Plan de la présentation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de la présentation"

Transcription

1 Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3

2 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique Résultats de l étude

3 Contexte Avantage concurrentiel Innovation Marché Capacité

4 Marché 1. Clients 2. Concurrents 3. Nouveaux entrants 4. Produits de substitution 5. Evolutions réglementaires 6. Evolutions technologiques 7. Evolutions politiques Capacité 1. Actifs physiques 2. Actifs financiers 3. Actifs humains 4. Partenariats 5. Licence 6. Brevet 7. Base de donnée Ce qu il faut faire Ce que l entreprise peut faire Facteurs clés de succès IE Capacité stratégique

5 Définition Processus Cadre conceptuel de l IE Fonction

6 Auteur Définition Anglo-Saxonne de l IE Wilensky(1967) The problem of gathering, processing, interpreting and communication the ( ) information needed in decisionmaking process. Calof(2008) CI helps your company sustain and develop distinct competitive advantages by using the entire organization and its networks to develop actionable insights about the environment (customers, competitor, regulars, technology...). It uses a systematic and ethical process involving, planning, collection, analysis, communication and management

7 Auteur Martre(1994) Définitions francophone de l IE L ensemble des actions coordonnées de recherche de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l information utile aux acteurs économiques. Ces actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l entreprise, dans les meilleures conditions de qualités, de délaisetdecoût. L information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l entreprise ou la collectivité pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l atteinte des objectifs définis par l entreprise dans le but d améliorer sa position dans son environnement concurrentiel.

8 Auteur Définitions francophone de l IE Bournois et Romani(2000) Une démarche organisée, au service du management stratégique de l entreprise, visant à améliorer sa compétitivité par la collecte, le traitement de l information et la diffusion des connaissances utiles à la maîtrise de son environnement (menaces et opportunités) ; ce processus d aide à la décision utilise des outils spécifiques, mobilise les salariés, et s appuie sur l animation de réseaux internes et externes.

9 Maîtrise du patrimoine scientifique, technique, et des savoir-faire Détection des menaces et des opportunités Influence Coordination des stratégies Coordinations des activités Fonctions de l IE La création des connaissances L aide à la décision L innovation Gestion du risque informationnel Renseignement

10 Collecte, traitement et diffusion de l information Processus IE Appréhension, exploitation, sécurisation, diffusion, destruction, préparation, analyse et utilisation Recherche, traitement, protection Orientation, collecte, mémorisation, diffusion, création de valeur ajoutée Acquisition, Traitement, diffusion, feed-back et administration Collecte, interprétation, diffusion, production de connaissances Phase de renseignement et phase action Recherche, collecte, diffusion, traitement, analyse, validation, synthèse et utilisation Question, mémoire, réseau, réponse, analyse et maîtrise. Acquisition, interprétation, appréciation et communication

11 Pays Etude empirique Questionnaire Secteurs

12 Pays dans lesquels l étude a été menée Pays Population (millions) PIB (Milliards US$) Indice de compétitivité (sur 148) Maroc Afrique du Sud Brésil Global Competitiveness Report, Etude menée en partenariat avec l Universityof Johannesburg (Pr. Adeline Du Toit)

13 Secteurs de l étude Agriculture, chasse, industrie forestière et pêche Industrie minière et extractive Industrie manufacturière Production et fourniture d eau et d électricité BTP Grossistes et commerce de détail Tourisme Transport Finance, assurance, activités immobilières Services collectifs, sociaux et à la personne Pétrole et gaz

14 Questionnaire Comprenant 19 questions notamment relatives: augenre(h/f) au niveau d éducation au nombre d expériences, au poste dans l organisation à la situation concurrentielle à la compétitivité, à la technologie, à la culture et aux ressources humaines àlamiseenplacedel IE

15 Maroc Résultats de l étude Afrique du Sud Brésil

16 Répartition des répondants par genre 80% 70% 70% 71% 60% 50% 54% 46% 40% 30% 20% 10% 0% 30% 29% Brazil South Africa Morocco Male Female

17 Répartition des répondants par âge 60+ years 4% 10% years 4% 15% 40% years years 4% 20% 31% 25% 31% 71% Morocco South Africa Brazil years 5% 17% 23% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80%

18 Répartition des répondants par niveau d études Doctoral degree 13% 10% Masters degree Honours degree Bachelor's degree Diploma/certificate 15% 20% 25% 30% 32% 8% 20% 10% 15% 38% 50% Morocco South Africa Brazil Grade 12 10% Less than Grade 12 4% 0 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6

19 Répartition des répondants par nombre d années d expérience 60% 55% 50% 46% 40% 30% 20% 31% 38% 25% 20% 33% 23% 17% Brazil South Africa Morocco 10% 4% 8% 0% Less than a year 1-5 years 6-9 years 10 years or more

20 Répartition hiérarchique des participants 80% 70% 70% 60% 54% 50% 40% 30% 20% 10% 33% 33% 23% 15% 15% 15% 30% 8% 4% Brazil South Africa Morocco 0% Top Management Senior/Middle Management Lower Management Other

21 Nombre d'employés par entreprise 500+ employees 29% 50% 77% employees 8% 29% 20% employees 5% 15% Morocco South Africa employees 5% 21% Brazil 1-50 employees 21% 20% 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1

22 Répartition des répondants par secteur Oil & gas Community, social & personal Financial, insurance, real estate & Transport, storage & Tourism Wholesale & retail trade Construction Electricity & water supply Manufacturing Mining & quarrying Agriculture, hunting forestry & 8% 10% 8% 8% 5% 8% 13% 25% 5% 13% 13% 10% 5% 15% 5% 16% 15% 4% 10% 8% 5% 31% 4% 5% 15% 8% 13% 15% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Morocco South Africa Brazil

23 Présence d une fonction d intelligence économique 90% 85% 80% 70% 60% 60% 67% 50% 40% 30% 40% 33% Yes No 20% 15% 10% 0% Brazil South Africa Morocco

24 Expérience dans la pratique de l intelligence économique 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 92% 79% 45% 40% 15% 17% 8% 4% Brazil South Africa Morocco Less than 5 years 5-10 years More than 10 years

25 Fonctions de l intelligence économique Evaluates reliability & accuracy of information CI for decision-making Assist to quantify/qualify strategic choices Up to date with emerging technologies Good sense of strengths & weaknesses Cognisant with government legislative trends Morocco Staff members report back on competitor actions Strongly agree Agree Staff members report back on competitor actions Assist to quantify/qualify strategic choices Interview managers to verify intelligence products Cognisant with government legislative trends South Africa Strongly agree Agree CI requirements are linked to strategic objectives Up to date with emerging technologies Assist to quantify/qualify strategic choices Strongly agree Agree Evaluates reliability & accuracy of information Brazil

26 Collecte de l information secondaire Yearly Corporate Websites Yearly Survey summaries Quarterly Monthly Weekly Daily Information on potential business partners Customer demographics Exhibitions/Road shows/trade shows Trade journals Quarterly Monthly Weekly Morocco Promotional material South Africa Yearly Daily Promotional material Information on regulatory bodies Internal financial information Corporate Websites Quarterly Monthly Weekly Daily Information on regulatory bodies Internal financial information Sales forecasts Brazil

27 Collecte de l information primaire Yearly Quarterly Analysis of competitor's products Sales staff Yearly Quarterly Staff attending conferences & seminars Direct customer feedback Monthly Industry experts Monthly Industry experts Weekly Direct customer feedback Customers/suppliers Weekly Customers/suppliers Daily Daily Company employees Morocco South Africa

28 Collecte de l information primaire Yearly Quarterly Monthly Weekly Analysis of competitor's products Sales staff Direct customer feedback Industry experts Customers/suppliers Daily Brazil

29 Méthodes d analyse de l information GAP Analysis SWOT Analysis Financial Ration & Statement Analysis Industry Analysis Financial Analysis and Valuation Customer Segmentation Analysis Very great extent Great extent GAP Analysis Competitor Analysis Benchmarking Very great extent Great extent Benchmarking ,5 6 6,5 7 Morocco South Africa

30 Méthodes d analyse de l information SWOT Analysis Financial Analysis and Valuation Financial Ratio and Statement Analysis Very great extent Great extent Customer Segmentation Analysis Competitor Analysis Brazil

31 Méthodes de diffusion de l information Newsletters Briefings Presentations Personal Delivery Very great extent Great extent Presentations Very great extent Great extent Reports Reports Personal Delivery Morocco South Africa

32 Méthodes de diffusion de l information Presentations Reports Very great extent Great extent Market or Industry Audits Customer/Competitor/Supplier Profiles Brazil

33 Intelligence économique : tout le monde la pratique, mais personne n en parle, comme Monsieur Jourdain faisaitdelaprose,sanslesavoir.

34 Merci pour votre attention

Economically Active Population and Employment

Economically Active Population and Employment L1 Total economically active population Population totale active L11 Total economically active population by age groups Population totale active, par groupe d'âge L110009 EAP aged 0-9 PA âgé 0-9 L111014

Plus en détail

DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4

DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4 DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4 MANAGEMENT DE L HÔTELLERIE ET DU TOURISME DE LUXE Formation à Paris : 12 mois Accès : Bac +2 Stage international : 12 mois LUXE CODES & UNIVERS 1 ère ANNÉE Programme

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0009 rév. 14

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0009 rév. 14 Convention N 1651 Section Certifications Le Comité Français d'accréditation atteste que : The French Committee for Accreditation certifies that : ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT CHINOIS EN PERPÉTUELLE MUTATION Une réglementation évolutive - Fiscalité TVA, Business Tax, récupération de TVA export - Contrôle des changes vers un assouplissement - Charges sociales

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012 Rachel Hunt Un retour a la croissance pour l investissement informatique Croissance de 3 a 5% en 2011/12 La croissance est tirée par les

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. FROM THE STUDY TO THE DESIGN,

DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. FROM THE STUDY TO THE DESIGN, DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. n FROM THE STUDY TO THE DESIGN, FROM MANUFACTURING TO THE DELIVERY, OUR LIMIT IS YOUR IMAGINATION.

Plus en détail

1 ère mondiale. Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong"

1 ère mondiale. Carol PTAK Roughly Right is better than precisely wrong 1 ère mondiale Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong" All material and content copyright 2015 Institute. All rights reserved. 1 http://demanddriveninstitute.com/ Carol PTAK est actuellement

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

L ORGANISATION, UNE PASSION, UNE VISION... www.iecgroup.org

L ORGANISATION, UNE PASSION, UNE VISION... www.iecgroup.org L ORGANISATION, UNE PASSION, UNE VISION... www.iecgroup.org UN PÔLE DE COmPéTENCES à VOTRE SERVICE Group and Fire Exhibition IEC GROUP Fondée en 2000 à casablanca, IEC Group œuvre à conforter son positionnement

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

Intelligence Compétitive en Commerce et Exportation

Intelligence Compétitive en Commerce et Exportation Intelligence Compétitive en Commerce et Exportation 504146-LLP-1-2009-1-ES-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Intelligence Compétitive en Commerce et Exportation 504146-LLP-1-2009-1-ES-LEONARDO-LMP

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle 1 Préambule Sun Tzu dit: Un général qui s expose sans nécessité, comme le ferait un simple soldat, qui semble chercher les dangers et la

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

«39 years of experience» (1972 2011)

«39 years of experience» (1972 2011) «39 years of experience» (1972 2011) Company Profile Société Anonyme à Directoire: Privately owned company. Electronic equipments and systems Supplier for Measurement and Test. Relationship and Services

Plus en détail

Atelier N# 4. Les fondamentaux de l excellence comme outil de management

Atelier N# 4. Les fondamentaux de l excellence comme outil de management Atelier N# 4 Les fondamentaux de l excellence comme outil de management 1 Thierry Kieffer NXP Semiconductors Quality and Business Excellence Director basé à Zurich. Multiples positions comme ingénieur

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013

COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 COLLOQUE AVIATION ET ENVIRONNEMENT, PAU 6 ET 7 FÉVRIER 2013 Le marché des équipements, des éléments d avion, des moteurs recyclés Introduction à la table ronde : Christophe Gauthierot,Directeur Général

Plus en détail

PROLOGIS. Votre partenaire en immobilier logistique. Your local partner to global trade. www.prologis.fr

PROLOGIS. Votre partenaire en immobilier logistique. Your local partner to global trade. www.prologis.fr PROLOGIS Votre partenaire en immobilier logistique Your local partner to global trade www.prologis.fr NOTRE Métier our business # DES SOLUTIONS EN IMMOBILIER LOGISTIQUE Propriétaire, investisseur, développeur

Plus en détail

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale?

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? «venturelab» est un programme de l'agence pour la promotion de l'innovation CTI Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? Jordi Montserrat jordi.montserrat@venturelab.ch

Plus en détail

ECEtt (European Companionship in Education, training by travel) - Transfer of Innovation Project

ECEtt (European Companionship in Education, training by travel) - Transfer of Innovation Project Innovation Project 2009-1-BE2-LEO05-00641 1 Project Information Title: Project Number: ECEtt (European Companionship in Education, training by travel) - Transfer of Innovation Project 2009-1-BE2-LEO05-00641

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Atelier A N 24 Risk Management et Intelligence Economique Economique

Atelier A N 24 Risk Management et Intelligence Economique Economique Atelier A N 24 Risk Management et Intelligence Economique Intervenants M. Bernard BESSON bernard.besson@sgdn.gouv.fr SGDN (Secrétariat Général de la Défense Nationale) Chargé de Mission auprès du Haut

Plus en détail

L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales

L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales L Afrique du nord dans les chaines de valeurs mondiales Quel potentiel pour l intégration de chaines de valeur régionales Ali HARBI AHC Consulting Membre du Cercle d Action et de Réflexion pour l Entreprise

Plus en détail

La démarche d intelligence économique

La démarche d intelligence économique PROGRAMME D APPUI AU COMMERCE ET À L INTÉGRATION RÉGIONALE Un programme financé par l Union européenne RENFORCEMENT DE LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES ET INTELLIGENCE ECONOMIQUE MARINA SAUZET CONSULTANTE

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0008 rév. 27

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 4-0008 rév. 27 Convention N 1650 Section Certifications Le Comité Français d'accréditation atteste que : The French Committee for Accreditation certifies that : ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N

Plus en détail

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP)

Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011. Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Haute Ecole de Gestion de Fribourg / Cleantech 31 mars 2011 Investissement Socialement Responsable (ISR) et Carbon Disclosure Project (CDP) Jean Laville, Directeur-adjoint Ethos Fondation Suisse pour un

Plus en détail

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT?

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT? C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Les entreprises suisses réussissent particulièrement bien en Chine En 2014, les ventes et les bénéfices des entreprises suisses actives en Chine connaissent une accélération

Plus en détail

Labor Force Participation: Consequences for Family Structure

Labor Force Participation: Consequences for Family Structure Labor Force Participation: Consequences for Family Structure Gender Economics Danièle Meulders María Catalán Herreros 22/11/2011 Introduction: tendances o o Taux d activité Les structures familiales La

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT

APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT APPROACHES TO SOCIAL LIFE CYCLE ASSESSMENT Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de Keynote lecture, 3 rd International Seminar on Social LCA 6 th May 2013 Professor Roland Clift

