Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes"

Transcription

1 La sécurité, c est réalisable Liste de contrôle Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes Connaissez-vous les dangers liés au chargement et au déchargement des bennes, conteneurs roulants et compacteurs? Cette liste de contrôle vous permettra de contrôler le bon fonctionnement des conteneurs et des bennes et de vérifi ez si vous maîtrisez les principaux dangers liés à leur chargement et à leur déchargement au sein de votre entreprise. La liste montre des possibilités d amélioration et constitue un auxiliaire effi cace pour réduire la fréquence et la gravité des accidents. Les principaux dangers sont: tomber du conteneur être heurté par la marchandise être atteint par des portes et battants s ouvrant brusquement se coincer des parties du corps renversement du camion Pour l élaboration de cette liste de contrôle, nous avons été soutenus par l ASED (Association suisse des exploitants d installations de traitement des déchets) et par l ASTAG (Association suisse des transports routiers). Nous les remercions vivement de leur précieuse collaboration. Référence: f

2 Vous trouverez ci-après une série de questions concernant la prévention des dangers liés au thème de cette liste. Si une question ne s applique pas à votre entreprise, il y a tout simplement lieu de la barrer. Si vous avez répondu «non» ou «en partie» à une question, des mesures s imposent. Veuillez les noter à la dernière page. Etat général, maintenance, utilisation 1 L état du conteneur est-il contrôlé avant chaque utilisation? Contrôle visuel: points de fixation, éléments de suspension, mécanisme d ouverture, dispositif de verrouillage, système électronique, système hydraulique, etc. (pour la maintenance, voir la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes»). 2 Les lacunes et dommages constatés sont-ils signalés et réparés au plus vite? Développer un système permettant aux collaborateurs et aux clients de signaler les lacunes aux propriétaires. Fig. 1: conteneur en bon état, signalisation du risque d ouverture brusque des portes. 3 Avez-vous procédé à une analyse du risque lors de la réception des conteneurs? Les zones dangereuses sont-elles sécurisées et signalisées? Marquer les zones de danger. Assurez-vous également que les marquages sont bien inscrits dans le plan de maintenance et qu ils sont régulièrement mis à jour. 4 Compacteurs: les personnes utilisant les compacteurs ont-elles reçu une instruction et disposent-elles d une autorisation? L instruction doit être documentée. 5 Compacteurs: les dangers ont-ils été déterminés sur place? Les mesures de protection nécessaires ont-elles été prises? Remarque: l ouverture d alimentation doit être sécurisée par un dispositif d au moins 1,1 m de hauteur. (Fig. 2) Fig. 2: les compacteurs ne doivent être utilisés que par les personnes qui ont reçu une instruction et qui disposent d une autorisation. Prise et dépose des conteneurs 6 Le sol est-il contrôlé à chaque fois afin de s assurer qu il est assez solide et plat (max. 5 % de déclivité) de manière à éviter tout renversement ou enfoncement du véhicule lors la prise ou de la dépose des conteneurs? S aligner avec les conteneurs et les bennes pour les prendre afin d éviter le renversement du véhicule. 7 Est-il toujours garanti que personne ne se trouve dans la zone dangereuse du conteneur? Faire attention à l angle de basculement du conteneur. 8 La distance de sécurité entre le conteneur et les lignes électriques est-elle respectée? Voir les «Règles relatives à la mise en œuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes» de la Suva, réf Fig. 3: place de dépôt plate et solide, aucune personne aux alentours, distance de sécurité entre le conteneur et les lignes électriques respectée.

3 9 Seuls des conteneurs en parfait état, ne mettant pas en danger la circulation routière ni la santé du chauffeur et d autres personnes, sont-ils utilisés? Vérifier la hauteur totale du véhicule, conteneur et chargement compris. Equiper les chaînes, crochets et boucles de sécurité contre les décrochages involontaires. 10 Seuls des conteneurs non surchargés et ne dépassant pas la capacité de charge du véhicule sont-ils utilisés? Sens Fahrtrichtung de circulation Fig. 4: les conteneurs doivent être protégés avec 50 % de leur poids vers l arrière. Chargement des conteneurs 11 Le chargement est-il suffisamment retenu pour le transport? Aucun objet ne doit dépasser du gabarit de chargement. Pour éviter des pertes durant le voyage, le chargement doit être retenu par des filets, des bâches ou d autres équipements. (Fig. 4) 12 Les collaborateurs s abstiennent-ils de marcher sur la marchandise pour mettre en place ou enlever les filets ou les bâches? Les blessures aux pieds et aux jambes dues à la marchandise ainsi que les chutes de conteneurs sont les conséquences les plus fréquentes. 13 Des moyens antidérapants pour grimper (échelles à suspendre, étriers) sont-ils toujours disponibles lors de la mise en place et de l enlèvement des dispositifs de retenue du chargement? Exemples d équipements appropriés: plates-formes de travail (fig. 5), passerelles, marchepieds, dispositifs spéciaux sur le chariot élévateur pour dérouler les filets. Si ces moyens font défaut, il convient d abaisser la hauteur de chute lors de la dépose des conteneurs. Fig. 5: plate-forme de travail pour mettre en place et enlever fi lets et bâches. Déchargement 14 Les poignées de fermeture et les charnières des portes sont-elles en parfait état? Est-il possible de les activer sans avoir à forcer (marteau, rallonge)? Voir la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes». 15 Les poignées de fermeture des portes arrière des conteneurs peuvent-elles être actionnées à partir d un lieu sûr (sur le côté)? Sont-elles protégées contre les ouvertures involontaires? (Fig. 6) 16 Le chauffeur du véhicule est-il informé et instruit sur les conditions du lieu de déchargement et sur les directives à respecter? Les informations et l instruction sont dispensées par la propre entreprise et, sur place, par l entreprise tierce (par ex. usine d incinération des ordures ménagères). Elles doivent être documentées. Fig. 6: ouverture sûre à partir du côté, en dehors de la zone de danger. Avec la pression exercée par le chargement, les portes arrière peuvent s ouvrir brusquement lors de leur déblocage et entraîner de graves blessures. Pour un déchargement sûr, les conteneurs doivent pouvoir être ouverts à partir du côté, à une distance de 1,5 m du bord de chute. Les conteneurs doivent être équipés en conséquence si nécessaire.

4 17 Lors du déchargement par basculement, est-il garanti que le véhicule ne se renverse pas? Le véhicule doit toujours être à l horizontale. Sortir les stabilisateurs et les poser sur un sol fixe. Attention: si la marchandise exerce une pression sur les parois latérales, elle constitue un risque supplémentaire de renversement sur le côté. (Fig.7) Lors du déchargement, le conducteur et les passagers doivent descendre du véhicule. Les personnes tierces doivent être au préalable dirigées vers un lieu sûr. Maintenance 18 Les propriétaires ou les détenteurs de conteneurs et de bennes assurent-ils l entretien et la maintenance selon les indications du fabricant? Pour cette question, se référer à la liste de contrôle 67175, «Maintenance des conteneurs et des bennes». Organisation, formation, comportement individuel Fig. 7: le déchargement a été effectué sans appuis. Lors d un déchargement par basculement, des forces importantes s exercent sur le véhicule. Il ne faut jamais les sous-estimer. 19 Les collaborateurs portent-ils les équipements de protection individuelle nécessaires? Selon l appréciation du risque, chaussures de sécurité, gants de protection, vestes lumineuses, vêtements de travail, casque de protection, protection auditive. (Fig. 8) 20 Les collaborateurs reçoivent-ils une instruction sur l utilisation sûre des conteneurs et des bennes? Les thèmes suivants font partie de l instruction: préparation et chargement des conteneurs prise et dépose des conteneurs ouverture des portes et des battants des conteneurs protection du chargement à l aide de filets et de bâches enlèvement des protections du chargement appréciation du bon fonctionnement des conteneurs premiers secours L instruction doit être documentée. 21 Le respect des directives et des règles de sécurité est-il régulièrement contrôlé, imposé et documenté par les supérieurs? Fig. 8: équipement de sécurité selon l appréciation du risque. Informations supplémentaires Aide-mémoire de l ASED «Déchargement des conteneurs dans les fosses», valable depuis le , disponible dans toutes les usines d incinération des ordures ménagères de la Suisse. Directives spécifi ques aux installations: contactez l entreprise concernée. Listes de contrôle de l ASTAG Publications de la Suva: Liste de contrôle «Maintenance des conteneurs et des bennes» (réf ) Liste de contrôle «Plan d urgence pour les postes de travail mobiles» (réf ) Formation et instruction en entreprise (réf ) Règles relatives à la mise en œuvre de grues et de machines de chantier à proximité de lignes électriques aériennes (réf. 1863) Si vous avez constaté d autres dangers concernant ce thème dans votre entreprise, notez également au verso les mesures qui s imposent.

5 Liste de contrôle remplie par: Date: Signature: Plan de mesures: Chargement et déchargement des conteneurs et des bennes N o Mesure à mettre en oeuvre Délai Respon- Mesure exécutée Remarques Contrôle sable Date Visa Date Visa Prochain contrôle le: (recommandé: tous les 6 mois) Si vous voulez nous contacter pour des renseignements: tél , fax pour commander: fax , tél Edition: juillet 2010 Suva, protection de la santé, division sécurité au travail, case postale 287, 1001 Lausanne Référence: f

Liste de contrôle Ponts roulants

Liste de contrôle Ponts roulants La sécurité, c est réalisable. Liste de contrôle Ponts roulants Travaille-t-on en toute sécurité dans votre entreprise avec des ponts roulants? Les ponts roulants sont couramment utilisés dans l industrie

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité

Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses. Conseils pour votre sécurité Les échelles portables peuvent aussi être très dangereuses Conseils pour votre sécurité Sommaire 1 Introduction 3 2 A quoi reconnaît-on une échelle sûre? 4 2.1 Lors de l achat d une échelle 4 2.2 Lors

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte avec polybenne-grue Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Rappel sur les obligations des agents en hygiène et sécurité... 3 3-

Plus en détail

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Vous rendre chez des clients, aller chercher des matières premières, livrer des produits finis, transporter du matériel En tant

Plus en détail

Les relations, non. des Risques Professionnels. PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement. Le protocole de sécurité

Les relations, non. des Risques Professionnels. PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement. Le protocole de sécurité Prév. 254 PROTOCOLE DE SECURITE Chargement déchargement Le protocole de sécurité CAISSE REGIONALE D'ASSURANCE MALADIE D'AQUITAINE 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX CEDEX Tél. : 05 56 11 64 36 Fax.

Plus en détail

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.

7. Ponts élévateurs. 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu. 7. Ponts élévateurs Version: 10/2012 Texte original en langue allemande 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.lu Association

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Réf. : 1997021 30/05/2012 Usine de Saillat PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Date d établissement : Nature des opérations : Chargement Déchargement

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Le ministère du Travail renforce l application de la Loi sur la santé et

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation N 9130 N 2103 09/13 Rideaux et Grilles MURAX ET DENTEL ATTENTION! Pour assurer la sécurité des personnes il est très important de suivre attentivement toutes les instructions ci-dessous

Plus en détail

Risques d accidents et règles de sécurité lors de l abattage des arbres

Risques d accidents et règles de sécurité lors de l abattage des arbres Risques d accidents et règles de sécurité lors de l abattage des arbres Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité au travail Case postale, 6002 Lucerne Renseignements: Tél. 041

Plus en détail

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise

Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Préambule Notice hygiène et sécurité Engagement de l entreprise La note ci jointe décrit les engagements

Plus en détail

la SÉCURITÉ Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

la SÉCURITÉ Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS la SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Livret Sécurité sur chantier à l attention des Nouveaux arrivants SOMMAIRE Équipement de protection individuelle 02 Gants, casque, bottes, tenue, gilet, lunettes.

Plus en détail

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes

Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Confort et sécurité au volant Réglage du siège du conducteur en 10 étapes Les chauffeurs de camions, de bus, de cars, d engins de chantier et de véhicules utilitaires passent de nombreuses heures au volant.

Plus en détail

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452 reco du comité technique national des commerces non alimentaires Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole Pour vous aider à prévenir les accidents, des

Plus en détail

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Le mécanicien Thomas S. (22 ans)* est chargé de remplacer une pièce sur une locomotive.

Plus en détail

Scania Driver Training

Scania Driver Training Driver Training Scania Driver Training Un programme complet de formations entièrement axé sur le chauffeur Réduction de la consommation de carburant Une meilleure sécurité Le chauffeur, carte de visite

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents

Brochure technique. Portes et portails. bpa Bureau de prévention des accidents Brochure technique Portes et portails bpa Bureau de prévention des accidents Porte close au risque Les portes et portails occasionnent régulièrement des accidents. Doigts coincés, fractures voire blessures

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES

PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES PARTIE A ÉNONCÉ DE PRINCIPES Partie A : Énoncé de principes A - 1 CODE CANADIEN DE SÉCURITÉ POUR LES TRANSPORTEURS ROUTIERS BUT Le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers (CCS) vise

Plus en détail

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui

Satisfaisant les consignes opérationnelles? Oui. Non. Non. Oui EXPLOITANT : REFERENTIEL : PLATEFORME : Loi N 2013/010 du 24/07/2013 ; Arrêté N 1545/MINT ; Arrêté N 1538/MINT Annexe 14 volume 1 de l OACI, section 9.2 ; Doc 9137 partie 1, PANS AGA. VERIFIE PAR : PERIODE

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

Sécurité lors de l exploitation des chablis!

Sécurité lors de l exploitation des chablis! Sécurité lors de l exploitation des chablis! Pensez-vous à votre sécurité et à votre santé lorsque vous exploitez des chablis? Cette brochure s adresse à tous ceux qui effectuent ce type de travaux. Notre

Plus en détail

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant

ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant OUI! ACCUEIL ÉLECTRICIEN Livret du nouvel arrivant Nom de l entreprise : Nom du responsable de l accueil : Nom de l accueilli : Nom de la personne à contacter en

Plus en détail

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT

PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT PROTOCOLE DE CHARGEMENT ET DE DECHARGEMENT -Arrêté du 26 avril 1996 1. OBJECTIF PROTOCOLE DE SÉCURITÉ Adaptation des règles de sécurité prévues par le décret de 1992 (92-158 du 20.02.92) pour les opérations

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 Réf : MM6152 Version : 01/12/10 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R150 R150 A B C D E F G H I J K 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 2000 10 2125 10,5 2250 11 2375 11,5

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN V :02

MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN V :02 Vous venez d acquérir un produit fabriqué par nos ateliers nous vous remercions pour votre choix. Comme des milliers avant vous vous nous réitérez votre confiance. Nous faisons de chaque jour un challenge

Plus en détail

Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels. Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures

Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels. Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures Des solutions pour éviter les dommages corporels et matériels Equipements pour le nettoyage et l entretien des fenêtres, façades et toitures Sommaire 1 Introduction 3 2 Conception des bâtiments 4 3 Equipements

Plus en détail

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY L idée de base du Clean-Up-Day est de se mettre ensemble pour nettoyer la Suisse et donner ainsi un signal fort et durable contre les décharges sauvages et pour un

Plus en détail

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE / Hygiène et sécurité NORMES D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 007 Grues et équipements de levage Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety 007 v2 10.11.2010 GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

Plus en détail

NOE Conteneursdetransport

NOE Conteneursdetransport NOE Conteneursdetransport et de stockage Notice de service Etat : 03.2013 Table des matières 1. Description du produit... 3 2 Conteneurs de transport et de stockage... 4 2.1 NOEpalette 4 2.1.1 NOEpalette

Plus en détail

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES

Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES (MTPTC) Validation Conception et réalisation QUELQUES REGLES POUR CONSTRUIRE DES MAISONS PLUS SOLIDES où peut-on construire une maison? 2 NON NON NON ne pas construire sous une falaise ne pas construire

Plus en détail

ECE R44 04. 2-3 15-36 kg 4-12 yois

ECE R44 04. 2-3 15-36 kg 4-12 yois Face à la route Manuel de l utilisateur ECE R44 04 Groupe Poids Age 2-3 15-36 kg 4-12 yois 1 ! Merci d avoir choisi l izi Up FIX de BeSafe BeSafe a développé ce siège avec beaucoup d attention, afin de

Plus en détail

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m

Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) 0,42m. 2,34m 2,06m. 0,42m. 2,91m. 0,42m 2,91m Plate-forme pliée : (Largeur : 0,75m) NOTICE TECHNIQUE D040374 (Conforme à la norme NF P 93-352 Novembre 1997 dite PIR) SIEGE SOCIAL Route de la Limouzinière - BP 41 44310 St PHILBERT DE GRAND LIEU

Plus en détail

Liste de contrôle: Réception d équipements de travail

Liste de contrôle: Réception d équipements de travail On ne peut se fier qu'à soi-même Le marquage CE et la déclaration de conformité ne garantissent en rien qu une machine ou une installation est effectivement conforme aux règles de sécurité. En tant qu'employeur,

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas )

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas ) VILLE D'AJACCIO SERVICE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE UNITÉ DE TRAVAIL DATE AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue

Plus en détail

Échelles et autres aides à monter

Échelles et autres aides à monter Échelles et autres aides à monter Utiliser des aides à grimper et des échelles inadaptées est une des causes les plus fréquentes des chutes d une certaine hauteur. Par commodité, économie mal placée ou

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION A 4724 Neukirchen/W, Salling 8 Tel: 07278/3514-15, Fax: 07278/3514-12 Email: office.lehner@gmx.at Mobil: 0664/3526190 Web: www.lehner-lifttechnik.at SOMMAIRE : 1. Généralités 1.1 Fabricant

Plus en détail

1 3 5 7 9 11 12 13 15 17 [Nm] 400 375 350 325 300 275 250 225 200 175 150 125 155 PS 100 PS 125 PS [kw][ps] 140 190 130 176 120 163 110 149 100 136 100 20 1000 1500 2000 2500 3000 3500 4000 4500 RPM 90

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Photos non contractuelles. Caractéristiques techniques au verso

Photos non contractuelles. Caractéristiques techniques au verso " Photos non contractuelles # $ Caractéristiques techniques au verso Travaux d intérieur. Le décret 2004-924 préconise les plates-formes PIR / PIRL dans le cas où le matériel d accès en hauteur est utilisé

Plus en détail

Châssis porte-conteneurs S.CF Gooseneck. Configurateur. Trailer Services Technology

Châssis porte-conteneurs S.CF Gooseneck. Configurateur. Trailer Services Technology Châssis porte-conteneurs S.CF Gooseneck Configurateur Trailer Services Technology Votre châssis porte-conteneurs configuré individuellement A l aide de cette brochure, vous allez obtenir exactement le

Plus en détail

Protocole de Sécurité daté et signé

Protocole de Sécurité daté et signé Opérations de chargement et de déchargement réalisées par une entreprise effectuant un transport routier (1) Arrêté du 26 avril 1996 (2) : Coordination des mesures de prévention entre l entreprise effectuant

Plus en détail

Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Support pédagogique

Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Support pédagogique Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Support pédagogique Objectif de formation Les travailleurs et les supérieurs connaissent et appliquent systématiquement les neuf règles vitales

Plus en détail

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 -

Données sur le détenteur étranger et son véhicule à moteur. Données sur le lésé et son véhicule à moteur - 1 - Avis d accident pour détenteurs de véhicules immatriculés à l étranger Art. 74 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 41 de l ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV)

Plus en détail

Manutention et Levage

Manutention et Levage Manutention et Levage Manutentions Manuelles : la norme NF X35-109 La masse unitaire maximale acceptable est fixée à 15kg pour le soulever/ tirer Pour les hommes et les femmes. Et ce, dans des conditions

Plus en détail

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS

LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS LESI LIVRET POUR L ENTRETIEN EN SÉCURITÉ DES INSTALLATIONS Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST)

Plus en détail

Voiture électrique pour enfant. Mode d'emploi NX-1311-675

Voiture électrique pour enfant. Mode d'emploi NX-1311-675 Voiture électrique pour enfant Mode d'emploi NX-1311-675 2 Playtastic www.playtastic.fr Playtastic www.playtastic.fr 3 Table des matières Votre nouvelle voiture électrique pour enfant... 5 Contenu... 5

Plus en détail

Ponts roulants. Feuillet technique. Le travail en sécurité

Ponts roulants. Feuillet technique. Le travail en sécurité Ponts roulants Feuillet technique Le travail en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité au travail Renseignements: Case postale, 1001 Lausanne Tél. 021 310 80 40-42

Plus en détail

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com

Manuel d instruction. Item#: HC01060. www.babytrend.com Item#: HC01060 Vérifiez que vous avez toutes les pièces ci-dessous pour ce modèle avant d assembler le produit. Dossier du siège x 1 Crochets d ajustement en hauteur x 2 Plateau pour la tablette x 1 Tablette

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de bébé à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins de 63

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE

FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE proposent FORMATION CONTINUE EN TRANSPORT ET LOGISTIQUE AvenirFormation Rue de l Avenir 33 2800 Delémont T 032 420 77 15 F 032 420 77 19 info@avenirformation.ch CATALOGUE DES COURS DISPONIBLES TRANSPORT

Plus en détail

MITRE SAW STAND (005-0001) Original Instructions

MITRE SAW STAND (005-0001) Original Instructions EN MITRE SAW STAND (005-0001) Original Instructions DE FR Written in UK English V1 Date Published: 01 / 02 / 2015 EN DE FRANÇAIS Traduction des instructions d origine FR TABLE DES MATIÈRES* English Page

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas»

INFO CADRES «Gare aux faux pas» Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. «Gare aux faux pas» INFO CADRES Comment puis-je prévenir les chutes dans mon entreprise? Conseils pour tous les jours. . Programme de sécurité CFST sous la direction de la Suva, Case postale 4358, CH-6002 Lucerne Téléphone

Plus en détail

M.KI Benne pour porteur

M.KI Benne pour porteur M.KI Benne pour porteur Des performances maximales sur les terrains difficiles. Trailer Services Technology 2 M.KI Porteur à benne basculante Sommaire. M.KI Carrosserie de benne basculante pour chantiers

Plus en détail

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 LES ASCENSEURS DIV 1 GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 BUT : LES ASCENSEURS A l issue de la séquence vous pourrez définir les types d ascenseurs ainsi que la conduite à tenir

Plus en détail

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut

Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Travaux sur les toits Pour ne pas tomber de haut Priorité à la sécurité Les accidents dus aux chutes de hauteur ont des conséquences graves. En cas de travaux sur les toits, vous devez appliquer les mesures

Plus en détail

«ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS»

«ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS» «ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS» Si vous avez des questions concernant le montage ou si des pièces sont manquantes, évitez de retourner

Plus en détail

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants

Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Sécurité des escaliers mécaniques et trottoirs roulants Recommandations européennes relatives aux améliorations à apporter en matière de sécurité aux escaliers mécaniques et trottoirs roulants en service

Plus en détail

Le matériel d arrimage

Le matériel d arrimage FR Prévention des risques Le matériel d arrimage 0 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Avec la collaboration

Plus en détail

Garder son indépendance

Garder son indépendance Pour de plus amples renseignements, appelez : Avancez de pied ferme Nipissing. (705) 474-1400 Avancez de pied ferme Parry Sound. (705) 746-5801 1-800-563-2808 Soyez actif, soyez indépendant et avancez

Plus en détail

Solutions de sécurité

Solutions de sécurité SOLUTIONS DE SÉCURITÉ Panneaux d avertissement...85 Panneau de sécurité stable...85 Bloc d absorbants Over-The-Spill...85 Cônes de sécurité et accessoires...86 Système de barricade mobile...87 Barre de

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de nouveau-né à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins

Plus en détail

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole

Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Fiche technique Le levage d équipements roulants pour l entretien d un bâtiment avicole Le levage d équipements roulants, du rez-de-chaussée aux étages supérieurs d un bâtiment avicole, que ce soit des

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE OPERATION DE CHARGEMENT / DECHARGEMENT. Protocole en application de l arrêté du 26 avril 1996

PROTOCOLE DE SECURITE OPERATION DE CHARGEMENT / DECHARGEMENT. Protocole en application de l arrêté du 26 avril 1996 OPERATION E CHARGEMENT / OC CVE Protocole en application de l arrêté du 26 avril 1996 ENTREPRISE ACCUEIL CIEME Groupe TIRU Centre de Valorisation Energétique ZI des Terres du Pont Rouge 59600 - MAUBEUGE

Plus en détail

Conseils de sécurité Et Mode de montage

Conseils de sécurité Et Mode de montage Question 1.0 2014 621-010 Fliptop AIR Conseils de sécurité Et Mode de montage Système de Toit ouvrant Merci d avoir acquis un Fliptop AIR, ci-dessous vous trouverez les instructions pour l installation

Plus en détail

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1

Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 cambus.ch Certificat de capacité pour chauffeurs des catégories C/C1 et D/D1 Aperçu L ordonnance réglant l admission des chauffeurs (OACP) est entrée en vigueur le 1er septembre 2009. Cette brochure résume

Plus en détail

VÉHICULES ET CONDUITE

VÉHICULES ET CONDUITE Hygiène et sécurité NORME D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 006 Véhicules et conduite Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety ST 006 - v4.2 - Rév. : 02-11-2010 VÉHICULES ET CONDUITE

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

Electrocuté dans une armoire de commande. Publication 13032.f

Electrocuté dans une armoire de commande. Publication 13032.f Electrocuté dans une armoire de commande Publication 13032.f Electrocuté dans une armoire de commande Tragique erreur: Alex J. (33 ans)* enlève le protecteur d une armoire de commande et reçoit une décharge

Plus en détail

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle

Nom et prénom Date de naissance Téléphone (privé/prof./natel) Joignable quand? Genre de véhicule (Auto/Moto etc.) Marque Plaque de contrôle AVIS d accident pour l assurance des véhicules automobiles et des cyclistes inconnus et non assurés Art. 76 de la loi sur la circulation routière (LCR) en relation avec l art. 52 de l ordonnance sur l

Plus en détail

QUESTIONNAIRE «SECURITE»

QUESTIONNAIRE «SECURITE» QUESTIONNAIRE «SECURITE» IDENTIFICATION (Facultatif) Etablissements ou services (Nom et adresse) : Adresse : Adhérent? OUI NON Association gestionnaire : Nom du gestionnaire (Directeur, Présidence ) :

Plus en détail

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Objectif Être capable : - d'appliquer la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses et au stockage. - de rechercher

Plus en détail

BIEN-VIVRE ENSEMBLE LES 2-ROUES MOTORISÉS EN VILLE GUIDE DES BONNES PRATIQUES

BIEN-VIVRE ENSEMBLE LES 2-ROUES MOTORISÉS EN VILLE GUIDE DES BONNES PRATIQUES BIEN-VIVRE ENSEMBLE LES 2-ROUES MOTORISÉS EN VILLE GUIDE DES BONNES PRATIQUES GUIDE DES BONNES PRATIQUES dit BIEN-VIVRE ENSEMBLE : LES 2-ROUES MOTORISÉS EN VILLE o Bertrand Delanoë Maire de Paris Au cours

Plus en détail

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS

PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES ET CHARIOTS ÉLÉVATEURS 1. OBJET Cette procédure définit les pratiques encadrant l utilisation de nacelles élévatrices automotrices à bras articulé, de nacelles élévatrices automotrices

Plus en détail

Forum stratégique pour le groupe de sécurité sur les chantiers de construction

Forum stratégique pour le groupe de sécurité sur les chantiers de construction Forum stratégique pour le groupe de sécurité sur les chantiers de construction Guide des bonnes pratiques pour les plates-formes élévatrices mobiles (PEMP) Prévention des blessures par écrasement/coincement

Plus en détail

Livret d accueil des saisonniers en coopérative de stockage de grains

Livret d accueil des saisonniers en coopérative de stockage de grains santé - sécurité au travail > stockage de céréales, approvisionnement Livret d accueil des saisonniers en coopérative de stockage de grains Ce document est un aide-mémoire : il rappelle le fonctionnement

Plus en détail

comment choisir son epi?

comment choisir son epi? FR comment choisir son epi? le harnais DE SéCURITé ET LES systèmes d arrêt de chutes 2011 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel

Plus en détail

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route?

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Auto Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Le guide pratique du constat amiable Pour trouver toutes les démarches en cas d accident Ce guide vous sera utile en

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

Eco Buggy Mode d emploi. Otto Bock HealthCare GmbH 647H446 06.04 Printed in Germany

Eco Buggy Mode d emploi. Otto Bock HealthCare GmbH 647H446 06.04 Printed in Germany Eco Buggy Mode d emploi Otto Bock HealthCare GmbH 647H446 06.04 Printed in Germany 2 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Sommaire Mode d emploi pour ECO BUGGY Avant-propos...16 Domaine

Plus en détail

Transport de cyanure Protocole de conformité

Transport de cyanure Protocole de conformité INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Transport de cyanure Protocole de conformité Pour le Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Octobre 2009 Le Code international de gestion

Plus en détail

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS RECO R.464 DU COMITÉ TECHNIQUE NATIONAL DES INDUSTRIES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Prévention des risques dus à l utilisation des plates-formes de travail en encorbellement CRAMIF Pour vous aider

Plus en détail

LES FORMATIONS LIEES A LA CONDUITE D ENGINS

LES FORMATIONS LIEES A LA CONDUITE D ENGINS LES FORMATIONS LIEES A LA CONDUITE D ENGINS Les engins mobiles automoteurs de chantier et les équipements de levage sont à l origine de nombreux accidents du travail. La formation des agents est obligatoire

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION MOTO POUR COMBINE AMORTISSEUR FOURNALES SUSPENSION

MANUEL D UTILISATION MOTO POUR COMBINE AMORTISSEUR FOURNALES SUSPENSION MANUEL D UTILISATION MOTO POUR COMBINE AMORTISSEUR FOURNALES SUSPENSION INTRODUCTION 1 BIENVENUE DANS LE MONDE FOURNALES Nous vous remercions d avoir choisi FOURNALES SUSPENSION. Nous développons et fabriquons

Plus en détail

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Trajet de formation permis de conduire C Danger lors de la conduite de véhicules prioritaires pompiers Formation conducteur de camion Trajet

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE MARCHE DE TRANSFERT ET TRAITEMENT DES DECHETS DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Lots n 1, 2, 3, 4, 5, 8 Avril 2010 PROCEDURE

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 344 SOMMAIRE I. ORGANISATION GENERALE... 346 A- Effectif et rythme de travail... 346 B- C.H.S.C.T.... 346 C- Formation

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél.: 041 419 58 51 «Sport Basics» Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél.: 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél.: 041 419 58 51 Fax: 041 419 59 17 Brochure d accompagnement

Plus en détail

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE Annexe 4 PREVENTION DES CHUTES DE HAUTEUR DANS LES DECHETERIES OUVERTES AU PUBLIC L instruction du projet d avis sur la sécurité dans les déchèteries ouvertes au public par la Commission de la sécurité

Plus en détail

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME

COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME COMMENT GERER LE RISQUE «ROUTIER» AU NIVEAU DES TPE / PME Constat : Les statistiques montrent qu un salarié sur deux, décédé en accident du travail, l est au cours d un déplacement dans le cadre d une

Plus en détail

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST.

à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de la prévention incendie ; à l inspecteur à la prévention ; au Comité SST. GRILLE D AUTO-ÉVALUATION EN SANTÉ SÉCURITÉ AU TRAVAIL COMMISSION SCOLAIRE DES PATRIOTES GÉNÉRALE Juin 2002 DOCUMENT À CONSERVER ET À FOURNIR SUR DEMANDE : à l inspecteur de la CSST ; à l inspecteur de

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE?

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? Actuellement, 7 personnes sur 10 obtiennent leur Titre de compétence. Plus vous êtes informé, plus vous augmentez vos chances d obtenir le Titre

Plus en détail

Autres appellations du métier

Autres appellations du métier Le métier aujourd'hui Autres appellations du métier Conducteur(trice) livreur(euse) Livreur(euse) (en alimentation, de plats cuisinés, de biens de consommation, de pizzas ) Conducteur(trice) routier-livreur

Plus en détail