Appui au secteur de l emploi Algérie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Appui au secteur de l emploi Algérie"

Transcription

1 Appui au secteur de l emploi Algérie EuropeAid/131639/C/SER/DZ IFOA en partenariat avec Gopa (chef de file), Arbetsförmedlingen (Suède) et Pôle emploi (France) pour le projet "Appui au secteur de l emploi en Algérie" est en train de recruter des experts pour des mission de courte durée, qui renforceront son équipe d experts principaux. La mobilisation des experts se fera sur la base des termes de références (TdR) spécifiques préparés par l UAP et approuvés par le Directeur de programme et le responsable opérationnel concerné. Les TdR préciseront la nature, les objectifs, les résultats attendus et les activités de la mission ainsi que la date, le lieu et la durée. Si vous êtes intéressé à participer au projet et considérez que votre profil professionnel répond aux conditions requises spécifiés ci-dessous, nous vous prions de bien vouloir nous envoyer dès que possible (entre le 20 décembre) votre CV mis à jour à Nous sommes à la recherche d'experts suivants : Expertise court terme sénior : TdR n. 12 : Cadre méthodologique pour l inventaire de l existant et des besoins TdR n. 13: Définition d indicateurs pertinents pour l analyse du marché de l emploi Vous pouvez trouver une présentation détaillée des autres experts dans les Termes de Référence ci-joints (TdR n.12, TdRn. 13). Veuillez notez que les dates de mission et période de commencement peuvent être sujet à variation.

2 Projet d'appui au secteur de l'emploi en Algérie Cadre méthodologique pour l inventaire de l existant et des besoins Expert court-terme sénior La mission Objectif Contenu Durée et dates prévisionnelles Apporter un appui méthodologique et organisationnel à la réalisation d un inventaire des ressources IT de l ANEM, ainsi qu au recueil des besoins en équipements dans le cadre de la refonte et de la centralisation du système d information métier Méthodologique d inventaire et de recueil des besoins en équipements IT. Organisation des opérations, définition des tâches et des rôles, mise en place des procédures et outils nécessaires, planification et lancement des opérations. Durée de 15 jours, à partir de janvier 2013 Classification dans le cadre du projet Résultat Activité Action Tâche 1 Système d'information stratégique, réseau d'agences, informations sur le marché de l'emploi, analyses du fonctionnement du marché et outils de pilotage stratégique de l'anem. 1.4 Consolider et développer le Système d Information Consolider l'équipement bureautique des agences locales et de wilaya, contribuer à la mise en place du WAN Cadre méthodologique pour l inventaire de l existant et des besoins Référent UAP Larbi Bendifallah TDR_2012_012/ Document conforme aux préconisations du PRAG_2012_fr

3 1 CONTEXTE 1.1 Contexte institutionnel Situation économique et sociale L Algérie comptait selon l ONS (Office national des statistiques), 37,1 millions d habitants au 1 er janvier Le taux d accroissement naturel est de 2,04% en 2011, stable par rapport à l année précédente. Le PIB de l Algérie est en 2011 de 189 milliards USD. Il varie principalement en fonction du prix des hydrocarbures. Au cours de la décennie , il a connu une progression annuelle comprise entre 2 et 7% (+2,5% en 2011). Le produit intérieur brut par habitant était en 2010 de USD selon la Banque mondiale, situant le pays au 91 e rang sur 180. La situation macro-économique était en nette amélioration. Le boom pétrolier, continu depuis 2001, a permis à l Algérie d améliorer ses réserves de change et de contenir le taux d inflation autour de 3%. Les estimations du niveau de pauvreté montrent que, s il reste important, il a régressé de 25,2% en 1995 à 16,6% en 2005, soit un recul, en moyenne annuelle, de 4,2%. Les progrès survenus dans le secteur éducatif ont fait reculer le taux d analphabétisme, de 32% en 1998 et à 16,5% en 2005 chez les hommes et de 46 % à 31,6% chez les femmes. En milieu rural, l alphabétisation est passée de 48,5% en 1998 à 72,6% en L emploi en Algérie Selon le FMI, la population active était estimée à 10,997 millions en 2010, avec un taux d activité des personnes de plus de 15 ans de 68,9% pour les hommes et de 14,2% pour les femmes. Le chômage, qui était de 30% de la population en 2000, se situait à 10% en Le chômage des jeunes a varié de 32% en 2003 à 22% en L ONS indique que la part des femmes dans la population active est passée de 5,2% en 1977 à 17,7% en Plus des deux-tiers des actifs occupés sont salariés, dont 36% sur des emplois permanents et 31% sur des emplois temporaires ; les nonsalariés sont essentiellement des indépendants, avec des employeurs et des aides familiaux. Selon l enquête emploi de l ONS (2011), 45,6% des actifs occupés déclarent ne pas être affiliés à un régime de sécurité sociale. C est le cas de l énorme majorité des nonsalariés, mais également du tiers des salariés du secteur privé. Le taux de sous-emploi, calculé par l ONS en septembre 2011, était de 17,9%, soit actifs. Il touche notamment un jeune de moins de 30 ans sur cinq. L ONS mesure à la même date un taux de chômage à 10%, 8,4% pour les hommes (en légère hausse) et 17,2% pour les femmes (en baisse). Il est plus élevé dans les zones urbaines (10,6%) que dans les territoires ruraux (8,7%). Il concerne 22,4% des actifs de 16 à 24 ans. Les diplômés de l université sont plus souvent sans emploi (16,1%) que les personnes sans aucune formation reconnue (8,2%). D après l ONS, les deux-tiers des chômeurs n ont jamais travaillé et 71,3% des chômeurs sont sans emploi depuis plus d un an. La plupart des demandeurs d emploi sont inscrits auprès de l Agence Nationale de l Emploi (ANEM), soit 75,6%. 29,4% des personnes occupées signalent qu elles recherchent un autre emploi. Référence TDR_2012_012 1

4 1.1.3 La stratégie algérienne en matière d'emploi L'emploi étant une priorité nationale en Algérie, un programme de création de 3 millions d'emplois est annoncé pour les cinq années à venir. Le gouvernement avait adopté en avril 2008 un Plan d'action pour la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage portant sur la période , qui est présente comme le référentiel fondateur de la politique sectorielle de l'emploi en Algérie. II prévoit la modernisation de l'anem et lui confie la mise en place d'un dispositif d'appui à l'insertion professionnelle (DAIP). Le Ministère du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale (MTESS) est en charge du secteur de l'emploi depuis La gestion du marché de l'emploi salaire est confiée à l'anem, tandis que la CNAC (caisse nationale d'assurance chômage) et l'ansej (agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes) sont chargées de l'aide à la création d'entreprises. Depuis 2004, le secteur de l'emploi a bénéficié d'une politique de réorganisation : loi relative au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi (monopole de l'anem en lien avec des agences privées agréées), décret de 2006 fait de l'anem un établissement public à gestion spécifique et lui attribue ses nouvelles missions et ses moyens : organiser et assurer la connaissance de la situation et de l évolution du marché national de l'emploi et de la main d'œuvre et garantir à tout demandeur et à toute entreprise un service de recrutement efficace et personnalisé. En octobre 2006, un programme de réhabilitation de l'anem sur trois ans ( ), dote d'un budget de 6,9 milliards de dinars algériens (DA) (69 millions d'euros), a prévu de tripler ses effectifs. II s'accompagne d'un plan de formation de certains personnels, et comprend une extension du réseau, la réhabilitation des locaux de nombreuses agences locales, les premiers équipements informatiques, l'attribution de véhicules, la création d'un site web à destination de tout public (demandeurs d'emploi et employeurs) Le Projet d'appui au secteur de l'emploi (PASEA) Le projet est conduit en partenariat entre le gouvernement algérien et l'union européenne. La convention de financement a été signée en décembre 2009 entre l'ue et l'anem, mandatée par son ministère de tutelle (le Ministère du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale). L'objectif du projet est d améliorer la promotion et la régulation de l'emploi économique à travers le renforcement de l institution clé qu'est l'anem. Il vise à l atteinte de six résultats : 1. Un système d'information stratégique performant est en fonctionnement ; 2. Professionnalisation des agents (et des services) ; 3. Adoption d'une nouvelle stratégie de communication par l'anem ; 4. L'ANEM dispose d'un projet de cadre de planification à moyen terme ; 5. Le MTESS dispose et utilise des informations utiles et fiables sur le marché de l'emploi; 6. Le MTESS dispose des moyens institutionnels de coordination en matière d'emploi. La conduite du projet a été confiée à une Direction du projet nommée par l'anem, avec le concours d une équipe d'assistance technique long-terme et court-terme constituant l'unité d appui au projet (UAP). L unité d appui a été mise en place le 18 juin 2012 à Alger. Le projet se termine en décembre Référence TDR_2012_012 2

5 1.2 Contexte spécifique à la mission La mission s inscrit dans le premier des six objectifs du projet : «Mise en place d un système d'information stratégique performant». Le Système d information (SI) actuel de l ANEM est décentralisé : un serveur applicatif est opéré de façon autonome dans chacune des 250 agences, soit 250 serveurs non interconnectés. Une refonte complète du SI métier de l ANEM est en cours. Le nouveau système sera centralisé, avec toutefois la possibilité pour chaque agence de fonctionner en mode local en cas de rupture du service WAN. Cette refonte requiert un inventaire des équipements (matériels et logiciels) existants ainsi que des besoins relatifs aux équipements manquants ou obsolètes. La mise en place d un réseau d interconnexion robuste et sécurisé s avère par ailleurs indispensable pour relier les agences (AWEM et ALEM) au data center de la DSI (siège de l ANEM) et au site de secours (non encore défini), ce qui peut nécessiter l acquisition d équipements d accès et de supervision de ce réseau. Ces besoins doivent donc également être identifiés et dénombrés. La convention de financement du projet PASEA prévoit la passation d un marché de fournitures et de services, au titre duquel les équipements nécessaires à la modernisation du système d information de l ANEM pourront être approvisionnés, en vue de doter les différentes structures de l ANEM : Data Center du siège, site de secours, équipements informatiques et réseaux des AWEM et ALEM. La mission de l expert court terme sénior consiste à apporter à l ANEM l appui méthodologique et technique nécessaire à l élaboration de cet inventaire de l existant et des besoins en matière d équipements IT, afin de faciliter la rédaction du cahier des charges pour ce marché d acquisition d équipements. 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS 2.1 Objectifs de la mission Le futur SI métier sera bâti sur une architecture centralisée, afin de remédier aux nombreux dysfonctionnements inhérents à l architecture répartie du SI actuel. Sa mise en service et son déploiement nécessiteront des équipements nouveaux ou renouvelés (matériels, logiciels, télécommunication, réseau, bureautique, etc). Ces équipements seront, autant que possible, approvisionnés au titre d un marché visant à consolider l équipement bureautique et informatique de l ANEM, prévu dans la convention de financement du projet. Parmi les équipements à acquérir figureront, entre autres : Les serveurs informatiques centraux ou d agences ; Les licences logicielles associées ; Les équipements périphériques (imprimantes, scanners ) ; Les photocopieurs ; Les serveurs/logiciels d envoi de SMS ; Les onduleurs ; Les équipements d accès au réseau WAN ou à internet ; Les dispositifs de sauvegarde et d archivage des données ; Les écrans d affichage numérique destinés à l information des demandeurs Référence TDR_2012_012 3

6 d emploi dans les agences ; Les outils itinérants de saisie de données lors des tournées de prospection auprès des employeurs (tablettes, ordinateurs portables) ; Les équipements de travail collaboratif (rétroprojecteurs, écrans, tableaux effaçables) ; Le mobilier bureautique. Un inventaire précis des besoins doit être établi pour : les services centraux de l ANEM, les agences existantes (matériel manquant, vétuste ou obsolète), les agences dont l ouverture est planifiée à brève échéance. Il faut au préalable inventorier les équipements informatiques et réseau existants, en évaluer la durée de vie résiduelle et la nécessité éventuelle d un renouvellement, ce type de matériel étant en général caractérisé par une obsolescence technologique rapide. Outre l inventaire de l existant, il s agit également de recenser d équipements à acquérir. les besoins Cette opération d inventaire des moyens IT existants (matériels et logiciels informatiques, bureautiques, réseau et télécommunication) et de recueil de besoins sera pilotée par le responsable de l infrastructure au sein de la Direction du Système d Information. L expert aura pour mission d apporter un appui méthodologique et technique à l ANEM pour sa réalisation. L expert définira le cadre méthodologique pour effectuer cet inventaire de façon rapide et efficiente, ainsi que les outils nécessaires à sa réalisation : procédures, formulaires, outillage logiciel pour automatiser le recueil (OCSinventory, par exemple), modalités de collecte, de vérification et de consolidation des informations recueillies, formalisation, restitution. Il définira les rôles des intervenants et établira un planning détaillé des tâches. Il définira les prérequis pour le bon déroulement des opérations et s assurera qu ils sont réunis. Il accompagnera le responsable de l inventaire dans la phase de lancement et alertera l UAP et la DSI en cas de dysfonctionnement ou de problème bloquant. 2.2 Résultats attendus À l issue de la mission, les résultats suivants devront être atteints : La méthodologie d inventaire et de recueil des besoins est définie et expliquée au responsable de l infrastructure et au DSI de l ANEM. Les outils de collecte et de consolidation des informations sont définis et opérationnels. Les intervenants sont identifiés et informés de leurs rôles respectifs. Les prérequis sont définis et vérifiés. Un planning des opérations est établi et validé. La phase de lancement des opérations est déclenchée. Référence TDR_2012_012 4

7 3 DEROULEMENT DE LA MISSION 3.1 Réalisation de la mission La mission se déroule à Alger, principalement au siège de l ANEM et dans les locaux de l Unité d appui au projet (UAP). Des déplacements en agences sont à prévoir dans la région d Alger. Prise en compte du contexte Présentation du contexte par l Expert SI de l UAP et cadrage de la mission ; Rencontre avec le DSI et présentation de l équipe DSI, notamment la sousdirection de l infrastructure ; Visite du data center et d une agence AWEM et/ou ALEM (Alger centre). Plan d intervention L expert court-terme élabore son plan d intervention et le présente à l UAP pour validation. Réalisation de la mission selon le plan d intervention proposé L expert organisera sa mission en concertation avec le responsable de l infrastructure en charge de l opération d inventaire, du DSI et de l expert principal SI de l UAP. 3.2 Validation et livraison des résultats Les livrables attendus sont : Méthodologie et outillage de l opération d inventaire et de recueil des besoins ; Liste des intervenants et des tâches dévolues ; Planning de réalisation de l opération d inventaire et de recueil des besoins; Assistance au lancement de l opération ; Un rapport de mission validé. 4 PROFIL REQUIS DE L EXPERT 4.1 Qualification et compétences 4.2 Expérience professionnelle générale 4.3 Expérience professionnelle spécifique en relation avec la mission 4.4 Langue de travail Expert sénior. Formation supérieure Pilotage de projets de gestion en informatique et/ou logistique (5 ans). Compétences en organisation, planification de projets et méthodologie. Expérience réussie dans la préparation et la réalisation d opérations d inventaires IT pour des organisations publiques ou de grandes entreprises. Connaissance des outils d automatisation d inventaire IT. Aptitudes relationnelles et rédactionnelles. Bonne maitrise du français (langue de travail). La connaissance de l arabe serait appréciée. Référence TDR_2012_012 5

8 5 PERIODE ET CALENDRIER INDICATIF DE LA MISSION La mission, d une durée de 15 jours, se déroulera à partir de janvier Précision : la semaine de travail algérienne est fixée du dimanche matin au jeudi soir. Il est donc impératif que l expert soit présent dès le samedi. 6 RESPONSABILITE ET CONFIDENTIALITE L expert travaille sous la supervision de l expert de l Unité d appui au projet (UAP) responsable de l activité. Le cadre et la méthode de travail seront fixés dès le début de la mission. L expert est tenu aux règles de la déontologie professionnelle et de la confidentialité quant à l usage des documents auxquels il a accès ou qu il produit dans le cadre de sa mission. L expert doit respecter strictement le règlement intérieur de l UAP. Fait par l expert principal Approuvé par le chef d équipe Validé par le directeur de projet M. Larbi Bendifallah M. Benoit Willot M. Mourad Lémia Date 6/12/2012 Date 6/12/2012 Date 6/12/2012 Signature Signature Signature Diffusion Chef de file du consortium : GOPA Worldwide Consultants (Allemagne) Membres du consortium : Arbetsförmedlingen (Suède) IFOA (Italie) Pôle emploi (France) Délégation de l Union européenne en Algérie Référence TDR_2012_012 6

9 Projet d'appui au secteur de l'emploi en Algérie Définition d indicateurs pertinents pour l analyse du marché de l emploi Expert court-terme sénior La mission Objectif Contenu Durée et dates prévisionnelles Sélectionner une batterie d'indicateurs pertinents pour l'analyse du marché de l'emploi portant sur le suivi des stocks et des flux d'offres et de demandes, aux divers niveaux territoriaux (local, wilaya, régional, national), en accord avec les services d'études du MTESS. Sélectionner une batterie d'indicateurs pertinents pour l'analyse du marché de l'emploi portant sur le suivi des stocks et des flux d'offres et de demandes, aux divers niveaux territoriaux (local, wilaya, régional, national), en accord avec les services d'études du MTESS. Durée de 15 jours. 1 ère intervention en janvier 2013 ; 2 nde intervention en mars 2013 Classification dans le cadre du projet Résultat Activité Action 1 Système d'information stratégique, réseau d'agences, informations sur le marché de l'emploi, analyses du fonctionnement du marché et outils de pilotage stratégique de l'anem. 1.5 Améliorer la connaissance statistique du marché de l'emploi et développer les analyses économiques du fonctionnement du marché Sélectionner une batterie d'indicateurs pertinents pour l'analyse du marché de l'emploi portant sur le suivi des stocks et des flux d'offres et de demandes, aux divers niveaux territoriaux (local, wilaya, régional, national), en accord avec les services d'études du MTESS. Référent UAP Larbi Bendifallah TDR_2012_013/ Document conforme aux préconisations du PRAG_2012_fr

10 1 CONTEXTE 1.1 Contexte institutionnel Situation économique et sociale L Algérie comptait selon l ONS (Office national des statistiques), 37,1 millions d habitants au 1 er janvier Le taux d accroissement naturel est de 2,04% en 2011, stable par rapport à l année précédente. Le PIB de l Algérie est en 2011 de 189 milliards USD. Il varie principalement en fonction du prix des hydrocarbures. Au cours de la décennie , il a connu une progression annuelle comprise entre 2 et 7% (+2,5% en 2011). Le produit intérieur brut par habitant était en 2010 de USD selon la Banque mondiale, situant le pays au 91 e rang sur 180. La situation macro-économique était en nette amélioration. Le boom pétrolier, continu depuis 2001, a permis à l Algérie d améliorer ses réserves de change et de contenir le taux d inflation autour de 3%. Les estimations du niveau de pauvreté montrent que, s il reste important, il a régressé de 25,2% en 1995 à 16,6% en 2005, soit un recul, en moyenne annuelle, de 4,2%. Les progrès survenus dans le secteur éducatif ont fait reculer le taux d analphabétisme, de 32% en 1998 et à 16,5% en 2005 chez les hommes et de 46 % à 31,6% chez les femmes. En milieu rural, l alphabétisation est passée de 48,5% en 1998 à 72,6% en L emploi en Algérie Selon le FMI, la population active était estimée à 10,997 millions en 2010, avec un taux d activité des personnes de plus de 15 ans de 68,9% pour les hommes et de 14,2% pour les femmes. Le chômage, qui était de 30% de la population en 2000, se situait à 10% en Le chômage des jeunes a varié de 32% en 2003 à 22% en L ONS indique que la part des femmes dans la population active est passée de 5,2% en 1977 à 17,7% en Plus des deux-tiers des actifs occupés sont salariés, dont 36% sur des emplois permanents et 31% sur des emplois temporaires ; les nonsalariés sont essentiellement des indépendants, avec des employeurs et des aides familiaux. Selon l enquête emploi de l ONS (2011), 45,6% des actifs occupés déclarent ne pas être affiliés à un régime de sécurité sociale. C est le cas de l énorme majorité des nonsalariés, mais également du tiers des salariés du secteur privé. Le taux de sous-emploi, calculé par l ONS en septembre 2011, était de 17,9%, soit actifs. Il touche notamment un jeune de moins de 30 ans sur cinq. L ONS mesure à la même date un taux de chômage à 10%, 8,4% pour les hommes (en légère hausse) et 17,2% pour les femmes (en baisse). Il est plus élevé dans les zones urbaines (10,6%) que dans les territoires ruraux (8,7%). Il concerne 22,4% des actifs de 16 à 24 ans. Les diplômés de l université sont plus souvent sans emploi (16,1%) que les personnes sans aucune formation reconnue (8,2%). D après l ONS, les deux-tiers des chômeurs n ont jamais travaillé et 71,3% des chômeurs sont sans emploi depuis plus d un an. La plupart des demandeurs d emploi sont inscrits auprès de l Agence Nationale de l Emploi (ANEM), soit 75,6%. 29,4% des personnes occupées signalent qu elles recherchent un autre emploi. Référence TDR_2012_013 1

11 1.1.3 La stratégie algérienne en matière d'emploi L'emploi étant une priorité nationale en Algérie, un programme de création de 3 millions d'emplois est annoncé pour les cinq années à venir. Le gouvernement avait adopté en avril 2008 un Plan d'action pour la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage portant sur la période , qui est présente comme le référentiel fondateur de la politique sectorielle de l'emploi en Algérie. II prévoit la modernisation de l'anem et lui confie la mise en place d'un dispositif d'appui à l'insertion professionnelle (DAIP). Le Ministère du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale (MTESS) est en charge du secteur de l'emploi depuis La gestion du marché de l'emploi salaire est confiée à l'anem, tandis que la CNAC (caisse nationale d'assurance chômage) et l'ansej (agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes) sont chargées de l'aide à la création d'entreprises. Depuis 2004, le secteur de l'emploi a bénéficié d'une politique de réorganisation : loi relative au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi (monopole de l'anem en lien avec des agences privées agréées), décret de 2006 fait de l'anem un établissement public à gestion spécifique et lui attribue ses nouvelles missions et ses moyens : organiser et assurer la connaissance de la situation et de l évolution du marché national de l'emploi et de la main d'œuvre et garantir à tout demandeur et à toute entreprise un service de recrutement efficace et personnalisé. En octobre 2006, un programme de réhabilitation de l'anem sur trois ans ( ), dote d'un budget de 6,9 milliards de dinars algériens (DA) (69 millions d'euros), a prévu de tripler ses effectifs. II s'accompagne d'un plan de formation de certains personnels, et comprend une extension du réseau, la réhabilitation des locaux de nombreuses agences locales, les premiers équipements informatiques, l'attribution de véhicules, la création d'un site web à destination de tout public (demandeurs d'emploi et employeurs) Le Projet d'appui au secteur de l'emploi (PASEA) Le projet est conduit en partenariat entre le gouvernement algérien et l'union européenne. La convention de financement a été signée en décembre 2009 entre l'ue et l'anem, mandatée par son ministère de tutelle (le Ministère du travail, de l'emploi et de la sécurité sociale). L'objectif du projet est d améliorer la promotion et la régulation de l'emploi économique à travers le renforcement de l institution clé qu'est l'anem. Il vise à l atteinte de six résultats : 1. Un système d'information stratégique performant est en fonctionnement ; 2. Professionnalisation des agents (et des services) ; 3. Adoption d'une nouvelle stratégie de communication par l'anem ; 4. L'ANEM dispose d'un projet de cadre de planification à moyen terme ; 5. Le MTESS dispose et utilise des informations utiles et fiables sur le marché de l'emploi; 6. Le MTESS dispose des moyens institutionnels de coordination en matière d'emploi. La conduite du projet a été confiée à une Direction du projet nommée par l'anem, avec le concours d une équipe d'assistance technique long-terme et court-terme constituant l'unité d appui au projet (UAP). L unité d appui a été mise en place le 18 juin 2012 à Alger. Le projet se termine en décembre Référence TDR_2012_013 2

12 1.2 Contexte spécifique à la mission La mission s inscrit dans le premier des six objectifs du projet : «Mise en place d un système d'information stratégique performant». Une refonte complète du SI métier de l ANEM est en cours de réalisation. Le nouveau système sera centralisé sur un serveur applicatif métier qui sera installé dans le data center du siège, les agences locales (ALEM) ou de wilaya (AWEM) y accédant via des liaisons sécurisées. Les statistiques nécessaires à l analyse du marché de l emploi seront élaborées directement à partir des données opérationnelles (offres et demandes d emploi, placements) enregistrées en agences ou via les services en ligne. L élaboration de ces statistiques est à la charge de la DIED, plus précisément de la sous-direction des statistiques. Ces statistiques sont fournies périodiquement au Ministère du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale (MTESS), pour lui permettre d orienter la politique nationale de l emploi sur la base des indicateurs objectifs et des tendances du marché effectif de l emploi, grâce à une analyse des divers secteurs, filières et bassins d emploi. 2 OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS 2.1 Objectifs de la mission La DIED produit périodiquement des rapports statistiques tels que la note de conjoncture annuelle et la note mensuelle sectorielle du marché national de l emploi, ainsi que de nombreux rapports statistiques qui lui sont demandés ponctuellement, souvent dans l urgence, par la Direction générale de l ANEM ou par le MTESS. L objectif visé est de pouvoir extraire ou calculer directement les indicateurs statistiques requis par simple traitement des données opérationnelles du nouveau SI métier qui sera mis en place avant la fin de l année Pour ce faire, il est nécessaire d identifier avec précision les indicateurs pertinents pour l analyse du marché de l emploi, ainsi que leurs modalités d obtention (formules mathématiques et/ou statistiques, rubriques de bases ou opérandes nécessaires). Un travail de recensement des indicateurs et des rubriques associées est engagé avec l équipe de la sous-direction des statistiques de la DIED. L expert appuiera ce travail pour en renforcer la qualité et s assurera lors de sa 1ère intervention (en janvier 2013) que le modèle de données du nouveau système intègre bien les informations requises pour l élaboration des indicateurs statistiques demandés. Lors de sa seconde intervention, l expert proposera une batterie d indicateurs pertinents ainsi que leurs modalités d obtention, en vue de renforcer la capacité d analyse du marché de l emploi en Algérie de l ANEM et du MTESS. Il proposera également une démarche d intégration des données statistiques fournies périodiquement par les agences privées de placement (APP). Référence TDR_2012_013 3

13 2.2 Résultats attendus À l issue de la mission, les résultats suivants devront être atteints : Les indicateurs statistiques pertinents pour l analyse du marché de l emploi sont définis et validés, ainsi que leurs modes d élaboration (formules de calcul, périodes à prendre en compte, périodicité de publication, etc). Le modèle de données du SI métier est analysé pour vérifier que les données de base nécessaires à l obtention de ces indicateurs sont bien prévues. Les rapports statistiques périodiques des agences privées de placement sont pris en compte et intégrés dans la batterie d indicateurs définis par l expert. Un rapport de mission détaillé est rédigé et validé. 3 DEROULEMENT DE LA MISSION 3.1 Réalisation de la mission La mission se déroule à Alger, principalement au siège de l ANEM et dans les locaux de l Unité d appui au projet (UAP). Des rencontres avec le MTESS, de la SSII IT Comp chargé du développement du nouveau SI métier et d une APP sont à prévoir (Alger). Prise en compte du contexte Présentation du contexte par l Expert SI de l UAP et cadrage de la mission ; Rencontre avec les responsables de la DIED et de la sous-direction des statistiques de l ANEM ; Rencontre avec le DSI et l équipe DSI en charge du nouveau SI métier ; Rencontre avec les responsables de l analyse du marché de l emploi du MTESS. Plan d intervention L expert court-terme élabore son plan d intervention et le présente à l UAP pour validation. Réalisation de la mission selon le plan d intervention proposé L expert organisera sa mission en concertation avec les responsables de la DIED (sous-direction des statistiques), du DSI et de l expert principal SI de l UAP. 3.2 Validation et livraison des résultats Les livrables attendus sont : Liste des indicateurs statistiques pertinents pour l analyse du marché de l emploi, avec leurs modes d élaboration ; Présentation formelle aux responsables de la DIED, de la DSI et du MTESS ; Rapport de mission validé. Référence TDR_2012_013 4

14 4 PROFIL REQUIS DE L EXPERT 4.1 Qualification et compétences 4.2 Expérience professionnelle générale 4.3 Expérience professionnelle spécifique en relation avec la mission 4.4 Langue de travail Expert sénior. Formation supérieure en statistiques et/ou économétrie Expérience avérée dans la conduite et/ou la réalisation de projets statistiques (5 ans). Analyse et agrégation de données. Elaboration d indicateurs de haut niveau à partir de données granulaires, projection et calcul de tendances. Expérience réussie dans les systèmes statistiques (reporting, business intelligence, cubes OLAP) dans le domaine de l emploi, idéalement pour le compte d un organisme public. Connaissance des logiciels statistiques leaders (SAS, SPSS). Aptitudes relationnelles et rédactionnelles. Bonne maitrise du français (langue de travail). 5 PERIODE ET CALENDRIER INDICATIF DE LA MISSION La mission, d une durée de 15 jours, se déroulera en 2 interventions : 1 ère intervention : janvier nde intervention : mars 2013 Précision : la semaine de travail algérienne est fixée du dimanche matin au jeudi soir. Il est donc impératif que l expert soit présent dès le samedi. 6 RESPONSABILITE ET CONFIDENTIALITE L expert travaille sous la supervision de l expert de l Unité d appui au projet (UAP) responsable de l activité. Le cadre et la méthode de travail seront fixés dès le début de la mission. L expert est tenu aux règles de la déontologie professionnelle et de la confidentialité quant à l usage des documents auxquels il a accès ou qu il produit dans le cadre de sa mission. L expert doit respecter strictement le règlement intérieur de l UAP. Référence TDR_2012_013 5

15 Fait par l expert principal Approuvé par le chef d équipe Validé par le directeur de projet M. Larbi Bendifallah M. Benoit Willot M. Mourad Lémia Date 10/12/2012 Date 10/12/2012 Date 10/12/2012 Signature Signature Signature Diffusion Chef de file du consortium : GOPA Worldwide Consultants (Allemagne) Membres du consortium : Arbetsförmedlingen (Suède) IFOA (Italie) Pôle emploi (France) Délégation de l Union européenne en Algérie Référence TDR_2012_013 6

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Termes de référence Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Expertise sénior La mission Objectif Préparer l utilisation d un système d information ressources humaines (SIRH)

Plus en détail

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés

Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Termes de référence Accompagnement à la mise en œuvre d une méthode de recrutement fondée sur les habiletés Expertise sénior La mission Objectif Préparer l Agence Nationale de l Emploi algérienne à l utilisation

Plus en détail

Appui au déploiement de l intranet

Appui au déploiement de l intranet Termes de référence / TdR 057 Appui au déploiement de l intranet Expertise senior La mission Objectif Appui à la mise en service effective de l intranet de l ANEM Contenu Appui au lancement de l intranet

Plus en détail

Atelier d administration et de gestion de l infrastructure du Data Center

Atelier d administration et de gestion de l infrastructure du Data Center Termes de référence / TdR 058 Atelier d administration et de gestion de l infrastructure du Data Center Expertise senior La mission Objectif Organisation et animation d un atelier sur les bonnes pratiques

Plus en détail

Constituer un réseau de chefs de projet en développement des organisations

Constituer un réseau de chefs de projet en développement des organisations Termes de référence Constituer un réseau de chefs de projet en développement des organisations Expertise sénior La mission Objectif Constituer un réseau national de chefs de projet en développement des

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior)

Expert principal 1: Chef d'équipe, coordonnateur de projet (expert senior) 1.1.1 Experts principaux Ces termes de référence définissent les profils requis pour les experts principaux. Le soumissionnaire doit fournir une déclaration d'exclusivité et de disponibilité pour les experts

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3

http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3 INRA-DRH numconcours externes 2009 http://www.inra.fr/drh/ce2009/bdd/profil.php?numprofil=ie09-micsdar-3 Page 1 of 2 16/10/2009 IE Chargé des contrats de recherche profil n : IE09-MICSDAR-3 emploi-type

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES

ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES www.cyform.fr Objectifs Cette formation permet d acquérir les techniques et compétences nécessaires à l exercice des fonctions de gestion

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014 FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Chargé (e) de mission auprès du directeur de l administration générale et des finances «Administration fonctionnelle, cartographies et outils de pilotage» N VISIO poste

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO Société de services informatiques à votre service : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com Notre société de services, située à Paris, bénéficie de vingt-cinq ans d'expérience dans le conseil, l'intégration

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ELABORATION D UN GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LA CONSTRUCTION DE REFERENTIELS COMPETENCES-EMPLOIS-FORMATIONS DGRU (Direction Générale de la Rénovation Universitaire)

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire,

Vous souhaitez rejoindre un établissement public en tant que fonctionnaire, Fiche d information DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Emploi et Développement des compétences Service Concours- DHEC40 concours@caissedesdepots.fr CONCOURS EXTERNE DE SECRETAIRE

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

AGENCE EMPLOI JEUNES

AGENCE EMPLOI JEUNES Avis de recrutement pour le poste d ADMINISTRATEUR Administrateur via cet appel à candidature. Assurer la planification, l organisation, la coordination, le contrôle et la mise en œuvre de l ensemble des

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing CAHIER DES CHARGES Consultation d experts en Communication et en Webmarketing N 1 : Juin 2013 Date de publication : 11/06/2013 Date de clôture des candidatures : 25/06/2013 à 12h00 Le présent cahier des

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC)

Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC) FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Directeur de projet Web à la direction de la communication et de la diffusion des connaissances (DCDC) Voie d accès Durée d occupation min-max Évolution possible voie

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTION

DESCRIPTION DE FONCTION 28.09.2015 DESCRIPTION DE FONCTION IDENTIFICATION DE LA FONCTION Niveau A : Attaché TIC Direction générale des Finances, des Ressources humaines et des Affaires générales Filière de métiers : Technologie

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE

MESURE DE LA PERFORMANCE DES EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR INSPECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE MESURE DE LA PERFORMANCE DES POLITIQUES PUBLIQUES AU MAROC: EXPÉRIENCE DE L INSPECTION GÉNÉRALE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 INTITULE DE LA FORMATION : Assistant commercial en vins (agent de vente) Région : Languedoc Roussillon Références : CDC-018/05/2014

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT

TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT TERMES DE REFERENCES POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT DIAGNOSTIC DE L INNOVATION ET DE L ETAT DE LA VALORISATION DES RESULTAS DE LA RECHERCHE AU SENEGAL 1/8 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION Levier essentiel

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE

RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE RÉPUBLIQUE DE GUINÉE MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE (MMG) PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER (PAGSEM) GUINÉE Financement: IDA N H 8040-GN TERMES DE REFERENCE FORMATION EN PLANIFICATION

Plus en détail

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction Fiche de Fonction Assistant(e) Ressources Humaines Version : 1 Service : R.H. Date : 2014 Pages : 4 Service Ressources Humaines Fonction du responsable Responsable Ressources Humaines hiérarchique Lieu

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration d un système d information informatisé : système de suivi, de mesure et d évaluation des données sur

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 12INI133 Togo / ppui du CCM Togo dans le pilotage des subventions du Fonds Mondial Demandeur : CCM I. Contexte Le TOGO est, à ce jour, bénéficiaires de trois subventions

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

1. Contexte et justification

1. Contexte et justification Termes de Référence pour l assistance technique à la Cellule de Gestion des Projets et des Marchés Publics du Ministère de la Santé Publique en République Démocratique du Congo 1. Contexte et justification

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 2007 10 89 0264 FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Coordonnateur (trice) du développement

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE --------------------- UGP-FILETS SOCIAUX --------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline

Plus en détail

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD)

Projet pôles régionaux de développement / Appui au développement urbain décentralisé (PRD) MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- PROJET POLES REGIONAUX DE DEVELOPPEMENT / APPUI AU DEVELOP- PEMENT

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE. Second Evénement MEDA - EAU Marrakech Maroc les 28,29 et 30 avril 2008

ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE. Second Evénement MEDA - EAU Marrakech Maroc les 28,29 et 30 avril 2008 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES RESSOURCES EN EAU Direction des Etudes et des Aménagements hydrauliques ORGANISATION DU SYSTÈME D INFORMATION SUR L EAU EN ALGÉRIE Second Evénement

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre

La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre La base de données Accueil Emploi, un système d information pour l emploi et la migration de main-d œuvre Le Bureau international du Travail est la seule agence des Nations unies ayant un mandat clair

Plus en détail

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ;

LE MINISTRE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE, la loi n 90-032 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin ; REPUBLIQUE DU BENIN -------o------- MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -------o------- LE MINISTRE -------o------- A R R E T E ANNEE 2013 N /MAEP/DC/SGM/DRH/DIP/SA PORTANT ATTRIBUTIONS,

Plus en détail

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC)

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) 1 Consultant chargé de la coordination technique et du suiviévaluation Mission : Sous la supervision

Plus en détail

II. Description de la mission d expertise

II. Description de la mission d expertise Termes de références Mission n 12INI136 TCHAD / Mission de diagnostic en vue de renforcer le système d approvisionnement et des stocks d ARV du niveau périphérique vers le niveau central. Demandeur : CNLS

Plus en détail

II. AUTRES MISSIONS 4

II. AUTRES MISSIONS 4 Lettre de mission DSI Version : finale Date : 16/06/2008 CONTENU DU DOCUMENT I. MISSIONS COUVRANT LE CHAMP DES ACTIVITES DE TETE DE RESEAU 2 II. AUTRES MISSIONS 4 1 I. Missions couvrant le champ des activités

Plus en détail

La mutualisation des fonctions supports

La mutualisation des fonctions supports La mutualisation des fonctions supports Rappel des objectifs des expérimentations de mutualisation Expérimenter un traitement mutualisé de l assistance technique à la gestion du SNV2, des achats, de la

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail