99 ème Réunion du Bureau de l ICSU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "99 ème Réunion du Bureau de l ICSU"

Transcription

1 2 décembre ème Réunion du Bureau de l ICSU Maputo (Mozambique) 25 octobre 2008 DECISIONS Personnes présentes : Excusés : Secrétariat Bureaux Régionaux : Invité : Catherine Bréchignac, Bryan Henry, Dov Jaron, Reiko Kuroda, Hans Ott, Bruce Overmier, Sergio Pastrana (point 1 de l ordre du jour), Kari Raivio, Uri Shamir, Maurice Tchuente et Thomas Rosswall (membre de plein droit) Fu Congbin, Maurizio Iaccarino, Goverdhan Mehta et Abdul Hamid Zakri Alice Abreu, Tish Bahmani Fard, Maureen Brennan (point 1 de l ordre du jour), Paul Cutler, Andrew Achuo Enow (point 1 de l ordre du jour), Gisbert Glaser, Leah Goldfarb, Nordin Hasan, Hizamddin Jaafar (point 1 de l ordre du jour), Frédérica Kostadinoff (point 1 de l ordre du jour), Bongani Mahlalela (point 1 de l ordre du jour), Mustapha Mokrane (point 1 de l ordre du jour), Howard Moore, Sospeter Muhongo, Daniel Nyanganyura (point 1 de l ordre du jour), Patricia Ocampo-Thomason, Kathy Potgieter (point 1 de l ordre du jour), Rohini Rao (point 1 de l ordre du jour) et Carthage Smith Deliang Chen 1. Discours de bienvenue et ouverture de la réunion La Présidente a souhaité la bienvenue aux Membres du Bureau et du personnel, qui se sont brièvement présentés. 2. Adoption de l ordre du jour Adoption de l ordre du jour.

2 3. s de la 98 ème Réunion du Bureau et questions à aborder (non traitées ailleurs) Toutes les questions à aborder ont été traitées dans l ordre du jour. Prendre note du Projet de s de la 98 ème Réunion du Bureau, bien qu il n ait pas encore été approuvé par les Membres du Bureau Rôle et responsabilités du Bureau 4.1 Rôle Conformément aux Statuts, le Bureau est responsable devant l Assemblée Générale. Il supervise les opérations de l ICSU, il conseille l Assemblée Générale sur les orientations et les priorités de l ICSU, en tenant compte des recommandations des Comités compétents, il met en œuvre et donne toute information sur les politiques et les vues de l ICSU entre les sessions de l AG. Il a été rappelé aux Membres du Bureau que, bien qu ils soient élus par l Assemblée Générale en fonction des nominations émises par les Membres Nationaux et les Unions Scientifiques, ils ne représentent pas l Union ni le Membre National les ayant nommés ni les groupes d Unions proposant leur candidature. L affiliation (pays ou Union) précisée après leur nom est donnée à titre d information uniquement. Prendre note du rôle des Membres du Bureau et des Dirigeants. 4.2 Conduite des Réunions du Bureau Les Membres du Bureau sont censés prendre une part active aux débats de celui-ci et participer à la mise en œuvre de ses décisions ainsi que de celles de l Assemblée Générale. Les discussions du Bureau doivent nécessairement être ouvertes et constructives. Elles sont donc confidentielles. Une fois une décision prise, les points de vue divergents ne doivent pas être exprimés en dehors du Bureau. Ils peuvent être inscrits dans les décisions de la réunion, mais cela ne s est encore jamais produit. Les décisions approuvées par le Bureau sont publiées sur le site Internet de l ICSU. Prendre note du caractère confidentiel des discussions des réunions du Bureau et du fait que seules les décisions officiellement approuvées doivent être communiquées en dehors de ces réunions. 4.3 Responsabilité L opinion des auditeurs de l ICSU quant à la responsabilité juridique des Membres du Bureau a été présentée à titre indicatif. L ICSU a souscrit une assurance qui couvre les Membres du Bureau en cas de faute ou de préjudice vis-à-vis des tiers. Prendre note de la responsabilité des Membres du Bureau.

3 4.4 Déplacements dans le cadre des activités de l ICSU Le règlement des déplacements figure à la troisième page du formulaire de demande de remboursement de frais de déplacement, qui se trouve dans la partie du site Internet de l ICSU réservée aux Membres. Les frais (billets d avion, etc.) peuvent être remboursés avant la réunion concernée, à réception de la facture. L original des billets d avion et de tout justificatif doit être fourni après la réunion. Les Membres sont encouragés à acheter les billets les plus économiques. L assurance souscrite par l ICSU couvre nominativement les déplacements des Membres du Bureau dans le cadre de leurs activités. En cas de recours à cette couverture, le Secrétariat doit être informé du déplacement suffisamment à l avance. Prendre note des conditions de remboursement des déplacements dans le cadre des activités de l ICSU. 5. Relations entre le Bureau, les Dirigeants, le Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques et le Secrétariat Certaines personnes ont par le passé exprimé leur souhait de voir clarifiés les rôles respectifs du Bureau, des Dirigeants, du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques et du Secrétariat, individuellement et les uns par rapport aux autres. Le rôle du Bureau est décrit au paragraphe 28 des Statuts, celui des Dirigeants au paragraphe 31 b) des Statuts et aux paragraphes 5.1 à 5.4 du Règlement Intérieur, celui du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques au paragraphe 11.1 a) du Règlement Intérieur, celui du Secrétariat au paragraphe 29 des Statuts et au paragraphe 5.5 du Règlement Intérieur. Bureau Le Bureau est entièrement responsable des activités de l ICSU entre les Assemblées Générales. Il se consacre essentiellement aux orientations de l organisation. L importance de débattre des questions essentielles avec les membres du personnel concernés présents a été soulignée. Des rencontres à huis clos ont couramment lieu à la fin des réunions, mais elles ne doivent pas aborder les problèmes pour lesquels la participation du personnel serait essentielle. Le Bureau se réunit généralement deux fois par an. Ces deux réunions sont prévues au budget. Pour des besoins d audit officiel, l une d entre elles doit se tenir en avril ou mai et la deuxième se tient généralement fin octobre ou début novembre. L une des deux réunions est normalement organisée à Paris et le lieu de la deuxième est choisi selon les besoins stratégiques. Le Bureau peut également se réunir par décision de la Présidente en cas d urgence, sous réserve d en notifier les Membres au moins trente jours à l avance. Dirigeants Le rôle des Dirigeants est clairement défini dans les Statuts, mais le nombre de questions à traiter étant en augmentation, ils doivent prendre des décisions incombant

4 normalement au Bureau. Il n existe plus de différence notoire entre les problèmes figurant à l ordre du jour des réunions du Bureau et ceux figurant à l ordre du jour des réunions des Dirigeants. Ils sont responsables des affaires courantes de l ICSU entre les réunions du Bureau. Ils se réunissent aussi souvent que cela paraît nécessaire, en général deux fois par an, dont une fois en présence des Directeurs Régionaux et des Présidents des Comités Régionaux. La fréquence des réunions du Bureau et de celles des Dirigeants repose sur le nombre de points à traiter, le temps nécessaire au Secrétariat pour préparer les documents et le financement. Une description des tâches de chacun des Dirigeants figure aux paragraphes 5.1 à 5.4 du Règlement Intérieur. Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques Une étude effectuée en 1995 par un organisme externe recommandait notamment à l ICSU d opter pour une approche plus stratégique. Le Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques a été créé à cet effet en Il joue depuis un rôle essentiel et le nombre de ses réunions annuelles est passé d une à deux. Il est chargé de la plupart des activités de planification et d examen. Il a joué un rôle majeur dans la mise au point du Plan Stratégique Il prend les décisions relatives au programme d allocations de l ICSU. Le Bureau nomme les Membres du Comité parmi les candidatures qu il reçoit et propose lui-même d autres candidatures. Certaines questions devraient théoriquement être d abord débattues par le Comité, avant d être soumises au Bureau et aux Dirigeants. Mais il est arrivé que des problèmes soient soulevés par le Bureau et le rôle du Comité était alors moins clair. Tel a été le cas de la planification de l API. Le Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques devrait normalement débattre des principales questions relatives aux programmes de l ICSU, avant de les soumettre au Bureau. Le Comité a un rôle évaluatif. Ainsi, il a récemment examiné les programmes sur les changements environnementaux mondiaux et le Comité Scientifique sur les Problèmes de l'environnement. L examen de DIVERSITAS a été prévu pour les trois années à venir. Le Règlement Intérieur exige du Comité qu il examine tous les Organes Interdisciplinaires de l ICSU. Cette tâche était autrefois plus réglementée, mais le Comité peut désormais prendre l initiative en la matière. Les résultats de ces examens et les recommandations du Comité sont soumis au Bureau, qui prend les décisions en conséquence. Le programme d allocations, qui est sous la responsabilité du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques, a été examiné et un programme restreint a été mis en place. Secrétariat Le Secrétariat, situé à Paris, gère les affaires courantes de l ICSU. Le Bureau et les Dirigeants ont a maintes reprises souligné le fait qu il doit avant tout déterminer les priorités. Au moment de la 99 ème Réunion, le Secrétariat se composait de douze employés à plein temps et de deux conseillers à temps partiel. Elisabeth Merle ayant

5 pris sa retraite en juillet, une secrétaire de direction devait en outre être recrutée en janvier 2009 pour seconder le Directeur Exécutif. Le Directeur Exécutif est chargé de tenir la Présidente et le Secrétaire-général au courant de l évolution des activités, éventuellement par le biais de téléconférences. Les autres Dirigeants et Membres du Bureau sont également informés, le cas échéant. Le Bureau évite autant que possible de prendre ses décisions par courrier électronique ou téléconférence, mais cela peut parfois être nécessaire. s Prendre note du rôle respectif et des relations entre les différents organes. Prendre note du rôle et des responsabilités des Dirigeants. Demander aux Vice-Présidents de présenter leur conception de leurs rôles respectifs lors de la prochaine réunion du Bureau. 6. Relations avec les organes régionaux L ICSU a ouvert trois Bureaux Régionaux (Afrique sub-saharienne, Asie-Pacifique, Amérique latine et Caraïbes). La création d un quatrième Bureau, pour les pays arabes, était prévue. Chaque Bureau Régional bénéficie des conseils d un Comité Régional, dont les membres sont nommés par le Bureau, en fonction des candidatures qu il reçoit des membres Nationaux de la région concernée. Le Comité Régional prend les décisions stratégiques mises en œuvre par le Bureau Régional. Le Bureau de l ICSU nomme le Directeur du Bureau Régional, sur avis de l institution qui accueille celui-ci. Le personnel des Bureaux Régionaux fait partie de celui de l ICSU, bien qu il soit nommé et employé par l institution hôte. Les Directeurs sont conseillés par les Comités Régionaux et relèvent du Directeur Exécutif de l ICSU. s Prendre note des fonctions des Bureaux et Comités Régionaux de l ICSU, ainsi que de leurs relations avec le Bureau et le Secrétariat. Accepter qu un groupe restreint, composé du Secrétaire-général, du Trésorier, des trois Directeurs Régionaux et aidé du Secrétariat, rédige un document décrivant les aspects juridiques du fonctionnement des Bureaux Régionaux et examine les Statuts afin d y introduire ces Bureaux Régionaux. Ce groupe devra présenter un compte rendu lors de la prochaine réunion du Bureau. 7. Membres des Comités de Politique Générale 7.1 Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques Le Bureau a décidé de prolonger jusqu en juin 2009 le mandat du Comité, qui devra se réunir pour la dernière fois en février Jusqu alors, le mandat s achevait à la fin de l année civile d une Assemblée Générale. Cependant, pour pouvoir statuer sur la composition du Comité, le Bureau a décidé de prolonger de six mois le mandat de chaque Membre de ce Comité. La nomination des nouveaux Membres du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques a donc été fixée à la date de la 100 ème Réunion du Bureau, en avril 2009.

6 Les Membres du Comité sont nommés pour un mandat de trois ans, renouvelable une fois. Parmi les quatorze Membres non élus, trois devaient achever leur deuxième mandat en 2009 (Michael Clegg, Ranjan Ramasamy et Pierre Ritchie). Une nouvelle liste de candidats devrait être présentée au Bureau après la réunion du Comité en février Les réunions du Comité se tiennent habituellement en février et en septembre, de manière à précéder celles du Bureau. Lors de l examen de la liste de dix-sept candidats qu ils avaient reçue des organes de l ICSU, les Membres du Bureau ont observé d une part des lacunes, comme dans la couverture des disciplines ou l équilibre géographique, entre les sexes et entre les âges, d autre part la présence de candidats particulièrement éminents. En ce qui concerne la couverture des disciplines, le probable équilibre des activités de l ICSU pour les trois années à venir, à savoir les changements environnementaux mondiaux, l enseignement des sciences, le rôle de l ICSU dans les sciences et la technologie dans les pays en développement, les examens des Bureaux Régionaux et la mise au point du Deuxième Plan Stratégique, a été souligné. Les Membres du Bureau ont constaté la nécessité d obtenir du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques en exercice une meilleure évaluation de ses résultats positifs et de ses lacunes au cours des trois années écoulées de son mandat, la nécessité de désigner des candidats plus jeunes, ayant des compétences dans les sciences sociales, l ingénierie, les technologies de l information et de la communication et le risque, mais aussi issus des pays arabes, ainsi que la nécessité d éviter une hausse importante du nombre de ses Membres. Le fait que le premier mandat des Membres du Comité ne soit pas automatiquement reconduit a été souligné, cette reconduction reposant davantage sur des critères tels que l équilibre du groupe et la probabilité que ces Membres apportent une contribution conséquente. s Accepter que les Membres du Bureau soumettent des candidats supplémentaires au Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques ou encouragent une telle soumission, à l aide du formulaire prévu à cet effet. Accepter que le Secrétariat informe systématiquement l ensemble des candidats au Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques et les personnes les ayant désignés, ainsi que les autres groupes de l ICSU des résultats de la procédure. Accepter qu une brève présentation de l ensemble des Membres du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques et des autres groupes de l ICSU soit systématiquement publiée sur Internet. Demander au prochain Président du Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques de fournir au Bureau, à l occasion de sa 100 ème Réunion, un aperçu du planning du Comité et des conclusions qu il a tirées quant à sa composition lors de la mise en œuvre du Plan Stratégique Comité sur la Liberté et la Responsabilité de la Conduite des Recherches Scientifiques Consécutivement à la décision relative au Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques (voir ci-dessus), la 98 ème Réunion du Bureau a décidé de prolonger jusqu en juin 2009 le mandat du Comité sur la Liberté et la Responsabilité de la Conduite des Recherches Scientifiques, qui se réunira donc une fois de plus. Le nouveau Bureau disposerait ainsi du temps suffisant pour étudier les candidatures et en solliciter d autres, le cas échéant, avant de statuer sur la composition définitive du Comité lors de sa réunion de février ou mars 2009.

7 Tous les Membres de l ICSU ont été invités à soumettre des candidatures pour le Comité sur la Liberté et la Responsabilité de la Conduite des Recherches Scientifiques débout août, afin que le Bureau puisse commencer à les examiner. Le Comité a défini certains domaines nécessitant éventuellement une augmentation du nombre de ses membres : la représentation de l Afrique, des pays arabes et de la Russie, ainsi que les sciences sociales. Les Membres du Bureau ont admis le besoin urgent d aider davantage le Comité, afin qu il puisse mettre en œuvre l ambitieux planning qu il a présenté à l Assemblée Générale. s Demander au Secrétariat de solliciter des candidatures supplémentaires afin de combler les manques identifiés par le Comité sur la Liberté et la Responsabilité de la Conduite des Recherches Scientifiques. Demander au Secrétariat d écrire aux Membres de l ICSU pour les inciter à soutenir un éventuel secrétariat du Comité. 7.3 Comité de Politique Générale sur les Pays en Développement Ce Comité a été créé en 2002 par la 27 ème Assemblée Générale de l ICSU, suivant les recommandations du Panel d Examen du COSTED (Comité sur les Sciences et la Technologie dans les Pays en Développement), qui avait proposé de réorganiser la structure de celui-ci en le remplaçant par un Comité de Politique Générale sur les Sciences et la Technologie pour le Développement (dont l appellation a été modifiée par l AG qui lui a donné son nom actuel) et quatre Bureau Régionaux de l ICSU. Face aux progrès considérables réalisés par les Bureaux Régionaux et après avoir procédé à des consultations, le Bureau a proposé à l Assemblée Générale d organiser une réunion annuelle des Dirigeants de l ICSU avec les Présidents et les Directeurs des Comités Régionaux, consacrée à la coordination stratégique. Un examen dynamique du rôle de l ICSU dans le domaine des sciences et de la technologie dans les pays en développement a également été proposé. La décision relative à l avenir à plus long terme du Comité de Politique Générale sur les Pays en Développement reposant sur les résultats de l examen stratégique, ses activités seraient suspendues en attendant. Cette proposition a été approuvée par l Assemblée Générale. Prendre note des décisions de l AG relatives au Comité de Politique Générale sur les Pays en Développement. 7.4 Comité des Finances Le Comité des Finances est un sous-comité du Bureau. Il se réunit deux fois par an, juste avant les réunions du Bureau. Il se compose habituellement de six membres, dont deux de plein droit, le Trésorier et le Directeur Executif. Par le passé, une personne extérieure au Bureau, connaissant les normes comptables françaises, faisait également partie du Comité des Finances. s Nomination des Membres du Comité des Finances : Bryan Henry (Président), Dov Jaron, Sergio Pastrana, Hans Ott et Chen Deliang (tous deux membres de plein droit).

8 Demander au Secrétariat de trouver un Membre supplémentaire pour le Comité, connaissant les normes comptables françaises. 8. Nomination des Membres des Comités Régionaux Conformément aux règles établies par les accords passés entre les Bureaux Régionaux et les institutions qui les accueillent, les Comités Régionaux de l ICSU ont été créés par le Bureau, selon les candidatures proposées par les Membres Nationaux de chaque région concernée. Un règlement intérieur a en outre été adopté par les trois Bureaux Régionaux. s Confirmer la nécessité pour les Unions de savoir qu elles peuvent nommer les Membres des Comités Régionaux par le biais des Membres Nationaux concernés. Prendre note du Règlement Intérieur régissant la nomination des Membres des Comités Régionaux de l ICSU. 8.1 Asie-Pacifique Le mandat de cinq des membres du Comité Régional pour l Asie-Pacifique devait s achever en décembre Un appel à candidatures a été lancé par le Bureau Régional en juillet et la liste des candidats a été diffusée par voie électronique aux Membres des Comités Régionaux. Une présélection, entérinée par voie électronique également, a été soumise au Bureau. s Reconduction d Ali Akbar Moosavi Movahedi dans ses fonctions du 1 er janvier 2009 au 31 décembre Nomination de Marshall Jayasuriya, Bruce Harold John McKellar et Jaime Montoya pour un mandat allant du 1 er janvier 2009 au 31 décembre Nomination d A.H. Zakri aux relations entre le Bureau et le Comité Régional pour l Asie-Pacifique. 8.2 Amérique latine et Caraïbes Le mandat de quatre des membres du Comité Régional pour l Amérique latine et les Caraïbes devait s achever en décembre Conformément au règlement, un appel à candidatures a été lancé par le Bureau Régional en juillet. Les candidatures ainsi reçues ont été examinées lors de la 5 ème Réunion du Comité Régional, qui a décidé que les reconductions proposées soient soumises au Bureau de l ICSU. s : Reconduction de Juan A. Asenjo, Tara Dasgupta, Enrique P. Lessa et Maria del Carmen Samayoa Grajeda de Ariola dans leurs fonctions du 1 er janvier 2009 au 31 décembre Nomination de Sergio Pastrana aux relations entre le Bureau et le Comité Régional pour l Amérique latine et les Caraïbes. 8.3 Afrique Aucun changement dans la composition du Comité Régional pour l Afrique n avait été proposé à la date de la 99 ème Réunion du Bureau de l ICSU.

9 s Consécutivement à des discussions ayant suivi la 99 ème Réunion, Uri Shamir a été nommé aux relations entre le Bureau et le Comité Régional pour l Afrique. 9. Nomination des Membres des Comités Scientifiques 9.1 Recherche intégrée sur les risques de catastrophes naturelles La 29 ème Assemblée Générale a pris les décisions suivantes : Mise en place d un programme interdisciplinaire d envergure pour une durée de dix ans, appelé «Recherche intégrée sur les risques de catastrophes naturelles : le danger des risques naturels et dus à l activité humaine» (IRDR pour Integrated Research on Disaster Risk), en collaboration avec d autres organisations internationales Attribuer à l IRDR le statut d Organe Interdisciplinaire et demander au Bureau de créer, sur avis des Membres et des autres organes soutenant le projet, un Comité Scientifique pour ce programme, composé de membres désignés pour un mandat de trois ans renouvelable une fois Doter l IRDR d un Bureau International de Projet, sous réserve que les négociations avec les partenaires intéressés aboutissent et qu un Protocole d accord soit conclu entre l ICSU et l organisation accueillant ce Bureau Afin de donner rapidement suite à cette initiative et d établir un plan de mise en œuvre adapté, le Bureau a été chargé de nommer, lors de sa 99 ème Réunion, un Comité Scientifique et d approuver son Mandat. Un projet de Mandat (doc. EB99/9.1.2) a été rédigé par l ICSU et le CISS (Conseil international des sciences sociales), ce dernier décidant de soutenir ou non le projet lors de l Assemblée Générale de novembre 2008, sur avis du Groupe de Planification du programme. Un appel à candidatures a été adressé à l ensemble des Membres Nationaux et des Unions de l ICSU, ainsi qu à ses Organes Interdisciplinaires, afin de nommer les membres du Comité Scientifique de l IRDR. Un exemplaire de toutes les candidatures reçues dans les délais impartis et les propositions du CISS ont été présentés. Le résumé joint sous forme de tableau, établi sur avis du CISS, comporte des recommandations relatives à la composition du Comité, entérinées par le Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques (par consultation électronique), puis par le Bureau de l ICSU lors de sa 98 ème Réunion. La discussion a essentiellement tourné autour de l équilibre entre les sciences naturelles et sociales, la nécessité d un renforcement dans les disciplines concernées et l équilibre géographique entre les membres. s Approbation du Mandat de l IRDR. Nomination de Richard Eiser et de Gordon McBean (Président), chacun à un mandat non renouvelable allant du 1 er mai 2009 au 30 avril 2011.

10 Nomination de Harsh Gupta (mandat non renouvelable), William Hooke (mandat non renouvelable), David Johnstone, Michel Lang, Allan Lavell (mandat non renouvelable), Hormoz Modaressi, Maria Patek, Ortwin Renn, Steven Sparks (mandat non renouvelable), Astri Suhrke, Kuniyoshi Takeuchi et Coleen Vogel (Vice-Présidente) pour un mandat allant du 1 er mai 2009 au 30 avril Prendre note du fait que la décision finale de la nomination doit être prise par l ICSU et le CISS (Conseil international des sciences sociales), qui soutient également l IRDR. Demander au Secrétariat de l ICSU et à celui du CISS de solliciter d autres candidatures, afin de combler les lacunes dans les disciplines concernées et de rééquilibrer la représentation géographique des membres. 9.2 Changements des écosystèmes et bien-être humain Une liste de candidats pour le Comité Scientifique de ce nouveau programme était attendue. Aucune liste n a cependant pu être présentée, principalement parce que la plupart des partenaires importants étaient occupés à la préparation de la consultation concernant la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques. La réunion était prévue du 10 au 12 novembre à Kuala Lumpur et l ICSU devait être représenté par son Directeur Exécutif, ainsi que le Directeur du Bureau Régional pour l Asie-Pacifique. Un résumé des candidatures reçues a été fourni et l avis du Bureau sur l établissement de la liste finale de candidats a été sollicité. La composition définitive du Comité devait être décidée par l ICSU, l UNESCO et l UNU. Prendre note des avancées de l établissement de la liste finale des candidats pour le Comité Scientifique du programme «Changement des écosystèmes et bien-être humain». 10. Assemblée Générale de l ICSU 10.1 Procédure Ce point de l ordre du jour a permis aux Membres du Bureau d identifier les procédures de l Assemblée Générale pouvant être améliorées à l avenir. Il a ainsi été entre autre souligné que, en raison des délais très serrés pour recevoir, préparer et présenter les résolutions, seule une version définitive révisée en serait soumise à l AG. Le Bureau a déclaré espérer voir surgir de nouvelles activités consécutivement aux ateliers régionaux qui s étaient tenus au Mozambique avant l AG, ajoutant que deux de ces ateliers, l un sur l eau et l autre sur les biotechnologies, étaient en projet. Les Membres ont été informés que les conclusions de l Assemblée Générale seraient présentées en décembre lors d une réunion de tous les ministres africains. Prendre note de la procédure concernant les résolutions de l AG. Confirmer que les Assemblées Générales à venir devraient avoir un contenu plus scientifique Priorités

11 Aucune question ne nécessitait de mesure d urgence Date de la 30 ème Assemblée Générale (2011) Les Membres du Bureau peuvent indiquer la date qu ils préfèrent pour l Assemblée Générale de 2011, afin que le Secrétariat en discute avec les hôtes italiens et soumette les propositions aux Membres. : Confirmer que chaque Membre du Bureau doit indiquer ses disponibilités en octobre 2011 pour la 30 ème Assemblée Générale à la sous-directrice exécutive, sachant qu il faut consacrer sept jours à cet événement. 11. Demandes d adhésion au titre de Membres Nationaux Deux demandes d adhésion ont été soumises au Bureau. Elles émanent des organisations suivantes : - Académie des Sciences de la République dominicaine - Conseil national des sciences de la République démocratique populaire lao (Laos) s Admission de l Académie des sciences de la République dominicaine au titre de Membre National. Admission du Conseil national des sciences de la République démocratique populaire lao (Laos) au titre de Membre National, à condition qu il envoie une déclaration de conformité aux Statuts et au Règlement Intérieur de l ICSU signée (ce document a été reçu quelque temps après la réunion). 12. Participation du Bureau aux Assemblées Générales des Unions et des Organes Interdisciplinaires Les Membres du Bureau ont examiné le calendrier des réunions des Unions et des Organes Interdisciplinaires pour 2009 et Ils ont accepté que le Bureau y soit représenté. Le Secrétariat contactera les Unions et les Organes Interdisciplinaires pour les informer de la présence de délégués de l ICSU à leurs réunions et leur demander de donner la parole à l ICSU à cette occasion. Approuver la représentation de l ICSU aux Assemblées Générales (ou aux réunions en tenant lieu) des Unions et des Organes Interdisciplinaires en 2009 et 2010 (voir Annexe 1). 13. Dates et lieux des prochaines réunions du Bureau et des Dirigeants Le Bureau et les Dirigeants devront fixer une date pour leurs réunions de 2009 et du premier semestre Il a été proposé de faire coïncider la deuxième réunion du Bureau en 2009 avec celle du nouveau Comité de Planification et d Examen des Activités Scientifiques et de faire coïncider la réunion des Dirigeants avec le Forum mondial sur la science qui se tiendra en novembre 2009 à Budapest.

12 Entériner les dates suivantes pour les prochaines réunions du Comité des Finances et du Bureau : 25 avril 2009 Comité des Finances (Paris) avril ème Réunion du Bureau (Paris) Confirmer que chaque Membre du Bureau doit indiquer à la sous-directrice exécutive ses disponibilités en vue d une réunion en octobre 2009 à Rio de Janeiro et pour la première réunion de 2010 à Paris. 14. Autres questions Accepter que chaque Membre du Bureau envoie à Mustapha Mokrane un CV succinct, qui sera publié sur le site Internet de l ICSU. 15. Evaluation de la réunion La réunion n a fait l objet d aucune remarque ni critique particulière. 16. Clôture de la réunion Toutes les questions ayant été traitées, la Présidente a clos la réunion à 13 h 30. Catherine Bréchignac Thomas Rosswall Annexe 1 Annexe 2 Liste des Assemblées Générales (ou des réunions en tenant lieu) des Unions et des Organes Interdisciplinaires en 2009 et 2010 Liste des actions complémentaires

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Union africaine Union africaine E/ECA/COE/34/2 Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-quatrième réunion Union africaine Comité d experts

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)]

RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE. [sur le rapport de la Cinquième Commission (A/48/801/Add.2)] NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GÉNÉRALE A/RES/48/218 B 12 août 1994 Quarante-huitième session Point 121 de l ordre du jour RÉSOLUTION ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE [sur le rapport de la Cinquième

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

ANNEXE G MANDAT DU COMITÉ RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Mis en place par conseil d administration, le comité responsable des ressources humaines et de la rémunération (le «comité») a pour mission d élaborer la philosophie et les lignes directrices de la société

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION

REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES ARTICLE 2 : DEMISSION-RADIATION COCuMONT Mémoire et Patrimoine REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : ADMISSION DES MEMBRES 1.1. Membres actifs : Les membres actifs sont admis lors du paiement de la cotisation annuelle. Ils bénéficient de tous

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

GREP (10) 2 FR FR FR

GREP (10) 2 FR FR FR FR GREP (10) 2 FR FR REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR DUGROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES POSTAUX (GREP) LE GROUPE DES REGULATEURS EUROPEENS DANS LE DOMAINE DES SERVICES

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

2.3 Le conseil exécutif se compose de 10 membres élus et d un membre d office. Les membres élus occupent les postes suivants :

2.3 Le conseil exécutif se compose de 10 membres élus et d un membre d office. Les membres élus occupent les postes suivants : Règlements de la section locale du Bureau de la traduction (Adoptés le 15 août 2012) 1 RÔLE ET COMPOSITION DE LA SECTION LOCALE 1.1 La section locale Bureau de la traduction réunit tous les employés du

Plus en détail

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium Cinquante-sixième Session 25/03/2014 Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium POINT SUR LE PROJET DE «NOUVEAU CENTRE» 1. Ce document décrit l état d avancement du projet de «Nouveau Centre» présenté dans les documents

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI 1 REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL TABLE DES MATIERES REGLE SUJET PAGE 1 Membres 3 2-3 Réunions 3 4 Invitation aux observateurs 3 5-6 Délégations 3 7-10 Ordre du

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION 1. Définition des termes Dans la présente charte, les termes suivants ont le sens que voici : «Charte» s entend de la charte du Comité, tel

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

1. Qu est-ce que l IGC?

1. Qu est-ce que l IGC? Questions fréquemment posées concernant l accréditation auprès du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse»

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse» «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» Statuts I. Nom, siège et buts 1. Nom et siège Sous le nom de «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» est constituée une Association au

Plus en détail

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM)

Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Mandat du Comité d audit du Programme alimentaire mondial (PAM) Approuvé par le Conseil d'administration à sa deuxième session ordinaire, le 15 novembre 2011 Objet 1. Le Comité d audit joue un rôle d expert-conseil

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d'administration le 26 août 2014 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d'aider le Conseil d'administration à s'acquitter de ses

Plus en détail

41 ème Réunion du Comité permanent Bonn, Allemagne, 27-28 novembre 2013. ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ ET PROGRAMME DE LA RÉUNION (18 novembre 2013)

41 ème Réunion du Comité permanent Bonn, Allemagne, 27-28 novembre 2013. ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ ET PROGRAMME DE LA RÉUNION (18 novembre 2013) Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l Environnement 41 ème Réunion du Comité permanent Bonn,

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/70/34/Add.1 17 juin 2013 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS

Plus en détail

Relevant du livre II SIREN 776 950 677

Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Relevant du livre II SIREN 776 950 677 Mutuelles de France 70 Boulevard Matabiau BP 7051 31069 TOULOUSE CEDEX 7 Tél 0 810 131 111 Fax 05 61 63 03 77 Règlement intérieur MUTAMI page 1/5 suite à l Assemblée

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

Rapport du Comité d audit

Rapport du Comité d audit Cote du document: EB 2008/94/R.34 Point de l ordre du jour: 16 b) i) Date: 19 août 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport du Comité d audit Conseil d administration Quatre-vingt-quatorzième

Plus en détail

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control S T A T U T S I. Nom, siège et but Art. 1 Art.2 La Société

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Résolutions et décisions prises par la Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption V.07-80749 (F) 150207 160207 *0780749* Table des matières A. Résolutions... 3

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

STATUTS. Note : Le genre masculin est utilisé pour éviter d'alourdir le texte

STATUTS. Note : Le genre masculin est utilisé pour éviter d'alourdir le texte STATUTS Note : Le genre masculin est utilisé pour éviter d'alourdir le texte Fédération des aînés et des retraités francophones de l Ontario Page (FARFO) Statuts 1 de 10 STATUTS 1. Raison d être 1.1. La

Plus en détail

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE

CONVOCATION DES MEMBRES DU COMITE REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE DE SECURITE ET DE CONDITIONS DE TRAVAIL DE L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Document validé par le CHSCT au cours de sa séance du 18 septembre 2012 Mis à

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Titre préliminaire AEAG : Association des Etudiants Albanais de Genève Art. - CONSTITUTION L Association des Etudiants Albanais de Genève (AEAG) est une association sans but lucratif organisée corporativement

Plus en détail

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS. Tennis Club Municipal du Tampon 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Tennis Club Municipal du Tampon STATUTS 1. OBJET ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article premier L association dite Tennis Club Municipal du Tampon, fondée en 1962, a pour objet la pratique physique du

Plus en détail

Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion. Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008

Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion. Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008 Conseil d administration de l Association «Heidelberg Alumni Frankreich» (HAFR) Première réunion Réunion du conseil tenue le 11 juillet 2008 Compte rendu Le conseil d administration a lieu le 11 juillet

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION nom de l association

STATUTS DE L ASSOCIATION nom de l association STATUTS DE L ASSOCIATION nom de l association Article 1 : - Titre : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

4/3. Le mécanisme de financement : examen du FEM-5 et besoins pour le FEM-6. A. Examen des orientations pour le mécanisme de financement

4/3. Le mécanisme de financement : examen du FEM-5 et besoins pour le FEM-6. A. Examen des orientations pour le mécanisme de financement CDB Distr. GÉNÉRALE UNEP/CBD/WG-RI/REC/4/3 21 juin 2012 GROUPE DE TRAVAIL SPÉCIAL À COMPOSITION NON LIMITÉE SUR L EXAMEN DE L APPLICATION DE LA CONVENTION Quatrième réunion Montréal, 7-11 mai 2012 Point

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION

MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION MANDAT DU COMITÉ DE LA GESTION DES RESSOURCES EN PERSONNEL DE DIRECTION ET DE LA RÉMUNÉRATION Le conseil d administration a mis sur pied le comité de la gestion des ressources en personnel de direction

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2015-03-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT PARTIE I. STRUCTURE DU COMITÉ 1.

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration (le «conseil») rend compte à l actionnaire et relève du Parlement par l intermédiaire du ministre de l Industrie. Le conseil assume la responsabilité

Plus en détail

L AVENIR DU FISC APRES LA SAICM : DAVANTAGE D OPTIONS POUR LE DOCUMENT DE REFLEXION

L AVENIR DU FISC APRES LA SAICM : DAVANTAGE D OPTIONS POUR LE DOCUMENT DE REFLEXION Translation L AVENIR DU FISC APRES LA SAICM : DAVANTAGE D OPTIONS POUR LE DOCUMENT DE REFLEXION Un Groupe de travail du Forum intergouvernemental sur la sécurité chimique (FISC) vient récemment de rédiger

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil...

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil... Table des matières I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2 II. Adhésion... 2 III. Principe de subsidiarité... 3 IV. Conseil... 3 V. Dirigeants... 6 VI. Comité exécutif... 6 VII. Autres comités...

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

ASSOCIATION DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DE PARLEMENT

ASSOCIATION DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DE PARLEMENT UNION INTERPARLEMENTAIRE INTER-PARLIAMENTARY UNION ASSOCIATION DES SECRÉTAIRES GÉNÉRAUX DE PARLEMENT CONTRIBUTION de M. José PEDRO MONTERO Secrétaire de la Chambre des Députés (Uruguay), à la communication

Plus en détail

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur

Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Conseil supérieur de la construction et de l efficacité énergétique Règlement intérieur Vu le décret n 2006-672 du 8 juin 2006 relatif à la création, à la composition et au fonctionnement de commissions

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S.

DELFINGEN INDUSTRY. Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 117 283,48 Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) 354 013 575 R.C.S. Besançon RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE

Plus en détail

Règlement intérieur. Sommaire

Règlement intérieur. Sommaire Règlement intérieur Sommaire Règlement intérieur... 1 TITRE I : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1. Objet du règlement intérieur... 2 2. Procédure de modification du règlement intérieur de l association...

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI OMPI A/41/16 ORIGINAL : anglais DATE : 24 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI Quarante et unième série de réunions Genève, 26

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

ANNEXE F MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE Le conseil d administration a constitué le Comité de gouvernance d entreprise (le «comité») pour le seconder dans son devoir de supervision de l efficacité du système de gouvernance d entreprise de la

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Règles de régie interne. du Conseil d établissement. de l école De Bourgogne

Règles de régie interne. du Conseil d établissement. de l école De Bourgogne Règles de régie interne du Conseil d établissement de l école De Bourgogne Adopté le 13 décembre 2011 Résolution # CE-11/12-10 TABLE DES MATIÈRES 1. DÉFINITIONS...4 2. COMPOSITION DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT....

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine.

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. Article 1 1.1 Mise à part pour les membres d office,

Plus en détail

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions

Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009-2010. Introduction. Composition et réunions 9 juin Rapport du Comité de vérification au directeur général des élections du Canada pour l exercice 2009- Introduction Le Comité de vérification du Bureau du directeur général des élections du Canada

Plus en détail

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI F WO/IAOC/37/2 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 15 JUIN 2015 Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI Trente-septième session Genève, 26 29 mai 2015 RAPPORT adopté par l Organe consultatif indépendant

Plus en détail

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE S T A T U T S L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE Article premier : NOM Il est formé sous la dénomination «l Association BEP, Bien-Etre & Performance», une association

Plus en détail

Commission des finances Distr. GÉNÉRALE

Commission des finances Distr. GÉNÉRALE AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS Commission des finances Distr. GÉNÉRALE ISBA/5/FC/1 30 septembre 1999 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS AUTORITÉ INTERNATIONALE DES FONDS MARINS Cinquième session Kingston

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de Cogeco inc. (la «Société») est élu par les actionnaires de la Société afin de surveiller la gestion de l ensemble

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat.

REGLEMENT INTERIEUR. Aucune disposition du règlement intérieur ne peut être adoptée si elle n est pas en conformité avec les statuts du syndicat. CHAMBRE DE L INGENIERIE ET DU CONSEIL DE FRANCE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I DISPOSITIONS PRELIMINAIRES Article 1 er OBJET Le présent règlement, établi en vertu des dispositions de l article 4 des statuts

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

de réserve parlementaire ASSOCIATIONS Procédure 2014 pour projets réalisés en 2015

de réserve parlementaire ASSOCIATIONS Procédure 2014 pour projets réalisés en 2015 R ÉP UBLIQ UE FR ANÇAISE LIBERTÉ - ÉGALITÉ - FRATERNITÉ Demande de réserve parlementaire pour projets réalisés en 2015 Présentation générale du fonctionnement de la réserve parlementaire De manière générale,

Plus en détail