Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011"

Transcription

1 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Juillet Aout 2011 En collaboration avec l ove :

2 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des entreprises autour des véhicules écologiques Caractéristiques de la flotte Analyse des habitudes

3 Démarche Janvier à mars 2011

4 Périmètre de l enquête Objectifs en lien avec le Plan Véhicule Vert Bretagne : Avoir une vision du marché : Recenser les besoins des entreprises privées ; Caractériser les conditions d introduction du véhicule électrique dans une flotte d entreprise ; Identifier des entreprises pour une phase d expérimentation ; Partenariat: Collaboration avec l OVE : Contexte : Enquête de l OVE sur les mobilités de demain en janvier 2011 auprès d entreprises et collectivités au niveau national Collaboration sur le questionnaire : adaptation du questionnaire de l OVE à nos besoins bretons Elargissement de l enquête au panel de BDI suite à un premier envoi auprès des membres de Produit en Bretagne

5 Objectifs de l Enquête Etablir un 1 er diagnostic des besoins (usages et profils de missions) des entreprises bretonnes, compatibles avec la mise en œuvre de véhicules électriques ; Evaluer les différents «freins» à ce développement, de natures sociologiques et économiques ; Prolonger la réflexion avec les entreprises en ayant exprimé l intérêt, pour les aider à définir une politique rationnelle d introduction de véhicules électriques dans leur flotte.

6 Les différentes parties de l enquête Questionnaire : Caractéristiques des flottes des entreprises (dimension, type de véhicules). Intentions, motivations et interrogations sur les véhicules électriques. Usage des véhicules (distances parcourues, nature des trajets). Possibilités d intégration de véhicules dans les entreprises intéressées par la démarche. Proportion de véhicules dont l utilisation apparaît «compatible» techniquement et «économiquement» avec un véhicule électrique. Entretien individuel ou collectif : Caractérisation plus fine des différents usages qualitativement et quantitativement. Evaluation plus complète des possibilités de mise en œuvre rationnelle de véhicules électriques dans l entreprise.

7 Processus Envoi de l enquête : BDD Panel Bretagne Développement Innovation (313 entreprises) BDD membres Bretagne Développement Innovation (17 entreprises) Envoi d un ing accompagné d une lettre présentant la démarche le Mardi 5 Juillet 2011 Article sur le Portail de l innovation Durée de l enquête : Du mardi 5 Juillet au Vendredi 29 Juillet 2011 Collecte : En ligne via un lien d accès Sphinx fourni dans le mail Phoning (relance): Sous-traité Durée : 4 semaines Traitement : Analyse Sphinx au sein de BDI L échantillon n est pas représentatif des données régionales : Il est issu de l ensemble des entreprises d un panel formé lors d une précédente enquête.

8 Réponses Taux de réponses avant relance : 8,18% (27 réponses) Panel BDI : 26 réponses (8,31%) Membre BDI : 1 réponse (5,88%) Début relance téléphonique : Lundi 11 Juillet 2011 Fin relance téléphonique : Mardi 26 Juillet 2011 Nombre de réponses grâce à la relance : 7 réponses Nombre de réponses via le Portail de l innovation : 4 Taux de réponses total : 11,5% (38 réponses)

9 Réponses Taux d intéressés pour approfondir la réflexion : 18,42% des répondants de la 1 ère étape. (7 des 38 entreprises acceptent de poursuivre la réflexion) Pourquoi les entreprises ne souhaitent pas poursuivre la réflexion : o Pas une priorité pour l entreprise o Les véhicules électriques ne sont pas adaptés aux trajets longs o Ce n est pas une solution «environnementalement» assez rentable o Pas utile

10 Description de l échantillon

11 BDD D ENVOI : 330 ENTREPRISES (PANEL + MEMBRES DE BDI)

12 Une forte présence de l activité de service Due à l origine du panel : Enquête auprès de PME et de prestataires

13 ¾ des entreprises sont des TPE Panel BDI composé de 62% d entreprises de services (consultants et prestataires de services)

14 Des entreprises plus importantes en Ille-et-Vilaine Malgré une part plus importante d entreprises d Ille-et-Vilaine et du Morbihan, les proportions sont satisfaisantes : Rééquilibrage par rapport à l enquête auprès des membres de Produit en Bretagne dont le taux de membres et de répondants est plus important dans le Finistère

15 CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES RÉPONDANTS

16 La moitié sont des prestataires de services Cette part forte d entreprises du secteur des services est la conséquence d une base d envoi avec 2/3 d entreprises de ce secteur.

17 Pour autant, ce n est pas un secteur qui souhaite investir dans les véhicules électriques Secteur non adapté le plus souvent Souvent un seul véhicule Petite entreprises de moins de 5 salariés

18 Les TPE restent les plus importantes Les 2/3 des répondants sont des TPE Des PME de de 50 salariés intéressées

19 Une absence de l Ille-et-Vilaine Une présence plus forte du Morbihan dans les répondants Des intéressées dans les trois autres départements

20 Des répondants aux ¾ chefs d entreprises Notamment dû au nombre important de TPE, les répondants sont majoritairement des dirigeants, directeurs et gérants de sociétés / usines.

21 Réflexion des entreprises autour des véhicules écologiques

22 A l avenir, des véhicules plus propres dans les entreprises? - Ensemble des 38 répondants - Encore un phénomène marginal : 1 seule entreprise possède un véhicule hybride : il s agit d une petite entreprise de service (entre 10 et 49 sal.) possédant 12 véhicules, elle ne souhaite pas poursuivre la réflexion Mais des mentalités qui changent : Plus de 18% des entreprises envisagent d intégrer des véhicules électriques dans les 3 ans 66% se disent prêtes à revoir l utilisation de leur flotte pour y intégrer des véhicules électriques Même celles qui ne souhaitent pas poursuivre la réflexion pour le moment seraient prêtes à revoir leur organisation pour plus 2/3 d entre elles La moitié des entreprises n en font toutefois pas une priorité: Investissement financier non prioritaire Solution technique pas encore assez aboutie

23 Les freins dans l acquisition

24 Caractéristiques des flottes d entreprises

25 Caractéristiques de la flotte - Ensemble des 38 répondants - Nombre de véhicules possédés Moins de 5 véhicules 68% des entreprises (dont 28% un seul véhicule) 60% des TPE 1 seule entreprise possède plus de 100 véhicules (500) : il s agit d une entreprise de plus de 1000 salariés Répartition des véhicules Véhicules particuliers : 43% des entreprises possèdent uniquement ce type de véhicules : 90% sont des entreprises de services 63% des entreprises en sont équipés à 50% minimum Véhicules utilitaires légers : 17% des entreprises possèdent uniquement des VUL 1/3 des entreprises en sont équipés à 50% minimum

26 Caractéristiques de la flotte - Les 7 entreprises souhaitant poursuivre la réflexion - Affectation des véhicules Véhicules particuliers : Majoritairement des véhicules affectés à une personne/mission et des véhicules de fonction Véhicules utilitaires légers : véhicules en libre service et affectés Répartition des véhicules Véhicules particuliers : 1 seule flotte est composée uniquement de VP : 3 véhicules de fonction 2 autres ont 60% de leur flotte composée de VP : flottes de 8 et 500 véhicules Véhicules utilitaires légers : Nombre de véhicules possédés 2 flottes composées uniquement de VUL : 1 et 4 véhicules, il s agit principalement de véhicules en libre-service 4 autres possèdent des VUL : au moins 40% de leurs véhicules dans cette catégorie pour des flottes de 5,8,10 et 500 véhicules

27 Analyse des habitudes

28 La Nature des trajets et véhicules dédiés - Ensemble des 38 répondants - Pas de tendance sur la nature des trajets Les VP et VUL font tout type de trajets Les entreprises sont plus nombreuses à faire des trajets extra-urbains >75km ce qui peut poser des problèmes dans les cas où les trajets sont dupliqués plusieurs fois sur une journée. Les entreprises non pas de véhicules spécifiquement dédiés à un type de trajet Les véhicules électriques seront plus compatibles avec des trajets urbains, périurbaines et extra-urbains <75km (kilométrage journalier adapté à l autonomie du véhicule électrique, points de recharge plus accessibles)

29 La Nature des trajets et véhicules dédiés - Les 7 entreprises souhaitant poursuivre la réflexion - Ces différents types de trajets peuvent être tous compatible avec l utilisation d un véhicule électrique : o o o Faire au minimum 60 km / jour pour avoir un véhicule rentable Ne pas excéder 60 à 130 km / jour (autonomie maximale selon le trajet et le véhicule) Trajets de 130km et plus :Prévoir un arrêt de 2H minimum pour recharger le véhicule

30 Le kilométrage journalier des flottes d entreprises : les véhicules particuliers Des tranches kilométriques compatibles avec les caractéristiques des véhicules électriques : les parts de véhicules particuliers faisant entre 31 et 100 km par jour sont les plus importantes.

31 Le kilométrage journalier des flottes d entreprises : les véhicules utilitaires légers Même constat que pour les Véhicules particuliers : les parts de véhicules utilitaires légers faisant entre 31 et 100 km par jour sont plus importantes.

32 Pour plus d information Sur les résultats de l enquête Emilie Faucheux Sur le projet Véhicule Vert Bretagne Sonja Toussaint

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011

Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 Usages des flottes de véhicules dans les entreprises et intégration de véhicules électriques Synthèse des résultats de l enquête Mai Juin 2011 SOMMAIRE Démarche Description de l échantillon Réflexion des

Plus en détail

PRDI* : retour d expérience des entreprises un an après

PRDI* : retour d expérience des entreprises un an après Étude Sept. 2012 PRDI* : retour d expérience des entreprises un an après Enquête 2012 *Prestation Régionale de Diffusion de l Innovation financée par Mentions légales : «PRDI : retour d expérience des

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation»

Résultats de l enquête Atlant-Kis. l innovation» Résultats de l enquête Atlant-Kis «Innovation et services à l innovation» Le diagnostic du projet Atlant Kis Méthodologie proposée par la Navarre, coordinateur du projet Adaptable aux contextes régionaux

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 219, Septembre 2005 Les transports par benne TP Le transport par benne TP est un secteur d activité de première importance bien que parfois sous-estimé. En 2003, environ

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT

DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC COÛT DIAGNOSTIC DE FLOTTES DE VÉHICULES SOMMAIRE INTRODUCTION OBJECTIF DU DIAGNOSTIC DESCRIPTION DE LA PRESTATION MODALITÉS DE RÉALISATION DU DIAGNOSTIC Visite du site et investigations Rapport d étude Présentation

Plus en détail

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010 ADEME Les Français et les Energies Renouvelables Baromètre Contexte de l étude La France mise sur le développement des énergies et matières renouvelables pour : Réduire sa dépendance à la fois sur le plan

Plus en détail

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats

Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes. Synthèse des principaux résultats Enquête pour estimer le potentiel de développement des véhicules à motorisation alternative en rhône-alpes Synthèse des principaux résultats Dans le cadre du projet européen CO 2 NeutrAlp (www.co2neutralp.eu)

Plus en détail

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives

SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives 1 SEIYA Consulting Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Journées H2 et Territoires Belfort, 23-09-2014 Agenda de la journée H2 Flottes Captives 2 Véhicules d Entreprises et Flottes Captives Solutions

Plus en détail

Récupération de la TVA sur les voitures

Récupération de la TVA sur les voitures Récupération de la TVA sur les voitures Nouvelles règles de récupération de la TVA en VIGUEUR en 2013. Pour les assujettis TVA : La récupération de la TVA dépend désormais du pourcentage de l utilisation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Les entreprises exportatrices

Les entreprises exportatrices Chiffres & données 2006 Édition 2007 Observatoire régional de l information économique des CCI des Pays de la Loire Les entreprises exportatrices DES Pays de la Loire Réalité, besoins & perspectives Les

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne

Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Etude réalisée en partenariat avec le réseau de CMA et la CRMA de Bretagne, le syndicat Mixte MEGALIS et la Région Bretagne Cet article présente les principaux résultats de l enquête OPSIS de Marsouin

Plus en détail

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise

Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale. Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilités Spatiales, Fluidité Sociale Comment faire évoluer les routines de mobilité? Enseignements tirés des plans de déplacements d entreprise Mobilidée Plan de déplacements d entreprise, solutions pour

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Les enjeux de la livraison du «dernier kilomètre»

Les enjeux de la livraison du «dernier kilomètre» Logistique urbaine Les enjeux de la livraison du «dernier kilomètre» Résumé > Comment optimiser la livraison des marchandises en centre-ville? Avec l essor du commerce électronique, les colis affichent

Plus en détail

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer?

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Première synthèse brute des réponses à l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 Durée : 4 heures Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des questions suivantes,

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

Les services associés aux bornes de charge pour véhicules électriques

Les services associés aux bornes de charge pour véhicules électriques Les services associés aux bornes de charge pour véhicules électriques Janvier 2012 / Livre blanc de Philippe Vollet Sommaire Résumé... p 2 Introduction... p 4 Quelle mobilité pour demain?... p 5 Comment

Plus en détail

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne

L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne L automobile : territoires et filières de demain en Bretagne Partie 1 Les marchés du véhicule léger (VP et VUL) Partie 2 Etude Banque de France réalisée en 2012 (période 2006-2010) 2.1 Le tissu régional

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 15 EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des questions suivantes,

Plus en détail

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010

Gestion. des cabinets d'expertise comptable. Octobre 2010 Gestion des cabinets d'expertise comptable Octobre 2010 Sommaire Avant-propos... 2 Synthèse en quelques chiffres... 2 Les cabinets sans salariés... 2 Les cabinets de 1 à 49 salariés... 2 Le chiffre d affaires

Plus en détail

Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage.

Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère. Synthèse de l enquête sur le covoiturage. Les 10 ans du covoiturage dans le Finistère Synthèse de l enquête sur le covoiturage. 1 Introduction Depuis 10 ans, le Conseil général du Finistère inscrit le covoiturage comme action de sa politique en

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Ce sujet comporte 8 pages numérotées

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013

Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008 2013 FICHE TECHNIQUE # 8 ACQUISITION DE VÉHICULES AUTOMOBILES LÉGERS MOINS DOMMAGEABLES POUR L ENVIRONNEMENT Indicateurs annuels de performance administrative de la Stratégie gouvernementale de développement

Plus en détail

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009)

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009) La diversification des marques de presse professionnelle Etude quantitative en ligne (2009) Presse Pro initie la première étude sur les diversifications des marques médias professionnelles La presse professionnelle

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Janvier 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par INDDIGO N de contrat : 10003790 Coordination technique

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne

Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne Inter Bio Bretagne vous informe Enquête sur les perspectives d avenir des points de vente spécialisés dans la distribution de produits Bio en Bretagne - Synthèse des résultats - Début, Inter Bio Bretagne

Plus en détail

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00

27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 oc SYNTHÈSE 1 ACTIVITÉ 4-7 8-17 2 3 4 5 6 7 EMPLOI SITUATION FINANCIÈRE CROISSANCE INTERNE CROISSANCE EXTERNE FINANCEMENTS

Plus en détail

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Avec plus de 250 000 cartes émises à ce jour, la carte multimodale KorriGo - lancée en 2006 - est entrée dans le quotidien des utilisateurs

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE

DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE DURABILITÉ ÉCOLOGIQUE 38 Rapport d activité et de durabilité 2013 Notre efficacité énergétique Mobility achète des véhicules neufs à haute efficacité énergétique La prise en compte de l étiquetteenergie

Plus en détail

Charte de la Médiation sociale en Bretagne

Charte de la Médiation sociale en Bretagne Charte de la Médiation sociale en Bretagne Préambule L Urssaf et le Rsi Bretagne s associent pour mettre en place un nouveau service d accompagnement des entreprises en difficultés, s appuyant sur une

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise

Catégorie Sécurité Routière en Entreprise Dossier de candidature au Trophée du Gestionnaire de Parc Citoyen 2015 : Critères d éligibilité pour la Sécurité Routière en Entreprise : Est éligible tout gestionnaire de parc qui aura initié et mis en

Plus en détail

Promenade numérique à Neuchâtel Promouvoir une mobilité douce et valoriser l urbanisme durable

Promenade numérique à Neuchâtel Promouvoir une mobilité douce et valoriser l urbanisme durable Promenade numérique à Neuchâtel Promouvoir une mobilité douce et valoriser l urbanisme durable Flâneur d Or 2014 Court Descriptif Dans le cadre des projets urbaine.ch et Holistic, la Ville de Neuchâtel,

Plus en détail

La certification dans les Organismes de Protection Sociale

La certification dans les Organismes de Protection Sociale La certification dans les Organismes de Protection Sociale Quelles certifications sont représentées dans le secteur? Quelles initiatives sont actuellement menées? Comment appréhende-t-on les certifications

Plus en détail

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude -

Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 - .I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - Du diagnostic au plan marketing stratégique - - dossier 3 -.I. Les études de marché - La phase exploratoire et l organisation générale de l étude - 1.1 - La recherche ou phase exploratoire : Définir précisément

Plus en détail

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03- Baromètre des PME régionales innovantes 2013 Appui à la réalisation du terrain de l enquête et accompagnement pour le traitement statistique des données.

Plus en détail

Vous vous consacrez à votre entreprise, nous nous occupons de vos véhicules de flotte.

Vous vous consacrez à votre entreprise, nous nous occupons de vos véhicules de flotte. Les contrats de service Peugeot Professional Vous vous consacrez à votre entreprise, nous nous occupons de vos véhicules de flotte. RZ8136 Broschuere Plus Service f.indd 3 18.11.10 12:13 PEUGEOT PROFESSIONAL

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

L externalisation des activités bancaires en France et en Europe

L externalisation des activités bancaires en France et en Europe ÉTUDES L externalisation des activités bancaires en France et en Europe Si l externalisation des activités (outsourcing) est un phénomène courant au sein des entreprises non financières en Europe, comme

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

Cher(e)s ami(e)s, Conseil régional 57, rue de Babylone 75359 Paris cedex 07 SP Tél. : 01 53 85 53 85

Cher(e)s ami(e)s, Conseil régional 57, rue de Babylone 75359 Paris cedex 07 SP Tél. : 01 53 85 53 85 Intervention de Pierre Serne, Vice-président en charge des transports et des mobilités Rapport Nouveaux Véhicules Urbains (NVU) du 13 février 2014 Cher(e)s ami(e)s, Le rapport concernant les Nouveaux Véhicules

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012

Observatoire. de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 Observatoire de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE) EDITION 2012 ÉDITORIAL En 1987, la commission Bruntland donne la définition du développement durable «le développement durable répondrait

Plus en détail

Cahier des charges. Réalisation d une enquête de satisfaction en ligne auprès des bureaux d enregistrement de l Afnic

Cahier des charges. Réalisation d une enquête de satisfaction en ligne auprès des bureaux d enregistrement de l Afnic Cahier des charges Réalisation d une enquête de satisfaction en ligne auprès des bureaux d enregistrement de l Afnic CAHIER DES CHARGES ENQUETE ANNUELLE DE SATISFACTION 2 I. Contexte... 3 II. Objet...

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation

Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche. Merci pour votre participation Résultats enquête de satisfaction adhérents UIMM Drôme-Ardèche Merci pour votre participation Enquête téléphonique menée par le cabinet G et A Links (niveau territorial et national) Questionnaire préparé

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

AlphaElectric Electrifiez votre flotte!

AlphaElectric Electrifiez votre flotte! AlphaElectric Electrifiez votre flotte! Partager une vision Le monde change. Notre environnement, chaque jour, se transforme. Nous vivons des innovations majeures qui modifient nos habitudes et nos comportements

Plus en détail

L e-mailing de prospection commerciale. Mardi 14 Octobre 2014-9h

L e-mailing de prospection commerciale. Mardi 14 Octobre 2014-9h L e-mailing de prospection commerciale Mardi 14 Octobre 2014-9h Constat N 1 : les PME ont du mal à prospecter Etude «Portail des PME» 2009 Constat N 2 : les PME organisent mal leurs démarches commerciales

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives

dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives Les USAGES DES TIC dans les entreprises en pays de la loire Réalité, besoins & perspectives é d i t i o n 2 0 0 9 1 Des ÉQUIPEMENTS qui se sont généralisés Une informatisation qui a atteint un seuil L

Plus en détail

Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils utiles? C est notamment à ces

Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils utiles? C est notamment à ces LES CADRES ET les réseaux sociaux LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE NOVEMBRE 2012 SYNTHÈSE Les cadres sont-ils présents sur les réseaux sociaux professionnels? Comment perçoivent-ils ces outils? Les jugent-ils

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

Baromètre Bretagne Culture Diversité

Baromètre Bretagne Culture Diversité Baromètre Bretagne Culture Diversité SYNTHèSE DES RéSULTATS 2014 Baromètre Bretagne Culture Diversité Synthèse des résultats 2014 introduction L association Bretagne culture diversité/sevenadurioù a décidé

Plus en détail

DELIBERATION N CR 31-14

DELIBERATION N CR 31-14 1 CR 31-14 DELIBERATION N CR 31-14 DU 20 JUIN 2014 RENFORCER ET SPÉCIALISER LA GAMME RÉGIONALE D'INVESTISSEMENT EN FONDS PROPRES : FONDS NUMERIQUE, SILVER ECONOMIE ET ILE-DE- FRANCE CAPITAL 2 LE CONSEIL

Plus en détail

E4D : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NET-CAR

E4D : ÉTUDE DE CAS. Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NET-CAR BTS INFORMATIQUE DE GESTION ISE4D SESSION 2003- (utilisé à la Réunion) E4D : ÉTUDE DE CAS Durée : 5 heures Coefficient : 5 CAS NET-CAR Ce sujet comporte 18 pages dont 7 pages d annexes. Le candidat est

Plus en détail

La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques

La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques La gestion de la recharge des flottes de véhicules électriques Mars 2011 / Livre Blanc par Maël Cazals et Gilles Vidalenche Make the most of your energy Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu un véhicule

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

l argent et le crédit Étude sur les femmes,

l argent et le crédit Étude sur les femmes, Étude sur les femmes, l argent Ally McBeal,, Alice Nevers, Carrie Bradshaw, Clara Sheller qu ont donc en commun toutes ces femmes? Ces nouvelles héroïnes sont célibataires! Les femmes célibataires représentent

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS SAS URBANELEC ACTIONS GLOBALES Etude et mise en place de l écosystème nécessaire à l introduction de mobilités électriques ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Pédagogie auprès des salariés et

Plus en détail

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013

Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI. Juillet 2013 Synthèse résultats 2 ème édition Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME/ETI Juillet 2013 2 ÈME ÉDITION BAROMÈTRE EDITION SPÉCIALE PME/ETI 222 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs

Plus en détail

Questionnaire pour tout le monde

Questionnaire pour tout le monde Bonjour, QUESTIONNAIRE SPORT et HANDICAP Je m'appelle Jonathan, j'habite près de Rennes et je suis ortho-prothésiste et actuellement étudiant à LYON en Master 1 Handicap et Autonomie. Je réalise un stage

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Sommaire. Les Ressources Humaines. Regard sur les pratiques «Ressources Humaines» du dirigeant. Chiffres clés. Janvier 2013

Sommaire. Les Ressources Humaines. Regard sur les pratiques «Ressources Humaines» du dirigeant. Chiffres clés. Janvier 2013 Les Ressources Humaines Janvier 203 Sommaire > La gestion des RH en entreprise P. 2 > Les difficultés rencontrées P. 4 > Les attentes du dirigeant P. 6 > L accompagnement P. 7 > L action de la CCI de Rouen

Plus en détail

L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004

L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004 L ÉDITION EN LANGUE BRETONNE ENQUÊTE JUIN 2004 45 structures ont publié des livres en breton ou bilingues au cours de ces quatre dernières années soit près du quart des éditeurs breton. Seul une dizaine

Plus en détail

ANALYSE DE LA MOBILITE A L ECHELLE REGIONALE

ANALYSE DE LA MOBILITE A L ECHELLE REGIONALE ANALYSE DE LA MOBILITE A L ECHELLE REGIONALE Exploitation régionale des enquêtes ménages déplacements 2007-2009 ETUDE en Cours Présentation des premiers résultats Court Débat ORT 5 mai 2011 Logo région

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Les TPE et PME face aux technologies de l information. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zone rurale

Les TPE et PME face aux technologies de l information. Zone 3 villes de plus de 2 500 habitants. Zone 4 zone rurale Les entreprises Les TPE et PME face aux technologies de l information L équipement des entreprises traditionnelles de 5 à 250 salariés Le niveau d équipement Le taux d'équipement en PC portable (Base =

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Audits énergétiques réglementaires

Audits énergétiques réglementaires Audits énergétiques réglementaires Valérie Blanchard DREAL Alsace Service Énergie Climat Logement Aménagement Mars 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Alsace www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs bretons. Émilie Huiban

Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs bretons. Émilie Huiban Etude des déplacements domicile-travail et des pratiques de covoiturage auprès des actifs breto Émilie Huiban Objectif : Introduction Identifier les pratiques de mobilité (partage de voiture) da le cadre

Plus en détail

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM

Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Prévenir les risques liés à l'utilisation des Véhicules Utilitaires Légers. Les aides financières de la CRAM Patrick RIPPLINGER - Contrôleur de Sécurité Rappel Statistiques Toutes Activités (2009) Au travail

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail