n importe quelle autre norme vidéo > Tolérance d erreurs, ce qui signifie que les erreurs de transmission sur différents réseaux sont tolérées > Latence réduite et meilleure qualité en cas de latence supérieure > Spécification de syntaxe simple facilitant l implémentation > Décodage correspondant exactement à la source et définissant de façon exacte les numérisations qui doivent être effectuées par un encodeur et un décodeur pour éviter l accumulation d erreurs 3

4 Le H.264 est suffisamment souple pour pouvoir être utilisé avec un large éventail d applications nécessitant des débits variables. Par exemple, dans les applications de vidéo de loisir (diffusion, satellite, câble et DVD), le H.264 peut offrir une performance située entre 1 et 10 Mbit/s avec une latence élevée, mais pour des services de télécommunications il peut offrir des débits de moins de 1 Mbit/s avec une latence réduite. 3. Fonctionnement de la compression vidéo La compression vidéo a pour but de réduire et de supprimer les données redondantes de façon à permettre la transmission et le stockage efficace d un fichier vidéo numérique. Le processus consiste à traiter la source vidéo à l aide d un algorithme afin de créer un fichier compressé prêt pour la transmission ou le stockage. Pour lire le fichier compressé, un algorithme inverse est appliqué, ce qui permet d obtenir une vidéo contenant pratiquement le même contenu que la source vidéo d origine. Le temps pris pour la compression, l envoi, la décompression et l affichage d un fichier est ce que l on appelle la latence. À capacité de traitement égale, plus l algorithme de compression est perfectionné, plus la latence est élevée. Une paire d algorithmes travaillant ensemble est ce que l on appelle un codec (encodeur/décodeur) vidéo. Les codecs vidéo qui appliquent différentes normes ne sont normalement pas compatibles les uns avec les autres. En d autres termes, le contenu vidéo qui est compressé à l aide d un algorithme ne peut pas être décompressé à l aide d un algorithme différent. Par exemple, un décodeur MPEG-4 Partie 2 n est pas compatible avec un encodeur H.264. L explication réside dans le fait qu un algorithme ne peut pas décoder correctement le résultat obtenu par un autre algorithme, mais il est possible d utiliser plusieurs algorithmes différents dans le même logiciel ou matériel afin de pouvoir compresser plusieurs formats. Les normes de compression vidéo n utilisent pas toutes les mêmes méthodes pour réduire les données, ce qui explique que les résultats diffèrent en termes de débit, de qualité et de latence. Les résultats obtenus avec les encodeurs qui utilisent la même norme de compression peuvent également varier parce que le créateur d un encodeur peut choisir d utiliser différents outils spécifiés par une norme. Tant que le résultat d un encodeur est conforme au format de la norme et au décodeur, il est possible d effectuer des implémentations différentes. Ceci représente un avantage, car il est ainsi possible d avoir des implémentations adaptées à chaque objectif et budget. Les encodeurs logiciels professionnels qui ne fonctionnent pas en temps réel et qui sont utilisés pour le mastering de contenu optique devraient pouvoir être en mesure d offrir de meilleures vidéos encodées qu un encodeur matériel en temps réel utilisé pour la vidéoconférence et intégré à un appareil portatif. Par conséquent, vous n êtes pas assuré d obtenir un certain débit ou une certaine qualité avec une certaine norme. En outre, la performance d une norme ne peut pas être correctement comparée à celle d autres normes ni même d autres implémentations de la même norme, sans que le mode d implémentation ait été défini au préalable. Contrairement à un encodeur, un décodeur doit implémenter toutes les parties requises d une norme pour pouvoir décoder un train de bits conforme. La raison à cela est qu une norme spécifie la façon exacte dont un algorithme de décompression doit rétablir chaque bit d une vidéo compressée. Le graphique ci-dessous présente une comparaison du débit binaire obtenu, à niveau de qualité d image égal, entre les normes vidéo suivantes : Motion JPEG, MPEG-4 Partie 2 (sans compensation de mouvement), MPEG-4 Partie 2 (avec compensation de mouvement) et H.264 (profil de base). 4

5 Scène dans l entrée d une porte H.264 (profil de base) MPEG-4 Partie 2 (sans compensation de mouvement) MPEG-4 Partie 2 (avec compensation de mouvement) 7,000 Motion JPEG 6,000 5,000 Débit (kbit/s) 4,000 3,000 2,000 1, Temps (s) Figure 1. Un encodeur H.264 génère au maximum 50 % de bits par seconde de moins qu un encodeur MPEG-4 avec compensation de mouvement. L encodeur H.264 est au moins trois fois plus efficace qu un encodeur MPEG-4 sans compensation de mouvement et au moins six fois plus efficace qu un encodeur Motion JPEG. 4. Profils et niveaux H.264 Le groupe ayant procédé à l élaboration de la norme H.264 a cherché à créer une solution simple et claire, en limitant ses options et ses caractéristiques au minimum. Un aspect important de cette norme au même titre que les autres normes vidéo, est qu elle permet une configuration des profils (ensembles de caractéristiques algorithmiques) et des niveaux (classes de performance) de façon à parvenir à une compatibilité optimale avec les productions standards et les formats les plus courants. Le H.264 possède sept profils, qui ciblent chacun une catégorie spécifique d applications. Chaque profil définit l ensemble des fonctions que l encodeur peut utiliser et limite la complexité d implémentation. Les caméras réseau et les encodeurs vidéo utiliseront très vraisemblablement un profil appelé profil de base, qui est principalement destiné aux applications où les ressources informatiques sont limitées. Le profil de base est le mieux adapté, en raison de la performance fournie par un encodeur en temps réel intégré à un produit de vidéo sur IP. Ce profil permet également d obtenir une latence réduite, ce qui est extrêmement important dans le domaine de la vidéosurveillance et également particulièrement important pour l activation des fonctions de vue panoramique, d inclinaison et de zoom (PTZ) en temps réel des caméras réseau PTZ. Le H.264 possède 11 niveaux de gestion des besoins de performance, de bande passante et de mémoire. Chaque niveau définit le débit et le niveau d encodage en macro-blocs par seconde pour des résolutions allant de QCIF à la télévision HD voir au-delà. Plus la résolution est élevée, plus un niveau élevé s impose. 5. Comprendre les images Selon le profil H.264 utilisé, différents types d images, tels que les images I, les images P et les images B, peuvent être utilisés par un encodeur. Une image I, ou intra-image, est une image autonome qui peut être décodée indépendamment, sans référence à d autres images. La première image d une séquence vidéo est toujours une intra-image. Les images I sont nécessaires en tant que points de départ pour de nouveaux téléspectateurs ou en tant que points de resynchronisation si le train de bits transmis est endommagé. Les images I peuvent être utilisées pour l implémentation de fonctions d avance rapide et de rembobinage et autres fonctions d accès aléatoire. Un encodeur insère automatiquement des images I à intervalles réguliers ou sur demande si il est prévu que de nouveaux clients rejoignent les autres dans la visualisation d un flux. L inconvénient des images I est qu elles consomment beaucoup plus de bits, mais, d un autre côté, elles ne génèrent pas beaucoup d artefacts. 5

6 Une image P est une inter-image prédictive qui fait référence aux parties des images I et/ou P antérieures pour le codage de l image. Les images P nécessitent généralement moins de bits que les images I, mais elles sont généralement très sensibles aux erreurs de transmission en raison de la dépendance complexe vis-à-vis des images de référence P et I antérieures. Une image B est une inter-image bi-prédictive qui fait référence à une image antérieure ainsi qu à une image future. I B B P B B P B B I B B P Figure 2. Séquence type avec des images I, B et P. Une image P peut uniquement faire référence aux images I ou P précédentes, alors qu une image B peut faire référence aux images I ou P précédentes et suivantes. Lorsqu un décodeur vidéo rétablit une vidéo en décodant le train de bits image par image, le décodage doit toujours commencer par une image I. Les images P et B, si elles sont utilisées, doivent être décodées avec les images de référence. Dans le profil de base H.264, seules des images I et P sont utilisées. Ce profil est idéal pour les caméras réseaux et les encodeurs vidéo en raison de la faible latence obtenue, les images B n étant pas utilisées. 6. Méthodes de réduction du volume des données de base Plusieurs méthodes peuvent être employées pour réduire le volume des données vidéo, aussi bien dans une image qu entre deux séries d images. Dans une image, il est possible de réduire le poids des données en supprimant uniquement les informations inutiles, ce qui aura un impact sur la résolution de l image. Dans une série d images, il est possible de réduire le volume des données vidéo par des méthodes telles que le codage différentiel, qui est utilisé par la plupart des normes de compression vidéo, y compris H.264. Dans le codage différentiel, une image est comparée à une image de référence (une image I ou P antérieure) et seuls les pixels qui ont changé par rapport à l image de référence sont codés. Cela permet de réduire le nombre de valeurs de pixel codées et envoyées. Figure 3. Avec le format Motion JPEG, les trois images de la séquence ci-dessus sont codées et envoyées en tant qu images uniques séparées (images I), sans aucune dépendance entre elles. 6

7 Transmis Non transmis Figure 4. Avec le codage différentiel (utilisé dans la plupart des normes de compression vidéo, y compris H.264), seule la première image (image I) est codée dans son intégralité. Sur les deux images suivantes (images P), il est fait référence à la première image pour les éléments statiques (la maison) et seuls les éléments en mouvement (l homme qui court) sont codés à l aide de vecteurs de mouvement, ce qui réduit la quantité d informations transmises et stockées. La quantité de données encodées peut être réduite davantage encore si la détection et l encodage des différences sont basés sur des blocs de pixels (macro-blocs) plutôt que sur des pixels individuels. Par conséquent, de plus grandes surfaces sont comparées et seuls les blocs nettement différents sont codés. Les données associées à l indication de l emplacement des zones à modifier s en trouvent également réduites. Cependant, le codage différentiel ne réduirait pas les données de manière significative s il y a beaucoup de mouvement dans une vidéo. Dans ce cas, il est possible de recourir à des techniques telles que la compensation de mouvement basée sur les blocs. Cette technique tient compte du fait qu une bonne partie de ce qui compose une nouvelle image dans une séquence vidéo se retrouve dans une image précédente, bien qu à un emplacement potentiellement différent. Cette technique divise une image en série de macro-blocs. Il est possible de composer ou de «prédire» une nouvelle image (une image P, par exemple) bloc par bloc en recherchant un bloc identique dans une image de référence. Si un bloc référent est trouvé, l encodeur code tout simplement l emplacement dans l image de référence où se situe le bloc identique. Le codage du vecteur de mouvement utilise moins de bits que le codage du contenu réel d un bloc. Fenêtre de recherche Bloc correspondant Vecteur de mouvement Bloc cible Image antérieure Image P Figure 5. Illustration de la compensation de mouvement basée sur les blocs 7. Efficacité du H.264 Le H.264 porte la technologie de la compression vidéo à un nouveau niveau. Le H.264 permet de disposer d un nouveau système d intra-prédiction sophistiqué pour l encodage des images I. Ce système peut considérablement réduire la taille binaire d une image I tout en maintenant une qualité élevée et en permettant la prédiction successive de moindre blocs de pixels dans chaque macro-bloc d une image. Pour cela, le système essaye de trouver des pixels correspondants parmi les pixels encodés précédemment attenant au nouveau bloc de 4x4 pixels devant être intra-codé. La réutilisation des valeurs des pixels qui ont déjà été encodés peut réduire considérablement la taille binaire. La nouvelle intra-prédic- 7

8 tion est un aspect essentiel de la technologie H.264 dont la grande efficacité a été démontrée. En revanchhe, si seules des images I étaient utilisées dans un flux H.264, la taille de fichier serait nettement plus réduite qu avec un flux Motion JPEG qui utilise uniquement des images I. Dans ce mode, quatre pixels situés au bas du bloc du dessus sont copiés verticalement dans une partie d un macro-bloc intra-codé. Dans ce mode, quatre pixels situés à droite du bloc de gauche sont copiés horizontalement dans une partie d un macro-bloc intra-codé. Dans ce mode, huit pixels situés au bas des blocs du dessus sont copiés en diagonale dans une partie d un macrobloc intra-codé. Figure 6. Illustrations de certains des modes utilisables avec l intra-prédiction lors du codage des pixels 4x4 dans un des 16 blocs dont se compose un macro-bloc. Chacun des 16 blocs d un macro-bloc peut être codé selon différents modes. Image source d origine Image intra-prédite Image résiduelle Image finale Figure 7. Les images ci-dessus montrent l efficacité du système d intra-prédiction du H.264, l image intra-prédite étant envoyée «gratuitement». Seuls le contenu résiduel et les modes d intra-prédiction doivent être codés pour obtenir l image finale. La compensation de mouvement basée sur les blocs utilisée pour l encodage des images P et B a également été améliorée dans le H.264. Un encodeur H.264 peut choisir de rechercher les blocs correspondants avec une précision allant jusqu au sous-pixel seulement dans certaines zones d une ou plusieurs images de référence ou dans plusieurs zones. Il est possible de modifier la taille et la forme des blocs de façon à améliorer le taux de correspondance. Dans les zones où aucun bloc correspondant ne peut être trouvé, des macro-blocs intra-codés sont utilisés. Le degré élevé de souplesse fourni par la compensation de mouvement basée sur les blocs qui est utilisée dans la norme H.264, s avère fort appréciable dans les scènes bien 8

9 remplies, où il est possible de maintenir la qualité pour les applications exigeantes. La compensation de mouvement est l aspect le plus complexe pour un encodeur vidéo. Les différentes manières et les différents degrés avec lesquels elle peut être implémentée par un encodeur H.264 peuvent avoir un impact sur l efficacité de la compression d une vidéo. Avec le H.264, un filtre de déblocage en boucle permet de réduire les artefacts de bloc habituels constatés sur les vidéos très compressées à l aide de normes Motion JPEG et MPEG. Ce filtre adoucit les bords des blocs en s appuyant sur sa capacité d adaptation, permettant d obtenir une vidéo décompressée presque parfaite. Figure 8. Les artefacts de l image de gauche fortement compressée sont réduits lorsqu un filtre de déblocage est appliqué, comme on peut le voir sur l image de droite. 8. Conclusion La norme H.264 représente un énorme pas en avant dans le domaine des technologies de compression vidéo. Elle garantie une meilleure efficacité de compression en raison de la plus grande précision des fonctions prédictives et d une meilleure tolérance des erreurs. Elle offre de nouvelles possibilités pour la création d encodeurs vidéo offrant des flux vidéo de plus haute qualité, des fréquences d image plus importantes et des résolutions plus élevées, à débit égal (par rapport aux normes précédentes) ou, à l inverse, la même qualité de vidéo à des débits inférieurs. Avec le H.264, l ITU, l ISO et l IEC ont pour la première fois travaillé ensemble à la création d une norme de compression vidéo internationale commune. En raison de sa souplesse, le H.264 a été appliqué dans des domaines variés tels que les DVD à haute définition (Blu-ray, par exemple), la diffusion vidéo numérique, télévision à haute définition comprise, le stockage vidéo en ligne (ex : YouTube), la téléphonie mobile de troisième génération, des logiciels tels que QuickTime, Flash et le système d exploitation MacOS X d Apple Computer, et des consoles de jeux vidéo telles que la PlayStation 3. Utilisable dans de nombreux secteurs d activité et pour de multiples applications grand public et professionnelles, le H.264 est appelée à remplacer les autres normes et méthodes de compression actuellement utilisées. Le format H.264 étant de plus en plus couramment utilisé dans des équipements tels que les caméras sur IP, les encodeurs vidéo et les logiciels de gestion vidéo, les créateurs et intégrateurs de systèmes devront faire en sorte de choisir des produits et fournisseurs prenant en charge cette nouvelle norme ouverte. Dans l immédiat, les produits de vidéo sur IP compatibles H.264 et Motion JPEG représentent la formule idéale pour une souplesse maximale et des possibilités d intégration optimales. 9

10 A propos d Axis Communications Axis est une société informatique qui fournit des solutions de vidéo sur IP pour les installations professionnelles. Leader mondial de la vidéo sur IP, la société mène la transition de la vidéosurveillance analogique vers le numérique. Les produits et solutions Axis, principalment destinés à la vidéosurveillance et au contrôle distant, reposent sur une plate-forme technologique ouverte et innovante. Axis est une société suédoise qui dispose de filiales dans 18 pays et travaille en coopération avec de nombreux partenaires dans plus de 70 pays. Fondée en 1984, Axis est cotée à la bourse Nordic OMX, Large cap, Information Technology. Des informations complémentaires sur la société sont disponibles sur Axis Communications SAS - RCS B /FR/R1/ Axis Communications AB. AXIS COMMUNICATIONS, AXIS, ETRAX, ARTPEC and VAPIX sont des marques déposées d Axis AB ou en cours de dépôt par Axis AB dans différentes juridictions. Tous les autres noms, produits ou services sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Document sujet à modification sans préavis.

La compression vidéo avec le standard H.264/AVC

La compression vidéo avec le standard H.264/AVC Nicolas Sertier Emmanuel André Pierre Fritsch Supélec électif Audiovisuel numérique 24 janvier 2005 Plan Présentation générale 1 Présentation générale Origines et historique Caractéristiques 2 50 % de

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHÈSE. Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP

DOCUMENT DE SYNTHÈSE. Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP DOCUMENT DE SYNTHÈSE Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP TABLE DES MATIÈRES 1. Accéder facilement à la vidéo sur IP 3

Plus en détail

La surveillance numérique de pointe n a jamais été aussi simple. AXIS Camera Companion

La surveillance numérique de pointe n a jamais été aussi simple. AXIS Camera Companion La surveillance numérique de pointe n a jamais été aussi simple. Camera Companion Camera Companion Site de la caméra Il est temps que votre vidéosurveillance soit aussi intelligente et simple que vos autres

Plus en détail

Document de synthèse. Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum

Document de synthèse. Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum Document de synthèse Optimisation des conditions d éclairage Les défis d un éclairage minimum Table des matières 1. Introduction 3 2. Sensibilité à la lumière : une mesure complexe 3 3. Ne vous faites

Plus en détail

Transition vers Compressor 4.1. Livre blanc Décembre 2013

Transition vers Compressor 4.1. Livre blanc Décembre 2013 Transition vers Compressor 4.1 Livre blanc Décembre 2013 2 Contenus 3 Introduction 4 Nouvelle interface Affichage actuel Vue Actif Vue Terminé 6 Processus d encodage de base 8 Destinations 11 Transcodage

Plus en détail

Encodeurs vidéo Axis Faire entrer les systèmes de surveillance analogique dans l ère de la vidéo sur IP.

Encodeurs vidéo Axis Faire entrer les systèmes de surveillance analogique dans l ère de la vidéo sur IP. Encodeurs vidéo Axis Faire entrer les systèmes de surveillance analogique dans l ère de la vidéo sur IP. Faciliter le passage à la vidéo sur IP Le secteur de la vidéosurveillance est en pleine évolution

Plus en détail

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire Filière Télécommunications, 2 ème année TS214 - Compression/Décompression d une image binaire De nombreux télécopieurs utilisent la recommandation T.4 Groupe 3 de l International Telecommunications Union

Plus en détail

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Surveillance sur IP Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Répondre aux exigences de vidéosurveillance actuelles Le marché de la vidéosurveillance explose, poussé en cela par les

Plus en détail

Démarrez le Lecteur Windows Media

Démarrez le Lecteur Windows Media Le Lecteur Windows Media vous permet de rechercher et lire des fichiers multimédias numériques stockés sur votre ordinateur, de lire des CD et des DVD, ainsi que d afficher en continu du contenu multimédia

Plus en détail

Notre objectif est de vous permettre d accéder à distance à la caméra et de la contrôler 24h/24 et 7j/7. Dynamic Transcoding

Notre objectif est de vous permettre d accéder à distance à la caméra et de la contrôler 24h/24 et 7j/7. Dynamic Transcoding Notre objectif est de vous permettre d accéder à distance à la caméra et de la contrôler 24h/24 et 7j/7 Dynamic Transcoding 2 Dynamic Transcoding Accès à distance 24h/24 et 7j/7 et contrôle à tout moment,

Plus en détail

Séries eneo NXC et NXD. bsw-security.ch. b QUATRE FLUX VIDÉO MULTIPLES. c COMPRESSION H.264. f POWER-OVER-ETHERNET. a COMPATIBILITÉ ONVIF

Séries eneo NXC et NXD. bsw-security.ch. b QUATRE FLUX VIDÉO MULTIPLES. c COMPRESSION H.264. f POWER-OVER-ETHERNET. a COMPATIBILITÉ ONVIF b QUATRE FLUX VIDÉO MULTIPLES c COMPRESSION H.264 f POWER-OVER-ETHERNET a COMPATIBILITÉ ONVIF Séries eneo NXC et NXD Caméras IP mégapixel avec RoI (Region of Interest) et compatibilité ONVIF bsw-security.ch

Plus en détail

Fichiers Audio et Vidéo

Fichiers Audio et Vidéo Fichiers Audio et Vidéo Formats, caractéristiques, compatibilités et conversions Mickaël MARCHAL Téléchargé sur http://www.lesitedemika.org Sommaire Les fichiers audio Concepts Qualité sonore Formats de

Plus en détail

Enregistreur vidéo IP AXIS 262+

Enregistreur vidéo IP AXIS 262+ Axis Communications SAS - RCS B408969998 31429/FR/R2/0803 Enregistreur vidéo IP Solution complète d enregistrement vidéo sur réseau IP Enregistreur vidéo IP Solution complète d enregistrement vidéo sur

Plus en détail

COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE

COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE Le 29 novembre 2013, Rapport projet TS114 COMPRESSION/DECOMPRESSION D UNE IMAGE BINAIRE Par Marc BELLINGER et Antoine BINON. 2eme année Télécommunications. 1 Introduction : Le but de ce projet est d implémenter

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

GUIDE DE SYNTHÈSE. Caméra Réseau AXIS 212 PTZ

GUIDE DE SYNTHÈSE. Caméra Réseau AXIS 212 PTZ GUIDE DE SYNTHÈSE TABLE DES MATIÈRES 1 Préface... 3 2 Présentation... 3 3 Applications types... 3 4 Principe de fonctionnement... 3 5 Installation de la caméra réseau Axis... 4 5.1 Installation à l aide

Plus en détail

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Le marché de la vidéosurveillance connaît une croissance constante, due à une augmentation des préoccupations sécuritaires

Plus en détail

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6

CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 Table des matières. CREER ET FORMATER UNE PARTITION DE DISQUE DUR 1 QUE SONT LES PARTITIONS ET LES LECTEURS LOGIQUES? 6 QUE SONT LES DISQUES DE BASE ET LES DISQUES DYNAMIQUES? 6 FORMATAGE DES DISQUES ET

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

Document de synthèse. Coût total de possession Comparaison des systèmes de surveillance sur IP et analogiques

Document de synthèse. Coût total de possession Comparaison des systèmes de surveillance sur IP et analogiques Document de synthèse Coût total de possession Comparaison des systèmes de surveillance sur IP et analogiques Table des matières 1. Introduction 3 2. Méthode suivie 4 3. Coût total : définition et validation

Plus en détail

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image.

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. Il s agit de la notion de pixels non carrés Cette histoire de pixel non carrés

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La gestion des photos avec Windows 10 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : une image enregistrée

Plus en détail

Manuel utilisateur CASH. Table des matières

Manuel utilisateur CASH. Table des matières Manuel utilisateur CASH Table des matières 1 Introduction... 2 1.1 Préliminaires... 2 1.2 Configuration et mises à jour du stock... 2 2 Premiers pas... 2 2.1 Installation... 2 2.2 Installation automatique...

Plus en détail

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1 Inspection et mesure en full HD Système d'inspection vidéo numérique exceptionnel conçu pour une acquisition des images, une documentation et des mesures faciles Inspection, grossissement et mesure en

Plus en détail

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions extérieures. Lorsque les conditions sont rudes... Les villes,

Plus en détail

Les formats de fichiers images

Les formats de fichiers images Les formats de fichiers images Une photo numérique est avant tout un fichier informatique. Votre appareil convertit l'image en données puis l'enregistre. Les formats les plus courants sont le JPEG, le

Plus en détail

Présentation du processus de création de DVD

Présentation du processus de création de DVD Présentation du processus de création de DVD DVD Studio Pro permet de créer plusieurs types de DVD, parmi lesquels les présentations d entreprise, les supports de formation, les vidéos événementielles,

Plus en détail

Guide de préparation à la certification

Guide de préparation à la certification Guide Guide de préparation à la certification Axis Certification Program Sommaire 1. Introduction 3 2. Qu est-ce que l Axis Certification Program? 3 3. Informations détaillées sur l examen 4 4. Préparation

Plus en détail

Caméras réseau Axis Un grand choix de produits de vidéosurveillance professionnelle.

Caméras réseau Axis Un grand choix de produits de vidéosurveillance professionnelle. Caméras réseau Axis Un grand choix de produits de vidéosurveillance professionnelle. Le plus grand choix de caméras réseau du marché Le marché de la vidéosurveillance est en plein essor, en raison de l

Plus en détail

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Axis IP-Surveillance Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Facilité d'installation L offre de vidéo sur IP Axis apporte au monde professionnel

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

Positionnement produit

Positionnement produit DCS-5605 Caméra réseau H.264 PTZ Cas de figure d'utilisation Surveillance de zones très fréquentées Garantie 2 ans Accroche marketing La caméra réseau DCS-5605 H.264 PTZ inclut des fonctions précises panoramique/inclinaison/zoom

Plus en détail

Guide technique de caméras. Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance

Guide technique de caméras. Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance Guide technique de caméras Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance Introduction Investir dans un système de vidéosurveillance de qualité est une sage décision.

Plus en détail

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes

RadioSens. Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité. argumentaire de ventes Systèmes de communication par radio sans bandes de sécurité argumentaire de ventes introduction Le système RadioSens est né de l effort de notre équipe d ingénieurs experts en télécommunications pour développer

Plus en détail

Sauvegarde des profils de connexion et des options depuis une installation existante Sauvegarde des profils de connexion

Sauvegarde des profils de connexion et des options depuis une installation existante Sauvegarde des profils de connexion DEPLOYER LES PROFILS DE CONNEXION ET LES OPTIONS LORS D UNE NOUVELLE INSTALLATION DE SAS ENTERPRISE GUIDE 5.1 Inclus dans la plate-forme décisionnelle SAS 9.3, SAS Enterprise Guide 5.1 nécessite de définir

Plus en détail

3 / Pour en savoir plus

3 / Pour en savoir plus 3 / Pour en savoir plus / Fiches techniques / Le dégroupage d une ligne téléphonique P. 38 / Les débits P. 39 / Les équipements à domicile P. 40 / Communications électroniques et accès à la télévision

Plus en détail

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE 1. Signal analogique et signal numérique 2. Image matricielle - notion de pixel 2.1 La définition 2.2 La résolution 3. Image numérique 3.1 Image en niveaux de gris 3.2 Image en couleurs 4. Formats d image

Plus en détail

Traitement du signal et Applications cours 6

Traitement du signal et Applications cours 6 Traitement du signal et Applications cours 6 Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1 Introduction Potentialités du traitement du signal sont énormes Mais traitement du signal n

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4

WinReporter Guide de démarrage rapide. Version 4 WinReporter Guide de démarrage rapide Version 4 Table des Matières 1. Bienvenue dans WinReporter... 3 1.1. Introduction... 3 1.2. Configuration minimale... 3 1.3. Installer WinReporter... 3 2. Votre premier

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

Théorie de l information

Théorie de l information Théorie de l information Exercices Dpt. Génie Electrique Théorie de l information T. Grenier Exercices A Exercice n A. Dans un processus d'automatisation, une source génère de façon indépendante quatre

Plus en détail

L EXPORTATION d un PROJET.MVP

L EXPORTATION d un PROJET.MVP L EXPORTATION d un PROJET.MVP Présentation du problème : Le Projet de Montage Magix 17.MVP n est que l apparence du Film ou du Diaporama Vidéo (une maquette, une liste d instructions pour le logiciel).

Plus en détail

Comment choisir son lecteur DVD?

Comment choisir son lecteur DVD? Comment choisir son lecteur DVD? Sommaire Ø Critère n 1 : les types de lecteurs DVD Ø Critère n 2 : la comptabilité de la connectique et des formats lus Ø Critère n 3 : les options Ø Nos bons plans Ø Ils

Plus en détail

industriel avec en toute simplicité!

industriel avec en toute simplicité! Logiciel de diagnostic Ethernet industriel ConneXview Naviguez sur votre réseau Ethernet industriel avec en toute simplicité! Construire le nouveau monde de l électricité ConneXview est un logiciel de

Plus en détail

Programme de formation Axis Communications Academy

Programme de formation Axis Communications Academy Programme de formation Axis Communications Academy Un rôle de pionnier. Axis Communications joue un rôle de pionnier en matière de surveillance vidéo sur IP. Depuis l invention de la caméra réseau en 1996

Plus en détail

Guide d utilisation de Total Vidéo Converter

Guide d utilisation de Total Vidéo Converter Guide d utilisation de Total Vidéo Converter Total Video Converter est un logiciel payant mais possédant une version gratuite assez complète. Il est produit par la société Bigasoft et a pour fonction de

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

SYSTÈME DE STOCKAGE NUMÉRIQUE ET DE TRANSMISSION VIDÉO

SYSTÈME DE STOCKAGE NUMÉRIQUE ET DE TRANSMISSION VIDÉO SYSTÈME DE STOCKAGE NUMÉRIQUE ET DE TRANSMISSION VIDÉO La vision d un leader ADEMCO Vidéo présente Ademco Vidéo, un fournisseur de premier plan en matière de solutions vidéo de niveau international, vous

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

flashcode, les aspects techniques

flashcode, les aspects techniques flashcode, les aspects techniques Avril 2008 Sommaire» Qu est ce qu un code barre 2D flashcode?» Définition» Qu est ce qu un mode direct / indirect?» Principes» Étapes de lecture dans le cas d un mode

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur

CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur CMS Modules Dynamiques - Manuel Utilisateur 1. Introduction Le modèle CMS Le modèle des «Content Management Systems» proposé par MUM est un type particulier de sites web dynamiques, ayant comme avantage

Plus en détail

Atteindre des performances optimales avec Cadence Virtuoso

Atteindre des performances optimales avec Cadence Virtuoso Atteindre des performances optimales avec Cadence Virtuoso OpenText Exceed ondemand Solutions de gestion de l accès aux applications pour l entreprise OpenText Connectivity Solutions Group Février 2011

Plus en détail

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4

LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 LOGICIEL DE VIDEOSURVEILLANCE IPRECORD-MX4 ARCLAN' System Réf : DC2012/12-01 Date : décembre 2012 Page 1/11 Tel.04.42.97.70.75 Siège Social Fax.04.42.97.71.99 ZI Les Milles Actimart II Lot 9 1140 Rue Ampère

Plus en détail

GED MARKETING. Page 1 sur 18

GED MARKETING. Page 1 sur 18 GED MARKETING I. Présentation du produit... 2 II. Page principale de l application... 3 L arbre... 3 Le menu... 4 La fenêtre de navigation... 4 III. La recherche de documents... 4 Rechercher tous les documents...

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION VIRTUALDUB

GUIDE D UTILISATION VIRTUALDUB GUIDE D UTILISATION VIRTUALDUB VirtualDub est un logiciel gratuit, téléchargeable légalement et librement depuis de nombreuses plateformes telles que telecharger.com ou d autres. VirtuaDub a pour principaux

Plus en détail

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 6 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Utilisation

Plus en détail

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist

Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Moteur de réplication de fichiers BackupAssist Cortex I.T. Labs 2001-2010 Sommaire Introduction... 2 Single Instance Store... 2 Avantages par rapport aux méthodes de copie traditionnelles... 2 Modes de

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information Numérisation de l Une est un élément de connaissance codé à l aide de règles communes à un ensemble d utilisateurs. Le langage, l écriture sont des exemples de ces règles. 1 Comment les s sont-elles transmises?

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-3420 Désignation Caméra Internet sans fil à vision diurne et nocturne Clientèle cible Entreprises Secteur public Secteur de la surveillance Accroche marketing En

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour débuter» La Gestion des photos avec Windows 7 1 Généralités sur le jargon de l image numérique Les différents formats d image : o BMP : il s'agit

Plus en détail

Logiciel PATROL. Notice d utilisation. Page 1 sur 25. Version 6.x. Dernières modifications 14-06-2006

Logiciel PATROL. Notice d utilisation. Page 1 sur 25. Version 6.x. Dernières modifications 14-06-2006 Version 6.x Logiciel PATROL Notice d utilisation Dernières modifications 14-06-2006 Page 1 sur 25 Table des matières I. Introduction 3 II. Installation du logiciel 3 III. Utilisation du lecteur Easy Rondes

Plus en détail

ARTICLE. Dix raisons d acheter une caméra réseau ou ce que votre fournisseur de caméras analogiques ne vous révèlera jamais

ARTICLE. Dix raisons d acheter une caméra réseau ou ce que votre fournisseur de caméras analogiques ne vous révèlera jamais ARTICLE Dix raisons d acheter une caméra réseau ou ce que votre fournisseur de caméras analogiques ne vous révèlera jamais TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Dix arguments que ne vous révèlera pas votre

Plus en détail

LOGICIEL MAS DE NEOPOST

LOGICIEL MAS DE NEOPOST LOGICIEL MAS DE NEOPOST ACCÈS DIRECT À VOS DONNÉES EN TOUT TEMPS, EN TOUT LIEU La solution facile et flexible pour gérer vos dépenses postales DONNONS DE LA VALEUR À VOTRE COURRIER ER CALGARY HALIFAX TORONTO

Plus en détail

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image

www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image www.konicaminolta.fr DocMaster La parfaite maîtrise du cycle de production documentaire * L essentiel de l image * Solution de gestion documentaire DocMaster Avec DocMaster... maîtrisez votre cycle de

Plus en détail

Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2

Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2 Lisez-Moi Adobe Photoshop Lightroom 2 Bienvenue dans Adobe Photoshop Lightroom 2. Ce document contient des informations de dernière minute sur le produit, des remarques sur les fonctionnalités et des conseils

Plus en détail

PROCÉDURE SYSTÈME CHARLEMAGNE

PROCÉDURE SYSTÈME CHARLEMAGNE DESCRIPTION DE LA PROCÉDURE TITRE DE LA PROCÉDURE CONTEXTE BUT INFORMATION REQUISE UTILISATEURS LIENS AVEC D AUTRES PROCESSUS OU PROCÉDURES Numériser les pièces justificatives. Cette activité permet aux

Plus en détail

Table des matières :

Table des matières : Visioconférence Polycom Vsx 5000 Table des matières : 1. Présentation du système VSX 5000... 3 2. La télécommande... 3 3. Branchements... 4 4. Ajouter une source vidéo... 5 5. Position du microphone lors

Plus en détail

Caméras réseau thermiques Axis Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles

Caméras réseau thermiques Axis Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles Caméras réseau thermiques Axis Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles Tout ce que vous attendez des caméras thermiques à l exception d un prix exubérant. sans oublier

Plus en détail

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques

/ 20. Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN. Lycée Edouard Branly. Bac professionnel Systèmes Electronique et Numériques Date : ACTIVITÉ : Installation Caméra Vidéosurveillance Trendnet-IP422WN CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels Niveau de maîtrise des savoirs 1 2

Plus en détail

Moodle. Moodle. Créer un nouveau (Par)cours

Moodle. Moodle. Créer un nouveau (Par)cours 1/16 NB2012 Moodle est une plate-forme d apprentissage en ligne, qui permet de diffuser des cours, Moodle des exercices, toute sorte de ressources pédagogiques et de composer un parcours de formation.

Plus en détail

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»?

Alain ROBERT. Vous avez dit «Numérique»? Alain ROBERT Vous avez dit «Numérique»? Attention : Ce document est déposé. Son usage est libre dans tous les établissements d'enseignement. Si vous souhaitez le dupliquer sur un site internet ou l incorporer

Plus en détail

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage

Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Le tolérancement inertiel appliqué en décolletage Mondialisation, augmentation du coût de l énergie et des matières, pressions sur les coûts. Les entreprises doivent évoluer dans un contexte changeant

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DCS-5220 Désignation Caméra réseau sans fil panoramique et inclinable Clientèle cible Garantie 2 ans Particuliers Petites et moyennes entreprises Accroche marketing La

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Document de synthèse. Étude comparative du coût total des systèmes de vidéosurveillance IP et analogiques

Document de synthèse. Étude comparative du coût total des systèmes de vidéosurveillance IP et analogiques Document de synthèse Étude comparative du coût total des systèmes de vidéosurveillance IP et analogiques Table des matières 1. Introduction 3 2. Méthode de recherche 3 3. Coût total de possession (TCO)

Plus en détail

Installation d un système de vidéosurveillance

Installation d un système de vidéosurveillance Installation d un système de vidéosurveillance Milestone Enterprise/Professional I. Prérequis Ce tutoriel présente sommairement les étapes nécessaires à la mise en place d un système de vidéosurveillance

Plus en détail

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents Beamex Calibration White Paper info@beamex.com Configuration et étalonnage des instruments intelligents Configuration et étalonnage des instruments intelligents Les instruments intelligents sont de plus

Plus en détail

Guide utilisateur. Windows/Linux. Version 0.5. VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech.

Guide utilisateur. Windows/Linux. Version 0.5. VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech. Guide utilisateur Windows/Linux Version 0.5 VLVC est un projet de fin d études réalisé à EPITECH http://www.vlvc.net http://www.epitech.net Date de publication: Octobre 2006 A propos de ce guide Ce guide

Plus en détail

Améliorez votre efficacité avec une productivité maximale et un minimum de travail

Améliorez votre efficacité avec une productivité maximale et un minimum de travail >> ELO DocXtractor II FORM La solution complète pour un traitement rapide des formulaires Améliorez votre efficacité avec une productivité maximale et un minimum de travail Dès son installation, ELO DocXtractor

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station GUIDE D'INSTALLATION AXIS Camera Station A propos de ce guide Ce guide est destiné aux administrateurs et aux utilisateurs de AXIS Camera Station et est applicable pour la version 4.0 du logiciel et les

Plus en détail

Adobe Premiere Pro Exportation

Adobe Premiere Pro Exportation Adobe Premiere Pro Exportation Si vous avez suivi tous les tutoriels précédents, vous êtes maintenant capable de réaliser un montage, certes basique, mais complet. Il est donc temps d apprendre à exporter

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON

GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON 1. Recommandations Générales...2 1.1. Introduction...2 1.2. Avertissement...2 1.3. Pré-Requis...2 1.4. Conseils pour la saisie des données...2 1.5. Comment soumettre

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Performance et simplicité. Logiciel de diagnostic Sleepware G3

Performance et simplicité. Logiciel de diagnostic Sleepware G3 Performance et simplicité Logiciel de diagnostic Sleepware G3 Gestion des données optimisée et préférences personnalisées L interface intuitive et conviviale de Sleepware G3 facilite la gestion des données

Plus en détail

Capteurs de vibration

Capteurs de vibration Capteurs de vibration Dans le monde industriel actuel, connaitre l état de santé de ses équipements offre à tout gestionnaire de maintenance la possibilité de maitriser les arrêts non-planifiés de ces

Plus en détail

CM3 Computer ohg Schinderstr. 7 84030 Ergolding cm3@hotmail.de. Fax modem USB 2.0

CM3 Computer ohg Schinderstr. 7 84030 Ergolding cm3@hotmail.de. Fax modem USB 2.0 CM3 Computer ohg Schinderstr. 7 84030 Ergolding cm3@hotmail.de Fax modem USB 2.0 Utilisation conforme à l usage Le fax modem USB 2.0 est conçu pour raccorder un ordinateur à Internet via un raccordement

Plus en détail

Flexibilité et. TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i PRINT COPY SCAN FAX. Multifonctions monochromes A3

Flexibilité et. TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i PRINT COPY SCAN FAX. Multifonctions monochromes A3 PRINT COPY SCAN FAX TASKalfa 3010i TASKalfa 3510i Multifonctions monochromes A3 Flexibilité et productivité POUR les BUREAUX EXIGEANTS. FIABLES ET AUX MULTIPLES TALENTS. Nous avons développé cette gamme

Plus en détail

Dolby Digital avec Nero Tutorial

Dolby Digital avec Nero Tutorial Tutorial Nero AG Content 1 Dolby Digital avec Nero 3 1 Qu est-ce que... Dolby Digital? 3 2 Dolby Digital... dans les applications 4 Son surround dans Nero SoundTrax Modification de l affection du son surround...

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Guide de l administrateur Licence de site

Guide de l administrateur Licence de site Guide de l administrateur Licence de site Les instructions suivantes sont destinées aux administrateurs des sites disposant d une licence de site pour IBM SPSS Modeler 15. Cette licence vous permet d installer

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail