BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A."

Transcription

1 BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011

2

3 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p CHÔMAGE p TRAVAILLEURS EN SITUATION DE HANDICAP p ABSENTÉISME p CONGÉS p 15 2 RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES 21 RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES SOCIALES ET FISCALES p HIÉRARCHIE DES RÉMUNÉRATIONS p CHARGES ACCESSOIRES p PARTICIPATION AUX RÉSULTATS DE L ENTREPRISE ET ABONDEMENT p 19 3 CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ 31 ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DE TRAJET p RÉPARTITION DES ACCIDENTS DE TRAVAIL AVEC ARRÊT PAR ÉLÉMENTS MATÉRIELS p DÉPENSES DE SÉCURITÉ p 21 4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL p ORGANISATION ET CONTENU DU TRAVAIL p DÉPENSES D AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL p 25 5 FORMATION 51 FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p CONGÉS FORMATION p APPRENTISSAGE ET PROFESSIONNALISATION p 29 6 RELATIONS PROFESSIONNELLES 61 REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL p COMMUNICATION INTERNE p PROCÉDURES p 33 7 AUTRES CONDITIONS DE VIE RELEVANT DE L ENTREPRISE 71 ACTIVITÉS SOCIALES ET CULTURELLES p AUTRES CHARGES SOCIALES p 36

4 11 - EFFECTIFS 12 - PERSONNEL EXTÉRIEUR 13 - EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE 14 - DÉPARTS 15 - PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS 16 - CHÔMAGE 17 - TRAVAILLEURS EN SITUATION DE HANDICAP 18 - ABSENTÉISME 19 - CONGÉS 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS Tous les indicateurs, hormis les données de promotions, augmentations et rémunérations, sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 111 EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) A - Effectif rémunéré Absents non rémunérés Contrats en alternance B - Effectif total Détachés en France Expatriés C - Effectif total y compris détachés et expatriés

5 Bilan social B EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE PAR CATÉGORIE (un pour un) Techniciens ,7% 69,3% 100,0% 29,8% 70,2% 100,0% % par genre 29,5% 70,5% 100,0% Cadres ,0% 44,0% 100,0% 55,4% 44,6% 100,0% % par genre 54,8% 45,2% 100,0% TOTAL ,1% 56,9% 100,0% 42,9% 57,1% 100,0% % par genre 42,8% 57,2% 100,0% 36,4% 62,1% 51,0% 34,0% 60,1% 48,9% % Techniciens 32,8% 58,5% 47,5% 63,6% 37,9% 49,0% 66,0% 39,9% 51,1% % Cadres 67,2% 41,5% 52,5% 100% 100% 100,0% 100% 100% 100,0% % TOTAL 100% 100% 100,0% Évolution de l effectif total hors détachés Total Cadres Techniciens 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Évolution de la répartition de l effectif total hors détachés (en %) 49,0% 51,0% 51,1% 48,9% Cadres Techniciens 52,5% 47,5% 50% 45% 40% 35% Évolution des femmes parmi les cadres (en %) 44,0% 44,6% 45,2% Femmes cadres ente) 60 ans et plus 111-BIS EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE PAR CATÉGORIE (prorata) 55 à à à Techniciens à Cadres à Femmes Hommes 30 à TOTAL Effectif prorata : les salariés Données à 2010 temps complet sont décomptés pour 1 et les salariés à temps partiel au prorata de leur temps de travail (ex : 0,8 pour le 4/5 de temps, 0,6 pour le 25 3/5 à de 29 temps). Moins de 25 ans 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0

6 1 EMPLOI 112 EFFECTIF PERMANENT Techniciens Cadres TOTAL Titulaires d un contrat de travail à durée indéterminée, à temps plein, présents à l effectif du 1 er janvier au 31 décembre de l année considérée. 113 NOMBRE DE SALARIÉS TITULAIRES D UN CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) Effectif rémunéré Techniciens Cadres Total Absents non rémunérés Techniciens Cadres Total Apprentissage Techniciens Cadres Total Contrats de professionnalisation Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres TOTAL TOTAL 114 EFFECTIF MENSUEL MOYEN (un pour un) Techniciens Cadres TOTAL

7 Bilan social /116 RÉPARTITION PAR GENRE ET PAR ÂGE DE L EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) cédente) Hors Classification H % F % Total % H % F % Total % H % F % Total % MOINS DE 25 ANS , , , , , ,9 Techniciens , , , , , , , , ,5 Cadres 121 0, , , , , , , , ,1 TOTAL 939 4, , ,9 DE 25 À 29 ANS , , , , , ,9 Techniciens , , , , , , , , ,1 Cadres , , , , , , , , ,0 TOTAL , , ,2 DE 30 À 34 ANS 558 8, , , , , ,9 Techniciens , , , , , , , , ,0 Cadres , , , , , , , , ,5 TOTAL , , ,4 DE 35 À 39 ANS 231 3, , , , , ,4 Techniciens 267 4, , , , , , , , ,9 Cadres , , , , , , , , ,7 TOTAL , , ,4 DE 40 À 44 ANS 343 5, , , , , ,0 Techniciens 261 4, , , , , , , , ,2 Cadres , , , , , , , , ,6 TOTAL , , ,7 DE 45 À 49 ANS , , , , , ,4 Techniciens 490 7, , , , , , , , ,6 Cadres , , , , , , , , ,0 TOTAL , , ,0 Évolution de l effectif total Évolution de la DE répartition 50 À 54 ANS Évolution des femmes hors détachés de l effectif total hors détachés (en %) parmi les cadres (en %) , , , , , ,1 Techniciens , , ,1 100% , , , , , ,2 Cadres , , ,0 90% , , , , , ,1 TOTAL , , , % % 49,0% DE 55 51,1% À 59 ANS52,5% 50% , , , , ,660% ,0 Techniciens , , , , , , , ,850% ,4 Cadres ,2 45% , , , , , , , ,1 TOTAL , , ,1 45,2% 40% 44,0% 44,6% ,0% 48,9% 47,5% 30% DE 60 ET PLUS 122 1, , , , ,820% 273 1,3 Techniciens % 3, , , , , , , ,210% 524 2,3 Cadres 585 4, , , , , , , ,0 0% 797 1,8 TOTAL 35% 815 4, , , Total Cadres Techniciens Cadres 100 Techniciens ENSEMBLE Femmes 100 cadres Les pourcentages sont calculés par rapport à l effectif Hommes ou Femmes de chaque catégorie et les pourcentages des lignes Total par nnée précédente) rapport à l effectif Hommes ou Femmes de l ensemble. Évolution de la pyramide des âges (% des tranches d âge dans l effectif Hommes ou Femmes) Années ans et plus 55 à à à à 44 Hors Classification Femmes Hommes Données à à à 29 Moins de 25 ans 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0

8 1 EMPLOI précédente) 115/117 RÉPARTITION PAR GENRE ET PAR ANCIENNETÉ DE L EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) H % F % Total % H % F % Total % H % F % Total % MOINS DE 5 ANS , , , , , ,1 Techniciens , , , , , , , , ,4 Cadres , , , , , , , , ,3 TOTAL , , ,4 DE 5 À 9 ANS , , , , , ,9 Techniciens , , , , , , , , ,2 Cadres , , , , , , , , ,6 TOTAL , , ,9 Évolution de l effectif total Évolution de DE la 10 répartition À 14 ANS Évolution des femmes 153 2,3 659 hors 4,4 détachés 812 3, , , de l effectif 5,2 total Techniciens hors détachés 312 (en %) 4, parmi 9,2les cadres (en 7,9 %) 989 8, , , , ,5 100% ,4 Cadres , , , , , , , ,7 90% ,4 TOTAL , , , % DE 15 À 19 ANS 49,0% 51,1% 52,5% 50% , , , , ,3 70% 877 4,0 Techniciens 143 2, , , , , , , ,6 60% ,3 Cadres 524 4, , , % 45% , , , , , ,7 TOTAL 667 3, , , ,2% 40% 44,0% 44,6% DE 20 À 24 ANS ,0% 48,9% 47,5% 30% 240 3, , , , , ,6 Techniciens 281 4,4 40% , , % Hors 742 6, , , , , ,3 Cadres 969 7, , ,6 Classification % 982 5, , , , , ,5 TOTAL , , , % 35% 2009 DE À 29 ANS , ,3 Total ,4 Cadres 800 Techniciens 12, , Cadres 12,5 Techniciens , ,1 Femmes 2 cadres , , , , , , ,8 Cadres , , ,4 l année précédente) , , , , , ,6 TOTAL , , ,6 Hors Classification DE 30 À 34 ANS , , , ans 15,4 et plus , ,9 Techniciens , , , , , , , , ,6 Cadres , , , , , , à 59 11, , ,2 TOTAL , , ,8 50 à 54 DE 35 À 39 ANS , , , ,9 45 à , ,2 Techniciens , , , , , , , , ,2 Cadres , , , , , , à 44 16, , ,6 TOTAL , , ,6 35 à 39 DE 40 ET PLUS 170 2, ,0 476Femmes 2, , , ,5 Techniciens 331 5, , ,0 Hommes 30 à , , , , , ,7 Cadres 408 3, , ,6 Données , , , ,4 25 à , ,1 TOTAL 739 3, , , Moins 057 de ans ENSEMBLE Les pourcentages sont calculés par rapport à l effectif Hommes ou Femmes de chaque catégorie et les pourcentages des lignes Total par rapport à l effectif Hommes ou Femmes de l ensemble. 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0 Évolution de la pyramide des anciennetés (% des tranches d ancienneté dans l effectif Hommes ou Femmes) Années et plus 35 à à à à 24 Femmes Hommes Données à à 14 5 à 9 Moins de 5 ans 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0

9 Bilan social /118 RÉPARTITION DE L EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE, PAR GENRE, SELON LA NATIONALITÉ : FRANÇAIS - ÉTRANGERS (un pour un) Français Étrangers Français Étrangers Français Étrangers Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Techniciens Cadres TOTAL /119 RÉPARTITION DE L EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE PAR GENRE ET PAR NIVEAU DE CLASSIFICATION (un pour un) H % F % Total H % F % Total H % F % Total 0 0 A , , , ,7 165 B 39 26, , , , , , C , , , , , , D , , , , , , E , , , , , , F , , , , , , G , , , , , , Techniciens , , , , , , H , , , , , , I , , , , , , J , , , , , , K , , , , , , HC , , , , , , Cadres , , , , , , TOTAL , , Les pourcentages sont calculés par rapport à l effectif total du niveau de classification. Évolution de la répartition de l effectif par niveau de classification ,2% ,8% 3,9% 13,0% 4,0% 3,4% Techniciens A, B, C Techniciens D, E Techniciens F, G 23,3% 21,8% Cadres H, I Cadres J, K Cadres hors classification 35,1% 35,5% 21,7% 22,4%

10 1 EMPLOI 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR 121 NOMBRE DE SALARIÉS APPARTENANT A UNE ENTREPRISE EXTÉRIEURE Données du mois de décembre de l année de considérée. 122 NOMBRE DE STAGIAIRES (écoles, universités...) Stages supérieurs à une semaine. 123 NOMBRE MOYEN MENSUEL DE PERSONNEL TEMPORAIRE Données du mois de décembre de l année de considérée. 124 DUREE MOYENNE DES CONTRATS DE TRAVAIL TEMPORAIRE (en nombre de jours)

11 Bilan social EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE 13 EMBAUCHES PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE (un pour un) Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total A - Total des Embauches Embauches à durée indéterminée Embauches à durée déterminée 132-A - Transformations en contrat à durée indéterminée dont embauches de salariés de moins de 25 ans 130-B - dont transferts de contrats EMBAUCHES PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE ET PAR GENRE (un pour un) Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total H F H F H F H F H F H F H F H F H F A - Total des Embauches Embauches à durée indéterminée Embauches à durée déterminée 132-A - Transformations en contrat à durée indéterminée dont embauches de salariés de moins de 25 ans 130-B - dont transferts de contrats NOMBRE D EMBAUCHES D AUXILIAIRES DE VACANCES

12 1 EMPLOI 14 DÉPARTS 14 DÉPARTS PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE (un pour un) Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Total des départs Démissions Départs aidés Licenciements A - Ruptures conventionnelles* Fins de contrats à durée déterminée Départs en cours de la période d essai Retraites/Préretraites Décès A - Transferts de contrats sortants** * En 2009, les ruptures conventionnelles sont comprises dans les licenciements. ** Nouvel indicateur en 2011 : il s agit des collaborateurs ayant quitté BNP Paribas SA pour intégrer une nouvelle société du Groupe avec un nouveau contrat. 14 DÉPARTS PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE ET PAR GENRE (un pour un) Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total H F H F H F H F H F H F H F H F H F Total des départs Démissions Départs aidés Licenciements A - Ruptures conventionnelles* Fins de contrats à durée déterminée Départs en cours de la période d essai Retraites/Préretraites Décès A - Transferts de contrats sortants** * En 2009, les ruptures conventionnelles sont comprises dans les licenciements. ** Nouvel indicateur en 2011 : il s agit des collaborateurs ayant quitté BNP Paribas SA pour intégrer une nouvelle société du Groupe avec un nouveau contrat. RÉCAPITULATIF ENTRÉES/SORTIES Effectif année précédente A - Total des embauches Total des départs Transferts de contrats sortants* Solde des mouvements avec les autres entités du Groupe Transformations en CDI** Effectif année en cours * Les transferts de contrats sortants sont intégrés dans le Total des départs à partir de ** Incluses dans les embauches, non incluses dans les départs.

13 Bilan social PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS 151 NOMBRE DE SALARIÉS PROMUS DANS UNE CATÉGORIE SUPÉRIEURE B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres TOTAL POUR MÉMOIRE, NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS AU 31/12 DE L ANNÉE PRÉCÉDENTE (HORS HC) Techniciens Cadres TOTAL Évolution du nombre de salariés augmentés Évolution des augmentations (% par rapport à l effectif rémunéré de l année précédente) Le nombre de salariés hors HC au 31/12 de l année précédente représente le nombre de salariés susceptibles de bénéficier d un changement de niveau au cours de l année suivante. % DE PROMUS H OU F / NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS H ET F DE LA CATÉGORIE Hommes % 2011 Femmes Total Hommes Femmes Total Hommes Femmes Total ,97 9,61 13,58 4,22 11,13 15,35 9% Techniciens 4,47 11,06 15,53 6,43 5,42 11,85 6,67 5,57 12,25 Cadres 6,09 5,85 11, ,15 7,60 12,75 5,44 8,37 13,81 6% TOTAL 5,31 8,36 13,67 15% % DE PROMUS H OU F / NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS H OU F DE LA CATÉGORIE 3% Hommes Femmes Total Hommes Femmes Total 0% Hommes Femmes Total , , , , ,04 15,35 B,C Techniciens D,E F,G H,I 15,08 J,K 15,72 Hors 15,53 Classification 11,46 12,36 11,85 12,09 12,44 12,25 Cadres 11,15 12,91 11,95 Total 11,92 Femmes 13,37 Hommes 12,75 12,70 14,64 13, TOTAL ,47 14,57 13,67 Évolution du nombre de salariés promus 5% Évolution des promotions (% par rapport à l effectif rémunéré hors HC de l année précédente) % % % % % B,C D,E F,G H,I J,K Hors Classification Total Femmes Hommes

14 1 EMPLOI 152-A NOMBRE DE SALARIÉS AYANT BÉNÉFICIÉ D UNE AUGMENTATION INDIVIDUELLE DE TRAITEMENT B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres TOTAL POUR MÉMOIRE, NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS AU 31/12 DE L ANNÉE PRÉCÉDENTE Techniciens Cadres TOTAL Le nombre de salariés rémunérés au 31/12 de l année précédente représente le nombre de salariés susceptibles de bénéficier d une augmentation individuelle de traitement au cours de l année suivante. % D AUGMENTÉS H OU F / NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS H ET F DE LA CATÉGORIE 7,13 17,89 25,02 7,05 18,24 25,29 Techniciens 7,27 17,21 24,49 17,45 14,86 32,31 21,43 17,30 38,72 Cadres 19,40 16,11 35,50 12,28 16,38 28,66 14,47 17,75 32,22 TOTAL 13,79 16,62 30,41 % D AUGMENTÉS H OU F / NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS H OU F DE LA CATÉGORIE 22,84 26,02 25,02 23,05 26,28 25,29 Techniciens 24,54 24,46 24,49 30,39 24,89 32,31 37,93 39,76 38,72 Cadres 34,63 36,62 35,50 27,72 29,40 28,66 32,91 31,68 32,22 TOTAL 31,47 29,58 30,41 Évolution du nombre de salariés augmentés 15% Évolution des augmentations (% par rapport à l effectif rémunéré de l année précédente) % % % 3% 0% B,C D,E F,G H,I J,K Hors Classification Total Femmes Hommes

15 Bilan social A TOTAL DES RÉVISIONS DE SITUATION Nombre total de révisions de situation Fréquence moyenne des révisions de situation (en mois) CHÔMAGE Nouvel indicateur en Nombre de salariés mis au chômage à temps partiel pendant l année considérée Nombre total d heures de chômage à temps partiel pendant l année considérée TRAVAILLEURS EN SITUATION DE HANDICAP 171 NOMBRE DE TRAVAILLEURS HANDICAPÉS Exprimé en personnes physiques Exprimé en unité de handicap Unités complémentaires au titre des prestations ESAT* TOTAL D UNITÉS *ESAT : Etablissements ou Services d Aide par le Travail (ex CAT). 172 NOMBRE DE TRAVAILLEURS HANDICAPÉS À LA SUITE D ACCIDENTS DU TRAVAIL INTERVENUS DANS L ENTREPRISE Exprimé en personnes physiques 67

16 1 EMPLOI 18 ABSENTÉISME Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total JOURS D ABSENTÉISME Maladie jours et moins entre 3 et 5 jours jours et plus Accidents du travail et de trajet Maternité Congés autorisés* Autres causes** TOTAL TAUX D ABSENTÉISME 6,79 4,22 5,52 6,93 4,34 5,60 1,94 1,97 1,95 2,08 2,14 2,11 10,40 4,11 7,36 10,26 4,08 7,16 Taux d absentéisme effectif rémunéré Taux d absentéisme maternité et paternité Taux d absentéisme hors maternité 7,28 4,17 5,64 2,28 1,94 2,11 10,28 4,29 7,16 12,34 6,08 9,31 12,34 6,23 9,27 TOTAL 12,56 6,23 9,26 *Evénements familiaux, enfants malades, congés parentaux, etc. **Animation et participation Formation Economique, Sociale et Syndicale, congé pour convenance personnelle, pour création d entreprise, congé sabbatique, invalidité sans solde, etc. 189-A TEMPS À LA CARTE Techniciens Cadres TOTAL Nombre de salariés bénéficiant du temps à la carte.

17 Bilan social CONGÉS 191-A CONGÉ PARENTAL (durée supérieure à 6 mois) Techniciens Cadres TOTAL A CONGÉ SABBATIQUE (durée supérieure à 6 mois) Techniciens Cadres TOTAL A CONGÉ PATERNITÉ Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Jours pris dans l année Jours théoriques dans l année B EXISTENCE D UN COMPLÉMENT DE SALAIRE VERSÉ PAR L EMPLOYEUR Le congé maternité : Application des dispositions de l article 51 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé maternité légal et les congés supplémentaires (45 jours à plein salaire ou 90 jours à demi-salaire) : maintien du salaire (sous déduction des indemnités journalières de sécurité sociale pour la période du congé légal de maternité). Application de la disposition relative aux visites supplémentaires (examens prénataux, postnataux et supplémentaires intermédiaires), inscrite dans l avenant du 2 juillet 2010 à l accord d entreprise du 30 juillet 2007 sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : maintien du salaire et assimilation à une période de travail effectif). Prise en compte de tous les congés rémunérés liés à la maternité pour le calcul de l ancienneté et du DIF dans l entreprise. Le congé d adoption : Application des dispositions de l article 52 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé légal et les congés supplémentaires (45 jours à plein salaire ou 90 jours à demi-salaire) : maintien du salaire (sous déduction des indemnités journalières de sécurité sociale pour la période du congé d adoption légal). Prise en compte du congé d adoption légal pour le calcul de l ancienneté et du DIF dans l entreprise. Le congé parental d éducation : Application des dispositions de l article 53 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé parental d éducation pris en cas de naissance : maintien du salaire durant les 45 premiers jours du CPE (la condition d allaitement prévue à l article 53 est supprimée au titre des garanties sociales BNP Paribas S.A.). Le congé paternité : Application de la nouvelle règle en vigueur au sein de BNP Paribas S.A. depuis le 1 er janvier 2009, inscrite dans l avenant du 2 juillet 2010 à l accord d entreprise du 30 juillet 2007 sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : maintien du salaire pendant le congé de paternité (sous déduction des indemnités journalières de sécurité sociale).

18 21 - RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES SOCIALES ET FISCALES 22 - HIÉRARCHIE DES RÉMUNÉRATIONS 24 - CHARGES ACCESSOIRES 26 - PARTICIPATION AUX RÉSULTATS DE L ENTREPRISE ET ABONDEMENT 2 RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES 21 RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES SOCIALES ET FISCALES 21 RÉMUNERATIONS ET CHARGES SOCIALES ET FISCALES PAYÉES DANS L ANNÉE (en Millions d Euros) 2 980, ,8 TOTAL DES CHARGES DE PERSONNEL 3 617, , ,7 «Salaires et traitements» 2 220, , ,0 Rémunérations fixes y compris prime salariale et prime de forfait (avant retenues) 1 742,3-42,9-46,7 Retenues (maladie, maternité, temps à la carte...) -48,2 75,5 77,1 Indemnités diverses et heures supplémentaires 106,9 288,7 324,6 Rémunérations variables 370, , ,1 Sous total «Salaires et traitements» 2 171,0 27,9 50,6 Abondement et frais de gestion 49,0 783,6 865,0 «Charges sociales» 915,1 211,3 244,7 «Charges fiscales» 246,1 84,9 181,3 «Intéressement et Participation» (paiement au titre de l exercice précédent) 235, Effectif moyen mensuel en Métropole (y compris Monte-Carlo) Salaire et traitement, moyenne par salarié en («Salaires et Traitements» / Effectif moyen mensuel) Rémunération moyenne d un salarié (revenu) en (Y compris Intéressement, Participation) Moyenne des charges patronales par collaborateur en ,4 32,7 Rapport des Charges Sociales et Fiscales sur le total des charges de personnel 32,1 33,9 35,5 Charge salariale globale (Total des charges de personnel / Valeur Ajoutée) 34,0

19 Bilan social BIS RÉMUNÉRATION MENSUELLE MOYENNE APPOINTEMENT FIXE (en Euros) B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres TOTAL GRILLE DES RÉMUNÉRATIONS BRUT FISCAL (en Euros) % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins % du personnel a gagné au moins ,05 4,22 Rapport entre les 5% et les 95% 4,23 8,73 9,24 Rapport entre les 1% et les 95% 9,75

20 2 RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES 213-A GRILLE DES RÉMUNÉRATIONS PAR NIVEAU DE CLASSIFICATION ET PAR GENRE 2011 Hommes Femmes Âge moyen 1 er décile Médiane 9 ème décile Niveau Âge moyen 1 er décile Médiane 9 ème décile nc nc nc nc B nc nc nc nc 47, C 43, , D 36, , E 42, , F 45, , G 47, , Techniciens 43, , H 39, , I 41, , J 44, , K 45, , HC 49, , Cadres 41, Les rémunérations sont classées par ordre croissant (par niveau de classification et par genre) et réparties par tranches de 10% : - le 1 er décile donne la rémunération située juste au-dessus de la 1 ère tranche de 10% (90% des salariés ont gagné au moins cette rémunération), - la médiane donne la rémunération située juste au-dessus de la 5 ème tranche de 10% (50% des salariés ont gagné au moins cette rémunération), - le 9 ème décile donne la rémunération située juste au-dessus de la 9 ème tranche de 10% (10% des salariés ont gagné au moins cette rémunération). 22 HIÉRARCHIE DES RÉMUNÉRATIONS 221 RAPPORT ENTRE LA MOYENNE DES 10% DES RÉMUNÉRATIONS LES PLUS ÉLEVÉES ET CELLE DES 10% LES MOINS ÉLEVÉES 5,5 5,9 6,0 Rapport entre la moyenne des rémunérations des 10% des salariés bénéficiant des rémunérations les plus élevées et celle correspondant aux 10% des salariés percevant les rémunérations les moins élevées. 222 MONTANT GLOBAL DES 10 RÉMUNÉRATIONS LES PLUS ÉLEVÉES CHARGES ACCESSOIRES 242 MONTANT DES VERSEMENTS EFFECTUÉS À DES ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE (en Millions d Euros) 15,70 23,49 30,17

21 Bilan social PARTICIPATION AUX RÉSULTATS DE L ENTREPRISE ET ABONDEMENT 261 RÉSERVE SPÉCIALE DE PARTICIPATION Montant global au titre de l année concernée (en Millions d Euros) 63,31 108,21 83, INTÉRESSEMENT Montant global au titre de l année concernée (en Millions d Euros) 118,04 127,62 119, MONTANT INDIVIDUEL ET MONTANT MOYEN DE LA PARTICIPATION PAR SALARIÉ BÉNÉFICIAIRE (en Euros) Techniciens Cadres Techniciens Cadres Techniciens Cadres Part mini Part maxi Montant moyen Montants bruts, pour un salarié travaillant à temps plein et présent toute l année. 262 MONTANT INDIVIDUEL ET MONTANT MOYEN DE L INTÉRESSEMENT PAR SALARIÉ BÉNÉFICIAIRE (en Euros) Techniciens Cadres Techniciens Cadres Techniciens Cadres Part mini Part maxi Montant moyen Montants bruts, pour un salarié travaillant à temps plein et présent toute l année. 263 PART DU CAPITAL DÉTENU PAR LES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES AU TRAVERS DES FCPE (en %) Y compris les versements volontaires. 3,75 3,83 4, A ABONDEMENT VERSÉ PAR L ENTREPRISE DANS LE CADRE DE L ÉPARGNE SALARIALE (en Millions d Euros) 27,92 50,65 48,96 Ce montant inclut les frais de gestion payés par l entreprise pour le compte des salariés.

22 31 - ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DE TRAJET 32 - RÉPARTITION DES ACCIDENTS DE TRAVAIL AVEC ARRÊT, PAR ÉLÉMENTS MATÉRIELS 35 - DÉPENSES DE SÉCURITÉ 3 CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ 31 ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DE TRAJET 311 NOMBRE D ACCIDENTS DU TRAVAIL AYANT OCCASIONNÉ UN ARRÊT DE TRAVAIL Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total NOMBRE DE JOURNÉES PERDUES DU FAIT D ACCIDENTS DU TRAVAIL Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total NOMBRE D INCAPACITÉS PERMANENTES (PARTIELLES OU TOTALES) NOTIFIÉES A L ENTREPRISE AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE NOMBRE D ACCIDENTS MORTELS 0 0 Nombre d accidents mortels de trajet Nombre d accidents mortels de travail NOMBRE D ACCIDENTS DE TRAJET AYANT ENTRAINÉ UN ARRÊT DE TRAVAIL

23 Bilan social NOMBRE D ACCIDENTS DONT EST VICTIME LE PERSONNEL TEMPORAIRE DANS L ÉTABLISSEMENT RÉPARTITION DES ACCIDENTS DE TRAVAIL AVEC ARRÊT, PAR ÉLÉMENTS MATÉRIELS 321 NOMBRE D ACCIDENTS LIÉS À L EXISTENCE DE RISQUES GRAVES Codes 32 à NOMBRE D ACCIDENTS LIÉS À DES CHUTES AVEC DÉNIVELLATION Code NOMBRE D ACCIDENTS OCCASIONNÉS PAR DES MACHINES À L EXCEPTION DE CEUX QUI SONT LIÉS AUX RISQUES CITÉS CI-DESSUS Codes 09 à NOMBRE D ACCIDENTS DE CIRCULATION, MANUTENTION, STOCKAGE Codes 01, 03, 04, 06, 07, NOMBRE D ACCIDENTS OCCASIONNÉS PAR DES OBJETS, MASSES, PARTICULES EN MOUVEMENT ACCIDENTEL Code AUTRES CAS D ACCIDENTS TOTAL Dont suite à Hold-Up 30 Les codes sont ceux figurant dans l arrêté du 10 octobre 1974 : «Classification des éléments matériels des accidents». 35 DÉPENSES DE SÉCURITÉ 351 EFFECTIF FORMÉ À LA SÉCURITÉ SOMME DES DÉPENSES DE SÉCURITÉ EFFECTUÉES (en Millions d Euros) 30,58 27,36 31,18

24 41 - DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 42 - ORGANISATION ET CONTENU DU TRAVAIL 45 - DÉPENSES D AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL 4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 411 DURÉE HEBDOMADAIRE DE TRAVAIL Règles générales : 35 h (horaire moyen d un salarié à temps complet sur l année). Horaires particuliers selon les accords d aménagement du temps de travail signés localement. 412 NOMBRE DE SALARIÉS AYANT BÉNÉFICIÉ D UN REPOS COMPENSATEUR Changement de législation (20 août 2008), seules les heures au dessus du contingent annuel donnent droit au repos compensateur. La baisse du nombre de bénéficiaires n intervient qu en 2010 car les salariés ont 2 ans pour consommer le repos compensateur acquis avec les heures supplémentaires. 413 NOMBRE DE SALARIÉS BÉNÉFICIANT D HORAIRES INDIVIDUALISÉS (Horaires variables) Techniciens Cadres TOTAL

25 Bilan social NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT À TEMPS PARTIEL 90% Techniciens Cadres TOTAL % Techniciens Cadres TOTAL % Techniciens Cadres TOTAL % Techniciens Cadres TOTAL TEMPS DIVERS Techniciens Cadres TOTAL TOTAL TEMPS PARTIEL Techniciens Cadres TOTAL POURCENTAGE DE SALARIÉS À TEMPS PARTIEL PAR RAPPORT À L EFFECTIF TOTAL 3,4% 21,7% 16,1% 3,4% 21,2% 15,9% Techniciens 3,5% 21,2% 16,0% 0,6% 11,1% 5,2% 0,6% 10,9% 5,2% Cadres 0,6% 11,3% 5,4% 1,6% 17,7% 10,8% 1,5% 17,1% 10,4% TOTAL 1,6% 17,1% 10,4% 414-A NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT À TEMPS PLEIN Techniciens Cadres TOTAL

26 4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL 415-A NOMBRE DE SALARIÉS ACCÉDANT AU TEMPS PARTIEL AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE Techniciens Cadres TOTAL B NOMBRE DE SALARIÉS À TEMPS PARTIEL AYANT REPRIS UN TRAVAIL À TEMPS PLEIN AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE Techniciens Cadres TOTAL C EXISTENCE DE FORMULES D ORGANISATION DU TRAVAIL Existence de formules d organisation du travail facilitant l articulation de la vie familiale et de la vie professionnelle : - Le temps partiel : les principales formules proposées sont 50%, 60%, 80% et 90%. Les modes d organisation du temps partiel proposés sont la répartition quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle du temps de travail. - Les horaires variables : ils permettent de gérer le temps en fonction de l activité professionnelle et de la vie personnelle grâce à des horaires individualisés qui donnent au collaborateur soumis au régime de l horaire collectif la possibilité de décider de ses heures de début et de fin de journée de travail, en respectant toutefois une plage horaire fixe pendant laquelle il doit être présent au travail. Un crédit d heures de récupération peut être par ailleurs constitué pour être utilisé ultérieurement, dans le cadre de l année civile concernée. - Le temps à la carte : tous les collaborateurs sous contrats à durée indéterminée peuvent bénéficier de la formule du temps à la carte pour prendre des congés sans solde. - Le droit au congé pour enfant malade : une autorisation d absence rémunérée dans le cadre de la maladie d un ou plusieurs enfants est accordée au père ou à la mère. Au titre des garanties sociales BNP Paribas S.A. : attribution de 3 jours supplémentaires aux 3 jours par année glissante accordés par la Convention Collective de la banque, en repoussant l âge de l enfant (ou des enfants) de 14 à 15 ans, et pour les enfants handicapés, quel que soit leur âge, majoration d un droit supplémentaire. Services de proximité : - Participation de l entreprise aux modes d accueil de la petite enfance : l indemnité journalière maximum des Frais de garde qui peut être attribuée pour tous les enfants, jusqu à 10 ans, s élève à 5. - Crédit d impôt famille : les dépenses engagées par l entreprise sont bien supérieures au plafond de déduction fiscale. 416 NOMBRE DE JOURS DE CONGÉS ANNUELS jours de congés + 1 jour forfaitaire. 417 JOURS FÉRIÉS PAYÉS (Y COMPRIS LE 1 ER MAI) 7 7 Repos le lundi Repos le samedi 7

27 Bilan social ORGANISATION ET CONTENU DU TRAVAIL 421 NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT EN AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL Techniciens Cadres TOTAL Cet indicateur concerne essentiellement des salariés travaillant en équipes de jour. 421-A NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT DE NUIT Techniciens Cadres TOTAL Travail de nuit entre 21 heures et 6 heures du matin : loi du 9 mai Accord d entreprise du 18 février L organisation du travail par cycles ne permet pas la distinction en Aménagement du temps de travail et Travail de nuit : dès qu il y a des horaires de nuit, les effectifs sont intégrés dans l indicateur 421-A. 45 DÉPENSES D AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL 451 SOMME DES DÉPENSES (en Millions d Euros) 125,60 108, Montant des dépenses du programme d amélioration des conditions de travail présenté dans l établissement 109,55 Ces sommes représentent les dépenses consacrées aux travaux d aménagement des lieux de travail et à l aménagement des locaux d accueil de la clientèle.

28 51 - FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 52 - CONGÉS FORMATION 53 - APPRENTISSAGE ET PROFESSIONNALISATION 5 FORMATION 51 FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 511 POURCENTAGE DE LA MASSE SALARIALE CONSACRÉ À LA FORMATION CONTINUE 3,74% 3,80% % de la masse salariale 3,77% Chiffre estimé pour l année de référence. 512 MONTANT CONSACRÉ À LA FORMATION CONTINUE (en Millions d Euros) 71,26 80,37 Montant des dépenses 83,64 Chiffre estimé pour l année de référence.

29 Bilan social NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES D ACTIONS DE FORMATION Techniciens Cadres TOTAL Personnes comptées une fois, même si elles suivent plusieurs formations. POUR MÉMOIRE, NOMBRE DE SALARIÉS RÉMUNÉRÉS AU 31/12 DE L ANNÉE PRÉCÉDENTE Techniciens Cadres TOTAL Soit le nombre de salariés rémunérés susceptibles de bénéficier d une action de formation au cours de l année suivante. % H OU F BÉNÉFICIAIRES D ACTIONS DE FORMATION PAR RAPPORT À L EFFECTIF REMUNÉRÉ H ET F DE LA CATÉGORIE 27,69 63,35 91,03 28,50 66,83 95,33 Techniciens 27,44 65,55 92,98 48,31 38,43 86,75 50,34 40,65 90,99 Cadres 47,22 39,93 87,15 37,97 50,92 88,89 39,77 53,32 93,09 TOTAL 38,07 51,78 89,85 % H OU F BÉNÉFICIAIRES D ACTIONS DE FORMATION PAR RAPPORT À L EFFECTIF REMUNÉRÉ H OU F DE LA CATÉGORIE 88,63 92,12 91,03 93,14 96,29 95,33 Techniciens 92,57 93,16 92,98 84,15 90,25 86,75 89,11 93,44 90,99 Cadres 84,30 90,79 87,15 85,73 91,41 88,89 90,47 95,15 93,09 TOTAL 86,88 92,16 89, A NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES AU TITRE DU DIF Techniciens Cadres TOTAL NOMBRE D HEURES DE FORMATION PAR CATÉGORIE Techniciens Cadres TOTAL A NOMBRE D HEURES DE FORMATION AU TITRE DU DIF PAR CATÉGORIE Techniciens Cadres TOTAL

30 5 FORMATION NOMBRE D HEURES DE FORMATION PAR DOMAINE Nombre d heures Nombre de stages Nombre d heures Nombre de stages FORMATIONS MÉTIERS Nombre d heures Nombre de stages Assurances Audit Interne et Contrôle Communication et Publicité Comptabilité - Contrôle de Gestion Conseil - Gestion Patrimoniale Corporate Finance Crédit et Financement Gestion d Actifs Immobilier Informatique Juridique et Fiscal Logistique Marchés de Capitaux Marketing et Techniques de Vente Produits et Services Bancaires Ressources Humaines Risques Titres - Securities Services Total FORMATIONS TRANSVERSES Bureautique et NTIC Développement Professionnel Ethique - Déontologie Gestion - Organisation Intégration - Accompagnement Linguistique Management Opérationnel Qualité Secourisme Sécurité Personnes et Biens Total FORMATIONS CORPORATE Intégration Management Corporate Parcours Diplômants Total TOTAL Dont total des heures non imputables

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2014 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p

Plus en détail

2012 DONNÉES CHIFFRÉES

2012 DONNÉES CHIFFRÉES DRHG DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 2012 DONNÉES CHIFFRÉES BILAN SOCIAL A travers le Bilan Social, Société Générale partage les indicateurs sociaux reflétant la dimension sociale de l entreprise, sur

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A.

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. GLOSSAIRE BILAN SOCIAL Légende SOMMAIRE BILAN SOCIAL XX* Nouveauté L astérisque précise que le total porte sur un périmètre différent

Plus en détail

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 Direction des Ressources Humaines, des Relations Sociales et de la Communication Interne SOMMAIRE 1 EMPLOI... 5 1.1 EFFECTIFS... 5 1.1.1 Effectifs au 31-12 (CDI & CDD)...

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES Sommaire 1 1 2 3 4 5 6 7 EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES AUTRES CONDITIONS DE VIE PAGE 3 PAGE 13 PAGE 15 PAGE

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014. Version imprimable

BILAN SOCIAL 2014. Version imprimable BILAN SOCIAL Version imprimable Édito Édito Chiffres clés Emploi Rémunérations et charges accessoires Conditions d hygiène et de sécurité Autres conditions de travail Formation Relations Autres conditions

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009 BILAN SOCIAL 30/04/2010 1 SOMMAIRE Chapitre 1 - EMPLOI Page 3 11- Effectif Page 3 12- Personnel exterieur Page 10 13- Embauches au cours de l'année considérée Page 11 14- Départ au cours de l'année considérée

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2013 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Bilan social 2014 Juin 2015-1- L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires...p. 23 Conditions d'hygiène et de sécurité...p. 28 Autres conditions de travail...p.

Plus en détail

Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise

Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise Modèle de présentation des indicateurs du rapport de situation comparée des hommes et des femmes dans l entreprise Réf : Articles L 432-3-1 et D 432-1 du Code du travail et Articles L 432-4-2 et R 432-19

Plus en détail

Descriptif des Garanties

Descriptif des Garanties EPHC Titre 8 de la Convention collective nationale DE L ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT Régime de prévoyance obligatoire Descriptif des Garanties Personnel concerné Ensemble des salariés, non cadres et

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation : personnel salarié Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

Fiche 17 Les indicateurs sociaux

Fiche 17 Les indicateurs sociaux Les indicateurs sociaux sont des outils de mesure des phénomènes sociaux dans l entreprise : l effectif, la masse salariale, le budget formation, le nombre d accidents du travail, la durée du travail,

Plus en détail

I - Législation du travail :

I - Législation du travail : POLYNESIE FRANCAISE Les dispositions en matière de droit du travail, protection sociale et fiscalité sont différentes de celles en vigueur en Métropole. I - Législation du travail : Autorisation de séjour

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL I MAJ.04-2015 SOMMAIRE A - RÉGIME DE LA DURÉE DU TRAVAIL DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Définition légale Champ d'application Date d'application des "35 heures" hebdomadaires Notion de durée légale du travail

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254)

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROTHESISTES DENTAIRES ET DES PERSONNELS DES LABORATOIRES DE PROTHÈSE DENTAIRE (3254) VOS DE PRÉVOYANCE - PERSONNEL CADRE MONTANT EN POURCENTAGE DU SALAIRE DE RÉFÉRENCE Décès Quelle que soit la cause du décès Célibataire, Veuf(ve), Divorcé(e), sans personne à charge Marié sans personne

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE AVENANT

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 07.14 23/01/2014 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2014 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Introduction...1 Mode d emploi...9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION 1 CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION E x c l u s i f d e t o u t l i e n d e subordination. Lien de subordination

Plus en détail

ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous!

ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous! ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.4 La F3C CFDT défend les salaires de tous les personnels de l animation qu ils soient ouvriers, employés,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3175 Convention collective nationale IDCC : 1909. ORGANISMES DE TOURISME

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3332 Convention collective nationale IDCC : 2564. VÉTÉRINAIRES (Praticiens salariés) AVENANT N 30 DU 19 OCTOBRE 2011

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle.

COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ. Exclusif de tout lien de subordination. Possibilité de développer une clientèle personnelle. COLLABORATEUR LIBÉRAL / AVOCAT SALARIÉ LES FONDAMENTAUX CONTRAT DE COLLABORATION CONTRAT DE TRAVAIL 2 LIEN DE SUBORDINATION Exclusif de tout lien de subordination. Lien de subordination uniquement pour

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

COMMERCE DE GROS. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3044 23 juin 1970 IDCC 573

COMMERCE DE GROS. Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3044 23 juin 1970 IDCC 573 COMMERCE DE GROS Convention collective nationale N 3044 23 juin 1970 IDCC 573 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 3 2 Le salaire 4 5-6 3 Les classifications

Plus en détail

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013)

Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) Aide au calcul de votre contribution formation 2014 (exercice 2013) I. Calcul de l effectif Salariés pris en compte dans l effectif Est considérée comme salariée, toute personne ayant reçu une rémunération,

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS. Salariés concernés. Ouverture du droit à congés payés DURÉE DES CONGÉS PAYÉS

A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS. Salariés concernés. Ouverture du droit à congés payés DURÉE DES CONGÉS PAYÉS I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - DROIT A CONGÉS PAYÉS - DURÉE DES CONGÉS PAYÉS DROIT À CONGÉS PAYÉS Salariés concernés Ouverture du droit à congés payés A10 A10 A11 DURÉE DES CONGÉS PAYÉS Le congé légal Années

Plus en détail

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Ch.1 - Champs d application «La CC du sport règle ( ) les relations entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant leur activité

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Articulation avec d autres accords et maintien des avantages acquis 1 - Introduction d une clause dite de fermeture. La

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 1 2 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

Critères de prise en charge INTERPROFESSION

Critères de prise en charge INTERPROFESSION Critères de prise en charge INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Validés par le Bureau du 24 janvier 2012 Pour toutes les actions débutant entre le 01/01/2012 et le 31/12/2012 1 Plan de formation

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2012-2014 Effectif total Périmètre: Groupe EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 2104 2106 1 2142 2% TOTAL GROUPE AFD: 1742 1744 1787 2% - GROUPE

Plus en détail

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL EXERCICE 22 Place de l O.I.T. Colobane BP. 102 Dakar Sénégal Tél. (221) 889 19 89 Ninéa 20219210C0 1 AVANT PROPOS Outil de gestion prévisionnelle

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2128. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ AVENANT N O 1 DU 28 MARS 2007 RELATIF À

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de l automobile, du

Plus en détail

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008

Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Accord N 36 Le Compte Epargne Temps au GIE AtlantiCA En date du 25 septembre 2008 Les organisations syndicales signataires : CFDT, SNECA-CGC, SUD AtlantiCA TABLE DES MATIERES L ACCORD INDEX TABLE DES MATIERES

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines

Bilan Social Société PROJET. Années 2011 à 2013. Direction des Ressources Humaines PROJET Bilan Social Société Années 2011 à 2013 Direction des Ressources Humaines Ce document, soumis pour avis au Comité Central d'entreprise lors de la réunion du, constitue le Bilan Social 2013 de la

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial

- Les établissements publics à caractère industriel et commercial Dois-je organiser des élections? Quelles entreprises Délégué du personnel - Les employeurs de droit privé Comité d entreprise Délégation unique du personnel - Les établissements publics à caractère industriel

Plus en détail

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 IMMOBILIER Convention collective nationale N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 3 2 Le salaire 4-5 3 Les classifications

Plus en détail

Les congés payés. Synthèse

Les congés payés. Synthèse Les congés payés Synthèse Tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur. Chaque mois de travail ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables. C est l employeur qui organise,

Plus en détail

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés.

I ADAPTATION DU TEMPS DE TRAVAIL A LA DUREE LEGALE DE 35 HEURES. Les alinéas 6 à 9 inclus de l article 5 de l accord national sont supprimés. ACCORD NATIONAL DU 3 MARS 2006 PORTANT AVENANT A L ACCORD NATIONAL DU 28 JUILLET 1998 MODIFIE SUR L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA METALLURGIE, A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

ATTESTATIONS DE SALAIRE

ATTESTATIONS DE SALAIRE AM@llier Votre lettre d information n 15 Février 2013 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier QUELQUES CONSEILS DE REMPLISSAGE! ATTESTATIONS DE SALAIRE Dossier Pour éviter toute rupture de revenus

Plus en détail

PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL

PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL PRINCIPAUX ASPECTS DE LA LEGISLATION SENEGALAISE DU TRAVAIL Les relations de travail s exercent dans le cadre des conditions générales prévues par les textes en vigueur. Il s agit notamment du Nouveau

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE ACCORD DU 5 FÉVRIER

Plus en détail

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR)

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) Les zones de revitalisation rurale Les entreprises implantées en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que les organismes d'intérêt général implantés en ZRR

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

Le Personnel de Maison

Le Personnel de Maison Le Personnel de Maison ( Le guide de l employeur Tout ce qu il faut savoir pour l embauche de personnel de maison MISE À JOUR AVRIL 2013 3 bis, rue Mahabou. 97600 Mamoudzou / Tél. : 02 69 61 16 57 LES

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Effectif total EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 3% TOTAL GROUPE AFD: 1625 1681 1742 4% - GROUPE CADRE GENERAL*: 1103

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

Rémunération et Avantages Sociaux

Rémunération et Avantages Sociaux Rémunération et Avantages Sociaux Prime de médaille 1 Janvier 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Dispositions générales Types de médaille Délivrance de la médaille d honneur du travail Attribution de la prime

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 S D' UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 A Accessibilité des personnes handicapées Etab. 2007 06/07.7 Annexe 3 Accidents scolaires 02/03.9 Annexe 1 Accord des 35 heures 99/00.1 Activités OGEC - APEL et

Plus en détail

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51

Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 N 3 10 juin 2005 Formation REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Service emploi & formation Catherine Le Goff E-mail : legoff@fin.fr Tél. : 05 46 50 60 51 Les Flash-infos sont disponibles sur le site

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail