No e trimestre 00

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No. 38. 3 e trimestre 00"

Transcription

1 No e trimestre 00

2 Editorial Chère Lectrice, cher Lecteur, A l heure actuelle, ISO 9000 fait partie des ouvrages standards de la plupart des entreprises opérant en Suisse et en Europe. De la petite exploitation individuelle aux grands groupes, tous se sont efforcés de faire leurs les 20 chapitres d ISO. Industries, hôpitaux, universités et services publics ont succombé à la fièvre ambiante déclenchée par ISO. Partant des analyses des points faibles des fournisseurs d électricité opérées par le biais des premières versions de la norme CSA, en passant par ISO pour devenir progressivement la norme internationale d assurance de la qualité ISO 9000, le mouvement s étendit subitement même à des organismes évoluant hors de l industrie, tels que les administrations communales. Le besoin de s engager sur de nouvelles voies s imposa chaque jour davantage. Les offices de certification, pointilleux quant à l acquisition de nouveaux clients (on me pardonnera cette phrase) trouvèrent des champs d action sans cesse inédits. Mais à propos de clients, nous dirons que l ancienne ISO 9000 ne connaissait guère ce concept. La satisfaction du client, le contentement du collaborateur, l amélioration constante du processus n étaient définis qu en termes vagues. Moteur des perfectionnements, le management pouvait se reposer en toute quiétude sur la certification ISO classique et noter les résultats atteints par le responsable de la qualité au niveau direction générale. Toutefois, ISO 9000 déboucha sur une impasse. Les succès enregistrés aux USA par TQM, Malcolm Baldridge Award et Deming Preis tirèrent brutalement de sa léthargie le mouvement européen de la qualité. L orientation vers le client, le recentrage sur le processus et le collaborateur au cœur de la nouvelle philosophie TQM placèrent de nombreux responsables QS ayant blanchi sous le harnais devant de nouveaux défis. L European Foundation for Quality Management réagit avec brio aux tendances prenant naissance aux USA en créant le modèle EFQM. En effet, l ancienne ISO 9000 courait le danger de se mettre toujours plus horsjeu. La réaction de la communauté ISO fut immédiate. Et la revision de la norme ISO 9000 est profonde et axée sur l avenir. Finies les normes étriquées fruit d un entêtement néfaste, place à une gestion de la qualité ou qualité du management. La transformation radicale qui a été opérée placera plus d une entreprise devant de sérieux problèmes. La communauté ISO pourra-t-elle emboîter le pas? De toute façon, il faut saisir les chances qui se présentent, il n existe pas d autre alternative. Bonne lecture! Kurt Widmer Forum Décisions sur la stratégie des marques Selon plusieurs études effectuées en Europe et en Suisse, le consommateur, dans plus de 70% des cas, décide de la marque qu il va acheter directement au lieu de vente. Il devient dès lors primordial que les producteurs d articles de marque suivent une politique de marque au sein de leur groupe définie avec le plus grand soin par les stratèges du marketing et de la communication. Il faut alors préciser les marques qui auront une portée nationale, internationale ou mondiale. Il s agira ensuite de spécifier des corporate design et identity par marque, puis de développer le dernier vendeur silencieux qu est l emballage ainsi que toute la communication qui s y rattache... Dans cette édition nous avons donné la parole sur ce sujet à Lars G. Wallentin, Vice-Président, Département communication Nestlé, Vevey. Nestlé, leader mondial de l agroalimentaire dont le chiffre d affaires est de plus de CHF 74 milliards a repensé, durant ces dernières décennies, sa stratégie de marques. Il devenait primordial de sélectionner parmi 8'000 marques quelles seront celles à vocation mondiale, puis celles à vocation nationale. D autres ont été purement et simplement supprimées. En effet, il paraît difficile à l heure de la globalisation de communiquer de manière efficace avec 8'000 marques. D où des choix stratégiques parfois douloureux dans une optique locale mais se révélant indispensables dans le monde actuel où une concentration des marques va continuer de se faire. Dans la grande distribution, par exemple par type de produits, il n est pas rare que seules trois à quatre marques soient présentées dans le linéaire. Mieux vaut alors pouvoir investir en communication afin que sa marque appartienne à ce trio ou quatuor de sélectionnés qui trouve place au point de vente. A bien plus modeste échelle, il est vrai, il en va de même au sein du Groupe Model. La marque Dischler a été abandonnée au profit de la marque Model qui devient synonyme de solutions d emballages intelligentes à base de carton et carton ondulé ainsi que d une gamme de services permettant d offrir la meilleure alternative dans la chaîne complète de l emballage. Par le passé déjà, nous avons pris des décisions semblables lorsque le nom de Schelling a disparu au profit de Model. Cette mesure a été parfaitement comprise par notre clientèle et n a engendré aucun préjudice, certains partenaires d affaires nous demandant même pourquoi nous avions attendu si longtemps. D autre part, le public cible étant plus réduit en nombre dans le domaine industriel, il est plus aisé d effectuer un changement de nom que dans le secteur des produits de grande consommation. En ouvrant nos colonnes à des intervenants extérieurs directement liés à notre produit, nous espérons rendre ModelBox encore plus attractif. Si vous avez des suggestions ou des remarques n hésitez pas à nous contacter. Votre avis nous intéresse. Philippe Cottet Table des matières Les emballages puissants communiquent des marques puissantes L opinion de Lars G. Wallentin, Nestlé page 3 Puissance accrue, efficacité accrue! Bouquet AG: Promotion de vente pour Ovomaltine page 6 Des dinosaures à la conquête du monde Les enfants s enthousiasment pour Slimy page 7 Beaucoup d idées emballantes! Nouveaux produits Model page 8 Gestion globale de la qualité Nouveau système QM chez Model AG page 10 RPLP Et la suite? Interview de Karl Schneider, Model-Holding AG page 11 Model Box n 39 paraîtra au 4 e trimestre 2000 Impressum Model Box: Journal d information pour les clients du Groupe Model Ouest et de Model PrimePac SA Model AG, Thurpapier, Model Emballages SA, Bouquet AG, Piaget Verpackungen AG, Model PrimePac SA, Model-Kramp GmbH 10ème année, paraît quatre fois par an Tirage: 3500 ex. en langue allemande, 700 ex. en langue française Rédaction et conception Service information de langue française, Philippe Cottet, téléphone Création, Marion Kliesch, téléphone Photos: Hanspeter Schiess Lithos: LithoScan AG, Saint-Gall Imprimeur: Heer Druck AG, Sulgen Traduction: Marcel Cottet, Vevey... les numéros de téléphone les plus importants Model AG CH-8570 Weinfelden +41 (0) Thurpapier CH-8570 Weinfelden +41 (0) Model Emballages SA CH-1510 Moudon +41 (0) Bouquet AG CH-3175 Flamatt +41 (0) Model PrimePac AG CH-9434 Au +41 (0) Model PrimePac SA, Suisse romande et France CH-1032 Romanel sur Lausanne +41 (0) Model-Kramp GmbH D Hanau +49 (0) /0 Piaget Verpackungen AG CH-8953 Dietikon +41 (0) PackShop CH-1032 Romanel +41 (0) PackShop CH-3175 Flamatt +41 (0) PackShop CH-8570 Weinfelden +41 (0) PackShop sàrl F Strasbourg +33 (0)

3 Lars G. Wallentin, Marketing Communications, Nestlé Ltd. Dialo gue Les emballages puissants communiquent des marques puissantes L opinion de Lars G. Wallentin, Nestlé 3 Un leader de marque comme Nestlé vit de marques dotées d une forte personnalité et d une identité ne laissant planer aucun doute sur son authenticité. Et quel autre média pourrait-il communiquer une marque de manière aussi efficace, directe et ciblée que... l emballage? Pour autant naturellement qu il soit à la hauteur de ce défi au point de vue design, matériel et exécution! C est la tâche à laquelle s est attelé depuis 36 ans, chez Nestlé à Vevey, le Suédois Lars G. Wallentin. Tout aussi à l aise en marketing et en communication qu en design et en technologie de l emballage, il visite les entreprises de Nestlé aux quatre coins du monde en qualité de concepteur, de formateur, de conseiller, d élément moteur et d encyclopédie vivante de l emballage. A n en pas douter, il est assurément l interlocuteur le plus compétent que l on puisse imaginer pour aborder ce sujet. A l échelle mondiale, Nestlé est le groupe alimentaire No 1. Le rachat de nombreux fabricants partout dans le monde a donné naissance à un empire comprenant quelque 8000 marques différentes. Comment se présente, aujourd hui, la politique des marques du Groupe Nestlé? Les rachats et fusions de sociétés ne devraient pas nous faire oublier que de tout temps, Nestlé a développé et créé elle-même d innombrables produits et marques. L emballage de Yes qui conserve la fraîcheur du produit est un exemple de développement interne à l aide de technologies d avant-garde et de matériaux qui respirent. A telle enseigne qu après 4 mois de conservation, l arôme qui se dégage de cette confiserie fait penser qu elle vient tout juste de sortir du four. Nestlé a pour objectif de faire de ses marques ce que l on est convenu d appeler des destination brands. En d autres termes, le consommateur doit trouver notre produit si bon qu il n en cherche pas un autre et qu il préfère faire un crochet pour l acheter. Mais il va de soi que contrairement aux biens de haute technologie, il est particulièrement difficile de créer une identité de marque aussi forte pour des denrées alimentaires. C est ce qui a amené Nestlé à définir les 6 marques les plus importantes, stratégiquement parlant, au plan mondial, savoir: Nestlé, Nescafé, Nestea, Maggi, Buitoni et Friskies, et à créer une identité propre à chacune d entre elles. Un fait unique est que l identité de marque Nestlé se présente sous 9 visages différents selon la catégorie de produits. Par exemple, l identité de marque des produits laitiers est une combinaison de couleurs blancbleu-vert qui confère une idée de fraîcheur alors que celle valable pour les eaux minérales représente une vague bleue. En choi-sissant des couleurs et des éléments de conception spécifiques au produit, nous disons au consommateur que Nestlé est un spécialiste et que la marque est le leader de la catégorie d articles considérée. Responsable de la communication par l emballage, quelles directives donnez-vous aux marchés?

4 Pour chaque marque, le Département des communications Marketing établit des directives détaillées concernant l image de la marque. Ces instructions sont développées en permanence et constituent des bases de travail pour les marchés, sous forme de documents imprimés et de CD- ROM. Ma mission consiste à veiller que ces normes soient transposées partout de manière créative et adaptées au fur et à mesure aux attentes des consommateurs. Nous vivons dans un monde en constante mutation. Il y a quelques mois encore, cette griffe de Nesquik était bidimensionnelle. Aujourd hui, elle est tridimensionnelle et fait appel ainsi au sens du toucher. Il appartient Quelle est la valeur de l emballage dans le cadre de la politique de communication globale? L emballage est le premier support d une marque. Le consommateur achète un produit et celui-ci porte une marque. Il n achète pas la publicité. Certes, il la regarde, mais ce qu il achète, c est un article emballé comportant une marque. Dans mes cours, j affirme que les strong brands taste better than weak brands. Dans les test de dégustation à l aveugle, il n existe plus guère de différences significatives entre les produits de différentes marques. Pour les tests ouverts, en revanche, les répondants affichent en général une nette préférence pour les grandes marques. ballage, de même que l emploi systématique de symboles, couleurs, formes et autres agents d identification visuelle corrects entraînent de sensibles augmentations de la consommation. Il s agit par conséquent de créer une identité de marque forte et cohérente, comme p. ex. pour Nescafé, où la couleur primaire noir, rouge avec un soupçon de bleu est utilisée partout sans compromis sur tous les emballages, échantillons et articles publicitaires, y compris pour aménager les magasins des Nescafé Coffeehouses. Quelles sont les fonctions essentielles de l emballage? Les voici, dans l ordre tel qu il me vient à l esprit maintenant: représente des unités de vente au détail, de présentation et d expédition est source d économies pour les deux parties concernées offre un aspect écologique rend un produit unique, il peut être protégé au point de vue des droits d auteur sa manipulation est simple, il s ouvre facilement fait de l achat un plaisir Tout emballage correspond à un spot publicitaire de 5 secondes. Même un carton d expédition brun peut être une surface publicitaire du meilleur effet. L année dernière, p. ex., j ai vu en Egypte une haute tour de cartons de notre marque d eau minérale Baraka érigée juste devant les pyramides. Les touristes défilaient sans y prêter attention. Qui peut bien savoir que Baraka est la marque No 1 dans ce pays? Aujourd hui, ils le savent, car entre-temps, la griffe apposée sur les cartons est devenue deux fois plus grande et assortie de l indication No 1. Les fournisseurs comme Model ont encore une tâche gigantesque devant eux, car avec des emballages reconnaissables à une distance de 200 mètres, ils peuvent contribuer au développement de nos marques. Nous venons de commencer à exploiter ce potentiel. Une étroite collaboration entre le fournisseur d emballages et ses clients permet d utiliser de nombreuses synergies en jachère. Cela signifie: rentabilité et bénéfice pour les deux partenaires: nous vendons plus de produits, vous livrez plus d emballages. Quelle est la fonction de l emballage qui s est le plus développée ces dernières années? Quels sont les matériaux d emballage qui sont les plus appréciés? Philippe Cottet, Marketing et Vente Model Emballages S.A., s est entretenu avec Lars G. Wallentin. ensuite au fournisseur de l emballage de trouver une solution pratique avec étampage. Ainsi donc, ces directives ne sont pas des règles rigides, mais des instruments de travail. Loin d enserrer la créativité, elles doivent au contraire lui donner des ailes. En visite dans les marchés, j ai coutume de dire: Not rules, you fools... tools!. Mon rôle, c est de promouvoir des améliorations constantes, car ce n est que si l évolution est en avance d une é- tape que je puis demeurer No 1 demain. Nous devons donc rendre nos marques fortes pour qu elles soient considérées comme les meilleures. A cette fin, nous saisissons chaque occasion de mettre en valeur la marque sur l emballage. Plus l emballage communique la marque, plus l identité de cette dernière ressort. En général, l emballage est encore trop peu utilisé systématiquement comme moyen de communication. Des invitations du genre Dégustez-le... Buvez-le... Emportez-le... reproduites sur l eml emballage protège et conserve est un service est une communication accompagnée de renseignements intéressants stimule l appétit doit être actualisé régulièrement est tout à la fois fascination et émotion est vecteur de la marque est de la publicité est un élément de la communication globale Le consommateur d aujourd hui n est plus le même que celui d il y a 5 ans. Les types d emballage se modifient en fonction de ses préférences, de ses opinions et de ses comportements. Pour les emballages primaires, la tendance actuelle va vers de petites unités individuelles. Concernant les produits à achats fréquents, le consommateur préfère des emballages souples, car il pense que ces derniers sont meilleur marché mais aussi moins encombrants dans les ordures. La tendance est plutôt inverse pour les emballages secondaires: une prise de conscience toujours plus large de l environnement ouvre des perspectives d avenir surtout au carton ondulé. Quant aux produits de haute valeur, les emballages confectionnés à partir de matériaux nobles, tels le verre et le métal, continueront d être dermandés. Quels sont les éléments de l emballage encore dignes d être améliorés? 4

5 Lars G. Wallentin est vice-président suppléant en Marketing Communications au siège de Nestlé, à Vevey, Suisse. Outre le développement de concepts d emballage, il donne des cours sur l emballage, le design, la communication et la politique des marques dans les divers centres de formation et entreprises du Groupe Nestlé. De formation technique comme ingénieur en emballage, il a étudié à l Université de conception graphique, à Stockholm. Né en Suède, il possède plusieurs langues européennes et travaille depuis 36 ans chez Nestlé. Il a acquis un renom international comme conférencier invité auprès des Nations unies, des Académies d art et des séminaires consacrés à l emballage. Il est toujours plus déterminant que l emballage touche le consommateur sur le plan émotionnel. Un gramme de sentiment équivaut à un kilogramme de faits. Nous établissons ainsi des ponts émotionnels ouvrant l accès au produit. Les représentations par l image du contenu et de la situation de consommation ne cessent de gagner en importance sur les marchés globaux. Etre vu de nos jours coûte beaucoup d argent. Et l emballage est pour nous un des moyens les plus économiques d atteindre ce but. Pour les petites marques, qui ne bénéficient pas d un apport publicitaire substantiel, les emballages représentent fréquemment la seule façon de faire passer un message sur la marque et les avantages du produit. L arène de la concurrence se déplace alors des média publicitaires au point de vente où l emballage et sa conception décident du succès ou de l échec. Sans communication au PDV, pas d introduction de produit. En fait, le potentiel des présentoirs PDV au design efficace est encore loin d être totalement exploité. Qu attendez-vous d un fabricant d emballages? le bouc émissaire de l environnement devient toujours moins un sujet de discussion. Le consommateur de ce continent a compris la nécessité du recyclage. Dans l ensemble, il a saisi le rôle positif de l emballage et se comporte de manière responsable. Très différente est la situation en Asie et en Afrique où il reste encore énormément à faire jusqu à ce que les mentalités changent peu à peu. Nous prenons en compte ce problème par une politique environnementale responsable et par une application universelle du Système Nestlé de management de l environnement (NEMS). 5 Dans bien des cas, les dispositifs d ouverture pourraient être meilleurs et plus pratiques qu ils ne le sont effectivement. Un bon design de l emballage va de pair avec un bon fonctionnement. La seule chose qui intéresse le fournisseur d un produit, c est que le client le rachète. Il est fréquent que l on économise ici au mauvais endroit. Or, on oublie que l acheteur accepte volontiers de payer un peu plus pour un emballage fonctionnant sans problème. Quel est le rôle de l emballage dans le Communication Mix d un produit et au point de vente? Nestlé SA D un bon fournisseur d emballages, tel que Model, j attends qu il observe l évolution survenant dans les principaux marchés, qu il détecte rapidement les nouvelles tendances et qu il nous soumette des propositions de nature à conférer de réels avantages concurrentiels à nos produits. A mes yeux, l ouverture au dialogue, le savoir-faire, les conseils et le service du fabricant comptent davantage que l offre au plus bas prix. Et voici la dernière question: Emballage et environnement. Quelle est votre opinion? En Europe, l emballage décrié comme Avec un personnel d environ collaborateurs travaillant dans 509 centres de production répartis dans 83 pays du monde, Nestlé est non seulement la plus importante entreprise industrielle de Suisse, mais elle aussi le plus grand fabricant alimentaire mondial. On trouve des produits Nestlé dans pratiquement tous les pays de l univers. Chiffres-clés en millions de CHF chiffre d affaires résultat d exploitation en % du chiffre d affaires 10.6 % 9.9 % bénéfice net en % du chiffre d affaires 6.3 % 5.9 % fonds propres capitalisation boursière personnel dont en Suisse Europe 41.8 % Amérique du Nord et du Sud 33.0 % Afrique, Asie et Océanie 25.2 % Principales marques Produits laitiers Nido, Nespray, Carnation, Milkmaid/La Lechera, Gloria, Neslac, Bärenmarke Café soluble Nescafé, Taster s Choice, Ricoré, Ricoffy Café torréfié Bonka, Zoegas, Loumidis Eaux minérales Perrier, Contrex, Vittel, Valvert, Quézac, Arrowhead, Poland Spring, Duxton, Vera, Blaue Quellen, Calistoga, Santa Maria, San Pellegrino Autres boissons Nesquik, Nescau, Nestea, Milo, Carnation, Libby s, Caro Céréales pour le petit déjeuner Nestlé Crèmes à café Coffee-mate Nutrition infantile et produits diététiques Nestlé, Nan, Lactogen, Cérélac, Nestum, Guigoz Plats préparés, produits pour cuisine Maggi, Crosse & Blackwell, Libby s, Thomy, Buitoni Produits surgelés Stouffer s, Buitoni, Maggi Glaces Nestlé, Frisco, Dairy Farm, Magnolia, Motta, Camy, etc. Produits réfrigérés (yoghourts, desserts, pâtes, sauces) Nestlé, Buitoni Chocolat et confiserie Nestlé, Crunch, Cailler, Frigor, Chokito, Galak/Milkybar, Yes, KitKat, Quality Street, Smarties, Baci, After Eight, Baby Ruth, Butterfinger, Lion, Nuts, Rolo, Aero, Polo, etc. FoodServices et produits pour professionnels Chef, Davigel, Santa Rica Aliments pour animaux familiers Friskies, Fancy Feast, Alpo, Mighty Dog, Gourmet Produits spéciaux pour l industrie alimentaire Food Ingredients Specialities (FIS) Produits opthalmologiques Alcon Produits cosmétiques L Oréal (importante participation) Source:

6 Bo uquet AG Puissance accrue, efficacité accrue! Promotion de vente pour Ovomaltine de Wander Ovomaltine est connue partout dans le monde comme une marque forte à haut taux de connaissance. Il s agit maintenant, pour cette boisson saine, de retrouver également les faveurs de la jeunesse. Wander rattache donc Ovomaltine à des images jeunes et dynamiques de sportifs de renom, tels que Ueli Kestenholz. Elle s adresse ainsi directement à de jeunes consommateurs (et non seulement à leurs mères conscientes de la santé de leurs enfants). Un présentoir en 3 parties avec affichette a été choisi pour réaliser la promotion qui consiste en une boîte de recharge gratuite. Les 2 sachets / doses de 750 g chacun sont présentés sur 2 étages et peuvent être facilement saisis par les jeunes consommateurs. Le présentoir, et surtout son socle, doit pouvoir supporter le poids considérable des sachets d Ovomaltine. Une tâche guère facile pour les spécialistes du développement. Les présentoirs sont livrés sur palettes aux détaillants. Pour le transport, les 2 plateaux sont logés dans le socle; ils sont montés à l aide de poignées et placés sur le socle. Le plateau inférieur assure la stabilité de celui du haut grâce à des supports pivotants. Montage simple et rapide par le personnel du magasin. Le socle est confectionné en cannelure C, imprimé 3 couleurs, les 2 plateaux en cannelure EB imprimés l couleur, impression en flexographie. Une affichette en carton lithographié 4 couleurs assure une efficacité publicitaire maximum et communique au mieux le sujet de la promotion. La collaboration étroite qui s est instaurée entre les équipes de Wander et de Bouquet se traduit par une présentation efficace du précieux produit et un effet des plus remarquables au point de vente. 6

7 Des dinosaures à la conquête du monde Les enfants s enthousiasment pour Slimy 7 Fabricant du produit de qualité suisse Slimy le No 1 mondial de la pâte à modeler la société Joker AG, à Chiètres, a de nouveau mis dans le mille en lançant sur le marché les Dinosaurs Slimy. Chaque œuf contient, enrobé dans de la gélatine, un dinosaure reproduit fidèlement jusque dans ses moindres détails. La collection comprend 12 dinosaures fantastiques. En outre, une petite notice informative accompagne chaque pièce. Des renseignements substantiels sur les 12 dinosaures, le monde Dino en général et un jeu de collection font des Dinosaurs Slimy un jouet à grand succès. Les œufs Dino sont logés dans un présentoir stimulant fortement les ventes. Travaillant de concert avec Joker AG les experts de l emballage de Bouquet ont mis au point un présentoir abritant les œufs Slimy. Le client souhaitait une présentation appropriée des œufs colorés brillants et une manipulation simple. Les enfants devaient pouvoir accéder et prendre facilement le produit incitant à l achat. De plus, les œufs devaient être fixés solidement. Ils sont donc posés sur un calage perforé et recouverts d un dispositif identique. La paroi arrière colorée est étampée et imprimée différemment selon le pays et l animal. Elle sert tout à la fois de couvercle et de protection. Les présentoirs remplis sont placés dans un carton d expédition pour une ou plusieurs pièces. Relevons un détail intéressant: un esprit ingénieux de l équipe Bouquet a construit une station de perçage hydraulique des calages (25 trous par pièce). Plusieurs calages peuvent être percés simultanément sans effort. Les rondelles détachées tombent dans le récipient inférieur. Par ailleurs, la station peut être utilisée à plusieurs postes de travail manuel et naturellement aussi pour diverses formes d étampage. La maison Joker est chef de file de l innovation pour les jouets Bouquet un partenaire de poids pour trouver des solutions en matière d emballage créatif.

8 Produits Beaucoup d idées emballantes! Ce display de Nestlé Suisse SA est composé de 2 trays à montage manuel, pouvant contenir chacun 30 produits, et d un socle qui est également utilisé comme suremballage de transport. La neutralité du graphisme permet l utilisation de ce PLV pour différents produits. La variété des légumes et la baguette croquante mettent en appétit les consommateurs. Deux présentoirs ont été développés pour présenter la nouvelle création de notre client Jyma SA. Les 2 différentes grandeurs de présentoirs permettent de s adapter à la place disponible sur les lieux de vente. Ces PLV contiennent des petits étuis regroupant un paquet de cigarettes et un mini-briquet. Ce présentoir pour la vente des bouteilles Cristalp 0.5 l avec bouchon sport est conçu en cannelure EB. Le socle et les trays sont imprimés en 2 couleurs. Le fronton est en EB semi-couché imprimé en 5 couleurs. La découpe originale de ce fronton offre une bonne présentation du produit et interpelle le consommateur. Notre client Sources minérales Henniez SA a choisi de mieux utiliser la surface disponible sur ses barquettes de jus de fruits. Les nouvelles barquettes sont imprimées en 5 couleurs avec une trame de 26 l/cm. La cannelure B a été maintenue. Cet emballage est muni d'un calage contenant plusieurs brosses à cheveux. Pour faciliter le choix du set, une fenêtre transparente a été découpée avec une feuille transparente collée à l'arrière. 8

9 Pour la nouvelle bière biologique de la Brasserie Artisanale Lausannoise, nous avons développé cette boîte à fond automatique pouvant contenir 8 bouteilles de 25 cl. L emballage est conçu en microcannelure, l impression 5 couleurs a une trame de 34 l/cm. L Agence de communication Creaworld a trouvé la solution idéale pour présenter ses cartes publicitaires dans cette boîte étampée en cannelure apparente. Un calage relève le niveau à l intérieur, de sorte que les cartes peuvent être extraites aisément. La cannelure apparente de ces 3 emballages de présentation attire le regard. L effet tridimensionnel de l emballage rouge des Jeans Big-Star en augmente encore la valeur. Les 2 serviettes de documentation sont d excellente facture et leur impact publicitaire incontestable. Ce calage sert au stockage et à l'expédition de pièces de machine délicates. Une disposition oblique assure une utilisation optimale de la palette. Plusieurs calages sont emballés dans le carton de transport afin que les pièces arrivent intactes à destination. L'emballage se compose d'une partie imprimée et de 3 parties non imprimées. Il sert à expédier par la poste un verre de collection. Un certificat numéroté accompagne le verre. Cet emballage est formé de 2 parties: un calage à plusieurs fonctions et un carton de transport. Ce sont jusqu'à 13 différents toners qui peuvent être conditionnés dans le même emballage. L'impression représente l'allure de la trame. 9

10 Gestion du processus Gestion globale de la qualité Nouveau système QM chez Model AG Policy Deployment, Processmanagement, Balanced Score Cards (tableau de bord prospectif) et Customerfeedback sont de nouveaux concepts demandés, chez Model AG, lors de la certification ISO/DIS Des concepts qui sont d ailleurs connus et enseignés depuis belle lurette déjà dans la doctrine du management et qui ont enfin trouvé leur place dans ISO D une norme visant à maintenir la qualité, la nouvelle mouture s est convertie en un système de gestion de la qualité. L édition 2000 de la norme ISO estelle vraiment différente? C est par un oui clair et net qu il faut répondre à cette question. En effet, il n y a plus guère de pierre qui n ait pas été déplacée dans l édifice. Différence fondamentale de la nouvelle norme: la création de très nombreux espaces libres. Ce qui a fait ses preuves demeure, décrit de manière moins rigide il est vrai. L entreprise a ses coudées plus franches qu auparavant. La responsabilité du management surtout de l échelon suprême de la direction pour ce qui est du système de gestion, donc de la gestion globale de l entreprise, s est élargie. Le processus de fixation des objectifs pour les clients, les finances, les processus et l innovation, tout comme la réalisation de ces buts et la mise en place de mesures correctives ont représenté un élément important de la certification ISO, selon ISO/DIS 9001, chez Model AG. Dans l entreprise, la réalisation et la conversion des objectifs ont fait l objet d une supervision et d un audit au niveau du collaborateur. L ancienne hiérarchie et ses 20 chapitres rigides est brisée. Les processus sont décrits chaque fois que l entreprise le juge approprié et utile, en fonction de la structure du processus. Tous les secteurs concernés de Model AG ont fixé et convenu d un commun accord le layout du processus, mise au point qui a duré une bonne année. Des profils d exigences ont été arrêtés pour tous les postes clefs, les objectifs à atteindre pour améliorer les processus étant définis. Du même coup, les bases du nouveau système de gestion à élaborer étaient posées. Les larges fondements sur lesquels repose le projet ont permis aussi de faire passer l esprit de la nouvelle culture d entreprise jusqu au niveau collaborateurs. Model AG dispose aujourd hui d un système de gestion globale de la qualité appliqué de manière active. Manuel de gestion online Les processus sont décrits à la lumière de leurs exigences ainsi que des besoins des collaborateurs. Les moyens actuels de l informatique permettent de prendre en compte de manière optimale les besoins et impératifs d un système de gestion. Chez Model AG, tous les collaborateurs disposant d un écran ont accès online au manuel complet de gestion. A l aide de plus de 100 liens, les processus et les informations sont reliés de telle façon que les informations nécessaires à la maîtrise des processus peuvent être demandées sous une forme logique. Plus besoin de différencier entre directive, instruction de travail, formule ou liste de contrôle. Ainsi, la documentation de tout le manuel de gestion a pu être sensiblement réduite. La mise à jour du nouveau système est aussi fortement simplifiée tout en assurant l actualité de l information. Chaque processus trouve sa place dans la documentation. De l acquisition de la commande à son exécution, du processus de support à l aide de l informatique, des finances et du personnel jusqu aux processus d appui et de surveillance, l ensemble de la documentation de gestion est présentée de manière claire un véritable panneau indicateur des activités déployées par l entreprise. Quelles sont les descriptions, où sont-elles? Les thèmes auxiliaires énumèrent les mots clés essentiels, comme pour un programme auxiliaire d une application Word ou Excel. Finalement, la recherche du texte intégral permet de consulter les coins et recoins les plus cachés de la documentation. Du vieux vin dans de nouvelles outres? De nombreuses descriptions ayant fait leurs preuves ont été conservées. Les innovations essentielles portent surtout sur la gestion et les processus qui ne devaient pas être décrits dans l ancienne norme ISO La Management Review comprend tous les processus allant de l exécution des commandes à la sécurité du travail et à l observation des lois. A ce propos: Connaissez-vous les lois et ordonnances importantes pour votre entreprise? Qui est au courant et agit lorsque des lois sont modifiées? Les considérations isolées sur la qualité des processus de création des produits appartiennent au passé. ISO 9001 de Model AG englobe toute l entreprise. Le système QM s est transformé en un système de gestion. 10

11 De même, l élimination des vieux papiers nous occasionnerait des frais supplémentaires considérables. Avec, comme conséquences possibles, que l industrie en vienne même à étudier des solutions alternatives pour s approvisionner en matières premières et que l élimination actuelle par ses soins des déchets sur l ensemble du territoire doive dorénavant reposer sur les épaules des pouvoirs publics. Et les conséquences pour votre clientèle? Logistique RPLP Et la suite? Interview de Karl Schneider, Group sales, Model-Holding AG De tout temps, nous avons minimisé nos frais de transport en combinant l usage de nos propres véhicules avec celui de camions appartenant à des tiers. Comme il ne nous est pas possible de comprimer nos propres dépenses, nous nous verrons contraints de transférer sur nos clients, dès le 1 er janvier 2001, les redevances qui nous sont débitées. Ainsi que nous l avons dit plus haut, la charge sera de l ordre de 2-3% dans la phase initiale. A notre avis, la RPLP est un impôt approuvé par le citoyen et le consommateur En fait, pas plus que nos transporteurs, nous ne pouvons supporter l augmentation massive des frais de transport résultant de cette décision. L impôt ne saurait s arrêter au niveau du fabricant ni du transporteur, il doit être transféré sur le consommateur par le conditionneur. 11 En septembre 1998, le peuple suisse a voté sur la redevance poids lourds liée aux prestations (RPLP), taxe qui sera introduite l an prochain à titre définitif. La RPLP est la redevance (ou impôt!) poids lourds liée aux prestations appelée à remplacer l imposition forfaitaire actuelle TPL (taxe poids lourds). La RPLP poursuit les objectifs suivants: transférer le trafic marchandises de la route au rail, couvrir les coûts externes du trafic lourd et apporter une contribution substantielle au financement des NLFA (nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes). Au stade préliminaire du projet déjà, le Groupe Model s est prononcé clairement contre cette imposition du trafic. Pour quels motifs? Avant la votation, le citoyen envisageait de transférer sur le rail le trafic routier des marchandises en transit. Or, on ne se rendit pas compte alors qu en dehors des deux axes principaux, la distribution détaillée n était possible, en grande partie, qu avec des camions. A cette époque déjà, nous estimions qu à l avenir également, de nombreux transports de marchandises seraient effectués par la route non seulement pour des questions de coûts, mais aussi en raison de l absence de solutions alternatives performantes. Ce sont les critères qualitatifs du transport qui font pencher la balance. De plus la RPLP taxe le trafic marchandises. D ailleurs, c est ce que pensaient de nombreuses personnes lors de la campagne précédant la votation. Toutefois, cette opinion était erronée, et elle l est toujours maintenant. La RPLP n est pas une imposition de la branche des transports, mais une taxation de l industrie, du commerce et, en fin de compte, de tous les ménages de ce pays. A l époque, nous avions déclaré très clairement qu avec une RPLP couvrant tout le territoire, le trafic intérieur est utilisé abusivement pour financer le trafic de transit. Or, pour l opinion publique, les taxes perçues sur le trafic de transit devaient servir à financer et à encourager le trafic ferroviaire à travers les Alpes. Hier comme aujourd hui, il était question de régions moins développées économiquement parlant et des effets négatifs des grandes agglomérations sur cés régions marginales. Les zones sises à l écart des grands axes et sans tenir compte du concept d extension ferroviaire Rail 2000 sont et restent dépendantes du trafic routier. Et la RPLP ne fait qu accentuer encore leurs désavantages économiques. Pour les entreprises Model, quelles sont les répercussions de l introduction de la RPLP? A partir du 1 er janvier 2001, nous devrons supporter, nous aussi, les coûts de la RPLP. Il ressort de calculs étendus que la redevance atteindra 2-3% du chiffre d affaires pour notre propre parc de véhicules. Ce pourcentage devait être nettement plus élevé pour les transporteurs externes. L ASTAG est en train de revoir le tarif marchandises. Est-il possible de diminuer ou d éliminer les nouvelles redevances? Dans des articles parus précédemment dans Model Box, nous avons décrit une optimisation de notre logistique et relevé les incertitudes propres à une taxation du genre de la RPLP. Nous utilisons notre parc de véhicules pour livrer les produits en carton ondulé. Les camions rentrant à vide emportent des vieux papiers destinés à la fabrique de papier et des déchets de matières plastiques pour notre entreprise voisine. Avec un degré d utilisation de pratiquement 100% pour les livraisons à notre clientèle et un excellent chiffre de 85% pour les retours, force est de constater que la marge d optimisation offre un potentiel quasiment nul. Le recours en guise d alternative à de petits véhicules de transport ne nous apporte également aucun allégement. Ainsi, nous aurions besoin, p. ex., de 3 véhicules de 3,5 t chacun (et de 3 chauffeurs) pour transporter une charge actuellement optimisée. Vous parlez de taux forfaitaires, n existe-t-il pas des charges variant en fonction de la quantité et de la région? Non. Il existe en fin de compte tellement de facteurs influant sur les redevances RPLP qu il ne serait pas judicieux, au point de vue administratif, de calculer chaque livraison séparément. En outre, les clients auraient chaque fois des coûts globaux du produit différents. On sait que la redevance est fonction en principe du poids et de la distance parcourue. Rapportés à la palette ou au client, la variété du carton ondulé, le nombre de palettes expédiées, la combinaison des routes, les possibilités de retours à vide, les délais de livraison et bien d autres facteurs encore influent sur le coût effectif du transport. Il en va de même du consommateur qui achète en principe ses produits dans toute la Suisse au même prix, sans subir la discrimination des régions marginales. Estimez-vous que les objectifs de l initiative peuvent être atteints? Oui, si nous sommes d accord sur l obtention d impôts et de redevances. Non, si nous considérons l aspect écologique et que nous voulons transférer davantage sur le rail le transport des marchandises dans toute la Suisse, sans discriminer régions et zones économiques.

Emballez, c est pesé! Emballages pour fruits et légumes

Emballez, c est pesé! Emballages pour fruits et légumes Emballez, c est pesé! Emballages pour fruits et légumes Standardisation Dans la chaîne d approvisionnement, les besoins en contenants standard pour produits frais ne cessent de croître. Les considérations

Plus en détail

La preuve scientifique est faite: Le carton ondulé, c est vraiment génial aussi sur le plan écologie.

La preuve scientifique est faite: Le carton ondulé, c est vraiment génial aussi sur le plan écologie. La preuve scientifique est faite: Le carton ondulé, c est vraiment génial aussi sur le plan écologie. Le carton ondulé à la pointe de l écologie Les emballages en carton ondulé sont plus fonctionnels et

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Emballages pour bouteilles

Emballages pour bouteilles Emballages pour bouteilles Les produits nobles méritent un emballage parfait! Qu il s'agisse d un présent à empaqueter dans une simple boîte ou dans un emballage cadeau spécial, ou alors d un envoi par

Plus en détail

Emballages pour bouteilles

Emballages pour bouteilles Emballages pour bouteilles Les produits nobles méritent un emballage parfait! Chaque année des millions de bouteilles sont remplies et acheminées vers les amateurs de vin. Avec nos emballages nous voulons

Plus en détail

Compétences étendues. Solutions personnalisées.

Compétences étendues. Solutions personnalisées. Compétences étendues. Solutions personnalisées. Entreprise Leader du marché suisse des solutions d emballages sur mesure En tant que leader sur le marché suisse des solutions d emballage sur mesure produites

Plus en détail

Meilleur rapport coût-protection. Nous sommes les experts en emballage. KIFA le bon emballage naturel.

Meilleur rapport coût-protection. Nous sommes les experts en emballage. KIFA le bon emballage naturel. Meilleur rapport coût-protection Nous sommes les experts en emballage Emballages de transport Emballages modulaires Service d emballage Caisses spéciales Palettes et cadres KIFA le bon emballage naturel.

Plus en détail

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 JUIN 2014 Barème contributif 2015 applicable pour la déclaration 2015 Le barème contributif est constitué d une contribution au poids par matériau

Plus en détail

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement LE VIEUX PAPIER RESTE ICI Innovateurs par tradition www.perlen.ch Aussi écologique que possible La société Perlen Papier a été fondée

Plus en détail

*Une consommation. Système Tork de serviettes pour distributeurs Interfold. de serviettes minimum en plus d un impact maximum. www.tork.

*Une consommation. Système Tork de serviettes pour distributeurs Interfold. de serviettes minimum en plus d un impact maximum. www.tork. *Une consommation de serviettes minimum en plus d un impact maximum Système Tork de serviettes pour distributeurs Interfold www.tork.ch Un système qui répond à toutes les attentes Le système Tork de serviettes

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO 9001. La charte qualité d HAWORTH

LA CERTIFICATION ISO 9001. La charte qualité d HAWORTH LA CERTIFICATION ISO 9001 La charte qualité d HAWORTH L ENTIERE SATISFACTION DE NOS CLIENTS : 1 ère RESPONSABILITE DE CHACUN Le groupe Haworth s'est engagé dans une démarche Qualité depuis 1991 car la

Plus en détail

«LAISSEZ-NOUS FAIRE EXCELLENTE IMPRESSION.» Mehmet Lokaj, flexographe

«LAISSEZ-NOUS FAIRE EXCELLENTE IMPRESSION.» Mehmet Lokaj, flexographe 1 «LAISSEZ-NOUS FAIRE EXCELLENTE IMPRESSION.» Mehmet Lokaj, flexographe LA COMPÉTENCE D UN LEADER DE MARCHÉ. Toujours prête à gravir des sommets en termes de développement et de fabrication, PetroplastVinora

Plus en détail

Examen 2012. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2012. Matière d examen. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2012 Matière d examen Marketing

Plus en détail

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises Documents associés : Fiche de Poste : Documents d enregistrement : «Fiche mensuelle de contrôle réception des marchandises» «Constat d une non-conformité» Objectif Ce document décrit les opérations de

Plus en détail

Béton armé de fibre de verre

Béton armé de fibre de verre Béton armé de fibre de verre Matériel d avant-garde Couleur naturelle L individualité devient possible inspiration security confidence Naturel Couleur naturelle Les façades modernes en béton armé de fibre

Plus en détail

UN EMBOUTEILLEUR D EAU MINÉRALE NATURELLE AMÉLIORE SON PROCESSUS D ÉTIQUETAGE GRÂCE À SIDEL

UN EMBOUTEILLEUR D EAU MINÉRALE NATURELLE AMÉLIORE SON PROCESSUS D ÉTIQUETAGE GRÂCE À SIDEL 01/10/2015 UN EMBOUTEILLEUR D EAU MINÉRALE NATURELLE AMÉLIORE SON PROCESSUS D ÉTIQUETAGE GRÂCE À SIDEL Installé en quatre jours pour remplacer deux étiqueteuses, le modèle Sidel accroît la capacité d étiquetage

Plus en détail

La politique de produit

La politique de produit CHAPITRE 4 : La politique de produit 4.1 Les niveaux d un produit : Un produit correspond à toute réponse de l entreprise aux besoins des clients. Cette réponse comprend généralement les quatre niveaux

Plus en détail

promotion de marque au bout des doigts

promotion de marque au bout des doigts promotion de marque au bout des doigts promotion de mar que au bout des doigts Qu il s agisse de gâteaux, de café, de thé, de biscuits, de bonbons, de chocolat, de CD ou de DVD, tous les produits doivent

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Aperçu des produits 3. FOAMplus Bagpacker 4. FOAMplus Handpacker 6. Accessoires 8. Intégration des systèmes 10

Aperçu des produits 3. FOAMplus Bagpacker 4. FOAMplus Handpacker 6. Accessoires 8. Intégration des systèmes 10 Un emballage sur mesure Aperçu des produits 3 FOAMplus Bagpacker 4 FOAMplus Handpacker 6 Accessoires 8 Intégration des systèmes 10 pour vos produits FOAMplus de Storopack est une solution d emballage unique

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

ETAPE 1 CONCEPTION DU PRODUIT FICHE 1

ETAPE 1 CONCEPTION DU PRODUIT FICHE 1 ETAPE 1 : CONCEPTION DU PRODUIT Q1 Est-il possible d augmenter la durée de vie du produit? (Exemples : en augmentant le nombre d applications / d utilisations par/de l unité vendue) FICHE 1 ETAPE 1 Q2

Plus en détail

Droit/Recht. Présentation des autorités de concurrence. Les consommateurs et les marchés

Droit/Recht. Présentation des autorités de concurrence. Les consommateurs et les marchés Présentation des autorités de concurrence Photo: shutterstock.de Les consommateurs et les marchés L achat et la vente de biens et de services se font sur les marchés. Un marché est le lieu où se rencontrent

Plus en détail

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas...

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... k étape 1 Vous venez d adhérer à GS1 France, Vous souhaitez connaître les démarches à suivre pour mettre en place un code à barres sur vos emballages. Ce guide

Plus en détail

Faire du zéro déchet une réalité. Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage. * Le pouvoir du moins

Faire du zéro déchet une réalité. Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage. * Le pouvoir du moins Faire du zéro déchet une réalité Repenser le Cycle d Approvisionnement pour un nouvel âge du recyclage * * Le pouvoir du moins 02 03 The power of less* Moins de bennes, plus de valeur Zéro déchet : On

Plus en détail

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2 MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 LA VÉRITÉ SUR LE MARKETING: QU EST-CE QUE LE MARKETING? QU EST-CE QUE N EST PAS LE MARKETING? DIX CONSEILS POUR UNE GESTION DE MARQUE EFFICACE UNITÉ 2 LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

Une combinaison gagnante!

Une combinaison gagnante! Imprimante Océ Arizona + Table de découpe Océ ProCut Une combinaison gagnante! L association idéale pour conquérir de nouveaux marchés Table d impression à plat Océ Arizona + système de découpe numérique

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

De sources. en ressources! SECONDAIRE

De sources. en ressources! SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne Recycler, ça rapporte! de RECYC-QUÉBEC SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Dossier Principal : Le thé est conditionné sous forme de cubes mousseline, avec un emballage secondaire (papier) servant également de languette.

Dossier Principal : Le thé est conditionné sous forme de cubes mousseline, avec un emballage secondaire (papier) servant également de languette. 1. Thé Cube Dossier Principal : Résumé du projet En France, un français consomme en moyenne 0,24 kg de thé par an, l équivalent de 5 boîtes de 50g. Ces 25 dernières années la France a plus que triplé sa

Plus en détail

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection

AGENDA. JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente. JOUR 2 : la présentation des produits. JOUR 3 : La prospection 1 MARKETING JOUR 2 AGENDA 2 JOUR 1 : le choix des produits L assortiment du point de vente JOUR 2 : la présentation des produits JOUR 3 : La prospection JOUR 4 : La fidélisation 3 MIX MARKETING Les bases

Plus en détail

Campagne «Aluminium Closures Turn 360»

Campagne «Aluminium Closures Turn 360» Information générale: Campagne «Aluminium Closures Turn 360» Les capsules à vis en aluminium bénéficient d une multitude d avantages pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de vin Une spectaculaire

Plus en détail

TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction. Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution

TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction. Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution TARIF ECO-EMBALLAGES 2016 Les Bonus Sensibilisation, Recyclabilité et Réduction Agir pour le tri et le recyclage et réduire votre contribution SOMMAIRE Préambule - Soutenir vos engagements I. LES ACTIONS

Plus en détail

Des solutions innovantes pour la collecte des déchets. A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance

Des solutions innovantes pour la collecte des déchets. A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance Des solutions innovantes pour la collecte des déchets A la pointe de l esthétique, de la qualité et de la performance Un nettoyage de qualité nécessite une collecte des déchets scrupuleuse Vous êtes fiers

Plus en détail

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Pistes pour l éducation en vue d un développement durable (EDD) Poster «1024 Regards» Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Thème : L alimentation, la consommation Niveaux : Cycle 1

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système incitatif en matière climatique et énergétique - procédure de consultation

Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système incitatif en matière climatique et énergétique - procédure de consultation Administration fédérale des finances AFF Bundesgasse 3 3003 Berne kels@efv.admin.ch Par courriel Zurich, le 14 avril 2015 mas / mr / sim dokument1 Nouvelle disposition constitutionnelle concernant un système

Plus en détail

A. Identifier les différents besoins

A. Identifier les différents besoins Chapitre 2 : Définir les indicateurs de réussite 35 Editions ENI - All rights reserved Chapitre 2 : Définir les indicateurs réussi te Tableaux bord A. Identifier les différents besoins La présence d indicateurs

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les espaces de travail de son établissement # 1 - Comprendre avant d agir dans les espaces de travail # 2 - Organiser le tri du papier dans les espaces de travail # 3

Plus en détail

Papier recyclable et biodégradable fabriqué à partir de sources renouvelables. Yes En accord avec la nature

Papier recyclable et biodégradable fabriqué à partir de sources renouvelables. Yes En accord avec la nature French Papier recyclable et biodégradable fabriqué à partir de sources renouvelables Nous croyons en l importance d une approche basée sur le cycle de vie pour soutenir notre engagement en faveur de la

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

Conditions Générales pour l achat de biens et services

Conditions Générales pour l achat de biens et services Conditions Générales pour l achat de biens et services 1 Champ d application 1.1 Les conditions générales règlent la conclusion, le contenu et l exécution des accords d achat de biens et services. 1.2

Plus en détail

KeyKeg Technologies innovantes Qualité et durée de vie maximales Légèreté Efficacité Access à de nouveaux marchés Durabilité Excellente possibilité d

KeyKeg Technologies innovantes Qualité et durée de vie maximales Légèreté Efficacité Access à de nouveaux marchés Durabilité Excellente possibilité d 02 KeyKeg Technologies innovantes Qualité et durée de vie maximales Légèreté Efficacité Access à de nouveaux marchés Durabilité Excellente possibilité d apposer votre marque Fonctionne également avec de

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

Cas pratique SERVICE DE LIVRAISON A DOMICILE A VELO. Etabli le: 15.03.2004 Actualisé le: 24.06.2005, 02.12.2013

Cas pratique SERVICE DE LIVRAISON A DOMICILE A VELO. Etabli le: 15.03.2004 Actualisé le: 24.06.2005, 02.12.2013 Cas pratique SERVICE DE LIVRAISON A DOMICILE A VELO Etabli le: 15.03.2004 Actualisé le: 24.06.2005, 02.12.2013 Mobilservice Rédaction PRATIQUE Uwe Schlosser Hirschengraben 2 CH-3011 Berne redaktion@mobilservice.ch

Plus en détail

Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur

Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur Conditions et possibiltés pour une réduction des coûts le point de vue du transporteur Déroulement de la présentation Présentation de l entreprise Informations générales sur le thème Questions, discussion

Plus en détail

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi!

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Juillet 2006 Avis d IEW quand aux déclarations de FOST+ (Rapport annuel 2005) Table des matières 0. Introduction... 1 1. Cadre légal... 2 2. Qui est FOST+?... 3 3. Objectifs

Plus en détail

Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux

Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux Document complémentaire au référentiel du Bac pro Technicien Conseil-Vente en Alimentation option Produits alimentaires option Vins et spiritueux Février 2011 Sommaire Ce document complémentaire du référentiel

Plus en détail

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001 La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001 ISO L ISO (Organisation internationale de normalisation) est la source des familles ISO 9000 et ISO 14000 de normes de management de la

Plus en détail

Misez. sur la qualité. Management de la qualité. Risk Management en pratique

Misez. sur la qualité. Management de la qualité. Risk Management en pratique Misez sur la qualité. Management de la qualité La qualité est un facteur clé de la réussite d une entreprise: la satisfaction de sa clientèle et la consolidation de son rendement supposent une gestion

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

STADLER Le meilleur de la technologie

STADLER Le meilleur de la technologie Le meilleur de la technologie Séparateurs balistiques Capacités Tri efficace d un flux de matériaux mélangés en différentes fractions Matériaux lourds roulants, p. ex. corps creux, bouteilles en plastique,

Plus en détail

De sources. en ressources! SECONDAIRE

De sources. en ressources! SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne «Recycler, ça rapporte!» de RECYC-QUÉBEC SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux

Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Plateformes dans la restauration collective : organiser l offre de produits régionaux Contenu Le «régional» dans les cantines 1 et les restaurants universitaires Plateformes marketing : 2 la certification

Plus en détail

Le logiciel Négoce International du Système COSMOS

Le logiciel Négoce International du Système COSMOS Le logiciel Négoce International du Système COSMOS Le logiciel «Cosmos Négoce International» est une gestion commerciale complète spécialisée pour les entreprises dont les activités de ventes aux clients

Plus en détail

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION 1010011 DCG SESSION 2010 CONTRÔLE DE GESTION Durée de l épreuve : 4 heures - coefficient : 1.5 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie NOS OBJETS EN DISENT LONG SUR VOS OBJECTIFS Agence conseil en communication par l objet ET PLUS ENCORE Une solution globale pour vous simplifier la vie Véritable partenaire de votre communication, Génicado

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

Nous sommes content de pouvoir vous informer de nouvelles innovations de notre gamme EOS - les tampons flash de COLOP:

Nous sommes content de pouvoir vous informer de nouvelles innovations de notre gamme EOS - les tampons flash de COLOP: 3 Février 2008 N O U V E L L E S - SYSTEME TAMPON FLASH Nous sommes content de pouvoir vous informer de nouvelles innovations de notre gamme EOS - les tampons flash de COLOP: 1) Tailles EOS X-Large 110,

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

La solution fidélisation par carte à puce

La solution fidélisation par carte à puce FIDELITY CARD La solution fidélisation par carte à puce 2 / 11 Fidéliser ses clients Face à la diversité de l'offre et à la multiplication des formes de distribution, fidéliser est devenu le maître mot

Plus en détail

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 1 Octobre 2010 L ECO CONCEPTION 1 L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Développement durable et éco-conception

Plus en détail

La publicité pour votre certification selon ISO 9001 ou ISO 14001

La publicité pour votre certification selon ISO 9001 ou ISO 14001 La publicité pour votre certification selon ISO 9001 ou ISO 14001 Introduction Objectif du document? Vous êtes fiers de votre entreprise qui vient d obtenir la certification ISO 9001 ou ISO 14001, et vous

Plus en détail

représentation graphique identifier différencier LOGO SPEAKING?

représentation graphique identifier différencier LOGO SPEAKING? LOGO SPE UN LOGO, C EST QUOI? Le logotype, plus couramment appelé logo, est une représentation graphique qui sert à identifier de manière unique et immédiate les sociétés, associations, institutions, produits,

Plus en détail

CAP CUISINE RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP CUISINE RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES DÉFINITION Le titulaire du certificat d'aptitude professionnelle cuisine est apte à remplir immédiatement la fonction de commis de cuisine dans le secteur de

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1B, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1A, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Etude de cas. Brunner AG passe au multimédia. Janvier 2011. Puissance décuplée pour une société suisse avec son équipement de production numérique

Etude de cas. Brunner AG passe au multimédia. Janvier 2011. Puissance décuplée pour une société suisse avec son équipement de production numérique Etude de cas Janvier 2011 Puissance décuplée pour une société suisse avec son équipement de production numérique Des commentaires à formuler ou des questions à poser? Sommaire Introduction... 3 De l impression

Plus en détail

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. Rodanar Pallets réduit vos coûts en développant des emballages en bois adaptés aux besoins spécifiques de votre entreprise. MISSION Rodanar Pallets est une entreprise familiale belge produisant des palettes

Plus en détail

gamme de produits Standards

gamme de produits Standards gamme de produits Standards sommaire 2 4 sacs-poubelle 6 sacs à doublure 8 sacs pour conteneurs et sacs à Compost 9 hygiene professionnelle 10 emballages pour le bâtiment et L industrie 12 gamme universelle

Plus en détail

Valeur produit Matières dangereuses ou alimentaires. Conditionnement manutention palettisation

Valeur produit Matières dangereuses ou alimentaires. Conditionnement manutention palettisation Contraintes générales Contraintes contenu produit Contraintes propriétés du produit Contraintes emballages Contraintes climatiques Contraintes diverses Valeur produit Matières dangereuses ou alimentaires

Plus en détail

Recycler, ca rapporte! PRIMAIRE

Recycler, ca rapporte! PRIMAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne Recycler, ça rapporte! de RECYC-QUÉBEC PRIMAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir!

Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir! Un logiciel pour sécuriser le futur de mon entreprise? Je veux l avoir! En compétition chaque minute compte. Bref aperçu de vos avantages Avec Kartosoft nous mettons à votre disposition un outil permettant

Plus en détail

Votre accès à la sécurité

Votre accès à la sécurité Votre accès à la sécurité security you can trust Votre accès à la sécurité Bienvenu Bienvenu chez Orell Füssli Security Printing Ltd, l une des entreprises les plus expérimentées du monde, spécialisée

Plus en détail

index && conditions conditions

index && conditions conditions index && index conditions conditions Conditions de vente Intro index & conditions 158 Conditions de livraison 160 Conditions de garantie 161 2011 COOL PRODUCTS s.a. Conditions de vente Intro index & conditions

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 ISO L ISO (Organisation internationale de normalisation) est la source des familles ISO 9000 et ISO 14000 de normes de management de la qualité ou

Plus en détail

Programme de Comparaison internationale. Machines et bien d équipement

Programme de Comparaison internationale. Machines et bien d équipement Programme de Comparaison internationale Machines et bien d équipement Bureau de coordination mondiale Matériel opérationnel Tables des Matières 1. Catégories des articles de machines et biens d équipement...3

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e Conférence tél. / webcast pour médias & analystes aujourd hui à 09h00 HEC Le leader mondial des fabricants de chocolat se renforce considérablement dans la transformation du cacao Barry Callebaut s apprête

Plus en détail

toute la différence L inspiration est la véritable source du succès La seule limite, c est votre imagination

toute la différence L inspiration est la véritable source du succès La seule limite, c est votre imagination toute la différence L inspiration est la véritable source du succès Nous sommes convaincus que l inspiration fait toute la différence car elle crée d innombrables possibilités pour mieux servir le client.

Plus en détail

Guide d information pour transformateurs secondaires

Guide d information pour transformateurs secondaires Guide d information pour transformateurs secondaires Programme de permis des classes spéciales de lait DM 88619 v10, octobre 2012 Commission canadienne du lait 1 TABLE DES MATIÈRES page Aperçu du Programme...3

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE CONTRAT DE SIKA SCHWEIZ AG (EDITION 2016)

CONDITIONS GÉNÉRALES DE CONTRAT DE SIKA SCHWEIZ AG (EDITION 2016) (EDITION 2016) GENERALITES Les Conditions générales de contrat (CGC) de Sika Schweiz AG (Sika) deviennent fermes par la passation de la commande écrite ou orale du client et s appliquent, sauf disposition

Plus en détail

Imprimer avec précision les couleurs des marques

Imprimer avec précision les couleurs des marques Imprimer avec précision les couleurs des marques avec un jeu d encres fixe L impression à gamut étendu donne un résultat équivalent à l impression des tons directs, sans les coûts de production. Un défi

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

PanGastro-Service. Notre offre de prestations très large pour le secteur de la restauration.

PanGastro-Service. Notre offre de prestations très large pour le secteur de la restauration. PanGastro-Service. Notre offre de prestations très large pour le secteur de la restauration. 2 PanGastro-Service Sommaire. Introduction 3 Gaz alimentaires BIOGON 4 PanVino Inertage du vin et des bouteilles

Plus en détail

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR

11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR 11h40 12h00 Evolution des emballages facilitant le transport et la manutention Olivier Houbiers - CELABOR Le circuit logistique Contraintes Fonctions de l emballage de transport Principaux types d emballages

Plus en détail

La plate-forme en ligne, qui relie l Europe

La plate-forme en ligne, qui relie l Europe La plate-forme en ligne, qui relie l Europe foodsolution.info : le portail dédié au secteur de l alimentaire Une valeur ajoutée côté acheteurs Utilisez le site foodsolution.info pour la partie Sourcing,

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ

ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ ÉTUDE DE PERCEPTION DE L EMBALLAGE ET D IMAGE DU RECYCLÉ Synthèse des principaux enseignements Une étude réalisée par Ipsos pour Eco-Emballages, avec le soutien technique et financier de l ADEME. SYNTHÈSE

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

Plaques émaillées Plaques en fer-blanc

Plaques émaillées Plaques en fer-blanc Plaques émaillées Plaques en fer-blanc SMALT BRNO, spol. s r.o. Palais Sidonie, Hybešova 21 602 00 Brno République tchèque Tél.: +420543210756 Fax: +420543210757 E-mail: info@smalt.cz smalt.com Plaques

Plus en détail

Manuel Qualité. Réf. : MAQ Page : 1 / 15 Version : 2 Date de révision : 04/04/2012

Manuel Qualité. Réf. : MAQ Page : 1 / 15 Version : 2 Date de révision : 04/04/2012 Page : 1 / 15 Rue Mabîme 77 4432 ALLEUR Belgique Tél. : +32 (0) 4 247 32 24 Fax : +32 (0) 4 427 18 82 e-mail : info@ansolive.com Site internet : www.ansolive.com Ce document est la propriété exclusive

Plus en détail