Isotec Rupteur de pont thermique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Isotec Rupteur de pont thermique"

Transcription

1 Isotec Rupteur de pont thermique Avis Technique CSTB n 20/ PLAKA FRANCE BUILDING SITE SOLUTIONS

2 Isotec Répondre à la RT 2012 Économie d énergie, réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), production, stockage et utilisation des énergies renouvelables (EnR), autant de cibles ambitieuses auxquelles nous devons répondre. La RT 2005 laisse la place à la RT 2012 qui a des exigences beaucoup plus élevées, similaires à celles du label BBC (Bâtiment Basse Consommation). Quelques chiffres : A compter de 2020, les bâtiments neufs devront tous être à énergie positive et au minimum 23% du parc énergétique devra provenir de sources renouvelables. Une des solutions pour atteindre ces objectifs est la mise en place du rupteur thermique ISOTEC. En effet, il est destiné à supprimer les ponts thermiques et acoustiques entre balcon, loggias, consoles, corniches et dalles en béton armé. L ISOTEC a également la capacité de transmettre les sollicitations, moments fléchissant et efforts tranchants, à travers l isolant et par l intermédiaire de ses armatures en acier. La solution ISOTEC c est -75% des déperditions linéiques en rive de plancher. 2 PLAKAGROUP.COM

3 Isotec Composition des éléments Tous les éléments de la gamme sont composés d un isolant en laine de roche d épaisseur 60mm (suivant les exigences thermiques), traversé par un réseau d armatures résistant à la corrosion. L isolant sera placé en continuité de l isolation courante. Les armatures, régulièrement réparties et disposées en treillis, sont calculées pour reprendre l ensemble des sollicitations appliquées conformément aux prescriptions de l Avis Technique. Liaison plancher-balcon (ou loggia) isolation intérieure ou extérieure moment fléchissant et effort tranchant sont dimensionnants butons de compression en partie inférieure Isolation : laine de roche en 60mm Etriers Barres diagonales Barres supérieures tendues Butons de compression avec plaques Liaison plancher-façade Longueur de recouvrement + épaisseur isolant + 120mm Hauteur de l élément (épaisseur de plancher) Longueur des éléments (standard 1ml) Etiquette précisant le modèle d Isotec Profil en PVC + étiquette avec sens de pose Enrobage de béton Plaques de montage en inox isolation intérieure effort tranchant prépondérant reprise de 15% du moment en travée Liaisons prédalles pour planchers / éléments préfabriqués La gamme ISOTEC permet de traiter l ensemble des liaisons courantes. Elle autorise l utilisation de prédalles béton armé ou précontraintes pour les planchers et s incorpore aux éléments préfabriqués. PLAKAGROUP.COM 3

4 Isotec Désignation des modèles Transmission d effort tranchant Prédalle Combinaison d aciers V I P 20 / 4.8/4.6 Isolation intérieure Epaisseur de plancher La nomenclature des différents éléments donne les renseignements essentiels du modèle d ISOTEC Le type d effort principal transmis : V pour tranchant, M pour moment fléchissant. Le type d isolation : I pour isolation intérieure, E pour isolation extérieure. Particularité de liaison : P pour prédalle, A pour acrotère ou allège, C pour console. L épaisseur de béton (plancher ou balcon). La combinaison d aciers : nbre.ø HA sup, nbre.ø HA diag, nbre.ø HA inf (cas de balcons). Etiquette L étiquette figurant sur le dessus de l Isotec indique son sens de pause 4 PLAKAGROUP.COM

5 Isotec Quelles sont les données nécessaires pour calculer une rupture thermique? Une étude technique et financière est proposée par notre service technique et commercial après réception des informations suivantes : plan de niveau coupe à l endroit du porte-à-faux dans certains cas, les valeurs de calcul de l effort tranchant et du moment fléchissant déterminées par le bureau d études du projet en précisant si ces valeurs sont ou ne sont pas pondérées. * Ne disposant pas nécessairement des données complètes du projet, l offre et la note de calcul doivent être considérées comme des propositions. La responsabilité de la stabilité des ouvrages reste au constructeur du projet. Celui-ci doit obligatoirement contrôler la note de calcul et adapter les armatures des structures internes et externes en fonction de la présence des éléments Isotec (barre de recouvrement incluses). Les éléments en béton doivent être pourvus des armatures nécessaires pour reprendre tous les efforts transmis par l élément Isotec. Avant la mise en production, la note de calcul transmise devra être approuvée par le bureau d études du projet*. Des éléments spéciaux sur mesure peuvent être réalisés dans nos ateliers. Une fois montés, les éléments Isotec sont soigneusement placés dans des paniers de stockage consignés et protégés par une housse plastique pour prévenir toute détérioration éventuelle lors du transport. Il est strictement interdit de modifier les éléments ISOTEC après la fabrication. Les barres ne peuvent être ni pliées, ni coupées sans l accord préalable écrit du fabricant. Le coffrage des balcons coulés sur place ou préfabriqués doit être placé avec une contre-flèche adaptée de sorte que, lors du retrait des étais (quand le béton a atteint la résistance nécessaire), le balcon soit incliné dans la bonne direction et avec la bonne pente. PLAKAGROUP.COM 5

6 Isotec Isolation intérieure Isotec VI Liaison plancher/façade Liaison plancher/façade une variante indicée L est destinée à l application en loggia isolée par l extérieur (exemple VI20/4.8/4.6L) VI 5.6/3.6 VI 4.8/4.6 VI 5.8/5.6 VI 6.8/6.6 VI 6.8/6.8 Vu max (kn/ml) 19,50 31,60 38,40 44,50 49,00 Plancher Mu max (kn.m/ml) 3,96 6,57 8,21 9,80 9,80 16 à 17 cm Plancher bas 0,16 0,17 0,19 0,19 0,20 d=100mm Ψ Plancher inter 0,17 0,18 0,20 0,21 0,22 Plancher haut 0,17 0,18 0,20 0,21 0,22 Vu max (kn/ml) 22,80 34,00 42,50 51,00 57,00 Plancher 18 à 21 cm d=120mm Plancher 22 à 25 cm d=150mm Mu max (kn.m/ml) 4,75 7,88 9,85 11,83 11,83 Plancher bas 0,17 0,18 0,19 0,20 0,21 Ψ Plancher inter 0,18 0,19 0,21 0,22 0,23 Plancher haut 0,18 0,19 0,21 0,22 0,23 Vu max (kn/ml) 25,50 34,00 42,50 51,00 67,30 Mu max (kn.m/ml) 5,94 9,85 12,32 14,79 14,79 Plancher bas 0,18 0,19 0,20 0,21 0,22 Ψ Plancher inter 0,19 0,20 0,22 0,23 0,24 Plancher haut 0,19 0,20 0,22 0,23 0,24 ISOTEC VI Filants HA10 25 mini 100/120/ recouvrement Bétonnage du mur de façade, rapide et facile avec l Isobox (système de coffrage adapté page18) Mise en oeuvre de l Isotec VI en respectant le plan de pose fourni Mise en place des filants dans les boucles de l Isotec Positionnement des armatures de dalle calculées par le BET en recouvrement des aciers de l ISOTEC. Le modèle VI doit être ligaturé aux treillis soudés Bétonnage du plancher et du chainage du mur. Attention à bien vibrer le béton 6 PLAKAGROUP.COM

7 Isotec Isolation intérieure Isotec VIP Liaison plancher avec prédalles/façade Liaison plancher de prédalle/façade Plancher ép= 18 cm avec prédalle de 5 ou 6 cm d= 80 mm Plancher ép= 19 à 21 cm avec prédalle de 5 ou 6 cm d= 100 mm Plancher ép= 22 à 25 cm avec prédalle de 5 ou 6 cm d= 120 mm VIP 5.6/3.6 VIP 4.8/4.6 VIP 5.8/5.6 VIP 6.8/6.6 VIP 8.8/8.6 VIP 10.8/10.6 Vu max (kn/ml) 13, ,70 34,50 46,00 57,50 Mu max (kn.m/ml) 3,16 4,35 5,30 6,15 7,70 9,10 Plancher bas 0,16 0,16 0,19 0,19 0,20 0,21 Ψ Plancher inter 0,17 0,17 0,20 0,21 0,22 0,23 Plancher haut 0,17 0,17 0,20 0,21 0,22 0,23 Vu max (kn/ml) 19,80 32,80 41,00 49,00 65,70 82,10 Mu max (kn.m/ml) 3,96 6,57 8,21 9,85 12,55 14,80 Plancher bas 0,17 0,17 0,19 0,20 0,21 0,22 Ψ Plancher inter 0,18 0,18 0,21 0,22 0,23 0,24 Plancher haut 0,18 0,18 0,21 0,22 0,23 0,24 Vu max (kn/ml) 22,90 34,00 42,50 52,00 69,50 86,80 Mu max (kn.m/ml) 4,75 7,88 9,85 11,80 15,75 19,70 Plancher bas 0,18 0,18 0,20 0,21 0,22 0,23 Ψ Plancher inter 0,19 0,19 0,22 0,23 0,24 0,25 Plancher haut 0,19 0,19 0,22 0,23 0,24 0,25 ISOTEC VIP Filants HA10 25 mini 80/100/ suspentes de prédalles Bétonnage du mur de façade, rapide et facile avec l Isobox (système de coffrage adapté page18) Pose des prédalles à 60 mm du mur de façade Mise en oeuvre de l Isotec VIP en respectant les références du plan de pose fourni Mise en place des filants dans les boucles de l Isotec et dans les suspentes de prédalle Positionnement des armatures de dalle calculées par le BET en recouvrement des aciers de l Isotec. Le modèle VIP doit être ligaturé aux treillis soudés Bétonnage du plancher et du chainage du mur. Attention à bien vibrer le béton PLAKAGROUP.COM 7

8 Isotec Isolation intérieure Isotec MVIA Liaison plancher avec acrotère ou allège Liaison plancher/acrotère ou allège Plancher 18 à 21 cm Plancher 22 à 25 cm MVIA 4.6/4.6 MVIA 4.8/4.6 MVIA 5.8/5.6 Vu max (kn/ml) 22,40 34,70 43,40 Mu max (kn.m/ml) 3,80 7,88 9,75 Plancher bas 0,16 0,18 0,19 Ψ Plancher inter 0,16 0,19 0,21 Plancher haut 0,17 0,19 0,21 Vu max (kn/ml) 22,40 34,70 43,40 Mu max (kn.m/ml) 4,75 9,85 12,20 Plancher bas 0,17 0,19 0,20 Ψ Plancher inter 0,18 0,20 0,22 Plancher haut 0,18 0,20 0,22 ISOTEC MVIA Armatures de poutre Filants 25 mini 120/150 recouvrement Coffrage du plancher et de la retombée de l allège (ou acrotère) Ferraillage de la retombée de l allège sans monter les armatures filantes situées au niveau de l Isotec Mise en oeuvre de l Isotec MVIA en respectant les références du plan de pose fourni Mise en place des filants dans les boucles de l Isotec (filants à monter APRÈS la pose de l Isotec) Bétonnage du plancher et de la retombée d allège. Attention à bien vibrer le béton Coffrage de la partie haute de l allège et bétonnage 8 PLAKAGROUP.COM

9 Isotec Isolation intérieure Isotec MVI Liaison plancher avec balcon Liaison plancher/balcon L angle de la diagonale est de α=45 lorsque le plancher est en dalle pleine et α =40 lorsqu il est avec prédalles (page 15). H est l arase supérieure du balcon moins l arase inférieure de la dalle. Recouvrement suivant les articles A et A du BAEL. MVI 4.10/4.6/4.12 MVI 6.10/4.6/6.12 MVI 8.10/4.6/8.12 MVI 10.10/5.6/10.12 MVI 12.10/6.6/12.12 α=45 Vu max 34,70 34,70 34,70 43,40 52,00 α=40 Vu max 31,60 31,60 31,60 39,50 47,40 H = 16 cm d= 87mm H = 18 cm d=107mm H = 20 cm d=127mm H = 22 cm d=147mm Mu max 10,44 15,70 21,10 26,40 31,90 Ψ 0,21 0,26 0,30 0,34 0,39 Mu max 12,80 19,30 25,90 32,50 39,10 Ψ 0,22 0,27 0,31 0,35 0,40 Mu max 15,20 22,90 30,60 38,50 46,20 Ψ 0,23 0,28 0,32 0,36 0,41 Mu max 17,60 26,50 35,40 44,50 53,50 Ψ 0,24 0,29 0,33 0,37 0,42 Filants HA6 * Chainage de rive 30 mini ISOTEC MVI U en HA8 H Bétonnage du mur de façade jusqu en sous-face du plancher. Coffrage et mise en place des armatures inférieures de plancher et balcon. Pose de l Isotec MVI suivant le plan fourni et en respectant le sens indiqué sur l étiquette du profil PVC supérieur. Mise en place des U et des filants complémentaires*. Positionnement des armatures supérieures du plancher et du balcon en recouvrement des aciers de l Isotec. Toutes les armatures doivent être solidement ligaturées entre elles. Bétonnage du plancher et du balcon. * Les filants HA6 répartissent la compression des butons et les U en HA8 servent de suspentes côté intérieur. EXTÉRIEUR INTÉRIEUR PLAKAGROUP.COM 9

10 Isotec Isolation intérieure Isotec VI page 6 Isotec VIP page 7 Isotec MVI page 9 Isotec MVIA page 8 Isotec R hors AT Seuls les murs liaisonnés aux dalles sans rupteurs peuvent être pris en compte pour le contreventement du bâtiment. 10 PLAKAGROUP.COM

11 Isotec Isolation extérieure Isotec MVE page 12 Isotec MVEA page 14 Isotec MVEC hors AT Isotec VE page 13 PLAKAGROUP.COM 11

12 Isotec Isolation extérieure Isotec MVE Liaison plancher avec acrotère ou allège Liaison plancher/balcon H : épaisseur du balcon Recouvrement suivant les articles A et A du BAEL MVE MVE 4.10/4.6/ /4.6/6.12 H = 16 cm d= 87mm H = 18 cm d=107mm H = 20 cm d=127mm H = 22 cm d=147mm MVE MVE 8.10/4.6/ /5.6/10.12 Vu max 34,70 34,70 34,70 43,40 52,00 MVE 12.10/6.6/12.12 Mu max 11,85 17,80 23,28 29,10 34,90 Ψ 0,21 0,26 0,30 0,34 0,39 Mu max 14,60 21,90 29,20 36,50 43,80 Ψ 0,22 0,27 0,31 0,35 0,40 Mu max 17,30 26,00 34,60 43,30 52,00 Ψ 0,23 0,28 0,32 0,36 0,41 Mu max 20,00 30,10 40,10 50,10 60,20 Ψ 0,24 0,29 0,33 0,37 0,42 30 mini Filants HA6 Chainage de rive ISOTEC MVE U en HA8 Bétonnage du mur de façade jusqu en sous-face du plancher. Coffrage et mise en place des armatures inférieures de plancher et balcon. Pose de l Isotec MVE suivant le plan fourni et en respectant le sens indiqué sur l étiquette du profil PVC supérieur. Mise en place des U et des filants complémentaires*. Positionnement des armatures supérieures du plancher et du balcon en recouvrement des aciers de l Isotec. Toutes les armatures doivent être solidement ligaturées entre elles. Bétonnage du plancher et du balcon. EXTÉRIEUR INTÉRIEUR * Les filants HA6 répartissent la compression des butons et les U en HA8 servent de suspentes côté extérieur. 12 PLAKAGROUP.COM

13 Isotec Isolation extérieure Isotec VE Liaison plancher avec balcon porté Liaison plancher/balcon porté (continuité de plancher) H : épaisseur du balcon Recouvrement suivant les articles A et A du BAEL VE 8.10/6.6/8.10 VE 8.12/8.6/8.12 VE 10.12/8.6/10.12 VE 12.10/6.6/12.12 Vu max 52,00 69,30 69,30 92,60 H = 16 cm d= 87mm H = 18 cm d=107mm H = 20 cm d=127mm H = 22 cm d=147mm Mu max 21,00 29,10 36,40 43,70 Ψ 0,30 0,34 0,40 0,47 Mu max 25,70 35,80 44,80 53,80 Ψ 0,31 0,35 0,41 0,48 Mu max 30,70 42,50 53,20 63,80 Ψ 0,32 0,36 0,42 0,49 Mu max 35,40 49,10 61,60 73,90 Ψ 0,33 0,37 0,43 0,50 30 mini Chainage de rive 37 ISOTEC VE U en HA8 87/107/127/147 Bétonnage du mur de façade jusqu en sous-face du plancher. Coffrage et mise en place des armatures inférieures de plancher et balcon. Pose de l Isotec VE suivant le plan fourni et en respectant le sens indiqué sur l étiquette du profil PVC supérieur. Mise en place des U et des filants complémentaires*. Positionnement des armatures supérieures du plancher et du balcon en recouvrement des aciers de l Isotec. Toutes les armatures doivent être solidement ligaturées entre elles. Bétonnage du plancher et du balcon. EXTÉRIEUR INTÉRIEUR * Les filants HA6 répartissent la compression des butons et les U en HA8 servent de suspentes côté extérieur. PLAKAGROUP.COM 13

14 Isotec Isolation extérieure Isotec MVEA Liaison plancher avec acrotère Liaison plancher/acrotère MVEA 3.8/2x3.6 MVEA 4.8/2x4.6 Vu max (kn/ml) 26,00 34,00 Mu max (kn.m/ml) 3,20 4,00 Acrotère 16 à 20 cm Nu max (kn/ml) 10,15 12,15 Ψ (plancher haut) 0,16 0,19 ISOTEC MVEA recouvrement Protection des têtes du relevé Relevé d étanchéité Bande équerre Plot Dalle béton préfabriquée Etanchéité Isolant Pare vapeur Bétonnage du mur de façade jusqu à l arase inférieure du plancher Coffrage du plancher et de sa rive Mise en place des armatures de plancher sans positionner les filants du chainage Mise en oeuvre l Isotec MVEA en respectant le plan de pose Mise en place des filants dans la boucle du rupteur et dans le chainage Bétonnage du plancher en veillant à bien vibrer le béton à l abord du rupteur Coffrage de la partie haute de l acrotère et bétonnage 14 PLAKAGROUP.COM

15 Isotec Applications spéciales Modèles VI ou VIP pour voile mince mini Les capacités de reprise de charge des modèles avec une boucle de 12 cm ont été vérifiées et validées également pour une boucle de 10 cm. Ceci permet une application pour voiles de façade de 15 ou 16 cm d épaisseur. 80/100/120/150 recouvrement Etanchéité en toiture terrasse Relevé d étanchéité Dispositif écarteur des eaux de ruissellement Bande équerre Dallette béton Etanchéité Plot Isolant Une équerre de pare-vapeur recouvre l épaisseur de laine de roche de l Isotec et permet de mettre en oeuvre un isolant et une étanchéité conformément au DTU mini 60 mini Capot PVC Peignes Inox mini Pare-vapeur 100 mini Equerre du pare-vapeur (feuille de bitume élastomère) Application MVI avec prédalle précontrainte 30 mini aciers de coutures respectant art A Filants Suspentes de prédalles Le modèle MVI peut-être appliqué avec des prédalles précontraintes équipées de suspentes. Les prédalles seront positionnées à 120 mm du mur et pour de faibles épaisseurs de dalle la diagonale de l Isotec sera adaptée et calculée en conséquence. Une vérification à la flexion-glissement des aciers de prédalles doit être réalisée par le préfabricant. PLAKAGROUP.COM 15

16 Isotec Seuils handicapés Solution 1 - Isolation intérieure Balcon solidaire / avec chape côté intérieur / avec ou sans étanchéité Caillebotis Seuil PMR Calfeutrement SEL 20 Chape Pente 1% > mini Balcon 37 87/107/127/147 Plancher ISOTEC MVI Solution 2 - Isolation intérieure Balcon solidaire / sans chape côté intérieur / avec ou sans étanchéité Profil antidérapant Caillebotis SEL Seuil PMR Calfeutrement 20 Pente 1% > Balcon 80/100/120/150 Plancher Poutre BA ISOTEC VI ou VIP 16 PLAKAGROUP.COM

17 Isotec Seuils handicapés Solution 3 - Isolation intérieure Terrasse isolée / avec ou sans chape / avec étanchéité Caillebotis Seuil PMR Calfeutrement Etanchéité 20 Chape >10% 25 mini 100 Plancher Terrasse isolée ISOTEC VI ou VIP Solution 4 - Isolation extérieure Balcon solidaire / avec chape côté intérieur/ avec ou sans étanchéité Seuil PMR Caillebotis Calfeutrement 20 Chape >50 25 mini 30 mini Balcon 37 87/107/127/147 ISOTEC MVE PLAKAGROUP.COM 17

18 Isobox Mise en œuvre La solution coffrage PLAKA FRANCE créé Isobox, l accessoire économique indispensable pour la mise en oeuvre des modèles Isotec VI et VIP. Isobox est un caisson manuportable en polyester comportant des aimants d about à forte aimantation et une poignée sur sa partie supérieure. Isobox peut être fabriqué sans ou avec un fruit de 2.5 cm à chaque extrémité. Le vide laissé par le fruit entre chaque caisson permettra la mise en place des tubes acier ou des réservations PVC de garde-corps. La mise en oeuvre de l Isobox est simple et rapide, comme le montre le schéma ci-dessous. Mise en place des Isobox aimantés sur la face intérieure des banches. Maintien d un espace de 30 cm entre les coffres Bétonnage du mur dans les espaces jusqu au niveau inférieur des coffres en veillant à bien vibrer le béton Positionnement des Isobox de 30 cm dans les espaces Coulage de la partie arrière correspondant à la rive de dalle Après décoffrage des banches, l Isotec est mis en place dans la réservation laissée par l Isobox 18 PLAKAGROUP.COM

19 Isobox Sur chantier PLAKAGROUP.COM 19

20 Avantages Isotec Barres continues en inox : 100% fiable et 100% inoxydable Isolation en laine minérale : sécurité incendie Visitez notre site Internet PLAKAGROUP.COM PLAKA FRANCE LILLE 17, Rue du Haut de la Cruppe Villeneuve d Ascq T : +33 (0) F : +33 (0) LYON Rue du Luxembourg Meyzieu T : +33 (0) F : +33 (0) NANTES 7, Allée des Sapins Carquefou T : +33 (0) F : +33 (0) PACA Les Quatre Chemins/RN Flassans-sur-Issole T : +33 (0) F : +33 (0) PARIS 2, Rue Georges Pompidou Le Mesnil-Amelot T : +33 (0) F : +33 (0) ROUEN ZI Poudrerie - Rue du Beau Poirier Oissel T : +33 (0) F : +33 (0) TOULOUSE 56, Rue Georges Ohnet Toulouse T : +33 (0) F : +33 (0) PLAKA FRANCE BUILDING SITE SOLUTIONS ISOTEC FRFR1209 Plakagroup Les informations et photos présentées dans cette brochure sont fournies à titre indicatif et n engagent en rien la responsabilité de Plaka Group. Les produits peuvent être modifiés sans aucune forme de préavis. Toute reproduction totale ou partielle sans autorisation écrite préalable est strictement interdite.

ISOTEC RT+ Rupteur thermique

ISOTEC RT+ Rupteur thermique ISOTEC RT+ Rupteur thermique Quelles sont les données nécessaires pour calculer une rupture thermique? Une étude technique et financière est proposée par notre service technique et commercial après réception

Plus en détail

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Standard Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Notre gamme de produit à base de HDPE est de très haute qualité.

Plus en détail

Isotec Rupture thermique

Isotec Rupture thermique Rupture thermique PLAKA BELGIUM BUILDING SITE SOLUTIONS Mieux vaut prévenir que guérir Pour réaliser un bâtiment sain, agréable, tout en économisant l énergie, il est impératif de réaliser une parfaite

Plus en détail

Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols

Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Faux-plafonds Cloisons de doublages Sols Plaka dbreak Systèmes de suspensions souples Systèmes de suspensions souples (faux-plafonds, cloisons de doublages,

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation r thermique 2012 LES SOLUTIONS SEAC 11 SOLUTIONS POUR LA MAISON INDIVIDUELLE 21 Vide sanitaire le hourdis polystyrène avec languette Pour répondre aux exigences de la RT 2012, nous avons

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Prédalles Alpha-Béton

Prédalles Alpha-Béton 1. Description Elément de plancher préfabriqué constitué d une dalle de béton mince préfabriquée en atelier de 5 à 7 cm d épaisseur comprenant l armature inférieure nécessaire et complétée par une couche

Plus en détail

le meilleur du béton pour chacun de vos projets

le meilleur du béton pour chacun de vos projets Baudoin-Bergeron le meilleur du béton pour chacun de vos projets Eléments préfabriqués en béton Béton Technologies Logistique Construction FEHR GROUPE S.A. à Directoire et C.S. au capital de 10 000 000

Plus en détail

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés

Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Isodrain Standard Tapis à excroissances pour protection de murs enterrés Notre gamme de produit à base de HDPE est de très haute qualité.

Plus en détail

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison.

Plancher poutrelle précontrainte. La solution idéale pour votre maison. Plancher poutrelle précontrainte La solution idéale pour votre maison. Le plancher poutrelle précontrainte : la solution idéale Choisir le plancher poutrelle précontrainte, c est choisir une solution industrielle

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

Planelles de rive. Solution anti-ponts thermiques

Planelles de rive. Solution anti-ponts thermiques s de rive Solution anti-ponts thermiques Les + Produits produit sous Avis technique du CSTB Solution économique pour le traitement des ponts thermiques de planchers rupteur thermique Les planelles permettent

Plus en détail

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES Groupe Coopératif Matériaux Envirobat Méditerranée Chapitre Fiche Procédé Constructif Repère Ponts thermiques V2 juillet 2013 Titre fiche RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES PRESENTATION DU PRODUIT ET CONTEXTE

Plus en détail

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2

LE SOUS-SOL > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR DU SOUS-SOL 2.2 LE SOUS-SOL 2.2 > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE Le choix s effectue en fonction des critères suivants : > Garanties souhaitées > Aménagement de l espace > Objectif d isolation thermique > Charges appliquées

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr

Pour en savoir plus : http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr Photo Schöck LE COMITÉ DE PILOTAGE DU PROGRAMME D ACCOMPAGNEMENT DES PROFESSIONNELS «RÈGLES DE L ART GRENELLE ENVIRONNEMENT 2012» Fédération française du bâtiment Pour en savoir plus : http://www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr

Plus en détail

Le Plancher Léger Thermo-Acoustique

Le Plancher Léger Thermo-Acoustique - P L T A -S e a c b o i s Le Plancher Léger Thermo-Acoustique Chapitre I : Les solutions thermiques et acoustiques Chapitre II : Les avantages du - 48 Les Solutions du - C H A P I T R E I : SOLUTIONS

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques.

5 LES PLANCHERS. les modes de vibration en cas de charges dynamiques. 5 LES PLANCHERS Les planchers ont pour rôle structurel de transmettre les charges et surcharges de fonctionnement du bâtiment aux éléments principaux de l ossature. Ils participent aussi à la stabilité

Plus en détail

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble

LES PLANCHERS. Université Joseph Fourier Grenoble LES PLANCHERS L3 GCI Université Joseph Fourier Grenoble Plancher en dalle pleine matériel d'étaiement dense coûteux en matériel, en main d'oeuvre et en temps (cf.cours précédent) Structure monolithique

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles

> Guide des planchers isolants. Maisons individuelles > Guide des planchers isolants Maisons individuelles > IPSEO Mieux préserver l énergie ensemble Préserver l énergie est une impérieuse nécessité et la réglementation thermique nous impose de nouvelles

Plus en détail

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012

La brique Monomur Terre Cuite. La réponse à la RT 2012 La brique Monomur Terre Cuite La réponse à la RT 2012 Dès le 1 er janvier 2013, dans le prolongement du Grenelle de l environnement, une nouvelle réglementation thermique (dite RT 2012 par les professionnels)

Plus en détail

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux.

MISE EN OEUVRE. UTHERM ROOF B UTHERM ROOF B est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. SE EN OEUVRE uther roof UTHER ROOF UTHER ROOF est une plaque isolante PUR revêtue sur les deux faces d un voile de verre bitumineux. UTHER ROOF PR UTHER ROOF PR est une plaque isolante PR revêtue sur les

Plus en détail

Je coule. une dalle de béton AVEC LES CONSEILS

Je coule. une dalle de béton AVEC LES CONSEILS MA.0 MATÉRIAUX Je coule une dalle de béton AVEC LES CONSEILS Il faut savoir qu une dalle a une épaisseur minimum de 8 à 10 cm et est armée d un treillis soudé. LES OUTILS ET ACCESSOIRES niveau mètre planches

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle!

Dalles alvéolées en béton précontraint. Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! Dalles alvéolées en béton précontraint Les hourdis, éléments indispensables dans la conception d une maison actuelle! 1. Généralités Les planchers en béton, appelés hourdis, sont aujourd hui devenus des

Plus en détail

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux

Cours 2. La structure porteuse d un bâtiment. 1 - Les fondations. 2 - Les porteurs verticaux. 3 - Les porteurs horizontaux La structure porteuse d un bâtiment 1 - Les fondations 2 - Les porteurs verticaux 3 - Les porteurs horizontaux 1) Les Fondations 1-1) Fonctions, définitions Les fondations d un ouvrage sont les éléments

Plus en détail

4 - Dessins de fondations

4 - Dessins de fondations 1 ère STI Génie Civil Dessins de bâtiment 4-Dessins de fondations 4 - Dessins de fondations Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés supportant la construction

Plus en détail

Pour logements collectifs

Pour logements collectifs Pour logements collectifs 1 DEFINITION Plancher Seacbois Laine minérale BA 13 Ce système est équivalent à une dalle pleine au niveau acoustique 2 SOLUTION ACOUSTIQUE Dalle pleine de 18 cm = 58 db Dalle

Plus en détail

Le plancher poutrelles hourdis

Le plancher poutrelles hourdis Le plancher poutrelles L E P L A N C H E R POUTRELLES-HOURDIS Chapitre I: Chapître II: Chapitre III: Chapitre IV: Chapitre V: CARACTERISTIQUES GENERALES LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES

Plus en détail

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité SOMMAIRE C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité 2.0 - GENERALITES :...3 2.0.1 - OBLIGATIONS GENERALES :...3 2.0.2 - OBJET DES TRAVAUX :...3 2.0.3 - NORMES ET REGLEMENTS :...3 2.0.4 - ORIGINE ET CARACTERISTIQUES

Plus en détail

KAB-WATERSTOP-COMBINE

KAB-WATERSTOP-COMBINE KAB-WATERSTOP-COMBINE Le profilé KAB est un waterstop-combiné avec bande hydrogonflante incorporée dans sa partie inférieure pour l étanchéité des joints de reprise. Le waterstop-combiné KAB est un PVC

Plus en détail

La prédalle qui traite les ponts thermiques

La prédalle qui traite les ponts thermiques La prédalle qui traite les ponts thermiques Une réponse thermique, simple, économique, sûre pour des bâtiments RT 12 sans contrainte. Prédalle à correction de pont thermique intégrée pour préserver tous

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois Réglementation "Dans les bâtiments d'habitation collectifs, dont la construction fera l'objet d'une demande de permis

Plus en détail

Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine"

Fiche n VI-1 La préfabrication en usine Fiche n VI-1 "La préfabrication en usine" 1. Objet de la présente fiche Cette fiche concerne le contrôle de la réalisation d éléments ou parties d ouvrages, préfabriqués en usine tels que : Poutres préfabriquées

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS

1 PRODUIT = 3 FONCTIONS PANNEAUX DE TOITURE 1 PRODUIT = 3 FONCTIONS Février 2015 Fabrication Française Caissons chevronnés Panneaux sandwichs Caisson chevronné 3 en 1 pour tous types de couvertures Le panneau est constitué de

Plus en détail

Solutions de plancher

Solutions de plancher Solutions de plancher partenaire En SOLutiOnS DE plancher DE L AVAnt-prOJEt A LA realisation Echo est un fabricant d éléments de plancher en béton précontraint destinés à la construction résidentielle

Plus en détail

Charpentes métalliques

Charpentes métalliques Charpentes métalliques SOMMAIRE 1- Généralités.... 2 2- Terminologie.... 2 a) Profils associés.... 3 b) Assemblages.... 3 3- Analyse fonctionnelle.... 4 a) Critère mécanique.... 4 b) Critère incendie....

Plus en détail

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing.

SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME. Par Marie-Ève Dorion, ing. SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 : DESCRIPTION, INSTALLATION ET AVANTAGES DU SYSTÈME Par Marie-Ève Dorion, ing. Juin 2013 TABLE DES MATIÈRES LE SYSTÈME DE PLANCHER COMPOSITE HAMBRO D500 STADE

Plus en détail

Ferney-Voltaire le 07 avril 2009 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF. MACONNERIE - BETON ARME ( lot n 01 ) QUANT. P.U. TOTAL

Ferney-Voltaire le 07 avril 2009 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF. MACONNERIE - BETON ARME ( lot n 01 ) QUANT. P.U. TOTAL Christian DE GEER Christian Commune de GRILLY Architecte - Maître d'œuvre Aménagement d'un bâtiment existant 148, Grande rue 34, chemin Jacques Belay 01220 Divonne les Bains 01 220 GRILLY Tel/Fax : 04

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.7 La préfabrication 1.7.1 Les généralités 1.7.2 Les éléments verticaux 1.7.4 Les éléments précontraints Version 1.0 A Prof. André Oribasi

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Rupteur de pont thermique Thermal breaks Tragende Wärmedämmelemente Avis Technique 20/12-248 SLABE Boîtier isolant structurel Titulaire : Usine : Ouest Armatures PA Les Placis FR-35230 Bourgbarre Tél.

Plus en détail

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois Le L E S E A C B O I S Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

DALLES ELEMENTS DE COURS

DALLES ELEMENTS DE COURS CESFA BTP CAO - DAO DALLES ELEENTS DE COURS Contenu : Calcul des actions et des sollicitations Règles de calcul et dimensionnement des dalles Dispositions constructives Page 1 Nous ne traiterons dans ce

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Catalogue Bâtiment Solutions techniques et accessoires

Catalogue Bâtiment Solutions techniques et accessoires Catalogue Bâtiment Solutions techniques et accessoires PLAKA France, votre partenaire Solutions PLAKA France est la marque Bâtiment de la société PLAKA Group France. PLAKA Group est un groupe européen

Plus en détail

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation

Le Prémur KP1. Le guide d utilisation Le Prémur KP1 Le guide d utilisation Le Prémur complète la gamme des produits KP1. Pour tirer avantages de ce procédé et l associer avec nos autres solutions et l adapter à votre chantier, il est nécessaire

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE STRUCTURE CHARGE EXCEPTIONNELLE MODULARITÉ SIMPLICITÉ INTÉGRATION CHAUFFAGE HYDRAULIQUE INTÉGRÉ POSSIBLE CONFORT INERTIE BARRIÈRE THERMIQUE

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée L ITI CONFORME ET MOINS CHÈRE En maçonnerie La performance d isolation de la ThermoPrédalle est suffisante pour rester en maçonnerie courante. En béton

Plus en détail

REALISER UNE POUTRE PREFABRIQUEE TP n 2 FICHE CONTRAT

REALISER UNE POUTRE PREFABRIQUEE TP n 2 FICHE CONTRAT REALISER UNE POUTRE PREFABRIQUEE TP n 2 FICHE CONTRAT CLASSE : Terminale O.R.G.O. DUREE : 10h. Thème : les Poutres préfabriquées «dossier CERIMED» Capacités : C2 : TRAITER, DECIDER, COMMUNIQUER C3 : METTRE

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Les prédalles Standards opérationnels

Les prédalles Standards opérationnels avec le conseil de Les prédalles Standards opérationnels Contexte et objectif La prédalle est un produit éprouvé depuis plus de 50 ans, pour réaliser des dalles allant jusqu à 8 m de portée. Les planchers

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 Note information «BBC Système» «BBC Système» est un système constructif bois-béton breveté ( dépôt INPI 12/50382) pour les immeubles

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

PCB Plancher collaborant

PCB Plancher collaborant V1/2012 PCB Plancher collaborant Guide de mise en œuvre PCB 20 PCB 0 PCB 80 1PCB PCB ZS 1 Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com 2 Version 01 / 2012 Rédaction : Bacacier Conception

Plus en détail

D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T

D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T D O N N E Z À V O S I D É E S C O N S T R U C T I V E S L E S O U S - S O L É TA N C H E Q U E L L E S M É R I T E N T 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 La robotisation poussée de la préfabrication des éléments

Plus en détail

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé!

La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! La sécurité peut être facile et bon marché! La sécurité complexe qui prend beaucoup de temps, c est du passé! Construire la façade quand les dalles arrivent plus tard, cela n est pas en cause ici! Montage

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24

Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003. KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Mai 2003 KNAUF Thane 24 KNAUF Thane 24 Panneaux isolants en polyuréthane Description Panneaux isolants en polyuréthane rigide KNAUF Thane 24 à performances thermiques

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

Étaiement des balcons

Étaiement des balcons Fiche Prévention - E4 F 07 13 Étaiement des balcons Les étaiements constituent, en général, dans le bâtiment, des opérations essentielles et répétées dont dépendent la stabilité et la solidité des ouvrages

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

Modulation de construction et préfabrication

Modulation de construction et préfabrication Chapitre 5 : LES COMPOSANTS PREFABRIQUES EN BETON POUR LE BATIMENT Les composants préfabriqués pour le bâtiment seront divisés en 2 grandes catégories : Les composants linéaires (pieux, poteaux, poutres

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants.

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants. 1 FICHE OX «Enveloppes de bâtiments performantes avec solutions techniques ou architecturales minimisant la part des ponts thermiques dans les déperditions» 1. Contexte Enjeux La performance d une enveloppe

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Écartez les risques de votre horizon

Écartez les risques de votre horizon ISOLER LES TOITURES-TERRASSES BÉTON Écartez les risques de votre horizon Une étanchéité + sécurisante, + adaptable Parce que l étanchéité des toitures-terrasses ne souffre d aucun désordre, découvrez la

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

SARL Construction Dubois Descriptif 27/03/2008 C.C.T.P.

SARL Construction Dubois Descriptif 27/03/2008 C.C.T.P. SARL Construction Dubois 3, Rue de la Charpente 93100 Montreuil sous Bois Tél: 01.41.72.11.55 Fax: 01.41.72.11.50 construction.dubois@a-doc.com C.C.T.P. Affaire N : 123/20-2008 Opération : - Edité le :

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

Grégoire réinvente les blocs-baies

Grégoire réinvente les blocs-baies Grégoire réinvente les blocs-baies ...SANS! COFFRE Parti d une "idée simple" (pour supprimer le coffre d un bloc-baie, il suffit d intégrer son volet roulant dans la maçonnerie) INTÉGRAL de Grégoire a

Plus en détail

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Carnet de détails Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Septembre 2013 Carnet de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1... 3 F1.2.1 Principe de fixation... 4 F1.3.1 Panneautage en rive

Plus en détail

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO Date Le 23 août 2006 DER/HTO 2006-115- SF/LS N affaire : 06-019 Client seul Version 1 Unité ayant effectué les travaux : Responsable des travaux

Plus en détail

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois

MUR DE FACADE EN BOIS. Module 2 Technologies courantes de construction bois MUR DE FACADE EN BOIS Module 2 Technologies courantes de construction bois Module 2 Technologies courantes de construction bois Murs à ossature légère Principes Matériaux Pré-dimensionnement Lisses

Plus en détail