Plus en détail

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN 40 millions EUROPEENS sont musulmans (Ex Turquie) CROISSANCE de la finance islamique

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION PWC SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET PwC 2. Date de création 1849 3. Nom

Plus en détail

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until

EUROPEAN COMMISSION Job Description Form. Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until EUROPEAN COMMISSION Job Description Form Job description version5 (Active) Job no.164686 in DEVCO.B.4 Valid from 26/07/2012 until Job Holder Name Graça Maria MOREIRA DE SOUSA Job Profile Position CONTRACT

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Empowering small farmers and their organizations through economic intelligence

Empowering small farmers and their organizations through economic intelligence Empowering small farmers and their organizations through economic intelligence Soutenir les petits agriculteurs et leurs organisations grâce à l intelligence économique XOF / kg RONGEAD has been supporting

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Spécialité Réseaux (RES) UE: Management des systèmes d'information [mnsi, NI303] M2IRT 2012 1 ère année Management des Systèmes d Information Unité 2 - Les principaux types de SI dans l entreprise Gilles

Plus en détail

Go To Lower General Business SAP / MSB

Go To Lower General Business SAP / MSB Your Outsource Partner in Co-Marketing Go To Lower General Business SAP / MSB Q32014 Contexte et objectifs En tant que Partenaire SAP référent sur le segment «Lower General Business» (50 à 250 millions

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Particulars. RSPO Annual Communications of Progress 2014. About Your Organisation. Membership. Organisation Name. SMB (St Michel Biscuits)

Particulars. RSPO Annual Communications of Progress 2014. About Your Organisation. Membership. Organisation Name. SMB (St Michel Biscuits) Particulars About Your Organisation Organisation Name SMB (St Michel Biscuits) Corporate Website Address http://www.stmichel.fr Primary Activity or Product Manufacturer Related Company(ies) Membership

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

Information Seminar «TUNISIA» Energy Efficiency Export Initiative German Federal Ministry of Economics and Technology

Information Seminar «TUNISIA» Energy Efficiency Export Initiative German Federal Ministry of Economics and Technology Information Seminar «TUNISIA» Energy Efficiency Export Initiative German Federal Ministry of Economics and Technology Essen, 26 th March 2010 Energy Efficiency Strategy in Industrial Sector in Tunisia

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015

European Union Erasmus+ programme. The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 2015. Bad Iburg, Osnabruck Germany 1-5 June 2015 The Council of Europe Cultural Routes Summer Seminar 205 Bad Iburg, Osnabruck Germany - 5 June 205 Université d été 202 - Strasbourg Université d été 203 Selinunte Université d été 204 Santiago Université

Plus en détail

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement

la valorisation des externalités positives des services d eau potable et d assainissement Séminaire CGDD Monétarisation des biens environnementaux : Quelles utilisations pour les politiques publiques et les décisions privées? la valorisation des externalités positives des services d eau potable

Plus en détail

Journée de l emploi Ouest-de-l Île! West Island Job Fair

Journée de l emploi Ouest-de-l Île! West Island Job Fair Bienvenue à la Journée de l emploi Ouest-de-l Île! Welcome to the West Island Job Fair Commandité par/sponsored by Organisé par/organized by Plan du salon / Floor Plan 102 103 104 118 119 129 105 131 117

Plus en détail

Qu est-ce qu une solution d affaires intégrée (ERP)? Automne 2004 Séance 1 Pierre-Majorique Léger (pierre-majorique.leger@hec.ca) 3-715-00 Automne 2004 Séance 1, page 1 1- Qu est-ce qu une solution d affaires

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par :

Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Objectifs Fédérer les acteurs automobile de Rhône-Alpes et développer leur compétitivité par : Une palette d actions et d outils adaptés et visibles Des projets fédérateurs Une reconnaissance nationale

Plus en détail

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci. NOUS INNOVONS, nous CRéONS ET nous LIVRONS WE INNOVATE, CREATE AND DELIVER 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.com

Plus en détail

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness

Plan. Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? Définition. Les domaines pouvant être touchés par l ebusiness Plan Quelles sont les conditions à remplir pour une approche ebusiness? SPI+ 1 Définition Objectifs de Quelques prévisions : 1. L orientation stratégique 2. L orientation client 3. Renforcer l efficacité

Plus en détail

Il y a tellement de hype autour du big data que Gartner étudie un nouveau modèle ;-) Talend 2012 2

Il y a tellement de hype autour du big data que Gartner étudie un nouveau modèle ;-) Talend 2012 2 Big Data: au delà du Buzz Yves de Montcheuil @ydemontcheuil Il y a tellement de hype autour du big data que Gartner étudie un nouveau modèle ;-) Talend 2012 2 Hype Cycle Gartner Talend 2012 3 Big Data

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Cloud for Sales Retail Execution Piloter la relation client en temps réel pour doper votre présence en linéaire. SAP Forum, Lausanne Juin 17, 2014

Cloud for Sales Retail Execution Piloter la relation client en temps réel pour doper votre présence en linéaire. SAP Forum, Lausanne Juin 17, 2014 Cloud for Sales Retail Execution Piloter la relation client en temps réel pour doper votre présence en linéaire SAP Forum, Lausanne Juin 17, 2014 Agenda Introduction Stratégie SAP CRM Chocolats Camille

Plus en détail

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ 1 GONDWANA PRINCIPAUX : LE OBJlElCTIFS PARTENAIRE BIODIVERSITÉ DES ENTREPRISES Société indépendante créée en 2005 ; Gondwana est une société

Plus en détail

MyClimateLux Your Partner for Climate Protection

MyClimateLux Your Partner for Climate Protection MyClimateLux Your Partner for Climate Protection Reducing & offsetting of CO 2 -emissions with MyClimateLux Collaboration with myclimate foundation (Switzerland) Erny HUBERTY April, 5 Version 03/2010 Content

Plus en détail

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à :

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : b Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : 1. Prendre connaissance du règlement, des critères de sélection et des dates limites d inscription de la manifestation. 2. Dater et signer

Plus en détail

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret

ENOVIA 3DLive. IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007. Philippe Georgelin Sébastien Veret ENOVIA 3DLive IBM PLM Solutions 1 er Octobre 2007 Philippe Georgelin Sébastien Veret La définition : Le Product Lifecycle Management est un ensemble de solutions qui permettent à une entreprise manufacturière

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Philippe JACOT CEO Brice RENGGLI, Marketing & Competitive Intelligence Manager 1 Rappel activités Tornos Technologie de tournage Technologie

Plus en détail

Big Data en (Ré)Assurance

Big Data en (Ré)Assurance Big Data en (Ré)Assurance Université d été de l Institut des Actuaires Régis Delayat SCOR, DSI Groupe 7 Juillet 2014 Agenda 1 La donnée au coeur des attentions de nos entreprises 2 SCOR, une culture de

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager

Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager 1 2 A Manufacturing, Trade & Tourism Gateway Une porte pour l Industrie, le Commerce & le Tourisme NEWHAVEN PORT MASTER PLAN - 2011 NPP s vision is of

Plus en détail

Innovative urban mobility

Innovative urban mobility Innovative urban mobility Dominique LAOUSSE RATP/Prospective and Innovative Design INTA 33- Innovative urban environments 2009, october 5 th C-K Theory Not pure creativity Not pure strategic planning Not

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1 ! "!" # $% ##&# #%'()*+*,--. )/$ '0 1#02� &00. $3040 $3 3 -, 3 # $ %&! $5% # 2& %- $ 678 $ #$ 9 # 1 $ #$& %'% (&"!$ : $ '3, - '&3 0, #&$) # $$23$ &&!#)!&!*&(!#)!&0&33# % #- $ 3 &!$ #$3 $$#33 $1# ; #33#!$

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

PROFILS METIERS (Semestre 9)

PROFILS METIERS (Semestre 9) ENSEIGNEMENTS ACADEMIQUES DU DEPARTEMENT Management et Entrepreneuriat (2014-2015) PROFILS METIERS (Semestre 9) Ancré au cœur des connaissances transversales en sciences de gestion issues des deux premières

Plus en détail

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France 2013 SAP AG. All rights reserved. Customer 1 Rôles et Attentes Instantanéité BIG DATA Users IT Real Time SAP HANA

Plus en détail

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT

COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT SOCIETE GENERALE COMMUNICATION Entreprises & Médias COLLABORATION ET RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE POURQUOI COMMENT 28/11/2014 (SOCIAUX) 28/11/2014 P.2 QUELQUES CHIFFRES POUR COMMENCER Evolution comparée

Plus en détail

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments

chose this school : Oui - yes Non- no Commentaires - Comments 1) Le nom de votre établissement et la ville School Name and City: 2) Vos enfants sont scolarisés...- Your children are in. oui - yes non - no au primaire (maternelle, élémentaire) PreK or 1-5 Grade au

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête Claude Besner PMP, PhD et Brian Hobbs PMP, PhD Programme de maîtrise en gestion de projet ESG / UQÀM Objectifs Identifier empiriquement les outils

Plus en détail

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions

Technical Capability in SANRAL. Les compétences et capacités techniques du SANRAL. Solutions. Les solutions Technical Capability in SANRAL Les compétences et capacités techniques du SANRAL Solutions Les solutions 2 3 2007 SANRAL 2007 SANRAL Continuous change Integrated, systemic solutions Global focus Multiple

Plus en détail

2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring

2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring 2010 European Education Fair Taiwan is Now Hiring The 2010 European Education Fair Taiwan is now hiring a Full Time Project Manager. Position will start on May 1 st, 2010. The application deadline is April

Plus en détail

La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique. Journées des Entreprises Numériques

La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique. Journées des Entreprises Numériques La transformation digitale Enjeu majeur en Afrique Journées des Entreprises Numériques Sommaire 1. Transformation digitale, un cap incontournable 2. Le potentiel et l éveil de l Afrique 3. Pourquoi accélérer

Plus en détail

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1)

REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux. MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) REG: Exigences réglementaires pour le développement de dispositifs médicaux MA: REG Didier Maillefer, Déc.2009 (1) Objectifs Sensibiliser l ingénieur chef de projet aux exigences qualité liées au développement

Plus en détail

Contenu Local Vision pour la RDC

Contenu Local Vision pour la RDC Contenu Local Vision pour la RDC Nouvelle Vision congolaise du Capital Humain national, de la Création des Richesses et du Renforcement de Capacités Economiques de l Etat et des Entrepreneurs Qu est-ce

Plus en détail

Le marketing appliqué: Instruments et trends

Le marketing appliqué: Instruments et trends Le marketing appliqué: Instruments et trends Björn Ivens Professeur de marketing, Faculté des HEC Université de Lausanne Internef 522 021-692-3461 / Bjoern.Ivens@unil.ch Le marketing mix Produit Prix Communication

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies Marketing Territorial & Promotion de l Investissement Introduction Séminaire Offres territoriales Bénédict de Saint-Laurent, AFII Juin 2003 ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements

Plus en détail

Le projet SOX chez Alcatel

Le projet SOX chez Alcatel Le projet SO chez Alcatel Forum CERT-IST, 08/06/2006 Présentation SO Page 2 Qu est-ce que SO? Le projet SO Le champ d application L organisation Le déroulement La vie après SO La Loi Sarbanes-Oxley Page

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

sieges et mobilier de bureau

sieges et mobilier de bureau ceiling plafond INDUSTRY MEMBERSHIP Connect with Interior Designers lighting eclairage Adhésion MEMBRES DE L INDUSTRIE Connectez avec des designers d intérieur wall systems systeme mural seating & office

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail