DOSSIER DE PRESSE Les IRT, accélérateurs d innovation, leviers de développement!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE Les IRT, accélérateurs d innovation, leviers de développement!"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Les IRT, accélérateurs d innovation, leviers de développement! Dossier de presse réalisé par les 8 IRT français à l occasion du 2 e Forum national des IRT du mardi 21 octobre 2014 à Nantes.

2 A PROPOS DES IRT Les Instituts de Recherche Technologique ont pour mission de développer des filières technologiques et économiques très compétitives. Thématiques, orientés marchés et interdisciplinaires, ils rassemblent des compétences académiques et industrielles pour leur permettre d innover dans des domaines stratégiques pour la France. Chaque IRT regroupe sur son site principal des compétences de haut niveau, des équipements et des plateformes technologiques d excellence. Il pilote des projets de recherche appliquée jusqu à la démonstration et au prototypage industriel et veille à la valorisation économique des résultats obtenus. Il participe au rayonnement de l innovation française sur la scène internationale. Il existe en France huit Instituts de Recherche Technologique : IRT b<>com (Technologies numériques, Rennes), IRT Bioaster (Microbiologie et infectiologie, Lyon-Paris), IRT Jules Verne (Advanced manufacturing, Nantes), IRT M2P (Matériaux, Métallurgie et Procédés, Metz), IRT Nanoelec (Nanoélectronique, Grenoble), IRT Railenium (Ferroviaire, Valenciennes), IRT Antoine de Saint Exupéry (Aéronautique, espace, systèmes embarqués, Toulouse-Bordeaux) IRT SystemX (Ingénierie numérique des systèmes, Paris-Saclay). Ensemble, ils constituent une force de frappe de près de 300 membres : 75% d industriels leaders dans leurs filières (Grands Groupes, ETI et PME) et 25% d acteurs académiques de premier plan. Ils disposent d une force frappe financière de 2,5 milliards pour la recherche et l innovation d ici 2020 et s appuient déjà sur près de 1000 collaborateurs. Les huit IRT bénéficient d un financement d Investissements d avenir de l Etat au titre du Programme

3 LES IRT, DEUX ANS APRÈS... Deux ans après le démarrage des premiers IRT, l ensemble des huit Instituts sont en ordre de marche. Plus de 120 projets de recherche ont été lancés. D une durée moyenne de 3 ans, ces projets commencent à apporter des résultats concrets : des démonstrateurs, des premiers brevets (une quinzaine déjà déposés alors que les premiers projets de recherche ne sont pas encore arrivés à leur fin), des start-up en gestation ou création (trois en cours). Et les IRT montrent au quotidien qu ils sont en mesure de monter et démarrer de nouveaux projets de recherche en 6 mois environ, ce qui est un véritable atout. Près de 150 PME technologiques sont entrées dans les IRT et participent aux projets de recherche au côté des grandes entreprises et des académiques. Elles représentent 2/3 des partenaires industriels des IRT et ce ratio devrait encore augmenter. Ainsi, les IRT jouent un rôle important pour stimuler la recherche collaborative entre grandes groupes et PME et à renforcer la dynamique des acteurs au sein de filières industrielles. Un cinquantaine d équipements structurants, de plateformes et de moyens d essais ont été mis en place, confirmant l importance de la recherche expérimentale en condition industrielle (échelle 1) pour accélérer l innovation et le transfert vers le marché. Ces moyens, souvent onéreux, sont mutualisés au sein des IRT, générant des économies importantes et offrant un accès aux PME. Les IRT ont engagé leur développement à l international, et en particulier au plan européen : une dizaine de projets de recherche a été déposée ou sont en cours de dépôt dans le cadre des appels à projets du programme cadre de l Union Européenne, Horizon 2020, lancé début La mutualisation des compétences et expériences permet ainsi d embarquer à l Europe de nombreux partenaires qui n ont pas la taille critique pour y aller seuls : PME mais aussi ETI et académiques. La plupart des IRT ont commencé à développer des programmes dans des domaines complémentaires à la recherche : innovation, accompagnement des PME, accompagnement des start-up, formation initiale et continue. En particulier, les IRT ont engagé ensemble un projet concernant la formation des doctorants accueillis dans les IRT (connaissance de l entreprise, recherche et innovation industrielle, propriété intellectuelle ) pour les préparer à s insérer dans les entreprises. Dans la plupart des IRT, le projet est largement accompagné par les collectivités locales (notamment sur les bâtiments, les équipements, les programmes PME) et l ensemble de l écosystème, ce qui accentue l effet structurant des IRT. En particulier, la démarche de rapprochement avec les pôles de compétitivité permet de renforcer l effet d entrainement et de diffusion des IRT dans l ensemble du tissu industriel.

4 CINQ QUESTIONS À LOUIS SCHWEITZER Commissaire Général à l Investissement Les IRT ont-ils relevé le pari de créer un nouveau modèle de recherche industrielle? Un IRT est un outil d excellence. Aujourd hui, ce sont huit IRT sur le territoire, qui représentent un investissement majeur de l Etat : près de 2 milliards du PIA. Ils visent à créer des centres de recherche mutualisés de référence et de grande envergure aux plans français et international sur huit domaines technologiques clés pour l avenir de la France. Le modèle de recherche associant industriels et établissements de recherche publique au sein d une structure commune et permettant de mieux partager les risques en tant que co-investisseurs était nouveau en France. Des modèles analogues existent à l étranger et s y développent aussi. Qu attendez-vous de ce 2 ème Forum des IRT? L objectif de ce forum est de montrer par l exemple que les IRT produisent des résultats, permettent d innover plus rapidement, et embarquent les PME avec les grands groupes vers l innovation. Il est aussi de renforcer avec les IRT les échanges de bonnes pratiques. S il est prématuré de dresser une analyse globale de son impact sur notre système d enseignement supérieur et de recherche ou sur notre tissu industriel, il est clair qu une vraie dynamique est à l œuvre. Elle se traduit par des résultats concrets, mesurables, vérifiables, et ce, sur l ensemble du territoire. Dans les IRT, nous voyons arriver des projets de recherche de bonne qualité, des pistes intéressantes. Quelle place pour les PME dans les IRT? Les IRT ont déjà parmi leurs fondateurs des PME et des ETI, souvent membres d un groupement qui les représente dans les structures de gouvernance. De nouvelles sociétés rejoignent ces groupements. Les premiers signaux concernant l attractivité des IRT pour les PME et les ETI sont donc encourageants. Il est nécessaire de poursuivre dans cette voie et pour cela d améliorer encore la réactivité des IRT dans le montage des projets, réactivité qui aux yeux des industriels constitue un de leurs points forts.

5 Quelle place pour les IRT dans le renouveau industriel de la France? Le renouveau industriel français passe par la compétitivité dans l innovation et la diffusion des résultats de la recherche dans les entreprises. C est le cœur de métier des IRT. L action des IRT s inscrit dans la durée et dans un processus d amélioration continue de leurs performances en matière de transfert de technologies et de montée en puissance des compétences. Ils doivent devenir des références à l échelle internationale dans leur secteur technologique en matière de R&D, de valorisation et d ingénierie de formation. Ces objectifs concernent l IRT stricto sensu mais aussi les acteurs déterminants de leurs écosystèmes dans une logique d entraînement. Est-ce le rôle de l Etat de financer les IRT? Bien sûr, mais pas seul! Nous intervenons avec une visée stratégique claire, du point de vue industriel comme du point de vue financier. Nous agissons en tant que co-investisseur avec des industriels, afin de partager le risque, d une part, mais aussi de rapprocher la recherche publique de la recherche privée. A travers les IRT, l Etat prépare l avenir de notre économie. Comme dans tout projet aussi ambitieux, le devenir des IRT est d abord déterminé par l atteinte de leurs objectifs techniques et de la satisfaction de leurs partenaires et des investisseurs. Gageons qu en cas de succès, à l issue du PIA en 2019, devenus fers de lance de la recherche technologique dans leurs domaines respectifs, ils seront en position de trouver auprès de leurs partenaires privés les relais de leur croissance future. L Etat pourra ainsi prendre de nouveaux risques et préparer l économie d aprèsdemain.

6 CHIFFRES CLÉS CONSOLIDÉS 300 membres membres membres industriels académiques 120 projets de recherche lancés collaborateurs 2,5 Md de budget d ici 2020

7 IRT : fiches d identité

8 Lannion Brest Rennes b<>com a pour mission d accélérer, grâce à la recherche et l innovation dans les technologies du numérique, le développement et la mise sur le marché d outils, de produits et de services améliorant la vie quotidienne. Il innove au plus haut niveau dans les domaines de l hypermédia, des réseaux ultra haut débit et et sécurité ainsi que de la e-santé. Date de création membres industriels académiques Collectivités partenaires Région Bretagne Rennes Métropole Lannion Trégor Communauté Brest Métropole Océane Axes de recherche Nouveaux formats médias Interactions immersives Confiance et identité numérique Usages et acceptabilité Interfaces réseaux Architecture réseaux Cloud computing Santé connectée Santé augmentée Enjeux technologiques 9 projets de recherche lancés 195 collaborateurs (80 salariés) Budget de 160 M Développer et transformer notre expérience d interaction naturelle et immersive avec des contenus hypermédias. Imaginer et concevoir les réseaux plus agiles pour une meilleure expérience de l utilisateur quel que soit le lieu, la connexion et le terminal. Participer à la révolution numérique du système de santé en réduisant les coûts et améliorant les soins. Plateformes et équipements Plateforme Réseaux Plateforme Hypermedia Development Factory Président Vincent Marcatté Directeur Général Bertrand Guilbaud Contact presse Delphine Jugon : Agence wellcom : /

9 L IRT b<>com a pour mission d accélérer, grâce à la recherche et l innovation dans les technologies du numérique, le développement et la mise sur le marché d outils, de produits et de services améliorant la vie quotidienne. Concrètement, b<>com innove au plus haut niveau dans les domaines de l hypermédia (images ultra haute définition, images et son 3D, contenus intelligents, réalités virtuelle et augmentée ), des réseaux ultra haut débit et de la e-santé comme premier domaine d application. Son campus principal se situe à Rennes et ses sites secondaires à Lannion et Brest. Il a été labellisé en 2012 et est soutenu par le programme Investissements d Avenir de l Etat, la Région Bretagne, Rennes Métropole, Lannion Trégor Agglomération et Brest Métropole Océane. Comment ETIAM, PME spécialisée dans l imagerie médicale, et b<>com développent ensemble une plateforme technologique de télémédecine. Témoignage d Emmanuel Cordonnier, Directeur technique d ETIAM et présent à temps partiel chez b<>com «Deux personnes d ETIAM travaillent au sein du laboratoire Médecine Connectée de b<>com. C est un engagement important pour une PME, preuve que nous croyons au projet b<>com. ETIAM est convaincue qu il y a une cross-fertilisation entre les travaux menés par l IRT et leur application au domaine de l imagerie médicale. En rejoignant b<>com, notre but est bien sûr d obtenir de meilleurs résultats que ce que nous aurions réalisés en interne. L idée est de bénéficier de l abondement d ingénieurs b<>com pour accélérer nos projets d innovation. Nous bénéficions ici d un contexte propice à l innovation et au développement de nouveaux produits. Alors que les PME peinent généralement à innover à l issue de leur phase «start-up», sortir du quotidien de l entreprise et se nourrir des expertises à disposition chez b<>com représente une opportunité pour ETIAM. Dans une démarche gagnant-gagnant, nous étudions également des opportunités de collaboration avec d autres laboratoires b<>com. Cloud computing, Médecine Augmentée, Big data, Interface réseaux : autant de sujets proches de nos problématiques sur lesquels nous collaborerons ces prochains mois.» Aménagement dans le campus : 5000 m² livraison fin 2014 Valorisation des 1 ers brevets et 1 ers contrats logiciels Développement du rayonnement international : partenariats Poursuite des recrutements : objectif : 300 chercheurs en 2019 Déploiement des plateformes

10 Paris Lyon L IRT santé BIOASTER fédère académiques et industriels pour relever les défis technologiques de la microbiologie et de l infectiologie. Son objectif : inventer les technologies qui permettront d accélérer la mise sur le marché de nouvelles solutions antimicrobiennes, vaccinales, diagnostiques, pré et probiotiques et faire en sorte que tous les patients accèdent rapidement à ces innovations. Date de création 19 avril partenaires Axes de recherche Nouvelles solutions antimicrobiennes, vaccinales, diagnostiques, pré et probiotiques et microbiote industriels académiques Collectivités partenaires Grand Lyon Région Rhône Alpes 15 projets collaboratifs lancés 86 collaborateurs Enjeux technologiques Analyses multi-omiques Modèles prédictifs Intégration de données multi-paramétriques Plateformes et équipements Collection d échantillons biologiques : mise à disposition d un accès web unique, rapide et sécurisé à des collections d échantillons biologiques (animaux et humains) détenues chez différents partenaires Génomique et transcriptomique : production et analyse de données de séquençage de nouvelle génération Immunomonitoring et analyse de données cellulaires et moléculaires in vitro Ingénierie de protéines et systèmes d expression Modèles prédictifs in vivo, in vitro, et imagerie : en particulier modèles pré et probiotiques et modèles pour les maladies infectieuses (laboratoires P2/P3 et unité de gnotobiologie) Stockage de données et calculateurs de haute performance : analyses haut débit, ferme de calcul en collaboration avec le Centre de Calcul (CC) IN2P3 (CNRS) Métabolomique et protéomique : analyses métabolomiques et protéomiques ciblées et non-ciblées Budget de 585 M sur 10 ans Président Philippe Archinard Directeur Scientifique Nathalie Garçon Directeur Administratif et Financier Pascale Boissel Contact presse Judith Aziza, Agence ATCG PARTNERS

11 BIOASTER est le premier institut technologique au monde dédié exclusivement à la microbiologie de la santé et des maladies infectieuses. BIOASTER contribue à lever les verrous technologiques qui freinent le développement de nouvelles solutions diagnostiques, prophylactiques, thérapeutiques et nutritionnelles. L institut mène en toute indépendance des activités R&D transdisciplinaires en microbiologie dans la santé et les maladies infectieuses. Il fédère académiques, start-ups, PMEs et groupes industriels autour de programmes R&D collaboratifs. BIOASTER a la possibilité de co-investir dans les projets et partage les risques avec ses partenaires. Il rassemble sur un lieu unique des forces scientifiques de rang international, des plateformes technologiques de pointe et le savoir-faire nécessaire à la conduite de projets R&D complexes selon les standards industriels. Depuis sa création il y a 2 ans, BIOASTER a lancé plus de 15 projets de recherche collaboratifs dans les maladies infectieuses et la microbiologie dans ses 4 domaines d application prioritaires : les solutions antimicrobiennes, vaccinales, diagnostiques, pré et probiotiques. Ces projets comptent plus de 17 partenaires et mobilisent 100 chercheurs et personnes support dans un effort de R&D commun. BIOASTER participe à un programme de recherche collaborative du 7ème PCRD débuté en 2014 : le projet NAREB (pour Nanotherapeutics for Antibiotic Resistant Emerging Bacterial pathogens). Quelques projets emblématiques ont été lancés : Développement d un traitement d appoint pour lutter contre la résistance aux antibiotiques en détruisant les résidus d antibiotiques dans le côlon Détection ultrarapide et caractérisation directe de bactéries cliniques dans des échantillons biologiques bruts au moyen d une spectroscopie Évaluation de l impact des probiotiques administrés par voie orale sur la résistance à l infection des voies respiratoires, la réponse aux vaccins et l allergie Développement d un modèle murin à microbiote contrôlé pour évaluer l efficacité de différentes stratégies prophylactiques et thérapeutiques concernant tous les problèmes de santé dans lesquels le microbiote intestinal joue un rôle clé. mi-2015 : installation des équipes scientifiques et des équipements de pointe dans le nouveau bâtiment dédié à l IRT ce bâtiment ouvrira ses portes au coeur du campus Charles Mérieux à Lyon, sur le Biopark de Lyon Gerland. Il s agira d un centre d innovation collaborative de 3600 m 2 (dont 2200 m 2 de laboratoires P1, P2 et P3).

12 Saint-Nazaire Nantes Le Mans Positionné sur le manufacturing, l IRT Jules Verne vise l amélioration de la compétitivité de filières industrielles majeures par des innovations de rupture dans les technologies de production. Il ambitionne, en faisant de l usine du futur une réalité d aujourd hui, de donner naissance à une industrie plus propre, plus sûre, et plus attractive. Date de création 5 mars membres dont 15 PME du GIE Albatros industriels académiques Collectivités partenaires Conseil Régional des Pays de la Loire Nantes Métropole Le Mans Métropole La Carène 42 projets de recherche lancés 100 collaborateurs Budget de 335 M Axes de recherche Conception intégrée produit/procédé : faire émerger des outils, des méthodes ou des moyens qui fiabiliseront les produits associés avec des niveaux de robustesse et de sécurité satisfaisants. Procédés innovants : développer les technologies de mise en œuvre et assemblage des matériaux composites, métalliques et multimatériaux ainsi que les éléments connexes tels que l optimisation des outillages, le monitoring procédé, le contrôle non destructif, le recyclage et la valorisation Systèmes flexibles et intelligents : développer des outils de nouvelle génération dans les métiers de la production et du contrôle en maintenant l homme au centre de ces développements. Enjeux technologiques Allègement des produits ou structures, développement de procédés hautes performance et compétitivité globale des usines sont les enjeux principaux qui se déclinent différemment selon les marchés visés par les quatre filières couvertes par l IRT : aéronautique, automobile, énergie, naval Plateformes et équipements Plateformes : Technocampus Composites : technologies de production composites Technocampus Smart Factory : manufacturing et numérique Equipements structurants NED : système robotisé sur rail dédié à la finition de pièces métalliques et composites de grandes dimensions FORM : équipement pour les procédés innovants de formage en température des matériaux métalliques Président Gérald Lignon Directeur Général Stéphane Cassereau Contact presse Sophie Péan

13 Positionné sur le manufacturing, l IRT Jules Verne repose sur un collectif d acteurs industriels et académiques engagé à long terme pour améliorer la compétitivité de l industrie française par des ruptures technologiques sur les procédés de fabrication. Sa recherche, organisé autour de 3 axes majeurs - conception intégrée produit/procédé Procédés innovants Systèmes flexibles et intelligents - vise des débouchés sur les marchés à court et moyen termes. Elle s appuie sur une vision prospective collective et sur la fertilisation entre les filières pour l élaboration de briques technologiques génériques qui se situent dans les TRL intermédiaires (4 à 6) constituant ainsi le maillon entre la recherche académique et la recherche industrielle concurrentielle. Au-delà de ce cœur d activité» recherche», la création de valeur repose sur trois défis complémentaires : Exploiter les résultats des projets via une stratégie de valorisation et de transfert de technologie volontaire Transmettre les savoir-faire industriels stratégiques et renouveler l attractivité des métiers industriels via un ambitieux projet de formation : l Académie Jules Verne du Manufacturing Déployer une stratégie coordonnée avec le Pôle EMC2, garante d une utilisation optimale des ressources, d une meilleure efficacité au service du développement des PME, et servant la visibilité de l écosystème français expert du «savoir-produire». 42 projets de recherche en cours pour plus de 55 M d investissements avec 3 tendances : - Accélération de l émergence des projets dans la filière automobile, - Récurrence des projets relatifs aux procédés de fabrication, notamment composites. - Appropriation du dispositif de recherche par les PME : engagement est de plus en plus significatif Cinq brevets déposés Pilotage du projet Force sur la mise en place d une filière de production française de fibres de carbone à coût maitrisé, en lien avec la PFA, l UIC et un collectif d acteur industriels. H2020 : un projet de recherche en négociation dans le cadre du programme «Factory Of the Future Manufacturing processes for complex structures and geometries with efficient use of material» avec 8 partenaires européens Une nouvelle plateforme technologique : Technocampus Smart Factory conçue pour inscrire le numérique au cœur des technologies de production inaugurée en novembre 2014 à St-Nazaire Un nouvel équipement : FORM pour le développement de nouveaux procédés de mise en forme des matériaux en alliage légers (notamment titane et aluminium) pour la production compétitive de pièces complexes et de grandes dimensions. De nouveaux membres - IRT : Areva, (branche Areva Renewable) renforce par son arrivée la filière Energie - GIE Albatros : Servisoud, concepteur et fabricant de solutions innovantes pour le soudage et Sacmo, spécialiste de la conception, réalisation, et maintenance de produits industriels. Ouverture d un fablab : le FabMake pour stimuler l open innovation et la création de startup D ici fin 2014, lancement de 6 à 10 nouveaux projets et dépôts de 5 à 6 brevets Discussion en cours avec l Université de Berkeley et l Advanced Lab for Manufacturing pour des coopérations relatives au «digital and green manufacturing» Livraison en juillet 2015 d une nouvelle plateforme : Technocampus Océan, procédés métalliques et structures en mer

14 Metz Saint-Avold Duppigheim Belchamp L IRT M2P répond à une stratégie d innovation industrielle partagée dans les domaines de la recherche matériaux et procédés. Il s adresse aux secteurs d activité industrielle majeurs : aéronautique, automobile, défense, énergie, ferroviaire, Ces industries mutualisent leurs efforts humains et financiers afin de redynamiser la compétitivité industrielle française avec le soutien du Programme d Investissements d Avenir. Date de création 17 juin partenaires industriels académiques Collectivités partenaires Conseil Régional de Lorraine, Conseil Général de Moselle Metz Métropole 12 projets de recherche lancés 25 collaborateurs Budget de 48 M Président François Mudry Directeur Général Christophe Millière Axes de recherche Élaboration et traitements thermiques Fonctionnalisation et traitements de surfaces Mise en forme et usinabilité Assemblage Enjeux technologiques Matériaux en conditions extrêmes Assemblages Multi-Matériaux Allègement Nouveaux alliages ultra propres Fonctionnalisation des surfaces Dépôts couches minces Ecoconception / Recyclage Procédés propres Modélisation procédés / produits Plateformes et équipements Assemblage mécanique multimatériaux : rivetage, clouage, clinchage, fluovissage, sertissage. Traitements mécanique de surface : grenaillage de précontrainte, galetage, expansion à froid Traitements de surface par voie humide : conversion chimique et électrolytique, revêtement organique, métallique et hybride, autres procédés chimiques ou électrochimiques Traitements thermique et thermochimique : cémentation et carbonitruration basse pression, nitruration gazeuse et plasma, traitement thermique sous vide Composites : procédés RTM haute cadence, résines réactives, Élaboration de matériaux métalliques : creuset froid instrumenté, fours de fusion, moyens de mise en forme (lingots, centrifugation, coquille, gravité, pression). Analyse de Cycle de Vie et Recyclage : logiciels et bases de données. Contact presse Aurélie Franceschini : Christophe Millière :

15 L IRT M2P est né de l initiative d entreprises (PME et grands groupes) du domaine de la production des matériaux, de leur transformation et de leur usage dans des secteurs applicatifs clé tels que les transports (aéronautique, automobile, ferroviaire, naval), l énergie (hydrocarbures, nucléaire, énergies renouvelables), l industrie (emballage, dispositifs médicaux, outillage) et la construction, d acteurs de la recherche et de la formation, partageant une vision commune des enjeux du futur : les opportunités et les menaces liées à l évolution des besoins sociétaux et de marché nécessitent une maîtrise technique croissante et un effort d innovation constant dans le domaine, vaste mais essentiel, des matériaux. L IRT M2P regroupe les meilleures compétences académiques et industrielles sur la thématique Métallurgie, Matériaux & Procédés. Ses objectifs industriels sont : L allègement des pièces par le contrôle des microstructures et l association de divers matériaux. La participation au développement de nouvelles structures matériaux. La fonctionnalisation des surfaces en liaison avec leurs conditions d utilisation et l accroissement de la durabilité. La promotion du recyclage des matériaux, l aide à la conception des produits de manière écologique. L amélioration de la productivité des procédés et la qualité des produits, la diminution de leur consommation énergétique. Projets / Thématiques : Les 12 premiers projets identifiés et validés dans le livre des projets ont été lancés durant l année écoulée. Un projet (Reach) a été arrêté, un autre (Surf) a été modifié (NewSurf) et un troisième (HCTC), issu des deux précédents, a été validé. Tous ces projets ont fait l objet d une réunion plénière de lancement, en présence des partenaires, ainsi que de plusieurs réunions de suivi. Contrats / Partenaires : Plusieurs nouveaux partenaires industriels, (particulièrement des PME) ont intégré M2P sur plusieurs projets portant ainsi leur nombre de 33 à plus de 50. Les accords de partenariat entre l IRT et ses partenaires sont à ce jour signés à 66 % (40/61), incluant les partenaires académiques. Les contrats de projets entre les partenaires sont en cours de rédaction. Plateformes Technologiques : Les premières plateformes technologiques ont été investies. A ce jour la plateforme de Grenaillage est opérationnelle sur le site de Metz et celle de Carbonitruration à Belchamp (PSA). Les plateformes d Assemblage mécanique et de Traitement de surface sont en cours d installation à Metz et à Duppigheim (GIE Harmony). L étude de construction d une halle technologique à Metz est en cours. Ressources Humaines : Aujourd hui, 25 personnes ont été embauchées. Par ailleurs, 9 personnes mises à disposition par l industrie et le monde académique ont complété les ressources. Divers : Un Memorandum of Understanding a été signé avec le PPE (Pole de Plasturgie de l Est) en vue de la création d une société commune pour l exploitation de la plateforme Composite. Une journée spécialement dédiées aux PME locales a été organisée le 17 juin 2014, avec comme objectifs d expliquer le fonctionnement de l IRT et de montrer l intérêt fort que pouvait avoir une PME à participer aux projets. Le 18 juin 2014, journée consacrée aux partenaires, les bases du COP (Comité d Orientation Partenarial) et son fonctionnement ont été expliqués. Sa mise en place se fera au cours du dernier trimestre Réception / mise en place de la plateforme d assemblage mécanique innovant (AMI) Réception / mise en place de la plateforme de traitements de surface Réception / mise en place de la plateforme de traitements thermiques Construction d une halle technologique de 1600 m² Démarrage de 3 nouveaux projets Organisation de la conférence SAM9 Mise en place de module de formation technique

16 Grenoble L IRT Nanoelec, a démarré le 11 avril 2012 avec la signature de la convention entre l Agence Nationale de la Recherche et le CEA, porteur de l IRT via son institut Leti. L IRT Nanoelec développe des Technologies avancées en Microélectronique et assure la diffusion applicative des Technologies de l Information et de la Communication (TIC). Date de création 11 avril membres 8 10 industriels académiques Collectivités partenaires Région Rhône Alpes Conseil Général de l Isère Com. d Agglo. Porte de l Isère Com. du Pays Voironnais Grenoble Alpes Métropole Com. des com. du Grésivaudan Ville de Grenoble. Axes de recherche Intégration 3D de puce de silicium Photonique sur silicium Caractérisation (Grands Instruments) Internet des Objets Usages Diffusion Technologiques vers les PME Nouveaux modules de formation Enjeux technologiques Développement de Technologies avancées en Microélectronique. Diffusion applicative des TIC 7 programmes de recherche lancés incluant 42 projets 180 collaborateurs Plateformes et équipements Salle blanche Microélectronique Silicium 200 et 300mm Grands Instruments de caractérisation Espaces de développement et d intégration et espaces d expérimentation Plateformes formation Budget de 400 M Président Marie-Noëlle Séméria Directeur Michel Wolny Contact presse Didier LOUIS

17 Dans le cadre du Programme d Investissements d Avenir, l Institut de Recherche Technologique Nanoélectronique (IRT Nanoelec) réunit dix-huit partenaires privés et publics pour conduire un programme de développement et de diffusion technologique dans le domaine des technologies de l information et de la communication au bénéfice direct des entreprises de tous les secteurs. L IRT Nanoelec a pour but de faire face à 3 défis : une R&D au meilleur niveau mondial pour développer les technologies d intégration 3D et de photonique sur silicium en utilisant les Grands Instruments pour caractériser les matériaux et dispositifs nanoélectroniques, la diffusion des technologies par le développement de nouveaux produits ou applications s appuyant sur la connectivité entre les objets, qui est relié à des travaux menés sur les usages. Un programme spécifique est destiné aux PME/ETI et leur permet d accéder à des briques technologiques pour enrichir leurs produits ou en développer de nouveaux ; la mise en place de nouveaux modules de formation afin de satisfaire les besoins futurs des acteurs économiques du domaine. Création d une startup ISKN A partir d une technologie développée par le CEA-Leti à base de magnétomètres fournis par ST Microelectronics, l IRT Nanoelec a travaillé au développement de démonstrateurs applicatifs. La technologie permet, lors d actions graphiques (dessin, écriture) de restituer fidèlement les gestes (2D, 3D) d un utilisateur et de numériser les traces, grâce à un ensemble de magnétomètres, d aimants permanents et d algorithmes associés. Le premier produit nommé isketchnote est une couverture d IPAD qui intègre cette technologie et permet de numériser croquis, notes ou dessins avec des stylos du commerce (sans électronique) et du papier classique. Réalisation des démonstrateurs technologiques Inauguration des plateformes de valorisation Technologique Développement partenarial Industriel Bilan de la première tranche trisannuelle et lancement phase 2.

18 Lille Valanciennes Val de Sambre Compiègne Railenium est l IRT de la filière ferroviaire. Ses travaux portent sur la voie, le matériel roulant, la signalisation, la gestion de l énergie et englobent les systèmes ferroviaires urbains, conventionnels et grande vitesse. L IRT agit prioritairement sur la maîtrise des coûts, le développement des performances du réseau et la réduction de l empreinte environnementale. Il s appuie sur 28 membres et est soutenu par le pôle de compétitivité i-trans. Date de création 26 octobre membres 20 8 industriels académiques Collectivités partenaires Région Nord-Pas de Calais Région Picardie 13 projets de recherche lancés 32 collaborateurs Budget de 350 M Président Jacques Rapoport Directeur Général Jean-Marc Delion Axes de recherche Processus et matériaux Génie civil et mécanique des sols Gestion de l énergie Télécommunications, signalisation, contrôle commandes et système homme-machine Instrumentation, mesures et diagnostic Stratégies de maintenance de l infrastructure et du matériel roulant Modélisation numérique, simulation et prototypage virtuel Economie et développement durable Enjeux technologiques Augmenter la fiabilité, la durabilité de l infrastructure et du matériel roulant Améliorer les performances et la sécurité du système ferroviaire Accélérer et harmoniser le processus d homologation Réduire l impact environnemental du système ferroviaire tout au long du cycle de vie de ses composantes Plateformes et équipements Railenium a vocation à devenir la plateforme collaborative de référence, dans les domaines de la R&D, de l innovation et de la validation pour les opérateurs du secteur ferroviaire en Europe. Pour répondre aux besoins en termes de réduction du time-to-market et d accélération du processus d homologation, mais aussi pour accompagner le processus R&D, Railenium met en place une stratégie de moyens d essais et de validation basée à la fois sur une organisation multi-niveaux des moyens et sur le couplage essais/modélisations numériques. Les projets sont les suivants : Au niveau macro : Projet CEEF, pour la création de boucles d essais (conventionnelle et/ou urbaine) et Essais en voies exploitées. Au niveau méso : conception de plusieurs bancs d essais à échelle 1, tels que le banc d interaction rail/roue, le banc multi-vérin pour la caractérisation dynamique de la voie ou le manège de fatigue pour la prévision de la durée de vie des composantes d infrastructures. Au niveau micro : il s agit principalement de fédérer et éventuellement de compléter les équipements expérimentaux (machines d essais statiques, dynamiques et de fatigue, bancs de caractérisation thermo-mécanique, moyens d observations ), disponibles au sein des laboratoires académiques partenaires. Contact presse Catherine Charles (0)

19 Les ambitions de l IRT Railenium sont : d améliorer la performance des systèmes ferroviaires au service des territoires et du train de demain de renforcer la compétitivité du secteur ferroviaire et de son industrie au plan international par l innovation Avec quelles ressources, quels leviers? L IRT s appuie sur ses 28 membres qui lui apportent compétences et ressources : des gestionnaires de réseaux, des équipementiers, des sociétés d ingénierie, des constructeurs, des centres de recherche proches de l entreprise. Il entretient des liens étroits les institutions ferroviaires du Nord-Pas de Calais et de la Picardie. A terme, PME et laboratoires extrarégionaux participeront également de son écosystème. Levier majeur pour accroitre la compétitivité des entreprises, la mise en œuvre d une stratégie d essais globale est en route. Objectif : réduire d au moins 50% le time-to-market des nouvelles solutions technologiques. Un séminaire essais se tiendra début Shift²Rail, en tant qu opportunité de travailler sur une stratégie d innovation avec l ensemble des parties prenantes du secteur ferroviaire en France et en Europe est un second levier. Railenium souhaite s associer à cette initiative majeure pour favoriser l installation de partenariat de recherche à l échelle européenne et l accès des PME à ces partenariats. 3 ème levier : son programme de formation par la recherche, en partenariat avec les opérateurs de recherche et de formation et les écoles doctorales. Ce programme s est traduit par le lancement de 13 thèses et post-doctorants depuis Seize chercheurs sont impliqués dans les projets de Railenium. En moins d un an, Le portefeuille de projets de l IRT a doublé. Railenium vise l excellence mondiale pour la R&D, l innovation et l ingénierie de solutions dans le domaine du ferroviaire. La journée doctorale La journée doctorale de l IRT, qui s est déroulée en septembre dernier, a permis à Railenium de faire état de l avancée de ses projets mais aussi de mesurer l intérêt suscité par ses travaux. Une centaine de personnes avaient fait le déplacement jusqu au CISIT à Valenciennes où se tenait l évènement. La présence massive des membres de l IRT, d instituts, d entreprises et de chercheurs à échelon régional et national a montré la pertinence de cette 1ère journée doctorale et l attractivité de l IRT. La région Nord-Pas de Calais était représentée par Sandrine Rousseau, vice-présidente en charge de l enseignement supérieur et de la recherche et Jacques Goolen, conseiller pour Railenium. Temps forts de la journée : l intervention d Alain Bullot (Fer de France) sur les enjeux R&D pour le secteur ferroviaire et une douzaine de présentations des doctorants. La qualité et la consistance de leurs interventions, démontre que l IRT est bien engagé dans la production des 1 ères briques technologiques pour le développement du secteur. Participation de Railenium à l initiative européenne Shift 2 Rail se décidera au cours du dernier trimestre 2014 Mise à jour du programme de recherche et de la feuille de route pour l innovation en s appuyant sur les 8 Work Programmes Installation du conseil scientifique (janvier 2015) Conseil administration (décembre 2014) Séminaire Essais (janvier 2015) Implantation à l UTC Compiègne Emménagement du siège de l IRT à Valenciennes dans le centre d affaires Mobilium sur le technopole Transalley (septembre 2015) En moins de un an le portefeuille de l IRT a doublé 3 ème vague de projets à l hiver

20 Bordeaux Toulouse L IRT Antoine de Saint Exupéry est un accélérateur de recherche technologique pour l aéronautique, l espace et les systèmes embarqués. Il associe des partenaires publics et privés pour développer des recherches dans trois technologies stratégiques : les matériaux multifonctionnels à haute performance, l aéronef plus électrique et les systèmes embarqués. Date de création membres industriels académiques Collectivités partenaires Région Aquitaine Région Midi-Pyrénées Com. Urbaine de Bordeaux Toulouse Métropole Conseil général de Haute- Garonne 15 projets de recherche lancés 70 collaborateurs Budget de 327 M Axes de recherche Aéronef plus électrique Matériaux multifonctionnels haute performance Systèmes embarqués Enjeux technologiques Matériaux multifonctionnels Nanomatériaux à haute performance Aéronef plus électrique Composites thermoplastiques Chaînes de puissance et thermodurs Systèmes embarqués Traitement de surface et Robustesse électronique métaux durs et fiabilité Communications et observation Ingénierie équipements spatiales et systèmes Plateformes et équipements Elaboration et caractérisation de matériaux composites organiques Technologie de protection et fonctionnalisation de surfaces pour les matériaux Innovation, matériaux et procédés matériaux composites à matrice céramique (CMC) Compréhension des mécanismes de fabrication et de leur impact sur les propriétés des matériaux métalliques Assemblages innovants Caractérisation Intégration de chaines électromécaniques Emulation bout en bout de chaînes de télécommunications par satellites Evaluation de systèmes et services d observation de la terre Plateforme collaborative et intégrée d ingénierie système Plateforme de recherche d analyse et d optimisation multidisciplinaire Président Gilbert Casamatta Directeur Général Ariel Sirat Contact presse Anne Mauffret

Dossier de presse des IRT

Dossier de presse des IRT 1 er Forum National des Instituts de Recherche Technologique Dossier de presse des IRT Rennes, Le 10 Octobre 2013 Les Investissements d Avenir C est la croissance de demain! Section 1 Qu est-ce qu un IRT?

Plus en détail

Dossier de presse des IRT

Dossier de presse des IRT 1 er Forum National des Instituts de Recherche Technologique Dossier de presse des IRT Rennes, Le 10 Octobre 2013 Les Inves(ssements d Avenir C est la croissance de demain! Section 1 Qu est-ce qu un IRT?

Plus en détail

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE

TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE TITRE : DEMONSTRATEUR D UN WEB-SERVICE EN OPTIMISATION NUMERIQUE KEYWORDS : SYSTEMX, WEBSERVICE, COLLABORATIVE FILTERING, MACHINE LEARNING, LANGAGE PROGRAMMATION, HPC, BASE OBJETS COMPLEXES CONTEXTE de

Plus en détail

{ Dossier de presse }

{ Dossier de presse } { Dossier de presse } Contact médias WELLCOM Hélène Boulanger : hb@wellcom.fr / 01 46 34 60 60 Elsa Favreau : ef@wellcom.fr / 01 46 34 60 60 www.b-com.com 1 Mot du Président «L heure des premiers succès»

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

neocampus : campus du futur 27 février 2015

neocampus : campus du futur 27 février 2015 neocampus : campus du futur 27 février 2015 Démarrage juin 2013 ECO-CAMPUS TOULOUSE Président B Monthubert Confort au quotidien pour la communauté universitaire Diminution de l empreinte écologique de

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot

Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Vendredi 5 juin 2015 Dossier de presse Inauguration de l atelier numérique - Montbonnot Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre 38926 Crolles Tél : 04 76 08 04 57 www.le-gresivaudan.fr

Plus en détail

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie

Vallée Européenne des Matériaux et de l Energie ACTION 5 : Poursuivre la dynamique d équipements et de laboratoires d excellence pour composants dotés de fonctionnalités nouvelles. La Lorraine dispose de forces de recherche exceptionnelles dans le domaine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012

DOSSIER DE PRESSE Valenciennes, le 28 novembre 2012 Le Valenciennois accueille la journée «TRANSPORT & MOBILITE» dans le cadre de la Semaine de l Innovation La troisième édition de la Semaine de l Innovation se tiendra du 26 au 30 novembre 2012. Depuis

Plus en détail

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP

L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP . Communiqué de Presse L INstitut Polytechnique de Bordeaux devient Bordeaux INP Bordeaux, 1 er septembre 2014 Aujourd hui, l INstitut Polytechnique de Bordeaux (3200 étudiants, 280 enseignants-chercheurs,

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA 1 Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA Colloque Valoris du 16/12/2010 Bruno Sportisse Une mission, des voies multiples 2 Le transfert: une mission de l INRIA Transfert des connaissances,

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

TOULOUSE TECH TRANSFER

TOULOUSE TECH TRANSFER CONFERENCE DE PRESSE TOULOUSE TECH TRANSFER BILAN ET PERSPECTIVES APRES DEUX ANNEES D OPERATIONS Mardi 15 avril 2014, à 17h Salle Capitulaire de l Université de Toulouse 15 rue des Lois Participants M.

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME

INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME INITIATIVE HPC-PME Calcul haute performance pour les PME Pourquoi la simulation numérique? «La simulation est une extension ou une généralisation de l expérience» Théorie Expérimentation Simulation numérique

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Programme d échange + stage industriel en France Informations sur le programme et les écoles participantes

Programme d échange + stage industriel en France Informations sur le programme et les écoles participantes Programme d échange + stage industriel en France Informations sur le programme et les écoles participantes Aperçu du programme : Neuf prestigieuses écoles françaises offrent l occasion aux étudiants de

Plus en détail

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC

LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC LE ROLE DES ECOLES D INGENIEURS DANS LE DEVELOPPEMENT DES PME PMI. L EXEMPLE DE L UTC Alain STORCK, Président de l Université de Technologie de Compiègne LES BESOINS DES PME PMI Réponse à un besoin d innovation

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201

UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 UNIVERSITE DE BREST Référence GALAXIE : 4201 Numéro dans le SI local : 6300MCF0617 Référence GESUP : 0617 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 63-Génie électrique, électronique,

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013 2018

PLAN STRATÉGIQUE 2013 2018 PLAN STRATÉGIQUE 2013 2018 SOMMAIRE ÉDITO... 3 DÉMARCHE D ÉLABORATION DU PLAN STRATÉGIQUE... 6 1 NOS ENGAGEMENTS 2013-2018... 8 2 DOMAINES PRIORITAIRES...12 3 STRATÉGIE D INNOVATION...18 4 STRATÉGIE DE

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information

FORMATION CONTINUE. La Grande Ecole des Télécommunications. et des Technologies de l Information FORMATION CONTINUE La Grande Ecole des Télécommunications et des Technologies de l Information Contact : M. HILALI Abdelaziz Centre de Formation Continue de l INPT Avenue Allal Al Fassi, Madinat Al Irfane,

Plus en détail

des opportunités de succès. L A B O R ATO I R E CO N C E P T I O N D E P RO D U I T S & I N N OVAT I O N L C P I

des opportunités de succès. L A B O R ATO I R E CO N C E P T I O N D E P RO D U I T S & I N N OVAT I O N L C P I L A B O R ATO I R E CO N C E P T I O N D E P RO D U I T S & I N N OVAT I O N L C P I Innover, c est rechercher une nouveauté utile, c est orienter son imagination vers des réalisations concrètes en utilisant

Plus en détail

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot.

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot. Ineum Consulting Pourquoi le PLM Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» 3 Mai 2010 et votre vision devient entreprise 1 Problématiques de l Innovation et du Développement

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009 1 L INRIA, institut français des STIC (en Île-de-France) 24 septembre 2009 Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique 2 Institut dédié aux Sciences et Technologies de l Information

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

Créative & compétitive

Créative & compétitive Créative & compétitive LA GLAZ ÉCONOMIE Une ambition nouvelle pour le développement économique de la Bretagne La stratégie économique de la Bretagne à l horizon 2020 est portée par une vision : la Glaz

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num DOSSIER DE PRESSE - 14 JANVIER 2014 SOMMAIRE CONTEXTE...........

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

4e ATRIUM DeS MéTIeRS guide du visiteur

4e ATRIUM DeS MéTIeRS guide du visiteur 4e ATRIUM DeS MéTIeRS guide du visiteur > Mardi 15 novembre 2011 10h30-15h30 UPMC - Pierre Kitmacher informatique - télécom - mathématiques électronique - mécanique - robotique ATRIUM DeS MeTIeRS 2011

Plus en détail

Des experts au service de vos moyens de production

Des experts au service de vos moyens de production INDUSTRIE Maintenance process Transfert industriel & Travaux neufs Des experts au service de vos moyens de production Vos Enjeux Acteurs de l industrie, vous devez garantir un fonctionnement optimal de

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

GERLAND : le creuset de l innovation biotechnologique

GERLAND : le creuset de l innovation biotechnologique COMMUNIQUE DE PRESSE GERLAND : le creuset de l innovation biotechnologique Le Grand Lyon, le Conseil régional Rhône- Alpes, Lyonbiopôle, BIOASTER, l Inserm, Aguettant et Sanofi Tous les acteurs majeurs

Plus en détail

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers

smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M interconnectez machines et objets pour développer votre activité et accroître l efficience de vos processus métiers smart M2M créer de nouveaux usages industriels, logistiques, urbains, domestiques,

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre. Emergence de projets

Cliquez pour modifier le style du titre. Emergence de projets Cliquez pour modifier le style du titre Emergence de projets Cliquez pour modifier le style du titre Projet ADR-Prism Axe TIC&Santé : gestion des connaissances Description de la proposition L objectif

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Accueillir un ingénieur ou un ingénieur-manager en alternance : une solution 100% gagnante pour l entreprise

Accueillir un ingénieur ou un ingénieur-manager en alternance : une solution 100% gagnante pour l entreprise Octobre 2014 A LA UNE Accueillir un ingénieur ou un ingénieur-manager en alternance : une solution 100% gagnante pour l entreprise Du côté de Grenoble INP comme de GEM, on le crie haut et fort : l alternance

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Environmental Research and Innovation ( ERIN )

Environmental Research and Innovation ( ERIN ) DÉpartEment RDI Environmental Research and Innovation ( ERIN ) Le département «Environmental Research and Innovation» (ERIN) du LIST élabore des stratégies, des technologies et des outils visant à mieux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 4 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE 4 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE 4 juin 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE A l occasion de la 9 ème édition à Lyon du Forum Mondial des Sciences de la Vie, BIOVISION, le Grand Lyon et ses partenaires lancent officiellement le

Plus en détail

INNOVONS ENSEMBLE. Méthodes. Management. d Information. Produits & Procédés. Nos services aux entreprises. & Organisation Industrielle.

INNOVONS ENSEMBLE. Méthodes. Management. d Information. Produits & Procédés. Nos services aux entreprises. & Organisation Industrielle. INNOVONS ENSEMBLE Nos services aux entreprises Méthodes & Organisation Industrielle Systèmes d Information Innovation Produits & Procédés Management & Sciences Humaines Enseignement supérieur Formation

Plus en détail

La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010. Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics

La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010. Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics La «smart valley» De Minatec à GIANT en passant par Campus et Minalogic 21/01/2010 www.minalogic.com About Minalogic Domain Location Micro- nanotechnologies and embedded software Nanoelectronics Grenoble/France,

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE LYON PLM MASTÈRE SPÉCIALISÉ FORMATION PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT SYSTEMES D INFORMATION ET STRATEGIES POUR MAÎTRISER LE CYCLE DE VIE DES PRODUITS INDUSTRIELS

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation

Innovation. Qu est-ce que l innovation? On considère deux types d innovation Innovation Qu est-ce que l innovation? Une innovation est quelque chose : - de nouveau, de différent ou de meilleur (produit, service, ), - qu une entreprise apporte à ses clients ou à ses employés, -

Plus en détail

Dossier de presse. Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014. Contacts presse

Dossier de presse. Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014. Contacts presse Dossier de presse Journée Thématique «La Ville Intelligente» Jeudi 12 Juin 2014 Contacts presse Julie Hary, 06 45 97 47 07 jhary@images-et-reseaux.com Lucie Bocquier, 02 72 88 12 73 lucie@oxygen-rp.com

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

ACT Nano Action Collective Transrégionale

ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Cahier des Charges ACT-nano consistera à : - Animer/coordonner un réseau nanomatériaux industrie/recherche interrégional, - Faire connaître les possibilités

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. L IRT SystemX. Accélérateur de la Transformation Numérique

RAPPORT D ACTIVITÉ. L IRT SystemX. Accélérateur de la Transformation Numérique 14 20 RAPPORT D ACTIVITÉ L IRT SystemX Accélérateur de la Transformation Numérique Sommaire 2 Editorial 3 Faits marquants 2014 4 Carte d identité et chiffres clés 5 Direction Scientifique et Technologique

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Arts et. métiers. Demain

Arts et. métiers. Demain Arts et métiers Concevoir Demain Sommaire 4-5 Arts et Métiers, le grand établissement de la technologie 6-7 Formations, du post-bac au doctorat 8-9 La recherche au service de l industrie 10-11 Une école

Plus en détail

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval

_Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE. Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval _Mathan, thomas & laura, étudiants esiea DE NOUVEAUX VISAGES POUR LE NUMÉRIQUE Cycle ingénieur Campus de Paris & Laval avec l'esiea Plongez au coeur des SCienCES & technologies du numérique Les nouveaux

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Smartgrid France. Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid

Smartgrid France. Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid Smartgrid France Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid Quelques chiffres du potentiel de marché du Smartgrid Un marché qui pourrait atteindre les 100 Mds de $ par an dès 2020 L IEA estime

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis Joseph Salmon Télécom ParisTech Jeudi 6 Février Joseph Salmon (Télécom ParisTech) Big Data Jeudi 6 Février 1 / 18 Agenda Contexte et opportunités

Plus en détail

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015

Septembre 2014. Dossier de presse Bordeaux INP / 2014-2015 Septembre 2014 Dossier de presse / 2014-2015 SOMMAIRE I 2014 : année marquante pour l INstitut Polytechnique de Bordeaux p.3 A. L INstitut Polytechnique se dote d une nouvelle identité p.3 B. Nouveaux

Plus en détail

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences

L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences L électronique en France Mutations et évolutions des besoins en emplois et en compétences Synthèse - Juin 2014 a bataille au sein de l écosystème numérique se L joue à l échelle mondiale au sein d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Délégataire de Service Public du DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Lotim Télécom et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée»

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org 1 Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004 B. Arnaldi http://www.perfrv.org Objectifs de PERF-RV Plate-forme exploratoire Début des travaux : février 2001 Fin des travaux : août 2004 La réalité virtuelle, contexte

Plus en détail

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème

p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème p r o g r a m m e Ateliers de la Filière Automobile les 2 et 3 octobre 2013 Espace Cap 15, 13 Quai de Grenelle - Paris 15 ème w w w. p f a - a u t o. f r «Venez prendre votre place dans la PFA!» edito

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française?

L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? L industrie 4.0 : la 4ème révolution industrielle sauvera-telle l industrie française? La situation de l industrie française est préoccupante : nous accusons un retard d investissement de l ordre de 40

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE

LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE THERMI-LYON, le pionnier technique : une expertise fondée sur une histoire 1960 : Traitements en bains de sels et induction

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail