Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes"

Transcription

1 La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes Connaissez-vous les dangers liés au chargement et au déchargement des bennes, conteneurs roulants et compacteurs? Cette liste de contrôle vous permettra de contrôler le bon fonctionnement des conteneurs et des bennes et de vérifi ez si vous maîtrisez les principaux dangers liés à leur chargement et à leur déchargement au sein de votre entreprise. La liste montre des possibilités d amélioration et constitue un auxiliaire effi cace pour réduire la fréquence et la gravité des accidents. Les principaux dangers sont: tomber du conteneur être heurté par la marchandise être atteint par des portes et battants s ouvrant brusquement se coincer des parties du corps renversement du camion Pour l élaboration de cette liste de contrôle, nous avons été soutenus par l ASED (Association suisse des exploitants d installations de traitement des déchets) et par l ASTAG (Association suisse des transports routiers). Nous les remercions vivement de leur précieuse collaboration. Référence: f

2 Vous trouverez ci-après une série de questions concernant la prévention des dangers liés au thème de cette liste. Si une question ne s applique pas à votre entreprise, il y a tout simplement lieu de la barrer. Si vous avez répondu «non» ou «en partie» à une question, des mesures s imposent. Veuillez les noter à la dernière page. Etat général, maintenance, utilisation 1 L état du conteneur est-il contrôlé avant chaque utilisation? Contrôle visuel: points de fixation, éléments de suspension, mécanisme d ouverture, dispositif de verrouillage, système électronique, système hydraulique, etc. (pour la maintenance, voir la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes»). 2 Les lacunes et dommages constatés sont-ils signalés et réparés au plus vite? Développer un système permettant aux collaborateurs et aux clients de signaler les lacunes aux propriétaires. Fig. 1: conteneur en bon état, signalisation du risque d ouverture brusque des portes. 3 Avez-vous procédé à une analyse du risque lors de la réception des conteneurs? Les zones dangereuses sont-elles sécurisées et signalisées? Marquer les zones de danger. Assurez-vous également que les marquages sont bien inscrits dans le plan de maintenance et qu ils sont régulièrement mis à jour. 4 Compacteurs: les personnes utilisant les compacteurs ont-elles reçu une instruction et disposent-elles d une autorisation? L instruction doit être documentée. 5 Compacteurs: les dangers ont-ils été déterminés sur place? Les mesures de protection nécessaires ont-elles été prises? Remarque: l ouverture d alimentation doit être sécurisée par un dispositif d au moins 1,1 m de hauteur. (Fig. 2) Fig. 2: les compacteurs ne doivent être utilisés que par les personnes qui ont reçu une instruction et qui disposent d une autorisation. Prise et dépose des conteneurs 6 Le sol est-il contrôlé à chaque fois afin de s assurer qu il est assez solide et plat (max. 5 % de déclivité) de manière à éviter tout renversement ou enfoncement du véhicule lors la prise ou de la dépose des conteneurs? S aligner avec les conteneurs et les bennes pour les prendre afin d éviter le renversement du véhicule. 7 Est-il toujours garanti que personne ne se trouve dans la zone dangereuse du conteneur? Faire attention à l angle de basculement du conteneur. 8 La distance de sécurité entre le conteneur et les lignes électriques est-elle respectée? Voir les «Règles relatives à la mise en œuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes» de la Suva, réf Fig. 3: place de dépôt plate et solide, aucune personne aux alentours, distance de sécurité entre le conteneur et les lignes électriques respectée.

3 9 Seuls des conteneurs en parfait état, ne mettant pas en danger la circulation routière ni la santé du chauffeur et d autres personnes, sont-ils utilisés? Vérifier la hauteur totale du véhicule, conteneur et chargement compris. Equiper les chaînes, crochets et boucles de sécurité contre les décrochages involontaires. 10 Seuls des conteneurs non surchargés et ne dépassant pas la capacité de charge du véhicule sont-ils utilisés? Sens Fahrtrichtung de circulation Fig. 4: les conteneurs doivent être protégés avec 50 % de leur poids vers l arrière. Chargement des conteneurs 11 Le chargement est-il suffisamment retenu pour le transport? Aucun objet ne doit dépasser du gabarit de chargement. Pour éviter des pertes durant le voyage, le chargement doit être retenu par des filets, des bâches ou d autres équipements. (Fig. 4) 12 Les collaborateurs s abstiennent-ils de marcher sur la marchandise pour mettre en place ou enlever les filets ou les bâches? Les blessures aux pieds et aux jambes dues à la marchandise ainsi que les chutes de conteneurs sont les conséquences les plus fréquentes. 13 Des moyens antidérapants pour grimper (échelles à suspendre, étriers) sont-ils toujours disponibles lors de la mise en place et de l enlèvement des dispositifs de retenue du chargement? Exemples d équipements appropriés: plates-formes de travail (fig. 5), passerelles, marchepieds, dispositifs spéciaux sur le chariot élévateur pour dérouler les filets. Si ces moyens font défaut, il convient d abaisser la hauteur de chute lors de la dépose des conteneurs. Fig. 5: plate-forme de travail pour mettre en place et enlever fi lets et bâches. Déchargement 14 Les poignées de fermeture et les charnières des portes sont-elles en parfait état? Est-il possible de les activer sans avoir à forcer (marteau, rallonge)? Voir la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes». 15 Les poignées de fermeture des portes arrière des conteneurs peuvent-elles être actionnées à partir d un lieu sûr (sur le côté)? Sont-elles protégées contre les ouvertures involontaires? (Fig. 6) 16 Le chauffeur du véhicule est-il informé et instruit sur les conditions du lieu de déchargement et sur les directives à respecter? Les informations et l instruction sont dispensées par la propre entreprise et, sur place, par l entreprise tierce (par ex. usine d incinération des ordures ménagères). Elles doivent être documentées. Fig. 6: ouverture sûre à partir du côté, en dehors de la zone de danger. Avec la pression exercée par le chargement, les portes arrière peuvent s ouvrir brusquement lors de leur déblocage et entraîner de graves blessures. Pour un déchargement sûr, les conteneurs doivent pouvoir être ouverts à partir du côté, à une distance de 1,5 m du bord de chute. Les conteneurs doivent être équipés en conséquence si nécessaire.

4 17 Lors du déchargement par basculement, est-il garanti que le véhicule ne se renverse pas? Le véhicule doit toujours être à l horizontale. Sortir les stabilisateurs et les poser sur un sol fixe. Attention: si la marchandise exerce une pression sur les parois latérales, elle constitue un risque supplémentaire de renversement sur le côté. (Fig.7) Lors du déchargement, le conducteur et les passagers doivent descendre du véhicule. Les personnes tierces doivent être au préalable dirigées vers un lieu sûr. Maintenance 18 Les propriétaires ou les détenteurs de conteneurs et de bennes assurent-ils l entretien et la maintenance selon les indications du fabricant? Pour cette question, se référer à la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes». Organisation, formation, comportement individuel Fig. 7: le déchargement a été effectué sans appuis. Lors d un déchargement par basculement, des forces importantes s exercent sur le véhicule. Il ne faut jamais les sous-estimer. 19 Les collaborateurs portent-ils les équipements de protection individuelle nécessaires? Selon l appréciation du risque, chaussures de sécurité, gants de protection, vestes lumineuses, vêtements de travail, casque de protection, protection auditive. (Fig. 8) 20 Les collaborateurs reçoivent-ils une instruction sur l utilisation sûre des conteneurs et des bennes? Les thèmes suivants font partie de l instruction: préparation et chargement des conteneurs prise et dépose des conteneurs ouverture des portes et des battants des conteneurs protection du chargement à l aide de filets et de bâches enlèvement des protections du chargement appréciation du bon fonctionnement des conteneurs premiers secours L instruction doit être documentée. 21 Le respect des directives et des règles de sécurité est-il régulièrement contrôlé, imposé et documenté par les supérieurs? Fig. 8: équipement de sécurité selon l appréciation du risque. Informations supplémentaires Aide-mémoire de l ASED «Déchargement des conteneurs dans les fosses», valable depuis le , disponible dans toutes les usines d incinération des ordures ménagères de la Suisse. Directives spécifi ques aux installations: contactez l entreprise concernée. Listes de contrôle de l ASTAG Publications de la Suva: Liste de contrôle «Maintenance des conteneurs et des bennes» (réf ) Liste de contrôle «Plan d urgence pour les postes de travail mobiles» (réf ) Formation et instruction en entreprise (réf ) Règles relatives à la mise en œuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes (réf. 1863) Si vous avez constaté d autres dangers concernant ce thème dans votre entreprise, notez également au verso les mesures qui s imposent.

5 Liste de contrôle remplie par: Date: Signature: Plan de mesures: Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes N o Mesure à mettre en oeuvre Délai Respon- Mesure exécutée Remarques Contrôle sable Date Visa Date Visa Prochain contrôle le: (recommandé: tous les 6 mois) Si vous voulez nous contacter pour des renseignements: tél , fax pour commander: fax , tél Edition: juillet 2010 Suva, protection de la santé, division sécurité au travail, case postale 287, 1001 Lausanne Référence: f

Liste de contrôle Ponts roulants

Liste de contrôle Ponts roulants La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Ponts roulants Travaille-t-on en toute sécurité dans votre entreprise avec des ponts roulants? Les ponts roulants sont couramment utilisés dans l industrie

Plus en détail

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise

Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Circulation des véhicules ferroviaires dans l entreprise La sécurité lors des manœuvres des véhicules ferroviaires dans votre entreprise est-elle garantie?

Plus en détail

Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP)

Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) Les plateformes élévatrices mobiles de personnel (PEMP) sont-elles correctement utilisées dans votre

Plus en détail

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage

Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage La sécurité, c'est réalisable Liste de contrôle Zones de (dé)chargement à l aide de chariots élévateurs et d appareils de levage Les zones de (dé)chargement dans votre entreprise sont-elles équipées de

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme)

Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Soudage, coupage, brasage et chauffage (travaux à la flamme) Les installations de soudage au gaz de votre entreprise sontelles en parfait état de fonctionnement?

Plus en détail

Le travail en hauteur

Le travail en hauteur peut engendrer des risques - c est d ailleurs l un des premiers cas d accident de travail. Vous trouverez dans ce document des mesures de sécurité générales ainsi que des indications concrètes liées à

Plus en détail

Liste de contrôle Posture de travail correcte

Liste de contrôle Posture de travail correcte La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Posture de travail correcte Dans votre entreprise, l aménagement des postes de travail permet-il de travailler en adoptant une posture adéquate? De mauvaises

Plus en détail

Liste de contrôle pour l organisation des projets

Liste de contrôle pour l organisation des projets Liste de contrôle pour l organisation des projets Sécurité et protection de la santé des thèmes importants dans l'organisation de votre projet de construction Avez-vous suffisamment pris en compte la sécurité

Plus en détail

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Les chauffeurs de camions, de bus, de cars, d engins de chantier et de véhicules utilitaires passent de nombreuses heures au volant.

Plus en détail

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires

Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires Annexes à la règle CIPA n 22 Annexe 1: bases de conception des signaux de sécurité et des signaux auxiliaires 1.1 Signaux de sécurité Forme géométrique Signification Couleur de sécurité Couleur de contraste

Plus en détail

Support d enregistrement PHS Région Méditerranée. PROTOCOLE DE SECURITE (en application de l Arrêté du 26 Avril 1996)

Support d enregistrement PHS Région Méditerranée. PROTOCOLE DE SECURITE (en application de l Arrêté du 26 Avril 1996) Numéro : A ETABLIR POUR LES OPERATIONS DE CHARGEMENT OU DE DECHARGEMENT Arrêté du 26 Avril 1996 Définition des règles de coordination de la prévention pour les opérations de chargement ou de déchargement

Plus en détail

Liste de contrôle: Réception d équipements de travail

Liste de contrôle: Réception d équipements de travail On ne peut se fier qu'à soi-même Le marquage CE et la déclaration de conformité ne garantissent en rien qu une machine ou une installation est effectivement conforme aux règles de sécurité. En tant qu'employeur,

Plus en détail

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST)

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

TOYOTA VOTRE PARTENAIRE UNIQUE

TOYOTA VOTRE PARTENAIRE UNIQUE TOYOTA VOTRE PARTENAIRE UNIQUE www.toyota-forklifts.ch POUR RÉDUIRE VOS COÛTS Les chariots frontaux TOYOTA sont équipés de la technologie SAS (Système Actif de stabilité), premier système actif de sécurité

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

Moyens de levage et de transport dans les ateliers et les stocks. Albert Amaron - St-Ursanne - 8 mars 2012

Moyens de levage et de transport dans les ateliers et les stocks. Albert Amaron - St-Ursanne - 8 mars 2012 Moyens de levage et de transport dans les ateliers et les stocks Albert Amaron - St-Ursanne - 8 mars 2012 Ordre du jour 1) Bases légales 2) Chariot élévateur à conducteur assis 3) Chariot élévateur à timon

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Réf. : 1997021 30/05/2012 Usine de Saillat PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Date d établissement : Nature des opérations : Chargement Déchargement

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu. 7. Ponts élévateurs Version: 10/2012 Texte original en langue allemande 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.lu Association

Plus en détail

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Le mécanicien Thomas S. (22 ans)* est chargé de remplacer une pièce sur une locomotive.

Plus en détail

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail :

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail : FICHE DE VALIDATION DE MOTORISATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (motorisation d un portail manuel) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès direct avec

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE

PROTOCOLE DE SECURITE PROTOCOLE DE SECURITE Entreprise d'accueil (E.A.) Nom : SEDIBEX Adresse : ZIP du Havre 76430 Sandouville Tél : 02 32 79 54 10 Fax : 02 35 20 56 92 Entreprise de transport (E.T.) Nom : Adresse : Tél : Fax

Plus en détail

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo

E-bike Bicyclette électrique. La nouvelle manière de pratiquer le vélo E-bike Bicyclette électrique La nouvelle manière de pratiquer le vélo 1 Sommaire Introduction p. 3 Technique et équipement p. 4 Règles de la circulation p. 7 Quelle bicyclette électrique pour moi? p. 7

Plus en détail

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui EXPLOITANT : REFERENTIEL : PLATEFORME : Loi N 2013/010 du 24/07/2013 ; Arrêté N 1545/MINT ; Arrêté N 1538/MINT Annexe 14 volume 1 de l OACI, section 9.2 ; Doc 9137 partie 1, PANS AGA. VERIFIE PAR : PERIODE

Plus en détail

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Préambule Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise La note ci jointe décrit les engagements

Plus en détail

Huit règles vitales pour la branche du bâtiment

Huit règles vitales pour la branche du bâtiment Huit règles vitales pour la branche du bâtiment La vie et la santé des travailleurs ont la priorité absolue. Nous respectons systématiquement les règles de sécurité. La sécurité au travail est une tâche

Plus en détail

Travaux sur les poteaux en bois des lignes électriques aériennes

Travaux sur les poteaux en bois des lignes électriques aériennes Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST Directive CFST N o 6506 Travaux sur

Plus en détail

Travail en hauteur : Dans les entreprises

Travail en hauteur : Dans les entreprises Travail en hauteur : Dans les entreprises Mauro GERETTO Inspecteur du travail 30.09.2015 - Page 1 Plan de la présentation 1. Garde-corps 2. Echelles 3. Echafaudages roulants 4. PEMP 5. Plateformes suspendues

Plus en détail

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue

ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES. Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue MÉMENTO PRÉVENTION ALCOOL DROGUE PERTE DE VIGILANCE DIMINUTION DES RÉFLEXES Ne pas conduire de véhicule sous l emprise d alcool ou de drogue Lors d un contrôle, si le taux d alcool par litre de sang est

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION EM SAFE

MANUEL D UTILISATION EM SAFE MANUEL D UTILISATION EM SAFE 1 SOMMAIRE Page Informations du Fabricant 3 Avertissements 4 Evaluation des Risques et Marquage 5 Sécurité et Moyens de Protection 6-7 Disposition de Garantie 8 Dimensions

Plus en détail

Notice de montage pour cartes graphiques (AGP, PCI, PCIe)

Notice de montage pour cartes graphiques (AGP, PCI, PCIe) Notice de montage pour cartes graphiques (AGP, PCI, PCIe) CM3 Computer ohg Schinderstr. 7 84030 Ergolding Indications Cette notice de montage décrit le montage de cartes graphiques pour ordinateur avec

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Question n 01 Question n 01 Sur les chantiers sous circulation : Je travaille toujours dans la zone de travaux délimitée par la balisage Je veille à ce que

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses Conseils pour votre sécurité Sommaire 1 Introduction 3 2 A quoi reconnaît-on une échelle sûre? 4 2.1 Lors de l achat d une échelle 4 2.2 Lors

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CACES R372 MODIFIEE. -Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité-

PROGRAMME DE FORMATION CACES R372 MODIFIEE. -Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité- Référence : PF R372m 1/3 CENTRE DE FORMATION s.c. CER 04-05 Date d application : 17/05/10 PROGRAMME DE FORMATION CACES R372 MODIFIEE -Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité- -ENGINS DE CHANTIER-

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

principes fondamentaux en matière de sécurité

principes fondamentaux en matière de sécurité 10 principes fondamentaux en matière de sécurité Principes fondamentaux du programme Travailler ensemble en toute sécurité Nous estimons que ces principes permettront de diminuer les risques et ainsi

Plus en détail

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite CHARIOT ELEVATEUR Prise de poste - Munissez-vous des équipements de protection individuelle nécessaires pour le travail à effectuer : - chaussures de sécurité obligatoires - gants de protection - protections

Plus en détail

CHARIOTS FRONTAUX TOYOTA : VOTRE PARTENAIRE UNIQUE

CHARIOTS FRONTAUX TOYOTA : VOTRE PARTENAIRE UNIQUE CHARIOTS FRONTAUX TOYOTA : VOTRE PARTENAIRE UNIQUE www.toyota-forklifts.fr stronger together* POUR RÉDUIRE VOS COÛTS Les chariots frontaux Toyota dotés du SAS utilisent une technologie intelligente qui

Plus en détail

NOE Conteneursdetransport

NOE Conteneursdetransport NOE Conteneursdetransport et de stockage Notice de service Etat : 03.2013 Table des matières 1. Description du produit... 3 2 Conteneurs de transport et de stockage... 4 2.1 NOEpalette 4 2.1.1 NOEpalette

Plus en détail

Code du travail, Directive machine, Norme Produit

Code du travail, Directive machine, Norme Produit Fermetures industrielles et équipements de quai Code du travail, Directive machine, Norme Produit Votre responsabilité est engagée! Norsud vous informe! Fermetures industrielles Équipements de quai Systèmes

Plus en détail

A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel

A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel 41292195 ISUZU Satellite Mesures importantes pour la sécurité A en on : pour éviter les risques de choc électrique ou des dommages à la personne ou au matériel U lisez un vêtement de travail, des protec

Plus en détail

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09 Groupe cible Les collaborateurs qui doivent travailler avec un chariot élévateur à fourche sur un terrain d exploitation, dans des installations, ateliers, magasins où les travaux présentent un certain

Plus en détail

Installation, montage et démontage des grues à tour

Installation, montage et démontage des grues à tour Installation, montage et démontage des grues à tour Le déplacement des charges et du matériel utilisé sur les chantiers doit satisfaire aux exigences de sécurité en vigueur et être organisé de manière

Plus en détail

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire La meilleure façon de ne pas tomber, c est de ne pas monter! sinon, voici deux façons de vous protéger. Statistiques Les statistiques

Plus en détail

L AUTORISATION DE CONDUITE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap

L AUTORISATION DE CONDUITE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap L AUTORISATION DE CONDUITE Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap SOMMAIRE Réglementation Code du Travail Arrêté du 2 décembre 1998 Circulaire du 15 juin 1999 Recommandations CNAMTS

Plus en détail

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Le ministère du Travail renforce l application de la Loi sur la santé et

Plus en détail

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL

FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL FICHE AMÉNAGEMENT DES LIEUX DE TRAVAIL Dimensions des locaux et espaces de travail : les locaux ont une hauteur minimum de 2,5 m (les parties des locaux dont la hauteur n atteint pas 2,5 m, ne sont pas

Plus en détail

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996

Presse à Carton GP. Manuel d utilisation. www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Presse à Carton GP Manuel d utilisation www.systemesgp.com 1-888-651-6996 Table de matières Presse à carton GP... 2 Presse à carton GP... 3 Mise en garde... 3 Connaissance de la presse à carton... 4 Principales

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

Véhicules Légers Véhicules Poids Lourds Engins Chantier / agricoles Engins logistiques - Permis - Permis (validé par médecin agréé) -Ordre de mission -Visite médicale (médecin de prévention) - Autorisation

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Présentez chaque règle séparément sur un lieu de travail. Neuf règles vitales pour le travail avec les chariots élévateurs Support pédagogique

Présentez chaque règle séparément sur un lieu de travail. Neuf règles vitales pour le travail avec les chariots élévateurs Support pédagogique Présentez chaque règle séparément sur un lieu de travail. Neuf règles vitales pour le travail avec les chariots élévateurs Support pédagogique Bases légales Ordonnance sur la prévention des accidents et

Plus en détail

Les relations, non. des Risques Professionnels. PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement. Le protocole de sécurité

Les relations, non. des Risques Professionnels. PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement. Le protocole de sécurité Prév. 254 PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement Le protocole de sécurité CAISSE REGIONALE D'ASSURANCE MALADIE D'AQUITAINE 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX CEDEX Tél. : 05 56 11 64 36 Fax.

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

Polyvalent et économique en carburant

Polyvalent et économique en carburant Polyvalent et économique en carburant Peut accueillir six passagers, y compris un en fauteuil roulant Rampe d accès remontable se pliant vers l intérieur qui recouvre le plancher abaissé et permet le transport

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE (en application de l Arrêté du 26 Avril 1996)

PROTOCOLE DE SECURITE (en application de l Arrêté du 26 Avril 1996) PROTOCOLE DE SECURITE A ETABLIR POUR LES OPERATIONS DE CHARGEMENT OU DE DECHARGEMENT Arrêté du 26 Avril 1996 Définition des règles de coordination de la prévention pour les opérations de chargement ou

Plus en détail

S il vous plait, pas d accidents professionnels!

S il vous plait, pas d accidents professionnels! 22 fa chwis sen Prévention d accidents et protection de la santé S il vous plait, pas d accidents professionnels! De nombreux accidents surviennent lors de simples activités: en marchant, en montant les

Plus en détail

Système de Construction Support de Prévention

Système de Construction Support de Prévention La Prévention Système de Construction Support de Prévention Guide de Mise en œuvre Sécurisée des poutres KP1 Version n 1 La poutre sécurisée KP1 CORRESPONDANCES Des composants sécurisés à manipuler avec

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas )

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas ) VILLE D'AJACCIO SERVICE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE UNITÉ DE TRAVAIL DATE AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue

Plus en détail

Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016

Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016 Notice d utilisation GERBEUR MANUEL SM 1016 Manuel d utilisation du gerbeur manuel 1. utilisation Le gerbeur manuel SM1016 est un outil à deux utilisations pour lever et se déplacer. Cet appareil ne produit

Plus en détail

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés

Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés Examen de l habitat à des fins de prévention des chutes Liste de contrôle à utiliser pour les ménages privés 1. Aspects d ordre général Ces points sont à examiner pour chaque pièce du logement utilisée

Plus en détail

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur

- Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur - Hygiène et sécurité - Le travail en hauteur La présente fiche rappelle les différentes mesures concernant la prévention des risques liés au travail en hauteur. 1. De nouvelles dispositions réglementaires

Plus en détail

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m 2,91m Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) NOTICE TECHNIQUE D040374 (Conforme à la norme NF P 93-352 Novembre 1997 dite PIR) SIEGE SOCIAL Route de la Limouzinière - BP 41 44310 St PHILBERT DE GRAND LIEU

Plus en détail

ILLUMINATIONS DE NOEL

ILLUMINATIONS DE NOEL En période de fin d année, de nombreux agents des services techniques des collectivités territoriales sont confrontés à la pose et la dépose des illuminations de Noël. Cette activité ponctuelle présente

Plus en détail

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452 reco du comité technique national des commerces non alimentaires Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole Pour vous aider à prévenir les accidents, des

Plus en détail

LIVRE DE BORD DE PALAN AÉRIEN Registre permanent

LIVRE DE BORD DE PALAN AÉRIEN Registre permanent LIVRE DE BORD DE PALAN AÉRIEN Registre permanent Le présent guide a pour but de vous permettre de vous conformer aux dispositions du paragraphe 210(3) du Règlement général 91-191, établi en vertu de la

Plus en détail

Voilà la 2 ième génération du robot chargeur, le LADEBOY S2, qui répondra encore mieux à tous vos besoins. Une nouvelle ère de mobilité a commencé.

Voilà la 2 ième génération du robot chargeur, le LADEBOY S2, qui répondra encore mieux à tous vos besoins. Une nouvelle ère de mobilité a commencé. Robot chargeur Le robot chargeur a été développé pour vous accompagner dans votre vie quotidienne en assurant votre liberté de déplacement et en prenant soin de votre santé. Voilà la 2 ième génération

Plus en détail

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES Partie A : Énoncé de principes A - 1 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ POUR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS BUT Le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers (CCS) vise

Plus en détail

SWISSécurité & Formation Sàrl

SWISSécurité & Formation Sàrl Découvrez nos formations reconnues OACP Dates, inscriptions et informations Par téléphone : 021 864 42 76 Par email : admin@swissecurite.ch La formation, toujours moins onéreuse qu'un accident Chariot

Plus en détail

Assurances des collectivités territoriales

Assurances des collectivités territoriales INTRODUCTION À LA PRÉVENTION DU RISQUE ROUTIER Centre de Gestion de l Aude Assurances des collectivités territoriales Sommaire Définitions Enjeux de la Prévention du risque routier Enjeu humain Enjeu économique

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de bébé à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins de 63

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

ECE R44 04. 2-3 15-36 kg 4-12 yois

ECE R44 04. 2-3 15-36 kg 4-12 yois Face à la route Manuel de l utilisateur ECE R44 04 Groupe Poids Age 2-3 15-36 kg 4-12 yois 1 ! Merci d avoir choisi l izi Up FIX de BeSafe BeSafe a développé ce siège avec beaucoup d attention, afin de

Plus en détail

Ayez toujours le réflexe sécurité! Portez toujours les équipements de protection individuels

Ayez toujours le réflexe sécurité! Portez toujours les équipements de protection individuels Fiche technique: Introduction Manutention en toute sécurité du verre et de nos produits Cher client, Vous trouverez dans la présente fiche technique nos recommandations, conseils et astuces permettant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3156 Convention collective nationale IDCC : 2149. ACTIVITÉS DU DÉCHET AVENANT

Plus en détail

Système de gestion des contenants Conteneur collectif (SB)

Système de gestion des contenants Conteneur collectif (SB) Système de gestion des contenants Conteneur collectif (SB) Le conteneur collectif (SB) sert à transporter les conteneurs à lettres standardisés. Le présent document fournit des informations détaillées

Plus en détail

Collecte des déchets: un métier pénible qui exige une bonne organisation!

Collecte des déchets: un métier pénible qui exige une bonne organisation! Collecte des déchets: un métier pénible qui exige une bonne organisation! Guide pratique sur le thème de la gestion des déchets à l usage des communes et des entreprises spécialisées Etes-vous responsable

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes 1. DEFINITIONS Le travail en hauteur désigne soit un emplacement de travail (toitures, charpentes, passerelles ), soit l utilisation de certains équipements (échelles, échafaudages, plates-formes de travail

Plus en détail

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE.

Notice d Utilisation 07761M page 1/8 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET INDICATIONS DE SECURITE. page 1/8 PINCE DE LEVAGE POUR LE VERRE Référence ADLER SAS = 215 16N - La machine est conforme aux dispositions de la Directive de la CE sur les machines (Directive 2006/42/CE). - Elle a été construite

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

Huit règles vitales pour la maintenance

Huit règles vitales pour la maintenance Huit règles vitales pour la maintenance des machines et installations La vie et la santé des travailleurs ont la priorité absolue. Nous respectons systématiquement les règles de sécurité. La sécurité au

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU

MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU MANUEL D UTILISATION ASPIRATEUR AVEC FILTRE A EAU Attention : cet aspirateur ne peut pas être utilisé pour aspirer du liquide! REF. 700104 Voltage: 220-240V~, 50-60Hz - Puissance: 2400W Max. Isolation:

Plus en détail

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité

Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Formation et instruction en entreprise: des outils indispensables pour la sécurité Travailler de façon sûre et sans nuire à sa santé nécessite certaines connaissances. La formation et l instruction de

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

La matrice de diréction 1

La matrice de diréction 1 DIRECTIVES DE SÉCURITÉ POUR DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES Numéro du document: VA ACG SE 001 Statut: En vigueur Classification: Non classifiée Procédé: Manager la sécurité Pages: 13 Répartition: Version orignale:

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Ref. 111117 ECHAFAUDAGE ROULANT R300 NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION Ref. 111117 révision du 31/01/2006 Echafaudage R300 P 1/10 Caractéristiques générales Construction: Structure acier, galvanisé Charge admise:

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation N 9130 N 2103 09/13 Rideaux et Grilles MURAX ET DENTEL ATTENTION! Pour assurer la sécurité des personnes il est très important de suivre attentivement toutes les instructions ci-dessous

Plus en détail